AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Waith Maëwan [fiche validée]

Partagez | 
 

 Waith Maëwan [fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 20:02




“ Waith Maëwan ”

«Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence.»



NOM&PRÉNOM ▬ Waith Maëwan SURNOM ▬ La plupart de ses confrères elfes ont tendances à l'appeller "l'humain", mais de là à parler d'un surnom ... Non, mis à part cela, il n'en a pas. ÂGE ▬ 32 ans PATRIE, RACE ▬ Humain du Gondor   LIEU DE NAISSANCE ▬ Minas Tirtih RANG SOCIAL ▬ Dans la moyenne PROFESSION ▬ Caporal au sein des cavaliers de Fondcombe. SITUATION AMOUREUSE ▬ Célibataire POUVOIRS ▬ Aucun.  DE QUEL COTÉ IL EST ▬ Il sert le seigneur Elrond, du mieux qu'il peut, de fait, il a tendance à servir le bien.GROUPE SOUHAITÉ ▬ Humains

➴ Tout sur toi baby !

VOTRE PHYSIONOMIE ▬ Waith n'est pas quelqu'un que l'on peut vraiment qualifier de grand, non. Mesurant dans le mètre soixante-dix, notre ami aurait plus tendance à faire partie de la norme humaine, du moins, au sein de la cité blanche. Y avant vécu la plus grande partie de son existence, il n'a ainsi pas de meilleure référence. En rapport aux elfes cependant, le soldat peut paraître plus petit, effectivement. Mais, de part leur morphologie si particulière, Waith paraît sans mal plus épais que la plupart des habitants de Fondcombe. Musclé par des années d'entraînements, de voyages à travers la Terre du Milieu, mais aussi de nombreux combats où sa vie fut mise en danger. Pour paraphraser les mots de certaines dames semblant sensibles à l'allure de notre jeune ami, il a ce qu'il faut, où il faut. Oh ça, les dames l'appréciaient beaucoup durant ses voyages. Le jeune étranger arrivant dans un petit village en recherche de travail, nombreuses étaient les paysannes à n'attendre que ça. Plutôt charmant, le gondorien avait un visage agréable et fin. Tout comme son nez, séparant deux yeux d'un noir profond. Ses joues étaient régulièrement ornées d'une barbe de quelque jours, encore plus lorsqu'il a commencé à vivre chez les elfes. Une sorte de … Démarcation supplémentaire. Le jeune homme a toujours préféré avoir des cheveux relativement courts, bien que, dans sa prime jeunesse, avait tendance à les avoir longs ? La raison ? Assez turbulent et courant un peu de partout tout le temps, il était relativement compliqué de pouvoir l'approcher avec une lame, et le faire tenir suffisamment longtemps en place pour s'occuper de sa crinière. Si la situation a tant changé, c'est avant tout d'ordre pratique. Pour quelqu'un qui a tendance à se battre régulièrement, les cheveux longs ne lui semblaient pas la meilleure des idées, pouvant bouger dans tous les sens, aller dans les yeux ou encore permettant à ses ennemis d'obtenir une prise supplémentaire, il lui avait semblé préférable de couper, tout simplement. De partout sur son corps l'on peut découvrir des cicatrices, nombreuses et de toutes taille. Chacune raconte une histoire, chacune représente une de ses faiblesses, une promesse de progression dans l'art de la guerre. Une, assez imposante recouvre son thorax, blessure offerte par un orc, qui faillit bien lui coûter la vie d'ailleurs, mais qui lui permis d'aller à Fondcombe, mais … Ceci, je vous le raconterai une autre fois. Pour finir, notre ami a tendance à se vêtir simplement, un simple veston et un pantalon de cuir lui font largement l'affaire. Cependant, lorsqu'il est en service, le jeune homme a une présentation irréprochable. Son armure est nettoyée et polie régulièrement, et ses vêtements officiels lavés tout autant.
VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Waith a tendance à s'habiller sobrement lorsqu'il n'est pas de service avec son armure elfique. Un simple veston, un pantalon de cuir et des bottes toute simples lui suffisent amplement.
VOS PARTICULARITÉS ▬ De nombreuses cicatrices parsèment son corps. De toute tailles et de toute époque. L'une d'elle se démarque cependant du lot, une balafre imposante traversant le thorax, infligée par un orc qui aurait dû lui coûter la vie sans l'intervention des elfes.
VOTRE CARACTÈRE ▬ Dans l'ensemble, les gens qui parlent de Waith auraient tendance à dire de lui que c'est un bon gars. Toujours souriant, toujours agréable envers tout le monde, il a cœur à aider les gens, sans pour autant attendre une quelconque récompense en retour. Certains pourraient vous dire qu'il a le cœur sur la main. D'autres vous parleront de lui comme quelqu'un de têtu. De très têtu. De ce côté là, l'humain n'a rien à envier aux nains, loin de là. Voyez-vous, un jour, son père lui a dit qu'en tout temps, un homme, un vrai, devait rembourser ses dettes. Quelles qu'elles soient et qu'importe le temps que cela prendrait. Cette phrase offerte par son père peu avant sa mort, alliée à son entêtement légendaire sont tout simplement responsable de son établissement chez les elfes. L'on pourrait aussi vous dire qu'il est quelqu'un d'assez bavard, ouvert à toute conversation, et ce, venant de quasiment n'importe qui. S'énervant que très peu et suffisamment naïf pour ne pas avoir de réels ennemis, l'humain est capable de parler à quiconque. Si, bien sûr, ce quiconque est suffisamment patient. Car oui, quand je dis bavard, j'entends très bavard. L'on pourrait aussi parler de son manque de confiance plus ou moins flagrant, et ce, sur de nombreux sujets. Bien que relativement doué avec les armes pour un humain, se retrouver entouré d'elfes ayant vécu des dizaines voire des centaines de vies humaines, sa confiance a largement prit un coup. Tout comme Ysée, qui finit par s'éloigner petit à petit de lui. Bien que d'un point de vue externe la raison semblait évidente, du point de vue de Waith, cela était bien différent. Pour tout vous dire, le gamin était persuadé que le problème venait de lui, et que son premier amour n'osait pas lui dire. De ce fait, avec les femmes, cela a toujours un peu bloqué. Bien que, pour ce qui était de … Se réchauffer l'espace d'une nuit, cela ne lui a jamais posé de réels problèmes. Pour ce qui était de quelque chose de plus sérieux, l'homme a toujours bien plus de mal. Bien trop. Enfin, s'il y avait une dernière chose à dire sur lui, l'on pourrait peut-être parler de son côté artiste. Voyez-vous, dès son arrivée à Fondcombe, l'humain est tombé amoureux de leur culture, et de leur musique. Très tôt, il a voulu apprendre aux côtés de quelques musiciens, finissant par être relativement doué avec une lyre et une flûte.
CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Manger, se promener dans les rues de Foncombe, voyager, s'entraîner ou encore jouer de la musique.
VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬  Même s'il aime manger et faire la fête, Waith ne boit que très peu.
AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Plus que tout, il aime jouer de la musique et manier ses deux épées.
AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Cela peut paraître bien simpliste, mais, il s'agit tout simplement de servir honorablement le seigneur Elrond et de ne pas lui faire regretter son geste.
CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ Ce qu'il déteste le plus reste les orcs, suivit de très près par les wargs, puis ... Les épinards.
PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬  Assez débrouillard dans l'ensemble.
SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Mes frères et sœurs de la cavalerie, principalement.
COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Je dégaine mes lames, et je charge.
UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Il a un faible pour sa capitaine.
QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Sa faiblesse en comparaison à nombre de ses confrères elfes.
QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ C'est dans le maniement des lames jumelles que Waith excelle.
QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Décevoir, ou faire honte au seigneur Elrond, et se faire bannir de Fondcombe.



VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ Qui ne serait pas perturbé par de tels événements ? Par de tels changements ? Dans l'esprit de Waith, il paraît peu probable que quelqu'un ne se préoccupe pas de pareille chose. Aussi abject soit t-on. Ce que lui, redoute le plus, ce sont les attaques incessantes d'orcs ainsi que ces trolls qui descendent de leurs montagnes habituelles, chose qui n'augure rien de bon. Les cavaliers dont il fait parti auront sans doutes bien plus de travail à l'avenir, ce qui ne l'enchante guère. Non pas qu'il soit fainéant, loin de là. C'est juste que … S'il vient à avoir plus de travail, cela promet de nombreux cadavres à enterrer, dont certains de ces frères et ses sœurs. Ce qui l'effraie cependant, c'est que cette haine qu'il voue aux orcs ne l'affecte que trop, et que, à un moment son esprit se perde dans la torpeur pour ignorer les ordres, affaiblissant sa formation. Même s'il en a bien entendu conscience, il n'est pas sûr de pouvoir être lui-même face à des représentants de cette espèce. Une chose est sûre malgré tout, c'est que Waith fera tout ce qui est en son pouvoir pour défendre sa nouvelle patrie. Coûte que coûte.

➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ Green-Moon
ÂGE ▬ 24
PASSIONS ▬ Je passe ma vie au ciné, j'écoute beaucoup de musique, mate pas mal de séries, joue à quelques jeux de cartes (Magic, Vanguard ...), fais du JRD papier, et c'est déjà pas mal  :hmm?:
FILMS & SÉRIES ▬ Le seigneur des Anneaux, A la recherche du passé, The Grey, Into the Wild, Coach Carter, Robin des Bois (avec Costner), Gladiator, Supernatural, Marco Polo, Orange is the New Black, Misfits, Heroes ... Pour ne citer qu'eux, comme j'ai dit, je passe ma vie au ciné, c'est compliqué de donner tous les noms  yaaaa
PRÉSENCE ▬ Sûrement tous les jours ^^
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ Très joli, très actif, et assez ordonné sur l'univers, du tout bon.
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ Grâce à la plus jolie capitaine elfe  :hmm?:
TON AVATAR ▬ Ben Barnes, plus particulièrement dans son dernier film, The Seventh Son
REGLEMENT▬
Spoiler:
 
UN TRUC EN + ▬ Petit point



Dernière édition par Waith Maëwan le Ven 9 Jan 2015 - 2:47, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 20:02




“ THIS IS MY LIFE ”
and you know it's hard to live here

C'est au Gondor que Waith vit le jour, dans la majestueuse cité de Minas Tirith. D'un père soldat et d'une mère cirière, les revenus familiaux ne furent jamais exceptionnels, mais suffisant pour survivre. Le couple s'aimait, et l'idée d'avoir un fils les comblèrent de joie. Le prénom choisi fut celui du grand-père maternel, hommage à un homme parti bien trop tôt. Quant au côté paternel, de celui-ci, le héros de notre histoire hérita d'une branche guerrière s’étendant loin, très loin dans l'Histoire. Selon des histoires qui se traînaient de père en fils depuis des générations, un de leur ancêtre aurait suivi Isildur lors de cette fameuse bataille. Un passé familial suffisant pour faire gonfler la poitrine, empli de fierté. Rares étaient ceux à croire cette petite histoire, mais, une chose est sûre, dès son plus jeune âge, lui, y crut dur comme fer, rêvant même de rencontrer des elfes un jour, et de combattre à leur côtés, émule de son ancêtre, cherchant à égaler le prestige de cet aïeux innommable. La lignée s'est peu à peu ternie, dégradée, pour terminer -avec cette génération- dans les rades. Le père fut mercenaire, une bonne partie de sa vie, voyageant à travers la terre du milieu, l'espoir de se faire un nom, et de vivres des aventures comme celles que l'on pouvait lire dans les livres. La renommée, ce dernier ne l’acquit que guère, mais les souvenirs de ces voyages restèrent à jamais en son cœur, tel un de ses plus précieux trésors. Ce qui le décida d'arrêter ? De croiser la route d'une charmante fabricante de bougie, pour qui son cœur s'emballa dès le premier instant. Après quelques tentatives de séduction, l'homme obtint plus de temps en sa présence, s'ensuivit un mariage, puis un fils. Entre-temps, il obtint une place dans l'armée, pas très haut gradé, mais suffisant pour mettre de la viande dans leur assiette de temps en temps.

Quatre ans plus tard, la famille s’agrandit un petit peu plus. Une fille cette fois. Une jeune fille aux cheveux blonds, tel le blé. Un joli nom lui fut donné, Rowena. L'ancien mercenaire expliqua à son aîné, qu'une petite sœur -ou même un petit frère d'ailleurs- il fallait faire tout ce que l'on pouvait pour la protéger, veiller sur elle, et s'assurer que rien, jamais ne lui arrive. Malgré son jeune âge, cette phrase resta gravée à tout jamais dans la mémoire du garçon. Lorsqu'il eut six ans, sa vie changea petit à petit, du tout au tout. Son père commença à lui enseigner le maniement des armes, dans une petite cour à l'arrière de leur maison, où, habituellement, leur mère étendait le linge. L'homme avait fabriqué deux épées en bois afin qu'aucun malheureux accident ne se produise. Mais surtout, au même moment, l'enfant fit la connaissance d'une jeune fille, dans la rue, une certaine Ysée, que Waith trouvait « toute jolie » et pour qui le cœur bascula rapidement. Elle était douce, agréable, et toujours prête à jouer avec lui dans les dédales de la cité blanche. On lui expliqua où elle vivait, et ce qu'il s'y passait, mais, il était bien trop jeune pour comprendre, et surtout imaginer les conséquences que cela pourrait avoir. Avec le temps, notre ami finit par lui avouer ses sentiments, découvrant que ceux-ci étaient réciproques, ce qui le plongea dans une euphorie totale. Toujours rêveur avec un sourire béât, l'enfant en perdit même sa faim. Tout ce qui lui comptait c'était d'être avec elle, bientôt rejoint par sa jeune sœur, en admiration devant son grand-frère, voulant le suivre de partout. Concernant l'entraînement de son père, malgré un passage compliqué durant cette euphorie, l'élève était plutôt sérieux, apprenait relativement vite, si bien que le maître semblait certain de l'avenir radieux de son bambin.

C'est ainsi que le jeune Maëwan eut une enfance radieuse, et heureuse. Malgré le manque d'argent de ces parents, cela ne l'intéressait absolument pas. Avec Ysée, il vivait le parfait petit amour, si bien que chacun fut le premier de l'autre. Malgré les larmes de la belle à ce moment fatidique, elle semblait heureuse, comblée, et amoureuse. Lui, tout autant, même s'il y prit sans doutes bien plus de plaisir qu'elle, n'ayant pas cette douleur à supporter. Durant toute sa vie, cela fut sans doutes un de ses meilleurs souvenirs. A vrai dire, cet amour ne s'en alla jamais vraiment complètement. Sa sœur quant à elle passait encore plus de temps avec son frère, qui lui s'occupait radicalement des pauvres petits qui avaient la mauvaise idée de l'embêter, voire de la bousculer. Quant aux prétendants un peu trop aventureux, d'un noir regard, Waith leur faisait comprendre que cela ne semblait pas une très bonne idée. Quant aux entraînements, l'enfant s'améliorait chaque jour. Sa maîtrise de l'épée courte fut suffisante pour qu'une seconde soit prise, style de prédilection paternel que l'enfant voulut suivre.

C'est vers ses quatorze ans que les choses finirent par se compliquer. Ce qu'il n'avait jamais encore vraiment compris au sujet de l'habitat d'Ysée -une maison close- il le comprit trop vite, et trop brutalement. Son premier amour devait vendre son corps, et se faire souiller, encore et encore, chaque jours, sans que lui puisse faire quoi que se soit. Bien entendu, l'adolescent voulait l'aider du mieux qu'il pouvait, la cajoler malgré tout ça, essayant de la soutenir quelle que soit la manière, mais rien ne marcha, sa belle s'éloigna petit à petit, sans que lui ne puisse comprendre la raison exacte, certain qu'à un moment ou un autre, lui avait fait une erreur, et qu'ainsi, celle pour qui son cœur battait, le lui faisait payer. Ce sentiment sensibilisa son cœur et son âme a tout jamais. Le brisa même. Comme si cela ne suffisait pas, sa mère tomba grandement malade, et, les médicaments d'apothicaire qui semblaient l'apaiser coûtaient assez cher. La solde seule de l'homme de la maison ne suffisait pas pour tout couvrir, alors, Waith travailla. Il faisait tout ce qu'il trouvait, même des petites missions journalières, quel que soit le moyen, tout était bon pour récupérer des pièces. L'armée ? Il aurait pu, malheureusement, les places étaient comptées, et un homme sans le moindre nom n'avait que peu de chances d'être intégré. Alors, il travailla, comme il le pouvait. Au port, au marché, comme garçon de course, comme … A peu près n'importe quoi. En y réfléchissant, cela eut peut-être l'effet d'encourager l'éloignement des tourtereaux, mais … Waith n'eut pas le choix.

Deux ans plus tard, l'état de la mère chuta, la faisant encore plus souffrir. Se sentant fin prêt, le jeune homme voulut quitter la maison. Voyager comme l'avait fait son père il y a des années, dans l'espoir de se faire mercenaire, de gagner un peu d'argent, et de ramener le surplus. En quittant la maison, il y aurait une tête en moins à nourrir, et cela aiderait sa mère. Bien que son cœur saignait de ne plus la revoir. De peut-être manquer le moment où son âme les quitterait … C'était ce qu'il y avait à faire. Il devait le faire, par amour. Sa sœur pleura toute les larmes de son corps, tout comme sa mère entre deux toux graves, tandis que de son côté, l'on pouvait lire de la fierté dans les yeux de son père. Waith dut aussi faire ses adieux à son seul amour, qui avait changé avec le temps, plus froide, plus distante, plus malheureuse. Une dernière étreinte, et le voilà parti sur les routes. Cela dura cinq longues années, le faisant voyager à travers toute la terre du milieu, le faisant découvrir de nombreuses contrées dont il n'avait même pas entendu parler. Il engrangea beaucoup d'expériences, faisant face à la mort un noble incalculable de fois, revisitant petit à petit l'art ambidextre de son père pour que celui-ci colle mieux à sa façon de voir les choses, de penser, et de combattre. « Régulièrement », le jeune homme rentrait apportant ce qu'il avait, visitant sa mère, sans pour autant avoir le courage de revoir Ysée. C'est après ses fameuses cinq années que la cirière perdit la vie, durant une des visites de son aîné, comme si … Elle avait attendu avec force ce moment, certaine qu'il viendrait. Waith pleura, comme jamais.

Le père vendit de suite la maison, prit ses enfants, mit le corps embaumé sur une charrette et commença une longue route, jusqu'au village natal de sa belle. Celle-ci lui avait dit un jour, qu'elle souhaitait y être enterrée. Elle n'avait plus de famille là-bas, mais … C'était un endroit si paisible, que son après-vie ne pourrait que bien se passer dans un tel lieu. Malheureusement … Sur le trajet, un groupe orc attaqua, renversa la charrette et blessant Rowena. Rapidement, Waith cacha sa jeune sœur sous la charrette et se posta devant elle pour la protéger, tuant deux orcs de ses épées, malgré sa position défensive, et ne put qu'apercevoir la mort de son père, dont le crâne fut fendu par un violent coup de hache. Durant ce moment d’inattention, une flèche lui traversa l'épaule, lui faisant ainsi perdre l'un de ses crocs, mais le faisant enrager, suffisamment pour tuer deux autres orcs, avant de tomber au sol suite à coup d'épée au flanc. Chutant, le grand-frère rampea jusqu'à la charrette, se mit dos à celle-là, s'appuyant contre elle, de la meilleure façon dont il lui était possible, avant de tendre vers cette chose, empli de haine, une de ses épées. Celle-ci voltigea et un violent coup lui fut donné au thorax, lui faisant perdre connaissance, tout en lui ôtant l'espoir d'un jour, rouvrir les yeux.

Contre toute attente, Waith se réveilla, soigné de toutes blessures dans un lit douillet, dans une maison inconnue, dans un lieu inconnu. A peine eut-il ouvert les yeux qu'un grand cri de joie se fit entendre à ses côtés, sa sœur se jeta sur lui pour le prendre dans ses bras, heureuse de le voir enfin parmi eux. Bien sûr, il eut mal, mais bien loin de ce qu'une telle blessure aurait dû faire. Très vite, un elfe entra dans la pièce, expliquant qu'il se trouvait à Fondcombe, que tout deux avaient étés secourus par une patrouille, avant d'être soignés par des guérisseurs. Le convalescent le remercia grandement pour tout cela, avant qu'on lui dise que s'il fallait remercier quelqu'un, c'était bel et bien le seigneur de ces lieux, Elrond. Il ne fallait pas lui en dire plus. Encore secoué, fatigué et faible, le survivant récupéra une béquille et demanda de voir ce fameux seigneur. On lui déconseilla fortement de se lever, mais têtu comme une mule, il insista suffisamment pour qu'on le lui accorde. Devant ce vénérable être, Waith se laissa tomber difficilement un genoux à terre pour le remercier. Plus que de l'avoir sauvé lui, il le remerciait d'avoir pu empêcher sa sœur de subir le moindre mal. Peut-être n'était-ce pas lui qui avait ordonné cela, sans doutes même. Mais, c'était sa sagesse qui avait fait que ces patrouilleurs étaient là. Aussi, l'humain jura au seigneur de rembourser un jour sa dette. Bien qu'on lui expliqua que cela n'était rien, têtu, notre ami insista de nouveau, encore et encore.

La convalescence du jeune homme dura une poignée de semaines, aidé par sa sœur qui l'accompagnait de partout. Leur parents furent enterrés dans cet endroit, sans nul doute le plus paisible de toute la terre du milieu, mieux que n'aurait pu espérer leur mère. Rowena quant à elle, tomba bien vite amoureuse de cet endroit et de sa culture, très vite rejoint par son frère aîné. L'idée de rester fut même émise par la petite tête blonde. Bien que rigolant au début, le garçon comprit bien vite que ce n'était pas là une quelconque plaisanterie, mais bel et bien un vœu sincère. Après tout … Pourquoi pas ? Sa jeune sœur ne souffrirait jamais de rien dans un tel lieu. Alors … Lorsque le guerrier fut enfin rétabli, il demanda audience au seigneur local, afin de demander la permission de rester dans ce magnifique endroit. Mais pas que. Une fois de plus, il plia genoux devant Elrond, lui jurant fidélité, qu'importe les maux qui pourraient les menacer, lui et son royaume. Jurant de le servir jusqu'à ce que la mort le fauche, ou que son corps ne puisse plus tenir debout. Il avait une dette à payer, il la rembourserait par sa vie à son service. Notre ami était un guerrier, et n'était sans doutes pas des plus doués dans bien d'autres choses. Alors, tout ce qu'il pouvait faire était de rejoindre l'armée. L'idée pouvait effectivement sembler étrange. Qu'est-ce qu'une vie humaine comparée à celle d'un elfe ? Tout comme leur capacité physique ? Lui n'était sans doutes qu'un enfant fragile et innocent en rapport à la longévité de ceux qui les avaient accueillis, mais, il voulait plus que tout les rejoindre. Avant même qu'on lui réponde quoi que se soit, Waith jura être doué, des épées dans ses mains, peut-être pas autant qu'un épéiste elfe, mais si on lui laissait l'occasion, il pourrait s'en approcher. Après avoir fait ses preuves, montrant qu'il était effectivement un combattant, on lui laissa une chance.

C'est là que notre ami fit la connaissance d'une certaine Namarthiel, capitaine de la fameuse cavalerie qui les avaient secourus. Cette elfe était dotée d'une beauté rare. Inégalable même. L'on racontait souvent que les elfes étaient les plus beaux êtres à n'avoir jamais foulé cette terre, cette vision tendait à donner raison à cette histoire. Comment ne pas être séduit ? Et pourtant, cet être avait vécu des dizaines et des dizaines de vies humaines, et semblait être à un niveau martial que lui n'attendrait peut-être jamais. La belle semblait douce, et agréable. Même si certains virent d'un mauvais œil cet humain dans leur rangs, elle au contraire, l'aida. L'entraîna et prit soin de lui, ce qui ne fit que l'attirer encore plus vers elle. Certains de ces confrères se sentaient bien supérieur face à cet être inférieur, mais, peu à peu, notre ami se lia à chacun d'eux, finissant même par être considéré par bon nombres comme l'un de leur frères. S'entraînant chaque jour avec ferveur, jusqu'à tomber de fatigue, travaillant chaque jour plus que quiconque, l'humain finit même par obtenir une petite promotion, obtenant le grade de Caporal au sein de l'armée. Elrond, semble-t-il veillait sur lui, curieux de ce qu'un humain pouvait apporter à ses hommes, voulant le récompenser, valorisant ses années de services en rapport à son espérance de vie. L'armée ne fut pas la seule chose qui lui apporta de la joie, non. Tout comme sa jeune sœur, Waith tomba radicalement amoureux de la culture elfe, et plus particulièrement de leur musique. Tout deux apprirent à en jouer, elle de la harpe, lui de la flûte, devenant plutôt doué dans leur domaines, avant que lui finisse aussi par se tourner vers la lyre. Avec le temps, notre jeune ami apprit que la belle capitaine était elle aussi une mélomane, jouant elle-même de la harpe avec brio. Peut-être était-ce là une … Ouverture probable ? Peut-être un jour viendrait-il à lui jouer une sérénade qui sait ? Dans tous les cas, en ce lieu, Waith trouva un paradis qu'il n'aurait jamais osé s'imaginer.




Dernière édition par Waith Maëwan le Sam 10 Jan 2015 - 1:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 20:08

Bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 20:10

Merci :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 20:14

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^

Super choix d'avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 20:15

Wéwéééééééééééé un humain You, me, bed, now ?

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 21:39

Bienvenue dans notre Communauté !

Bon courage pour la fiche, l'idée est très intéressante ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 21:53

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1229
♦ RÉPUTATION : 2049
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 22:54

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, si tu as d'autres questions n'hésite pas, enfin si hésite surtout si je te répond tôt le matin en fait x) J'espère que tu te plairas ici Shire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 23:10

Bienvenue et bon courage pour ta fi-fiche ! Arc en ciel
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 23:27

Merci à tous pour votre accueil, heureux que mon perso semble vous intéresser tout comme mon choix de vava love!

Je n'hésiterai pas à venir t'embêter, ne t'en fais pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 23:34

Keukou toi.

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mar 6 Jan 2015 - 23:37

Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 0:07

Omg qu'il est beau Ben Barnes avec les cheveux courts ! Le film vaut la peine, en fait ? J'ai été intéressée par le livre - pas encore lu - mais y a déjà un film, j'me demandais justement s'il valait le coup, vu que souvent les films d'HF sont un peu concons... ^^

Sinon, BIENVENUUUUE ! J'exige un lien avec ma DC Ysée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 0:16

Oh Alexandre Astier Bave

Merci bien ^^

Pour ce que je sais, le film ne suit que peu les bouquins, je crois qu'il ne fait que reprendre l'univers au final sans réellement suivre la trame, enfin, il me semble. Après, moi j'ai bien aimé, y'a certaines facilités scénaristiques, ça reste une série B plus qu'autre chose, mais j'ai bien aimé moi. Il faut aussi prendre en compte que je suis très bon public xD

Concernant le lien, ce sera avec grand plaisir. Mais avant tout, je t'ai envoyé un MP sous Elrond, si tu pouvais regarder ça m'arrangerait beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 0:24

J'ai un peu un PC galérien, mais allez, je vais voir ça, je suis zentille Meow

Merci pour ta réponse sur le film, je m'y intéressera un de ces quatre ^_^

(et ouiii Astieeer, suis une grosse fana de Kaamelott)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 0:28

Que de bonté dans ton cœur.

Ah bah moi Kaamelott c'est genre ma bible, je regarde les DVD quasiment tous les jours. Régulièrement dans la semaine je me fais les 6 livres xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 0:46

Je t'ai répondu, bel éphèbe ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 4:17

Bienvenuuuuuue !! Shire
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 4:53

Merci bien jolie elfe :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 9:08

Hey Waith !

Encore bienvenue sur le Forum, j'espère que tu te plairas parmi nous Mustache
Bon courage pour ta fiche et surtout avec le Seigneur Elrond (tu sais moi, les elfes...aheum)

Bises,

Rose
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 10:55

Welcomeeeeeee!

Par contre tu me perturbe, en voyant "Maewan" dans ton pseudo, je me suis demandé si j'avais pas fait une crise de somnambulisme dans la nuit pour me faire un autre compte ewe

M'enfin très bon choix de vava et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 20:42

Merci bien ^^

Toi aussi tu te sers de ce pseudo du coup? =p
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 20:51

Je me sers de ce pseudo depuis mes douze ans x) c'est pour dire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 20:53

Ah moi aussi je m'en sers depuis beaucoup de temps. Serais-tu mon double maléfique? Retarded
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Waith Maëwan [fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Waith Maëwan [fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Waith Maëwan [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.