AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
I saw the dragon fire. [TERMINE]

Partagez
 

 I saw the dragon fire. [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar

I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] EmptyVen 30 Jan 2015 - 21:32


I saw the dragon fire

~Thranduil & Smaug~






Cela faisait plusieurs jours que Smaug avait quitté les Landes Desséchées et, il se dirigeait vers Erebor, rasant les contrées qui croisaient son chemin. Il ressentait l'appel de l'or au plus profond de son être, ce bruit strident dans ses oreilles le menait jusqu'à son trésor, trésor qu'il allait récupérer coûte que coûte, et ceux qui essayeraient de s'opposer à lui, verraient le feu du dragon.
La créature filait le long de plaines, haut dans le ciel, quasiment invisible. On ne prenait conscience de son existence que lorsque sa fureur touchait les villes, et à ce rythme, son nom serait connu dans tout le Rhovanion, voire dans toute la Terre du Milieu comme l'espérait le dragon.
Rien n'était trop beau pour lui, il voulait tout obtenir, il voulait avoir le monde entier à ses pieds, qu'il soit craint par tous, et c'est en cela que tout lui semblait facile.Ce n'était pas difficile d'être craint des hommes, ou des nains et encore moins des elfes. Il suffisait simplement de les informer que la Terreur arrivait, qu'elle brûlerai tout sur son passage et les écraseraient comme s'ils n'avaient été que de vulgaires fourmis, pour qu'ils tremblent de peur. Et, ils n'étaient que de vulgaires insectes pour le dragon, en vérité.


Les oiseaux fuyaient sa venue, ils piaillaient à qui voulaient l'entendre, il se cachaient dans les feuillages des arbres qui dominaient les forêts, le faible bois dont ils étaient constitués partant en cendres dès qu'une seule étincelle du feu du dragon les touchaient. Les animaux se pliaient à son apparition, couverts de l'ombre de l'immense reptile qui survolait maintes et mains contrées. Tout le monde se taisait dès qu'ils entendaient son grondement guttural, ils avaient peur pour leur vie et ils avaient raison de craindre que leur souffle ne s'envole, que leur coeur ne s'arrête. Il pouvait les faire tomber simplement en levant le petit doigt, il créait des ouragans avec ses ailes, il écrasait des montagnes avec ses énormes pattes, il en faisait plier plus d'un. Il était une divinité incarnée et il exigeait que le monde entier le craigne.


Qui, d'ailleurs, pouvait avoir la prétention de ne pas le craindre? Qui pouvait se vanter de l'avoir rencontré et d'être encore en vie pour narrer cet instant? Personne, parce que Smaug les avaient tous écrasés, tous réduits au silence, au néant qu'était leur misérable existence.
Les écailles du dragon étaient encore plus résistantes que le Mithril, ses dents étaient semblables à des épées, ses griffes étaient des lances, le feu qui brûlait au plus profond de son être venait des Enfers. Il n'avait aucune faiblesse, il n'avait peur de rien et ne pliait devant personne. C'était ces misérables mortels qui s'agenouillaient devant lui, qui se courbaient devant sa royale personne. Smaug avait tous les droits, il instillait la peur dans le coeur des hommes, et cela continuerai jusqu'à la nuit des temps parce qu'il était un Dieu.


Smaug continua de voler au dessus de la Terre du Milieu, semblable à la divinité qui contemple sa création. Malgré l'or qui l'appelait, qui lui criait de le rejoindre, Smaug avait entendu parler d'un royaume d'Elfes dont le roi se pensait surpuissant, craint de tous, et inatteignable et le dragon détestait que l'on se prenne pour un dieu, il était la seule divinité en ce bas monde.
Le dragon décida donc, après mûre réflexion, de faire un détour par la forêt de Mirkwood, pour montrer à ce roi des Elfes le véritable visage d'un Dieu, marquer son coeur de ce souvenir terrifiant. Il allait lui faire comprendre, ce qu'était la vraie puissance.


Le reptile se pencha donc sur la gauche, ses immenses ailes déployées et fondit vers la contrée de Mirkwood. En quelques heures, ils atteignit le royaume des Elfes, paisible et tranquille, mais plus pour longtemps. Il sentait déjà ce pauvre peuple qui s'affolait tout en voyant l'immense ombre qui fondait vers eux. Ils vivaient dans un monde verdoyant, remplit de bois, remplit de maisons en paille que le dragon soufflerai comme si ce n'était qu'un vulgaire moucheron. Il allait être craint.
Dans un rugissement gutturale, le reptile fonça vers les arbres tout en crachant le feu ardent qui brûlait dans ses entrailles avant de remonter en chandelles. Il se délecta des oiseaux qui fuyaient, des cris qu'il pouvait percevoir, de la souffrance qu'il sentait déjà. Il fit plusieurs ronds dans le ciel avant d'une nouvelle fois fondre vers sa cible et de déraciner plusieurs conifères.
Le dragon survola ensuite la forêt à la recherche du palais de Mirkwood qu'il cibla un peu plus loin. Il ne laissa pas de répit aux habitants de la forêt et, il fondit vers la bâtisse tout en crachant des flammes. Il fit s'effondrer un premier pilier à l'aide de l'une de ses pattes puis, remonta dans le ciel et observa une partie du bâtiment s'effondrer.    
Mais, le reptile voulait affronter le roi, il voulait le voir sortir, il voulait qu'il tente de l'affronter, qu'il montre en quoi il pouvait être puissant.
Alors, il fondit vers le palais et atterrit au sol, écrasant des arbres en touchant la terre.

"Roi des Elfes..."-s'exclama le dragon de sa voix gutturale.-"Montre moi ta force, tes armes, tes guerriers, tente de me repousser!"






Dernière édition par Smaug le Dim 28 Juin 2015 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] EmptyJeu 5 Fév 2015 - 15:10


I saw the dragon fire

~Thranduil & Smaug~






La paix régnait plus que jamais sur Vertbois-le-Grand. Rien, en ces temps, ne laissait présager le moindre signe d’apocalypse, ni de drame. La forêt brillait, étincelait de par son épanouissement et par la joie des êtres vivants qui y résident. Aucun malheur ne semblait pouvoir l’atteindre. La vie s’y déroulait paisiblement, comme dans une gigantesque bulle, impossible à percer. Les Elfes Sylvains qui y vivaient, n’étaient pas encore terrés sous terre ni craintif de ce qui pouvait bien provenir de l’extérieur. Aucune araignée, ni autres créatures répugnantes ne vivaient en cette forêt verdoyante et vivante. Des tablés avaient été installés un peu partout autour du palais ainsi que des décorations en tout genre, en signe d’une grande festivité elfique. Ces derniers festoyaient très souvent, au moins plusieurs durant chaque saison, et savouraient chaque instant passé sur leurs terres.

Dressé de toute sa longueur sur sa terrasse royale, le regard perdu vers l’horizon, le monarque déposa lentement ses mains sur le rebord en pierre joliment sculpté et suspendu au dessus du vide. La vue qu’offrait cet endroit était parfaite. D’ici, il voyait une bonne partie de la forêt ainsi que tout ce qui pouvait se trouver et se dérouler autour du palais. Une vue d’ensemble, parfaitement bien situé pour admirer le couché du soleil. Jusqu’à aujourd’hui, rien ne semblait pouvoir ternir le visage du Roi des Elfes. Mais cette nuit, un terrible cauchemar est venu perturber l’esprit de Thranduil, qui ne cessait de le revoir en boucle dans sa tête. Comme un avertissement… Il voyait encore la forêt et son palais sous l’emprise des flammes.  Il ne lui arrivait que trop rarement de faire ce genre de rêve et quand cela arrivait, cela signifiait souvent un mauvais présage. Thranduil l’a très bien compris, lorsqu’autrefois il eut rêvé de la mort de son père, Oropher.

Le Roi avait bien pris le temps d’y réfléchir et c’est ainsi qu’il prit la décision de faire cesser toute festivité. Une forme de paranoïa qui lui permettra peut-être au moins de protéger son peuple. Ou du moins, en partie… Hélas, il semblait déjà trop tard. Au loin, Thranduil pouvait déjà apercevoir, de part son regard incroyablement aiguisé, une Ombre. Une Ombre qui semblait s’approcher à grand pas. Un grognement grave et terrifiant se fit ensuite entendre, faisant pâlir le monarque. Serrant la pression de ses phalanges autour de la rambarde, il ne lâchait pas cette silhouette volante des yeux, terrifié. De la fumée se fit ensuite voir, des étincelles… le bruit se faisait de plus en plus proche. Un autre grognement… Le ciel s’assombrit… Un dragon. Jamais encore, une telle créature n’était apparue sur ces terres. Pourquoi donc aujourd’hui ? L’elfe ne savait que trop bien de quoi ces monstres mythiques étaient capable… Ou du moins, au travers de certains récits. Cette rencontre et confrontation était une première. Ainsi donc, c’est en ce jour sombre, que la paix de Vertbois-le-Grand allait toucher à sa fin ?

A reculons, le Roi retrouva l’intérieur de son palais. Il fallait agir au plus vite et l’objectif principal de Thranduil était de protéger son peuple, avant toute chose. Il s’empressa donc de déclarer ses ordres à ses gardes, puis enfila son  armure et se munit de plusieurs armes. Dont principalement sa grande épée elfique. Le palais tremblait et souffrait déjà des attaques du dragon. Les hurlements de ses victimes raisonnaient de partout, accélérant un peu plus, à chaque seconde, les pas du Roi des Elfes. Celui-ci s’empressa de retrouver ses gardes, dont une majorité s’était déjà rassemblée en une armée bien organisée. A chaque fois que l’Ombre géante du dragon planait au dessus de leurs têtes, tous la levaient en sa direction. Craignant à chaque passage, de finir brûler sous ses flammes ardentes. Comme toujours, ce fut comme si Thranduil était relié à son armé par la pensée. Au travers de simples gestes, mais très précis, ils obéissaient et s’exécutaient sans bavure. Il misa donc principalement sur la défense et les attaques à distance. Même si tout ceci, pour le dragon, sera aussi solide qu’un château de carte, il n’avait pas vraiment d’autres options possibles. Hormis, tenir le choc le plus longtemps possible…

En bon Roi, Thranduil ne laissa transparaître aucune crainte ni aucun signe de désespoir sur son visage. Même si, intérieurement, il était rongé par l’angoisse de tout perdre. Voyant le dragon s’approcher dangereusement et entendant son appel, Thranduil grimpa à cheval et galopa jusqu’à la créature. Quand celle-ci se posa au sol, l’elfe arriva tout juste à ses pieds. Le cheval se courba alors avec grâce et le Roi sorti sa longue épée elfique, fixant le dragon avec détermination et colère. Et c’est d’une voix puissante et tranchante qu’il s’exprima. « Retournez d’où vous venez, infâme créature ! » Il avait beau se savoir en position de faiblesse face à ce monstre, le roi restait digne et gardait la tête haute. Fort heureusement, il était tout de même doté de quelques pouvoirs pour tenir le coup. Cependant, le Roi osait à peine poser un œil sur toute la destruction qu’il avait déjà commis en quelques minutes seulement. « J’ignore ce qui vous a attiré jusqu’ici, mais je suis sûr d’une chose… » L’elfe pointa son épée dans sa direction, le regard sombre et menaçant. « Quiconque ose s’en prendre à mon peuple et à mes terres, le paye de sa vie. »  Peu importerait la manière dont ce dragon mourra un jour, le monarque ferait en sorte de vivre suffisamment longtemps pour venir admirer son cadavre. Pendant ce temps, sur les murailles du palais se tenait un grand nombre d’archers et à plusieurs mètres derrière Thranduil, ses meilleurs guerriers.




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] EmptyLun 9 Fév 2015 - 12:53

Smaug a écrit:

I saw the dragon fire

~Thranduil & Smaug~






Smaug approcha son énorme tête du roi Thranduil, l’observant de ses yeux jaunâtres, pleins de fureur et de soif de destruction. Son ventre illuminait des flammes qu’il contenait, prêt à les déferler sur l’entièreté de la forêt qui était si misérable face à la puissance qu’il contenait, face à sa force de destruction.
Il baissa ses pupilles aux iris sombres et observa la misérable armée qui se tenait, debout, devant lui, prête à riposter en cas d’attaque du reptile. Ils étaient si idiots, sots de croire que leurs petites armes ridicules allaient pouvoir changer la donne, sots de penser qu’il y avait une chance de survie, même infime. Rien ne pouvait détruire le feu du dragon, il était un dieu, et les dieux ne mourraient pas, ils étaient immortels, intemporels.



“Tu devrais avoir peur…”-susurra le dragon de sa voix gutturale, sortie d’outres-tombes, ses ailes déployées et sa tête à la hauteur du roi des Elfes.-”Tu devrais trembler, misérable Elfe, ta dignité ne te servira à rien, face à moi, face à la puissance que je t’ai démontré.”

Il se redressa de tout son long et écrasa plusieurs gardes à l’aide de ses énormes pattes, achevant d’instiller la peur dans leurs coeurs, de l’y graver s’y profondément que, même morts, ils continueront de craindre le dragon.
Puis, un rire gras, rauque et terrifiant sortit de la gueule du reptile qui baissa ses yeux vers Thranduil, déployant ses énormes ailes.



“Mais que pourront faire tes misérables épées contre moi? Tes flèches ne peuvent percer mon armure, et tes hommes s’écroulent et tremblent de peur rien qu’en entendant ma voix.”-s’écria-t-il tout en approchant lentement son énorme tête du misérable corps qui allait bientôt être calciné sous le feu du dragon.-”Alors dit moi, roi des Elfes, comment comptes-tu t’y prendre pour me vaincre, pour que je paye de ma vie, ce que j’ai commis à ta misérable forêt?”



Il rit puis, poussa de ses immenses ailes et s’envola de nouveau, soufflant les arbres derrière lui. Il s’éleva dans les cieux, faisant des ronds au dessus de la forêt qui semblait si ridiculesement minuscule, sous lui, si faible, tel un château de cartes que l’on détruit en un souffle. Et, c’est exactement ce qu’il allait se produire, Smaug allait souffler dessus et toute la verdure qui s’étendait à perte de vue sous lui, partirai en fumée. Tout cela ne serait que cendres et épaisse fumée noire.
Haut dans le ciel, dans l’étendue bleutée, témoin du massacre qui allait se produire, le dragon fondit en chandelle vers les nombreux conifères, impuissants et cracha son feu. Bientôt, l’enfer s’abattit sur les Elfes de Mirkwood, brûlant tout sur son passage, sous les yeux sombres du dragon qui se délectait de la souffrance qu’il entendait. Personne ne pouvait le vaincre, personne ne pouvait le détruire, il était invincible.


Il détruisit des arbres, les déracinant puis, se posa de nouveau sur le palais du roi des Elfes, en détruisant une partie tant son poids était énorme.
Le dragon observa longtemps les flammes s’emparer de la verdure pour la calciner, la faire plonger dans les ténèbres, il jouissait de la peur qui prenait les coeurs des nombreux Elfes impuissants et il le regardait, là, seul, impuissant, ne sachant plus quoi faire. Le reptile était curieux de savoir ce qu’il pouvait bien prévoir pour tenter de massacrer le dragon, ce dernier ne prévoyait pas de laisser un seul survivant prospérer dans cette ridicule forêt, et, il voulait savoir comment Thranduil, roi de Mirkwood allait s’organiser pour tenter de survrivre.
Qu’il le surprenne.





Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] EmptyJeu 26 Fév 2015 - 10:21


I saw the dragon fire

~Thranduil & Smaug~






Le monstre ailé se rapprocha dangereusement du monarque. Sa gueule n’était plus très loin de son visage angélique. L’Ombre et la Lumière, face à face. L’éclat naturel qui émanait de Thranduil transperçait les ténèbres sans le moindre effort. Ils étaient si proche… que le Roi des Elfes pouvait sentir l’odeur du souffre et des Enfers qui s’échappait du tréfonds de sa gorge et que sa fidèle armée se tenait prête à se sacrifier ou à attaquer, au moindre mouvement provenant du dragon. Evidemment qu’il savait que ses épées et ses flèches ne pourraient rien contre sa carapace. Mais il n’allait certainement pas plier l’échine face à Smaug et baisser lâchement les bras. Ca, non. Tous ses soldats le savaient aussi, qu’il n’y aurait peut-être aucune échappatoire. Il n’est juste pas prévu que cette sombre rencontre se déroule ici et aujourd’hui… Quoi qu’il en soit, il fallait y faire face, jusqu’au bout. Le menton dressé et le regard transperçant, Thranduil ne tremblait pas, ne cilla pas. Même si… intérieurement, une angoisse des plus effrayante et fracassante s’empara de tout son être, au fil des paroles que crachait le dragon. Une peur, non pas pour lui, mais pour ses troupes, pour son peuple… Pour tous les innocents qu’il avait déjà tués en quelques secondes… Mais pourquoi diable s’en prenait-il soudainement à son Royaume ? Peut-être que ce n’était pas à ses soldats d’en payer le prix, peut-être que tout ce massacre était uniquement de sa faute ? Mélangé à sa peur profonde, toutes ces questions vinrent s’y mélanger. Pour autant, le monarque ne tremblait pas et ne le fera jamais devant ses hommes…

Alors qu’il s’apprêta à répliquer, la monstre volant prit à nouveau appuie sur ses pattes imposantes puis s’envola dans les cieux. Commençant à former d’étranges cercles tout autour d’eux et du palais. Il allait à nouveau attaquer… La peur commença à envahir ses soldats, il pouvait le sentir… « Reviens donc ici m’affronter !! Espèce de lâche !! » Hurla le Roi des Elfes à plein poumons. Il avait forcément l’avantage dans le ciel, mais ce n’était pas un affrontement très loyal… Il ne fallait pas vraiment s’attendre à autre chose de la part d’une immonde créature possédant un égo plus imposant que sa taille. Thranduil se tourna vers ses hommes, tentant de leur offrir un regard rassurant, mais se voulant surtout déterminé. Même s’ils savaient tous, ici bas, qu’ils entendaient peut-être leur Roi pour la toute dernière fois. « Nous avons tous craint un jour, l’arrivé de ce monstre… Malheureusement, ce jour est arrivé. Mais nous ne devons pas trembler. Nous n’allons pas lui offrir ce plaisir et encore moins notre Royaume. Défendons, jusqu’au bout, ce que nos ancêtres ont eux aussi durement défendu avant nous. Défendons, ce que personne ne pourra jamais nous prendre… Notre honneur. Et ce qui fait de nous, un peuple unique. » Levant son épée en l’air, balayant tous ses soldats d’un œil fier, il se devait de leur transmettre tout son courage et sa lumière. Afin qu’il ne disparaisse ni dans la crainte, ni dans la déception. Mais quelque part, dans le fond, le Roi lui-même n’était pas prêt à vivre ce massacre…

Comme il s’y était bien évidemment attendu, le dragon frappa à nouveau. Usant de ses flammes et de sa rage contre Mirkwood avant de revenir écraser le palais sous les yeux de Thranduil. Qui en resta pétrifié, durant plusieurs secondes… Les cris de son peuple meurtris, raisonnaient en boucle dans sa tête. Un de ses soldats vint le sortir de sa torpeur, lui permettant ainsi de changer sa position et de distribuer les ordres. Il ne devait pas perdre son sang froid tout de suite… Il galopa donc jusqu’au palais, donnant l’ordre aux archers de tirer toutes leurs flèches sur le dragon pendant que quelques soldats allaient tenter de faire évacuer le plus d’elfes possible de la forêt. Le monarque se fraya ensuite un chemin au travers des flammes et des ruines, à pleine vitesse, afin d’arriver au sommet d’une des plus hautes tours du palais, que le dragon avait déjà détruit précédemment. Situé dans son dos, Thranduil s’arma de son arc, puis tira une longue flèche transperçante au niveau de son aile droite. Puis il en décocha une autre, mais resta en position le temps que le dragon se retourne. Sans attendre, il visa, puis tira avec précision dans son œil gauche. Comme précédemment, le Roi affronta le dragon dans les yeux. Le regard enflammé à la fois par la colère et la tristesse. « Pourquoi ?? Pourquoi t’en prends-tu à mon peuple ? » De là-haut, Thranduil observa un instant le désastre sous ses pieds. Il était en train de vivre un cauchemar, tout ce qu’il y a de plus réel. « C’est moi que tu veux ? Je suis là. Mes trésors ? Ma richesse ? Tu n’en verras jamais l’éclat… » Sortant à nouveau son épée et concentrant son énergie, il espérait pouvoir gagner le plus de temps possible et ainsi donc sauver le plus de vie possible…




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] EmptyVen 27 Fév 2015 - 0:32


I saw the dragon fire

~Thranduil & Smaug~






Smaug effectua de nombreux cercles dans le ciel avant de plonger de nouveau en direction de la forêt qu’il brûla en une seconde grâce aux flammes qui grondaient en lui. Ensuite, il se posa sur le palais du roi qui n’était plus, qu’en partie, un tas de ruine. Posé sur l’une des tours de la bâtisse, les yeux effilés du reptile observèrent le roi des Elfes courir en sa direction. Aujourd’hui, il avait envie de s’amuser avec leurs vies, leur donner l’espoir qu’ils pourraient remporter la victoire puis, leur retirer brutalement cette idée et enfin, les briser, comme s’ils n’avaient été que de vulgaires pantins. De toute manière, c’est tout ce qu’ils étaient. Les cris des habitants de la forêt étaient jouissifs, le dragon prenait un malin plaisir à les entendre pleurer, il se délectait de leur souffrance, il était si bon de marquer l’histoire de son nom en semant la terreur. La divinité sentit les flèches des gardes fondre sur son corps,  qui bien sûr, étaient impuissantes, sur son armure plus résistante que toutes celles que les habitants de la Terre du Milieu avaient fabriqués. Puis, il brûla une nouvelle fois les alentours, réduisant en cendres les différents gardent qui lançaient des offensives à son égard. Bientôt, il ne resta que désolation et juste un misérable Elfe qui se tenait devant lui, son arc en main.


“Tes flèches ne peuvent rien me faire! Tu n’es rien! Et je vais te réduire en poussière, je me délecterai de tes cris et de tes larmes, de tes supplications pour t’épargner! Mais je n’en ferais rien parce que je suis une divinité et je suis le seul qui ai droit de vie ou de mort sur cette terre!”-répondit le dragon dans un rire guttural.


Ensuite, il se retourna, un sourire carnassier étirant sa gueule qui le rendait plus horrible encore. Cependant, il ne s’attendit pas à la flèche qui fondait l’air à toute vitesse en direction de sa tête. Soudain, le fer vint rapidement trancher sa cornée et le bois se logea dans son oeil gauche. Dans un cri de douleur, le reptile s’écroula lourdement sur le palais qu’il réduisit entièrement en poussière. Il poussa de nouveaux gémissements de douleur, la flèche, plantée dans sa pupille créait une plaie ensanglantée, la géhenne cuisante transperçait son iris et remontait jusqu’à son crâne. Le dragon sentit ses larmes couler dans le but de soigner la plaie mais rien n’y fit. Après plusieurs beuglements de douleurs, la rage emplie l’entièreté du reptile qui se releva en serrant ses rangées de dents. Il poussa un rugissement de colère qui fit trembler les arbres qui tenaient encore debout et passa brutalement sa patte sur son oeil ce qui brisa la flèche. Une giclée de son propre sang vint entacher son aile et il poussa un nouveau cri de rage. Il releva sa tête, son autre oeil fixait Thranduil avec haine et colère puis, il s’envola.


Le dragon tournoya dans le ciel, ses immenses ailes déployés et refoulant la douleur cuisante au fond de lui. Soudain, il plongea vers la forêt et brûla les conifères, les réduisant en cendres. Ensuite, il happa plusieurs Elfes dans sa gueule béante et regagna le ciel avant de lâcher les misérables corps de ses proies. Tandis qu’il fondait de nouveau vers les hectares verdoyants, les Elfes s’écrasèrent non loin de Thranduil. Leurs os se brisèrent, leur sang gicla et la peau se déchiqueta dans un bruit des plus horribles et des plus jouissifs pour le reptile. Le dragon continua de semer la terreur, la douleur transperçant son oeil. Personne ne l’avait blessé et encore moins fait couler son sang, la vengeance du reptile serait terrible et le roi le suppliera de le tuer tant Smaug le tortura.




[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] EmptyMar 10 Mar 2015 - 12:01


I saw the dragon fire

~Thranduil & Smaug~






Le cauchemar était encore bien loin d'être terminé. Fort heureusement, le Roi des Elfes ne se laissa nullement dominé par la panique et l'angoisse. Malgré toutes les horreurs se déroulant autour de lui, il refoulait. Refoulait... Et refoulait encore... Sa douleur, tous ses cris de souffrance, cette torture insupportable. S'il avait la chance de rester en vie, suite à cela, le contrecoup risquerait d'être violent et particulièrement douloureux. Mais en attendant, Thranduil était comme dans un état second. Plus dans l'action, que dans la réflexion. Il était bien obligé, s'il voulait éviter une extermination. Tout se passait si vite... Tout fut si... inattendue. Il n'était plus uniquement un Roi ce soir, mais le chef de son armée, un guerrier. Tant de vies dépendaient de lui en cet instant. Il ne pouvait faiblir. Pas maintenant, pas aujourd'hui.

Rien ne semblait porter atteinte à ce monstre volant, hormis LA flèche que tira Thranduil avec précision et vivacité en plein dans son œil gauche. Le dragon hurla de douleur et s'effondra même quelques instants... Ainsi donc, il n'était pas si divin que cela et comportait bien des faiblesses. Le monarque était plutôt fier d'avoir atteint ce monstre tant physiquement, que dans son orgueil démesuré. Au moins, il allait s'en souvenir longtemps de cette blessure... Mais malheureusement, cela éveilla une plus grande et terrifiante rage chez ce monstre mythique. Qui se redressa, avant d'aller s'en prendre directement à ses soldats. Allant jusqu'à faire tomber les corps, tout autour du Roi. Ce dernier resta d'ailleurs tétanisé quelques instants, pétrifié, traumatisé... « Non… » Murmura-t-il d'une voix sombre et empli de désespoir. Il fini néanmoins par se ressaisir. Ne sachant même pas lui même, où il puisa toute cette énergie mentale.

Il n'avait guère d'autres choix, s'il voulait sauver le plus de vies possible : la fuite. Une solution, peu digne de lui et de ses valeurs, mais qu'il se devait d'emprunter pour la survie de son peuple. Il avait peut-être réussi à blesser le dragon, mais la rage folle qu'il venait de provoquer chez lui n'allait pas laisser la moindre chance de survie à son peuple. Thranduil usa donc de sa vivacité pour descendre rapidement et quitter son palais, à présent, totalement en ruine. Il retrouva sa plus fidèle et loyal monture, son cerf, qui vint à lui de lui-même. Puis dans un cri provenant du plus profond de ses entrailles, il hurla à l'appel de ses hommes. Ou du moins des survivants, puis galopa au travers de la forêt en feu, rejoindre les autres rescapés qui étaient déjà loin, fort heureusement.

« Fuyez ! Ne vous retournez pas ! » Hurla une fois encore le monarque à ses hommes, en elfe. Mais il ne fallait pas s'attendre à ce que le dragon les laisse aisément s'enfuir. Alors que ce dernier tenta de s'en prendre à nouveau à ses hommes, en course à ses côtés, Thranduil se stoppa dans sa course pour lui faire face. Une fois le monstre suffisamment proche d'eux et du sol, le grand elfe tenta alors de l'éblouir avec une puissante vague de lumière. Puisant dans toutes ses forces pour tenter de l'aveugler et pourquoi pas aussi intensifier la douleur de son œil amoché. Au moins suffisamment longtemps pour que les autres puissent fuir le plus loin possible...




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] EmptyMer 24 Juin 2015 - 11:48

Thranduil Greenleaf a écrit:

I saw the dragon fire

~Thranduil & Smaug~






Périr, voilà le mot parfait pour décrire ce qui attendait le roi des Elfes et le reste de sa misérable armée. Il avait osé, il avait osé s’attaquer à lui, le blesser qui plus est et en ressentir de la fierté. Cette insolence allait lui coûter la vie, mais pas que la sienne, non, cela aurait été beaucoup trop facile, il n’était pas aussi bon, il était un dragon surpuissant qui allait jouer avec chacune des vies qui peuplaient cette forêt.
Smaug s’était envolé, dominant les cieux après avoir happé plusieurs des soldats du roi qu’il avait ensuite fait tomber pour qu’ils s’écrasent au sol. Le reptile pensait que la géhenne qui s’était mis à jouer avec son oeil allait se calmer, allait pouvoir le laisser voler en paix, mais il se trompait, lourdement. Le dragon voyait trouble, la douleur lui donnait de sérieuses nausées et il lui était de plus en plus difficile de garder le cap. Malgré ses immenses ailes déployées, le saurien tanguait d’un côté à un autre, sa vision était obstruée, il voyait difficilement et devait souvent fournir un effort pour se remettre droit. C’était infernal, ses flammes brûlaient tout, mais il n’arrivait même plus à distinguer le sol, si ce misérable roi l’avait rendu aveugle, Smaug allait dépérir très rapidement. Son oeil gauche pleurait tellement que cela le gênait de plus en plus. Alors, le reptile décida de rejoindre le sol, son énormité l’aiderait encore à inquiéter les Elfes, à les terrifier, c’était un avantage.


Alors, le dragon fondit vers le sol, non loin du souverain, ses pattes postérieures frappèrent le sol, ses griffes se plantèrent dans la terre et Smaug manqua de s’écraser, mais il réussi à se rattraper avec ses pattes avant, sinon, son énorme tête aurait brutalement frappé le sol. Tout en lui était affecté, il ne pouvait plus voler, par terre, il voyait trouble et avait l’impression que sa vision s’était dédoublé, cela devenait sérieusement dérangeant, mais il était hors de question qu’il prenne la fuite, il voyait encore, il pouvait encore leur faire du mal, les torturer.
Avançant d’un pas lourd, haletant bruyamment, Smaug fixa le roi des Elfes de son seul oeil valide, serrant ses longues rangées de dents.


“Je vais te détruire, misérable insecte...Cela ne sert à rien de fuir, je te rattraperais toujours.”


Le saurien eu un rire guttural et un sourire carnassier, il pouvait encore jouer, venger cette humiliation foudroyante en torturant le roi devant ses sujets, en jouant avec son corps, en brisant ses os petit à petit, en déchiquetant sa peau, puis, en se servant de sa tête comme trophée, son rire emplira bientôt la forêt et il laissera là les marques de sa victoire, il en avait décidé ainsi.
Néanmoins, les plans du dragon furent une nouvelle fois changés. Alors qu’il ouvrait son immense gueule, étendant rapidement son long cou dans le but de happer Thranduil, une vive lumière l’éblouit. Attaquant son oeil agonisant, le dragon recula de plusieurs mètres en poussant un rugissement de douleur. Il ferma les paupières par réflexe et haleta bruyamment. Plié sur ses pattes, il secoua longuement son énorme tête, gardant ses yeux fermés pour se protéger de la lumière. Ses longues rangées de dents serrées à s’en faire saigner la mâchoires, Smaug recula encore, affaiblit. Puis, il rouvrit les paupières et poussa un cri de rage. Il ne voyait plus rien, il était comme aveuglé, des tâches noires lui obstruaient la vue et parfois, de petits flashs lumineux vint lui rappeler sa géhenne foudroyante. Le dragon recula encore, créant bientôt une énorme distance entre lui et les Elfes, il secouait encore la tête, comme si cet acte allait tout arranger, mais c’était faux. Le dragon voulu attaquer, mais à cause de ces flash lumineux qui l’aveuglait, il manqua sa cible de plusieurs mètres, crachant du feu, fou de rage, les flammes n’attaquèrent que le sol. Ce manège dura plusieurs minutes avant que le reptile, fatigué, ne se calme. Il rouvrit les paupières qui étaient imbibées de larmes, réflexe corporel. Smaug poussa un grognement de douleur et s’envola très lentement, ses pattes arrières touchèrent plusieurs fois le sol, mais le saurien réussi bientôt à regagner les cieux avec difficulté. Puis, il prit la fuite vers le Nord de la forêt, où les conifères touchaient le flan de la montagne. Encore dans les cieux, Smaug offrit un magnifique spectacle aux Elfes, contre son grés. Car, il disparût, fondant vers le sol, il essaya de garder le cap mais il ne réussit pas, et un bruit sourd indiqua qu’il s’était écrasé au sol, se noyant dans les conifères.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I saw the dragon fire. [TERMINE]   I saw the dragon fire. [TERMINE] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I saw the dragon fire. [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]
» [TERMINE] REUNION AWH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Rps Hors-Jeu-
Sauter vers:  
hobbit rpg hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg tolkien hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.