AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Will you come back today ? [ft. Elrohir]

Partagez|

Will you come back today ? [ft. Elrohir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Sam 28 Fév 2015 - 22:44

Will you come back today ?
Elea & Elrohir






Un jour particulier se levait sur Imladris. Un jour ou l’astre solaire brillait de mille feux dans un ciel sans nuages, juste pour elle. Il était alors à l’image de son humeur ; souriant, chaleureux et surtout plein d’entrain. Ce jour là, c’était son anniversaire, elle avait vingt et un ans. Une grande étape pour elle était franchie, car elle avait bel et bien quitté l’enfance, l’adolescence et toute son insouciance pour devenir une jeune femme à part entière. C’était une idée qui l’avait souvent effrayée, s’étant parfaitement habituée à cette nouvelle vie qu’elle menait ici comme vivant au beau milieu d’un rêve. Sa majorité passée, elle avait mis bien du temps à trouver sa voie et avait fini par trouver sa place au sein de la cité en tant que musicienne. Rien de très fou mais il n’avait pu en être autrement et cela l’avait épargnée un retour forcé aux sources. Même après avoir gagné sa place, Elea avait encore du mal à concevoir qu’on pourrait de nouveau l’arracher d’un monde pour la greffer dans un autre sans qu’elle n’en connaisse la moindre parcelle. Elea avait beau être consciente d’être humaine, pour rien au monde elle ne pourrait désormais s’imaginer autrement qu’entourée d’elfes ainsi qu’il l’avait été depuis qu’on l’avait ramenée ici, ce serait bien trop étrange pour qu’elle le vive bien.

La jeune humaine avait passé le début de sa journée à entrainer son premier élève à la harpe. Car maintenant qu’elle s’était faite un nom dans le domaine de la musique, on la sollicitait également comme professeur à présent. Une nouvelle qui avait réjouit l’elfe qui fut sa tutrice, fière de son évolution. C’était une bien bonne nouvelle qu’elle désirait absolument partager avec tous ceux qui lui étaient chers. L’heure tournait, et après avoir erré de gauche à droite pour aller saluer quelques connaissances pour leur raconter comment s’était passé ces premières heures en tant que maitre. Puis, Elea s’était lancée au portes d’Imladris, courant à travers les arbres jusqu’à arriver devant un grand arbre. Le sourire ne quittait pas son visage angélique, puisque ce n’était pas par pur hasard qu’elle grimpait dans cet arbre cette fois-ci. Elle avait beau en connaitre les prises par cœur par force de l’avoir maintes fois escaladées, si elle s’y mettait c’était surtout par emplacement stratégique. De là elle avait une très bonne vue sur ce qui entrait par là sans être vue. L’endroit idéal donc, pour guetter l’arrivée d’Elrohir, fils d’Elrond, prince d’Imladris et bla bla bla… Cela n’était pas très important, puisque si c’était son anniversaire, elle espérait fortement voir le sourire de ce noble elfe qu’elle n’avait pas vu depuis de longs mois déjà... Il devrait la complimenter sur sa robe, sa coiffure et lui souhaiter un joyeux anniversaire pour que cette journée soit parfaitement accomplie. Après tout il avait pris l’habitude d’être présent ce jour là depuis toutes ces années (oui ça fait quand même beaucoup) Elle savait qu’il ne briserait pas cette coutume ou bien elle le lui ferait correctement comprendre à leur prochaine rencontre. Elle avait fini par s’assoupir quelques heures, perdant la notion du temps jusqu’à ce que des bruits de sabots résonnent dans le coin. Un large sourire sur les lèvres, la jeune femme se réveilla dans un grand sursaut, elle n’avait même pas vérifié, elle savait déjà que ça ne pouvait être que lui qui rentrait. Effectivement lorsqu’elle baissa la tête pour regarder en dessous, elle fut des plus heureuses en apercevant le prince arriver sur son cheval.

Ni d’une, ni de deux, la jeune femme s’empressa de descendre avant qu’il ne soit trop loin et qu’elle soit forcée de lui courir après jusqu’à Imladris. Oh ce n’était pas très loin, mais elle avait une toute autre idée en tête et l’intercepter avant qu’il n’arrive présentait bien d’autres avantages. Devinez quoi ? Ca a des sabots, c’est grand, ça galope vite surtout….Elea avait l’habitude de grimper aux arbres et d’en descendre avec une belle agilité. Mais pas cette fois-ci, elle avait été bien trop impatiente et en se prenant les pieds dans sa robe, elle loupa sa dernière prise et tomba lourdement au sol. L’effet de surprise fut alors complètement gâché lorsqu’elle lâcha un « aïe » très distinct en entendant son poignet craquer. Fort heureusement au pied de l’arbre se trouvait un tas de feuilles mortes qui avaient amorti la chute et épargnait la peau de son dos d’un gros bleu. La douleur n’en avait été pas moins agréable mais il n’y avait rien de très sérieux. Quoi qu’il en soit lorsque le prince se retourna en ayant stoppé son cheval, la jeune fille s’empressa de se relever en prenant appui sur son autre main.

« Elrohir !! » Appela t-elle.

Elle ne pouvait contenir sa joie de le revoir ici, elle ne prit même pas le temps d’épousseter sa robe qu’elle s’empressait déjà de le rejoindre. Un large sourire dessiné sur ses lèvres, la jeune femme s’approcha du prince sur son cheval, tendant les bras vers lui pour qu’il la fasse monter.

« Emmène moi galoper, s’il te plait !! »

La familiarité qu’elle avait avec lui n’avait rien de très nouveau, elle avait toutefois fini par se tenir au bout de quelques années lorsqu’ils n’étaient pas en privé et surtout après avoir eu droit à quelques remarques de la part de sa tutrice. Elle lui avait ainsi mis en évidence, leur différence de rang, leur différence d’origine et bien des choses qui faisaient qu’elle se devait d’être moins proche de lui. Mais pour elle, il était inconcevable de retenir l’amitié qu’elle avait pour lui en sachant qu’il lui avait sauvé la vie.




_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Lun 2 Mar 2015 - 21:17



 

“I would never miss this day ”
Eléa & Elrohir

 
Le galop de mon cheval est la seule et l’unique chose que je connais, depuis quelques jours. J’étais au loin, sur les toutes du Rohan, là où les dùdenains règnent en maitres, avec leurs chevaux. C’est avec eux, au fond, que je me sens le mieux. C’est avec eux que j’aime voyager, oublier petit à petit que les choses ont pu tellement changer… Non, lorsque je laisse mon destrier au triple galop, au milieu d’une troupe de cavaliers, je ne pense plus à rien. Avec eux, les orcs disparaissent sous nos armes, avec eux, le monde semble plus gai. Leurs rires, leurs blagues grossières et vulgaires… Cette vie est si loin de celle que je vis depuis deux mille huit cent ans en Imladris… Là-bas, je suis un prince, là-bas je suis l’héritier d’Elrond, même si j’ai conscience depuis bien longtemps qu’Elladan et moi devrons nous partager la Lorien et Imladris, si un jour, la vie nous retire notre grand-mère et notre père, après nous avoir enlevé de la manière la plus violente qui soit notre mère…

Penser à Celebrian me fait serrer les dents et les poings sur la bride en cuir. Mon destrier sent la tension dans mon corps, et il sait ce qu’il doit faire dans ces cas-là : accélérer. C’est ce qui me sauve dans une bataille, cette façon dont il réagit au moindre de mes mouvements. Le dressage est long, douloureux, pour moi surtout comme je finis bien souvent à terre, mais il est indispensable. Et, c’est bien pour ça que j’aime passer du temps à dresser mes chevaux, à leur apprendre ma manière d’être. Et, à les reproduire, aussi.

Ce qui me presse autant ? Oh, ce n’est pas ma mère, non. Ma mère a choisi, après l’attaque des orcs, de repartir pour Valinor, la terre d’origine des elfes. Et, moi ? Moi je reviens plus que rarement à Imladris. En partie pour voir Histiel, en partie pour voir mon frère, même s’il voyage beaucoup avec moi, et en partie pour fêter un anniversaire particulier, celui d’une demoiselle que je ne vois plus que rarement, mais que j’ai souvent prise sous mon aile. Après tout, c’est moi qui l’ai trouvée, non ? Et, je devais me presser pour me rendre sur place.

C’est d’ailleurs la demoiselle que je retrouve, à quelques centaines de mètres de la cité. Sa voix claire emplit mes oreilles, et je fais ralentir mon étalon noir avant de me tourner vers elle. Lorsque je suis avec les Dùdenains, j’adapte mon style vestimentaire au leur, c’est pourquoi je suis vêtu totalement de noir, de la tête aux pieds. Je saute à terre une fois à côté de la demoiselle.

- Laisse moi te serrer dans mes bras avant, petite fleur.

Je lui ouvre mes bras avant de la serrer contre mon cœur, bien heureux de la revoir, cette petite humaine. J’ai toujours apprécié les humains, j’ai toujours apprécié passer du temps au milieu de cette simplicité qu’ils montrent.

-Tu as encore grandi depuis qu’on s’est vus ? En tout cas, tu n’as pas changé. Ta robe est toujours aussi sale. Tu te rappelle de cette fois où tu étais tombée dans les marécages ?


edit : oups j'ai posté avant d'avoir fini la réponse >.< j'édite dès que c'est fini :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Mar 3 Mar 2015 - 20:06

I'm so glad to see you!
Elea & Elrohir







Dans l’impatience, Elea en avait oublié ses bonnes manières ! Elle avait pensé qu’il l’emmènerait directement ailleurs pour qu’ils puissent discuter un peu. Elea ne sortait d’Imladris qu’en compagnie d’Elrohir, il savait sa grande passion pour les ballades à cheval alors il n’était probablement pas étonné de la voir aussi pressée. Quoi qu’il en soit, en calmant ses ardeurs, la jeune femme se recula pour laisser Elrohir descendre et l’accueillir comme il le méritait. Elle en sautillait presque sur place, attendant qu’il ait les deux pieds au sol et ne se fit pas prier pour se blottir dans ses bras. Un câlin comme elle lui en avait toujours fait depuis qu’elle était petite car Elrohir avait pris la place de père, de frère, de guide ; l’affection qu’elle avait pour lui ne connaissait pas d’égal. Elle était si contente de le voir arriver pour ce jour qui lui tenait tout particulièrement à cœur que son sourire s’étirait jusqu’aux oreilles, heureuse comme jamais.

Il lui demanda alors si elle avait grandi depuis la dernière fois ; première question à laquelle elle répondit par un bref hochement de tête, hésitante sur la réponse. Elle n’avait jamais été vraiment très grande alors de là a dire qu’elle avait poussé ce n’était pas réellement ce qui changeait le plus à son âge. Il remarqua ensuite que sa robe était sale, ce qui interpella vivement Elea qui s’empressa d’épousseter sa robe neuve avant que l’elfe qui la lui avait confectionnée en fasse une jaunisse et soit vexée par le peu de soin qu’elle lui avait porté en grimpant dans cet arbre. Oh ce n’était pas voulu, autant y remédier le plus rapidement possible. Légèrement crispée et honteuse, c’est alors qu’elle glissait ses mains contre le tissu qu’Elrohir évoqua ce lointain souvenir où il l’avait emmenée se promener et qu’elle avait malencontreusement glissé pour se retrouver complètement recouverte de boue. Elle avait environ 9 ans lorsque cela c’était produit et c’était le genre de souvenir qu’elle n’oublierait jamais comme tant d’autres. Car si sur le coup elle s’était mise à pleurer à cause de la bouse qui lui avait piqué les yeux, c’était aujourd’hui dans un rire franc qu’elle en parlait. Quoi qu’il en soit il ne disait certainement pas cela de manière innocente. La jeune femme cessa alors d’épousseter sa robe, relevant ses yeux malicieux vers l’elfe.

« Cesse donc de te moquer de moi !! Je suis sure que c’est toi qui m’a poussée ce jour là !! » répliqua t-elle en riant.

Elle le taquinait, tout comme il disait ça sans nul doute pour l’embêter et la couvrir de honte. Son rire se fit descrendo, pour laisser place à cet éternel et doux sourire, observant Elrohir comme si elle ne l’avait pas vu depuis au moins des siècles. Elea replaça une de ses mèches blonde derrière ses oreilles, reprenant un peu plus dé serieux. C’était impressionnant de se voir changer au fil des années lorsqu’elle se contemplait dans un miroir alors que lui ne changeait pas malgré le peu de fois qu’elle le voyait désormais. Son image demeurait ainsi intacte dans son esprit mais la ramenait aussi à de tristes pensées parfois. Elles n’avaient cependant pas lieues d’être dans un moment aussi joyeux que celui-ci où Elrohir avait fait le chemin jusqu’à Imladris. Beaucoup de personnes seraient heureuses de le voir mais Elea avait souhaité lui parler en premier. Après tout n’était-ce pas son anniversaire ?

« Tu as fait bon voyage ?J'espère que tu restes plus longtemps que la dernière fois ! »

Il devait certainement avoir des tas de choses à lui dire, des aventures à lui raconter et puis elle pourrait aussi lui montrer à quel point elle s’était améliorée à l’arc, à la musique mais aussi dans un bon nombre de compétences. Elle espérait le rendre fier ainsi, lui qui venait la voir alors qu’elle ne serait qu’une infime partie de sa vie. Elea avait conscience de la chance qu’elle avait, ses yeux bleus pétillants le traduisaient fort bien à ce moment là.




_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Jeu 5 Mar 2015 - 23:58



 

“I would never miss this day ”
Eléa & Elrohir

 
- Moi ? te pousser ? Mais pourquoi donc, hein ? Tu tombes très bien toute seule… Je n’ai nul besoin de t’aider.

Un sourire totalement narquois et totalement amusé sur le visage, je pose ma main droite sur la garde de mon épée, que je porte de ce côté-là de ma taille. Bien que parfaitement ambidextre, j’ai toujours préféré utiliser ma main gauche dans les combats, histoire de surprendre mes adversaires, plus que majoritairement droitiers, qui ont toujours une demi seconde de surprise en voyant que je tiens l’épée de ce qu’ils considèrent comme étant du mauvais côté.  

- Un voyage n’est rien sans sa ligne d’arrivée, tu le sais bien. Imladris m’a manqué, et toi aussi.

Un sourire sur les lèvres, je m’incline devant la demoiselle du jour, avant de soupirer un coup et de repousser certaines de mes pensées qui envahissent mon esprit. Un sourire qui se crispe un peu quand je me mets à penser à Histiel. Bon, allez, ça suffit. On pense à autre chose.

- Et, non je ne sais pas combien de temps je reste. Tu sais très bien que le virus du voyage peut me prendre à n’importe quel moment, surtout qu’Elladan est resté chez les Dùdenains… Et, tu sais que je n’aime pas être loin de lui…

Elladan et moi, c’est pour la vie. Nous sommes liés, et nous allons par paire. Mais, parfois c’est difficile d’être tout le temps à deux. Parfois, on a du mal à comprendre ce qu’il se passe autour de nous, et surtout entre nous. Oh, nos disputes sont épiques. Et, nos réconciliations encore pires. Quand aux petites crasses qu’on se fait l’un à l’autre pour s’amuser… Bah, je déteste les grenouilles autant qu’il déteste les souris. Et nous nous amusons, après tout. C’est ce qui compte.

Un sifflement sort de mes lèvres et mon canasson, qui s’était éloigné pour brouter revient au petit trot pour nicher sa tête dans mon épaule. Mon sourire redevient narquois, et je pose la main sur son cou avant de me pencher vers la demoiselle :

- Alors, on voulait galoper ? Peut-être que je t’offrirais ton cadeau, ensuite.

Quoi ? Moi la faire mariner ? si peu... Un sourire amusé sur les lèvres, je hausse les épaules et je soupire un coup avant de mettre la main dans mes cheveux pour les ébouriffer, vieux geste qui ne me quitte plus depuis quelques millénaires lorsque je dis une bêtise. Je grimpe, sans attendre la réponse, sur l'animal et je tends une main vers la petite humaine à mon côté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Dim 8 Mar 2015 - 18:15

I'm so glad to see you!
Elea & Elrohir







Il avait raison, Elea a toujours été suffisamment maladroite et têtue pour s’infliger de telles situations. Pour son plus grand malheur mais aussi pour le plus grand plaisir d’Elrohir qui visiblement s’amusait à lui rappeler ce terrible moment qu’elle avait passé, sans compter le nombre de bains qu’il lui avait fallu pour retirer toute la vase et la boue de ses cheveux. Fort heureusement il avait toujours été là pour lui tendre la main et l’aider et dans son cas à elle, il lui avait été réellement important de se sentir entourée pour ne pas perdre l’espoir qu’elle puisse reconstruire sa vie sans l’aide de ses parents. Lorsqu’Elrohir fit part de sa nostalgie envers Imladris, Elea fut heureuse aussi de savoir qu’elle lui avait manqué. Elle avait beau s’être habituée à son absence, il lui arrive bien fréquemment de se demander ce qu’il fabrique, comme dans ses moments de doute où ses conseils seraient les bienvenus.

D’ailleurs il ne savait pas combien de temps il restait, comme à son habitude il partirait dès qu’il aurait envie de se laisser porter par le vent, rejoindre son frère resté plus loin d’ici. Elea étira tout de même un sourire, même si elle aurait souhaité l’entendre dire qu’il resterait un peu plus cette fois-ci. Elle avait tellement de choses à lui montrer, à lui raconter et elle ne pouvait pas se l’approprier égoïstement pour elle seule sur la durée de sa venue ici. D’autres personnes avaient certainement hâte de le revoir tout comme rester loin d’Elladan ne lui allait pas, et elle pouvait parfaitement le concevoir. Elle se raisonna alors, se disant que passer ces quelques instants en sa compagnie, c’était mieux que ne pas le voir du tout et ce jusqu’à la prochaine fois ou il repasserait par ici. Elle n’épilogua pas là-dessus et se contenta de hocher sagement la tête.

Lorsque le cheval revint, rappelé par son maitre, la jeune humaine tendit la main pour caresser son museau. Il était impressionnant mais n’en restait pas moins doux et sans nul doute fidèle à Elrohir. Ce dernier d’ailleurs revint sur la première demande que lui avait faite Elea, n’ayant probablement pas oublié combien elle adorait ça. La jeune femme qui reporta ainsi son attention sur lui, les yeux brillants de plus belle lorsqu’il annonça avoir un cadeau à la clé. Ainsi donc il avait un présent pour elle ? Elle avait beau avoir chaque année eu droit à son cadeau, à chaque fois elle en était réellement touchée. Mais c’était sans compter le fait qu’il la nargue un peu en maintenant le suspens de son contenu. Elea étouffa un rire, creusant les deux adorables fossettes de ses joues. Elle le suivit du regard, l’observant reprendre place sur sa monture pour ensuite lui tendre la main pour l’aider à monter ensuite. La jeune humaine toujours tout sourire ne se fit pas attendre pour saisir la main de l’elfe et se hisser derrière lui. Elle avait rarement l’occasion de faire des balades à cheval, mais lorsqu’elle était plus petite, c’était un moyen radical pour effacer ses peines, lui redonner de l’espoir ou tout simplement la rendre plus joyeuse. C’est alors dans la plus grande excitation qu’elle attendait de pouvoir sentir ses cheveux se mêler au vent, à cette sensation de liberté et que rien en ce monde n’était important. La jeune femme passa ses bras à la taille d’Elrohir afin de se maintenir et éviter de tomber à la renverse lorsqu’il lancerait son cheval dans une course effrénée. Maintenant qu’elle était bien assez grande pour le supporter, elle s’attendait à ce qu’il ne mette aucune limite à la vitesse. Elea lança un dernier regard derrière elle, observant la cité s’éloigner à mesure qu’ils quittaient ses portes, elle se demandait jusqu’où il allait l’emmener cette fois-ci et ce que pouvait bien être ce cadeau qu’il lui ferait.

« Comment se porte Elladan ? »

Elea profitait des bois, avant qu’il ne commence à galoper pour lui poser la question. Elle appréciait beaucoup Elladan, bien qu’elle n’ait pas ce même lien avec lui. Il n’était pas présent le jour où elle fut trouvée, Elea a donc appris à le connaitre en dehors de ces événements.




_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Ven 13 Mar 2015 - 22:02



 

“I would never miss this day ”
Eléa & Elrohir

 
Et la voilà derrière moi, ma petite humaine, prête à chevaucher. Pour le coup, je suis vraiment content de la voir. Parfois, je me dis que, si j’avais un enfant un jour, j’aimerais qu’il ressemble à Elea, parce que cette demoiselle est juste extraordinaire, et la côtoyer me fait parfois oublier cette part d’ombre que j’ai en moi depuis toujours, et qui est d’autant plus présente depuis le départ de ma mère pour Valinor. Alors, oui, cette demoiselle, elle est rafraichissante. Elle me donne réellement l’impression d’avoir – enfin – les moyens de tourner la page, même si je sais que jamais je ne réussirais totalement à oublier, ou à guérir. Mais, parfois, je réalise qu’il faut avancer, qu’il faut continuer, et quelque part surmonter cette part de tristesse qui envahit mon cœur, à chaque fois que je pense à Celebrian, à son sourire, et à cet air tellement apeuré qu’elle avait lorsqu’Elladan et moi l’avons trouvée aux mains des orcs, juste à temps, mais trop tard quand même pour qu’elle n’ait subit aucun sévices. Un an plus tard, elle nous quittait, choisissant de partir pour aller dans les terres de nos ancêtres, de se retirer de la vie des Terres du milieu. Et, y penser, penser encore à ce qu’il s’est passé ouvre la plaie béante dans mon cœur.

Alors, lorsque les mains d’Elea se resserrent autour de mon torse, et je prends une inspiration pour répondre à sa question, laissant mon étalon se diriger par lui-même dans le sous-bois, jusqu’au gué.

Il va bien. Il va toujours bien, du moins en apparence. Comment se porte la cité depuis mon départ ? As-tu vu Histiel ?

Mon regard reste porté au loin, inquiet quelque part de la santé de ma meilleure amie, et je passe rapidement par le gué de la Bruinen pour ensuite aller prendre vers le sud, par le chemin que j’ai parcouru dans l’autre sens il y a peu. J’observe la plaine qui se déroule devant mon regard et d’une pression des cuisses sur les muscles saillants de mon étalon, je le lance au quadruple galop, laissant l’air frais de ce début de soirée envahir chacun de mes sens, sous le soleil qui commence à décliner à l’horizon et à prendre des teintes orangées qui éclairent l’herbe d’une lueur d’or. Nous galopons ainsi, jusqu’à m’arrêter finalement, lorsque je sens que mon étalon se sent un peu fatigué, au bord d’un bosquet. Je laisse la demoiselle descendre en premier, avant de sauter souplement au sol et d’attraper une petite sacoche au passage. Je la tend à la demoiselle, avec un sourire narquois :

- Bon anniversaire.

Dans la sacoche, un bracelet en argent que j’ai forgé moi-même, avec quelques pyrites polies pour le décorer. La pyrite est une pierre que j’apprécie, et elle ira très bien à la demoiselle, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Lun 16 Mar 2015 - 19:20

I'm so glad to see you!
Elea & Elrohir







Sortant à un rythme calme de la forêt, Elrohir profita aussi de ce calme pour discuter un peu. Ainsi lorsque la jeune femme lui demanda des nouvelles de son frère jumeau, ce dernier lui répondit sans réelle précision. Il n’y avait pas grand-chose à dire, les nouvelles se faisaient sur un plus long terme chez les elfes et elle avait tendance à l’oublier. Elle se demandait aussi, quand est ce qu’elle aurait l’occasion de le revoir aussi, même si elle avait toujours été plus proche d’Elrohir. Etant enfant, elle avait eu du mal à les dissocier, désormais elle arrivait à faire la différence au-delà de leur apparence. Il n’y en avait qu’un des deux qui l’avait sauvée, c’était Elrohir. Quoi qu’il en soit, il ne semblait pas y avoir autre chose à ajouter puisqu’il lui demanda à son tour des nouvelles d’Imladris et plus précisément d’Histiel. Elea avait bien vu l’attachement qu’il avait pour sa tutrice, elle n’avançait rien dans les suppositions mais elle était bien assez sensible à ce genre de sentiments pour en avoir distillé quelques bourgeons. La jeune femme étira un large sourire narquois et lui répondit

« Histiel ? Oui, oui je l’ai vue !»

Ni plus, ni moins, elle sous-entendait là que s’il désirait en savoir plus, il n’avait qu’à aller la voiiiir !

Quelques minutes à peine plus tard, ils furent à peine sortis de la forêt qu’Elrohir lança son étalon à la course. Le poussant probablement dans ses limites alors qu’Elea derrière fut d’abord tellement surprise qu’elle se recroquevilla sur elle-même. Elle serrait Elrohir, de peur de tomber et le temps de s’habituer au mouvement, la jeune femme n’osait pas encore lâcher prise. Le vent faisant voler ses cheveux sur ses épaules, Elea prit son courage à deux mains pour redresser son dos. Après tout, elle l’avait voulu et appréciait que trop les sensations pour passer la moitié du temps collée à Elrohir. Petit à petit, la jeune femme desserra son emprise, sans pour autant tout lâcher sous peine de réellement tomber. Ses plaintes firent place à des rires, des sourires alors qu’elle profitait de cet instant de folie.

Ils furent courts mais pas moins intenses, jusqu’au moment où l’étalon manifesta qu’il ne pouvait plus en faire davantage, la jeune femme reprit son souffle, son ventre pris de crampes à force d’en avoir rit. Elle était complètement décoiffée, ses joues étaient rosies mais ses yeux n’en étaient que plus vivaces. Les rires d’Elea s’estompèrent sur leur passage, tandis qu’ils s’arrêtèrent à la lisière d’un bosquet niché en haut d’une petite colline. Le jour s’exténuait et leur offrait un somptueux décor, le genre de vue qu’elle adorait mais qui annonçait aussi la fin de ce jour si spécial pour elle. D’ailleurs, Elrohir tint la promesse qu’il lui avait faite avant de partir, après être descendu, il lui tendit un petit paquet. Elea étira un sourire malicieux en réponse à ses airs narquois, qui s’élargit au moment où il lui souhaita un bon anniversaire. Avec une grande délicatesse, la jeune femme accueilli le cadeau au creux de ses mains. Le vent s’engouffrant dans ses cheveux, Elea vint replacer une mèche rebelle derrière l’une de ses oreilles, les yeux baissés sur le présent qu’il lui faisait. Elle Inspecta le paquet, elle se demandait déjà de quoi il pouvait bien s’agir. Pour l’avoir élevée en symbiose avec Histiel, il la connaissait suffisamment pour savoir quels étaient ses gouts et ne s’étaient certainement pas trompé dans le choix de son présent. Quoi qu’il en soit, il aurait pu lui offrir n’importe quoi, la jeune femme était heureuse qu’il soit là, qu’il l’ait emmenée galoper. Ces instants là étaient précieux plus que n’importe quel cadeau.

« Tu es gentil.. » Lui lança t-elle gênée.

Elea n’avait jamais manqué d’attention, depuis sa naissance, au sein de sa famille humaine jusqu’à son arrivée à Imladris. Elle avait toujours été aimée et choyée, et avait conscience de cette chance.

En dépliant soigneusement le tissu qui enveloppait le présent, Elea découvrit alors un joli bracelet orné de pierres. Elle s’en saisissait, pour l’observer d’un peu plus près. Ses yeux en brillaient de joie et elle ne se fit pas prier pour le lier à son poignet, l'exhibant avec fierté. Un présent qu’elle garderait toujours sur elle, qui lui donnerait du courage à chaque fois qu’elle en aurait besoin en plus de lui porter bonheur. Elle en était certaine ; un cadeau comme celui-ci ne pouvait que lui apporter de bonnes choses et elle pourrait se remémorer ce jour où encore une fois, il était venu de loin pour lui souhaiter son anniversaire.

« Merci. »

Levant ses yeux bleutés vers l’elfe, elle lui offrit d’abord un sourire heureux avant de tendre ses bras vers lui. Elle se hissa sur la pointe des pieds et s’accrocha à son cou pour le serrer affectueusement. Sa présence était réconfortante, et à chaque fois qu’il était là, elle redoutait toujours le moment où il repartirait. Cette simple pensée avait humidifié son regard tandis qu’elle le relâcha et étouffa un rire pour masquer cette peine latente. Elle fut alors bien vite effacée, croisant le regard d’Elrohir qui se moquerait sans doute d’elle si elle se laissait emporter par de telles bêtises.

Elea fit quelques pas de recul avant de se tourner vers l’horizon. Le coucher du soleil avait le don d’embellir la Terre, où que l’on se trouve. Elle avait l’habitude de contenter celui qui déclinait sur Imladris, mais là elle avait une large plaine ondulant sous les yeux. Ses couleurs changeaient à mesure que les rayons du Soleil s’épuisaient. Le vent soufflait assez fort, faisant fredonner les arbres sur son passage. La jeune humaine ferma les yeux et inspira ce grand bol d’air frais, profitant encore de cette lueur chaleureuse.
Elle prit alors une grande inspiration avant de lancer un dernier regard à Elrohir et de se lancer dans une course en dévalant la pente. Il y avait bien plus de terrain ici pour se défouler et courir jusqu’à épuisement. La terre y était tellement vaste qu’elle avait l’impression qu’il n’y avait qu’elle ici pour faire des roues, perdre pied et se retrouver étalée entre les hautes herbes. Elea avait beaucoup grandi, mais elle demeurait cette enfant perdue en pleine nature, qui tuait le temps en enchainant les acrobaties et les roulades dans l’herbe. Elle avait de l’énergie à foison pour l’avoir longtemps contenue car rares étaient les moments où elle pouvait complètement s’abandonner et faire comme si le monde ne tournait que pour elle. Les minutes défilèrent, lorsqu’elle fut vidée de toute force pour continuer, elle revint vers Elrohir avec un sourire large aux lèvres. Elle se laissa tomber sur le sol, reprenant son souffle, allongée sur l’herbe et le regard levé sur cet arbre qui se dressait derrière elle.

Elrohir était là, elle ouvrit à moitié un œil avec un sourire.

« Lorsque j’aurais un cheval, je voudrais qu’il soit aussi rapide que le tien ! J’irais galoper partout !»




_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Sam 21 Mar 2015 - 16:29



 

“I would never miss this day ”
Eléa & Elrohir

 
Histiel… Elle est ma meilleure amie depuis si longtemps que parfois j’oublie même comment je l’ai rencontrée. Oh, oui, les premiers jours, je dois avouer que je n’avais aucune idée de qui elle serait, de ce lien qui nous unirait, au point même qu’aujourd’hui je me demande comment les choses ont pu évoluer ainsi. Elle est une confidente précieuse et une amie de longue date, et elle s’est tellement imposée dans ma vie avec ses sourires et ses sourcils froncés, de ses moues boudeuses, qu’aujourd’hui je n’arrive même plus à m’imaginer sans elle. Parfois, j’ai l’impression que mes sentiments ont évolués plus que ce que je peux avouer à haute voix. Mais, pour autant je n’ai aucune intention de réfléchir à tout ça maintenant.

- Et je suppose que c’est tout ce que tu vas me dire ? Vilaine.

Mon regard bleu se pose sur la plaine devant nous et je n’arrive pas réellement à penser clair. Dans ma poitrine, mon cœur s’est emballé à la pensée de mon amie et pour calmer mon cœur, peut-être, ou pour tenter d’évacuer certaines idées noires que je n’ai pas envie devoir ternir cette journée. Non, vraiment je ne sais pas trop ce qu’il se passe, mais j’ai besoin d’évacuer toutes ces choses qui tournent dans ma tête. Mon cheval se lance au galop suite à une pression de mes cuisses, et je laisse le vent m’envelopper, cette impression de voler, ce besoin de voir le bout du monde se rapprocher un peu plus. Dans mon dos, je sens la demoiselle se recroqueviller, mais je n’en ai cure. J’ai souvent ce besoin d’aller ainsi exprimer ce qui m’habite dans le galop de mon animal de compagnie préféré, de le laisser me changer les idées alors que le monde semble soudain ralentir sous les pattes de Cendre. Et puis, au bout d’un moment, les rires d’Eléa me prouvent qu’elle aussi a compris ce que je ressens. Nous volons, tous les deux, nous volons. Jusqu’à ce que, du moins, l’animal s’arrête, fatigué et trempé de sueur. Là, nous descendons de monture l’un après l’autre pour nous retrouver sur le sol. Je lui donne un petit paquet, à mon humaine préférée, tout en laissant de côté toutes ces idées que je peux avoir. Non, ce moment se doit d’être consacré juste à Eléa. Juste à elle et à personne d’autre. Alors, je me dois de lui faire cette petite surprise. La première, en fait. Il y en aura d’autres, mais pour cela nous devons nous rendre à Imladris. Je n’en dirais pas plus, ne cherchez pas à me tirer les vers du nez. Je suis le roi des surprises. Certes, elles ont durant de nombreux siècles été mauvaises, mais il n’est pas non plus impossible pour moi de ranger les ciseaux qui m’ont permis de couper les cheveux d’Arwen pendant qu’elle dormait lorsqu’elle n’avait même pas cent ans pour préparer quelque chose de positif. Et oui. Pour l’heure, je me contente, les bras croisés, de regarder Eléa qui ouvre la petite sacoche que je lui ai donnée.

Est-ce que j’appréhende un peu de voir l’expression de son visage alors qu’elle ouvrira le paquet ? Oui, certainement. Totalement. J’appréhende toujours, alors que je fais un cadeau, de voir le visage de la demoiselle à qui je l’offre, car au fond, je suis bien plus entouré de femmes que d’hommes. Comptez bien : Eléa, Histiel, Arwen, et puis la petite Kiëlle qui un jour aura une réputation aussi amusante que celle d’Elladan et moi… Oui, que des femmes. N’oublions pas, d’ailleurs, ma chère grand-mère, Galadriel et ma peste préférée, celle qui rapplique dans mon lit sans prévenir à chaque orage pour se servir de moi comme d’un nounours. Un jour, je prendrais le temps d’expliquer à mon frère que j’en ai marre, et qu’il ferait bien d’ouvrir les yeux sur Elinà sans quoi je vais vraiment en prendre un pour taper sur l’autre. Mais, revenons à cet instant précieux où Eléa fait durer le plaisir avant de relever la tête et de dire… quelque chose de tout à fait énorme. Alors, là, pour le coup, j’éclate simplement de rire, avant de jurer comme l’un de ces humains avec lesquels je viens de passer les derniers mois :

- Gentil moi ? Merde, ‘faut pas dire ça. Ma réputation va en prendre un sacré coup ! J’suis pas un gentil moi …

Mais, je fais un geste pour passer sur cette… honte internationale pour qu’Eléa ouvre le cadeau. Oui, me faire appeler « gentil » est pour moi une honte. Je n’ai pas fait de ma réputation ce qu’elle est, à savoir que je suis quelqu’un de tout à fait infect, un véritable prince des démons, le roi de l’embrouille et l’empereur des farces de mauvais goût. Oui, ça associé à mon asociabilité naturelle, à ce besoin de fuir tout contact physique avec quasiment tout le monde, à ce regard que je sais si bien faire, ce regard totalement neutre qui veut dire, et ce de façon très claire « cause toujours tu m’intéresse », mais aussi à ma part sombre et à mon tableau de chasses Orcs et Gobelins… Oui, tout ça contribue à faire fuir une grande partie des gens. Alors, si on commence à me dire que je suis gentil… Il va falloir que je sois un peu pénible avec Histiel, comme ça elle criera sur tous les toits que je ne suis qu’un idiot fini. Cela rattrapera ce côté « gentil ». Moi… Gentil … Vraiment ?

Bon, je suis quand même assez gentil pour fabriquer un joli petit bracelet pour l’anniversaire de ma protégée, après tout. Eléa est un peu comme la fille que je n’aurais jamais, marié comme je le suis à mon épée.

- Il te plait ?

Un sourire sur les lèvres, je connais déjà la réponse, comme je sais lire sur son visage cette expression de joie enfantine qui l’anime. Elle me serre dans ses bras, et je me baisse pour déposer un baiser sur son front… Voilà qui va encore me faire passer pour un gentil. Je suis irrécupérable, mais je suis surtout incapable de me conduire comme je me conduits normalement face à cette petite boule d’énergie blonde. Il faut avouer qu’il y en a bien peu que je sache serrer dans mes bras de cette manière-là. Bien peu sont ceux que j’accepte de toucher tout simplement, me contentant de fuir discrètement leur contact physique avec un sourire et une pirouette.

- C’est qu’une babiole. Te met pas à pleurer ho … Tu sais très bien que je sais pas quoi faire quand tu pleures…

Je passe la main dans ms cheveux et je secoue la tête, un air totalement paumé sur le visage. Mais, voilà maintenant qu’elle me tourne le dos pour faire… un de ces trucs que je n’ai jamais compris. Les humains font souvent ça, vous savez : ils s’enfuient dans l’air libre en courant comme s’ils fuyaient je ne sais pas trop quoi, ou comme s’ils allaient vers l’au-delà, vers un autre endroit, vers… Vers le futur ? Malgré mon ascendance humaine, j’ai tendance à vivre moins vite qu’eux, à avancer de manière plus calme et posée. Mais, pour le coup, je suis un peu perdu. Mes doigts grattent ma tempe et je la suis, d’une manière un peu plus posée, avant de la voir revenir vers moi au moment où je passe devant un chêne plusieurs fois centenaire. Eléa se laisse tomber sur le sol et moi… Moi j’attrape la branche la plus basse de l’arbre pour m’installer dessus, une jambe de chaque côté de la branche en question, le dos contre le tronc.

- Il risque même d’être un peu plus rapide si tu veux mon avis.

Énigmatique, moi ? Certes. Je baisse le regard pour observer le visage d’Eléa et je lui envoie un sourire amusé, un sourire qui veut tout dire et ne rien dire à la fois. Mais, son cheval, elle ne pourra pas l’avoir tout de suite… L’accouchement de la jument que j’ai choisie pour lui offrir le petit de Cendre n’est pas prévu avant un bon mois. Mais ça… ça je ne peux pas le lui dire, n’est ce pas ? Cela gâcherait la surprise.

- Par contre, je vais devoir mettre mon véto à ce que tu ailles galoper partout, du moins sans escortes. Les routes sont dangereuses pour un cavalier solitaire, et tu sais parfaitement que je ne supporterais pas de te voir perdre ta vie. Tu es aussi fragile que la flamme d’une bougie, ma fille.

Inquiet, moi ? Oui, tout à fait. Comme n’importe quel père pourrait l’être, même si je n’ai jamais parlé de ce que je ressentais à Eléa. Il est en mon cœur une pudeur certaine qui, comme toujours, m’empêche de parler de mes sentiments à voix haute. Pourtant, quelque part, mon coeur sait qu'Eléa sait. Ouais, je sais, ce genre de phrase, elle est débile et elle ne veut rien dire mais... Elle le sait, n'est ce pas, qu'elle est ma fille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Mar 24 Mar 2015 - 7:50

I'm so glad to see you!
Elea & Elrohir







C’est essoufflée qu’elle s’était laissée tomber sur le sol, observant l’immensité du ciel et ses nuages se mouvant sous ses pauvres yeux de mortelle. L’aire frais emplissait ses poumons d’un sentiment de liberté, de renouveau, comme s’il pouvait emporter avec lui tous les petits tracas. Il n’y en avait jamais beaucoup, Elea était une personne bien trop optimiste pour se laisser aller à de telles pensées négatives, mais, il ne fallait pas oublier qu’elle était cette petite goutte dans un océan qui ne ferait probablement pas la différence. Vivre au milieu des elfes avait ses avantages et ses inconvénients. Mais celui qui s’était hissé sur une branche pour se poser aussi faisait probablement parti de ceux qui ne l’oublieraient pas. Elrohir était l’ombre qui la suivait et qui l’accompagnerait jusqu’au bout du chemin, pas de doute possible.

D’ailleurs, lorsqu’il lui répondit, Elea fut comme interpellée par le mystère recouvrant sa voix. Comment pouvait-il déjà savoir que son cheval serait plus rapide ? Une interrogation qui fut vite arrachée de ses pensées alors que l’elfe faisait part de ses conditions sur ses futures éventuelles sorties. Comment pouvait-elle galoper librement si on la suivait à la trace ? La jeune fille tira une moue digne d’une enfant qui suppliait comme si cela pouvait aider à atténuer ses propos. Elle fut tout aussi vite effacée sur ses derniers mots, alors qu’il l’avait appelée « ma fille ».

Elle ne l’avait que très rarement entendu prononcer ces mots. Malgré qu’elle le considère autant comme père qu’il la considérait comme sa fille, c’était réellement agréable de l’entendre au son de sa voix. Etant enfant, à plusieurs reprises elle l’avait appelée ainsi, il n’avait jamais été gêné par cela mais lui avait toutefois bien rappelé qu’ils n’étaient pas de la même famille pour qu’elle ne soit pas un jour détruite par certains faits évidents. La jeune femme se redressa et entourant ses genoux de ses bras, un regard troublé un laps de temps avant de laisser progressivement son sourire étirer ses lèvres. Elle n’aurait pas pu demander meilleur vie après ce qu’il s’était passé, Elrohir s’était montré présent dès la seconde où il l’avait prise dans ses bras alors qu’elle aurait pu mourir à côté de son père et ne jamais pouvoir construire sa vie. La jeune femme se releva tandis que les mots de son sauveur avaient tourné en boucle dans sa tête. Ho ; qu’il ne pense pas que ces attendrissements allaient atténuer tout ce qu’il avait dit, Elea avait bien compris qu’il lui cachait quelque chose suite à sa remarque sur le cheval. Lui réservait-il encore une surprise ?

« Pourquoi cet air mystérieux ? »

Dans un rire étouffé, la jeune femme se rallongea par terre, laissant sa tête lourdement reposer sur les brins d’herbe qui s’emmêlaient à ses cheveux et ferma les yeux pour s’imaginer galoper. Elrohir n’en dirait certainement pas davantage, elle le connaissait par cœur et avait déjà eu plusieurs fois l’occasion de lui faire cracher le morceau sans succès…C’est qu’il était fort pour ce genre de choses, elle le savait bien assez pour avoir hérité de ce trait de caractère, elle aussi. Elea le verrait bien en temps voulu, il la connaissait très bien et c’était forcément quelque chose qui allait la rendre heureuse.

« Je voudrais retourner à Laketown un jour et voir Dale et la grande montagne briller comme dans les souvenirs de mes grands-parents. »

Escorte ou pas, c’était l’un de ses plus grands rêves même si Erebor et Dale restaient en ruines. Son enfance avait été bercé de l’âge d’or des nains vivant sous la montagne et combien il y faisait bon vivre près de ce royaume. Elrohir avait eu l’occasion de l’en entendre parler, de ce rêve. Etant petite, elle lui avait réclamé des histoires et c’était à ce moment là qu’elle avait appris qu’il y logeait un dragon et que c’était là la raison de ce songe suspendu. Sa mère avait omis de lui apporter ce détail et s’était juste contenter de briser cela. Mais avec ce qu’Elrohir lui avait dit, Elea avait l’espoir qu’un jour cela redevienne aussi beau que dans les mémoires qu’on lui avait transmises. La jeune femme ne lui avait pourtant jamais fait part de ce désir d’y retourner un jour et elle ignorait s’il serait d’accord pour la laisser y aller.

Quoi qu’il en soit, les yeux clos, la vision de cette montagne solitaire au lever du soleil restait immuable, même plus que les traits des visages de ses parents. Elle revoyait les rayons du soleil mordorés découpés par la pierre de sa cime puissante et symbolique pour le nombre d’heures qu’elle avait passé à en observer les moindres détails.

« Je galoperais le long du sommet en suivant le soleil.»

Elle se voyait déjà dans une course effrénée, les cheveux au vent pour ensuite se poser près du lac et observer Laketown. Elle verrait de loin cette petite fenêtre devant laquelle elle s’était tenue et les souvenirs d’une enfance bercée par des légendes inachevées. Si elle y retournait un jour, ce serait alors à son tour de conter ses aventures à Elrohir. Ainsi que son grand père l’avait fait elle lui expliquerait avec ces yeux brillants ce qu’elle y avait vu, ce qu’elle y avait découvert.

Ces quelques secondes oniriques furent des plus belles mais Elea fut ramenée parmi les vivants en ouvrant à nouveau les yeux. Vivrait elle assez longtemps pour en voir la fin ?

« Viendras-tu avec moi ? »




_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Dim 29 Mar 2015 - 23:08

HJ : par contre, soit j'ai un bug cerveau, soit ton perso risque d'être un peu plus vieux que ce que tu dis... Smaug, ça fait presque 200 ans qu'il est dans la montagne, alors... comment est ce qu'il est possible pour Eléa d'avoir eu son enfance bercée par l'âge d'or des nains ?!
Ou alors j'ai mal compris un bout de ton RP x)



 

“I would never miss this day ”
Eléa & Elrohir

 

Quel air mystérieux ? Je n’ai que mon air habituel. Je ne vois pas du tout de quoi tu parles.

Un sourire nait sur mes traits et je me contente d’observer la demoiselle depuis le haut de ma branche. Je n’ai pas l’intention de dire quoi que ce soit de plus. Pour avoir tous ses cadeaux, je suis réellement et totalement certain qu’elle devra attendre. Parce qu’il n’y a pas d’autre solution possible, et ce n’est pas moi qui vendrait la mèche. En plus, avant d’avoir ce cheval, il faudra qu’elle se soumette à mes conditions. Mon cœur d’elfe trop fragile ne supportera pas de la voir se faire tuer de la même manière que ma mère s’est faite torturer durant des heures. Tant pis si cela dérange la demoiselle en question, je n’ai pas l’intention de la laisser s’enfuir à l’autre bout des Terres du Milieu toute seule. Je souris, mais je ne dis rien.

- Tu pourras y aller. Avec une escorte. Je resterai intransigeant là-dessus, et Histë est d’accord avec moi sur ce point. Le monde est trop dangereux pour qu’on te laisse le parcourir seul. Tu es une musicienne, Elea, et ton talent aux armes est… au mieux médiocre. Face à une troupe, et ils ne se baladent qu’en troupes, tu n’auras aucune chance.

Je soupire un coup avant de secouer lentement la tête de droite à gauche, un soupir montant à ma poitrine. Un jour, je l’emmènerai à Esgaroth, un jour je lui montrerai la cité, même si, pour y être allé plusieurs fois, je n’ai jamais réussi à comprendre ce que les humains trouvaient à cette cité. Certes, le lac est joli, mais le climat qui s’y trouve est tout ce qu’il y a de plus frigorifiant. L’endroit est pauvre, et Dale n’est plus qu’une ruine. Non, vraiment je ne comprends pas que cette ville puisse attirer autant les fantasmes de ma petite protégée. Est-ce que je vous ai parlé du froid dû à la montagne ? Oui ? Eh bien, j’en remets une couche alors : il y fait froid. Genre, vraiment. Avec de la neige et tout. Je déteste la neige, et j’ai le froid en horreur.

Je laisse cependant Eléa conserver son rêve et le partager avec moi. Je n’approuve pas vraiment ce qu’il se passe, je n’approuve pas qu’elle puisse décider de vouloir partir encore et encore au loin, dans un monde aussi étrange qu’impossible, mais je n’ai d’autre idée que celle de la protéger. Et ce, même si je dois l’attacher pieds et poings liés à son lit.

- Je viendrais avec toi si je le peux, oui. Ne serait-ce que pour te surveiller. Par contre, rappelle toi de prendre des couvertures à gogo, parce qu’il fait froid là bas, vraiment froid.

Une montagne… Mais jusqu’où est ce que j’irais pour cette gamine moi, hein ? Dans une montagne à me geler les miches. Sérieusement… Je pousse un profond soupir avant de sauter sur le sol et de tendre la main à l’enfant :

- Rentrons à Imladris avant que le soleil ne se couche. J’ai hâte de revoir ma cité, et je dois aller embrasser Père.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Sam 4 Avr 2015 - 17:59

The sundown comes too soon
Elea & Elrohir






Bras tendus sous les yeux, la jeune femme admirait le joli présent que lui avait fait Elrohir tandis qu’elle l’écoutait parler. Il lui plaisait beaucoup ce bijou, elle en prendrait soin et veillerait à ne jamais l’égarer ou le casser. Jusqu’au moment où Elrohir descendit de sa branche, s’avançant vers Elea pour lui signifier qu’il était temps pour eux de rentrer à Imladris alors qu’il avait encore du monde à aller saluer.

« Oui ! »

Attrapant la main d’Elrohir, elea s’en servit pour se remettre sur pied et le suivit jusqu’à son cheval. Le temps qu’il s’y hisse, Elea observa une dernière fois l’horizon. Les derniers rayons de l’astre Solaire s’étouffaient derrière les arbres au loin. Il était temps pour eux de quitter ce désert pour retourner à Imladris. La jeune femme affichait un sourire satisfait, tout en étant nostalgique de cette journée. Elle grimpa sur le cheval d’Elrohir, derrière lui et passa une nouvelle fois ses bras à sa taille. La fatigue la gagnant, la jeune femme posa sa tête contre le dos de l’elfe et ferma les yeux. Son parfum avait toujours eu cet effet apaisant sur celle, depuis ce jour là où il l’avait trouvée. Enfant, lorsqu’elle pleurait, il n’avait qu’à la prendre dans ses bras pour qu’elle cesse et qu’elle trouve le sommeil. Ces souvenirs lui étaient précieux, et à chaque fois qu’il revenait ici, Elea était submergée de ces instants qui marqueraient à jamais sa vie.

Elle se perdit un instant dans les songes, bercée par la cadence qu’imposait Elrohir à son cheval. Elle ne dormait pas, elle avait juste besoin de se poser un instant ainsi. Sa présence la rassurait, il la motiverait pour les jours à venir jusqu’à leur prochaine rencontre, avec l’espoir que celle-ci soit la plus tardive possible. Il ne la laisserait pas s’en aller seule, même si cela persistait dans sa tête, ces rêves de vagabonder seule et parcourir la terre du Milieu. Même si elle avait vent des évènements qui s’y passaient, elle n’arrivait pas à concevoir comment cela pourrait l’arrêter dans sa volonté d’aller au bout de tout cela. Naïvement, elle était persuadée de pouvoir un jour le faire et que plus aucun mal ne pouvait lui être fait. Quoi qu’il en soit elle avait simplement décidé de se taire à l’entente de ces remarques venant d’Elrohir parce qu’il avait accepté de l’accompagner un jour et que c’était juste la meilleure nouvelle de la journée ! Elle était heureuse de savoir qu’il serait prêt à aller jusqu’à Dale, jusqu’à Erebor et peut être revoir sa ville natale, Laketown, aussi dévastée soit-elle. Elle pourrait lui montrer les recoins de la ville qu’elle connaissait, les lieux qui furent témoins du début de sa vie et lui raconter un peu comment était sa vie là-bas.

Au bout de quelques minutes, alors qu’ils avaient fini par s’enfoncer dans la forêt en direction d’Imladris, Elea se redressa et observa les bois dans la pénombre. Sa voix transperça à nouveau le silence, alors qu’elle souhaitait profiter tout de même de ces instants passés avec lui pour discuter encore un peu, avant d’être obligée de le partager avec les autres.

« Où étais tu ces derniers temps ? Raconte-moi ce que tu as fait ! »

Ses aventures l’intéressaient toujours autant, et si lorsqu’il n’était pas là elle s’amusait à essayer de deviner où il se trouvait sur les cartes de la Terre du Milieu, elle n’arrivait jamais à deviner ce qu’il pouvait bien y faire. Cela la dépassait complètement puisqu’elle n’avait aucun savoir de ce qu’était la vie dans ces villages, dans ces contrées et de ces batailles. Elle ne comprenant pas pourquoi un tel endroit puisse être le lieu de saccages et de barbarie. Les souvenirs qu’elle avait pourtant de sa mère, abattue par un orc lui nouait toujours l’estomac mais dans son esprit, c’était embrouillé. Elea donnait alors plus l’impression d’avoir choisi d’ignorer ce genre de chose, et se contentait d’écouter les récits d’Elrohir qui lui paraissaient toujours plus optimistes lorsque ça venait de lui. Elle s’était d’ailleurs amusée après avoir dérobé une carte dans une bibliothèque, de dessiner des signes là où il était allé après qu’il le lui ait dit. Cela ne couvrirait jamais toute sa vie, Elea finirait par s’éteindre dans quelques années alors que lui continuerait à voyager. Sa carte griffonnée ne serait pas réellement représentative mais peut être qu’un jour, elle songerait à la lui donner. Après tout c’était marrant !





_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Lun 20 Avr 2015 - 20:11

Il faut s’en aller, maintenant. Il faut s’en aller parce que le soleil se couche, petit à petit derrière l’horizon, et maintenant il faut que nous allions rejoindre la cité. Je dois aller présenter mes respects à mon père, et aller embrasser Histiel, pour lui dire que je suis de retour. Je n’ai pas l’intention de l’oublier, et j’ai même une seule envie : la rejoindre pour être certain qu’elle va bien. Oh, elle doit bien aller, c’est sûr et certain même. Mais, si je ne vais pas lui dire que je suis dans la cité, elle va m’en vouloir durant les trois prochains siècles. Et, croyez-moi, vous ne voulez pas vous mettre histiel à dos. Je me tourne donc vers Elea pour le lui proposer, tout en sautant sur le sol, un sourire sur les lèvres. Elle ne met pas longtemps à accepter, et nous grimpons donc sur mon cheval pour retourner, lentement, vers Imladris.

La tête de celle qui restera ma petite fille même si elle a aujourd’hui bien grandi contre mon épaule, je ne force pas le pas de mon cheval histoire de profiter un peu du calme que m’apporte cette présence. Eléa dans mon dos, je n’ai rien à dire. Il n’y a pas besoin de mots. Lentement, la plaine laisse place à une forêt, puis la cité se rapproche un peu plus à chaque pas que nous faisons. Je suis pensif, perdu dans des pensées sombres qui ne regardent que moi, dans des souvenirs plus ou moins joyeux, et je me laisse guider par ma monture sans réellement chercher à la contrôler. Je le connais, je sais qu’après cette chevauchée, il va me ramener jusqu’aux écuries sans même chercher à faire quoi que ce soit d’autre. Ce cheval a de la ressource, il faut l’avouer, mais pour l’heure je le sens fatigué et au moins aussi envieux que moi de retrouver la cité. La fatigue du voyage m’a envahi depuis un moment, et j’ai l’impression que je vais tomber de sommeil sur place. Il me reste cependant beaucoup à accomplir durant la soirée avant de retrouver mon lit. Alors que, dans la forêt qui devient de plus en plus sombre, le silence se fait petit à petit, la voix d’Eléa vient rompre cette impression d’immobilité qui m’envahit.

- Je vis avec les dùdenains, dans le Rohan. Il y a des choses intéressantes à vivre, là-bas. Ils ont développé des techniques de dressage de chevaux auxquelles je n’aurais pas pensé. Au fond, tu sais, il ne se passe pas grand-chose. Nous voyageons, d’un bout à l’autre des plaines infinies, et nous revenons à notre point de départ. C’est une vie simple, sans fioritures, qui me convient bien plus par sa simplicité que le faste d’Imladris… Tu sais très bien que je ne n’apprécie pas qu’on me considère comme un prince…

Cette vie là, elle n’est pas faite pour moi. Pourtant, c’est là que j’ai été élevé, et c’est le statut que ma naissance m’a donné. Parfois, j’ai l’impression de ne jamais avoir mérité cette place, et donc j’essaie, à ma manière, de m’en éloigner le plus possible. De mériter ma place, aussi, quelque part… Même si pour l’instant je n’ai jamais rien fais de si spécial que ça. Un jour, peut être… Enfin, je suis un elfe, je n’ai pas besoin non plus de me presser. D’ici mille ou deux mille ans j’aurais peut-être ce qu’il faut pour embrasser ce destin que les dieux ont prévus pour moi.

- Je ne fais pas grand-chose, vraiment. Je chevauche, je dresse des chevaux, et j’explique aux humaines de là-bas que je suis loin d’être comme leurs hommes, aussi volage qu’ils peuvent l’être.

Parfois, il est compliqué d’être un elfe dont le cœur est pris face à ces hommes qui n’ont, il faut l’avouer, parfois aucune tenue. Même si je passe de longues périodes avec eux, il est des choses que je n’arrive pas à accepter, et encore moins à envisager, mes origines elfiques étant plus fortes que tout. Alors, quand une femme me fait du gringue, je ne sais être que maladresse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir] Lun 27 Avr 2015 - 8:46

The sundown comes too soon
Elea & Elrohir






Même avec la fatigue, Elea arrivait à percevoir clairement ses mots et sa réponse a la question qu’elle lui avait posée. Il lui avait déjà parlé des Dùdenains, ces hommes si particuliers et elle trouvait cela vraiment intéressant pour lui de partager certaines choses avec eux. Tout comme elle, côtoyait des elfes, lui, côtoyait des hommes. Ce n’est pas un hasard si Elea a été influencée par la personnalité d’Elrohir et qu’elle lui ressemble sur bien des aspects. Et puisque cela lui convenait, la jeune femme étira un large sourire, car même si le voir partir à chaque fois n’avait rien de joyeux, elle savait qu’il était heureux de cette manière et elle n’avait pas le droit de lui en vouloir. Même le fait qu’il ne souhaitait pas être considéré comme un prince. Elea en avait eu conscience mais elle avait toujours eu du mal à faire la rupture ente son rang et la manière dont son cœur le percevait. Pour elle, il avait un rang bien plus honorifique que Prince. Reposant sa tête sur le dos de son sauveur, la jeune femme marqua un instant de silence, se perdant dans ses pensées alors qu’elle imaginait sa vie au-delà des frontières d’Imladris. Un jour elle irait avec lui, elle resterait avec lui et il lui apprendrait aussi tout un tas de choses.

Elle voulait cette vie, elle ne souhaitait pas rester éternellement à Imladris même s’il demeurerait son seul point de référence quoi qu’il arrive. Mais convaincre les elfes était une autre affaire, et qu’on le croit ou non, ils sont bien plus protecteurs que les humains là-dessus, elle l’avait clairement remarqué. Ce n’était pas sans lui déplaire, bien au contraire car cela prouvait l’attachement que l’on avait pour elle. Mais quitte à être humaine, autant profiter un peu et réaliser ses rêves.

Les portes d’Imladris se dessinèrent petit à petit au travers du bois. Lorsqu’ils arrivèrent, les gardes saluèrent Elrohir avec tout le respect que son rang lui donnait. Par formalité mais sans nul doute aussi parce qu’il était fortement apprécié et que le revoir les réjouissait. Elea observait la cité du haut du cheval d’Elrohir, adressant de larges sourires aux elfes qu’elle connaissait jusqu’à ce que son père stoppe la monture et la fasse redescendre. Il se faisait tard, Elea avait encore bien des choses à faire et elle avait promis à une amie de passer la voir. Et puis Elrohir voulait surement revoir d’autres personnes puisqu’ils étaient arrivés. Elea l’aurait bien gardé pour elle, mais elle devait se raisonner et ne pas être égoïste sur le coup. Une fois face à lui, la jeune humaine n’attendit pas plus longtemps pour se blottir entre ses bras. Un geste tendre, qui avait toujours le don de l’apaiser et qui clôturerait ces retrouvailles sur de bons souvenirs.

« Merci encore pour le bracelet, la balade et puis surtout d’être revenu… »

Elea le relâcha, lui adressant un large sourire. Radieuse, son visage était illuminé de bonheur. Elle espérait le recroiser vite car elle avait tout de même plein de choses à lui raconter, à lui montrer. Elle était touchée par le fait qu’il n’ait pas oublié son anniversaire et encore une fois il lui avait offert une merveilleuse journée.

« Viens me voir quand tu veux chez moi ! J’ai des tas de choses à te raconter ! Je te ferais un bon repas, j’inviterais Histiel aussi. J’ai rarement l’occasion de vous voir en même temps, je voudrais profiter de ta présence ici pour le faire ! »

En parlant d’Histiel, elle ne doutait pas qu’elle serait très certainement la prochaine personne qu’il irait voir. Elea ne souhaitait pas émettre d’hypothèses là-dessus mais elle avait bien vu que quelque chose pouvait possiblement fleurir entre eux. Elea allait également profiter du retour d’Elrohir pour surveiller tout ça et pourquoi pas pousser un peu le destin ?

« Allez, va voir Histiel, t’attends que ça, avoue… » Fit elle de son air taquin

Elle le charriait encore une dernière fois, avant de lui offrir une nouvelle accolade et détourner les talons pour s’enfoncer dans les ruelles d’Imladris. Elle soupira d’aise, le sourire aux lèvres tandis que sur le chemin jusque chez elle, elle admirait ce joli bracelet attaché à son poignet.






HRP: excuse moi j'ai mis du temps, je voulais trouver quelque chose d'autre à leur faire faire mais j'ai pas trouvé, du coup je pense qu'on peut cloturer là-dessus ♥ j'ai beaucoup aimé ce rp, j'espère qu'on en fera d'autres !

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Will you come back today ? [ft. Elrohir]

Revenir en haut Aller en bas
Will you come back today ? [ft. Elrohir]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» What 's the date today ?
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.