AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]

Partagez | 
 

 Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Mer 11 Mar 2015 - 23:43




“ Eleceth”
Some say, to survive it, you need to be as mad as a hatter. Which, luckily... I am.
NOM&PRÉNOM ▬ Eleceth SURNOM ▬ La plupart des gens me connaissent sous le surnom de « Le Fou », mais mes plus proches amis m’appellent Eli. ÂGE ▬ Une petite trentaine d'années. PATRIE, RACE ▬ Je fais partie de la race des Hommes de l'Eriador.  LIEU DE NAISSANCE ▬ Un petit hameau non loin des Monts Brumeux. RANG SOCIAL ▬ Aisé, la majorité du temps. PROFESSION ▬ Ancien chapelier, devenu voleur par la suite  SITUATION AMOUREUSE ▬ Veuf, père d’une petite fille

➴ Tout sur toi baby !

VOTRE PHYSIONOMIE ▬ Quoique grand et élancé, le voleur n’en est pas moins fort. Il n’est pas très massif, mais il est vif et gracieux dans ses mouvements. Ses muscles sont déliés comme ceux d’un danseur. Sa démarche est vive et assurée. Puis, quand il s’approche, ce qui frappe le plus dans son visage, ce sont ses yeux oscillant entre le gris, le vert et le bleu suivant la lumière. Ils sont la partie la plus éloquente de son visage, on peut tout de suite y voir à quelle facette de sa personnalité on a affaire. Malgré la dureté de la vie dans son hameau, son visage paraît encore jeune et seuls quelques cernes témoignent parfois de ses fréquentes insomnies. Il est toujours rasé de frais. Ses courts cheveux châtains semblent toujours en guerre les uns contre les autres, malgré les quelques essais de leur propriétaire pour les discipliner. Sa peau est relativement pâle et ses mains sont rudes à cause des longues années pendant lesquelles il a travaillé de ses mains. Quand il se bat, il est rapide et précis, esquivant les coups en faisant de son mieux pour s’approcher assez pour porter un coup avec sa rapière.

VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Eleceth est souvent vêtu très élégamment. Son ensemble préféré se compose d’une chemise aux manches bouffantes, d’un gilet brodé, de pantalons assez près du corps, d’un long manteau de cuir avec un col haut et des bottes hautes. Sans tomber dans le criard, il aime beaucoup les couleurs chaudes, particulièrement les ocres. Il apprécie les bagues serties, les pendentifs en argent et les bracelets en cuir tressé. Vous ne le verrez jamais sortir sans un chapeau, sur la tête ou à la main.
VOS PARTICULARITÉS ▬ Eleceth possède quelques cicatrices dues à de menues blessures d’enfance ou lors des quelques combat auxquels il a participé. La plus inquiétante d’entre elles est celle qui s’étend de sa hanche gauche jusqu’à l’épaule droite. Beaucoup de gens la voient comme une marque de sa lâcheté, mais en réalité, il l’a reçue en voulant courir s’assurer que sa famille était en sécurité. Il déteste cette cicatrice et chaque fois qu’on lui touche le dos, il se crispe. Il porte souvent des chapeaux de sa confection. Son alliance brille encore à son annulaire gauche, malgré la mort de son épouse, et il porte une chevalière ayant appartenu à son père à la main droite.
VOTRE CARACTÈRE ▬ Exubérant, séducteur, insouciant, voire inconscient, Eleceth semble toujours en représentation quand il est avec des gens qui ne lui sont pas forcément très proches ou qu'il ne connaît simplement pas. Il plaisante et rit facilement, aimant l’absurde et jouant beaucoup avec les mots. Il peut parfois partir dans un rire complètement hystérique semblant sortir de nulle part, alors qu’il vient d’imaginer une chose drôle par rapport à ce qu’il vient d’être dit. Il semble posséder beaucoup d’assurance et malgré l’extravagance et le système de pensée qui lui ont valu le surnom de « le Fou », il est parfaitement à l’aise dans quelque société que ce soit. Il peut également paraître profondément égoïste et lâche par moment, car il ne fera jamais rien sans qu’il puisse en tirer quelque chose ou ne prendra jamais part à un combat trop incertain. À moins que la cause pour laquelle il devrait se battre lui tient particulièrement à cœur.

Mais sous ce vernis de paraître et de cynisme se cachent un cœur à vif et un esprit peinant à se reconstruire. La mort de son père, puis de sa mère, la perte de sa femme et le fait qu’il ait été incapable de la protéger sont autant de blessures qu’il cache derrière son apparente insouciance. Quand il laisse tomber son masque, on peut voir un homme profondément marqué par le deuil et par la honte. Après la mort héroïque de son père, les gens du hameau ont commencé à avoir beaucoup d’attente le concernant, mais après la mort de sa femme, ils se sont détournés de lui, le traitant de lâche ou de faible. Il est extrêmement difficile de gagner sa confiance et il laisse peu de gens voir au-delà de son masque. Il ne combat que lorsqu’il n’a pas d’autre choix. Beaucoup considère cela comme de la lâcheté, mais il pense avant tout au bien-être de sa fille, se disant qu’elle a déjà perdu sa mère. Alors, il évite de se battre autant qu’il le peut, mais touchez à un seul cheveu de l’un de ses proches et vous le verrez saisir sa rapière avec détermination pour vous l’enfoncer au travers de la gorge ou du moins essayer. Il n’a de loyauté qu’envers lui-même, sa fille et les quelques rares personnes en qui il a suffisamment confiance. Malgré sa rancune envers ceux de son village, il ne peut s’empêcher de comprendre leur mépris. Son père s’est sacrifié pour eux et lui n’a pas pu défendre sa propre femme. C’est une honte qu’il porte au plus profond de lui. Il voue une haine terrible aux Orques et, quand il ne peut faire autrement que les combattre, il sait puiser dans toute la colère et la haine accumulées en lui depuis la mort de son épouse. Dans ces cas-là, toute la prestance de son masque ou toute la douleur de son vrai visage s’effacent pour ne laisser apparaître qu’une féroce et sanglante détermination. Il n’est plus ni un gentleman voleur exubérant et charmant, ni un homme brisé, mais un tueur sans pitié. Pourtant, il ne fera jamais de mal à quelqu’un sous prétexte qu’il appartient à telle ou telle race. Tant qu’on ne l’attaque pas, lui ou ses proches, il restera pacifique.

Mais malgré toutes les ténèbres et la folie qui l’ont enveloppé de leur étreinte, il y a toujours une lumière pour le guider, l’empêcher de sombrer plus profondément dans son désespoir et sa colère : une petite étoile au sourire plus doux que le miel appelée Aileen. La voir heureuse suffit à écarter les ombres et à le faire sourire sincèrement. Elle est tout ce qui le retient encore dans cette vie et il fera tout pour la protéger.

CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Eleceth a toujours aimé les beaux vêtements. Malgré la relative pauvreté des habitants du hameau dans lequel il a grandi, ses parents ont toujours fait en sorte qu'il ne manque de rien. Et maintenant qu'il gagne un peu plus d'argent, il aime porter des vêtements bien taillés.

Quand il s'ennuie, il apprécie la lecture et  la couture, ou même simplement boire un thé tranquillement. Le thé est sa boisson préférée avec le vin rouge. Il aime particulièrement les vins sucrés et fruités.

Mais son ultime trésor, celui pour lequel il serait prêt à combattre un Dragon, c'est  bien entendu sa petite Aileen, sa fille chérie. Il l'aime plus que sa propre vie et fera toujours tout ce qui est en son pouvoir pour qu'elle ne manque de rien.

VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Il aime ça comme beaucoup de gens, mais il n’a pas beaucoup de temps pour faire la fête, excepté quand il est « en mission ». Il préfère passer du temps avec sa fille autant qu’il le peut.
AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Quand il a le temps et le matériel, Eleceth fabrique des chapeaux, pour lui-même ou pour ses proches. Cela le détend et il lui arrive encore d'en vendre pour s'assurer qu'il aura assez d'argent jusqu'à sa prochaine "mission". Ou alors, il fabrique des poupées ou des peluches qu'il donne à Aileen ou qu'il s'arrange pour lui faire parvenir quand il doit s'absenter.
AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Faire en sorte que sa fille ne manque jamais de rien et la protéger du mieux qu’il pourra… deux buts parfois difficiles à mener de front, mais il fait de son mieux.
CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ Parmi les choses qu’il déteste, les Orques sont certainement en tête de liste. Ils lui ont pris son père, sa femme et ont failli l’arracher à sa fille. Il leur voue une haine implacable.
Sinon, il a tendance à se crisper quand on le touche, particulièrement le dos. Seule sa fille peut le prendre dans ses bras sans qu’il soit tendu comme la corde d’un arc.
PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Il préfère toujours se débrouiller au mieux, même si demander de l’aide aux rares personnes qui ne lui ont pas tourné le dos ne lui pose pas de problème. Il tente toujours de rendre service pour service, détestant avoir l’impression d’être un parasite pour ses proches. Après est-ce que son métier de voleur professionnel le fait passer dans la catégorie des profiteurs ? À chacun de se faire son opinion.
SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Il y a une famille dans son hameau qui ne lui a pas tourné le dos et c’est chez eux qu’il envoie sa fille quand il doit s’absenter. Ils s’occupent toujours très bien d’Aileen et sont prêt à donner un coup de main quand Eleceth le demande. Sinon, au cours de ses déplacements, il s’est fait quelques rares vrais amis vers qui il peut se tourner.
COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Si le danger ne vise que lui, il préférera l’éviter dans la mesure du possible. Mais s’il est acculé ou qu’un de ses proches est menacé, il prendra les armes et se battra comme un beau diable.
UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ À part qu’il cache à sa fille la vérité sur ce qu’il fait dans la vie ? Oui, il y en a d’autres, mais le propre d’un secret, c’est qu’il doit le rester, non ?
QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Ce qui lui fait honte ? Ne pas faire honneur à la mémoire de son père, n’avoir pas su protéger les siens, avoir été incapable de sauver son épouse, mentir à sa fille sur ce qu’il fait… enfin, tout ça reste derrière le masque, bien entendu…
QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ Eleceth ne part jamais de chez lui sans la rapière de son père, Galithil, qu’il maîtrise avec une très grande aisance. Quand il doit s’absenter du hameau, il emporte toujours un poignard et une demi-douzaine de dagues de lancer.
QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ La plus grande peur du jeune voleur est qu’il arrive quelque chose à sa fille pendant une de ses absences. Il en fait même parfois des cauchemars.



VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ Vivant non loin des Monts Brumeux et ayant vécu deux raid d’Orques, Eleceth a bien conscience de l’ombre qui se répand sur la Terre du Milieu et cela l’inquiète énormément. Il sait que si ce mal continue à s’étendre, il ne pourra pas protéger sa fille dans leur petit hameau. Sa fille ne serait plus en sécurité nulle part et cela cause de nombreuses insomnies à Eleceth. Il entend les rumeurs quand il voyage et plus d’une fois, il a failli tourner bride pour rentrer au triple galop. Le destin de la Terre du Milieu ne lui importe que parce qu’il veut qu’Aileen ait la vie qu’elle mérite, qu’elle vive heureuse et qu’elle ne manque jamais de rien.

➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ Ravlin ou CaptainTricorne
ÂGE ▬ J'ai un gros sac de 23 patates et j'annonce soirée gratin dauphinois à gogo ^^
PASSIONS ▬ Je fais du jeu de rôles sur papier, je lis, j’écris (beaucoup), je dessine un peu et j’ai longtemps fait du théâtre.

FILMS & SÉRIES ▬ Trop pour tous les citer, mais LOTR, Captain America: le Soldat de l'Hiver, Thor: le Monde des Ténèbres et The Hobbit sont en bonne place dans mon classement. Et pour les séries, je citerai Once Upon A Time, Sherlock (même si je n’ai encore vu beaucoup d’épisodes), Supernatural, Game of Thrones et Merlin, parmi tant d’autres.

PRÉSENCE ▬ 2-3 fois par semaine
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ Fort beau, fort cool, fort... fortissimo !!! ^^
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ J'ai vu de la lumière à cet endroit qui me disait vaguement quelque chose ^^
TON AVATAR ▬ Sebastian Stan, Once Upon A Time, Captain America
REGLEMENT▬
Spoiler:
 
UN TRUC EN + ▬ Any idea why a raven looks like a writing desk ? ^^


Dernière édition par Eleceth le Jeu 12 Mar 2015 - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Mer 11 Mar 2015 - 23:45




“ THIS IS MY LIFE ”
and you know it's hard to live here

L’épée en bois de son père sous la gorge, le jeune garçon leva les yeux vers celui qui l’avait battu, encore. Aranael le regardait avec un sourire doux. La fierté qu’Eleceth lisait dans ses yeux lui faisait presque oublier la douleur de la chute et la frustration de la défaite. Son arme factice gisait hors de sa portée et Winter, leur chien, aboyait en remuant la queue de manière joueuse. Aranael jeta son arme et tendit la main pour aider son fils à se relever. Le garçon attrapa la main et se remit sur ses pieds avant de s’épousseter, haletant encore de la longue lutte qui avait été la leur. Son père lui ébouriffa les cheveux en riant.
« - Trop de précipitation, pas assez de réflexion, Eleceth. Observe toujours bien ton adversaire : sa position peut te donner un indice sur sa prochaine action. Mais tu progresses. Tu progresses vraiment. »
Les lèvres fines du jeune garçon s’étirèrent en un sourire heureux. Faire la fierté de son père et le lire dans ses yeux était réellement plaisant et encourageant. Aranael avait servi comme garde à Lond Daer, mais quand il avait rencontré la future mère d’Eleceth, Litina, il était parti avec elle pour venir habiter dans ce qui était devenu « leur » petit hameau. Il était respecté parmi les habitants et il avait appris à quelques hommes à se battre, au vu de la proximité des Monts Brumeux. Ils avaient formé un semblant de milice pour protéger le hameau, milice que son fils espérait bien rejoindre quand il en aurait l’âge.
Aranael alla ramasser les armes en bois et en lança une à Eleceth en lui proposant de vérifier s’il avait bien retenu la leçon. Le garçon acquiesça et se mit en garde, faisant sourire son père. Il était un élève attentif et avide d’apprendre, et ne s’épargnait aucun effort. Malgré son allure presque frêle, il était endurant à la fois à la douleur et à la fatigue. Il pouvait s’entraîner des heures durant avec son père et ensuite faire ses corvées sans jamais se plaindre. Les gens du hameau adoraient ce garçon travailleur et serviable au sourire toujours aimable.
Le père et le fils se battirent plusieurs minutes sous le regard attendri de Litina qui recousait une paire de pantalon qui avait été légèrement déchirée pendant un de leurs entraînements. À côté d’elle, Lily, une jeune fille guère plus âgée qu’Eleceth observait le combat avec admiration. Quand le regard du garçon croisa le sien, elle baissa la tête, faisant semblant d’être absorbée par sa lecture. Cette petite distraction permit à Aranael de désarmer son fils et de le mettre à terre.
« - Ne te laisse jamais distraire quand tu te bats, même par les beaux yeux d’une dame. Cela pourrait te coûter cher. »
Le jeune homme rougit et bafouilla quelques mots incompréhensibles avant de se relever et de reprendre son épée. Il connaissait Lily depuis l’enfance et l’avait toujours considérée au-dessus de toutes les autres filles du hameau. Elle aimait à la fois se battre « à l’épée » avec lui et coudre tranquillement auprès de Litina en chantonnant. La plupart des autres jouvencelles la voyait comme une anomalie, un garçon manqué, malgré sa féminité certaine, mais elle fascinait le garçon. Et cela, ses parents l’avaient bien remarqué et ne manquaient jamais une occasion de le taquiner à propos de ça.
Aranael eut un petit sourire et eut l’idée d’un exercice intéressant pour Eleceth. Son fils était très doué contre lui, mais qu’en serait-il face à un adversaire qui ferait tout pour le distraire ? Il appela la jeune fille et lui confia le bout de bois. Le sourire de Lily se fit joueur et elle se mit en garde. Son adversaire l’imita en évitant son regard. En plus de sa force, elle était très jolie : de longs cheveux blonds bouclés, des yeux bleu foncé et un corps athlétique où l’on pouvait voir déjà des formes féminines. Ce joli bout de femme avait à peine quatorze ans, mais par l’esprit et par le corps, elle était plus mature que beaucoup.
Quand l’ancien garde donna le signal de commencer le combat, Lily bondit comme un fauve vers Eleceth qui dut vite se reconcentrer sur le combat plutôt que sur l’anatomie de son amie d’enfance. Elle était certes plus petite que lui, mais elle l’emportait par sa souplesse et sa rapidité. C’était un adversaire coriace et imprévisible qui le déstabilisait complètement.
Lily ne mit pas longtemps à le désarmer, puis elle le mit à terre et se jeta sur lui pour l’empêcher de se relever. À califourchon sur son torse, elle tenait son épée en bois contre la gorge de son adversaire et lui souriait avec satisfaction. Bizarrement cette position n’avait rien d’humiliant pour le châtain, bien au contraire. Cela avait même un côté très plaisant, sans qu’il puisse réellement comprendre pourquoi. Il se mit à sourire à la jolie blonde et cessa d’essayer d’attraper son arme, avouant volontiers sa défaite.
Son père mit fin au combat en déclarant Lily comme grande gagnante et déclara que l’entraînement était terminé pour aujourd’hui. Litina rentra pour commencer à préparer le repas, tandis que Lily accompagnait les deux hommes à la petite taverne du hameau. Aranael offrit un gobelet de cidre aux jeunes gens pour les récompenser de leurs efforts et ils restèrent quelques temps à discuter de choses et d’autres. Lily et Eleceth ne pouvaient se regarder sans qu’un sourire qui ne pouvait tromper personne n’étire leurs lèvres. Parfois leurs mains se frôlaient et s’éloignaient aussitôt, colorant leurs joues d’un joli rose.
Albert, le gérant de la taverne et le père de la jeune femme, observait l’échange d’un regard à la fois inquisiteur et heureux. Aranael et lui se regardèrent un instant avant d’acquiescer tous deux avec un air d’entendement. Les deux enfants n’eurent pas l’air de remarquer leur petit manège et continuaient de discuter de tout et de rien, simplement heureux d’être ensemble, sans se soucier de l’avenir…

***
Il courait depuis quelques minutes déjà, sautant par-dessus les branches tombées et les souches. Sa poursuivante était rusée, il devait donc trouver une excellente cachette. Quand il fut à bout de souffle, il avisa un tronc assez large pour le dissimuler et se cacha derrière. Au bout d’environ deux minutes, il jeta un coup d’œil pour voir s’il était toujours suivi. Rien à l’horizon, tout était bon, il pouvait souffler un moment. Il se tourna avec un sourire, avant de sursauter légèrement. Sa poursuivante était là, lui souriant d’un air de triomphe.
« - Trouvé, papa ! » s’exclama Aileen en lui sautant dans les bras avant de lui claquer une grosse bise sur la joue.
« - Bien sûr, tu m’as trouvé. Tu es un vrai limier, ma princesse. »
Eleceth la serra dans ses bras en souriant avec bonheur. Il aimait sa fille plus que tout au monde et jouer avec elle était une des rares choses à pouvoir le tirer de son atelier. Il était vrai qu’il n’avait pas besoin de travailler autant pour gagner sa vie : ses défunts parents lui avaient laissés une très coquette somme pour vivre et ses créations avaient pas mal de succès dans les villes où il les vendait, mais fabriquer des chapeaux avait un côté très apaisant pour lui. Créer de la beauté à partir de morceaux de tissu parfois informe était un travail doux et il lui permettait de s’occuper l’esprit. Aranael, son héros de père était mort depuis plus de dix ans, maintenant, tué en défendant le hameau d’une attaque d’Orques, et sa mère, la douce Litina, avait succombé à son chagrin peu de temps après le mariage d’Eleceth et de Lily.Le jeune homme avait très mal vécu la perte de ses parents et s’était plongé à corps perdu dans son couple et son travail. Mais à la naissance de sa fille, il avait sérieusement ralenti son rythme de création pour aider Lily à s’occuper d’elle. Leurs voisins l’appelaient affectueusement « le Fou », puisqu’il était complètement dingue des deux femmes de sa vie.
« - Allez, maintenant, c’est moi qui me cache et toi qui me cherches ! »
Le chapelier sourit d’un air désolé. Il détestait refuser quoi que ce soit à Aileen, mais il n’avait pas le choix. La fillette était très mature et elle ne faisait jamais de caprices quand elle n’obtenait pas ce qu’elle souhaitait. Ce qui encourageait son père à faire de son mieux pour lui accorder ce qu’elle désirait vraiment.
« - Désolé, ma puce, on n’a plus le temps. Je dois encore finir un ou deux chapeaux pour demain. Mais je te promets que quand je rentrerai, on jouera aussi longtemps que tu le souhaiteras. Ça te va, mon ange ? »
Aileen sourit et acquiesça avant de sauter dans les bras de son père. Ce dernier sourit et se releva en portant sa fille. Elle lui embrassa la joue avec douceur tandis qu’il commençait à marcher en direction de leur maison en sifflotant. Lily les accueillit sur le pas de la porte, un petit sourire aux lèvres. Une bonne odeur de ragoût s'échappait de la porte ouverte et la jeune femme tenait un bouquet de fleurs sauvages. Eleceth surprit une lueur étrange dans son regard et posa Aileen devant la porte en lui demandant d’aller mettre la table pendant qu’il parlait à son épouse. La fillette acquiesça, embrassa sa mère et rentra dans la maison. Lily s’approcha du chapelier et l’embrassa avec amour en l’enlaçant. Elle tremblait légèrement, mais son sourire était si heureux que le jeune homme ne put s’empêcher de sourire à son tour.
« - Tu trembles, mon cœur. Que se passe-t-il ? » demanda-t-il en la regardant dans les yeux.
Lily lui sourit et l’entraîna un peu plus loin, hors d’écoute d’Aileen. Elle riait et pleurait en même temps quand elle annonça la bonne nouvelle à son mari. L’excellente nouvelle, plutôt. Mais ce fut quand Eleceth enlaça sa femme en pleurant de joie qu’ils entendirent tous deux les cris…

***
« - Aileen… Lily… non… »
La douleur était atroce… il avait de la peine à rester conscient… il tenta de se redresser malgré la plaie qui labourait la chair de son dos et qui envoyait des décharges de douleur dans l’entier du corps. Pourquoi les Orques les avaient-ils attaqués alors que le Soleil illuminait encore le ciel ? Ce n’était pas logique !
Un cri de femme lui glaça le sang : c’était celui de Lily ! Eleceth se fit violence pour se relever, s’appuyant sur Galithil, la rapière de son père, pour rester debout. Il vit deux Orques tirer l’amour de sa vie jusqu'à la place du marché qui était couverte de sang noir. Elle ne s’était pas laissée faire, ce n’était pas son genre. Elle avait dû en tuer plusieurs avant d’être submergée.
Une fois au centre de la place, les deux monstres la lancèrent à terre en l’insultant. Son regard croisa celui de son mari et elle se jeta sur l’arme d’un milicien tombé pour se défendre. Ses lèvres formèrent le nom Aileen et elle se releva pour continuer de se battre. Eleceth rampa hors de vue des Orques, mais ne pouvait se résoudre à détacher son regard de la scène. Il avait l’impression de revenir dix ans auparavant quand son père avait donné sa vie pour le hameau.
Lily montra rapidement des signes de faiblesse et les blessures qu’elle recevait se firent de plus en plus sérieuses. La douleur d’Eleceth était terrible, mais il se mit à avancer pour essayer de la sauver. Soudain il eut une illumination : où était Aileen ?Au moment où il réalisa cela, les Orques désarmèrent la jeune femme et l’immobilisèrent. Ce qui suivit devait hanter les cauchemars du chapelier pour le reste de ses jours : un des monstres sortit une dague crantée et commença à lui poignarder le ventre avec rage sous ses cris d’horreur. Eleceth resta immobile, incapable d’esquisser un mouvement pour fuir ou pour essayer de la sauver. Sa Lily, sa douce et indomptable Lily, l’amour de sa vie… Même le cri que le jeune homme brûlait de pousser resta coincé au fond de sa gorge. Un Orque arriva derrière la jeune mère et mit fin à ses souffrances d’un geste sec et net sur son cou. Après ça, il sembla à Eleceth que tout devenait noir autour de lui. Il n’entendait plus rien, ne voyait plus rien que le chemin qui le ramènerait chez lui pour retrouver sa fille avant qu’il soit trop tard… il devait la sauver, rien d’autre ne comptait…

***
Aileen finit de mettre la table en chantonnant tandis que son père finissait de préparer le repas. Ce ne serait rien de mirobolant, il n’y avait pas grand-chose au marché hebdomadaire du hameau et il refusait de laisser sa chère fille seule pour aller en ville. Il avait tellement peur de la perdre. Il savait qu’il ne pouvait pas rester trop longtemps sans vendre ses chapeaux, puisqu’à présent la plupart des villageois lui avaient tourné le dos et refusait de l’aider. La nuit où il avait perdu sa femme, quand il se traînait à demi-inconscient à cause de la douleur et du traumatisme qu’il avait vécu, il était, semblait-il, passé devant un groupe de blessés qui lui avait demandé son aide. On l’accusait d’avoir tourné la tête dans leur direction, comme s’il les avait entendus, mais s’était ensuite détourné d’eux pour continuer son chemin. La vérité était qu’Eleceth n’avait repris conscience de ce qu’il faisait quand il avait vu que sa fille était saine et sauve. Il n’avait aucun souvenir de ce qui s’était passé entre le moment où il avait vu Lily être tuée sous ses yeux et le moment où il avait serré Aileen dans ses bras. Mais seules quelques personnes avaient même daigné écouter sa version des faits.
Quand le repas fut prêt, il remplit les assiettes et les amena sur la table. Aileen le remercia avec son sourire à faire pâlir la nuit la plus sombre. Dans les ténèbres qui l’avaient englouti cette nuit funeste, la petite fille était sa seule lumière et elle seule était capable de lui arracher un sourire sincère. Elle avait vu son père arriver dans leur maison, couvert de sang et sérieusement blessé, puis la serrer dans ses bras avant de se redresser du mieux qu’il pouvait, Galithil à la main, pour la défendre. Il n’avait flanché qu’au moment où il avait vu arriver son beau-père avec d’autres hommes venus vérifier que le Orques étaient bien tous partis.
Eleceth alla embrasser sa fille sur le front, puis s’assit près d’elle pour commencer à manger. Sa blessure l’élançait à chaque mouvement, mais aucune plainte ne s’échappait jamais de ses lèvres. Il ne voulait pas inquiéter la fillette.
« - Tu as mal, Papa ? » demanda Aileen qui avait surprendre une crispation de son visage quand il s’était assis.
« - Tout va bien, mon cœur. Bon appétit ! »
La petite fille n’insista pas et commença à manger en prenant la main du chapelier dans la sienne avec un sourire. Les repas, autrefois joyeux et chaleureux, étaient devenus silencieux. La perte de Lily pesait lourdement sur Eleceth et Aileen et chacun d’eux géraient le deuil à leur manière, tentant tant bien que mal de se réconforter mutuellement.
À la fin du repas, pendant que son père rangeait la table, le petite blonde trottina jusqu’à sa chambre et, quelques minutes plus tard, revint en cachant ses mains dans son dos. En la voyant revenir, le jeune homme eut un sourit tendre et s’accroupit près d’elle. Elle lui demanda de tendre les mains et de fermer les yeux. Eleceth s’exécuta et il sentit que sa fille déposait un petit objet tenu par un cordon dans sa main.
« - Bon anniversaire, Papa ! »
Son anniversaire… ça lui paraissait tellement dérisoire de fêter son anniversaire, mais il devait bien reconnaitre que la démarche de son petit ange lui réchauffait le cœur. Pas à cause du cadeau en lui-même, mais à cause de la sincérité et de la gentillesse du geste. Avant même de rouvrir les yeux pour voir ce que sa fille lui avait offert, il la serra dans ses bras et l’embrassa sur les deux joues.
« - Regarde ce que c’est avant de me remercier, Papa. »
« - Je n’ai pas besoin de voir ce que c’est puisque cela vient de toi, ma puce. Je t’aime tellement, ma petite Aileen. »
Il lâcha la petite fille et regarda ce qu’il avait dans la main. Il s’agissait d’un petit disque de bois clair gravé de deux petits personnages avec leurs noms au-dessus d’eux et d’une plus grande forme, représentant une femme avec les deux bras ouverts dans un geste maternel. Les gravures n’étaient pas parfaites, certes, mais le travail était remarquable et le chapelier ne put empêcher ses larmes de couler. Il serra à nouveau sa fille contre lui et couvrit son front et ses joues de baisers.
« - Ma chérie… je t’aime tellement… »
« - Moi aussi, je t’aime, Papa… »
Eleceth garda Aileen contre lui quelques instants en lui caressant le dos et les cheveux en faisant de son mieux pour ne pas éclater en sanglots. Il se devait d’être fort pour elle, il refusait de tomber en morceaux sous ses yeux purs et bons d’enfant, et il savait que s’il se laissait aller à son chagrin, il s’effondrerait.

Dans le courant de l’après-midi, Albert vint voir si tout allait bien. C’était lui qui avait soigné la blessure d’Eleceth après le départ des Orques. Malgré la mort de sa fille, il n’avait jamais tourné le dos à son beau-fils. Aranael avait été un de ses amis les plus proches et il avait vu le garçon grandir pour devenir un homme. Un homme qui avait ses défauts, comme tout le monde, mais qui n’aurait jamais pu se détourner de qui que ce soit dans le besoin.
Ayant envoyé Aileen lui chercher quelques herbes pour aider la cicatrisation, le tavernier pria le jeune homme de lui montrer sa cicatrice. Il retira le bandage et examina la plaie avec attention. Pas d’infection, pas de gangrène, rien de mauvais, son gendre avait eu de la chance. Même si elle courait du rein gauche à l’épaule droite, elle n’était pas assez profonde pour avoir causé des dommages irréversibles et aucune veine importante n’avait été touchée. Physiquement, le jeune homme s’en remettrait rapidement, mais Albert pouvait voir dans son regard que quelque chose s’était brisé en lui. Quoi d’étonnant à cela, d’ailleurs ? Il avait vu son amour d’enfance être massacrée, avait craint qu’il arrive le sort à sa fille, puis s’était vu rejeté par ceux qui auraient, au contraire, dû l’épauler, le soutenir dans cette terrible épreuve. Pourtant, depuis cette funeste nuit, jamais le vieil homme ne l’avait vu flancher.
« - Tu as du courage, petit. N’oublie jamais ça… » lui dit-il quand la petite lui eut rapporté les herbes qu’il avait demandé. « Aileen, trésor, tu pourrais nous laisser encore un moment, s’il te plaît ? Ton père et moi devons parler. »
La fillette hocha la tête, embrassa son père sur la joue et sortit de la maison. Le tavernier remplaça le bandage du jeune homme et lui prépara une décoction pour apaiser sa douleur. Puis il jeta un regard à l’atelier de chapellerie sur les étagères duquel s’empilaient une quantité impressionnante de chapeaux divers et variés.
« - Ne devrais-tu aller les vendre, un de ses jours ? Il faut bien que tu continues à gagner ta vie et celle d’Aileen. »
« - Je sais, mais j’ai trop peur de la laisser. Et il faudrait que je m’absente presque toutes les semaines pour pouvoir être rentable. S’il arrivait quelque chose à mon trésor pendant mon absence, je ne… »
Albert se mit à réfléchir à une alternative. Il comprenait parfaitement l’angoisse du chapelier, mais il ne pouvait rester sans revenus.
Soudain, une idée lui traversa l’esprit.
« - Dis-moi, Eleceth, ta mère t’a bien enseigné quelques trucs de son ancienne vie ? »
« - Quand elle était voleuse à Lond Daer, tu veux dire ? Oui, même plusieurs… »


Dernière édition par Eleceth le Jeu 12 Mar 2015 - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Mer 11 Mar 2015 - 23:57

*pousse tout le monde, même s'il n'y a encore personne, pour s'arracher la première place*

Re-BIENVENUUUUUUUUUUUUUE MON POUSSIN !!! Tu me sauves la vie !!! Tu es un vrai ami toi, un vrai de vraiiiiiiiii ! Je commençais à désespérer depuis le dernier recensement une bonne partie de mes liens sont die Cry

Bon courage à toi pour refaire ta fiche, que la folie soit avec toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Jeu 12 Mar 2015 - 8:43

Welcome back ! :D
Revenir en haut Aller en bas

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5877
♦ RÉPUTATION : 2741
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Jeu 12 Mar 2015 - 9:15

Eleceth ! Dummy
Bon retour parmi nous :V:
Pense à signaler ta fiche terminée si tu la gardes telle qu'elle, on essaiera de passer dessus au plus vite... ^^

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Jeu 12 Mar 2015 - 12:07

ELECETH!!!!! C'EST GRIM EN SMAUG!!!
HEUREUSE QUE TU SOIS DE RETOUR!!!!!!

REBIENVENUE! Hug
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Ven 13 Mar 2015 - 21:17

re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Sam 14 Mar 2015 - 7:44

Merci à tous pour votre (nouvel) accueil ^^ 'Vous nem fort
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1229
♦ RÉPUTATION : 2049
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Sam 14 Mar 2015 - 11:42

Re-bienvenue Eleceth Shire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1229
♦ RÉPUTATION : 2049
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   Sam 14 Mar 2015 - 12:33




“ TU ES VALIDÉ, ELECETH! ”
RE-BIENVENUE PARMI-NOUS !

➴ Avis sur la fiche — Re-bienvenue parmi nous, oublie pas le recensement de la prochaine, cela aurait été dommage de te perdre Shire . Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin, n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Eleceth... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eleceth le Fou, deuxième prise ^^ [fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Mahoria, Drowette, Assassin {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.