AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Kulka, barbare errant. [fiche validée]

Partagez | 
 

 Kulka, barbare errant. [fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Mer 25 Mar 2015 - 21:46




“ Kulka ”
"La voix qui me transporte est celle qui, à l'oreille, me susurre les doux noms de l'aventure."
NOM&PRÉNOM ▬ Kulka SURNOM ▬ Mes surnoms affectueux sont Änn, ou Kulka-Änn. Certains, pour me dénigrer, me nomment «La rose blanche»…   ÂGE ▬ 26 ans. PATRIE, RACE ▬ Je suis un humain, descendant de parents Rohirrims. LIEU DE NAISSANCE ▬ Je suis né en Rohan, à Aldburg. RANG SOCIAL ▬ On ne peut pas dire que je sois riche, ni noble. Je suis peu de choses, finalement. PROFESSION ▬ Je n'ai plus de travail, depuis que je me suis enfui de la demeure de mon maître. SITUATION AMOUREUSE ▬ Je suis un éternel célibataire. Mon attirance ne se portant pas vraiment sur les femmes, je préfère éviter des ennuis à propos de ça. J'ai déjà donné.

➴ Tout sur toi baby !

VOTRE PHYSIONOMIE ▬ Sans être un géant, du haut de mes un mètre 84, je dépasse la plupart des hommes, et presque toutes les femmes. Ma peau est d’un blanc laiteux, très sensible, surtout à l’endroit de ma brûlure, et je n’ai naturellement pas de poils sur la poitrine et sur les bras. Je suis d’une maigreur presque maladive, ne pesant que 65 kilos, et je n’ai pas de muscles, à part peut-être dans les bras, ni de force physique. J’ai les cheveux bruns foncés, coupés courts, un peu ondulés, et une barbe de la même teinte, dont je prends grand soin. Mes yeux sont d’une couleur noisette plutôt jolie, et j’ai les mêmes cils immenses que ma mère. J’ai un nez plutôt court, et des lèvres roses, assez féminines. Mes mains sont très grandes et leur peau est couverte de nombreuses ampoules, tout comme celle de mes pieds. Je suis plutôt rapide, et exceptionnellement souple, même si je me débrouille très mal dans un combat au corps à corps, préférant manier ma hache. Enfin, si je devais choisir un mot pour me décrire plus généralement, ce serait "frêle"...
VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Je porte en général une grande cape rouge faite d’une étoffe bon marché, avec une fourrure noire sur les épaules pour me protéger du froid. Je m'habille de pantalons de toile et de chemises épaisses, comme on peut en voir en Rohan. J’ai toujours autour de mon cou un pendentif en argent ayant appartenu à ma sœur, qui a la forme d’un dragon aux ailes repliées.
VOS PARTICULARITÉS ▬ Une immense cicatrice de brûlure, bruneâtre, qui part de mes chevilles et remonte jusqu’au milieu de mon dos. Fort heureusement, le devant de mon torse et de mes cuisses ne présentent que des traces de brûlure très superficielles.
VOTRE CARACTÈRE ▬ Le moins qu’on puisse dire, c’est que j’ai un tempérament marqué. Je suis constamment actif, dynamique, ne pouvant supporter d’être enfermé. J’ai horreur que quelqu’un exerce une quelconque autorité sur moi, ou me prenne de haut. Parce que un, je suis sûrement plus grand que lui, et deux, j’ai ma petite fierté (jamais je ne montrerais un signe de faiblesse évident à quelqu’un…). Mon franc-parler en choque certain, mais j’ai tendance à dire tout ce que je pense, sans aucun filtre. Je suis un joueur invétéré depuis ma plus tendre enfance, et on peut m’amener facilement dans n’importe quel jeu stupide, même s’il n’y a pas de récompense à la clé. J’aime beaucoup me battre, mais répugne à tuer pour le plaisir. Je suis très sauvage, avec très peu d’attaches, et je préfère le calme de la nature à une conversation, la plupart du temps. Je me montre quelquefois vaniteux, mais j’ai honte de ce trait de mon caractère… Je suis plutôt solitaire, mais la présence d’un ou deux amis proches à mes côtés ne me dérange pas (pas plus de deux, par pitié… Je me sens très mal en groupe). Je suis blagueur, parfois moqueur. Mal m’en prend généralement, mais j’essaie toujours d’aider ceux qui en ont besoin. Par contre, je ne pense pas être quelqu'un de vraiment gentil... A vous de voir.
CE QUE VOUS AIMEZ ▬ J’aime beaucoup trop jouer avec le feu. Dans tous les sens du terme. Je sais jouer de la vièle à archet, mais j’ai dû vendre la mienne. J’éprouve une admiration sans borne pour les autres races, notamment les hobbits, pour leurs extraordinaires facultés de camouflage. J’aime observer les orages, et être seul dans la nature. Pour me défouler, je crie très fort, et ça me fait un bien fou. Par contre, je ne vous garantis pas que c’est harmonieux.
VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Je suis un véritable gouffre et j’engloutis tout ce que je peux. Je ne dis pas non aux fêtes… Si toutefois on m’y invite. Néanmoins, je ne bois presque jamais d’alcool et trois verres suffissent généralement à me faire tomber ivre mort.
AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Pas vraiment. Enfin, si, mais c’est un peu étrange : j’adore observer les papillons.
AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Pas vraiment. Trouver quelques amis, peut-être. Ce n'est pas une priorité.
CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ Je hais les lâches. Quand on a un tant soit peu de dignité, on ne fuit pas comme un enfant devant un combat.
PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Je me débrouille plutôt bien tout seul, merci.
SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Moi-même.
COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Je l’affronte. Je ne me défile jamais devant lui.
UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Je ne montre à personne mes cicatrices et refuse, le cas échéant, de révéler leur origine.
QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Ma faiblesse physique. Le regard dédaigneux des autres hommes m’insupporte autant qu’il me blesse. Ne parlons pas des femmes…
QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ J’adore les haches. Je ne me sépare jamais de la mienne. Elle est en fer avec un manche en bois de cerisier, très joliment décorée, et même si elle semble dure à manier, elle est aussi meurtrière et tranchante que n’importe laquelle de vos épées.
QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Pitié, ne me parlez pas de la mer…



VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ Lors de mon voyage jusqu’à la Lorien, j’ai remarqué, de loin, quelques monstres difformes, que je n’avais jamais vu auparavant. Je crois qu’il s’agissait d’orcs, mais j’ai toujours cru qu’ils ne se battaient qu’entre eux, et ne se déplaçaient pas jusqu’au Rohan… Quelquefois, même, j’ai vu des cadavres humains, au milieu de vastes plaines, ensanglantés, sans sépulture. Tout cela n’augure rien de bon... Sachez que, si je suis amené à combattre, et bien que presque rien ne me rattache à ma contrée natale, je me battrais toujours pour elle.

➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ Le Dodo Chauve
ÂGE ▬ 18 ans.
PASSIONS ▬ J’aime les chatons, écrire, cuisiner, dessiner, je fais collection de lettres anciennes et je joue beaucoup aux jeux vidéos.
FILMS & SÉRIES ▬ Sherlock, Doctor Who, South Park, Black Mirror, les dessins animés des studios Ghibli *^*, Pulp Fiction, American Beauty, Amarcord…
PRÉSENCE ▬ Je ne suis jamais sûre de rien, étant donné que je n’ai pas d’ordinateur « à moi » pour le moment. Disons tous les trois jours ?
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ Pour le peu que j’ai vu, ça m’a l’air sympa. C’est beau, les parties règlement et surtout les annexes sont superbement rédigées et claires, les membres que j’ai rencontré sont gentils, et puis les vavas sont tous plus jolis les uns que les autres <3
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ C’est la faute de Kiëlle !
TON AVATAR ▬ Bob Lennon, Bob Lennon, c'est un pyrobarbare~ qui joue... Aux jeux vidéos sur sa chaîne Youtube.
REGLEMENT▬ Le staff est accroc aux cookies. Et je les comprends.
UN TRUC EN + ▬ Câlin. <3



Dernière édition par Kulka le Ven 27 Mar 2015 - 23:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Mer 25 Mar 2015 - 22:53




“ THIS IS MY LIFE ”
and you know it's hard to live here

Je suis né à Aldburg, par une belle journée d’été, dans la bicoque biscornue qui fut l’un de mes refuges favoris jusqu’à la fin de mon adolescence. Mon père et ma mère, nommés respectivement Malko et Leah, étaient de simples marchands. Ils vendaient principalement une liqueur bon marché dans de minuscules bouteilles de verre bleu, fabriquée à base de baies de sureau yèble, que ma mère m’a toujours interdit de goûter. Ainsi, il régnait dans notre habitation, aussi loin que je m’en souvienne, une odeur aigre douce d’alcool et de sucre, dont je me souviens encore parfaitement.
J’avais pour toute autre famille ma grande sœur, Ermmehl, âgée de trois ans de plus que moi. Celle-ci possédait la beauté de sa mère, ses yeux doux, bordés de cils extraordinaires, sa chevelure dorée qui se confondait avec les épis de blé, lorsque nous courions dans les champs, sa taille élancée, sa voix claire comme le cristal. Elle chantait merveilleusement bien, et adorait me bercer avant de m’endormir, quand j’étais encore un petit enfant. Elle était pétrie de qualités : d’une gentillesse à toute épreuve, calme, attentionnée, elle était une grande sœur idéale et aucune de ses paroles, aucun de ses actes n’avait jamais trahi cette douce nature.
Petit garçon, je n’avais aucune connaissance du monde. Mis à part un apprentissage basique de la lecture et de l’écriture prodigué par mon père, je n’avais reçu aucun enseignement et me contentait d’apprendre par moi-même, en observant les autres évoluer autour de moi.
Il y avait un endroit, où, durant les beaux jours, j’aimais passer des heures : c’était un carré d’herbe verte, en bordure d’un petit bois, où abondaient les papillons de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Sans doute étaient-ils attirés par l’odeur des nombreuses fleurs mais, ne m’embarrassant de considérations aussi poussées, je restais juste là à les observer, jouais au héros avec des bouts de bois trouvés dans la forêt, criait de toute la force de mes poumons, et grimpait aux arbres pour essayer d’apercevoir ma maison, le futur « camp » où je rentrerais fièrement après une longue et rude bataille contre des hordes d’ennemis invisibles. Les autres enfants préféraient jouer ensemble, et me regardaient avec suspicion chaque fois que j’allais dans mon aire de jeu favorite.
Ma grande sœur m’encourait à aller vers eux, mais je n’appréciais que moyennement leur compagnie. Je les trouvais un peu ennuyeux, à vrai dire. Ils n’avaient pas mon franc-parler, ni ma façon de jouer ou de rire. De plus, Ermmehl était une amie si extraordinaire que je ne voyais pas pourquoi j’aurais eu besoin de plus.
Un jour où je me sentais particulièrement téméraire, je m’enhardis à aller leur dire bonjour. Ils m’assaillirent aussitôt de questions, auxquelles je répondis avec une pointe d’agacement. Contre toute attente, nous finîmes par devenir bons amis. En tout cas, je le pensais et je n’hésitais pas à m’exprimer devant eux sur tout ce qui me passait par la tête. Mes opinions étant souvent différentes des leurs, je percevais chez eux une pointe d’amusement, voire de mépris à mon égard, mais n’en avait cure, persuadé qu’ils m’aimaient, ou, au moins, me supportaient. Je jouais souvent avec eux, mais préférait de loin courir seul dans les plaines, ou m’occuper des chevaux avec Ermmehl.
Quelques années plus tard, je commis la grossière erreur d’aller voir un des garçons du groupe, le fils du boulanger d’Aldburg, et je lui fis maladroitement comprendre que je l’aimais bien. Peu instruit encore des règles qui régissaient ce monde, j’attendis sa réponse, avec toute l’innocence d’un enfant. Le lendemain, quand je sortis de chez moi, le groupe m’attendait. Etonné de cet accueil, mais n’en montrant rien, je me laissais guider vers notre terrain de jeu habituel. Sans me laisser le temps de réagir, le plus âgé du groupe m’attrapa par les cheveux, et ils me firent tous clairement comprendre que je n’étais qu’un déchet à leurs yeux. Je rentrais une heure plus tard, hagard, couvert de boue, mes habits en lambeaux, le mot « Malade » tracé sur mon torse avec de la terre humide.
Ce fut ma sœur qui m’expliqua la première que certaines choses étaient mal acceptées, et que je devais tenir ma langue si je voulais éviter ce genre de problèmes. Je le fis, ne parlant qu’à ma sœur de mes petits secrets, de mon goût pour l’aventure, de mes amours d’adolescent. Elle fut une oreille attentive pour moi à chaque fois que je le désirais, et, en guise de remerciement, j’essayais de l’aider dans ses tâches, et je gardais ses confidences comme des biens précieux.


J’avais tout juste dix-neuf ans quand Ümverfolt est venu demander ma sœur en mariage. Cet homme, je l’ai haï de toutes les fibres de mon corps, et une part de moi continue de le détester aujourd’hui. Il était beau et bien fait de sa personne, mais l’éclat étrange qui brillait dans ses prunelles m’a dégouté dès le premier regard. Il avait un air lubrique, obscène, et il fixait Ermmehl de ses yeux clairs comme si elle était un morceau de viande.
Il eut vite fait de remarquer que nous n’étions pas bien riches. A part nos trois chevaux bais, et un une minuscule maison, nous ne possédions pas grand-chose. Lui était un noble, qui habitait au sud d’Aldburg, dans une riche demeure, à qui appartenait l’une des plus grandes écuries du Rohan.
Alors, il demanda ma sœur en mariage, en échange d’une somme d’argent rondelette qui devait revenir à mes parents. Après quelques hésitations, Ermmehl accepta, souhaitant avant tout le bonheur de sa famille, convaincue qu’elle serait bien traitée par cet homme.
Il imposa seulement une condition : pouvoir me prendre comme serviteur. Une nuit à supplier mes parents ne servit à rien, et, le matin suivant, nous partîmes avec ma sœur vers les terres d’Ümverfolt, un peu ragaillardis par la pensée que nous faisions le bonheur de notre famille.
Ma sœur tomba enceinte quelques mois plus tard. En tant que servant, je m’occupais des tâches ménagères (ce qui arrangeait bien mon maître, qui n’était même pas obligé de me payer) et ne voyait Ermmelh que rarement. Cependant, je dois reconnaître qu’elle fut toujours bien traitée par son mari, qui la couvrait de présent et lui offrait la possibilité de se reposer tant qu’elle le voulait, ce qu’elle n’avait jamais pu faire lorsqu’elle travaillait avec nos parents. Mes doutes à propos de cet homme commençaient à se dissiper, et je croyais en nos chances de vivre une vie à peu près heureuse ensemble.
Ermmelh mit au monde une petite fille splendide, mais, trop affaiblie par l’accouchement, elle ne pouvait ni la nourrir ni se mouvoir. Ümverfolt acheva ses souffrances quelques jours plus tard, par pitié, selon lui, par mesure d’économie, selon moi. Alors que je vaquais à mes tâches habituelles, il s’approcha de moi, un sourire malsain aux lèvres, et jeta au sol le pendentif en argent de ma sœur, lâchant un horrible « Elle est morte » d’une voix où je décelais une pointe de satisfaction.
Le soir même, fou de douleur et de rage, je tentais de mettre fin à mes jours en me brulant vif. J’utilisais l’une des torches posée à l’extérieur de l'habitation pour allumer le brasier qui devait mettre fin à mes jours. On m’interdisait l’accès à toute arme, qui auraient été pourtant un moyen bien plus simple d’achever mon existence. Je m’immergeais dans les flammes, et en fut tiré quelques instants plus tard par Ümverfolt, qui avait aperçu le feu dans la lumière déclinante, et qui apparemment avait décidé d’être exécrable envers moi jusqu’à la fin.
Je restais quelques mois en convalescence, et mon maître, considérant que je lui étais redevable, me mit au travail dès que je pus tenir sur mes jambes. J’eus l’interdiction formelle de fréquenter ma nièce, nommée Amaryllis, et, pendant six longues années, je fus son esclave, accomplissant toutes les tâches ménagères, insulté et battu dès que je commettais la moindre faute. Connaissant mes penchants et ma vie passé, Ümverfolt prenait un malin plaisir à me nommer "la rose blanche", comme le faisaient mes anciens camarades. Subissant sans un mot, je préparais ma vengeance, bien décidé à m’accrocher à la vie, cette fois.
J’étais docile, obéissant, flatteur, mais, dès qu’Ümverfolt avait le dos tourné, je grappillais le moindre écu que je pouvais trouver, j’étudiais soigneusement la maison, je m’entrainais seul, dans les écuries. Néanmoins, un élément important clochait dans mon organisation : je ne pouvais pas me débarrasser de mon maître sans causer de tort à ma nièce. Elle passait en effet tout son temps avec lui, et dormait dans sa chambre, gardée par deux hommes armés et près à me tuer si je leur en donnais ne serait-ce qu’une seule raison. Je ne pouvais me résoudre à la sacrifier, et ce fut seulement cinq ans après que je me résolus à agir, après de longues réflexions. Mais mieux valait la tuer que de la laisser aux mains de cet homme cruel et avare.
Il y a tout juste sept mois, durant la nuit, je trompais la vigilance des gardes, et, en un point stratégique de la demeure, tout comme je l’avais fait le jour de la mort de ma sœur, j’allumais un immense feu, avant de m’enfuir, pleurant toutes les larmes de mon corps. Je ne pris pas le temps de me retourner pour observer le résultat de mon horrible entreprise, préférant ne plus penser dès à présent à Ümverfolt, et surtout à sa fille innocente, que j'avais sacrifié.
Je m’arrêtais dans la ville la plus proche pour m’acheter une arme, avec toute la petite monnaie accumulée au cours de ces six ans, et, sans un sou en poche, je fuyais vers le Nord, aussi loin que je le pouvais de cette horrible endroit.
Me voilà aujourd’hui. Après trois mois de marche, je me suis installé au nord-est de la Lorien, pour éviter de rencontrer un trop grand nombre de créatures sauvages. Je dors dehors, et vit de cueillette et de chasse. Cette forêt est presque devenue une maison à mes yeux. Je m’y sens bien, et je sais que personne ne viendra me chercher ici. La nature qui m’entoure m’empêche de trop penser.




Dernière édition par Kulka le Dim 29 Mar 2015 - 19:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

CUTE SILENT BOY ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 171
♦ RÉPUTATION : 447
♦ AVATAR : Julien Dubois
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Il s'agit d'un super nain à cheveux lisses comme on peut en trouver en Ered Luìn, petit, mignon, docile..
— ORIGINAIRE DE : Vous ne savez pas lire ? Je viens de dire qu'il venait d'Ered Luìn
— ÂGE DU PERSO : 13 ans, treize longues années mais pas assez encore dans la vie d'un nain
— RANG SOCIAL : Il mange à sa faim mais avec les doigts, juste que la cuillère en argent donne un drôle de goût à la bouffe (ne le dites pas à Rae, elle serait fâchée et c'est pas propre)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire tourner les gens en bourrique, manger tout ce qui lui passe sous la main, inventer des trucs.. bwah trois fois rien quoi.. mais assez pour occuper ses journées
— ARMES DU PERSO : Vaut mieux pas qu'il ait une arme, ce serait tenter le diable.
— AMOUREUSEMENT : Euh.. reposez la question dans quelques années, quoi que vu sa façon de s'exprimer et sa passion pour les mots doux envers les naines, il devrait vite trouver

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Mer 25 Mar 2015 - 22:54

Mouahahaha ! Prem's du coup !

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Si tu as des questions, tu sais où nous trouver Hug

_________________

“Your nightmares follow you like a shadow, forever. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1296-tarak-nain-bavard http://lonelymountain.forumactif.org/t1309-tarak-quand-la-mutite-est-une-qualite#24226
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Mer 25 Mar 2015 - 23:28

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Jeu 26 Mar 2015 - 8:39

Hola jeune homme :D


Dernière édition par Dori le Jeu 26 Mar 2015 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Jeu 26 Mar 2015 - 8:45

Bienvenuuuuuuue mon petit Kulka d'amoûûûur ! Bon courage pour ta fichounette :D
Revenir en haut Aller en bas

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5877
♦ RÉPUTATION : 2741
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Jeu 26 Mar 2015 - 12:24

Bienvenue !
Bon courage pour la fin de la rédaction ^^
Tu sais où nous trouver si besoin o/

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Jeu 26 Mar 2015 - 21:12

Merci à vous <3
J'vous bisoute, surtout Kiëlle. <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Ven 27 Mar 2015 - 8:29

Bienv'nue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Ven 27 Mar 2015 - 10:13

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas

Thief in the wild ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Croquette
♦ MESSAGES : 467
♦ RÉPUTATION : 747
♦ AVATAR : Jed Brophy
♦ DC & co : Cenhelm, Shana
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 129 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Voleur
— ARMES DU PERSO : Masse d'arme, ainsi que des couteaux, poignards, aiguilles et fléchettes.
— VOYAGE AVEC : Mes frères, et la compagnie.
— AMOUREUSEMENT : Je ne crois pas en l'amour et en ces sornettes.

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Ven 27 Mar 2015 - 22:48

Bienvenue ici ! Shire J'espère que tu te plairas parmi nous ! Rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1155-nori-change-the-tune- http://lonelymountain.forumactif.org/t1185-nori-o-what-is-yours-can-be-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t1239-les-rps-de-nori-disponible
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Sam 28 Mar 2015 - 12:28

Officiellement bienvenue beau petit minet love!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Sam 28 Mar 2015 - 20:19

Merci à tous! C'est gentil <3
Galion love Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Dim 29 Mar 2015 - 15:27

Personnage vraiment original.
Bienvenue Shire
Revenir en haut Aller en bas

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5877
♦ RÉPUTATION : 2741
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   Dim 29 Mar 2015 - 20:00




“ TU ES VALIDÉ, KULKA! ”
BIENVENUE PARMI-NOUS !

➴ Avis sur la fiche — Ta fiche est officiellement validée Retarded Merci pour ta patience, et les modifications sur ton parcours ^^ Tout est parfait, donc on te lâche ! Par contre, fais attention une certaine fillette va peut-être -étrangement- venir te frapper Wtf Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin, n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Kulka... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !


_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kulka, barbare errant. [fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kulka, barbare errant. [fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kulka, barbare errant. [fiche validée]
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.