AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Eard Wrecca ~ Dunlending errant

Partagez | 
 

 Eard Wrecca ~ Dunlending errant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 0:36




“ Eard Wrecca”
Dans la solitude de l'Exil, on arrive à trouver les germes d'une nouvelle partie
NOM&PRÉNOM ▬ Eard Wrecca, nom qu’il s’est lui-même donné,  qui pourrait être traduit par "l'exilé" en Westron SURNOM ▬ Pas vraiment de surnom. Cependant, le terme par lequel on le désigne le plus souvent est "Hé toi!" où "L'autre là!" ÂGE ▬ 20ans. PATRIE, RACE ▬ Ascendance mixées, fis d'une Rohirrim et d'un Dunlending (homme du pays de Dùn). Appartiendrait prétendument à la lignée de Wulf. LIEU DE NAISSANCE ▬ Une cahute aux pieds des monts brumeux, au nord d'Isengard. RANG SOCIAL ▬ Pauvre PROFESSION ▬ Combattant itinérant, garde de caravane, pirate amateur... tout ce qui peut nourrir son homme.SITUATION AMOUREUSE ▬ Célibataire, par nécessité plus que par choix.

➴ Tout sur toi baby !

VOTRE PHYSIONOMIE ▬ Sans être une masse de muscle, Eard fait preuve d'une stature imposante au diapason de ses origines barbares. Les terres du pays de Dùn sont rudes, et seuls les forts y survivent. Plus élancé que ses congénères, il emprunte à ses ascendance Rohirrims des jambes fortes et un roses élancées, et le corps arqué par la longueur des voyages à cheval. Cependant, la dureté des voyages n'a pas fait que du bien à Eard, surtout la partie concernant le manque de nourriture. Et même s'il tend à l'épousseter d'une remarque sarcastique, il ne peut prétendre être un homme en forme.
Ses cheveux châtains clairs, marque de son héritage métissé, sont salis par la poussière des routes et la boue des chemins. Son visage emprunt par les coups et l'usure du voyage tend à perdre sa beauté, même si on peut toujours distinguer une étincelle de celle-ci sous la crasse et la fatigue. La mâchoire carrée et le visage tiré, Eard affiche plus souvent une expression de dégoût ou de colère, le faisant paraitre plus brutal qu'il ne l'est réellement. Mais je vous assure qu'une fois au calme et entouré d'amis, son sourire si rare et si caractéristique porté à ses lèvres, le Dunlending est quelqu'un de très amène, presque charmeur. Des yeux verts pétillants d'une malice presque enfantine, des gestes rapides et fluides, presque confus... un jeune adulte souriant et amical en somme.
Mais peu de gens arrivent à voir le jeune homme amical en Eard. Leurs regards s'arrêtent à sa barbe, volontairement non-entretenue, à sa coupe de cheveux guerrière et à sa stature barbare et imposante. Ils le prennent pour un guerrier, un étranger et une brute, et Eard leur répond en adoptant ce style. Pourquoi changer pour des hommes qui ne méritent mieux qu'une hache entre les deux yeux ?
VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Le moins qu'on puisse dire c'est que si Eard devait, par un incongru hasard, se trouver au milieu d'une réunion de riches bourgeois, il y dépareillerait honteusement. Et même au milieu d'autres guerriers, sa toilette fait peine à voir. Armure de cuir bouillie, tenue par des lacée, chemise rapiécée par une main maladroite, pantalon de cuir rapiécé et ouvert au genoux, usé jusqu'à la corde... le tout, bien sûr, recouverts de divers couche de boue et de poussière. Que voulez-vous, la vie de vagabond rend difficile de maintenir une propreté sans faille.
Cependant, il fait attention à garder son mantel de fourrure aussi intact qu'au premier jour, chérissant le seul souvenir d'une ancienne famille. Porté en travers de ses épaules, celui-ci lui sert à la foid de protection contre les armes, le vent et la chaleur, de couverture ou d'oreiller pour les longues nuit, et d'outils pour impressionner par la taille ceux qui voudraient se mesurer à lui.
Bien sûr, il garde toujours dans son dos son arc, et au côté son carquois, principal outil de sa subsistance. Une épée d'un bon métal trouve aussi repos dans son dos, enlacée dans un fourreau de cuir et de bois, que le jeune homme s'est construit lui-même. Sans être réellement des vêtements, ces atours font partie de la tenue d'Eard, et plus encore.
VOS PARTICULARITÉS ▬ Demander de compter chaque balafre d'Eard serait un exercice long, doublé d'une tâche inutile. Seul importe de savoir que le nombre en est raisonnable, et qu'aucune ne se trouve dans son dos. Ces sur ses bras que s'en trouvent la majorité, bien que la plus impressionnante zèbre son torse de la gorge à l'aine, souvenir d'un combat contre un warg dans plaines de l'Eriador. Si vous êtes suffisamment convaincant, peut-être vous en contera-t-il lui-même l'histoire.

VOTRE CARACTÈRE ▬ Si vous discutez avec Eard plus d'une minute, vous vous rendrez compte que ce n'est pas quelqu'un de complexe à cerner. Taciturne, peu enclin aux paroles inutiles, il est un homme aussi barbare que le pays qui l'a porté. Vous le trouverez rude et froid, et vous verrez l'étincelle de colère et de rage qui tourbillonne dans le feu de ses yeux, marquant chaque homme et chaque femme qui ose s'approcher de lui. Vous le penserez barbare, incivilisé, violent et hargneux, et vous aurez raison. Vous le ferez au milieu du combat, frappant et tranchant sans reculer ni céder, faisant fi du danger dans une recherche presque suicidaire de la rage du guerrier, et vous en aurez peur.
Mais si vous continuez encore, une heure ou deux peut-être, en résistant à l'antipathie qui s'en émane, vous verrez autre chose. Vous verrez un homme blasé, regardant le monde d'un oeil cynique, et les gens avec méfiance ou dégoût. Vous verrez l'intelligence sous ces dehors brutaux, et malgré l'absence de culture vous pourrez partager les réflexions, souvent noires et malsaines, qui rodent dans le crâne de ce guerrier. Sous la façade de brutalité qu'il met en place, vous pourrez discerner un homme calme et solitaire, préférant simplement ne pas être approché par les autres et sachant se servir de sa stature pour que cette volonté soit respectée. Si vous lui parlez, il répondra d'un ton franc et calme, sans animosité, et vous apprendrez qu'il aime bien discuter même si son fort accent peut rendre ces moments éprouvants.
Et si d'aventures il vous arrivait de vous lier plus avant avec Eard, vous pourriez peut-être découvrir la stupide vérité : un homme détestant la solitude, mais trop méfiant des hommes pour se permettre de les laisser s'approcher. Un caractère affable, emporté, mais toujours amical et profondément loyal envers ceux qu'il pense digne d'être protégés. Et une tristesse intense, souvenir d'un temps d'exil trop long, trop vide....Un homme empli de peur, en somme, qui voudrait pouvoir s'entourer mais rechigne à approcher les autres, peu habitué aux relations humaines, et se sachant trop maladroit pour s'autoriser la moindre avancée, où ne serait-ce que tenter d'exprimer ce qu'il ressent. Sur ce point-là, il peut se considérer tranquille. Après tout, qui irait fouiller suffisamment loin sous la surface pour essayer de l'approcher, où même de s'intéresser à lui ?

Eard n'est, en somme, pas un être très compliqué. Il voudrait, comme tout le monde, pouvoir partager autour d'un feu une bonne bière, des blagues idiotes sur des aventures ridicules, se lovant dans les bras d'une jeune damoiselle tout en riant à gorge déployée avec ses camarades. Mais, trop peureux, trop idiot ou simplement trop sage, il ne laisse pas se genre de choses arriver. Il se protège sous ses dehors de brutes, telle un animal au abois voulant repousser les prédateurs. Il laisse s'exprimer sa tristesse, la transformant en cynisme et en dédain, utilisant la rage froide issue de celle-ci comme moteur pour avancer. Suffisamment fort pour se protéger du monde à la seule force de sa hargne, il n'en reste pas moins un être faible et triste.

CE QUE VOUS AIMEZ ▬ La bière, brune de préférence,  dont la mousse légère revigore la gorge comme l'estomac. La compagnie d'un ami, où que ce soit, même si ce genre de trésor est des plus complexe à trouver. Le contact du cuir sur sa main, que ce soit celui de la lanière de son épée ou du plastron de son armure. Créer de ses mains, les rares pièces qu'il sait encore travailler : arc, flèches, selles et autres breloques en cuir et en bois. Et bien sûr son cheval, Vent-Vif, qui l'accompagne encore dans les épreuves et les combats, sans jugement ni trahison.
Le combat, aussi, bien sûr. Pour s'évader, pour s'oublier, pour pouvoir enfin perdre le contrôle de son corps, et plonger dans cette danse mortelle de l'acier et du fer, envahi par la douce et tendre rage et la si belle extase du guerrier.
Et, même s'il ne l'avoue que plus difficilement, Eard aime regarder le monde. Pas les gens ou les villes, juste le monde. Le coucher de soleil ocre sur le toit du monde, la course des nuages au dessus des forêts de la Lohrien, les reflets des mers d'herbes qui s'étendent jusqu'à l'horizon... Des visions calmes et belles, en somme.

VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Pour une réponse courte : il aimerait. Malheureusement, faire la fête seul est plus pitoyable que réellement sympathique. Et de toute manière, il est bien difficile de faire la fête seul, au milieu d'un campement marécageux, avec une lanière de boeuf seché comme seul repas et une bière aigre comme seule boisson.
AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Le cheval. Après tout, il reste à moitié Rohirrim, et Vent-Vif reste le seul être vivant en qui il puisse avoir réellement confiance.
Et voyager, bien sûr. Visiter de nouveaux lieux, observer de nouvelles personnes, rencontrer de nouveaux mondes... Une passion adéquate pour un homme ne sachant pas où aller.
AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Trouver ce qu'il cherche. Sans qu'il sache vraiment ce que c'est, il reste persuadé qu'il le reconnaitra quand il le trouvera. Une famille, une patrie.. ou peut-être simplement un meilleur but.

CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ Les gens de manières générales. Sans qu'il déteste l'ensemble du genre humain, il méprise les actes des groupes et des foules, ces mécaniques sociales qui transforment les hommes en abrutis et les plus doués et tyrans. Bien qu'après quelques minutes de discussion, cette haine parte rapidement, il garde un a priori négatif sur beaucoup de ceux qu'il rencontre.
De manière plus particulière, Eard possède son propre code pour juger de la valeur d'un être humain, code dans lequel il est facile de chuter. Les lâches, les idiots, les parleurs... de nombreuses cliques dont le Dunlending se tient le plus éloigné possible.
Dans un autre registre, il n'aime ni le vin ni la viande de sanglier, et a de gros problèmes avec l'art et les livres qu'il juge inutile ou moralisateur. Peut-être simplement le ressentiment du à son manque d'éducation... ou un simplement jugement pratique.

PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Débrouillard, sans hésitations. Eard est capable de créer lui même la plupart des choses nécessaires à sa survie, et de se passer du reste. Sans être un maitre en son art, il reste un bon chasseur, suffisamment du moins pour arriver à survivre sans le moindre problème dans les contrées les plus éloignée de la civilisation.
Il part du principe que s'il ne peut faire une chose lui même, il ne la mérite pas. Et même si cette philosophie a valu quelques résultats très approximatifs dans les premiers temps, elle lui a permis de rester autonome dans les temps de misère, et de survivre là où d'autres auraient simplement abandonné. Et même s'il se débrouille mieux maintenant, il préfère se tenir à ses propres mots.

SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Personne. Vent-Vif, si vous souhaitez le compter. La meilleure personne sur laquelle s'appuyer en cas de problèmes reste soi-même, c'est bien connu.
COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Le meilleur danger est celui abattu en vitesse. Bien entrainé, Eard est sur de ses capacités de combattant, suffisamment pour se lancer au combat dans la plupart des cas. Certains y pointeraient une certaine volonté suicidaire, et ils n'auraient pas totalement tort. Mais malgré de nombreuses cicatrices, le vagabond est toujours en vie, et il garde donc l'habitude de tailler au centre de la mêlée.
UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Ouais... ouais... Ne le répétez pas, mais Eard est un monstre de romantisme. Pour être plus fleur bleu, il faudrait être un myosotis. Mais heureusement, Eard se trouve suffisamment peu en contact avec la gente féminine pour avoir à protéger farouchement ce si gênant secret.
QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬  Une réponse rapide serait la plupart de ses tentatives maladroites d'interaction avec des gens depuis son départ en exil. Mais cette honte n'est rien comparée à celle cuisante de l'humilitation de la fuite du criminel, obligé au départ par une nuit sans lune, dans le seule but de garder sa tête encore vivante sur ses épaules.
QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ Une épée et un arc. La première est d'un bon acier, gardé acéré en permanence, et toujours prompte à sortir de son fourreau. Le second est fait de la main même de Eard, avec une visée un peu bancale mais doté d'une force de tension supérieure à beaucoup d'autres arcs.
Est-il besoin de préciser que les deux sont maniées avec une précision experte, et ne quittent jamais leur porteur de plus de quelque mètre ? Vous aviez dû le comprendre vous-même...
QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Mourir aussi seul qu'il vit. Cela signifierait l'échec de sa quête, la chute de son voyage, et pire que tout cela voudrait dire que les voix paranoïaques qui le disent séparé du reste de l'humanité sont dans le vrai. Et ça, il ne peut l'accepter.



VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬
Eard est un voyageur. Et pour bien organiser un voyage il est important de connaitre la terre, ses habitants ses troubls et ses combats. Les rumeurs d'orcs, de trolls et d'araignées géantes sont donc parvenues à ses oreilles, le frappant d'une méfiance violente. Mais le mal reste une notion plus que flou  pour un exilé cherchant avant tout à survivre assez longtemps pour voir le lendemain et le mois suivant. Il évite les terres de mal et de chaos, luttant en dernière extrémité contre les bandes de pillards qu'il aurait la malchance de croiser. Peut-être qu'un jour, il aura enfin une terre dont il pourra se soucier, et défendre en appelant sienne. Mais pour l'instant, il a juste un sourire mesquin quand il entend parler des attaques d'orcs plus au sud, dans ses anciens pays d'accueil.

➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ On m’appelle Gorka en general ^^
ÂGE ▬ 20 piges
PASSIONS ▬ Lire et écrire bien sûr. Jouer, beaucoup. Ecouter de la musique, courir, regarder des films, et pleins de trucs super classiques.
FILMS & SÉRIES ▬ Dans une liste à la con et dans le désordre : Big Fish, Tempête de boulette géante 2, Yes Man, Only lovers left alive.
PRÉSENCE ▬ Variable en fonction de la charge de travail, mais si possible au moins une fois par jour.
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ Euuuh... hors de c'est cool ? On vas essayer c'est super cool alors !
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ On me l’a conseillé, et reconseillé x)
TON AVATAR ▬ Clive Standen, dans la série Viking
Code:
[b]x [/b][i]Eard Wrecca[/i] → Clive Standen
REGLEMENT▬
Spoiler:
 
UN TRUC EN + ▬ Ma main. Voilà un truc qui claque x)



Dernière édition par Eard Wrecca le Mar 21 Avr 2015 - 11:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 0:38




“ THIS IS MY LIFE ”
and you know it's hard to live here

Eard est né en l’an 2921, dans une cahute au pied des monts brumeux, sur leur face ouest, près de la grande forteresse d’Isengard et du pays de Dun. Son père était Theor, fils de Thran, petit fils de Then, héritier de la lignée de Wulf, le Roi de sang-mêlé…. et un banni parmi les siens. Et la raison de ce bannissement était simple : sa mère, Ewin, fille de Eon, dresseuse de chevaux et fierté des Rohirrims. Et bien que le jeune Eard n’ai pu tirer de son père que quelques bribes d’anecdotes sur la manière dont il avait rencontré sa mère, il savait parfaitement qu’une union entre un chasseur Dunlending et une de ces Forgoil n’était en général que très mal accepté. Et de la même manière, qu’une Rohirrim puisse s’abaisser à partager la couche d’un de ces barbares bruns dépassait l’entendement.
Mais même s’il le savait, le jeune Dunlending n’en avait cure. Tout ce qu’il savait, c’est que ses parents étaient les meilleurs du monde, que la terre se résumait aux montagnes et à la forêt, et que la chaleur du soleil sur sa peau à l’aurore était la meilleure sensation du monde. Dans la cabane à flanc de montagne,  il grandit tranquillement, aidant à s’occuper du haras qu’entretenait sa mère, et aidant son père à la cuisine lorsque celui-ci rentrait de la chasse. Petit à petit, il apprit tout ce que devait savoir un jeune homme Dunlending, et toutes les connaissances nécessaires à une éducation Rohirrim. Avec son père, il apprit l’art délicat de la chasse, ainsi que celui du maniement de l’arc, et bien sûr l’art de la guerre à l’épée. Déambulant à travers les forêts et monts proche, il lui fut enseigné la science des plantes et des arbres, celles qui guérissent et celles qui tuent… mais surtout celles qui peuvent remplir rapidement le ventre. Et pour pouvoir suivre son géniteur et tuteur lors des journées, parfois semaines, placées en embuscades à traquer le gibier, il dû apprendre à se fabriquer son arc et ses propres flèches, ainsi que tout objet nécessaire à leurs échappées sauvages.
Avec sa mère, il apprit, bien évidemment, l’art des chevaux. La monte, bien sûr, mais aussi les soins et traitement, l’alimentation, et le respect nécessaire pour les animaux. Si, à un âge encore jeune, son entrainement ne consistait qu’à savoir tenir sur la jument lui servant d’entrainement, son apprentissage se diversifia vite, dans les allures, les figures, ou même le combat monté. En cavalier autonome, il devait certes pouvoir diriger sa monture, mais aussi se battre sur elle et avec elle, prendre soin de celle-ci, et de tout ce qui permettait d’assurer leur confort à tous les deux, que ce soit la selle, les couvertures, les rênes…. Et, sachant que tout savoir est bon à prendre, elle lui enseigna aussi la couture, la musique et la distillerie, bien qu’il se montra moins aptes dans ces domaines.
Et bien sûr, dans les veillées tardives des longs hivers, chacun lui racontait les légendes et les mythes, la foi des dieux et des héros, l’histoire de ses descendants et leurs exploits guerriers. Et le jeune Eard, fasciné, contemplait les étoiles, en se demandant si lui aussi, un jour, il aurait la chance d’être un véritable héros.

Bien sûr, la vie n’était pas si recluse que ça, même dans un endroit aussi perdu. La route charriait nombre de passagers, plus ou moins loyaux et plus ou moins bien apprêtés, qui comptaient traverser la trouée du Rohan. Les membres des Dunlendings, et surtout certains amis de son père, venaient souvent prendre de ses nouvelles, partageant une ale fraiche tout en discutant des dernières nouvelles avec une voix grasse et forte. Et même certains seigneurs des chevaux leur faisaient parfois l’honneur d’une visite, de plus ou moins mauvaise grâce, pour acheter quelques spécimens du haras de sa mère. L’argent était utilisé pour égayer leur ordinaire, par quelques épices orientales sur la table, de nouveaux drapés, ou simplement de meilleurs outils pour le travail de la terre et des forêts. Et de la même manière, Eard partait souvent pour quelques jours, voir une semaine, en compagnie de son père ou de sa mère, rentrant dans leurs lieux de naissance pour des occasions rares, certaines fêtes, certaines morts, ou des besoins urgents de visites.
Peut-être est-ce comme ça que le drame se produisit. Ou alors une malédiction des dieux. De ceux deux explications, laquelle était la plus probable, bien malin celui qui pourrait le dire. Mais que la raison en fut une simple et froide logique ou un désespoir cosmique ne change malheureusement rien aux faits. A 15 ans, Eard perdit sa mère de la peste. Et son père ne tarda pas à la rejoindre peu après. Il aurait aimé avoir l’honneur de dire qu’il était resté avec eux jusqu’au bout, les soignant de toute ses forces alors qu’ils poussaient leur derniers soupirs. C’eut été un mensonge. Voyant ce qui était en train d’arriver, son père chassa Eard, le forçant à quitter la maison, l’arme au poing pour l’empêcher de revenir. Dans les fontes du jeune homme se trouvait une lettre pour un ami de son père, qui l’enjoignait à aider le maintenant orphelin. Sauf que le jeune homme ne se présenta jamais à cet ami. Peut-être la décision était-elle sage, peut-être pas, mais le choix fut tout à son honneur : lui qui avait vécu si longtemps reclus, il cherchait à se faire accepter dans une nouvelle famille, un nouveau peuple. Et c’est sans aide et sans tricherie qu’il gagnerait une place d’honneur dans les clans des Dunlendings.

Ai-je besoin de préciser l’erreur que ce fut ? Non, vous l’avez deviné vous-même. Les hommes du pays de Dun vouent une haine tenace aux hommes du rohan qui les ont chassés de leurs terres et tués par centaines et centaines. Et même si ce jeune homme n’était qu’à moitié rohirrim par son ascendance, ils lui firent l’honneur de le traiter comme un entier, ne voyant que la trop grande clarté de ses cheveux et la pâleur de sa peau. Bien sûr, ils ne pouvaient pas réellement lui refuser l’installation, ni l’abattre sans sommation au milieu du village. Mais il pouvait toujours rendre sa vie difficile, et peu s’en privèrent. Pièges relevés ou sabotés, équipements cassé, tentatives d’intimidations diverses et variées, parfois imaginatives et parfois plus terre-à-terre, tout y passa tant et si bien que le jeune homme finit par comprendre le message. Il déménagea, changeant de village pour espérer une vie plus clémente, auprès de gens plus compréhensifs. Et le cercle recommença, le mépris et la haine, la haine et la violence, la tristesse et le départ.
Une lumière s’alluma cependant la vie d’Eard. Il put s’installer à quelques distance d’un village, qui sans l’apprécier le tolérait suffisamment pour lui permettre la vie à proximité. Le chef, un homme de haute stature, lui accorda même sa confiance, partant chasser avec lui, et l’aidant à ses installations dans une cabane rudimentaires à quelques encablures de là. Il y vécut tranquillement, jusqu’à ses dix-huit ans, se remettant en douceur de ses échecs cuisants, apprenant à connaitre les gens du village, liant même quelques liens d’amitié avec une certaine jeune femme, dont le nom s’est maintenant perdu dans les abymes du souvenir. Tout ça dura jusqu’à l’équinoxe de printemps, en cette année 2938. Le chef vint frapper à sa porte, lui parlant de graves nouvelles. Autours d’une bière fraîche, ils discutèrent des derniers événements.
Les tensions s’agrandissaient entre le Rohan et le pays de Dun. Les chefs, désireux de reprendre ce qui leur avait été volé, se montraient encore plus rageurs et hargneux qu’à leur habitude. Et on chuchotait même que de l’aide pourrait leur être apporté pour, une nouvelle fois, conquérir l’ériador. Les actions se multipliaient. Des éclaireurs Rohirrims abattus, les garnisons frontalières attaqués, les étrangers de passages soumis au vol et au meurtre, les pillages qui se multipliaient… Un temps troublé pour un Rohirrim de ce côté-ci de la troué pour ainsi dire. Et quelque puisse être son héritage, quelque puisse être sa véritable nature, c’était tout ce qu’il était pour beaucoup des Dunlendings. La mort allait être rapide, s’il ne prenait pas une décision. Peut-on même parler de décision à ce niveau-là ? Eard fut forcé à partir, au milieu de la nuit, sur un cheval d’emprunt, rassemblant sur son dos ses maigres effets. Soit. Son peuple le rejeté, l’appelant paria, le forçant à rester dans la solitude et la réclusion. Peut-être sa chance serait-elle meilleur de l’autre côté du sentier, chez le peuple de sa mère.

Sous couvert de la nuit, il arriva à Edoras, où la première réaction fut triste autant que compréhensible. Il fut jeté en prison, pris pour un espion ennemi, un envoyé démoniaque de ces hommes de l’ombre barbares et cruels. Il essaya de se défendre, tirant l’épée pour la première fois contre ses semblables, rien n’y fit. Il finit sa nuit battu, couché sur la paille humide d’un cachot, attendant l’heure de son jugement. Heureusement, celui-ci arriva vite, et on lui donna la chance de se défendre, chainé comme un barbare et tenu en joue, mais de se défendre néanmoins. Eard expliqua aussi bien qu’il le put à se jury méprisant, dans la vieille langue maternelle, le commencement de son histoire, en appelant au nom de sa mère et aux souvenirs de ceux qui venaient visiter son haras. Il continua à raconter la mort de ses parents, son exil et ses vices. Apparemment, les Rohirrims furent intéressé d’apprendre que les hommes de Dun s’agitaient le long de la frontière, et même sans renseignement précis, cette information contribua à sauver la vie du jeune homme. On lui laissa la vie sauve, on lui trouva un logement, et même un travail en tant qu’apprentis du forgerons, ce qui étonna Eard autant que cela le ravis.
Certes, le geste du roi Fengel n’était pas réellement motivé par un humanisme éclairé. Il savait qu’en gardant le jeune homme à petite distance, il aurait accès à une source d’information, un espion potentiel parmi les hommes de Dun, un otage au besoin…. Et au pire une source de distraction en cas d’ennui aigüe. On ne peut pas dire que le roi du rohan soit connu pour sa bienveillance, et une cours, même aussi minable que celle-ci, est souvent à l’image de son roi.
Cependant, pour Eard, la vie ne se passait pas trop mal. Même si peu de gens venaient vraiment s’approcher de lui, le forgeron restait un homme suffisamment rude pour ne porter aucune importance à l’origine et se contenter de hurler sur tout le monde sans distinction. Et quel que soit la force des insultes ou des coups, le Dunlending se sentait heureux de savoir que ceux-ci n’étaient dû qu’à ses erreurs et non à son être. Certes, il ne se trouvait pas au comptoir pour les commandes, et faisait mieux de se cacher lorsqu’une commande devait être livrée, mais même cette ombre lui paraissait agréable par rapport au feu brûlant qu’il avait pu subir auparavant. Cette vie aurait pu continuer longtemps si ce n’avait pas été pour un léger incident. Au printemps, près de l’anniversaire d’Eard, dans sa dix-huitième année pour être précis. Le roi, venant encore une fois de hurler sur ses commandants, était parti à cheval vers on ne sait quelle destination. Le palais était désert, et la ville peu éveillée, abrutis par les fêtes et célébrations de la semaine. Seul le jeune Dunlending travaillait à l’atelier, occupé à forger des lances pour les cavaliers du riddermark. Entra dans la forge un groupe de quatre guerriers à la tête duquel se trouvait le neveu du roi.
Celui-ci, avait, d’après la rumeur, hérité du tempérament de son oncle sans profiter de la sagesse de ses cousins. La rumeur se confirma rapidement quand les jeunes hommes en habits de fêtes entourèrent le barbare, lui lançant au visage des insultes avinées et des frappes molles de sac à vin. Eard entendit coup sur coup trainer dans la boue son père, sa mère, sa naissance, son existence même, ses actes et ses croyance, abattus par la langue avinée de poivrots se pensant éduqués. La solution au problème lui vint dans un flash, d’une manière simple et lucide, comme une évidence toujours connue et à peine révélée. D’un mouvement fluide, il se saisit de l’épée qui trônait sur le baril, une œuvre magnifique dont on venait de terminer les finitions.
D’un second mouvement, il trancha la gorge du premier des fêtards. Son sang rouge gicla comiquement sur la veste de Eard, éclaboussant les chausses de ses congénères, tandis qu’un silence de mort tombait sur l’assemblée.
Pendant une seconde, rien ne bougea. Une autre, et rien encore. Puis un des trois abrutis restant se mit à crier. Et tout recommença à bouger. D’une botte fluide, Eard poussa l’épée dans le ventre du crieur, l’y enfonçant jusqu’à la garde. D’un coup de pied sec, il dégagea l’épée du cadavre, laissant celui-ci chuter au sol dans un son flasque et mou, se réceptionnant de manière presque comique sur le corps de son premier partenaire. Le neveu du roi tenta bien une contre-attaque. Réussissant à se saisir d’une lame malgré son état aviné, il chargea en criant sur le barbare meurtrier. Un pas de côté, un croche-patte, et un coup de pommeau sur le crâne. En une seconde, l’idiot chargeant se retrouvait idiot tombant, attiré par la gravité traitresse fer le feu de forge, où seul son visage se réceptionna. Dans la forge s’élevèrent un mélange de cri et de grésillement, pendant que l’odeur âcre et atroce de la chair brûlée se répandait dans l’air. Le dernier, un couard, fut vite abattu d’une flèche dans le dos alors qu’il courrait prévenir la garde.

L’air calme, Eard ramassa son épée et son arc. D’une démarche lente et souple, il se dirigea vers les écuries. Il y sella le premier cheval qu’il y trouva, un percheron gris, nommé Vent-Vif par son précédent propriétaire. Le dernier souvenir de la présence du Dunlending dans les plaines du Rohan fut la vision furtive d’un garde, qui le vit s’enfuir, chevauchant à cru, par la grande porte, avant de se perdre dans les plaines.
Eard chevaucha sans arrêter, tout le jour et toute la nuit, incapable de s’arrêter. Les images revenaient le hanter. Son calme revenait le terrifier, et ses actes le condamner. Il ne savait pas ce qu’il avait fait, tout en ne le sachant que trop bien. Il essayait de se trouver une excuse, en sachant pertinemment que seul son horreur pouvait expliquer son geste. L’aube se leva, et le jeune homme descendit de sa monture. Il chuta dans l’herbe, y vomissant ses tripes, hurlant comme un possédé. Pendant un moment qui lui sembla une éternité, il resta penché ainsi, immobile, incapable du moindre mouvement. Puis il se leva. Remonta sur son cheval. Et reparti. Il n’avait pas de direction précise, juste la volonté de mettre le plus possible de distance entre lui et ce qui se trouvait derrière lui.
Il réapparut dans une ville voisine, cherchant du travail sous le nom de Eard Wrecca, l’exilé. Apparemment, un visage froid et dur ne dérangeait pas ceux qui cherchaient des lames, bien au contraire. Et qu’il soit un homme normal, un monstre, ou l’exilé de deux parties qu’il était importait peu, tant que son travail était effectué. Le Dunlending commença ainsi son périple, traversant le Rhovanion, fuyant jusqu’à Bree avant de redescendre encore jusqu’au Gondor, et recommencer ce cercle stupide, au gré des offres et des embauches. Pendant un temps, il se fit pirate sur les côtes du sud-ouest, avant de se rendre compte que la mer lui allait peu, autant à lui qu’à son cheval. Il essaya même, pendant quelques mois, de se poser comme marchand, vivant de ses créations. Il ne put s’y résoudre, reprenant la route aussi vite qu’il l’avait quitté, repartant en quête de son but si floue et si idiot.
Et maintenant encore, il traverse les routes, son épée et son arc à portée, seul ou en caravane, à la recherche de cet Eden hypothétique, d’un endroit où il pourrait enfin s’arrêter, une patrie qu’il pourrait gagner... bref, se trouver un simple endroit où il pourrait exister.
!


Dernière édition par Eard Wrecca le Mar 21 Avr 2015 - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5826
♦ RÉPUTATION : 2702
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 0:58

Salut toi x)

Oublie pas de signaler ta fiche finie dans le sujet dédiée si c'est le cas ^^

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 7:37

Bienvenue Snow Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 7:40

Bienv'nue à toi ^^

Super choix d'avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 9:48

Je te souhaite aussi la rebienvenue x)

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1387
♦ RÉPUTATION : 1952
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 10:15

Bienvenue !!!! ou Rebienvenue du coup Retarded
je te dis pas bon courage pour ta fiche comme tu l'as finie !!
Je te souhaite alors de bien t'amuser parmi noooous :V:

_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 10:40

Bienvenue chez nous ! *oui comme à la télé!* et bon courage si tu as encore des trucs à faire, ou si tu as fini : au plaisir de te croiser au détour d'un rp ! ^^ Hug
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 11:17

Merci beaucoup pour cet accueil, c'est super gentil InLove

(même si le monsieur au dessus il me traite de batard alors que je suis qu'un batard, ce qui n'est pas très gentil ;-;)
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1223
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 11:21

Vous ici ? Comme c'est étrange Wtf Re-Bienvenue, comme je te l'ai déjà dit, ravie de te voir ici et pas bon courage pour ta fiche Shire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 15:54

Bienvenue parmi nous et éclate toi bien !! Arc en ciel

Au fait, super choix d'avatar. =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 18:40

ROLLLLLOOOOOOOOOO InLove

Bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 19:51

Bienvenuuuuuue :D
Pas la peine de dire bon courage pour ta fifiche, de toute évidence, alors amuses-toi bien :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mar 21 Avr 2015 - 21:48

Bienvenuuuue !! Shire
J'aime beaucoup ton avatar !! Hooooo
Revenir en haut Aller en bas

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1387
♦ RÉPUTATION : 1952
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   Mer 22 Avr 2015 - 22:26




“ TU ES VALIDÉ, EARD ! ”
BIENVENUE PARMI-NOUS !

➴ Avis sur la fiche —C'est une très jolie fiche que tu nous offres ici, nous avons beaucoup aimé ton histoire et ton écriture est fluide et agréable à lire ! En tout cas on te souhaite bon retour parmi nous et cette fois on va veiller à te menotter Wtf . Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP.  Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin, n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Eard... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !


_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eard Wrecca ~ Dunlending errant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eard Wrecca ~ Dunlending errant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eard Wrecca ~ Dunlending errant
» Anaël, le barde errant des Havres
» Lorsqu'un chat errant crée des liens
» Erco Skaline
» [Validée]Heine Rammsteiner, le Chien Errant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.