AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa]

Partagez|

Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Dim 7 Juin 2015 - 12:21

Assit en équilibre sur un des parapets de la cité, un de ceux qui donnent sur les cascades, je laisse le bruit doux de l’eau qui coule envelopper mes sens, alors que mon regard, lui, est perdu dans le vide. Aujourd’hui, je suis face à une situation que je n’avais pas réellement prévue, et à une décision que j’ai prise il y a bien longtemps sans même m’en rendre compte. Cependant, les moqueries d’Elladan et les allusions de ma chère petite Eléa ont fini par me faire ouvrir les yeux, et je ne suis pas tout à fait certain d’accepter les conséquences de cette décision. Alors, je suis là, installé les pieds dans le vide, à tourner et retourner une petite bourse entre mes doigts. Mon visage est salit du travail de la forge, et mes vêtements empestent la chaleur du métal, mais je n’en ai cure. Non, la seule chose qui compte, c’est l’objet contenu dans cette bourse que je viens de fabriquer. Une jolie petite bague en or blanc sertie d’une pierre bleue claire. J’ai toujours dit que le bleu était la couleur d’Histiel. Mais, je n’ai aucune idée de comment je vais bien pouvoir lui parler.

Alors, d’une pirouette, je me retrouve les pieds sur le sol, et je range dans une besace la petite bourse en cuir avant de me tourner vers la cité. Il y a bien une personne à qui je peux demander conseil, pour le coup. Ma fille. Elle saura me souffler les mots pour éviter de m’embrouiller dans ma langue bien trop maladroite, et donc pour réussir à ouvrir mon cœur à Histiel. Du moins, je l’espère parce que sinon, je risque d’être dans une mouise absolument monumentale, moi… Avec un rictus amusé sur le visage, je salue un elfe de ma connaissance et j’avance dans les rues jusqu’à la petite maison de ma fille. Je commence par hésiter un instant à frapper, avant de finalement me décider à entrer tout de go, comme si c’était parfaitement normal, et je l’appelle une fois dans le vestibule :

- Eléa ? Devine qui s’invite à dîner…

Pas de réponse. Je fronce les sourcils, et espère ne pas la trouver avec un garçon, avant de refermer la porte dans mon dos et de faire quelques pas dans le salon. Ce n’est pas que, mais elle est BEAUCOUP trop jeune pour fréquenter qui que ce soit. Déjà que j’ai l’impression que c’était hier qu’elle me tenait par la tunique partout où j’allais dans la cité, en regardant autour d’elle avec un air à la fois émerveillé et apeuré…

Mais, il ne semble y avoir personne dans la maisonnette. Alors, je passe dans la cuisine me laver les mains et le visage, puis je pose mon derrière sur le canapé, attendant patiemment le retour de ma petite Eléa.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Lun 8 Juin 2015 - 8:51

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Une douce mélodie fuyait entre les murs, s’élevant gaiement autour de la petite maison d’Elea. Les notes glissaient au bout de ses doigts alors que la musicienne répétait un morceau qu’elle jouerait en duo pour une réception qu’organisait Elrond. Comme à chaque fois, l’excitation et le stress était à son comble. Elle avait beau être une musicienne hors pair, elle craignait toujours de décevoir le seigneur d’Imladris comme s’il en attendait plus d’elle que les elfes. Il en allait de sa place ici, c’est ce qu’elle se disait pour se pousser à ses limites et travailler dur ses morceaux. Et pourtant la musique vibrant entre les cordes de sa harpe était parfaitement exécutée à chaque fois. Mais elle recommençait, encore et encore sans réellement s’en apercevoir. Elle aimait ça, la musique, pour elle, elle irait sans doute très loin un jour.

Quelques heures durant alors qu’elle s’était réveillée dès les premiers rayons mordorés de l’astre au déclin de la nuit, elle n’avait pas perdu de temps pour s’y mettre. Toujours vêtue de ses vêtements de nuit, c’est à un moment où elle baissa le regard vers ceux-ci qu’elle se rendit compte qu’elle y était restée beaucoup trop longtemps. Prise dans un vent de panique, délaissant l’instrument, Elea s’empressa d’aller faire sa toilette, de revêtir une robe et de démêler ses cheveux non sans peine. Elle sorti en trombe de chez elle, tombant nez à nez avec Histiel.

Un large sourire orna ses lèvres tandis qu’elle ne se priva pas de serrer l’elfe dans ses bras. Elle lui manquait chaque jour, ayant eu du mal à s’habituer à vivre sans elle. Elle l’aimait comme étant sa mère, ainsi l’embrassade qu’elle lui offrit était emplie d’affection à son égard et comme si elle ne l’avait pas vue depuis de longues années. Elea prit alors de ses nouvelles, lui demanda comme avait été sa nuit et en profita pour l’inviter chez elle à diner le soir venu. Elles se retrouvaient régulièrement, Elea ayant du mal à rester seule pour les repas, elle prenait toujours l’initiative de l’inviter chez elle pour partager un moment convivial. Histiel accepta alors son invitation, ce qui illumina le visage de la jeune humaine pour au moins le reste de la journée. Elle lui offrit un petit bisou sur la joue avant de partir en courant, effrayant quelques oiseaux sur son chemin.

Elle passa ainsi le plus clair de sa journée à donner des leçons de musique à de jeunes elfes. Beaucoup d’entre les habitants d’Imladris plaçaient leur confiance entre les mains d’Elea lorsqu’il s’agissait d’apprentissage de la musique. Peut être le fait qu’elle soit humaine et sensible à la fragilité de la vie offrait bien plus de caractère aux sons et à sa façon de jouer, qu’ils souhaitaient reproduire de petit plus qui en fait offrait bien des différences. Elle fut toujours bien accueillie et récompensée de quelques pièces et quelques sucreries au passage qu’elle s’enfilait bien assez vite avant de passer aux autres leçons. Evoluant dans la cité Elfique, Elea s’était parfaitement bien intégrée  entre ses lieux, si bine qu’elle n’aurait pas pu imaginer débuter sa vie autrement qu’avec eux. Néanmoins il lui restait des envies d’évasion, d’aller au-delà, et puis revenir, leur raconter ainsi que le faisait son très cher père, Elrohir. Elea soupira alors qu’elle s’était posée près de la cascade afin de se ressourcer. Le regard perdu dans l’horizon, elle se demandait si un jour elle verrait ces lieux qui hantaient ses souvenirs et ceux dont Elrohir lui avait parlé avec autant de détails. Elle lui en avait déjà parlé, mais la réponse ne lui convenait pas, parce qu’elle était contrainte d’attendre encore. D’un regard sur le bracelet qu’il lui avait offert, Elea ne put s’empêcher d’étirer un large sourire et effaça toute trace de frustration en elle. La jeune femme se releva alors, fin prête, et puis la journée était loin d’être finie puisqu’elle devait désormais s’atteler à la préparation de son diner.

La motivation retomba aussi sec alors qu’elle se rendait compte qu’elle n’avait aucune idée de quoi préparer. Elle essayait de faire en sorte de cuisiner toujours quelque chose de différent à chaque fois, pour faire plaisir à sa chère Histiel mais l’inspiration ne semblait pas venir aussi vite que ses compositions musicales. Alors elle se rendit de nouveau en ville, flânant entre les marchands à la recherche d’idées. Elle en choisissait une et revenait sur ses pas, indécise alors qu’il lui était difficile pour elle de s’imaginer certains gouts au moment du mélange. Une chance qu’elle ait bien assez d’expérience pour savoir qu’est ce qui ne se marie pas, elle évitait à Histiel de grosses grimaces. Mais le temps avait fini par la presser, elle avait fini par prendre une décision sans pour autant en être convaincue. Affolée, elle demanda quelques conseils aux elfes qui lui vendait la nourriture avant d’acheter même des choses dont elle ne se servirait pas et s’empressa de retourner chez elle.

En ouvrant la porte de sa maison, Elea eu un léger sursaut en découvrant qu’il y avait quelqu’un assis sur son canapé alors qu’elle rentrait tout juste, mais cela ne dura que peu de temps puisqu’elle reconnu les traits familiers du visage d’Elrohir. Il était revenu il y a peu, arrivant tout juste pour son anniversaire et il avait décidé de rester un peu plus longtemps cette fois-ci. Cette décision n’était certainement pas étranger au fait qu’Histiel fêtait son anniversaire un mois plus tard, Elea s’en réjouissait de le voir ainsi lui accorder de l’importance. Après tout Elrohir n’avait pas choisi Histiel au hasard pour s’occuper d’Elea ; puisqu’il était comme son père, elle était comme sa mère et n’importe quel enfant trouverait cela génial de voir ses deux parents réunis. Quoi qu’il en soit le voir chez elle lui était une très agréable surprise, comme toujours, un large sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme tandis qu’elle s’empressa de déposer son panier.

« Je suis contente de te voir !! » Fit-elle avant de le rejoindre.

La jeune femme prit place à ses côtés avant de le serrer dans ses bras pour le saluer. Depuis qu’il était revenu, les jours semblaient bien plus radieux. Elle le relâcha et tout en gardant ce même sourire elle observa son visage.

« Tu tombes bien j’ai invité Histiel à manger ce soir !! Tu veux bien rester ? »

Ce n’était pas réellement une question mais plus une affirmation à vrai dire. Il était là, il y restait, c’est tout. Sans compter qu’elle essayait depuis qu’il était revenu de les rapprocher encore un peu, sentant les limites proches d’être franchies. La jeune femme se releva et invita Elrohir à la suivre.

« Tu vas m’aider, j’ai acheté plein de choses mais je crois que je me suis laissée déborder… »

Elle lui expliqua alors ses plans culinaires, argumentant ses choix telle une professionnelle de la cuisine mais n’était visiblement pas convaincue.

made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Sam 13 Juin 2015 - 13:15

Attendre. C’est tout ce que je peux faire, n’est-ce pas ? Rester là, sagement, sans bouger, en attendant qu’Eléa revienne de là où elle peut bien être. Au fond, J’aurais dû attendre. Je sais très bien que ma fille passe ses journées à donner des cours ou à faire tout un tas de chose. Quelques fois, j’ai l’impression qu’un fossé nous sépare tous les deux. Elle est ma fille, je l’ai élevée comme tel, mais je ne peux même pas lui faire profiter de la fortune de mon père. Là où je peux passer ma vie entière de façon oisive, à chasser l’orc et voyager sur ces terres, je l’oblige à travailler et je n’ai pas réellement l’impression d’être là aussi souvent que ce qu’un père devrait être. Ma main monte ébouriffer mes cheveux, et je pousse un profond soupir. Décidément, en ce moment, j’ai bien trop de choses en tête pour m’en sortir seul. J’aurais besoin de l’aide de mon frère pour arriver à me dépatouiller de toute cette histoire qui se mélange dans ma tête. Eléa. Histiel. Notre fille, alors que nous ne sommes mêmes pas un couple. Il y a tant de choses qui sont là, qui se mélangent, et au fond, tout ce qu’il se passe ne fait que me ramener, une fois de plus, à ma mère. Celebrian… Je l’aimais plus que tout au monde, et elle pensait voir en moi cette maturité que mes longs silences savent faire croire aux autres. Pourtant, en quelques mots, elle a détruit mon cœur et l’a piétiné, et cinq cent ans plus tard, j’ai encore du mal à y repenser sans avoir les mains qui tremblent. Mon regard bleu se pose sur elles et je serre les poings durant quelques secondes, afin d’arrêter le tremblement, pendant que les mots de Mère résonnent dans mon esprit. Je ferme les yeux et prends une longue inspiration avant de relâcher la pression et de secouer la tête. On ne peut pas changer le passé. On doit construire son futur, et c’est ce que j’essaie de faire chaque jour qui passe. J’ai adopté Eléa. Je m’apprête à ouvrir mon cœur à Histiel… Oh, pas ce soir, je vais avoir besoin d’un peu de temps pour réaliser ce qu’il se passe réellement en moi, pour trouver les mots juste… Je ne veux pas faire un long discours, ça non. Je veux simplement être clair. Je n’ai jamais été très doué avec les mots. J’ai toujours préféré mon épée à une plume, et ça ne risque pas de changer. Un sourire triste monte à mes lèvres, sourire que je cache en entendant la porte s’ouvrir.

Eléa est bien trop jeune pour que les soucis d’un elfe presque trois fois millénaires viennent lui empêtrer l’esprit. J’irais très certainement demander une audience à mon père pour obtenir son aide et ses conseils plus qu’avisés. Pour l’heure, je n’ai cependant pas réellement l’impression qu’il soit le moment de penser à tout ça. Bon, si. J’ai besoin d’Eléa pour me conseiller sur la façon d’aborder les choses avec Hitiel. Dans tous les cas, obtenir la bénédiction de Père sera indispensable avant d’en parler à mon elfe préférée, mais je ne doute pas qu’il refusera de voir son fils heureux aux côtés d’une elfe qu’il a autant appréciée durant son apprentissage en guérison. Mon sourire s’élargis donc face à ma fille et je me lève de mon siège.

- Bonjour ma fille.

Je la serre contre mon cœur, en réponse à son câlin, avec un air amusé sur le visage. Combien d’humains seraient scandalisés de réaliser qu’elle est ma fille alors que nous semblons n’avoir que quelques années d’existence de différence ? Mes oreilles pointues sont cachées dans ma chevelure bien trop courte pour un elfe, mais lorsqu’on voyage autant que moi, les cheveux longs sont une véritable corvée, je les coupe donc à la mode des rodeurs depuis bien des siècles. Oui, au premier abord, on me prend souvent pour un humain. A la rigueur, Eléa et moi pourrions passer pour frère et sœur…

Je manque de m’étouffer à sa remarque suivante. Quoi ? Oh non, voilà qui change tout. Un air penaud monte sur mon visage. Je suis heureux de pouvoir croiser Histiel, et encore plus de dîner avec elle mais… Mais pour le coup, je ne suis pas tout à fait certain que la conversation que j’avais prévue avec Eléa puisse avoir lieu… Et si l’elfe brune entendait ce qu’il se dit par la fenêtre et découvrait le pot aux roses ? Oh, quelle honte totale et absolue ! Je crains de ne jamais m’en sortir de ses moqueries dans ce cas là… Oui, car je pars légèrement perdant, pour le coup. Je n’imagine pas qu’elle puisse ressentir la même chose pour moi que ce que je ressens pour elle, non. Tout ce qu’il me vient en tête, c’est qu’elle va se moquer de moi, et que je vais partir avec mon épée pour seule compagne afin de taper sur des orcs aux portes du Mordor…

- tu as… Ha… C’est, génial… Super… Tu m’en vois ravi…

Je pousse un soupir et secoue lentement la tête de droite à gauche :

- Je.. On verra, j’étais surtout passé pour … te demander conseil.

Je me lève à la suite de la demoiselle et je croise les mains dans mon dos en la voyant se diriger vers la cuisine. Attendez. Elle ne va tout de même pas me demander de… de l’aider à faire la cuisine ? Moi ? Qui suis capable de rater un lapin à la broche ? Qui suis incapable de faire la moindre soupe mangeable ? … Et bien si. La voilà partie dans tout un tas d’explications, ignorant mon regard totalement paniqué vers la table, les ingrédients, et finalement la porte, en me demandant si je dois partir en courant ou pas.

- tu sais, si tu veux faire quoi que ce soit de mangeable, il vaudrait mieux que je me contente d’éplucher les légumes… Parce que… La cuisine et moi … En deux mille ans, c’est un miracle que je ne me sois pas empoisonné tout seul sur les routes, tu sais… Enfin, ça vient peut être du fait que je ne mange que des Lembàs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Lun 22 Juin 2015 - 20:44

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Le retour d’Elrohir à Imladris s’était bien fait ressentir dans l’humeur d’Elea qui s’était montré bien plus souriante et plus vive que la normale. La jeune femme vivait toujours ses retours comme l’événement de l’année, puisque cela était tout a fait rare dans son référentiel d’humaine. Et puisqu’il semblait rester plus longtemps que d’habitude c’était tant mieux, elle pouvait ainsi profiter de l’avoir pour elle seule dans ces petits moments où il venait lui rendre visite. Une fois l’avoir découvert chez elle, Elea avait entreprit de le solliciter pour la préparation du diner, qu’il ne semblait pas très enclin à effectuer étant donné son « manque d’expérience ». Une remarque de la part de l’elfe qui ne manqua pas d’arracher un petit rire à la jeune femme qui trouvait cela bien ironique. Il avait eu le temps d’apprendre, elle en savait probablement plus que lui en matière de cuisine à seulement vingt et un an.

Soit, bien qu’elle était plus du genre à vouloir aider les gens à repousser leurs limites, s’il s’agissait d’un diner elle n’allait pas non plus prendre le risque de lui confier certaines choses s’il n’avait pas pour habitude de cuisiner. Couper les légumes l’aiderait sans doute déjà beaucoup et pour ce faire elle sorti un couteau et une planche et l’installa près d’elle tandis qu’elle s’occuperait de la préparation du reste du diner.

« Tiens, voilà les légumes avant que tu ne partes en courant ! je te fais confiance au moins pour les couper ! » Plaisanta t-elle en ayant remarqué qu’il était mal à l’aise

Pendant ce temps là, Elea s’occupa de la viande, de la découper, de l’assaisonner afin de la préparer à la cuisson. La jeune humaine observa son père faire, un tantinet curieuse mais aussi amusée de voir qu’effectivement il n’avait pas vraiment la main pour la cuisine. C’est ainsi que le silence revint durant quelques instants, l’atmosphère paisible et rythmée par les coups de couteau d’Elrohir frappant la planche lorsqu’il coupait les légumes. Cela dura quelques instants, avant qu’Elea ne lui raconte nu peu sa journée, d’autres événements dont elle voulait lui parler jusqu’à ce qu’il finisse les légumes.

« Et bien tu vois, ce n’était pas si terrible !! »

Elea aimait le taquiner, surtout qu’il avait fourni un bon travail et quoi qu’il en soit elle ne lui aurait pas laissé le choix. Ca tombait bien qu’elle ait pu croiser Histiel avant cela, Elea n’avait pas l’occasion d’avoir ses deux références parentales réunies, sas oublier qu’il y avait quelques sentiments sous-jacents…Et pour les avoir remarqués, pour avoir eu envie de pousser un pue les choses, rien de mieux que d les coller ensemble ! Elle avait bien remarqué le visage de son père, gêné à l’annonce d’un diner improvisé en compagnie de la belle elfe. Elea était contente, que les choses se passent ainsi, rien de mieux pour un enfant de voir ses parents d’aimer n’est ce pas ? Ils avaient beau être les meilleurs que l’on puisse avoir, on ne fait pas de foyer heureux sans amour. La jeune femme releva ainsi le regard vers Elrohir, posant ses coudes sur le comptoir, elle logea sa tête entre ses mains et observa son père avec un léger sourire taquin.

« Tu te feras beau d’accord ? Pas que tu ne l’est pas déjà, mais j’ai rarement l’occasion de vous avoir ensemble tous les deux, c’est un événement ! »

Pour sûr Histiel viendrait dans l’une de ses robes somptueuses, il avait intérêt à se montrer à la hauteur, elle en attendait beaucoup de lui pour qu’il lui fasse bonne impression. Elrohir ne lui avait encore jamais parlé d’Histiel de la manière dont il la percevait, quoi qu’il en soit, personne ici ne semblait la regarder comme il le faisait. Ce genre de chose n’avait pas échappé à la jeune humaine qui observait cet amour timide bourgeonner ainsi que l’on regarde des fleurs grandir. Elle les enviait, elle souhaitait aussi vivre ce genre de sentiment papillonnant dans son ventre. Quoi qu’il en soit, tout était absolument parfait. Partie en pleine rêverie, les yeux tournés sur le plafond, Elea soupira doucement un sourire niais sur le visage. Elle s’était laissée portée par ces pensées et en avait presque oublié l’essentiel.

« Et puis tu vas pas attendre que j’aie dépassé l’âge de mourir pour faire le premier pas non ? »

Elea l’avait souvent taquiné là-dessus mais elle n’avait jamais été aussi directe et explicite. Là elle lui faisait clairement comprendre qu’elle avait deviné ce qu’il se passait dans la tête de son père et qu’elle souhaitait juste que les choses se fassent enfin. Son sourire n’était pourtant pas aussi moqueur qu’elle aurait eu l’habitude de lui adresser. Elle avait beau l’avoir un peu charrié, les traits de son visage se détendirent, elle devint plus sérieuse, prête à l’entendre lui dire clairement de quoi il en retournait.


made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Dim 5 Juil 2015 - 16:28

Autant vous le dire clairement : la cuisine, ce n’est pas mon truc. Vraiment, vraiment pas. Je n’ai aucune idée de pourquoi tel aliment va bien avec tel autre, ni pourquoi est-ce qu’il ne va pas avec tel troisième. Du moment que ça ne risque pas de me tuer, je mange. Et, quand je pars en voyage, je carbonise mes lapins et mange des Lembas. Fin de l’histoire. Alors, me retrouver face à des légumes, un couteau dans la main, sans réellement savoir ce que je devais faire avec, autant vous dire que ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile sur terre. Je me mâchouille la lèvre une seconde, prêt à redemander pour la dixième fois au moins à Eléa si elle est bien sûre que ce soit une bonne idée de me faire tenter… tout ça. Mais, je vois bien que je n’ai pas le choix, alors j’attrape le premier légume, précautionneusement, comme s’il allait me mordre, et je le pose sur la planche à découper.

Calvaire. Mais qu’est ce qu’il m’a pris de venir jusqu’ici, hein ? J’aurais mieux fait d’aller me baigner dans la cascade, après avoir vérifié qu’il n’y avait pas de grenouilles là-bas. Enfin, il n’y en a presque jamais. Seulement quand la rivière, plus en amont, devient trop basse à cause de la chaleur. Enfin, cette période de l’année n’est pas encore arrivée, et je peux donc en profiter. J’essuie un peu de la suie que j’ai sur la joue avant de me mettre à couper les légumes.

- Moque toi va.

Je ronchonne, et je tourne la tête vers ma fille avant de soupirer un coup et de la laisser récupérer les légumes. Je tourne sur moi-même pour trouver un chiffon et m’essuyer les mains avant d’observer la demoiselle qui me demande… si je vais me faire beau ? Je lui retourne un regard légèrement blasé avant de lever les yeux au ciel.

- Je prendrais un bain.

C’est tout ce qu’elle aura de mon côté. Je ne promets rien. Elle devrait le savoir, depuis le temps, que je ne porte que rarement autre chose que mes tenues noires. Quelques fois, lorsque Père ne me laisse pas le choix, il y a des broderies sur mes tenues, mais la plupart du temps, elles finissent en boule dans mon armoire, mangées par les mites et les souris qui vivent dans ma chambre. Alors, de là à en retrouver une qui soit potable pour ce soir…

- Oh, tu seras sûrement grand-mère lorsque je tenterais ma… Non mais depuis quand tu …

Je me passe la main sur le visage et je pousse un profond soupir avant de tourner ma tête vers elle et de m’asseoir sur la table, d’un bond souple. OK, les femmes sont largement plus perspicaces que les hommes. Je fouille dans ma poche et j’en sors la petite sacoche dans laquelle j’ai rangée la bague que j’ai fait ce matin, que je lui lance pour qu’elle regarde. Un sourire sur mes lèvres, je hausse les épaules.

- Le jour où je trouverais le courage de lui parler et de lui offrir ça !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Lun 6 Juil 2015 - 11:41

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Elrohir avait mis quelques secondes à lire à travers ses mots et lorsqu’il réalisa, la jeune femme étira un petit sourire taquin, le même genre qu’elle avait l’habitude de porter étant enfant lorsqu’elle faisait une bêtise…prise sur le fait ? Oh bien sûr que non, voila des années qu’elle le taquinait déjà là-dessus et elle avait pensé qu’il l’aurait deviné. Visiblement non, Elrohir se retrouvait alors pris au dépourvu et ne pouvait désormais plus nier ce qui sautait clairement aux yeux. Comment avait elle su ? Il n’y avait rien de plus évident, surtout lorsque l’on a un tempérament aussi observateur qu’Elea, elle avait bien compris qu’entre eux quelque chose se tramait. Si elle avait autant pris l’habitude de les appeler papa maman étant enfant ne relevait pas du hasard, outre que le fait qu’ils soient ceux qui se soient occupés d’elle, à ses yeux ils étaient toujours apparus comme un couple, qui lui faisait ressentir une véritable famille.

« Voyons ! Mais je vous observe depuis que je suis toute petite ! Il y a des regards qui ne trompent pas ! »

Elea attrapa le petit paquet qu’il lui lança, se doutant déjà pour qui il était destiné. Adressant un regard pétillant à son protecteur, Elea prit place à ses côtés avant de défaire délicatement les rubans qui maintenaient le tissu refermé. En extrayant la bague qu’il avait sans doute fabriquée lui-même, Elle ne pouvait s’empêcher de se montrer émerveillée par ce présent dont les fins détails témoignaient de longs instants de confection. Elle imaginait déjà sa mère la porter, l’observant de loin comme de près, elle en contempla toute la beauté avant d’élever à nouveau la voix :

« Il est vraiment très beau !! Ça lui plaira c’est sûr !! »

Remettant soigneusement la bague dans la petite bourse en tissu, la jeune femme le rendit à son père avant de croiser son regard et de lui étirer un sourire radieux, visiblement heureuse qu’il ait enfin eu le courage de lui avouer ses sentiments envers Histiel. Elle espérait désormais vivre assez longtemps pour voir tout ceci enfin s’aboutir et voir leur amour naissant emplir Imladris de bonheur. Elea soupira, rêveuse quand à ce futur encore incertain et pourtant à bout de bras.

« J’imagine que tu attends depuis un moment déjà... C’est dommage, vous pourriez avoir une si belle histoire une fois ensemble !»

Peut être trop naïve, peut être trop jeune pour comprendre ce qu’est réellement ce sentiment qui emplissait son père de doutes et de craintes et qui l’empêchait encore de faire un premier pas vers Histiel. Elea n’avait pas encore connu cela, mis à part les petits béguins de jeunesse qui n’avaient jamais aboutis à rien, jamais encore elle avait loupé de battement en la présence d’une personne. En ayant été élevée comme une elfe elle pouvait clairement percevoir les enjeux et les différences avec ce qu’elle-même aurait pu ressentir à l’égard d’un autre. Il s’agit pour eux d’un amour pur, unique, il ne faut pas se tromper de personne et Elea avait l’intime conviction qu’Histiel et Elrohir étaient faits l’un pour l’autre et que rien ne pouvait tromper cela. Elle les avait longtemps observés, elle les connaissait tous les deux et savait qu’il y avait une certaine complémentarité qui faisait qu’elle n’imaginait personne d’autre avec Elrohir et personne d’autre avec Histiel. C’était peut être trop dire d’un coup, mais Elea n’était on ne peut plus sérieuse sur ses propos et espérait se montrer rassurante pour son père. Ne désirait elle pas son bonheur ? Au travers des petites moqueries qu’elle lui lançait souvent, il était là une conversation tout à fait sage.

«Je suis sure que tu trouveras quoi lui dire une fois le moment venu. »

La jeune femme ne doutait pas de lui, persuadée que cette histoire se finirait forcément bien. Il manquait juste à Elrohir un petit coup de boost pour pouvoir se lancer. Lui qui affrontait souvent la terre du milieu, le voilà complètement immobilisé par cette tâche qui n’exigeait pas plus de courage que ce qu’il avait déjà affronté. C’était assez ironique à vrai dire, elle ne s’était pas imaginé qu’il se retrouve à ce point dans l’embarras lorsqu’il s’agissait de faire de tels aveux. La jeune humaine se redressa et se mit face à son père afin d’attirer toute son attention, un brin de motivation dans la voix qu’elle essayait de lui faire parvenir.

« Tiens par exemple, il y a une question que je ne t’ai jamais posée ! Pourquoi m’avoir confiée à Histiel et pas quelqu’un d’autre? Sans prendre en compte le fait qu’elle soit guérisseuse bien sûr ! »

La réponse coulait de source, il n’y avait pas plus bienveillant et plus compétent qu’Histiel pour recueillir une jeune orpheline, qui plus est humaine, mais par delà ces raison purement techniques, Elea s’était toujours demandé s’il n’y avait pas des raisons plus personnelles et si cette attirance ne datait pas d’il y a bien longtemps peut être sans même qu’il en soit conscient. Elle voulait les entendre à présent, savoir enfin de quel manière cette elfe brillante hantait ses pensées et pourquoi.



made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Mer 15 Juil 2015 - 22:55

Penaud, j’observe la demoiselle en face de moi et retiens un soupir avant de me décider à l’écouter. Quand donc a-t-elle grandi autant ? Quand est-elle devenue du genre à observer suffisamment les gens pour se rendre compte de ce qui leur échappe à eux ? Je retiens un soupir et secoue lentement la tête de droite à gauche avant de plonger mon regard de chat battu dans le sien. Finalement, je lui lance la bague, toujours enfermée dans sa pochette. Je l’ai finie aujourd’hui, ce qui explique les traces de suie un peu partout sur ma personne, et je sais déjà qu’un jour je prendrais mon courage à deux mains pour l’offrir à celle à qui elle est destinée. Je suis relativement certain qu’il va se passer quelques siècles d’ici là, et que même ainsi, je suis presque sûr de me planter en beauté lorsque ça arrivera. Parce que, pour être tout à fait franc, le romantisme et moi, ça fait deux. Enfin, je connais la théorie, mais de là à savoir l’appliquer…

- Je sais qu’elle lui plaira, voyons. J’y ai passé des semaines à faire des croquis, et encore plus à la forge… Ce que je me demande c’est si elle va en accepter la signification…

Oui, j’attends depuis un moment. Je récupère la bague et la range dans mon pourpoint, la cachant dans la poche intérieure, tout contre mon cœur. J’avoue que je ne suis pas tout à fait certain de savoir ce qu’il va se passer maintenant. Certes je suis décidé, mais je ne suis pas tout à fait certain de ce que va répondre Histiel.

- Je ne sais pas. J’ai l’impression d’attendre depuis un moment, mais en même temps je ne suis pas capable de te dire quand j’ai commencé à la regarder autrement que comme une sœur. C’est arrivé petit à petit, tu sais.

Non, je ne sais pas comment j’ai réussi à me retrouver d’un seul coup face à ce cœur qui bat dans ma poitrine, qui bat pour une seule personne. J’avance, petit à petit. J’essaie de faire en sorte d’être là, pour mon frère, pour avancer. Mais, je ne suis pas tout à fait sûr que ce soit une bonne chose, de se voiler la face. Et si mon amour n’était pas partagé par Histiel ? Et si elle se rendait compte qu’elle en aimait un autre ? Est-ce que je saurais l’encaisser ? Est-ce que je saurais tirer de ma part humaine pour m’en sortir ? Ou bien, est ce que je finirais par partir à l’autre bout du monde, pour Valinor, m’isolant dans une ou l’autre de régions infinies de là-bas ? Peut-être que j’irais rechercher ma mère et que je vivrais avec elle, réparant mon cœur de ce départ qui me hante encore. J’aurais préféré que tu ne me retrouve pas… Les mots résonnent en moi et je me mâchouille la lèvre, tentant de m’arracher à mes souvenirs douloureux pour observer la jeune fille en face de moi. Sa question est pertinente.

Je prends quelques secondes pour réfléchir et pour tourner les mots dans ma tête. Pourquoi est-ce que je l’ai confiée à Histiel lors de mes voyages ? Je ne suis pas tout à fait certain d’avoir la réponse. Sur le coup, ça m’a parut une bonne idée. La seule idée possible, en fait. Une seule solution. Une seule chose à faire.

- Si je me rappelle bien, la première fois, c’est elle qui m’a proposé de s’occuper de toi, parce qu’elle voyait bien que je ne tenais plus en place. Histë a toujours été quelqu’un d’adorable, de prévenant et je savais que tu serais bien traitée avec elle. En fait, c’était soit ça, soit t’emmener avec moi et ça n’aurait pas été une bonne idée, vu que j’ai fini dans un nid d’orcs cette fois là… Oh tu aurais entendu Elinà lorsque je l’ai croisée, deux jours après, par les hasards du voyage…

Je ris un coup et me passe la main dans les cheveux avant de prendre un air contrit. Ouais, parler des combats passés – surtout ceux où j’ai finis blessé – c’est pas une super idée...

- Enfin, lorsque je suis revenu, ça s’était bien passé. Du coup, quand j’avais besoin d’aide pour t’élever, j’allais voir Histiel. Parce que, je dois avouer que les femmes, je n’y connais encore rien, du tout aujourd’hui même en t’ayant élevée… Et, elle a été là. A chaque fois. Ça c’est fait naturellement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Mer 22 Juil 2015 - 21:12

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Elea écouta attentivement Elrohir, le visage calé entre ses mains comme s’il lui racontait une belle histoire. Cela lui remémorait de bons souvenirs autant sous la protection d’Elrohir que sous celle d’Histiel. Le temps où il lui racontait ses aventures, Hitsiel qui prenait le temps de coiffer ses cheveux, et toutes ces fois où elle avait trouvé réconfort auprès d’eux. Elle les aimait tous les deux plus que tout et ne souhaitait que les voir récompensés d’un bonheur éternel en trouvant l’amour dans les bras l’un de l’autre. Elle soupira, espérant elle aussi recevoir un tel cadeau du ciel, elle qui n’avait eu que des béguins pour des elfes et qui s’était bien vite faite rejeter à cause de son origine humaine espérait qu’un jour les choses changent et que quelqu’un viendrait ici pour elle afin de l’aimer aussi longtemps qu’elle vit. En parlant de cela, ça la mettait dans une situation légèrement inconfortable, du fait que les elfes et les humains ne ressentent pas les choses de la même façon. Peut être que le côté humain d’Elrohir lui permettait de dire des choses bien assez sensées. Elea préféra tout de même le faire remarquer.

« Je ne suis pas bien placée pour parler d’amour parce que je suis humaine et que j’ai tout juste vingt et un ans. Mais en vous connaissant tous les deux je me dis qu’une déclaration en public ou un truc du genre ce serait….vraiment bizarre, ça ne vous ressemblerait pas de faire dans le compliqué. »

En y réfléchissant bien, oui ce serait très fortement étrange de voir Elrohir pousser sa chansonnette pour lui déclarer son amour. Quoi qu’il en soit le dire n’aidait sans doute pas Elrohir dans ses réflexions, Elea s’extirpa ainsi de ses pensées pour lui offrir un sourire rassurant et continuer sur sa lancée.

« Mais à entendre les mots que tu utilises pour la décrire, je suis sure qu’elle comprendrait où tu veux en venir.  C’est une elfe intelligente, je ne pense pas que tu aies besoin de grands discours pour lui avouer, juste lui dire comme cela, ce qui fait qu’elle est si spéciale à tes yeux. »

En sachant Elrohir loin d’être romantique, ce n’était pas trop lui en demander que de s’exprimer sur sa manière de la voir. Sans que cela soit une ribambelle d’éloges et de compliments, il n’avait qu’à être honnête pour allier les mots aux pensées demeurées scellées jusque là. En ce qui concernait la vision de ces choses là de con côté, si Elea avait réussi à percevoir qu’il se tramait quelque chose entre ces deux là ce n’était surement pas un hasard. Elle avait eu une certaine sensibilité aux regards qu’ils se lançaient non sans que cela soit explicite, Elrohir n’était pas souvent là mais les rares fois où elle y avait assisté avait suffit pour lui mettre la puce à l’oreille. Si ça pouvait lui rassurer et lui donner un peu de courage, Elea ne se priva pas de lui faire part de son ressenti.

« Je suis confiante, Histiel ne me parle pas de ce genre de choses mais si moi je l’ai remarqué je ne pense pas m’être des films. Je suis même sure qu’elle acceptera.»

Un message empli d’espoir mais surtout sincère. Et puis elle avait envie de le voir se dérider et se détendre un peu avant qu’Histiel n’arrive. En ce qui concernait le fait qu’il disait ne rien connaitre aux femmes, Elea avait de quoi démentir, elle trouvait qu’il s’était amélioré la preuve était qu’il savait comment rendre quelqu’un heureux. Femme ou homme ce n’était pas si différent que ça, aussi étrange que cela puisse paraitre pour lui. Il devait juste prendre un peu plus confiance en lui et cesser de se mettre cette idée en tête alors qu’il était tout à fait capable de déceler les secrets des femmes.

« Tu dis ne rien y connaitre mais tu m’as fait un très joli cadeau et…. tu m’as même fait pleurer!! Je ne le quitte jamais ! »

En ce qui concernait les larmes de joie elle n’avait pas réellement eu envie de l’évoquer mais elle lui montra son poignet sur lequel était accroché le bracelet qu’il lui avait tout juste offert pour son anniversaire ; elle lui rappelait ainsi ce moment où par cette simple attention il lui avait tiré bien des émotions. Un présent qui avait beaucoup de signification pour elle autant qu’il lui rappellerait ce jour où il était revenu pour lui souhaiter bon anniversaire. Un sourire niais étirait le visage de la jeune femme qui faisait machinalement rouler le bracelet sur son poignet.  Elle tenta de dissimuler ce sourire idiot pour qu’il ne se moque pas d’elle et releva les yeux vers lui. Prise dans un élan d’affection, elle enserra son père dans ses bras, comme pour le remercier encore une fois de tout ce qu’il lui avait apporté pendant toutes ces années.

Lorsqu’elle le relâcha elle étira un énième sourire avant de s’atteler à mettre les légumes à chauffer dans la marmite.

« Ça se fera tout aussi naturellement je pense…Mais prenez pas 300 ans hein !! »

Elle avait tenté d’être la plus compréhensive possible, tout en faisant tourner les légumes dans l’eau mais l’optique de les voir ensemble la rendait vraiment impatiente. Tous deux étaient ces deux modèles ; Elle était absolument fan de son père et admirative de sa mère alors les deux réunis, lui donnait déjà des étoiles plein les yeux.

«  Ce serait dommage que je me marie avant toi non ? » Fit elle avec un sourire taquin



made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Jeu 30 Juil 2015 - 20:47

Un rire monte à ma poitrine lorsqu’Eléa me dit qu’il serait étrange de faire une déclaration publique. Oui, ce serait plus qu’étrange, surtout que je ne sais pas ce que ressent Histiel de son côté. Je ne suis pas tout à fait certain de ce qu’il faut faire ou pas. Je ne sais pas… Par quel bout prendre le problème, car oui : c’est un problème à mes yeux de ne pas savoir où je vais. Et de ne pas pouvoir entrer dans la tête de la jolie brune. J’aimerais parfois écouter ses pensées, mais malheureusement, Ilùvatar ne m’a pas doté du don de télépathie. Seule ma grand-mère peut le faire dans les personnes que je connais, et quand on y réfléchit, c’est quand même vachement flippant.

- Et, de toute façon, je ne me sentirais pas à l’aise d’être face à tout un tas de monde pour lui parler de ce genre de choses. Ouvrir son cœur est assez compliqué comme ça … Autant éviter les témoins, surtout si c’est pour se prendre un rateau.

Pragmatique, j’envisage toutes les solutions. Je ne suis pas tout à fait certain que cette histoire aura son happy end, contrairement à ma fille, qui elle nous voit déjà mariés l’un à l’autre. Mais, ces choses-là prennent du temps. Et, il nous faudra en parler. Mettre les choses à plat. Réfléchir posément. Est-ce que nous sommes réellement compatibles ? Toutes ces choses-là sont à prendre en compte. Et, il n’est pas possible pour moi de les choisir seul. Non, nous devons être deux dans ce choix, et c’est bien ce qui me fait le plus peur.

- On verra bien, de toute façon je n’ai rien décidé pour le moment.

Menteur.

- Enfin, je n’ai pas décidé si… Quand… Oh, zut à la fin.

Je croise les bras et je me renfrogne, parce que je ne suis pas tout à fait certain de savoir ce que je veux dire. J’ai décidé que j’allais lui en parler. Il y a environ un siècle. Et, ce n’est toujours pas fait. Donc on verra dans un autre siècle. Ou deux. Ou trois. Parce que ça serait le mieux pour nous deux. D’attendre. L’espoir que porte Eléa en notre couple est tout à fait attendrissant, mais je reste relativement sceptique sur les possibilités réelles de cette histoire. Je soupire un peu et me mordille la lèvre avant de laisser mon regard dériver dans le vide.

- Oui, mais toi tu es ma fille. Je te connais. Et puis, je commence à être assez doué en forge, au bout de trois mille ans de pratique.

Un sourire amusé sur les lèvres, je hausse les épaules, pragmatique.

- Au fond, Les femmes aiment les bijoux, quelle que soit leur race, tu sais.

La demoiselle se met à s’agiter dans la cuisine et je croise les bras pour l’observer faire. Sa dernière remarque me tire un rire amusé et je lève les yeux au ciel avant de pousser un profond soupir.

- Pour que tu te marie, jeune fille, il faut déjà que j’accepte de donner ta main à quelqu’un. Et, ça, crois-moi, c’est pas gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Dim 2 Aoû 2015 - 20:33

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Avoir sa main ? Pas gagné ? Elea fut amusée de l’entendre prononcer ce genre de discours, bien que ce n’était pas étonnant au sortir de la bouche d’un père et ne pouvait s’empêcher d’en ressentir une certaine fierté. Quoi qu’il en soit elle ne donna pas suite à cette conversation, persuadée que le moment où elle lui présenterait quelqu’un n’était pas encore prêt d’arriver. Et puis elle n’avait pas réellement de prétendants au poste en sachant qu’elle ne connaissait que très peu d’humains. Les elfes qui avaient eu droit à ses béguins l’avaient gentiment écartée. Néanmoins elle restait persuadée que quelqu’un de spécial viendrait un jour en ces lieux, comme si ses pas l’avaient guidé là et le destin ferait qu’ils ne se quitteraient plus. Tout comme ce barde qu’elle avait rencontré dans la forêt par un parfait hasard comme qui dirait. Elea ne croyait pas au hasard malgré ses rêves de petite fille, les événements de sa vie ont fait qu’elle a fini par croire que chaque personne qu’elle croise lui apportera quelque chose dans sa vie, que ce soit du positif ou du négatif. Concernant Buchanan, elle n’en avait pas parlé à son père, ne sachant pas comment il allait réagir si elle lui disait qu’elle avait fait connaissance d’un homme dans la forêt et qu’en plus elle l’appréciait. Ainsi la discussion sur ce fil fut écartée tout aussi vite qu’elle était arrivée sur le futur mariage d’Elea qui aurait en réalité probablement lieu avant celui d’Elrohir si ce dernier continuait autant d’hésiter. Au rythme où les choses allaient en tout cas, c’était loin d’être gagné, ainsi Elea comptait bien lui mettre un coup de cravache pour le motiver à passer à l’action.

Ce qui avait en revanche attiré son attention, comme un détail parmi d’autre, c’était lorsqu’il lui avait rappelé son âge en évoquant son expérience en tant que forgeron. Elle avait beau le savoir depuis le temps, c’était le genre de chose qui creusait un fossé entre elle et les habitants d’Imladris, entre eux deux tout autant et qui faisait qu’elle changeait, lui non. Presque 3000 ans... Elle fut envahie d’un vertige en imaginant combien de vies humaines cela représentait. Etant enfant elle avait du mal à se représenter un tel écart mais plus elle grandissait plus elle prenait conscience du grain de sable qu’elle était sur cette plage. Peut être que trois mille ans plus tard il l’aurait oubliée ? Et pour éviter d’aller dans ce genre de discours peu joyeux, peut être que trois mille ans plus tard il n’aurait toujours pas fait de pas vers Histiel ?

« Trois mille ans….Jamais je pourrais m’y habituer je crois, entendre ton âge me fera toujours autant peur. »

Elle ne pouvait concevoir qu’Histiel reste seule encore des millénaires, surtout en sentant la faille céder, ce serait un énorme gâchis que de ne pas profiter et laisser sous des points de suspension. Elea se retourna, faisant face à son père en l’observant l’air faussement sévère. Elle agita sa cuillère en bois sous son nez pour le sermoner.

« T’as beau avoir l’éternité, c’est pas une raison ! Vu le nombre de fois que tu reviens en une année imagine qu’il arrive quelque chose, tu regretteras tout le reste de ta vie de pas être allé vers elle quand tu le pouvais ! Imagine un peu après, tout ce que tu pourrais faire avec elle… Les longs voyages, tu pourras lui montrer plein de choses, partager de bons moments…Donc il va bien falloir que tu la prennes cette décision !»

Elea se perdit un instant dans ses pensées, adoucissant ses mots, et soupira enfin. Un sourire niais étira les traits de son visage encore enfantin avant qu’elle ne laisse la cuillère à son père pour lui sommer de surveiller les légumes pendant qu’elle s’attelait à la préparation d’une tarte.

« Tu verras bien ce soir, je vais vous observer et je suis sure de trouver des regards ou des gestes qui ne trompent pas. Par contre que l’on soit clair, je veux être la première au courant quand tout se fera. »

C’était osé de parler comme si c’était déjà gagné en sachant que les elfes n’avaient pas la même capacité que les hommes en ce qu’il concernait l’amour. Mais Elea parlait tout aussi bien en connaissance de case, elle lui avait bien assez dit qu’elle était confiante sur leur avenir et continuait d’y croire que cela lui plaise ou non, et quitte à mettre la charrue avant les bœufs.

Les minutes passèrent, Elea gardait constamment en tête leur discussion. Elle n’avait qu’une seule hâte, c’était qu’Histiel arrive enfin. Juste le temps de finir la tarte et de l’enfourner, la jeune femme s’essuya les mains et reporta son attention sur son père.

« Merci pour ton aide papa ! Va donc te préparer allez et reviens avant qu’elle n’arrive! »

Un sourire taquin sur les lèvres, la jeune femme invita son père à aller se faire beau tandis qu’elle allait en faire tout autant et préparer la pièce à les recevoir convenablement. Elea dressa d’abord la table, couvrant le bois de celle-ci avec une nappe aux reflets bleutés en ajoutant des fleurs cueillies dans son jardin pour décorer et égayer le tout. Elle plaça les couverts et alluma les bougies au vu que le jour s’estompait et pour plonger sa maison dans une ambiance propice à la détente et à la convivialité. Ceci fait, la jeune femme enfila l’une de ses robes préférées et soigna sa coiffure ainsi qu’Histiel le lui avait appris.  

C’est à ce moment là qu’elle entendit frapper à la porte, lui arrachant un large sourire. Elle se précipita à l’entrée, pressée de savoir si Elrohir l’avait écoutée ou pas concernant sa présentation.




made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 929
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Ven 7 Aoû 2015 - 19:48


it's like a family
Histiel était à l'extérieur des murs d'Imladris, à la recherche d'herbes spécifiques pour divers baumes et onguents. Le seigneur Elrond lui avait demandé de faire attention en dehors des murs de la cité. Le danger rôdait. Et il n'avait pas spécialement envie qu'il lui arrive quelque chose. Histiel comprenait son inquiétude. Mais entre Elrohir et Elrond, il ne manquait plus qu'une troisième personne s'inquiète pour elle. Alors, pour le rassurer, Histiel avait accepté de se faire escorter. Elle aurait préféré sortir toute seule mais bon. Au moins, le seigneur Elrond était ravi de savoir que sa chère petite était protégée. Néanmoins, c'était vexant. Parce que Histiel savait se défendre, si besoin était. Mais à croire qu'on ne croyait pas en ses capacités, justement. Enfin, ça n'était pas bien grave. Les pieds dans l'eau, elle était en train de ramasser du lotus sanguin. Elle en avait besoin en grande quantité pour préparer ce qu'elle avait à faire. "Dame Histiel ..." Elle redressa la tête lorsqu'on l'interrompit. "Oui ?" Il se rapprochait de la rivière avec leurs chevaux. "Si vous voulez avoir le temps de rentrer chez vous, il est temps de partir." La brune leva le nez en direction du ciel. Oui, il était effectivement temps d'y aller. Elle devait repasser chez elle pour se changer. Sa robe était mouillée. Elle avait glissé sur une pierre et elle s'était retrouvée à la flotte. Ca arrivait. "Très bien." Histiel était sortie de l'eau. Elle avait remis ses chaussures et en moins de temps qu'il ne le faut pour dire ouf, la brune était montée sur son cheval. "Allons-y." Et ils étaient partis. Direction Imladris. Ce que Histiel avait de prévu ? Et bien, elle devait dîner avec Elea. Loin de se douter que la petite avait déjà de la visite et qu'ils seraient trois. En même temps, Histiel ne pouvait pas le deviner. Mais passons. Elle devait rentrer. Et se préparer. Se changer surtout. Parce que des vêtements mouillés, ce n'était pas top. Pas top du tout. Enfin. Ils ne mirent que peu de temps pour rejoindre la cité. Histiel laissa son cheval aux bons soins de son garde du corps. "Merci de m'avoir accompagné." Inutile. Complètement inutile. Parce qu'elle ne s'était pas sentie en danger. Pas à une seule minute mais bon. Comme on le dit souvent, toujours prévoir le pire dans le cas où le pire arrive. M'enfin, elle aurait été toute seule, ça n'aurait pas changé grand chose. Histiel avait fini par se retrouver dans ses appartements. Le temps de ranger ses quelques affaires, elle en avait profité pour se faire chauffer un bon bain. Ca lui était arrivé, à une ou deux reprises, de complètement oublier qu'un bain l'attendait. Là, elle n'allait pas oublier. Affaires rangées, la brune se glissa dans la bassine. L'eau était chaude. C'était agréable. En totale contradiction avec le petit plongeon qu'elle avait fait dans la rivière. ELle y resta bien une bonne dizaine de minutes, peut-être un peu plus, avant de s'en extirper. Ca faisait du bien. Elle s'habilla. Et se brossa les cheveux. Doux au toucher. Soyeux. Elle n'aurait pas de quoi s'occuper, sans doute qu'elle passerait ses journées à les brosser. Néanmoins, elle n'avait pas que cela à faire. Oui, Histiel était une elfe active. Quand vint l'heure de rejoindre les appartements d'Elea, Histiel s'était mise en route. Avec le bouquet de fleurs que la jeune humaine aimait tant. L'Elfe lui en amenait à chaque fois qu'elles se voyaient. Et sans doute continuerait-elle à le faire. Il ne lui fallut guère de temps pour rejoindre les appartements d'Elea et de toquer à la porte de celle-ci. Plus qu'à attendre qu'on vienne lui ouvrir. Oui, elle aurait pu se la jouer tornade, comme elle avait l'habitude de le faire, et rentrer sans plus attendre. Mais elle avait préféré attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Sam 8 Aoû 2015 - 15:30

Un rire monte à ma poitrine lorsque la petite humaine devant moi me dit qu’elle a du mal à réaliser mon âge. Toujours assis sur le plan de travail, je croise les bras et prend un air pensif, histoire d’enfoncer un peu le clou :

- Et, tu sais quoi. Dans quelques années, tu auras même l’air plus vieille que moi.

Je lui souris et lui tire la langue avant de sauter sur le sol et de m’approcher d’elle pour l’attraper dans mes bras et la serrer contre mon cœur pour la bercer quelques secondes. Je me laisse rarement aller aux manifestations d’amour ou d’amitié de la sorte, en phobique social que je suis. Je déteste le contact des autres presque autant que je ne supporte pas la vue des grenouilles, que voulez-vous. Ce n’est pas quelque chose qui va en s’améliorant, comme… La seule personne dont j’ai jamais accepté le contact et les câlins sans broncher était ma mère. Mais pour le coup, j’en ai besoin. Besoin de savoir que tout cela est réel. Et, d’éviter les coups de cuiller, aussi. Sincèrement, me faire sermonner par une enfant comme elle… N’importe quoi.

- On verra. Un jour peut-être. Je ne suis pas prêt, c’est tout.

Quand à imaginer Eléa m’observer toute la soirée, je crains que je préfère encore retourner à la forge pour m’y perdre dans la fabrication de nouveaux objets à offrir à ma grand-mère. J’avais pensé lui faire un diadème qui reprendrait le motif de nenya, j’en ai même fait quelques schémas il y a peu. Je suis certain qu’elle apprécierait le cadeau et l’idée.

- Fais ce que tu veux. De toute façon, tu as la tête encore plus dure que la mienne. Je grommelle en la lâchant, puis m’éloigne de deux pas et retourne sur mon perchoir. Je termine ma phrase en la pointant du doigt : Et ce n’est pas un compliment.

Finalement, je suis jeté hors pour aller me préparer. J’obéis, n’ayant pas le choix. Je prends un bain rapide, enfile une tenue – noire comme toujours ou presque – et reviens chez Eléa, les cheveux encore mouillés. Devant la porte attend Hisitiel. Mon regard glisse sur sa robe, remonte sur sa taille parfaitement marquée et sur ses cheveux coiffés avec soin. Je passe la main dans ma tignasse pas encore sèche et pousse un soupir. Un bon prétendant, moi ? Je suis à peine capable de m’occuper de moi, alors prendre soin d’une femme ? La chérir ? Clairement, je n’en suis pas là.

- Mitraë Nessa. Comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Dim 9 Aoû 2015 - 12:09

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

En ouvrant la porte en bois, le sourire lui était revenu en y voyant Elrohir, qui s’était apprêté de noir comme à son habitude. Il n’en était pas moins élégant, le sombre le discernait des autres  et ajoutait un brin d’exotisme aux couleurs habituellement pastel  des robes elfiques. Elle approuva sa tenue d’un large sourire mais remarqua bien vite ses cheveux encore mouillés. Il avait beau avoir soigné son apparence, ses mèches de cheveux encore humide témoignait d’une préparation bâclée ; pour Elea qui voulait que tout soi parfait ce n’était pas acceptable. Elle s’empressa d’essayer de l’arranger contre son gré, mais n’eut pas le temps de frotter sa tête avec une serviette qu’elle entendit déjà toquer à la porte. Elea observa longuement Elrohir avant d’étirer un sourire malicieux  et de laisser la et alla ouvrir la porte à Histiel. Tout aussi ravie que lorsqu’elle voyait Elrohir, Elea ne se priva pas d’offrir un câlin empli d’affection à sa mère adoptive. Son parfum fleuri l’apaisait instantanément elle s’en remplissait les poumons et la relâcha doucement. Elle était si belle dans sa robe, ses cheveux habilement coiffés, Elea ne se priva pas de l’inonder de compliments avant que l’elfe lui offre un bouquet de fleurs. Elle la remercia, toujours aussi enjouée de recevoir de telles beautés qui allaient rajouter un peu plus de fraicheur à sa maison. Puis, dans un large sourire, Elea fit entrer Histiel, se demandant de quelle manière elle allait réagir en voyant Elrohir ici aussi ce soir.

« J’ai un invité de plus ce soir ! J’espère que ça ne te dérange pas ! » Fit elle de manière faussement innocente.

Elea laissa ainsi Histiel découvrir la présence qui s’était ajouté à leur diner, prenant un peu plus de recul pour les laisser parler tandis qu’elle s’occupait des fleurs. Ainsi, elle les préparait à être mises en vase en coupant un peu plus les tiges et retirant les feuilles afin de durer le plus longtemps possible. Une fois trempées dans l’eau, elle plaça le vase sur la table en veillant à ce qu’elle ne les gêne pas lorsqu’ils seraient installés. Ces fleurs là étaient ses favorites, Histiel savait toujours comment lui faire plaisir et c’est avec un regard pétillant qu’elle observa leurs pétales tout en les arrangeant. Ceci fait, elle adressa un sourire aux deux elfes avant de les rejoindre et de les inviter à s’asseoir.

Elle les installa à la table qu’elle avait soigneusement préparée, veillant à ce qu’ils se retrouvent l’un en face de l’autre pour faciliter leur champ de vision. Placée en bout de table, elle les avait sur chacun de ses côtés. A priori elle était un peu nerveuse, elle avait juste l’habitude de recevoir Histiel en diner très détendu et de faire les choses simplement. Or cette fois ci, l’excitation de les voir tout les deux ensemble lui faisait oublier tout le reste.

« Tu étais à l’extérieur aujourd’hui ? As-tu trouvé les herbes médicinales que tu cherchais ? »

Elea avait souvent observé l’elfe durant les confections de ses remèdes, toujours aussi fasciné par sa dextérité et la patience qu’elle avait pour qu’ils soient aussi efficaces. Autant qu’Elea lui racontait ses déboires professionnelles, elle s’intéressait toujours de près au métier de sa tutrice. La jeune humaine avait grandi auprès d’elle, l’avait parfois assisté lorsque c’était dans ses cordes et même si aujourd’hui elle ne vivait plus sous son toit, elle aimait savoir comment elle évoluait. Elea leur servit de l’hydromel en attendant de finir la préparation de son plat et leur donna des fruits secs à grignoter pour patienter. Puis elle s’attela en cuisine, passant derrière le meuble qui  la séparait de la pièce à vivre. D’ici elle pouvait les entendre et leur parler, même si elle préférait les laisser discuter un peu tous les deux et les observer d’un œil discret.
L’atmosphère était chaleureuse, il y avait une certaine sérénité ici qui faisait naitre sur les lèvres de la jeune humaine un doux sourire. Quelques minutes en plus et elle revint près d’eux et déposa au centre de la table, le plat qu’elle leur avait préparé avec grande attention. Il s’agissait d’un poisson grillé aux herbes avec une sauce au vin rouge, accompagné de petits légumes qu’Elrohir avait aidé à préparer. Les senteurs émanant du plat embaumèrent la pièce, elle était fière d’elle mais avait surtout pu gagner du temps à la préparation grâce au coup de main d’Elrohir. D’ailleurs elle lui adressa un large sourire reconnaissant et surtout heureux d’avoir pu partager un moment avec lui quelques heures plus tôt

« Je te remercie de m’avoir donné un coup de main ! » Fit-elle d’abord en posant sa main sur l’épaule du prince.

Elea prit ensuite place et les observa simultanément, non sans idées folles derrière la tête.

« J’espère que ça vous plaira ! Histiel j’ai suivi tes conseils pour le poisson d’ailleurs, j’ai rajouté un peu de citron, ça devrait relever le tout ! »

Tout ce qu’elle avait appris c’était grâce à Histiel mais elle n’aurait jamais assez de ses conseils, car elle ne pourrait sans doute jamais assimiler tout ce qu’elle avait pu apprendre en mille ans. Elea s’efforçait tout de même de faire de son mieux à chaque fois, afin que l’on soit toujours fier d’elle. Elle n’avait pas lésiné sur la qualité des ingrédients même si elle n’avait pas été convaincue au début de la journée. Après tout c’était une grande première pour elle d’avoir ses deux protecteurs en même temps qui gouteraient à sa cuisine !




made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 929
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Sam 15 Aoû 2015 - 20:39


it's like a family
Patiente. Elle attendait que la porte veuille bien s'ouvrir. Elle attendait que celle qu'elle considérait comme étant sa fille veuille bien lui ouvrir la porte. Ce qu'elle fit assez rapidement à dire vrai. Elea s'était rapprochée de l'Elfe et elle l'avait prise dans ses bras afin de lui faire un câlin. Etreinte que Histiel avait prolongé. L'avoir tout près de son coeur, cela lui rappelait quand Elea n'était qu'une toute petite fille. Qu'un bambin pas plus grand que son bras. Et elle avait grandi. Et maintenant, elle était presque aussi grande que l'Elfe. Et encore, pour une Elfe, Histiel était d'une taille moyenne. Un poil plus petite que ses congénaires mais bon, elle s'en fichait. "Je savais qu'elles te feraient plaisir." En référence aux fleurs que Histiel lui ramenait. A chaque fois. Elle venait à chaque fois avec un bouquet. Parfois il était un peu plus gros. Parfois, ce n'était que quelques fleurs. Pas de sa faute. Ca dépendait de ce qu'elle pouvait trouver. Et plus elle irait chez elle, moins elle arriverait à retrouver de fleurs. Mais c'était pas bien grave. S'il fallait s'enfoncer un peu plus dans la forêt pour être sûre d'en trouver, alors, elle le ferait. Certes, Elrohir ne serait sans doute peu ravi de savoir qu'elle s'enfonçait dans la forêt simplement parce qu'elle avait envie de trouver des fleurs. Oui. Elrohir l'aurait mauvaise. Nul doute là dessus. Mais bon, il était pas censé savoir qu'elle allait dans la forêt pour les fleurs, non ? Histiel eut une pointe de surprise quand sa fille en vint à lui dire qu'elle avait un invité de dernière minute. Elle se bougea quelque peu sur le côté afin de regarder qui d'autre il pouvait y avoir dans la maison. Quelle ne fut pas sa surprise de voir que c'était Elrohir. Enfin, en même temps, elle n'était pas si surprise que cela. Dans le sens où il était son père de coeur. Tout comme elle était sa mère de coeur. L'un et l'autre étaient très importants pour la jeune humaine et ce n'était pas déconnant de le voir ici. "Mára aurë, mon cher Elrohir." Drôle de relation qu'ils avaient tous les deux. Depuis toujours, elle le considérait comme son frère de coeur. Depuis quelques années, elle avait l'impression que ça changeait. Que leur relation n'était plus la même. Est-ce qu'elle se faisait des idées ? Ou est-ce qu'il y avait un véritable changement entre eux ? Elle n'aurait su dire. Mais c'était étrange. "Je vais bien et toi ?" Ils avaient fini par s'installer à la table et Elea en vint à lui demander si Histiel avait trouvé toutes les plantes dont elle avait besoin. Elle eut un hochement de la tête. Elle se doutait que Elrohir n'allait pas être vraiment ravi d'apprendre cela. Mais elle aurait l'occasion de lui dire qu'elle n'avait rien risqué puisqu'elle n'était pas seule. "Oui, effectivement. J'ai pu faire le plein du lotus sanguin. J'en avait besoin pour quelques remèdes et quelques onguents." avait-elle dit dans un hochement de la tête. "Néanmoins, je n'ai pu récupérer toutes les plantes dont j'ai réellement besoin. Il faudrait que j'aille dans les montagnes. Certaines plantes ne poussent que du côté ouest de la montagne." Et ça pouvait être compliqué de s'y rendre. Parce que ... parce que c'était pas la porte à côté. Parce que c'était pas facile d'accès. Parce que Elrohir ne la laisserait jamais partir seule là-bas, le seigneur Elrond encore moins. "Im me faudra attendre de meilleurs jours pour que je puisse m'y rendre." Autant éviter de prendre des risques. Autant éviter de se faire prendre par la neige ou bien par des orages. Elle saurait se montrer patiente. Pour sûr. Elea leur avait laissé un moment. Elle était repassée dans la cuisine. "Je suis surprise de te voir ici. Cela fait de nombreuses lunes que nous avons pas mangé tous les trois ensemble." Pas de sa faute à elle. Elle était restée clôitrée à Imladris depuis que Elrohir lui avait ramenée Elea. Non pas qu'elle lui en voulait. C'était l'une des plus belles choses qu'il avait pu faire. Et elle était ravie. "C'était prévu ?" lui avait-elle demandé. Sur le fait qu'il était là alors que Elea ne lui en avait rien dit. "Au passage ... avant que tu ne t'inquiètes ... Non, je n'étais pas toute seule. Ton père a craint que je me retrouve seule en dehors des murs." Obligée de se faire accompagner ... Tssss ... Elle n'y pouvait pas grand chose de toute manière. Histiel parut surprise quand Elea en vint à remercier Elrohir par rapport au fait qu'il l'avait aidé. La brune avait penché la tête sur le côté. "Tu cuisines maintenant ? Je pensais que tu te qualifiais comme étant une catastrophe ambulante en cuisine ?" Il était vrai qu'il était pas doué avec ses dix doigts lorsqu'il s'agissait de faire de cuisine. Mais il était doué pour d'autres choses. Comme la forge. Il faisait des choses si merveilleuses ... On ne peut pas toujours être doué partout, n'est-ce pas ? Histiel eut un hochement de la tête. En rapport avec ce que Elea venait de lui dire. Sur le fait qu'elle avait assaisonné le poisson avec du citron. "C'est une bonne chose. Le goût du poisson n'en sera que meilleur." Elle en était certaine même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Dim 23 Aoû 2015 - 16:11

Non mais elle va arrêter de me materner cette petite blondinette ? Je lui jette un regard lassé alors qu’elle attrape une serviette pour essuyer mes cheveux, et c’est avec un soupir de soulagement que je tourne la tête vers la porte lorsqu’on frappe enfin. J’attends qu’Eléa revienne avec Histiel et lui explique ma présence. Un sourire monte sur mes lèvres en la voyant. Qu’elle est belle. Un soupir discret, et je fronce les sourcils en entendant qu’Histiel est sortie de la cité pour aller chercher des herbes. Le monde n’est pas sûr, et maintenant que j’ai entendu ça je vais m’inquiéter pour elle encore plus. Je viens de rentrer en Imladris, et si j’ai déjà la bougeotte, je n’ai pas envie d’en bouger si Histiel doit se mettre en danger dès que j’ai le dos tourné. Je joue avec un fil qui sort de ma chemise et je fais une grimace en voyant que je commence à la découdre. Eléa va me trucider. Vraiment. Comme elle ne regarde pas dans ma direction, je coupe le fil ras et je le laisse tomber sur le sol. Ni vu, ni connu. Oui, ça fait un moment. J’ai beaucoup été sur les routes, ces derniers temps. Il y a eu pas mal de choses à faire au Rohan et au Gondor pour moi, malheureusement. J’ai un peu délaissé ma sœur de cœur et ma fille au profit de chevauchées et de combats contre des orcs. Fort heureusement, je n’ai pas été blessé et je n’ai pas eu à réclamer les soins du moindre guérisseur. Il n’y a eu que quelques écorchures mal placées suite à un chahut avec un ami qui nous as conduits à tomber tête la première dans un buisson de ronces. Rien de bien particulier, si ce n’est que pour retirer les piquants de mes fesses, j’ai eu un peu de mal. J’ai attendu deux jours avec des piquants inaccessibles sans pouvoir m’asseoir, de même que Torgal, qui échangeait des regards et des fou rires avec moi durant tout ce temps, avant de finalement qu’on accepte de se faire examiner par le vieux guérisseur du clan.

Non, ce n’était pas prévu, je réponds à Histiel durant le moment où Eléa s’éloigne dans la cuisine. Je suis passé pour demander son avis à Eléa sur un objet de forge que j’ai fabriqué, et elle m’a gardé préparer le repas, et du coup, pour dîner. Mes talents culinaires ne sont après tout plus à démontrer. Je me rappelle encore de la tête déconfite d’Histiel lorsque, alors que nous n’avions que quelques siècles, elle a tenté de m’apprendre à faire une soupe, et de la façon dont j’ai réussi à la rendre absolument immangeable en ne suivant que ses instructions. Sa remarque sur l’escorte qu’elle avait pour aller chercher ses herbes me tire un sourire. Au fond, même si je ne l’avouerais jamais à haute voix, je suis soulagé d’entendre cette phrase. Père est sage et avisé. Dois-je lui dire combien j’ai insisté auprès de Père avant de partir pour qu’il prenne soin d’Eléa, d’Histiel et d’Elinà ? Non, peut-être pas. La rivalité qui oppose mes deux meilleures amies n’est plus à prouver, et elle a commencé à l’époque où elles ont commencé à travailler ensemble auprès de Père pour apprendre l’art subtil de la guérison, avant de s’envenimer quand elles ont vu que je les appréciais toutes les deux autant. Deux elfes qui se battent pour moi, c’est-il pas beau ? Enfin, Elinà n’a jamais eu d’yeux que pour mon frère, aussi ne l’ai-je jamais considérée comme étant une potentielle épouse.

Eléa revient alors et je lui retourne un regard noir quand elle me donne plus de crédit en cuisine que ce que j’ai fait. Un soupir monte à ma poitrine : Histiel n’a bien entendu pas attendu plus de dix secondes pour prendre la perche au vol et je lui réponds, d’un air boudeur. Non, j’ai juste coupé les légumes. Eléa me donne plus de crédits que je n’en mérite. J’ai été un vrai boulet, à la regarder cuisiner, assit sur la table, les mains dans les poches. Je tire la langue à ma fille avec un air amusé sur les lèvres. Pour ce soir, je compte me tenir un peu mieux, même si… Même si je n’aime pas ça. Ce n’est pas pour rien que je trouve n’importe quel prétexte pour m’éloigner des soirées diplomatiques de Père ! Le citron, c’est bien le truc jaune que tu avais dans la corbeille à fruits ? Oui, parce qu’en plus d’être nul en cuisine, je suis aussi nul en ingrédients. Je sais reconnaitre l’Athelas pour me soigner tout seul quand besoin s’en fait. C’est pas si mal, hein ? En tout cas, ça sent super bon… Mon estomac gronde. Je n’ai rien mangé depuis hier soir. J’étais tellement préoccupé par ma bague…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Ven 28 Aoû 2015 - 9:49

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Elea écoutait Hitsiel avec grande attention, toujours aussi admirative de l’elfe qu’elle était, de ses talents et de ce qu’elle émanait. Il n’y en avait pas deux comme elle, et elle avait la chance de l’avoir eue pour tutrice, pour protectrice et surtout pour mère. A chaque fois qu’elle répondait aux questions, Elea cessait toute activité pour l’écouter, toute ouïe et toujours attentive au maximum. Elea avait toujours été rassurée par sa présence, ce n’était d’ailleurs sans doute pas un hasard qu’elle n’avait jamais été désobéissante avec elle. Elle les regardait discuter dans son coin, l’œil attentif aux faits et gestes, aux paroles et aux regards.  Histiel ne laissait rien transparaitre, cette elfe était bien trop parfaite pour que l’on puisse deviner le fond de ses pensées. Du coup, Elea reporta son attention sur son cher père au travers des jolies fleurs que lui avaient offert Histiel avant de se faire prendre la main dans le sac en pleine œillade par Elrohir. Elle reporta instantanément son attention prétendant arranger les fleurs. Ce fut ainsi également lors du repas, alors qu’Elrohir se seraient sans grand doute passé des regards insistants de sa fille.

Elle les laissa ainsi faire la conversation, soufflant doucement sur sa nourriture pour ne pas se brûler le palais. La jeune humaine se faisait toute petite, comme un petit oiseau venu les observer pendant l’un de leurs repas en tête à tête – qui n’avait jusque là jamais eu lieu – C’était l’occasion pour eux de se retrouver. Ils avaient sans doute bien des choses à dire et Elea ne souhaitait pas interférer dans leur conversation au risque de briser le charme qui opérait. Jusque là elle n’avait encore rien remarqué, mais restait persuadé que la petite étincelle n’allait pas tarder à arriver et lui donner raison après la discussion qu’elle avait eue avec Elrohir. La première perche tendue n’avait pas été un franc succès, couronnée d’abord d’un regard noir de la part de son père, Histiel avait tout de même souhaité développer sur le sujet, intriguée par le fait qu’il s’était également attelé en cuisine pour lui donner un coup de main. C’était vrai, il avait eu du mal mais l’avait quand même fait et voulait souligner là cet acte de bravoure. Non elle n’était pas en train de vendre son père, elle amenait juste la lumière sur sa personne. Sur ces mots, elle les invita à commencer à manger et leur souhaita un bon appétit.

Tout semblait bien se dérouler mais c’était sans compter son père qui vint tout gâcher en minimisant ses actes et détériorant le travail qu’il avait fourni alors qu’il avait fait l’effort de s’appliquer à sa tâche. Qu’il le croie ou non, c’était déjà beaucoup. Elea serra les dents, lui lançant un regard insistant alors qu’il était en train de s’enfoncer. Elle ne savait pas s’il l’avait remarqué, quoi qu’il en soit elle n’était pas au bout de ses peines car Elea manqua de s’étouffer lorsqu’il demanda si le citron était le « machin jaune »  histoire d’en rajouter une couche. Avalant de travers, elle toussa un bon moment, tapant sur son sternum pour tenter de faire passer le traumatisme qui la faisait presque larmoyer des yeux. Elle s’éventa avant de prendre l’hydromel à ses lèvres et de vider son verre d'une seule traite.

« Je vais bien… S’étrangla t-elle. C’est…. le citron….c’est... acide ! »

Elea recommença à manger une fois que tout fut correctement descendu, savourant chaque bouchée sans perdre une miette des regards de ses deux invités. Elea relança d’ailleurs la conversation, sans doute ayant perturbé le fil de ce qu’il se disait alors qu’elle avait avalé de travers.

« Nous devrions faire un repas pour ton anniversaire Histiel ! »

Puisque ce jour là arrivait à grand pas et qu’elle ne savait pas combien de temps Elrohir allait rester, si elle sollicitait son aide pour faire plaisir à Histiel il ne pourrait pas repartir de si tôt, n’est ce pas ? Elea le savait capable de fuir face à la vague de sentiments qu'il éprouvait, elle ne le laisserait pas tout gâcher.La jeune Elea étira un grand sourire adressé à sa mère adoptive, imaginant déjà la soirée dressée à son honneur avec des musiciens et autres artistes venus pour animer et les divertir. Ainsi la jeune femme reporta son attention sur Elrohir après avoir avalé les quelques légumes qu’elle avait enfourné dans sa bouche.

« T’en penses quoi ? Tu pourrais me donner un coup de main ! » Suggéra t-elle

Ça pouvait être autant en petit comité comme ils le faisaient maintenant ou bien  ils pouvaient inviter d’autres personnes pour que la fête soit plus importante. le tout était de prévoir et de bien organiser l’événement de telle sorte que tout se passe bien. Elle espérait alors compter sur le bon sens d’Elrohir pour l’aider à préparer tout ceci.

« Nous pourrions inviter d’autres personnes ! Mais je crains que mon salon soit trop petit pour accueillir plus de deux personnes, alors il faudrait voir pour une table extérieure ! »


made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 929
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Ven 4 Sep 2015 - 18:21


it's like a family
Depuis combien de temps elle n'avait pas passé un moment avec Elrohir ? Histiel n'aurait su réellement dire. Trop longtemps. Bien trop longtemps selon elle. Elle n'aurait su réellement dire depuis combien de temps. Elle avait pu échanger quelques dîners, de manière épisodique, quand Elrohir revenait sur Imladris. Mais c'était rare mine de rien. Rare parce que ... Et bien, parce qu'il était souvent sur la route. Il était souvent loin d'elle. Est-ce que ça la chagrinait ? Oui, mais elle n'y prêtait pas trop attention à dire vrai. Non, c'était comme ça. Elle restait sur Imladris, à s'occuper de la jolie petite Elea. Et maintenant qu'elle était grande, maintenant qu'elle était adulte, ou presque, Histiel allait pouvoir reprendre la route, également. Trop longtemps qu'elle n'avait pas fait ce qu'elle aimait faire. C'est à dire s'en aller sur la route, s'arrêter à quelques endroits pour soigner les pauvres humains qui auraient pu avoir besoin de son aide. Trop longtemps qu'elle n'avait pas été du côté d'Esgaroth. Et même si ce n'était que désolation, même s'il n'y avait pas grand chose là-bas pour elle, y retourner pour faire le bien comme elle avait l'habitude de le faire, oui, ça lui manquait. Mais bon, elle se disait que ça ne serait pas du goût d'Elrohir et qu'il ... Et bien ... qu'il l'empêcherait d'aller sur la route. Pour sa sécurité. Elle savait qu'il n'aimait pas trop qu'elle quitte les murs d'Imladris. Mais comme elle le disait si bien. Tout ce qu'il ne savait pas ne pouvait pas lui faire du mal, non ? "Je me doute. Mais ça serait bien si tu pouvais venir nous voir un peu plus régulièrement." avait-elle dit dans un hochement de la tête. Ca pouvait être bien. Effectivement. Mais peut-être que ce n'était pas là le souhait d'Elrohir. Peut-être qu'il préférait être loin d'elles. Elle en doutait mais bon. Elea s'était quelque peu éloignée, se dirigeant vers la cuisine. Elrohir lui en avait profité pour lui dire ce qu'il faisait là. C'était pas prévu. Il était passé lui lui demander son avis. Il l'avait fait. Elle en avait profité pour l'inviter. Et les voilà donc tous les trois. "Je crois que tu es passé au bon moment alors." Et elle avait souri. "C'est bien que tu sois resté et que tu ne sois pas parti. Ca fait plaisir." Vraiment plaisir. Histiel lui avait énoncé qu'elle s'était attardée à l'extérieur des murs d'Imladris. Elle avait vu le visage de son frère de coeur se déformer tandis qu'elle lui en parlait. Mais il avait été, semble-t-il, rassuré d'apprendre qu'elle n'était pas partie toute seule. "Un peu trop sage peut-être. Je n'étais pas bien loin. Et les Orcs ne se rapprochent pas autant de la cité. Ils ne sont pas fous. Certains sont peut-être suicidaires mais je n'ai rencontré que peu d'Orcs ou bien de Trolls se rapprochant autant de la cité." Y'avait toujours quelques curieux. Mais de là à trop se rapprocher. Non. Quand même. De toute manière, elle lui avouerait pas, mais elle repartirait. Avec ou sans escorte d'ailleurs. Sans, ça serait mieux parce qu'elle n'aimait pas avoir des gens dans son dos. Des gens qui l'épiaient et qui regardaient ses moindres faits et gestes mais bon. C'était comme ça. En tout cas, Elrohir avait aidé à préparer le repas et franchement, c'était étonnant. Elle se rappelait de cette soupe trop salée qu'il avait tenté de faire une fois. Horrible. Et pas qu'un peu. Juste immangeable. Il y avait eu d'autres fois. Et c'était franchement pas réussi. Là, elle espérait ... Et bien, elle espérait que ça serait mieux cette fois-ci. Juste du découpage de légume. "C'est déjà mieux que rien. T'as participé quand même." avait-elle dit dans un hochement de la tête. "J'espère que tu as bien retenu les conseils qu'elle a pu te donner." Elle avait jeté un regard en direction d'Elea, tout en souriant. Combien de fois elle avait tenté de lui apprendre quelques petits trucs au niveau de la cuisine. Elrohir parla du citron. En fait, il savait pas vraiment que c'était du citron et la jeune humaine s'étrangla. Avait-elle avalé de travers ? Alors, tout de suite, Histiel s'était levée et s'était rapprochée. "Hé, hé, doucement. Manquerait plus que tu nous quittes avant l'heure." La perdre serait ... un vrai déchirement. Histiel essayait de ne pas trop y penser à dire vrai. Elle savait qu'un jour la mortalité rattraperait Elea. Et ça lui fichait les boules, en quelque sorte. Elle n'avait pas envie de la voir partir. Mais elle ne pourrait rien faire, pour autant, afin de la garder auprès d'elle. Les humains trépassaient. Pas les Elfes. Hormis s'ils étaient touchés par le chagrin ou bien par les armes. Histiel s'était installée tandis qu'Elea proposait de faire un repas pour son anniversaire. Elle pencha la tête vers la droite, puis vers le gauche. "Pourquoi pas ? Ca pourrait être bien. Mais pas un gros comité." avait-elle dit en secouant la tête. "C'est mieux en petit comité, oui." Après, s'ils voulaient lui faire une méga fête, elle ne leur en tiendrait pas rigueur. Mais bon, petit comité, ça serait mieux, bien mieux. Elea souhaitait qu'Elrohir lui file un coup de main. Histiel avait tourné la tête vers lui. "J'espère que tu ne vas pas filer à l'autre bout de la terre." avait-elle dit en récupérant sa fourchette et en commençant à manger les petits légumes préparés par Elrohir. Et Elea également. Il fallait qu'elle goûte le poisson également. Mais à part. D'abord manger les petits légumes. Et après, quelques bouchées au niveau du poisson. Ca lui permettrait de se faire une meilleure idée. Elea avait fini par dire que ça serait trop petit de faire ça chez elle. Du moins ... Et bien, s'ils invitaient d'autres personnes. Histiel se contenta d'hausser les épaules. "Tout dépend de combien de personnes tu souhaites inviter également." Histiel avait porté à sa bouche un morceau de poisson. "Très bien cuit. Et le citron relève bien le goût." Sa fille avait fait un bon travail. Y'avait pas à dire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Sam 5 Sep 2015 - 19:07

Ha ça, si jamais un regard avait pu tuer, autant dire que je me serais fait foudroyer par le regard de ma chère fille. Alors, j’essaie de ne pas trop la regarder. Parce qu’au fond, elle en fait trop. Elle me dépose les fesses sur un piédestal dont je ne suis pas certain de vouloir voir la couleur. Non, vraiment pas. En fait, c’est même plutôt tout le contraire. Je suis parfaitement bien à ma place d’elfe, d’elfe simple et adorable. Et puis, en près de deux mille cinq cent ans que je côtoie Histiel, elle a déjà eu affaire à mes talents de cuisiner à maintes et maintes reprises. Alors, Eléa n’a pas à essayer de me faire paraitre meilleur que je suis. Elle connait déjà tout de moi. Mon regard se tourne vers Histiel durant une seconde et je lui tire la langue avant de me baisser vers mon repas. Donc, il y a mes légumes – en espérant qu’en les touchant je ne les ai pas empoisonnés – le poisson d’Eléa et … Mais, il est où le machin jaune ? Je ne le vois pas. Avec ma fourchette, je fouille dans le plat pour chercher le morceau jaune, mais je ne le trouve pas. Je décide d’enfoncer un peu le clou de mon ignorance culinaire tout en envoyant un sourire à Histiel : Si toi tu n’as rien pu m’apprendre malgré les heures et les heures que tu y as passé, alors personne ne peut rien pour moi. Je suis condamné à manger du lembas jusqu’à ce que quelqu’un me prenne en pitié et me fasse à manger. Je laisse échapper un petit rire et je hausse les épaules, amusé. Eléa va me hurler dessus. Enfin, elle attendra qu’Histiel soit partie, je pense. Mais, je sens que je ne vais pas passer un très bon quart d’heure. J’ai toujours eu du mal à comprendre pourquoi et comment les gens pouvaient cacher une partie d’eux-mêmes aux autres. Moi, je suis une catastrophe et… C’est comme ça. Tant pis pour ceux et celles qui ont encore de l’espoir.

Mais, voilà que le sujet de la conversation change. Il est vrai que l’anniversaire d’Histiel est dans un mois environ. C’est peu. Très peu. Mais, j’ai déjà ses cadeaux. Qui sait ? Peut-être qu’on pourra le fêter tous ensemble, comme à l’époque : autour de la table, chez Père. On sera tous là, installés dans les chaises. Elladan se chamaillera avec Arwen. Moi j’embêterais Elinà et Histiel en les mettant en concurrence l’une avec l’autre. Ah ça, c’est un peu ma faute si elles ne s’apprécient pas plus que ça, ces deux-là. Mais, un jour je réussirais à les réconcilier. Et puis, il aura Père. La place de Mère sera vide, par contre. Mamie sera là, et elle nous fera rire comme pas possible avec ses anecdotes. Celeborn sera installé à l’autre bout de la table, avec son sérieux habituel, et il offrira à Histiel une de ces choses absolument affreuses qu’il sait si bien fabriquer. Parfois je remercie réellement Ilùvatar de n’avoir jamais eu l’idée folle de transmettre le goût artistique absolument ignoble de mon grand-père. Je m’estime heureux de pouvoir forger sans que cela ne ressemble à rien. Sinon, on peut partir, tous les trois. Faire un voyage en famille. Penser à ces jours heureux m’a rendu légèrement amer. Un anniversaire n’est pas heureux si Mère n’est pas parmi nous. J’ai envie de partir, soudainement. De m’enfuir. De m’éloigner de ces lieux. En Lorien ? Changer d’air ? Comme ça, il n’y aura pas grand monde, si Histë veut un anniversaire en toute intimité.

Avec tout ça je n’ai pas encore goûté le plat. Je plante ma fourchette dans un légume et le porte à mes lèvres. Histiel dit justement que le citron – que je n’ai toujours pas trouvé – relève bien le goût. Mon regard se porte sur elle et je coupe un bout de poisson pour tenter l’expérience aussi. Alors… Voyons… goûtons. Je porte le morceau de poisson à mes lèvres et en laisse la saveur envahir mes papilles. Mmmh. Oui, c’est bon. Fais attention, Eléa, je vais finir par te vendre à un mari contre quelques chevaux si tu continues comme ça. Tu prends de la valeur avec des plats pareils… Elle sait très bien que je me moque d’elle. Je suis un elfe, nous portons une attention particulière à l’amour, et à ce lien qui unit deux cœurs, bien plus qu’à ce que la politique pourrait nous apporter dans l’union de deux êtres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Mar 8 Sep 2015 - 13:16

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Si Histiel avait remarqué qu’elle s’était étouffée, Elrohir lui s’enfonçait davantage en se mettant à la recherche du machin jaune dans son assiette. La jeune femme étira un large sourire à sa mère pour la rassurer de son état. Elrohir avait raison, elle ne pouvait pas plus lui apporter un apprentissage que les autres qui avaient tenté par le passé, néanmoins Elea voulait qu’il montre qu’il n’est pas totalement borné et capable de faire certains efforts tout comme tenter sa chance avec Histiel. Le repas avait commencé dans la bonne humeur, Elea profitait d’avoir ses deux parents réunis pour parler de projets, notamment l’anniversaire de sa chère mère qui arrivait. Cette dernière ne semblait pas emballée par une grande fête, comme elle aurait pu s’en douter, ce à quoi Elea répondait avec un doux sourire. En petit comité serait tout autant de bons souvenirs, voire leur ouvrir plusieurs possibilités d’organisations, comme le proposait Elrohir et aller jusqu’en Lorien.

Le dernier voyage en famille qu’elle a fait s’était soldé par un véritable échec entrainant la mort de ses deux parents de manière tout à fait cauchemardesque. Elea déglutit, essayant de mettre de côté les images qui lui revenaient et qui hantaient ses cauchemars. L’envie de voyage faisait en sorte qu’elle ne se laisse pas submerger, néanmoins une crainte restait au fond d’elle que le motif se reproduise. Ce qui la ramenait à la réalité c’était que ses parents étaient des elfes, non des humains, Elrohir était habitué aux routes et elle savait qu’elle ne risquait rien tant qu’elle était avec eux. Son regard s’était perdu quelques instants avant qu’elle ne papillonne des paupières et relève la tête avec un large sourire.

« Oui ! Ce serait une bonne idée !! »

Rien qu’à l’idée de voir où vivait Galadriel la motivait, sans doute ferait elle ses bagages dès le lendemain. Elle avait tant entendu parler de la Lorien par sa grand-mère, mais les descriptions qu’elle lui avait faites ne lui avait jamais permis d’imaginer à quoi ressemblaient ces lieux. Les voir enfin en vrai lui permettrait de se faire de bons souvenirs, d’autant plus s’ils étaient là bas pour fêter l’anniversaire d’Histiel…en famille. Oui c’est ce qu’ils étaient, et juste l’entendre dire de la bouche de son père l’avait rendue heureuse pour on ne sait quelle raison. Elea était contente d’être avec eux, autant en cette soirée qu’à l’approche de ce voyage qui allait rapprocher ses deux parents. Elea envisageait déjà de les laisser profiter l’un de l’autre et tenir compagnie à sa grand-mère. Ca leur serait bénéfique de se voir dans un autre contexte qu’Imladris.

La jeune femme étira un large sourire niais avant de prendre une bouchée de légumes, dégustant le plat qu’elle avait préparé avec soin aux côtés de son père. Celui-ci semblait tout autant apprécier et ne se priva pas d’en faire une petit boutade en lui avouant que sa dote avait pris de la valeur et venant de la bouche d’un elfe c’était réellement comique. Elea étouffa un rire et joua le jeu ;

« Me vendre à un mari ? Oh mais non tous mes rêves du grand amour s’effondrent !! » Fit elle faussement triste.

Le reste du repas se déroula dans cette même bonne humeur, Elea s’était perdue dans ses pensées de voyage. Oh il n’y avait pas que la Lorien qu’elle désirait voir plus que tout, elle avait déjà soumis l’idée à Elrohir plusieurs fois d’aller jusqu’à Laketown mais la destination ne serait sans doute pas prioritaire étant donné le peu de choses qu’il y avait à voir là bas. Elea avait néanmoins besoin de renouer avec ses racines humaines, afin de se rappeler que le temps lui était compté si l’on comparait à celui de ses parents. Plus les jours défilaient plus elle ressentait cette différence sans réellement pouvoir en définir les contours, elle avait tellement grandi et ils ne changeaient pas. Elea se demandait si la confusion leur était aussi importante car ils avaient toujours l’air de la voir plus jeune que ce qu’elle n’était. Quoi qu’il en soit, la jeune femme effaça ces pensées de son esprit, profitant du moment présent tout en admirant leurs larges sourires. Elle les laissait discuter, écoutait avec attention la conversation mais se contentait de manger silencieusement.

Jusqu’à ce qu’ils aient fini leurs assiettes, Elea se leva pour les débarrasser en emmenant la vaisselle dans la cuisine. Elle entreprit de préparer le dessert, prenant son temps pour les laisser encore tous les deux et espérer qu’Elrohir essaierait de tâter un peu le terrain concernant sa relation avec  Histiel  sans faire plus de dérapages qui la feraient s’étrangler une nouvelle fois de plus belle. Elea avait confiance en lui, après tout il avait suffisamment d’âge, elle n’avait aps grand-chose à lui apporter si ce n’était son soutien.


made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 929
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Dim 13 Sep 2015 - 20:50


it's like a family
Désespérant. Elrohir cherchait, dans son assiette, quelque chose de jaune. Le citron. Histiel avait secoué quelque peu la tête, amusée par tant de bêtise. Ah, il était comme ça ce cher Elrohir. Le ridicule ne tue pas, comme on le dit si souvent. Et pour preuve. "Le machin jaune, comme tu l'appelles ... C'est du jus de citron. Tu n'as pas le citron en entier dans ton assiette." Histiel secoua la tête. Bien qu'ils auraient pu le faire. Mettre un citron complet. Ou bien quelques rondelles de citron ici ou là, histoire de donner encore plus de goût au poisson. Oui, c'était une idée comme une autre. Mais c'était à se demander si ... Et bien, à se demander ce que Elrohir aurait pu en faire à dire vrai. Est-ce qu'il aurait pressé le citron ? Est-ce qu'il l'aurait mangé comme ça ? Bonne question. En tout cas, ouais, niveau cuisine, c'était pas ça. Mais alors clairement pas ça du tout. Histiel avait quelque peu secoué la tête. Il était terrible mine de rien. Elle avait eu un sourire amusé tandis qu'il ajoutait que le lembas serait sa nourriture pour l'éternité, sauf si quelqu'un prenait pitié de lui et qu'il lui faisait à manger. "Au lieu de parcourir le monde, il va te falloir te trouver une femme." C'était la seule solution pour qu'il puisse manger autre chose que du lembas. "Et encore, il faudra que tu trouves quelqu'un qui sache faire la cuisine. Et varier les plats. Sans quoi, tu risques souvent de manger les mêmes choses." Loin de se douter qu'à ce moment là le coeur d'Elrohir battait déjà fort pour celui d'Histiel. Quant au sien ... Il y avait des moments où elle avait l'impression de voir Elrohir autrement que de la manière dont elle l'avait toujours vu. Pendant des siècles et des siècles, il avait toujours été ce grand frère avec lequel elle avait pu être élevée. Et puis, ça avait fini par changer quelque peu. Elle ne savait pas trop pourquoi. Elle ne savait pas trop comment non plus. Mais oui, il y avait des jours où elle sentait que c'était différent. En quoi, elle ne savait pas trop. Et elle ne savait pas pourquoi de tels changements. Peut-être que c'était juste un tour de son esprit. Elle n'en savait rien. En tout cas, changer de sujet en parlant de son prochain anniversaire et de ce qu'ils pourraient faire, oui, c'était un bon sujet de conversation. Un anniversaire en petit comité, c'était ce qu'elle préférait à dire vrai. C'était mieux. Bien mieux. Et voilà qu'Elrohir proposait qu'ils partent tous les trois, faire un voyage. Elle avait posé sa fourchette, regardant Elrohir. C'était pas une mauvaise idée mine de rien. Ca pourrait être pas mal à dire vrai. Elea approuvait également. "Va pour le voyage alors. La Lorien est une bonne destination. Cela fait si longtemps que je n'ai eu l'occasion de franchir la forêt d'or." Un de ses surnoms. Histiel hocha de la tête, à nouveau. "Je pense qu'on peut valider un petit séjour au sud." Oui. Ca serait sympathique. Et pas qu'un peu. Histiel en vint à froncer quelque peu des sourcils tandis que Elrohir disait, sans doute sur le ton de la plaisanterie, qu'il la vendrait contre des chevaux si elle continuait à faire aussi bien la cuisine. Il plaisantait. Elle le savait. Mais on plaisantait pas avec ce genre de choses. "Je crois que j'ai un droit de regard également. Et je ne suis pas certaine d'accepter de la vendre comme tu le dis si bien. C'est cruel et méchant." Et elle lui tira la langue. Jamais. Oh que non. Ca n'arriverait pas. Pour sûr. Assiettes vides, pour Histiel, comme pour Elrohir, Elea avait entrepris de débarrasser tout cela. Elle avait l'impression que ça faisait une éternité qu'elle était là, avec Elea et Elrohir. Ca faisait du bien de se retrouver tous les trois. C'était certain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Ven 18 Sep 2015 - 20:04

Du jus de citron ? Sans couleur ? Je fixe encore une fois mon assiette, penaud, avant de hausser les épaules. Très bien, je vais pouvoir gouter à tout ça alors. Je plonge ma fourchette dans mon assiette et déguste le plat. Ha ça, j’aimerais bien savoir cuisiner. Mais, voilà qu’Histiel met sur le terrain mon mariage futur. Je tourne au rouge vif et me tourne légèrement sur le côté, un air tout à fait innocent sur mes traits. Et si je mets les pieds dans le plat quand il s’agit de cuisine, quand il s’agit de mes sentiments pour Histiel, on peut dire que c’est encore pire que ça. Bof, pour ça il faudrait déjà qu’une elfe veuille de moi. Je soupire et croque dans un légume avant de continuer : Et, le plus difficile, ça serait que moi je veuille d’elle. Je suis difficile quand il s’agit des femmes, tu sais. Et, la cuisine n’est qu’un des nombreux talents qu’elle devra posséder. Je continue à manger et je tourne mes yeux vers Histiel : Il faudra aussi qu’elle soit bonne guérisseuse. Qu’elle comprenne ma phobie des grenouilles. Qu’elle soit taquine. Que son sourire me fasse sourire aussi. Sans m’en rendre réellement compte – ou alors peut être en le faisant totalement exprès – je décris Histiel, là. Mais, je finis par changer de sujet, pour parler de voyages. La Lorien, ou bien le sud, au Gondor, où je sais que je serais bien. Avec Histiel et Eléa, ça pourrait être encore mieux, et d’ailleurs, Histiel semble adhérer aux idées. Elle a besoin de voyager, je le sais, mais… Entre les attaques de pirates au sud, et les orcs sur les routes un peu partout, je ne suis pas sûr d’être prêt à la laisser se balader à nouveau sur les routes comme si tout allait bien. Il me serait trop douloureux de la perdre. Vraiment trop.

Le ventre plein, je menace Eléa de la vendre si jamais elle continue à faire autant la cuisine comme il le faut. Mais, la réaction d’Histiel me fait lever les yeux au ciel. Non mais elle pense quand même pas que je suis sérieux. Je croise les bras et l’observe, un air un peu perplexe sur mes traits, jusqu’à ce qu’elle en vienne à me tirer la langue. Attention, je vais la couper ta langue si tu continues. Et je lui tire moi-même la langue ensuite avant de me lever et de faire le tour de la table, pendant qu’Eléa nettoie la table et s’éloigne dans la cuisine. Je m’adosse à la fenêtre et je croise les bras pour observer Histiel avant de soupirer un coup Je ne suis pas sérieux. On va pas la vendre. Je fais mine de réfléchir quelques secondes et continue : Enfin, pas tout de suite. Elle peut pendre encore un peu de valeur. Heureusement qu’il y a la table entre Histiel et moi – et c’est bien pour ça que je suis parti, parce que je sais très bien que je risque ma peau en disant ce genre de choses face à cette chère maman poule.

Au bout de quelques minutes, alors qu’Eléa revient dans la pièce, je décide de laisser la mère et la fille profiter l’une de l’autre. J’ai eu Eléa pour moi pendant un moment, et je suis certain qu’Histiel appréciera de se retrouver avec sa fille durant quelques heures sans m’avoir sur le dos pour dire des bêtises et pour casser tous les moments les plus intimes et tendres. Et oui, c’est tout à fait mon genre. Je suis incapable d’être sérieux plus de trois minutes, et je gâche tout. C’est bien pour ça que je ne suis pas tout à fait certain de savoir quoi faire face à Histiel. Non, je ne suis pas sûr d’être prêt à grandir à ce point. Mais, d’un autre côté j’en ai désespérément besoin. Bon, c'est l'heure de la vaisselle. Je vais vous laisser. C'est un truc de filles ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Jeu 24 Sep 2015 - 15:57

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

Le repas s’était plutôt bien passé, mis à part quelques gaffes venant d’Elrohir, la jeune femme était satisfaite de ce petit diner. Entre les rires, les projets et le bon repas, leurs retrouvailles en famille étaient toujours plus agréables au fil des années et au fur et à mesure qu’un véritable lien familial s’était crée. Même si ses deux protecteurs ne formaient pas un couple, elle n’avait jamais eu de problème à les considérer comme tel. Elea se demandait dès lors si sa venue n’y était pas non plus pour quelque chose alors qu’elle avait été un prétexte de plus pour l’un et pour l’autre de se revoir aux retours d’Elrohir en Imladris. Ils avaient l’air d’avoir apprécie son repas en tout cas et Elea fut enfin récompensée de ses efforts en les voyant se régaler. Puisqu’ils parlaient de la marier, elle se demandait si son futur mari apprécierait autant sa cuisine qu’eux. Un pensée qui étira un petit sourire en coin sur les lèvres de la jeune musicienne tandis qu’elle entreprenait de débarrasser. Elea empilait tranquillement les assiettes jusqu’à ce que la voix de son père la stoppe dans son élan. Les laisser entre filles ? N’était ce pas plutôt une manière polie de dire « je vais déguerpir ? » Elle ne le connaissait que trop bien et dès lors et permit de lui interdire tout mouvement qui impliquait qu’il ne s’en aille et qu’elle ne puisse plus le rattraper.

« Heu non tu restes là ! » Fit-elle sur un ton faussement plaisantin

Hors de question qu’il se mette à fuir une fois de plus, qui sait s’il reviendrait ? Elea ne souhaitait pas qu’il s’en aille alors qu’elle faisait out ça pour les réunir aussi, vaisselle à faire ou pas. Elle chercha rapidement un prétexte pour l’occuper et lui mit dans les mains assiettes et couverts pour qu’il s’occupe de les installer sur la table le temps qu’elle prépare la suite.

« Tiens mets les couverts pour le dessert ! »

Elle s’occuperait de la vaisselle plus tard puisqu’Elrohir ne semblait pas vouloir profiter qu’elle s’éclipse pour parler un peu plus avec Histiel. Elea adressa un large sourire à Elrohir avant qu’il ne se transforme en grimace lorsqu’Histiel détourna le regard.

« Mais qu’est ce que tu fais là ? Le but n’est pas de t’éloigner ! » Lui chuchota t-elle en serrant les dents.

Elle laissa Elrohir s’occuper de la tâche qu’elle venait de lui donner avant de retourner à son gâteau aux arômes de fruits rouges une fois la table débarassée. Tout en jetant des coups d’oeil pour s’assurer qu’Elrohir ne s’enfuyait pas par la fenêtre, elle découpa le gâteau en plusieurs parts égales, veillant à ne pas trop l’abîmer. Elle revint alors, son chef d’œuvre joliment servit et qu’elle posa sur la table. Elle en était fière, ça se lisait sur son visage. Histiel lui avait appris de nombreuses choses en cuisine et Elea était ravie de les mettre en pratique  pour lui permettre aussi de ravir les papilles de sa mère en retour. Ces instants là lui avaient été précieux, Elea avait toujours voulu apprendre vite pour être en mesure de se montrer utile et pour prouver qu’elle n’était plus cette fillette abandonnée et sans défense.

« Tiens avec ça je vais prendre de la valeur ! » Fit-elle à Elrohir en plaisantant.

Elle s’installa après leur avoir servi une part chacun sans oublier la sienne et reprit place en leur souhaitant une bonne dégustation. Un regard à l’un et à l’autre, le sourire de la jeune femme s’étira davantage et relança la conversation sur ce fameux voyage qui l’enchantait énormément. Depuis le temps qu’elle souhaitait voyager un peu, voilà qu’elle avait une belle occasion de découvrir d’autres lieux.

« Quand partirons nous ? »



made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 929
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Sam 3 Oct 2015 - 18:10


it's like a family
Histiel avait secoué la tête. Il ne pensait pas qu'il arriverait à se trouver quelqu'un. Ou alors, il l'avait déjà trouvée mais il ne voulait pas l'avouer. Il lui parla de tout ce que l'Elfe qui pourrait faire battre son coeur devait avoir. Qu'elle sache cuisiner. Qu'elle soit bonne guérisseuse. Qu'elle ne l'embête pas avec les grenouilles. Qu'elle n'ait pas sa langue dans sa poche, enfin, pas sage, d'humeur taquine comme il lui disait. Et un sourire contagieux. "C'est presque moi dis donc mon cher ! Sauf pour les grenouilles. Je ne comprends toujours pas cette peur irraisonnée pour les grenouilles. Comme si elles allaient dominer le monde." Elle secoua la tête. "Bon, d'accord, j'avoue que ce ne sont pas les créatures les plus belles au monde. Mais de là en avoir peur ..." Elle n'irait pas jusqu'à dire que c'était stupide. Mais oui. C'était ... Il n'avait pas à avoir peur de ces créatures. Non. Ils changèrent de sujet. Parlèrent d'autre chose. De voyage vers la Lorien pour l'anniversaire de la belle. Ca pourrait être bien. Ils partiraient tous les trois. Un petit voyage. Elle savait qu'Elea attendait cela. De partir. De faire un tour du monde. Après tout, elle avait dû les entendre parler de leurs précédents voyages. Quand elle n'était pas encore dans leur vie. Histiel n'irait pas jusqu'à dire qu'elle était une nomade. Mais oui, d'une certaine manière, elle avait souvent été sur la route. C'était comme Elrohir. Un grand nomade. Il se passait des fois des années et des années, enfin, plutôt des décennies, avant qu'ils ne se revoient. Et là, depuis l'entrée d'Elea dans leur vie, ça avait changé. Ils se voyaient plus souvent. Se disputaient plus souvent également, mais ils ne restaient jamais fâchés bien longtemps. En tout cas, sur le ton de la plaisanterie, Elrohir en était venu à lui dire qu'il pourrait très bien lui couper sa petite langue. "Essaie donc. Mais moi muette, je pense que tu t’ennuierais bien vite. Avec qui tu pourras te disputer, hein ?" Personne. Enfin, il trouverait bien. Mais oui, il s’ennuierait rapidement. Après cela, Elrohir était prêt à partir. Enfin, à les laisser ensemble. Parce que ... parce qu'il n'avait pas envie de faire la vaisselle. Histiel avait posé ses deux mains au niveau de ses hanches et avait penché la tête sur le côté. "C'est peut-être un truc de filles comme tu le dis, mais cela ne veut pas dire pour autant que tu es exonéré de faire la vaisselle. T'as le droit de mettre la main à la patte également." Bon, ok, c'était vache parce qu'il avait déjà aidé à préparer le repas. Mais il pouvait également aider pour la vaisselle. Elea avait une meilleure idée et elle lui confia les couverts pour le dessert. Après quelques minutes, Elea était revenue vers eux avec le dessert. Histiel avait eu un hochement de la tête. "Oh, c'est magnifique Elea." C'était très joli. Vraiment très joli. "Je constate que tu as bien retenu les leçons." Elle s'était levée pour venir lui faire un câlin. Ouais. Pour lui faire comprendre que Histiel était fière d'elle. Très fière. L'Elfe avait fini par s'installer à nouveau, prête à prendre une première bouchée de ce dessert. Elea relança le sujet du prochain voyage qu'ils pourraient faire. "Et bien, j'aurais tendance à dire qu'il ne faudrait pas tarder à partir. Le temps d'arriver ... Bon, on est peut-être large. Mais on ne sait jamais ce qu'on peut trouver sur la route." Une tempête pouvait les bloquer. Ou ils pouvaient se retrouver attaqués ... Enfin, elle n'espérait pas mais bon. Chaque voyage n'était pas de tout repos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 614
♦ RÉPUTATION : 1708
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà & Adrahil & Nàriel
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Mer 21 Oct 2015 - 11:46

La remarque d’Histiel me tire un sourire narquois et je hausse les épaules. C’est une phobie. Ça ne s’explique pas. Et je crois que je ne préfère pas l’expliquer. Parce que sinon, je vais encore passer pour un crétin qui a peur de trucs ridicules. C’est peut être ridicule pour les autres, mais pas pour moi. Et, franchement je préfère faire face à un troupeau d’orcs qu’à une seule petite grenouille. Et oui.

Bon, visiblement, ces dames souhaitent ma présence encore un moment. Je n’ai pas le choix, je dois donc rester. Hors de question de me les mettre à dos toutes les deux en même temps. C’est que je tiens à ma survie moi ! Une femme, passe encore, mais alors deux ? Non merci ! J’espère que je pourrais éviter de faire des gaffes encore quelques minutes, parce que tout s’est bien passé pour le moment. Il serait vraiment dommage que je ruine tout en sortant une ânerie plus grosse que moi. Enfin… Bien passé, sauf cette histoire de citron. Comment est ce que je pouvais savoir moi, hein ? Impossible quand on ne sait même pas à quoi ça ressemble réellement un citron. Enfin, si c’est le truc jaune. Un peu ovale. Alors, le voir totalement disparaitre dans le plat, ce n’était tout de même pas facile à deviner hein !  En tout c as, ma corvée de vaisselle me fait lever les yeux au ciel. Très bien, si elles veulent m’attacher à un évier, mais ce sera à mes conditions. Autant dire que je ne vais pas y rester longtemps. Un grand sourire sur les lèvres, je lève les bras en signe de reddition : Très bien, très bien.

Je me retrouve donc, un sourire un peu crispé sur les traits, avec les couverts pour le dessert dans les mains, et je les dépose donc sur la table avec leurs petites assiettes, tout en évitant le regard noir d’Eléa. Et ses petites remarques sur le but de la soirée, que je n’ai certes pas oublié, mais pour lequel je ne suis pas tout à fait certain de savoir m’y prendre. On ne passe pas trois mille ans à s’éloigner de tout et à fuir toute relation un tant soit peu construite – en dehors de ce que je partage avec mon frère bien sûr – pour savoir du jour au lendemain s’y prendre. Zut à la fin. Eléa ne comprend vraiment pas comment je fonctionne moi. Il me faut du temps. Beaucoup de temps. Trois ou quatre mille ans de plus ? Oui, ce serait bien. Mais je sais roh lala. Boudeur ? Un peu. Je finis par me laisser tomber sur ma chaise, une fois la table mise, les coudes sur la nappe, le menton dans les mains, et je regarde fixement la cuisine. Maintenant qu’elle a parlé de dessert, j’ai bien envie de le voir, moi ! Whaaaa. Y’a pas à dire, c’est superbe. Oui, je pourrais avoir un ou deux chevaux de plus en te vendant. Et des purs race en plus. Bon, Histiel n’apprécie pas ma blague, je le sais mais tant pis. J’y suis j’y reste. Un mearas peut être même. Mais bon, je n’arriverais jamais à monter dessus alors…

Le sujet d’un voyage prochain arrive sur le tapis et j’écoute les deux demoiselles parler des détails. Oh, la saison est encore belle. On a le temps avant que les tempêtes de l’automne ne viennent nous embêter. Et puis, je dois au moins passer quelques jours à Imladris sans quoi Père m’en voudra de faire encore une fois le courant d’air sans même passer du temps avec lui… Un sourire et puis. On a le droit de goûter le dessert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa] Lun 2 Nov 2015 - 20:16

crazy little thing called love

Tale as old as time, true as it can be. Barely even friends then some body bends. Unexpectedly.

L’elfe qu’avait décrit Elrohir comme étant sa femme potentielle était tout à fait Histiel. Elea s’était demandé s’il s’en était lui-même rendu compte. Tnadis qu’un petit sourire coquin avait étiré les lèvres de la jeune fille, elle glissa une œillade vers sa mère en se demandant si elle se sentait touchée par ces descriptions. Visiblement la peur des grenouilles d’Elrohir prit bien plus d’ampleur que la question en elle-même. Elea qui avait espéré que la conversation continue sur le fait qu’Histiel était parfaite pour Elrohir soupira silencieusement en voyant tous ses espoirs brisés encore une fois par une pirouette d’Elrohir. Décidément ! Elea pouvait comprendre qu’il en ait peur, après tout elle avait aussi sa part de peurs irrationnelles et à priori futiles que bon nombre de personnes ne pouvaient comprendre. A commencer par sa tendance à cauchemarder comme un enfant et d’en avoir des terreurs nocturnes suite à certains traumatismes. Elle s’était toujours demandé comment aider Elrohir à propos des grenouilles, ce n’était pas faute d’avoir essayé de son côté et là-dessus notez que guérir le mal par le mal ne fonctionne absolument pas.

« C’est vrai que c’est étrange, depuis quand est ce qu’elles t’effraient ? »

Même si cela remontait à plusieurs centaines voire milliers d’années, peut être que d’en déterminer l’origine saurait leur donner une piste pour l’aider à ce débarrasser de cette crainte qui aurait bien vite fait de décrédibiliser le guerrier qu’il est.

Le gâteau qu’avait fait Elea avait eu pour effet de stopper la conversation, intéressant forcément les deux gourmands qui félicitèrent leur petite protégée par de jolis compliments. Elea leur adressa une jolie révérence orné d’un sourire radieux, fière d’elle et de savoir qu’elle prenait encore de la valeur aux yeux de son père dans le petit jeu qu’il avait débuté plus tôt. Autour de ce dessert il était question de savoir quand ce serait le meilleur moment de partir pour la Lorien, Elea se laisserait guider, hormis pour arriver jusque là, elle n’avait jamais mis les pieds au-delà d’Imladris et était très mal placée pour donner son avis concernant la meilleure date pour voyager dans de bonnes conditions. Se retraçant la carte de la Terre du Milieu qu’elle avait vu dans les appartements d’Elrond, elle tentait de s’imaginer à peu près ce qu’ils allaient rencontrer sur leur chemin comme paysage et autres vues. Cela lui semblait d’hors et déjà long, elle comprenait pourquoi Galadriel ne venait que ponctuellement par ici. Sans compter que la route bien que fréquentée par les elfes serait sans doute jonchée de surprises. Il ne faut jamais dire jamais, on n’est pas à l’abri d’attaques d’orcs et ça, elle l’avait malheureusement appris à ses dépends. Histiel avait donc raison sur ce point là et se rallia à son avis en hochant la tête.

Elea espérait sincèrelent que ce voyage ferait plaisir à Histiel et que la petite surprise qu’elle lui avait préparée à l’occasion de son anniversaire lui plairait également. Puisqu’elle savait faire bien plus de choses de ses mains que des colliers et bracelets de perles, c’était avec plus de hâte qu’elle attendait ce jour là afin de pouvoir lui offrir un joli cadeau qu’à vrai dire elle avait déjà préparé depuis quelques mois. Elle s’était réservé de dire ce que c’était à Elrohir par crainte qu’il la copie parce que son cadeau était très beau. Quoi qu’il en soit elle avait hâte de découvrir sa réaction et de savoir de quoi seraient fait leurs journées en Lorien.

Pour sa part, Elea souhaitait visiter ce lieu de fond en comble. Galadriel lui montrerait sans doute quelques secrets que recèle la cité elfique, elle avait hâte de voir la couleur de leurs lumières la nuit et si leur quotidien ressemblait à celui d’Imladris. Elea fut ramenée à ses pensées lorsque son père demanda l’autorisation pour entamer la part de gâteau qu’elle leur avait servi à tous les deux. Face à cet empressement, Elea étouffa un rire et acquiesça sans plus d’attente.

« Mais oui tu peux ! »

Elea reprit place et observa la réaction de ses deux parents. Si d’hors et déjà il était beau et il sentait bon, elle espérait que le gout suivrait, autrement elle était bonne pour perdre de la valeur ! Elea cessa d’observer et s’empressa d’engloutir son gâteau à grosses bouchées. Il ne s’agissait pas de déguster contrairement à ses parents, elle l’avait assez eu sous le nez pour être frustrée et ses joues en furent complètement pleines au bord de l’étouffement. Tandis qu’elle mâchouillait rapidement, Elea se leva et s’empressa de sortir sa harpe. Elle avait envie de leur jouer un de ses derniers morceaux qu’elle avait réussi à terminer et à jouer à la perfection. Histiel était généralement la première à les découvrir mais puisqu’Elrohir était là, elle souhaitait aussi en profiter.

Se plaçant correctement à son instrument, Elea porta sa main devant sa bouche pour terminer de mâcher son gâteau et s’essuya les mains sur une serviette avant de disposer ses doigts sur les cordes. Tandis que sa main droite offrait le thème de la musique, la main gauche pinçait les cordes sur des accords d’accompagnement. Concentrée mais à l’aise dans ses notes, la mélodie avait envahie sa maisonnette de ses tons clairs et gais.




made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa]

Revenir en haut Aller en bas
Je crains d'avoir besoin d'une entremetteuse [Eléa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Parce que tout le monde peut avoir besoin d'aide un jour
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Notes à Préval: comment corriger un déficit budgétaire???
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» [probleme réglé] Apres avoir formaté mon ordi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.