AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
let's have a journey ≈ elrohir

Partagez|

let's have a journey ≈ elrohir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: let's have a journey ≈ elrohir Dim 26 Juil 2015 - 16:43


let's have a journey
Partir ? Oui, Histiel avait des fourmis dans les jambes, si on peut dire cela ainsi. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'était pas sortie loin. Loin d'Imladris. Pourquoi ? Parce qu'elle voulait être présente pour Elea. Parce qu'elle aimait bien rester dans les parages. Elle considérait la jeune humaine comme étant sa propre fille. C'était un fait. Elle l'avait élevée. Parfois seule. Parfois en compagnie d'Elrohir quand il était dans les parages mais ce n'était pas toujours le cas. Il était souvent sur la route lui. Et elle avait envie de retrouver cette sensation. De partir. Surtout qu'Elea n'était pas dans les parages. Le pauvre coeur d'Histiel en avait pris un coup quand elle avait entendu la jeune humaine lui dire qu'elle voulait s'en aller du côté d'Esgaroth. C'était une petite trotte entre Imladris et Esgaroth et elle avait franchement peur de ce qui pouvait lui arriver. Oui, Elea était grande. Oui, Elea pouvait se débrouiller au besoin. Et oui, l'Elfe savait très bien qu'elle ne pouvait pas toujours être derrière Elea et qu'elle devait lui laisser vivre sa vie. Néanmoins, elle avait peur. Une peur bleue qu'il ne lui arrive quelque chose. Et elle souhaitait penser à autre chose. Elle souhaitait se libérer l'esprit et penser à autre chose. Voilà pourquoi elle avait pensé que ça ne leur ferait pas de mal de rejoindre Caras Galadhon. Cela faisait un petit moment qu'elle ne s'était pas rendue en Lothlorien. Qu'elle n'aille plus à Mirkwood, c'était normal. Elle était fâchée avec certaines décisions qui avaient pu être prises il y avait de cela quelques années. Quand Smaug le dragon s'était décidé à venir prendre la montagne d'assaut et veiller sur l'eau. Histiel n'avait jamais pu digérer le fait que ... Et bien, que Thranduil avait décidé de laisser les Nains se débrouiller seuls. Certes, ils pouvaient se montrer cupides. Et c'était à cause de leur cupidité que le dragon avait été attiré. Mais pouvait-on leur en vouloir pour autant ? Pouvait-on les laisser se débrouiller seuls pour autant ? Pouvait-on les laisser en proie aux flammes du dragon ? Non. Histiel avait eu beaucoup de mal à apprécier cette décision. Et elle n'avait pas remis les pieds dans la Forêt Noire. Retournerait-elle dans la forêt un de ces jours ? Forêt de ses ancêtres et de ses origines ? Elle ne saurait dire. La brune ne saurait dire. Et elle ne voulait pas y songer. Autant se concentrer sur le présent. Et non pas sur ce qui pourrait se passer, ou non, à l'avenir. Enfin. La brune attendait patiemment Elrohir. Car oui. Elle ne partait pas toute seule. Ca faisait longtemps qu'ils n'étaient pas partis tous les deux. Fallait qu'ils en profitent. Sa monture était prête. Elle avait emmené également deux ou trois affaires pour le voyage. Bah ouais. Elle ne savait pas combien de temps ils allaient rester. Quelques semaines ? Quelques mois ? Oui, ça semblait être bien quelques mois. Déjà, le temps d'y aller, leur faudrait un petit moment. Le temps de rester ensuite, de voir les alentours, et de s'émerveiller comme la première fois où elle avait franchi le pas de la forêt ... Ouais, y'avait de quoi faire, si on pouvait dire cela ainsi. Et sans doute qu'ils ne repartiraient pas tout de suite. Enfin, si c'était Histiel qui décidait. Comme Elrohir bougeait assez souvent et qu'il n'aimait pas trop rester au même endroit longtemps, va savoir combien de temps ils resteraient. Elle pencha la tête sur le côté, soupirant quelque peu. "Où es-tu donc passé ?" Pourquoi diable était-il en retard ? Qu'est-ce qui avait pu le retenir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 2 Aoû 2015 - 16:44

Le claquement sec du métal contre le métal me berce depuis des heures est devenu une sorte de musique à mes oreilles. J’ignore depuis combien de temps de suis là, mais j’aime me retrouver dans cette ambiance brûlante, où l’odeur de l’acier emplit mes narines. J’adore être entouré d’autres elfes qui viennent faire, comme moi, du travail de précision. Certains font des armes, d’autres des pointes de flèches, d’autres encore des meubles. Moi, lorsque je viens ici, c’est souvent pour faire des bijoux pour ma sœur, Arwen ou pour ma grand-mère. Parfois aussi pour Histiel et Eléa, mais ces cadeaux-là sont plus rares, réservés à des occasions spéciales, des fêtes. Pas que je n’aime pas leur faire de cadeaux, mais je ne veux pas que ma fille soit pourrie gâtée, et j’ai longtemps eu peur qu’Histiel prenne mal ce besoin que j’avais de la couvrir de cadeaux. Alors, par peur, je n’ai rien fait. Par peur je n’ai jamais osé lui offrir tout ce que j’avais envie de lui offrir. Mais, depuis cette dernière rencontre au bord de la rivière, où j’ai finis par être l’elfe le plus romantique du monde. Ceci est, bien entendu ironique : tous les elfes savent de quelle maladresse je peux faire preuve lorsqu’on me met face à une situation devant laquelle je dois ouvrir mon cœur. Oui, je suis certainement l’elfe le plus idiot de la création. Les autres savent manier les mots avec brio, ils sont des poètes accomplis, mais moi… Moi je m’embrouille, je bafouille et je finis toujours par me retrouver idiot, face à ceux à qui je dois parler. J’enchaine bêtise sur bêtise et ma réputation n’en est que de pire en pire.

Je finis par plonger le bracelet dans de l’eau pour le refroidir brutalement et le ressors pour l’observer. Cette fois, c’est bon. Je crois. Cette fois il est aussi proche de ce que je voulais faire que je le peux avec mon niveau actuel en forge. Je pousse un soupir et je secoue lentement l’objet pour en faire couler les gouttes d’eau. Je me retourne pour l’essuyer avec un chiffon propre et le tourne une nouvelle fois entre mes doigts, avant de l’envelopper dans un autre chiffon, sec celui-là. Je me passe la main sur le front pour en retirer la sueur et mon regard se pose sur l’extérieur. Le soleil a l’air déjà haut dans le ciel, et je peste contre moi-même. Je suis en retard.

Sortant donc de la forge, j’attrape au passage mon sac de voyage et je me dirige vers les écuries. Avant d’y arriver, je plonge ma tête dans un bac d’eau pour chasser de mon visage la sueur et la suie, puis je jette mon paquetage sur le dos de mon cheval et lui grimpe dessus, sans selle, comme à mon habitude. Là, je rejoins le point de rendez-vous où Histiel doit m’attendre depuis un moment, à l’orée de la cité, et je m’arrête à côté d’elle, sautant sur le sol pour la serrer dans mes bras – au mépris du fait que ma tunique noire est encore pleine de suie et humide à cause de mes cheveux qui ont goutté par-dessus – avant de me reculer, d’observer son visage, un sourire sur mes lèvres, et d’attraper son menton pour déposer un baiser sur ses lèvres.

- Désolé. J’étais à la forge.

Un grand sourire et un air pseudo contrit, je finis par m’immobiliser. Je touche la poche de ma poitrine. Puis celle de mon pantalon. Pour finir, je vérifie ma besace, et me retourne pour fouiller dans mon sac de voyage. Ah. Bien. J’ai cru que j’avais oublié mon bracelet.

- On peut y aller. J’ai ma tête, donc j’ai tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Ven 7 Aoû 2015 - 19:49


let's have a journey
La tête légèrement penchée sur le côté, Histiel patientait. Elle leva le nez en direction du ciel afin d'observer le soleil, et de vérifier le temps. Enfin, l'heure pour être précise. Parce que oui. Ils n'avaient pas de montre en ce temps là. Pas de téléphone pour vérifier l'heure. Des horloges, oui, mais on ne les trimbalait pas à droite ou à gauche. A la place, ils devaient se fier à la position du soleil pour savoir l'heure que c'était. Enfin, passons. Là n'est pas vraiment le sujet. Revenons-en à ce qui nous intéresse. Au fait que le soleil avait débuté son ascension. Il n'en était pas encore à son zénith mais le temps passait. Les minutes s'écoulaient. Le temps défilait. En même temps, c'était pas vraiment gênant. Après tout, ils étaient des êtres immortels. Touchés seulement par les armes ou une profonde tristesse. Et Histiel n'avait pas de quoi être triste. Bien au contraire. Elle allait voyager. Et elle ne le ferait pas seule. Non. Elrohir l'accompagnait. Et c'était une bonne chose. Une très bonne chose. Ca faisait longtemps, très longtemps qu'ils n'étaient pas partis tous seuls, tous les deux. Pour aller chercher des plantes, oui, mais c'était pas pareil. Parce qu'ils n'allaient pas loin. Parce qu'ils restaient dans les parages et qu'ils n'allaient pas très loin. Outre cela, ils n'avaient pas eu l'occasion d'aller plus loin que cela. Et c'était bien dommage. Il était temps de se rattraper, en quelque sorte. "Ah la la ..." Elle secoua la tête. "Vive la ponctualité ..." Elle passa une main dans ses cheveux. Elle en profita pour vérifier qu'elle avait bien tout. Manquerait plus qu'il lui manque quelque chose. Oui. Fouillant dans la sacoche, elle s'arrêta quand elle entendit des pas dans son dos. Et qui voilà ? Ce cher Elrohir, avec son air nonchalant, pas vraiment pressé. Elle eut un léger froncement des sourcils. Pour lui faire comprendre qu'elle ne cautionnait pas vraiment son retard. Mais elle n'allait pas rester fâchée pour si peu, non ? Pour sûr. Elle était gentille et agréable notre chère Histiel. Et le disputer pour si peu, c'était rien. Vous n'êtes pas d'accord ? Il lui vola ses lèvres pour l'embrasser. Baiser furtif. Baiser rapide. C'était ... une toute nouvelle relation. Et elle n'en avait pas l'habitude. Oui, ça lui faisait bizarre. Sûrement qu'elle finirait par prendre l'habitude. Ou pas. "Oui, tu es en retard. Mais c'est pas grave. J'vais pas t'en vouloir pour si peu." Oh que non. Mais elle le pourrait si elle le voulait à dire vrai. Mais elle doutait que ça serve à quelque chose. Ca rentrerait plutôt par une oreille et ressortirait par l'autre. "Je suis prête également. Allons-y alors." Elle avait fini par grimper sur sa monture. "Que faisais-tu donc à la forge ? Encore à forger une arme ? Ou quelque chose d'autre ?" Oui, ça l'intéressait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Sam 8 Aoû 2015 - 18:27

Autant dire que j’ai peur, quelque part, qu’elle me tape dessus. Pas que je l’ai cherché, non. J’ai juste … Oublié. Ça m’arrive souvent ces temps ci. D’oublier des choses. D’être tête en l’air. Est-ce que j’ai la missive de Père pour Galadriel d’ailleurs ? Oui, sûrement, quelque part. Un sourire sur les lèvres, je me retourne vers Histiel, m’excusant une nouvelle fois, d’un simple regard. Parce qu’elle ne m’en veut pas. Pas vraiment. Je suis en retard, mais elle me dit que ça passe. Pour cette fois, certainement. Puisque nous sommes prêts, et que j’ai bien mon bracelet, celui que je compte lui offrir, mais aussi le diadème pour Galadriel, celui avec un motif ressemblant à celui de sa bague.

- Très bien. Alors, c’est parti.

Une fois sur ma monture, sans selle comme à mon habitude, je tire sur la bride de Canasson et je le fais volter pour le diriger vers la sortie de la cité. Je le place à côté de la monture d’Histiel et je la laisse choisir notre allure tout en réfléchissant à la réponse à sa question. Est-ce que je lui mens ? Est-ce que je la fais mariner un peu avant de sortir le bracelet. Ou bien… ou bien j’en reste à mon plan de départ et je ne lui dis rien.

- Je forgeais, voyons. Qu’est ce qu’on peut faire d’autre dans une forge. Je tourne mon regard, taquin, vers elle, et hausse les épaules. Je n’ai pas l’intention de remettre sur le tapis cette histoire ni la façon dont j’ai été catastrophiquement pas du tout romantique quand je lui ai ouvert mon cœur. Mais, par contre, quand le moment sera venu, je compte bien sortir le bracelet que j’ai fabriqué et tenter de me rattraper, un peu, s’il y a moyen que je me rattrape, du moins. Je te fabriquais un cadeau. Entre autre. J’ai surtout tenté de faire un diadème pour Galadriel, mais j’ai peur que grand-mère n’ose jamais le mettre. Tu veux le voir ? Je fais une pause et puis, soupire. Pas ton cadeau. Pour ça tu devras attendre. Mais, le diadème. J’ai voulu lui faire une parure pour qu’elle puisse en mettre plein la vue aux gens quand elle est en mode « super dame de Lorien » et pas en mode « gentille elfe qui fait des gâteaux » mais… Je crois que je me suis planté quelque part parce que ça n’est pas comme sur mes dessins.

Je me retourne sur Canasson pour faire face à mon paquetage. L’animal continue à avancer comme si de rien n’était. Il a, après tout, l’habitude de mes excentricités. Des fois, je dors même sur son dos pendant qu’il me ramène à la maison. Allongé, je veux dire. Bon… Et ce diadème, où est ce qu’il est déjà ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Sam 15 Aoû 2015 - 20:39


let's have a journey
Il était temps de se mettre en route. Il était temps de partir. Non pas qu'ils étaient pressés ou bien attendus. Enfin oui, ils étaient quand même attendus à Caras Galadhon. Mais le voyage allait prendre plusieurs jours. Plusieurs semaines. Peut-être un bon mois, si ce n'était plus. Elle n'aurait su réellement dire. Tout dépendait ... Et bien, tout dépendait de ce qu'ils allaient trouver en chemin. du danger ? Histiel espérait bien que non. Non pas qu'elle ne pourrait pas se défendre. Mais elle avait envie d'un voyage calme et tranquille. Ca serait une bonne chose. Une très bonne chose. Ainsi donc, les voilà partant, s'éloignant tranquillement de leur lieu de vie habituel. Ca faisait étrange. Très étrange. Elle n'avait pas quitté Imladris depuis tellement de temps. Enfin, pas pour un voyage aussi long. Et ça allait lui faire du bien. Finalement, Elrohir avait eu une bonne idée. Ce voyage tombait à pic. Pour sûr. Surtout qu'Elea n'était pas dans les parages. La savoir sur la route inquiétait grandement Histiel qui ne pouvait s'empêcher de penser à toutes les mauvaises choses qui pouvaient lui arriver. Oui, elle flippait un peu pour rien. Ca lui faisait penser à toutes les fois où elle avait pu filer sans rien dire. A ce que Elrohir ou bien le Seigneur Elrond avait pu ressentir lorsqu'elle filait de la sorte. Mouais. On pourrait presque dire telle mère, telle fille, même si elle n'avait aucun lien de parenté si ce n'était ce fort lien du coeur. Enfin, passons. Histiel avait joué ses curieuses. Et voulait savoir ce qu'il avait bien pu faire à la forge. Elle eut un demi-sourire et elle le regarda en fronçant des sourcils. "Non, sans blague ! Tu m'en apprends une bonne ! Je croyais qu'on préparait une soupe dans la forge !" Elle secoua la tête. Elle n'était pas stupide. Histiel savait très bien qu'on forgeait des choses dans une forge. Comme des armes. Des casques. Des boucliers. Mais également d'autres choses plus fines, plus petites, plus jolies. Elrohir était doué dans ce domaine là. Il faisait des trucs super. Et elle espérait qu'il continue à en faire plein. Finalement, Elrohir en vint à lui avouer qu'il lui faisait un cadeau. Alors, bien sûr, elle avait tourné la tête vers lui, intriguée par ce qu'il venait de lui avouer. Que pouvait-il donc fabriquer ? Qu'allait-il donc lui offrir ? Tant de questions. Oui, elle avait envie. Elle avait envie de savoir. Il voulait lui montrer. Mais il voulait lui montrer seulement le présent qu'il voulait offrir à Galadriel. Pas question de lui montrer, tout de suite, ce qu'il lui réservait. Elle fronça quelque peu des sourcils. "J'aurais préféré voir ce que tu me réserves. Mais je présume qu'il va falloir que je fasse preuve de patience, non ?" Elle avait penché la tête sur le côté. "Je veux bien voir." avait-elle dit en hochant la tête sur le côté. Elrohir s'était retourné. Et il cherchait quelque chose dan les différentes sacoches qu'il pouvait avoir. "Aurais-tu perdu quelque chose ?" Sans doute que ça devait être le cas. Sans doute qu'il ne devait pas savoir où il avait mis son diadème. Elrohir et son organisation ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 23 Aoû 2015 - 16:40

On ne sait jamais. Dans une forge, on peut faire beaucoup de choses. On peut ferrer des chevaux, par exemple. Je me moque d’elle, et je lui retourne un regard amusé avant de hausser les épaules. Après tout, on ne peut pas m’empêcher d’être moi-même, si ? Ce ne serait pas gentil. Totalement incongru en plus. Si je me suis calmé grandement au cour des siècles qui ont passés depuis le départ de Mère, arrêtant la quasi-totalité des blagues que je pouvais faire, pour la simple et bonne raison que je n’y trouve plus le même intérêt qu’avant. Mère a souvent fait des blagues avec mon frère et moi, et elle nous aidait à nous en sortir indemnes lorsque nous allions trop loin. Lorsqu’elle est partie, une part de moi est partie avec elle. Tout cet amusement a disparu, mais je reste tout de même taquin, face à ceux que j’aime et ceux qui savent me tirer ces sourires aussi sincères que rares. Je réponds cependant à la demoiselle et lui indique que je fabriquais quelques bijoux, un pour elle, que j’espère avoir enfin finalisé. Voilà un siècle que je travaille dessus, encore et encore, gâchant de l’or sans jamais être satisfait. Au fond, ça m’étonne un peu de ne pas avoir été pris sur le fait par Histiel au cours de toutes ces années, ou encore que l’un des forgerons permanent n’ait pas vendu la mèche. Oui, tu vas devoir attendre. Tu l’aura lorsque nous seront en Lorien, pas avant. Après tout, il n’y a qu’une semaine de voyage, environ. Si tout se passe bien. Une fois les frontières de la Lothlorien passées, nous aurons une journée de voyage supplémentaire pour arriver tout au Nord, à Caràs Galadhon, où nous résiderons un moment. Et interdit de fouiller dans mon sac quand je ne regarde pas. C’est moi qui te l’offrirais. Je lève un doigt qui se veut menaçant vers Histiel et puis, au bout de quelques secondes, je me retourne pour fouiller dans mon sac. Évidemment, le paquet est tout au fond et je dois farfouiller un moment avant de finalement sortir la boite en bois blanc dans laquelle est rangé le diadème.

Je la tend à Histiel, avec un sourire, et je me remets dans le bon sens. Le chemin est justement en train de s’élargir, et Histiel et moi allons pouvoir voyager côté à côte. Le temps de se mettre au galop n’est pas encore venu, ce sera pour les grandes plaines qui suivront : pour l’heure nous sommes toujours dans la forêt et il nous est impossible, au vu du chemin boueux et sinueux, de profiter des muscles puissants de nos animaux. Alors, tu pense que ça va lui plaire, je demande au bout de quelques minutes de silence durant lesquelles la jolie elfe a ouvert la boite pour découvrir le diadème en or blanc déposé sur un petit coussin en soie bleue. J’avoue être inquiet. Histiel saura me dire si jamais ce cadeau n’est pas assez bien pour ma grand-mère. J’avoue que plus le temps passe, plus j’ai peur que ça ne lui plaise pas. Ce sentiment d’insécurité qui ne me quitte plus depuis que Mère est partie étreint encore mon cœur alors que j’avoue à mi-voix ce que je pense au plus profond de mon esprit. Je mordille ma lèvre inférieure et soupire un coup. Galadriel a tellement de bijoux magnifiques que… Je ne suis pas certain que ce soit à la hauteur de ce que les joailliers d’Ost-In-Edhil lui fabriquaient. Et, tu sais comme moi que leur guilde a été la plus renommée dans toute notre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 30 Aoû 2015 - 11:01


let's have a journey
Elle fronça des sourcils. Il se foutait ouvertement de sa figure. En même temps, c'était Elrohir. Et c'était là la relation qu'ils avaient depuis tellement d'années. Depuis tellement de siècles. Toujours à s'embêter l'un l'autre. Toujours à déconner. Il riait souvent à ses dépends à dire vrai. Parce que de leur petit duo, c'était lui le comique de la bande. Mais elle ne donnait pas sa part au chien mine de rien. Elle avait de la répartie. Pas toujours. Mais oui, elle en avait. Elle n'avait pas envie de lui laisser le dernier mot. Mais là, elle le ferait. A quoi bon en rajouter ? A quoi bon chercher à le contredire ou bien à lui dire qu'il se fichait d'elle ? Ca ne servirait pas à grand chose. Et puis, elle était de bonne humeur. Elle n'avait pas envie de se disputer avec Elrohir. Surtout qu'ils voyageaient ensemble. Et s'ils se prenaient le bec, et bien, le voyage serait long. Pour sûr. Autant l'éviter, n'est-ce pas ? En tout cas, la brune était ... intriguée. Parce qu'il lui avait préparé quelque chose. Mais il ne voulait pas lui montrer. Pas tant qu'ils ne seraient pas arrivés. "J'aime pas quand tu me fais des cachotteries." avait-elle dit en fronçant des sourcils une nouvelle fois. "Mais bon, je prendrais mon mal en patience s'il le faut vraiment. Mais tu me connais. Je vais tenter de te tirer les vers du nez." Oh, pour sûr. Elle essayerait de le piéger. Parce qu'elle était curieuse notre jolie petite brune. Et elle avait envie de savoir ce qu'il lui réservait. Voilà qu'il la prévenait qu'elle ne devait pas tenter de fouiner dans ses affaires une fois qu'il avait le dos tourné. Elle se contenta d'hausser les épaules. "Alors, ne laisse pas traîner ton sac si tu veux que je ne fouine pas." Pour sûr. "Et ne me demande pas non plus également de rechercher quelque chose dans ton sac. Parce que je pourrais être tenté de tout foutre par terre pour trouver ce que tu me demandes. Et ce que tu me caches par la même occasion." Oui, Histiel était d'humeur taquine. A chacun son tour en quelque sorte, non ? En tout cas, Elrohir voulait avoir son avis sur l'objet qu'il avait fait pour Galadriel. Et après quelques minutes à chercher dans un sac dont elle avait l'impression qu'il était sans fin, Elrohir en vint à récupérer le diadème. Il l'avait tendu à Histiel qui le tenait entre ses mains. Elle avait délaissé les rênes de son cheval durant quelques instants mais elle avait une extrême confiance en sa monture et savait qu'il continuerait sa route, en allant le plus droit possible. Elrohir voulait son avis. Il avait peur. Peur que ça ne lui plaise pas. Elle était restée silencieuse tandis que son frère de coeur lui faisait part de ses inquiétudes. "Tu sais, je ne suis pas ta grand-mère." avait-elle dit dans un hochement de la tête. C'était un fait. "Mais je ne pense pas que tes inquiétudes soient fondées." Elle avait tourné la tête vers Elrohir. "Un présent est un présent. Il n'est certes peut-être pas parfait. C'est bien différent de nos joailliers d'Ost-In-Edhil." Le design n'était pas le même. La finition non plus. "Mais je pense qu'elle sera ravie. Parce que c'est quelque chose qui vient de toi. Et je suis sûre qu'elle sera fière de le porter." avait-elle dit dans un hochement de la tête. "Enfin, c'est ce que je pense." Après, peut-être qu'elle se plantait. Mais elle voulait croire que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Sam 5 Sep 2015 - 19:59

Si je ne te faisais pas de cachoteries, ma chère Histiel, alors je serais un bien mauvais mari. Et voilà, je recommence à la taquiner sur ce que je ne devrais pas prendre à la légère. Je le sais. Je le sais au plus profond de mon cœur mais je n’arriverais pas à faire autrement. Parce que, c’est un sacré pas en avant. Un sacré moyen de se faire peur quand même. Je ne suis pas tout à fait sûr qu’elle va accepter. Certes, elle n’a pas repoussé mes baisers. Elle n’a pas dit non. Mais, au-delà de ça, je ne sais pas encore si elle va dire oui. Elle réfléchit, après tout. Si je devais te dire à chaque fois que je me casse un ongle, par exemple, tu t’inquièterais bien trop pour moi. Et, tu voudrais me garder dans un cocon ensuite. Enroulé dans du papier de soie rembourré pour ne pas que je me fasse mal. Un sourire amusé sur mes lèvres, je la regarde alors qu’elle me prévient qu’elle va tenter de me tirer les vers du nez. Je n’en attendais pas moins d’elle, pour être franc. Je ne suis même pas sûr d’en avoir déjà douté. Mais, je garderais mon cadeau secret encore quelques jours, jusqu’à son anniversaire. C’est une surprise, et je ne tiens pas à ce qu’elle le voit auparavant. Je ne le laisserais pas dans mon sac alors. Parce que je sais maintenant que tu vas fouiller dedans. Il ne fallait pas me prévenir si tu voulais avoir une chance de le trouver, ton … Je me tais avant de dire une bêtise. Ha, elle est douée ! J’ai faillis lui donner un indice énorme. Cadeau. Ton cadeau. Je termine ma phrase comme si de rien n’était.

Je finis néanmoins par lui tendre l’objet que j’ai fabriqué pour ma grand-mère avec tout un tas de croquis, et à peu près autant d’appréhension. J’attends quelques minutes, le temps pour Histiel de tourner et retourner le diadème entre ses doigts. Et puis, je me mordille la lèvre inférieure en observant la demoiselle qui découvre mon objet. J’espère qu’elle va l’aimer. J’ai toujours cette impression d’être moins doué que ce je suis réellement. Peut-être que c’est à cause de Père. Père est tellement parfait. Il fait tellement de choses … à la perfection. Il n’y a jamais réellement eu le moindre doute dans mon esprit : jamais je n’arriverais à la cheville de mon père. Et, jamais non plus je n’aurais le niveau pour entrer dans les anciennes guildes de joaillerie. Pas que je le souhaite, ça non. C’est un passetemps. J’aime passer du temps à la forge, mais je n’en ferais pas mon métier principal et définitif. Pas tout de suite. Pas tant qu’il restera le moindre orc sur ces terres. Peut-être après. Pour ma retraite. Tu le pense vraiment ? Je regarde mon amie… Ma petite amie ? Non, nous n’en sommes pas encore là. Je n’ai aucune idée de ce qu’il va bien pouvoir se passer entre nous, et autant le dire clairement : je n’aime pas l’inconnu. Ce moment où tu marches sur un fil qui pourrait pencher d’un côté ou de l’autre. Dans le vide il y a l’enfer. Et à l’autre bout du fil, la rédemption. Et là, moi je danse sur les mains sur ce fil, et j’espère arriver au bout. En tout cas, j’espère que tu as raison. Cela me soulage un peu de penser que ça pourrait lui plaire. Pas que Grand-mère soit difficile mais… C’est plus qu’elle a déjà tellement de choses que je suis sûr de ne pas être à la hauteur. Je soupire et secoue lentement la tête de droite à gauche. Mais, si ça te plait un peu à toi, alors j’ai bon espoir. Parce que tu as vraiment du goût.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 13 Sep 2015 - 19:49


let's have a journey
Histiel en vint à secouer la tête tandis que Elrohir lui disait que s'il ne lui faisait pas de cachotteries, il serait un mauvais mari. "Je ne crois pas. De bons époux n'ont pas de cachotteries l'un envers l'autre." De là à ce qu'ils se considèrent comme des époux, par contre ... Non, c'était pas encore ça. Ils en étaient loin. Très loin. Certes, Elrohir avait fait part de ses sentiments envers la jolie brune la dernière fois, lorsqu'ils étaient près de la rivière. Mais il ne s'était rien passé de plus depuis. Peut-être que ... Elle n'en savait trop rien. Elle ne savait pas si c'était juste une blague, s'il avait juste parlé de cela comme ça, ou bien s'il pouvait y avoir quelque chose de profond entre eux. Il était temps ... Il était temps que l'un comme l'autre, ils finissent par se caser. Ca pouvait prendre du temps. Elle le savait. Rien qu'à voir Elladan et Elina le temps qu'ils avaient mis à ouvrir les yeux l'un sur l'autre. A croire que ... Et bien, à croire que ça devait être comme ça. Que ça devait être un processus très long et que ça devait prendre du temps pour finir par comprendre que quelque chose de merveilleux pouvait se passer entre eux. Enfin, à voir en tout cas. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'Histiel était pressée de voir ce que ça pouvait donner entre eux. Mais oui, dune certaine manière, elle avait envie de savoir. De savoir s'il pouvait être celui qui lui était destiné. Ou bien si elle se fourvoyait. Non pas qu'elle n'était pas prête à lui donner son coeur. Mais elle n'avait pas envie de le faire si ... et bien, si jamais il n'était pas celui qu'il lui fallait. Elle voulait le vérifier. Peut-être que ça lui ferait plus de mal que de bien. Peut-être qu'il valait mieux qu'elle ne cherche pas trop à fouiner et qu'elle laisse les choses en l'état. Ou pas. Elle n'en savait rien. Elle se posait des questions. Beaucoup de questions. Elrohir en vint à renchérir sur le sujet lui expliquant que si elle savait pour le moindre de ses petits bobos, elle l'enfermerait dans un papier. "Je ne veux pas dire mais c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité." avait-elle dit la tête penchée, tout en le regardant. "Des deux, je pense que je suis la personne qui est dans un cocon depuis un petit moment. Alors, que toi tu te retrouves également dans la même position que moi, je doute que ça te fasse vraiment du mal." admit-elle dans un sourire. Elle n'aimait pas cela. Elle aimait bien voyager, à droite, à gauche. Elle avait beaucoup aimé s'occuper de la petite Elea, c'était un fait. Mais elle aimait bien voyager également. Et ça lui manquait. Alors, ce petit voyage jusqu'en Lorien, oui, il était certain qu'elle ne pouvait qu'apprécier. Nul doute là dessus. "Tu ne veux pas te retrouver dans un cocon ? Moi non plus." Les choses étaient claires comme ça. Elle savait qu'il n'aimait pas la savoir sur la route. Mais bon. Elle en ferait qu'à sa tête, comme elle avait l'habitude de le faire. En tout cas, elle était intriguée. Intriguée par ce cadeau qu'il lui réservait. Alors, oui, bien sûr, elle avait envie d'en savoir plus. Alors oui, elle était curieuse. Et elle finirait par savoir. Ou alors, elle y arriverait pas et serait obligée d'attendre qu'il veuille bien lui offrir le cadeau. "Une chance de trouver mon quoi ?" Il avait eu volontairement un petit moment de silence. Avant de reprendre. Son cadeau. Elle fronça des sourcils et poussa un soupir. Tant pis. Mais elle continuerait à le harceler. Peut-être finirait-il par faire une erreur, qui sait ? Dans l'immédiat, il lui montrait ce qu'il avait fait pour Galadriel. Elle était restée silencieuse pendant quelques minutes. L'attente devait être dure pour ce cher Elrohir. Mais bon. C'était pas qu'elle ne voulait ps lui répondre. Elle réfléchissait juste. Et puis, finalement, elle trouva le tout joli. Elle aimait beaucoup. C'était bien réussi. Alors, elle n'hésita pas à le complimenter. "Bien sûr que je le pense. Tu me connais ? Je ne suis pas du genre à avoir ma langue dans ma poche. C'est très joli, rassure-toi." Et elle était sûre que Galadriel allait adorer également. Elle n'irait pas en mettre sa main à couper mais elle était certaine que l'Elfe allait beaucoup apprécier. Ou du moins, elle l'espérait. Elle ne ferait pas de peine à son petit fils après tout. "Arrête d'avoir peur. Un présent est un présent. Et je suis sûre que quoi qu'elle en dise, elle appréciera. Elle peut avoir des choses encore plus jolies mais je suis sûre qu'elle aimera. Alors, s'il te plaît. Arrête de te torturer." Ca ne lui servait à rien de chercher à savoir si elle aimerait ou non. Histiel n'était pas Galadriel. Elle avait son avis. Mais peut-être que ça ne rejoindrait pas celui de Galadriel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Ven 18 Sep 2015 - 20:49

Comment ça de bons époux se disent tout ? Mais, c’est absolument pas logique. Si on perd notre jardin secret, alors il n’y aura pas … enfin ce ne sera pas possible pour nous de… Comment dire ? Tout se dire, c’est se dire même les pires trucs qu’on a un jour fait. Et, de mon côté, il y en a, des trucs pas jolis-jolis. Vraiment sales. Des choses puisées dans ma  part humaine, comme cette vengeance qui m’a autrefois animé et qui m’a donné cette envie, non ce besoin de tuer tous les orcs que je pouvais tuer, en mode berserker. Avancer, l’épée à la main, sans prendre garde aux blessures, juste totalement obnubilé par cette histoire de vengeance, par le visage de ma mère alors qu’elle partait pour Valinor, aux havres gris. Est-ce que je devrais partager tout ça avec Histiel, alors qu’à l’époque je l’avais volontairement évitée pour me faire soigner par Elinà. Elinà avait simplement soupiré avant de me soigner, là où Histiel m’aurait engueulé et aurait certainement tenté de me faire changer d’avis. Je ne suis pas sûr que tout se dire soit une bonne chose, tu sais… Je me gratte la tête et je soupire, une moue sur les traits. Vraiment, je ne suis pas du même avis. On ne peut pas tout se dire. Il y a des choses qu’il faut garder secret. Et, il y a des choses qu’il ne faut pas partager, justement pour que le couple fonctionne. C’est comme on ne peut pas être d’accord sur tout. Des fois, il y a des disputes. Et des réconciliations. Tout n’est pas tout beau et tout rose. C’est pas possible. Pour le coup, j’ai l’impression d’être drôlement mature. D’avoir drôlement l’impression de dire les choses comme il faut. C’est rare. Il faut en profiter tant que ça va durer, parce que mon petit doigt me dit que je vais bien vite en retourner à mes idioties personnelles. Mais, c’est justement ça qui fait la force d’un couple, non ? Accepter l’autre avec ses secrets et ses différences et construire ensemble un futur ? Moi, je ne demanderais pas à Histiel de changer. Non. Elle est toujours… Tellement Histiel. Si elle changeait, ce ne serait plus elle. Si elle me disait tout ce qui lui passe par la tête je n’arriverais pas à la comprendre pour autant, et elle perdrait cette petite touche de… cette petite étincelle qui m’attire comme un aimant. Non, décidément je ne veux pas tout savoir d’elle.

Oui, tu es dans un cocon, mon petit oiseau. Je ne lui dirais jamais le contraire. Pour être franc, le temps qu’elle a passé enfermée dans les murs protecteurs d’Imladris a été un soulagement pour moi. Parce que dehors… Oh, et bien, dehors, il n’y a que des trucs pas bien. Des pirates, des orcs, des voleurs, des bandits. Non, la laisser sortir c’est une mauvaise idée. Les humains ont perdu leur ouverture d’esprit. Si j’avais été à ta place, et toi à la mienne, je pense que tu aurais fait la même chose. Pour me protéger. Tout comme moi j’ai voulu te protéger. Je me doute bien que ça n’est pas facile pour toi mais… Je me tais quelques secondes, le regard perdu dans le vide et je soupire tristement. Je n’aurais jamais pu supporter de te perdre, tu sais. Cela fait bien longtemps que… Ma voix se perd dans le vide et je secoue lentement la tête de droite à gauche, pris d’une certaine pudeur qui m’empêche de finir ma phrase.

Heureusement, les idées de cadeaux changent rapidement le sujet avant que je ne me retrouve à parler trop. Nous ne savons pas où nous en sommes. En fait, nous avons besoin de nous poser, et de discuter. De réellement discuter et de poser ces choses à plat. Si quelque part, mon choix est déjà fait, je ne veux rien imposer à Histiel. Rien du tout. Elle doit prendre sa décision elle-même. En venir à moi, ou pas, sans que je ne la force. Même si mes sentiments pourraient l’aiguiller, quelque part. Je ne dis rien qui puisse la forcer à venir vers moi. Enfin, j’ai quand même passé une semaine à la forge pour lui fabriquer le bracelet qu’elle a perdu autrefois aux mains des gobelins. Ton riendutout. Je ne craquerais pas. Tu ne sauras rien. Je resterais tout à fait stoique là-dessus. Je ne lui dirais rien. Rien du tout. Je n’ai pas l’intention de craquer. Mais, qu’Histiel aime bien le diadème me rassure un peu. Parce que, elle a du goût. Tu me connais, je suis rarement sûr de moi quand il s’agit de faire un cadeau que j’ai fabriqué. Surtout depuis la fois où Arwen s’est moqué de ma poterie. Bon, je suis affreusement nul en poterie. Mais ce n’est pas une raison de se moquer. Vraiment pas. J’espère réellement que ça lui plaira en tout cas. Tout comme ton cadeau va te plaire. Ça, par contre, j’en suis sûr. Je ne peux pas m’empêcher de la titiller un peu. Parce que j’aime bien quand elle me demande ce que je vais lui offrir. Ou qu’elle se creuse la tête.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Ven 25 Sep 2015 - 19:10


let's have a journey
Histiel n'était pas du genre à cacher des choses. Du moins, pour le moment. Peut-être que viendrait un jour où elle aurait des secrets pour lui. Qu'elle aurait des choses à lui cacher. Mais pas pour le moment. Car quand bien même elle allait en dehors d'Imladris, elle finissait toujours par lui dire. Donc, oui. Elle n'avait rien à lui cacher. Mais si Elrohir commençait à lui faire des cachotteries, sans doute qu'elle en ferait de même alors. Ou pas. A voir. A voir. D'ailleurs, ce dernier n'hésita pas à lui faire part de son point de vue. A lui faire comprendre que toute chose n'était pas forcément bonne à dire. Et qu'il y avait toujours des secrets dans un couple. Des choses qui ne se disaient pas. Est-ce que c'était le cas ? Est-ce qu'ils devaient se cacher des choses ? En même temps, et bien, en même temps, ils n'étaient pas vraiment un couple. Histiel n'aurait pas su dire ce qu'ils étaient réellement l'un pour l'autre. Peut-être un couple effectivement. Ou peut-être qu'ils n'étaient rien de cela. Du moins, pas encore. Difficile de le dire. "C'est un drôle de raisonnement venant de ta part." Elle avait eu un hochement de la tête. Elle avait pensé qu'il aurait aimé connaître ses moindres faits et gestes. Elle avait pensé qu'il aurait voulu entrer dans son jardin secret. Mais si tel n'était pas le cas, et bien ... tant mieux sans doute. Il aurait son jardin secret. Elle le sien. Et ils ne seraient pas toujours sur le dos de l'un et de l'autre. Même si elle ne pourrait s'empêcher de garder un oeil sur lui, tout comme lui pourrait le faire également. Ils étaient liés, et ce quoi qu'il arrive. Ils n'étaient peut-être pas ensemble, pour le moment, mais ... peut-être qu'un jour, ça serait le cas. Ou pas. Elle n'en savait trop rien. Que voulait-elle d'ailleurs ? Etait-elle prête à se lier corps et âme à Elrohir, et ce pour l'éternité ? Ou bien pensait-elle qu'il pouvait y avoir une autre personne qui pourrait lui être destinée ? Elle avait longtemps cru que cet Elfe qu'elle avait croisé à quelques reprises aurait pu être cet homme. Mais elle voyait. Elle voyait en Elrohir son égal. Son double. Ils se complétaient. Ils se disputaient. Ils pouvaient compter l'un sur l'autre. "Pas besoin d'être un couple pour qu'il y ait des disputes ou des réconciliations mon cher. On fait ça depuis tellement de siècles que je ne compte plus les fois où nous nous sommes disputés pour des bêtises." Et ils continueraient à le faire d'ailleurs. Du moins, elle pensait que ça serait le cas. De toute manière, ne pas se disputer avec Elrohir, ça deviendrait bizarre. Vraiment étrange. Elle ne disait pas que ce n'était que là leur relation. Non. Ils s'épaulaient. Se tenaient compagnie. Faisaient en sorte de se remonter le moral quand ça n'allait pas. Et elle savait. Elle savait qu'il serait toujours là pour elle. Mais l'inverse était également vrai. Enfin. Pour en revenir à ce qui nous intéresse, oui, elle en avait marre. Marre d'être dans cette cage dorée. Elle avait l'impression d'être dans une prison et elle n'en pouvait plus. Alors, bien sûr, elle était ravie. Ravie de ce petit voyage au loin. Ravie qu'ils s'en aillent pour la Lorien. Trop longtemps qu'elle ne s'y était pas rendue. Alors, c'était un nouveau souffle. Et quitter son cocon lui faisait un bien fou. "Te fiche pas de moi. Tu sais qu'il pourrait t'arriver des bricoles le cas échéant." Elle le prévenait. Elle était gentille. Gare à lui. Et voilà qu'il se montrait encore raisonnable. Sur le fait que si les rôles avaient été inversés, elle aurait voulu la même chose pour lui. Le protéger. Et rien de plus. "Je sais que tu veux me protéger en dehors des murs d'Imladris. Mais je ne suis pas toujours en danger quand je pars à l'extérieur. Surtout lorsque je suis dans une zone proche. Il y a assez de patrouilles près d'Imladris pour éloigner nos ennemis." Les Orcs ne s'aventuraient pas près d'Imladris. La peur ... la peur que les Elfes ne viennent les tuer. Et les Trolls ne descendaient que rarement des landes d'Etten. Ca arrivait qu'ils puissent descendre, mais c'était plutôt rare. "Tout ce que je demande, c'est pouvoir être en dehors des murs sans forcément avoir une escorte à chaque fois. Et puis, tu sais, entre Elladan et toi, j'ai appris à me défendre." Elle n'était peut-être pas aussi douée qu'eux dans l'art de manier les armes. Mais elle savait se défendre. Le cas échéant. "Et arrête de voir tout noir. Tu es plus souvent que moi sur la route. C'est à moi de m'inquiéter pour toi." Et pas l'inverse. Même si c'était normal qu'il veuille la protéger. Elle le comprenait. Mais qu'il lui lâche un peu la bride. Ca lui ferait pas de mal. En tout cas, ils en vinrent à changer de sujet. Et ils étaient plutôt concentrés sur le non cadeau qu'il avait pour Histiel mais que Elrohir ne voulait pas lui donner. Il ne voulait pas lui en parler non plus. C'était la surprise. La grande surprise. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle n'aimait pas les surprises. Mais elle avait envie de savoir ce qu'il lui réservait. Pour sûr. Ca mettrait du temps. Elle savait très bien que ça n'allait pas se faire en un claquement de doigts. Mais ce n'était pas bien grave. Elle était du genre ... tenace. "On verra, on verra." s'était-elle contentée de lui répondre. Elle ne le raterait pas, c'était certain. Et elle ferait tout pour le déstabiliser dans la mesure du possible. Pour sûr. Et elle finirait par en savoir un petit peu plus. Enfin, elle espérait. En tout cas, le cadeau qu'il réservait à Galadriel était des plus magnifiques. Ce diadème était ravissant, et ce même si ... Et bien, même s'il ne croyait pas en lui. Il ne pensait pas que ça ferait plaisir à sa grand-mère. "J'me souviens. C'était y'a très longtemps Elrohir. Depuis, tu t'es amélioré." avait-elle dit dans un hochement de la tête. Elle avait pu voir de merveilleuses choses. "Crois un peu en toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 27 Sep 2015 - 17:11

Je me sens tout penaud quand elle me dit que c’est un drôle de raisonnement. C’est vrai qu’elle n’a pas souvent l’occasion de me voir aussi mature et raisonné. Non, elle me voit plus souvent dans l’instant, à agir sous le coup d’une impulsion et à oublier totalement de réfléchir. Parce que c’est ainsi que je fonctionne, la plupart du temps. C’est ainsi que je fais en sorte de survivre. Mais, est ce que je ne suis pas en mode survie depuis trop longtemps ? J’ai l’impression de ne jamais réussir à en voir le bout. Que me contenter de prendre chaque jour comme s’il s’agissait du dernier n’était pas réellement la meilleure des idées au monde. Que je vais finir par me faire tuer de la sorte. Alors, peut être que je commence à réaliser réellement que j’arrive au bout de cette fuite en avant. Peut être que j’ai envie d’arrêter. De commencer à me poser et à guérir ces blessures que je me suis infligées moi-même par honte. Je soupire un coup et penche la tête sur le côté. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas envie de tout savoir de toi. Jusque que je ne veux pas que tu te sentes forcée de tout me dire. Pour le coup, je veux simplement que tu te sentes à l’aise et pas forcée. Je me gratte la tête, un peu perplexe. Parce que je sens que je suis sur une pente glissante, réellement glissante. Un pas de trop et je dégringole. Et, une fois en bas, il n’y aura plus de retour possible en haut. Non. Je n’aime pas ne pas savoir ce dans quoi je m’engage. Oh, c’est l’une des raisons qui font que je suis certain que nous formerons un magnifique couple. Parce que nous agissons comme tel depuis des siècles sans même le savoir. J’envoie un sourire amusé à Histiel. Je n’ai pas l’intention d’arrêter de me disputer avec elle. Pour rien au monde, non. C’est réellement ce qu’il me faut. Me disputer avec Histiel et oublier, un instant durant, le reste du monde. Oublier tout ce qu’il se passe autour de moi.

Mais, voilà un nouveau sujet de dispute : cette façon que j’ai de la faire rester en Imladris et de la faire escorter par des gardes quand elle sort. Si d’un certain côté, elle a raison sur le fait que ni les orcs ni les trolls ne s’aventurent aussi près de la cité, mais cela, je ne le lui dirais sans doute jamais. Je n’ai pas envie qu’elle me le répète encore et encore jusqu’à la fin des temps que j’ai cédé sur un point. Non, vraiment, hors de question.Ha non, j’ai assez avec Père qui s’inquiète pour moi, tu ne vas pas t’y mettre toi aussi. Je te l’interdit. Et, en échange, tant que tu restes du bon côté de la Bruinen, je dirais aux gardes de te laisser tranquille. Marché conclus ? Je lui tends ma main droite pour sceller le marché. Je n’aime pas qu’on s’inquiète pour moi. Je n’apprécie pas de voir cette lueur anxieuse dans le regarde de Père lorsque je m’en vais, et je n’ai aucune envie de me retrouver face à la même expression sur les traits de ma jolie elfe. Mais tu devras sortir armée. Au cas où. Parce que si jamais il t’arrive quelque chose, je serais obligé de punir les gardes. Et, tu n’as pas envie d’avoir ça sur la conscience. Oh, ce ne serait pas grand-chose. Quelques blagues sans importance. Quelques grosses blagues, même. Mais, je m’arrêterais juste avant de les rendre fous. Ou pas. Qui sait ce qu’il peut me passer par la tête parfois.

J’ai en effet travaillé. Beaucoup. Mais, il y a des choses qui ne veulent pas sortir de mon esprit. Les mauvais souvenirs surtout. Ce n’est pas ma faute, je suis comme ça. Peu importe combien j’ai travaillé pour m’améliorer, je finis toujours par… Toujours par repenser aux mauvais. A ces moments qui ont été importants et qui m’ont permis d’avancer, quelque part. Je soupire tristement et désigne ensuite la plaine devant nous. Maintenant qu’Imladris commence à être dans notre dos, et que nous avons traversé la forêt qui l’entoure, nous pouvons laisser nos chevaux faire un peu d’exercice. Oh fait la course ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Sam 3 Oct 2015 - 18:11


let's have a journey
Que Elrohir fasse preuve de maturité, c'était étrange. Vraiment étrange à dire vrai. Elle l'avait toujours connu insouciant. Se fichant de tout, ou presque. Elle le connaissait blagueur, à raconter des bêtises. A faire des folies. Mais sur ce coup là, ouais, il avait joué la carte de la sagesse et de la maturité. Alors, bien sûr, elle était étonnée. Très étonnée sur le fait qu'un couple n'était pas forcément obligé de tout se dire l'un envers l'autre. Elle était d'accord. Chacun devait avoir son jardin secret. C'était mieux, du moins, c'était ce que se disait Histiel. Elrohir en vint à se rattraper. Il voulait tout savoir d'elle, sans pour autant lui forcer la main. Elle pencha la tête sur le côté. "Tu sais, il est pas encore arrivé le jour où tu me forceras à faire quelque chose." Histiel secoua la tête. Elle était du genre têtue à dire vrai. Assez têtue. Et elle n'aimait pas faire des choses dont elle ne voulait pas. Ou bien dire des choses qu'elle ne voulait pas. Bon, il était vrai que le coup des gardiens quand elle sortait d'Imladris, ça, c'était clairement quelque chose qu'elle détestait. Mais bon, quand c'était le bon Seigneur Elrond qui demandait à ce qu'elle soit accompagnée, elle n'allait pas lui dire non au risque de s'attirer ses foudres ? Alors, bien sûr, elle serrait le poing. Elle serrait les dents. Et elle partait accompagnée, même si ça l'ennuyait. Est-ce qu'elle ... est-ce qu'elle lui dirait, un jour, qu'elle n'avait pas besoin de cela ? Histiel n'en savait trop rien. Elle poussa un soupir tandis que Elrohir ajoutait qu'il était sûr et certain qu'en tant que couple, tous les deux, ça collerait. Pourquoi ? Parce que ça faisait des millénaires qu'ils agissaient de la sorte ainsi. Parce qu'ils se chamaillaient. Parce qu'ils se disputaient. Et parce qu'ils finissaient toujours par se réconcilier. Elle avait eu un léger sourire. "Magnifique, je ne sais pas. Mon cher, tu risques de perdre quelques plumes dans l'histoire." Ce qu'elle voulait dire par là ? Et bien, que ça ne serait pas de tout repos. Elle-même le savait. Elrohir était difficile à vivre. Il avait ses craintes. Il avait ses démons. Il était pénible parfois. Mais Histiel l'était tout autant à dire vrai. Elle non plus n'était pas facile à vivre. M'enfin, de là à dire que ça poserait des problèmes ... Peut-être que ça en poserait. Pour le moment, elle ne voulait pas trop réfléchir à ce que pouvait signifier être un couple. Non. Parce que ... Peut-être parce que ça lui faisait peur. Peut-être parce qu'ils s'étaient toujours considérés comme étant de la même famille et ça lui faisait drôle de se dire que lui et elle, ça pouvait être autre chose. Oui, fallait qu'elle se fasse à l'idée, en quelque sorte. Point de désaccord, et qui serait toujours un point de désaccord d'ailleurs, c'était le fait qu'elle n'aimait pas rester cloîtrée dans l'enceinte d'Imladris. Et encore moins sortir avec une escorte. C'était pas tant l'escorte qui la gênait. Elle pouvait comprendre. Mais elle n'aimait pas se sentir épiée. Les Orcs, les Trolls ou bien les Gobelins ... Ils ne venaient pas. Ils ne s'approchaient pas d'Imladris. Ils n'étaient pas suicidaires après tout. Ils étaient peut-être stupides, ça, c'était un fait. Mais ils ne s'approcheraient jamais de la cité. Sauf s'ils voulaient mourir. En cas de guerre, est-ce que les forces du mal pourraient venir jusqu'à Imladris ? Peut-être bien. Mais c'était plutôt la paix en ce moment. Alors, Histiel ne craignait rien si elle sortait hors des murs, seule. Et elle voulait lui faire comprendre qu'elle ne craignait rien. Qu'elle n'était pas en danger. Et que ça irait bien. Alors, si jamais il ne lâchait pas du leste, elle commencerait à s'inquiéter pour lui. Et à lui pourrir la vie. Un prêté pour un rendu, en quelque sorte. Elrohir voulait passer un marché avec elle, parce qu'il n'avait pas envie qu'elle s'inquiète pour lui. Il avait déjà assez de son père sur le dos, il n'avait pas besoin de plus. Si elle restait du bon côté de la Bruinen, comme il le disait, alors, pas de garde. Elle pencha la tête sur le côté tandis qu'il avançait sa main vers la sienne. Il souhaitait, néanmoins, qu'elle sorte avec une arme. Pour qu'elle se protège. "De toute manière, je ne sors jamais sans arme." Donc, oui, si elle quittait l'enceinte d'Imladris, elle sortirait avec une dague ou une épée. Pas avec un arc, c'était ... encombrant. Mais bon. "Marché conclu. Mais ça vaut également pour toi mon cher. Pas d'opération suicide ou que sais-je encore. Sinon, je demanderais à ton père que ça soit toi qui soit accompagné." Ca marchait dans les deux sens après tout. Sécurité pour lui. Sécurité pour elle. Quant au fait qu'il punirait les gardes si jamais elle ne sortait pas armée, c'est lui qui voyait. C'est lui qui verrait ce qu'il ferait ou ne ferait pas. "A ta guise. Mais sache que les menaces ne marchent pas avec moi." dit-elle en secouant la tête. En tout cas, ce pauvre Elrohir pensait réellement qu'il n'avait pas bien fait son diadème. Et il avait peur. Peur que Galadriel n'apprécie pas réellement ce qu'il avait fait pour elle. Il devait arrêter de s'en faire pour si peu. Même si Galadriel n'aimait pas, elle n'en viendrait jamais à le dire. Histoire de se changer les idées, il proposait de faire la course. Elle pencha la tête sur la droite, puis vers la gauche. "On peut." Et sans crier gare, parce qu'il fallait toujours tricher avec lui, Histiel avait lancé sa monture au galop. Elle ne savait pas pendant combien de temps. Mais ça l'amusait. Et ça la faisait sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Mer 21 Oct 2015 - 1:05

Après tout, tout le monde change. C’est une chose dont je me suis rendu compte il y a peu. Ou plutôt, que j’ai réalisé que quelque chose avait changé en moi. Pour être tout à fait franc, depuis quelques mois, j’ai l’impression d’avoir changé. Contrairement à mon frère, je ne recherche pllus absolument à aller au combat pour le combat, à fuir droit devant moi, comme si ma vie en dépendait. Non. Tout ça me semble derrière moi, et un peu plus chaque jour qui passe. Je crois que mon cœur a commencé à guérir lorsque j’ai sauvée Eléa, il y a une dizaine d’années. Certes, j’ai mis du temps à m’en apercevoir. Du temps à réaliser ce qu’il se passait dans ma tête, à comprendre que si je n’arrivais pas à rester en place, c’était plus par envie de voyager et de voir le monde entier plutôt que parce que je suis chassé par les souvenirs de ma mère. Certes, elle me manque et elle me manquera toujours. Certes, ces mots qu’elle m’a dits avant de s’enfuir en bateau pour Valinor me tortureront toujours, mais aujourd’hui, je suis capable d’avancer. Et, j’ai cinq cent longues années de mâturité à rattraper, quelque part. cinq cent longues années à me fuir moi-même et à refuser de construire ma vie future. Je crois que c’est pour ça que j’ai trouvé le moyen d’ouvrir mon cœur à Histiel, parce que je suis prêt à arrêter de fuir et à commencer à construire quelque chose. Avec elle, ce serait encore mieux. Sinon… Et bien, sinon je connais le meilleur chemin pour arrêter de souffrir. Pourtant, force n’est pas d’essayer. Tu es une vraie tête de mule, et moi affreusement pas doué quand il s’agit de trouver mes mots. Et dire qu’on raconte que les elfes sont des poètes... J’ai du louper la formation ! Un sourire narquois sur mon visage, je hausse les épaules. Encore une fois, j’ai répondu à moitié à sa remarque et fait à moitié le pitre. Mais, si j’ai commencé mon évolution, il ne faut pas demander à ce que ça se fasse en quelques jours. Ca non ! t puis, ça manquerait à tout le monde de me voir dans mon état naturel. Cependant, j’ai besoin de changer. C’est devenu un besoin bien ancré dans un coin de ma tête bien trop dure. Et, vous me connaissez, non ? Quand j’ai une idée quelque part, je ne l’ai pas ailleurs. Mais si, nous serions bien ensemble. Tu m’apprendras à utiliser les bons mots pour ne pas avoir à me jeter dehors parce que j’aurais fait une gaffe. Comme ça, pas de plumes perdues. Enfin, tout ça reste l’Inconnu. Le grand. Avec une majuscule. Parfois, je me demande si Père a eu aussi peur que moi en cet instant lorsqu’il s’est mis à courtiser ma mère. Parce que, moi, au fond, tout au fond, derrière toutes ces couches de vantardises et de pseudo certitude, je suis totalement terrifié. Je ne sais pas où je vais, et pour une fois je suis en train de prendre des risques sur le long terme. J’ai plus l’habitude de risquer ma vie au combat, à être dans l’instant, dans le moment. À choisir en une seconde entre prendre un coup et tuer mon adversaire ou alors esquiver et pousser le combat plus loin. Mais ça… ça c’est différent.

Quand à ce petit marché entre Histë et moi, au sujet de ses sorties d’Imladris, il finit par me faire grincer des dents, même si j’estime avoir gagné pas mal de points. Au moins, elle sera sage… Un peu. Disons que je sais qu’elle tiendra sa part du marché. Mais, ce qu’elle me demande en échange me fait grincer des dents. Par parce que ça me gêne. Non. Mais parce qu’elle me croit encore capable de ce genre d’ânneries. Vraiment. Ne me connait-elle donc pas plus que ça ? Après toutes ces années ? Voilà bien cent ans que je n’ai pas foncé dans le tas comme s’il n’y avait rien d’autre à faire pour ruiner un peu plus ma vie. Mes sessions de couture chez Elinà, la seule à ne plus me jeter dehors quand elle me voit arriver plein de sang – enfin, façon de parler hein. Disons que je n’aime pas qu’on me crie dessus quand j’ai ma – se sont espacées d’autant, et je ne vais plus la voir que pour de bêtes accidents : un mauvais coup de marteau à la forge sur un doigt, une brûlure ou une cheville foulée à cause d’une cabriole à cheval. Vraiment, des petits bobos de rien du tout par rapport aux fois où je me suis retrouvé avec le ventre ouvert, une flèche dans le dos, à collectionner toutes les cicatrices possibles et imaginables. Nia nia nia ! Je grogne. Un peu. Beaucoup même. Je soupire et hausse les épaules ça ne me coute rien de le promettre, puisque j’ai arrêté les missions suicide depuis un moment. Eléa m’en voudrait trop si je rentrais blessé. Ma fille, mon petit rayon de soleil. Ah, qu’est ce que je ne ferais pas pour elle !

Mais, voilà qu’on fait la course désormais. J’ai besoin de sentir les muscles puissants de mon cheval sous mon corps et d’avancer vers le soleil comme si j’allais pouvoir l’attraper. Histiel n’a pas attendu mon top pour se lancer, et je la talonne immédiatement. Après autant de siècles à se cotoyer, je savais bien qu’elle me ferait ce coup-là. La proposition serait venue d’elle, c‘est ce que j’aurais fait à mon tour. La plaine passe sous le bruit des sabots de nos chevaux, et ce sont eux qui finissent par ralentir, alors qu’ils commencent à se fatiguer. Je ne saurais dire qui a gagné. Au fond, je m’en fiche. Totalement. Les vergers et la plaine ont défilé et nous arrivons au bout de la vallée, non loin de la passe où Mère s’est faite attaquer. Machinalement, comme à chaque fois que je passe par ici, je tire la bride de mon cheval pour le faire ralentir, une expression pensive sur les traits. la porte de Rubicorne est encore à quelques heures de voyage, mais c’est une étape que je n’apprécie toujours pas. Ensuite, nous rejoindrons le col de Caradhras et de descendrons vers le lac du Miroir et la Lothlórien par la vallée des Rigoles sombres, dont le paysage ne me lasse pas. Les jours de voyage seront longs, mais nous pouvons le faire et arriver entier. Le chemin est sûr désormais. La rumeur de ce que nous avons fait aux derniers orcs qui ont tenté de s’installer par ici, il y a une trentaine d’année, court toujours, et les noms d’Elladan et le mien sont encore synonyme de peur pour les orcs. Oui, vraiment, je n’ai pas besoin de prendre la garde de mon épée comme je le fais. Tout ira bien.

HJ : j'avais pensé faire une oelipse d'un jour ou deux et les faire tomber dans une attaque dans le col, t'en dis quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Sam 31 Oct 2015 - 21:29


let's have a journey
Histiel ? Il était clair qu'elle était une tête de mûle. Elle n'avait pas sa langue dans sa poche. Et elle faisait ce qu'elle avait envie de faire. Oh, bien évidemment, elle ne faisait pas non plus tout ce qui pouvait lui passer par la tête. Elle était quelqu'un de gentil. D'agréable. Elle aidait son prochain, dans la mesure du possible. Mais elle n'aimait pas quand on venait lui demander de faire telle ou telle chose alors qu'elle n'avait pas envie de le faire. Du tout. Elle était un petit électron libre. Et elle continuerait à l'être. Elle n'avait pas envie qu'on la change. Tout comme elle n'avait pas envie que son cher Elrohir change. Bien sûr, un peu moins de bêtises, un peu moins de folie, oui. Mais il était bien plus sage, à dire vrai, que par le passé. Sans doute ... le fait qu'il était devenu papa. Enfin, bien évidemment, ils n'étaient pas véritablement les parents de la petite Elea. Mais c'était tout comme à dire vrai. Ils l'avaient élevée. Quand ce n'était pas Histiel qui s'occupait d'elle, c'était lui. Et inversement. Ils s'en étaient occupés à deux également. Elle n'aurait jamais cru qu'il aurait eu la patience de le faire. Et parfois, elle se demandait ce que ça donnerait. S'ils avaient leur propre enfant un jour. Ou du mins, s'ils avaient finalement l'occasion d'être ensemble. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle en rêvait. Mais oui, parfois, c'était l'éternelle question qu'elle se posait. De savoir ce que ça pourrait donner entre eux. Histiel se contenta d'avoir un léger haussement des épaules par rapport à ce que Elrohir venait de dire. Sur le fait que tous les Elfes n'étaient pas des poètes. "Tous les Elfes ne sont pas non plus de bons archers." Oh, pour sûr. Elle en connaissait certains qui n'étaient clairement pas doués. Oui, ça arrivait. "Y'a parfois quelques petits ratés. On ne peut pas être parfait partout." Enfin, si, y'en avait qui l'étaient. Du moins, à son avis. "Quand bien même tu n'as pas l'âme d'un poète, c'est pas bien grave, non ?" C'était pas comme si elle allait lui en vouloir, non ? Quant au fait qu'il se voyait bien ensemble ... Oui, peut-être. Elle n'en savait rien. Au plus profond, c'était lui qu'elle voulait. Et pas une autre personne. Après, à savoir si c'était ce qu'il voulait ou s'ils seraient bien assortis tous les deux, ça, c'était autre chose à dire vrai. "Tu feras toujours des gaffes. Et tu continueras à perdre des plumes à dire vrai. J'pense pas que ça soit autrement." Et elle lui tira la langue. C'était comme ça. Et elle espérait que ça soit toujours comme ça. Parce que s'il n'était pas drôle. S'il n'était pas amusant, oui, ça serait pas vraiment lui. Alors, qu'il ne change pas. Ou du moins, pas trop. Parce qu'elle n'aurait pas l'impression d'être avec le vrai Elrohir. Et ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait à dire vrai. Après cela, après cette discussion, direction un petit challenge. Enfin, c'était pas vraiment un challenge. Disons qu'elle avait tenté de battre Elrohir à son propre jeu. Elle le connaissait. Il faisait le coup à chaque fois. Alors, oui, elle était partie en première. C'était pas très fair play. Elle le savait. Mais pour une fois, hein, c'était un prêté pour un rendu, en quelque sorte. Et maintenant, ils avaient les plaines à perte de vue. Ca ne serait pas une chose aisée de se rendre en Lothlorien. Parce qu'ils avaient beaucoup de route à faire encore. Ca leur prendrait quelques jours. Des semaines s'il faisait mauvais et que le temps décidait de les faire tourner en bourrique. Bah, ça serait pas la première fois. Ni la dernière fois non plus.

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ ≈ ≈ ≈ ≈ ≈
Le Col de Caradhras. Le temps était clément. Pour combien de temps ? Histiel n'aurait su le dire. Elle n'aimait pas trop passer par le Col de Caradhras afin de se rendre en Lothlorien. Elle passait, généralement, par la Trouée du Rohan et s'arrêtait, parfois, au Rohan, justement, dans le village des hommes. Elle aimait bien. Elle soignait quelques personnes sur sa route avant de repartir. Histiel marchait à côté de son cheval. Elle avait envie de se dégourdir un peu les jambes. Parce que c'était ça, au final, le problème avec les longs voyages. C'est qu'on finissait par avoir mal aux jambes. Et elle n'aimait pas cela. Du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Mer 18 Nov 2015 - 23:10

Les jours ont passés, et voilà maintenant que le Col de Caradhras se trouve devant nous. Concrètement, c’est le chemin le plus rapide, mais ce n’est pas celui que j’aime le plus : c’est ici que les mauvaises nouvelles ont commencé, et c’est ici que j’ai l’impression qu’elles se termineront. Pourtant, pour l’heure, tout est normal. Tout est simple et les choses vont bien. Voyager avec Histiel me permet de relativiser sur certaines choses, de simplement en réaliser d’autres. Elle est tellement adorable, avec son petit nez retroussé, son sourire qui lui fait des fossettes d’ange et ses yeux qui pétillent d’une malice que je ne saurais jamais me lasser d’observer… Oui, mon cœur est sur la même longueur d’onde que le sien, il l’appelle et je crains que mon cri ne soit jamais réellement entendu. Après tout, je suis le plus mauvais orateur de l’histoire des elfes. Dans dix ans, nous pourrons en rire, peut être. Ou alors j’en pleurerais tout seul dans mon coin et je ne saurais plus comment rattraper le coup. Il faudrait que je m’excuse ? Peut être. Sûrement, en fait. Mais, pour cela, il faudrait avoir le courage de ramener ce sujet sur le tapis, chose que je n’ai pas osée faire depuis que nous sommes partis d’Imladris.

En cette belle matinée, nous avons décidé de marcher. Il est vrai que les longs voyages ont ce genre de soucis qu’ils finissent par faire réellement mal au derrière, même au plus aguerrit des cavaliers. Prendre le temps de marcher, quitte à retarder la fin du voyage ne m’a jamais dérangé. Pour être franc, j’aime prendre mon temps. Ce n’est pas la destination qui compte à mes yeux, c’est le voyage. Et, il faut avouer que celui-ci est des plus agréables, alors que je peux observer à loisir le visage de celle qui fait battre mon cœur et qui Alors que le col fait un tournant et nous offre une vue extraordinaire sur la vallée en contrebas, je tends la main vers un groupe de silhouettes, penchées sur la rivière. Des orpailleurs, tu crois ? Même pour nos yeux d’elfes, les détails de cette scène, qui est à plusieurs kilomètres, me semblent impossibles à réellement saisir. L’heure est à l’innocence, encore une fois, et je relève le regard vers le ciel, pensif. Voir ces hommes m’a fait réaliser que mon stock de gemmes est au plus bas et que je vais devoir m’en procurer si je veux pouvoir continuer à fabriquer des bijoux.

Est-ce parce que j’étais perdu dans mes pensées ou bien parce que les orcs n’ont fait aucun bruit ? Je n’en sais rien du tout. Le fait est que c’est un renâclement de mon cheval et la sensation de ressentir son inquiétude qui me fait lâcher sa bride pour porter ma main à Aranruth, ma fidèle épée. Inquiet, je n’ai que quelques secondes pour la tirer, sans pourtant la faire chanter. J’aime pourtant ce petit sifflement qui symbolise le début d’un combat et, souvent, déstabilise mon adversaire. Le regard féroce, je bondis en avant et pare un premier coup, puis un second. Canasson recule hors de portée des épées, tel que je l’ai dressé, mais reste à proximité au cas où un sifflement sortirait de mes lèvres pour l’appeler à la rescousse. Histë Mon regard la cherche, inquiet. Je finis par la repérer, le dos contre un rocher pour ne pas se faire déborder, en train de vendre chèrement sa peau contre deux orcs. Quelque part, nous avons de la chance qu’ils ne soient que cinq. Nos chances de nous en sortir sont grandes.

Ma lame tranche la tête de l’une des créatures avec la facilité la plus absolue. J’ai, durant une seconde qu’il n’y avait que du beurre en face de moi. Alors, je suis confiant. Trop confiant ? Certainement. C’est pour ça que quand les trois derniers orcs se jettent d’un coup sur moi, je mets quelques secondes à réaliser. Était-ce parce que je suis la plus grande menace de nous deux ? Je n’en ai aucune idée, et je ne le saurais sans doute jamais. Ma lame dans la main gauche, comme toujours, je pare un premier coup tout en tirant mon couteau de ma taille pour dévier comme je le peux la seconde lame, qui finit tout de même sa course dans mon épaule. J’envoie un coup de pied dans le ventre du premier orc et me jette sur le côté pour esquiver la lame du troisième. Clairement, je suis mal barré. Concentré jusqu’au bout, je réussis à planter l’épée dans le ventre d’un ennemi, qui tombe sur le côté en l’entrainant avec lui, m’empêchant de la récupérer. Ouais, là c’est super mal barré. Je n’ai plus qu’un couteau et il me reste deux ennemis. Mon épaule droite est en sang et douloureuse. D’une pirouette, j’esquive un coup de hache et me laisse glisser le long du bras de l’orc pour lui planter le couteau dans le cou, avant de récupérer sa hache. Ce n’est pas mon arme de prédilection, mais je m’en sortirais…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 22 Nov 2015 - 21:36


let's have a journey
Histiel ne traversait que rarement le col de Caradhras. Oui, il lui arrivait d'aller en Lothlorien. Mais quand elle souhaitait s'y rendre, elle n'empruntait pas cette route. Elle préférait faire escale dans quelques villes des hommes, histoire de prodiguer ses soins et son savoir. Oui. Altruiste. Au plus haut point. Mais ça lui permettait de rester en vie, si on pouvait dire cela ainsi. Parce qu'elle savait que le col était dangereux. Il avait pu y avoir nombre et nombre d'attaques par le passé. Alors, si elle pouvait éviter de se retrouver face à des Orcs ou bien d'autres bestioles dangereuses, elle empruntait la voie des hommes. C'était plus sécurisant. Et puis, ça évitait que Elrohir ne lui fasse les gros yeux. Parce que généralement, quand elle partait, et ce avant de s'occuper d'Elea, elle partait seule. Rarement accompagnée. Et quand ça en venait aux oreilles d'Elrohir, il finissait toujours par la disputer, gentiment, certes, en lui faisant comprendre qu'elle était irraisonnée et qu'elle devait arrêter de se balader toute seule. Il était protecteur avec elle. Histiel le comprenait. Elle savait qu'il ne faisait cela que pour son bien. Elle savait qu'il ne pensait pas à mal et que c'était juste pour la protéger. Mais bon, c'était pénible quand même. Parce que la demoiselle savait se défendre. Au besoin. Et elle n'avait pas besoin qu'on soit tout le temps derrière son dos à la protéger. Elle savait se défendre. Le cas échéant. Et ce même si Elrohir ne voulait pas croire qu'elle pouvait le faire. Une femme ... dans un monde d'hommes. Même si les Elfes étaient loin d'avoir les mêmes comportements que les Hommes qui pouvaient faire preuve d'un machisme à tout épreuve. Enfin, passons. Pour en revenir à ce qui nous intéresse, ça faisait un petit moment qu'ils marchaient. Parce que ça faisait du bien de marcher un peu. Oui. Elle n'avait plus l'habitude de ces longs voyages. Mais elle reprendrait bien vite l'habitude, de cela, Histiel en était certaine. Pourquoi ? Parce que Elea était grande maintenant. Et parce que Histiel allait, sans doute, reprendre ses voyages maintenant. Du moins, petit à petit. Et si Elrohir ne lui mettait pas un fil à la patte. Enfin, façon de parler. Tandis qu'ils marchaient, Elrohir avait montré du doigt, en contrebas, des personnes qui étaient proches de la rivière. "Je ne saurais dire." Non, elle n'en savait rien. Franchement rien. "Si tu veux aller vérifier, nous pouvons faire un détour." Oui, bon, ça leur ferait rebrousser chemin. Et ça leur ferait perdre, au final, plusieurs jours. Mais qu'importe. Si Elrohir avait envie de voir ce qui pouvait y avoir en contrebas, pourquoi pas ? Il pourrait peut-être trouver des choses intéressantes, qui sait ? Histiel avait continué sa route. Mais guère longtemps. Car voilà que des Orcs s'étaient pointés. Voilà qu'ils se retrouvaient attaqués. "C'est fort fâcheux ..." Très fâcheux à dire vrai. Son cheval avait pris la fuite. Histiel savait très bien qu'il finirait par revenir dès que le chant de la ferraille se serait stoppé. Enfin, elle l'espérait. Ce qui était moins drôle, par contre, c'était que le cheval s'était barré avec son arc. Et ses dagues. Elle avait son carquois mais elle allait pouvoir difficilement tirer des flèches sans son arc. Ce qui ne l'empêcha pas, d'ailleurs, de planter une de ses flèches dans le crâne de l'Orc qui s'était rapproché trop d'elle. Enfin, c'était pas dans le crâne d'ailleurs. Mais dans un oeil. Elle avait retiré la flèche vivement et l'avait frappé, à nouveau, avec sa flèche. "La prochaine fois ..." Elle secoua la tête. Oui, la prochaine fois, elle garderait sur elle ses armes. Ca serait bien plus efficace. Et ça lui éviterait surtout de se retrouver acculée, comme elle venait de l'être là. Son dos pratiquement contre ce rocher. Au moins, ça protégeait ses arrières. Ses flèches se trouvaient être des armes redoutables. Mais c'était très ... sanglant ... Dans le sens où ça salissait beaucoup, c'était un fait. M'enfin, c'était ça ... ou se retrouver découpée en petits morceaux. Alors, elle préférait avoir du sang visqueux d'orc un peu partout sur le visage plutôt que d'expirer. On n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie, n'est-ce pas ? Elle avait fini par récupérer une épée. Pas très jolie. Plutôt avec une lame émoussée et mal entretenue à dire vrai. Pas une épée de combat. Mais au moins ... Au moins, elle pourrait un peu mieux se défendre. D'ailleurs, elle n'avait plus d'ennemis face à elle. A contrario de son cher Elrohir qui semblait être encore en joute. Autant aller lui donner un coup de main. D'ailleurs, elle était arrivée par derrière. Sans un bruit. Et elle avait planté son épée dans le crâne de l'Orc. Il n'en restait plus qu'un. Et Elrohir ne tarda pas à le mettre à terre. "Pffff ... C'était pas marrant tout ça." Mais alors pas du tout. C'est là qu'elle remarqua la blessure d'Elrohir. "Oh ... mais ... Tu as été touchée !" C'est elle qui disait cela alors qu'elle avait tout un tas de sang sur elle, et sur son visage. Mais c'était pas son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 22 Nov 2015 - 22:50

HJ ! barbare ! L'oeil u__u" c'est ignoble !

Non, pas de détour. Je me posais simplement la question. Laissons les travailler, s’ils sont bien en train de chercher des paillettes d’or et d’autres métaux précieux dans la rivière. N’allons pas les embêter, d’autant que nous avons autre chose à faire. Comme… Nous défendre. C’est pas que, mais tous ces orcs ne me semblent pas vraiment bienvenus. Mais, l’avantage c’est que le chant du combat et de leurs cris d’agonie me fait sortir de cette torpeur étrange dans laquelle je me complaisais depuis quelques jours. Cette suite sans fin de questionnements au sujet de mes aveux à Histiel, aveux auxquels elle n’a pas encore répondu, d’ailleurs, et qui me donnent envie de me pendre. Mon cœur, parfois, me fait l’impression qu’il va sortir de ma poitrine, juste comme ça, simplement parce qu’il bat trop fort. Si j’étais humain, j’en ferais certainement des crises d’angoisse. Mais, les elfes ne font pas de crises d’angoisse, n’est ce pas ?

Dans tous les cas, je me défends comme un lion. Un coup dans l’épaule, un autre prit dans la cuisse, me voilà bien blessé. Et, en plus de ça, le dernier orc en vie me tombe littéralement dessus et je pars en arrière sous l’effet du poids. Qu’il est lourd ! En tombant sur le sol, je sens une énorme douleur dans ma jambe. Je repousse l’orc du mieux que je le peux et me rassoies sur le sol. Pas marrant ? Je relève les yeux vers elle. Si elle grogne comme ça, c’est qu’elle va bien. Tant mieux. Je soupire et frotte mon épaule. Oh, ça c’est rien. Du tout. Je croise les bras, un air amusé sur les lèvres. Ma jambe par contre… Je crains qu’elle ne soit brisée. Voilà qui n’est pas courant pour un elfe. Nous n’avons pas l’habitude de ce genre de blessures. C’est un truc d’humain ça… Je soupire et secoue la tête. Ça, à tous les coups, ce sont mes origines humaines. Ou alors une sacré malchance. Tu peux commencer par regarder ça ? s’il te plait ? Je lui lance un sourire charmeur. Je te donnerais un indice sur ton cadeau si tu ne me fais pas trop mal. Et un second si tu ne râle pas après moi.

Quoi ? On peut toujours essayer, non ? C’est pas comme si ça allait marcher. Quoique. Sur un malentendu…

Je soupire et ferme les yeux pendant qu’Histiel examine ma jambe brisée puis ma cuisse – une simple égratignure qui a juste besoin d’être désinfectée et bandée. Je risque d’avoir besoin de points de suture dans l’épaule, mais ça ne serait pas les premiers ni les derniers. On est un guerrier ou on ne l’est pas, mais pour le coup il ne faut pas faire sa chochotte quand on se fait blesser. Alors ? Quel est le verdict, docteur ? J’appréhende un peu. Il ne nous reste que deux jours de trajet jusqu’en Lorien, est ce qu’on va pouvoir les faire sans que je sois un fardeau pour toi ? Canasson revient vers nous et avance son museau vers ma blessure à l’épaule, curieux. Je lève le bras, au mépris de la douleur, pour caresser ses naseaux. Reste sage, toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Sam 5 Déc 2015 - 18:02


let's have a journey
Une attaque ... Histiel s'attendait, à dire vrai, à ce qu'ils soient attaqués. Parce que le chemin vers la Lorien était parsemée d'embûches. Mais elle n'avait pas cru que ça se ferait au col du Caradhras. Non, elle avait pensé que ça se ferait à un autre endroit. Le col n'était pas particulièrement propice aux attaques. C'était dangereux. A double tranchant ... M'enfin. Les Orcs avaient tenté. Ils avaient perdu. Et c'était pas plus mal. Histiel regrettait néanmoins d'avoir du sang un peu partout. C'était pas drôle. Mais alors, pas du tout. Elle allait bien, c'était le principal. Pas comme Elrohir qui était blessé. "Tu as le chic, mine de rien, de te retrouver blessé. Mais au moins, ça veut dire que tu défends chèrement ta peau." Elle fronça, néanmoins, des sourcils quand il en vint à lui dire qu'il pensait que sa jambe était brisée. "Tu as entendu un craquement ? Quelque chose ?" avait-elle fini par demandé. Juste après cela, elle s'était mise à siffler afin de rappeler sa monture. Parce qu'elle n'avait rien sur elle pour lui faire un bandage ou atténuer la douleur. Ou faire quoi que ce soit d'ailleurs. En même temps ... si sa jambe était réellement cassée, Histiel n'était pas certaine qu'elle aurait de quoi le soigner. Elle n'avait pas prévu de baume de ce genre pour leur petit voyage. La brune avait prévu des choses, oui. Mais loin de se douter que ... Et bien, que ça serait aussi grave. "Je dois avouer qu'une jambe brisée, ça m'étonne tout de même ... C'est pas comme si c'était un Oliphant qui venait de s'écrouler sur ta jambe." C'était qu'un Orc. Qui n'était pas bien épais à dire vrai. Elle pensait que Elrohir aggravait un peu la situation. "Pas que pour les humains ... Pour preuve ... Enfin, si c'est vraiment brisé." Elle en doutait. Le pire, dans tout cela, c'est qu'il tentait de l'amadouer. Il avait pas trop envie de souffrir et il était prêt à lui donner des indices sur son futur cadeau. "Tu peux déjà oublier pour le fait que je ne vais pas te râler après, j'crois que c'est déjà trop tard." Parce que oui. Elle allait râler. Elle allait râler parce qu'il allait souffrir si jamais c'était vraiment cassé. "Et puis, si tu crois m'acheter aussi facilement, tu te trompes mon cher." Pour sûr. En même temps, elle savait se montrer douce. Elle pouvait y arriver, oui. Mais tout dépendait de la blessure. Histoire de vérifier sa jambe, Histiel avait pris un peu de neige entre ses mains, histoire d'enlever un peu de tout ce sang qu'elle pouvait avoir sur ses dernières. Et dès lors, elle prit soin de regarder sa jambe. Et les moindres blessures qu'il pouvait avoir. Elle était restée silencieuse. Un silence qui pouvait être pesant pour ce pauvre Elrohir qui devait se demander ce qu'elle pouvait avoir dans le crâne. Elle rajoutait, à la situation, un air mélodramatique, si on pouvait dire cela ainsi. Mais elle ne pouvait pas se permettre, pour autant, de rester silencieuse. Alors, avant de faire quoi que ce soit, Elrohir avait fini par lui poser une question. Afin de savoir ce qu'il avait. Si c'était grave, ou pas. "Oh ... Je sais pas ... T'es un peu un boulet quand tu t'y mets." avait-elle dit dans un hochement de la tête. Histiel s'était rapprochée de son cheval. Afin de récupérer quelques affaires dans l'une des sacoches. "Heureusement que t'es un boulet que j'aime bien mine de rien." Sans quoi, ça serait difficile entre eux. Mais ce n'était pas le cas. Elle appréciait Elrohir. Il y avait même plus. Mais bon. Il se mettait toujours dans des situations compliquées. "Ta jambe n'est pas brisée. Tu as eu de la chance d'ailleurs. Il va falloir que tu fasses attention. Et je pense que je vais t'obliger à rester tranquille quand nous serons en Lorien. Hors de question que tu sautilles partout ou des trucs dans le genre." La jolie brune allait lui serrer la vis. Mais c'était pour son bien. Uniquement pour son bien. Il allait pester. Il n'allait pas apprécier du tout, mais alors pas du tout. Mais ça serait une bonne chose pour lui. "Par contre, j'te préviens tout de suite ... Va falloir que je remette ton os en place. Et tu vas déguster." C'était sans doute pour cela qu'elle était en train de préparer une petite mixture à boire. "Le goût, à la base, est pas top du tout. C'est pour cela que j'ai rajouté quelques baies. Ca donne un bon goût sucré. Et ça permet également d'éviter que tu me hurles dans les oreilles quand je vais replacer ton os." Parce que ça allait pas être une partie de plaisir. En attendant, Histiel avait commencé par lui faire les quelques points dont il avait besoin. Elle n'allait pas non plus le laisser se vider de son sang et elle se devait de faire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Ven 11 Déc 2015 - 0:48

C’est pour ça que j’ai choisi une guérisseuse voyons. Les mots sortent de ma bouche avant que je n’ai eu le temps de réellement les penser et je vire au rouge pivoine. Oh lala… C’est n’importe quoi tout ça. J’en ai assez de ne pas être capable de dire quoi que ce soit sans me planter en beauté. Je baisse les yeux sur ma jambe qui me fait clairement un mal de chien, bien plus que les blessures. Après tout, j’ai déjà été blessé sur à peu près la totalité des muscles du corps. Fort heureusement, mon corps d’elfe ne garde pas trace des cicatrices sans quoi je serais couturé de partout. Il m’en reste quelques-unes, des récentes pour la plupart. Elles disparaitront par la suite, je pense. Comme toutes celles d’avant. Et comme toutes les prochaines. Je détourne rapidement l’attention avec la première chose qui me vient dans la tête : ma jambe. Non, pas de craquement… Je ne crois pas… Un sourire contrit monte sur mes lèvres. C’est là, le moment où j’annonce que je n’ai pas réellement fait attention à ce qu’il se passait ? Je risquerais de me faire taper dessus je pense… Quoique, après Histiel serait obligée de me soigner mes blessures. ça m’étonnerait aussi, nous ne sommes pas réputés pour avoir les os fragiles… Mais, peut être que mes origines humaines finissent par se faire sentir ? Père a beau avoir pu choisir de devenir un elfe à part entière, et maman être une elfe elle aussi, je crains qu’il n’y ait quand même quelques trucs qui me viennent de mon côté humain. Par exemple, mes cheveux… Si je les laisse pousser, ils sont tout bonnement impossibles à coiffer. Heureusement pour moi, mes années guerrières m’ont habitué à les porter courts. Je crains de ne jamais pouvoir les avoir longs. Parce que je n’ai jamais été habitué à le faire. Et puis, ils sont biens, mes cheveux courts, non ?

Quoi qu’il en soit, je laisse la demoiselle s’occuper de moi et regarder ma jambe avant toute chose. J’aurais bien aimé qu’elle ne râle pas mais… Après tout, c’est une femme. Elles adorent ça, râler. Et, le secret c’est de faire semblant de les écouter. Là, elles se lâchent totalement et ensuite, elles sont de meilleure humeur. Mais, moi je n’aime pas ça non plus, me faire râler dessus. Ce n’est pas réellement agréable de s’entendre dire ses quatre vérités. En fait, pour être totalement franc, c’est même désagréable au possible. Et, il faut avouer qu’Histiel tape souvent dans le vrai quand il s’agit de me taper sur le crâne. Et, elle a la main lourde aussi.

Mais, étrangement, ça fait partie des choses que j’aime chez elle.

Bah, j’aurais essayé … Un sourire contrit de plus monte sur mes lèvres et je tente de faire les yeux de chien battu pour l’amadouer un peu. Je sais très bien que ça ne va pas fonctionner. D’ailleurs, le long silence glacé qui suit me fait un peu peur. Les dix premières secondes sont longues, mais je ne dis rien. Les dix suivantes, je fronce les sourcils. Attendez… C’est si grave que ça ? Vraiment ? Je me mords la lèvre inférieure, tic que j’ai emprunté à Elinà quand elle est stressée, et je lève les yeux au ciel. Elle me fait marcher exprès ? En tout cas, je ne râlerais plus jamais après elinà quand elle fait ça. Finalement, c’est tout ce qu’il y a réellement de plus utile, ce tic. Promis, je ne râlerait plus. Un boulet ? Ah non, pitié. Il faut que je le finisse ce voyage ! J’ai besoin de le finir et d’aller jusqu’au bout ! Je panique un peu et je soupire discrètement. Je pique un second fard quand Histiel me dit qu’elle m’aime bien, même si je suis un boulet. Franchement, je ne la comprends pas. Un coup elle m’adore, le lendemain elle me crie dessus. Les femmes franchement ! Et de toutes celles que j’aurais pu choisir, c’est celle là qui a fini par me voler mon cœur. J’ai juste mis longtemps à m’en rendre compte. Rester tranquille ? Ah ça, c’est clairement pas dans mes cordes. Je prends un air penaud, totalement déçu. Dois-je rappeler à Histiel que la cité de Caràs Galadhon est suspendue dans les arbres, et que j’adore me balader sur les fines passerelles qui relient les niveaux entre eux ? Si je dois rester tranquille, je ne vais pas pouvoir profiter des lieux comme je l’entends, et c’est tout de même bien dommage. Parce que c’est un de mes endroits préférés au monde. L’un de ces endroits où je suis bien, où l’ombre de ma mère ne me mine pas le moral et où je vais pouvoir me retrouver. Moi. Rayonner de l’intérieur. Mais… Je n’ai même pas les mots pour grogner dans mon coin. Rester tranquille ? Et moi qui voulait t’emmener dans tous les endroits les plus romantiques de la Lorien… Certains sont accessibles avec un peu d’escalade uniquement. Au fond, je crois que cette raison me déçoit plus que les autres. Je prends une grande inspiration. Vas-y, remets la en place. Plus vite ce sera fait, plus vite je serais réparé. Je n’ai même pas la force de protester tellement je suis déçu de voir tous mes plans tomber à l’eau. J’attrape la mixture qu’elle me tends et l’avale d’un coup sec avant de la laisser s’occuper des petites plaies qu’il y à sur mon épaule et ma cuisse. Ce n’est rien par rapport à l’os déplacé. Rien du tout. C’est bien ma veine tout ça… Oui, définitivement, je suis déçu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Dim 20 Déc 2015 - 22:29


let's have a journey
Elle regarda Elrohir. Elle n'était pas totalement certaine de ce qu'il voulait dire par le fait qu'il avait choisi une guérisseuse. Pour l'accompagner ? Ou en tant que compagne pour l'éternité ? Elle préférait ... ne pas s'avancer sur le sujet. Surtout quand elle vit qu'il devenait tout rouge, ou presque. Oh, apparemment, ça devait être la deuxième option. Du moins, Histiel ne pouvait pas en être certaine por autant. Elle pouvait se tromper. Elle préférait ... Elle ne savait pas trop ce qu'elle préférait. Est-ce qu'elle éprouvait des sentiments à son égard ? Oui, c'était un fait. Est-ce qu'elle voyait de passer la fin de sa longue et éternelle vie à ses côtés ? Sans doute. Si elle ne le tuait pas à cause de ses voyages incessants à l'autre bout de la terre. Ouais ... Elle espérait bien qu'il finirait par se fixer. Tout comme elle avait pu le faire. Sans Elea, Histiel n'était pas vraiment certaine qu'elle serait restée sur Imladris ces vingt dernières années. Non. Elle aurait continué ses voyages. Et qui sait ce qui aurait pu se passer. Si ça se trouvait, c'est peut-être elle qui aurait pu se retrouver blessée. Elle qui pourrait être dans un mauvais état. A dire vrai, Histiel ne voulait pas penser à tout cela Non. Elle préférait .. Et bien, elle préférait ne pas penser à tout cela. Et se concentrer sur la blessure d'Elrohir qui n'était pas vraiment jolie à dire vrai. Bon, il s'en sortirait mais c'était vilain quand même. "Si pas de craquement, c'est une bonne chose." avait-elle dit dans un hochement de la tête. "Parce que c'est jamais bon, à dire vrai, quand ça craque. Même si c'est pas vraiment dans notre nature." Non. Il était vrai que pour les Elfes, des blessures de ce genre, c'était rare. Vraiment rare à dire vrai. Comme le soulignait Elrohir d'ailleurs. "Peut-être. Il fait pas bon d'avoir des gênes humains." Elle eut dans un léger hochement de la tête. "Quoi que ... dans ton cas, c'est peut-être une bonne chose parfois." Elle lui tira la langue. Oui. Elle le taquinait. Elle ne pouvait pas s'empêcher de le faire. Elle prenait, parfois, un air particulièrement sérieux et dans la minute qui suivait, elle se foutait de sa gueule. Ouais, c'était comme ça. Qui aime bien châtie bien comme on le dit si souvent. Vous n'êtes pas d'accord avec moi ? En tout cas, elle allait s'occuper des autres blessures. Le temps juste que le produit fasse effet. Elle ne voulait pas le faire souffrir. Même si ça pouvait lui mettre un peu de plomb dans la cervelle. Ou pas. "Oui, rester tranquille. Pendant quelques jours. Le temps que ça cicatrise et que ça se remette en place." C'était pas beaucoup quelques jours. "C'est pas comme si on allait rester qu'une semaine en Lothlorien." Non. Elle était sûre et certaine qu'ils allaient rester un bon mois. Ou peut-être plus à dire vrai. Elle ne savait pas trop encore. Ils verraient bien. "On fera ça la deuxième semaine. On va atteindre notre but. Tranquillement. Tu te reposeras un peu. Histoire de passer un peu de temps avec ta grand-mère." Ca lui ferait du bien. Ils n'avaient pas besoin d'être non plus non stop l'un sur l'autre. Même si, à dire vrai, Histiel aimait bien passer du temps avec le prince. Elle ne le considérait pas comme un prince. Il était Elrohir. L'Elfe avec qui elle avait grandi. L'Elfe qu'elle avait considéré comme étant son frère. "Arrête de ronchonner. Sinon, je te laisse là et tu seras un boîteux pour le reste de ta vie." Est-ce qu'elle le ferait ? Elle serait bien capable de le faire à dire vrai. Alors, qu'il s'arrête de le plaindre. Ses blessures étaient soignées. Les moins graves en tout cas. Maintenant, il lui restait cet os à replacer. "Je vais y aller. Doucement. Normalement, tu ne devrais rien sentir." Grâce à la potion qu'elle lui avait donné. Une chance qu'elle en avait sur elle. Parce qu'il aurait eu mal. Vraiment mal. En moins de temps qu'il ne le faut pour dire ouf, elle avait fini par replacer l'os. Et elle lui avait fait une atèle. Elle n'avait pas de quoi faire une vraie atèle mais elle referait tout cela une fois qu'ils auraient passé le Col de Caradhras. "Nous devrions y aller maintenant. Avant que les ennuis ne nous tombent dessus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 623
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Lun 4 Jan 2016 - 14:34

Je n’en mène pas large, alors que la demoiselle qui me fait face est en train de me rappeler que je suis réellement pas un cadeau, quelque part. Parce qu’à chaque fois qu’on se voit, ou presque, c’est parce que je suis blessé. Il n’y a que peu de fois où on peut se voir juste pour se voir. C’est étrange tout de même. Je tente de lui répondre quand elle me pose des questions, mais pour être franc, je ne suis pas réellement sûr de savoir quoi répondre. Je vous ai déjà dit combien ses yeux sont magnifiques ? Alors, les voir de si près, avec la douleur en plus, ce n’est vraiment pas ce qu’il y a de mieux pour me concentrer. Je ne crois pas avoir entendu de craquement, d’un autre côté avec le bruit de métal et ma tentative désespérée pour éviter de me faire aplatir, il faut avouer que je n’ai pas fait super attention. J’en viens à dire que je ne suis pas sûr, et que pour le coup, ça risquerait d’être mes gènes humains qui auraient fait pencher la balance du côté de la bien belle fracture. Comment ça, avoir des gènes humains c’est une bonne chose ? Non mais… Attendez, elle me fait quoi là ? Je soupire et prends une mine boudeuse. Trois secondes plus tard elle m’annonce que je vais devoir rester tranquille quelques temps.

Là, c’est la douche froide. J’avais tellement de plans, tellement d’envies… Pour être tout à fait franc, j’avais prévu de lui offrir ce fameux bracelet que j’ai envie de lui offrir depuis un moment à l’ombre d’un Mallorn dans le soleil couchant. Histoire de faire un peu plus… romantique… que lorsque je lui ai avoué mes sentiments. Parce que, ça c’était vraiment lamentable. Même pour moi et mon incapacité à réellement faire face aux relations les plus simples. Je suis un handicapé social et je le sais. Malheureusement pour moi, ça ne risque pas d’aller en s’arrangeant. Bien au contraire. Je suis un cas désespéré. Trois mille ans de n’importe quoi derrière moi, on peut dire que je ne suis pas rattrapable. Et, le pire c’est quand mon cher frère est à mes côtés. Oui, tu as raison. On devrait rester un petit moment là-bas. Cela me fera du bien de me poser. Père a dit qu’il me trouvait… épuisé. Déprimé serait le mot juste, pour être franc. Cependant ce n’est pas un mot que j’aime à employer. Je suis au bout du rouleau, à force de me fuir moi-même, et à un moment ou à un autre, il faudra bien que je me décide à reprendre ma vie en mains. Que je recommence à faire face à mes soucis et que je les accepte. Le problème, c’est que malgré toute la bravoure dont je peux faire preuve face à une trouve d’orcs, dès qu’il s’agit de prendre son courage à deux mains pour tenter de trouver des solutions bien concrètes à mon malaise, je préfère largement prendre la tangente et me fondre dans une suite de combats sans fin. Pourtant, une petite voix me dit que si je veux pouvoir construire quelque chose avec Histiel, il faudra bien que je fasse attention à moi un jour ou l’autre.

Oui, on aura le temps de faire tout ça En plus, rester immobile et me reposer, contraint et forcé, me fera du bien. Je le sais. Même si je ne l’avouerais pas à voix haute. Et puis, mamie sera heureuse de me voir rester en place. Nous pourrons discuter, nous retrouver. Je trouverais certainement le moyen de l’aider à se débarrasser d’une ou deux « œuvre d’art » que papi aura amenées d’un voyage ou pire, fabriquées de lui-même. Oui, ce sera très bien. Mais, ça ne m’empêche pas de grommeler dans ma barbe inexistante : après tout je sais parfaitement que j’aurais du mal à rester à ne rien faire durant quelques jours. Ce n’est pas dans ma nature. Même avant que Mère ne prenne le bateau aux Havres, cela n’était pas facile pour moi de rester à ne rien faire. Je le faisais, mais l’inactivité me donnait bien vite des fourmis dans les jambes. Du moment que je peux t’emmener dans les endroits que j’ai repérés il y a quelques siècles… Je veux bien rester à ne rien faire durant quelques jours.

Mais, voilà qu’elle commence à me menacer de me laisser boiteux. J’ouvre la bouche, la referme et fronce les sourcils. Tu n’oserais pas. Non, elle n’oserait pas. Je l’observe durant quelques secondes et pousse un profond soupir. Hors de question. Et comment je ferais pour te protéger moi ? c’est sortit tout seul. Je prends une grande inspiration et elle me prévient qu’elle va remettre l’os en place. Une grimace monte à mes traits. Ça, ce n’est pas du tout le moment que je préfère. Vraiment pas. Heureusement, trois secondes plus tard, c’est fait et je n’ai pas senti grand-chose. Parce que, ma guérisseuse à moi, elle me donne des supers potions qui m’empêchent d’avoir mal. Et oui. Dix minutes plus tard, je suis debout, avec une attelle de fortune et je tente de poser mon pied sur le sol. Douloureux mais supportable. Oui. Il ne nous reste que quelque jours de voyage, ce serait dommage de se retrouver … Kidnappés par des gobelins parce qu’on a trop trainé. Un sifflement sort de mes lèvres et je souris lorsque Canasson rapplique et pose sa tête contre ma joue. Je grimpe dessus avec quelques difficultés et soupire un coup. Mouais. C’est pas ce que j’appelle confortable. Mais ça le fera. De toute façon, je n’ai pas le choix. Je laisse à Histiel le temps de remonter sur son cheval et nous reprenons la route, à une allure plus modérée. Moi en tout cas, je ne me sens pas vraiment d’attaque pour un triple galop et encore moins pour marcher à côté de Canasson.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 269
♦ RÉPUTATION : 956
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir Mar 5 Jan 2016 - 13:02


let's have a journey
Elrohir l'avait regardée d'une drôle de manière quand Histiel en était venue à lui dire que c'était une bonne chose, parfois, d'avoir des gènes humains. Et Elrohir ne savait pas du tout pourquoi elle venait de dire cela. "Parce que les Elfes de pure souche sont ennuyeux. Et qu'ils ne savent pas plaisanter." dit-elle dans un hochement de la tête. Il était vrai que sens de l'humour ... certains, c'était compliqué. Très compliqué. "Ou alors, j'ai rencontré que des Elfes ennuyeux. Ou presque. Je sais pas trop." En gros, par là, elle le complimentait. Elle lui disait qu'elle aimait bien qu'il ait un peu d'humour. Bon, Histiel n'aimait pas forcément quand il lui faisait des blagues, à ses dépends. Mais bon, elle allait se garder de lui dire. "Et d'une certaine manière, la culture des humains ... est intéressante je trouve." Fallait dire qu'elle avait passé beaucoup de temps parmi les humains. Maintenant, elle était piégée. Maintenant, elle était à Imladris. Et elle ne savait pas réellement quand elle pourrait reprendre les voyages. Enfin, en même temps, c'était pas si déplaisant que cela ... d'être fixée, pour le moment. D'avoir arrêté les voyages. Oui, bien sûr, parfois, elle s'ennuyait. Oui, bien sûr, elle quittait l'enceinte d'Imladris afin d'aller à la recherche de certaines herbes. Et elle ne sortait pas seule. Parce que le seigneur Elrond ou bien Elrohir ... Ils veillaient tous les deux au grain. Ils faisaient en sorte que la demoiselle n'aille pas dehors sans protection. Même si elle savait se défendre, toujours quelqu'un derrière elle. Derrière son dos. Pour être sûr ... qu'il ne lui arrive rien. Enfin. Histiel en vint vite à changer de sujet. Elrohir ne pourrait pas gambader comme il le voulait avec sa blessure. Il ne semblait guère heureux quand elle lui appris la mauvaise nouvelle. Elle le savait. Ca allait être difficile de le tenir. Elle savait qu'il adorait aller à droite, à gauche. Ce n'était pas ... il n'était pas quelqu'un qui tenait véritablement en place. Mais alors pas du tout. Donc, elle savait très bien que ça serait un véritable calvaire pour Elrohir. Mais voilà, il n'aurait pas vraiment le choix. Sans quoi, la blessure ne guérirait pas. Mais alors pas du tout. "Bien, parfait. On est d'accord." dit-elle dans un hochement de la tête. C'était une bonne chose. Qu'ils se posent un moment. Quelques semaines. Quelques mois. Oh, ça irait pas à quelques années. Du moins, elle ne le pensait pas. Mais quelques mois, oui, ça leur ferait du bien. Surtout à Elrohir. Il se ferait tirer les oreilles par sa grand-mère qui serait sur son dos. Ca la ferait rire. Et rien que d'y penser, oui, ça faisait rire Histiel d'avance. Enfin, pas là tout de suite dans le sens où c'était sérieux, là, tout de suite. Elle devait lui remettre sa jambe en place. Sinon, il finirait boiteux. Et s'il ne se tenait pas tranquille, elle risquait de ... Et bien, de le laisser comme ça. "Ne me tente pas." dit-elle en lui faisait les gros yeux. "Vois le bon côté des choses. Si tu restes boiteux, j'te garderais à Imladris. Et plus de risque que t'ailles à droite, à gauche, à courser le danger." Est-ce qu'elle plaisantait ? Pas vrai. Mais bon, elle allait lui remettre tout cela en place. Et en moins de temps qu'il ne le faut pour dire ouf, Elrohir était comme neuf. Enfin, il allait morfler encore un peu. Mais il irait bien. D'ailleurs, Histiel lui fit une atèle de fortune. Ils allaient partir, maintenant. "Tu te feras kidnapper. Je peux encore me défendre. Et pour une fois, c'est la demoiselle qui viendra sauver le prince charmant." Elle lui tira la langue. Elle se moquait. Un peu. Et il ne leur avait fallu guère de temps pour s'en aller. De toute manière, elle s'était quelque peu doutée que le voyage ne se passerait pas sans encombre. Mais elle était contente. Contente que ça ne soit pas plus grave.

Topic terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: let's have a journey ≈ elrohir

Revenir en haut Aller en bas
let's have a journey ≈ elrohir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elladan et Elrohir
» Elrohir
» Elrohir - Le Grumeau maléfique est là !
» LES ELFES : Compte Rendu
» Elrohir Ar-Feniel. [Rôdeur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.