AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
« The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé

Partagez | 
 

 « The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Little Traveller ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 862
♦ RÉPUTATION : 801
♦ AVATAR : Maisie Williams
♦ DC & co : Kili & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
DON'T TOUCH - by D&T
— RACE DU PERSO : Petite humaine du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Née près de Edoras, à débuté son voyage depuis Laketown
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Orpheline et pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Attendrissement des adultes, vol de cookies,...
— ARMES DU PERSO : Une petite dague, un coûteau à cordage et un couteau (à fromage)
— VOYAGE AVEC : personne
— AMOUREUSEMENT : Aime les cookies, l'aventure, les contes & légendes, les rainbow sheep bien grillés.. Ah mince! C'était pas la question?! Tant pis X)

MessageSujet: « The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé   Ven 31 Jan 2014 - 21:14


   
RP Solo


   
« The journey of a thousand miles begins with a single step. »
L'immensité du ciel commençait à s'assombrir doucement après que son horizon se soit tenté des couleurs flamboyantes du crépuscule. Tenant sa jupe à deux mains, une fille à l'âge incertain courait sur les quais en bois en évitant les pêcheurs qui rentraient leurs filets pour qu'ils ne gèlent pas pendant la nuit. Ses cheveux longs flottant dans son sillage, elle jetait des regards amusés derrière elle alors qu'elle maintenait à une distance plus que respectable les garçons qui l'avaient prise en chasse, et ce malgré cette jupe encombrante.
Quand elle vivait encore dans le Rohan avec ses parents, elle n'était pas contrainte de porter ce genre de vêtements pour travailler à la ferme. Une jupe était encombrante et monter à une échelle pour cueillir des pommes dans cet accoutrement se serait révélé trop dangereux. Mais tout était différent à Laketown. A la ville, fusse une ville comme celle-ci, elle devait se plier aux règles de son oncle et sa tante et il leur était inconcevable qu'elle se promène partout habillée comme une paysanne. Ce n'était pas leur terme à eux, mais c'est de cette manière qu'elle l'avait compris.
Ses cheveux qui atteignaient ses omoplates, avaient été tressés en un chignon dont plusieurs mèches éparses s'étaient échappées. Quant à sa robe, le tissu dans lequel elle avait été taillée était rêche mais chaud et la jupe lui descendait jusqu'au cheville, se prenant ainsi dans ses jambes quand elle marchait. Elle avait fini par s'y habituer, même si elle ressemblait à un canard en marchant les jambes écartées dans les premiers temps, et il lui arrivait parfois de se trouver jolie quand elle croisait son reflet dans l'eau, pensée qu'elle chassait immédiatement en secouant la tête. J'ai l'air d'une fille, pensait-elle dans ces moments-là et elle hésitait entre rire d'elle et s'enfuir. Elle avait certes l'air d'une fille mais c'était surtout le fait de ses vêtements. Elle n'avait ni poitrine, ni hanche et encore moins la mentalité qui les accompagnaient.
Il n'y avait pas beaucoup de fille près de chez ses parents, surtout des garçons. Elle n'avait vraiment compris la différence entre les deux qu'en arrivant ici et elle avait détesté ça. Les garçons sont peut-être bêtes et méchants quand ils s'y mettent, mais les filles, elles, sont juste méchantes. Elle n'avait donc, selon elle, aucun point en commun avec les filles, et c'est sur cette déduction qu'elle les avait évité de loin pour trainer avec l'autre genre.
Quand elle vit en passant, une personne allumer une lanterne sur le pas de sa porte, elle leva alors le nez vers le ciel crépusculaire. Elle remarqua seulement alors l'heure qu'il était. Sa tante devait la chercher pour les tâches ménagères mais Bregil n'avait aucune envie de rentrer. Si l'air était frais et le vent glacial, le ciel était dégagé et promettait une belle nuit étoilée. En plus, la journée de pêche n'avait pas été trop mauvaise à ce qu'elle avait pu voir, les hommes devaient se trouver à la taverne pour fêter cette fructueuse fin de semaine. C'est donc sans réfléchir plus avant qu'elle sema ses camarades de jeu pour se rendre à la taverne.

Avantagée par sa petite taille, elle se faufila entre deux bâtiments, puis escalada les caisses qui se trouvaient derrière la taverne. Elle atteint ainsi une petite cache où elle pénétra à quatre pattes et se jeta à plat ventre dans la poussière, juste au dessus d'un trou. Ce dernier n'était pas bien grand, naturellement formé par un nœud dans la planche vermoulue, et lui permettait de voir tout ce qui se passait dans la taverne en dessous d'elle. Elle colla alors son œil au trou et se concentra sur l'activité qui régnait plus bas.
   

   
© Code de Anéa pour N-U
   

   


Dernière édition par Bregil Orchadbury le Mar 4 Fév 2014 - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t330-bregil-orchadbury-litt http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t163-la-petite-famille-de-bregil http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t164-les-aventures-de-bregil

Little Traveller ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 862
♦ RÉPUTATION : 801
♦ AVATAR : Maisie Williams
♦ DC & co : Kili & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
DON'T TOUCH - by D&T
— RACE DU PERSO : Petite humaine du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Née près de Edoras, à débuté son voyage depuis Laketown
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Orpheline et pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Attendrissement des adultes, vol de cookies,...
— ARMES DU PERSO : Une petite dague, un coûteau à cordage et un couteau (à fromage)
— VOYAGE AVEC : personne
— AMOUREUSEMENT : Aime les cookies, l'aventure, les contes & légendes, les rainbow sheep bien grillés.. Ah mince! C'était pas la question?! Tant pis X)

MessageSujet: Re: « The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé   Sam 1 Fév 2014 - 13:27

Elle ne savait plus trop comment elle avait découvert ce lieu, sans doute lors d'une partie de cache-cache ou de course poursuite, mais elle lui avait tout de suite trouvé une utilité et il lui arrivait de s'y rendre plus d'une fois par semaine. A la fin d'une rude journée de travail, les hommes aimaient s'y rendre pour se désaltérer et discuter. Ils passaient beaucoup de temps à se plaindre de leur femme, de leur boulot, des taxes.. mais parfois, quand elle avait de la chance et qu'ils avaient passé une soirée bien arrosée, elle pouvait se repaitre d'histoires passées.
Tout le monde savait ce qui dormait dans la montagne mais les gens n'aimaient plus en parler, ça risquait de porter malheur. C'était son histoire préférée. Un dragon, de l'or, des combats sanglants, tout cela la faisait rêver mais en même temps, quand un frisson lui parcourait le dos, elle ne pouvait s'empêcher de fixer Erebor. Les nains avaient tout perdu dans cette histoire et elle se sentait proche d'eux qui, à son image, avaient perdu leur foyer, d'autant plus proche que le feu leur avait pris ce qu'ils avaient de plus cher.

Elle bougea un peu pour endiguer le fourmillement qui prenait ses jambes et soulager ses bras du poids de son corps. La cachette était certes bien placée mais rester allonger sur le ventre dans la poussière et le froid demandait beaucoup de volonté. Collant son visage contre le sol, elle se concentra sur les propos d'un vieil homme qui se trouvait pile en dessous d'elle.
Il posa brutalement sa choppe sur la table, répandant son liquide doré en éclaboussant.

- Vous y étiez pas ! Vous n'avez rien vu ! Il fixa son assemblée en plissant les yeux pour mieux les voir du fait de son grand âge. Pour vous, ce n'sont qu'des histoires qu'on raconte aux mioches mais mes parents y étaient, eux !

Il toussa en crachant sa salive, tapant son torse avec son poing. Un homme entre deux âges s'approcha de lui en agitant les mains pour qu'il se calme mais le vieil homme l'ignora et poursuivit.

- C'est écrit j'vous dis. Il pointa son doigt d'une main tremblante. I'r'viendront chercher c'qui leur est dû et c'jour là faudra pas être là. Il toussa de plus belle et saisit sa choppe pour prendre une gorgée de bière. Pas être là.. ajouta-t-il pour lui-même.

Les hommes qui l'avaient écoutés se remirent à discuter entre eux de manière animée tandis qu'il continuait à marmonner tout seul. Tout le monde avait entendu parlé de cette histoire mais elle remontait à longtemps de mémoire d'homme. Ils y croyaient, ils savaient qu'elle était vrai, mais ils ne voulaient pas accorder trop de crédit à un vieux grincheux déjà trop vieux pour attraper quoi que ce soit dans son filet.
Mais certains y croyaient plus que d'autres. L'homme entre deux âges frappa un jeune derrière la tête, lui intimant de se taire mais Bregil n'était pas sourde. Elle tendit l'oreille pour mieux écouter. Tournant la tête pour rapprocher son oreille, elle ferma les yeux et se concentra sur leur conversation.

- Puis'que j'te dis qu'on me l'a dit !!!!! Chuchota-t-il d'une voix haut perchée. Il y a du mouvement dans l'ouest.. même que le cousin du gendre de la cousine de la mère de ma voisine a disparu !!! Insista-t-il en sifflant. C'pas bon.. et ça s'rapproche, fait pas bon sortir la nuit, j'te l'dis.

Son expression était tout ce qu'il y a de plus sérieuse et pourtant, on ne lui prêtait qu'une oreille distraite. Des histoires, il y en avait plein qui trainait et il fallait savoir faire le tour. Reste que celle-ci n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd.. ou plutôt, d'une sourde en particulier.
Ayant entendu ce qu'elle voulait, elle rampa en arrière et rejoignit sa maison en courant, le cœur léger et des idées plein la tête.
 

 
© Code de Anéa pour N-U
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t330-bregil-orchadbury-litt http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t163-la-petite-famille-de-bregil http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t164-les-aventures-de-bregil

Little Traveller ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 862
♦ RÉPUTATION : 801
♦ AVATAR : Maisie Williams
♦ DC & co : Kili & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
DON'T TOUCH - by D&T
— RACE DU PERSO : Petite humaine du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Née près de Edoras, à débuté son voyage depuis Laketown
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Orpheline et pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Attendrissement des adultes, vol de cookies,...
— ARMES DU PERSO : Une petite dague, un coûteau à cordage et un couteau (à fromage)
— VOYAGE AVEC : personne
— AMOUREUSEMENT : Aime les cookies, l'aventure, les contes & légendes, les rainbow sheep bien grillés.. Ah mince! C'était pas la question?! Tant pis X)

MessageSujet: Re: « The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé   Dim 2 Fév 2014 - 13:28

La maison de son oncle et de sa tante était étroite et toute en hauteur. Essentiellement faite de bois, elle sentait bon les effluves de bois humides et émettait de petits craquements et grincements, comme si elle était en vie. C'était une petite maison chauffée par un poêle pour repousser l'humidité qui allait de paire avec le fait que la ville était construite sur un lac, et dont les pièces se comptaient aux nombres de deux sur deux étages. La pièce principale servait de cuisine, salon, salle à manger.. bref, il s'agissait de la pièce à vivre, elle disposait d'un vieil escalier aux marches grinçantes qui menait à l'étage où se trouvait la chambre. Du fait de la pauvreté et de l’exiguïté, il ne pouvait en être autrement mais ils n'étaient pas les pires lotis. Son lit à elle se trouvait dans la pièce principale, derrière un rideau. C'était plus une couche qu'un véritable lit mais elle ne s'en plaignait pas, c'était toujours mieux que de partager le lit de son cousin, ce que sa tante avait refusé.

Quand Bregil entra, sa tante lui jeta un regard chargé de reproche mais se garda de les émettre. Il y avait longtemps que l'on se gardait de lui reprocher ses escapades tant c'était une habitude. Elles étaient toutes deux parvenues à un compromis, la jeune fille pouvait se promener à la condition qu'elle ait fini ses corvées et qu'elle rentre suffisamment tôt, et ce en fin de semaine principalement. A l'énonciation de cette règle, elle avait simplement haussé les épaules en se disant que si cela ne lui convenait pas, elle pourrait toujours en faire à sa tête. Il était cependant plus difficile de négocier avec son oncle. Au naturel taciturne, il était le frère de sa mère et se gardait bien de fourrer son nez dans l'éducation des enfants, encore plus dans celui d'une fille. Aussi, c'est à peine s'il leva la tête pour la regarder quand elle entra, trop occupé à se curer les ongles avec son couteau tout en fumant.
Son principal soucis était plutôt son cousin qu'elle trouvait un peu trop.. collant à son goût. De deux ans son cadet, il la suivait partout dès qu'il en avait l'occasion, la fixant de ses yeux brillants. Elle le trouvait répugnant dans ses manières, surtout quand il se mouchait avec sa manche, et sans grand intérêt. Elle l'esquiva d'entrée de jeu et se dirigea vers son espace personnel pour s'asseoir sur son lit. Cependant, il ne sembla pas comprendre le message et l'y rejoignit, la regardant sans rien dire en souriant bêtement. Elle soupira, songeant qu'il ferait certes un bon pêcheur mais que son niveau intellectuel ne lui permettrait jamais de faire mieux, si jeune et si peu d'avenir. Ce n'était pas le seul enfant qu'ils avaient eu. Elle avait aussi une cousine plus âgée mais elle avait déjà été mariée à un homme de l'autre côté de la ville. Rares étaient les fois où elle l'avait vu et d'autant plus celles où elles s'étaient parlées.

Tandis qu'elle jouait avec les pans de sa jupe, elle réalisa que sa région natale lui manquait. Que ses parents lui manquaient. Elle se mordit la lèvre inférieure sous le coup du remord et se leva d'un bond pour aider sa tante quand elle sentit les larmes venir.
Elle n'était pas à l'origine de l'incendie mais si elle n'était pas partie se promener ce jour-là, peut-être aurait-elle pu faire quelque chose, si ce n'est être avec eux aujourd'hui. Mettant la table, elle soupira profondément, inconsciente du regard inquiet que lui jeta sa tante qu'il l'avait entendue.
Le repas se composa essentiellement de restes de poisson, de pommes de terre et de pain sec. Elle bouda le dessert à base de pomme que sa tante avait préparé et sortit de table pour commencer à faire la vaisselle. Bien qu'elle adorait ça, elle ne mangeait plus de pomme. Sentant son cœur se serrer chaque fois qu'elle en sentait l'odeur, elle aurait été de toute façon bien en peine de pouvoir en prendre ne serait-ce qu'une bouchée. Elle s'allongea sur son lit une fois faite et fixa le plafond d'un regard vide. Dans ces moments là, même son cousin la laissait tranquille. Perdue dans ses pensées, personne n'aurait pu l'en tirer et elle n'était d'aucune utilité.

Elle re-songea aux paroles qu'elle avait entendu à la taverne, tournant et retournant les propos du jeune homme au sujet des mouvements à l'ouest. Une pointe d'excitation monta en elle alors qu'elle s'imagina des créatures fantasmagoriques aux portes de Laketown. Elle n'avait pas envie d'attendre qu'ils viennent à elle, elle voulait les voir de ses propres yeux. Elle voulait voir des elfes, des nains, des orques, des dragons et rencontrer toute sorte de gens. Elle roula sur le côté et essaya de trouver le sommeil qui la fuyait.
 

 
© Code de Anéa pour N-U
 

 


Dernière édition par Bregil Orchadbury le Mar 4 Fév 2014 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t330-bregil-orchadbury-litt http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t163-la-petite-famille-de-bregil http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t164-les-aventures-de-bregil

Little Traveller ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 862
♦ RÉPUTATION : 801
♦ AVATAR : Maisie Williams
♦ DC & co : Kili & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
DON'T TOUCH - by D&T
— RACE DU PERSO : Petite humaine du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Née près de Edoras, à débuté son voyage depuis Laketown
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Orpheline et pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Attendrissement des adultes, vol de cookies,...
— ARMES DU PERSO : Une petite dague, un coûteau à cordage et un couteau (à fromage)
— VOYAGE AVEC : personne
— AMOUREUSEMENT : Aime les cookies, l'aventure, les contes & légendes, les rainbow sheep bien grillés.. Ah mince! C'était pas la question?! Tant pis X)

MessageSujet: Re: « The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé   Dim 2 Fév 2014 - 22:27

Après avoir roulé plusieurs minutes dans le lit à pourchasser un sommeil qui la fuyait, elle fini par se redresser en soupirant. Assise dans son lit, ses genoux ramenés contre elle, elle perdit son regard dans les ténèbres qui avaient emplis son espace. D'une main, elle écarta les rideaux qui la séparaient du reste de la pièce à vivre et s'installa par terre, adossée au lit.
Les restes du feu crépitaient dans l'âtre du poêle, créant des ombre mouvante sur le mur qui lui faisait face. Elle contempla le spectacle sans bouger, le regard perdu dans le vague, comme à chaque fois qu'elle rêvait à quelque chose. Ce ne fut qu'une fois que son corps ait été assez froid pour que ses pieds nus bleuissent sur le sol qu'elle bougea, mais contre toute attente, ce ne fut pas pour réintégrer la chaleur de son lit mais pour aller fouiller dessous.

Sa décision était prise. Elle partait. Elle avait toujours rêvé de partir à l'aventure et de découvrir des contrées lointaines mais à l'époque elle craignait que ses parents ne lui manquent et qu'elle finisse par rebrousser chemin. Mais elle n'avait plus rien à craindre de cela maintenant qu'ils étaient décédés et elle n'avait plus d'endroit où se sentir chez elle.
De sous le lit, elle tira un vieux sac de voyage qui avait appartenu à son père quand il était encore jeune et vivant. Elle le vida sur le lit, extirpant une dague qui appartenait à sa mère et de l'argent. Elle les enveloppa d'une couverture avant de les poser à côté du sac vide. Elle pris un sac de toile et y jeta des vivres pour son voyage, n'hésitant pas à piquer de la viande et du poisson sécher dans le garde-manger, auxquels elle ajouta du pain et des fruits. Ses pieds nus fouettaient le sol tandis qu'elle s'affairait dans la cuisine, faisant des aller-retour entre la table et le garde-manger. Elle ajouta une gamelle en fonte et un petit couteau avec la nourriture puis posa le petit sac de vivres sur le lit avec le reste. Jetant un œil à sa tenue, elle s'arrêta. Elle ne pouvait pas voyager dans ces vêtements, ils n'étaient pas fait pour ça et pas assez confortables.
Après un court moment d'hésitation, elle leva la tête vers l'étage supérieur et se glissa jusqu'à l'escalier. Tout doucement, elle le monta marche par marche en faisant attention à ne pas le faire grincer. Arrivée en haut, elle relâcha le souffle qu'elle n'avait même pas eu conscience de garder. Mis à part les ronflements de son oncle et la lourde respiration des deux autres, la pièce était plongée dans le silence le plus complet. Elle se faufila sans bruit jusqu'au lit de son cousin qui dormait la bouche grande ouverte, le voyant, elle fit tout son possible pour se retenir de rire et s'accroupit pour ouvrir la malle qui contenait le peu de vêtements qu'il possédait. Elle subtilisa un pantalon en toile à l'aspect chaud et solide, une chemise et une veste molletonnée, elle tomba alors sur ses vieux vêtements, ceux qu'elle ne pouvait même plus mettre de toute manière. Elle referma la malle sans un bruit et redescendit le plus silencieusement du monde, son butin sous le bras.
Elle s'empressa de fourrer le tout dans le sac, y ajoutant un couteau à cordage qu'elle attrapa près de la porte. Elle soupesa ce dernier, jaugeant son poids et son tranchant. Il était un peu lourd pour elle mais elle aurait de quoi se défendre, surtout qu'il coupait bien. Après avoir enfilé sa cape et des gants chaud, elle jeta son sac sur l'épaule en titubant légèrement sous son poids. Il n'était pas très lourd mais elle ne traverserait pas le pays entier avec un tel poids sur les épaules. Elle sautilla pour le réajuster sur ses épaules, prit une bourde qu'elle avait laissé sur la table et ses bottes de voyage dans l'autre main, puis sortit sur la pointe des pieds.

La porte manifesta son mécontentement en émettant un grincement. La jeune fille se figea, tendant l'oreille pour voir si on l'avait entendue. Comme aucun bruit ne lui parvenait, elle la tira doucement derrière elle, enfila ses bottes et pressa le pas vers les portes de la ville. Elle savait qu'elle trouverait quelqu'un pour la faire sortir.
Ce qu'elle ne s'était pas imaginée, c'est que la personne en question serait le vieil homme qu'elle avait entendu à la taverne. Elle rabattit la capuche de sa cape sur son visage et avança vers lui. C'est à peine s'il leva la tête en la voyant arriver, aussi se racla-t-elle la gorge pour lui signaler sa présence. Il la regarda d'un œil torve, grimaçant et renifla bruyamment. Elle lui tendit une petite bourse pleine de pièces sans dire un mot. Il tendit une main tremblante pour s'en saisir mais elle la maintint hors de sa portée, portant son doigt à sa bouche pour lui faire signe de garder le silence. Il lui montra alors des dents noires et cariées dans un sourire tordu et mit son doigt devant sa bouche.

- Chuuuuuut.. l'imita-t-il en lui crachant son haleine chargée d'alcool à la figure.

Elle hocha la tête en retour, résistant à l'envie de détourner son visage et lui donna la bourse. L'argent ouvrait toutes les portes, surtout celles de la taverne. Elle prit alors place au bord de la petite chaloupe qui tangua sous son poids, jeta son sac au bout et s'installa à côté en attendant que les portes s'ouvrent.
Le gardien de la porte scruta son visage en plissant les yeux, cherchant sans doute à se souvenir d'où il l'avait vu auparavant. Il la désigna du menton au vieil homme qui lui répondit par une grimace plus que par un sourire.

- C'est ma p'tit fille, expliqua-t-il d'une voix roque de fatigue et d'alcool.

Le gardien lui jeta un regard dubitatif en se grattant la tête avant de reporter son attention sur elle.

- Et elle va où la petite ? Lui demanda-t-il d'un ton inquisiteur.

- Elle retourne à Eboras pour se marier, lui répondit-elle d'un ton qui n'admettait pas d'autres questions.

Il hocha la tête, apparemment satisfait par cette explication et leva la herse qui les séparait du lac. Ce n'était qu'un demi-mensonge puisse qu'elle venait du Rohan et qu'elle était en âge de se marier. Il lui faudrait sans doute un peu de temps avant de réaliser qui elle était vraiment. Les nouvelles circulent vite dans une petite ville comme Laketown et tout le monde se connait. Mais la nuit, il est bien connu que tous les chats sont gris.

Elle s’emmitoufla dans sa cape tandis que l'immensité du lac s'ouvrait à elle.


© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t330-bregil-orchadbury-litt http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t163-la-petite-famille-de-bregil http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t164-les-aventures-de-bregil
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
« The journey of a thousand miles begins with a single step. » RP Solo || Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We're ten thousand miles apart ▲ BIBBO [muy caliente]
» A thousand miles - Taylord
» we're a thousand miles from comfort Δ red
» A Thousand Miles
» Paret Petroleum Begins Geological Survey For Hydrocarbons in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Middle Lands :: Lake-Town-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.