AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Edro Gûr Lin [Elea]

Partagez|

Edro Gûr Lin [Elea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 480
♦ RÉPUTATION : 1628
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Edro Gûr Lin [Elea] Mer 23 Sep 2015 - 23:17

Il est tard. Très tard même. Ce n’est guerre dans mes habitudes de dormir jusqu’à ce que le soleil soit haut dans le ciel, mais parfois, après une nuit trop courte ou une journée trop longue, j’aime prendre mon temps. Il faut avouer que la journée d’hier a été une véritable torture. Entre ce gamin qui s’est cassé une jambe en tombant dans les chutes, et la patrouille qui est revenue blessée, j’ai eu à faire, et bien plus que ma part ! La nuit était déjà bien avancée quand je suis allée m’allonger dans mon lit, titubante de fatigue et incapable de sentir autre chose que de la douleur dans mes mains. Ah ça, on peut dire que j’en ai bavé ! L’aiguille a même percé mes propres doigts, mais ça je ne m’en suis pas réellement aperçue à la lueur de la lune. Non, ce n’est que maintenant que je remarque les petites croutes noires qui ornent ma chair tendre. Je repousse donc les couvertures et commence par prendre un long bain dans la cuisine, seul endroit permettant d’avoir de l’eau chaude rapidement. Dans l’eau, j’ajoute des herbes pour détendre mes muscles endoloris, tout en regrettant d’avoir donné sa journée à ma servante. Mais pourquoi fallait-il que ce soit aujourd’hui, hein ?

Une fois l’eau presque froide – et c’est un moment qui arrive bien trop vite à mon gout, je m’enroule dans une serviette et désinfecte mes doigts avec un onguent avant de les bander : l’eau chaude a rouvert les plaies et le saignement ne sera pas pratique pour terminer la journée. Heureusement, les catastrophes n’arrivent jamais deux jours de suite, et je devrais avoir bien moins de plaies à recoudre aujourd’hui. Une fois mes mains soignées et enrubannés, je tente de me préparer un petit quelque chose à manger, mais il est bien compliqué de faire quoi que ce soit avec des doigts qu’on ne peut pas plier. Cependant, au terme de quelques longues minutes, j’ai entre mes doigts deux tartines de pain et de confiture, et sur la table du thé au miel. Je dévore le tout et me dirige vers ma chambre, un livre sous le bras, pour m’allonger à nouveau et lire quelques heures.

J’aime ce sentiment d’être seule au monde, vous savez. Cette impression qu’il n’y a rien ni personne autour de moi, juste moi et l’immensité de l’univers. Et puis, il faut avouer une chose : la vue depuis ma chambre est magnifique. J’habite juste à côté de la cascade, juste en face. Lorsque j’ouvre la fenêtre je suis bercée par le murmure de l’eau qui s’écoule le long des roches, pour finir par s’écraser au sol dans un grondement qui ne s’arrête jamais. Cependant, alors que j’allais m’engager dans l’escalier, trois coups à ma porte me font m’immobiliser. Je me tourne vers celle-ci et m’y dirige, abandonnant le livre sur le guéridon, pour l’ouvrir. Devant moi, une petite blondinette que je connais bien, puisqu’elle est plus ou moins ma nièce. Si je considère Elrohir comme un frère, cela fait-il de sa fille adoptive ma nièce ? vous avez quatre heures Certainement. Dans tous les cas, les liens du cœur sont à mes yeux bien plus important que ceux du sang, car choisis. Et, si cette demoiselle est de la famille que j’ai choisie, il convient d’avouer qu’il ne me plait guère de voir les larmes couler le long de ses joues, et ses yeux bouffis. Une seconde durant, je me demande s’il est arrivé quelques chose à Elrohir, et puis je me décide à m’en moquer. Pour l’heure, ce qu’il convient, c’est de réconforter Eléa. Je l’attire donc dans mes bras pour la bercer durant quelques minutes, puis referme la porte et la fais monter à l’étage jusque ma chambre. Quel que soit ce chagrin, je n’aurais nul besoin d’aiguilles pour le réparer. Juste de patience et de mots doux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Jeu 24 Sep 2015 - 12:13




Edro Gûr Lin

Elea & Elinà

Il y avait cet elfe là…Fëanor… Elégant, charismatique et fort, qui s’entrainait à l’arc toujours en même temps qu’Elea. A priori il l’avait surtout intriguée, jusqu’à ce qu’elle s’intéresse à lui d’un peu plus près. Loin de là l’envie de lui demander des conseils, Elea avait surtout eu envie de le connaitre davantage. Et, petit à petit, il avait fini par lui donner des papillons dans le ventre. Sa patience, sa bienveillance, il était l’image pour elle d’un idéal. Au fil de leurs rires, ils avaient fini par devenir amis et se retrouvaient régulièrement pour discuter et se promener. La jeune fille ignorait s’il éprouvait le même genre de sentiment à son égard, toutefois il ne semblait pas trouver gênant qu’elle se mette souvent à rougir lorsqu’il lui faisait des compliments. C’est quelques années plus tard, qu’Elea avait fini par se sentir complètement éprise de cet elfe, il hantait ses pensées et dès qu’elle le voyait c’était une bourrasque de sentiments qui l’envahissait. Un amour pur et innocent, mais surtout maladroit. Car Elea n’avait jamais ressenti tel attachement, elle n’avait pas osé en parler à Elrohir et à Histiel, voyant ces choses là comme délicates et compliquées chez les elfes. Néanmoins elle ne savait pas où se trouvaient ces limites là.

Elle s’était décidée à lui avouer, à lui dire qu’elle l’appréciait comme un ami mais aussi qu’elle avait fini par s’enticher de lui. Fëanor s’en doutait peut être, si c’était le cas pourquoi n’avait il jamais fait un pas vers elle ? Il se montrait souvent affectueux, et Elea avait parfois l’impression d’avoir atteint une limite d’une relation fraternelle plutôt qu’amoureuse. Mais elle refusait un tel retournement et souhaitait qu’il soit plus que cela pour elle. Elea avait bien sûr mis sa plus belle robe ce jour là, ses boucles blondes joliment tressées, elle avait tout fait pour être la plus resplendissante possible. Le stress montait tandis qu’elle l’observait s’entrainer au combat, cachée derrière un buisson en ayant discrètement baissé une branche. Elle attendait qu’il ait fini pour aller à sa rencontre, s’était même entrainée la veille pour ne pas bégayer. Elle ne savait pas comment s’y prendre et espérait qu’il passerait outre de son inexpérience dans le domaine pour comprendre ce qu’elle essaierait de lui dire. Fëanor était âgé de 500 ans, Elea n’en avait que 14 mais au vu de ces nombreuses nuits qui la hantaient, elle se disait que cette différence ne serait sans doute pas un obstacle. Après tout ils n’étaient pas nés dans le même monde mais Elea avait été élevée comme une elfe.

Lorsque Fëanor eu terminé de s’entrainer, Elea sorti en trombe du buisson, ajusta sa robe et s’approcha de lui.

« Elea ! Quelle surprise !! » Fit il visiblement heureux de la voir

La jeune femme se pinça les lèvres et se retrouva incapable de dire quoi que ce soit. Alors elle se tourna vers le camarade de Fëanor pour le saluer d’une gracieuse révérence. Ce dernier la salua a son tour et Fêanor invita Elea à le suivre pour qu’ils aillent se promener ainsi qu’ils avaient l’habitude de le faire.

« Tu es toute pâle, ça va ? »
« O-Oui… »

Quelques minutes en plus, Elea n’avait toujours rien dit, elle était tétanisée à l’idée de ne pas être en mesure de lui faire comprendre ou qu’il ne réponde pas de ses sentiments. Fëanor était un elfe sensible aux humeurs d’Elea, il la connaissait par cœur et avait bien vu que quelque chose la tracassait. L’elfe l’arrêta dans sa marche, posant l’une de ses mains sur l’épaule de la jeune fille avant de l’inciter à lui faire face.

« Que se passe t-il ? Tu es triste ? »
« Non, non, c’est juste que…. »

Intrigué, l’elfe fronça les sourcils, elle se déroba sous son regard, rougissant au plus possible. Elle manquait d’air, avait cette soudaine envie de s’enfuir en courant mais il ne lui permettrait sans doute pas. Elea déglutit et ploya le menton, tremblante. De son index sous son menton il lui releva le visage, visiblement concerné par son état émotionnel. Par ce geste elle cru sentir une vague de courage l’envahir.

« C’est que…Je t’aime bien Fëanor. »

Elea serra les dents, se voyant soudainement pathétique et complètement à côté de la plaque de l’idée qu’elle se faisait de ces aveux. L’elfe esquissa un fin sourire, étouffant un petit rire et ébouriffa ses cheveux.

« Mais moi aussi je t’aime bien Elea ! »

Par ce geste, elle senti le malaise la prendre, c’était alors clair dans son esprit qu’ils n’avaient pas le même attachement l’un envers l’autre. Elle se sentit bien plus mal et se libéra de son emprise, faisant quelques pas de recul. Il l’observa, ne comprenant sans doute pas la guerre qui sévissait dans l’esprit de son amie.

« Oh…J’ai compris. » Fit-il finalement.

Il soupira et prit la jeune fille dans ses bras pour la consoler. Elea ne comprenait pas en revanche, ce qui l’avait poussé à faire ce geste. Elle demeura cependant silencieuse, remontant ses mains dans le dos de l’elfe tandis qu’il la berçait doucement.

« Même si cela devait arriver bien trop de différences nous sépareront et transformeront ce bonheur en frustrations ; Je ne supporterais pas ta mort, tu ne supporteras pas de te voir changer alors que je ne change pas. »

Il avait raison, mais jamais cette barrière ne lui avait semblé être un réel problème à partir du moment où il y avait de l’amour. Toutefois elle comprenait bien qu’il serait totalement impossible pour lui d’envisager qu’une telle chose se produise. Elea senti dès lors les larmes noyer ses yeux. Elle étouffa un hoquet, le cœur brisé. Fëanor ne pouvait rien faire de plus que tenter de lui faire entendre raison et la consoler. Toutefois les mots qui sortaient d’entre ses lèvres n’étaient plus que des bourdonnements intempestifs et désagréables. Elea se libéra de son étreinte et fait ce qu’elle aurait dû faire dès le début : s’enfuir.

Ses pieds la guidèrent instinctivement vers la maison d’Elinà, à qui elle confiait ses petits tracas lorsqu’Histiel était occupée. Sa mère étant en déplacement, elle ne pouvait pas attendre sagement son retour tandis qu’elle se sentait malheureuse. Elea avait baissé la tête tout le long du chemin afin que les elfes croisant son chemin ne lui demandent rien. Elle fut soulagée de ne pas avoir été interceptée lorsqu’elle arriva à destination. La jeune fille toqua contre la porte de l’elfe qui ne tarda pas à lui ouvrir. Sa porte ouverte fut un véritable poids en moins, Elea se jeta dans ses bras et se laissa pleurer dans ses bras à chaudes larmes. Un chagrin d’amour est sans doute ce qu’elle a vécu de pire jusque là, elle savait qu’elle ne pourrait plus regarder son ami dans les yeux sans en ressentir la honte la gêne…La présence d’Elinà était une véritable aubaine, son parfum naturel l’apaisa au fil du temps alors que ses larmes se tarissaient. Elle soupira, laissant les mauvaises ondes s’estomper et se libéra doucement de l’étreinte d’Elinà afin de lui expliquer brièvement ce qu’il se passait.

« Fëanor ne m’aime pas… » Fit elle en baissant la tête, honteuse.


made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 480
♦ RÉPUTATION : 1628
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Dim 27 Sep 2015 - 19:38

Un sourire contrit monte à mes lèvres alors qu’en une seule phrase, Eléa m’explique son trouble réel. Ce qu’il se passe dans son cœur me tire un soupir léger, et je me contente de la serrer contre mon cœur un peu plus longtemps avant de l’éloigner lentement de moi, histoire de plonger mon regard dans le sien. Ma main vient caresser lentement sa joue et je cherche comment commencer à lui expliquer ce qu’il se passe dans le cœur des elfes lorsqu’ils aiment. Oh, ma chérie… Je me recule d’un pas et la guide rapidement vers le salon. Je la fais s’installer sur le canapé alors que je ravive le feu dans la cheminée grâce à une buche. En moins de temps qu’il en faut pour le dire, je suis de retour à côté de l’adolescente et prends ses mains dans les miennes pour les y serrer très fort. Mon regard se plonge dans le sien et je soupire avant de me décider à commencer à parler. Nous n’aimons pas de la même façon que les humains, tu sais. Vous autres pouvez avoir plusieurs amours, c’est difficile, mais votre cœur finit par s’en remettre. Tu vas t’en remettre, même si ça peut être long. Mes mains serrent un peu plus fort celles de la demoiselle en face de moi pour lui transmettre une partie de cette certitude que je ressens en cet instant. Oui, elle guérira. Je le sais au plus profond de moi. Je relâche un peu la pression sur ses doigts avant de pencher la tête pour attirer son regard dans le mien. Nous autres, elfes, lorsque nous donnons notre cœur, c’est pour toujours. Il n’y a plus, ensuite, de retour en arrière possible. Si jamais notre être aimé meurt ou bien s’il ne nous aime pas en retour, alors c’est un véritable déchirement. Notre cœur nous est arraché de notre poitrine, de manière figurée. Certains choisissent alors de se retirer de la vie et de prendre l’un des navires pour nos terres natales, d’autres se laissent tout simplement mourir. C’est la raison pour laquelle les unions entre les elfes et les humains sont si rares. Votre vie nous fait l’effet d’un simple rêve, fugace et insaisissable. Nous vivons ce rêve, et au moment où nous pensons qu’il pourra durer, alors il nous est arraché avec violence par la mort de celui qui nous a fait ressentir tout ce bonheur. J’espère être aussi claire que possible. Si seulement Eléa m’en avait parlé plus tôt. Si seulement elle avait su m’ouvrir son cœur, alors j’aurais pu lui éviter cette déception en lui expliquant tout cela plus tôt. Mais, elle a préféré garder ses sentiments pour elle. J’aurais dû le voir. J’aurais dû lui prêter plus d’attention. Tu comprends où je veux en venir ma chérie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Lun 28 Sep 2015 - 17:49




Edro Gûr Lin

Elea & Elinà

Le parfum d’Elinà lui apportait un confort que nul autre personne n’aurait pu comprendre. Un véritable baume au cœur, sur ses plaies à vif tandis qu’elle se laissait consoler par ses paroles. La relâchant, essuyant ses torrents de larmes, Elea écouta avec attention ses paroles. Et comme elle aurait dû s’en douter elle lui raconta les mêmes faits que Fëanor mais de manière bien plus précise tout en lui faisant entendre raison. Et même si elle savait que cela ne pouvait être autrement, elle ne pouvait pas s’empêcher de trouver cela injuste. Alors après toutes ses explications et ses gestes emplis de compassion, Elea ne trouvait toujours pas ce total réconfort après ce coup de poignard de la part de son ami qui lui avait laissé penser.

« Oui, mais… » Fit elle en hoquetant

Il est arrivé que des elfes et des humains se soient aimés, malgré la difficulté que cela engendrait. Ainsi elle avait espéré que ce soi la même chose pour lui, après les efforts qu’elle avait faits pour que cela arrive. Fëanor n’avait jamais repoussé ses sous-entendus, il lui avait donné l’espoir et avait nourrit son esprit de rêves désormais engloutis. Elle avait alors souhaité pousser le destin mais en vain, elle espérait désormais qu’il ne regrettait pas de lui avoir brisé le cœur. De plus sachant que les elfes ne donnaient pas leur amour n’importe comment, elle savait que sa décision était irrévocable et qu’elle allait devoir dès lors se faire une raison.

« Pourtant il m’aimait bien… J’ai pensé que c’était réciproque… »

Elle avait été si naïve de penser que tout était vrai, que dans ses regards son attachement avait dépassé bien plus de concessions alors qu’il n’en était rien. Le fait que les humains pouvaient aimer plusieurs fois impliquait sans doute que les elfes voient leur amour comme s’il était impur, qu’il n’avait pas cette même valeur alors qu’au fond de son cœur elle savait qu’elle n’était pas en mesure de s’attacher aussi facilement qu’elle le disait. Sans doute que le fait d’avoir été élevée par des elfes lui donnait cette possibilité d’être tout aussi sensible que ces créatures qui l’entouraient. D’ici elle pouvait deviner qu’elle aurait grand mal à refermer la blessure et qu’à la vision de cet elfe, elle en souffrirait toujours autant. Pourquoi devait-elle être considérée autrement alors que son amour pour lui était pur et véritable ? Ne l’avait il pas deviné ? La voyait il comme tous ces humains ? Encore une fois un fossé se creusait entre ce qu’elle était réellement, ce qu’elle pensait être et comment les autres la percevaient. Ce conflit n’aurait de cesse de lui rendre la vie difficile. Elea se déroba sous le regard d’Elinà, pleurant de plus belle en ployant le visage.

« Ce n’est pas parce que nous avons cette capacité d’aimer plusieurs fois que je n’en souffre pas non plus et même si je m’en remets est ce que mes sentiments doivent être minimisés ? »

Y’avait il pensé à ça ? Ses yeux rougis de peine pouvaient témoigner du déchirement qu’elle éprouvait même si elle avait la possibilité de s’en remettre elle n’oublierait jamais qu’on lui avait brisé le cœur et que la période qui s’en suivit fut des plus obscures. C’était douloureux, réellement douloureux, elle ressentait en son cœur une vive douleur qui semblait lui ronger la vie petit à petit. Elle en parlerait aussi à Histiel et à Elrohir afin qu’ils ne soient pas étonnés de la voir sombrer et d’entendre sa musique éteinte les jours à venir. Elle ignorait comment venir à bout de cela, Elinà saurait elle lui apporter le remède dont elle avait besoin afin de ne plus ressentir cette vive brûlure ?



made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 480
♦ RÉPUTATION : 1628
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Mer 14 Oct 2015 - 23:02

La question de la demoiselle me tire un sourire sincère. Triste, mais sincère. Cette innocence dont elle fait preuve m’est tellement douce. Oh, Eléa, tu as tant de choses à apprendre encore… Tant de choses à voir. Mon sourire se fige cependant quand je repense, une nouvelle fois, à sa ligne de vie si courte par rapport à la mienne. A la notre, à nous les elfes. Mon regard la fixe et je ne sais quoi dire durant de longues secondes. Et puis, les mots sortent tous seuls. Oh ma chérie. Tout le monde t’apprécie. Comment pourrait-on te détester ? Mais, il y a une différence énorme entre aimer « bien » et aimer. Je lui caresse les cheveux et la serre contre mon cœur. Oui, il y a une différence énorme. Un point qui ne pourra jamais être rempli. Son cœur est si jeune qu’il s’est laissé prendre au jeu de l’amour sans qu’elle n’en comprenne réellement tous les tenants et les aboutissements. Il est heureux de voir qu’elle pourra s’en remettre, et qu’elle n’est pas une elfe qui souffrirait de ce rejet jusqu’à la fin de ces jours. En cet instant, c’est le seul espoir que je peux lui donner. Mais, sa question me fait frémir. Comment ai-je pu me montrer aussi idiote en lui expliquant notre différence de cette manière, sans réellement prendre de gants. Pour le coup, j’ai été la plus maladroite du monde, même s’il faut avouer que je ne suis pas sûre de savoir réellement quoi faire. Ce n’est pas tous les jours qu’une elfe doit réparer le cœur brisé d’une humaine ! Je tente de faire de mon mieux, mais je ne sais pas si mon mieux sera suffisant. Personne n’a dit ça ma chérie. L’amour est une chose merveilleuse, quand il arrive. Tes sentiments sont merveilleux. Malheureusement, non réciproques. Et, c’est quelque chose dont tu dois tirer des enseignements, pas en avoir honte. Ni le cacher. Jamais.

Mes doigts jouent avec ses cheveux et je l’attire contre moi pour la serrer contre mon cœur, une nouvelle fois, puis je la repousse pour plonger mon regard dans le sien, avec un sourire compatissant. Je ne sais pas comment on agit dans ces cas là, tu sais. C’est la première fois de ma vie que je suis confrontée à cette situation. Si tu veux en parler, je suis là. Si tu veux que je t’apprenne à faire de nouvelles recettes de gâteaux, je suis là. Si tu veux simplement rester dans mes bras jusqu’à ce que ça passe, je suis là aussi. Oui, je suis réellement une novice en la matière. Je ne sais même pas si je vais réussir à aller jusqu’au bout. Moi qui me targue d’être ordinairement de bon conseil, je suis réellement prise au dépourvu. Ce n’était vraiment pas le genre de situation que j’étais préparée à rencontrer dans ma vie de guérisseuse. Ce que je soigne, la plupart du temps, ce sont les blessures physiques. Les fractures. Les coupures. Les points de suture et les bandages. Tout ça c’est mon quotidien. Lorsque je suis dans les villes humaines, je soigne les rhumes, les grippes et les angines. Mais le cœur brisé de ma nièce adorée, ça non. Je ne suis pas sûre d’avoir ce genre de pouvoir de guérisseuse !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Dim 18 Oct 2015 - 11:38




Edro Gûr Lin

Elea & Elinà

Si elle avait su, elle n’y aurait pas été. Elle avait été beaucoup trop hâtive mais son manque d’expérience en la matière avait été son plus gros défaut et voilà qu’elle ramassait les morceaux de son cœur en miettes. Heureusement qu’Elinà était là, même si elle se sentait complètement dépassée et impuissante, elle n’imaginait pas comment sa seule présence l’aidait à passer le baume sur les blessures. Ses mots bien qu’emplis de vérité avaient du mal à atteindre son esprit pour calmer toutes les folles pensées qu’elle avait. Mais en les écoutant silencieusement jusqu’à ce qu’elle ait fini de parler, elle savait qu’elle avait raison, s’en persuader était un tout autre travail qu’elle allait devoir faire pour ne pas être abattue plus que ce qu’elle ne méritait.

Elea se frotta les yeux, soupirant les mauvaises ondes qui l’avait parcourue de spasmes avant d’entreprendre de s’asseoir. Un moyen pour elle de se poser tout en essayant de prendre du recul aux faits qui venaient de se passer. Si elle avait encore envie de pleurer, les larmes elles, ne coulaient plus. Ses yeux rougis en étaient déjà bien abimés pour en rajouter davantage et l’idée n’était pas non plus de mettre Elinà mal à l’aise. Si cette dernière lui assurait qu’elle allait s’en remettre, elle la croyait sur parole. Encore une fois il était compliqué pour elle de faire la coupure entre ce qu’elle est sensé ressentir alors qu’elle a grandi sur les coutumes et le mode de pensée des elfes. Frottant machinalement ses mains, Elea releva les yeux vers Elinà après ce court instant de réflexion. Elle paraissait toujours complètement abattue et n’arrivait pas encore à concevoir qu’elle puisse s’en remettre étant donné qu’elle avait laissé fleurir tout cela sans être certaine de savoir comment ses sentiments seraient reçus.

« Crois tu qu’un jour je pourrais aimer sans être blessée ? »

Des paroles innocentes sur les lèvres d’une jeune fille qui n’avait aucune expérience du monde. Toutefois elle avait vite fait de comprendre que les elfes auraient toujours une réticence envers elle du fait qu’elle soit humaine et qu’elle ne soit qu’un grain de poussière dans leur vie. Est-ce que pour Elinà, Histiel, Elrohir et tous les autres elle le serait aussi ? Allaient-ils l’oublier d’un revers de main même mille ans après malgré tout l’amour qu’elle leur aura porté ? Elea se pinça les lèvres, de nouveau submergée par la peine. Elle n’avait pas fini d’avoir de ces idées désagréables à cause de cela. Et même si à Imladris elle avait fini par se sentir revivre, elle se demandait en réalité à quoi rimait sa vie ici ? Était-elle un passe temps ? Un oiseau précieux que l’on gardait en cage et remplacé une fois celui-ci mort ? Tant que questionnements lui brûlant le cœur, qu’elle n’oserait malgré cela pas prononcer. Parce qu’elle refusait d’y croire, qu’elle refusait de leur porter de telles accusations avec tout ce qu’ils avaient fait pour elle.

En prenant un peu plus de recul, elle réalisait qu’elle ne pourrait pas toujours compter sur la bonté des elfes pour se considérer heureuse et épanouie. Tôt ou tard elle se devrait de partir à la recherche de son identité, de ce qu’elle est réellement pour se sentir exister pour de vrai. Quelque chose que les elfes ne pourraient pas lui offrir et où ils ne pourraient malheureusement pas l’aider. Elle était encore trop jeune pour penser à comment y remédier mais ce qu’il venait de se passer lui avait ouvert déjà les yeux là-dessus.
Elea réclama une nouvelle fois les bras d’Elinà entre lesquels elle se sentait plus apaisée que n’importe quel remède. Une nouvelle étreinte qui lui fit passablement oublier à quel point elle avait le cœur en miettes.

« Merci Elinà » Fit elle simplement avant de la relâcher.






made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 480
♦ RÉPUTATION : 1628
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Dim 1 Nov 2015 - 22:13

Qu’elle a l’air abattue, ma petite nièce ! Cette pauvre enfant n’est pas réellement capable de prendre du recul là-dessus. Je la serre contre moi et je me retiens de me lever pour aller faire une infusion. Tilleul, menthe et camomille seront parfaites pour permettre à cette demoiselle de calmer un peu plus. Je ne peux pas dire « complètement », car même si je suis une elfe et que ce genre de réaction j’ai simplement pu l’observer et non la vivre. C’est étrange pour moi, d’avoir à réconforter une humaine, même si elle a une place telle dans mon cœur qu’elle me semble être un membre de ma famille. D’un autre côté, Elrohir étant comme mon frère, je dois avouer que sa fille adoptive est donc ma nièce. Au sens propre. Il est fou de voir que, comme quelques personnes peuvent prendre une importance dans votre vie là où vous ne sembliez pas vous y attendre au départ. Mon regard se fait lointain durant une seconde et je hausse les épaules avant de secouer lentement la tête de droite à gauche, pensive. La vie a ses secrets et ses mystères qui font que je n’aurais sans doute jamais la réponse à ces questions étranges que je me pose de temps à autre.

Mais, voilà qu’Eléa me pose une question d’une innocence telle que j’ai envie de rire. J’ai envie, et je laisse échapper un petit gloussement. Oh, ma chérie Je lui caresse les cheveux et prends son visage entre mes mains, un sourire amusé fixé sur mes lèvres. Nous autres, elfes, pensons sincèrement que nous venons au monde destiné à une âme et une seule. Nous savons que nous finirons par rencontrer notre âme sœur, et que celle-ci nous aimera en retour. L’amour est forcément partagé, il suffit de trouver la bonne personne. Je lui caresse la joue et lui fait un sourire. Je suis certaine que, pour toi aussi cela se révèlera vrai. Je sais qu’il y a quelque part un homme qui te comblera et te rendra heureuse jusqu’à la fin de ta vie, qu’il te donnera de enfants et autant de joies que tu peux en rêver. Même si, je suis consciente que, pour toute joie il y a parfois des peines et des dangers. Je sais qu’elle sera un jour parfaitement heureuse, et que j’aurais à élever tout un tas de petits et adorables enfants avec elle, à leur apprendre les bases de la guérison et les coutumes des elfes. Je le sais et je ne suis pas médium, loin de là. Je laisse à d’autres ce pouvoir, et préfère me concentrer sur mes certitudes. Et, dans mille ans, je continuerais à m’occuper de tes descendants et à les chérir en ton souvenir. J’essuie une larme solitaire qui sort de ses yeux avec un sourire amusé et hausse les épaules Ne t’en fait donc pas. Je suis certaine que tu trouveras celui qui saura survivre à ton père et qui gagnera ton cœur. Car, je sais que, si moi je ne souhaite que le bonheur de la demoiselle, Elrohir n’acceptera jamais de la voir grandir. Pour lui, elle est toujours cette enfant qu’il a recueillie et qu’il n’est pas prêt d’accepter qu’elle se marie. Ça non. C’est Elrohir. Toujours à vivre dans son monde, sans jamais réaliser qu’il change autour de lui ! Je me demande bien s’il réalisera un jour, ou pas, qu’il reste bloqué dans un passé qu’il ne contrôle pas.

Mais je t’en prie ma chérie. Je la serre à nouveau contre mon cœur et je me lève pour aller jusqu’au buffet. Je sors mes herbes et les jette dans de l’eau avant de me rendre à côté de la cheminée et d’y déposer la bouilloire. Je reviens ensuite auprès d’Eléa avec deux tasses et du sucre, que je déposais sur la table basse. Il y a cent et quelques années, une amie humaine m’a parlé de la meilleure manière de se remettre d’un cœur brisé. Il parait que c’est en buvant une infusion bien chaude et en mangeant des petits gâteaux au chocolat. Je crois que j’en ai encore dans une boite dans la cuisine. Tu en veux ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Dim 15 Nov 2015 - 10:05




Edro Gûr Lin

Elea & Elinà

Quelle triste journée, fort heureusement pour Elea, elle avait trouvé oreille attentive vers qui se confier sans crainte d’être ridicule et incomprise. Elinà avait toujours eu les mots pour la soulager, même si cette fois-ci, ce serait sans doute plus compliqué qu’à l’accoutumée. Elle lui avait alors aidé à mettre le doigt sur ce petit problème qui faisait qu’elle avait souffert. Pourtant de nombreux elfes avaient réussi à aimer des humains, mais manifestement les choses n’étaient aussi simples qu’elles en avaient eu l’air. Elinà avait ainsi espoir qu’Elea trouve aussi ce petite bonheur de trouver la bonne personne qui ne lui tournerait pas le dos au moment où elle avouerait ses sentiments. Elle avait alors écouté silencieusement et remercia la guérisseuse d’un fin sourire lorsque celle-ci lui donna son infusion après avoir eu la gentillesse de lui proposer. Cet espoir de la voir un jour revenir vers elle en lui disant qu’elle avait trouvé la bonne personne lui mettait du baume au cœur. Si Elinà y croyait, alors Elea se devait d’y croire aussi. La jeune fille offrit alors un câlin empli d’affection à l’elfe, soupirant doucement alors que les derniers pleurs s’étaient complètement estompés.

Puis, elle lui promis de s’occuper de ses descendants, des paroles touchantes et qui soudainement eu l’effet de lui arracher un petit rire. Elle avait de la chance de l’avoir près d’elle, cette elfe. Elle ne doutait pas une seconde que tous ses enfants seraient sous bonne protection avec elle. Elea trempa alors ses lèvres au bord de la tasse, l’infusion réchauffant soudainement son corps lui fit le plus grand bien et elle se laissa aller contre le dossier du fauteuil. Puis, elle lui proposa des petits gâteaux au chocolat en argumentant sur ses vertus apaisantes. Oh pour le chocolat elle ne dirait jamais non, même en pleurs.

« Oui je veux bien » Fit-elle avec un petit sourire.

Les paroles d’Elinà résonnaient dans ses pensées, tandis que sa peine de cœur commençait à se faire moins grave que ce qu’elle en avait l’air à priori. Avec du recul, Elea se disait qu’elle était jeune et qu’elle devait d’abord se soucier de son avenir avant de trouver sa moitié. Mais voilà, avait elle eu le choix d’éprouver des sentiments pour cet elfe ? Les jours qui allaient suivre allaient s’avérer être difficiles, elle n’oserait sans doute pas lui adresser la parole le temps que sa tristesse ne cicatrise. Elle savait que les elfes avaient un amour bien plus exclusif, parce qu’on les avait créés comme cela et que s’ils en venaient à être déçus ils pouvaient perdre la vie. Elea avait été élevée dans cette optique, en ayant lu les histoires, en ayant feuilleté les nombreux livres. Ici rien ne racontait les sentiments humains ni même des autres communautés. Ainsi Elea était perturbée, ne sachant pas réellement mettre de mot sur ce qu’elle ressentait ni a quel degré la douleur se faisait. Alors, Elea observant sa chère et tendre protectrice, se demanda ce qu’il en était pour elle.

« Et toi Elinà, l’as-tu trouvé ? »Lui demanda-t-elle.

Parfois certains elfes attendent des cetaines d’années avant de se décider à vivre pleinement leur amour, sans doute par prudence et parce qu’elle avait remarqué qu’ils n’étaient pas très démonstratifs. Elea se souvenait de ses parents, de leur manière de se regarder, de se prendre dans les bras l’un de l’autre chaque jour. Elle aimerait un jour, se dire que sa vie n’était pas que catastrophes et qu’on finirait par la vouloir au lieu de se trouver à un endroit par dépit. Là elle pourrait se dire qu’en fait, ils avaient eu raison.

« Tu as de la chance d’avoir l’éternité pour le trouver… » Soupira t-elle.

La tase de thé réchauffait ses mains tandis qu’elle laissa perdre son regard sur le liquide infusant le temps qu’Elinà revienne avec les petits gâteaux. Elle la remercia et se servit, ils étaient délicieux et le côté sucré l’apaisa presque instantanément.




made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 480
♦ RÉPUTATION : 1628
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Dim 22 Nov 2015 - 22:07

Je me lève donc pour aller chercher la fameuse boite de chocolats. Qu’il est bon, ce chocolat, je ne le sors que rarement. Sinon, je serais la première elfe obèse de l’histoire des elfes. Je pourrais littéralement en manger toute la sainte journée. C’est mon pêché mignon, et certainement celui de pas mal d’humains. Une fois, j’ai rencontré un homme qui mangeait toute la journée, lors de l’un de mes voyages. Quand je lui ai expliqué que ce n’était pas très sain pour qu’il vive longtemps, au vu de son embonpoint, il m’a répondu qu’il préférait mourir jeune en ayant dévoré tout ce qu’il y a à dévorer dans ce bas monde, car c’était la seule chose qui lui procurait du plaisir. Sur le coup, je n’ai pas compris cette philosophie si éloignée de la mienne, avec cette certitude d’éternité, avec cette idée dans ma tête que j’ai tout le temps du monde pour découvrir chaque gout, chaque saveur, chaque plaisir que le monde pourrait m’offrir. Et puis, j’ai découvert certains plaisirs. Le chocolat. Le thé à la menthe et au citron. Les muffins aux myrtilles. Tout un tas de recettes qui me feraient faire des kilomètres pour avoir tous les ingrédients et le plaisir de pouvoir les assembler.

De retour auprès de ma nièce, je dépose la boite en bois entre nous deux et l’ouvre pour laisser l’enfant choisir celui qu’elle veut. Elle peut même en prendre plusieurs si elle le souhaite. J’en ferais venir du harad une nouvelle boite. Ou deux. Trouvé ? Je fronce les sourcils à sa question pour le moins incongrue. Et puis, lumière se fait dans ma tête. Ha, l’amour de ma vie ? Je fronce les sourcils, pas réellement sûre de moi. En fait, je ne suis pas certaine de moi. Pas vraiment sûre. Nous n’avons qu’un unique amour, mais rien ne nous interdit de nous poser des questions, voyez-vous. Rien ne nous empêche de nous demander si untel nous conviendrait plus qu’un autre. Et puis, un jour ce sera tout simplement évident. Ce sera lui et personne d’autre, celui pour qui mon âme chantera. Je ne sais pas vraiment. Je lui fais un sourire et hausse les épaules, amusée. Sa remarque suivante me fait froncer les sourcils. Oh tu sais, l’éternité c’est très, très long. J’ai déjà près de trois mille ans. Normalement, à mon âge, les elfes sont mariées, tu sais. Nous avons tendance à Choisir assez jeunes. Je me mordille la lèvre inférieure et soupire, attristée. Des fois, je me demande si je ne l’ai pas déjà sous le nez sans réellement arriver à le voir ou bien si j’ai tout simplement la malchance de devoir être la seule elfe à finir vieille fille. L’image d’Elladan flotte un instant dans mon esprit et je noue mes doigts, nerveuse. Pourquoi est-ce que je pense toujours à lui quand on me pose cette question, hein ? En tout cas, j’espère bien le trouver avant toi. Ca me ferait mal que ma nièce trouve aussi facilement l’amour alors que je l’attends depuis tout ce temps. Je lève un doigt vers le ciel, amusée, et poursuit : Si c’est le cas, ne me demande pas de faire ton gâteau de mariage. Jalouse comme je le serais, je risquerais de me tromper et de mettre du sel à la place du sucre. Quel gâchis ce serait ! Et, Histiel m’en voudrait énormément. Peut être même plus qu'Eléa, d'ailleurs. C'est qu'elle a de l'humour, cette petite !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Dim 6 Déc 2015 - 10:49




Edro Gûr Lin

Elea & Elinà

Elinà n’avait pas trouvé son elfe avec qui elle vivrait un amour éternel, elle la savait seule mais elle pensait au moins qu’elle aurait des vues sur quelqu’un. Probablement que les choses ne fonctionnaient pas comme elles avaient fonctionné sur elle. Elea prit un chocolat et se l’enfourna dans la bouche, ses joues encore rougies et gonflées par les pleurs. Mais le gout sucré avait quelque chose d’apaisant, qui lui donna ce début de sensation qu’elle avait recherché en vain avant de venir ici. En combinaison avec le thé, Elinà lui avait donné un très bon remède et alors, elle lui étira un petit sourire, encourageant.

« Tu le trouveras aussi j’en suis certaine ! »

Elinà  toujours été une elfe doté d’une grande beauté, intelligente, amusante, le contraire l’étonnerait beaucoup. Elea était d’ailleurs en train de chercher dans sa tête avec qui elle pourrait la caser ou tenter de semer des sous-entendus. Jusque là Elladan lui semblait le candidat le plus approprié, car ils se connaissaient depuis longtemps et qu’avec un peu de recul, ils seraient beaux ensemble. Au moins elle pourra réellement la considérer comme une tante de manière officielle sans interpeller le regard des autres. Elea n’en fit cependant pas la moindre remarque en remarquant qu’Elinà était nerveuse en ayant abordé ce sujet. Non là l’envie de la rendre mal à l’aise te l’attrister, elle attendrait d’être déjà en meilleur état pour en parler sans craindre de faire de son salon un endroit ou pleurent les femmes.

Sa petite blague avec le gâteau de mariage la fit bien rire, amusée, Elea en avait presque avalé son thé de travers alors qu’elle avait entreprit d’en boire encore un peu. Cet acte ne ferait sans doute pas rire la moitié des personnes qui seraient présentes, mais Elea ne lui en voudrait certainement pas. Elea se redressa et prit une nouvelle fois l’elfe dans ses bras, elle avait réussi à lui rendre le sourire et lui changer les idées alors qu’en arrivant ici, c’était loin d’être gagné. Elle allait devoir faire attention à chaque fois qu’elle aimerait quelqu’un et qu’elle serait déçue de ne pas oublier qu’elle est humaine, un point difficile quand on grandit près des elfes et que l’on vit comme étant l’un d’entre eux en passant par le langage et les coutumes. Elle espérait alors ne pas oublier les mots d’Elinà. Puis, Elea la relâcha après une étreinte tendre et adorable et annonça alors à son tour, sur une pointe d’humour :

« Si je ne le trouve pas je finirais ma vie ici avec vous tous, avec du chocolat et du thé ! »

La perspective ne lui convenait pas, toutefois elle avait eu envie de plaisanter. Et même si sa peine de cœur la marquait encore profondément, elle se sentait déjà mieux grâce à la présence d’Elinà et de ses paroles. Elle avait quand même hâte de s’en remettre complètement, il faut dire que ces derniers temps il avait été le centre de son monde et elle allait devoir réapprendre à vivre sans l’avoir constamment dans la tête.

« Merci Elinà pour tes paroles, je me sens déjà mieux ! Mais que dois-je faire maintenant ? Lui parler comme si de rien était ou l’éviter le plus possible ? »

Faire semblant dans l’immédiat lui serait douloureux, toutefois elle ne voulait pas passer pour la gamine capricieuse qui n’a rien compris à leur fonctionnement. Alors, encore une fois elle se remettait à l’avis de l’elfe.



made by roller coaster
[/quote]

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 480
♦ RÉPUTATION : 1628
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Sam 2 Jan 2016 - 16:07

Un sourire maternel monte sur mes lèvres lorsque ma nièce me dit qu’elle est certaine que je trouverais chaussure à mon pied un jour ou l’autre. J’en suis moi aussi persuadée : Illùvatar nous a ainsi faits, nous autres les elfes, pour que nous puissions trouver celui ou celle qui est fait pour nous, celui qui saura combler toutes nos attentes. Cependant, je ne suis pas tout à fait certaine que ce soit pour tout de suite. Quelque part, il y a un petit bout de moi qui se dit que je suis faite pour vivre de grandes aventures avant de trouver celui qui saura me sédentariser à Imladris. Les choses doivent se faire doucement, à leur rythme. Pour ceux qui me connaissent réellement, pour ceux qui ont su passer les barrières que j’ai mises face au reste du monde, je suis un véritable électron libre. Je n’ai pas encore rencontré celui qui saura accepter cet esprit emplit de liberté et ce besoin de découvertes dans lesquels je me complais la plupart du temps. Je te remercie ma chérie. J’espère, quelque part, qu’elle sera encore vivante pour le voir. Cela voudrait dire que je l’aurais trouvé rapidement. Cependant, à près de trois mille ans, si mon cœur n’a pas encore su aimer réellement, autant dire que je ne suis pas sûre qu’il trouve chaussure à son pied si facilement. Il faut du temps pour m’apprivoiser, voyez-vous.

Le rire d’Eléa ravive le mien. Que c’est bon de la voir sourire et être tout simplement elle-même, sans prise de tête aucune ! Je la préfère comme ça, heureuse et vive, qu’avec ces grosses larmes qui lui dévoraient le visage. Eléa est un véritable ange, un petit amour qui, un jour, trouvera son propre amour, sa propre voie. Je ne suis pas certaine que ce soit pour tout de suite : elle est après tout très jeune. Cependant, j’aimerais que ma vision de l’amour unique puisse bercer sa vie, un jour. Qu’elle comprenne que, même pour les hommes, le cœur appelle une autre âme et qu’il ne peut y avoir qu’elle. Beaucoup de couples se séparent parce qu’ils ne savent pas gérer la moindre petite difficulté. J’aimerais bien qu’elle soit capable de réparer cette histoire plutôt que de laisser les blessures de la vie la séparer de celui qui pourra partager toute sa vie …

Du chocolat et du thé ? Un rire monte à ma poitrine et je serre la demoiselle contre mon cœur, un peu plus fort. Je dépose un baiser sur son front et plonge mes yeux verts dans les siens, un sourire sincère sur les lèvres. Voyons, ce ne serait pas très convenable mademoiselle. Même si je crains que ce ne soit le plan de ton cher père… Surtout, ne lui demande jamais la permission pour te marier, il serait bien capable de faire en sorte que ça ne se passe pas, sinon. Je souris et relâche Eléa pour attraper ma tasse de thé. Quel papa poule celui-là ! À ses yeux tu n’as encore que sept ou huit ans tu sais.

La question d’Eléa me laisse cependant pantoise. Doit-elle lui parler comme avant ? Je soupire et repousse mes cheveux en arrière, pour les laisser tomber librement dans mon dos. Je reprends une tasse de thé et je reste songeuse durant quelques secondes. Pense-tu pouvoir lui parler comme si de rien n’était ? Je lève une main pour qu’elle ne réponde pas tout de suite. Je pense que le mieux c’est de suivre ton instinct. De ne faire que ce qu’il te semble juste à toi. D’avancer pas à pas, dans la direction qui te va, à toi. Si quelque chose te semble étrange ou inapproprié, alors ne le fait pas. Quelque part, je ne disais pas cela juste pour cette situation. C’est un conseil à suivre chaque jour dans sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Sam 16 Jan 2016 - 19:20




Edro Gûr Lin

Elea & Elinà

Lorsqu’elle évoqua Elrohir et son non désir de la voir grandir, Elea étouffa un petit rire. Ce qu’il lui manquait d’ailleurs son cher papa !! Elle avait hâte de le voir revenir ici !! La jeune femme garda dans un coin de sa tête de ne jamais lui demander la permission pour se marier, ce qui a la base n’était pas ses plans mais elle avait sans doute raison. Il était vrai qu’aux yeux de beaucoup d’elfes elle restait cette petite fille, surement parce que 14 ans chez les elfes est encore enfant alors qu’elle commençait à avoir les formes d’une vraie femme. Elea ne savait pas trop encore comme réagir à cela, pour le moment elle gardait en tête que sa vie était là et qu’elle ne devait pas se préoccuper du reste. Elea avait cependant conscience que sa nature humaine et sa vie elfique rencontreraient quelques conflits. D’ici là elle avait encore un peu de temps, en espérant qu’Elrohir se rende compte qu’elle avait bel et bien grandi

Elea évita un instant le regard d’Elinà, suite à sa question et en repensant au fait de recroiser cet elfe vers qui elle s’était révélée être amoureuse. Elle n’état pas préparée à cela, c’était beaucoup trop tôt et rien que de penser à lui son cœur semblait étouffer.

« Eh bien…heu.. »

Elea déglutit, pas sure d’avoir la réponse adaptée à ce genre de situation. Fort heureusement Elinà éleva à nouveau la voix afin de lui apporter une réponse et surtout un conseil avant que la jeune femme ne puisse faire le mauvais choix. Elea l’écouta alors attentivement et ancra ses paroles dans sa tête. Alors elle choisirait sans doute de l’éviter quelques temps, prendre ses distances puisqu’elle ne pourrait pas faire comme si rien ne s’était passé. Elle se voyait déjà fondre en larmes deux minutes après lui avoir dit bonjour et ce serait très mauvais pour elle. Alors même si pour cela elle ne devait plus le considérer comme un ami, elle préférait plutôt qu’endurer la souffrance, au moins jusqu’à ce qu’elle puisse l’oublier totalement.

« Je vais l’éviter alors, le plus possible le temps de tout remettre en place. »

Elea était en accord avec elle-même, c’était selon ses ressentis la meilleure chose à faire jusqu’à ce qu’elle décide d’une nouvelle manière à agir avec lui. Elea soupira, passant ses mains sur son visage comme pour effacer les dernières traces de peine qui lui collait au visage, elle souffla longuement et offrit un sourire à Elinà.

« Merci Elinà, je me sens vraiment mieux grâce à toi !! »

Elea l’enlaça dans une longue accolade et lui offrit aussi un petit bisou empli d’affection sur la joue ainsi qu’elle avait l’habitude de lui en faire depuis qu’elle était toute petite. Elle l’avait sortie d’une sacrée situation, et avait trouvé les mots juste au moins pour la rassurer. Elle devait prendre conscience qu’elle était encore jeune et que l’amour lui tomberait surement dessus au moment où elle s’y attendrait le moins.

« Je vais te laisser, je dois aller à mon cours de harpe !! »

Elea la salua une dernière fois avant de sortir, le cœur plus léger, priant tout de même pour ne pas tomber sur cet elfe qui n’avait pas saisi l’occasion d’avoir son amour.



made by roller coaster

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 480
♦ RÉPUTATION : 1628
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea] Sam 23 Jan 2016 - 12:34

Cette discussion a été douloureuse pour la jeune fille devant moi, mais je peux aussi voir qu’au fond, cela lui fera du bien sur le long terme. J’ai certes passé plusieurs siècles à étudier les humains, leurs coutumes et surtout le maniement de certaines armes, mais je dois bien avouer que je ne suis jamais allée jusqu’à comprendre leurs cœurs. Parce qu’il est difficile d’entrer dans le cœur de quelqu’un. J’ai toujours été admirative de cette façon qu’ils avaient de rebondir après un coup dur. Pour nous autres, elfes, c’est plus difficile. Le deuil, la déception amoureuse… Tout prend une autre ampleur. Perdre l’être aimé est… Tout simplement impossible. Cela brise notre cœur et nous change en épaves. Il n’y a pas d’autre mot. Trop souvent, nous le suivons dans la mort sans même hésiter. J’ai de la chance, quelque part, que mes deux parents aient été tués en même temps. C’est grâce à cela que je n’ai pas vu celui qui a survécu rester là, en arrière, et dépérir à petit feu, un jour après l’autre… Grâce à cela aussi que je ferais des cauchemars jusqu’à la fin des temps.

Cependant, mes conseils semblent porter leurs fruits. Eléa m’écoute. Elle est là, en face de moi, attentive. Son regard ne me quitte pas et elle prend cet air qui m’a toujours attendrie, celui où elle réfléchit. Finalement, elle décida de m’écouter. De prendre son temps. De laisser son cœur guérir un peu. De laisser son cœur grandir un peu aussi. Parce qu’elle est jeune. Il est facile pour nous autres, elfes, de l’oublier au vu de son apparence. Ma petite nièce adorée commence à prendre le chemin pour devenir une femme. Et, lorsque nous autres faisons ça, nous avons déjà bien plus d’années au compteur qu’elle.

Mais je t’en prie ma chérie. C’est à ça que servent les tantes, non ? A remplacer les parents lorsque le sujet est trop… Trop étrange pour ceux-ci. Trop personnel. Tous les enfants aiment leurs parents. Cependant, il n’y en a pas beaucoup qui osent réellement leur ouvrir leur cœur. Parce qu’il y a tant de choses étranges dans le cœur d’un enfant. Tant de choses qu’on ne peut pas réellement leur dire. Je la serre alors contre mon cœur, dans un calin qui réchauffe aussi mon cœur à moi. Je soupire légèrement. Mon cœur appelle des enfants, mais à mon âge si je n’ai pas encore Choisi… Alors peut être que cela ne viendra jamais. Alors, file. Ne soit pas en retard, sinon je t’oblige à me réciter tous les noms des grands guerriers de la guerre des Silmaril dans l’ordre de leur mort. Je crois bien que même moi, alors que j’apprends aux étudiants l’histoire de notre monde depuis des années, voir même des siècles, je n’en serais pas capable.  


Sujet Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Edro Gûr Lin [Elea]

Revenir en haut Aller en bas
Edro Gûr Lin [Elea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Refuge d'Elea
» Eléa de Pau • UC
» Un après midi lassant [Hadrien Gunther]
» GEM' - AGATE - ELEA ϟ Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ϟ
» Qui a dit qu'Elea Mayan ne pouvait pas travailler??! [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.