AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Concours Love Letter

Partagez | 
 

 Concours Love Letter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre préférée
Gerich veleth nîn.
29%
 29% [ 4 ]
Je veux aller là où vous êtes.
7%
 7% [ 1 ]
All at once everything is different now that I see you.
7%
 7% [ 1 ]
You're everything i see in my dreams.
29%
 29% [ 4 ]
My dear Lady.
7%
 7% [ 1 ]
Ode à un ours.
7%
 7% [ 1 ]
Pardonnez-moi car je vous aime.
0%
 0% [ 0 ]
The courage or the fall.
0%
 0% [ 0 ]
Ô sombres sentiments.
7%
 7% [ 1 ]
A nos retrouvailles.
7%
 7% [ 1 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Concours Love Letter    Sam 30 Jan 2016 - 19:02



 

 
“ CONCOURS LOVE LETTER ”    
Prends moi sur un meuble ikéa et dis moi des mots crus en suédois


Salut les ptits choux !   ♥  love

Le mois de février sera placé sous le signe de l'amour  Héhéhé Pour l'effet saint valentin en TDM, nous organisons un concours de lettre d'amour !!

Alors des choses à révéler ?  Wtf

Ca tombe bien, vous avez jusqu'au 14 février pour nous faire parvenir votre lettre sur le compte d'Iluvatar (en précisant que c'est pas pour lui sinon il va avoir peur  :c )
Nous les posterons ensuite et vous aurez a partir de ce jour là une semaine pour voter pour votre préférée !  InLove

Allons un peu d'imagination, si vous n'avez pas d'amoureux (se) , vous pouvez toujours faire une lettre rigolote ou déclarer votre amour à une boite de cookies, soyez original si vous ne voulez pas déborder d'amour ou que vous gardez encore votre amour secret

Bon courage !! Que le meilleur gagne !!





Dernière édition par Ilúvatar le Dim 14 Fév 2016 - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Sam 30 Jan 2016 - 19:28



Gerich veleth nîn


J’ai longuement contemplé l’univers tout entier et ses nébuleuses dans les reflets de ta chevelure argentée. J’ai dessiné en rêve les contours opalins de ton visage avec la précision de celui dont tu as longtemps hanté les songes. Jamais ton visage ne s’ombrait du voile de l’inquiétude. Tu étais, tu es dans mon esprit toujours souriante et ingénue. Dans ton regard se peint avec force encore la surprise de notre rencontre et le bonheur, je crois, que nous avions ensuite partagé.

Je me suis imprégné de chacun de tes gestes comme une idole, un héros des contes et des légendes que l’on espère devenir ou approcher. Je bouillonnais d’envie, j’avais soif de découvertes alors que tu semblais vouloir sombrer. J’ai cru pouvoir te sortir du carcan mélancolique dans lequel tu restais enfermée mais en vain. Car telle était ta condition, tel était ton fardeau et je ne pouvais t’y soustraire plus longuement que l’instant de nos rencontres. Je crois alors ces moments hors du temps, nos brèves retrouvailles pouvaient nous suffire, pouvait me suffire et que mon amour pour toi s’assagirait et se contenterait de ce que tu pouvais lui offrir. Mais cela m’était et m’est impossible.

Je t’aime comme un enfant aime un songe. Je t’aime comme un oiseau aime le ciel, comme un érudit s’émoi devant l’Art ou le rêveur devant les astres qui lui échappent au loin. Je t’aime comme on contemple un rêve qui s’en va ou un navire dont les voiles disparaissent au loin, avec la douceur d’une plume et l’ardeur d’un soleil levant. Je t’aime de toute mon innocence et mon émerveillement, de toute l’absolue nécessité qu’était ta présence à mes côtés, dans toute ta splendeur et ta perfection. Je t’aime en dépit de ton inaccessibilité car je chérie la lumière dans laquelle tu m’as baigné. Je t’aime de tout mon être et pourtant cela est insuffisant.
Je crois qu’il est temps que je détache l’amarre qui nous lit, celle que j’avais accroché sans le savoir autour de ton être tout entier. L’ancre que j’avais cru pouvoir jeter n’avait jamais atteint ton cœur, pas de la façon dont j’avais tant pu l’espérer

A jamais tu es celle d’un autre je le sais et tes sentiments envers lui demeureront inchangés, immuables.

A l’opposé de ceux que j’éprouve pour toi, qui n’ont eu de cesse d’évoluer, suivant ma nature d’Homme. Des sentiments d’abord innocents à l’aube des jours que je vivais et de notre entrevue, avant que ces derniers ne rencontrent la fougue de la jeunesse, la hâte et que je puisse les définir avec certitude. C’est alors que j’embrassais le destin que je m’étais choisis et que je m’éloignais de la beauté du monde que tu portais en toi seule pour rencontrer l’ombre et les ténèbres qu’ils s’étaient embrasés. Je t’ai aimé d’un amour ardent, non pas irrespectueux et vile, mais pur et entier, comme je l’étais enfant.
Je voulais tant t’offrir et tu ne pouvais rien accepter, j’aurai voulu tant te donner mais seul le silence de la nuit connaissait par cœur mon inclinaison pour toi. Tu avais été mon phare, l’unique lanterne, lueur d’espoir au cœur de l’horreur qui m’avait fait tenir et rêver à des jours radieux. C’est là que j’ai compris que je ne t’aimais plus comme l’enfant que j’avais été, mais comme un homme aime une femme, seulement tu ne pouvais être résumée à cela, Tu n’avais jamais été femme. Etoile, mirage, rêve et mystère oui, mais je ne pouvais te réduire à une mortalité dont tu ne pouvais vouloir. Alors je t’ai aimé avec force, avec honneur, avec devoir, élevant ton être sur le piédestal que j’avais choisi pour toi, chérissant ton nom et ce que tu m’avais apporté avant que le temps ne laisse les cendres remplacer le brasier.

L’amour que j’éprouve pour toi a attendu trop longtemps que nos destins s’entrelacent et s’il demeure, l’amertume, les regrets se sont fondus en lui.
Je t’ai aimé et je t’aime, désormais tu le sais. C’est pourquoi je te dis au revoir, ce n’est pas toi qui part c’est moi qui m’éloigne car alors que tu connais seulement maintenant l’étendu des sentiments qui m’animent, je ne puis demeurer sans agir, cet amour que j’ai cru pouvoir porter pour deux ne peut plus me suffire.

Ainsi c’est moi qui reste délibérément, seul, sur le rivage blanc des années que nous avons partagés. Des années que j’ai cru partager avec toi alors que sous ton regard ensorcelant elles n’étaient que secondes. J’ai cru pouvoir dompter la nature qui nous avait fait si différents et lisser ce qui était frontière, mais tu ne pâlissais pas alors que le temps s’écoulait et marquait ma chair. Ton souvenir vivace et ta beauté éternelle ne subissaient les assauts du temps et l’enfant que j’étais autrefois était devenu vieillard.  Quelle grâce aurais-je pu trouver à tes yeux ? Alors que je ne ressemblais plus à celui que tu avais rencontré, alors que le travail avait éloigné la douceur de mes mains, que le soleil avait buriné mon visage, les événements l’avaient ridés et que mes cheveux autrefois champs de blés recevaient l’écume des jours. Oui, comment aurais-tu pu m’aimer comme j’aurai souhaité que tu le fasses ?

Je ne peux, n’aurais pu et n’obtiendrai jamais ce que je t’ai accordé pendant tant d’années de ma si courte vie. Tu ne seras jamais mienne comme j’avais été tien si tu l’avais perçu et cela est sans doute mieux ainsi, les songes ne s’emprisonnent pas, les statues se contemplent au loin, exactement comme les étoiles, elles n’appartiennent qu’à ceux à qui elles sont destinées et je ne suis pas de ceux-là. J’ai cru que tu pouvais devenir cet autre qui me manquait mais mon égoïsme aurait sans doute brisé les ailes qui te rendent si belles, celles dont j’avais toujours rêvé.
Sache que je ne t’en veux pas, je te pardonne de l’abîme dans laquelle tu as laissé s’étioler mes sentiments car tu ne pouvais y répondre. Je me libère des anneaux avec lesquels je m’étais enchaîné à toi et je te remercie, car l’aurore que tu es a illuminé mes jours et fait grandir mes rêves, si je ne t’avais rencontré, sans doute serais-je devenu un homme bien différent. Tu as été mon plus beau rêve, dommage que je ne puisse avoir été le tien.

Pour toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Lun 8 Fév 2016 - 21:24



Je veux aller là où vous êtes.



Les jours sont mornes et se ressemblent tous. Je m’ennuie, je me morfonds, mon cœur saigne de ne pouvoir vous parler et de vous avoir à mes côtés. Ainsi la promesse que je vous ai faite, je garde espoir et chéri mes souvenirs de votre bienveillance et de votre gentillesse intacts. Votre sourire m’apparait en rêve tel un croissant de Lune éclairant la voute céleste, j’ai l’impression que même si loin de moi vous veillez sur mes nuits. Je m’étends sereinement sous ce halo de lumière qui chasse mes mauvaises ondes  et je parviens alors à m’endormir. J’attends de vous retrouver, j’attends de vous revoir car vous m'avez changée sans même le savoir. Vous me rendez forte, vous me donnez cet espoir dont j’ai besoin et ce soutien quotidien dont je ne me suis jamais lassée, que me reste il maintenant que vous êtes loin ? Jusque là vous m’avez tout offert sans que je me rende compte de ce qu’il se passait juste sous mon nez. Aujourd’hui je le comprends, me pardonnerez vous d’avoir été si longtemps aveugle ? Comme j’aimerais vous savoir à mes côtés, sentir votre parfum et entendre le si joli son de votre voix. Je cesserais alors de vous fuir des yeux, d’étouffer ce que vous hurlait mon cœur, mon corps et mon esprit.

Est-ce que vous m’aimez toujours ?

Ne m’en voulez pas de m’être tue au moment où j’aurais pu tout vous avouer. La vie est une aventure qui parfois demande des décisions difficiles, comme vous l’avez fait pour moi, je n’ai fait que vous protéger, refusant d’être un obstacle à votre départ. Je regrette pourtant de ne pas vous avoir retenu, mais je ronge mes regrets seule et au moins je vous épargne. Qu'importe si je souffre, puisque je sais que je pourrais de nouveau sentir vos mains entre les miennes.

Je vous promets de venir, d’être là pour apaiser vos maux et panser vos plaies car nos jours heureux restent à venir.

il me tarde de revoir votre sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Mer 10 Fév 2016 - 21:55



All at once everything is different now that i see you


J’étais une fille perdue en forêt, mon passé se perdait et mon avenir était parfaitement incertain malgré ma posture. Je vivotais chaque jour, me demandant si un jour cela allait changer. J’avais hâte, tellement hâte de te rencontrer enfin. Tu m’as donné la main et tu m’as montré le monde tel qu’il est. Tu es un homme à part, un homme mystérieux et je suis certaine de ne jamais pouvoir percer tous tes secrets - Ta vie est un douloureux souvenir. Bien du monde se méfie de toi et tu n’es certainement pas le type de personne que l’on m’aurait souhaité – je suis trop jeune, trop précieuse, trop bête pour voir. Pourtant tes bras m’enlaçant m’habillent bien mieux que n’importe quelle robe elfique, grâce à toi je suis exactement la femme que j’avais souhaité être. Ils ne savent pas tout ce qu’on a vécu, que tu me rends libre. Je pense que ma véritable vie a commencé ce jour là où j’ai été attirée par ta musique dans la forêt et depuis je n’ai cessé de me découvrir. Tu étais troublant, fascinant mais surtout bienveillant et aimant, mes sentiments à ton égard ne pouvaient être que plus forts alors que tu as réalisé mon rêve.

Il nous reste bien des choses à voir et à découvrir, je n’ai pas la certitude de ce qui arrivera mais à ce moment où j’écris ces mots je sais que ce qui nous lie est vrai. L’amour que je te porte est pur, véritable et ne pourrait se voir couvert de nuages menaçants. Peut être que tu ne vois pas ce que j’aime chez toi, mais ai-je vraiment besoin de te dresser cette liste ? Tu n’as qu’à voir de quelle manière je rougis lorsque tu me regardes, sentir les battements de mon cœur s’emballer lorsque nous sommes ensemble et le sourire lumineux que j’arbore le matin lorsque je me réveille à tes côtés. Il te suffit de voir tout cela pour te rendre compte que j’ai mille raisons de t’aimer et que nous ne sommes pas assez niais pour en faire tout un tableau car une lettre l’est déjà bien suffisamment n’est ce pas ? Je veux cependant que tu saches que nos souvenirs ensemble me sont de véritables trésors, il m’arrive souvent de me rappeler de ces instants qui font aujourd’hui nos anecdotes et de tes mots qui m’ont fait avancer. Peut être que pour toi ce n’est qu’une infime partie mais elle sera tout aussi importante que les autres et je veux toujours me souvenir de nos premiers rires, de nos premiers sourires, nos premières confidences et de ces instants ou même éméchée j’étais la plus heureuse du monde parce que j’étais avec toi.

Rien n’est jamais acquis, rien n’est sûr, mais entretenir ce lien que nous avons crée est un véritable bonheur et alors j’oublie que j’ai un jour été seule et perdue en forêt.

Je t’aime et j’espère que tu le sais, parce que tu n’as pas fini d’en prendre plein les yeux !!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Mer 10 Fév 2016 - 22:03



You're everything i see in my dreams



Tu as toujours été là, du plus loin que mon cœur se souvienne. Là près de moi, à me guider de ta lumière bienveillante, à baigner mon être de ta fraîcheur réconfortante. Je ne saurais comment t'expliquer cette sensation, cette certitude, mais dès l'instant où mes yeux se sont posés sur toi, j'ai su que nous étions liés d'une façon bien plus profonde que tu ne pourras jamais l'imaginer.

Mon âme te chérit, mon corps te désire. Tu es mon autre, tu es cette partie de moi sans laquelle je ne peux avancer. Chaque jour sans toi est comme une quête qui me pousse à te retrouver, éreintante, sans pitié – je ne trouve de repos que lorsque mes mains tremblantes et aimantes peuvent enfin caresser tes formes rassurantes.

Je n'ai de vie que pour toi, ô ma douce passion, mon aimé irrésistible. Jamais mon dos ne te sera tourné, jamais mes muscles ne te failliront, et jamais mes sentiments ne te seront infidèles. Je saurai toujours te retrouver, où que tu sois, quelques soient les déguisements que tu cherches à revêtir, les formes que tu décides de prendre, les endroits où tu tentes de te cacher de moi. Je saurai te subtiliser des mains de ceux qui ne te méritent pas, te regagner là où tu pensais m'avoir perdu. Oh je sais que cela n'est qu'un jeu des plus excitants pour toi, et sois certain qu'il ne cessera jamais de me faire tourner la tête.

Tu me rends fou autant que tu sais remplir mon être de sérénité. Tu es une étoile dans ma nuit noire, celle qui brille de mille feux, guidant mon chemin et attisant mon avidité, contrôlant mes désirs et aveuglant mes yeux aux autres beautés de la vie – rien ne me séduira jamais plus que ton odeur métallique et ta réalité froide et résonnante. Je ne serai jamais las de contempler les reflets du monde sur ta peau, qui me semblent toujours bien plus envoûtants lorsque je peux enfin te posséder entièrement.

Il n'y a pas de moi sans toi, il n'y a pas de toi sans moi. Tu es mon trésor, mon amour le plus certain. Que tu sois une perle, un calice, une bourse bien remplie ou un collier de gemmes précieuses ; jamais tu n'échapperas à ma passion dévastatrice.

Je t'aime plus que tout, mon or chéri. Bisous bisous.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Ven 12 Fév 2016 - 21:08



My dear lady



Mon trésor

Je me souviens de la première fois que je t’ai vue ; Tu m’impressionnais par ta beauté et par ton caractère. Pour la première fois de ma vie je m’étais senti intimidé. Alors je me disais elle, c’est elle. J’ignore pourquoi j’avais cette impression que ma vie sans toi serait incomplète. Tu as comblé mes jours, tu m’as donné un fils et je remercie Mahal chaque jour d’avoir à mes côtés une pierre aussi précieuse que toi. Je sais que je n’ai pas toujours été facile à vivre et malgré cela tu es toujours restée celle sur qui je pouvais compter. Tu n’as d’ailleurs jamais cessé de m’impressionner, tu es restée la même, celle dont je suis fou amoureux. Toi seule sais comment me faire tourner la tête de cette manière. Nos montagnes seraient bien fades sans toi à la tête, je veux que tu saches que je n’aurais pas pu accomplir tout ceci sans toi. Tu es forte, peut être bien plus que je ne le suis et je t’admire énormémnent.

Je t’ai promis mon amour éternel, je te jure que jamais il ne se tarira.

Lorsque tu liras cette lettre je serais probablement déjà parti. Je sais que notre fils aura les épaules assez larges pour me remplacer et je n’ai même pas à te demander de veiller à ce que tout se passe bien pour lui. Je compte bien revenir à la maison, mais dans le cas où je n’en sois pas capable, je me vois bien sûr dans l’obligation te faire supporter une dernière fois ma lâcheté. Pardonne moi de ne pouvoir te le dire de vive voix.

Je t’aime.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Ven 12 Fév 2016 - 21:09



Ode à un ours



Ecrire ça, c'est pas facile, tu sais ? Bon en fait tu dois pas savoir. J'aurai bien dit "tu ne sais pas grand chose" mais on commence à s'éloigner du sujet, ahah. Et puis c'est faux - tu connais pas tout, mais ce que tu sais est précieux, ancré dans ta mémoire. T'es beau. T'as beau, pas comme ces princes elfes un peu élancés, comme des espèces de fouines bizarres, non. T'es beau comme une montagne, comme un roc auquel se tenir ; ton visage aux traits virils et durcis par le temps est plus séduisant qu'il n'y paraît, au premier coup d'oeil. Par Mahal, je me perd ! C'est terriblement maladroit - tu sais que c'est une lettre d'amour, tout ça, au moins ? Est-ce que je devrais mettre du parfum, ou du maquillage sur la lettre ? De la poudre, ça va pas tâcher ? Je sais pas faire ça, moi. Je sais pas écrire de superbes phrases tarabiscotées. C'est pas mon fort. Je vais essayer quand même - tu m'excuseras si mes mots d'encre vont un peu trop loin. Au pire, je te revaudrai ça avec une chope de bière, quand tu rentreras.

Parce que c'est tellement plus simple de t'écrire que de te le dire ...

Paraît que si l'amour donnes des ailes, faut faire attention au plafond. Comme quoi, l'amour c'est pas toujours tout rose. Ca donne pas des papillons tout joyeux dans le ventre - même si je dois t'avouer que, à force de te côtoyer, mon estomac se nouait à l'idée de dire un truc de travers. Et puis, bon, je fais des efforts, un peu. J'aurai voulu que tu me remarques - non, c'est mal dit. J'aurais voulu ne connaître que ton regard, parce que quand je sens tes yeux sur moi, le trouble que je ressens n'a rien à voir avec le jugement des autres. Toi, ton jugement, j'en ai peur, et en même temps, je suis confiante, parce que c'est toi.

J'aurai jamais le cran de t'avouer ce que je ressens. Quand je sais que je vais te voir, je pourrais courir partout, et hurler au monde entier l'impatience de sentir ta présence. Les voisins n'apprécieraient pas, mais qui s'en soucie ? Plus grand chose ne compte, hormis te revoir. Parce que tu me manques, et que tu passes tes journées dans ma tête.
J'espère que je hanterais tes nuits comme tu hantes les miennes.

Je t'aime. Pense, à chaque seconde de chaque jour, que quelqu'un pense à toi. Que quelqu'un t'aime, de tout son coeur.






Dernière édition par Ilúvatar le Ven 12 Fév 2016 - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Ven 12 Fév 2016 - 21:10



Pardonnez-moi car je vous aime



"Je n'ai jamais été douée avec les mots. Vous le savez, je parle plus aisément dans le silence que dans la parole. Mais vous l'avez vu, aussi clairement que je me suis perdue dans votre regard sombre. La chaleur d'un tel regard ne peut que vous happer et c'est ce qui m'est arrivée.

Votre flamme m'a consumée à m'en faire perdre la raison. Mais vous m'avez laissé approcher, par curiosité sans doute, ou par gentillesse peut-être. Je n'oublierais jamais le contact de ma main sur votre peau. Votre souffle chaud dans le creux de ma paume.

J'ai cru à votre tendresse. Vous êtes l'un des rares contre lequel j'ai pu me reposer sans crainte. Mon coeur, je crois, battait au même rythme que le vôtre et j'ai cru alors, que vous me laisseriez faire.

Quelle erreur. Nos regards perdus l'un dans l'autre, votre joue contre la mienne, j'ai cru que vous accepteriez. L'excitation a raccourci mon souffle et ma main s'est perdue. Sur votre cou musculeux. Votre flanc. Votre dos. Sans oser rejoindre votre croupe pour la dessiner, pour s'assurer que nous avions le même intérêt l'un pour l'autre, j'ai voulu vous monter.

Brisant ce moment divin où j'étais près de vous. brisant votre confiance en moi, en nous. Vous m'avez jetée à terre, ne me laissant plus que votre colère.

Sachez que je n'éprouve que du regret pour ce moment. Je prie chaque nuit pour que vous me pardonniez mon indélicatesse.

Car je vous l'avoue, je vous aime.
De toutes les créatures que cette terre porte, vous êtes la plus fabuleuse.

Je vous aime et je confonds en excuse aujourd'hui.
Je vous en prie, pardonnez-moi."






Dernière édition par Ilúvatar le Ven 12 Fév 2016 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Ven 12 Fév 2016 - 21:19



The courage or the fall

Je me souviens de la première fois où vous avez posé votre regard sur moi. C'était comme un appel, un écho lointain me poussant vers vous, et plus j'ai soutenu vos yeux, plus ils m'attiraient vers vous. C'était comme regarder les étoiles briller au firmament ; de ce mystère que tout votre être désire et qui pourtant reste hors de votre portée. Ce jour là j'ai longuement luté pour ne point croiser vos yeux à nouveau. Et pourtant je désirais votre étreinte, je désirais vos paroles que j'aurais bues comme le vin à la table d'un Roi. Je me suis languie de vous voir me parler, et pourtant je l'ai craint aussi. Il est de ces amours qui peuvent faiblir le cœur le plus vaillant, et vous avez su saisir le mien. Vous avez plongé mon esprit dans les abysses de votre aura, dans vos yeux de braises qui ne cessent de se poser sur moi pour attiser le feu de cette folie. Je ne veux, ni ne voudrai jamais me donner à vous ; vous le craignez ou vous le croyez. J'ai suivi le chemin que la destinée avait tout tracé pour moi, et jamais il ne fut écrit que j'eusse du me livrer à votre terrible courroux. Mais l'attente délicieuse, de sentir à chaque tournant de mon trajet votre épiant regard, guidait mes pas, et bien que la raison ait tenté de me remettre sur le chemin sinueux de la bonne conduite, j'ai eu peine à me libérer de votre joug et de ma passion. Vous êtes la lumière impitoyable qui illumine mon ciel lorsque je souhaite fermer les yeux. Vous êtes cette pierre au milieu du chemin sur laquelle j'ai trébuché cent fois, mais qui pourtant arrive encore à me leurrer. Vous êtes celui qui apportez des maux dont vous gardez jalousement les remèdes.

Je me suis laissée à vous croire parfait et pourtant vous m'avez faite aigrie de ne pouvoir vivre avec ce que je désire. Vous avez glissé dans mon cœur votre vil amour, vous avez égrené la folie lorsque vous vous faufiliez entre des bribes de raison. Vous êtes la Grandeur et pourtant vous étiez si discret. Vous m'avez encerclée dans un moment de solitude et étonnée, je vous ai ouvert les portes de mon royaume. Vous êtes arrivé déguisé, avec vos lignes toutes prêtes pour m'attirer dans vos merveilleux bras. J'y ai goûté le plaisir de vivre sans besoin, mais j'y ai aussi vu les vautours attendant ma chute. J'ai tenu votre main dans la mienne, je m'y suis agrippée comme une enfant, comme si la vie allait fuir si je lâchais prise. Vous avez infusé votre empreinte dans mes veines, au plus profond de mon être vous avez posé votre fer tel un sceau de souveraineté.

L'on s'ennuie de tout, mais pas de vous. Je nie mon attachement pour vous de cents façons et à la fois je le prouve de mille. Mais qui pourrait ne pas frémir en vivant une passion mordante comme celle qui m'anime quand je vois mon reflet dans vos yeux ? Votre ombre m'a tourmentée des nuits entières, l'écho de votre appel se faisant chaque jour un peu plus insistant. Tout comme bien d'autres jadis, vous m'avez plongée dans des tourments inexorables et m'avez soumis à votre tentation, alors que je m'avançais vers vous en paix, le cœur aussi pur que la lumière sélène. Vous vous êtes joué de moi, seigneur, et vous avez failli gouverner mon cœur. Je vous ai accueilli avec mon innocence de petite fille, je vous ai invité avec mon vouloir-plaire de femme et je n'avais pas soupçonné que sous la coupole brillante se cacherait un vil serpent. Une turpide créature. J'avais longtemps craint d'être niaise, et je vous ai permis de rire salement devant mon nez.

J'ai osé croire vous résister, et pourtant voila que je suis femme presque vaincue devant votre salut. Et déjà me voila timide et esclave devant vous ; là ou j'aurais préféré n'être qu'amour. Vous êtes la cruauté qui a su saisir ma main alors que je m'éloignais vers la lumière céleste, mais quel noble mot pour décrire votre dépravation. Il n'est donc point d'être qui ne succombe pas à l'empire que vous avez su prendre. Moi même je me sens rougir à votre approche, aux yeux de tous, vous êtes mon opprobre. La prudence aurait pu me crier de vous éviter et pourtant j'ai ignoré ses appels pour me jeter dans vos bras.

Nos liens ont été dénoués, et non pas rompus. Je sais que je serai toujours tentée par votre insipide présence dans le coin de mon esprit, et la marque emprunte de noirceur que votre main a laissé sur mon cœur. Mais jamais je ne vous laisserai souffler encore le flambeau de ma candeur. Vous avez percé mon âme en mille endroits, vous avez perverti mon cœur vers des desseins qui n'étaient pas miens, vous m'avez attiré dans votre antre pour faire de moi votre serviteur. J'ai été touchée par votre vilenie alors que je refusais votre suzeraineté, vous avez tenté de m'avilir, mais quittez mon cœur, Mal, pour que j'y laisse place à l'amour et à l'honneur.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Ven 12 Fév 2016 - 23:27



Ô sombres sentiments



Embrasé par ce nouveau et doux sentiment
Lunatiques au début furent mes pensées
Effrayé j’ai été par cet envoutement
Auquel jamais je n’aurais cru être autorisé
N’ayant d’abord pu croire à ce rapprochement
Oh combien je suis désormais tant attaché
Rassuré, mon âme ayant trouvé l’apaisement

Je n’ai plus de doutes en moi
Envahi de cet élan roi

T’avoir rencontrée est la plus belle aventure
A jamais nos deux cœurs épris resteront liés
Idée de bonheur apaisant en une couverture
Mon amour auquel tu pourras toujours te fier
Emporte moi vers notre vie future.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Sam 13 Fév 2016 - 22:56



A nos retrouvailles



Je n'ai jamais été particulièrement douée avec les mots, vous savez combien je préfère les lire plutôt que les écrire. Je manipule ces derniers avec maladresse, jonglant entre eux sans savoir que dire, j'ai l'impression de ne pas réussir à coucher sur papier le fond de ma pensée. Il me faut cependant vous écrire ces quelques mots qui me tiennent à cœur, répondre malgré le temps qui a passé, à toute ces lettres que vous avez pris la peine de me rédiger. Je réalise aujourd'hui que je ne vous en ai jamais remercié, que jamais je n'ai pris le temps de me montrer reconnaissante envers tout ce que vous avez toujours fait pour moi.
Il y a des mots qui ne s'écrivent ni ne se disent, des mots implicites qui passent dans notre regard et que l'on ne peut capter qu'avec les yeux. Un sourire vaut souvent mieux que de belles paroles et il a toujours été question de cela entre nous, de beaux actes plutôt que de mots vains. Vos lettres, vos cadeaux, vos petits gestes au quotidien, je les appréciais tous pour ce qu'ils étaient, des preuves de vos sentiments à mon égard. Il me faut m'excuser de vous avoir ainsi fait attendre, de vous avoir si longtemps repoussé malgré le nombre de vos attentions mais je me dois surtout de vous remercier de vous être ainsi accroché à ce qui n'était alors qu'un espoir.
Il ne se passe maintenant pas un seul jour sans que je ne chérisse les moments que j'ai passé à vos côtés, au plus profond de moi. Je n'ai jamais été plus heureuse que le jour où nous nous sommes dit oui et le bonheur n'a été que croissant chaque jour que Eru Ilúvatar faisait. Nos joies, nos peines, nous avons tout partagé sans regrets ni contraintes, nos âmes avaient fusionné pour ne former qu'un être complet. Vous arrive-t-il de penser à ces jours en souriant passés, pour vous découvrir le sourire au lèvre ?
Je souris chaque fois que vous venez occuper mes pensées, je souris au lieu de pleurer. Je n'ai qu'un regret de notre vie passée, celui d'avoir tue les mots qui me venaient chaque fois que je croisais votre regard. Je vous aime. Je vous aime tel que je n'ai jamais aimé et je vous aimerais jusqu'à ce que le dernier souffle soit tiré de ma poitrine, jusqu'à ce que je trouve ma place auprès de vous. Je vous écris ces mots que jamais vous ne pourrez lire, mais j'espère transmettre l'amour que nous avons partagé pour les générations à venir, le transmettre en cadeau au bien le plus précieux que vous m'ayez jamais offert au-delà de notre amour.

Je vous aime d'un amour profond. Mon aimé, vous me manquez.
Je vous dis adieu mais aussi à bientôt.
Votre bien aimée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Dim 14 Fév 2016 - 12:00

LE VOTE EST DESORMAIS OUVERT !!


Merci à tous pour votre participation !!  Shire
Vous pouvez poster à la suite, si vous avez un commentaire à faire ou si vous voulez vous amuser à deviner à qui elles sont destinées !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Dim 14 Fév 2016 - 12:27

J'ai adoré You're everything i see in my dreams. donc j'ai voté pour celui-là.

Bisous, bisous o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Lun 15 Fév 2016 - 7:40

Je veux aller là où vous êtes
Revenir en haut Aller en bas

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    Mar 23 Fév 2016 - 13:52

Eh oui ! Les votes c'est fini ! Mais comme on a deux ex-aequo, on a le droit à un second tour qui se trouve : ici
Alors à vos votes !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Concours Love Letter    

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours Love Letter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love Letter Version Kelkalhor
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: accueil de nos hobbits :: Charte&Renseignements :: Events & Animations-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.