AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
[SOLO] Everything becomes a memory..

Partagez | 
 

 [SOLO] Everything becomes a memory..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: [SOLO] Everything becomes a memory..   Dim 7 Fév 2016 - 19:48

Betrayed by my parents

Assise dans le fauteuil tiré auprès du lit, elle regardait, les yeux perdus dans le vague, l'informe masse inerte allongée sous les draps au parfum de lavande. Le temps défilait à une vitesse ahurissante, au point qu'elle en avait perdu toute notion. Sans qu'elle n'eut bougé si ce n'était pour changer le linge sur son front bouillant, les ténèbres s'étaient emparées des lieux et elle ne put plus distinguer ses mains de celle qu'elle tenait entre ses doigts. Les lampes furent allumées, projetant de petites impressions sur les murs, sans qu'un mot ne soit prononcé. Le silence envahissait l'atmosphère de manière pesante, presque lourde que seul le mouvement de respiration saccadé venait troubler. Elle avait peur. Peur pour pour son invitée, peur pour son avenir, peur pour .. tout.
Perdue dans ses pensées, elle remonta le cours de sa courte vie. Ses pensées étaient comme une pelote aux fils enchevêtrés, n'ayant ni fin, ni début, elle revenait sans cesse au même point sans jamais véritablement progresser. S'assoupissant sans s'endormir tout à fait, c'était comme taquiner le goujon sans jamais en remplir sa goujonnière, elle ne se reposait pas tant qu'elle s'en trouvait davantage fatiguée. Il eut été agréable de se repaître d'un poisson aussi goûteux que le goujon qui peuplait les rivières pleines de graviers et une chaire aussi tendre que celle d'une truite, rien n'était plus savoureux que ce poisson cuit sur broche. Mais il était hors de question pour elle de s'adonner à un quelconque plaisir, pas plus que d'aller trouver le confort de son lit, du moins pas tant que sa patiente eut quitté les bras de Morphée.
A travers les fenêtres, elle pouvait voir les étoiles qui illuminaient maintenant le ciel, scintillant doucement dans cette nuit de pleine lune. Elle se prit à imaginer, un loup hurlant et appelant ses congénères sous le couvert nocturne, les enfants bien sagement couchés, frissonnant sous ce son terrifiant, le feu crépitant du feu de camp, réchauffant les voyageurs. Les nuits étaient froides en cette saison, un feu ne serait pas de trop. Elle se prit à s'imaginer, auprès de ce feu, ses yeux perdus dans son infinité de postures, impossible à exhaustiviser. Mais cela faisait partie de ces choses auxquels elle ne pouvait goûter, du moins plus maintenant. Elle avait toujours rêvé voyager, être prise d'aventures mais ses parents le lui avaient retiré. Serrée contre son manteau boutonneux, elle avait été emportée pour vivre une autre vie que celle à laquelle elle avait auparavant destinée. Comment aurait été sa vie s'il n'en avait pas été ainsi ?

Elle avait rencontré un étrange personnage, il était une fois. Ce fut un temps auparavant mais elle s'en souvenait comme si c'était la veille. Le teint vert, les yeux vitreux, il avait quelque chose de monstrueux mais ce qu'il apportait l'était d'autant plus. Sa nouvelle, elle ne s'en était pas encore tout à fait remise. Il lui avait fallu du temps pour l'accepter, accepter d'avoir été ainsi trahie par sa famille, par ses parents. Elle qui les aimait tant, eux qui comptaient tant à ses yeux, son cœur en fut brisé et sa confiance ruinée.
Ils vivaient paisiblement, à l’abri de toute contrariété et elle avait toujours cru qu'ainsi était sa vie. Jamais ne l'aurait-elle remise en question, cette existence qu'elle avait toujours connu. Mais il lui avait pris d'avoir envie de revenir en arrière, pour ne jamais quitter cette sœur qui lui manquait depuis le début.
Elle était cependant revenue de son voyage. Mais alors… comment reprendre le cours de son ancienne vie ? Comment continuer lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu'on ne peut plus retourner en arrière ? Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu'elles se sont emparées de vous. Elle avait mis du temps, mais elle avait fini par se tourner vers sa mère, en quête de cette vérité qui lui avait été arraché. Cette dernière n'avait été que tristesse et désespoir alors qu'elle lui comptait leur vie avant son arrivée au sein de leur foyer. N'était-elle pas bien placée pour comprendre combien un cœur pouvait être déchiré d'être ainsi incomplet, combien elle souffrait de ne pas avoir de progéniture. Elle aurait voulu leur pardonner et d'une certaine façon, elle l'avait fait mais ses blessures ne s'étaient pas refermées et cette sœur perdue, quelque part au dehors, ne quittait plus ses pensées, jamais. Elle qui, comme un bulbille, étaient tombée à terre pour fleurir à nouveau d'elle-même, elle rêvait d'être emportée par le vent pour retrouver sa moitié.
Soudain, une oie parla, le jars jaseur lui répondant en retour. On toqua doucement et son mari entra. Gentiment, il tenta de lui faire avaler le steak emproivré qu'il lui portait, mais sa gorge était encore nouée par ses pensées pleines de mélancolie. Sans doute ne pardonnerait-elle jamais à ses parents mais elle acceptait les choix qu'ils avaient fait comme étant les siens, leur passé comme étant le sien. Elle n'était pas leur fille biologique mais le destin avait voulu les réunir comme une famille et malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de les aimer comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: [SOLO] Everything becomes a memory..   Jeu 10 Mar 2016 - 22:23

Lost memories of you

Assise au bord de la fenêtre, le regard perdu dans le vide vers l'extérieur, suivant le contour des clôtures délimitant les terres, tout en écoutant les oiseaux zinzinuler avec joie, son cœur ne pouvait répondre à l'allégresse ambiante. Soupirant de tristesse, elle restait là, amorphe, incapable d'occuper son temps. Elle d'habitude si souriante, si entreprenante, ne faisait plus rien d'autre hormis attendre l'arrivée de la nuit, assise au bord de la fenêtre de feue leur chambre. D'ici, elle pouvait contempler l'entièreté du jardin et les terres s'étendant au-delà. Elle s'efforçait d'oublier pour ne pas souffrir mais les souvenirs heureux passer avec lui ne semblaient vouloir la laisser en paix, poignardant son cœur avec acharnement, rendant son deuil d'autant plus douloureux. Il n'était pas mort depuis très longtemps, son enterrement aurait lieu le lendemain mais elle n'avait pas la force de retourner à ses côtés, elle n'avait pas la force de s'occuper de la cérémonie en son honneur. Les deux mains posées sur son ventre aux contours légèrement dessinés, un vide immense s'était creusé en son sein, un vide lui étant impossible à combler. Elle n'était parvenue à pleurer sa disparition, tout était arrivé beaucoup trop vite et il lui était encore pénible de réaliser pleinement l'horreur la frappant.
Indifférente à la mélopée s'élevant depuis l'extérieur, elle avait pour seule envie, celle de s'envelopper d'un tégument pour ne jamais plus retrouver ce monde. Elle souffrait, elle souffrait le martyr et la mort aurait été trop douce pour lui épargner ces tourments. Le chagrin n'était cependant pas suffisant pour mourir, peu importe le nombre de fois où elle l'avait implorée. Désorientée, affligée, déchirée, elle n'était pas capable de penser droit et la Alayna d'avant disparaissait sous ses funestes pensées.

Le sinistre incident avait eu lieu peu de temps auparavant. Depuis, elle en avait perdu toute notion et il aurait pu s'être écoulé des semaines, elle n'aurait su le dire. Cela aurait pu s'être passé hier ou encore l'année passée, assise sur son rebord de fenêtre, le temps n'avait plus de prise sur elle. Ce jour là, elle n'avait pu encaisser le choc, défaillant pour être rattrapée de justesse par son entourage. Il fut un temps où elle serait tombée en pâmoison à cause de lui, une sensation agréable mais il n'était plus. Combien de temps avait-elle dormi depuis ? Elle n'avait aucune notion du temps et elle n'avait pas interrogé ses proches à ce sujet mais rien n'avait changé, semblait-il. Rien, hormis sa cruelle absence. Il lui avait pourtant promis, il avait juré de ne jamais l'abandonner et voilà le traître, il disparaissait avant elle, l'abandonnant au triste sort de veuve. « Rappelons-nous qu'un traître peut se trahir lui-même et faire un bien qu'il n'avait pas en vue. » Ce dicton n'avait plus raison d'être tant elle se sentait trahie. Elle n'avait pu lui annoncer la nouvelle, celle tant attendue de sa nouvelle grossesse. Elle n'était pas absolument sûre de son dénouement mais elle avait attendu si longtemps, le moment pour le lui dire. Elle avait attendu si longtemps, elle en avait perdu l'occasion.
Nombre de personnes venaient la trouver, lui faisant part de leur sincère condoléances avec déférence, mais elle n'était plus capable de donner une réponse pleine de douceur comme elle en avait l'habitude, pas même d'un air benoît, elle leur offrait des réponses pleine d'acrimonie après la trahison dont elle avait souffert. Elle l'aimait tant et si bien, le seul sentiment lui semblant supportable était plein de ressentiment, le seul sentiment lui permettant de ne pas s'abandonner totalement au chagrin la rongeant de l'intérieur. Il était tout naturel pour elle de se contenter de musarder, tout était mieux pour elle, toute activité étant à même de l'empêcher de flanquer les choses par terre en hurlant à travers la maison, hurler la peine et la douleur s'emparant de son âme.
Jamais, au grand jamais elle ne pourrait l'oublier, cet homme dont les souvenirs sont ancrés profondément au fond d'elle, comme une emprunte indélébile. Il était son mari, sa moitié, la personne comblant un tant soit peu le vide formé par l'absence de sa sœur jumelle et sa disparition venait d'en déchirer les bords. Pour lui, son cœur recommençait à saigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister
 
[SOLO] Everything becomes a memory..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.