AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
"Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"

Partagez | 
 

 "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 193
♦ RÉPUTATION : 1028
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Erydrin
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Sam 13 Fév 2016 - 19:29

Cela faisait quelques jours que j'étais, enfin, arrivé à Focombe. Je ne sais déjà même plus si j'avais été déçu ou contente d'arriver. C'était très différent que ce que je m'étais imaginé . Je savais que c'était une vallée mais quand même. Enfin, ce n'était plus la peine de penser à ça. De toute façon j'étais coincé ici pour un petit bout de temps. Il y avait des enfants elfes ici, m'avait dit mon oncle, mais également un jeune humain du nom de Aragorn.Je ne l'avais pas encore croisé mais apparemment il était très important. Je vivait avec mon oncle et sa femme dans une maison proche de la demeure du seigneur Elrond, et j’avais un accès sur la bibliothèque presque permanent. Mais depuis que j'étais ici je passais des nuits blanches presque tous les soirs. J'arrivais à avoir deux ou trois heures de sommeil  par nuit mais pas plus. Du coup mon humeur était très maussade. Enfin, j'affichais quand même une figure souriante et contente face à mon oncle et à ma tante. Pas question de les inquiéter. Déjà qu'ils ignoraient ms nuits blanches, remercions la bonne isolation des maisons elfes.

La veille vers midi, je crois, un groupe de nains étaient arrivé, longue barbe, hache et métal, l'un d’ailleurs avait un bout de hache dans le crâne. Avec un grand homme avec une barbe, un chapeau et une tignasse de cheveux gris. Gandalf je crois qu'il s’appelait. Ou Mithrandir, je ne sais pas exactement. Les nains avaient mangé à la table du seigneur Elron avec la Grande Barbe Grise. Il était même pas habillé correctement pour un repas !  Mon oncle m'avait raconté le désordre au repas. Il était un joueur de flute très doué. Enfin, pour l'instant les nains étaient loi de moi. Moi ? J'étais perché sur une balustrade qui donnait sur une rue, quinze mètres plus bas, sur les passerelle de la demeure du seigneurs Elrond. Et bine quoi ? Ce n'était pas poli je sais mais il n'y avait personne dans cette partie de la demeure, à part ceux qui se perdait. Je marchais les bras étendu, comme les ailes d'un oiseau à moitié dans mes pensées. A moitié seulement pour rester malgré tout concentré sur ce que je faisais. Je n'avais pas envie de glisser et de mourir écraser par terre quinze mètre plus bas. J'entendis soudain quelqu'un m'ordonnait, ou me demander je ne sais pas très bien, de de descendre de la balustrade. Bah tiens ! Un elfe qui c'était surement perdu.

Je me retournais toujours en équilibre, pour que mon regard tombe sur un petit, enfin petit, minuscule même, il était quand même plus petit que les nains et sans doute plus petit que moi, un petit personnage au cheveux châtains clairs, bouclé et des yeux bruns souriant. Il avait un visage rond et souriant, des habits de voyages de bonnes facture et de grand pieds poilus. Je penchais la tête sur le côté. C'était quoi ça ? Ce n'était pas un nain, il n'avait pas de barbe, pas un Homme, il semblait adulte, il était donc bien trop petit, pas un elfe, aucun elfe n'était aussi velu des pieds. Alors c'était quoi ? Je sautais sur mes pieds, au sol après une cabrioles sur la balustrade pour atterrir devant lui.  Je ne portais pas ma tenue habituel de brun et de marron, mais un pantalon de tissus doux sous les doigts bleus clairs et une tunique  à manche longue d'un bleu plus foncé le tout serrés à la taille par une ceinture blanche. Le col de ma tunique était fermé par la broche en forme de rose de mon père. C'était ma tante qui les avait fait. J'inclinais de nouveau la tête face au personnage, qui en effet était plus petit que moi, et de beaucoup. Pour une fois ma tante avait réussit à m'attraper pour me coiffer ce matin et mes cheveux, du moins toutes les mèches de devant, étaient tressées et tiré en arrière puis fixé dans un anneau d'argent ciselé.

Je n'avais jamais vu cet Homme, enfin créature, enfin je ne sais pas. Je fronçais les sourcil et ouvris la bouche

-Dites, qu'êtes vous comme créature ? Vous n'êtes rien de ce que je connais. D'où venez vous ? Et que faîtes vous ici ?


J'attendais une réponse, je me campais donc devant lui et le fixais droit dans les yeux en guettant sa réponse les bras croisaient sur ma poitrine.


Dernière édition par Niphredil le Dim 14 Fév 2016 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Invité

Invité

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Dim 14 Fév 2016 - 11:38

[HJ : Juste pour info, Bilbo ne mesure que 80cm à peine, soit la taille d'un enfant de 2ans environs... Il est plus petit que toi (et même plus petit qu'un nain]
S'il devait être hônnete avec lui-même, Bilbo devait bien admettre qu'il se sentait bien dans la cité elfique où il venait pourtant à peine de débarquer. Il n'empêche que c'était bien la meilleure nuit qu'il eut passé depuis qu'il avait quitté la Comtée.

Lorsqu'il était arrivé, suivant les nains et Gandalf, il n'avait pût s'empêcher d'être très impressionné, aussi bien par la majesté des lieux que par leurs habitants. Il avait également eut très peur quand Elrond était arrivé avec ses cavaliers et si les nains n'avaient pas instinctivement fait mur autours de lui, il aurait craint de se faire tout bonnement piétiner sur place sans qu'un seul cheval ne se rende compte de rien du tout. Dans un endroit comme celui-ci, où les elfes étaient plus grands que les hommes, il ne pouvait que se sentir encore plus petit.

Malgré son côté impressionnant, Elrond semblait un elfe fort sympathique et accueillant. Il avait de très bonnes manières sous son air stricte et il savait donner du réconfort à ses hôtes dans ses belles paroles. Mais ne dit-on pas que les elfes sont particulièrement doués dans l'art de parler ?! Peut-être, après tout, jusqu'à la veille, il ne connaissait des elfes que ce qu'il avait vu dans les livres à Hobbitbourg et que ce qu'il avait vaguement entendu dans les conversations d'autres hobbits (autant dire que leurs récits n'étaient pas toujours très admiratifs)

À présent qu'il était à Foncombe, il pouvait se faire sa propre opinion de ce qu'étaient les elfes et il n'allait pas s'en priver. La veille, il n'avait guère osé quitter le groupe, restant à sa place, se faisant oublier, ne souhaitant pas se faire rappeler que s'ils avaient perdu leurs montures et surtout une partie de leur dignité, c'était en partie de sa faute. Mais ce matin, il s'était levé avec le soleil et il en avait profité pour se promener un peu dans le coin, espérant ne pas se perdre.

Foncombe était réellement une cité magnifique, toute en verdure et en enchantements. Bilbo avait même l'impression que l'air lui-même était meilleur ici que partout ailleurs, même dans sa chère Comtée. Il s'était longuement promené sous les arbres, admirant leurs feuilles aux nombreuses couleurs qui appelaient lentement l'automne puis il était entré dans un lieu plus construit avec des colonnes et de beaux murs ouvragés. Et là... Rêveur... Il avait fini par se perdre.

Loin de paniquer, il marchait droit devant lui tout en continuant à profiter du spectacle, conscient qu'il ne reverrait sans doute jamais un tel lieu de toute sa vie lorsqu'il remarqua une chose affreusement dangereuse. Là, un peu plus loin devant lui, une fillette jouait les funambules sur le bord d'un balcon qui donnait sur un vide bien trop profond selon les critères du hobbit qui n'avait jamais apprécié les hauteurs, comme tous ceux de son peuple d'ailleurs.

- Voulez-vous descendre de votre perchoir, ce que vous faites est extrêmement dangereux, même pour une elfe. S'était-il alarmé avec outrance.

Qui était-il donc pour donner ainsi des ordres à cette jeune fille qui le dépassait déjà de plus d'une tête ? Mais pour sa défense, il aurait agit ainsi avec n'importe qui, ce comportement était bien trop dangereux et que dire de la crise cardiaque qu'il faillit faire lorsqu'elle sauta de son balcon dans une pirouette encore plus risquée. Il en aurait presque souhaité ne pas lui avoir demandé de le faire.

Qu'importe, la petite fille était désormais bien plus en sécurité (si tenté qu'on puisse être en sécurité à une hauteur pareille) et elle semblait bien curieuse à le voir devant elle. Il fallait dire que les elfes n'avaient que peu d'occasions de croiser des Hobbits qui n'étaient pas fait pour les voyages en règles générales. Bilbo n'était donc pas vexé d'être ainsi détaillé et il attendait la suite, un léger sourire aux lèvres, plutôt amusé.


-Dites, qu'êtes vous comme créature ? Vous n'êtes rien de ce que je connais. D'où venez vous ? Et que faîtes vous ici ?


Créature ?! Voila qui était plutôt offencant et ce pour n'importe qui sans doute. Pour quoi le prenait-elle ? Une sorte de lapin sortit de son terrier ?Mais Bilbo resta calme, après tout ça n'était qu'une enfant et il savait à quel point les enfants pouvaient avoir des paroles trop crues sans s'en rendre compte.

- Je me nomme Bilbo Baggins et je ne suis pas une créature... Je suis un Hobbit de la Comtée Répondit-il avec calme, l'air pausé.

Son sourire ne le quittait pas, restant courtois bien que le regard appuyé de la petite fille le mette légèrement mal-à-l'aise car il n'avait que peu l'habitude qu'on le détaille ainsi. Cependant, il comprenait qu'il puisse dénoter grandement dans ce lieu plein de grandes gens.

- Je suis arrivé hier avec les nains et Gandalf... Je voyage en leur compagnie... Et vous, qui êtes vous donc ?

Après tout, elle connaissait son nom, il était normal qu'elle lui rende la pareille. Il ajouta avec malice.

- Je ne vous demanderai pas ce que vous êtes, puisque vos oreilles et votre grande agilité m'indiquent déjà que vous êtes une elfe... Une toute jeune elfe...

Bien qu'il n'en n'ait encore jamais vu de ses yeux vu avant la veille, Bilbo savait fort bien à quoi ressemblaient les elfes, ou du moins à quoi on pouvait les reconnaître, leurs oreilles pointues et leur grande beauté étaient les deux principaux caractéristiques physiques, mais il pensait que de parler de beauté à une enfant pouvait paraître quelque peu déplacé alors il s'en garda bien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 193
♦ RÉPUTATION : 1028
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Erydrin
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Dim 14 Fév 2016 - 14:39

[HRP: C'est noté et corrigé dans le premier poste , merci de l'information ! :) ]

Le petit personnage semblait calme, et le fait que je l'appelle "créature" ne l'avait pas vexé. Tant mieux, ce n'était pas mon but. De toute façon, il voulait que je l’appelle comment ? Monstre ? Il ne ressemblait à rien de monstrueux. On aurait dit un Homme, en miniature.

- Je me nomme Bilbo Baggins et je ne suis pas une créature... Je suis un Hobbit de la Comtée Répondit-il avec calme, l'air pausé. Je suis arrivé hier avec les nains et Gandalf... Je voyage en leur compagnie... Et vous, qui êtes vous donc ?

Il laissa passé un temps après sa présentation et ajouta avec un sourire espiègle qui lui allait bien.

- Je ne vous demanderai pas ce que vous êtes, puisque vos oreilles et votre grande agilité m'indiquent déjà que vous êtes une elfe... Une toute jeune elfe...

Je plissais le nez. Un Hobbit de la Comté ? Et il s’appelait Bilbo Baggins ? Drôle de nom !  Et drôle d'être. Mais il semblait gentil. Enfin, il ne semblait même pas dangereux. Mais je ne connais rien sur les Hobbit. Peut-être qu'en réalité c'est un puissant magicien, ou un apprenti magicien. Oui, ça devait être ça. Sinon on amènerait pas un drôle de petit personnage qui ressemblait à quelqu'un de très doux au milieux des nains. Voila ! Il devait être l'apprenti de Gandalf ! Voila, je ne voyais que cette explication. Je demanderais à mon oncle si il était au repas de la veille. Je me frottais le bout du nez. Il avait deviné juste au sujet de ce que j'étais. Ce n'était pas difficile ! Même un nain l’aurait deviné. Je souris donc et m'inclinais joueuse devant lui

- Bien deviné maitre apprenti magicien Bilbo Baggins le Hobbit de la Comté ! Je suis bien une Elfe. Une Elfe Sylvestre de Vert-Bois Le Grand ! Je me nomme Niphredil, ce qui signifie Fleur d'Hiver.  

Je lui souris et retournai ,debout sur la balustrade face à lui en m'appuyant sur un pilier. Il ne fallait quand même pas l'obliger à utiliser ses pouvoirs pour sauver la petite elfe casse-cou que j'étais. Bon, d'accord, ce n'était du jeu, déjà qu'il n'était pas très grand, et en plus si je prenais de la hauteur il devenait vraiment petit. Bon, j'allais être gentille et m'assoir sur la balustrade. C'est vrai qu'il était petit, mais peut-être que son pouvoir était puissant. Je n'avais jamais entendu parler des Hobbits, sans doute parce que c'était une race de magiciens très puissant mais peu nombreux. Oui, c'était sans aucun doute ça. Je ne voyais rien d'autre. J'avais très envie d'en savoir plus sur ce drôle de petit être ! Et aussi sur les Nains. C'est drôles les nains. Pourquoi ? Parce que, je l'ai décidé ! C'est tout ! Enfin, je n'en ai jamais vu, à part de loin et encore, pas vraiment; D'accord. Je n'en ai vu aucun ! J'ai juste entendu et lu des descriptions par des gens et par des livres. C'est pas pareil que d'en voir en vrai ! Mais les Hobbits jamais. Je plissais une nouvelle fois le nez. Bon, je devais ordonné la dizaine de questions qui me trottaient dans la tête. JE me mordillai la lèvre pendant quelques instants avant d'ouvrir une nouvelle fois la bouche

- C'est quoi vraiment un Hobbit ? Pourquoi vous êtes avec les Nains ? Vous êtes un magicien ? C'est quoi vos pouvoir ? Vous êtes l'apprenti de Gandalf depuis longtemps ? Quel âge avez vous ? Comment c'est chez vous ? Il y a des forêts ?

D'accord, l'organisation n'était pas du tout mon fort. Mais ce n'était pas ma faute aussi ! On ne m'avait jamais appris à poser les bonnes questions en premier ! Et puis, c'était quoi une bonne question ? Une question dont la réponse n'était pas du tout évidente ? Ou alors justement qui était très évidente ? Parce que je n'avais que des questions sans évidence, donc dans ce cas, c'était des bonnes questions ? Impossible de le savoir. En tous cas une chose était sûr, c'était que Monsieur Bilbo Baggins, était petit et ne semblait pas aimer le vide, vu à la distance où il se trouvait de la balustrade. Pourtant ce n'était pas très haut ici. Du moins comparé à chez moi. Parfois on pouvait dépasser les trente mètre de haut entre deux passerelles. Mais c'était différent avec Imladriss. Je guettais la réponse du petit être en face de moi attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Invité

Invité

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Lun 15 Fév 2016 - 20:41

Bien qu'il se soit convenablement présenté, Bilbo voyait bien qu'il intriguait toujours autant la petite fille elfe et lui de son côté, il trouvait cette rencontre on ne peut plus sympathique. Lui que se sentait déjà un peu mieux depuis le matin de s'éloigner ainsi un peu de la présence accusatrice des nains, il sentait qu'il allait passer un excellent moment en charmante compagnie.

- Bien deviné maitre apprenti magicien Bilbo Baggins le Hobbit de la Comté ! Je suis bien une Elfe. Une Elfe Sylvestre de Vert-Bois Le Grand ! Je me nomme Niphredil, ce qui signifie Fleur d'Hiver.  

Maître qui ? Maître quoi ? Comment l'avait-elle appelé ?! Bilbo n'était plus très sur à vrai dire. Elle avait parlé tellement vite et avec tellement d'enthousiasme que Bilbo s'était laissé emporté par les mots sans trop y prendre garde. Bref, elle disait venir de Vert-Bois le Grand et s'il se souvenait bien des cartes bien rangées dans sa maison, ça n'était pas la porte à côté.

- Voila un bien joli nom qui vous sied à merveille bien qu'il soit compliqué à prononcer dans une bouche de Hobbit si peu habitué aux langues elfiques. Complimenta-t-il lorsqu'elle se présenta.

C'était plus fort que lui. On lui avait appris la politesse et les bonnes manières depuis qu'il était un tout jeune hobbit et il était hors de question qu'on puisse le juger d'impoli en dehors de la Comtée, c'était la réputation de tout un peuple qu'il faisait voyager avec lui.

- C'est quoi vraiment un Hobbit ? Pourquoi vous êtes avec les Nains ? Vous êtes un magicien ? C'est quoi vos pouvoir ? Vous êtes l'apprenti de Gandalf depuis longtemps ? Quel âge avez vous ? Comment c'est chez vous ? Il y a des forêts ?

- Un mag... Non je ne suis pas un magicien. Répondit-il vaguement perdu.

La fillette semblait curieuse, comme n'importe quel enfant de son âge après tout. Bilbo se souvenait d'avoir été extrêmement curieux lorsqu'il était tout jeune, peut-être même bien trop pour un Hobbit (ce qui lui valait cette mauvaise réputation par chez lui d'ailleurs). Mais pour l'heure, il se devait de répondre aux interrogations de l'enfant car s'il pouvait transmettre un peu de son savoir, il en serait heureux.

- Un hobbit ça n'a rien de magique ma jeune demoiselle... Nous sommes des 'semi-hommes' et nous vivons dans la Comtée plus loin dans l'Ouest. C'est un coin de verdure tranquille où les Hobbits vivent en paix sans se préoccuper de ce qui se passe dans le monde extérieur aux limites de ce territoire.

Aux yeux de Bilbo, il était surtout primordial qu'elle comprenne qu'il n'avait absolument aucun pouvoir magique et qu'il ne risquait pas d'en apprendre un seul dans toute sa vie. Qu'avait-elle demandé ensuite ? Ah oui.

- J'ai déjà cinquante ans et si je voyage en compagnie des nains c'est parce que Gandalf me l'a demandé.

Il ne pensait pas qu'il soit nécessaire de révéler à cette enfant le but de leur voyage. Cela pourrait l'effrayer ou au contraire lui donner de mauvaises idées.

- Vert-bois le grand ça ne se trouve pas nettement plus à l'Est ? Comment êtes vous arrivez si loin de votre maison ?

Il lui aurait bien demandé son âge, mais c'était extrêmement impoli de demander cela à une dame. Bien entendu, elle n'était qu'une enfant et elle ne pensait certainement pas à toutes ces choses, mais Bilbo s'amusait à se demander si elle se rendrait compte qu'il l'a traitait comme une grande dame et si cela lui ferait plaisir si tel était effectivement le cas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 193
♦ RÉPUTATION : 1028
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Erydrin
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Mar 16 Fév 2016 - 14:15

Oh ? les Hobbits n'étaient pas des magiciens ? J'étais déçu ! Moi qui croyais être tombé sur un super magicien qui pourrait peut-être me donner une potion pour le sommeil, Et bien non ! C'était juste un Homme. Petit mais un Homme quand même. mais pourquoi je me trompais toujours quand j'imaginais des choses moi ! C'était pas juste ! J'ai l'impression de l'avoir déjà vu plusieurs fois. Mais où ? Alors là bonne question. J'étais incapable de le dire ! Mais je savais que j'avais déjà vu son visage quelque part, ça c'était obligé. Je le sentais au fond de moi, comme une vérité que je ne pouvais pas savoir, mais dont je connaissais l’existence. C'était malgré tout un drôle de bonhomme Bilbo Baggins, il avait cinquante ans ... mais il semblait en avoir une petite trentaine, et encore. Après, je ne pouvais pas juger, étant une elfe ma duré de vie était nettement supérieur à la sienne. Ce qui était à la fois un avantage et également une contrainte. L'avantage était qu'on avait accès à énormément de connaissance, mais la contrainte était qu'avoir des amis mortels n'étaient pas agréable puisqu’on les voyait vire et mourir. Enfin, moi et mes douze ans de vie. Que pouvais-je en dire. Mais vivre des millénaires, comme le seigneur Thranduil, ou Dame Galadriel. Je secouais mentalement la tête. Je devais me concentrer sur le présent !Je repoussais en arrière une mèches de cheveux qui s'était enfuit de ma coiffure avant de réfléchir à quoi répondre à ce petit homme.

Oui, je venais de loin, de Vertbois-Le-Grand, à l'est d'ici. C'était loin, oui c'était mon foyer. Mais un foyer tellement peu sûr qu'il avait fallut que je vienne ici. Loin de mes parents et de ma forêt. Que pouvais lui dire sur ma forêt ? Hein ? Sans trahir mon peuple ? Enfin, pourquoi pensais-je à ça; Il était de notre côté puisqu'il était avec le magicien gris. Et puis je ne connaissais pas sa raison d'être ici. Peut-être qu'il était en faîte le soigneur du groupe, sans être magicien. Il devait être comme Elina, un guérisseur. Je me frottais le bout du nez avant de répondre après un moment de silence

- Si Vertbois se trouve à l'est d'ici. On mes une quinzaine de jours à y aller à cheval. Et c'est une cavalière qui m'as escorter jusqu'à chez mon oncle et ma tante. Vous devez peut-être connaitre de vu mon oncle, il jouer de la flute à votre diner hier soir. Mes parents préfèrent que je sois ici qu'à Vertbois. C'est un joli coin ici mais je préféré ma forêt ! Quand on grimpe tout en haut des arbres on voit un grand lac avec une montagne au loin. Mais on voit la montagne que si il fait suffisamment clair. On dirait qu'elle a jaillit du sol comme ça. Il n'y a aucune montagne autour d'elle. Elle est souvent couverte de neige d’ailleurs

Je me remis debout sur la balustrade, toujours en tenant le pilier. Que pouvais-je maintenant lui poser comme question ? Je savais déjà quelque petites choses sur lui. Avait-il une femme et des enfants ? Non, sinon il ne serait pas partit. Enfin, c'était ce que je pensais. Qui voudrait quitter son foyer, sa femme et ses enfants pour une mission avec des nains ? A part d'autres nains ? Non. Il ne devait pas avoir d'enfant ni de femme. Même s'il avait cinquante ans. Et puis peut-être que cinquante ans pour un Hobbit c'était jeune. A peine un jeune adulte !C'était comme moi, je n'étais qu'un bébé pour beaucoup d'elfe. Surtout pour de vieux elfes. En même temps c'était normal, à douze ans contre des anciens qui ont plus de mille ans. C'était une bonne quesiton de savoir sa durée de vie.

-Dites, les Hobbits ça vit combien de temps ? Et pourquoi vous avez rejoins la troupe des nains ? Demandais-je en penchant la tête sur le côte

C'était vraiment une drôle de créature ! Enfin, d'être. Peut-être pourrais-je dire tout ce que je sais à mon oncle ce soir. Enfin, il devait être au courant. Mais je savais que lui et sa femme aimaient bien que je leur raconte ma journée. Il devait avoir l'illusion que j'étais leur fille.Je clignais des yeux pour sortir de mes pensées et revenir au présent pour écouter monsieur Bilbo Baggins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Invité

Invité

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Jeu 18 Fév 2016 - 11:46

- Si Vertbois se trouve à l'est d'ici. On mes une quinzaine de jours à y aller à cheval. Et c'est une cavalière qui m'as escorter jusqu'à chez mon oncle et ma tante. Vous devez peut-être connaitre de vu mon oncle, il jouer de la flute à votre diner hier soir. Mes parents préfèrent que je sois ici qu'à Vertbois. C'est un joli coin ici mais je préféré ma forêt ! Quand on grimpe tout en haut des arbres on voit un grand lac avec une montagne au loin. Mais on voit la montagne que si il fait suffisamment clair. On dirait qu'elle a jaillit du sol comme ça. Il n'y a aucune montagne autour d'elle. Elle est souvent couverte de neige d’ailleurs.

Vert-bois était donc si près de la montagne solitaire ? Une quinzaine à dos de cheval avait-elle dit ? Il l'en en faudrait surement bien plus car il doutait que le seigneur Elrond ait des poney à leur prêter et quand bien même ce serait le cas, il ne souhaiterait certainement pas se séparer des montures pour une destination si périlleuse. Elle évoqua son oncle, joueur de flûte que Bilbo aurait pût remarquer parmi les autres elfes durant le repas qu' Elrond leur offrit en sa compagnie, mais il ne répondit pas, se contentant d'un léger sourire. A vrai dire, il ne se souvenait surtout que des paroles d'Elrond concernant les épées qu'ils avaient trouvé dans l'antre des trolls et du boucan que les nains avaient fait en voulant mettre un peu plus d'ambiance.

- Vous ne devez pas avoir peur du vide pour savoir grimper si haut. Commenta-t-il.

Tout de même, jusque la cime des arbres qui devaient avoir plusieurs centaines d'années... Lui qui n'osait déjà pas grimper sur la branche la plus basse... Mais les elfes étaient grands, peut-être était-ce pour cette raison qu'ils préféraient les hauteurs... Peut-être aussi pour être encore plus en opposition avec les nains qui aimaient tellement s'enterrer sous la surface du sol dans leurs montagnes.

-Dites, les Hobbits ça vit combien de temps ? Et pourquoi vous avez rejoins la troupe des nains ?

A force de vivre reclus dans Cul-de-Sac, Bilbo en avait presque oublié la fraîcheur qu'apportaient les enfants. Ils avaient toujours mille et une questions à poser, toujours dix idées différentes à la fois et surtout ils ne se privaient pas de les mettre en pratique, incapables de tenir en place plus de cinq minutes.

Avec les années, il avait fini par oublier qu'il avait été ainsi lui aussi lorsqu'il n'était qu'un jeune hobbit turbulent. Il s'était lâchement encroûter dans son petit confort, refusant ses idées farfelues d'aventures pour ne pas sortir du rang, pour ne pas attirer l'attention sur lui et ne pas risquer d'alimenter les veillées au coin du feu dans tout Hobbitbourg.

- Longtemps... Cela dépend pour qui... Pour une elfe, ça n'est qu'une petite paire d'années... Pour un de ces grandes gens c'est déjà une belle espérance de vie... Environs deux-cent ans, quand on a beaucoup de chance...

Rares étaient les hobbits qui vivaient aussi longtemps, bien qu'ils mènent tous une vie des plus paisible... Mais peut-être était-ce précisément pour cette raison, il leur manquait cette petite étincelle, cette poussée d'adrénaline face à l'inconnu qui vous permettait de vouloir rester en vie.

- Comme je vous l'ai déjà dit, je suis ici parce que Gandalf m'a proposé de voyager en leur compagnie...

Mais il avait peu d'espoir que cette petite curieuse se satisfasse de cette simple réponse, alors il ajouta avec assurance.

- Je suis un hobbit vous savez... Et comme tout Hobbit, le voyage n'est pas franchement dans mes habitudes... Alors pour me sentir plus rassuré, j'ai décidé d'accompagner la compagnie des nains aussi loin que j'aurai envie de les suivre avant de m 'en retourner chez moi...

Voila qui était cohérent. Il avouait avoir peur de voyager seul parce qu'il n'en n'avait absolument pas l'habitude et cela expliquait aisément pourquoi il se trouvait tout seul au milieu de quatorze nains et un magicien.

- Vous semblez bien curieuse à propos de ces nains. S'enquit-il mine de rien. Qu'est-ce qui vous intéresse tellement chez eux ?

Après tout ça n'était pas uniquement à lui de subir un interrogatoire et il devait admettre que cette fillette l'intriguait un peu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 193
♦ RÉPUTATION : 1028
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Erydrin
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Jeu 18 Fév 2016 - 15:21

Deux cent ans ... C'est pas beaucoup, c'est vrai. Pour un elfe c'est quoi ... l’équivalent de deux mois peut-être ? Enfin, en impression de temps je parle. Douze ans ce sont passé pour moi. Pourtant j'ai l'impression de n'avoir vécu qu'une semaine. C'est très étrange comme sensation. En tous cas, les Hobbits semblaient être des gens calmes qui n'aimait pas l'aventure, ou du moins c'était ce qu'avait dit  Monsieur Baggins. Il semblait être un gros pépère qui n'aimait pas bougé de chez lui. Alors soit il avait eut une soudaine envie, soit ... Bah il avait du se faire entrainer sans le vouloir. Mais si c'était ça, pourquoi il ne restait pas ici quelque temps avant de repartir chez lui ? Peut-être parce que finalement l'aventure ça lui plaisait ? Mouais, je ne savais pas vraiment et mon nez se plissa de lui même. Je n'aimais pas du tout ne pas savoir. La curiosité est un bien vilain défaut je sais ! Mais c'était ma nature. Comme le faîte de poser des question sur les nains. Bah quoi ? C'était étrange de voir des nains chez des elfes ! Maman m'avait dit qu'ils ne quitter jamais leur montagnes ! Alors c'était intriguant de les voir si loin ! Je n'étais pas bonne en géographie, mais les monts de fer, ou la Moria n'était pas dans se secteur .. Si ? Moi et la géographie ... Je préférais l'histoire. Nettement plus facile à comprendre ! Même si on avait besoin de la géographie en histoire et vice versa.

Je lâchais le pilier pour me mettre à marcher sur la rambarde. Quoi ? Si on avait même plus le droit de s'amuser ! Et puis, je n'avais pas peur du vide.  Encore heureux ! J'allais passais presque toute ma vie dans des arbres et sur des chemin à plusieurs mètres de hauteur. Si ce Hobbit avait peur du vide, ici il allait être servit ! Enfin, encore que. Ici il n'y avait pas tellement de grands "ponts" jetés dans le vide pour relier les parties de la cité. A Vertbois ce n'était que ça. Ou en grande partie. j'eus un pincement au coeur en pensant à ma foret très loin d'ici. Mais je n'étais pas aux larmes ! J'avais beau n'avoir que douze ans je n'étais pas un bébé qui pleurer pour un rien ! Je régflechis malgré tout à la question du Hobbit pour répondre de manière juste. Et surotut pur lui poser d'autres questions. Il ne voulait pas me dire sa quête ? D'accord. Mais il allait me dire pourquoi il était vraiment partit, enfin surtout pourquoi avoir suivit des nains. C'était étrange de vouloir suivre des nains. Et pas son propre peuple. Pour continuer la conversation je redescendis face à lui. Je ne voulais pas qu'il soit obliger de subir un torticolis à force de lever la tête pour le regarder. Je lui souris

-Oui, je ne crains pas le vide. A Vertbois beaucoup de chemin dans la vile sont suspendu dans les airs. Et c'est vrai aussi que  je suis curieuse, on me le dit souvent. Et je suis curieuse au sujet de tout. Mais surtout au sujet du groupe de nains parce que je trouve ça étrange qu'ils soient si loin de chez eux. Il n'y a pas de montagnes très proche dans cette région. Dites Monsoeiur Baggins, pourquoi vous êtes partit avec les nains ? Vous avez dit que vous vouliez faire une aventure et que vous accompagniez Gandalf. Mais pourquoi ne pas être partit avec d'autres Hobbits ? C'est bizarre de partir comme ça avec des nains.

Je restais planté face à lui sans bouger. Et si en faîte les nains l'avaient forcé ? Oui ça devait être ça. Parce que sinon pourquoi avoir accepter de partir avec eux ? Ce n'était pas logique. La solution qu'ils l'aient forcés étaient plus logique. Mais comment avaient(-ils fait ? Le chantage peut-être ? Ou alors ils l'avaient kidnapper dans son sommeil. Et il disait ça pour ne pas me faire peur. Mouais. Le chantage était beaucoup plus logique. Mais dans ce cas, cela voulait dire que le Hobbit avait quelque chose à cacher. Je retiens un soupire. C'était vraiment compliqué ! Bon, peut-être que la réponse du Hobbit allait m'éclairer d'avantage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Invité

Invité

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Ven 19 Fév 2016 - 13:53

Bilbo n'était pas du genre à cacher des choses aux autres, mais il savait bien que Thorin et même aucun des nains de la compagnie, ne souhaitait faire part des raisons de leur voyage à tout ceux qui étaient étrangers à cette quête. Aussi, même s'il n'était pas adepte des quêtes secrètes, il savait tout de même quand il devait tenir sa langue et le faire face à une enfant était primordiale car les enfants parlaient souvent trop vite et sans réfléchir, qu'ils soient hobbits, nains, hommes ou elfes d'ailleurs, c'était là toute la franchise et tout le défaut de la jeunesse.

Il pressentait donc qu'il était primordial pour lui qu'il ne révelle absolument rien à propos de cette chasse au dragon qui équivalait plus à un suicide collectif qu'à une quête auréolée de gloire. Cette petite était peut-être curieuse, mais il avait tiré les vers du nez à sa propre mère bien assez souvent pour ne pas se faire prendre au piège à son tours.

-Oui, je ne crains pas le vide. A Vertbois beaucoup de chemin dans la vile sont suspendu dans les airs. Et c'est vrai aussi que  je suis curieuse, on me le dit souvent. Et je suis curieuse au sujet de tout. Mais surtout au sujet du groupe de nains parce que je trouve ça étrange qu'ils soient si loin de chez eux. Il n'y a pas de montagnes très proche dans cette région. Dites Monsieur Baggins, pourquoi vous êtes partit avec les nains ? Vous avez dit que vous vouliez faire une aventure et que vous accompagniez Gandalf. Mais pourquoi ne pas être partit avec d'autres Hobbits ? C'est bizarre de partir comme ça avec des nains.

Pas vraiment subtil n'est-ce pas ?! Bien entendu, cela amusait plus Bilbo qu'autre chose. L'art des mots s'apprenaient avec le temps et bien entendu, les elfes avaient nettement plus de temps devant eux pour ça.

Ecoutant le discourt de la fillette, Bilbo en avait presque des vertiges, rien qu'à imaginer toutes ces hauteurs... Non vraiment, la vie d'un elfe n'était pas faite pour lui... Il se trouvait bien chanceux d'être un hobbit car la vie d'un nain ne lui conviendrait pas non plus, il en était certain... Il avait besoin de vivre au grand air, de voir le soleil, l'herbe, les fleurs... La pierre lui semblait si froide et triste... Vivre dans une montagne devait surement finir par vous rendre claustrophobe, il en était certain.

- Les nains n'ont pas vraiment de chez-eux vous savez... Enfin c'est un peuple qui voyage beaucoup pour le commerce... Alors ça n'est pas si étrange que cela de les voir dans la terre du milieu...

Par contre, voir un hobbit hors de la Comtée et bien plus loin que Bree, voila qui était nettement plus étonnant, ça il ne pouvait pas le cacher.

- Quant aux montagnes... Votre professeur ne serait surement pas très fier de vous car tout près d'ici se trouvent les montagnes de la Moria... Et un peux plus loin dans l'Ouest, plus loin que la Comtée, se trouvent les montagnes Bleues... Vous n'êtes pas si éloignée que cela des montagnes, même si Foncombe vous le fait aisément oublier je dois l'avouer.

Il avait un petit air malicieux. Les Hobbits n'apprenaient guère plus de choses sur les montagnes, se contentant d'apprendre par coeur l'histoire de la Comtée et surtout leur arbre généalogiques d'aussi loin qu'il pouvait remonter. Mais Bilbo possédait beaucoup de cartes chez lui et il les avait longuement étudiées. Il connaissait la terre du milieu comme sa poche, enfin sur parchemin car il pouvait bien admettre à présent que la réalité était toute autre.

- Voyager avec d'autres hobbits, voila qui est amusant... Rit Bilbo. Les aventures, un hobbit normalement constitué les fuit comme la peste noire...

Aucun Hobbit ne voulait entendre parler de tout ce qui pouvait sortir de l'ordinaire et Bilbo le savait bien... C'était en partie pour ça qu'il avait d'abord caché puis tus ses envies de voyages... Peut-être bien qu'Archibald serait venu avec lui s'il avait eut le temps de le lui proposer, mais ça n'avait pas été le cas. Tout était arrivé tellement vite et pour la première fois depuis de nombreuses années, il s'était décidé sur un coup de tête.

- Les nains connaissent bien la terre du milieu, je me plais à voyager en leur compagnie... Tout seul, je me perdrait surement parce qu'à part sur les cartes, je n'ai jamais vu la terre du milieu en dehors des limites de la Comtée.

Oui bon... Il n'était pas si à l'aise que ça en compagnie des nains, en grande partie parce qu'ils lui faisaient bien sentir qu'il n'avait pas sa place parmi eux, malgré tout ce que Gandalf pouvait bien prétendre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 193
♦ RÉPUTATION : 1028
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Erydrin
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Ven 19 Fév 2016 - 17:53

Je plissais le nez et fis une moue. Je ne m'étais pas trompé au sujet de la Moria. Mais que ce petit Hobbit dise que je n'étais pas douée au sujet de la géographie ... Je le savais déjà. Voyagé avec des nains c'était donc instructif ? C'était étrange. Enfin, si c'était comme l'avait dit Bilbo, cela devait être plus intéressant que si on avait passé son temps face à des cartes. C'était peut-être ce que je devrais faire. Partir avec des nains découvrir le monde. Je ne pus retenir un petit éclat de rire à cette pensée. Ma mère viendrait me chercher par le fond du pantalon si elle apprenait que j'avais fais ça. Ou que j'avais le projet de faire ça. En tous cas, j'étais comme le Hobbit, je n'avais je ne voyais encore, le monde qu'au travers des livres, des cartes. Je ne savais pas si c'était mieux que rien. Il y avait certaines personnes qui n'avait même pas cette chance. Je devais me contenter de ça non ? Enfin, dés que je pourrais, je reparcourirais le monde seule peut-être, avec d'autres personnes sans doute. Mais seule .. Non avec d'autres personnes aurait été nettement mieux ! Ainsi, j'aurais le point de vue de d'autres personnes. Quand je serais plus grandes, j'écrirais un grand livre en décrivant le monde. Et dedans je dessinerais plein de chose dedans. Tous les plus beaux paysage que je verrais. Voila ! Et après je  ... je ne sais pas. Je ne sais même pas si je pourrais réalisé ce projet. Il faut attendre, attendre que le calme revienne.

J'entendis soudain des bruits de pas indiquant qu'un groupe d'Elfes arrivaient. Hey ! Mais pourquoi ils venaient par ici ? Je voulais continuer d'être tranquille avec Bilbo Baggins moi ! Je lui attrapais le poignet, et sans attendre, l'entrainais derrière moi dans les couloirs. Où pourrais-je allais pour être tranquille ? Les écuries ? Non, on n'allait pas être tranquilles. Les jardins ? Non, trop de monde. Eh ! Pourquoi pas les kiosques ? Oui ! Il y en avaient quels uns discrets sous les arbres où on serait tranquilles. C'était parfait ! JE descendis donc à toute vitesses les marches, guidant le petit homme derrière moi, tous en évitant les coins fréquentés. J'arrivais finalement dans un tout petit kiosque à l'abri dans un petit coin de verdure. Je m'inclinais face au petit bonhomme pour m'excuser

-Désolé de vous avoir fait courir, mais je n'ai pas spécialement le droit de trainer sans rien faire dans les couloirs, ou jouer aux équilibristes. C'est rares que des elfes viennent dans ce couloir. Je pensais y être tranquille pourtant !

Je profitais d'un instant de calme pour détailler autour de moi. Comme toutes les construction à Imladriss c'était de la pierre blanche mais aussi finement travaillé que du bois. Si il avait plus l'eau aurait pus facilement passait puisque aucun toit ne couvrait le kiosque. Entourée d'arbre on aurait pus se croire perdu dans une forêt si il n'y avait pas eut ce petit chemin qu'on pouvait distinguait parmi les branches des arbres. Par contre il n'y avait aucun bancs où s'assoir mais ce n'était pas très important. Après mon inspection minutieuse je reportais mon attention sur le hobbit

-Il vous ai  arrivé beaucoup d'aventures avant d'arriver à Focombe ? Mon oncle m'a dit que le Seigneur Elrond était partit en chasse à un moment. Une chasse à l'orc. Mais j'étais dans la bibliothèque alors je ne l'ai pas vu. Vous avez déjà parler au seigneur Elrond vous ?  Comment est il ? Je ne l'ai toujours vu que de loin ! Questionnais-je avec hâte.

Je voulais tous savoir ! Tout ! Vraiment ! Chassé la curiosité elle revient au galop !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Invité

Invité

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Dim 21 Fév 2016 - 10:42

Que s'était-il passé ? Où étaient-ils à présent ? Comment était-il arrivé là ? Si Bilbo n'avait pas eut si mal aux jambes, il aurait presque pût croire qu'on l'avait téléporté tellement il avait été surpris par ce qu'il venait de se passer.

Résumons... Il était près d'un balcon en compagnie d'une fillette elfe et ils parlaient simplement, la petite essayant de lui tirer les verres du nez et Bilbo tentant de détourner son attention sur autre chose que les quatorze nains qui l'accompagnaient, ou plutôt qu'il accompagnait.

Il se souvenait également avoir entendu des conversations approchant et puis son poignet avait vivement été agrippé et il avait dût courir bien plus vite que ses petites jambes le lui permettaient sans savoir où il se rendait. Plusieurs fois, il avait faillit tomber et il ne devait certainement qu'à la chance que ça n'ait pas été le cas.

A présent, il tentait tant bien que mal de reprendre un rythme cardiaque plus calme, se massant distraitement le poignet qui avait été si malmené juste avant et observant la fillette s'essouffler tout en se demandant comment ses propres jambes réussissaient encore à le porter debout.

-Désolé de vous avoir fait courir, mais je n'ai pas spécialement le droit de trainer sans rien faire dans les couloirs, ou jouer aux équilibristes. C'est rares que des elfes viennent dans ce couloir. Je pensais y être tranquille pourtant !

Oui enfin quand on vivait dans une communauté on devait bien s'attendre à ce qu'aucun lieu ne soit désert à chaque fois...

- Tout de même, vous auriez pût m'arracher le bras avec vos histoires... Si vous désobéissez à vos tuteurs, ça n'est pas à moi d'en payer les conséquences.

Il avait sans doute été un peu sec, mais c'était qu'il avait mal et puis il avait été surpris aussi. En plus, de sa vie, jamais il n'avait couru si vite, bien trop vite pour lui et ses pauvres jambes de Hobbit.

Oui, oui, oui, elle n'était qu'une enfant et les enfants étaient d'un naturel spontané et ne réfléchissaient donc pas toujours avant d'agir, mais aux yeux de Bilbo, ça n'était pas une raison pour tout leur excuser. Elle avait bien mal agi et il comptait le lui faire savoir, même s'il n'avait pas en tête de crier ou de lui faire la leçon. Si elle n'avait même pas de quoi regretter son geste, alors il aurait eut mal pour rien en prime et ça, ça n'était pas normal.

Et puis de toutes manières, il n'avait absolument pas l'habitude qu'on le traite avec si peu de considération. Si elle n'avait pas voulu être vue, rien ne l'obligeait à l'emmener avec elle... Il n'était pas une chose et ça n'était pas parce qu'il était tout petit qu'elle devait le confondre avec n'importe quel jouet que l'on peut faire avancer au gré de ses envies.

-Il vous est  arrivé beaucoup d'aventures avant d'arriver à Foncombe ? Mon oncle m'a dit que le Seigneur Elrond était partit en chasse à un moment. Une chasse à l'orc. Mais j'étais dans la bibliothèque alors je ne l'ai pas vu. Vous avez déjà parler au seigneur Elrond vous ?  Comment est il ? Je ne l'ai toujours vu que de loin !

Apparemment elle ne semblait pas réellement comprendre l'impolitesse de ses actes. S'il tenait ceux qui élevaient cette enfant, il aurait deux mots à leur dire, même s'il n'avait lui-même jamais élevé d'enfant, il était assez vexé pour se permettre de leur rappeler qu'elle ne pouvait pas agir ainsi sans prendre en compte les avis des autres.

- En tout cas aucune aventure de ce genre là.

Non mais... Il avait été couvert de morve de troll, il avait faillit finir écartellé, broyé ou roti à la broche, mais d'un certain côté, il n'avait pas vu sa vie défiler de cette façon... La raison en était toute simple, avec les trolls dans le coin, il s'attendait à ce qu'il lui arrive des soucis, ce qui n'était absolument pas le cas dans la cité du seigneur Elrond.

- Je ne l'ai vu que de loin moi aussi.

Il pris une profonde inspiration afin de calmer définitivement son rythme cardiaque et il observa enfin l'endroit où ils se trouvaient. C'était une sorte de kiosque... Un beau travail, finement ouvragé et où il était indéniable qu'il s'agisse d'un travail d'elfe. La construction semblait tellement en accord avec la flore qu'on avait l'impression qu'elle avait poussé avec les plantes qu'elle abritait.

- Où m'avez vous donc conduit ? Demanda-t-il finalement lorsque ses yeux retombèrent sur la fillette.

Lui qui s'était déjà perdu avant cela... Il était dans de beaux draps désormais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 193
♦ RÉPUTATION : 1028
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Erydrin
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Ven 26 Fév 2016 - 22:11

Je crois que j'avais un peu fâché Monsieur Bildo Baggins. Pourquoi ? Je n'avais rien fais de mal ! Je l'avais juste entrainé plus loin dans la maison du seigneur Elrond ! Je croisais les bras sur ma poitrine et réfléchis. Je n'avais pas voulus être impoli ou même méchante, je voulais juste être seule avec lui pour discuter. Ce n'était pas méchant, si ? Je n'avais pas accès à beaucoup d'informations sur les Hobbits, et je n'étais pas sure que beaucoup d'Elfes connaissent les Hobbits. Donc, je voulais garder une source d'information pour moi toute seule. Ceci est en effet quelque peu égoïste.  Et puis, il exagère ! Je ne suis ai pas arracher le bras ! Je l'ai juste guider sans donner d’avertissement pas le poignet. Mais en même temps, je l'avais encore plus égaré, c'était peut-être l'anxiété de ne plus retrouver son chemin qui l'énervé. J'ouvris donc une nouvelle fois la bouche

- Si vous voulez je vous ramènerais là où vous devez ou vous voulez allez. Pour l’instant on est dans l'un des kiosques des jardins du seigneur Elrond. Il y en a beaucoup, mais comme ils sont perdu dans la végétation on ne les voit pas très bien. Expliquais-je, c'était ma façon à moi de m'excuser, ayant du mal à le dire vraiment.

Pour un Hobbit vivant des aventures c'était étranges d'avoir peur de se perdre. Enfin, je ne le connaissais pas alors, c'était peut-être un noble. Oui, pourquoi pas. Un noble. Il avait l'air de quelqu'un qui profitait de la vie et qui ne travaillait pas beaucoup. Peut-être que c'était un prince Hobbit !
Mais oui ! C'était un prince ! Et il devait être amoureux d'une princesse Hobbit qui devait vraiment être très belle et il devait en être très amoureux ! Et donc pour gagner son amour il était partit dans une aventure ! Oui ! Pour revenir couvert de gloire et après avoir vaincu pleins de monstres ! Comme ça sa belle tomberat amoureuse de lui et le papa de la princesse acceptera de lui donner ! C'était d'un coup beaucoup plus logique. Et comme c'était un prince il n'avait pas l'habitude de se faire "malmener" de la sorte par un enfant, un peu comme le prince Legolas ... En plus petit ... Nettement plus petit ...Avec les cheveux moins longs, châtains et bouclés. Et j'ignorais ses armes. Mais c'était surement une épée, à sa taille. Peut-être un bouclier aussi. Qui sait ? C'était sans doute le meilleur combattant des Hobbits. Après tout il avait dit que les Hobbits étaient des gens paisible, peut-être que le combats était juste un divertissement avec des armes émoussées. Des tournois. J'avais entendu parler de ça chez les humains. Alors pourquoi pas chez les Hobbits. Je le fixais donc avec un oeil nouveau. Le personnage de prince lui allait drôlement bien

-Dîtes, vous êtes un prince chez les Hobbits ? Demandais-je finalement.

Il n'y avait pas de question bêtes lorsqu'on ignore tout d'une chose ! Pourquoi cela serait une question bête de demander ça ? J'ignorais comment fonctionnait le système des hobbits. Après tout on ne parlait pas d'eux dans les livres, du moins ceux que j'avais lus, alors il fallait bien que je me renseigne. Je pouvais en profiter puisque j'en avais un juste sous le nez. Au moins j'étais sure de la véracité des informations que j'avais, autant les prendre à la sources pour être sure de leur exactitude pour les noter après quelque part.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Invité

Invité

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Mer 9 Mar 2016 - 19:02

Ca n'étaient pas des manières ça tout de même et le pauvre hobbit n'arrivait toujours pas à se remettre de ses émotions. Son coeur battait si vite qu"il lui donnait l'impression de vouloir sortir de sa cage thoracique et ses jambes ne le porteraient sans doute plus jamais si vite de toute sa longue vie. Le pire dans tout ça, semblait que la jeune elfe n'avait pas l'air de savoir ce qu'elle avait bien pût faire de mal. Pas un instant elle se disait que le hobbit n'avait pas des jambes aussi longues et donc aussi rapides que les siennes qui n'étaient pourtant qu'une enfant encore ?! C'était hallucinant cette façon qu'avaient les enfants de ne pas réfléchir avant d'agir... Il ne se souvenait pas d'avoir été si prompt à l'imprévu, même s'il l'avait souvent rêvé, parfois ( souvent même depuis le début de cette aventure ) il regrettait son quotidien imprévisible.

- Si vous voulez je vous ramènerais là où vous devez ou vous voulez allez. Pour l’instant on est dans l'un des kiosques des jardins du seigneur Elrond. Il y en a beaucoup, mais comme ils sont perdu dans la végétation on ne les voit pas très bien. 

Oui enfin il n'avait jamais demandé à voir ce kiosque à ce qu'il sache ?! Lui il se baladait bien tranquillement sans rien demander à personne quand il avait croisé cette fillette à qui il ne songeait même pas à demander son chemin, bien qu'il ne sache plus très bien où il se trouvait.

-Dîtes, vous êtes un prince chez les Hobbits ? 

Un prince ?! Elle en avait de drôles d'idées cette petite fille... Un prince... Avait-il seulement l'air d'un noble après tout ce temps à voyager en compagnie de ces rustres de nains ? D'accord, il avait enfin pût faire un brin de toilette lorsqu'il était arrivé (chose qu'il avait grandement apprécié à sa juste valeur) Mais tout de même... Il ne faisait pas partit de ce que l'on pouvait appeler un simple roturier, il n'avait pas besoin de travailler pour bien vivre, mais de là à le confondre avec un prince...

- Non... Il n'y a pas de prince chez les hobbits... Pas que je sache en tout cas... Et bien que je fasse partit d'une famille réputée pour son aisance, je ne peux pas me qualifier de prince ou de quoi que ce soit dans le genre.

La noblesse n'était pas vraiment perçue de la même façon que chez les elfes lorsqu'on avait une vie aussi simple que celle d'un hobbit. Bilbo, malgré son aisance financière, se satisfaisait de si peu de choses en réalité... Il n'aspirait qu'à la paix et à six bons repas bien cuisinés par jours... Oh et un bon lit douillet couvert par une épaisse couverture fouré de plumes d'oie n'était pas pour lui déplaire non plus d'ailleurs... Bon, il ne disait jamais non à une petite bouffée de vieux Tobby ... Bien, il lui en fallait peut-être un peu plus que ce qu'il prétendait avec fausse modestie.

- Bien que nous soyons un peuple très proche de la nature et respectueux de toute chose qui pousse, nous ne menons pas réellement le même style de vie que celui des elfes... Nous avons moins de talents pour l'architecture par exemple.

Mais ils n'avaient pas leur pareil pour la culture de fruits et légumes ainsi que pour la fabrication de l'herbe à pipe... Mais ça, il n'allait peut-être pas s'en venter devant la petite fille. Il ne manquerait plus qu'elle demande à en voir ou à y goûter.

- Nous sommes sans doute bien moins cultivé qu'un peuple tel que le vôtre... Mais nous savons que qu'il y a besoin de savoir pour vivre en paix et en harmonie.... Certains s'en contentent... D'autres non.

Lui, il aimait son calme et ses habitudes, mais il aimait aussi secrètement le fait de suivre les nains dans des périples bien trop grands pour sa petite personne. Bien sur, il râlait pour la forme, mais il n'en pensait pas autant.

- Dites moi donc pour quelles raisons vous fuyez vos précepteurs de la sorte ? N'aimez vous pas apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 193
♦ RÉPUTATION : 1028
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Erydrin
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   Mar 15 Mar 2016 - 9:54

Je plissais le nez presque déçu. Ces Hobbits étaient vraiment de curieux être. Pas de roi ? Pas de prince ? Mais qui prenait les décisions ? Je comprenais de moins en moins bien. Étudier les peuples de la Terre du Milieux allait être beaucoup plus dur que ce que je pensais. Surtout au sujet des Hobbits. Quel peuple étrange ! Mais en tous cas, il semblait sympathique. Monsieur Bilbon semblait toujours furieux. Mais ! Je m’étais excusé ! A moins qu’il n’est pas compris ma manière de m’excuser ? Sûrement, je n’étais jamais très clair quand je parler. D’accord, je n’étais jamais clair. Mais c’était dur de parler clairement ! Les Elfes les plus âgés ne parlaient que par énigmes, la plus part du temps. C’était mon oncle qui me l’avait dit. Mais de là à le croire sur parole ….
Je plissais le nez. Fuir mes précepteur moi ? Non ! De toute façon je n’en avais pas vraiment. Je travaillais bien sûre, j'étudiais mais pas véritablement avec des maîtres. Parfois je partageais les cours avec le jeune humain. Mais le plus souvent j’étudiais seule, avec des ouvrages que mon oncle m’avait gentiment conseillé. Alors dire que je fuyais mes précepteurs … Bon, d’accord si je les fuyais un peu parfois. Mais aujourd’hui,grâce à la venu des nains je n’avais pas cours, mais pas du tout cours. Et puis ce n’était pas mes précepteurs que je fuyais ! Juste les autres Elfes qui se seraient accaparé Monsieur Bilbo. Bon, là c’était moi qui le gardais rien que pour moi toute seule. Mais pour une fois que j’avais une source d’informations unique ! Je n’allais pas la laisser filer non plus ! Je soupirais longuement et tendis l’oreille. J’avais intérêt à ramener le Hobbit rapidement. Notre discutions était finit malheureusement. Je répondis donc à sa question

- Je n’ai pas vraiment de précepteur, j’étudie avec mon oncle principalement, sinon c’est toute seule. Et comme il n’est pas disponible aujourd’hui, je ne le fuis pas, puisque je n’ai pas cours. Mais je crains que notre discutions est terminé. Il faut que je vous ramène sinon vos amis nains risquent de s'inquiéter.


Je pris la main du Hobbit et le conduisis tranquillement, sans me presser parmi l’espèce de forêt qui entourait les kiosques. Cette fois pas question de courir, sinon j’allais encore me faire taper sur les doigts, soit par lui, soit par un autre elfe. Et une réprimande par jour me suffisait. En passant par derrière j’avais fais faire un détour à monsieur Bilbo, à qui je lâchais la main après une douzaine de mètres. Je plissais les yeux en sortant de l’espèce de bois à cause du soleil. A force d’être resté à l’ombre mes yeux avaient du mal à s'acclimater au brusque soleil. Je tournais à droite pour aller à la place d’entrée avant de guider le Hobbit jusqu’en haut et l’amener à l’entrée de la demeure du seigneur d’Imladriss

-Je vous laisse ici. Par ici vous allez à la bibliothèque, par là vous entrez dans la demeure du seigneur Elrond, j’ignore où sont vos amis nains. J’étais ravie de vous rencontrez maître Hobbit. J’espère qu’une autre fois nos chemins se recroiseront


Je m’inclinais face à lui puis filais rapidement; J’avais un mauvais pressentiment que je chassé rapidement . Pourquoi serais-je inquiète ? Il n’avais rien à craindre dans cette aventure si bien entourait. Treize nain et un magicien. Tout allait bien se passer. Pourvut que son  aventure se passe bien ! Je me mis à courir pour filer aux écuries. Je voulais voir ma jument. Un sourire étira de nouveau mes lèvres et chassa les sombres pensées qui me trottaient dans la tête.

HRP: Pardon ! Je n'avais pas vu la réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Ça peut être si petit que ça un elfe ?!"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tchuy, peut-être un petit nouveau...
» Luce & William } J'y suis jamais allé... Balade sur la Lagune.
» C'est peut-etre pas une petit fièvre...
» Petit Criquet! [PV Luka]
» Lisha le mignon petit chat ? Oui...Oui on peut dire ça... [Fini ~]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.