AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Surrender to me - Page 2

Partagez|

Surrender to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Jeu 24 Mar 2016 - 17:54




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.







Finalement, il décida de ne pas l’attaquer. Même si le fait de l’avoir empoigné aurait pu faire guise d’introduction à un assassinat il n’en fit rien et l’obligea à le suivre hors de la foule. Selen étira presque un sourire, rassurée et surtout bien plus à l’aide en étant saisie par cet homme qu’à la merci d’un groupe du petit peuple. Qui aurait pu croire cela ? Dans tous les cas, cet homme avait tout l’âme d’un pirate puisque la notion de butin et de vol lui sembla plus intéressant que de mettre fin à ses jours. C’était cette pensée qui l’avait faite sourire, connaissant déjà quelques mercenaires qui pouvaient aussi bien s’allier avec des pirates qu’avec leurs opposants, une capacité à retourner sa veste qui souvent la laissait sans voix bien que la majeure partie d’entre eux, appâtés par le gain finissaient sur un rafiot. Ainsi la jeune femme se laissa entrainer sans rien dire, ni même tenter de se débattre, une discussion allait avoir lieu qui serait sans doute bien plus intéressante que tout ce qu’ils avaient pu se dire jusque là.

La jeune femme l’écouta donc attentivement, d’entrée il lui annonça qu’il avait des conditions, ce qui n’était pas étonnant. En revanche s’allier avec elle ne lui semblait pas infaisable ce qui était plutôt encourageant. Il lui dévoila la liste de ses conditions qui à chaque fois résonnèrent dans son esprit comme quelque chose de tout bonnement impossible à négocier. La pirate écarquilla les yeux au fur et à mesure qu’il exposait ses directives, ayant au moins la politesse de ne pas le couper et le laisser finir.

Lorsqu’il eu terminé, la pirate observa le mercenaire dans un silence avec un sourire, s’attendant à ce qu’il lui dise que c’était une blague. Mais en fait non il n’était pas du tout raisonnable et elle y gagnait pratiquement rien dans l’histoire sinon le risque de se faire tuer et de rentrer bredouille. Alors, Selen éclata tout bonnement de rire. Soixante pourcent ? Sans armes ? Non ce n’était juste pas possible de fonctionner comme cela pour plusieurs raisons. En connaissance de cause le gars qu’elle avait tué était suffisamment riche pour payer un mercenaire, elle avait déjà été chez lui, sa plantation était l’une des plus importantes dans la région. Ce mec avait tout autant assez de fric pour se payer les services d’une garde pour veiller au bon fonctionnement de sa plantation et surtout après les cambriolages. En conclusion, y aller ne serait pas aussi facile que de voler un jouet à un enfant, elle savait que cela ne serait pas aussi facile que la dernière fois, un non habitué se ferait vite prendre dans les divers pièges. En plus de cela, si même elle s’était fait voir durant l’une de ses missions, cela témoignait de la difficulté qu’elle avait eue à s’infiltrer dans le domaine alors qu’en temps normal on n’avait pas le temps de la voir passer. La pirate s’éventa, le temps que son fou-rire passe et ne tarda pas à lui répondre avant qu’il lui broie le bras.

« T’as pas l’air d’avoir compris a qui on a affaire forban, sans moi tu ne passeras pas les gardes et je peux la jouer aussi lâchement que toi si tu m’emmerde, laisse moi t’expliquer pourquoi… »

Ceci étant pour introduire ce qu’elle aurait à lui dire, elle ne lui somma même pas de la relâcher bien que la tension sur son bras commençait à se faire désagréable. Son visage devint soudainement plus sérieux, mais son sourire demeurait affiché sur ses lèvres comme le plus mortel des poisons.

« J’ai volé cet homme bien plus d’une fois, je connais les moindres recoins de son domaine, les moindres recoins de sa maison et où il cache ses richesses et ses secret scellés. Je pourrais accepter ton offre, te montrer qu’un ou deux coffres et hurler aux gardes une fois sortis et me faire les poches pendant que tu feras malgré toi diversion. Ou bien tu pourrais me tuer mais qu’importe puisque tu ne connais pas les emplacements ? Si tu ne marches pas, fort bien je trouverais d’autres armes et j’aurais la totalité du butin en me ramenant avec un allié plus…coopérant.»

Selen ne pouvait y aller seule, elle avait besoin d’un combattant à ses côtés et puisqu’il avait l’air bon épéiste, c’était l’occasion rêvée. S’il ne désirait pas négocier et faire confiance à une pirate qui se voyait imposer des conditions, c’était à ses risques et périls.

« On partage équitablement et je veux mes effets. »

Selen aurait plus facilement dit quinze pourcent, mais elle savait aussi que ce serait une bêtise d’aller plus bas au risque de se faire tuer une fois qu’ils auraient tout. En ayant le partage comme deux bons pirate, elle assurait quelque part ses arrières et n’aurait pas constamment à se méfier de lui. Selen pencha la tête sur le côté, observant plus loin les villageois agglutinés autour du cadavre.

« Hmm… Je donnerais deux heures de temps avant que l’héritier ne soit mis au courant et qu’il double les effectifs de surveillance en sachant la voleuse non neutralisée…Ce serait dommage de louper une occasion pareille. » Fit elle avant de reporter son regard de glace sur lui.





love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Lun 9 Mai 2016 - 21:34



Surrender To Me

Selen & Leoden



Le chasseur l'écoutait éclater de rire, alors que la foule s'était désintéressée d'eux pour se concentrer sur le mort qui gisait au sol. Il l'écarta un peu des gens qui se pressaient, se bousculaient tous devant les actualités fort nouvelles du quartier. Tuer quelqu'un en pleine rue, c'était comme jeter des miettes de pain aux pigeons. Ils se jetaient dessus pour être les premiers, peu importe que le pain soit rassis ou mou, peu importe qui jetait la miette ; le premier arrivé, premier servi pour tout raconter aux autres. Les discussions tantôt ébahies, tantôt enjouées prenaient leur cours devant le spectacle, alors qu'on laissait filer les deux responsables en tout conscience sans même leur jeter un regard.

Leoden écoutait les revendications de la pirate, qui pointait justement les avantages qu'elle avait à lui apporter, et ce qu'elle pourrait éventuellement faire si elle avait le besoin de se venger de lui. C'était tout à fait cela qu'il avait attendu d'elle : au moins, il savait maintenant à quoi s'en tenir s'il ne respectait pas sa part du marché. Selen lui proposa ensuite de répartir le butin équitablement entre eux, avançant aussi qu'elle voulait récupérer ses effets. L'homme fut étonné du fait qu'elle accepte de scinder leur trésor futur en deux parts égales, et pourtant c'était bien ce qu'elle venait de lui dire. L'idée de partager sa cagnotte avec une pirate ne lui était jamais apparue, pourtant il trouvait là une bonne perspective pour assurer son avenir.

« Ça me va. Cinquante-cinquante. Je te rends tes breloques. » Il trouvait amusant de la tester, de voir comment elle allait réagir. Sa proposition de répartition lui avait donné les mises en gardes dont il avait cherché les contours pour mieux appréhender la situation avec la pirate. Pourtant, il lui semblait bien que Selen avait besoin d'un homme de main, sans quoi il lui serait bien trop difficile d'entrer la demeure de l'homme qu'ils venaient de tuer. Après tout, elle s'était déjà fait prendre une fois, et c'est pour cette raison que l'on avait requis les services d'un chasseur comme Leoden.

« Deux heures » répéta l'homme, alors qu'il jetait un regard en arrière. La foule s'était amassée autour du cadavre ; Selen avait raison, l'héritier ne tarderait pas à être au courant de la nouvelle et à doubler les gardes, ce qui rendrait leur mission bien plus périlleuse. Leoden n'avait pas peur du danger, mais s'il pouvait s'en tirer sans perdre un doigt et les poches pleines, il n'hésiterait pas longtemps. Il lâcha finalement le bras de la pirate.

« Nous ferions mieux d'y aller, alors » Il commença à tourner les talons, et se souvint d'un détail auquel il avait accepté de se plier. Il jeta le paquet qu'il tenait d'une main dans les bras de Selen, comme elle le lui avait demandé. Ses effets, au grand complet, attirail de couteaux et autres lames tranchantes, lui étaient retournés.

Le chasseur ne connaissait pas les détails de la demeure, il en savait juste assez pour se diriger dans la ville et en gagner les extérieurs, repérant ainsi les plus grandes maisons au nord, lesquelles étaient entourées de plantions. Il en connaissait quelques unes qu'il avait déjà servies, et les élimina de sa liste. Cela laissait pas mal de possibilités, et pourtant, il sut d'instinct où se diriger.

Leoden marchait dans les rues d'un pas décidé, la pirate à ses côtés. Il entendait le doux son du fourreau de son épée frotter le haut de sa botte droite en rythme avec ses pas ; un bruit répétitif qui prédisait le chant métallique menaçant d'arriver. Leoden était prêt, il attendait les conseils de Selen et leur commun accord pour se lancer, mais il sentait déjà les gestes s'imprimer dans ses muscles pour le guider sans aucun défaut de parcours. Il saurait passer les premiers gardes rapidement, permettant à la pirate de s'avancer pour le guider.

Ils marchèrent encore un instant, avant de finalement arriver devant une immense propriété dont les murs étaient fraîchement repeints d'une jaune pâle. Une couleur bien trop blafarde aux yeux du chasseur, qui attendait patiemment de les barbouiller d'un rouge flamboyant.








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”


Dernière édition par Leoden Doreath le Ven 27 Mai 2016 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Dim 15 Mai 2016 - 15:08




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Selen fut surprise de le voir soudainement accepté, elle s’était attendue à de plus amples négociations ou qu’il essaye de la tuer. La jeune femme fronça les sourcils, tentant de déceler dans son regard de quelle obscure manière il comptait se jouer d’elle. La pirate avait beaucoup trop souvent eu affaire avec des mercenaires pour savoir qu’ils ne tenaient pas toujours parole et qu’ils concurrençaient les pirates en matière d’obsession pour l’or. Combien de fois Tharabas avait tenté de l’arnaquer ? Il lui jeta ses effets, qu’elle rattrapa habilement, toujours dans les interrogations alors qu’il comptait y aller sur l’heure.
La jeune femme d’opposa pas plus de résistance et ils marchèrent tous deux en direction de la demeure. Selen n’avait de cesse d’observer l’homme à ses côtés, une main sur sa garde, prête à répliquer ou a agir au moindre problème. L’idée de coopérer avec un vendu pareil ne lui plaisait pas, mais elle avait assurément besoin d’aide pour faire ce qu’elle allait entreprendre. Le silence qui les entourait était pesant, mais ne semblait pas les gêner, ayant tous deux l’habitude d’agir seuls. Elle ne l’avait jamais croisé par ici, elle se demandait s’il était dans le métier depuis longtemps ou s’il était d’un autre coin. Peu lui importait en fin de compte, elle n’avait que faire de sa vie, une fois le trésor amassé, elle devrait prendre la large. Une fois devant la demeure, la jeune femme étudia la maison du regard, détaillant ses moindres murs et se souvenait alors de ses couloirs, de la couleur des tapisseries et où il avait l’habitude de poser ses plantes vertes décoratrices.

« Nous agirons de nuit, nombreux comme ils sont, la nuit sera leur handicap. »

Selen détourna les talons, continuant de marcher dans le but de faire le tour du domaine. Ils n’auraient qu’à escalader le mur et atteindre la maison par derrière où il y aurait assurément moins de garde. C’était certes moins accessible mais elle savait saboter les serrures et ouvrir les fenêtres pour l’avoir fait de nombreuses fois. L’une de ses rencontres il y a fort longtemps, un nain, lui avait enseigné une toute autre manière de s’infiltrer. Une fois arrivés là où elle voulait qu’ils entrent, la pirate escalada le mur, se hissant afin de glisser un œil dans le domaine et observer. Il semblait y avoir de l’agitation, un messager venait pour faire part de la mort du propriétaire et les domestiques en parlaient entre eux, elle pouvait aisément les voir par les fenêtres même s’il y avait un large terrain entre eux et la maison. La pirate relâcha sa prise pour revenir là où elle était et entreprit de s’assoir par terre contre le muret.

« Y’a plus qu’à attendre. »

La pirate n’était pas des plus patientes, elle leva les yeux vers le ciel pour vois où en était la course du soleil. Trois heures, peut être quatre avant d’avoir une bonne pénombre. La pirate en profita pour détacher sa gourde remplie de rhum et s’abreuva de longues gorgées. Puis elle entreprit d’attraper une pierre lisse afin d’affuter sa lame. Il se passa une bonne trentaine de minutes dans un silence absolu. A vrai dire la pirate n’avait pas eu comme idée de sympathiser avec lui en lui proposant le marché, c’était juste histoire de récupérer ses armes et d’avoir un coup de main. Une fois son sabre bien affuté, la jeune femme le rangea et entreprit d’affuter l’autre afin qu’elle soit aussi tranchante et voire plus que d’habitude.

« Ton nom. » Fit-elle en élevant soudainement la voix. La pirate leva les yeux vers lui alors qu’elle venait de se souvenir qu’il ne s’était pas présenté au moment où elle lui avait plus ou moins gentiment demandé. « Si cette fois tu m’réponds pas j’t’affublerais d’un sobriquet ridicule. »

Selen étira un sourire moqueur, avoir son nom était à stricte intérêt personnel. Contrairement à beaucoup de gens elle n’avait pas besoin d’envoyer des mercenaires pour régler le compte de ses ennemis.

« Et j’préfère t’prév’nir, j’ai une très bonne imagination pour c’genre de choses. »





love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Lun 23 Mai 2016 - 17:33



Surrender To Me

Selen & Leoden



Adossé contre le mur de briques de la même couleur hideuse que la grande maison, Leoden attendait, en prenant l'air le plus patient qu'il pouvait. Passer le temps n'était pas vraiment son activité préférée, mais parfois elle était nécessaire ; il ne pouvait pas jouer de l'épée tout de suite, et autant mettre toutes les chances de son côté. Les habitants de la demeure avaient été informées bien trop vite de la mort du propriétaire, cela avait empêché les deux acolytes d'agir de suite, mais d'un autre côté, cela leur permettait de fomenter un plan bien plus précis. Et aussi des échappatoires en cas de problème.

Leoden se dorait la pilule sous les rayons chauds, mais ne fermait pas les yeux. Soit il les baladait sur la garde de son épée qu'il connaissait par cœur, soit il les laissait errer sur le visage de la pirate, souvent à la dérobée. Il avait accepté de faire équipe avec elle, pour autant, il ne baissait pas son attention. Il savait parfaitement qu'un instant de distraction de sa part pouvait suffire pour que la femme pirate prenne le dessus, et ce n'était évidemment pas souhaitable.

L'homme esquissa un sourire sur les ordres de Selen, qui lui demandait non sans politesse de lui donner son nom. Elle le menaçait sur un drôle de ton de l'affubler d'un idiot surnom, clamant qu'elle avait une imagination débordante pour ce genre d'inventions. D'ailleurs, elle finirait probablement par en utiliser quand même, mais si elle pouvait éviter de poignarder son égo à chaque fois qu'elle souhaitait l'interpeller, autant lui donner ce qu'elle voulait. Et puis, il paraît que les femmes sont plus tendres lorsque l'on cède à leurs caprices.

« Leoden Doreath » se présenta-il. Il usait encore et toujours du nom de son père, un patronyme reconnu dans le Rohan, qui n'aurait pas laissé le visage des gens blafard. Ici, il était assez loin de la frontière pour pouvoir l'utiliser sans que l'analogie ne soit faite. Ce nom, auquel il tenait particulièrement, était la seule chose qu'il lui restait de son enfance ; aujourd'hui, il lui servait surtout à impressionner la clientèle, à paraître plus qu'un simple mercenaire. Un nom dont il n'était certainement plus digne, mais dont le son passait toujours ses lèvres à la suite de son prénom.

L'homme grattait les saletés qui s'étaient posées sur la lame de son épée, qu'il tenait sur ses genoux. Arme à portée de main, en cas de danger : une règle qui l'avait mainte fois secouru lorsque la situation prenait à dégénérer. Il se mit à polir le métal du revers de sa manche, observant son reflet dans la lame aiguisée. Le portrait d'un homme depuis longtemps perdu, qui ne savait pas vraiment ce qu'il était devenu. Tant pis, de toute façon Selen était servie avec lui. Il était d'humeur à l'embêter si elle le cherchait ; et il voulait surtout son or, se méfiant du retour de veste de la jeune femme.

« Un nom, ça n'a pas beaucoup d'importance. Un homme peut se dissimuler sous bien des patronymes, il n'aura de cesse de se confondre dans la foule ; ce qui compte, c'est celui qui se cache derrière le visage, derrière le masque. Celui-là, tu ne sais rien de lui, et tu n'auras pas de sobriquet pour le désigner. Celui-là, il peut attaquer s'il se sent menacé, il peut coopérer si l'autre le suit aussi. Tu peux m'appeler comme tu veux, mais attends toi à ce que je réagisse en conséquence » Leoden afficha un maigre sourire, sans se soucier vraiment de ce que la pirate avait dans la tête, voire même si elle avait trouvé son discours ridicule. C'était sûrement le cas, de toute façon il s'en fichait bien ; tout comme elle, il voulait juste son or, rien de plus.

« Mais figure-toi que j'ai également une imagination toute foisonnante de surnoms déjà préparés pour toi, si jamais tu tentes de m'en donner un. Tu auras le droit au tien aussi, tu ne t'en tireras pas sans représailles » il ne tourna pas son regard vers elle, mais en direction du ciel. La nuit commençait à tomber lentement, recouvrant le dôme astral d'un voile bleu sombre. Il serait temps, d'ici quelques heures.








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”


Dernière édition par Leoden Doreath le Ven 27 Mai 2016 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Lun 23 Mai 2016 - 18:28




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Selen arqua un sourcil, elle ne l’avouerait pas mais elle avait trouvé son discours assez bien développé, sans doute l’utiliserait elle a un moment de sa vie histoire de faire semblant d’e avoir dans la caboche. A vrai dire elle se foutait de ce nom, il aurait pu lui en donner un faux c’était pareil. C’était surtout pour ne pas a avoir à l’appeler machin, homme, ou truc quand elle se retrouverait dans l’embarras ou pendant la mission. Mais puisqu’il semblait lui en avoir donné un vrai elle ne manquerait pas à demander à Tharabas s’il connaissait ce drôle d’oiseau. Dans tous les cas il avait un nom de famille, ce qui devait lui donner assez d’importance sur terre. Raison de plus pour elle de venir plus souvent mettre le pied à terre et faire des recherches plus poussées sur les acteurs importants de ces terres, ne sait on jamais si l’ont peur trouver des alliés ou des ennemis intéressants.

La jeune femme dévisagea Leoden, ne sachant que trop peu comment le considérer pour sa part. Cela dépendrait sans doute de l’issue de leur mission cela pouvait très bien se passer tout comme il était possible que ça dégénère. Dans les deux cas la confiance ne semblait pas de mise, il suffisait de voir et de ressentir la manière qu’ils avaient d’épier leurs moindres faits et gestes. Selen avait conscience que cela pouvait compromettre le bon déroulement de la mission si elle ne faisait pas un pas vers lui pour se montrer plus…sympathique ? Au moins plus neutre. Mais se faire des amis n’était pas non plus sa spécialité et surtout avec des hommes puisqu’ils avaient toujours l’habitude de se montrer dominant avec une femme et toléraient que très peu que ces dernières osent répondre. Du coup, elle s’était endurcie et préférait montrer les crocs pour être certaine qu’on la respecte.

« Et bien je te retournerais la même réplique mon cher Leoden, tu ne sais rien de moi ni de mon histoire alors bon courage pour me trouver un surnom ! »

La jeune femme détourna le regard afin de rajuster les laçages de ses bottes pour qu’ils ne lui fassent pas défaut au moment de l’infiltration tout en soupirant. Des surnoms la concernant elle en avait bien assez pour en avoir plus, même si elle imaginait difficilement qu’il puisse en trouver d’autres que ceux qu’on lui affublait à l’ordinaire. Cela allait de catin à salope, de gamine à d’autres insultes chantantes qui ne lui faisaient absolument plus rien désormais. Un de plu ou de moins ne ferait pas de différence. En revanche sur ce qu’il avait dit, elle lui donnait raison, assurément c’était déjàà un bon début.

« Au moins nous sommes d’accord…. »

La jeune femme se redressa et rangea son second sabre dans son fourreau.

« Dans tous les cas je saurais comment t’appeler si par malheur tu me trahis, et je n’aurais qu’à faire en sorte que le surnom t’aille a merveille. Si j’te coupe la queue par exemple ! »

Non c’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait s’empêcher de provoquer encore et toujours dans un éternel bras de fer qu’elle menait avec les hommes. La jeune femme porta sa gourde d’hydromel à ses lèvres afin d’en boire le breuvage à grandes gorgées comme si cela pouvait l’aider à éviter de faire trop de drame entre eux et compromettre ce magnifique butin qui les attendait. Aaren n’aurait certainement pas fait les choses comme elle, mais dans le cas où il aurait souhaité l’aide d’une tierce personne inconnue, il se serait sans doute montré plus diplomate. Le jour se déclinait, s’effilochant dans le ciel pour laisser la pénombre peu à peu envelopper les environs. Selen se leva une nouvelle fois, grimpant sur le mur afin de laisser passer juste le haut de sa tête. Des gardes se mettaient en place, il y en avait même postés sur le toit.

La jeune femme relâcha le mur, atterrissant lourdement sur ses pieds et sorti de sa besace plusieurs petites fléchettes qu’elle imbiba d’un liquide gardé précieusement dans une fiole en veillant à ne pas s’en mettre sur les doigts. Puisqu’elle avait des entailles de partout, le produit pouvait aisément anesthésier l’un de ses membres.

« J’sais pas quand t’as prévu d’mourir mon gars mais moi si ça doit être ce soir j’compte pas faire semblant de me battre. »

La pirate lui donna sa gourde d’hydromel afin qu’il puisse a son tour épancher sa soif. Si cela devait être le dernier qu’ils buvaient autant montrer un peu plus de camaraderie.

« T’es prêt mon nigaud ? » Fit-elle en étirant un large sourire.

Elle avait finalement opté pour les surnoms, sans être foncièrement méchante. L’alcool mélangé à l’adrénaline avait cette tendance à la rendre moins crispée et plus joyeuse. Elle avait hâte, elle avait envie de sang et d’or.




love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Mar 24 Mai 2016 - 15:46



Surrender To Me

Selen & Leoden



« T’es prêt mon nigaud ? » lâcha la pirate, alors qu'elle venait de lui envoyer sa gourde d'hydromel. L'homme porta cette dernière à sa bouche, s'abreuvant du liquide en vidant tout le contenu de la gourde. Il profita bien de ce dernier instant, qui ne se reproduirait peut-être plus. Ils avaient forte chance à mourir ce soir-là, tous deux le savaient parfaitement, mais ils prenaient tout de même le risque pour obtenir ce qu'ils étaient venus chercher.

Leoden savait que l'homme qui l'avait mandé pour capturer Selen était quelqu'un d'on-ne-peut-plus aisé : il possédait une large maison et des plantations, un bon nombre d'esclaves sous sa tutelle et autant de gardes qui avaient été visiblement postés tout autour de la propriété. Il y en avait aux portes, sur le toit, et d'autres encore qui faisaient des rondes le long du mur qui clôturait toute la demeure.

En regardant au dessus du fin rempart, comme le faisait la femme pirate, Leoden pouvait observer et remarquer ce qu'il avait besoin de savoir. Il analysait méthodiquement les positions des hommes de main de la maison pour préparer son plan d'attaque sans se tromper. Il aimait à avoir un système planifié avant de se jeter dans la gueule du loup ; un plan qui lui permettrait des échappatoires à n'importe quel moment si les choses venaient à mal tourner. Pour sûr qu'il en avait déjà fait l'expérience, et qu'il s'en était toujours sorti avec cette technique. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

L'homme vérifia que son épée était libre dans son fourreau ; à ce moment plus pour des raisons pratiques que par simple réflexe. Il fit l'inventaire des armes qu'il avait sur lui, s'assurant que chacune pourrait lui servir en cas de besoin. Il n'avait pas dessein d'utiliser d'autre lame que sa fidèle épée, pourtant il avait de quoi se sentir préparé et en sécurité. Il avait un petit couteau à sa ceinture, un dans sa botte gauche, et en dernier recours, une minuscule lame cachée dans un pan de sa chemise.

« Viens-là, tête de nœud » répliqua-t-il, alors qu'il désignait quelque chose de la main, pour attirer l'attention de la jeune femme. Il ne se voulait pas méchant, simplement, il répondait également à la façon dont elle le traitait. « Regarde les gardes sur le toit, ils ont des arcs. Si l'on veut passer, c'est les premiers qu'il faut toucher. Par contre, il y a les autres en bas. S'ils les voient tomber à terre, ils vont donner l'alerte, et ce sera alors fichu pour nous. Donc je te propose un truc.. »

L'homme ne savait pas vraiment qu'il devait ou non faire confiance à cette Selen. Parfois elle lui semblait donner un semblant d'honnêteté, tandis qu'à d'autres moments, il saisissait difficilement ce qu'elle laissait paraître. De toute manière, s'ils récoltaient leur butin à la fin, il ferait bien garde d'avoir sa part au complet, sans quoi il se promettait silencieusement de ne pas laisser de répit à la jeune femme.

« Tu t'occupes de jeter tes fléchettes sur ceux du toit, pendant que moi je passe le mur, et je me débrouille avec les deux hommes de la porte. Si l'on est silencieux, l'on alertera pas ceux qui font la ronde, et nous pourrons les avoir par surprise après » il énumérait les étapes qu'il traçait dans sa tête, essayant de trouver le plan le plus facile et rapide pour eux, et qui leur éviterait le plus de danger.

« J'espère que tu vises bien » lança-t-il, alors qu'il se glissait au dessus du muret dans la pénombre, sortant son épée qui émit le résonnement métallique dont il avait largement l'habitude.








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”


Dernière édition par Leoden Doreath le Ven 27 Mai 2016 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Mar 24 Mai 2016 - 16:53




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Selen étira un large sourire assassin à l’attention de Leoden, puisqu’il était mercenaire il pourrait sans doute comprendre ce qu’elle ressentait à ce moment là : l’adrénaline, l’excitation tandis qu’elle rabattait sa capuche sur sa tête dont le tissu sombre lui permettait un meilleur camouflage.

« Je suis trop loin pour tirer, dès que tu les vois tomber comme des mouches, hésite pas a tuer les gardes que tu croiseras, t’en verras surement sur le chemin, des patrouilleurs. On se retrouve a la porte de derrière ! »

La jeune femme grimpa sur le mur, atterrissant de l’autre côté avec une réception calculée. Elle se baissa afin de profiter des hautes herbes pour ne pas attirer l’attention sur elle alors qu’elle s’éloignait de Leoden. Elle devait faire vite pour tuer les gardes sur le toit avant qu’ils ne les repère en pleine infiltration. Selen avait l’habitude de faire ça, elle n’était pas des plus douées en matière de discrétion puisqu’elle préférait les champs de bataille pleines de sang mais savait faire les efforts dès que nécessaire. La jeune femme arriva près d’un cabanon utilisé pour y ranger les outils de jardinage de sa plantation. En la contournant elle tomba sur un soldat, arrivant derrière lui elle posa sa main sur sa bouche et enfonça une courte lame dans sa nuque afin de l’envoyer aux enfers sans qu’il n’ait le temps d’exprimer son agonie. De là elle escalada le cabanon, sorti sa sarbacane et la chargea d’une fléchette qu’elle envoya dans le coup d’un des gardes du toit. Le poison faisait effet en quelques secondes à peine, il tomba, alerta son collègue qui dans un grognement le maudissait d’avoir sans doute trop bu. Elle en profita pour le viser aussi, il tomba rapidement sur le corps inerte de son collègue. Selen descendit du toit du cabanon, il restait encore deux gardes sur le toit, ces derniers devaient sans doute garder un œil sur l’avant de la maison et ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne remarque ses collègues endormis.

La pirate réduisit la distance entre le cabanon et la maison en quelques foulées, le tout sans attirer l’attention sur elle. Leoden avait sans doute commencé à se débarrasser des patrouilleurs puisque les gardes endormis étaient le signal. La jeune femme ajusta ses gants et commença à escalader la façade. C’était une tâche moins aisée que de grimper sur un mat mais la facilité avec laquelle elle grimpa trahissait là des années d’expérience. Quelques secondes seulement furent suffisantes pour qu’elle mette la main sur la dernière prise avant de se hisser sur le toit. Selen repéra les deux gardes restant et en égorgea un.

« Eh ! » L’interpella le second.

Il n’eut pas le temps de la toucher malgré le coup d’épée qu’il tenta de lui asséner qu’elle  logea sa lame sous le menton de celui-ci, le sang lui gicla alors au visage tandis qu’elle se délectait de cette superbe vision de voir la vie s’estomper dans le regard de sa victime. Elle retira d’un coup sec le couteau, le cadavre tomba à la renverse, il glissa du toit et s’écrasa contre le sol en chutant de plusieurs mètres. Le bruit alerta des patrouilleurs sur la droite, tenant leur lanterne.

« T’as entendu ? »
« Ouais c’était quoi ? »
« Reste là je vais voir. Prépare-toi à donner l’alerte. »

Selen avait bien vu ce qu’il se tramait en bas, elle essuya le sang de sa lame sur le tissu de son pantalon. Elle attendit que le pirate sensé aller voir de quoi il s’agissait s’éloigne, pendant que son collègue resté sur place dégaina son arme au cas où. Selen sauta alors du toit, usant l’homme comme réceptacle alors qu’elle lui enfonça le couteau dans la tempe tout en lui tombant lourdement dessus. Elle ne perdit pas de temps pour se relever alors que son collègue revenait déjà d’un pas pressé.

« C’est Beren, il est…Eh ! Qui êtes vous ? »

Selen tout en avançant dangereusement dans sa direction dégaina ses deux sabres, d’un mouvement souple de poignet les fit tournoyer dans chacune de ses mains et son adversaire laissa tomber sa lanterne pour dégainer à son tour son épée.  Elle vit l’homme lui foncer dessus. Un duel commença alors, elle l’attaqua sans la moindre retenue, d’une souplesse et d’une agilité déstabilisante qui était le fruit des bonnes leçons d’Aaren. Le bruit du fer résonna, attirant la vigilance d’un autre garde qui vint se mêler à leur petite partie. La jeune femme asséna un coup de pied dans le torax de son adversaire afin de le faire trébucher pendant que d’un mouvement d’une violence sans nom, son sabre vint se planter dans la chair du cou de l’autre, mais il se coinça en rencontrant l’os, prenant plus de temps que prévu à la pirate qui laissa tomber son autre sabre pour tirer à deux mains. L’autre qui s’était relevé, l’attrapa parle bras et la bouscula contre le mur de la maison. Elle réprima une plainte de douleur mais n’eu pas le temps d’être sonnée et attrapa le visage de son adversaire en le faisant trébucher. S’installant sur son ventre, ses mâchoires serrées témoignèrent de la force dont elle usa pour enfoncer ses pouces dans les yeux de son adversaire. Lorsqu’il ouvrit la bouche pour hurler sa douleur, Selen s’empara de l’un de ses couteau afin de la planter dans sa bouche ouverte afin qu’il s’étouffe.

Le silence se fit de nouveau, essoufflée mais loin d’être au maximum de son énergie, Selen se leva et récupéra ses armes afin d’aller voir où en était Leoden. Elle rangea ses sabres, gardant sa lame et se posta dans le coin du mur afin de voir s’il avait déjà tué les deux gardes avant qu’ils n’entrent dans la maison. Puisque c'était le cas, elle le rejoignit et monta les escaliers avec un fin sourire sur les lèvres.


« Alors ma belle ? T'es déjà fatigué ? »

love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Mer 25 Mai 2016 - 21:44



Surrender To Me

Selen & Leoden




Alors qu'il voyait Selen s'enfoncer dans les hautes herbes pour se carapater vers le cabanon à l'arrière de la maison, l'homme n'attendit pas plus avant de faire son chemin lui aussi. Il atterrit derrière le mur avec souplesse, la verdure camouflant son pas dans un bruit sourd. Il progressa rapidement, courbé pour ne pas attirer trop l'attention avant de contourner la maison vers la gauche. Dissimulé derrière un tronc, il prit quelques secondes pour observer la situation. Il y avait deux gardes qui patrouillaient tout près de lui, un troisième adossé au mur et qui semblait assoupi. Pour le moment, il ne pouvait pas voir la porte arrière, mais il y avait certainement des sentinelles postées là également.

Il attendait sagement le signal avant de faire feu lui aussi. Lorsqu'il vit les corps tomber du toit comme des mouches – c'était ce qu'il attendait –, il fit tourner un instant son épée du poignet, avançant vers les deux gardes. Des petits nouveaux, sans doute, à en juger la panique dans leur regard alors qu'il s'approchait d'un pas plutôt confiant. Ils n'avaient pas l'air très âgés, ni très expérimentés : une bouchée facile pour le chasseur, qui avait l'habitude de bien plus coriace.

Les deux ne bougeaient pas, comme s'ils ne savaient pas comment réagir face à la situation : c'était peut-être la première fois qu'ils avaient à faire à un incident de ce genre. Et aussi la dernière, songea Leoden. Plus il s'approchait, plus les visages des gamins semblaient se décomposer alors qu'ils cherchaient frénétiquement les gardes de leurs armes pour se défendre. Une fois qu'il fut assez près, Leoden envoya un violent coup d'épée dans la jugulaire du premier, qui tomba sous les yeux ébahis du second. Ce dernier lâcha sa courte dague, reculant de quelques petits pas. Il trébuchait, se rattrapait, et pourtant, devant lui, Leoden étirait un grand sourire. Le sourire malveillant de la mort, arboré par un homme dont l'habileté était saluée par cette dernière même.

L'homme se chargea du deuxième rapidement et sans plus de bruit que pour le premier. Il jeta un regard alentours, constant qu'il n'avait pas réveillé le troisième garde, à son plus grand amusement. Il laissa les deux gamins pour morts, se dirigeant vers sa troisième victime. Il s'adossa au mur, juste à côté de l'homme assoupi, calculant de façon la plus précise possible comment il allait se débarrasser de celui-ci.

« Belle journée, n'est-ce pas ? » lâcha-t-il, ce qui réveilla aussitôt l'intéressé.

« Hein ? » eut-il simplement le temps de dire, avant de recevoir un coup de dague dans l’œil, qui transperça son crâne, injectant son visage de sang, qui ne manqua pas de se projeter également sur la peau blanche de Leoden.

Sa troisième victime achevée dans le silence quasi total puisqu'il avait étouffé les cris, le chasseur rangea sa dague, puis continua son chemin en contournant la grande maison. Il se frotta les mains, le sourire toujours grand affiché sur son minois tâché de rouge. Il savourait ses moments, guidé par son instinct qu'il avait longtemps aiguisé durant ses années d’entraînement : il le savait à toute épreuve, menant sa lame avec une harmonie parfaite, qui frappait toujours là où il l'attendait.

Il finit par tourner à l'angle du bâtiment, découvrant les deux gardes qui gardaient la porte arrière, ceux que Selen l'avait précisément mander tuer. Il eut un peu plus de difficultés avant de les envoyer de l'autre côté, mais il réussit à étouffer également leurs cris. La discrétion avant tout, c'était de mise s'ils voulaient se sortir de là les poches pleines et sans dégâts.

« Tiens donc, tu as du retard, la jouvencelle. J'ai failli attendre. » lança-t-il à la pirate lorsqu'il la vit débarquer. Ni une ni deux, il poussa la porte pour leur permettre d'entrer dans la maison. Devant eux, le couloir était désert : ce n'était pas forcément bon signe mais ça leur permettait au moins d'avancer rapidement. Au bout d'un moment, le corridor qui s'était resserré déboucha sur un petit salon baigné par la lumière des lampes à huile. Les volets avaient été fermés, et la voix d'une nourrice se faisait entendre alors qu'elle parlait sans doute un à très jeune enfant. Leoden s'arrêta à l'entrée de la pièce, mais la vieille l'avait déjà vu et s'arracha un cri strident avant que l'homme ne se précipite sur elle pour enfoncer son épée dans sa cage thoracique pour la faire taire à tout jamais. Il regarda l'enfant, qui devait avoir quatre ou cinq ans, assis dans un fauteuil. Le petit ne semblait même pas comprendre ce qui venait de se passer.

« Et lui ? » demanda-t-il à Selen. Après tout, ce n'était qu'un enfant.. Mais un enfant qui pourrait trahir leur présence et mettre à sac leur plan de richesse. Les cris de la vieille avaient déjà probablement alerté les gens les plus proches dans la villa, et il fallait faire vite avant qu'ils ne se fassent prendre.









made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”


Dernière édition par Leoden Doreath le Ven 27 Mai 2016 - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Jeu 26 Mai 2016 - 20:49




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Leoden avait réussi à arriver, se plaignant de son retard dans une taquinerie qui aurait laissé penser qu’ils étaient de vieux camarades. Pour le peu qu’elle l’avait vu à l’œuvre il aurait pu être un bon pirate mais encore fallait il qu’il sache se peier à ses ordres ce qui ne serait sans doute pas gagné.

« T’as une tâche, juste là » Fit elle en pointant une tâche de sang sur sa joue alors qu’il en était autant recouvert qu’elle.

Ils entrèrent dans la maison, Selen gardait ses sabres à la main, elle veillait à frôler les murs afin d’éviter de se faire trop vite repérer. Mais il était vain alors qu’une nourrice les repéra et se mit à hurler. Selen serra les machoires et vit que Leoden s’en occupait déjà, transperçant son corps à l’aide de son épée, ses cris s’étouffèrent alors et son cadavre retomba lourdement aux pieds du mercenaire.

Leur attention dévia alors sur un enfant en bas âge, Leoden se demandait ce qu’ils allaient en faire. L’enfant posait problème, en effet. Selen avait beau être sanguinaire elle avait bien du mal à s’attaquer à quelqu’un de plus faible qu’elle et surtout qui n’y comprenait rien comme ces enfants là. Durat les pillages elle faisait toujours en sorte de les épargner et même de les aider à se cacher contre les autres pirates qui n’hésiteraient pas à les pendre selon leur bon plaisir. Un fait qu’Aaren avait remarqué et qu’il n’appréciait pas puisque cela démontrait un état de faiblesse. La jeune femme lança un regard vers Leoden, se demandant ce que lui aurait fait dans cette situation. Mais la pirate prit les devants, rangea l’un de ses sabres et se baissa vers l’enfant pour le soulever et le porter dans ses bras en haussant les épaules à l’attention de Leoden.

« Je vais le mettre au lit. »

La pirate savait où était la chambre la plus proche, le plan de la baraque était très détaillé dans son esprit mais cela ne devait en rien freiner leur missions. La jeune femme amena la tête de l’enfant contre elle, afin de l’obliger à ne pas regarder tout ce qui allait se passer. Il ne bronchait pas, avec une famille comme la sienne il avait une éducation très stricte, le genre qui l’empêchait d’être un enfant. Il demeurait sage, silencieux et obéissant ; un vrai légume. Fort heureusement la chambre du défunt seigneur se trouvait en bas, puisqu’il était sans doute trop vieux pour monter les escaliers autant de fois par jour. Elle prit alors quelques minutes pour entrer dans celle-ci. Il n’y avait personne, le lit avait été soigneusement fait et elle le d érangea pour glisser l’enfant dans les couvertures.

« Tu restes là et tu ne fais pas de bruit, je viendrais te chercher tout à l’heure. »

Le petit acquiesça et se recroquevilla sur lui-même, visiblement traumatisé. Selen en profita pour ouvrir la tête de lit dans laquelle était caché une multitude de bijoux en or. Là était une première partie de leur butin. La jeune femme les rangea dans sa besace, ils auraient tout loisir de partager une fois tout cela terminé.

Puis elle sorti, retrouvant Leoden, elle jeta un œil sur la porte du bureau principal dans lequel elle viendrait récupérer des cartes maritimes qui seraient utiles à Aaren. Elle ferma la porte de la chambre à clef et la rangea soigneusement dans une de ses poches.

« Allons-y l’ivrogne ! » Fit-elle à l’attention du mercenaire.

La jeune femme ouvrit le chemin, progressa dans le couloir sombre et se jeta sur un homme qui sorti soudainement d’une pièce à leur droite. Elle l’égorgea, noyant le bois du sol dans le sang du cuisinier qui suite aux cris était sorti avec un large couteau.

« A l’étage, deuxième pièce à droite dans le placard, il y a un coffre, on le prendra quand il n’y aura plus personne. Prends garde aux esclaves, je les veux vivants. »

Ils commencèrent à monter les escaliers, mais Selen stopa son ascension et arracha une des planches alors qu’à l’intérieur se trouvait une grosse bourse pleine d’or, sans doute ses dernières économies de côté. Selen la pesa puis l’envoya à Leoden afin qu’il puisse la ranger quelque part puisqu’elle était à court de place.

« Je fais le ménage en bas je te rejoins après. »

Ni d’une ni de deux, la jeune femme prit l’entrée de la pièce à sa gauche, ses pas résonnèrent sur le parquet à mesure que son ombre menaçant se projetait contre les murs. Elle fut surprise alors qu’elle s’apprêtait à sortir de la pièce par une vive douleur portée à sa tête et entendit le bruit caractéristique qu’une bouteille qu’on venait de lui exploser sur le crâne. Elle trébucha, se retenant à une chaise et porta sa main à l’arrière de son crâne où il y avait une vive entaille. Elle eu alors le réflexe de se retourner, posant ses coudes sur la table tout en prenant de l’élan pour envoyer un coup de pied dans le visage de la personne qui l’avait violemment agressée. Malheureusement le coup qu’elle lui envoya ne fut pas assez fort pour le mettre k.o. Ses oreilles sifflaient, sa vue s’était troublée, Selen retomba lourdement à terre et l’homme en profita pour lui voler un de ses sabres. Il porta un coup visant à lui transpercer le cœur qu’elle sur parer à temps en sortat l’un de ses couteaux. N’ayant pas retrouvé la totalité de sa force, elle rusa en donnant un coup de pied dans ses parties qui l’envoya au sol.Selen se releva alors en le voyant cloué au sol en se tenant le paquet. Elle esquissa un fin sourire amusé sur les lèvres et serra davantage sa poigne sur la lame

La pirate ne se fit pas prier pour lui découper la gorge, le sang qui se répandit tacha le tapis. L’odeur âcre de sang commençait à parfumer le domaine, elle inspira, s’en emplissant les poumons comme un animal sauvage et enjamba le cadavre pour aller dans les autres pièces. Les combats continuèrent, toujours dans une violence sans nom alors que Selen ne pouvait être freinée dans ses élans de désirs sanguinaire. Qu’on le croit ou non, c’était meilleur que la baise, à n’en pas douter, une fois qu’on y avait gouté on ne pouvait plus s’en passer. Selen s’empara d’une bouteille de vin qu’elle ouvrit en tirant le bouchon avec ses dents. Elle en bu à grandes gorgées, assoiffée par tout ce mouvement et se laissa tomber sur le divan à côté d’un cadavre. Elle observa le champ de bataille, repue, puis entendit qu’il y avait encore de l’agitation à l’étage. La pirate l’avait laissé bien vingt bonnes minutes, il était peut être temps pour elle d’aller voir comment il se débrouillait. Selen se leva du divan, sa bouteille à la main, elle passa devant une salle dédiée aux esclaves qu’elle ouvrit. Ils s’étaient recroquevillés dans un coin, effrayés.

« Vous êtes libres, sortez d’ici. »

Ils s’exécutèrent, Selen attrapa le bras de l’une des femmes qui passa alors à ses côtés.

« Dans la chambre du seigneur, y’a l’gamin. Va l’récupérer il est à toi. »

Elle acquiesça, Selen n’allait pas vérifier si elle le faisait vraiment et commença à monter les escaliers. Aussitôt elle constata que le champ de bataille s’était fait sur le même schéma qu’elle. Elle avança, suivant les corps étendus et les traces de sang à la recherche de Leoden.

« T'es vach'ment lent ! Ca fait dix minutes que j’ai fini ! J’espère pour toi qu’t’es plus réactif au pieu ! » Lâcha t-elle dans un rire tout en s’avançant vers lui. « Alors ? Montre-moi c’que t’as trouvé ! »


love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Ven 27 Mai 2016 - 23:04



Surrender To Me

Selen & Leoden




« Moi un ivrogne ? Tu plaisantes, tu pues l'alcool à vingt lieues à la ronde, on pourrait te retrouver rien qu'en te sentant » répondit le chasseur sur le ton de la plaisanterie, quelque peu amusé par les petites répliques de la pirate alors qu'elle semblait le prendre bon enfant.

Alors qu'elle montait les marches d'un escalier en bois plutôt étroit, Leoden vit la femme s'arrêter pour arracher une des planches, et en sortir une bourse en cuir remplie de pièces d'or. Elle la lui lança pour qu'il la garde, car elle n'avait visiblement déjà plus de place. L'homme s'en empara pour l'accrocher à sa ceinture, aux côtés des pochettes qu'il avait déjà, et fit mine de continuer son chemin.

Selen lui indiqua ce qu'il avait à faire, et l'homme ne perdit pas plus de temps pour s'atteler à la besogne. Il avait l'habitude de ce genre de journées, passées à faire tomber des têtes à la chaîne sans aucune émotion, simplement dans le but de se faire quelques pièces d'or : c'était son métier, après tout. Il prenait un malin plaisir à l'exercer ; c'était une drôle de sensation, à la fois étrange et complaisante, que de sentir le rythme cardiaque de ses victimes ralentir alors que sa lame les transperçait de part et d'autre, ou encore de voir leur regard ébahi devant le trou béant que laissait son épée au milieu de leur torse. Cette pensée arracha un fin sourire au chasseur alors qu'il gravissait les dernières marches de l’escalier.

En haut, la maisonnée avait l'air plutôt calme, c'était presque comme si les pièces semblaient inhabitées. En dehors d'un couple agité dans une chambre du fond, il n'y avait aucun bruit pour venir distraire le silence envahissant de la nuit tombée. Pour ne pas éveiller de soupçons, il fallait donc se faire discret également.

Leoden avançait à petits pas, son épée dans une main. Il parcourrait un large couloir dont les murs étaient ornés de tapisseries brodées, et quelques meubles comme des secrétaires étaient disposés régulièrement. L'homme s'en approcha, attrapa le premier petit tiroir qu'il avait sous la main, le tira pour en inspecter le contenu. Il le laissa tomber à terre après avoir constater qu'il ne contenait rien de plus que des plumes et de l'encre. Le bruit de l'objet fut étouffé par le sol recouvert de tapis épais.

Le chasseur restait silencieux, se faufilant dans l'ombre jusqu'à la première chambre où il découvrit une vieille visiblement endormie. Il ne prit pas la peine de jouer les rigolos et se contenta de la poignarder dans son sommeil ; il aurait tout le loisir de s'amuser plus tard s'il voulait profiter un peu de ses victimes. Il vida la table de chevet de la mamie pour y trouver toutes sortes de bijoux précieux, faits d'or ou d'argent, coiffés de pierreries aux reflets éclatants. Il en prit une bonne poignée qu'il fourra dans les pochettes de cuir accrochées à sa taille avant de sortir de la pièce pour entrer dans la seconde, où se trouvait le coffre dont Selen lui avait parlé.

Cette salle en revanche, était habitée, et par des gens visiblement préparés : haches de combat en main, petites dagues, épées.. Tout un attirail que trois gardes portaient en leurs mains pour défendre la pièce, qui cachait – ils le confirmaient par leur défense – le butin après lequel les deux comparses courraient.

« Halte là ! N'avance pas plus loin, vaurien, ou tu vas le regretter lorsque je t'aurai pourfendu ! » lâcha l'un des soldats en s'avançant vers lui.

« Trêve de bons discours, tu n'es qu'un simple homme de main, les beaux mots, ce n'est pas pour toi. » répondit Leoden, faisant tourner son épée dans sa main avant de porter un premier coup qui fut habilement paré. « Maintenant bouge-toi, parce qu'une fois que tu m'auras bien énervé, je vais pas être très copain-copain avec toi. » Mais le garde ne recula pas, maintenant sa lame en position d'attaque. Leoden n'en attendait pas moins de lui : il avait soif de sang, et ce visiblement autant que Selen, vu ce qu'il avait entendu comme vacarme provenant d'en bas.

Il ne laissa pas le temps à l'autre de venir le chercher qu'il porta à nouveau un coup. L'autre paraît rapidement, de façon assez précise, mais sa technique était bien trop studieuse : dans la vie, les combats à l'épée ne sont pas tous des duels régis par des règles de conduite, la triche a davantage sa place, et pourtant, le garde ne semblait pas y penser. Leoden attendit qu'il pare un coup avec assez de force pour l'envoyer voler dans un meuble de bois en lui donnant un bon coup de pied. Ce n'était pas assez pour le mettre hors d'état de nuire, mais l'homme espérait avoir le temps de se débarrasser des autres avant de reprendre avec celui-ci.

Il se retourna pour planter sa lame dans le ventre d'un second juste à temps avant de se faire toucher à son tour. Fixant l'homme qui était en train de suffoquer droit dans les yeux, il appuya une main sur son épaule pour le bloquer, remontant la lame de son autre bras d'un coup sec, jusqu'au plexus du mourant qui exulta en s'étouffant dans son sang. Le dernier garde lâcha son arme qui émit un tintement sonore sur le plancher, avant de prendre ses jambes à son coup pour filer par la porte arrière. Ni une ni deux, Leoden sortit un petit couteau qu'il lança à travers la pièce, et manqua l'homme de peu, mais se planta dans le côté de sa nuque. La victime tomba à terre, dans des plaintes bruyantes qu'il n'avait pas l'air près de taire.

« Oh c'est bon, je sais que je vise mal mais tu peux au moins crever en silence hein » lâcha le chasseur, avant de s'en retourner pour achever le premier qui l'avait attaqué. Regardant autour de lui, il remarqua un placard vers le mur du fond : c'était là que qu'il cherchait, le coffre dont Selen lui avait parlé était sûrement à l'intérieur. Leoden traversa la chambre, enjambant le mourant sans manquer de lui taper dedans, ce qui le fit lâcher une autre plainte sonore.

« Oops, ne m'en veux pas, c'était fait exprès. » Il étouffa un sourire avant d'ouvrir le placard, et de constater avec un soupir ce qu'il y trouvait. C'est à ce moment que Selen se pointa, pour s'enquérir des nouvelles, ne manquant alors pas de lui envoyer une petite réplique.

« Tu pourrais vérifier par toi même, mais sans prétention je me débrouille bien, t'as qu'à demander à tes copines » Il étouffa un rire avant de reprendre. « J'ai trouvé ton coffre, l'amie, mais regarde un peu.. » Il ouvrit la malle d'une main, exposant le fond que l'on pouvait voir dans son entièreté. « Il est vide. Alors je ne sais pas d'où tu tires tes informations, mais tu t'es fait rouler dans la farine, ma belle ! » ajouta-t-il avant de refermer le coffre d'un coup de pied. Après le vacarme qu'avait fait la pirate en bas et lui ici, il n'avait plus besoin de prendre la peine d'être discret.

Le chasseur se mit à éventrer la tapisseries murales pour voir si elles ne cachaient pas quelque trésor qui pourrait leur servir, mais rien. « Ils ont du être avertis pour garder cette pièce, et cacher l'or quelque part. Cela ne doit pas être bien loin. Par contre, tu te charges de la chambre du fond, pendant que moi je m'occupe de fouiller tous les recoins ici. Il y en a qui s'amusent bien pendant qu'ils se font voler »








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Sam 28 Mai 2016 - 18:39




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Selen fronça les sourcils alors que lorsqu’il lui demanda d’aller dans la chambre du fond quelque chose lui vint en tête, quelque chose qu’elle avait oublié en l’espace de quelques minutes depuis leur entrée ici. De tous les cadavres qu’elle avait croisés, elle n’avait pas vu l’héritier du seigneur. La pirate tourna alors la tête en direction de la porte de la dite chambre et étira un large sourire amusé. Oh…le coquin…. Alors c’était là qu’il se cachait ?

« Avec plaisir » Répondit Selen qui ne se fit pas prier pour s’exécuter.

La pirate avança dans le couloir, le bruit de ses bottes claquant contre le parquet elle constata par le trou de la serrure qu’il y avait de l’agitation dans la pièce. Elle se demandait si ce couard s’était enfermé seul ou qu’il avait pris soin d’avoir des gardes. La pirate tenta de tourner la poignée, bien évidemment il l’avait verrouillée de l’intérieur. Fort heureusement la porte n’était pas trop épaisse, elle sorti l’un de ses couteaux et dans une dextérité traduisant son expérience, elle fit sauter la serrure et n’avait plus qu’à ouvrir la porte en la défonçant à coups d’épaule. Elle entra alors, sortant ses deux sabres la seconde d’après afin d’éviter les attaques. Il y avait deux gardes avec lui, le jeune homme s’était réfugié dans un coin de la pièce alors que ses deux gardes tentaient à tout prix de le protéger. L’un tenta de l’avoir d’un coup d’épée portée à l’horizontale qu’elle évita en reculant soudainement. Puis elle le désarma d’un mouvement de poignet, l’attrapa par l’encolure et  alla le plaquer contre la porte. Elle enfonça son épée dans sa nuque, l’épinglant à la porte dans une lente agonie pendant qu’elle s’occupait de l’autre.

Il se fit plus agressif, plus violent mais par terreur. Il avait peur, cela pouvait se lire dans ses yeux alors qu’ils échangèrent de nombreux coups avant que la jeune femme ne réussisse à lui trancher la main . Hurlant à la mort sur le rythme plus lent de son camarade il se précipita vers le fils du seigneur comme s’il était le seul à pouvoir faire en sorte que cela s’arrête. La pirate arriva par derrière, en quelques enjambées arriva près de lui alors qu’il se tenait juste devant l’héritier qui s’était recroquevillé. La jeune femme passa son bras par-dessus l’épaule de l’homme et vint le saisir par le cou pour le maintenir. Elle planta un couteau dans le ventre et découpa la chair à l’horizontale. L’afflux de sang alla doucher le jeune homme. Ce dernier hurla de peur alors que Selen laissa tomber lourdement le cadavre sur le parquet à ses pieds. Un rire moqueur passa ses lèvres puis elle se baissa pour le saisir par une de ses manches et le força à se relever.

« Viens j’vais t’présenter à mon camarade il a des choses à t’dire ! » Fit elle joyeusement.
Elle l’entraina avec elle hors de la pièce et évolua dans le couloir.

« Leoden ? J’ai quelqu’un qui pourra nous dire où est c’qu’on cherche, viens voir un peu par là ! » Appela t-elle à travers le couloir.

Elle entra dans la pièce où était ouvert le coffre et l’obligea à s’agenouiller à côté le temps que son comparse ne vienne. Elle attendit quelques instants, patiente, et se rendit compte qu’elle l’avait rendu méconnaissable avec la quantité de sang qu’il avait sur le visage. La pirate se baissa pour découper dans la veste de l’un de ses gardes décédé et lui lança le tissu.

« Essuie-toi la tronche ! »
L’homme s’exécuta tremblant.
« Pitiez laissez moi !! »
« Ta gueule ! J’tai pas d’mandé de parler ! »

L’homme se leva soudainement pris de folie et se jeta sur Selen qui n’eut pas de mal à le maitriser en se dégageant d’un côté au dernier moment et lui fit un croche patte. Ce dernier s’étala grossièrement au sol, un crac sonore témoigna qu’il avait dû se casser le nez. Selen éclata de rire et le tira par les cheveux pour lui mettre le nez dans le coffre. Elle referma le couvercle sur lui et s’installa tranquillement dessus en attendant que Leoden n’arrive.


love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Sam 28 Mai 2016 - 21:22



Surrender To Me

Selen & Leoden



« T’arrive pas à te débrouiller toute seule ? » lança-t-il en entrant dans la pièce où se trouvait Selen, pour constater qu'elle était assise fièrement sur le coffre, mais qu'un drôle de bruit semblait s'échapper de ce dernier. De là où il était, le chasseur ne pouvait pas voir l'homme en piteux état qui avait la tête coincée dans la malle, mais il ne tarda pas à le découvrir en contournant la pirate. Un sourire amusé se dessina sur son visage alors qu'il entendait le garçon gémir sous le poids de la jeune femme qui semblait mettre tout son talent à se faire la plus lourde possible. Leoden lui fit signe de s'écarter pour qu'il puisse faire son travail avec le fils de son commanditaire.

« C'est ça ton héritier ? » se moqua Leoden en attrapant les cheveux de l'homme, découvrant un visage à moitié essuyé, mais souillé de nouveau par un nez qui saignait abondement. Il arracha de ses mains le pan de tissu que Selen lui avait donné pour lui refourguer sur le visage. « On t'a dit que t'étais recouvert de sang ? » lâcha-t-il, tenant toujours l'autre par la chevelure. « Quoi que, en fait ce n'est pas très grave vu ce qui t'attend. »

Autour de lui, la pièce était autrefois une salle luxuriante avec de très beaux fauteuils, des tapisseries magnifiques pendues sur tous les murs et des bibelots clinquants ; présentement, elle était devenu à la limite d'un champ de bataille, et c'était pourtant le travail d'un seul homme. Leoden avait éventré les dossiers et les assises des sofas, déchiré les tentures et éclaté les portes des placards verrouillés ; il avait fouillé l'endroit de fond en comble, jusqu'à soulever le tapis pour inspecter le plancher et constater qu'il n'y avait rien de plus dans cette pièce que des coffres vides. Mais le trésor était bien quelque part.. A moins que.. Selen s'était-elle fichue de lui ? Non, elle n'aurait probablement pas risqué sa vie pour si peu.

Entre ses mains, le chasseur sentait l'homme trembler. Il avait le front en sueur, le regard d'un homme qui voit son dernier jour s'écouler devant ses yeux. Il n'avait pas très fière allure par rapport à ce que Leoden avait vu des nobles. Il était habillé d'une robe de chambre complètement tâchée par son propre sang et ne faisait rien d'autre que grelotter et geindre, ses sanglots ponctués par des hoquets. Le chasseur le tira vers lui pour le plaquer contre un mur en tirant sur ses cheveux.

« On va faire les choses simplement, mon grand. Tu sais que les nanas sont particulièrement énervées quand on ne leur donne pas ce qu'elles veulent, alors tu vas gentiment me dire où tu as caché ce foutu trésor pendant que c'est moi qui m'occupe de toi. Parce que si tu ne le fais pas, c'est elle qui va prendre le relais, et crois moi, elle n'est pas douce pour deux sous. Surtout quand elle est énervée. » Pour appuyer ses propos, l'homme avait sorti sa petite dague pour la lui appuyer contre le torse. Le bout particulièrement aiguisé de la lame commençait à rougir de sang sous la pression que l'homme exerçait, ce qui arracha un cri au garçon. Ne voyant toujours pas de réponse de l'autre trop occupé à se lamenter, Leoden décida de passer à la prochaine étape. Il n'avait pour ainsi dire pas vraiment de temps à perdre.

« Je crois que t'as pas vraiment compris, l'ami. » Le chasseur retira sa dague, entendant l'héritier soupirer sous la pression qui s'enlevait. Mais il en planta la lame directement dans sa main qui fut transpercée, pour que l'arme aille s'enfoncer dans le lambris du mur en arrachant un nouveau cri un peu plus puissant à l'autre.

« Je vous dis tout, je vous dis tout ! » s'empressa-t-il de confirmer, mais cela n'avait pas suffit pour attendrir Leoden qui se garda de retirer la dague de sa main. Une pensée lui traversa un instant l'esprit. Lorsqu'il était monté, il avait entendu deux personnes, mais qui n'étaient pas des gardes. Deux personnes, dont l'héritier et.. Une femme.

« Selen, dis-moi que tu as chopé la donzelle de ce jeune homme et qu'elle n'est pas en train de donner l'alerte. »








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”


Dernière édition par Leoden Doreath le Sam 28 Mai 2016 - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Sam 28 Mai 2016 - 22:49




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Selen étira un large sourire faussement innocent. Si elle l’avait laissée filer ? Oui. Et elle n’allait certainement pas s’en cacher ni regretter ce geste. Elle l’avait vu filer par les escaliers, et l’avait laissée en vie par simple caprice en étant parfaitement au courant de ce qui allait se passer si elle la laissait partir de la maison. Leoden serait sans doute exaspéré par cette attitude, Selen n’en avait absolument rien à faire, elle aimait ça le danger, les défis, elle se nourrissait de désordres et pour cela il fallait donc le provoquer. C’était un truc de pirate, les imprévus rendaient toujours la chose plus intéressante même s’il y restait toujours de gros risques que cela ne réussisse pas. La pirate répondit alors, amusée :

« Aye chéri, faut mettre du piment dans la vie de couple tu comprends. »

Selen se détourna d’eux en ayant compris ce qu’avait fait l’héritier depuis le début – Voir Leoden le torturer avait été un bonus en plus qu’elle s’octroyait, admirant là toute la sauvagerie de cet homme avec délectation. Car jusque là elle n’avait pas vraiment vu de quoi il était capable, il avait beaucoup de potentiel, son aura sombre trahissait de nombreuses choses et elle savait qu’il pourrait sans aucun doute être pire qu’elle s’il était poussé dans ses retranchements. Elle se dirigea vers la table de chevet afin de l’ouvrir et y découvrir une clé qu’il avait dû cacher avant qu’elle n’arrive, il n’y avait qu’à voir la panique sur le visage de l’homme qui pendant quelques secondes sembla oublier la douleur qui lui déchirait la main. Elle la récupéra et passa devant Leoden et le jeune homme tout en rangeant la clé dans son corset.

« Attache le au lit, ça fera un bon départ de feu. »
« Quoi ?! Non !! Ne faites pas ça !!!! »

Selen étouffa un rire moqueur puis elle attrapa une bouteille de vin déjà consommé alors qu’il avait commencé à boire avec sa femme. Une fois que Leoden l’eu attaché aux poteaux du baldaquin, la pirate agrippa la mâchoire de l’homme et lui enfonça la bouteille dans le gosier, afin d’en déverser sn contenu et faire en sorte qu'il s'enflamme rapidement une fois que le feu lui lècherait les orteils. Lorsqu’il commença à s’étouffer elle vida la bouteille sur le haut de son crâne et lança la bouteille sur un côté.
Elle laissa l’honneur à Leoden de prendre une des bougies pour allumer le feu, en attendant elle sorti tranquillement de la chambre. Le mercenaire avait sans doute compris que le coffre ne se trouvait pas dans la maison et qu’avec la clef elle savait où aller pour qu’ils puissent récupérer leur dû. Le feu se répandit rapidement, les deux comparses sortirent par derrière alors qu’à l’avant les renforts arrivaient, visiblement trop tard. Selen et Leoden escaladèrent le muret et il n’y avait alors plus aucune chance de les retrouver. La pirate avait eu le temps de passer dans le bureau afin de récupérer les cartes maritimes et les futurs cargos sensé arriver dans le port de Dol Amorth pour le seigneur, ils pourraient ainsi les détourner et profiter de ses richesses même après ce massacre. Avant de s’enfoncer un peu plus dans la forêt, la pirate essuya ses sabres sur son pantalon avant de les ranger dans ses fourreaux et observa la maison de détruire à mesure qu’elle était dévorée par les flammes. Il était alors temps qu’elle lui dévoile la suite de l’histoire.

« On va dans son entrepôt, dans le port » Déclara finalement Selen qui ne comptait pas jouer les mystérieuses bien longtemps sous peine de se faire égorger par ce sauvage.

Elle connaissait bien l’entrepôt, il lui était arrivé de le vider à l’aide de ses comparses lors de leurs passages à Dol Amroth, ce qui l’avait ensuite menée jusqu’à piller sa demeure d’ailleurs. Celui-ci serait d’ailleurs bien gardé et il ne leur serait absolument pas possible de massacrer tout le monde puisqu’ils seraient en plein centre de la ville. La discrétion était de mise cette fois. Pour Selen ce n’était pas un problème, pour Leoden non plus elle pouvait aisément l’imaginer. Jusque là il s’était avéré être un compagnon intéressant pour ce genre de mission et une question lui restait dans la tête depuis leur sortie de la maison. La jeune femme étira un large sourire, le visage à moitié éclairé par les flammes au loin.

« T’as été vachement doux avec moi quand j’vois en comparaison c’que t’es capable de faire. Une raison ? »



love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Sam 28 Mai 2016 - 23:49



Surrender To Me

Selen & Leoden



S'il avait une raison ? Oui, et une bonne pour le coup. Pour lui qui avait été mandé par le seigneur pour capturer Selen, cela lui paraissait plutôt évident, mais à bien y penser, il n'y avait qu'avec sa logique de chasseur de têtes que cela l'était. Il était capable de réfléchir ainsi parce qu'il voyait où et comment se faire du profit, non pas juste chasser ceux que l'on lui demandait de rapporter.

« Notre bon copain ne m'a pas spécialement demandé de te ramener vivante. » commença-t-il, rangeant lui aussi ses lames dans leurs fourreaux après les avoir époussetées. « Je te ramène, vivante ou morte, j'avais cinquante pièces d'or. Par contre, ça m'intéresse beaucoup plus si tu restes en vie, parce que plus tard, j'aurais pu te soutirer des informations ou même tes propres gains. C'est ça, qui m'intéresse, rien de plus. Après, je t'aurais juste laissée en proie à ce bougre qui m'avait payé pour ta poire. »

Il continua son chemin pour s'éloigner de la demeure qu'ils venaient de saccager. Un regard en arrière lui apprit que le toit de la maison était en train de céder sous les flammes dévorantes, devant le regard ahuri des voisins qui s'étaient précipités pour savourer le spectacle en piaillant comme des mouettes.

« Maintenant, t'as proposé de partager sa richesse à lui, alors ça me va également. Tu sais, tant que je m'en mets dans les poches, je ne suis pas trop difficile à vivre. » ajouta le chasseur, en toute sincérité. Il n'avait nullement l'intention de s'attaquer à Selen tant que cette dernière respectait sa part du marché et le laissait tranquille. En revanche, s'il prenait l'envie à la demoiselle de le rouler dans la farine, elle était avertie. Elle avait vu, entendu ce dont il était capable, et autant dire qu'elle savait à quoi s'attendre. Tout du moins, l'homme espérait à ne pas avoir à lui faire à nouveau la démonstration.

Ils finirent par rejoindre la route pour retourner vers le centre de Dol Amroth. Sur les routes pavées, ils ne baissaient pas le regard devant les gens qui allaient en tous sens. Ici, ils ne semblaient pas encore avoir ouï que la maison d'un riche marchand à peine décédé venait de se faire piller puis réduire en cendres. C'était la nuit, déjà bien avancée, alors finalement c'était plutôt normal – et arrangeant pour les deux comparses. La fumée noire qui s'élevait au ciel se confondait avec le dôme astral, n'offrant rien de plus qu'une lueur dorée à l'horizon, masquée par les toits les plus hauts de la ville.

Ici, les villageois les reconnaîtraient sans aucun doute en plein jour. Après tout, Selen avait tué un homme de sang froid devant bien de chastes yeux, et Leoden l'avait laissée filer – pis encore, il avait choisit de faire équipe avec la pirate. Il songea un instant que cette affaire finie, il n'aurait plus rien d'autre à faire que quitter l'endroit, où il était clair qu'il n'aurait plus aucune chance de vendre ses services.

Il se laissait guider par Selen dans le dédale de rues, sentant qu'à la lueur des torches des devantures de tavernes et d'auberges, leurs visages étaient bien trop reconnaissables : les villageois commençaient déjà à les regarder de travers. Jetant un coup d’œil à la pirate, il comprit avec amusement que ce n'était pas tant leurs visages, mais les traces de sang qui avaient séché sur leur peau qui attiraient l'attention. Le chasseur esquissa un sourire, alors qu'à ses côtés, Selen faisait halte.

« C'est ici ? » demanda-t-il, alors qu'il lui paraissait plutôt évident que ça le soit ; l'on entendait déjà les mouettes du port se disputer. « C'est drôlement proche du peuple, il va falloir être discrets ce coup-ci.. »








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Dim 29 Mai 2016 - 21:14




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Tout compte fait, c’était un malin ce Leoden et les raisons qui l’avaient poussé à la laisser en vie la fit doucement sourire. Un sourire assassin, un sourire mesquin alors qu’elle repensait à tout ce qu’il s’était passé dans la maison. Leoden possédait une aura sombre, le genre qui l’intéressait et qui ferait qu’elle essayerait de le pousser pour voir où se situaient ses limites. La pirate ne fit pas de commentaire de plus, acquiesçant simplement alors que son regard brillant ternissait même la lumière des étoiles. La jeune femme rajusta sa capuche sur sa tête qui s’était abaissée durant le combat. Il lui fallait garder le plus d’anonymat possible maintenant qu’ils retourneraient en ville pour aller piller l’entrepôt. Dans tous les cas elle était plutôt satisfaite qu’il soit aussi borné qu’elle et qu’il aille jusqu’au bout des choses quand bon nombre aurait été trop paresseux pour y aller. Les quelques minutes de marche se firent dans un silence, Selen état concentrée sur ses objectifs et tentait de canaliser l’adrénaline diffusée dans ses veines et faisait battre son cœur à une folle allure.

L’envie de tuer, une fois qu’on y a gouté, on ne peut plus s’en passer. La nuit avait plongé la ville dans un silence, ici personne ne remarquerait la bâtisse en feu au quelques rues plus loin puisque la fumée noire se confondait avec le voile sombre de la voute céleste. Les quelques villageois trainant les rues étaient pour la plupart des ivrognes, des infidèles et des putes. Du beau monde qui bien sûr n’avaient pas de gêne pour les dévisager alors que les deux compagnons déambulaient dans les rues. Le sang sur les vêtements, forcément ça faisait jazzer mais aucun d’eux ne tenta de leur demander de quoi il s’agissait. Après tout ils n’étaient pas blancs comme neige non plus, out commentaire serait par conséquent déplacé. Ils passèrent ainsi tel un courant d’air, ne laissant que dernière leurs ombres de lourds frissons désapprobateurs pour les plus sensibles. Le reste ne serait jamais su, c’était déjà oublié alors que la vie reprenait son cours entre les rots et les gémissements des femmes dans les buissons. Selen avait l’habitude de vivre dans cette décadence, aussi il lui était plus confortable de se déplacer la nuit qu’en plein jour. Leoden aussi, en tant que mercenaire devait être habitué à ce genre de spectacle, à ce qu’une fois l’astre solaire était étouffé à l’horizon, plus rien ne semblait avoir réellement d’importance.

Ils arrivèrent ainsi tranquillement jusque vers l’entrepôt gardé par des soldats armés et fatigués.

« Aye, c’est là. » Répondit Selen à la première question de Leoden alors qu’elle observait les alentours.

Une patrouille, des gardes fixes, c’était le schéma courant et ces seigneurs avaient pour habitude de croire les pirates tellement idiots que les rondes étaient quadrillées au centimètre près. Il suffisait d’observer leurs tours, à quelle fréquence ils se retournaient, quand ils arrivaient à tel point pour avoir totale connaissance des lieux et des endroits possibles où se cacher. Rien n’échapait au regard de Selen qui commençait toujours par analyser le terrain.

La pirate se baissa, secouant la tête lorsque Leoden fit remarquer qu’ils allaient devoir être bien plus discrets cette fois-ci.

« C’est ça. Si on se fait voir on aura la ville contre nous et nos tronches dessinées sur des parchemins de recherche. Ironie du sort pour un mercenaire d’avoir sa tête mise à prix tu ne trouves pas ? » Fit elle en ricanant.

Oui la situation serait clairement comique si tel était le cas. Il ne le verrait peut être pas du même œil, mais elle s’en fichait pas mal, elle ne serait pas là pour le consoler s’il venait à voir la situation s’inverser. Selen dessina un plan de l’entrepôt sur la terre meuble et fit des crois là où se trouvaient les gardes tout en lui faisant part des observations qu’elle avait pu faire concernant leurs rondes. Elle lui montra ainsi le chemin qu’ils emprunteraient ensemble, qui devait assassiner qui dans la plus grande discrétion et où placer les corps pour ne pas attirer l’attention. S’ils travaillaient en équipe tout se passerait bien mais le plan devait être respecté au millième de seconde près. Une fois certaine qu’il l’avait assimilé, Selen s’empressa de sortir de la cachette, commençant à grande foulées jusqu’à se planquer derrière une charrette de foin. Elle compta les secondes, une à une afin que leurs gestes et leurs déplacements soient suffisamment précis pour que personne ne les voie. Selen sorti sa sarbacane, envoya une fléchette soporifique dans le cou d’un garde alors que Leoden était sensé assassiner deux gardes alors que ces derniers lui seraient présentés de dos.

La pirate continua d’avancer jusqu’au prochain point où ils devaient se retrouver, plaquant son dos contre un mur et attendit le retour du mercenaire dans un silence total.




love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Dim 29 Mai 2016 - 23:29



Surrender To Me

Selen & Leoden



De son côté, le chasseur avait analysé le plan de la femme pirate pour constater qu'elle avait bien tout planifié, et c'était tant mieux. Il n'appréciait franchement pas de se voir prendre au dépourvu par un plan mal organisé ou totalement inexistant. Pour avoir tenté bon nombre d'approches durant son façonnement au métier, il était clair qu'il préférait savoir sur le bout des doigts quelles étaient les étapes qu'il avait à suivre ensuite. D'aucuns l'auraient pensé trop minutieux, à vouloir tout prévoir et contrôler, mais il avait dessein de ne pas se laisser prendre dans le jeu des autres. Il y a une théorie de bataille plutôt simple en une telle stratégie : n'attaque ton ennemi seulement si c'est en tes termes, et non les leurs.

Forcément, il est bien plus facile de se sortir d'une situation périlleuse lorsque l'on a adopté un plan détaillé, auquel l'on a soigneusement affublé toutes les échappatoires possibles lorsqu'on l'a fomenté. C'était selon ces règles que Leoden faisait ses chasses ; un homme quelque peu prévisible et qui dérogeait rarement de ses principes, mais ça lui suffisait amplement. Jusqu'à maintenant, il avait relativement bien fait son travail – quoi qu'il avait eu quelques difficultés avec Selen.

Le plan qu'elle avait proposé lui convenait parfaitement, aussi, à son décompte, il n'hésita pas à se lancer dans la gueule du loup. La nuit lui permettait d'être moins prudent et de n'avoir pas à cacher son visage. Dans la pénombre, il progressait rapidement et en silence tel un fléau de la mort. Il sortit son épée dans le tintement habituel qui lui procurait les frissons précurseurs des événements à venir. Sur le sol meuble, ses pas n'émettaient rien de plus qu'un bruit étouffé qui ne portait pas bien loin, le chasseur n'avait pas besoin de se faire plus discret que d'habitude. C'était pour ainsi dire comme dans ses gênes, de savoir parfaitement passer inaperçu.

Leoden se dirigea vers les deux premiers gardes qu'il avait pour mission d'envoyer dans l’au-delà. Au moment où il arrivait, les deux comparses étaient supposés se trouver de dos. Selen avait pris le temps de détailler leurs rondes, elle était sûre de ce qu'elle avançait : « deux gardes de dos » avait-elle dit. Le chasseur ne perdit pas son temps, il savait que tout était compté à le seconde près, qu'il n'avait pas le droit à la moindre erreur. Il marchait en silence dans la direction que la pirate lui avait indiquée.

Dans le calme nocturne, il repéra enfin les deux gardes. Ses yeux s'habituaient plutôt vite au peu de lumière que la nuit avait à offrir, où seule la lune venait jeter ses rayons sur des silhouettes difficilement dessinées. Des dos, c'était déjà ça. Leoden s'avança lentement, prenant bien soin de ne pas faire de bruit pour n'éveiller aucun soupçon. Il repéra une sorte d’échafaudage en bois contre le bâtiment qu’il longeait : les longues planches de bois donnaient juste au dessus des deux énergumènes, et il pourrait se laisser tomber sur eux pour les avoir dans une surprise encore plus grande. S'agrippant sur les épaisses tiges de métal qui soutenaient les planchers, l'homme se hissa sur le premier étage.

Il progressa quelques mètres en hauteur, usant d'équilibre pour ne point tomber des planches. Ce n'était pas vraiment un problème pour lui, il était assez agile pour se débrouiller, même s'il n'avait pas la carrure pour se mouvoir comme pouvait le faire Selen. Il finit par arriver au bout des planches, juste au dessus des deux gardes. Mais à ce moment-là, une présence étrange se fit sentir dans son dos, une présence qu'il n'avait pas du tout prévue.

Le chasseur se retourna aussitôt pour découvrir un garde qui n'était apparu nulle part sur la carte de Selen. Avaient-ils renforcé les défenses depuis la mort du commanditaire ? Ou était-ce un garde qui manquait à être à sa place ordinaire ? De toute évidence, ni Loeden ni Selen n'avaient prévu cette possibilité, et l'homme se retrouvait pris au piège, perché là haut sans pouvoir se battre sans attirer l'attention de ceux du dessous. Cet instant de réflexion lui valut de se faire surprendre, et il se reçut un bon coup d'épée qu'il eut du mal à parer, et qui le projeta à côté des planches de bois. Il arriva au sol en étouffant un grognement alors que l'air était chassé de ses poumons par le choc, mais c'était trop tard, il avait été repéré. Finalement, tout ne se passait pas si bien que prévu.








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Lun 30 Mai 2016 - 13:37




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.





Selen se précipita vers l’échafaudage, coupant une corde qui servait à remonter des planches et lui permit d’arriver plus vite sur le premier étage. Usant d’agilité et d’attention, elle arriva derrière !‘homme qui avait porté un coup à Leoden et lui enfonça une lame dans la gorge tout en étouffant son agonie en portant sa main à sa bouche. Il convulsa entre les bras de la pirate, son sang se répandit sur les gants de la pirate et elle le déposa délicatement au sol afin qu’il ne fasse pas plus de bruit.

« T’as entendu ? »Pouvait-on entendre au loin.

Selen se dépêcha de descendre, aussi agile d’un singe dans les branches et atterri au sol à côté de Leoden. Elle l’aida à se relever, le choc de la chute l’avait sans doute paralysé pour un temps puisque sa tête avait cogné le plancher. Elle le tira, voyant le halo de lumière arriver au détour d’un couloir et ils furent de nouveau invisibles lorsque la pirate cacha Leoden en se jetant à terre avec lui, dissimulé derrière des cageots en bois. Alors qu’il reprenait doucement usage de son corps, elle lui fit signe de se taire et de ne pas bouger.  La lumière provenant de leurs torches se firent grandissantes alors qu’ils vérifièrent les alentours. L’un d’eux aurait même pu les voir s’il avait baissé le regard au sol. Selen avait sa main sur sa garde, prête à bondir pour l’assassiner, le rythme cardiaque emballé mais ils s’en allèrent finalement en ne trouvant rien.

« Ca d’vait être un chat, ça grouille d’partout ces bestioles, c’pire que les rats. »

Les deux gardes s’en allèrent, laissant l’endroit silencieux et plongé dans la pénombre. Selen soupira doucement, comme si elle reprenait son souffle après une longue apnée sous l’eau. C’était pire que se retrouver dans une baie de requins, et encore, parfois ces animaux pouvaient se montrer bien plus intelligents que les humains. La pirate prit appui sur ses bras pour se redresser avant de poser les pieds par terre et se relever. Elle prêta sa main à son camarade afin qu’il se relève à son tour. Elle aurait pu le laisser là, profiter de sa faiblesse pour le laisser se faire repérer et profiter de cette diversion pour aller prendre le coffre en douce. Mais elle ne l’avait aps fait, par pur caprice et parce qu’il avait visiblement plus de valeur vivant que mort.

« Tu m’revaudras ça, j’y compte bien. »

Selen étira un sourire narquois avant de se diriger vers l’entrée du couloir où étaient partis ces hommes. Le plan pouvait reprendre là où ils l’avaient laissé. Le couloir déboucherait sur plusieurs petites salles dont quelques unes où des gardes étaient sensés dormir puis un second hangar. Elle laissa Leoden prendre les devants, tous deux évoluèrent à pas de chats dans le couloir. Ils passèrent devant un premier dortoir, comptant cinq gardes qui avaient veillé avant que les autres ne prennent le relais et qui reprendraient leur poste d’ici une heure. Baissés ils passèrent devant l’entrée sans être remarqués puis remarquèrent qu’une lumière se mouvant provenait de la seconde pièce où ils étaient sensés passer devant. Selen prit l’initiative de passer discrètement les yeux dans l’embrasure afin de voir qu’il y avait un soldat en train de se préparer pendant que les autres dormaient. Selen en reculant fit reculer Leoden et se pencha vers lui pour murmurer quelques paroles.

« Il va sortir, d’ici quelques secondes, il y en a qu’un mais j’ignore quelle direction il va prendre. Je vais aller de l’autre côté de la porte, il verra l’un de nous deux, l’autre devra faire le nécessaire pour le réduire rapidement au silence. »

Selen se déplaça en une seconde jusqu’à l’autre côté de l’encadrement de la pièce. Elle ne s’était pas fait voir par chance mais se colla contre le mur. Elle observa Leoden puis dégaina l’entement son couteau encore taché de sang. Les secondes défilaient, après ça ils devraient se retrouver dans le hangar et progresser jusqu’à sa sortie qui débouchait sur le bureau du seigneur qu’elle avait assassiné. La tension se fit plus grande, la jeune femme entendit les pas du soldat s’avançant vers l’extérieur munie de sa lampe. Il sorti et se tourna sur la droite, voyant alors Selen qui écarquilla les yeux.

« Que ...? »





love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 501
♦ RÉPUTATION : 3120
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Surrender to me Lun 30 Mai 2016 - 22:51



Surrender To Me

Selen & Leoden



« Je t'ai déjà laissé en vie une première fois, ça compte, ça, non ? » lâcha l'homme en se relevant pour suivre la femme pirate dans le couloir où elle le menait. L'incident n'avait visiblement pas perturbé leur plan, et heureusement qu'elle était intervenue, sinon, ce petit manque d'attention aurait pu mettre en péril toute leur mission de dérober les richesses du commanditaire qu'ils avaient tué, et ce, avant de se faire prendre de court par une sécurité doublée.

Selen guida le chasseur dans le couloir, s'arrêtant juste à côté de l'encadrement d'une porte. Jetant un coup d’œil à l'intérieur, elle put faire un état des lieux et faire part de ses commandes à Leoden. Elle lui glissa discrètement à l'oreille ce qu'elle prévoyait ; l'homme n'aimait pas beaucoup la laisser diriger l'opération mais il semblait bien plus judicieux que ce soit elle qui mène la barque. Après tout, elle connaissait déjà l'endroit, le placement des gardes.. Et elle avait une approche que le chasseur partageait ; simple, discrète mais surtout, efficace.

Il la suivi du regard alors qu'elle passait en une pirouette agile de l'autre côté de l'encadrement en bois ; elle était agile et silencieuse, le genre de coéquipier rêvé pour faire des missions d'infiltration pour se faire une petite fortune aux dépens des bourgeois qui n'avaient cure de leur existence. Ces pensées dessinèrent un sourire sur son visage pâle, si la pirate ne lui faisait pas faux bond, il considérerait peut-être de remettre cela avec elle. Comme une sorte de second rencart si le premier se passait bien jusqu'à la fin.

Ils attendirent quelques secondes, dague à la main, tapis dans l'ombre contre les murs pour ne pas se faire remarquer. Lorsque le garde finit enfin par sortir, il tourna sur sa droite, trouvant Selen face à lui. Leoden ne lui laissa pas une seconde de répit et se jeta sur lui. Il l'attrapa en plaçant sa main sur sa bouche pour éviter un cri intempestif, et enfonça sa lame dans la jugulaire du garde, qui ne mit pas longtemps avant de suffoquer et de se ramollir dans les bras du chasseur. Ce dernier le laissa tomber à terre comme un vulgaire sac de pommes de terre. Il n'en avait pas grand chose à faire de se montrer doux avec les morts. Après tout, ils étaient justement.. Morts.

« Viens, on ne traîne pas » se contenta-il de dire, doublant Selen dans le couloir alors qu'il essuyait sa dague sur le tissu déjà souillé de sa chemise. Il allait falloir qu'il en rachète, encore une.. Mais avec la fortune qu'il allait se dégoter incessamment sous peu, ce n'était pas une préoccupation majeure et elle serait vite réglée. Le chasseur n'était pas un homme très dépensier, il donnait le moins possible lorsqu'il le pouvait, mais ce n'était pas par avarice. Simplement par besoin d'assurer ses arrières, tant son métier était subjectif.

Il déboucha au bout du couloir, dans le hangar que la femme pirate lui avait indiqué lorsqu'ils avaient convenu du plan. Un regard balayant l'endroit lui permit de repérer les quelques gardes restants. Ils n'étaient pas tant nombreux à l'intérieur, puisque c'étaient davantage les abords du hangar qu'il fallait surveiller. Leoden savait exactement où était chaque individu grâce au plan de Selen, mais il prit un soin particulier de vérifier une seconde fois les alentours pour éviter de se faire surprendre comme il avait pu l'être plus tôt.

S'élançant à travers l'espace ouvert du hangar, il se dissimulait derrière les cagots pour se rapprocher du premier garde qu'il descendit d'un mouvement rapide. Le second ne fit pas long feu non plus, et il laissa la femme pirate se charger des deux autres qui étaient de son côté.

« Voilà, il semblerait que tout ça soit à nous, ma belle ! »








made by roller coaster

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Surrender to me Mar 31 Mai 2016 - 11:59




Surrender to me

For the way I condescend and never lend a hand. My arrogance is making this head buried in the sand. For the souls I forsake, I'm going to hell.






Une fois dans le grand hangar, Selen et Leoden se séparèrent pour venir à bout des deux hommes restant. La jeune femme escalada les cageots de marchandise, évolua rapidement et retomba lourdement sur le sol en veillant à planter ses deux sabres dans chacun d’entre eux alors qu’ils étaient tranquillement en train de discuter. Elle se redressa alors, observant les cadavres avec un fin sourire tout en s’essuyant le front avec son avant bras. Elle vit Leoden al rejoindre, qui avait visiblement été plus rapide qu’elle pour venir à bout des deux hommes dont il avait dû s’occuper.

« Aye, à nous ! »

Selen se dirigea vers le nouveau couloir qui donnait sur le bureau, elle crocheta la serrure avec facilité et s’empressa de pousser le bureau, réclamant de l’aide à Leoden pour ce faire. La pirate usa de la fine lame de son sabre après s’être mise à genoux pour la glisser sous une planche du sol et la décolla d’un coup sec. Elle décolla une nouvelle planche puis une troisième et ainsi de suite jusqu’à découvrir un gros coffre. A l’aide de Leoden alors qu’ils le prenaient d’une poignée chacun, ils le hissèrent et la pirate s’empressa d’insérer la clef. Lorsque le clic du verrou retenti, elle ouvrit le coffre. L’or était dans deux gros sacs de farine, ils n’avaient pas pris le temps de le déverser en ayant dû le transposer en urgence ce qui était bien entendu pas mal utile. En plus de ce qu’ils avaient récoltés, cela leur promettait une belle fortune. Selen bien entendu n’allait pas le garder pour elle, la totalité reviendrait à Aaren et l’entretient du navire. Elle omettrait bien sûr de dire qu’il ne s’agissait que de la moitié au risque de se faire tuer par le capitaine. Selen ouvrit les sacs pour vérifier qu’il s’agissait bien d’or et une fois certaine elle referma le sac qui lui appartenait.

La pirate se redressa et fit face à Leoden

« Et bien on peut dire que c’était une journée fructueuse… »

Elle fit passer le sac par-dessus son épaule et tous deux sortirent par le même endroit qu’ils étaient entrés afin d’éviter de croiser d’autres gardes alors qu’ils étaient bien chargés. Ils marchèrent tranquillement dans les couloirs puis une fois sortis, la pirate ressenti cette agréable impression de libération.

Alors elle s’empressa de poser le sac et faire quelques pas de recul afin de fouiller dans sa besace à la recherche d’un morceau de viande. Elle se mit à le brandir en l’air tout en sifflant, appelant quelque chose. Quelques secondes plus tard un hibou grand-duc vint se poser sur son bras ganté, il dévora goulument le morceau de viande et replia ses ailes. L’oiseau était majestueux et apprivoisé, une grande envergure d’un mètre quatre-vingt sept, les yeux orangés et perçants, Selen en possédait quelques rapaces afin de faire correspondance avec le navire quand elle était sur terre mais aussi pour chasser. Elle avait dû user de patience pour que celui-ci l’accepte et désormais il y avait entre eux une grande complicité, si bien qu’il se laissait tranquillement caresser par la pirate qui ne pouvait lui refuser un nouveau morceau de viande. Il avait l’habitude de la suivre plus ou moins de près, quoi qu’il en soit il ne restait jamais loin d’elle. Selen était particulièrement attachée à lui, parce que c’était le seul qui restait avec elle-même en mer. Les autres se baladaient librement mais elle savait toujours où les retrouver. Le hibou observa Leoden d’un air curieux

« Il s’appelle Halvard »Fit-elle simplement à l’attention de Leoden.

Elle lui donna une pièce d’or qui était un signe distinctif entre Aaren et elle pour dire qu’elle avait du butin et besoin que l’on vienne le chercher. Le hibou s’envola en direction du navire qui mouillait un peu plus loin dans la baie, le temps que l’information arrive et qu’il fasse envoyer une chaloupe et que celle-ci arrive, il y en avait bien pour une bonne demi-heure.

Ceci fait la pirate se tourna vers Leoden avec un fin sourire.

« Ce fut intéressant de faire affaire avec toi pirate ! »

Elle lui tendit la main dans un geste plus ou moins amical, surtout en signe d’accord de leur bonne entente lorsqu’il s’agissait de faire du profit.

« Si un jour tu t’emmerdes et que tu te sens de bosser sous mes ordres, t’auras d’la place sur mon navire à condition que t’aies l’estomac bien accroché. »





love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Surrender to me

Revenir en haut Aller en bas
Surrender to me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» TNA : No Surrender 2010
» No Surrender 30 Septembre 2012 (Carte)
» No Surrender 30 Septembre 2012 (Résultats)
» [No Surrender] La riqueza de mi gloria!!!
» [No Surrender] Alberto y los otros...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Gondor-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.