AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Chandalen • May my blade be true this day

Partagez | 
 

 Chandalen • May my blade be true this day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 565
♦ RÉPUTATION : 2798
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 15:45




“ Chandalen ”
May my blade be true this day
NOM&PRÉNOM ▬ Chandalen, un prénom qui signifie « grand guerrier » dans un dialecte nordique, prononcé [tʃandalɛn] SURNOM ▬ Son prénom quelque peu exotique lui donne droit à quelques surnoms gentiment moqueurs, auxquels il ne porte pas vraiment attention ÂGE ▬ 25 ans, et toutes ses dents PATRIE, RACE ▬ Sa mère est une gondorienne, celui qu'il croit être son père vient d'Arnor où il a côtoyé les Lossoth, au nord-ouest de la Terre du Milieu. Il est donc probablement Homme d'Arnor, mais prête allégeance au village dans lequel il s'est établi, quelque part en Rohan LIEU DE NAISSANCE ▬ Il est né quelque part au Nord RANG SOCIAL ▬ Pendant un temps nomade, riche seulement de sa culture. Il a désormais ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt PROFESSION ▬ Commandant de la garde de son village SITUATION AMOUREUSE ▬ Il a été marié avec une femme rohirrim dont il fut un temps amoureux, et qui pourtant, a bien déçu ses attentes. Son cœur est libre pour qui saura l'atteindre !

➴ Tout sur toi baby !

VOTRE PHYSIONOMIE ▬ L'homme qui se tient présentement devant vous semble avoir fière allure. L'allure d'un guerrier, sans aucun doute. Il a les épaules larges et le dos bien droit, portant le poids des batailles qu'il a menées et dont il s'est manifestement sorti. Si la route vers le Rohan a forgé son caractère, c'est de façon certaine son entraînement et son métier qui ont forgé son corps. Chandalen est un homme plutôt grand, taillant dans le mètre quatre vingt ; sa silhouette élancée et finement musclée est le résultat de ses longues années d’entraînement. C'est un homme habile, et cela se ressent lorsqu'il manie son épée avec une certaine précision. Son dos est marqué par un large tatouage à l'épaule droite, encré à jamais dans sa peau. Cette dernière est parfois parsemée de grains de beauté, mais présente les stigmates évidentes d'un homme qui a fait son travail. Ses mains, formées par le temps, usées par le travail, semblent à première vue rugueuses ; pourtant, la délicatesse de ses gestes vient aisément y palier, apportant ce qu'il faut pour faire de lui un homme plus doux. Les traits anguleux de son visage commencent seulement à prendre sur eux un aspect mature, plissant légèrement le coin de ses yeux lorsqu'il étire un sourire de ses lèvres carminées. Il faut dire que c'est homme qui a vu beaucoup de choses pour seulement vingt cinq années de vie. Autour de ce visage perlent de longues mèches brunes, légèrement ondulées, qu'il remonte souvent en un demi chignon. Ses yeux d'un bleu pâle contrastent avec sa peau à peine colorée ; un regard pénétrant sur un minois gorgé du froid de sa jeunesse. Cependant, sa tempe droite et sa joue gauche sont profondément marquées par les batailles qu'il a vécu, donnant à ce tableau un air beaucoup moins enfantin. Mais il y a quelque chose de troublant, dans ce visage ; l'on ne saura vous dire si c'est son courage ou seulement sa gentillesse ; pourtant, les gens tendent à l’accueillir à bras ouverts, heureux de combattre à ses côtés.

VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Chandalen porte souvent des vêtements simples, sans fioritures et plutôt pratiques pour ce qu'il a à faire. Il privilégie les matières solides comme le lin pour ses chemises, par exemple. Il porte des couleurs relativement simples, pas de choses criardes, il reste dans les tons proches de ce que l'on peut trouver dans la nature. Il porte souvent un plastron en cuir épais pour se protéger et y accrocher ses armes, sous lequel il passe une fourrure qui permet de lui tenir chaud, dans un climat loin de celui dont il a eu l'habitude en étant petit. C'est un homme qui porte rarement de grandes capes qu'il trouve encombrantes, sauf lors des occasions qui méritent qu'il se donne sous son plus beau jour.

VOS PARTICULARITÉS ▬ Son visage est marqué par deux cicatrices : l'une sur sa tempe droite, l'autre sur sa joue gauche, mais il possède également un large tatouage sur une épaule. Il a un léger accent quand il parle, du au fait qu'il parlait une autre langue du Nord avant d'apprendre le westron, qui a laissé quelques traces dans sa prononciation.

VOTRE CARACTÈRE ▬ Chandalen est quelqu'un qui aime les situations explosives, incroyables ou inattendues ; elles réveillent une multitude d'émotions en lui qui le font vibrer, le danger lui donne l'impression que son destin lui appartient. Il est têtu mais déterminé ; un guerrier qui peut déplacer des montagnes par sa volonté. C'est un homme ambitieux, avide d'aventures : il est curieux de découvrir de nouvelles choses, de voir, de savoir et puis d'apprendre. Sa soif de nouveautés le pousse à se montrer intrépide, ce n'est pourtant pas un défaut : il connaît ses limites en ces termes-là. Il est dévoué pour son peuple : il respecte ses engagements et a un sens de l'honneur développé. Chandalen sait écouter, encourager et réconforter les autres ; une épaule sur laquelle vous pouvez compter en cas de pépin. Il sait considérer la valeur concrète des choses. A delà de ça, c'est un homme persévérant qui va au bout des objectifs qu'il se fixe. Il sait prendre avantage du moment présent pour vivre la vie pleinement, pourtant il peut se montrer assez difficile à vivre dans certains moments, principalement à cause de son comportement autodestructeur. Il est plutôt fier et arrogant, à l’ego fragile : il aime montrer de quoi il est capable, qu'il est meilleur que les autres. Il se montre souvent entêté et impulsif, même s'il a peur d'avoir tord ou de paraître stupide. Il ne montre pas toujours ses émotions même si cela lui arrive, mais il est continuellement atteint par ce que les autres pensent de lui. C'est aussi un homme jaloux, particulièrement de son frère qui sait trouver les bonnes grâces de son père alors que lui n'y est jamais arrivé. Ce caractère plutôt versatile – le jour bruyant et amusant, la nuit solitaire et renfermé – est à l'image du personnage que vous avez sous les yeux. Pour finir sur un ton de légèreté, nous diront que Chandalen reste un grand bavard, encore plus lorsqu'il a bu un peu : il aime plaisanter, se détendre en compagnie de ses amis.

CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Il apprécie les soirées à la taverne avec ses compagnons d'armes, la joie et la bonne humeur, les blagues nulles de ses amis et la bonne musique qui règne dans ce genre d'endroits. Pourtant, son caractère versatile le pousse également à aimer le silence, le calme qu'il peut trouver lorsqu'il est seul dans la nature. Il aime son métier de garde, défendre son peuple est sa grande fierté. Au delà de ça, il apprécie les choses simples de la vie tant qu'il ne vibre pas au rythme palpitant des aventures : celles-là, il les attend avec impatience, avide de rêves, d'aventures, et d'espace.

VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Bon vivant, c'est le moins que l'on puisse dire : Chandalen aime faire la fête, comme tout homme quasiment. Manger, cela dépend du plat, mais il s'empiffrera volontiers si le goût de la nourriture lui plaît. Quant à l'alcool, qu'il coule à flots : entre hydromel et bière, on a le choix, et chacun sait trouver ses bonnes grâces auprès de l'homme, surtout lors des soirées passées à la taverne quand il n'a pas le tour de garde de nuit.

AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Chandalen n'a pas de réel intérêt en dehors de son métier : le maniement d'armes est sa passion – quoi qu'un peu forcée – et il est habile épéiste.

AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Gagner l'estime et le respect des autres en prouvant sa valeur ? Pour la plupart, c'est déjà fait, pour le reste, ça sera plus difficile.. Disons qu'aujourd'hui il essaye de recoller les morceaux et d'aller de l'avant pour prendre du recul sur le tournant que la vie lui a fait prendre. Trouver un nouveau chemin peut-être ?

CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ Chandalen déteste la soupe, allez savoir pourquoi – sans doute un mauvais souvenir de son enfance, où bien souvent elle était oubliée sur le feu et goûtait le brûlé. Il n'aime pas beaucoup qu'on le sous estime ou qu'on lui manque de respect, c'est un homme très fier, à l'égo fragile : parlez-lui de travers et vous ne ferez pas long feu..

PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Chandalen est un homme qui sait se débrouiller : il sait improviser lorsqu'il n'y a pas de solution évidente, et par respect ne se servira pas des autres, faisant de lui un homme honorable et respectable.

SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Il peut compter sur lui même, parfois sur ses frères d'armes, mais surtout sur sa mère, qui a toujours su l'épauler dans les moments difficiles.

COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Le danger, c'est tout à fait la 'tasse de thé' de Chandalen. Il est né pour ça, s'est entraîné pour ça : le risque n'a pas de secrets pour lui, il est prêt à braver les dangers pour accomplir sa mission et défendre son peuple. C'est là sa raison d'être et son but, il est donc prêt à répliquer, mais pas en tout hasard.

UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Sa mère lui a révélé que celui qu'il croyait être son père n'était en réalité que celui qui en endossait le rôle, mais que son vrai paternel avait depuis longtemps levé les voiles ; mais ça, personne d'autre ne le sait.

QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Le regard pesant de son père – même après tant d'années – continue de lui faire honte et surtout de lui faire du mal. En dehors de cela, il est embarrassé par le comportement de celle qui est sensée être sa femme.

QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron.

QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Il a peur d'avoir tord ou de paraître stupide, de mourir seul sans être entouré par des personnes qui l'aiment, ou encore et surtout de ne jamais prouver assez sa valeur.




VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ Les temps se sont assombris en terre du milieu. Les nuages sont visibles de très loin, et les rumeurs des araignées attaquant la forêt commencent à se répandre. Les orcs se déplacent comme ils le veulent et tuent sur leur passage, les trolls quittent leur montagnes. Chandalen, du fond de son village, en a quand même entendu parler. Pour le moment, il n'est pas encore victime de ses bêtes assoiffées de sang et menant des pillages sans merci. Il se sent bien sûr concerné puisqu'il est commandant de la garde de son village ; il doit protéger son peuple, c'est son devoir. Il se prépare à avoir à affronter ce genre d'horrible bestioles, pour qui il n'aura aucune sympathie, c'est à n'en pas douter.

➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ Kahlan
ÂGE ▬ 19 belles patates !
PASSIONS ▬ Manger. Dormir. RP. Ah, les virgules aussi. Elles sont en surpopulation quand j'écris Facepalm
FILMS & SÉRIES ▬ Films : LOTR, Le Hobbit, Australia, Pearl Harbor, V for Vendetta..
Séries : Game of Thrones, Agent Carter, Arrow, The Walking Dead, Vikings, The Last Kingdom.. 
PRÉSENCE ▬ Parait qu'il peut m'arriver de faire autre chose, parfois.. Wtf
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ C'est tout pourri
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ En tapis volant  SuperHéro
TON AVATAR ▬ Remplir aussi le code :
Code:
[b]x [/b][i]Chandalen[/i] → Alexander Dreymon
REGLEMENT▬
Spoiler:
 

UN TRUC EN + ▬ Dans une autre vie, j'étais reporter de l'enfer avec ma copine Grillade pour PIMP MY TDM Colgate

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 565
♦ RÉPUTATION : 2798
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 15:46




“ WARRIOR'S FATE ”
Two words to describe us : Pride and Purpose



   
   
The Breath Of Life

Du plus loin qu'il se souvienne, Chandalen avait toujours connu cette vie de nomade au confort précaire. Son enfance était bercée par les chants de ses parents sans des langues nordiques qu'il commençait seulement à maîtriser, mais dont il affectionnait particulièrement les sonorités. Il était un petit garçon fier de porter un tel nom, pour ce qu'il signifiait « grand guerrier » ; un avenir certainement déjà tout tracé pour lui, nommé avant même de n'avoir pu prendre son premier souffle sur Arda.

Il savait son existence précaire, assujettie aux dures lois de la nature avec qui il était forcé de vivre en harmonie. Il savait le gré des saisons, rythmées par l'air froid du Nord de la Terre du Milieu, non loin des premiers paysages naissants du désert glacé. Il ne se souvenait pas avoir déjà été plus loin que les premiers grains de sable, pourtant ses parents lui avaient conté bien des récits où eux avaient bravé cet erg si terrible. Sentant les sablons frais sous ses pieds nus, il avait souvent rêvé de parcourir lui aussi ces étendues désertiques, pour finalement s'émerveiller devant une oasis où foisonnaient les plantes les plus luxuriantes qu'il ait pu imaginer. Le petit garçon qu'il était à cette époque était bien loin de s'imaginer la dure vie que son père avait mené depuis son départ des terres de Fordowaith pour rejoindre le sud de l'Arnor ; non, cette existence qu'il avait menée, bravant les dangers et la froideur étouffante du désert n'était souhaitable à personne. Alors qu'il avait rejoint le chemin de l'Arnor pour descendre vers le Gondor, il avait rencontré Erilyn, une jolie gondorienne aux cheveux blonds comme les blés qui vivait là depuis longtemps, dont il avait fait sa femme.

Les circonstances de leur mariage, qui semblait à priori être fruit de leur consentement mutuel, cachaient cependant quelques étrangetés qui avaient en bonne partie contribué à accélérer l’arrangement. Autant dire qu'une femme n'ayant pas de mari et dont le ventre s'arrondit petit à petit n'aurait pas fait long feu dans les bons esprits des gens. Trouvant un accord à deux, ils avaient forcé plus ou moins la main du destin, tombant dans les bras l'un de l'autre. Angbor, qui était un guerrier accompli – lui aussi nommé pour le sang qu'il n'avait pas encore fait couler –, n'était pas un mauvais parti. Il avait des mœurs différentes des gens qu'il côtoyait, mais avait une petite fortune qui lui permettait de se faire respecter. Vivant comme un semi-nomade, il voyageait à la frontière de l'Arnor, en attendant de pouvoir ouvrir une porte vers le sud.

Était venu s'ajouter à leurs bagages le petit Chandalen, dont le bleu de ses yeux rappelait inlassablement ceux de sa mère. D'aucuns auraient dit qu'il lui ressemblait fortement, il avait en revanche moins de traits communs avec le faciès de son paternel, plus sévère, au regard sombre côté de tempes déjà grisées par le soleil alors qu'il était pourtant jeune. Ce père était pour le petit bout un modèle ; une légende qu'il se contentait de suivre du mieux qu'il pouvait, marchant à sa suite, dans des pas bien trop grands pour lui. Il fut en quelque sorte forcé par la dure vie que menaient ses parents de grandir un peu trop rapidement, alors que les autres enfants de son âge découvraient les plaisirs ludiques de ne point porter le fardeau de la vie adulte.

   
   
Wolfborn

Angbor était un guerrier aguerri, formé par ceux de son peuple avant qu'il ne décide de quitter ces terres pour un climat plus clément. Il avait une façon de se battre plutôt particulière, mais dont les gestes étaient ancrés dans sa culture. Il avait décidé de transmettre ce savoir à son fils, qui dès qu'il sût tenir quelque chose en ses mains, fût initié aux arts de manier l'épée. Angbor comptait beaucoup sur ce petit être pour assurer la relève et guider son groupe lorsque lui se ferait trop vieux. Il plaçait beaucoup d'espoir sur les épaules d'un petit garçon, à peine assez fort pour soulever les lames qu'on lui mettait entre les mains.

Chandalen voulait bien entendu honorer son père ; lui donner une raison de poser un regard emprunt de fierté sur un fils qui dépassait ses attentes. Pourtant, il avait l'impression qu'il subsistait toujours un défaut, que jamais il ne touchait du bout des doigts la perfection aux yeux de son père. Ce regard désapprobateur était difficile à soutenir pour l'enfant, qui donnait le meilleur de ce qu'il pouvait pour enfin voir un éclat briller dans les prunelles de son père.

Lorsqu'il n'était pas en train de s'exercer avec ce dernier, Chandalen restait avec les autres enfants du groupe pour aider les mères qui préparaient la nourriture ou chantaient toutes ensemble. Il prenait part aux activités, parfois pour s'éloigner de l'autorité de son père qui lui pesait. Dans les mélodies qu'il connaissait par cœur, lui et les autres contaient des histoires de dieux qu'ils n'avaient jamais vus, et dont pourtant l'existence leur paraissait indubitable. Erilyn, sa mère, lui avait inculqué la connaissance qu'elle avait sur ces divinités, pourquoi et quand il était bon de les prier. L'enfant savait cette façon de penser intrinsèque au mélange de culture dont il était le fruit, et pourtant, il se sentait souvent tiré entre deux mondes, dont les croyances et les façons de faire n'étaient pas toujours semblables.

**

« Regarde maman, ce que j'ai trouvé ! » et le petit tendit sous les yeux d'Erilyn, un minuscule louveteau tout gris. « Il semble abandonné. Est-ce que je peux le garder ? Tu crois que père sera d'accord ? » la mère hocha vaguement de la tête, sans pour autant donner sa réponse. Convaincre cet homme qui était son mari n'était jamais chose aisée, mais peut-être que si elle forçait un peu les choses, elle pourrait laisser le petit animal aux côtés de son fils. Elle s'était toujours montrée aimante et protectrice envers son enfant, parfois trop, mais elle préférait le chérir dans leur vie sans confort que de lui rappeler encore une fois que leur existence restait précaire.

« Il est temps qu'il grandisse, ce n'est pas en jouant avec un animal que cela va arriver ! Ton fils n'est pas une femmelette, c'est un guerrier ! » avait lancé le père, parlant comme si Chandalen ne pouvait pas l'entendre. Pourtant il était là, à demi caché derrière les jambes de sa mère qui tentait de raisonner Angbor. Le petit fixait son père avec des yeux emplis d'incompréhension. Il n'avait toujours pas saisi pourquoi il méritait toujours ces désapprobations, ces réprimandes alors qu'il ne faisait rien de mal.

« Ce n'est encore qu'un enfant, Angbor. Il n'a même pas dix ans, il faut que tu finisses par t'en rendre compte ! » sur ces mots, le père avait quitté la tente, laissant sa femme derrière lui sans plus qu'un mouvement de tête vers elle. Erilyn recueillit son fils dans ses bras, gommant de ses joues une petite larme qui était venue s'y glisser.

« Garde-le, mais tu devras l'éduquer » souffla-t-elle en désignant le petit chiot qu'il tenait encore en ses bras. « Et ne t'inquiète pas pour les sautes d'humeur de ton père, ça va passer. » au fond de lui, Chandalen avait le mauvais pressentiment que ce ne serait jamais le cas, que son père conserverait ce comportement envers lui pendant encore bien longtemps. Et il était bien loin d'imaginer ce qui l'attendait.

   
   
Across The Sea




Le petit garçon avait bien grandit, fougueux et sauvage à l'image de son petit compagnon à quatre pattes qui le suivait partout. C'était sous la bienveillance de sa mère, qui lui avait d'ailleurs donné un frère, qu'il évoluait dans le groupe de nomades dirigé par son père. Il était bien intégré auprès des autres enfants avec qui il passait beaucoup de son temps. Eux aussi étaient formés par Angbor, bien qu'ils ne sentent pas autant le poids du regard rabaissant de cet homme comme il se posait sur son premier fils.

Les nomades avaient réussi à force de voyages progressifs à se rendre jusqu'au golf de Lhûn, qui leur permettait de continuer comme leur plan l'avait prévu. Guidés par Angbor, dont les choix avaient largement permis à son groupe de prospérer au dessus de leurs espérances, ils continuaient leur chemin en direction du sud. Le chef les avait mené jusqu'à ces côtes bordées par la mer ; c'était un grand moment pour la plupart, dont jamais les yeux ne s'étaient posés sur la grande étendue bleue.

Le petit frère de Chandalen, quant à lui, attirait bien facilement les bonnes grâces de son père. De toute évidence, il avait aussi les traits plus prononcés, plus exotiques que son aîné ; à n'en pas douter le fils de Angbor, et il savait en profiter. Son père lui passait énormément de choses que Chandalen n'aurait osé faire ; il avait le droit d'aller et venir comme il l'entendait, ne prenait jamais un regard méchant sur lui. Ce comportement quelque peu injuste à l'égard du premier né avait fait naître une certaine jalousie dans son cœur, mais il essayait de l'oublier, de continuer sans se soucier des dires de son père, comme sa mère avait pu lui dire.

Le voyage avait été prévu depuis plusieurs années, et enfin le jour était venu pour le groupe de quitter les terres glacées du nord pour descendre vers le sud. Il avait été décidé qu'ils emprunteraient le chemin maritime pour se rendre vers le Gondor puis le Rohan en évitant de passer à travers les montagnes : ils seraient capables de longer la rive rapidement et sans grand danger dans de petites embarcations, qui leur permettraient d'arriver sur leur terre d'adoption en remontant simplement un fleuve.

Ce chemin n'était pas de tout repos, formant les enfants aux exigences de la vie ; le périple n'avait épargné personne, laissant les plus faibles entre les mains des dieux, et les plus forts, sur leur petite barque fragile. Il n'y avait que peu de tempêtes – pendant lesquelles ils se réfugiaient sur la terre ferme –, et heureusement, le trajet avait été relativement calme par rapport aux pertes que Angbor avait prévues. Ils finirent par mettre définitivement pied sur leur nouvel horizon au bout de longues semaines, découvrant un climat bien plus propice pour eux que ce qu'ils avaient connu au Nord.

   
   
Out Of The Wild

Le temps était passé, et le groupe avait fini par trouver son chemin jusqu'au cœur du Rohan, au milieu des chevaux et de l'air calme et tiède de cette région de la Terre du Milieu. L'hospitalité leur avait été offerte pour quelques jours par un village fortifié, aux abords duquel ils avaient pu établir un petit campement provisoire. Ils n'avaient de base prévu de rester que deux semaines avant de continuer leur route, pour permettre aux chevaux de se reposer, réparer l'équipement dont ils avaient besoin, et de surcroît, permettre une pause pour l'une des femmes qui était enceinte.

Il avait été passé un accord avec le chef du village, qui avait autorisé les nomades à camper s'ils ne venaient pas envahir la place centrale avec leurs tentes. Seulement, à l'extérieur, les nomades étaient aussi la première proie des brigands qui passaient piller les villes. C'est ce qui avait fini par arriver au bout de quelques jours : un groupe de bandits avait rappliqué, mettant à sac les abords de la ville, défendue seulement par les marchands et les nomades, qui faisaient de leur mieux pour ne pas que les malfaiteurs passent les portes de la cité. Particulièrement habiles au maniement d'armes, le groupe d'Angbor avait réussi à prévaloir sur les autres, empêchant les brigands de rentrer dans les rues emplies d'une foule d'habitants sans défense. Cet acte de bravoure avait valu au groupe d'Angbor de se voir toléré, accepté et même reconnu au sein de la communauté. Le chef du village leur avait permis de trouver demeure entre les remparts plutôt que devant, intégrant ce groupe à sa propre population. Il s'était fortement lié d'amitié avec Angbor, lui proposant une place intéressante dans la garde de la ville, ayant remarqué qu'il avait tout à fait l'étoffe d'un bon soldat.

Le père de Chandalen s'était fait, au fil des années et des défenses qu'il avait organisées, une place importante au sein du village et auprès de son chef. Il entraînait les plus jeunes à son art, formant les soldats de la garde avec la confiance totale des villageois, qu'il avait gagnée au fur et à mesure qu'il se prouvait aux autres, et montrait la valeur de sa famille. Chandalen avait lui aussi gagné ce respect grâce à son père ; une admiration durement méritée et à ne pas trahir, mais qui valait d'être bien au chaud le soir au près du feu, plutôt qu'au milieu de nulle part.

**

Chandalen commençait à bien grandir, se faisant lui aussi sa place au sein des soldats alors qu'il était encore très jeune. A l'image de son père, il voulait se montrer fort et digne, aussi, il s'entraînait dur pour pouvoir être à la hauteur. Ses camarades étaient un peu plus âgés que lui, pourtant cela ne l'empêchait pas de se mesurer à eux et de donner le maximum de lui même pour arriver à leur niveau. Le jeune homme était habile épéiste ; il avait appris à porter des coups précis, stratégiques et surtout utiles pour désarmer et mettre à terre son adversaire : il savait montrer sa force aux yeux de ses maîtres, lui valant de bonnes remarques.

Cet entraînement n'était pas de tout repos, laissant ses marques ça et là, ponctué par de petites batailles contre des brigands auxquelles Chandalen avait participé. Il n'hésitait pas à se montrer utile, toujours à prêter main forte lorsque ses capacités étaient demandées. Lui et ses camarades n'avaient pas peur de la douleur – elle leur était fort fréquente et ils ne la craignaient plus : c'était une façon pour leur corps de leur dire qu'ils étaient au delà de leurs limites – ce qui était exactement là où ils étaient supposés être.

Ces petites aventures avaient valu au jeune homme que son visage soit marqué par les vestiges de ses batailles – une preuve s'il en est de son courage et de sa valeur. Bien sûr, il y avait toujours son frère pour se moquer, gentiment parfois mais c'était rare, le reste du temps, seulement pour le rabaisser. Le jeune guerrier n'avait de cesse de vouloir rendre son père fier de lui, de l'impressionner.. Mais il ne récoltait que la même attitude méprisante, ce qui avait tarri peu à peu ce sentiment. Angbor avait demandé plusieurs fois à son fils aîné de trouver une épouse, puisqu'il se devait de fonder à son tour une famille et s'il avait besoin d'un héritier, autant s'y mettre le plus tôt possible. Mais Chandalen n'était pas très enjoué à l'idée de se lier à une femme pour laquelle il n'aurait rien d'autre qu'un intérêt personnel ; non, il avait décidé qu'il ne céderait pas aux caprices de son père cette fois-ci, ce mariage serait le sien, pas celui de l'homme qui le commandait. Il avait dessein de choisir lui même son épouse lorsqu'il le voudrait.

**

« Tu ne veux pas suivre ce que je te dis ? » questionna le père, sur un ton sévère alors qu'il regardait son fils de haut. Le jeune homme était déjà grand bien qu'il n'ait pas fini sa croissance, mais il ne faisait pas encore le poids contre celui qu'il avait en face de lui. « Tu désobéis à ton père, tu jettes la honte sur notre famille alors que nous avons tout à prouver ici. Pour qui te prends-tu, hein ? »

« Angbor, ça suffit, laisse-le tranquille s'il te plaît.. » tenta d'intervenir la mère de Chandalen, pour calmer la tension avant que les choses ne prennent un mauvais tournant.

« Toi, reste en dehors de ça, pour une fois. » Il repoussa Erilyn du bras, sans prendre garde d'être doux ; il avait juste dans les yeux l'énervement que son fils avait provoqué parce qu'il n'avait pas suivi ses directives concernant l'épouse qu'il se devait de prendre. « Tu as un devoir à respecter ici. Ce n'est pas le moment de n'en faire qu'à ta tête, on va voir si ça t'amuse toujours autant si j'en fais de même. »

Chandalen regarda son père sortir de la maison, ne décollant son regard de lui que lorsqu'il eut passé la porte. Mais les jappements et les couinements de son loup le firent détaller aussitôt, passant à son tour l'entrée dans un fracas bruyant. « Non, tu n'as pas le droit de faire ça ! »

« Peut-être que tu apprendras à écouter ! » Angbor tenait le loup par la peau du coup, la pauvre bête avait du blanc dans les yeux, la terreur évidente d'un animal pris au piège par ceux à qui il faisait confiance. Chandalen portait sur son visage la même expression paniquée alors qu'il était incapable de faire quoi que ce soit. Ses prunelles plongées dans celles du loup, comme pour lui dire 'ne t'en fais pas, tout va bien', il fixa longuement son ami.. Pour voir finalement la main de son père enfoncer une dague dans la gorge de l'animal.

« Tu n'es qu'un monstre.. » lui hurla Erilyn, mais son fils, lui, ne bougeait pas. Ses yeux toujours rivés sur le loup, il ne disait mot, alors que son âme était en train de se briser en mille morceaux. Il détestait d'autant plus son père pour ce qu'il venait de faire – un acte que le jeune homme se jurait de ne jamais lui pardonner.

   
   
Afire Love

Entouré de ses frères d'arme, Chandalen délaçait ses machettes en cuir, le sourire aux lèvres. La journée avait été longue mais son entraînement portait ses fruits. En dehors du regard dédaigneux que son père continuait de lui lancer jour après jour, il savait qu'il avait fait des progrès, qu'il maîtrisait de mieux en mieux sa lame : il était capable de désarmer les autres bien plus facilement qu'eux, aussi rapide et aussi fort que le vent. Il entendait tous ses amis discuter, l'invitant à se joindre à eux en le charriant.

« Ben alors, tes beaux yeux ne plaisent à personne que tu n'es toujours pas marié ? » le jeune homme étouffa un rire, se gardant de laisser rosir ses joues. Nombre de ses camarades avaient déjà une femme, mais ils étaient aussi plus âgés que lui de quelques années. Cependant ils avaient raison, Chandalen devait à son tour se trouver une épouse et fonder une famille, il en avait l'âge et son père le lui demandait depuis un moment maintenant.

« Il y a bien cette fi-.. Cette femme.. » commença-t-il, attirant soudainement l'attention de tous ceux qui étaient dans l'armurerie, dont les questions fusaient déjà dans l'air chaud de la fin d'après-midi. « La fille du forgeron, Rick la connaît » l'intéressé lança un sifflement en tapant dans l'épaule du jeune homme. « Mais elle ne sera jamais intéressée par quelqu'un comme moi, son père lui cherche un bon cavalier, un mari qui est né ici » ajouta-il, comme pour confirmer aux autres qu'il n'était pas près de faire sa demande même s'il était intéressé par cette demoiselle.

« Tu sais, moi j'ai tenté, et elle a dit oui, alors que franchement, ça a été le plus mauvais choix de sa vie d'épouser un ivrogne comme moi ! Maintenant elle passe son temps à piailler comme une tourterelle dès que je rentre tard ! » lança un de ses amis. Pourtant, Chandalen ne se voyait pas ainsi, d'avoir une femme simplement pour le plaisir charnel et lui donner un héritier. Non, il sentait qu'il lui fallait une personne dont il soit capable de tomber amoureux, avec qui il partage une certaine complicité, et il lui semblait que la fille du forgeron remplissait ces critères. Il ne lui avait pas parlé beaucoup, pourtant, il se sentait tout gêné devant elle, le rouge lui montant aux joues. Il se montrait fort sans pour autant pavaner, en essayant d'attirer l'attention de la demoiselle sur lui le plus qu'il le pouvait. Et il priait secrètement pour que les dieux soient de son côté.

**

« Eh, tête de pioche ! Attrape ça ! » l'apostropha son frère, lui lançant une épée entre les mains. Le jeune homme la réceptionna habilement, ce qui lui valu de n'y laisser aucun doigt – une chance n'est-ce pas? – et il la fit tourner d'un mouvement de poignet. « Arrive ici tout de suite, que je te montre à quel point je suis meilleur que toi ! » ajouta Ardavan.

« T'as pas une seule chance, espèce d'idiot » répondit Chandalen, alors qu'il entamait sa danse de guerrier, rythmée par les coups métalliques des lames s'entrechoquant. Son frère était adroit, presque autant que lui, parant tous ses coups avec une rapidité exemplaire. Le jeune homme ne se laissait pas toucher non plus, gardant l'autre à une distance raisonnable pour ne pas se faire surprendre. Il dirigeait ses pas habilement, contrôlant chacun de ses gestes, chaque coup qu'il portait. Le seul petit défaut que l'on pouvait y trouver, Chandalen l'avait parfaitement vu : ils étaient entraînés par le même homme, les faiblesses de l'un étaient aussi celles de l'autre.

Ce petit élément en tête, il finit par réussir à désarmer Ardavan, qui avait visiblement l'air vexé par cette atteinte. « C'est facile aussi quand tu triches, j'avais le dessus tout du long. » soupira le perdant alors qu'il se penchait pour ramasser son arme. Chandalen eut le mauvais réflexe de baisser sa garde un instant, ce qui lui valu de se recevoir un bon coup de poing dans le ventre de la part de l'autre. Plié en deux, il étouffa un grognement. « Ah, là ça ne rigole plus hein ? Fais attention, il n'y a pas qu'en duel à l'épée que je suis meilleur que toi. »

C'était à chaque fois la même chose ; les provocations avaient bon goût pour son frère, et le père, toujours présent, ne semblait avoir cure de ces histoires. Chandalen le voyait étouffer des sourires mauvais, mais jamais s'interposer lorsqu'Ardavan prenait le dessus dans leurs conflits. En revanche, si c'était l'inverse, le jeune homme ne faisait pas long feu en vainqueur.. A force de se faire rabaisser de la sorte, il avait commencé à devenir celui qui insiste sur tous ses exploits, masquant ceux qu'il ne réussissait pas pour profiter des compliments un peu plus longtemps.

**

Le jour était enfin venu où Chandalen allait prendre épouse. Son père était toujours aussi méprisant envers lui, alors même que son fils tentait une dernière fois d'arriver à la hauteur de ses espérances. Il lui semblait parfois qu'il dépassait largement les exigences de cet homme, qui pourtant n'avait pas plus d'estime pour lui à ces moments-là. Chandalen avait décidé de ne pas gâcher cette journée qu'il avait attendu depuis un moment avec ces pensées : il avait fini par demander la main de Jalna à son père l'année passée, qui avait accepté, voyant par lui-même que l'homme qui allait devenir son gendre méritait ce cadeau, parce qu'il était fier guerrier et avait maintes fois prouvé sa valeur, même s'il n'était pas d'une lignée qu'il avait espéré.

La cérémonie allait se dérouler sans fioritures, à l'image du couple simple mais heureux que les deux tourtereaux formaient. Une petite fête serait donnée en l'honneur des nouveaux mariés après l'échange traditionnel des alliances, puis les hommes finiraient sans aucun doute dans une taverne pour se saouler entre l'hydromel et la bière. Quant aux mariés, ils avaient un tout autre programme que personne d'autre qu'eux n'avait besoin de connaître.

Le temps était sagement passé sur ce couple qui vivait les années tranquillement au rythme des saisons, savourant les petits plaisirs quotidiens que leur existence pouvait leur amener. Visiblement, les dieux s'étaient particulièrement penchés sur leur sort, leur offrant un magnifique fils dont Chandalen était très fier : un petit bout qui suivrait sûrement le chemin de son père. L'homme passait beaucoup de temps avec cet enfant, dont il prenait l'éducation particulièrement au sérieux. Il s'était marié assez jeune avec Jalna, mais il avait la fibre paternelle et savait d'instinct s'occuper du petit lorsqu'il était à la maison. Le reste du temps, il faisait son travail de garde, posté à quelques lieues du village pour surveiller les alentours. L'homme sentait la douceur de la vie le bercer encore un peu, il en profitait chaque jour, pour peu que cela ne dure pas. Et il avait bien raison.

   
   
Treacherous

Chandalen flânait dans les rues comme à son habitude, observant les étales des marchands, saluant les gens qu'il connaissait et répondant aux sourires qui lui étaient adressés. Malgré ce que son père pouvait dire ou penser de lui, les habitants du village semblaient savoir l'apprécier à sa juste valeur. Ils l'avaient souvent vu s’entraîner dans la cour principale, devant la maison du chef ; ils savaient son habileté au combat, sa valeur de guerrier. C'était définitivement un homme sur qui ils pouvaient compter pour les défendre, et son métissage ne lui portait pas préjudice ici.

L'homme continuait son chemin jusqu'à la taverne où il devait retrouver ses compagnons d'armes, dont son frère qui en faisait partie. Dans la foule, les villageois semblaient tous se confondre en un amas bigarré de silhouettes, dont aucune ne se détachait par rapport aux autres. Toutefois, alors qu'il tournait dans la dernière rue qui le mènerait à sa destination, Chandalen en reconnut deux, qui même de loin, ne laissaient aucun doute sur leur identité. Deux ombres, appuyées contre le mur juste à côté de la porte de la taverne, mais qui n'avaient rien à faire ensemble.

Le guerrier s'arrêta à une dizaine de mètres, alors qu'il était encore confondu dans la foule, l'appréhension montant dans son cœur de découvrir le secret dont il avait redouté la confrontation. Eux ne pouvaient pas le voir, mais lui sentait son cœur se briser devant un tel spectacle. Lorsqu'il décida finalement de marcher jusqu'à eux pour entrer dans l'établissement, il ne soutint que le regard d'Ardavan, pour lâcher froidement :

« Qui l'aurait cru ? Mon frère se tape ma propre femme, quelle loyauté ! » et il passa le seuil sans un mot de plus.

D'un côté, cette trahison était attendue, mais de l'autre, il n'aurait jamais cru que sa propre épouse manquerait à ses principes. Elle dont il croyait qu'elle l'aimait, elle dont il avait eut un fils et pensait en avoir beaucoup d'autres.. Il avait enfin compris pourquoi elle passait ses dernières semaines à ignorer ses paroles.

**

Entrant dans la pièce de leur maison comme un coup de vent, l'homme envoya la porte en bois claquer contre le mur et se rabattre derrière lui. Il s'avança vers sa femme qu'il avait suivie, l’attrapant par le bras pour qu'elle se retourne vers lui.

« Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu as un problème avec moi ? » demanda-t-il d'un ton sévère, par l'énervement de voir sa propre épouse l'ignorer, lui manquer de respect. La jeune femme ne répondait pas, aussi, il laissa filer son bras, ne la retenant pas. « Je ne te conviens pas ? Je ne suis pas un bon mari ? » recommença-t-il, alors qu'elle détournait le regard et filait au fond de la pièce, là où l'ombre pourrait dissimuler l'expression de son visage.

« Dis-moi, dis-moi un peu pourquoi tu te comportes comme ça ? » criait-il, ne prenant d'attention si ses mots tombaient dans des oreilles perdues. Chandalen était profondément blessé par cette atteinte, où là encore il restait dans l'ombre de son frère. S'il avait voulu que ce dernier ne lui vole pas une chose, c'était bien l'amour de sa femme et de son enfant. Pourtant il semblait s'être attaqué à ce point-là également, qu'il en ait conscience ou pas. Le sentiment d'incompréhension qui envahissait l'homme le perdait complètement dans ses pensées, il ne savait comment réagir sans blesser celle dont il était amoureux. Celle-là même qui aujourd'hui, ne le regardait plus que comme un fardeau et un encombrement.

**

Chandalen était allé se réfugier dans la maison de sa mère alors que son paternel était à l'extérieur du village pour des affaires de commerce. Erilyn était la seule personne à qui il vouait une confiance aveugle, elle qui l'avait toujours défendu contre son père, qui avait fait de sorte qu'il soit traité également à son frère et qui l'avait toujours vu d'un bon œil. Elle savait se montrer compréhensive, aussi l'homme savait qu'il allait trouver le réconfort qu'il cherchait dans les paroles de cette femme.

« Ce n'est qu'une petite sotte, si l'on ne t'avait pas forcé à te marier si tôt, tu aurais eu le temps de trouver quelqu'un de mieux. Ne t'en fais pas, elle n'aura que le retour du flambeau dans peu de temps » lui glissait-elle, prenant son fils contre elle dans une étreinte douce pour le calmer.

« Tu sais aussi bien que moi que père ne dira rien à Ardavan »

« Je sais que tu es blessé, mais ça va passer. Le temps guérit de tous les maux, mon fils. Et puis, quelle importance ? L'homme qui te dévisage de haut n'a même pas lieu de le faire, ne pose pas autant d'estime sur ce regard » ces mots résonnèrent dans l'esprit du jeune homme comme un coup de grâce auquel il ne s'était pas attendu. Soudainement, tout se mélangeait dans sa tête, depuis la première fois où il se souvenait de la voix de cet homme.

« Ton père habite quelque part au sud du Gondor, probablement vers Umbar de ce que j'ai pu en apprendre » Erilyn marqua une pause en adressant un sourire à son fils, pour lui laisser le temps d'assimiler ce qu'elle venait de lui dire. Cette révélation expliquait bien des choses, à commencer par le fait que son frère ait un visage beaucoup plus proche de celui d'Angbor que lui. « Il n'est pas directement au courant, mais je pense qu'il s'en doute depuis un long moment. J'ai essayé de te protéger de ce comportement qu'il dirigeait vers toi, mais tu es à ses yeux le difficile souvenir d'une période qu'il souhaite oublier. » Tout ce temps, et elle enlevait enfin le poids qui avait pesé sur les épaules de Chandalen pendant autant d'années. « Tu ne lui dois rien, si tu veux partir, je comprendrais.. Après tout, il semblerait que rien ne te retienne ici.. »

   
   
Smoke And Mirrors




« En place ! Tout le monde en place, chacun fait ce qu'il a à faire ! » ordonnait l'homme, observant depuis l'une des tours de garde la cavalerie qui se rapprochait d'eux. Il avait choisi de rester pour servir son peuple, là où il se sentait accepté pour ce qu'il était, là où il pouvait prouver sa valeur à ceux qui croyaient en lui. « Sans doute des combattants venus pour nos ressources.. Où est le commandant ? » Pas de réponse, mais il était préparé pour ce jour, il avait travaillé durement pour arriver enfin à ce moment où il pourrait prouver à tous son courage et sa détermination : il savait diriger son équipe lorsqu'il n'y avait personne d'autre pour le faire, et était capable d'analyser la situation pour trouver le meilleur angle de défense. Dehors, les cavaliers ne semblaient pas vouloir s'arrêter malgré les multiples sommations, c'était donc à son tour de régler le problème de sa propre main.

Après avoir donné ses commandes aux hommes, il laissa la tour pour descendre et passer lui-même les portes du village, accompagné par quelques guerriers à ses côtés, pour être de force égale avec son ennemi. Il s'avança fièrement, monté sur son cheval habituel avec qui il avait mené ses premières petites batailles. Si les hostilités s'accentuaient ici, il était fort possible que ce soit l'un des plus grands combats qu'il ait mené. Ce n'était pas très grave, bien au contraire : Chandalen savait ses hommes entraînés et donner des commandes ne lui posait pas de problème, il saurait s'en sortir en vie. Il s'approcha à une allure rapide, pour se rendre à hauteur de celui qui semblait être le chef.

Cependant, avant même de n'avoir pu glisser un mot pour venir à une entente, Chandalen entendit les épées siffler autour de lui, dans un fracas métallique qui emplissait l'air d'une mélodie dissonante. Il jeta un bref regard alentours, ses hommes étaient déjà à la besogne, il ne restait plus que lui, en face à face avec le chef. « Descends un peu d'ici, qu'on se mesure à armes égales, ton cheval est en piteux état » lui lança le guerrier, qui aurait pu rapidement lui faire la peau du haut de sa monture. Il mit pied à terre aussi, écartant son cheval d'un mouvement brusque.

Chandalen criait les commandes à ses hommes, se reculant un peu pour prendre de l'élan. Il attrapa l'épée qu'il portait accrochée dans son dos, observant les rayons de soleil filtrer à travers la pierre ambrée qui en ornait la poignée. Il porta la lame contre son front, chuchotant sa prière comme il en avait l'habitude : « Sois juste en ce jour, dans ta bienveillance nous nous réfugions, devant ta promptitude nous nous inclinons. Sois juste et porte les coups qui sauveront ton peuple. »

Chandalen fit rouler l'épée dans un mouvement de poignet, testant l'équilibre de celle-ci avant de se jeter comme une bête contre son ennemi. Il mit un moment avant de réussir à le toucher une première fois ; l'autre était habile combattant, se défendant de manière très précise, ce qui avait donné du fil à retordre à son opposant. Pourtant, une fois qu'il eut porté une blessure dans le flanc de l'homme, il ne lui fallut pas longtemps pour le mettre à terre. Avant de porter le dernier coup, il fixa ses yeux bleutés bien dans le regard de l'autre, pour lui montrer qu'il avait la main, et que son ennemi avait mal fait de le sous estimer. Il porta sa lame en hauteur des deux mains, assenant le coup de grâce pour sa victime.

**

Pour le reste de la bataille, Chandalen avait prêté main forte à ses hommes, mettant à bas les villageois venus pour piller leurs ressources. Le combat n'avait pas été de tout repos : il s'était fait toucher plusieurs fois également, ce qui lui avait valu de rentrer dans un état mitigé. Il se tenait difficilement debout, la main portée à son flanc, les vêtements marqués de tâches rouge foncé. Ils avaient perdu quelques hommes, mais ceux qui restaient aidaient leur camarade à rejoindre la place centrale du village où ils furent accueillis par le chef.

« Mes chers amis » commença-t-il « Nous sommes réunis en ce jour pour célébrer une victoire. Nous avons pu compter sur la bravoure de nos soldats pour prévaloir sur nos ennemis, des soldats entraînés depuis leur plus jeune âge qui ont encore une fois fait leurs preuves. Pourtant, j'aimerais que nous rendions un honneur tout particulier à cet homme » il désigna Chandalen de la main, lui qui se tenait à peine relevé, tenu de chaque côté par ses coéquipiers.

« Un homme digne qui a su guider nos guerriers encore une fois dans cette bataille, une homme juste qui a su juger la situation en conséquence et en l'absence de chef pour les diriger. Je tiens donc à lui rendre un honneur spécial pour sa bravoure et sa perspicacité : Chandalen sera nommé commandant de la garde ! »

Une responsabilité pas des moindres pour un jeune homme d'à peine vingt-cinq années. Il leva un regard vers son père qu'il avait vu approcher, et comme s'il s'y était attendu, il ne lisait toujours aucune fierté dans les yeux de cet homme. Mais le sourire de sa mère à côté palliait aisément à ce manque.

**

Aujourd'hui, il n'est pas rare que Chandalen parte en éclaireur. C'est un homme libre, qui aime à s'éloigner de tout pour faire un tour dans la nature et mener de petites expéditions. Dans ces moments-là, il laisse la commande à son second, habitué à ce genre de divagations. La place de commandant lui sied bien, lui qui est toujours là pour veiller sur les siens et faire son travail lorsque sa présence est requise. Chandalen prend souvent le tour de garde de nuit, plus calme et plus propice au silence.

Il n'est pas rare non plus de le croiser à la taverne, autour d'une table animée par des histoires en tout genre ; il a l'humour facile et apprécie aussi le bon temps en dehors de ses heures de solitude. Il ne voit que très peu celle qui est sensée être sa femme, cependant, elle ne lui manque plus. Il regrette de ne pas voir plus souvent son fils, mais les choses sont ainsi. Qui sait, peut-être que l'avenir lui réserve bien d'autres aventures palpitantes ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1387
♦ RÉPUTATION : 1952
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 15:52

REREBIENVENUUUUUE
t'as déjà fini ta fiche c'est tout parfait j'ai hâte de lire ça *-*

_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 275
♦ RÉPUTATION : 970
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : none
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 17:21

Re bienv'nue à toi ^^

Super choix de vava ^^ Il était top dans the last Kingdom ♥_♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 17:29

Hey, re-re-bienvenue!!!! wooo Oh sexy... Héhéhé Lick Bave Je lis ta fiche aussitôt à la maison. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 565
♦ RÉPUTATION : 2798
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 18:03

Rae ♥️

Merci Histiel, c'est vrai que je me suis empiffrée avec la série Luv

Diema j'ai plein de GIFs en réserve pour toiiiiiii !! Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 18:10

Oh yeah baby ! wooo Luv InLove

Bon je lis la fiche pour commencer… genre…. maintenant en fait. Colgate

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Edro Gûr Lin ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 492
♦ RÉPUTATION : 1646
♦ AVATAR : Caitlin Stasey
♦ DC & co : Elrohir & Adrahil
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Noldo
— ORIGINAIRE DE : Elle a vu le jour àCaràs Galadhon, la magnifique cité de la Lothlorien, où règne Galadriel et Celeborn, et elle y a grandi une partie de sa vie sous la tutelle de sa tante maternelle. Cependant, elle préfère vivre en Imladris, dans cet endroit qui appelle son cœur car elle sait pouvoir espérer croiser les pas d'un certain elfe au regard bleu. C’est aussi là qu’elle a fait ses études, sous la tutelle d’Elrond. Cependant, vous pouvez la trouver tout autour de la Terre du Milieu, spécialement au Rohan où ses talents de guérisseuse sont souvent appelés par les familles qu'elle suit depuis quelques siècles.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans
— RANG SOCIAL : Elinà est, par son père, la petite-fille de Celebrimbor, celui qui forgea les Anneaux des Elfes et qui fut roi d'Ost-In Edhil. Cependant, toute cette branche de la famille est aujourd’hui morte ou partie pour Valinor sans laisser de descendant dans les Terres du Milieu. Sa mère, elle, était une Elfe Noldo de la noblesse de la Lorien, ce qui fait d’Elinà l’héritière d’Ost-In-Edhil, la cité en ruines où autrefois Celebrimbor a été roi. Elinà est donc riche, même si aujourd’hui elle n’assume pas son statut de Dame, préférant l’anonymat de ses voyages ou de la foule.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Elinà a étudié sous la tutelle d’Elrond l’art de la guérison, art qu’elle connait désormais sur le bout des doigts même si elle doit encore faire un certain nombre de progrès avant d’arriver à contrôler le don qui coule en elle. Elle pratique son art dans sa maison, mais aussi dans le dispensaire d’Imladris ou encore dans les villes du Rohan où elle a des patients depuis un certain nombre de générations. Elle enseigne aussi bien l’art de la guérison que celui de la connaissance des herbes qui lui permettent de soigner tous les maux à ceux qui le désirent.
— ARMES DU PERSO : deux katars, une épée courte, cinq dagues de lancer et plusieurs poignards cachés partout sur son corps. Par contre, ne lui demandez pas de tirer à l'arc. Elle en est incapable.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Allégeance aux Elfes d'Imladris et de la Lothlorien / Elfe
— VOYAGE AVEC : Foudre, un étalon de trait noir et Calinà, une Mearas au poil blanc comme la lumière. Elle emmène aussi parfois Elladan ou Elrohir avec elle en excursions, mais c'est assez rare.
— AMOUREUSEMENT : Il semblerait bien qu'il y ait un elfe qui vienne hanter les rêves de la demoiselle. Mais, c'est compliqué, vous savez. Vraiment compliqué. Parce qu'elle passe son temps à se disputer avec lui. Alors, peut être qu'un jour ça marchera. Mais pour l'instant, Elinà est célibataire.

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Jeu 26 Mai 2016 - 23:45

rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t652-elina-le-temps-est-ven http://lonelymountain.forumactif.org/t654-elina-love-is-like-a-friendship-caught-on-fire http://lonelymountain.forumactif.org/t655-elina-le-voyage-compte-plus-que-la-destination

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1223
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Ven 27 Mai 2016 - 13:58

Re-bienvenue Shire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Sam 28 Mai 2016 - 9:19

Rebienvenue ! Super fiche que je vois là Wtf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 565
♦ RÉPUTATION : 2798
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Sam 28 Mai 2016 - 10:15

Merciiiiiiiii love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1387
♦ RÉPUTATION : 1952
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   Sam 28 Mai 2016 - 10:23




“ TU ES VALIDÉ, CHANDALEN ! ”
BIENVENUE PARMI-NOUS !

➴ Avis sur la fiche — C'est avec grand plaisir qu'on valide ton 3e compte en espérant que tu t'amuseras bien avec lui! Ta fiche était vraiment très intéressante et ton histoire se lisait comme un roman d'avneture, un vrai régal! Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés !

Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Chandalen... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !


_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chandalen • May my blade be true this day   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chandalen • May my blade be true this day
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chandalen • May my blade be true this day
» True Blood
» Let your love come true
» True blood.
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: accueil de nos hobbits :: Registre :: Présentations validées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.