AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
A piece of advice

Partagez|

A piece of advice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: A piece of advice Sam 28 Mai 2016 - 23:08



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




L'homme poussa la lourde porte en bois de la taverne, pour ouvrir son chemin sur une pièce sombre, à peine éclairée par quelques torches disposées autour d'une scène où jouaient quelques musiciens. Au milieu du vacarme ambiant, ils n'avaient pas vraiment l'air de se faire écouter, cependant, leur musique donnait un fond sonore agréable au milieu des conversations toutes plus bruyantes les unes que les autres. Chandalen balaya la pièce du regard pour constater qu'il ne restait pas beaucoup de tables libres. Il en choisit une au plus près des musiciens, pour profiter pleinement de la moindre fausse note qu'ils auraient échappé et se distancer des ivrognes hurlant l'un plus que l'autre pour se faire entendre mieux que son voisin.

La petite serveuse à la chevelure flamboyante se manifesta au bout de quelques minutes, tapant du pied à côté de l'homme jusqu'à ce qu'il ne daigne lever la tête pour qu'elle s'adresse à lui. Il lui commanda une choppe d'hydromel, et eut bien du mal à se faire comprendre tant il eut à répéter de fois ce qu'il voulait. La demoiselle, quoi que mignonne, était fort désagréable et ne souriait pas vraiment. Ce n'était pas bien grave pour Chandalen qui n'en avait cure, tant qu'on lui servait ce pour quoi il était venu ici.

La jeune femme revint peu de temps après, un gobelet à la main, qu'elle déposa sur la table sans un mot avant de repartir à ses autres occupations. Il faut dire qu'entre les vieux bougres qui la lorgnaient et ceux qui lui faisaient des réflexions malvenues, elle était servie et c'était compréhensible qu'elle ne se montre pas plus aimable. Chandalen la lâcha du regard pour reporter son attention sur le pianiste qui entamait un air enjoué, et qui malgré son verre vide posé sur la queue du piano, ne manquait pas de rendre justice au morceau qu'il était en train de jouer.




L'homme attrapa sa chope sans la regarder, concentré sur bien plus intéressant que l'aspect de la boisson qui lui avait été servie. Il la porta à la bouche, goûtant d'une bonne gorgée son contenu pour s'en étouffer de stupéfaction. Il se leva rapidement, cherchant la serveuse des yeux qu'il trouva non loin de lui. En quelques pas, il avait parcouru la distance qui les séparait et saisissait la jeune femme par le bras.

« Quel est donc cet immonde breuvage, jeune donzelle ? » l'apostropha-t-il, en mettant le gobelet juste devant ses yeux alors grands ouverts.

« Du thé au miel, monsieur, comme vous l'avez demandé, monsieur. » Il roula des yeux devant sa réponse, la pauvre n'avait sans doute pas été très attentive et le vacarme ambiant brouillait nombre de paroles. Chandalen avait bien envie de lui conseiller de demander sa démission, mais il s'en abstint, et fit demi-tour en lui refourguant le verre dans les mains.

Laissant sa table à qui voulait la prendre, il préféra aller s’accouder au bar derrière lequel toutes les bouteilles étaient rangées par ordre d'âge et de provenance. Les musiciens commençaient enfin à délirer sur leurs instruments, maltraitant cordes et touches sans plus de soin qu'un employé sous-payé. Chandalen dénicha un tabouret qui avait été oublié dans un coin, et le traîna jusqu'à une place libre devant le comptoir. Il se fit servir cette fois une vraie choppe d'hydromel, avant de remarquer qu'il n'avait jamais vu le garçon qui s'occupait de servir les alcools et autres boissons derrière le bar.

« Dis donc, je ne t'ai jamais vu ici toi. Tu es nouveau ? Enfin, tant que tu me sers pas du thé au miel comme l'autre, tout se passera bien »








made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Dim 29 Mai 2016 - 17:47

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Adieu hiver, adieu village boueux et visages grimaçants. Parfois elle avait simplement l'impression de haïr ce monde et chaque personne qui osait seulement poser un regard sur poitrine ou ses hanches. Elle pouvait bien fuir aussi loin que ses jambes pouvaient la porter, chaque mâle demeurait identique au précédent. Si elle se contentait de l'argent, une part d'elle même aspirait à prendre bien plus que de dérisoires bourses. Des visages irritants, des regards lancinants, cela n'inspiraient qu'un dégout profond, une lassitude palpable, une nausée qui lui retournait finalement les tripes.

Cette jeune femme avait perdu jusqu'à son nom. Elle accumulait les inventions pour vivre chaque jour affublée d'un nouveau masque. Venez le moment ou cette créature hargneuse devenait incapable de rester en place sans cracher à la figure des bourgeois insolants autant que des paysans stupides. Un dernier coup, une dernière bourse, après elle abandonnerait. Voila qu'elle s'en retournerait au sud, pour voir si quoique ce soit avait changé, si son ancien époux avait oublié leurs désagréments. Avant de passer la frontière du Gondor, certaines dispositions étaient à prendre. Telle une mélodie déjà surjouée la suite était sans surprise mais pas totalement déplaisante. Voler quelques vêtements, raccourcir un peu cette chevelure encombrante et se délester de quelques kilos. Même lorsqu'elle croisait son reflet, celui-ci ne renvoyait que l'image d'une jeune homme maigrelet mais dynamique, aux traits tout de même un peu efféminés. Allez savoir par quel miracle, elle appréciait de se voir ainsi. Heund était né et il avait échoué dans cette taverne, à la recherche d'une travail et d'un toit temporaire.

Heund aimait les tavernes, l'atmosphère épaisse et sombre, les bruits parasites qui bourdonnaient quand les heures de la nuit brulaient comme des torches. Le salaire n'était pas terrible et il dormait au dessus des écuries mais c'était toujours mieux que d'être à la rue. Cela faisait quelques jours à peine que le jeune homme était en poste et pourtant il semblait déjà dans son éléments, comme s'il avait fait ça toute sa vie. Ce n'était pas bien compliqué au fond, il fallait juste supporter les vapeurs d'alcool et la tête d'enterrement de sa nouvelle collègue. Heund n'avait pu se retenir de taquiner la rousse pour lui arracher autre chose qu'un regard noir, il avait bon espoir de la rendre plus sympathique, à son égard tout du moins.

Derrière le comptoir il s'affairait. Ce soir, la salle était pleine et la cervoise coulait à flot. Il y avait du travail pour chacun mais ses yeux baguenaudait régulièrement de table en table, mémorisant savamment les traits difformes des clients. Parfois, il s'attardait sur les affres que faisait subir  Morgiane aux clients. Elle ne faisait vraiment aucun efforts pour se montrer plus avenante et attentive à leurs demandes. Peut-être détestait elle aussi les ivrognes aux mains baladeuses… Heund avait encore une peu mal à déterminer si elle était simplement idiote ou si c'était un choix totalement délibéré de contrarier le monde.

Il n'avait pas vraiment le temps de venir en aide à la jeune femme, un dernière regard en coin et le garçon de taverne s'en retourna l'exécution de ses commandes. Une pinte par ici et une pinte pour le gaillard qui venait de prendre place sur un tabouret, celui là même qui avait réprimandé la serveuse précédemment. Il aurait pu payer et savourer sa boisson en silence s'il n'avait pas été d'humeur bavarde, apparemment. Lorsqu'un pilier de bar buvait seul la corvée de jacasseries retombait toujours sur le barman. Cela faisait parti du jeu, n'est-ce pas ? Un habitué sans doute pour avoir remarqué ce détail. Heund acquiesça avec un sourire amical.

- Exact, je suis le nouveau. Tu peux m'appeler Heund.

Sans vraiment y paraître, il examina son interlocuteur tout en veillant à jeter des coups des aux autres clients. Il était là pour servir, pas seulement taper la causette. Bien qu'il fut plutôt imposant cela ne cachait pourtant pas la jeunesse émanant de traits charmant de sa figure. A l'accoutrement on pouvait deviner un soldat, un truc mercenaire, un truc dans ce genre, certainement. Il n'avait rien de fermier en tout cas. Heund se laissa aller à un regard vers la serveuse avant de revenir aux yeux clairs du garçon. Le barmen posa un coude sur le comptoir, un air malicieux recouvrait toute autre expression, il répondit sur un faux ton de confidence.

- Ca sent la confrontation avec Morgiane la désolante. T'en fais pas pour ça, je compte bien lui donner des cours de politesses. Et je te ferais mon thé spécial un jour, tu m'en diras des nouvelles. Tout est dans l'ingrédient secret.

D'un geste il désigna les bouteilles dans son dos. Assez vieux pour se battre, assez vieux pour boire. A croire que c'était difficilement dissociable.

_________________


Dernière édition par Diema Hiima le Mer 21 Déc 2016 - 22:01, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Dim 29 Mai 2016 - 21:08



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




« Tu as de l'espoir, c'est bien » commenta Chandalen devant les dires du barman concernant la petite serveuse aux cheveux roux qui tirait toujours une tête de six pieds de long. Le guerrier jeta un coup d’œil en arrière pour l'observer quelques secondes avant de revenir fixer ses yeux sur le tavernier qui s'affairait derrière le comptoir. « Ça fait deux ans qu'elle travaille ici et c'est toujours la même chose. Pas aimable pour deux sous, elle traite tout le monde sur le même pied d'égalité, les ivrognes, les musiciens.. C'est à se demander si elle sait sourire »

A vrai dire, Chandalen passait relativement souvent par cette petite taverne. Il était encore jeune, pas tout à fait la vingtaine, mais cela suffisait pour qu'on le laisse s'y rendre sans lui poser de questions. Là bas, il devenait un homme comme les autres ; ce n'était plus l'habile guerrier, mais le bon ami de toute personne qui lui aurait adressé un sourire. Il se souvenait vaguement de la première fois qu'il avait vue Morgiane ici, pourtant, elle l'avait marqué de la même manière qu'elle le marquait présentement : le seul souvenir qu'il avait de cette fille était l'expression dégoûtée qu'elle arborait quasiment tout le temps.

Chandalen ne connaissait pas vraiment les circonstances de l'arrivée de cette jeune femme pour qu'elle finisse serveuse dans un endroit aussi malfamé pour les jolies demoiselles, mais cela ne pouvait pas être de bonnes raisons. Manquait-elle d'argent ? N'avait-elle pas trouvé mari ? Peu importe de toute façon, elle n'attirerait les faveurs de personne avec son masque de dédain constant. Une fois que le barman eut finit de servir les premiers clients qui étaient arrivés avant, il apporta une choppe d'hydromel au jeune guerrier. Ce dernier s'empressa de s'abreuver après avoir goûté malencontreusement au breuvage que l’empotée de serveuse avait confondu.

« C'est tout de même meilleur, merci bien. Pour le thé, cela sera difficile de m'en faire boire, mais je vous laisserai tenter votre chance, si vous vantez tant cet ingrédient secret ! » plaisanta Chandalen. Il n'avait nullement l'intention de boire un vulgaire gobelet d'eau chaude, mais s'il voulait une bonne discussion avec ce nouvel arrivant, autant se montrer bonne oreille. C'était là le principe avec les nouvelles rencontres si l'on voulait qu'elles aboutissent à quelque chose. L'homme porta de nouveau le verre à ses lèvres pour en savourer le délicieux liquide alcoolisé quand la porte de la taverne s'ouvrit sur quatre soldats qui s'avancèrent bruyamment jusqu'à lui.

« Alors, c'est là que tu te cachais ? » commença le premier, en lui donnant une bonne tape dans l'épaule alors qu'il éclatait de rire.

« Il paraît, je vous attends depuis un moment. Occupés ? » questionna Chandalen, alors que les hommes se faisaient une place à ses côtés en faisant partir les ivrognes complètement morts qui tenaient à peine sur leurs chaises. « Heund, sers-leur la même chose qu'à moi s'il te plaît. C'est ma tournée cette fois-ci »

« Que nous vaut un tel honneur ? Tu t'es enfin décidé de parler à Jalna ? » lâcha une voix un peu plus en retrait, mais que le guerrier identifia quand même. Il fit mine de ne rien entendre, prenant de petites gorgées dans son verre alors qu'il perdait son regard sur la multitude de bouteilles qui se trouvaient derrière le barman. Il observa également ce dernier, curieux de ne l'avoir pas vu plus tôt dans la ville. Il en profita pour changer de sujet et éloigner la conversation concernant Jalna.

« Dis voir, Heund, d'où viens-tu ? Qu'est-ce qui t'amène ici ? »








made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Lun 30 Mai 2016 - 20:17

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




- J'aime bien ce genre de filles. Y'a du défi à relever, en quelque sorte. Si je lui tire un sourire, tu me devras une chope. Ca marche ? Je reviens, réfléchis donc.

Le jeune homme s'éclipsa un instant pour s'occuper d'un autre client qui avait lui aussi grand soif. A peine arrivé et il se livrait déjà a un pari fumeux. C'était tout le charme de l'affaire, tirer d'une mules un cheval de course. Sans doute pouvait-il paraître un peu aventureux car il n'avait certes pas le physique d'un tombeur de dame. On pouvait bien critiquer cette apparence famélique mais son visage délicat mettait en confiance la gens féminine. Il ne pouvait manifestement pas faire beaucoup de mal. Au delà de ça, il fallait bien avouer qu'Heund cachait très bien ses talents pour amadouer et comprendre, entre quelques baffes bien senties.

Entre temps, la porte s'était ouverte sur un petit groupe de soldats. Ils investissaient déjà le lieu comme s'il était chez eux, braillant et ruant comme un troupeau de bovins affamés. Assoiffé plutôt dans ce cas là. Pour sur ils devaient aider régulièrement à remplir les poches de l'aubergiste. La soirée s'annonçait d'autant plus longue désormais. Une fois qu'il eut servi le marchand échevelé et de la vieille rombière, Heund s'avança vers les hommes qui s'étaient regroupés autour du jeune homme avec lequel il discutait précédemment. Apparemment, ils semblaient bien le connaitre et le barman écouta la conversation d'une oreille amusé tout en remplissant généreusement les verres.

Le garçon d'auberge était là depuis trop peu de temps pour connaitre les habitants. Jalna, ? C'était certainement un demoiselle pour qui le soldat avait le béguin, supposa-t-il. Compter fleurette était bien le genre de chose qui demandait un courage qu'on ne trouvait souvent qu'au fond d'une chope vide. C'était également le genre de sujet sur lequel ont aimait railler ses camarades de combats. Heund déposa les verres devant ces messieurs et observa le peu d'intérêt que semblait vouloir porter son client aux dires des ses acolytes.

- Je viens de Laketown, expliqua-t-il en haussant les épaules. Je me gelais les miches et j'en avais marre de puer le poisson en décomposition, alors j'ai foutu le camp. Y'a des vieux qui disent que tout est toujours mieux ailleurs. Bah, pour l'instant je suis plutôt d'accord. Abattez la monnaie, on m'a aussi dit que c'était pas à l'oeil par ici, lança-t-il mi-sérieux, mi-rieur.

Le tavernier avait bien compris la diversion, et il adressa un regard discret mais entendu à celui dont il ignorait toujours le nom. Pour tout le monde ici, il serait qu'un pêcheur dépressif qui avait voulu voir ce que le sud avait à lui apporter. C'était sommes toute l'histoire de beaucoup de gens et ça n'avait absolument rien d'extraordinaire. En vérité, on était bien loin de tout ça mais l'illusion était saisissante aux dernières nouvelles. Et il encaissa ce qu'on lui donna, non sans râler un peu, laissant quelques secondes de répit au pauvre garçon.

- Et donc, cette Jalna, c'est qui ? Va falloir me mettre au courant de tous les commérages qui circulent dans le coin si vous voulez que je cligne de l'oeil sur vos ardoises.

De nouveau son regard malicieux bifurqua des soldats vers le plus jeune, un sourire en coin étirant ses lèvres. Il n'y avait rien de bien méchant la dedans, espérons que l'autre ne prendrait pas la mouche. Et quand bien même, soit, il ferait avec, c'était dans sa nature d'être fantasque. Il avait bien tenté de mettre sa curiosité aux oubliettes mais sa curiosité, elle, n'était pas du tout d'accord. Que pouvait-on contre les affres de la nature ?

_________________


Dernière édition par Diema Hiima le Mar 31 Mai 2016 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Lun 30 Mai 2016 - 21:22



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




A la demande du barman, Chandalen fouilla dans les petites poches de son plastron pour en dégotter quelques piécettes, qu'il ajouta à celles de ses camarades, formant alors une petite montagne d'écus d'argent sur le comptoir en bois lustré mais tâché par endroits de restes de boissons. Il refit sagement le compte pour tout le monde, amenant régulièrement le gobelet à ses lèvres pour en savourer le contenu. Une fois son calcul fait et certain, il poussa le petit tas des deux mains vers Heund.

« Je n'ai que de la petite monnaie, mais bon, je paye le juste prix, alors espérons que tu ne m'en tiennes pas rigueur ! » lança le jeune guerrier à l'attention du tavernier, ponctuant sa remarque par un sourire avant de se retourner vers le reste de la grande salle. Il observa à nouveau la rouquine se balader entre les tables. A vrai dire, la demoiselle faisait presque pitié à Chandalen ; son regard triste et livide, son visage tirant toujours son expression morose et vide de sentiments.. Il voyait bien tous les bougres tirer sur sa jupe pour attirer l'attention, voire les faveurs, de la jeune femme qu'elle était à peine. Il en voyait d'autres détailler vicieusement ses formes féminines sans aucune gêne ni aucun respect. Finalement, il se voyait bienheureux d'être tombé en amour avec une jeune femme qui n'avait pas à subir tout cela, parce que Chandalen ne l'aurait certainement pas supporté.

Il fut quelque peu surpris lorsque le barman commença à vouloir s'enquérir des nouvelles du village. Il posait les questions que Chandalen aurait voulu éviter devant ses camarades, pourtant, il savait qu'il ne pouvait pas se cacher plus longtemps. Il se faisait déjà assez souvent charrier dans l'armurerie par ses amis, c'était assez pour lui. Mais si l'autre posait ainsi des questions, c'était surtout qu'au vu de son arrivée récente dans la cité, il ne connaissait pas encore grand monde. Chandalen ne vit pas dans ses paroles la curiosité mal placée qu'il aurait lu dans les dires de n'importe qui d'autre. C'est sans doute ce qui l'avait encouragé à répondre à Heund.

« Jalna c'est.. » il fit une pause brève, réfléchissant à une description qui permettrait à l'autre de cerner un peu mieux ce qu'il allait lui raconter. « C'est la fille du forgeron, une demoiselle fort jolie. Elle a des cheveux roux, mais bien plus beaux que ceux de l'autre bougresse qui ne sait pas faire son travail. Elle est souvent dans l'atelier de son père les soirs où elle ne dîne pas à la maison du chef. Le reste du temps, elle le passe à apprendre la broderie avec les femmes de son âge. »

« Tu tournes autour du pot, là, Chandalen.. » l’interrompit un de ses coéquipiers. « Je peux raconter de façon plus courte et précise, hein ! » le garde qui avait pris la parole se tourna alors vers le barman, avalant une grande gorgée de sa boisson avant de poser bruyamment sa choppe sur le comptoir. « Tu veux te la faire, Chandalen, il y'a pas à chercher plus loin.. » Il éclata de rire, envoyant une grosse tape dans le dos de l'intéressé.

« En fait non, pas exactement » reprit le jeune homme, s'adressant à Heund alors qu'il s'efforçait de faire se retourner l'autre pour ne pas qu'il intervienne dans ce qu'il essayait de raconter au nouveau venu. « Disons que, je la trouve à mon goût »

« C'est bien ce que je dis » replaça l'autre alors que Chandalen roulait des yeux en lui faisant signe de se taire et de le laisser en paix.

« Et j'ai l'âge de me marier, mon père me le demande déjà assez souvent.. Sauf que la famille de cette demoiselle souhaite qu'elle prenne pour époux un homme d'ici, pas un vagabond comme je l'ai été. Je n'ai pas vraiment ma chance, on va dire.. »








made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Mar 31 Mai 2016 - 18:57

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Combien de temps resterait-il ici?  Huend n'en savait rien. Sans doute attendrait-il de se lasser, le moment fatidique où le sentiment d'étouffement deviendrait insurmontable et que le danger d'être découvert serait trop grand. Il pouvait bien jouer quelque temps mais construire une vie était bien plus compliquée quand un menait une vie faites de fuites et de mensonges. En attendant, il tentait seulement de s'intégrer et de trouver sa place, même si ce n'était toujours que temporaire. Apprendre à connaître ses voisins était un bon début. Quoi de mieux qu'une taverne pour ça ?

Le soldat aurait très bien pu éluder de nouveau la question et ses camarades se serait certainement chargés d'expliquer en long et en large de quoi il retournait. Il prit cependant son pour répondre, comme si ce n'était pas si simple d'expliquer ce que représentait la femme derrière ce nom. Tout essuyant quelques verres qui traînait par là, Heund prêta une oreille attentive. Une rouquine appétissante donc et la fille d'un homme apparemment respectable et bien connu de tous. Effectivement, il semblait bien y avoir de l'amourette dans l'air.

- Et bien voyons, si tu décris ainsi, je pourrais avoir envie de te la piquer, plaisanta le garçon d'auberge.

La réaction des autres était bien moins sentimentale et bien plus en adéquation avec les remarques grasses auxquelles les femmes étaient soumises en général. Cela lui arracha de nouveau un sourire, presque compréhensif envers les quatre bougres. Heund ne se faisait pas vraiment d'illusions, il lui arrivait de penser ainsi bien plus souvent qu'il n'aurait dû. C'était presque attendrissant de voir qu'on pouvait ressentir autre chose qu'une banale attraction charnelle. A ses yeux cela relevait de l'auto aveuglement cela dit. Les sentiments c'étaient charmant un moment mais ça finissait par une chute amère souvent, pour ne pas dire systématiquement. L'amour ? C'était un tas de fadaises, des contes de bonnes-femmes pour ignorer les dents acérés du monde, de ce que son alter ego féminin en avait vécu. Il eut néanmoins le bon ton d'enfouir profondément ses pensés sur le sujet.

- Te marier ? Tu me me semble pas si vieux pour cela. Il n'y a pas d'âge. 20 ans, ou même 80, ce n'est pas si important. Moi, tu vois, c'est pas un truc qui m'inspire. Enfin, tu me diras, si tu la trouves fort jolie et fort admirable…

C'était comme faire dans le commerce. Il y avait les objets avec une utilité quotidienne et les joyaux qu'on gardait précieusement. Toujours était-il que ça restait quand même une affaire de marchandage. On avait vendu une parfaite épouse à un fou furieux pour sa collection et advienne que pourra. Ce n'était pas à un vieux seigneur qu'on apprenait les vertus d'un bon pédigrée. Le jeune homme avait donc jeté son dévolu sur une demoiselle qui n'était sois-disant pas de son rang. A la bonne heure, ça lui donnait furieusement envie de donner un coup de pied dans la fourmilière. On ne savait jamais, c'était peut-être aussi bien quand les principaux intéressés s'occupaient eux-même de faire des transactions.

- Et la Jalna alors, elle en pense quoi ? La parents c'est bien beau mais c'est loin de faire tout. Et au pire, tu la séduis et tu auras bien le temps de convaincre le vieux après. Tu ne me semble pas spécialement lâche, une bonne raclé au forgeron et ça devrait le ramener à la raison. Sauf s'il fait 2 mètres de haut et encore, je vois que tu es bien entouré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Mer 1 Juin 2016 - 10:59



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




« C'est vrai que j'aimerais prendre mon temps pour ça, cependant il n'y a que ma mère qui comprend. Mon père se fiche pas mal de ce que je peux vouloir dire, mais je me fiche tout autant de ses paroles. Quoi qu'il en soit, ils ont raison : j'ai l'âge, alors autant profiter de ma jeunesse. Ce n'est pas quand j'aurais cinquante ans que je.. Enfin, on en est là présentement. » répondit le jeune homme à Heund, faisant tourner le liquide restant dans le fond de son verre et agitant ce dernier. Il fixait nonchalamment la petite tornade qui se formait tout au fond, alors qu'il imaginait déjà qu'il n'aurait droit qu'à une bougresse en bonne et due forme – une femme laide, ronde, et en prime avec un sale caractère.

« Pour l'instant j'ai encore le loisir de pouvoir choisir qui sera mon épouse, alors plutôt que de me retrouver avec une femme qui tire la même tête que Morgiane, autant que je m'y mette, n'est-ce pas ? » reprit-il, sur un ton plutôt joyeux même s'il se sentait encore une fois pris au piège par son paternel. De toute façon il aurait ce qu'il voudrait ; son fils marié, un voire deux héritiers, et le tour serait joué. Chandalen n'aurait plus aucune importance à ses yeux – quand bien même c'était déjà plus ou moins le cas – et il pourrait alors vaquer à ses occupations non maritales.

A côté de lui, les hommes qui servaient dans la garde avec lui se mettaient déjà à se comporter comme de parfaits abrutis emportés par l'alcool ; ils tenaient bien plus qu'une simple choppe, mais l'endroit propice les faisait jaser avant même qu'ils ne ressentent les effets de la boisson. Ils entamaient déjà des chansons à forte voix, couvrant jusqu'au son du piano, ce qui énerva visiblement le claviériste qui ne tarda pas à plier bagage.

« Celui-là, i's'ra pas payé ! Ahah ! » lança l'un des gardes au passage du grand édenté tout frêle. Ce qui, sans étonnement, ne le fit pas sourire, ni même répliquer. Puis il reprit la chanson avec les autres, toute gorge déployée. C'était tant mieux, ainsi, Chandalen pouvait poursuivre à peu près sa discussion sans se faire constamment interrompre par ses camarades.

« Non, fort heureusement, il fait à peu près la même taille que moi. Bon, je ne compte pas non plus forcer toute la petite famille à devoir me supporter, ils laisseront ou non leur fille me prendre pour époux, mais ce n'est pas vraiment de mon ressort. Je ne suis pas du genre à forcer le destin, c'est d'autant plus intéressant lorsqu'il frappe là où il n'est pas attendu. » Chandalen marqua une pause dans son discours, le temps de faire un bref état des lieux concernant sa relation avec la demoiselle. Il était clair qu'il n'était pas très bien avancé, et puis.. A son âge, c'est encore normal d'être timide devant la gent féminine. « Et bien, concernant Jalna.. Elle.. N'est pas au courant. Enfin, à moins que mon simple regard trahisse beaucoup de choses, rares sont les fois où j'ai pu lui adresser la parole. Et ce n'était pas personnel. Donc.. On peut dire que je ne sais absolument pas ce qu'elle pense de moi, ni de mon statut. Peut-être même qu'elle ne veut surtout pas d'un guerrier ? Le genre d'homme qui meurt ou disparaît rapidement vous savez.. »

Le sujet, quelque peu délicat pour le jeune homme, ne le rendait pas aussi mal à l'aise que lorsqu'il avait à en parler avec ses frères d'armes. Ici, il trouvait en Heund l'oreille attentive et non moqueuse qui lui manquait parmi ses amis. Le garçon, nouveau dans le village, semblait s'intéresser à son peuple et aux petites choses de la vie que rencontraient les gens ici. Après tout, comme dans bien des villages, il y avait toujours rumeur à conter – qu'elle soit vraie ou fausse n'avait pas d'importance – pourvu qu'elle fasse jaser les joyeux lurons siégeant à la taverne de ce drôle de garçon..








made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Jeu 2 Juin 2016 - 20:03

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




- Et bien,  il est gratiné ton paternel. Tout ça pour avoir des rejetons, c'est pas croyable les âneries qu'on peut raconter.

La dernière phrase lui arracha un froncement de sourcils. De quoi parlait-il ? Non, Heund peinait à croire à cette éventualité. Comment un grand et beau jeune homme, soldat qui plus était, pouvait-il ignorer les plaisirs de la chairs ? Au moins ne semblait-il pas comme un noble crétin de sa connaissance qui avait soulevé les jupons d'une femme de ferme cupide. Ce n'était pas vraiment le moment de se lancer plus avant sur ce sujet, ils se connaissaient à peine et ses camarades s'en donneraient à coeur joie pour le railler. Plus tard, la question reviendrait sur le tapis, foi de tavernier.

- Morgiane ne voudrait pas de toi, si ça peut te rassurer. Enfin, pas pour le moment.

Avoir le choix était un luxe. Sans parler de sentiments, préférer quelqu'un de son âge et de son milieu semblait être naturel. Cela rendait peut-être plus supportable de devoir partager sa couche ou même un repas. Imaginer passer une seule nuit avec un homme, aussi charmant fut-il, lui donnait encore quelques des épisodes nauséeux. Même si la jeune femme cachée sous le brocard allait mieux, son dégoût envers les mâles n'était pas tout à fait guérie. Si on l'avait seulement laissé dans la fange, sans attendre plus d'elle… Ainsi tournait le monde, apparemment. Celui qui se trouvait en face d'elle était dans une barque similaire. Il devait au moins s'estimer heureux d'avoir un droit de regard sur qui partagerais sa vie.

- Il manquait un peu de tact mais le fond était souvent véridique. Comme le disait mon vieux père : une épouse c'est comme une pouliche, mieux vaut la prendre jeune, robuste et docile, on fait plus de chemin avec. C'est justement pour ça qu'il a épousé ma mère, ironisa-t-il, elle ne ressemblait en rien à cette description.

Et c'étaient sur ces bonnes et sages paroles que les quatre gardes entamèrent leurs chanson. Ils chantaient fort, ils chantaient mal et c'était tout ce qu'on pouvait en attendre. Heund leur aurait bien dit de fermer leurs grandes gueules dégoulinantes s'il n'avait pas trouvé que cela convenait parfaitement à l'ambiance festive et alcoolisé du lieu. Plus que la musique de fond en tout cas qui devenait vite redondante passé plusieurs heures à servir.

Du peu qu'il connaissait le garçon, Heund devinait déjà que ce n'était pas dans ses habitudes d'enlever une femme et d'imposer sa façon de penser à sa famille. C'est donc sans surprise que sa proposition de l'attaque musclé fut refusé poliment. Quelque part dans son fort intérieur, une jeune demoiselle se nommant Atrewide l'aurait bien un peu secoué. Il savait ce qu'il voulait ou non ? Elle aurait pu lui donner un exemple de ce que ça donnait quand on restait sagement derrière la ligne pour ne pas faire de vague. Un carnage pur et simple dont on ne s'en remettait pas si facilement. Heund n'était pas Atrewide, il n'avait donc pas ce passé corrosif qui lui faisait rentrer dans le lard des bien-pensants bernés par les règles de société.

- Tu en pinces pour une fille que tu ne connais que de vue, ou presque ? Tu es bien idéaliste comme garçon, soupira-t-il avec un pointe d'amusement. Pour citer encore mon père, si tu attends que le champ se moissonne tout seul, tu mourras de faim avant le début de l'hiver. Si tu veux mon conseil, ta Jalna, si tu la veux l'avoir, il va falloir te remuer l'arrière train.

Heund commençait à apprécier le soldat. Des énergumènes dans ce genre, on en croisait pas tous les jours. Voila quelqu'un qui pouvait amener un peu de distraction dans son quotidien. Et brusquement, il fut pris d'une idée. Jouer les entremetteurs, c'était bien une chose qui ne lui était pas encore venue à l'esprit. Bien qu'il fut contre le mariage, ça semblait être une affaire dans ses cordes. Le garçon de taverne se pencha un peu vers son client, la mine à faire des confidences.

- Je sais que je suis pas spécialement beau. Si je prenais pas garde à avoir l'air un minimum viril on me prendrait pour une femmelette. Mais si y'a bien un truc où je suis pas mauvais, en dehors de servir des pintes, c'est pour deviner les femmes. J'ai cinq soeurs, ça s'explique. Morgiane j'en fait mon affaire et ta rouquine à toi, mes avis que ça doit pas être si compliqué de lui passer la bague au doigt. Je pourrais te montrer comment qu'on fait. Et pour son vieux, on verra plus tard. Et d'ailleurs, on discute, on discute et je ne connais même pas ton nom.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Ven 3 Juin 2016 - 19:27



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




Chandalen n'avait pas pour habitude de se laisser raisonner par les autres, encore moins lorsque c'était la première fois qu'il croisait ces derniers. Ce jour-là, il venait de faire la connaissance de Heund, et pourtant, il lui semblait qu'il y avait déjà un lien particulier entre eux. Comme si le jeune homme pouvait être celui dont il avait besoin, d'une certaine façon. Il n'avait pas l'air aussi loquace que les autres taverniers que le guerrier avait pu voir ici avant lui, mais il semblait être une oreille attentive et un petit homme bien sympathique. Après tout, s'il agissait ainsi en permanence et pas juste pour se constituer une façade devant les clients, il avait peut-être sa chance avec Morgiane..

« Tu peux m'appeler Chandalen » répondit le jeune homme au serveur, qui avait finalement voulu s'enquérir de son nom. « Ne t'inquiète pas si tu n'arrives pas à le prononcer du premier coup, j'ai l'habitude, je ne viens pas d'ici. Mais ça, je pense que tu l'as compris » Il fit un signe pour désigner sa façon de parler, encore emprunte de l'accent coriace qu'avaient l'habitude de laisser ces langues du nord. Un sourire accompagna son geste, et il porta une dernière fois sa pinte à ses lèvres pour la replacer plus sèche que sèche sur le comptoir en bois.

« Vous m'aideriez donc pour séduire la demoiselle ? » questionna-t-il sur un ton plutôt amusé, alors qu'il baladait son regard sur les ivrognes de la grande salle, qui pour la plupart, commençaient à bien tourner de l’œil. « Il faut dire que je n'ai pas beaucoup d'expérience dans le domaine. Clairement pas autant qu'eux » Le guerrier désigna ses amis, visiblement tous retournés et occupés à leurs chansons et à embêter les femmes qui s'efforçaient de passer devant eux le plus rapidement possible. S'assurant qu'il ne serait pas entendu d'eux, Chandalen se lança dans une explication plus détaillée :

« Je me souviens avoir essayé d'attirer les bonnes grâces d'une fille de mon groupe, il y a quelques années de cela. En fait, c'était sans aucune arrière pensée, comme un jeu auquel un enfant jouerait, pour imiter les plus grands. C'était pour une fête annuelle de notre culture d'Hommes du Nord. J'avais fait un bouquet de pâquerettes et je suis allée voir cette fille donc » il marqua une pause, souriant à l'idée de ce qu'il allait raconter, mais sachant parfaitement qu'il ne pouvait plus se contenter de ce genre d'approche s'il voulait séduire Jalna. « J'étais tellement timide que je suis resté planté à deux mètres d'elle, et c'est mes petits copains qui sont allés la voir pour faire le perroquet, mais évidemment, elle n'a pas beaucoup apprécié. J'aurais du me montrer plus volontaire et déterminé, mais à cet âge-là, on n'y pense pas. Bref, et au final, elle avait les fleurs dans la main, et elle me les a jetées à la figure avant de tourner les talons. » Il lâcha un petit rire en contemplant le fond de son verre, alors que ses souvenirs revenaient dans sa tête comme s'ils dataient d'hier.

« Autant dire que c'est très agréable comme premier contact » commenta-t-il, toujours le sourire aux lèvres. « Mais comme ça, tu dis que tu peux m'aider.. Je n'ai aucune preuve de ce que tes conseils peuvent valoir, il me faudrait quelque chose de concret.. » En prononçant ces mots, le guerrier avait une idée bien précise derrière la tête, et qu'il n'allait pas hésiter à lancer dans les plus brefs délais, histoire de se divertir lui aussi. Après tout, c'était l'endroit parfait pour ça et la situation s'y prêtait plutôt bien. Il regarda une nouvelle fois la foule pour repérer Morgiane, dont le visage était toujours aussi abattu et grognon ; cela ne changeait jamais, comme une habitude difficilement ancrée dans son quotidien. Toujours tourné vers la salle, il indiqua la jeune femme à la crinière de feu.

« Heund, mon cher, il nous faut constater un peu tes talents. Tu m'as bien dit que tu y arriverais avec celle-là, non ? Et bien c'est le moment, montre-nous ce que tu vaux ! »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Sam 4 Juin 2016 - 17:04

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Comme il l'avait évoqué plus tôt, le jeune homme était donc un étranger lui aussi. Même s'il semblait bien intégré à faune locale, il y avait effectivement dans sa sa façon de parler, tout comme dans le nom qu'il venait de donner, des accents exotiques. Heund veilla à retenir la prononciation mais certainement aurait-il quelques difficultés au début. Voila donc ce qui rebutait le père de sa dulcinée, des origines lointaines. On croyait toujours à tord que des cultures différentes ne pouvaient trouver de points communs, mais il fallait aller définitivement bien loin pour sortir des préceptes parfois stupides qui régissaient le monde.

- Voyez donc ça, acquiesça le tavernier en riant, je ne suis donc point le seul intrus ici.

C'était exactement cela qu'il avait proposé, de l'aider dans sa quête de la femme qui partagerais peut-être un jour sa vie. Un grand gamin sans expérience ce n'était pas plus mal. Mieux valait une page pour ainsi dire blanche que des énergumènes qui avaient déjà roulé leurs bosses et ne voulaient jamais rien entendre, bien trop sûr de leurs techniques grossières et désobligeantes. Il suffisait de les regarder faire pour se rendre compte que leur méthode de séduction relevait plutôt de l'abondance de leurs tentatives grotesques que d'un quelconque talent. Plus on essayait, plus on avait de chance de réussite et encore, il ne fallait pas chercher trop la qualité non plus. Heund espérait que la fameuse Jalna n'était pas du genre à se laisser attraper avec une cour aussi racoleuse.

- La timidité… Ca, je ne peux hélas pas grand chose pour ça. Il y a un moment où il faut se retrousser les manches. C'était il y longtemps, tu as du prendre du galon depuis ce temps, encouragea le garçon d'auberge.

Sans attendre qu'on lui demande un second verre, car la discussion semblait bien partie pour durer, Heund prit l'initiative de resservir Chandalen. Il déposa naturellement la chope devant lui et récupéra celle qui était vide sans pourtant perdre un mot de ses paroles. Un bouquet de pâquerettes, ça marchait peut-être avec des gamines, quoique au vu de la fin de l'histoire, mais avec une femme c'était un autre paire de manches. C'était que la demoiselle n'était pas bien difficile sinon et qu'elle avait hâte de quitter la maison familiale.

Des jeunes nobles, Atrewide en avait vu passé à la table réputée de Nedomir. Si certains avaient à l'époque attirés son attention plus que la moyenne, d'autres en revanche lui avaient laissés une impression d'être peu éduqués et profondément infantiles. Ce n'était pas comme si elle avait eu son mot à dire. Si l'un d'entre-eux lui avait effectivement tapé dans l'oeil, il ne valait rien en comparaison du renom et de la fortune d'un vieux seigneur. D'ailleurs, à bien y penser, Edirgion était peut-être vieux mais il n'avait pas pour autant été de mauvaise compagnie avant qu'elle ne l'épouse. On pouvait même dire qu'il savait se montrer plutôt agréable avec les dames dont il comptait rassasier son appétit déviant.

- Certaines filles sont comme ça, elles prêchent contre les hommes et sont les premières pour se faire remarquer. Je me suis aussi pris quelques bûches quand j'étais gosses. Il faut dire que je les aimait bien plus vieilles à l'époque et que j'étais juste un gosse insignifiant. J'étais bien mignon un moment et puis, elle finissait par prendre un grand gaillard à leur taille. Et ça en apprend des choses, presque autant que des grandes soeurs.

Chandalan semblait douter de ses dires, mais quoi de plus normal au fond. Comme il le disait lui même, il était loin de faire fantasmer les femmes en apparaissant simplement dans une pièce. Ils se connaissaient en outre bien trop peu. Heund lâcha un éclat de rire, ce défi ne lui faisait pas peur, au contraire.

- Elle ne le sait pas encore mais elle m'aime déjà, plaisanta le jeune homme en posant sur le comptoir le torchon qui était généralement sur son épaule. Je sers et je passe l'attaque.

Il ponctua ses derniers mots d'un clin d'oeil et s'en alla s'occuper des quelques clients qui demandaient une boisson supplémentaire. Une fois fait promptement et l'argent dans la caisse, il contourna le comptoir sur de lui et s'approcha de Morgiane. Son plateau était bien chargé et elle recevait quelques remontrances des messieurs au sujet de son absence de bonne humeur. Toujours la même rengaine qu'on devait lui servir à longueur de journée et qui ne devait que la conforter dans sa morosité. Sans demander l'avie de la rouquine, mais accompagné d'un regard encourageant Heund s'empara du plateau et servit la tablé à sa place. Il prodigua quelques bons mots qui les firent beaucoup rire avant de se retourner vers la serveuse et de passer le plateau désormais vide sous son bras.

- T'en fais pas pour ça, va, déclara-t-il avec gentillesse tout en passant un bras protecteur autours des ses frêles épaules.

Morgiane demeura interdite devant ce spectacle. Evidement, tout le monde avait l'habitude de la bousculer dans tous les sens. Etape un, se placer dans la case que personne n'avait encore exploité. Cela pouvait passer pour de l'hypocrisie mais Heund était d'un naturel plutôt généreux. Du moins, tel était le personnage qu'il s'était défini depuis que ses pieds avaient foulé le seuil de cette porte quelques jours auparavant. Morgiane n'amorça pas de mouvement de rejet mais elle l'observait néanmoins avec une certaine surprise.

- Me regarde pas comme ça, c'est pas comme si je venais de te sauver des orcs. Tu es là depuis des heures et ils sont vite fatiguant. Tout le monde à a boire, ils n'auront qu'à se lever s'ils en veulent plus. Et toi aussi, il te faut un verre et cinq minutes de pause.

Tout en l'inondant de paroles sur un ton léger qui se voulait rassurant, il ramena Morgiane jusqu'au comptoir. Il la délesta de son bras et fourragea sa chevelure flamboyante d'un geste amical avant de s'en retourner à son poste. La rousse ne l'avait pas quitté des yeux, son attitude était loin de ce à quoi on avait dû l'habituer. Même si elle n'était pas encore souriante, elle avait un peu lâchée les brides de son expression désabusé pour en montrer une nouvelle, une curiosité septique. Le monde ne s'était pas fait en un jour, ni la conquête d'une femme dans son genre en quelques minutes. C'était déjà un bon début, il avait su attirer son attention. Il lui servit donc le verre promis.

- C'est pour moi. On est dans la même barque à partir de maintenant. Tu connais Chandalen ? demanda-t-il en se tournant vers le voisin de comptoir de Morgiane. Il vient du nord, tu le savais ?  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Lun 6 Juin 2016 - 23:28



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




Chandalen sentit le regard de la jeune femme aux cheveux flamboyants se poser sur lui, détaillant son visage pendant plusieurs minutes. Elle avait sous ses yeux le minois un peu sali et les traits tirés de l'homme qui sortait de sa longue journée à battre du fer, et qui finissait à la taverne pour passer du bon temps. Pour le coup, il avait ce visage à chaque fois qu'il passait le seuil, elle l'avait forcément remarqué vu le nombre de fois qu'il passait par là.

« Il vient souvent ici, pas toujours avec les mêmes. Je n'avais pas fait attention que c'était lui, sinon je lui aurais servi de l'hydromel, il ne boit que ça. Enfin, la plupart du temps. » Observatrice, elle avait répondu juste, et ne se trompait pas sur la marchandise. Chandalen leva un sourcil et étouffa un rire en entendant ce que la jeune femme racontait à son sujet. Ainsi était-il repéré et fiché, mais ça ne lui arrachait rien de plus qu'un sourire avant qu'il ne porte une nouvelle fois son gobelet à la bouche.

« Du Nord ? Non, je ne savais pas » répondit-elle à la seconde question que Heund venait de lui avancer. Chandalen était arrivé ici depuis un moment déjà, et la demoiselle devait venir d'un autre village pour ne pas avoir entendu parler de cela durant son enfance, ou bien simplement n'y avait-elle pas fait attention. Elle avait souvent l'air distraite, ailleurs lorsqu’elle prenait les commandes, mais c'était tellement habituel que le jeune homme n'y avait pas grandement fait attention.

Chandalen avait un accent encore prononcé lorsqu'il parlait un westron pourtant maîtrisé, mais il restait toujours les taches coriaces de cette langue nordique qu'il avait parlée étant petit. Si l'on ne pouvait pas ignorer la façon particulière qu'il avait de prononcer certains mots, il était en revanche plus difficile de cerner l'endroit exact d'où provenait un tel accent. Bien entendu, sa couleur de peau pouvait aider, mais c'était un vaste territoire que la Terre du Milieu, et il aurait bien pu naître dans un tas de régions éloignés de cet épicentre que ç'aurait été la même chose pour tout le monde. Il n'en restait pas moins un étranger.

« Homme d'Arnor » annonça le jeune guerrier pour préciser, et étendre un peu le sujet. C'était tellement rare de voir Morgiane se lancer dans un minimum de conversation sociale qu'il souhaitait en profiter, pour ne pas non plus mettre à mal les prodiges de son cher Heund. « Mon père est descendant des Lossoth, c'est un peuple qui vivait à Fordowaith, donc plus au nord que le nord. » expliqua-t-il, avant de ponctuer sa pause par une gorgée d'hydromel. « Ma mère est gondoriene, mais elle vivait en Arnor, je suis né là bas avant de voyager avec mon groupe pour me sédentariser ici » Ce petit discours, en plus de meubler la conversation, expliquait également à Heund ce qu'il avait besoin de savoir pour mieux cerner le jeune guerrier qu'il venait de rencontrer. C'était donc à triple valeur que l'homme déblatérait sur ses origines en attendant que le tavernier continue son chemin avec la petite rouquine.

Chandalen l'invita à s'asseoir à côté de lui, lui montrant qu'il n'était absolument pas intéressé par son derrière, ni son devant d'ailleurs – contrairement à nombre de recrues potentielles qui se trouvaient dans la salle au cas où Morgiane aurait eu envie de remplir la place vide de son lit. Bien vite, le guerrier reprit la discussion avec Heund, puisqu'il avait visiblement été conquis par les prodiges de son nouvel ami : après tout, arracher des paroles à priori 'amicales' avec la jeune femme relevait déjà de l'exploit..

« Donc, nous étions aux conseils que tu devais me donner pour Jalna, n'est-ce pas ? »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Mar 14 Juin 2016 - 21:05

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Cette jeune femme l'inspirait, Heund sentait qu'elle avait pas mal de choses à révéler sous sa carapace morose. Sans doute en tirerait-il quelques traits, des anecdotes et des pensées fugaces pour un prochain rôle. Elle était plus fine qu'il n'y paraissait, révélant un talent inattendu pour repérer les habitudes des gens qui défilaient sous ce toit. Une brillante demoiselle sous le fard trop pâle d'un esprit faussement indélicat. Il ne pourrait l'aduler une vie durant mais il pouvait l'adorer pendant quelques jours, peut-être même des mois.

Voila que son habileté déliait de façon inattendu des langues. Il suffisait parfois de si peu, d'un geste ou d'un mot pour faire basculer une situation. Si Chandalen n'était pas convaincu par sa performance, il se montrait au moins de l'encouragement à l'ouverture de Morgiane. Tout autant que l'histoire qui habitait la serveuse, celle que révélait doucement le jeune homme aiguisait une curiosité certaine. Les Lossoth, Heund en avait bien entendu parlé lorsqu'il avait usé ses semelles à l'autre extrémité de la carte. Il ne se souvenait pas en avoir croisé pourtant. Ce qu'il en savait était maigre, apparemment des nomades un peu sauvage qui préféraient le rudesse d'un désert de glace que de se mêler au reste du monde. Quelque part, "elle", pouvait les comprendre.

Morgiane s'installa aux cotés de l'étranger, nullement réticente à l'entendre d'avantage s'étendre sur ses origines métissés. Le Gondor, ses seigneurs et ses nobles, ses paysans asservis et cette cité immaculé, ce que Atrewide aurait donné pour que tout s'effondre et se consume. De ses propres mains elle aurait volontiers désossé ces édifices hypocrites. Il y avait encore là toute une bile infecte nourrie du venin de la haine et de la rancoeur. Quelle étrange idée que de s'approcher de ces murailles et d'y rester… Mais heund savait cacher ses pensés mieux qu'un bloc de marbre en demeurant attentif et souriant.

- Pourquoi ici ? C'est un trou perdu, railla-t-il gentiment. Le climat est plus facile, je te l'accorde. Il faut croire que ça m'a aussi convaincu de m'y poser.

Le tour de passe vivant à dérider Morgiane avait emporté une franc succès en définitive. C'était bien le but initial de la manœuvre après tout. Avoir une femme à proximité n'était qu'un avantage de plus. Il faisait toujours bon d'entendre leurs avis sur un sujet qui les touchait de front. Des conseils à prodiguer, il en avait certes quelques uns. Chaque femme était différente, avant d'entrer dans la phase d'attaque, on se devait d'étudier l'ennemie pour trouver sa faiblesse. On disait bien conquête et c'était loin d'être un banal jeu de mots.  

- C'est que je la connais encore trop peu. A moins que tu ne veuilles te mettre au tricot, j'ai bien besoin d'en savoir d'avantage. Dis-moi Morgiane, toi qui est une femme, un homme qui dénouerait tes pelotes de laine, ça te ferai fantasmer la nuit ? Son regard passait de l'un à l'autre de ses interlocuteurs. A t-elle déjà des prétendants ? S'ils sont comme tes amis, je te souhaites qu'elle ne soit pas une vaniteuse stupide qui acquiesce en souriant à la moindre provocation déplacé. Je serais franchement déçu. Je n'aime pas du tout ce genre de femmes et je devrais décliner mon offre de t'aider.

Il haussa les épaules tout en fixant Morgiane comme un gosse pris à faire une grosse bêtise. C'était comme avouer sincèrement qu'on était doué pour amadouer les jeunes filles, elle pouvait prendre la mouche très facilement. Mais non, il ne comptait pas mentir. Sa franchise et son attitude décontracté ne laissait pas place à l'ambiguité. La serveuse serait une bonne amie, une petite soeur. Du moins c'était ainsi qu'il comptait se placer dans un premier temps pour acquérir sa confiance et son affection. Au final elle viendrait à lui, plutôt que l'inverse. Heund avait du reste bien des choses à taire pour se lancer immédiatement dans une intimité néfaste pour sa couverture.

- Figure-toi, ajouta-il en riant pour la rouquine, que je compte bien les marier au printemps. C'est pas meilleure saison à ce qu'il parait. D'ailleurs, tu la connais peut-être ? C'est la fille du forgeron.

Cette feinte vérité était un compromi parfait. Morgiane ne s'étouffa point avec son verre et bien qu'elle eut froncé les sourcils à un moment donné, elle se décontracta, si on puis-dire, de nouveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Sam 18 Juin 2016 - 14:46



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




Chandalen écouta les dires du tavernier avec attention, prenant un soin particulier à ponctuer les propos de son interlocuteur par des petits hochements de tête lorsque c'était nécessaire. La discussion poursuivait tout naturellement son chemin, et le guerrier observait le visage de Morgiane se détendre au fur et à mesure des mots du petit nouveau au service du bar. Oh, il avait certainement raison en avançant ses capacités en matière de séduction ; il était l'un des rares à avoir ne serait-ce qu'arraché un sourire à la rouquine depuis qu'elle était arrivée ici. Chandalen leva son verre de nouveau rempli pour s'en abreuver, alors qu'à côté de lui, la serveuse étouffait un rire.

« Au printemps ? Ah, ça ne te laisse pas beaucoup de temps, bonne chance ! » gloussa-t-elle, tout en se retournant pour répondre à qui l'appelait derrière. « Je ne la connais que de vue. Une jolie minette, un peu précieuse mais elle n'a pas l'air méchante » ajouta-t-elle avant de s'intéresser aux messieurs qui réclamaient d'autres boissons derrière elle. « Je suis en pause, ça ne se voit pas ? Si t'as soif, t'as qu'à te lever ! »

Chandalen, qui fixait lui aussi les individus, sentit un sourire se dessiner sur ses lèvres. Ô combien de fois avait-il cherché à ce que la jolie rousse ne se débride ? Et pourtant, il n'avait fallu qu'un tour de passe-passe de son nouvel ami pour qu'elle ne commence à se détendre un peu pour envoyer paître la bande d'ivrognes qui lui collaient aux basques depuis le début de la soirée. Le guerrier l'incita à se retourner pour qu'ils puissent reprendre tous les trois, sans qu'elle ne se dérange plus pour ce qui n'en valait pas la peine.

« Elle a eu quelques prétendants, mais ils ne font généralement pas long feu » reprit Chandalen d'une voix calme mais pas forte, de façon que seuls les intéressés puissent l'entendre. Il n'avait pas vraiment envie de se faire charrier par ses frères d'armes concernant Jalna. « J'en ai vu quelques uns se faire reprendre par le père, lorsqu'ils n’étaient pas assez haut placés à son goût. D'autres, qu'elle a remballé elle-même parce qu'ils venaient la séduire avec une technique qui laisse fortement à désirer. Vous savez, ce genre de gars, là.. Qui sentent l'alcool à seize miles à la ronde, et qui n'ont d'autres préoccupations de regarder l'arrière train des femmes. » Il marqua une pause pour avaler une gorgée d'hydromel. « Parfois c'est compréhensible, Jalna fait partie de ces femmes très belles qu'on ne peut s'empêcher de regarder, mais il y a des façons de le faire.. Enfin, je pense que vous avez compris. » Il regarda Morgiane pour la rassurer en lui faisant comprendre qu'il ne faisait pas partie de ceux qui la reluquaient dès qu'elle passait un peu trop près.

Chandalen se souvint du temps où il n'avait pas besoin de se préoccuper de ce genre de situation, de ces jours où personne ne lui demandait de se choisir une femme, surtout avec ses capacités en la matière, qui avoisinaient le quotient de séduction d'une charrue à bœufs. Non, il n'était pas vraiment fait pour ça pour le moment, trop timide, peut-être même pas assez décidé sur la tournure que les événements devaient prendre pour lui. Un peu de volonté, c'était tout ce qu'il avait, et pourtant, c'était bien là le début de l'histoire.

Le guerrier finit par vider totalement son verre, alors que derrière lui, la musique reprenait de plus belle par un musicien qui venait remplacer le premier complètement éméché. L'homme commença à fredonner lui aussi les paroles de la chanson sans pour autant se joindre aux talents découverts qui hurlaient à gorge déployée tout ce qu'ils savaient.

« Ah, si elle était un peu plus naïve et moins dans les jupes de son père, ça serait sans doute bien plus facile ! »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Sam 9 Juil 2016 - 10:18

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Morgiane en devenait loquace et bien plus que ce à quoi le tavernier c'était attendu. Elle prenait une part presque active à la discussion, donnant son avis sur la future mariée comme Heund l'avait requis. Le jeune homme était plutôt fier de lui en vérité, il avait bien faillit lui arracher un petit rire au lieu de la froisser. Le sourire de Heund s'élargît, il avouait en silence qu'il visait peut-être trop haut, effectivement. Pourtant, il était loin de renoncer à cette idée. Qui savait s'il serait encore dans les parages par la suite ? Le temps imparti à la manœuvre lui était compté, même si personne n'était au courant de cet état de fait. Il passerait pour un farfelue idéaliste, ce n'était pas bien grave puisque le principal intéressé n'avait émis aucune protestation.

- J'vous mets quoi ? demanda Heund en couvrant le bourdonnement de la salle d'une voix forte.

La tablé c'était bien fait remettre en place, mais lui n'était pas en pause. Il ne risquait pas d'aller les servir comme avait déjà prévenu la rousse, remplir des chopes et les poser sur le comptoir était en revanche dans ses cordes. Il entendit difficilement ce qu'on lui hurla tant bien que mal. Il haussa les épaules, il n'avait pas tout compris et décida de resservir la même chose que précédemment. Au point où ils en étaient, ces messieurs ne se rendraient pas compte de la différence. Son attention était de toute façon principalement focalisée sur ce que son nouveau poulain expliquait.

- Il semble que tu aies des gouts de luxe, rit-il en posant bruyamment les chopes pleines sur le comptoir. Tant mieux, t'es un gars qui vaut plus qu'une bécasse avec un derrière passable. Enfin, de ce que tu m'en dit au moins. Tu n'as pas l'air d'avoir de concurrents sérieux donc !

Heund fit signe aux ivrognes de venir chercher leurs biens. L'un des gaillards se leva finalement devant l'ignorance toute calculée de Morgiane. Celle-ci tourna sciemment le dos à l'homme pour bien faire comprendre qu'elle n'était pas du tout encline à l'aider de quelque manière que ce soit.

- Il y a bien des choses qu'elle fait seule tout de même et le paternel a surement d'autres occupations que de la suivre partout toute la journée. Le marché ? Ou quand elle se rends à ses cours de coutures ? Je vais pas faire le coup du crétin et du sauveur quand même.

- C'est tellement vieux et usé, renchérit la serveuse. Et tu n'auras pas du tout l'air crédible.

Heund acquiesça. Si, il aurait très bien pu s'acquitter de cette tache mais c'était trop facile et déjà vu. Non, il fallait la séduire durablement et pas avec un tour de passe-passe minable pour se glorifier temporairement. Chandalen avait l'air d'être un type bien, il avait seulement besoin mettre sa timidité au placard pour se montrer sous son vrai jour. Au vu des faits, une approche simple et sans fioritures théâtrales suffirait à amorcer le dialogue. En théorie du moins.

- Si elle a l'habitude d'être sous la protection de son paternel, je suppose qu'elle a également l'habitude d'être traitée comme une Dame. Tu l'as dit, elle est précieuse. Je pressens… Un chevalier servant. Mais… pas trop ! Juste de temps à autre. Apparition et disparition.

Heund fit claquer ses doigts comme s'il allait effectuer un tour de magie. Il observa son élève, tapota son index sur son menton tout en réfléchissant. Il n'était pas du tout sur que le jeune homme soit prêt. Ca demandait un minimum de confiance en soi. A l'heure actuelle, Heund avait un peu peur que Chandalen reste bloqué ou qu'il ne sache pas quoi dire le moment venu. Et là, c'était tout le plan qui s'écroulait.

- J'ai le plan d'attaque, déclara-t-il finalement avec assurance. Il va falloir que je fasse un repérage d'abord. Morgiane, tu en es ?  Et pour toi mon vieux, un minimum d'entrainement, ce sera pas de trop. La préparation c'est important si on veut que ça marche.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Jeu 14 Juil 2016 - 18:46



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




Chandalen écouta son maître avec une attention toute particulière, il avait dessein de suivre au pied de la lettre ses conseils, et c'était aussi bien s'il était certain de ces derniers pour éviter d'être la risée de pas mal de monde. A vrai dire, une fois lui avait suffit, et ses camarades qui avaient été témoins de la scène – particulièrement son frère – ne se gênaient pas pour le lui rappeler. C'était déjà un grand coup dans son ego fragile, et finalement, s'il pouvait éviter de réitérer le coup, ce n'était pas plus mal.

Le jeune homme attrapa son verre pour le faire remplir, mais il demanda quelque chose d'un peu moins fort en alcool. Il sentait déjà les vapeurs monter dans son sang et s'il voulait que son petit plan de séduction ne fonctionne, il valait mieux qu'il écoute les conseils que l'on avait à lui donner d'une oreille bien ouverte et avec la tête claire.

S'il avait l'habitude de discuter de la vie et du beau temps avec les serveurs qui s'occupaient de ses commandes, Chandalen n'en était jamais venu à raconter des choses aussi personnelles. Pour le coup, il se surprenait lui-même, de conter ses mésaventures à quelqu'un qu'il venait à peine de rencontrer et dont il ne savait pas grand chose. Mais de toute façon c'était un moyen de jeter un œil neuf sur ce cas, et cela permettait d'avoir un avis totalement extérieur sur la question.

« Pas de concurrents sérieux » rétorqua-t-il tout sourire. « C'est plutôt une bonne nouvelle, n'est-ce pas ? J'ai au moins cet avantage là. Et non merci pour la pimbêche passable, ça ira ! » Il étouffa un rire, se servant dans sa choppe nouvellement remplie pour éviter de s'assécher le gosier. Il était plutôt jeune pour boire de la sorte, mais l'occasion fait le larron, alors il continua sur sa lancée comme si de rien n'était.

« Oui elle va au marché seule, et elle fait de la broderie avec d'autres femmes du village, mais s'il faut la croiser dans les rues au moment où elle s'y rend, ce sera plutôt facile. » expliqua-t-il à ses deux interlocuteurs. Il finit par se retourner à cause du vacarme qui régnait dans la pièce et qui l'obligeait de parler de plus en plus fort, et il se prit à dévisager un long moment le musicien. Attrapant ce qui lui passait sous la main – à savoir un vieux croûton de pain séché – il le lança à l'intéressé pour le faire cesser son horreur en lui adressant un joyeux « vire le camp ! »

Revenant à ses moutons, il détailla l'expression du Heund en relevant ses propos, mais Morgiane acquiesça avant qu'il n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit. Elle était visiblement bien à discuter avec eux et se mêlait de la partie comme si c'était tout naturel pour elle. Une attitude que Chandalen ne lui connaissait pas du tout, et qu'il était agréable de surprendre.

« Chevalier servant mais pas trop ? Que veux-tu dire par là ? » questionna-t-il, peu certain d'avoir bien compris ce que voulait dire l'autre lorsqu'il avait prononcé ces mots. « Ah dis donc ces affaires de séduction ne sont pas d'une simplicité intéressante.. Des fois je m'y prendrais bien comme les autres avec leurs greluches, mais avec elle il ne va pas suffire d'un compliment bien placé.. Elle est si bien traitée chez elle qu'il va falloir relever le niveau.. »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Sam 30 Juil 2016 - 14:35

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Qui avait dit que la séduction était aisé ? C'était une discipline à part entière, surtout lorsque c'était loin d'être inné. C'était d'ailleurs pour cela que le garçon de taverne s'était proposé pour l'épauler et lui montrer les étapes à respecter pour mener à bien son entreprise. Il voulait choisir son épouse, soit, il allait lui donner les moyens de cette ambition. On parlait d'un être humain, les relations entre être humains prenaient en compte beaucoup trop de paramètres pour que ce soit aussi simple que d'essuyer un verre propre. On pouvait noter qu'il était bien plus plaisant et intéressant de se perdre à ce jeu là plutôt que de faire la vaisselle.

- Ca me semble être une affaire rondement menée, chère partenaire, déclara-t-il à Morgiane en lui tendant sa main, qu'elle sera bien vite pour clore l'entente.

Ainsi donc, il aurait tout le loisir de passer du temps avec la serveuse et ferait d'une pierre deux coups. Heund ne s'attarda pas plus longtemps sur sa nouvelle acolyte, qui était de plus en plus radieuse trouvait-il. C'était certainement un effet d'optique maintenant qu'elle se détendait totalement. Il passa à son élève qui vidait toujours des chopines comme s'il s'agissait de bon lait frais. Il fallait que Chandalen se calme sur la boisson s'il ne voulait pas empester le vieil ivrogne lorsqu'il ferait la première manœuvre d'approche.

- Oh oui, je commence à comprendre que ta dame doit avoir une assez haute estime d'elle-même. Il ne faut pas hausser le niveau, au contraire, ça ne ferait que la conforter là dedans. Totalement anti-productif comme manœuvre et ça te ruinerait vite. Non, tu dois la désappointer. Tu n'es pas son père, même si tu dois en avoir certaines qualités. Pour le dire plus franchement, il va falloir alterner les friandises et les baffes. Lui faire espérer le meilleur pour qu'elle aussi cherche à attirer ton attention.

Les petites princesses se ressemblaient toutes un peu. Elles étaient si intimement convaincues que le meilleur était la norme qu'elles finissaient par penser que ce n'était jamais assez. Pour les toucher vraiment, il fallait les sortir de cette maudite zone de confort sans trop les brusquer. Il fallait leur rappeler que parfois le monde ne tournait pas autour de leurs petits caprices, sans pour autant passer pour un gredin mal éduqué. La place était étroite certes, la bonne alliance entre quelqu'un d'estimable pourtant capable de les remettre à leur place et dont elles finiraient par chercher l'approbation. C'était subtil, tout en demi-mesure et en revirement de situation, Heund en convenait.

- Je sais que comme ça, ça ressemble juste à du charabia. T'en fais pas va, Morgiane et moi, on va te mâcher le travail. Mais c'est quand même toi qui devra faire le principal.  Pour garder le plein contrôle de tes moyens, tu dois oublier qu'elle te plais. Dis-toi que c'est juste une femme parmi tant d'autres et qu'elle a aussi ses défauts. Si tu as le temps demain, passe dans l'après midi, c'est bien plus calme. Je te préparais un petit entrainement et des exercices.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Sam 6 Aoû 2016 - 15:31



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




A ces mots, Chandalen lui étira un sourire amusé. Oui, ce serveur ne perdait pas son temps et il avait le vers* facile, c'était agréable de voir qu'il était capable de dérider la plus triste des demoiselles. Il prouvait de quoi il était capable, en plus d'être un bon parleur, il avait cette fibre de contact avec les autres qui semblaient rendre tout plus facile. S'il n'était pas là depuis longtemps, le jeune homme espérait qu'il reste au moins un moment, parce qu'il était d'agréable compagnie et surtout, fin connaisseur en la matière de ce dont ils discutaient. En somme, un bonhomme maigrelet mais qui en avait dans le crâne, non sans un bon trait d'humour bien dosé et de l'audace comme il en faut. Finissant le verre qu'il se jurait d'être le dernier, Chandalen reprit la parole.

« Je crois que je commence à comprendre ce que tu veux dire. » répondit-il, en reposant bruyamment sa pinte vide sur le comptoir. « Oui, chevalier servant mais pas trop.. Hm, je vais y repenser, le concept a l'air intéressant pour le coup. Merci du conseil ! » Un regard par la petite fenêtre à sa gauche lui indiqua qu'il semblait déjà se faire tard dehors, que le soleil était en train de descendre dans le ciel. Le peuple avait rappliqué dans la taverne, il y faisait bon vivre et déjà, ses amis s'étaient réunis vers les musiciens pour boire à grande gorgées de l'alcool de pauvre, accompagnés une voix nasillarde pour rythmer leurs pintes. Le chant saugrenu s'élevait dans l'air depuis un moment, mais Chandalen, happé par sa conversation avec Heund et puis Morgiane, n'avait pas vraiment remarqué le reste du tintamarre qui se donnait à côté. C'était l'heure, effectivement, qu'il prenne congé de ce beau monde pour s'en retourner chez lui.

« Bon de toute façon, il se fait tard. Je reviens demain, même heure » annonça-t-il, avant de saluer Heund et de glisser un clin d’œil à Morgiane. Elle gloussa timidement, mais elle avait compris qu'il ne lui voulait pas de mal, contrairement aux pourceaux qui se pressaient vers le comptoir pour reluquer son affriolent décolleté. Sur ces mots, Chandalen quitta son tabouret, laissant les joyeux lurons alcoolisés se l'accaparer, puis il passa la lourde porte en bois.

Avant de retourner chez lui, il s'occupa de faire un tour par le centre du village pour aller voir sa mère, et alors qu'il marchait tranquillement dans le calme le plus olympien des rues vidées de leur peuple, il fut attiré par du mouvement sur le côté. Tournant la tête par simple curiosité, il fut surpris d'y découvrir un visage qui lui était familier. Il salua la demoiselle avec un soin méticuleux, s'appliquant dans sa petite révérence dont on soulignait la disgrâce d'une habitude qu'il n'avait pas prise. Se souvenant des avisés conseils de Heund, il se répliqua pas au sourire d'apparence gêné de la demoiselle qui ne se serait pas fait prier pour qu'on lui essuie une vraie courbette. Il passa rapidement son chemin en donnant l'air de ne plus s'intéresser à elle, espérant que l'effet produirait un intérêt en retour de la jeune femme. Arrivant chez lui après le reste de ses visites, Chandalen se laissa tomber dans le divan pour prendre son repas, et alors, il ne tarda pas à aller se coucher.

Le lendemain, le guerrier se leva comme à son habitude, et il fila rapidement à ses entraînements. La journée promettait d'être bien remplie, mais comme chaque soir, il quitterait à la même heure, et comme bien souvent, il terminerait dans une taverne avec ses amis. Cependant, lorsque la fin d’après-midi fut venue,  il quitta ses camarades qui avaient un autre coin de beuverie pour se diriger vers la taverne qu'il avait fréquenté la veille, et retrouver ce cher Heund.

*vers comme avoir la parole facile, mais en fait verre ça allait aussi XD








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Lun 8 Aoû 2016 - 12:19

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




- A la bonne heure ! Saisir l'idée principale, c'est un très bon début.

Pour certains il était déjà tard alors que pour d'autres la nuit était bien loin d'être fini. Dans la salle d'auberge le coup de feu ne faisait que commencer. Fini les camarades qui venaient se détendre après une dure journée. C'était l'heure des fêtards braillant, des poches à bière bon marché et des esprits belliqueux. Il fallait se montrer attentif et disponible, gérer les clients comme des adolescents au bord de la crise de rebellions. Heund et Morgiane auraient préféré rester à discuter mais ce n'était pas un projet vraiment envisageable. Ca tombait bien, Chandalen avait fini son verre et s'apprêtait à rentrer chez lui.

- Très bien. Je t'attends de pieds ferme et avec la chope prête.

Après le départ du garde, il était temps de retourner au turbin. La soirée se passa heureusement sans anicroche. Comme d'habitude, les mêmes piliers du bar finissaient dans le caniveau et ceux qui tenaient encore debout pestaient furieusement contre la fermeture. Et bien qu'elle fut des plus vétustes Heund s'accommoda très bien de sa paillasse après cette arasante journée. Il n'avait qu'à peine eu le temps de penser aux fantômes qui peuplaient l'esprit de la jeune femme avant de plonger dans le sommeil.

A l'aube, la lumière pâle du petit jour était venue chatouiller ses yeux, le tirant de sa nuit bien trop courte, où sévissaient encore les réminiscences d'un acte sanglant. Ce fut une journée sans grandes surprises à vaquer aux tâches pour lesquelles il était payé, trop peu à son gout. Sans même avoir besoin de se rappeler à elle, la serveuse était venue souvent échanger quelques mots avec lui. Puis, lorsqu'ils furent libérés de leurs engagements respectifs, ils s'étaient retrouvés devant la taverne, comme sous entendu la veille, pour mener leur petite enquête sur la future conquête de Chandalen. Morgiane l'entraina au marché et en profita pour lui faire une visite pratiquement complète du village, alors qu'ils suivaient l'air de rien la fameuse Jalna.

Le garde n'avait pas menti, la jeune femme était particulièrement jolie et attirait pas mal de regards. Monsieur avait des goûts de luxe, ça rendait son travail d'autant plus palpitant. A la regarder, Heund ne doutait plus vraiment du programme qu'il avait proposé. Il semblait des plus judicieux. Morgiane approuva bien vite ses constatations, plus souriante et loquace encore qu'elle ne l'avait été la veille. Pour sur, elle l'aimait bien, à voir comment elle enlaçait son bras pour le trainer à droite à gauche. L'heure tourna rapidement, si bien qu'il fut déjà temps d'aller prendre le service au comptoir.  

Lorsque la silhouette familière du jeune homme se dessina sur le seuil de la porte, la salle était déjà envahi par les buveurs. C'était une constante qui ne variait que peu d'un soir sur l'autre. Certaines têtes riaient aux même calembours et s'abreuvaient dans le même verre. La serveuse s'affairait entre les tables, déjà si occupée qu'elle ne remarqua pas le nouvel arrivant immédiatement. Heund qui avait une vue plus directe sur l'entrée servi son client actuel avant de faire signe à son nouvel ami d'approcher.

- Bonne journée ? demanda-t-il tout en posant sur le comptoir la même boisson que le soir précédent. J'ai vu ta donzelle aujourd'hui. Tu n'as pas menti, elle aussi ravissante que timide. Un vrai bourgeon qui n'a pas encore fini d'éclore. J'espère que tu te sens d'attaque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Ven 12 Aoû 2016 - 17:35



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen




« Un peu décalqué par la journée » fit Chandalen en s'approchant du tavernier, qui l'avait déjà remarqué en lançant la conversation à son arrivée. Il tira un tabouret en bois pour y asseoir son derrière en toute bonne grâce, puis il attrapa la chope déjà servie qui n'attendait que lui sur le comptoir. « Mais d'attaque, bien sûr ! » ajouta-t-il aussitôt. Il porta le gobelet à ses lèvres, gouttant au délicieux liquide qui raviva ses sens à la seconde où il toucha ses papilles. Le guerrier en avala plusieurs gorgées pour se désaltérer avant de reposer le verre. Sa journée avait été longue, fatigante comme souvent, mais il avait largement eu le temps de prendre l'habitude de cette énergie que tout cela lui demandait. Son père le lui avait souvent dit lorsqu'il était plus petit ; donne toute ton âme dans ce que tu fais, travaille dur et ne laisse personne être meilleur que toi. Ces mots avaient souvent réussi à pousser Chandalen au delà de ses limites, et aujourd'hui encore, il avait été le meilleur de son groupe. Un adroit guerrier, qui avait eut facile à désarmer ses opposants, même s'il en avait donné pour la sueur de son front. Le jeune homme esquissa un sourire à cette idée ; oui, il aimait être le meilleur.

« Alors comme ça vous avez été productifs pendant que d'autres trimaient sous la chaleur ? » lança-t-il à l'adresse du jeune Heund. Loin d'être méchant dans ses paroles, Chandalen disait cela presque comme une question rhétorique. Il se retourna un instant pour balayer la salle du regard comme il avait l'habitude de le faire en arrivant ici. Un regard succinct qui lui permettait de savoir devant qui il allait se donner en spectacle s'il s'adonnait à boire un peu trop d'alcool. Ce n'était pas son objectif pour la soirée, bien au contraire. Ils avaient quelque chose de plus important à discuter, à planifier. Le jeune homme vint reporter son attention sur Heund avant de reprendre la parole.

« Je l'ai croisée, hier soir en rentrant chez moi. J'ai fait ce que tu m'as dit, chevalier servant, mais pas trop. » Il agrémentait ses paroles avec des gestes pour rendre le tout un peu plus illustré, et se donnait dans ses explications de comment il avait joué l'homme fort sans pour autant plier devant la demoiselle. « Donc je suis arrivé et je lui ai souri, j'avoue que sur ce point là elle m'a légèrement pris au dépourvu parce que je ne l'avais pas vue arriver. Mais j'ai vite remballé mes jolies intentions et détourné le regard, j'ai marché sans poser mes yeux sur elle, et c'était assez amusant parce que je sentais son regard me suivre » Chandalen reprit la chope qu'il avait déjà vidée de moitié, et ne mit pas longtemps avant de lui arranger son sort. Il reposa le verre vide sur le comptoir, faisant un signe à Heund qu'il en reprendrait déjà bien une.

A ce moment là, il entendit Morgiane rappliquer en passant derrière lui, et elle lui donna une petite tape sur l'épaule pour signifier sa présence. Chandalen apprécia le fait qu'elle s'était clairement déridée par rapport à la façon dont il l'avait toujours connue. Elle était bien plus agréable ainsi, et alors il se ferait un plaisir de poursuivre la discussion avec les deux serveurs.








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Lun 17 Oct 2016 - 21:27

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Heund n'avait jamais rien eu d'un soldat, ni la carrure, ni l'envie de se battre pour une cause qui le dépassait largement. Il n'avait pas non plus été élevé par des combattants dans son cheminement de pensés, alors jamais l'idée d'embrasser cette voie ne lui été venu à l'esprit. Cependant, il pouvait très bien imaginer que ce n'était pas de tout repos. Il fallait être aussi solide à l'extérieur qu'à l'intérieur, le second point était peut-être même plus important. Après tout, au fond de lui, il savait ce qu'une simple jeune fille frêle et délicate pouvait faire avec un coutelas à peine aiguisé si son esprit était ouvert à cette perpective. Avec de la volonté, on pouvait détruire tant de choses établies par ceux qui se croyaient pourtant hors d'atteinte. La force du caractère n'avait d'égale que la façon dont on se donnait les moyens de la mettre en oeuvre. De plans, il n'en manquait pas.

- Et bien, et bien, figure toi que je travaille quand toi tu trinques, répondit Heund en plaisantant. Nous avons suivi ta belle, en pleine chaleur aussi. Une sieste aurait été bien plus facile.

Heund écouta attentivement le récit de la scène qui s'était joué la veille. Il ne cachait pas une certaine fierté envers son élève tout en essuyant une chope dans son torchon. Un petit sourire et puis s'en va, un vrai prince mystérieux, voila qui était un début prometteur. Le blond acquiesça en attendant la fin de l'histoire. Apparemment, la demoiselle était déjà réceptive et il ne s'attendait pas à ce que cela soit aussi rapide et aussi facile d'attirer son attention. Cependant, il y avait encore du chemin à faire. Elle devait déjà l'avoir oublié, ou cela ne saurait tarder si le jeune homme ne revenait pas rapidement à la charge pour enfoncer le clou.

- Et bien, on dirait que tes aventures t'on donné grande soif.

C'est à ce moment là que Morgiane émergea de la foule pour se joindre à eux, comme la veille. Aujourd'hui, elle semblait encore plus détendue et souriante, se laissant même aller à un geste amical. Ils avaient pratiquement passé la journée ensemble et cela avait dû lui faire beaucoup de bien au moral.

- Chandalen me disait qu'il avait commencé à mettre en pratique nos conseils. C'est plutôt un succès apparemment. Mais ne va pas te croire sorti d'affaire pour autant, hein ! Il te reste encore à faire tes preuves. On est surtout très bon ma Morgiane, très bon.

Sans doute était-ce parce qu'il avait employé un possessif en la désignant mais le garçon de taverne décela un léger rougissement sur les joues de la serveuse. Heund était finalement habile, il n'employait jamais un mot à la légère lorsqu'il s'agissait d'une femme qu'il courtisait sans en avoir vraiment l'air.

- Alors voila… Il se pencha par dessus le comptoir pour se rapprocher des deux autres de façon à rendre la conversation plus intime. Après avoir observé, je pense que j'étais plutôt dans le juste. Elle est timide mais loin d'être une gourdasse. Elle sait très bien qu'elle a du charme et elle ignore les crétins parce qu'elle sait qu'elle veut mieux. C'est pas bien compliqué, tu vas t'arranger pour la croiser encore. La journée, ça risque d'être plus difficile pour toi. Quel idée d'être soldat aussi, rit-il. Dis-moi, où l'as-tu vue hier soir ? Passe par le même chemin en rentrant, on ne sait jamais. Une rencontre régulière c'est une très bonne chose, qu'il faudra mettre en place de toute façon. Si vous ne vous voyez jamais, comment peux-tu continuer sur ta lancé ? La prochaine étape ce sera de lui adresser la parole. Soi galant dans tes mots mais plutôt froid dans tes gestes. Tu es un homme bien, éduqué, mais, tu n'es pas l'idiot du village qui s'attendri pour un rien. Ou tu inverses, galant dans tes gestes, mais froid dans ta façon de t'exprimer. Il faut jouer du contraste, tu me suis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Mer 2 Nov 2016 - 15:45



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen


Bien assis sur son tabouret, Chandalen essuya un sourire de la part de Morgiane, qui passa rapidement derrière le comptoir où elle s’affaira à ranger de nouvelles bouteilles ainsi que les verres fraîchement lavés qu’elle venait placer très régulièrement et par ordre de grandeur sur les étagères qui peuplaient le mur du fond de la taverne. Le jeune homme quant à lui, se contenta de laisser aller le bout de son doigt sur le bord de la chope, redessinant son contour avec lassitude, comme s’il l’avait déjà fait mille et une fois auparavant, et que ce geste s’était imprimé dans ses mains qu’il le faisait tout à fait machinalement. L’endroit n’était pas encore tout à fait bruyant, c’était seulement la fin d’après-midi et la plupart des hommes n’auraient pas rappliqué ici avant la tombée de l’astre solaire par-delà l’horizon où se découpaient habilement les hautes montagnes dont on pouvait seulement deviner les neiges éternelles. Chandalen écouta avec attention les conseils du serveur, non sans remarquer la discrète attention qu’il prêta à Morgiane, et qui ne manqua pas d’empourprer joliment ses petites joues piquées de taches de rousseur.

Heund semblait avoir déjà bien réfléchi à la question, il avait là le discours maîtrisé et réglé d’un professeur qui avait moult fois déroulé son cours, et Chandalen ne manqua pas d’y prêter une attention toute particulière, puisque c’était lui-même qui était venu chercher les informations. Le tavernier était de bon conseil, lui semblait-il ; non seulement parce que la première chose qu’il avait tenté en l’écoutant avait bien fonctionné, mais également parce qu’il avait une certaine assurance dans la voix qui donnait de la crédibilité à ses propos. Chandalen hochait de temps en temps la tête, notant bien les dires avisés de son interlocuteur. Il guettait Morgiane, qui semblait écouter elle aussi alors qu’elle continuait sa tâche.

« Je l’ai justement croisée vers l’endroit où elle habite, ce qui fait qu’elle y passe souvent. Elle va régulièrement chercher des œufs chez la fermière le soir, c’est pour cela que j’ai pu aisément la repérer. Mais je pourrais la recroiser facilement à cet endroit, je tâcherais d’appliquer ce que tu préconises, l’on verra si tu es aussi habile que tu prétends l’être ! » fit-il avec un large sourire, alors qu’il s’affairait à contempler son verre déjà bien rempli, dont la première gorgée lui avait laissé un amer goût dans la bouche. Il repensa brièvement à ce qu’il devait faire pour Jalna, et il espérait sincèrement que les choses ne fonctionnent dans le sens qu’il souhaitait. D’ailleurs, il se laissa à un petit récapitulatif avisé, juste histoire de voir que Heund le suivait, et qu’il n’était pas en train de se planter royalement.

Chandalen avait une idée bien précise de ce qu’il devait faire, mais au-delà de ça, il savait qu’il ne devait pas forcer la main du destin et laisser les dieux faire les choses. Son père avait souvent dit que les bons guerriers avaient droit à un destin épique, et il l’attendait avec hâte, se demandant si cette femme ferait de lui l’homme qu’il avait dessein d’être. Un homme, il en était déjà un, mais un homme comblé, c’était loin d’être le cas.

Un regard en biais le ramena rapidement au présent, et il se laissa à détailler les expressions de Morgiane, qui s’affairait comme une forcenée derrière le bar, alors qu’elle semblait seulement vouloir éviter l’attention du serveur. Chandalen esquissa un sourire, non content d’avoir remarqué un détail qui l’intriguait fortement. Il haussa alors la voix, amusé.

« Mais dites-moi donc, vous deux là.. Est-ce qu’il ne se passerait pas quelque chose entre vous ? »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

A vendu ton nez ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 134
♦ RÉPUTATION : 539
♦ AVATAR : Clémence Poésy
♦ DC & co : Endriad / Kutzeï / Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Pour vrai ou en enjolivant un peu ? Gondor...
— ÂGE DU PERSO : 27 ans ( et 12 dans sa tête à l'occasion )
— RANG SOCIAL : Rang quoi ? Beurk, on touche pas à ces trucs là, c'est néfaste et salissant. Suffisamment riche pour se payer ce qui lui fait envie et ça s'arrête là.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Acheteuse de biens volés - contrebandière - comptable - conteuse d'histoires saugrenues - actrice mythomane
— ARMES DU PERSO : Une machette, un joli couteau scintillant, des fléchettes empoisonnées et des ciseaux rouillés. Un pic à viande, un verre cassé, un pot de fleur, une savonnette, une petite cuillère… liste non exhaustive. Mais la préférence va aux ciseaux rouillés…
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son patron et c'est déjà un exploit !
— VOYAGE AVEC : Ca dépend des jours et de l'humeur. Son mari ? Des esclaves, des enfants, des prostituées… En général, quelques hommes de main.
— AMOUREUSEMENT : Remariée après répudiation en règle, mais prompte à quémander ( ou payer ) de l'affection ( et pas de l'amour ) si besoin

MessageSujet: Re: A piece of advice Mer 21 Déc 2016 - 22:04

A Piece Of Advice


Chandalen & Diema




Des discours, des élucubrations en tous genres, Heund en avait réserve, elles mutaient, elles prenaient diverses formes, exactement celles qu'il fallait. C'était utile pour officier derrière un comptoir que de savoir se conformer à l'attente parfois inconsciente de celui ou celle qui siégeait en face de vous. Ce soir là, comme le précédent, c'était ce jeune soldat qui lui donnait une consistance à travers ses cours sur l'art de séduire une dame. Il aurait également pu l'instruire sur les coins de chasse, les races des chevaux que préféraient les hommes du nord, la dernière couleur en vogue dans maisons nobles du sud. Ces sujets cependant, il les réservait à d'autres. Pour l'heure, il était professeur et impliqué dans une histoire de cœur qu'il aurait presque pu qualifier de charmante en son fort intérieur.

- C'est une très bonne nouvelle, clama-t-il en envoyant son torchon humide sur son épaule. Habile, habile… Ce n'est pas à moi de l'être. Ne confond pas nos rôles. Je ne fais qu'expliquer comment je m'y prendrais, mais l'exécution du plan dans les règles t'appartient pleinement.

Le jeune homme était sur la bonne voix. Chandalen semblait comprendre et sans doute parviendrait il rapidement à s'approprier les astuces que le blondinet lui avait livré sans contrepartie. Voyons, ce n'était que des conseils généreux qu'il prodiguait sans penser à autre chose qu'à se rendre utile, et par la même à se fondre dans la masse des gentils garçons de taverne. Au force de jouer au bon aubergiste, il se prenait finalement dans des élans philanthropiques avec un plaisir qui n'avait plus vraiment grand chose de factice. A trop jouer à être un autre, Heund oubliait souvent que ce n'était qu'un trompe l’œil. C'était en cela qu'il excellait, dans sa propension à ingurgiter et s'auto convaincre de la véracité de sentiments qui ne lui appartenaient qu'en partie. Alors oui, quelque part il était bel et bien habile, et d'une manière bien plus inattendue que celle prétendue tout haut.  

Le soldat se montra fin observateur et sa remarque qui fit basculer la conversation de l'autre coté du comptoir, ce qui ne désarçonna pourtant pas Heund. Ses mains basculèrent sur ses hanches et il effectua un mouvant incongru de rotation vers la serveuse, sans se déparer d'un grand sourire des plus jovial. Oui, bien évidement qu'il se passait quelque chose, il était loin de l'ignorer, disons même qui était parfaitement conscient de ses actes et de ce qu'ils impliquaient. La remarque de Chandalen jouait même en sa faveur, et il n'allait pas laisser cette vague retomber sans la caresser du bout des doigts.

- Comme tu dis, tes aventures on fait de nous les meilleurs complices du Rohan. Je me demande si nous n'avons pas été bercé par les mêmes bras. A nous deux, je crois que nous parviendrions à dresser un troll à jongler pendant les banquets de la haute, se laissa-t-il aller à plaisanter gaiment, détournant l'allusion gênante pour la demoiselle.

Pour l'instant, il se devait de continuer à jouer le bon camarade, il fallait renforcer cette confiance. Il était encore trop tôt pour révéler ses intentions, Morgiane risquait de partir en courant à croyant de cette image fraternelle n'était qu'une illusion destinée à la tromper. Surtout qu'il donnait des conseils en amour, il ne fallait pas qu'elle se croit elle aussi le dindon de la farce. Elle viendrait en temps voulu, d'elle même, mais il était bon de lui rappeler qu'elle était déjà doucement conquise pour ne pas laisser la porte se refermer sur une simple amitié.

- Cesse de t'ébrouer ainsi Morgiane, s'amusa-t-il, viens donc ici et donne nous ton avis sur tout ça, chère partenaire !  

Et comme il l'avait fait la veille, il lui tira les chopes des mains et les rangea sur le coté avant de lui ordonner d'un geste presque tendre de les rejoindre dans la discussion. Il ajouta un "voila qui est mieux" tout en remettant distraitement les mèches rousses en place. Il ne prit pas outrage du rougissement qui avait de nouveau fait éruption sur les joues de la jeune fille. Puis, il replaça ses avant-bras sur le bois usé du comptoir et attendit que la rouquine prenne en main la suite de la conversation.

Ce serait donc une soirée agréable, à écouter également l'avis d'une "vrai" femme sur ce qui avait déjà été évoqué plus tôt. Cela lui convenait. Il ajouterait ses remarques, dans un bon mot ou plus façon plus sérieuse. A ces yeux c'était une histoire qui commençait plutôt bien et il ne savait encore combien de temps il se prendrait à ce jeu. Cela faisait trop peu de temps que ses souliers de jeune homme foulaient le sol de cette petit cité pour qu'il en eut déjà une idée précise. Cela viendrait assurément, et il s'en irait par les chemins comme il l'avait fait tant de fois. Il oublierait sans doute ce qui avait rythmé ses journées, le visage rougissant de Morgiane et ce nouvel ami et apprenti qu'il s'était dégoté au détour d'une bière. L'avenir ne se devinait jamais aussi facilement. Peut-être serait-il encore là pour les épousailles, peut-être aurait-il déserté depuis longtemps.

En cet instant et aussi longtemps que durerait son rôle ici, ce vagabond prendrait les choses à cœur et en tirerait un plaisir substantiel, comme si rien de tout cela n'était une illusion dans laquelle "elle" se drapait sciemment.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2027-diema-hiima-la-blonde http://lonelymountain.forumactif.org/t2029-diema-hiima-haine-amour-et-surtout-le-reste-entre-les-deux

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 534
♦ RÉPUTATION : 2763
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué"

MessageSujet: Re: A piece of advice Jeu 22 Déc 2016 - 17:23



A Piece Of Advice

Diema & Chandalen


La soirée promettait d'être d'un nouvel intérêt, alors que sous les traits amusés du guerrier se dessinait un nouvel homme. Il n'était plus ce gamin qui maniait l'épée avec dextérité, mais qui n'avait pas de promise pour le mettre en beauté au détour des rues et des repas de famille, non il n'était plus non plus ce galopin un peu trop sûr de lui, parce qu'il découvrait cette nouvelle face de lui que Heund lui montrait. Il avait reçu ici les conseils avisés de ce nouveau serveur, qui était également devenu ce qu'il pouvait appeler un « ami ». Et pour le coup, il était bien content d’avoir un ami à lui tout seul, parce que les fois où il avait eu un ami que son frère ne venait pas lui voler se comptaient sur les doigts d'une main. Et il y avait Morgiane, aussi. La jolie rouquine un peu timide, mais qui depuis quelques jours s'était bien déridée à parler avec eux.

Chandalen eut un petit sourire discret lorsqu'il la vit s'asseoir avec eux alors que Heund lui faisait de la place en la débarrassant de ses chopes pour les ranger à sa place. Elle avait vraiment l'air gênée quand elle se retrouvait au centre de la conversation, si bien que cela en était presque amusant, et le jeune homme lui décocha un gentil clin d’œil pour lui faire comprendre qu'elle n'avait rien à craindre ici, qu'il était bel et bien son ami aussi. Elle était timide, et d'un côté c'était charmant. Mais pas aussi charmant que Jalna, sa belle Jalna à qui il allait enfin faire la cour dans les règles de l'art. Heund était de bon conseil, lui semblait-il, et il allait assurément se conformer à ses consignes, parce que ça lui plaisait, et comme chaque soir, il reviendrait ici discuter avec lui de l'avancée du marché.

S'il supposait bien qu'il y avait quelque chose entre ces deux-là, l'avis de Morgiane allait sans aucun doute l'éclairer. Heund semblait avoir confiance en lui, et c'était quelque chose qui plaisait bien au jeune guerrier. Il leur aurait souhaité tout le bonheur du monde s'ils avaient dit de façon plus claire qu'ils étaient ensemble, mais n'en ayant aucune confirmation directe, Chandalen s'en abstint. Pourtant, au fond, il était presque sûr de lui, en avançant que les charmes du serveur étaient loin de ne faire aucun effet à la demoiselle, et si il se trompait, et bien il en mettait sa main à couper. Il détailla le visage troublé de la minette, sagement, un fin sourire sur les lèvres. Chacun son tour, alors ? Chacun son tour dans les méandres de l'amour, et les aventures un peu tordues auxquelles il peut mener.

Alors donc, devant eux ce bel avenir, quoi qu'un peu monotone, se dressait. Et des bières tous les soirs, et des bribes de discussion qui auraient construit un plan minutieusement prévu pour que les choses tournent en la faveur du soldat. Et il ne s'en plaignait pas, cela avait du bon d'installer ses petites habitudes, et de revenir voir les mêmes gens avec qui il avait tissé des liens. Il espérait se faire de Heund un bon ami, un ami avec qui il pourrait partager bien plus qu'une simple conversation. Cela lui donnait l'impression d'être moins seul, et ça regonflait un peu son ego de voir qu'il misait sur lui pour séduire la jeune demoiselle dont il avait été question dans toutes leurs discussions. Bientôt, bientôt peut-être il pourrait la leur présenter, et alors, ils seraient au premier rang le jour de la célébration des noces.








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A piece of advice

Revenir en haut Aller en bas
A piece of advice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Episode 457 One piece
» One piece 598
» One Piece 573
» Votre Opening One Piece préféré !
» One Piece 584

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.