AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
(Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.

Partagez | 
 

 (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Dim 5 Juin 2016 - 20:24

Elrohir était assis au bord du petit lac dans lequel se jetait la cascade. C’était un de ses endroits préférés en Imladris. Il était adossé contre un arbre plusieurs fois millénaire. Si on grimpait sur les plus basses branches, on pouvait même voir, encore présent malgré les millénaires, une marque faite au couteau. Il y avait deux « E » séparés par une dague un peu bancale. Elladan et Elrohir n’avaient qu’une centaine d’année lorsqu’ils avaient gribouillé cela dans l’arbre. C’était un souvenir qui restait cher au cœur de l’elfe. Il se rappelait comme si c’était hier le pacte qu’ils avaient fait ce jour là. Leurs yeux bleus étaient remplis de cette détermination enfantine, de ces promesses qui ne semblaient pas capable de flétrir. Et, deux mille sept cent ans plus tard, la promesse avait été tenue.

Ce jour-là, Elrohir et Elladan s’étaient juré de ne jamais rien laisser les séparer. Ils ne devaient pas laisser la vie ou les épreuves se mettre entre leur lien qui était à la fois amical et fraternel. Ils étaient réellement prêts à tout pour découvrir le monde entier ensemble. A l’heure actuelle, la seule terre qu’ils n’avaient pas encore découverte était Valinor. Ils avaient été partout, absolument partout. Leur regard sur le monde n’avait pas vraiment changé. Elladan était toujours le confident d’Elrohir et les deux princes s’étaient taillé une sacré réputation dans les Terres du Milieu. Pas une réputation très positive, cependant. Ils fallait dire qu’ils étaient de sacrés petits démons. De vraies terreurs. Leurs bêtises étaient devenues légendaires, et pour le coup il n’y avait personne pour leur faire concurrence. De plus, les elfes semblaient étrangement conciliants avec les deux princes, ce qui ne les encourageait pas à se calmer. Vraiment pas.

Elrohir était en train d’aiguiser Aranrüth, sa fidèle épée, son regard perdu dans le vide. Finalement, il tourna la tête sur le côté, alerté par un bruissement dans les feuilles. S’il n’y avait pas de risque que les orcs ne viennent dans cette partie du monde, trop proche d’Imladris et de ses gardes pour leur lâcheté, il y en avait un pour que ce soit une créature sauvage par forcément bien disposée envers l’elfe. Un sanglier par exemple. Finalement, ce fut Elladan qui surgit des feuilles, son arc à l’épaule comme toujours. Elrohir déposa tranquillement son épée sur une racine à côté de lui, et il se leva pour serrer son frère contre son cœur. ’Dan, s’exclama-t-il avec un sourire radieux. Il n’avait pas croisé son frère depuis presque un an, et cela lui avait réellement manqué. Il s’était passé tellement de choses durant cette année… Tu m’as manqué, avoua-t-il à son aîné sans honte aucune. C’était la pure vérité, après tout. Elrohir aurait aimé avoir Elladan à ses côtés durant les dernières aventures qu’il avait vécues. J’ai tant à te raconter. Mais, commence, toi. Combien de têtes d’orcs est ce que tu ramène ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Dim 12 Juin 2016 - 14:08


Back home
Elrohir & Elladan

Les derniers miles le séparant d’Imladris furent sans nul doute des plus longs de son voyage depuis le tout début. Partir ça allait toujours vite mais revenir semblait durer une éternité. Elladan avait déjà été ravi d’entrevoir se découper à l’horizon les flancs des monts brumeux. Il avait fait une halte au royaume elfique, en ayant profité de ce moment pour rendre visiter à Thranduil et à Legolas mais aussi pour prendre des nouvelles de Vert-bois rebaptisée forêt-noire à l’occasion de grands changements plutôt inquiétants. Ainsi il avait pu constater lui-même de l’avancée de la maladie de cette forêt autrefois merveilleuse, c’ était tout juste s’il ne l’avait pas reconnue, persuadé d’être perdu jusqu’à ce qu’il retrouve les portes de la cité sylvestre. Se retrouver de nouveau là-bas lui avait rappelé certains faits de sa vie passée, notamment du premier jour où il avait passé ces portes en compagnie de son frère avec l’espoir de son père que les éloigner d’Imladris contribuerait à ce qu’ils soient moins sauvages. S’entretenir avec Thranduil avait été fort agréable et surtout très intéressant car ce dernier lui avait confirmé ce qu’il avait entendu comme rumeurs : Un peu plus au sud, on avait pu observer des arbres bouger. Elladan se demandait si ce n’était pas là les conséquences de l’état déplorable de Mirkwood si les Ents commençaient à s’affoler. Cela l’avait travaillé tout le long de son trajet alors qu’il avait promis au roi Thranduil de repasser voir de plus près ce qu’il était en train de se passer et d’agir en conséquence pour préserver l’état de la Terre du Milieu. Après tout c’était sa plus grand mission, même s’il ne s’agissait pas d’orcs, il se sentait tout autant concerné par ce problème.

Quelques jours avaient suffit pour traverser les chemins fourbes des Monts Brumeux jusqu’à se retrouver dans une grande vallée dont chaque parcelle de terre lui était bien plus familière que nulle part d’autre ailleurs sur Arda. Il arriva vite à Imladris, sur sa monture, il fut accueilli chaleureusement par les gardes, les quelques elfes sur son chemin qui étaient toujours aussi surpris de le voir débarquer. Rien n’avait changé, tout était exactement pareil depuis son dernier départ et il en fut très heureux. Son frère avait dû arriver là il y a de cela quelques mois. Elladan ne supportait pas d’être trop longtemps séparé de son jumeau, ainsi en déambulant dans Imladris jusqu’à la maison simple il avait espoir de le croiser. Il en profita donc pour voir son père, lui annoncer son retour. Ce dernier avait voulu savoir quelles étaient les dernières nouvelles qu’il apportait, Elladan lui laissa un parchemin qui lui était adressé et de la part du roi Thranduil, s’excusant avec un large sourire enfantin en répliquant qu’il voulait d’abord voir son frère. Il prétexta ne pas vouloir en parler tant qu’il n’y aurait pas son frère et le conseil blanc réuni mais à vrai dire c’était plus pour gagner un peu de temps. Elrohir n’était pas ici, son père le lui avait dit mais il ignorait où il était parti.

Elladan rebroussa donc chemin et croisa alors Elea. Heureux tous deux, le prince enserra sa petite nièce dans ses bras. Elle avait beaucoup grandi, elle allait vraiment trop vite, il n’avait pas le temps de voir les transitions de son évolution. Elle ressemblait davantage à une jeune femme épanouie qu’une adolescente caractérielle telle qu’elle l’était dans ses vieux souvenirs. Après lui avoir demandé où était son père, cette dernière ne semblait pas savoir non plus mais lui suggéra d’aller vers le grand arbre où il y avait leurs initiales gravées contre l’écorce. Un large sourire étira les lèvres de l’elfe, comment n’avait il pas pu y penser plus tôt ? Content, et désormais persuadé que c’était là qu’il allait le trouver, il ébouriffa la petite tête blonde de sa nièce et la laissa derrière, pressant le pas.

Elladan retrouvait le chemin comme s’il l’avait emprunté la veille, ainsi retomber sur son frère avait été très facile alors qu’il se débarrassait de ronces beaucoup trop entreprenantes. Une étreinte fraternelle officialisa leurs retrouvailles, Elladan se sentait soulagé de le voir, de le voir en un seul morceau surtout.

« Je suis heureux de voir que même sans moi tu arrives à rester en vie, mon frère !! »

Elladan  étira un sourire, épuisé, il s’affala contre le tronc de l’arbre et prit la lame e son frère posée là, observant son travail d’affutage. Il soupira, comme l’on soupire une fois être arrivé à destination, il était enfin revenu.

« Et bien j’ai continué vers l’est des montagnes grises puis je suis redescendu dans le Sud, j’ai fait une halte dans le royaume sylvestre de quelques jours. Puis en partant j’ai croisé un groupe d’orcs dans la vallée de l’Anduin en passant tout près de Carrock, le changeur de peau m’a aidé à m’en débarrasser mais j’en ai tué plus que lui. »

Brillant dans son orgueil, Elladan étira un large sourire et invita son frère à venir s’asseoir à ses côtés.

« Et toi alors ? Tu étais revenu pour Elea et Histiel non ? Elea  était contente de son cadeau d’anniversaire ? Et Hitsiel ? Alors ? »

Elladan savait pour son petit coup de cœur pour la guérisseuse, il l’avait lui-même proposé de regagner Imladris pendant qu’il continuait le chemin.


FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Dim 12 Juin 2016 - 22:56

Au fond, qu’Elladan soit là ou pas, le monde continuait de tourner. La vie continuait d’être la même. Mais, les évènements qui s’enchainaient étaient parfois difficiles à surmonter sans son frère. Elrohir avait pris une place importante en Imladris depuis qu’il avait ramené Eléa « à la maison ». Il se comportait bien plus en prince qu’en enfant sauvage et blessé. Il prenait ses responsabilités les unes après les autres. Il avançait, il devenait un adulte. Quelques fois, il n’aimait pas ça. Il détestait les responsabilités qui lui tombaient dessus les unes après les autres. Il détestait ne plus pouvoir passer une journée entière à se goinfrer de gâteaux en regardant l’eau tomber de la cascade. Il détestait devoir lire des rapports et ne pas pouvoir voyager quand il le voulait. Et, par-dessus tout, il détestait devoir rester là, coincé, et ralentir ses voyages pour des raisons politiques. Parce qu’il avait des responsabilités. Elrohir revenait pourtant d’un voyage en Lorien qui l’avait… disons requinqué. Quelques mois plus tôt, il voyageait avec son frère, et il l’avait laissé pour être présent à temps pour l’anniversaire d’Eléa. Cette vie… Cette famille... Quant à ce voyage en Lorien, il avait été bien plus bénéfique qu’il n’aurait pu le penser. Il était réellement heureux désormais. Il avait trouvé quelque chose que personne ne pourrait jamais lui retirer. Son âme sœur. Et, c’était une chose qu’il voulait absolument partager avec son frère. Autant dire que, depuis qu’il était rentré, il se rongeait les freins. Littéralement. Il n’avait qu’une hâte, tout raconter à Elladan. Et, au passage, trouver son soutien dans le choix du prétendant d’Eléa. Parce qu’il n’était pas prêt de se retirer cette image de la tête, vraiment pas. Il n’avait pas envie de se retrouver à en faire des cauchemars jusqu’à la fin des temps. Ça non. Pas pour un vulgaire humain. Elladan serait de son côté. De toute façon, dès qu’il s’agissait de faire tourner quelqu’un en bourrique, Elladan était de son côté.

Oh, il s’en est fallu de peu cette fois, répondit le prince à son vis-à-vis après l’avoir serré dans ses bras. Je me suis démis un os le mois dernier dans une attaque d’Orc, sur le chemin de la Lothlorien. L’orc m’est tombé dessus et j’ai bien cru que j’allais mourir à cause de l’odeur avant qu’on ne m’ait sorti de là ! Elrohir se laissa tomber aux côtés de son frère avec un franc sourire sur les lèvres. Et toi ? Pas de nouvelles cicatrices à déplorer cette fois ? Dans tous les cas, elles partiraient bien vite. Rares étaient les cicatrices qui restaient gravées sur la peau des elfes. Ils cicatrisaient trop bien. L’elfe écouta le compte rendu rapide de son frère et hocha la tête. Tu as été bien occupé, lâcha-t-il avec une moue amusée. Carrock ? Cela fait longtemps que je ne l’ai croisé. Il va bien ? Elrohir croisa alors les bras et prit une grande inspiration face aux questions de son frère. Il savait qu’il n’y couperait pas, il fallait tout déballer. De préférence dans l’ordre. Eléa a adoré son bracelet, oui. Et, je suis parti en Lorien avec Histiel. Et là bas… Je lui ai ouvert mon cœur. De manière sérieuse. Il faisait durer le plaisir volontairement. Je lui ai dit que je l’aimais et elle a dit… Il se tut brutalement et jeta un regard à son frère. Qu’elle aussi m’aimait. Ensuite, nous sommes rentrés et j’ai découvert Eléa au lit avec un humain super bizarre. Il avait lâché cette phrase très rapidement pour ne pas laisser à son frère l’occasion de dire quoi que ce soit. Il lui fit un grand sourire amusé et l’observa droit dans les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Lun 20 Juin 2016 - 14:18


Back home
Elrohir & Elladan

Elladan était heureux de se retrouver en compagnie de son frère, désormais réunis il n’allait pas le lâcher d’une semelle. Il avait bien des choses à lui raconter, des projets d’expéditions qu’il avait hâte de lui faire part. Mais en attendant, alors qu’ils débattaient sur les récents événements, l’elfe fronça les sourcils en apprenant que son frère avait été blessé. Même si cela arrivait souvent, il n’aimait pas que son frère puisse se blesser sans qu’il ne soit là pour le protéger. Pour le coup il se sentit tout aussi coupable que lorsque sa mère s’était fait attaquer, baissant le visage qui s’était soudainement assombri. Fort heureusement Histiel avait su prendre soin de lui mais Elladan ne pouvait imaginer sa vie sans son frère jumeau. Puis en revenant sur ce qu’Elladan avait vu et fait en revenant d’Imladris, le sujet s’arrêta ensuite sur le gardien de la vallée de l’Anduin, cet homme-ours géant.

« Oui Beorn veille comme il peut sur la vallée de l’Anduin, il va bien mais il est toujours aussi rustre et pas très accueillant… »

Arda avait de la chance d’avoir un gardien tel que ce changeur de peau, à lui tout seul il décimait des hordes féroces d’orcs et cela avait sans aucun doute ralentie leur marche vers Dol Guldur dans la mesure où il pouvait se permettre de les attaquer sans prendre le risque de se faire tuer. Elladan avait compris qu’il avait des limites en rencontrant son fils, Grimbeorn qui serait lui aussi un bon gardien à surveiller la Terre du milieu depuis les sommets de Carrock. Quoi qu’il en soit au niveau nouvelles récentes, il n’en avait pas plus que cela à raconter et ainsi, la conversation dévia sur un sujet qui l’avait beaucoup intéressé et qu’il avait eu hâte de prendre des nouvelles à son arrivée à imladris. Histiel et Elrohir, comme si cela devait encore étonner. Ils avaient déjà une fille, leur complicité n’était plus à prouver et alors, Elladan était heureux que son frère ait ENFIN prit les devants pour officialiser tout cela et faire d’eux le plus beau couple d’Imladris après lui quand il aurait décidé de se marier ce qui était loin d’être à l’ordre du jour puisqu’il ne se considérait pas comme un bon parti.

Au moins ce bonheur d’avoir une épouse serait accordée à l’un des deux frères et il avait hâte de les voir s’installer ensemble, avoir leur belle famille réunie et d’autres enfants qui deviendraient à leur tour des explorateurs et des protecteurs de la Terre du Milieu. Leur père devait être content et sans doute rassuré que l’un des deux prenne enfin attache, dans tous les cas c’était sûr et certain dès lors, Elrohir serait celui qui succèderait à leur père et ce n’était pas plus mal. Elladan donna une tape dans le dos de son frère, un large sourire sur les lèvres alors qu’il s’empressa de le féliciter

« Je suis heureux d’apprendre cela mon frère, j’ai hâte d’assister à votre mariage ! Je te souhaite d’être heureux avec elle, tu le mérites ! »

Puis Elrohir remit le sujet d’Elea sur le tapis contre toute attente, dévoilant les dernières nouvelles la concernant en dévoilant qu’il l’avait vue avec un homme.

« Elea ? Avec un homme ? » S’étouffa t-il.

Le temps que les informations soient triées, et au vu de ce qu’il s’était passé, ces deux là avaient visiblement passé quelques étapes déjà. Il ne s’était pas attendu à ce que cela arrive si vite pour elle, encore hier elle apprenait à tenir un arc et prononçait ses premiers mots en elfique. Puisqu’il l’avait croisée plus tôt, il avait remarqué qu’elle semblait plus épanouie, plus femme et cela a priori n’était pas lié qu’au fait qu’elle prenait de l’âge mais bien parce qu’elle avait fini par se trouver quelqu’un. A croire que se mettre en couple finissait par rendre plus mature et plus adulte. Si son frère y passait, il allait être bien plus aisé de les différencier. Elladan fronça les sourcils, trouvant Elea beaucoup trop jeune pour être avec quelqu’un, après tout elle avait quoi ? 21 ans ? C’était encore un bébé à cet âge là ! L’elfe se montra soudainement plus suspicieux quand à cet homme qui partageait la vie de sa petite nièce.

« C’est qui cet homme ? C'est qu'une petite fille encore, comment cela est possible ? Il la traite bien au moins ?»





FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Sam 25 Juin 2016 - 17:15

Tu m’étonne, fit Elrohir en souriant à la mention du caractère d’ours de Beorn. Ce métamorphe ne changerait probablement jamais, et c’était rassurant, quelque part. Avec toutes ces choses qui se passaient sur les Terres du Milieu, Elrohir appréciait particulièrement d’avoir des choses fixes. Gandalf et ses feux d’Artifice, par exemple. Beorn qui grognait dans son coin et qui continuait à veiller sur l’Anduin. Toutes ces petites choses qui pouvaient sembler particulièrement mineures pour certains, mais qui aux yeux de l’elfe étaient précieuses.

Mais, il n’y avait que peu à dire là-dessus, aussi Elrohir et Elladan continuèrent-ils de rattraper le temps perdu. Elrohir avait énormément de choses à raconter. S’il restait souvent en arrière depuis quelques temps, presque sédentarisé à Imladris, il n’en avait pas moins sa dose d’aventures. Le sourire de son frère lorsqu’il lui avoua avoir enfin ouvert son cœur à Histiel éclaira son visage du même sourire. Et, Elrohir était soulagé, au fond. Vraiment soulagé. Parce qu’Histiel ne l’avait pas repoussé, ça non. Ils avaient fait un énorme pas en avant. Elrohir ne savait pas trop quoi faire maintenant. Il allait devoir se marier, et cela réveillait en ses entrailles une étrange envie de fuite. C’était comme si l’elfe avait eu trop longtemps l’impression d’être totalement libre pour ne pas avoir envie de se faire passer la corde au cou. Oh, évidemment, sur le coup il avait été particulièrement joyeux et souriant. Soulagé. Rassuré. Mais maintenant… Prendre une épouse, c’était tout de même un sacré engagement, et il n’était pas certain d’avoir les épaules pour encaisser les prochains milliers d’années sans pouvoir bouger d’Imladris. Ça, il ne le pourrait pas. Dans tous les cas, les deux elfes avaient encore énormément à mettre à plat. Elrohir comptait bien faire comprendre à sa promise qu’il n’allait pas arrêter de voyager et de traquer les orcs juste pour elle. Ça non. Et, tant pis si elle criait. Il restait l’un des jumeaux d’Imladris, et il avait une réputation de tueur d’orcs à tenir. Le mariage n’est pas pour tout de suite, hein, fit Elrohir un peu paniqué. Il faut déjà qu’on en parle. Qu’on voit si ça fonctionne entre nous. Parce que… Il n’y avait qu’une seule personne à qui Elrohir pouvait confier tout ça, et c’était bien Elladan. J’ai peur qu’elle veuille m’enchainer à la cité, une fois qu’on sera mariés… Il baissa les yeux, un peu contrit. Parce qu’il savait que son frère allait en rire. Si Elrohir voulait fonder une famille, et qu’il n’avait jamais vu personne d’autre qu’Histiel pour le faire, autant dire qu’il n’allait pas non plus changer du tout au tout.

Oui, Eléa avec un homme, grogna Elrohir en sentant la fureur remonter en lui. Il croisa les bras sur sa poitrine et tenta de ne pas serrer des poings. Ses mains avaient des petites marques en forme de croissant sur la peau, dues à ses ongles. Il serrait les poings trop forts et préférait éviter sa fille depuis qu’il avait appris la nouvelle pour ne pas lui hurler dessus. D’autant qu’il y aurait sûrement le parasite avec elle, et qu’il devait se retenir pour ne pas lui fracasser la tête contre le mur le plus proche. C’est un va nu pied au caractère impossible, avec une langue bien trop pendue et qui passe son temps à me répondre en se croyant plus malin que moi. Bon. Elrohir ne l’avait vu en tout et pour tout que deux fois. La première lorsqu’il avait découvert l’homme dans le lit de sa fille, et la seconde en marchant dans la rue. Il ne lui avait parlé qu’une seule fois, et à ses yeux c’était déjà trop. Il n’a aucune éducation, il ne saura jamais protéger Eléa. Elle est bien trop jeune pour se marier. Enfin, encore faut-il que cet énergumène veuille l’épouser. Quand j’ai soulevé le sujet il a eu l’air de s’étouffer sur place. Les humains… C’est un parasite qui ne mérite pas une princesse comme ma fille. Voilà tout le bien qu’Elrohir pensait de l’homme. Il va falloir que tu m’aide à le faire partir de là. J’ai déjà envoyé une lettre au prince de Dol Amroth pour qu’il m’envoie son fils pour nous aider. Adrahil est bien élevé, et d’après ce qu’on dit, bien de sa personne. Et en plus de cela il est galant et célibataire. Ce serait un bien meilleur mariage pour Eléa. Mais pour cela il faut qu’elle se rende compte à quel point son Parasite est minable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Mer 29 Juin 2016 - 19:26


Back home
Elrohir & Elladan

Elladan lâcha un rire en voyant son frère craindre que sa compagne ne l’enchaine à Imladris.  Il allait de soit que ce serait le cas, et qu’Histiel serait sans nul doute épaulée par Elrond qui souhaitait avoir un bon héritier.

« C’est père qui serait heureux, a mon avis, il va falloir que tu te prépares à cette éventualité. »

Elladan était triste car si cela venait à arriver, il n’aurait plus son frère pour l’accompagner dans les expéditions et cela signait la fin de leurs aventures. Il allait devenir sage, il allait avoir des enfants tandis que lui continuerait de parcourir la Terre du Milieu afin de la nettoyer de fond en comble. Baissant la tête, il ne voulait pas lui montrer que cela le touchait, parce qu’en réalité il s’y était attendu et il fallait bien que l’un d’entre eux décide de faire sa vie au bout d’un moment. Histiel était une bonne elfe, qui lui donnerait de l’amour et de beaux enfants. A n’en pas douter ils seraient heureux ensemble et Elladan avait déjà hâte d’assister à leur mariage. Il n’y avait qu’un an à attendre, il aurait tout le temps de préparer les présents pour le couple.

En attendant il devait se préparer à repartir seul pour le coup, lui qui était venu jusque là le chercher pour aller vérifier avec lui les dires du roi Thranduil concernant Fangorn et ses rumeurs…Il se garderait donc de lui proposer cela et même de lui en parler, ne souhaitant pas le voir tiraillé entre sa future femme et lui. Dans les prochains jours il préparerait son départ seul ou peut être avec une petite équipe, et pourquoi ne pas retourner à Mirkwood pour y aller avec Legolas. Toute option était largement oins bien qu’avoir son frère, mais il devait se faire une raison, plus rien ne serait comme avant.

« Mais n’aies crainte, je me débrouillerais mieux seul que toi quand je ne suis pas là ! » Répondit Elladan en tapant sur l’épaule de son jumeau.

Il le fit tout en plaisantant, cachant habilement que cela le touchait afin qu’il ne se fasse pas de souci et préféra revenir sur le sujet Elea pour éviter les discussions profondes qui ressembleraient trop à des adieux à son gout. Elea…Elea, ce n’était qu’une fillette, fragile et sensible, naïve, il n’acceptait pas qu’un homme en ait profité pour voler son cœur.

« Il profite certainement de son statut de princesse d’ailleurs… » Souligna Elladan

Si cet homme était aussi corrompu que la plupart qu’ils rencontraient alors cette hypothèse ne lui faisait pas le moindre doute. Quel homme lambda n’a jamais rêvé de se taper une princesse et de poser ses pieds en éventail sur la table ? Elladan comptait bien aller voir de quoi il en retournait, quitte à dégager cet homme vite fait bien fait. Dans tous les cas son frère s’était montré moins impulsif et avait déjà prévu le départ du parasite en faisant venir un prince.

« Tu fais bien de demander Adrahil, je l’ai déjà rencontré, c’est un homme d’honneur et il saura la défendre. Reste à savoir s’il saura la courtiser, avec un peu de chance, Elea n’est pas trop attaché à celui qu’elle a trouvé et changera vite d’avis…. »

Avec un peu de chance, cela se ferait vite. Adrahil était sans nul doute bien mieux pour Elea et il avait hâte de voir comment cette histoire allait tourner.

« Qu’a dit sa mère ? Je parie qu’elle en a parlé à Elinà aussi ? Sais-tu ce qu’elles en pensent ? »

Les femmes avaient toujours un autre avis sur ce genre de chose, concernant Elinà et la connaissant elle devait peut être supporter le choix d’Elea si cela la rendait heureuse. En revanche pour Histiel, il n’en avait pas la moindre idée.






FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Lun 18 Juil 2016 - 16:50

Elrohir jeta un regard paniqué à son frère quand, loin de le rassurer, il l’entendit lui dire plus ou moins clairement que ce serait le cas. Il ouvrit de grands yeux surpris et il secoua la tête de droite à gauche. Ah non alors. Ça non. Il préférait encore s’enfuir maintenant. Il voulait réellement éviter ça. Rester en place, c’était une bonne chose. Mais pas trop longtemps. Ça non. Elrohir n’y tenait pas. Et il n’avait pas l’intention d’y tenir un jour ou l’autre. Parce que c’était stupide. Réellement stupide. Rester en place ? Et puis quoi encore ? Père était immortel. Il n’allait pas s’éteindre tout de suite. Il allait pouvoir rester en place quelques siècles encore. Donc, Elrohir allait pouvoir continuer à sortir tuer des orcs. Ce n’était pas plus compliqué que cela. Il sourit à cette pensée et, rassuré, il se calla un peu plus contre l’arbre. Il surprit alors l’expression de son frère, et comprit qu’une part de lui regrettait ce futur, lointain, où il allait devoir voyager seul. Oh mon frère. Le plus jeune tendit une main et la posa sur l’épaule de son ami avec un sourire. Ce temps n’est pas encore venu. Et quand bien même, j’aurais toujours le temps et la motivation pour partir avec toi. Leurs voyages étaient sacrés aux yeux d’Elrohir. Et, il n’avait réellement pas l’intention d’arrêter. Sans compter qu’Histiel finira par en avoir assez de me voir tourner en rond et elle me mettra dehors séance tenante.

La réponse d’Elladan lui tira un sourire. Oh ça, je n’y crois pas.Ils étaient après tout trop liés pour que l’un des deux seul ne puisse s’en sortir bien. C’était totalement incompatible. Tu survivras. Mais, sans plus. Et je te retrouverais avec de nouvelles balafres.

Ensuite, ils se mirent à parler d’Eléa, et pour le coup ils avaient tout un tas de trucs à dire. Parce que le sujet était vaste. L’elfe soupira. Ce doit être un de ces parasites humains qui tentent de se rattacher à tout ce qui peut leur éviter le moindre effort. Eléa aura de l’argent, puisqu’elle est ma fille. Et il veut tout lui prendre. Ou quelque chose du genre. Elrohir proposa ensuite de faire venir le prince Adrahil de dol Amroth. Il s’était demandé si c’était une idée correcte ou pas, et puis finalement, son frère acquiesça et il l’encouragea même. Bien, dit-il avec un sourire. Je lui enverrai un corbeau pour l’inviter ici, alors. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’Adrahil sache courtiser la jeune fille et qu’il lui fasse totalement oublier cette histoire de parasite. Je n’ai pas encore vu Histiel. Je vais passer chez elle d’ici quelques heures. Quant à Elinà… Je suis persuadée qu’Eléa a déjà dû aller la voir. Elles se disent tout ces deux là. Si le parasite est toujours là, c’est qu’Elinà lui a trouvé quelque chose de positif… La voix d’Elrohir était triste. Son amie savait pourtant sortir les griffes quand il le fallait pour protéger Eléa. Mais, cette fois non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Lun 25 Juil 2016 - 13:06


Back home
Elrohir & Elladan

Elladan fut rassuré de savoir que son frère ne comptait pas complètement se sédentariser et avait bien l’intention de l’accompagner sur leurs prochaines missions. Mais pour le coup il éviterait de lui demander de venir avec lui pour régler le problème des elfes, afin de lui laisser encore un peu plus de temps avec Histiel et sa fille qu’il n’avait pas vus depuis longtemps. Tous les trois devraient profiter et organiser cette nouvelle vie qui s’annonçait pour eux. Elladan avait déjà hâte qu’ils aient un enfant même s’il ne voyait pas Elrohir avec un bambin dans les bras, il s’était montré très paternel avec Elea et cela lui allait bien. Bien mieux que cela irait à Elladan d’ailleurs qui restait persuadé qu’il passerait le reste de sa vie sans progéniture et probablement sans femmes. Il profitait de la chaleur des humaines qui leur offrait leur affection pour un temps, laissant son cœur vide de tout sentiment à leur égard. Elladan réprima un rire lorsque ce dernier déclara qu’il ne pourrait pas survivre sans lui. Il marquait un point, tous deux se complétaient et veillaient l’un sur l’autre. Il en avait toujours été ainsi depuis leur départ d’Imladris pour sillonner la terre du Milieu.

Elladan était content, dissimula un fin sourire en prétextant inspecter sa lame en masquant son orgueil. Il avait hâte de repartir avec lui, plus il restait là, plus il avait l’impression de manquer à son devoir et que l’honneur de leur mère en pâtissait. Depuis le temps, cette douleur ne s’était pas effacée, il n’était pas épuisé, il ne le serait probablement jamais. Dernièrement avec les déplacements des orcs plus fréquents en plus de leur multiplication, Elladan était particulièrement irritable, il avait cette impression d’échouer et détestait cette sensation de ne rien arranger alors qu’il vouait déjà sa vie à lutter contre ces immondes créatures. Il n’en parlait pas, mais cela hantait ses nuits plus que tout.
Lorsque la conversation fut centrée sur le problème de sa nièce et qu’il eu approuvé la visite d’Adrahil, Elladan songea à leur renconte. Tout devait être parfait, ils devaient absolument tomber amoureux l’un de l’autre. Adrahil était bel homme, honnête et courageux, il plairait sans aucun doute à la demoiselle. Quand à Elea, sa beauté pure ne pourrait pas le laisser indifférent, elle était cultivée et avait bien de l’esprit, ce qui l’arrangeait bien, ces deux là étaient faits l’un pour l’autre. Ils avaient l’avatage que les histoires d’amour chez les humains soient plus faciles que pour les elfes puisqu’il leur est possible de tomber plusieurs fois amoureux. Si Elea aimait cet homme et si Adrahil en aimait une autre, cela ne voulait pas dire que c’était trop tard bien au contraire. Elladan veillerait à les rapprocher assez vite, quitte à mettre la pression à Adrahil en lui promettant une place de choix à Imladris. Il serait prince ici, en plus d’être ambassadeur entre Dol Amroth et les royaumes elfiques, il pourrait alors voyager, Elea qui avait la bougeotte pourrait l’accompagner également. Pour lui ça ne lui faisait pas l’ombre d’un doute ils finiraient forcément ensemble et même si leur mariage n’était au départ pas amoureux, ils finiraient forcément par céder au charme de l’autre.

Elladan allait alors également veiller à briefer Adrahil la dessus, il se devait absolument de lui faire la cour, pour le bien d’Elea prisonnière d’un monstre mais en ajoutant le côté diplomatique – juste au cas ou. Alors il n’aurait d’autre choix et le destin serait poussé plus facilement. Il était fie de son plan, il n’y avait plus qu’à attendre la venue du prince.

« J’essayerai de mettre Elinà dans ma poche concernant Elea, afin qu’elle essaye de la convaincre qu’il n’est pas un bon parti pour elle, quitte à ce qu’elle nous aide à la pousser dans les bras d’Adrahil. »

Elladan vit son frère assez dépité concernant la situation mais cet homme qui avait osé poser ses mains sur cette jeune femme ne savait pas qui il avait en face de lui.

« N'aies craintes mon frère, c’est une erreur de parcours qui sera très vite corrigée. »







FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Dim 7 Aoû 2016 - 18:13

Ha, le sujet Eléa. Il fallait avouer que le prince était réellement inquiet à propos d’elle. Parce qu’il avait l’impression qu’elle allait tout simplement droit dans le mur. Le jeune homme n’avait pas réellement fait quoi que ce soit pour comprendre. Il n’avait pas vu qu’elle était déjà heureuse. Il n’avait pas compris que c’était ce qu’elle voulait, au plus profond de son cœur. Et, franchement, il n’était pas certain qu’il allait le voir de si tôt. Parce que Eléa était sa petit princesse, son bébé. Et, il était hors de question qu’elle reste avec un va nu pieds. Ça non. Elrohir voulait le meilleur pour elle. Et, Buchanan le Parasite n’était pas ce qu’il y avait de meilleur pour elle. Vraiment pas. Fort heureusement, Elladan était de son côté. Pas qu’elrohir en ait douté. Réellement pas. Son frère savait comment son esprit fonctionnait, et il serait arrivé à la même idée que lui. Que ce Parasite était toxique. Elladan était déjà prêt à l’aider. Il posait des questions, ce genre de questions qui les animaient toujours quand il s’agissait de monter un mauvais plan. Un fin sourire grimpa sur les lèvres du prince et il se  pencha vers son frère. Il avait déjà une idée sombre qui naissait dans son esprit, et il était en train de la peaufiner tout en parlant.

Te mettre Elinà dans la poche ? Elrohir répéta les mots de son frère avec un sourire narquois. Elinà était sa meilleure amie. Elle débarquait parfois à trois heures du matin, le réveillait et lui racontait son dernier cauchemar en date. Si quelqu’un devait se mettre Elinà dans la poche, ça serait plutôt lui, non ? Il observa son frère durant quelques secondes. Tâche de ne pas l’énerver, cette fois. Après, c’est sur moi qu’elle tape. Littéralement. En colère, Elinà pouvait avoir un sacré caractère. Et, Elladan le savait très bien, après tout. Enfin, si tu veux essayer, je t’en prie.

Elrohir était heureux de voir son frère suivre son avis. Il hocha la tête à sa dernière phrase et soupira un coup avant de relever les yeux. Dans le cas où ça ne fonctionnerait pas, où Eléa n’ouvrait pas les yeux, il faudrait le faire fuir. Il ne doit pas savoir que tu existe… Nous pourrions le rendre fou, peut être ? Les jumeaux n’avaient pas besoin d’imiter l’autre. Ils étaient tellement semblables que leur démarche et leurs gestes étaient identiques, quand ils n’y prennaient pas garde. C’était bien pour cela que personne ne les reconnaissait, à part Histiel et Elinà. Leur père, lui-même, se trompait la plupart du temps. L’idée était de faire assez peur au Parasite pour qu’il prenne ses cliques et ses claques et partent d’Imladris, laissant Eléa tranquille. On pourrait le payer pour le faire partir, mais ça serait bien moins… amusant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Lun 8 Aoû 2016 - 16:27


Back home
Elrohir & Elladan

Elladan étouffa un rire quand son frère lui demanda de ne pas mettre Elinà en colère. Oh ça il le savait, depuis le temps quand ils se chamaillaient, c’était son frère qui en pâtissait et cela serait le cas encore pour de nombreux millénaires. Mais il savait que l’elfe avait une forte influence sur Elea et que si Elladan lui faisait passer le message, Elea serait plus réceptive aux conseils de la guérisseuse. En faisant passer les avis de cette manière ils étaient presque certains de pouvoir se débarrasser de l’intrus sans case.

« Prends garde aussi à ne pas l’énerver, elle risquerait de t’en vouloir si elle tient beaucoup à lui et qu’elle comprend que c’est de notre faute s’il est parti. »

Lorsqu’il avait mentionné une autre solution, Elladan vint à tiquer, n’étant pas certain que la concernée apprécie cette manière de faire qui risquait de lui briser le cœur. IL avait largement trouvé l’idée du prince Adrahil plus subtile, à condition que ce dernier fasse correctement ce que les jumeaux attendaient de lui et pour cela, Elladan allait veiller à ce que tout se passe bien. Elladan se leva, époussetant grossièrement son pantalon

« L’idée de lui ouvrir les yeux avec le prince Adrahil sera plus douce, à condition qu’il sache comment s’y prendre avec elle. Mais Elea est une fille adorable, il n’aura pas de mal à lui parler. »

Elladan étira un sourire, il avait besoin de se défouler un peu, ayant toujours l’impression de prendre racine quand il n’avait pas son quota de combat. Et là, depuis qu’il était parti de Mirkwood il n’avait pas tué un seul orc, de quoi le frustrer davantage.

« Ramasse ton épée, on va voir si je suis toujours meilleur que toi »

C’était peu dire, des deux il savait très bien que c’était son frère le meilleur à l’épée mais avait toujours envie de se mesurer à lui. D’une part parce que c’était de ces bons moments qu’ils passaient ensemble à se provoquer et d’autre part parce que mine de rien il avait beaucoup progressé. S’il était plus spécialiste de l’arc et qu’il avait tendance à oublier l’épée en compagnie de son frère,  Elladan en avait bien plus fait usage ces derniers temps et il voulait voir où il se situait désormais.

« Que comptes-tu faire maintenant ? » Demanda t-il tout en lançant les hostilités.

Il ignorait s’il avait déjà des plans pour les semaines à venir où s’il comptait rester encore un peu près d’Histiel le temps de régler le problème Elea. Quoi qu’il en soit avant son départ pour Imladris ? tous deux n’avaient pas fait de plans, ils avaient longé la terre du milieu en long en large et en travers, il n’y avait plus qu’à recommencer en se concentrant peut être plus sur Mirkwood et Dol Guldur qui attirait l’attention de toutes les communautés.








FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Sam 24 Sep 2016 - 15:03

Je prends soin de ma fille, répondit Elrohir avec une expression peinée. Même si elle ne voit pas toujours ce qui est bon pour elle. Il soupira et leva les yeux au ciel à cette idée. Eléa pourrait lui en vouloir, oui. Mais sa vie serait si courte ! Un battement de cil face à la vie des elfes. Il ne voulait pas qu’elle fasse d’erreurs, qu’elle se retrouve soudainement face à quelque chose ou à quelqu’un qui lui ferait du mal. Ce Parasite était de ceux qui allaient lui faire du mal. Elrohir le voyait bien. Il était simplement déçu que sa fille ne soit pas capable de le réaliser, elle. Elle était amoureuse et visiblement, elle souffrait de cette maladie que pouvaient avoir les humains amoureux : elle devenait stupide et bornée. Les elfes avaient bien plus de recul sur une relation que les humains, qui semblaient s’y jeter à corps perdu. Elrohir soupira tristement à cette pensée. Etait-ce une conséquence de cette vie bien trop courte ? L’elfe préférait ne pas le savoir, en fait. Tu ne l’as pas rencontré, ‘Dan. Ce n’est même pas un homme. C’est un Parasite. Ça se voit au premier regard ! Je ne comprends pas comment ma fille a pu se coltiner un homme pareil. Nous l’avons pourtant bien élevée, avec Histiel… quelque chose avait foiré, pourtant. Quelque chose s’était cassé. Et, Elrohir ne savait pas comment le réparer, vraiment pas.

J’espère que tu as raison et que le prince Adrahil suffira à lui ouvrir les yeux. La lassitude dans la voix du prince se faisait sentir. Il n’avait vu Buchanàn qu’une seule fois, mais ça lui avait suffit. Et puis, il ne pourrait jamais plus retirer cette image de fesses blanches qui montaient et descendaient sur le corps de sa fille. Non mais sérieusement. Il allait en faire des cauchemars pendant un siècle au moins !

Elrohir obéit à son frère et saisit Aranrüth par la garde. Il sauta sur ses pieds et fit volter l’acier avant de se placer dans une posture avec une garde basse qui lui permettrait de parer toutes les tentatives d’approche de son frère. Elladan avait toujours l’idée parfaite au moment parfait. Se défouler face à son frère lui permettrait de se changer les idées. Tu es sûr de vouloir utiliser de vraies épées ? Ne vient pas te plaindre si je te coupe… Son sourire s’élargit et il attendit quelques secondes qu’Elladan lance les hostilités. Il para le premier coup de son frère et se laissa glisser le long de son bras, tournoyant pour se placer dans son dos et lui faucher les jambes au passage pour le faire tomber. Elladan était le seul avec qui il ne s’embarrassait pas de scrupules ni de règles. Un combat véritable demandait de la ressource, pas de suivre des règles parfaites pour l’entrainement, mais qui ne sauveraient personne si celui qui vous faisait face était un roublard. Je vais en parler à Histiel,répondit-il avec un sourire. Et, nous verrons ce que sa mère en pense. Il haussa les épaules à cette idée. Je vais devoir rester en place encore quelques semaines, je pense. Le temps de gérer cette histoire. Nous partirons ensuite. Ce n’était pas un ordre. Juste une constatation. Ou je te rejoindrais si tu es déjà parti Il savait que son frère n’aimait pas plus que lui rester en place, même si ces quinze dernières années, Elrohir s’était bien trop sédentarisé pour s’occuper d’Eléa. Si cette histoire ne se passait pas bien, il partirait quelques mois, pour tenter de prendre du recul. Si cette histoire se passait bien… le voyage ne durerait que quelques semaines. On pourrait aller voir s’il y a vraiment un dragon en Erebor ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Sam 15 Oct 2016 - 19:31


Back home
Elrohir & Elladan

Elladan fronça les sourcils, quelque peu désemparé de voir son frère aussi déçu du comportement de sa fille et visiblement inquiet qu’elle ne fasse une erreur.

« Que ce soit ta fille ou pas, c’est une humaine et les humains sont…incompréhensibles… »

Il n’y avait qu’à voir avec quelle ferveur elle avait tenté de rapprocher ses parents, comme si le plus tôt était le mieux alors que les elfes prennent leur temps pour ce genre de choses. Elladan avait souvent dû la rappeler à l’ordre pour qu’elle ne vienne pas les stresser davantage alors qu’ils avaient toujours été en bonne voie. Elevée par les elfes ou non, la nature humaine demeurait un véritable mystère et quelque part ce n’était pas étonnant que le naturel soit revenu au galop tout comme on ne peut pas apprendre à un poisson de savoir respirer hors de l’eau. Elladan ne savait pas quelle opinion donner en fin de compte mais il était clair qu’il ne voulait pas voir Elea avec n’importe qui et que si Elrohir considérait cet comme un parasite, c’est qu’il devait l’être, assurément.

Le sujet était alors lassé en suspens, le temps que le prince Adrahil vienne faire son travail. En attendant, ils avaient commencé à échanger quelques coups d’épée dont les premiers furent vite bloqués par son frère.

« Bien sûr que oui il y en a un, le tout est de savoir s’il vit encore !! Paraît-il qu’il n’a pas été vu depuis 60 ans mais pour nous les elfes 60 ce n’est rien….Et encore moins pour un dragon... »

Elladan se releva, portant de nouveau coups vers son frère tout en faisant attention de ne pas le blesser puisque ce n’était pas un vrai combat. Il parvint à percer sa défense et du plat de son épée tapa l’arrière de sa cuisse pour ensuite le bousculer et le faire tomber. Elrohir était meilleur que lui à l’épée, pour autant Elladan n’avait pas un faible niveau non plus. Il était rare qu’il gagne contre lui mais savait lui tenir tête. Le combat à l’épée était bien plus question de stratégie et de force, et l’arc lui convenait davantage pour le besoin de précision et d’analyse de son environnement. Avec cela, Elladan avait souvent perdu patience durant ses entrainements à l’épée, capricieux comme il l’était alors que le tir de flèches lui permettait de se canaliser. Au moins ils se complétaient, ce qui n’était pas étonnant pour des jumeaux mais Elladan se trouvait particulièrement chanceux d’avoir un frère comme lui qui le comprenne aussi bien et avec qui il partageait une belle complicité.

« Les habitants de Laketown se demandent si la prophétie va se réaliser, que l’héritier de Durin reviendra reprendre un jour sa place. Peut être qu’ils vont profiter du fait qu’on n’ait pas vu le dragon ? Ce serait une belle erreur, je ne suis pas sûr qu’ils soient en mesure de battre un dragon…»

Elladan fut stoppé dans son discours alors qu’il tenta de parer un coup de son frère qu’il manqua et qui lui fit perdre l’équilibre. L’elfe étira un sourire tout en se relevant, et retira sa veste qui le gênait dans ses mouvements.

« mais si les elfes s’allaient à eux, ça ferait bien plus de monde ! » Fit-il remarquer

Mais ce n’était qu’une hypothèse et Elladan n’était pas certain que le conseil blanc accepte une telle démarque de la part de Thorin. Quoi qu’il en soit si une armée de naines venait à traverser l’Eriador, ils seraient bien vite au courant. Concernant Elladan il était pour, ils avaient raison de vouloir reprendre leurs terres mais ce serait inconscient de ne pas chercher d’alliances à priori.








FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Sam 12 Nov 2016 - 13:45

Les humains étaient réellement étranges aux yeux des elfes. Elrohir avait passé beaucoup de temps parmi eux, au Rohan. Le pays des éleveurs de chevaux. L’elfe appréciait ces animaux, et il avait son propre élevage, limité certes, face à ceux des hommes, mais il les choisissait avec soin afin d’obtenir, grâce à de savants croisement, les chevaux les plus utiles pour son type de monte. Canasson était certes grognon, mais il était particulièrement intelligent. Elrohir l’avait déjà perdu au combat plusieurs fois, et l’avait retrouvé en arrivant à Imladris en train de manger de l’avoine dans son écurie. Il appréciait la bête, même si son nom n’avait rien à voir avec le caractère de l’animal, et tout à voir avec la taquinerie dont Elrohir pouvait faire montre en chaque instant.

Elrohir haussa les épaules. Les humains sont étranges. Il n’avait rien d’autre à ajouter. Il aimait la petite de tout son cœur. Et, une part de lui avait espéré que, s’il l’aimait assez fort, elle deviendrait une elfe. Comme une récompense pour lui avoir tout donné. Mais, il avait réalisé que cela n’arriverait jamais. Son cœur avait perdu une petite partie, lorsqu’il avait réalisé cela. Il n’était plus tout à fait le même. Plus vraiment. Il y avait cette petite part de souffrance en lui, juste à côté de celle qu’il conservait de sa mère. Deux petites parts, arrachées, déchirées. Deux blessures dans ce cœur si fragile, si innocent.

Mais, Elladan venait de lui offrir une échappatoire. Adrahil, le prince de Dol Amroth avait l’âge qu’il fallait, et une classe bien différente de celle du Parasite. Temps était désormais venu pour s’amuser. Pour échanger d’une autre manière. L’épée à la main, Elrohir sentait toujours le stress et les émotions négatives disparaitre. Il entrait dans une sorte de transe du guerrier où il se complaisait. Chaque geste était effectué avec calme et précision. Aujourd’hui, il discutait avec son frère en même temps, mais cela n’entravait en rien sa profonde concentration. Il pouvait se moquer d’Elladan, il ne tirait son épée que pour gagner. Il avait encore pratiqué avec son grand père, quelques semaines plus tôt, lorsque sa jambe avait été déclarée assez remise pour qu’il puisse bouger. Celeborn lui avait mis une raclée monumentale avant de lui apprendre quelques bottes nouvelles. Son grand père restait le meilleur bretteur de toutes les Terres du Milieu. Elrohir avait encore beaucoup à apprendre de lui. Il doit faire la sieste, ton dragon, lança Elrohir en riant. La sieste sur les pierres précieuses des Nains. C’est la couche parfaite pour un dragon, non ? Leur vie est encore plus longue que la nôtre. Soixante ans de sieste, ça n’est rien pour eux. Son sourire ne quittait pas son visage. Cela lui faisait du bien de revoir son frère. Elladan était toujours sa moitié, son âme sœur, celui pour qui il lâcherait tout ce qu’il faisait. Il suffirait d’un mot de son frère pour qu’il accoure. Cette loyauté, il ne l’avait pour personne d’autre. Il savait qu’Elladan ne lui planterait jamais de couteau dans le dos. Qu’ils seraient toujours là l’un pour l’autre.

Elladan lui porta un coup, et Elrohir se laissa tomber, roulant sur son dos pour se relever ans un seul mouvement. Il hocha la tête devant la botte de son frère, prenant quelques secondes pour l’analyser et la comprendre. C’était un moyen intéressant d’arriver à ses fins, et il voyait comment finir mortellement la parade. Il faudrait qu’il teste cela sur un orc. Il bondit alors pour faire pleuvoir sur Elladan une pluie de coups qui lui coupa la parole. Toi et moi pourrons y aller. Nous n’avons pas besoin de l’aval de qui que ce soit pour aller visiter Laketown. Elrohir recula pour laisser à Elladan le soin d’enlever sa veste. Il en fit de même, se retrouvant en chemise et pantalon de cuir face à son frère. J’ai toujours voulu voir le dragon. J’étais déçu d’être arrivé en retard la dernière fois. Quant à voir les elfes s’allier aux nains pour combattre le dragon, il n’était pas tout à fait certain du raisonnement de son frère. Thranduil a trop de rancœur contre les nains pour accepter une telle alliance. Ada pourrait voir plus loin, pour le bien commun, Grand-Mère aussi. Mais, Thranduil… Il secoua la tête de droite à gauche. Le roi de Mirkwood était bien campé sur ses positions. Les espions de Père racontent de Thorin s’est mis en marche pour Laketown il y a quelques mois… Ils ne devraient pas tarder à passer dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Lun 5 Déc 2016 - 10:38


Back home
Elrohir & Elladan

« Et bien s’il dort, nous ferions mieux de ne pas le réveiller ou bien nous allons être haït par les nains, par les hommes mais aussi les elfes de Mirkwood ! » Déclara Elladan en étouffant un rire.

Lui aussi avait eu envie de voir ce dragon, mais c’était assez risqué et il savait ces créatures très intelligentes mais aussi très sensibles sur le plan olfactif. S’il sentait la présence de deux elfes dans la montagne, pour sûr qu’il parviendrait à les repérer et sans doute prendrait-il cela comme une provocation. Il n’osait imaginer le désastre si ce dernier venait à sortir d’Erebor pour semer la terreur dans les alentours. Elladan qui d’habitude était toujours partant était plus réticent à l’iodée d’aller se balader sur le pic solitaire pour observer le dragon. En revanche, ils pouvaient effectivement aller jusqu’à Laketown pour prendre la température sans dévoiler que les nains arrivaient sans doute. Ils étaient donc en marche, mais ils n’avaient certainement pas de preuves quand à leurs intentions, après tout dans ce coin là, il y avait également les monts de fer avec qui ils commerçaient régulièrement mais aussi plus en avant la Moria qu’ils avaient pour désir de reprendre un jour.

Tant de questionnements, peu de réponses mais une chose était sure, Elladan n’attendrait aps que le chaos se mette en place pour agir.

« Je n’attendrais pas qu’ils passent les portes d’Imladris pour partir, et puis j’ai des choses à faire avant. » Déclara Elladan.

L’elfe vint s’appuyer contre un arbre, reprenant son souffle après leurs échanges de coups d’épée.

« Il y a vers Fangorn des mouvements d’arbres qui inquiètent les communautés avoisinantes, se pourrait il que ce soit des Ents ? Mirkwood est déjà malade alors j’envisage que Fangorn ait subi la même malédiction. Je souhaiterais aller voir de quoi il en retourne et ensuite en parler au magicien blanc. »

Elladan était soucieux concernant les forêts dernièrement, ils laissaient déjà trainer l’état de Mirkwood et il avait trouvé le nid des araignées avec Tauriel.

« Si c’est l’objet de magie, il faudra qu’il fasse quelque chose avant que cela arrive à nos frontières. »

Elladan souffla doucement, ils avaient tous deux beau arpenter la Terre du Milieu et faire en sorte que rien n’arrive à personne, il avait l’impression que leur travail ne portait pas ses fruits et qu’il y avait toujours quelque chose en plus. Cela cesserait il un jour ? Elladan avait l’espoir que oui, mais en attedant il semblerait que quelque chose de gros soit à prévoir sur les prochains mois. Elladan redoutait toujours une grande guerre et le retour de sauron, à chaque mauvaise nouvelle il avait l’impression que son retour était envisageable malgré la fermeté de Saruman à ce sujet là.

« Ce sera l’histoire que de quelques jours, je ne vais pas m’en approcher je vais juste observer donc tu peux rester  ici avec Histiel et si besoin on y retournera tous les deux. »

Elrohir à Histiel alors que ces deux là venaient tout juste de se découvrir leurs sentiments respectifs. Et puis, son frère avait déjà beaucoup à faire avec sa fille et ce mystérieux barde qu’il n’appréciait pas. Elladan était déjà parti seul pour divers petits repérages avant de s’y rendre pour de vrai accompagné de son frère. Mais tant qu’ils n’étaient pas certains de leurs agissements encore, il n’était pas nécessaire qu’ils s’y rendent à deux.

« De ton côté tu veilleras à virer ce barde de chez Elea et on s’en servira d’appât une fois à Fangorn si on y retourne. » Déclara Elladan avec un large sourire narquois.









FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Sam 17 Déc 2016 - 15:38

On peut aller le voir sans le réveiller, rétorqua Elrohir avec un grand sourire lorsque son frère lui indiqua que, réveiller le dragon, serait la meilleure idée pour avoir toutes les races des Terres du Milieu au trousses. Père serait tellement furieux, je pense… Et, il ne fallait pas mettre Père en colère. Vraiment pas. Si la plupart du temps, Elrond était bienveillant et aimant, il pouvait aussi devenir sacrément flippant quand il s’agissait de trouver une punition adaptée au crime des jumeaux. Ceux-ci n’y avaient pas souvent eu droit – en grande partie parce qu’ils étaient les rois pour partir loin au moment où les choses commençaient à devenir compliquées – mais chaque punition restait gravée dans la mémoire d’Elrohir comme si elle avait eu lieu la veille.

Tu veux les précéder, s’étonna Elrohir. Lui, avait plutôt pensé à les suivre discrètement pour pouvoir se moquer d’eux en cas de mésaventure. Mais, les précéder pouvait être une bonne idée aussi. Cela leur permettrait d’être sûrs de ne pas arriver en retard. Et puis, deux cavaliers voyageaient bien plus rapidement qu’une compagnie de nains. Ils avaient encore largement le temps d’arriver à l’heure pour voir le dragon se faire réveiller par les nains si dragon il y avait réellement dans la montagne.

Des Ents ? Mais on n’a pas vu d’Ents depuis des siècles. Elrohir secoua la tête. J’ai fait la même remarque à Elinà hier. Elle veut absolument aller voir par elle-même si ce qu’on raconte est vrai. Elle s’est persuadée toute seule que l’écorce de ces arbres qui bougent et parlent ont des propriétés médicinales. Sur la fin de sa phrase, Elrohir avait l’air profondément dépité. Elinà pouvait parfois avoir des idées absolument bizarres. J’espère que Fangorn n’a pas subit la même malédiction que Mirkwood… Il grimaça à cette idée. Il ne mettait plus que rarement les pieds dans la forêt noire. Il n’aimait pas cette impression qu’on le surveillait à chaque pas qu’il faisait, comme si une présence maléfique se dressait dans son dos. Parfois, il se disait que, sans avoir le don de prescience de son père ou de sa grand-mère, il possédait un sixième sens assez développé pour le prévenir quand le Mal rôdait autour de lui ou lorsqu’il s’approchait trop prêt. Il avait plusieurs fois imposé à son frère des détours qui leur avait, il l’avait appris par la suite, sauvé la vie. Deux elfes ne pouvaient rien contre une garnison d’orcs entière. Même les terribles jumeaux d’elrond avaient leurs limites, après tout. Elrohir avait appris à compter sur ce sens sans jamais lui donner de nom.

Je viendrais voir Saruman avec toi, si tu dois t’y rendre. Il y a longtemps que je ne l’ai vu. Si c’était quelque chose lié à la magie, Elrohir était persuadé qu’en unissant les pouvoirs de son père et ceux du Mage, cela suffirait à repousser le malheur. Imladris était, comme la Lorien, protégée par l’anneau de pouvoir elfique offert par Celebrimdor aux elfes. Il rit cependant lorsque son frère lui indiqua qu’ils pourraient se servir du Barde comme d’un appât lors de leur prochain séjour en Fangorn. Oh, cela me plairait. Je te le livrerais pieds et poings liés à ton retour si besoin. Mais, Elrohir était persuadé que, si c’était l’objet de créatures et non de magie, il faudrait y aller avec une escorte de gardes pour les aider à nettoyer la zone de fond en comble. Le Parasite n’y aurait probablement pas sa place. Elrohir le voyait bien essayer de s’enfuir en rampant pour éviter les combats, en lâche qu’il devait être !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Invité

Invité

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Dim 5 Mar 2017 - 9:30


Back home
Elrohir & Elladan

Entre les nains, Erebor et les ents, il y avait bien trop de choses à penser et trop d’endroits surveiller en terre du Milieu. En tant que « gardien », Elladan s’en retrouvait particulièrement préoccupé. Il fallait s’organiser, faire en sorte que rien ne soit minimisé et garder un œil sur chacune des situations. Si les nains allaient à Erebor, ils passeraient forcément à côté d’Imladris pour avoir accès aux monts brumeux, alors cette histoire concernerait surtout Elrond qui ne les laisserait sans doute pas passer sans avoir mot de ce qu’ils envisagent de faire. Quand aux Ents, il venait d’être décidé qu’Elladan y ferait un tour probablement aux côtés d’Elinà et même si cette idée ne l’enchantait pas parce qu’il ne voulait pas qu’elle soit exposée au moindre danger, il ne pourrait pas l’empêcher de l’accompagner. Avec cela, ce serait sans doute l’occasion pour lui de mettre les choses au clair avec elle parce qu’il avait la nette impression qu’elle ne serait pas qu’une amie dans sa vie et il ignorait si cela était réciproque.

Quoi qu’il en soit, Elrohir avait raison, les ents n’avaient pas été observés depuis bien longtemps, du moins ils se faisaient si discrets et évitaient tout contact avec les autres qu’il était très rare de pouvoir en apercevoir un. Alors qu’ils se mettent ainsi à s’agiter était forcément signe de quelque chose. S’il s’agissait d’Ents et non d’une quelconque forme de malédiction, il était aussi possible que, réveillés par le mal de Mirkwood, Fangorn commence à craindre et que les Ents l’ayant senti préfère quitter les lieux. Toutes les hypothèses devaient être considérées mais le plus important était d’aller sur place pour aller vérifier et ensuite en informer le conseil blanc.

« C’est étrange, oui, mais nous devons vite savoir de quoi il s’agit. Si Thranduil délaisse Mirkwood, je refuse que cela arrive aux portes d’Imladris et vite parce qu’il ne nous avertira pas. »

Elladan vint poser son dos contre le tronc d’arbre, soucieux de la situation mais aussi inquiet de ce qu’il se passerait une fois la vérité découverte. Lorsque son frère évoqua Saruman, bien sur qu’en tant que membre du conseil blanc il en serait le premier informé, mais Elladan ignorait si l’on pouvait réellement compter sur lui pour changer quelque chose.

« Je crains aussi que Saruman nie les faits, tant qu’il ne l’a pas vu de lui-même. Je pense que nous devrions surtout compter sur l’appui de père et Galadriel pour régler ce problème, ils sont plus ouverts d’esprit. »

Et après cela il leur faudrait agir mais là, ce serait bien plus rapide à régler comme problème selon l’elfe, il n’en doutait pas. Elladan soupira doucement puis finalement, il n’avait plus envie de parler de ceci, préférant se réjouir d’avoir retrouvé son frère et d’autant plus avec de bonnes nouvelles le concernant puisqu’ils s’étaient enfin dévoilés l’un à l’autre.

« Cessons de parler de problèmes pour le moment, je suis heureux de te revoir, et puis avoir pu mettre les choses au clair avec Histiel doit te changer la vie non ? »






FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas

Prince of Imladris ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Lucy
♦ MESSAGES : 621
♦ RÉPUTATION : 1725
♦ AVATAR : Torrance Coombs
♦ DC & co : Elinà
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe
— ORIGINAIRE DE : Imladris, la cité cachée d’Elrond, perdue dans les montagnes, au-delà du gué de la Bruinen, et inaccessible de ceux qui n’en connaissent pas les secrets. Il est né dans cette cité, et ses rires ont rythmé la vie des habitants tout autant que les blagues qu’il a pu inventer au cour des siècles durant lesquels il a marché dans les rues de pavés blancs, réfléchi dans les grottes sous la cascade, ou encore simplement lu dans la bibliothèque.
— ÂGE DU PERSO : 2811 ans. Pas un de moins, pas un de plus. Il est né en l'an 130 du 3° âge, et ça ne se voit pas, mais alors absolument pas. Ni dans son caractère, ni dans les rides qui restent totalement absentes de son visage.
— RANG SOCIAL : Elrohir est le second fils d’Elrond et de Celebrian. Il est considéré comme étant le prince de ces lieux, au même titre que son frère. Il est aussi le petit fils de Dame Galadriel, et tout cela lui donne un rang social aisé. Il n’a donc pas le moindre souci d’argent, il lui suffit d’aller faire le chat potté à son père pour avoir quelques pièces d’or pour repartir en voyage au Rohan ou ailleurs.
— MÉTIER PRATIQUÉ : On peut le trouver principalement au Rohan ou à Imladris, ce sont ces deux patries de cœur. L’une pour la liberté qu’elle lui apporte, avec ses plaines infinies, l’autre parce qu’elle est le lieu où il sait pouvoir retrouver sa famille. S’il est principalement un guerrier qui se mêle aux Rohirrims, il est aussi un excellent instructeur, et il adore la joaillerie. Achetez-lui des bijoux pour vos femmes, il vous les fera avec plaisir.
— ARMES DU PERSO : Aranruth, ma fidèle épée, trois dagues : une dans la botte, une à la taille, une sur mon avant bras, un arc de facture moyenne, et un carquois
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : De ma vie et de mon épée, je protègerais Elladan, mon frère. Il est l'une des trois personnes pour qui je donnerais ma vie.
— VOYAGE AVEC : Elladan, principalement, mais vous pouvez le trouver aux côtés d'Histiel, aussi, parfois.
— AMOUREUSEMENT : Hisitel, il n'y a jamais eu qu'Histiel.

MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   Dim 28 Mai 2017 - 12:02

Elrohir eut un léger rictus en entendant son frère parler de Thranduil. Il adorait son oncle, sur un plan personnel. Mais, ses rancoeurs et sa façon de traiter son territoire jalousement en retrait des autres lui valait quelques critiques acerbes de la part du prince. Ce n’était pas ce qu’il fallait faire, à ses yeux. Elrohir pensait que Thranduil aurait du, et depuis longtemps, faire appel aux armées d’Imladris et de Lorien pour détruire les araignées qui pullulaient dans sa foret. Tout comme, si jamais Fangorn voyait sa forêt maudite par un sortilège quelconque, Elrohir était persuadé que Thranduil ne ferait rien du tout. Il resterait à se tourner les pouces en attendant que ça passe.

L’elfe ferma un instant les yeux et secoua légèrement la tête de droite à gauche. Tout ceci était trop compliqué pour lui. Pourtant, c’était lui qui restait à Imladris pour apprendre les rouages de la politique, dans le but d’un jour remplacer son père à la direction de la cité… Parfois, il aurait aimé faire comme son frère et voyager à nouveau à chaque bout du monde connu pour en continuer d’en découvrir tous les rouages et tous les secrets. Mais, il fallait bien que quelqu’un reprenne les rênes… Elrohir ne pouvait pas imposer ça à son frère, et Arwen… arwen était trop douce et gentille pour ce poste. Oui, il ne faut pas compter sur Thranduil, murmura simplement Elrohir en réponse à son frère.

Il mentionna ensuite Saroumane, et proposa de l’avertir. Celui-ci vivait très proche de la forêt des ents, à ce que savait Elrohir. Il pouvait être aussi touché par cette « malédiction » si malédiction il y avait. L’elfe ferma les yeux et secoua la tête une nouvelle fois. Quel méli-mélo inextricable ! Père et Galadriel seront toujours les meilleurs protecteurs que cette terre puisse avoir, dit-il avec un sourire. J’ai parfois l’impression que les autres ne font que jalousement garder leurs territoires sans faire attention à ce qu’il se passe chez le voisin. Ce qui était un peu stupide aux yeux d’Elrohir. Ce monde ne tournerait rond que si tout le monde travaillait ensemble. Il n’y avait pas à zieuter chez le voisin pour surveiller qu’il ne dépassait pas sa frontière … Si malédiction il y avait, autant dire qu’elle ne prendrait pas en compte les barrières invisibles des peuples qui vivaient sur ces terres.

Elladan changea alors de sujet, interrogeant son frère sur Histiel. Oh, il n’y a pas grand-chose à dire, répondit Elrohir en levant les yeux au ciel. J’ai fini par lui ouvrir mon cœur… Pas de la meilleure façon qui soit, cependant. J’avais envie de me cacher dans un trou de souris tellement j’étais lamentable… Tu ne pourras jamais faire pire que moi, en tout cas, ça c’est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t626-elrohir-prince-of-imla http://lonelymountain.forumactif.org/t632-elrohir-prince-d-imladris-et-guerrier-millenaire http://lonelymountain.forumactif.org/t633-elrohir-x-toi-moi-la-route-et-une-chasse-a-l-orc
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Elladan & Elrohir) Tu devrais passer plus souvent, mon frère, car il se passe bien trop de choses lorsque tu n'es pas là.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elladan et Elrohir
» Elrohir
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Born of Hope
» Let's hunt some orc [Elladan&Elrohir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: RPs-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.