AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Going somewhere ? - Page 2

Partagez|

Going somewhere ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Mar 26 Juil 2016 - 18:49


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Farshad termina son assiette et proposa même de finir celle de sa compagne, non pas qu’il avait encore faim mais chez lui il était coutume d’aider les autres à finir afin qu’il ne reste plus rien. Il n’y avait pas vraiment lieu d’avoir cette coutume ici puisqu’il n’y aurait ni gâchis ni le souci de plaire au cuisiner mais c’était comme ça chez lui et puisque la nourriture était bonne ce n’était pas un déplaisir. Il remercia Elwel lorsque cette dernière lui servit du thé, d’un signe de tête respectueux alors que dans l’auberge commençait à rassembler du monde avec l’arrivée de musiciens qui se firent de plus en plus bruyants. Farshad appréciait grandement la musique Rohirrim, elle avait quelque chose de plus familial que la musique haradrim qui était surtout faite pour faire danser les femmes. Il pouvait constater que les gens connaissaient la chanson jouer et se donnaient même à cœur joie d’accompagner les musiciens. Farshad tourna la tête pour observer le spectacle d’un air curieux tout en s’abreuvant de son thé. Il n’avait pas eu l’occasion de voir à quoi ressemblaient les rassemblements rohirrims qui lui semblaient bien plus spontanés qu’à Khand. A Stulursa Khand, les fêtes étaient prévues à des jours définis mais en sortant du la ville, dans les communautés plus isolées, tout était raison à être festif mais seulement le soir puisque c’était le moment propice où les dieux venaient avec le climat plus doux. Ici, cela pouvait arriver le soir ou comme là en plein après midi parce que l’on avait simplement envie de chanter.

La voix claire d’Elwel l’obligea à se détacher de cette scène, elle lui proposait de faire autre chose au risque que cela le dépayse trop.

« J’aime beaucoup, c’est chaleureux ! » Fit il d’abord avec un fin sourire.

Farshad se leva afin de prendre place sur le banc à côté d’Elwel pour pouvoir continuer de lui parler sans avoir besoin de regarder dans son dos.

« Je connais pas beaucoup sur les rohirrims. Je connais l’histoire mais pas les gens, pas la culture. »

Etant enfant quand on l’avait éduqué il avait appris l’histoire de ces régions, on avait mis un point d’honneur à ce qu’il les connaisse bien puisqu’en étant amené à être roi il pouvait possiblement avoir à faire avec ces peuples là. Mais en découvrant les régions de lui-même, bien qu’il y avait des faits qu’il pouvait vérifier, il se rendait compte qu’en réalité il ne les connaissait pas tant que ça et que sur de nombreux faits en tant qu’étranger, il ne comprenait pas.

Ils restèrent un moment à discuter avant de s’en aller, Farshad régla l’addition dans sa totalité et ils profitèrent des derniers rayons du soleil pour se promener un peu. C’était un village commerçant, de nombreux artisans exposaient leurs travaux, des petits producteurs avaient même mis quelques stands et qui attiraient les gens. Visiblement c’était un carrefour où il y avait beaucoup d’étrangers et du coup, les personnes passant ne prêtaient pas réellement attention au variag. Arrva le moment où ils décidèrent d’aller dormir, Farshad préféra jouer sur les économies en ne prenant qu’une chambre et déroula son tapis sur le sol afin de laisser le petit lit à la demoiselle. Ce serait très bien ainsi, il avait son dac pour soulever sa tête et une couverture en plus qu’on leur avait fourni. Il retira sa blouse et ses bottes pour être plus à l’aise et souhaita bonne nuit à la jeune femme avant de somber rapidement dans un sommeil profond. Là il n’y avait pas les moustiques, ni les animaux sauvages qui pouvaient perturber son sommeil, alors la nui fut réparatrice et aux premières lueurs de l’aube, alors que le village s’animait déjà, le variag se leva de son tapis, s’étirant doucement. Il se fit le plus discret possible dans le cas où Elwel dormait encore pour aller jusqu’à la fenêtre.

Il l’ouvrit avec délicatesse, afin de regarder à l’extérieur les gens s’affairer à leur vie quotidienne. Il regardait d’un air curieux et assez serein. Le temps était bon, leur première journée de voyage serait sous le bon signe des dieux. Cette nuit il leur faudrait camper alors Elwel avait tout intérêt à avoir bien dormi cette nuit.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Mar 26 Juil 2016 - 22:40



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




Élwel profita de ce petit moment devant les danseurs pour expliquer un peu plus de choses sur les coutumes et sur le peuple rohirrim à Farshad. Si elle ne les connaissait bien que parce qu'elle avait vécu avec eux, étant originaire de Minas Tirith au Gondor, elle en savait assez sur eux pour pouvoir éclairer le suderon. Elle qui aimait beaucoup la danse, elle avait envie de se joindre aux autres pour quelques pas, mais elle ne voulait pas laisser l'homme seul à leur table, et n'osait pas l'inviter pour qu'il vienne avec elle. D'ici quelques jours, elle aurait sûrement le courage de l'inviter à danser avec elle, tout du moins elle l'espérait. Pour le moment c'était encore trop tôt pour soulever l'idée, elle ne le connaissait pas assez pour savoir si cela allait lui faire plaisir.

Puis ils quittèrent l'auberge une fois que Farshad eut réglé monnaie pour ce qu'ils avaient mangé. Le demoiselle fut prise au dépourvu qu'il paye également pour elle, et elle s'en sentait toute gênée et à la fois très honorée. Elle ne manqua pas de lui témoigner de sa reconnaissance. Ils se rendirent dans le village pour une petite balade sous les couleurs crépusculaires du soleil qui disparaissait à l'horizon, donnant au ciel des teintes allant du doré jusqu'au rose violacé. Élwel continua ses quelques explications pour informer Farshad sur ce peuple qu'il ne connaissait pas vraiment, lui faisant remarquer ce qu'il fallait faire au même titre que ce qu'il ne fallait pas faire, lui parlant de cette proximité avec les chevaux qui était ancrée dans les mœurs.. Elle usait de mots simples pour permettre au suderon de comprendre ce qu'elle voulait lui dire sans pour autant qu'il n'ait d'efforts à faire, mais elle devinait qu'il maîtrisait la compréhension de la langue bien mieux qu'il ne la parlait. C'était souvent le cas, avait constaté la jeune femme, qui elle-même comprenait mieux le haradrim qu'elle ne le parlait.

Finalement, ils rentrèrent à l'auberge, et Farshad demanda une chambre qu'il paya également. La jeune femme qui fouillait encore dans ses petites pochettes de cuir à la recherche d'une pièce avait à peine de quoi payer une nuit, aussi elle fut vraiment très honorée devant le geste de Farshad. En revanche, lorsqu'ils montèrent et que l'homme déroula son tapis sur le sol pour lui laisser le lit, elle se sentit gênée au plus au point. Elle n'osa pas refuser ce geste, ne se voyant pas lui proposer de partager sa couche pour la nuit. Se glissant dans les draps, Élwel eut tôt fait de fermer les yeux qu'elle dormait déjà.

Lorsqu'elle se réveilla au petit matin, ayant dormi comme un loir dans un lit bien plus confortable que ce qu'elle n'avait eut dernièrement, Élwel découvrit que Farshad était déjà éveillé, à contempler le paysage par la petite fenêtre qui donnait sur le centre du village déjà foisonnant d'activité pour une heure relativement matinale. La jeune femme se faufila hors du lit pour passer ses vêtements sans se faire apercevoir du suderon, puis elle se dirigea vers lui. Le courant d'air provenant de la fenêtre soulevait les pans de sa robe de voyage, dont la couleur blanche faisait ressortir la pâleur sa peau et l'aspect glacé de ses iris. Elle s'approcha de la fenêtre, prenant place à ses côtés. Lui adressant un signe de tête pour le saluer, elle avait déjà l'air en pleine forme.

« Avez-vous bien dormi ? Si vous le souhaitez nous pouvons partir dès à présent, et s'arrêter en chemin pour cueillir des baies sauvages pour le repas du matin. Qu'en pensez-vous ? »


La jeune femme avait vraiment hâte de se lancer à l'aventure à nouveau avec ce cavalier du sud, elle qui rêvait souvent de grands espaces et d'escapades aventureuses, elle serait servie, songea-t-elle en soulevant le regard de son ami. Elle ramassa son sac posé sur le côté du lit, et lui signifia qu'elle était fin prête.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Mer 27 Juil 2016 - 17:37


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Farshad fut interpellé par Elwel qui venait de se lever. Le suderon se redressa et lui adressa un large sourire. Elle avait bonne mine, elle devait avoir suffisamment dormi, d’autant plus qu’elle lui proposait de partir assez vite.

« Oui la nuit était calme. » Répondit-il.

Il s’empressa d’enfiler alors sa chemise, puis ses bottes et attacha ses ceintures qui portaient ses quelques armes avant d’enfiler sa cape. Une fois s’être assuré que sa compagne de voyage était prête, ils entreprirent de s’en aller. Ils se dirigèrent d’abord à l’écurie où il avait loué un box pour son cheval afin d’être sûr qu’il soit protégé, qu’il ait de l’eau et de la nourriture sans se faire embêter par les passants. Le haradrim vérifia d’abord son état physique avant d’entreprendre de le seller et d’accrocher les quelques affaires qu’ils emportaient qui contenaient surtout des vivres et des couvertures. Ceci fait il était temps pour eux de partir, une fois hors de l’écurie il prit place sur sa monture et aida Elwel à monter une fois de plus derrière lui.

Les premières heures furent assez calme, puisque le temps était propice, le voyage était agréable. Farshad restait silencieux, concentré sur la route pour ne pas prendre de mauvais chemin. Il espérait ne pas rencontrer d’orcs sur le chemin, pour cela son regard surveillait les alentours et au moindre doute il n’hésitait pas à s’arrêter pour écouter l’environnement. Après tout il avait cette jeune femme sous sa responsabilité et il refusait alors de prendre les risques qu’il aurait pu prendre habituellement. Ils firent quelques pauses afin de laisser un peu de répit à Sîn mais aussi pour profiter d’un peu plus de confort en prenant place contre un arbre tout en mangeant un peu ou en s’abreuvant. Farshad se délectait toujours autant des paysages, c’était assez drôle de constater que désert ou végétation dense il y avait toujours cette quiétude de la nature, la seule différence était que la flore était souvent moins hostile en forêt. Car il avait souvenir d’avoir rencontré de nombreuses créatures venimeuses dans le désert, il présentait d’ailleurs une morsure de serpent sur l’avant bras qui avait bien failli le tuer si celle-ci n’avait pas été traitée à temps. La chair putréfiée avait fini par se reconstituer et cicatriser, ce qui lui laissait une grosse marque parfois encore violacée.

Ils profitaient de ces instants pour discuter et échanger un peu sur leurs cultures. Elwel connaissait beaucoup de choses sur les haradrims, il apprit également qu’il connaissait ces quelques gitans qu’elle avait rencontré. Cette coïncidence l’avait fait rire et alors ils avaient moins l’impression d’être étrangers. Quoi qu’il en soit, il appréciait grandement sa compagnie et voyager avec elle était un vrai plaisir. Puis ils reprirent la route quelques kilomètres durant jusqu’à ce que le soleil ne finisse par tirer ses couleurs rougeoyantes à l’horizon. Le Variag prit grand soin de choisir un endroit où ils seraient à l’aise et en sécurité, tout près d’un petit lac. Farshad profita alors des dernières lueurs du soleil après avoir fait le feu de camp pour aller leur pêcher quelques petits poissons. Il en fit quelques brochettes en ajoutant des épices du sud qu’il gardait toujours sur lui quand il voulait relever le gout et mangea avec gourmandise.

La Lune se leva, ronde et belle, se reflétant sur la surface calme du lac lorsqu’ils furent repus de leur repas. Farshad profita de ces instants de calme pour sortir sa pipe et fumer tranquillement en veillant à ce que cela ne dérange pas sa compagne.

« Vous avez vécu beaucoup, quel est votre vœu pour l’avenir ? »demanda t-il a la jeune femme

Elle était jeune, elle en avait déjà fait beaucoup et bien des gens seraient déjà épuisés par ces événements que l’on ne souhaitait à personne. Le visage de la jeune femme demeurait clair, la discussion avec elle était facile, il se demandait où elle puisait cette force et s’il pouvait en apprendre aussi pour avoir un jour le courage de retourner sur ses terres.













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Mer 27 Juil 2016 - 18:45



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




La jeune femme n'eut pas beaucoup à attendre avant que son nouveau compagnon de voyage ne soit fin prêt. Ils ne tardèrent pas à aller récupérer Sîn dans les écuries où ils l'avaient laissé, puis montant tous les deux sur son dos comme ils l'avaient fait la veille, les deux amis purent prendre la route. Élwel remarqua que le suderon semblait très attentif à son chemin, comme s'il ne voulait vraiment pas dévier du trajet qu'ils s'étaient fixé. Pourtant la demoiselle savait que c'était souvent avec ce genre d'aventures qu'elle trouvait les endroits les plus improbables et les plus impressionnants.

Cependant, elle le laissa gérer leur chemin, en profitant quant à elle pour observer les collines, les plaines qui s'offraient à ses yeux. Elle ne trouvait pas désagréable d'être à deux sur la même monture, mais savait qu'ils auraient bien plus de possibilités s'ils avaient un second cheval. Pourtant Élwel n'avait que trop peu d'économies pour pouvoir se le permettre, et elle craignait de trop fatiguer Sîn s'ils faisaient ainsi chaque jour.

Le suderon décida qu'ils pouvaient s'arrêter là, alors ils mirent pied à terre et Élwel s'occupa de préparer leurs couchages le temps qu'il n'aille pêcher dans le ruisseau qui n'était qu'à quelques pas. Se délectant des paysages tous plus beaux les uns que les autres, la jeune femme en profita également pour savourer l'éclat flavescent que la lune jetait sur le monde une fois qu'elle eut interverti sa place avec l’astre solaire. Dans sa lumière sélène, elle berçait le monde d'une quiétude incroyable, donnant un certain calme au lieu, tout en le rendant plus mystérieux qu'il ne l'aurait été de jour. Elle aida l'homme a construire un feu de camp pour y braiser les poissons, mais également pour leur procurer chaleur et lumière dans un endroit où ils seraient en proie à quelques courants d'air tout de même.

Assise devant les flammes, la jeune femme réchauffait ses mains en écoutant Farshad. Il avait ce don de l'intéresser par tout ce qu'il disait, que ce soit par son accent ou sa façon d'exprimer les choses, Élwel appréciait beaucoup la conversation avec cet homme. Aussi, elle restait naturelle devant lui, parce qu'elle n'avait pas besoin d'user d'artifices pour qu'il l'écoute en retour.

« Un vœu pour l'avenir ? » répéta-t-elle, puis elle se mit à réfléchir un moment. Finalement, elle était déjà en train de réaliser l'un de ses rêves d'enfance en traversant le pays d'outre en outre, mais de l'autre côté, il lui restait beaucoup de choses à faire et à connaître, elle n'en doutait point. « Et bien, j'aimerais me marier, et pouvoir fonder un grande famille. Telle que je l'imagine, elle serait belle et heureuse, mais surtout épanouie et loin du danger. Avec les rumeurs qui grouillent dans le coin et ce que j'ai pu constater par moi-même, cela sera difficile.. Mais pour le moment j'aimerais encore voir du pays, il reste tellement de choses que je ne connais pas.. »

Élwel parlait naturellement, comme si les mots lui venaient d'une façon tout à fait spontanée. Elle se sentait bien en compagnie de Farshad, qui semblait s'intéresser à elle et cela lui plaisait de voir qu'elle pouvait encore soulever l'intérêt de quelqu'un même en étant ce qu'elle était. Curieuse de vouloir elle aussi en apprendre plus sur cet homme, bien qu'il coupait souvent court à ses questions, elle s'aventura à la lui retourner.

« Et vous ? Est-ce que vous allez retourner dans le désert ? Quel avenir imaginez-vous ? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Mer 27 Juil 2016 - 19:56


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Les souhaits d’Elwel étaient nobles et cela le rassurait de savoir qu’elle cherchait de la stabilité. Elle le méritait et espérait que son mari saurait être doux et aimant avec elle, lui donner plein de beaux enfants. Et en même temps il admirait cette envie d’aller explorer, ce qui confirmait son ouverture d’esprit qui faisait qu’il se sentait si bien en sa compagnie. Il espérait que l’avenir lui sourirait quoi qu’elle fasse. Farshad hocha de la tête, trouvant ce voeux particulièrement beau puis elle lui retourna la question.

« J’aimerais aussi faire ma famille. Dans le désert je sais pas, mais je voudrais que tout le monde soit heureux. »

En tant que roi il n’y aurait pas que sa famille sur qui il devrait veiller en mettant un terme à la tyranie de son jeune frère. Sa famille devait être heureuse mais il pensait surtout et toujours par réflexe à son peuple qui ne devrait souffrir de rien. Une cité comme Stulursa Khand avait beau être grande, riche, autonome, elle demandait un soin tout particulier. Il n’osait pas imaginer ce qu’elle devait être à ce moment là, mais savait qu’il était réclamé au trône et que cela en plus de la famine provoquait des émeutes. Mais Farshad éprouvait une certaine culpabilité de s’être enfuit et de ne pouvoir revenir sans armée. Beaucoup de royaumes voisins convoitait cet endroit pour agrandir leur empire et alors très peu dans les Harad lui seraient venus en aide, du moins pas suffisamment pour faire ace à la puissante armée qu’ils possédaient. Farshad était un peu perdu, il ne savait pas s’il pouvait en parler, se confier, c’était un problème beaucoup trop gros.

Son regard se perdait sur la rive opposée, il réfléchissait, il n’avait pas grand-chose à dire ou à exprimer de manière claire sans que cela soit suspect à ses origines. Mais il ne voulait pas qu’Elwel le prenne comme s’il ne voulait pas lui parler, alors il décida d’alimenter la conversation vers cette fameuse région d’Arda, bien souvent oubliée. Farshad se leva afin de se placer juste à côté d’elle et commença ses explication en alimentant de gestes de ses mains

« A khand il y a le Harnen, c’est un long fleuve qui descend de Ered Harmal. Le long il y a plein de cités. Stulursa Khand est là d’où je viens, c’est le plus grand royaume de Khand et il est agrandi depuis peu, il y a Ovabrac au portes de la mer de Dunes. Là bas nous avons les navires, le commerce avec les autres cités sur le Harnen mais aussi les minerais dans les monts de Lurmsakûn. C’est de là que la cité est riche, il y a beaucoup de pierres précieuses. »

Farshad se souvenait de cette bataille qu’il avait menée contre Ovabrac, durement gagnée et qui leur permettait de nouveau à avoir accès à leurs terrains dans les monts gorgés d’or et de pierres. Des souvenirs assez douloureux mais il était honoré de pouvoir raconter cela à Elwel, Ces régions là demeurent secrètes pour le reste de la terre du milieu en étant beaucoup trop éloignées.

« A Stulursa Khand il y a beaucoup de monde, il y a un grand palais qui a été construit par les rois. Ils voulaient rendre jaloux les autres rois alors a chaque fois ils faisaient construire la tour plus haute, encore plus haute pour montrer leur puissance. Quand il y a les nuages on voit pas le sommet et quand il y a le soleil, les toits brillent parce qu’il y a beaucoup d’or. Les habitants ont leurs maisons tout autour du palais et du temple. La ville a des hauts remparts et il y a quelques arbres près de la rivière. »

Contrairement à ce que l’on pouvait penser de ces régions là, Stulursa Khand était un lieu où il faisait bon vivre. A condition d’avoir le bon monarque à sa tête. Il lui aurait sans doute pu lui faire une description de l’intérieur du palais, parce qu’il était magnifique mais cela serait vraiment trop suspect. Au lieu de ça, il préféra lui parler des rues.

« Les rues sont toujours propres et sentent bon les épices. Il y a toujours le marché, les vendeurs de tissus et de bijoux. Il y a un endroit que j’aimais beaucoup un peu à l’extérieur où l’on s’occupe des mumakil. Ils sont utilisés pour commerce et la guerre. Ils ont l’air féroce mais sont très gentils. Je m’occupais beaucoup des bébés. »

Farshad avait souvenir de ces moments où les petits venaient se frotter à lui ou venaient à l’écraser sans faire exprès quand ils voulaient se coucher sur lui. Même jeunes, ces bestioles étaient lourdes et grandes. En fin de compte, l’image qui dépeignait de sa cité ne justifiait pas son manque de motivation à y retourner. Alors il ne pouvait pas rester sur cette version idyllique de son royaume.

« Il y a eu le nouveau roi, il ne m’aimait pas beaucoup alors je suis parti. aussi pour ça »Fit il simplement sans réellement montrer que cela touchait, prétextant remuer les braises.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Jeu 28 Juil 2016 - 11:52



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




Élwel fut intriguée par le récit de Farshad ; lui qui ne s'était pas montré très bavard depuis leur rencontre s'ouvrait enfin un petit peu plus à elle. Il n'avait plus l'air aussi timide, un peu hésitant parfois mais la jeune femme pouvait voir que ce récit découlait de ce qu'il avait vu et vécu dans cette cité qui lui paraissait bien trop lointaine. La description qu'il faisait des lieux laissait à Élwel cette impression de magnificence, d'une cité tout à fait différente de Minas Tirith et à la fois très semblable.

Dans le portrait que Farshad dépeignait de cette ville, la jeune femme l'imaginait prendre vie sous ses yeux ébahis ; une cité luxuriante, foisonnante de vie avec un marché où beaucoup de monde se rejoignait, avec cette tour qui touchait les nuages de son toit d'or.. Oh, cette vision qui s'insinuait dans son esprit lui donnait bien plus que la simple envie de découvrir cette culture pourtant éloignée de ce qu'elle connaissait. Élwel se prit à rêver d'y mettre un jour les pieds, de connaître l'exotisme de la vie quotidienne dans une telle ville, mais aussi de voir de ses propres yeux ce qu'étaient les mumakils.

La jeune femme sentait un peu la nostalgie d'une vie passée dans les paroles du suderon ; elle comprit ses motivations à n'y pas retourner lorsqu'il lui parla du nouveau roi. Si ce dernier ne l'aimait pas, elle soupçonna qu'il avait sans doute des relations privilégiées avec la maison royale ; après tout, le commun des mortels ne traîne pas avec la noblesse, à moins que.. Elle se souvint alors d'Adrahil. Cet homme qu'elle avait rencontré dans une taverne de sa ville natale, et qui s'était longtemps fait passer pour un simple garde du prince avec qui elle avait voyagé, alors qu'en réalité, c'était bien lui le prince. Alors Élwel se risqua à une petite plaisanterie, comme elle lui avait parlé de ce compagnon de route un peu plus tôt.

« J'espère que vous ne me cachez pas être un roi déchu de cette région reculée.. On m'a déjà fait le coup une fois ! » dit-elle, la voix amusée. Oh, elle se souvenait tellement de la confusion qui avait régné entre elle et Adrahil ce jour-là.. Il avait mené la supercherie jusqu'au bout de leur périple, et alors elle s'était fait prendre au dépourvu par cette révélation. Si elle avait douté quelques jours par rapport à son comportement, elle était vite redevenue naturelle avec lui, comprenant ce qui l'avait motivé à lui cacher son identité. La vie princière avait beau être romanesque, elle n'en restait pas moins fatigante avec toutes ces révérences et ces belles formules de politesse. En tout cas, cela ne l'avait plus jamais mise mal à l'aise après ce minuscule temps d'adaptation.

Quoi qu'il en soit, Élwel resta un moment à observer Farshad remuer les cendres. S'il ne disait rien de plus, il laissait transparaître cette gêne certaine concernant l'endroit d'où il venait ; comme s'il avait un goût amer dans la bouche qui l'empêchait d'y retourner malgré la description idyllique qu'il avait fait de ce lieu. S'il avait effectivement ce roi à dos, c'était une situation délicate qui ne lui permettait pas de vivre là bas en sécurité. Élwel songea un moment à cette situation, de se retrouver pour ainsi dire chassé de son lieu de naissance. C'était délicat, et surtout il résidait un certain mal-aise dans l'absence de choix concernant ce départ.

« Vous avez encore de la famille là bas ? Où sont-ils partis avec vous ? » s'aventura-t-elle à demander au suderon, qui jouait toujours avec les braises.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Jeu 28 Juil 2016 - 14:11


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Alors qu’il lui racontait quelques anecdotes sur sa région, Farshad vit sa compagne particulièrement captivée par ses récits, cela l’avait encouragé à donner quelques détails, quelques ressentis, et alors elle avait sans doute deviné que sa région natale lui manquait beaucoup. Lui qui avait toujours eu envie de voyager au-delà des frontières du désert se retrouvait au dépourvu et n’avait jamais cru que cela lui manquerait. Il était loin, si loin de cet endroit, que cela lui semblait parfois n’être qu’un mauvais rêve et que jamais il ne pourrait entreprendre un voyage retour. Tiraillé, comme toujours, Farshad termina ses petites histoires avec un fin sourire pour lui signifier qu’il ne pouvait pas en dire plus puisqu’il n’y avait rien d’autre à dire, mais il espérait que cela lui ait sincèrement plu et que ça les rapproche encore un peu. Mais sa réplique lui fit froncer les sourcils Farshad se senti pris au dépourvu, en aurait il trop dit ? E l’espace de quelques secondes il cru qu’elle était voyante et qu’elle ne faisait que se moquer de lui. Farshad se senti soudainement mal à l’aise, il n’avait pas envie d’alimenter la conversation sur le fait qu’il soit roi déchu puisqu’il ne souhaitait aucunement lui mentir. Alors il préféra souligner le fait qu’une histoire similaire lui était déjà arrivée.

« Ah oui ? » Fit il maladroitement et en riant nerveusement.

Remuant les cendres pour occuper son esprit et éviter son regard pouvant trahir qu’il s’était senti pris au piège, il pensait que le silence allait de nouveau retomber. Farshad envisageait alors de prétendre être fatigué pour se coucher aussi vite et faire en sorte d’enterrer cette conversation sui avait fini par tourner à son désavantage. Dorénavant il allait faire attention à ce qu’il allait lui dire, faire, afin de ne pas trahir sa couverture. Il ignorait comment elle réagirait à cela, si elle allait être plus distante, en colère ou profiter de lui ? Il ne pouvait le prévoir même si il lui semblait qu’elle était une bonne âme, il ne souhaitait pas prendre de risques et briser ce qui naissait entre eux. Il l’appréciait énormément et regretterait de la perdre alors qu’ils commençaient tout juste à se connaitre. Alors qu’il commençait à s’installer plus confortablement sur le tapis, il fut surpris qu’elle lui pose une autre question. Farshad étira alors un nouveau fin sourire afin de lui répondre

« Oui, j’ai 8 petits frères et une petite sœur. Elle vit au Gondor avec son mari, quand aux autres je n'ai pas trop de nouvelles, j'étais surtout très proche de ma soeur. » Fit-il avec un sourire

Elle avait une belle maison, de beaux enfants, il était heureux pour elle car désormais loin de Stulursa Khand, elle était heureuse. Il lui avait toujours désiré une bonne situation, désormais elle avait un foyer d’amour. Mais il n’allait pas la voir très souvent car cette dernière ne faisait que lui rabâcher qu’il devait retourner dans leur royaume et cela était un point sensible aux disputes. Ses parents n’étaient plus depuis longtemps, quand à ses autres frères, hormis Sufyan il ignorait quel parti ils avaient pris et puisqu’il n’avait pas de nouvelles, il imaginait aisément que Sufyan aurait pu soit les avoir asservi soit il les avait tués. Quoi qu’il en soit, il s’attendait à voir pas mal de choses inacceptables le jour où il retournerait là-bas si toutefois il parvenait à rassembler assez de forces alliées.

« Et vous ? En avez-vous ? »

Avec des parents assassinés, il se demandait si elle avait pris la décision de partir seule et que d’éventuels frères et sœurs aient pris le relais de sa boutique. La question famille avait l’air d’être délicate, pendant un laps de temps il regretta de l’avoir posée. Fort heureusement il saurait rebondir dessus afin que le conversation ne finisse pas en une soupe d’amertume.

« Je suppose que Cármen est un peu comme une sœur pour vous déjà ? Si nous les croisons je pense qu’elle serait contente de vous revoir. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Jeu 28 Juil 2016 - 18:18



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




« Huit frères ? Oh, c'est beaucoup ! Votre sœur doit être heureuse, le Gondor est une région très bien pour y passer sa vie, plein de ressources, un bon climat.. Enfin, vous devez sans doute le trouver un peu froid mais il l'est moins que par ici » répondit-elle, ébahie devant le nombre de frères et sœurs qu'il avait. Farshad avait sans aucun doute du grandir dans cette large famille, et à coup sûr ne jamais s'ennuyer : comment l'aurait-il pu avec autant d'enfants avec qui jouer ? Élwel était contente qu'il se livre un peu à elle. Il s'était montré quelque peu distant, mais là elle sentait qu'elle avait un peu percé sa coquille et qu'il lui parlait avec plus de naturel.

Lorsqu'il lui retourna la question, la jeune femme adopta un fin sourire pour lui répondre ; la famille était un sujet délicat lorsqu'il s'agissait de son propre enfant, mais pour ce qui concernait ses parents, le temps avait largement refermé les blessures et elle savait en parler sans se voir submergée par une vague de tristesse.

« Je suis fille unique. C'est plutôt très rare, mais mes parents ont eu un peu de mal avant de m'avoir, et après cela ils n'ont pas réussi à faire d'autres enfants. J’ai grandi entourée d'amis et cela ne m'a pas empêchée d'être une petite fille heureuse. » lui expliqua-t-elle, pour l’éclairer en répondant à sa question. Puis il lui parla de Cármen, et elle se souvint qu'il lui avait dit la connaître, ce qui avait provoqué un petit étonnement, mais en même temps, cela tombait sous le sens. « C'est une amie très chère, en effet.. Mais une sœur ? Je ne pourrais la considérer comme telle que si ce sentiment était réciproque.. Mais oui, elle est ce genre de personne pour moi. J'apprécierais beaucoup de la revoir, de pouvoir lui exprimer encore une fois combien elle a pu m'aider et à quel point je lui en suis reconnaissante.. » lui répondit Élwel. En effet, pour tout ce que Cármen avait fait pour elle, cela lui avait permis de reprendre goût à la vie après le terrible accident qui avait coûté la vie de son enfant.

Si Farshad la connaissait, il y avait forte chance qu'il sache où elle était présentement et ils pourraient presque se permettre un petit détour si cela était possible. La jeune femme ne tenta pas d'en faire la proposition maintenant, elle était encore timide et déjà que le suderon acceptait de l'accompagner, elle ne pouvait pas se permettre de lui demander des escapades de la sorte..

« Si plus tard vous la revoyez, s'il vous plaît dites lui de ma part que je lui dois tout.. Et que je ne l'oublie pas, qu'elle est avec moi dans chaque pas que je fais, tout comme mon fils.. Je vous en serais très reconnaissante.. » Élwel perdit son regard dans le ciel, sombre mais piqué de minuscules points blancs qui illuminaient le dôme astral. Elle contempla ce spectacle un long moment, sentant peu à peu la fatigue la gagner. Elle n'avait pas envie de dormir, mais plutôt de profiter de la présence de son nouvel ami pour apprendre plus de choses à son sujet ; il était un homme très intéressant, visiblement cultivé et ouvert d'esprit, ce qui ajoutait à l'intérêt qu'elle lui portait.

Échappant un léger bâillement qu'elle camoufla de sa main, la jeune femme tenta de cacher sa fatigue aux yeux du suderon. Elle était vraiment bien à ses côtés, comme si sa présence ajoutait à cette magnificence du lieu où ils avaient décidé de camper. Elle se perdait parfois dans son regard sombre, et il lui semblait toujours aussi troublant de le regarder ainsi, pourtant, elle pouvait difficilement détourner ses yeux des siens.

« Est-ce que vous avez une femme, des enfants, qui vous attendent quelque part ? » se risqua-t-elle à lui demander, par simple curiosité de le connaître un peu plus. Il n'y avait là pas du tout d'intérêt pour prendre la place de cette-dite femme, mais bien pour savoir un peu plus de choses au sujet de cet homme. Elle se montra prudente sur la question, détournant seulement le regard, avec un ton prude et une voix claire.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Ven 29 Juil 2016 - 13:52


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

« Oui je le ferais. »
Promis Farshad lorsqu’Elwel lui demanda de transmettre ses amitiés à Cármen aussitôt qu’il croiserait le groupe d’haradrims. La jeune femme était donc fille unique et il trouvait cela d’autant plus troublant puisqu’elle ne pouvait donc compter sur personne à la mort de ses parents. Farshad éprouvait de la peine, imaginant qu’elle ait pu en souffrir et qu’elle en souffre encore. Mais il avait bon espoir pour elle, qu’elle finisse par trouver la paix, elle le cherchait et c’était déjà très encourageant. Le concernant, elle lui demanda alors s’il avait une femme, des enfants, ce à quoi il ne laissa pas de blanc pour lui répondre.

« Non, pas encore, mais quand j’aurais trouvé ma femme, je voudrais avoir des enfants. »

Farshad était né dans un environnement où la famille est importante et sacrée, ainsi il envisageait de trouver une femme qu’il aime et avec qui il soit possible de construire quelque chose de solide puisqu’il désirait avoir plein d’enfants. Dans le Harard il était coutume pour les femmes de faire des enfants jusqu’à ce qu’elles n’en soient plus capables. Ce don de donner la vie ne devait pas être minimisé et gâché pour un unique enfant alors qu’il existe des femmes qui ont du mal à en avoir. Sa mère avait enfanté jusqu’à ce qu’elle devienne trop fragile pour avoir un enfant, les héritiers s’étaient enchainés les uns après les autres et ils avaient cessé juste à temps. Farshad désirait plus que tout avoir des enfants, il rêvait de les tenir dans ses bras et de leur apprendre à trouver leur place dans ce monde. S’ils vivaient dans le palais ils auraient une vie heureuse, et son premier fils comme la tradition le voulait, serait roi à son tour.

Farshad avait beau espérer une vision idyllique de l’avenir, il pensait à l’éventualité de devoir épouser la fille d’un autre roi du harad ou du gondor pour que ce dernier lui offre une armée et lui permette de retrouver son trône. Sa propre sœur avait souligné cette solution alors qu’il avait été jusqu’à provoquer une guerre pour empêcher le sien prévu avec un prince qu’elle n’avait pas désiré. Voilà où il en était, au mieux s’il le faisait il tomberait amoureux d’elle, au pire cela lui gâcherait la vie de faire son devoir d’époux sans le moindre sentiment. Farshad était partagé, il avait pensé à recontacter cette femme qui lui avait été promise et trop jeune à ce moment là mais ne se voyait pas revenir la bouche en cœur.

Ces idées là fatiguaient Farshad, elles le hantaient à longueur de journée. La haradrim décida alors qu’il était temps pour eux de dormir. Le suderon toutefois avait bien du mal à fermer l’œil, d’une part parce qu’il montait la garde, d’autre part parce qu’il était éternellement préoccupé. Au matin, il eu la chance d’observer les premiers rayons de l’aube, formant un halo d’or autour de la belle endormie qu’il laissait dormir autant qu’elle le souhaitait. La nuit suivante se ferait dans un village s’ils avançaient bien, s’il faisait encore jour ils pourraient continuer plus loin et dormir une nouvelle fois dans la nature. Ou alors ils seraient ralentis et n’atteindraient ce village que le lendemain. Déjà il lui sembla que l’air était humide, si cela annonçait de la pluie ils devraient trouver un endroit où s’abriter. Farshad sorti de son sac quelques fruits secs et le reste du pain, il en mangea une tranche et laissa le reste pour Elwel au moment où elle serait réveillée. Il continuait de veiller sur son sommeil. Durant la nuit il l’avait recouverte de sa cape car il avait eu peur qu’elle attrape froid. Mais il oubliait parfois qu’il était bien plus sensible au froid qu’elle alors ce geste de bienveillance avait peut être été inutile.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Ven 29 Juil 2016 - 18:23



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




Les explications du suderon étaient nobles et justifiées ; comme la jeune femme, il avait dessein de trouver une personne qu'il serait capable d'aimer et d'en être aimé en retour, et alors seulement il verrait devant lui se profiler l'idée d'une famille, d'une grande famille unie autour d'un but commun. C'était un rêve partagé par Élwel, qui avait pourtant cru le toucher du bout des doigts quelques temps en arrière. Mais elle s'était fait prendre par mégarde dans le piège d'un homme qui n'avait pas du tout les mêmes motivations qu'elle, et elle s'en trouvait peu aisée. Cependant elle ne perdait pas espoir, et alors elle finirait bien par trouver cet homme qui deviendrait son mari.

Elle écouta ce que Farshad lui racontait avec la même attention qu'elle lui dirigeait tout le temps, puis il décida finalement qu'il était temps pour eux d'aller se reposer. La jeune femme était bien d'accord, elle était un peu fatiguée et le soleil était couché depuis longtemps, ce qui indiquait, au vu de la saison, qu'elle aurait déjà du aller se coucher il y a un moment.

Élwel s'affaira à étaler ses couvertures au sol pour s'emmitoufler dedans ; la nuit n'était pas nécessairement froide, mais elle appréciait particulièrement d'être maintenue dans son cocon de douceur. Dans la nuit, elle avait senti l'homme venir déposer sa cape sur ses épaules ; En réalité, c'était inutile puisqu'elle n'avait pas froid et qu'il devait certainement plus en avoir besoin qu'elle, mais cette attention toucha la demoiselle.

Au petit matin, elle se réveilla après lui et le salua d'un sourire. Il avait l'air d'avoir bien dormi, sans doute moins qu'elle et moins qu'il n'aurait du, mais il avait bonne mine et c'était le principal. La jeune femme se dépêcha de ranger ses affaires pour pouvoir prendre à nouveau la route. Un regard au ciel lui indiqua que le temps n'était pas au beau fixe. Une masse consistante de nuages noirs se dirigeaient vers eux, et de là où elle était, Élwel pouvait déjà sentir que l'air était humide. Il ne tarderait certainement pas à pleuvoir, ce n'était certainement qu'une question d'heures. Alors elle plia ses couvertures pour les ranger dans son sac et signifia bien vite à Farshad qu'elle était prête. Il leur faudrait avancer tant qu'ils le pouvaient, alors elle décida qu'elle pouvait largement manger une fois qu'elle serait sur le cheval.

Pressant donc son compagnon de route qui semblait avoir compris sa hâte, elle se hissa sur la monture à sa suite et ils purent prendre le large. Élwel profita à nouveau de ces larges étendues qui se donnaient sous ses yeux, savourant chaque détail des paysages qu'il lui était donné de voir. Pendant leur route, alors qu'ils avaient déjà marché plusieurs heures tout en ponctuant leur chemin de petites pauses pour Sîn, la jeune femme ne tarda pas à remarquer qu'il pleuvait déjà à l'horizon. Elle demanda une petite escale à son ami afin de pouvoir puiser de l'eau dans un ruisseau pour s'en abreuver et cueillir quelques fruits, mais elle fut bien vite surprise par les premières gouttes qui perlèrent sur son front. Levant les yeux au ciel, elle se reçut la fine pluie qui venait de sonner la fin de leur trajet. Complètement à découvert, elle se précipita dans l'ombre du bosquet où se trouvait Farshad pour pouvoir s'y abriter avec lui, mais elle était déjà bien trempée, et le poids de sa robe rendait ses mouvements difficiles. Si bien qu'en arrivant vers le suderon, elle trébucha et tomba tout juste dans ses bras en s'excusant, confuse, mais le rire facile. Elle aimait beaucoup la pluie, et si ce n'était pas pratique pour eux, cela la mettait d'une humeur particulièrement joyeuse.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Ven 29 Juil 2016 - 20:51


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Farshad tendit instinctivement les bras pour la rattraper, manquant de trébucher et tomber en arrière mais parvint à la maintenir debout. Mais en usant de force pour la garder ainsi, il ne fit pas attention à ses appuis et trébucha, l’attirant involontairement avec elle et s’écrasa dos dans la boue. Farshad étouffa alors un rire, un rire sincère comme il n’en avait pas eu depuis bien longtemps. Il aida la jeune femme à se redresser, veillant à e qu’elle ne se tacha pas alors que lui avait ses vêtements recouverts de boue. Farshad, ne s’en occupa pas sur le moment, préférant regrouper des troncs fins pour leur construire un petit abri en les surmontant de larges feuilles et sous lequel ils pourraient s’abriter le temps que l’orage passe.

Il installa son tapis afin qu’ils soient plus à l’aise et laissa une bassine se remplir d’eau de pluie dans laquelle il laverait sa chemise. En attendant, il la retira simplement et leur fit un feu de camp pour ne pas attraper froid.

« La pluie arrive très vite ici, c’est surprenant. » Fit-il remarquer.

Il entreprit de sortir les quelques légumes qu’ils avaient récupérés au village, les coupèrent ensemble avant de les mettre dans une petite marmite et les faire chauffer dans de l’eau. Le déluge ne tarissait pas, bien au contraire mais ils étaient assez à l’aise dans leur petit coin. Farshad lava sa chemise puis tous deux entreprirent de se coucher. Comme les autres jours, le suderon ne dormit que très peu, veillant sur le sommeil de la jeune femme avec un fin sourire et fumant tranquillement.

Arriva un moment où il senti Sîn quelque peu agité. Farshad fronça les sourcils, ils étaient au milieu de la nuit et si son cheval s’agitait, il y avait forcément quelque chose qui n’allait pas. Le haradrim s’empressa de détacher son cheval pour le laisser s’échapper, puis il étouffa le feu en vitesse. Très vite, il reconnu une horde d’orcs qui passait non loin. Ils ne devaient pas se faire repérer, ou ce serait la fin. Farshad sorti son sabre puis rejoignit Elwel sous sa couverture en se glissant contre elle. Il la réveilla doucement et pour qu’elle ne pense pas qu’il essayait de profiter d’elle et qu’elle se mette à crier, dès qu’elle ouvrit les yeux, il posa sa main sur sa bouche.

« Des orcs tout près, restez calme… » Fit il en chuchotant.

Ainsi cachés tous les deux sous la cape, ils pourraient potentiellement avoir l’air d’un rocher. Farshad restait calme mais sentait son cœur battre à vive allure sous la pression. Il tendait l’oreille à leur bruits de pas, tant qu’ils demeuraient rythmés, il n’y avait pas le moindre problème. Le suderon avait l’habitude des orcs, Khand jouxtait le Mordor et ces créatures sillonnaient souvent le désert à la recherche de peuples à assouvir ou avec qui s’allier. Farshad les méprisait, une fois sur le trône il contait bien rallier les peuples de Khand pour les mettre hors de leurs frontières.

Quelques minutes plus tard, il lui sembla qu’ils étaient partis. Toutefois il ne pouvait pas prendre le risque de rallumer un feu ou cela pourrait se voir et les rameuter. Dans tous les cas ils avaient eu beaucoup de chance.

« Restez là, je vais vérifier que tout va bien. »

Farshad lui glissa une dague et lui demanda de rester immobile sous la cape. Farshad quand à lui se leva doucement, son sabre en main, il évolua dans la terre meuble, pieds nus, torse nu et le froid qui lui glaçait le sang. Il observa grâce aux rayons de la pleine lune les traces des orcs qui s’en allaient en direction opposée d’où ils allaient fort heureusement, mais il craignait que ce groupe soit qu’une seule partie d’une grande horde. Le viarag s’éloigna doucement du camp, tout en gardant un œil sur celui-ci, inspectant les alentours, attentif au moindre bruit. Le calme semblait être revenu, mais il leur faudrait rester discrets pour le reste de la nuit. Sîn revint d’ailleurs vers lui, s’il était là, c’était bon signe.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Ven 29 Juil 2016 - 23:11



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




Élwel laissa éclater un rire lorsqu'elle se retrouva par terre avec le suderon, mais elle se releva bien vite pour ne pas le gêner avec sa présence un peu trop rapprochée ; elle fit peu attention de ne pas tâcher sa robe, de toute façon elle était déjà salie par le voyage et il lui faudrait bien la laver à un moment donné. Elle aida tant bien que mal Farshad à se relever, et alors, ils se dépêchèrent de construire un abri qui pourrait les protéger de la pluie tous les deux.

La soirée passa bien vite, et alors vint le temps de se reposer. La jeune femme, comme très souvent, ne tarda pas à sombrer dans les méandres de la nuit ; elle avait le sommeil profond, peuplé de rêves et de créatures de légendes, mais cette nuit-là, elle en fit un particulièrement beau. Elle rêva d'un jolie et grande famille, d'une maison où elle pourrait élever ses enfants en sécurité et loin du mal qui commençait à ronger la terre du milieu. Dehors, la pluie continuait de tomber drue mais Farshad et elle étaient protégés par l'abri qu'ils s'étaient fabriqué.

Sentant une main se plaquer sur sa bouche, Élwel étouffa un cri de stupeur en se réveillant en sursaut. Le cœur battant à cause de l'angoisse d'être surprise, elle chercha le regard de Farshad avec de grands yeux. Il avait étouffé le feu, et il les cachait tous les deux sous sa cape. Le cœur battant dans ses temps, les yeux écarquillés, la jeune femme l'écouta lui révéler ce qui semblait se tramer.

Lorsqu'elle l'entendit prononcer le mot 'orc', elle se figea totalement, et les larmes commencèrent à ruisseler le long de ses joues. Elle avait peur, si peur de voir se dérouler à nouveau une scène qu'elle ne connaissait déjà que trop bien pour l'avoir vécue. Sans contrôler les émotions qui traversaient son visage ou habitaient son corps, Élwel se sentit défaillir entre les bras de Farshad. Elle n'arrivait plus à contrôler sa respiration, ni son rythme cardiaque et elle était en train de faire une crise d'angoisse. Elle fit ce qu'elle pouvait pour ne pas trahir leur position, mais elle avait bien du mal à garder la main mise sur la situation.

Au bout d'un moment, Farshad lui indiqua qu'ils étaient vraisemblablement partis, et qu'il allait vérifier si tout allait bien alentours. Il laissa Élwel avec une dague dans la main, mais la jeune femme arrivait à peine à la tenir, et c'était dire si elle tremblait. La dague ne lui servait à rien, car si elle venait à se faire attaquer, elle n'aurait pas du tout la force ni la précision de la planter dans son ennemi, mais si cela pouvait lui laisser une chance et rassurer le suderon..

Elle attendit Farshad un moment qui lui sembla durer une éternité. Seule dans la nuit, elle entendait à demi les bruissements des pas de son cheval qui était revenu vers leur campement. Attirant l'animal d'un claquement de langue, elle le sentit se rapprocher d'elle et venir coller ses naseaux derrière son épaule. La jeune femme eut un rire crispé, les joues sèches sous les larmes qui se tarissaient seulement. Elle avait le cœur qui battait terriblement vite et elle aurait probablement trop peur de retrouver le sommeil en sachant qu'un troupeau d'orcs venait de passer non loin d'eux.

Elle attendit que Farshad ne la rejoigne en faisant des grattouilles au cheval pour essayer de se calmer. Elle ne voulait pas montrer qu'elle était aussi fragile et espérait qu'il n'ait pas remarqué sa crise d'angoisse ; même s'il l'avait vue pour la toute première fois en panique, elle ne voulait pas attirer sa pitié ou quelque chose du genre. Lorsqu'il revint vers elle, elle s'empressa de lui demander des nouvelles.

« Il n'y a plus rien.. ? » balbutia-t-elle, dans le même temps qu'elle levait les yeux vers lui pour découvrir sa silhouette torse nue se découper dans les rayons sélènes.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 10:35


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Farshad revint dans leur petit coin bien caché. Heureusement qu’il s’étaient suffisamment dissimulés ou bien ils se seraient très vite fait repérer par les orcs. A Khand, il prenait pas le risque de dormir dans une zone désertique mais préférait s’arrêter près des grottes ou des oasis où il était plus facile de se cacher. Il était alors rassuré de constater qu’il n’y avait pas eu le moindre dégât et vit Elwel relevée, Sîn à ses côtés. Elle lui demanda si les alentours étaient sécurisés, percevant la peur qui l’habitait. Il pouvait comprendre, il ne faisait pas le malin non plus devant une horde d’orcs et ne prenait pas le risque de les attaquer. Alors il s’empressa de la rassurer, secouant la tête négativement afin de lui faire comprendre qu’ils étaient désormais tranquilles.

« Non, mais dans le doute, on n’allume pas le feu. » Fit il en vérifiant qu’il n’y avait plus la moindre braise.

Farshad revint ensuite se coucher, laissant Sîn libre d’aller où il le voulait au cas où il n’ait pas le temps de le détacher. Il savait qu’il resterait tout près et s’il l’entendait détaler, ils pourraient alors se dire qu’il y avait quelque chose – du moins c’est ainsi qu’il fonctionnait depuis longtemps. Le suderon resta appuyé sur l’un de ses coudes, analysant le silence autour afin d’être certain qu’il n’y avait vraiment plus rien. Très vite la température chuta puisqu’ils n’avaient plus de source de chaleur. Le viarag invita la demoiselle à venir dormir contre lui si elle le souhaitait afin qu’ils puissent profiter de la chaleur de l’un et de l’autre et puisqu’il était frileux c’était tout aussi utile pour lui, il se sentait déjà trembloter. Il avait senti qu’elle était angoissée, depuis elle moment où il lui avait dit qu’il y avait des orcs, il avait ressenti cette crainte, cette panique. Mais elle devait dormir cette nuit, elle avait besoin de repos et d’autant plus après un tel choc émotionnel. Il passa l’un de ses bras autour de ses épaules

« Ne craignez rien, je veille, j’ai l’habitude avec eux il y en a plein à Khand. »

Il la cajola d’une petite caresse sur le bras pour la rassurer et lui demanda de lui faire confiance et de s’endormir. Il était troublé de l’avoir ainsi près de lui, la dernière femme qu’il avait eue dans les bras c’était Lothiriel. il repensa à cette créature qu'il avait passionément aimé. Mais ce n'était plus le cas, il avait cessé de se bercer d'illusions et avec son amri jaloux de lui, il savait qu'il ne la reverait plus. Au lendemain aux premiers rayons, Farshad ouvrit de nouveau les yeux, il avait somnolé en pointillés et commençait réellement à fatiguer. Il ferait en sorte de trouver une auberge pour la nuit d’après ou il ne serait plus en mesure de la protéger avec l’épuisement. Quoi qu’il en soit le reste de la nuit avait été calme. Il libéra Elwel et réajusta les couvertures sur elle pour lui donner le temps de se réveiller. En attendant il ralluma le feu et entreprit de préparer du thé avec quelques feuilles de menthe. Les gens d’ici n’appréciaient pas tout le temps la menthe, dans le Harad c’était courant mais il espérait qu’Elwel appréciait. Puisqu’elle avait vécu au sein d’haradrim elle devait y être habituée aussi. Il lui prépara un bol avec les derniers fruits qu’il leur restait et attendit sagement près du feu qu’elle le rejoigne.

Il repensait à cette nuit où il l’avait sentie contre lui, sentir les battements de cœur d’une femme était sans doute ce qu’il préférait le plus au monde. Il espérait qu’elle n’avait pas trouvé cela déplacé même s’il s’était plu à l’avoir dans les bras. Elle avait cette douce aura, cette force d’esprit, qui très vite l’avait séduit. Mais Farshad se sentait encore intimidé par les femmes, il s’interdisait de se lancer dans quoi que ce soit de sérieux au risque de les décevoir, de leur mentir. Dans les autres cas il définissait clairement que la relation ne serait que purement charnelle, n’ayant nulle envie de briser les cœurs en préférant partir d’un accord commun.
iches-de-reponses-x3#2251525" class="postlink">© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 11:52



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




Non sans un peu d'embarras, la jeune femme avait accepté de se glisser dans le couchage de Farshad pour se retrouver tout contre lui. Si c'était gênant pour elle, troublant même, elle savait que cela lui procurerait la chaleur dont elle avait besoin et qui n'était plus disponible avec le feu. Qui plus est, avec l'angoisse de ce qui venait de se passer, dormir tout contre lui serait on-ne-peut-plus rassurant pour la demoiselle. Lorsqu'elle se blotti contre lui, Farshad la mit à l'aise en restant tout ce qu'il y avait de plus courtois. Elle appréciait son savoir-vivre dont elle découvrait petit à petit l'étendue. Mais dormir dans ses bras lui profiterait également, et sûrement plus qu'à elle. Après tout, c'était lui qui venait des Harad, baigné de chaleur et de soleil depuis son plus jeune âge.

Ainsi, Élwel retrouva le confort inespéré des bras d'un homme autour d'elle, et malgré tout elle s'était sentie très bien ici, et heureusement, la nuit noire avait masqué ses joues empourprées à Farshad. Elle eut un peu de mal à trouver le sommeil, même en sachant la protection qu'il lui apportait, car elle savait la présence des orcs et la peur d'en recroiser de trop près la paralysait. Cependant, le suderon aida à la détendre en lui assurant que tout allait bien et qu'elle pouvait compter sur lui pour la protéger si un danger se manifestait. Elle le remercia et tomba dans un sommeil peu profond, où elle s'éveillait au moindre craquement de bois. Au petit matin, elle avait finalement le sommeil plus lourd, mais ne tarda pas à se réveiller tout de même.

La jeune femme eut l'agréable surprise de se réveiller avec un minimum de chaleur émanant d'un petit feu de camp que Farshad avait rallumé. Elle inspira un grand coup pour s'imprégner de l'odeur qui venait lui chatouiller les narines, et alors elle remarqua le pot à thé déposé dans les braises. Le doux parfum de la menthe mêlé au goût amer des feuilles de thé lui rappelait évidemment les autres haradrim qu'elle avait déjà connu ; par ici, on sert aussi le thé, mais pas avec de la menthe. Elle salua Farshad et s'occupa de servir la boisson déjà chaude pour eux. Peu de temps après, ils étaient déjà en route pour leur prochaine étape.

Pour la soirée qui s'annonçait, Farshad lui avait dit qu'ils tenteraient de rejoindre un village dans lequel ils loueraient une chambre. Élwel hésita un moment avant de lui dire qu'elle n'avait que peu de pièces, aussi elle proposa de lui donner tout ce qu'elle avait et qu'elle pourrait probablement vendre certaines de ses affaires pour financer leur voyage. Ce faisant, ils avancèrent toute la journée sous le soleil, continuant leurs quelques pauses ça et là pour pouvoir s'abreuver et reposer Sîn.

Le soir venu, ils arrivèrent dans un village relativement vivant pour l'heure, et alors, ils n'eurent pas de mal à trouver une auberge qui pourrait les accueillir. Les gens dansaient dans les rues, il y avait de la musique, de la bonne humeur qui accrocha tout de suite un large sourire sur le minois de la demoiselle. Elle montra à Farshad quelques danseuses rohirrim avant de lui expliquer que c'était une fête typique du pays, comme elle avait pu l'apprendre elle-même durant ses voyages. Puis elle lui proposa d'aller se détendre un peu et profiter de l'effervescence générale pour aller discuter autour d'un bon thé comme ils savaient en faire ici. Farshad aurait tout le loisir de goûter aux spécialités du coin, mais également de se divertir devant les danses dont Élwel connaissait les pas. Si elle sentait la soirée sous une bonne étoile, peut-être proposerait-elle au suderon quelques pas ou au moins de danser pour lui, si elle osait un peu plus que la première fois.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 13:49


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Après  une énième journée de voyage, ils arrivèrent dans un village très animé pour la soirée. Les villageois festoyaient, chantaient, dansaient. C’était très différent des danses haradrim qui étaient surtout faites pour invoquer les dieux et leur permettre de faire des vœux.  Mais il se senti très vite happé par cette bonne humeur autour, de plus les gens qui le dévisageaient sur le chemin ne semblaient pas vouloir insister sur sa présence, beaucoup trop occupés à faire la fête. Farshad avait un fin sourire sur le visage, observant les alentours, leur manière de festoyer, car il n’avait pas encore eu l’occasion d’observer leurs grandes festivités. Cela changeait comme ambiance, ils ne donnaient plus l’impression d’être réticents à la venue de personnes ne faisant pas parti de leurs villages tant que tout le monde était de bonne humeur et profitait. Il flottait une bonne odeur de nourriture,  les torches éclairaient chaque recoin du village et à l’occasion quelques tables avaient été installées. Il y avait aussi ces gros tonneaux de vin que l’on servait à flots, Farshad ignorait ce qu’il se fêtait ici mais écouta avec attention les petites remarques d’Elwel. Dans son royaume il n’avait pas vraiment eu l’occasion de danser, ils n’avaient pas grands vœux à faire en ne manquant de rien. Il y avait que certaines femmes qui venaient parfois danser pour le bon plaisir de leurs yeux ou pour invoquer la déesse de la fertilité. Alors malheureusement il ne savait pas trop s’il avait le corps assez décrispé pour danser mais ferait l’effort de l’accompagner si elle le désirait.

Ils se promenèrent un peu pour profiter des animations, des jeux qui se faisaient entre habitants, tout dans ces éclats de rires et ces débordements d’alcool. Puis ils allèrent s’installer dans l’auberge dans laquelle ils allaient dormir pour boire un thé. Farshad se frotta le visage  une fois attablé, quelque peu fatigué par la nuit et la journée qu’ils avaient eues. Il avait cette impression de ne pas avoir dormi depuis une éternité et était content qu’ils aient pu atteindre le village afin de dormir en sécurité. Car pour l’un comme l’autre ce serait beaucoup plus agréable. Le viarag afficha un sourire à Elwel, il était heureux de voir ce joli sourire sur son visage, il la complimenta sur ce dernier d’ailleurs, ne pouvant s’en empêcher. Il illuminait son visage, son beau regard, elle semblait plus à l’aise, plus épanouie et cela lui allait vraiment bien.

Il s’abreuva de thé, cela lui fit le plus grand bien, ils avaient bien avancé sur la route aujourd’hui alors ils pouvaient s’octroyer un peu de divertissement et profiter de ce bon moment. Il avait confié Sîn dans une écurie, payant le box puisqu’il y tenait beaucoup. En parlant d’argent il avait été touché qu’Elwel veuille participer à leur logement, les réserves de Farshad commençaient à descendre, mais il était fin négociateur. Depuis le début il avait réussi à faire baisser les tarifs en ajoutant a ses pièces des plantes médicinales rares ou des bijoux qu’il tenait de butins et qu’ils se partageaient entre brigands pour subvenir a leurs besoins une fois qu’ils avaient partagé les richesses avec ceux qui étaient le plus en difficulté.  Une fois dans le village où il voulait la mettre en sécurité, Elwel pourrait avoir un travail rémunéré. Une aubaine pour se poser un peu le temps qu’elle réfléchisse à ce qu’elle souhaitait faire par la suite.

« Je vais aller nous chercher de quoi manger, je reviens ! » Fit le suderon

Son estomac avait commencé à gargouiller et avec les senteurs de nourriture, cela n’avait pas aidé. Il adressa un petit sourire et un clin d’œil à Elwel avant de se lever pour aller vers l’aubergiste. Ils discutèrent un peu, ce dernier semblait habitué à croiser des étrangers et lui expliqua les raisons de cette petite fête qu’ils donnaient ce jour là. Farshad était content de pouvoir discuter, faisant des efforts sur sa prononciation et lui commanda deux plats à leur amener à table une fois qu’ils seraient prêts. Il le paya puis entreprit de revenir vers Elwel. Mais alors qu’il avançait, il leva la tête dans sa direction et remarqua qu’elle n’était plus là. Puisqu’ils étaient près de l’entrée, peut être qu’elle était sortie ?




_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 14:54



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel



Élwel était toujours troublée par le regard que lui adressait Farshad, de même que les petits compliments qu'il venait lui glisser ça et là. Elle sentait ses joues rosir sous l'embarras d'un homme qui semblait s'intéresser à elle, et elle se sentait toute spéciale à ses yeux. Assis dans la taverne où elle les avait menés, elle lui avait servi du bon thé, et ils discutaient tout en profitant de la musique et des quelques danses qui étaient données à l'intérieur. La jeune femme avait senti quelques regards lourdement appuyés sur elle, mais elle n'était pas surprise : ce n'était pas la première fois qu'un pilier de bar la reluquait, elle était jolie femme, et si sa façon de se vêtir n'était pas provocante, elle avait une certaine beauté qui attirait l’œil. Pour l'instant, personne ne l'avait approchée, et elle songea que c'était sans doute grâce à la présence intimidante du suderon.

Cependant, elle se détourna bien vite de ces petits aléas, pour profiter de son compagnon de voyage et de ses bons récits. Elle fut touchée qu'il lui propose d'aller commander des plats pour eux, ce qui leur permettrait d’assouvir la faim qui grondait dans leurs ventres et surtout, de leur offrir un regain d'énergie après le trajet qu'ils avaient fait le jour-même. Alors elle laissa Farshad s'éloigner sans le quitter du regard, troublée par ce petit clin d’œil qu'il venait de lui lancer. Oh, il était vraiment très beau, avec une prestance incroyable, le savait-il seulement ? Élwel était intriguée du fait qu'il reste toujours avec une certaine prudence autour d'elle, sans évoluer trop près, amis avec cette bienveillance à son égard qui la rassurait beaucoup. Elle se sentait bien auprès de lui, mais ses iris sombres l’envoûtaient toujours autant.

« Alors comme ça on se retrouve toute seule ? » la surprit une voix venant de derrière elle. La jeune femme ne se retourna pas, mais elle sentit son rythme cardiaque s’accélérer dans sa poitrine, à l'instar de sa respiration. Elle ne bougea pas, figée devant sa tasse de thé, mais tenta de chercher Farshad du regard. Rien, elle ne le trouvait pas. Le comptoir était un peu loin et avec la foule, il était difficile de détailler les visages mais elle ne trouvait pas non plus sa longue chevelure parmi les villageois. « Regarde, Buck, on a quelque chose d'intéressant là ! » gueula celui qui était venu s'approcher de la jeune femme. Élwel sentit la main grasse de l'homme se faufiler dans son cou pour en dégager les mèches de ses cheveux, et il inspira bruyamment son parfum. L'odeur rance de l'alcool qu'il avait ingéré parvenait aux narines de la demoiselle qui réprima une grimace, mais elle était coincée entre cet homme-là et le second.

« Tu sais quoi ? Tu m'as l'air bien partie pour venir me rendre un petit service. Ça fait longtemps que j'en ai pas coincé une aussi mignonne. » Avant qu'elle ne puisse répliquer ou tenter de s'écarter, l'homme avait déjà attrapé son bras en serrant assez fort pour faire blanchir ses articulations. La jeune femme échappa un cri qu'il bloqua aussitôt, et alors, avec l'aide de son camarade tout aussi grand que lui, il la tira hors de sa chaise pour la pousser à l'extérieur. La jeune femme chercha Farshad du regard, mais dans la foule, les cris et les bruits étaient confondus, et personne n'avait l'air de remarquer ce qui se tramait sous leurs yeux. Élwel se débattait comme elle le pouvait, mais il lui semblait qu'aucun de ses mouvements ne parviendrait à la libérer de l'emprise brutale de l'homme.

Il la tira dehors, puis l'amena un peu à l'écart de la foule. La jeune femme du suivre tant bien que mal pendant de longues minutes, jusqu'à ce que les deux individus ne la traînent dans une grange à peine éclairée. Elle les supplia de la laisser partir lorsqu'ils relâchèrent la pression sur sa mâchoire, mais rien n'y faisait. Le premier qui lui avait parlé s'approcha d'elle avec son attitude malsaine, et il ne se priva pas pour détailler ses courbes sous le tissu de sa robe. Élwel étouffa un cri lorsqu'elle sentit les mains de l'ivrogne sur son corps, et alors elle avait l'impression que Farshad ne pourrait jamais la retrouver à temps.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 16:05


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

« Si tu cherches ta demoiselle elle est partie avec un groupe de gars » Fit l’homme qui tenait  peine sur ton tabouret.

Farshad eu un mauvais pressentiment, il était logique qu’elle ne les avait pas suivit par plaisir. Mais avec cet alcool qui coulait à flot, il savait que les hommes parfois se trouvaient bien plus motivés à assouvir les envies primitives. Il ne pouvait pas les laisser lui faire de mal, il avait juré de la protéger. Alors il déposa les assiettes et sorti en trombe de l’auberge. Dès qu’il fut dehors, ce fut un tourbillon de lumières, de musique qui amoindrissait ses sens mais le viarag resta concentré pour pister ce groupe d’hommes qui avaient enlevé sa protégée. Il craignait le pire, il fallait qu’il se dépêche. Farshad en fin pisteur retrouva des indices de leur passage. Ils étaient deux, ils avaient emmené Elwel de force, il pouvait clairement le voir aux traces de pas. Farshad sorti son sabre, continuant de suivre la pite jusqu’à entrevoir une grange. Une lumière de torche brillait à l’intérieur, se filtrant faiblement par les vitres.

Le suderon comprit qu’elle était là, sa rage prenant il se précipita à l’intérieur. Alors il vit ces deux hommes avec Elwel, l’un d’eux s’était manifestement aventuré à commencer à la toucher. Un affront terrible, selon lui qui veillait tout particulièrement à ce que les femmes soient respectées.

« Oh r’garde on a d’la visite. »
« Casse toi mec, va te trouver une autre catin ! » Cracha son comparse.

Farshad sentait son sang bouillir dans ses veines mais tenta de ne pas céder à la rage. Il pointa la jeune femme du bout de son sabre pour le mettre au courant de ses raisons de sa venue jusque là, essoufflé.

« C’est Elwel, pas catin. » Fit-il en tentant de garder son calme.

L’un des deux grimaça à l’entente de son accent, ce qui les motivait encore moins à vouloir coopérer avec lui. L’autre dégaina sa dague, ayant visiblement l’intention de le saigner pour qu’ils puissent profiter de la jeune femme. Il vint jusque vers lui, pendant que l’autre tentait de se dépêcher de faire son affaire avec la demoiselle en la faisant tomber par terre pour relever sa jupe. Farshad assomma le premier puis se dépêcha d’aller attraper le second par le col de la chemise afin de le tirer en arrière. Il échangea leurs places et du même élan il retira sa cape pour la lancer sur Elwel et lui couvrir le visage. Il planta son sabre dans l’abdomen de son adversaire, étouffa son cri en posant sa main sur sa bouche et l’emmena à l’écart. Il ne voulait pas que son amie soit témointe de cette scène d’horreur, jugeant qu’elle en avait déjà beaucoup trop vu pour la soirée. Et dans cette même rage, il réveilla l’autre de quelques petits coups de pieds avant de l’égorger le plus lentement possible tout en l’empêchant d’exprimer son agonie pour garder les oreilles de sa compagne propres. Il ne voulait pas nourrir davantage les cauchemars qu’elle ferait sans doute les nuits à venir. Farshad les laissa pour mort dans un endroit de la grange, les recouvrant de paille puis revint vers Elwel en remuant la paille au sol afin qu’elle ne voie aucune trace de sang.

Alors il retira sa cape qui lui avait servit de préserver les yeux d’Elwel de cette vision cauchemardesque. Alors elle pourrait voir qu’il ne restait plus rien de ce qu’il s’était passé comme s’il n’y avait jamais rien eu. Il se baissa vers elle, caressant sa joue pour vérifier qu’elle n’était pas blessée et s’empressa de la soulever pour la porter dans ses bras. Il fit sortir la jeune femme par une fenêtre, ne prenant pas le risque de repasser par l’entrée pour ne pas être vus. Puis il la reposa au sol et lui donna une torche.

« Je vous laisse l’honneur de brûler cette mésaventure. Ce qui s’est passé là, restera là. »Fit Farshad d’un ton grave alors qu’il lui demandait de mettre feu à la grange afin de brûler les indices qui pourraient le conduire à lui.






_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 19:48



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel



La jeune femme se faisait malmener par les deux bougres qui l'avaient enlevée de force, et elle tentait ce qu'elle pouvait pour se dégager de leur emprise, mais rien n'y faisait. Le premier la tenait par une poignée de cheveux, le second ne se faisait pas prier pour passer ses mains sur son corps qui en avait déjà trop vécu. Elle essayait de les repousser de ses bras frêles, mais même en y mettant toutes ses forces, elle n'arrivait à rien face à ces prédateurs. Prise au piège de leur besoin d’assouvir ces pulsions primitives, la jeune femme ne pouvait qu'à peine échapper des cris, en espérant que quelqu'un passerait par ici et ne vienne la sauver.

Alors elle entendit du bruit derrière la porte de la grange, et elle tenta un regard pour voir si une bonne âme allait intervenir, mais elle avait du mal à voir avec l'un des deux ivrognes qui maintenait sa mâchoire. Puis une silhouette se tapit dans l'ombre, progressant vers eux, vers la lumière. Encore quelques pas, et la jeune femme n'en crut pas ses yeux lorsqu'elle reconnut la longue chevelure du suderon. Aussitôt, elle sentit une bouffée d'espoir lui emplir le cœur tout en chassant l'angoisse et le mal qu'elle avait ressenti alors que les deux hommes l'avaient traînée ici. Farshad les défendit de toucher à elle, mais déjà le bougre qui avait ses mains sur la jeune femme la jeta à terre pour lui enlever ses vêtements. Elle cria et se débattit comme elle le pouvait, mais l'autre ne la lâcha que lorsque le suderon l'attrapa par le col de sa chemise.

Farshad prit le soin d'enlever sa cape pour cacher la jeune femme avec, et alors qu'elle se tapissait sous le tissu pour ne rien voir et ne rien entendre, elle ignorait totalement le spectacle qui se déroulait juste à côté d'elle. Faisant confiance au suderon plus qu'à sa curiosité maladroite, elle demeura cachée de longues minutes sous cette cape opaque, jusqu'à ce que finalement l'homme ne vienne la rejoindre. Sous ses yeux ébahis et encore choqués, elle pouvait voir qu'il ne restait aucune trace de ce qui s'était passé ici. Alors Farshad se pencha vers elle, il glissa une caresse sur sa joue, et la jeune femme ferma les yeux sous ce contact si bienveillant qu'il lui apportait. Elle le sentit la soulever, sans aucun doute avec une certaine facilité puisqu'elle était relativement chétive, et il la mena hors de la grange en passant par une fenêtre. Lui donnant la torche, il proposa à la jeune femme de décider elle-même de brûler l'endroit. Comme il n'y avait ni foin, ni grains qui auraient manqué à un troupeau, elle décida de jeter la flammèche à l'intérieur, qui prendrait sur le bois pourri et craqué de la vieille bâtisse.

Puis Élwel se retourna vers le jeune homme, se perdant dans ses yeux pour un long regard qui en disait beaucoup sur ce qui venait de se passer et ses sentiments envers le suderon. Comment exprimer la reconnaissance la plus sincère, témoigner d'une gentillesse sans limites, de cet attachement si soudain qu'elle avait pour lui, mieux qu'avec un regard aussi perçant ? Oh, il venait sans aucun doute de la sauver  d'une belle atrocité, à ses propres risques mêmes, et la jeune femme ne savait comment être plus sincère envers lui que par ce regard et le « merci » qu'elle lui glissa à l'oreille en se blottissant contre lui. Elle le prit dans ses bras dans une étreinte de douceur comme il en dégageait, appuyant sa tête contre le torse du jeune homme pour l'entourer de ses petits bras. Elle le serra contre elle du plus fort qu'elle le put, pendant un long, très long moment alors que la grange à côté d'eux se faisait dévorer par les flammes.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 20:40


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Farshad fut rassuré de voir qu’Elwel se portait plus ou moins bien mais pouait aisément deviner qu’elle devait être assez choquée de ce qu’il s’était passé. Fort heureusement il était intervenu au bon moment et alors que tout cela était fini, elle jeta la torche à l’intérieur de la grange. La paille et le bois prirent vite feu et ils s’éloignèrent un peu pour regarder le feu consumer et grandir jusqu’à faire une épaisse fumée noire se dispersant dans le ciel nocturne. Farshad entoura la jeune femme de ses bras lorsqu’elle vint le remercier et se blottir contre lui, glissant ses doigts sur ses cheveux bruns dont la douceur lui rappelait les draps de soie d’une rare qualité dans la chambre qu’il avait au palais. Il était troublé par ce geste mais n’en était pas moins agréablement surpris. Ils se laissèrent quelques instants ainsi, dans une tendre étreinte à la fois reconnaissante pour l’une et apaisant pour l’autre. Il la serrait contre lui, ne souhaitant pas l’étouffer mais juste l’apaiser. Au bout d’un moment il mit fin à cet échange, glissa ses mains au niveau des mâchoires de la jeune femme pour lui faire relever la tête et déposa un chaste baiser sur son front.

« Je suis content que vous n’ayez rien. » Répondit-il doucement suite à son remerciement

Farshad laissa un de ses bras entourer ses épaules et la mena de nouveau dans le village. Après quelques minutes de marches, ils s’enfonçaient de nouveau dans le centre ville. L’attention s’était tournée vers cette grange qui brûlait où l’on se disait que des ivrognes y avaient probablement mis le feu puisqu’elle était abandonnée depuis longtemps et souvent lieu de squatteurs. Il raccompagna Elwel dans l’auberge, veillant qu’elle prenne place là où il avait laissé leurs assiettes. Puisque l’établissement était bien fréquenté personne n’y avait touché et le plat était encore assez chaud pour être mangé. Alors le suderon commença à manger, toujours avec ce même appétit, il mangeait tout ce qu’on lui offrait et s’abreuvait de thé. Une fois repus, Farshad espérait que ces mésaventures n’allaient pas voler le sourire de la demoiselle, il y tenait réellement. Il l’observa, analysant l’expression sur son visage et étira un doux sourire.

« Il est encore tôt, on peut aller voir la fête dehors »

Au dehors la petite fête battait toujours de son plein, on entendait la musique, les chants mais aussi les rires des hommes, des femmes et des enfants qui rendaient ce moment assez unique et jovial. En attendant cela l’aiderait sans aucun doute à se détendre alors il l’entraina dehors afin qu’ils puissent marcher un peu et profiter de l’ambiance. Il lui avait prêté son bras afin qu’elle puisse rester près de lui et dissuader les ivrognes de venir l’embêter en la croyant seule. Au bras de Farshad, non seulement parce qu’on voyait qu’il était étranger mais aussi par sa carrure et parce qu’il était grand, ils n’osaient pas l’approcher et alors elle pouvait rester tranquille, profiter de laisser ses yeux se poser un peu partout sans craindre de faire dans l’indiscrétion ou attirer l’attention des gens aux mauvaises intentions. Ils firent le tour de la place sur laquelle se déroulait la fête, quelques commerçants en profitaient pour vendre leurs produits artisanaux.

Arriva un moment ou la foule attira leur attention alors qu’une danse traditionnelle attirait tous les regards au centre de la place. Farshad et Elwel allèrent y jeter un coup d’œil et le suderon les observa un fin sourire sur les lèvres. Il aimait ces ambiances festives, cela l’aidait à oublier bien des choses qui lui étaient arrivées, et ces problèmes qui le suivaient comme un boulet de canon enchainé à son pied. Il glissa sa main sur le dos de sa compagne afin de l’interpeller et lui glissa un fin sourire.

« Vous devriez les rejoindre, cela vous ferait du bien » Glissa t-il, bienveillant à son égard







_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Sam 30 Juil 2016 - 21:42



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel



Élwel était encore un peu sous le choc de ce qui venait de se passer, et alors qu'ils rentraient vers le village pour y prendre leur repas, elle sentait que son ventre lui refuserait toute nourriture pour le moment. Elle avait perdu son sourire et c'était normal, mais pour ce qu'elle avait déjà vécu, elle savait ô combien croiser un troupeau d'orcs était bien pire que de se faire malmener par des ingrats. Farshad était arrivé à temps et heureusement pour elle, elle avait été sauvée par son compagnon de voyage au dernier moment.

Faisant chemin jusqu'à la table qu'ils avaient laissé, la jeune femme laissa Farshad s'installer en face et se nourrir. Elle n'avait pas grand faim et les événements l'avaient chamboulée, aussi, elle mit un moment à simplement piquer les aliments dans son assiette avant de finalement les porter à ses lèvres. Le goût de la nourriture restait amer, elle ne prenait pas vraiment de plaisir à se rassasier, pourtant, Élwel faisait l'effort de terminer ce plat que son ami avait payé pour ne pas faire de gâchis. Puis elle se servit une dernière tasse de thé qui l'aida à remonter ce petit sourire qu'elle avait perdu sur son visage, et elle vit que cela semblait faire plaisir au suderon de la voir de meilleure humeur.

Une fois qu'ils eurent tous deux finis leurs assiettes, Farshad proposa de sortir pour profiter un peu de la fête tous les deux. Ils sortirent ensemble, Élwel tenant le bras de l'homme en se serrant inconsciemment contre lui. Elle sentait cette aura de protection qu'il avait l'envelopper, comme si près de lui, personne ne pourrait venir lui faire de mal. Après tout, le suderon était très grand, il avait vraiment la carrure d'un guerrier et il l'avait déjà impressionnée lorsqu'elle avait pu détailler son corps de plus près quand il avait lavé sa chemise devant elle. Toute fière de marcher aux côtés de cet homme, la jeune femme avait revêtu son grand sourire, et elle pouvait admirer les danses rohirrim qui se tenaient sur la place. Puis elle sentit la main de Farshad descendre le long de son dos, ce qui lui arracha un frisson de bien-être et lui fit fermer les yeux un instant. Elle l'entendit lui proposer d'aller rejoindre les danseuses, et c'était une très bonne idée ; à vrai dire, la demoiselle avait aussi besoin de se changer les idées, et s'adonner à une jolie danse pourrait beaucoup l'aider.

Alors elle lâcha le bras de son ami, veillant à ne pas s'éloigner de trop non plus, et comme elle savait qu'il veillait sur elle, elle osa se laisser un peu aller. Rejoignant les autres femmes qui dansaient au centre de la place, Élwel les rejoignit pour entamer avec elles une chorégraphie qu'elle connaissait déjà. Elle commença par frapper dans ses mains avec les autres, à hauteur de ses joues, sur le rythme que les instruments leur donnaient. Puis les pas commencèrent, et chaque mouvement soulevait délicatement les pans de sa robe blanche, lui donnant une certaine grâce au milieu des autres femmes qui portaient des tissus plus lourds. La danse restait rythmée par des claquements de mains, enchaînant les pas dans une harmonie rythmée. Élwel affichait un grand sourire épanoui ; elle avait quitté Farshad des yeux pour se laisser aller dans sa danse, se faisant emmener dans ses pas qu'elle connaissait par cœur. Elle aimait beaucoup les sensations que cela lui apportait, et ses boucles rebondissaient dans son dos en même temps que les pas qu'elle exécutait.

Au bout d'un moment, essoufflée, elle finit par rejoindre son ami dans la foule. Elle resta à ses côtés quelques minutes, le temps de reprendre son souffle, puis elle lui proposa de se joindre à elle. « Si vous ne voulez pas aller devant tout le monde, nous pouvons juste danser ici ou un peu plus à l'écart.. » lui proposa-t-elle, en plongeant dans son regard.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Dim 31 Juil 2016 - 0:08


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Laissant sa protégée aller s’amuser, l’homme demeura debout, les bras croisés, les yeux rivés sur celle-ci non sans étirer un fin sourire en la voyant prise ainsi de motivation. Cela était bon signe, elle avait pu tirer un trait sur les récents événements. Elle ne baissait pas les bras, admirant une nouvelle fois sa force et observa son visage se décrisper au fur et à mesure qu’elle s’amusait. Si elle se sentait mieux, alors il n’avait pas échoué, pour lui c’était tout ce qui lui importait. Le haradrim se laissa même parfois taper dans les mains pour accompagner le rythme, elle était belle au milieu de cette foule, sa robe virevoltait sous ses gestes d’une grâce unique.  Si elle s’amusait alors cela lui réchauffait le cœur, il en oublia le reste de l’assemblée, les gens autours de lui qui encourageaient les danseurs et tapaient aussi dans leurs mains. Lui gardait les yeux rivés sur la demoiselle, jusqu’à ce qu’elle revienne vers lui. IL s’était alors attendu à ce qu’elle lui demande qu’ils s’en aille, prise par la fatigue et s’était apprêté à faire le chemin inverse mais fut surpris qu’elle l’invite à venir avec elle danser, lui proposant même de s’isoler mais au moins qu’il puisse profiter de cette ambiance avant qu’ils ne retourne dans leur voyage où les jours pouvaient parfois être ennuyeux et se ressembler.

Farshad hésita un moment à se mêler à la foule de peur de plomber l’ambiance et les emmener à l’écart retirerait cette ambiance justement. Le suderon remarqua que personne ne remarquait sa présence à ce moment là et avait bien envie de prendre part à la fête. Il accepta alors l’invitation de sa compagne de voyage, d’une part pour lui faire plaisir mais aussi pour se changer un peu les idées, se laissant entrainer au milieu. Avec la nuit et les faibles éclairages, il pouvait effectivement passer inaperçu, ce qui l’encourageait à se laisser un peu aller. Il demanda cependant à la jeune femme de lui apprendre les pas pour qu’il ne passe pas pour un demeuré et suivit au plus sérieusement possible ses leçons de danse traditionnelle. Que ce soit en groupe, ou en couple, il se débrouillait plutôt bien et se senti vite à l’aise grâce à cette demoiselle. Alors il sourit, d’un large sourire, appréciant cet instant avec elle et ils improvisèrent même quelques pas en étant emballés par la musique qui se faisait parfois plus rapide, parfois plus lente. Il se surprit à rire, à apprécier ce moment jovial comme il n’en avait pas eu depuis un moment.

Alors ils dansèrent encore et encore, portés par la musique et l’effervescence commune. Entre les rires, les sourires, il y avait quelques moments où il se perdait dans le regard bleuté de la belle qu’il faisait tournoyer avec élégance. A la fin, tout le monde s’applaudit, il eu l’impression que tout le village avait fini par venir danser tant l’ambiance transportait. Farshad était quelque peu épuisé, mais c’était de la bonne fatigue. Il prit les mains de la jeune femme, les joignit pour déposer un baiser sur celles-ci afin de la remercier pour ce moment et d’avoir été une excellente cavalière et professeure. Alors ils prirent le chemin de l’auberge, car il commençait à se faire tard et le suderon songea qu’il allait probablement dormir plus longtemps que d’habitude.

Ils s’installèrent dans leur chambre, cette fois il y avait un lit plus grand mais pour ne pas importuner Elwel et la respecter il préféra se mettre sur le divan sur le côté. De toute manière il était tellement fatigué que dormir là où par terre c’était exactement la même chose. Il se débarrassa de ses effets, les laissant soigneusement de côté et retira sa chemise avant de tirer une couverture sur lui et s’endormi rapidement, la musique encore dans les oreilles.







_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Dim 31 Juil 2016 - 19:33



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




Élwel ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il accepte de venir danser avec elle devant tout le monde au vu des regards que les gens lui jetaient parfois, mais elle fut agréablement surprise de la réponse du suderon. C'est avec un large sourire qu'elle lui expliqua quelques pas, les enchaînements les plus basiques de la danse rohirrim à laquelle il allait s'adonner. Plaçant timidement ses mains sur ses hanches, la jeune femme lui montra les mouvements en le faisant bouger et en lui montrant elle-même comment faire ; pour les mains c'était relativement simple, mais pour les pieds, un peu plus de technique était nécessaire. Cependant, le suderon semblait intégrer rapidement les instructions qu'elle lui donnait, et alors, la jeune femme le tira avec elle au milieu des autres danseurs. Ils firent d'abord une danse de groupe qui ne nécessitait pas trop de proximité entre eux, puis vint une danse de couple dont elle savait les pas, alors elle invita Farshad vers elle pour les lui expliquer. Le contact entre les deux pendant la danse ne gênait pas Élwel, mais elle était toujours troublée par la chaleur de sa peau, par ses iris sombres qui venaient de temps à autre se poser sur elle ; un visage vraiment très beau, et si singulier à la fois.

Les danses s’enchaînèrent pendant encore longtemps, mais les deux compagnons, épuisés par la journée, la tournure des événements et ces quelques pas auxquels ils s'étaient adonnés, ne restèrent pas plus longtemps sur la place du village, et ils eurent vite fait de retrouver le confort de la chambre. De là, l'on pouvait encore entendre l'effervescence et les chants des rues voisines, même si l'auberge était relativement éloignée du centre et de l'agitation. C'était agréable d'avoir ce fond musical qui semblait plus calme avec un peu de distance, et qui aurait tôt fait de bercer les deux voyageurs dans un sommeil réparateur. La jeune femme allait encore une fois protester pour que Farshad prenne le lit, mais c'était trop tard, et il s'était laissé choir dans le divan. Élwel s'arrêta un instant devant l'homme assoupi, dont elle se prit à détailler les traits, un peu le torse.. Il était très beau, encore une fois cette vision divine venait la frapper comme à chaque instant où elle perçait son mystérieux regard. Mais quelle était cette chose qui le rendait si mystique dans son regard innocent ?

La jeune femme se laissa à l'observer quelques minutes de plus depuis le lit sur le bord duquel elle était assise. Il avait cet aspect si calme sur son visage endormi, celui d'un homme dont elle devinait seulement l'infinie douceur dont il pouvait faire preuve. Elle se sentait en sécurité à ses côtés, bercée de son aura de guerrier maintes fois prouvé, et elle avait cette étrange sensation de se sentir 'à la maison' lorsqu'il l'enveloppait de son aura exotique des Harad. La jeune femme détacha finalement son regard de Farshad, et elle se dévêtit pour passer une chemise et dormir confortablement. Pourtant son sommeil restait perturbé par cette incessante pensée de ce qui s'était passé dans la soirée ; elle avait mis cela de côté pendant leurs danses, mais malheureusement cela ne suffisait pas à mettre assez de distance entre elle et l'incident. Si elle fermait les yeux, elle sentait arriver les quelques cauchemars qui la guettaient. Alors elle finit par se glisser hors du lit dans le cœur de la nuit, et elle se faufila dans la chambre jusqu'au divan. Là, elle hésita un moment avant de réveiller l'homme, mais sa proximité avait le don de la rassurer et la nuit qu'elle avait passé dans ses bras lui laissait l'agréable souvenir d'une nuit sans autres cauchemars.

Élwel le réveilla doucement, en l'appelant par son nom dans un chuchotement discret. Encore embrumé par le sommeil, elle profita de cette semi conscience pour le tirer hors du divan sans qu'il ne puisse protester. Alors, elle le guida jusqu'au lit puis se faufila timidement entre ses bras pour y trouver le sommeil. Elle était un peu gênée, mais elle se confondrait en excuses le matin venu.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Dim 31 Juil 2016 - 22:03


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Farshad ne comprenait pas trop ce qu’il se passait mais la suivait sans broncher. IL était surpris mais lorsque son dos rencontra le confort du lit il ne se fit pas prier. Alors il senti la présence de la jeune femme se blottir contre lui et instinctivement, se voulant toujours bienveillant et protecteur à son égard, il passa son bras à ses épaules afin de la maintenir contre lui. Sur le moment il n’avait pas la tête à se poser des questions et se disait simplement qu’elle devait avoir froid. Farshad se rendormi assez vite, bercé par le doux parfum de ses cheveux comme s’il s’était retrouvé avec une amante dans les bras, une amante pour qui il éprouvait quelque chose de fort. Un sentiment d’apaisement, bercé par ces battements cognant contre sa peau, la fine étoffe de sa chemise comme s’il pouvait percevoir sa peau au travers. Cette nuit là fut sans doute la plus belle qu’il aurait pu passer depuis bien longtemps pour le confort et l’apaisement qu’elle lui apporta. Et aux premiers rayons de l’aube se faufilant au travers des épais rideaux, Farshad ouvrit doucement les yeux.

Il senti immédiatement cette présence, se souvenant alors qu’elle était venue le chercher au milieu de la nuit. Elle était belle, si belle endormie entre ses bras qu’il en loupa un battement. Le suderon déglutit et laissa sa tête retomber sur l’oreiller afin de détailler le plafond et se distraire. Il ne devait pas y toucher, il lui ferait du mal à lui cacher des choses et à moins qu’elle accepte d’être une simple amante, il ne désirait pas construire quelque chose avec une femme. Le moment était mal choisi, les circonstances compliquées et pourtant il ressentait de plus en plus un vif désir pour elle. Elle avait cette clarté d’esprit, cette force cachée, cette gentillesse naturelle qui aurait de quoi séduire n’importe quel homme. Farshad baissa de nouveau les yeux vers elle pour détailler ce visage aux traits fins et parfaits. Il avait aimé embrasser son front, le dessus de ses mains la veille et se serait sans doute aventuré à aller capturer ses lèvres s’il avait été un homme facilement dépassé par ses pulsions. Le suderon ne put toutefois s’empêcher de glisser sa main libre le long de ses cheveux puis sa joue, retraçant les contours de son visage et s’attarda au coin de ses lèvres roses qu’il brûlait de gouter au moins une fois dans sa vie. Il la tenait tout contre lui, comme si cela avait toujours été, il s’était habitué a sa présence et ne voulait pas qu’elle se réveille trop vite. Il se tourmentait tout seul, il savait qu’elle ne serait pas femme de petite vertu à céder à ses avances. Il ne voulait pas la voir comme telle même s’il la désirait, elle n’était pas simple courtisane dont il pouvait disposer, il la respectait beaucoup trop. Avec ironie il se rendait compte qu’il avait une nette préférence pour les femmes aux yeux colorés et à la peau blanche que les orientales. C’était sans doute le fait qu’elles aient l’air plus précieuses, plus rares. Depuis qu’il avait passé les portes du désert, sa tête tournait dans tous les sens

Alors lorsqu’il ressenti quelques signes de réveil de sa part, Farshad cessa de se délecter de la douceur de sa peau et tourna la tête feignant d’être encore profondément endormi pour qu’elle ne le prenne pas sur le fait et de peur qu’elle ne pense qu’il profite de la situation. Il s’était emporté, il regrettait ce qu’il venait de faire et il était alors persuadé qu’elle allait le repousser et le réprimander, il se sentait désarmé, lui, un roi ayant fait de grandes batailles perdait soudainement les armes devant une femme. Il ne s’était pas attendu à tel rencontre d’une femme qui l’attirerait aussi vite et qui pourrait disparaitre tout aussi vite alors que là où il l’emmenait il ne la reverrait sans doute pas pendant un moment.







_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Mar 2 Aoû 2016 - 11:20



Going Somewhere ?

Farshad & Élwel




Là, tapie dans ses bras, blottie tout contre lui, Élwel se sentit soudain plus légère. Les pensées liées à l'incident qui était survenu dans la soirée et duquel le suderon l'avait tiré étaient loin, très loin d'elle. Ici, dans les bras de cet homme, la jeune femme se sentait parfaitement bien. Elle sourit en silence à l'idée d'être si apaisée dans cet endroit alors qu'elle n'aurait jamais cru à un tel bonheur aux côtés d'un homme. Et pourtant.. Sentant la peau brûlante du suderon contre la sienne, elle repensa à tout ce qu'il lui avait raconté sur le désert des Harad, sur le soleil de plomb qui avait bercé son enfance, les pâtisseries orientales, les mumakils. Élwel songea qu'elle aimerait beaucoup se rendre dans cette région du monde, peut-être qu'un jour, elle recroiserait Farshad et qu'alors, ils s'y rendraient tous les deux.

Dans le cœur de la nuit, alors que le doux parfum de cet homme avait chassé ses cauchemars, que ses bras autour de ses épaules avaient apaisé son angoisse, la jeune femme ne tarda pas à trouver le sommeil. Elle eut une nuit paisible, comme elle en avait envié pendant longtemps. Si elle n'avait pas soupçonné que d'être blottie tout près d'un homme lui procure autant de sensations agréables, elle était muette face à ce qui venait la bercer dans un sommeil de plomb. Cette nuit-là, elle fit quelques rêves à l'imagination débordante, se noyant agréablement entre les visions de la famille qu'elle désirait fonder, et le regard du suderon qui n'avait de cesse de revenir dans ses songes. Elle l'avait trouvé très beau dès le départ, mais au delà d'une simple apparence, la jeune femme avait trouvé un homme doux, gentil et foncièrement honorable. Non, elle ne pourrait pas se laisser à tenter l'impossible. Elle ne pouvait pas essayer, pas avec lui. Élwel s'était déjà fait avoir une première fois en se laissant appeler par les lèvres de l'inconnu, et elle avait goûté au fruit défendu avec ce voyageur, qui ne partageait pas du tout sa vision des choses. Elle s'en était retrouvée peu aisée, et l'idée de réitérer l'expérience ne lui disait rien qui vaille. Alors, elle se contenterait d'être cette bonne amie dont il pourrait trouver la compagnie à chaque fois où il en aurai le désir.

Au matin, alors que sa conscience s'éveillait, la jeune femme se prit à sentir la caresse du suderon qui descendait le long de sa joue. Encore embrumée, elle cru qu'elle avait rêvé, mais la perspective de sentir ses mains dans ses cheveux, redessiner de façon prude le contour de ses joues lui donnait des frissons. Oh, elle sentait s’immiscer un attachement particulier pour cet homme, et s'il lui venait l'idée de rendre leur relation quelque peu ambiguë, la jeune femme savait qu'elle y succomberait. Mais elle ne pouvait répéter les erreurs d'autrefois.

Alors, elle finit par se réveiller presque totalement, et lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle tourna la tête pour chercher Farshad du regard. Endormi. Elle avait donc bien rêvé, il n'était pas le genre d'homme à tomber pour une femme aussi banale qu'elle pouvait l'être. Élwel se prit même à rougir à l'idée qu'elle ait pu imaginer cela, et alors, elle se leva discrètement du lit pour le laisser profiter encore du confort qu'il offrait pour le suderon. Elle passa ses vêtements de jour, mais sa robe était bien sale après les événements de la veille et les danses qu'elle avait faites. Si elle trouvait un ruisseau, elle s'occuperait de la besogne et proposerait de faire le travail pour Farshad aussi. Alors, elle s'installa confortablement dans un fauteuil au coin de la pièce, et observa ce visage si joliment endormi. Il avait l'air si parfait.. Il était beau, grand et fort, et au delà de cet aspect, il était infiniment doux avec elle. Élwel était troublée par les attentions qu'il avait manifesté à son égard, mais elle repoussa encore une fois de plus l'idée qu'un tel homme puisse tomber pour une femme comme elle.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Going somewhere ? Mar 2 Aoû 2016 - 15:15


Going somewhere ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elwel & Farshad

Il n’avait pas connu de telle douceur depuis bien longtemps. Cela était si réconfortant qu’il n’aurait pas voulu qu’elle se réveille. Mais il n’avait pas été assez prudent et avait dû fuir plutôt qu’assumer ses gestes doucereux sur la peau de Elwel. Farshad la senti bouger, se libérer lentement de ses bras puis se lever. Il continua de faire semblant de dormir juste au cas où. Ne plus l’avoir dans ses bras lui avait fait un certain vide, il avait s’être impression de ne pas s’être assez délecté de la douceur de sa peau qu’il avait sentie au travers de sa chemise. Au bout de quelques instants, Farshad émergea et se redressa. Il la vit assise dans un fauteuil dans un coin dans la chambre. Il lui adressa un sourire embrumé en la saluant et passa sa main dans ses cheveux pour les dégager de son visage. Il avait l’air de faire beau, ce qui serait un net avantage pour eux.

« Je crois avoir bougé pendant la nuit. » Fit-il remarquer avec un petit sourire taquin sur les lèvres adressé à sa compagne

Il savait que c’était Elwel qui l’avait emmené là et cela n’était pas pour lui déplaire. Mais il ne souhaitait pas qu’elle se sente gêné pour cela, il pouvait comprendre qu’elle lui souhaite un endroit plus confortable ou dormir et puis après ce qu’il lui était arrivé, elle avait sans doute cherché une présence protectrice. Alors avant qu’elle ne s’embarrasse en explications, il prit l’initiative de la remercier pour ce geste de bonté, sincèrement content d’avoir pu récupérer les longues nuits de veillées qu’il avait enchainé

« Merci, c’est gentil, j’ai bien dormi

Il ne leur restait pas beaucoup de chemin à faire, d’ici le début d’après midi ils auraient atteint le village de leur destination. Il prit place au bord du lit, face à Elwel et l’observa un peu. Elle avait l’air reposée, mais se demandait si elle conservait encre des traces douloureuses de ce qu’elle avait subi la veille. Ce n’était pas évident d’amener cela sur le tapis, il n’était pas doué pour ce genre de chose mais souhaitait qu’elle lui fasse confiance, qu’elle se sente à l’aise avec lui et qu’elle se sente libre de lui parler sans avoir peur de son jugement. Farshad se leva, se retenant de lui caresser les cheveux alors qu’il avait tout juste échappé aux réprimandes et se demandait si elle le faisait par politesse. Il enfila une chemise et quelqu’un vint frapper à la porte pour leur offrir de quoi se restaurer avant de partir. Il remercia la jeune femme, donnant le payement demandé pour la nuit puis referma la porte avant d’aller disposer ce plateau de diverses nourritures sur la petite table. Il servit du thé dans les deux tasses et revint s’asseoir au bord du lit en donnant une tasse à Elwel.

« On devrait arriver aujourd’hui, je resterais quelques jours avec vous. »

Farshad ne voulait pas lui dire que c’était parce qu’il aurait du mal à la quitter sans passer plus de temps avec elle dans un autre contexte que le voyage. Il savait qu’une fois là-bas il pourrait éventuellement se rapprocher d’elle outre le fait qu’il vérifierait qu’elle soit bien installée et bien intégrée là-bas. Il n’avait aucun souci à se faire là-dessus, il connaissait ces gens, ce village avait l’habitue de voir passer des étrangers et en habitait d’ailleurs quelques uns et notamment venant de l’est et du sud d’Arda. Elle serait bien accueillie là-bas, elle pourrait passer quelques moments tranquilles. S’il n’avait pas eu des obligations, il serait sans doute resté avec elle, se serait volontiers laissé tomber amoureux mais il ne le pouvait pas, il ne voulait pas lui infliger ce qu’il trainait avec lui. Le thé lui fit le plus grand bien

« J’espère que vous êtes bien reposée aussi. Hier n’était pas facile… »







_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Going somewhere ?

Revenir en haut Aller en bas
Going somewhere ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.