AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
As long as you're here to make a better day

Partagez | 
 

 As long as you're here to make a better day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: As long as you're here to make a better day    Dim 7 Aoû 2016 - 19:20


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Les journées étaient paisibles, Farshad n’avait pas connu telle quiétude depuis bien longtemps. C’était comme s’il ne s’était jamais rien passé, que sa vie avait toujours été ici. Plus il était aux côtés de cette troublante demoiselle moins il avait envie de s’en aller. Il n’y avait rien de clair encore entre eux, l’un et l’autre profitait juste de ces moments passés ensemble. Farshad faisait encore preuve de retenue, dans le cas où elle souhaitait tout arrêter mais il ne pouvait pas empêcher son regard de se poser sur elle, ses mains d’aller au contact de sa peau et de ses doux cheveux. Elle lui avait percé le cœur de toute part. Même hors contexte du voyage, il continuait d’éprouver une grande affection pour elle qui ne le laisserait pas indemne en partant de là.

Puisqu’ils n’étaient pas mariés, Lisbeth mettait un point d’honneur à les faire dormir dans deux chambres différentes. Voila deux nuits qu’ils dormaient chacun de leur côté et deux nuits que Farshad avait du mal à trouver le sommeil, priant pour que le ciel se rallume vite pour qu’il puisse de nouveau passer son temps avec Elwel. Il se disait qu’il ne tiendrait peut être pas toutes les nuits à se réveiller sans sa présence. Alors il avait pris l’habitude de sortir de sa chambre quand Lisbeth sortait s’occuper du jardin pour se glisser dans la chambre d’Elwel. De nouveau ce matin là, les rayons apparaissaient à peine, les oiseaux commençaient leurs chants matinaux pour saluer le soleil. Il  était sorti, traversant le couloir pour entrer discrètement dans la chambre de la jeune femme encore endormie puisqu’il était tôt. Il se glissa dans les draps délicatement, venant coller son torse contre son dos et passa son bras à sa taille pour la tirer un peu plus contre lui. Il lui prit la main, toujours dans des élans d’affection qu’il ne pouvait plus retenir, un geste en appelait un autre et à chaque fois il se demandait comment il pourrait penser à un moment cesser ses caresses. Il resta ainsi et se senti happé par le sommeil comme si sa nuit ne commençait qu’à ce moment là. Tenant la jeune femme tout contre lui, bercé par sa respiration, le parfum fleuri de ses cheveux Farshad se rendormi vite.

Il dormi une heure, deux tout au plus et lorsqu’il se réveilla elle était toujours entre ses bras. Il dégagea d’un geste doux ses cheveux afin de les ramener en arrière, dévoilant la ligne de son cou dont il ne se priva pas d’aller réchauffer d’un baiser en s’étant redressé. Il leur fallait se lever désormais et le suderon faisait en sorte que son réveil soit le plus agréable possible. IL huma son parfum à même la peau de son cou, ne pouvant refreiner ses baisers qui parfois se faisaient plus audacieux.

Mais alors qu’il comptait se montrer plus entreprenant il entendit les bruits de pas dans le couloir se diriger vers la chambre d’Elwel. Lisbeth venait sans doute pour la réveiller et l’aider à s’habiller si elle le désirait dans un élan toujours aussi maternel. Farshad ne devait pas être retrouvé là. Alors il s’extirpa à contrecœur des draps et se mit à plat ventre pour se cacher sous le lit. Il suivit les pas de Lisbeth entrant dans la chambre.

« Bonjour !! » Fit elle joyeusement en allant ouvrir les rideaux pour faire entrer la lumière dans la chambre.

Lisbeth demandant à la jeune femme si elle avait bien dormi, comme d’habitude il y avait de la nourriture sur la table dans la cuisine si elle avait faim et lui demandait si ce matin elle pouvait venir l’aider pour laver le linge à la rivière. Lisbeth vint lui donner des vêtements propres, ayant été couturière par le passé, elle avait bon nombres de robes qui n’avaient jamais été portées et qui allaient à ravir à la jeune femme. Elle faisait toujours en sorte de lui sélectionner les plus belles et celles qui s’adaptaient le mieux à ses courbures féminines, la rendant toujours aussi rayonnante.

« Bien je vais aller réveiller Farshad ! » Fit-elle avec un large sourire.

Farshad tressaillit, elle ne devait pas aller dans sa chambre ou bien elle devinerait la supercherie et ne manquerait pas de le réprimander. Or il ne souhaitait pas la vexer. Il espérait qu’Elwel s’en rende compte et fasse quelque chose pour la distraire le temps qu’il y retourne ou faire en sorte qu’elle n’y aille pas du tout.









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Dim 7 Aoû 2016 - 22:36



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel




Ce matin là, la jeune femme avait senti Farshad se glisser dans ses draps, et elle avait frissonné de bonheur lorsqu'elle avait senti son torse s'appuyer contre son dos, et une main venir la chercher dans des caresses infiniment plus agréables que la douceur des draps. Un sourire s'était dessiné sur son visage, et déjà elle sentait l'homme se rendormir à ses côtés, plongeant avec lui dans les quelques minutes de sommeil qu'il leur restait. Elle sentait la chaleur de son corps venir réchauffer sa peau, et rien que l'idée de ce contact lui laissait le doux sentiment que la température montait entre eux. Élwel sorti une jambe de sous la couverture pour la reposer au dessus du lit, accueillant jusqu'à elle la fraîcheur d'un courant d'air frais jusqu'à elle. Entre les songes, elle finit par se laisser bel et bien réveiller par les quelques baisers que Farshad osa voler dans son cou, et la douceur de ses mains lorsqu'il venait la toucher.

Elle savoura un instant ce contact délicieux, avide d'en demander plus mais toujours un peu timide vis à vis de Farshad ; sentant son parfum s'immiscer jusqu'à ses narines, réveillant ses sens dans une envie de ne jamais le voir s'éloigner d'elle. Si elle avait voulu que cette douceur matinale prenne en longueur, elle fut rapidement ramenée sur terre par la voix de la joviale Lisbeth, qui réveilla Farshad d'un coup pour lui laisser tout juste le temps de se glisser sous le lit avant qu'elle ne pousse la porte. Élwel fit mine de rien dans le lit, comme si elle venait seulement de se réveiller en découvrant les rayons du soleil qui vinrent agresser ses rétines. Elle étira un sourire discret à l'idée de savoir que Farshad s'était dissimulé sous le lit, et répondit joyeusement à sa mère adoptive.

« Bonjour Lisbeth, je serais ravie de venir vous aider ! » lui répondit la jeune femme, alors qu'elle se relevait dans le lit pour se mettre debout et enfiler ses vêtements. Elle sortit ses petits pieds du lit, écartant la couverture pour s'extraire à contre-coeur de la chaleur que Farshad avait ramenée avec lui. Cependant, elle sentit l'embûche lorsque la dame annonça qu'elle allait aller réveiller Farshad. Il ne fallait surtout pas qu'elle passe la porte de sa chambre, sinon.. Elle découvrirait son secret, et alors le jeune homme se prendrait une bonne remontée de bretelles. Le temps qu'elle ne réfléchisse à une excuse, la femme était déjà dans le couloir à toquer à la seconde porte, et Élwel se précipita de son lit, enroulée dans la couverture pour ne pas prendre froid, et lui monter quelques explications.

« Euh, madame ? Inutile de frapper à sa porte, il est sorti.. » fit-elle toute timide de venir interrompre la mère adoptive de l'homme pour lequel elle commençait à tomber. « Je crois qu'il est dans le jardin, ou quelque chose comme ça. Si vous ne le trouvez pas c'est qu'il est certainement parti en ville pour acheter du pain ou du matériel, il avait besoin d'une nouvelle bride pour le cheval » tenta-t-elle d'expliquer pour justifier que Farshad ne serait pas dans sa chambre. La dame eut une seconde de doute. « Il est venu me prévenir ce matin, il y a une heure ou deux je crois » ajouta Élwel pour parfaire le mensonge et sauver le suderon d'un conflit avec sa maman. Elle n'aimait franchement pas mentir, mais là, c'était tout de même nécessaire.

« Oh, et bien nous n'avons qu'à l'attendre pour prendre le petit déjeuner. Voulez-vous de l'aide pour le corset ? » demanda Lisbeth, mais la jeune femme n'eut pas le temps de protester que déjà elle la poussait dans la chambre pour lui enfiler cette jolie robe brune qu'elle avait trouvé pour elle. Élwel souffla un coup avant de tomber sa chemise de nuit, plus que quelques secondes et Farshad serait sauf de de cette mésaventure.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Lun 8 Aoû 2016 - 11:25


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

A plat ventre sur le sol froid, Farshad observait les pas des deux jeunes femmes dans la pièce. Élwel avait réussi à détourner l’attention de Lisbeth pour la dissuader d’aller dans sa chambre. L’excuse était bien trouvée, maintenant il allait devoir user de délicatesse pour aller jusque dans sa chambre, se vêtir en vitesse et sortir par la fenêtre pour ensuite re-rentrer et couvrir cet alibi comme s’il était vrai. Le suderon étira un sourire, il ne manquerait pas de remercier Élwel pour sa complicité et ferait en sorte qu’elle n’ait plus à mentir les jours suivants quitte à sortir directement par la fenêtre. Lisbeth aida Élwel à se vêtir, il vit la chemise tomber sur ses chevilles blanches et délicates, ne pouvant s’empêcher de les regarder. La femme de la maison prit soin d’habiller Élwel et entreprit également de coiffer ses longs cheveux.

« Je n’ai pas eu de fille, j’ai toujours rêvé d’en avoir une pour pouvoir la coiffer ! Je vais me faire un vrai plaisir avec votre longueur ! » Confia Lisbeth tout en étouffant un petit rire.

Elle usa de délicatesse pour démêler ses boucles avant de les remettre en place et tresser quelques mèches pour les ramener en arrière. Pendant ce temps là, Farshad se faisait patient, mais il avait hâte de pouvoir sortir et la contempler ainsi. Lisbeth lui prêta quelques bijoux et emmena la jeune femme hors de la chambre pour que toutes deux aillent manger. Lisbeth était bonne hôte mais surtout très protectrice, elle avait sans nul doute été une très bonne mère et continuait de l’être avec ceux qui étaient dans le besoin. Ainsi il savait qu’Élwel ne manquerait de rien ici et que la compagnie de ce couple lui ferait le plus grand bien. Il était arrivé chez eux très froid, distant, renfermé, ils l’avaient aidé à s’ouvrir, à ne plus penser à tout ce qui lui étaient arrivé. Ils avaient d’excellents conseilles et de belles leçons de vie à donner. Pas qu’Élwel en ait besoin mais elle pourrait aisément se confier à eux sur tout ce qu’il lui était arrivé, ils seraient compréhensifs, empathiques et s’efforceraient sans nul doute de lui rendre le sourire jour après jour.

Farshad attendit quelques secondes, écoutant avec attention les pas s’éloigner et la voix joviale de Lisbeth expliquer ce qu’elles feraient aujourd’hui. Mais le suderon comptait aussi passer du temps avec la demoiselle, car depuis ces deux jours là les matins avaient été leurs seuls moments d’intimité. Le viarag quitta sa cachette, s’extirpant hors du lit et ouvrit discrètement la porte. Puisqu’il entendit les deux femmes discuter plus loin il en profita pour sortir, se précipita dans sa chambre et s’empressa de se vêtir des vêtements rohirrim qu’on lui avait prêté. Une chemise blanche, un pantalon sombre et un veston brun sans manches. Il attacha sa ceinture et prit la bride de son cheval pour prétendre en avoir acheté une nouvelle. Puis il passa par la fenêtre, ayant l’habitude d’escalader par ses activités de brigands, il se retrouva au sol en quelques secondes seulement. Puis il fit le tour de la maison et rentra par la porte d’entrée.

« Bonjour Farshad ! » Fit Lisbeth en le voyant arriver.
Elle vint le serrer dans ses bras, forçant le suderon à se baisser avant de lui pincer les joues.
« Je voulais venir te réveiller ce matin ! Élwel m’a dit que tu étais parti mais je ne t’ai pas entendu t’en aller ! »
« Oui tu devais être dans le jardin à ce moment là ! J’ai été acheter une bride pour Sîn ! »

Il déposa la bride dans un coin et s’approcha d’Élwel, lui vola un baiser pour la saluer puis prit place à ses côtés. Il ne pouvait détacher son regard d’elle, il lui glissa à l’oreille qu’il la trouvait magnifique. Lisbeth lui donna quelque chose à manger, qu’il dévora avec appétit. Farshad lui avait appris la manière des suderon à faire des galettes et depuis elle les faisait de cette manière là. Allié  sa confiture d’orange, c’était un véritable délice, il avait l’impression d’être chez lui quand il était tout petit.

« Farshad j’ai besoin que tu coupes du bois aujourd’hui, nous avons besoin d’une réserve pour l’hiver, même si nous avons le temps, j’aimerais que tu nous l’avance. Tu n’auras qu’à ranger les buches dans la grange en attendant ! »

Farshad hocha la tête, il passerait la mâtiné là-dessus, mais en ce qui concernait l’après-midi il souhaitait avoir quartier libre, quitte à ce qu’il la kidnappe sous ses yeux car il avait besoin de passer un moment avec elle. Pus le repas terminé, Farshad laissa la jeune femme en compagnie de Lisbeth, plus vite il aurait commencé, plus vite il aurait terminé.









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Lun 8 Aoû 2016 - 14:55



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Élwel laissa le plaisir à la dame de coiffer ses longues boucles. Elle avait l'habitude de le faire elle-même, et savait maîtriser des techniques de tresses assez complexes, dont elle s'était largement inspirée de celles des elfes qu'elle avait vu durant son séjour à Imladris. Elle gardait un agréable souvenir de cet endroit, mais il était bien piètre bonheur comparé à celui qu'elle avait d'être aux côtés de Farshad. Sa robe passée, ses cheveux tressés, la jeune femme entrepris de descendre avec son hôte pour préparer le petit déjeuner. En quelques minutes à peine, elle entendit Farshad pousser la porte d'entrée et saluer sa mère adoptive avec un grand sourire. Il vint glisser un baiser sur les lèvres d'Élwel, comme une douceur succincte, qui pourtant lui fit l'effet d'une volée de papillons dans le ventre. La jeune femme s'habituait peu à peu au contact avec le suderon, et maintenant, elle ne s'empourprait plus sous ses galanteries.

Ils mangèrent tranquillement, tout en discutant de la journée à venir. Lisbeth demanda à Farshad de lui couper du bois durant la matinée, aussi, la jeune femme proposa qu'elles s'occupent toutes deux du linge à laver tandis qu'il serait parti. Ainsi, ils pourraient se rejoindre le midi, prendre le repas ensemble pour ensuite vaquer à d'autres occupations. Élwel espérait que leur après-midi ne serait pas trop chargée, ce qui lui permettrait de passer un peu de temps avec Farshad pour profiter de sa présence avant qu'il ne reparte vers l'ouest. Elle songea qu'elle lui proposerait certainement une escapade à l'extérieur en se carapatant discrètement avant que quelqu'un n'ait besoin d'eux, ou alors une petite balade dans le village le soir venu. L'un ou l'autre, cela n'avait au final que peu d'importance, mais elle apprécierait vraiment de passer quelques heures dans les bras de cet homme.

Cependant, lorsqu'elle eut fini de manger, cela ne la détourna pas de la tâche qu'elle avait à faire. Accompagnée de Lisbeth, la jeune femme avait rassemblé le linge dans de grands paniers, et elles avaient fait toutes deux leur chemin jusqu'au ruisseau. Assise sur la berge, Élwel s'occupait de plonger les vêtements dans l'eau pour les frotter de ses petites mains, usant de dextérité pour venir à bout des traces les plus coriaces. Pendant ce temps, ses actions monotones laissaient toute la place à ses pensées pour divaguer vers l'objet de toute son attention.

Avec les quelques jours qu'elle avait passé avec lui, son attachement pour le suderon s'était démultiplié à chaque instant où elle posait son regard sur lui. Élwel sentait parfois son cœur s'emballer lorsqu'il lui adressait des sourires, des mots gentils. Il avait toujours cette attention agréable envers elle, et elle se sentait fichtrement bien auprès de Farshad. Elle fut tirée de ses pensées lorsque tout le linge fut lavé, et alors, les deux femmes purent faire chemin arrière vers la maison. Une fois arrivées et le linge étendu, Élwel proposa à Lisbeth de préparer le repas en attendant le retour de Farshad et du mari. Elle découpa les pommes de terre et les carottes en demi-lunes, ajouta quelques fruits secs, du jus de fruit et de légumes ainsi qu'une pointe de miel, et fit mijoter le tout sur le feu. Cela dégageait une bonne odeur de sucré-salé, un parfum qu'elle connaissait aux plats haradrim qu'elle avait pu goûter, et elle espérait que cette attention ravisse Farshad. Elle plaça la table en silence, attendant l'arrivée de celui qu'elle brûlait de voir, et lorsqu'il passa la tête par la porte d'entrée, Élwel se jura qu'elle s'arrangerait pour disparaître avec lui dès qu'ils auraient mangé.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 9 Aoû 2016 - 15:48


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farshad passa la matinée à couper du bois, l’activité physique lui réchauffait les muscles et l’empêchait de frissonner de froid. Il coupa le plus possible de buches et les rangea soigneusement dans la grange avant d’aller se rafraichir un peu à la rivière. Il se baigna durant quelques minutes puis se rhabilla lorsque Déor vint le chercher pour le repas. Très vite les senteurs du plat qu’elles avaient préparé vinrent titiller ses narines. Ca sentait tellement bon qu’il pressa le pas, tout cela lui avait ouvert l’appétit. Il retrouva Élwel et Lisbeth pour partager le repas le tout dans une ambiance joviale et familiale. Farshad leur racontait ce qu’il avait fait depuis qu’il était parti, ils étaient contents pour lui, et Lisbeth trouva bon de raconter l’allure qu’il avait à son arrivée. Il était froid, il avait l’air perdu, détruit et ne parlait que très peu. Le suderon fronça les sourcils, n’ayant pas envie de revenir là-dessus ni devoir justifier son comportement puisqu’il leur avait déjà raconté tout un tissu de mensonges pour les protéger. Il était mal là dedans, d’ailleurs il le montra sans retenue, il avait l’air de bouder et demeura interdit le reste du repas.

Puis arriva la fin de celui-ci, Farshad resta un moment dans la maison, s’étant fait dégager par Lisbeth qui voulait nettoyer la vaisselle en compagnie de la jeune femme. Le suderon restait dans la pièce à côté, attendant l’opportunité pour enlever Élwel. Farshad profita finalement de ce moment où Lisbeth était occupée à ranger la vaisselle pour attraper la main d’Élwel et l’attirer avec lui dans le couloir. Il s’empara d’un châle avant de sortir  et referma la porte derrière eux. Le temps de glisser un clin d’œil complice à la jeune femme, il l’entraina de nouveau jusqu’au village où il cessa de marcher rapidement pour échapper à Lisbeth.

Il y avait une cabane perchée dans l’arbre. C’était une cachette des enfants du couple qui les avait accueillis que Farshad avait retapé. Il ignorait pourquoi il l’avait fait mais durant quelques moments où il avait eu besoin de réfléchir il s’y était isolé. Farshad libéra l’échelle qu’il avait retapée de ses nombreuses plantes qui avaient poussé autour et demanda à sa compagne de monter en premier, suivant ses pas juste derrière ou au moindre problème il saurait la rattraper. Il n’y avait pas beaucoup de hauteur de plafond mais l’endroit était confortable. Farshad remarqua d’ailleurs qu’il n’y avait pas autant de poussière qu’il s’y était attendu, soupçonnant que des gosses aient pu monter jusque là pour y établir leur quartier général. Pour cette fois ils ne pourraient pas squatter, car Farshad comptait la faire visiter à Élwel. Il laissa la jeune femme entrer, lui expliqua un peu comment il avait aménagé et les améliorations qu’il y avait faites. Ils étaient suffisamment haut sur l’arbre, alors il avait ouvert le toit, y avait installé une vitre car en temps d’orage il aimait regarder les éclairs déchirer le ciel.

« Elle était plus petite à l’origine, j’ai agrandi un peu. Je suis beaucoup tombé d’ailleurs, Lisbeth en avait marre de me voir rentrer avec des coupures et des bleus. » Fit il en étouffant un rire.

Farshad avait trouvé ici ce qu’il n’avait pas pu avoir à Stulursa Khand ; la possibilité de faire des choses sans avoir de commentaires de tout un peuple à ses moindres faits et gestes, mais juste l’inquiétude d’une mère. La sienne était souvent inquiète pour lui, mais préférait le savoir en bonne condition pour être roi que l’encourager à faire ce qui lui plaisait. A cette époque là il passait beaucoup de temps avec les éleveurs de Mumakil, avec les chevaux et en exploration dans les coins reculés de Khand. Garder son derrière sur un trône à faire de la politique n’avait pas été ce qu’il aurait voulu. Malheureusement étant une bonne âme, il avait fait son travail d’héritier, accepté de s’en montrer digne afin de faire en sorte que son peuple soit toujours heureux et ne manque jamais de rien. A vouloir être trop bon il n’avait pas vu la menace qui s’était profilé dans son dos et quelque part il ne pouvait pas s’empêcher de penser que tout cela aurait pu bien finir si seulement Sufyan n’avait pas été aussi aveuglé par sa soif de pouvoir au point d’en renier sa propre famille.

Etre ici lui faisait le plus grand bien, il avait l’impression d’être protégé de tout. Il n’y avait jamais amené personne d’ailleurs mais il avait eu envie d’être tranquille avec Élwel alors il avait directement pensé à lui montrer la cabane. La suderon entreprit de rafistoler l’un des murs, il adressa un sourire à Élwel, il n’était pas peu fier de lui montrer ce qu’il avait fait seul alors qu’il n’était ni charpentier ni architecte. C’était du solide, ça tenait bien, il n’y avait aucun risque. Il y avait quelques meubles, une petite table, des chaises, un matelas de paille, quelques bibelots qu’il avait trouvé çà et là. Il y avait aussi quelque chose qui lui tenait à cœur, dans une des planches, bien dissimulé se trouvait quelques bijoux et surtout la couronne qu’il avait eue sur sa tête au moment de sa fuite. Il l’avait cachée là mais ne pouvait pas vérifier devant Élwel si elle y était toujours.  Farshad se contenta de faire l’état des lieux, dépoussiérant un peu quand il le pouvait

« J’aimais bien ici la nuit, c’est comme dormir dehors, tu as le ciel et les étoiles mais c’est plus confortable. » Ajouta t-il avec un sourire.

Puis il se laissa tomber sur le matelas, restant assis tout en vérifiant que ce dernier n’avait pas trop souffert par les chahuts des gamins squatteurs.

« A Minas Tirith, aviez vous aussi un coin à vous ? »










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mer 10 Aoû 2016 - 11:15



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



La jeune femme sentit la main du suderon se glisser dans la sienne, et alors, elle n'eut pas besoin d'opposer de résistance, car elle devinait qu'il avait certainement la même idée qui avait effleuré son esprit. Elle se laissa tirer hors de la maison, le sourire aux lèvres d'enfin se retrouver un peu seule avec Farshad. Cela faisait trois jours. Trois jours qu'ils étaient là, et qu'elle n'avait pu profiter de lui que quelques minutes le matin, en cachette. Et pourtant, l'envie qu'elle avait de se blottir dans ses bras, de se serrer tout contre lui se faisait toujours plus forte à mesure que le temps passait. Elle finirait par réclamer ces dernières nuits dans ses bras, si elle n'était pas trop gênée de les lui demander.. Mais pour le moment, il lui fallait profiter du moment présent, et de l'escapade que Farshad leur permettait. Elle le suivit un moment, marchant rapidement pour échapper au regard vigilent de Lisbeth, jusqu'à arriver devant un très grand arbre.

Élwel s'arrêta au pied du tronc, remarquant l’échelle qui montait le long de l'écorce. Aussi, elle leva les yeux pour découvrir une magnifique cabane qui y avait été construite. Sur les conseils de Farshad, elle attrapa les barreaux débarrassés de plantes sauvages pour grimper jusqu'à l'habitacle, suivie de près par le suderon. Lorsqu'elle arriva finalement dans la cabane, Élwel ne perdit pas son temps pour tout contempler ; c'était magnifique, un endroit exclu du reste du monde, comme une petite bulle personnelle perchée dans les hauteurs. Elle détailla avec attention les meubles, les murs, la grande plaque de verre incrustée dans le toit qui permettait d'admirer les étoiles au firmament. Oh, elle aurait bien aimé pouvoir le faire un jour, mais passer la nuit ici tous les deux serait certainement difficile à organiser. Élwel écouta le suderon lui expliquer comment il avait retapé la petite cabane, et comment Lisbeth le sermonnait pour le blessures qu'il s'en récoltait. Il avait l'air beaucoup plus enjoué de parler de cela que de l'état dans lequel il était en arrivant chez le vieux couple, mais Élwel n'avait compris pourquoi il s'était autant renfrogné lorsque le sujet était venu dans la conversation. Il ne lui avait parlé que très succinctement de son passé, après tout, ses parents adoptifs en savaient certainement plus qu'elle, mais elle n'oserait pas poser la question pour percer le mystère. Elle fut tirée de ses pensées par le suderon qui s'installait sur le petit matelas, et qui venait lui demander si elle avait elle aussi eut un petit coin à elle.

« Lorsque j'étais dans ma boutique, j'avais un tout petit appartement à l'étage. C'était dans une grande rue très commerçante, mais mes parents n'avaient pas pu se permettre d'acheter autre chose que cette boutique en ruines qu'ils ont retapé. Alors après, j'y ai fait mon petit coin. J'avais un lit de paille et un petit placard pour mes vêtements. Cela m'a toujours suffi, je n'avais pas besoin de plus, et d'ailleurs, je n'avais jamais imaginé que l'on puisse avoir besoin de plus.. » lui expliqua-t-elle, en repensant à ses souvenirs lorsqu'elle habitait encore dans la cité des rois. Elle avait beaucoup aimé cette petite boutique qu'elle avait tenue avec ses parents, cependant, elle ne regrettait pas d'avoir quitté cet endroit pour voyager comme elle le faisait.

Elle vint s'asseoir juste à côté du suderon sur le matelas de paille, et tout de suite, elle sentit son parfum l'enivrer comme la douce odeur qu'elle inspirait au réveil ces derniers jours. Fermant les yeux sous la sensation douce d'avoir cet homme tout près d'elle, la jeune femme se mordit les lèvres rien qu'à l'idée de savoir qu'il était avec elle, qu'ils avaient enfin ce moment à eux deux, seuls et coupés du reste du monde. Elle voulait profiter de chaque instant qu'il lui restait à vivre avec Farshad avant qu'il ne reparte.

« La cabane est vraiment très jolie » le complimenta-t-elle. « Peut-être pourrions-nous voir pour passer une nuit ici ? J'aimerais beaucoup que vous me parliez des étoiles.. »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Jeu 11 Aoû 2016 - 11:57


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farshad était content de retourner dans sa cabane, pour lui cet endroit avait été un véritable cocon, un endroit où il avait eu l’impression que rien ne pouvait l’atteindre, où personne n’irait le trouver et où il pouvait tout simplement souffler. D’ailleurs il se rendait compte que depuis que sa relation avec Élwel avait quelque peu évolué, c’était cette sensation même qu’il retrouvait chaque fois qu’il était avec elle et notamment ces matins paisibles où il venait finir sa nuit à ses côtés. Et lorsqu’il lui demanda si elle avait aussi un endroit à elle où elle pouvait se sentir bien, il écouta attentivement sa réponse.

Il se rendit alors compte qu’ils n’avaient que très peu en commun, ils n’étaient pas de la même région, n’avaient pas la même langue, la même culture ni le même niveau social. Et pourtant il se sentait bien plus attiré par elle que par toutes les princesses qu’il avait pu rencontrer dans le sud. Elle avait cette valeur des choses simples, elle n’attendait pas le service des autres, des qualités que l’on oublie souvent et en ayant souvent eu cette quête de la simplicité, avec elle il retrouvait cela. Il se souvenait la fois où il avait vu un arc en ciel, il avait trouvé cela si fantastique qu’il s’était précipité vers sa mère pour le lui dire. Et celle-ci lui avait répondu que ce n’était rien de spécial, qu’avec un arc-en-ciel il ne deviendrait pas roi. Ce côté matérialiste de son rang il n’y avait pas échappé mais cela finissait par le fatiguer. A force de côtoyer les gens du peuple, de voir des enfants s’amuser avec un simple bâton, il s’était toujours dit qu’il était à des kilomètres d’être un bon roi. En fin de compte, ce qui était le plus important dans le fait de diriger un royaume, c’était d’avoir la volonté de faire en sorte que personne ne manque de rien. C’est ce qui l’avait motivé à faire son devoir d’héritier, à faire des batailles, gagner la guerre. Tout cela était bien loin désormais et parfois il se disait qu’il aurait du mal à retourner à son royaume. Que penserait-elle de lui, si elle le savait ? Quel serait son avis sur la question ? Il savait qu’il pouvait avoir confiance en Élwel mais voulait la préserver d’éventuels mouchards à sa recherche. En ne sachant rien, il lui offrait la sécurité mais en même temps il avait ce besoin de partager ce lourd fardeau avec quelqu’un, être lui-même et ne pas prétendre ne pas connaitre cela.

Élwel lui fit part de son idée de rester là le temps d’une nuit afin qu’il puisse lui expliquer ce qu’il savait des étoiles. Farshad étira un sourire, contemplant ses beaux yeux de la même manière qu’il s’émerveillait lorsqu’il observait la plus brillante du ciel. Et alors lorsqu’il partirait, il n’aurait qu’à lever la tête vers les cieux sans nuages, la voir dominer les autres et se souvenir de ce regard qui l’avait troublé dès les premiers instants. Il sentait cette chaleur venir lui prendre le cœur, elle n’avait qu’à parler, il pouvait l’écouter durant des heures, jamais il n’avait ressenti telle passion pour une femme.

« Dans le sud nous avons beaucoup de connaissances sur les étoiles, je vous apprendrais avec grand plaisir » Fit il tout en glissant l’une de ses mains depuis l’épaule de la jeune femme jusqu’à son dos.

Ils étaient bien plus avancés et avaient su voir certaines choses au-delà des mythes sur ces points lumineux.  Farshad en connaissait bon nombre d’entre elles pour avoir escorté ces inventeurs au milieu du désert afin qu’ils puissent observer avec leurs instruments. D’ailleurs cela lui fit penser qu’il devait avoir une carte du ciel qui trainait dans le coin. Farshad se leva et chercha dans les parchemins rangés dans un des meubles. Puis il vint se rassoir aux côtés d’Élwel afin de la lui montrer. Il lui expliqua qu’elle n’était plus bonne puisque le ciel bouge mais qu’ils pouvaient toujours s’en servir comme repaire s’ils voulaient retrouver une étoile en particulier. D’ailleurs les plus grosses étaient nommées.

« Le ciel sera clair ce soir, nous pourrons rester là et je vous apprendrais à les dessiner si vous souhaitez. »










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Jeu 11 Aoû 2016 - 14:50



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Élwel frissonna sous le contact de la main de Farshad qui descendait le long de son dos. Elle adorait la simplicité qui s'était installée entre eux, et si elle ne savait pas grand chose du passé de ce homme, elle pouvait deviner qu'il partageait bon nombre de valeurs avec elle. Il ne se traînait pas tout un attirail de choses ou de préjugés inutiles, comme elle avait vu certains nobles le faire, il n'avait pas non plus cet aspect de supériorité par rapport à n'importe qui, non. Il semblait à Élwel que cet homme prenait tout le monde pour son égal, et que jamais il ne prétendait valoir plus qu'un autre. C'était aussi cela qui lui donnait toute son envergure dans le cœur de la jeune femme ; un homme humble, honorable ; un homme dont elle pourrait assurément tomber amoureuse.

Elle se laissa bercer par ses paroles, écoutant avec une attention non dissimulée l'homme qui lui parlait des cartes d'astronomie, des étoiles qu'elle avait vu chaque soir s'accrocher dans le ciel. Elle se souvenait avoir posé son regard d'enfant très tôt sur ces merveilles célestes, mais personne n'avait pu lui dire ce qu'étaient ces points de lumière dans la voûte noircie. En grandissant, elle n'avait pas perdu son attrait pour ces choses aussi jolies qu'elles lui demeuraient mystérieuses. Pourtant, elle ne comprenait toujours pas ce qu'étaient ces lumières, et ni de quelle façon elles restaient accrochées sur la toile nocturne. Elle avait beau poser quelques questions ça et là, les gens avaient bien d'autres choses à faire que de s’attarder sur des choses si futiles à leur goût.

Elle se souvenait qu'elle avait aimé, chaque soir, se poser quelques minutes sur le rebord de la fenêtre de son appartement pour contempler les étoiles. Elle était restée fascinée devant elles, comme happée par cette mystérieuse présence qu'elle ne pouvait percer. Lorsqu'elle plongeait son regard dans les yeux sombres du suderon comme elle le faisait présentement, Élwel retrouvait cette obscurité nocturne, captivée par le regard doux et subtilement intriguant de Farshad. La jeune femme acquiesça lorsqu'il lui proposa de rester ici la nuit.

« Oh oui j’aimerais beaucoup, nous pourrions faire l'ébauche d'une carte ? Il nous faudra acheter des encres et du parchemin au village » répondit-elle, tout sourire. Elle allait enfin pouvoir passer une nuit dans les bras de Farshad, et il n'y avait rien qui puisse la ravir autant à ce moment précis. Avec lui, elle avait l'impression de retrouver un apaisement depuis longtemps perdu, de se sentir 'chez elle', comme si elle avait trouvé cette pièce du puzzle qu'il lui manquait. La jeune femme se retourna pour regarder la réponse de Farshad. Elle avait déjà des papillons dans le ventre rien qu'à l'idée de passer plus de temps avec lui, avide de profiter des quelques jours qu'il leur restait à tous les deux.

« Venez, nous n'avons qu'à y aller tout de suite ? » fit-elle, replaçant une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Elle se mordit les lèvres en croisant le regard de l'homme, mais n'osa rien de plus qu'une légère caresse le long de son bras. Elle sentit la chaleur qui émanait de sa peau, comme un feu de cheminée vers lequel elle se serrait précipitée au cœur de l'hiver. Elle se releva, attendant le suderon ne la suive ou bien propose quelque chose d'autre. « Il nous faudrait également quelques petites choses à grignoter, et des bougies pour nous éclairer.. »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Ven 12 Aoû 2016 - 19:01


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Élwel était motivée par l’idée de dessiner une carte du ciel, proposant même de la faire ce soir là puisque le ciel était complètement dégagé et que la soirée le serait sans doute tout autant. Le suderon acquiesça lorsqu’elle énonça la liste du matériel, il devrait aussi aller chercher quelques instruments qui étaient restés dans la maison du vieux couple et qui lui permettraient de mesurer afin que l’échelle soit la plus fiable possible. Il leur fallait donc y aller avant que les commerces ne ferment. Leurs regards s’accrochèrent, Farshad demeura à la regarder lorsqu’elle lui caressa le bras, profitant de ce doux et simple contact et y voyait là une invitation à poursuivre dans leur lancée.

« Oui c’est une bonne idée ! » Fit-il en se levant.

Il adressa un large sourire, acquiesçant lorsqu’elle proposa quelques trucs en plus à prévoir afin qu’ils soient à l’aise ici et ne manquent de rien durant leur nuit tournée vers l’exploration du ciel. Il avait hâte de lui apprendre toutes ces choses, il espérait que cela l’intéresserait afin qu’ils puissent en faire d’autres dans d’autres endroits. Notamment dans le désert où la voute céleste était visible de part et d’autre de l’horizon dans arbres ni colline pour leur obstruer la vue Un spectacle dont il s’était souvent délecté durant ses nuits dehors dans le désert. Et même si ses cours d’astronomie l’ennuieraient, cela ne l’empêcherait pas de nager en plein rêve sous l’immensité du ciel. Puisque cette nuit là c’était la nouvelle Lune, ils auraient un ciel propice à l’observation sans la gêne de la lumière de l’astre. Farshad ne pensait pas pouvoir partager cela avec quelqu’un durant son exil, et cela amplifia le confort et l’apaisement qu’il pouvait ressentir en compagnie de cette troublante créature. Le suderon vint glisser ses mains sur ses joues, l’emmenant doucement contre un mur à mesure qu’il réduisit la distance entre leurs deux visages. Il lui vola un baiser empreint de passion, s’appropriant lentement et doucement ce contact. Son cœur se serra dans sa poitrine, profitant des douces lèvres de sa compagne durant de longs instants qui n’appartenaient qu’à eux.

Le suderon mit fin à ce contact, pour aller prendre la jeune femme entre ses bras. Il massa doucement se nuque, prenant le temps de l’avoir contre lui comme si c’était un inestimable cadeau. Il ignorait la nature de ses sentiments pour elle, quoi qu’il en soit il avait cette envie de toujours continuer à braver les limites. Il savait que l’un comme l’autre, ils étaient troublés par ces rapprochements, il fallait être fou pour ne pas reconnaitre la beauté de cette femme, admirer son esprit et ne pas vouloir en faire sa femme. Plus les jours passaient moins Farshad arrivait à se voir avec une autre personne qu’elle à ses côtés, que cela plaise ou pas à son conseil à Khand, il avait toujours souhaité se marier par amour et non par arrangement.

Farshad se détacha de la jeune femme, lui volant un second baiser plus chaste avant d’entreprendre de sortir de la cabane. Il descendit en premier, afin d’être déjà en bas en cas de problème et pouvoir la rattraper plus facilement. Sur les dernières marches il l’attrapa par la taille, la souleva pour la porter sur son épaule en sac de riz histoire de rigoler un peu. Farshad se mit en marche en direction le village, sans lâcher la jeune femme. Mais il la reposa tout de même à terre aux portes de celui-ci, ne voulant pas être au centre de commentaires. Il adressa un large sourire taquin à la jeune femme et lui remit les cheveux en place. Ils se dirigèrent d’abord vers la maison où Frashad annonça qu’ils allaient passer la nuit ailleurs. Sous les sermons de Lisbeth il lui promit de prendre soin d’Élwel et de ne rien faire qu’il puisse regretter. De toute façon cela avait toujours été sa ligne de conduite, il ne prenait pas d’initiatives sans être sûr de lui mais aussi parce qu’il refusait de brusquer les choses comme l’avait sans doute fait cet homme qui l’avait mise enceinte. Il la respectait beaucoup trop pour cela et s’il devait se passer quelque chose entre eux, il attendrait le bon moment. Élwel devait sans nul doute l’avoir compris, pour le peu qu’elle le connaissait. Et c’était mieux ainsi.

Farshad annonça qu’ils allaient faire quelques courses et qu’ils viendraient ensuite récupérer quelques couvertures pour ne pas avoir froid. Ceci dit le suderon avait récupéré sa bourse et rejoignit sa compagne afin qu’ils puissent aller acheter ce dont ils avaient besoin.









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Lun 15 Aoû 2016 - 11:22



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Le contact soudain des lèvres du suderon contre les siennes fit accélérer la respiration de la jeune femme ; elle sentait son cœur s'emballer aussi, dans l'extase de recevoir ce baiser de l'homme avec lequel elle passait ses journées depuis un moment. Il avait cette douceur intrinsèquement liée à sa manière d'être, mais Élwel sentait sous sa peau comme une impression de fougue retenue parce qu'il n'osait pas lui donner plus. Avait-il peur de la brusquer ? Sans doute, mais rien qu'à sentir les mains de Farshad sur ses joues, la jeune femme avait envie de lui céder. Elle s'était juré de ne pas capituler devant un homme avant d'avoir avec certitude épluché sa personnalité ; cependant là c'était différent, et elle avait déjà l'impression d'avoir cerné qui il était malgré le mystère qui planait autour de lui. Farshad était un homme d'honneur, qui respectait Élwel avec un point d'orgue. Il ne tendait pas à l'excès, toujours prompt à l’aider et surtout, il la laissait libre de choisir où elle voulait mener leur relation. Lorsqu'il relâcha la pression entre eux, la jeune femme se mordit les lèvres d'envie. Elle était profondément intimidée par lui, mais elle sentait ce besoin puissant de se rapprocher de lui, de ne jamais lâcher son contact. Elle se sentait parfaitement bien à ses côtés.

Alors, il brisa le contact pour qu'ils puissent descendre de la cabane et rentrer au village afin de faire leurs emplettes. Lorsqu'elle arriva vers les dernières marches de la petite échelle, Élwel sentait les mains du suderon l'attraper par la taille, et il la souleva pour la jeter sur son épaule comme un sac de blé. La jeune femme laissa échapper un cri de surprise, mais très vite, elle se mit à rigoler en essayant de chatouiller Farshad pour qu'il la repose à terre. Elle tapait dans son dos comme une enfant, amusée par un rien ; protestant entre deux éclats de rire, elle n'arriva pas à ses fins avant que l'homme ne décide de la reposer sur la terre ferme. Adressant un sourire en retour au suderon, Élwel le laissa remettre ses cheveux en place avant de faire route vers la maison. Là, ils expliquèrent quels étaient leurs plans, et pourquoi ils allaient vers le village. Élwel esquissa un sourire discret en entendant Farshad promettre qu'il ne ferait rien qu'il pourrait regretter, car elle savait ce que Lisbeth insinuait mais elle n'avait pas à s'inquiéter de toute façon.

Alors, les deux reprirent le chemin du centre du village afin d'aller y chercher ce qu'ils avaient à acheter. Élwel s'aventura à attraper la main de Farshad dans la sienne, dans un geste très doux et un peu timide, mais elle laissa ses doigts se croiser avec les siens de façon presque instinctive. Elle appréciait vraiment le contact de cet homme, et elle songea qu'il avait largement de quoi la faire craquer. Elle sentit ses joues s'empourprer un peu à cette pensée, mais elle fit en sorte de ne rien montrer. Elle se laissa guider dans les rues par l'homme qui devait mieux connaître l'endroit qu'elle, et elle s'arrêta une première fois dans une boutique pour se procurer du parchemin et des encres. Elle sortit sa maigre bourse d'or, calculant ce à quoi elle aurait le droit ou non. Elle s'attela au choix du papier, qu'elle prit un peu épais pour pas qu'il ne se déchire à force des utilisations. Pour les encres, elle dut se contenter de trois couleurs, mais ce serait largement assez pour ce qu'ils auraient à faire. Elle paya monnaie tapante pour ses achats, puis finit par rejoindre le suderon pour qu'ils continuent leur promenade.

« Farshad, dites-moi.. »
commença-t-elle, car il lui était difficile de se passer du magnifique timbre de voix de cet homme. « Où avez-vous appris ce que vous savez sur les étoiles ? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 16 Aoû 2016 - 12:32


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Les deux compagnons déambulaient tranquillement dans les rues, main dans la main, à la recherche de leurs fournitures. Farshad laissa Élwel choisir les couleurs des encres, il avait voulu payer mais elle s’était proposé. Il respecta son choix, même s’il aurait voulu avancer l’argent plutôt que la laisser gaspiller le sien. Le suderon l’emmena hors du magasin, il était content d’avoir pu trouver tout ce dont ils avaient besoin pour dessiner cette carte. Et à ce propos, il ne fut pas surpris d’entendre a question de sa compagne.

« Les savants sortent souvent dans le désert pour observer le ciel, il est donné à tout le monde de les rencontrer. » Lui expliqua t-il avec un large sourire.

Il y avait de cela, mais il avait également bénéficié de cours particuliers à la demande de son père qui voulait que son fils soit un monarque cultivé sur tous les plans afin que rien ne soit au-dessus de lui. C’était orgueilleux de sa part, mais Farshad ne l’avait pas vu comme cela. Il avait souvent escorté ces scientifiques, il les avait aidé, il avait observé le ciel aussi grâce à leurs instruments. Le ciel étoilé avait toujours été quelque chose de fascinant pour lui, tout autant qu’il aimait partager ses connaissances, les apprendre à cette demoiselle Gondorienne serait une véritable partie de plaisir, espérant qu’elle puisse trouver cela tout autant à couper le souffle que lui.

« Mais dans le désert nous avons un plus grand champ de vision du ciel, alors nos cartes prennent bien plus de place ! J’aimerais qu’un jour vous puissiez le voir, c’est époustouflant. »

Farshad glissa sa mains à la taille de la jeune femme afin de la rapprocher de lui tout en lui glissant un sourire alors qu’ils marchaient tous les deux dans les rues du village. Puisqu’elle avait acheté le matériel, Farshad entreprit de prévoir les vivres, de quoi manger et de quoi boire afin qu’ils soient tout au confort dans leur cocon. Le suderon prit soin d’acheter des choses qu’Élwel aimait, ayant fini par reconnaitre ses gouts au fil des jours passés avec elle. Au détour d’une ruelle, il s’aventura à lui voler un baiser, ne pouvant résister à l’appel de ses lèvres si douces. Puis il lui prit les fournitures des mains afin de lui libérer les mains et qu’elle ne soit pas encombrée.

« Nous allons poser tout ça dans la cabane ! » Proposa t-il.

Ainsi ils pourraient profiter de l’un et de l’autre sans avoir les bras chargés. Ils reprirent donc le chemin en direction de la cabane. Il laissa Élwel monter et lui fit passer leurs achats et les couvertures pour ensuite la rejoindre en haut.

« Lisbeth m’a dit que le guérisseur du village cherchait quelqu’un pour l’aider et à former. Ce n’est pas ce que vous faisiez avant mais ce serait peut être mieux pour vous ? Pour ne pas repenser à ce qu’il vous est arrivé. Le temps que je revienne vous n’auriez même pas le temps de vous ennuyer !»

Il termina sa phrase avec un large sourire, alors qu’il étalait les multiples couvertures qu’il avait rapportées sur le lit après l’avoir recouvert d’un drap propre. Puisqu’ils ne pourraient pas faire de feu ici, la nuit promettait d’être assez froide mais avec tout cela, ils n’auraient sans doute pas le temps de frissonner. Farshad n’avait pas donné de réponse à Lisbeth, mais il espérait qu’Élwel puisse s’occuper. Il ne voulait pas la savoir déprimer, alors que leur relation devenait bien plus ambigüe à chaque instant. Pour sa part, il savait qu’elle ne quitterait pas ses pensées, mais il avait bien des choses à faire. Il ne voulait pas la savoir trop se languir de son absence, et qu’elle puisse s’épanouir ici même s’il n’était pas là. C’était prétentieux de sa part puisqu’elle n’était pas sa femme mais qui sait qu’un jour il pourrait revenir avec une alliance ? Ce serait fort probable, il avait de profond sentiments pour elle.









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 16 Aoû 2016 - 15:48



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



La jeune femme écouta le suderon lui répondre dans un silence d'or, qui était là le plus prompt témoin quant à l'intérêt qu'elle portait à ce qu'il était en train de lui dire. Fascinée par toutes les connaissances que Farshad possédait, la demoiselle n'avait de cesse de s'émerveiller rien qu'à l'idée qu'il lui inculque un tout petit peu de ce savoir. Elle avait toujours eu envie d'apprendre de nouvelles choses, poussée par une curiosité parfois maladroite mais toujours en bonne volonté. C'était là un moyen pour elle d'assouvir cette soif de toujours en savoir plus, tout en passant un des plus agréables moments depuis longtemps. Elle se laissa prendre au dépourvu par un baiser de Farshad, submergée par l'émotion qui ravivait son cœur lorsqu'il était près d'elle. Être dans ses bras, sentir sa main dans la sienne.. Il n'y avait rien de plus palpitant pour elle que l'idée qu'un tel homme s'intéresse à elle. Comment le pouvait-il ? Cette question demeurerait certainement un mystère pour elle, aussi longtemps qu'elle n'oserait pas la poser. Il avait cette faculté d'effacer tout le mal qu'elle avait pu traverser, jusqu'à apaiser même la douleur du petit qu'elle avait perdu. Comme si sa seule présence chassait les nuages noirs, donnant sur elle un bonheur simple mais tellement pur qu'elle n'aurait jamais pu imaginer qu'elle trouverait un tel réconfort.

Alors, elle se laissa guider par Farshad, savourant ces doux papillons qui voletaient dans son ventre lorsqu'elle était à ses côtés. Trop timide pour le lui dire, la jeune femme garda un silence léger, resserrant ses doigts autour de la main du suderon alors qu'elle tenait leurs affaires de l'autre bras. Bientôt, ils finirent par retourner à la cabane, et la jeune femme grimpa l'échelle puis attrapa les paquets que l'homme lui tendait afin de les stocker dans la petite maison. Elle le laissa ensuite monter pendant qu'elle déballait les parchemins et les encres pour les ranger dans un coin, puis les vivres qu'ils s'étaient procuré pour les déposer soigneusement sur la petite table en bois. Puis elle l'aida à installer les nombreuses couvertures qu'ils avaient emprunté chez Lisbeth pour leur faire un atelier confortable au centre de la petite cabane.

« Travailler avec un guérisseur me plairait vraiment ! » répondit Élwel lorsque l'homme lui expliqua que le guérisseur avait une place pour elle, qu'il pourrait la former. Elle y voyait également une opportunité d'étendre ses connaissances, et de pouvoir aider son prochain en leur faisant profiter du savoir qu'elle allait acquérir. « C'est un talent qui s'avère souvent utile, et cela m'occuperait bien le temps que vous êtes éloigné.. » Oui, elle aurait de quoi s'occuper : il y avait toujours une personne âgée à soulager après de dures années de labeur, toujours un bambin malade à aider, elle n'aurait pas de quoi s'ennuyer dans ce domaine là. C'était somme toute relativement semblable à ce qu'elle avait fait en étant marchande d'épices, puisqu'elle avait du apprendre à reconnaître les plantes ainsi que leurs propriétés, ce qui lui rendrait service pour sa formation. Elle acquiesça avec un sourire pour appuyer le fait qu'elle était d'accord.

Arrangeant quelques oreillers qu'elle avait trouvé dans la cabane, Élwel leur fit un endroit bien confortable pour se reposer et attendre patiemment la tombée de la nuit. L'après-midi ne devait qu'en être à sa moitié, mais le temps lui semblerait toujours passer trop rapidement lorsqu'elle était avec Farshad. Elle se laissa reposer la tête contre un oreiller, songeant qu'elle était sans doute plus heureuse qu'elle ne l'avait jamais été.

« Vous m'avez parlé du désert tout à l'heure.. Pensez-vous que nous pourrions nous y rendre un jour ? Ce serait fabuleux d'observer la voûte céleste là bas.. Cela doit vous manquer n'est-ce pas..? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 16 Aoû 2016 - 20:30


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farhad vint également s’allonger sur le lit. Il détacha ses cheveux, massant doucement son crâne pour se sentir plus à l’aise en attendant que le ciel s’assombrisse et se tourna sur le dos pour observer l’ouverture dans le plafond. La nuit ne tarderait pas à tomber, alors il avait hâte de voir de quoi avait l’air le ciel par ici et puisqu’il n’y avait pas d’arbres pour leur obstruer la vue, ce serait d’autant plus propice pour dessiner ces cartes. Le suderon laissé dans ses pensées fut soudainement ramené sur terre par la douce voix de sa compagne qui lui demandait s’il pourrait un jour l’emmener voir de quoi avait l’air ce ciel étoilé depuis le désert. C’était une bonne idée, qu’il s’efforcerait de réaliser aussitôt qu’il lui serait possible.

« Oui pourquoi pas, le désert est relativement calme, si l’on campe on ne sera pas embêtés. »

Avant cela il devrait faire en sorte que sa situation se soit stabilisée là-bas même si ce n’était pas un problème de voyager anonymement. A cause du soleil, du vent, beaucoup de personnes avaient des turbans sur la tête et un pan plus large pour se protéger le reste du visage pour ne laisser voir que les yeux. Il l’avait fait longtemps, d’ailleurs c’était grâce à cela qu’il avait pu retarder son exil dans le rohan et le Gondor. Si l’idée même ravissait cette jeune femme alors il ne pouvait que faire des pieds et des mains pour réaliser ce souhait dès qu’il le pourrait. Alors il ajouta quelques images qu’il avait encore de ce désert dans la nuit , espérant que cela la faisait rêver.

« Parfois la nuit est si claire que les dunes sont bleues, et donnent l’impression d’être un vaste océan. L’air y est agréable, les nuits sont confortables et face au ciel étoilé on a l’impression d’être seul au monde, d’être capable de tout faire.»

Farshad tourna la tête vers la jeune femme pour l’observer un moment, étirant un fin sourire nostalgique. Il avait passé de longues nuits ainsi sous le ciel, c’était sans doute de ces moments qui lui manquaient le plus. Mais suite à sa question il se rendit compte qu’en réalité bon nombre de petites choses qu’il n’arrivait pas à retrouver ici lui manquaient. Dans ce cas répondre à sa question n’était pas difficile.

« Oui ça me manque, ces paysages, ces couleurs, ces parfums...Il ya des endroits peu recommandés mais d’autres royaumes vivent en paix. »

Il était impossible pour quelqu’un d’oublier ses origines, sa culture et surtout de prétendre que cela ne manque pas. Farshad avait beaucoup laissé là-bas. Puisqu’elle avait eu un semblant de culture Haradrim ce devait être un endroit qui lui plairait. Farshad reposa de nouveau son regard sombre sur le ciel qui commençait à éclater ses couleurs vives qui lui rappelaient les voilures des robes des femmes, des tissus pendus un peu partout. Le suderon ferma un instant les yeux pour inspirer doucement, s’imprégnant de cette douce sensation que lui procurait la présence d’Élwel tout en savourant ces doux souvenirs de sa patrie. Puis il ouvrit de nouveau les yeux pour regarder cette belle jeune femme, il tendit légèrement le bras en voyant que le sien était à sa portée, il entreprit d’effleurer doucement l’intérieur de son avant bras du bout de ses doigts. Sa peau blanche était si douce qu’il ne pouvait se contraindre de stopper ces quelques caresses. Il lui adressa un sourire, troublé par sa beauté, troublé par son âme. Il voulait l’avoir contre lui, sentir son cœur battre à l’unisson du sien et se dire que tout ceci n’était pas qu’un rêve. Les sentiments qu’il lui portait étaient réels et ‘avaient de cesse de croitre.

« Le Gondor vous manque t-il ? Peut être que j’aurais pu vous y rapprocher. »









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 16 Aoû 2016 - 22:08



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Élwel se laissa bercer par les douces paroles du suderon, les yeux clos, la tête appuyée sur les coussins qu'elle avait disposés sur les couvertures. Elle repeignait en silence les scènes que Farshad lui décrivait, traçant avec une main de maître la vision idéalisée qu'elle avait de cet endroit. Un désert sous un ciel étoilé, les dunes prenant la couleur de la voûte céleste, comme si elle était entre deux mondes ; un miroir gigantesque renvoyant la noirceur du dôme astral sous ses pieds, et pour peu qu'elle ait pu tendre le bras dans cette vision magnifique, elle en aurait presque senti les grains de sable s'écouler entre ses doigts. Il avait raison de décrire cela comme un océan, c'était tout à fait la façon dont elle s'imaginait l'endroit. Une scène pittoresque qui lui donnait l'envie folle de la contempler de ses propres yeux. Elle comprit ce que Farshad voulu lui dire lorsqu'il lui parla de ce sentiment de pouvoir être capable de tout ; rien qu'imaginer cette vue lui donnait des ailes.

La jeune femme tressaillit lorsqu'elle sentit les doigts du suderon se frayer un chemin sur son avant bras pour lui prodiguer quelques douces caresses. Comme elle avait les yeux fermés pour se projeter dans cette immensité imaginaire, elle ne l'avait pas vu arriver. Cependant, le contact restait doux, divinement bon sur sa peau. Les caresses du jeune homme lui donnèrent la chair de poule tellement c'était agréable, et Élwel se mordilla les lèvres à penser qu'elle était le centre d'attention du suderon. Il finit par lui retourner la question, en lui demandant si le Gondor, où elle avait vécu de longues années, lui manquait. Pour elle, la réponse était évidente bien que complexe ; elle lui en avait déjà parlé lorsqu'ils avaient discuté de ses motivations à voyager, mais elle prit son temps pour lui répondre plus précisément.

« Lorsque je travaillais à la boutique, avec mes parents, j'y prenais beaucoup de plaisir. J'allais cueillir moi-même les herbes et les plantes aromatiques, je confectionnais des mélanges pour les différents plats locaux afin de faciliter la tâche aux gens. Je connaissais bien les clients, et ils me connaissaient aussi, beaucoup m'avaient vu grandir dans la boutique, puisque j'y passais le plus clair de mon temps depuis ma plus petite enfance » commença-t-elle, en détaillant non sans un sourire sur les lèvres, les souvenirs qui lui restaient de cette jolie période. « J'appréciais beaucoup ce contact avec les autres, le fait de partager un savoir, d'être en quelque sorte utile pour les autres. J'aimais aussi la convivialité de l'endroit, c’était toujours prompt à la bonne humeur et aux rires. Jusqu'au jour où un parfait inconnu s'est permis de voler la vie de mes deux parents, et là, plus rien en savait être comme avant. J'ai continué de tenir la boutique, mais c'était moins amusant, et les clients n'avaient de cesse de me présenter leurs condoléances même des mois après. Ce n'était plus du tout cet endroit emprunt de joie de vivre que j'avais connu, et même le soir, lorsque j'allais me coucher, je me sentais affreusement seule. » Elle repensait à tout ceci avec beaucoup de recul ; après tout, elle en avait bien vécu depuis, et elle avait eu le temps de se forger une mentalité qui ne la laissait plus abattue. Elle n'était pas moins sensible, mais juste plus éloignée de cette mauvaise journée.

« L'époque de la boutique heureuse avec ma famille me manque affreusement. En revanche, le reste, non. » Elle replaça une mèche de ses cheveux en arrière, mais son visage restait emprunt d'un calme olympien, rassuré. « Mais comme je vous l'ai déjà dit, je ne regrette absolument pas d'avoir quitté cette ville. J'y retournerais un jour, pas tout de suite ; je voudrais profiter de cet interminable voyage pour me dégourdir encore un peu. Car lorsque je serais rentrée, ce sera certainement pour y fonder ma famille, et je pense qu'il me sera difficile de partir à nouveau.. »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Jeu 18 Aoû 2016 - 15:11


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farshad écoutait attentivement Élwel sans toutefois cesser de caresser doucement son bras dans ce même élan d’affection mais aussi pour se montrer présent puisqu’elle évoquait de nouveau ces douloureux souvenirs qui l’ont fait partir de ses terres d’origine. Visiblement le Gondor lui manquait aussi même s’il était empreint de bons souvenirs comme de mauvais souvenirs. Mais il était content d’avoir fait le choix de ne pas trop l’en approcher jusqu’à ce qu’elle décide d’elle-même d’y retourner. Il comprenait bien pourquoi elle était partie et il aurait sans doute fait de même à sa place. Il se souvenait qu’à la mort de son père, s’il n’y avait pas eu son couronnement juste derrière il serait aussi volontiers parti pour ne plus entendre les condoléances provenant de tout un peuple. Alors il se rendait compte que la demoiselle était beaucoup plus libre qu’il ne le serait jamais. Elle avait toutefois pris beaucoup de risques et s’était maintes fois mises en danger en voyageant seule mais n’avait pas baissé les bras malgré les événements. Cela ne l’avait pas dissuadée de continuer pour autant et il se doutait bien qu’après quelques temps passés ici, elle ferait en sorte de s’en aller de nouveau. Farshad le savait, il n’essayait pas de la sédentariser en lui offrant une activité et un foyer, mais bien une protection le temps de décider de ce qu’elle voulait faire et partir en ayant quelque chose. Il espérait qu’elle le voyait d’un bon œil et qu’elle ne prenait pas ses initiatives comme une intention de l’emprisonner.

« Vous avez eu raison » Fit-il simplement

Alors que le ciel commençait à s’obscurcir, Farshad entreprit d’allumer quelques bougies afin d’avoir un beau de clarté le temps qu’ils se restaurent. Le suderon utilisa un plat où il mit les quelques crudités. Cela n’avait rien d’un repas d’une grande qualité mais tant qu’ils avaient de quoi se nourrir, il n’était pas difficile. Il espérait simplement que cela conviendrait à la demoiselle. Puis il vint à côté d’elle, lui offrit une assiette avec un large sourire. Il fallait attendre quelques heures encore pour que le ciel soit complètement étoilé et qu’aucune ne manque à leur attention. De toute manière il surveillait, levant régulièrement le regard vers l’ouverture. Il y avait même une échelle, depuis le toit il serait plus aisé pour eux d’observer un peu les constellations et autres objets qu’ils pourraient observer grâce à l’espèce de longue vue qu’il emportait partout.

IL lui servit un verre d’hydromel, buvant à la santé de le jeune femme, une fois terminé il lui sembla qu’ils pouvaient commencer à monter.

« Le moment est venu ! »

Farshad installa l’échelle, monta quelques marches afin d’ouvrir l’ouverture et laissa Élwel y aller en premier pour ensuite la rejoindre en lui faisant passer quelques couvertures et les fournitures au préalable. Farshad étira un large sourire en découvrant ce ciel sans Lune dans la pénombre la plus totale avec pour seul éclairage la lumière de ces étoiles. IL les observa un moment, essayant de voir la configuration du ciel de ce soir afin d’apporter de nombreux conseils pratiques à la jeune femme. Le suderon prit place sur le toit, invitant cette dernière à venir le rejoindre et entreprit de les recouvrir tous les deux d’une épaisse couverture tout en passant son bras par-dessus ses épaules afin qu’elle reste près de lui.
IL y avait une quiétude remarquable, quelques chants de grillons mais le plus beau spectacle ils l’avaient au dessus d’eux.

« Voyez celle qui brille le plus lorsque l’on dessine une carte du ciel, c’est de celle-ci qu’il faut toujours se repérer car c’est la première qui apparait dans le ciel. Le soir elle est dans la direction de l’ouest et le matin elle est à l’est ce qui est très utile pour s’orienter lorsque l’on est perdu. »

Il ignorait si elle le savait déjà, beaucoup de mythes tournaient autour de cette étoile et seuls ceux qui avaient constamment besoin de se repérer le savaient. Toutefois il fallait placer les premières bases.

« C’est ce n’est pas une étoile, c’est une planète, comme la notre ! »









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 23 Aoû 2016 - 14:21



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Élwel sentait son corps se parcourir de frissons alors que l'homme laissait toujours ses mains déposer de subtiles caresses le long de son bras. Farshad avait tout de l'homme avec lequel n'importe quelle femme aurait eu envie de passer son existence ; un homme bon, honorable et qui avait une sagesse profondément ancrée dans ses mœurs. De toute son existence, et bien qu'elle ne soit encore que succincte, Élwel n'avait jamais connu d'homme ni de femme aussi sage que celui-ci. Elle laissa échapper un sourire pour le remercier lorsqu'il lui tendit une assiette, remit une mèche de ses cheveux derrière son oreille en se confondant dans ses pensées. Il lui suffisait toujours d'un regard, d'un mot pour la troubler alors qu'elle se battait contre gêne dont elle ne voulait pas.

Elle mangea en silence sa nourriture. C'était très simple, mais pas moins bon ; Élwel savait apprécier les cadeaux de la nature tels qu'ils étaient, alors les crudités ne furent pas du tout un supplice pour elle. Elle était de toute manière relativement ouverte quant au choix de sa nourriture, et se contentait simplement de ne pas manger de viande. Elle pouvait en cuisiner pour les autres, car s'était là l'une de ses grandes passions, et cela lui faisait toujours très plaisir de nourrir une tablée. Elle songea un instant que fonder une famille serait sans doute ce qui l’épanouirait le plus au monde après son grand voyage.

La jeune femme se perdit un moment à détailler les traits du suderon, alors qu'il ne la regardait pas. Oh, il avait cet air à la fois si mystérieux, si secret, et de l'autre côté, elle sentait que cela ne la dérangeait pas du tout de n'avoir pas levé le voile d'ombre qui planait encore sur l'existence de cet homme. Farshad avait de quoi la rassurer, et la demoiselle se sentait toujours mieux avec lui de jour en jour. Si elle attendait patiemment de voir ce que leur relation allait donner, elle n'en était pas moins certaine qu'il pourrait être le mari parfait.

Elle finit par laisser son assiette pour monter sur le toit avec Farshad. Il lui montra où s'installer, puis la demoiselle récupéra leur matériel qu'il lui tendait. Elle attrapa le parchemin, les instruments et les encres avec précaution, les déposant délicatement à un endroit où ils ne risqueraient pas de tomber. Puis elle accueillit le suderon en lui faisant de la place, et lorsqu'il fut installé, elle n'hésita pas plus longtemps à venir se blottir contre lui. La chaleur de son corps l'empêchait d'avoir froid, et c'était divinement agréable. Élwel laissa sa tête reposer sur l'épaule du jeune homme cependant qu'elle l'écoutait.

« Une planète ? C'est quoi une planète ? Et les étoiles, qu'est-ce que c'est au juste ? Les planètes, c'est différent ? » demanda la jeune femme, qui n'avait jamais eu l'occasion d'assouvir sa curiosité dans ce sujet là. Bien sûr, elle avait très souvent posé des questions, mais personne n'avait su lui répondre, et c'était la première fois qu'elle rencontrait quelqu'un qui puisse lui apporter un tel savoir. Avide d'en connaître davantage, elle tut ses questions un moment pour lui laisser le temps de répondre. Les yeux levés au ciel, sur la voûte céleste déjà noircie et piquée de points lumineux, Élwel laissait son regard apprécier la magnifique vue qui s'offrait à elle. Elle se permit aussi d'attraper la main de Farshad dans la sienne, redessinant les lignes de ses paumes en silence, alors qu'elle savourait ce merveilleux spectacle.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mer 24 Aoû 2016 - 23:19


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Le calme avait recouvert la vallée, plongée dans l’obscurité, ils ne voyaient même pas les lumières du village, alors la voute céleste s’offrait à eux sans rien pour altérer à leur champ de vision. Tenant la jeune femme tout contre lui, il espérait qu’elle n’avait pas trop froid. IL était heureux d’avoir de nouveau cette proximité entre eux qui à chaque fois lui faisait louper un battement de cœur. Ainsi il avait commencé quelques explications, à commencer par ce point lumineux plus que les autres dans le ciel et il ne fut pas surpris de sa question. Elle avait raison de demander, ainsi il fit en sorte de lui répondre de sorte à ce qu’elle le comprenne bien.

« Une étoile c’est une énorme boule de feu, comme le soleil. Une planète c’est comme Arda. »

Il y avait des caractéristiques plus précises qui étaient connues des scientifiques mais pour le coup il ne cherchait pas à faire compliqué, car l’astronomie n’était pas chose connue par ici et il y passerait la soirée à lui dire tout ce qu’il y avait comme différences. Hors il préférait assurément passer un bon moment avec elle plutôt que de faire le professeur et l’ennuyer avec ces choses là. Elle aurait tout loisir d’en savoir plus si à l’occasion il l’emmenait dans le désert et qu’il y aurait quelques chercheurs avec eux. Ils avaient des instruments d’observation bien plus puissants d’ailleurs, ce qui lui plairait sans aucun doute de voir de plus près de quoi ça avait l’air. Pour l’heure celle qu’il avait pouvait approcher de près l’objet du moins pour en percevoir assez clairement les contours, c’était déjà largement suffisant pour dessiner une carte du ciel avec les moyens du bord.

« Tiens regarde avec ça tu verras de plus près » Fit il en lui donnant la lunette.

Farshad avait ramené toutes sortes d’instruments de mesure pour tracer la carte. Il profita qu’elle regarde par la longue vue pour tout préparer. Il la laissa un moment regarder, lui indiquant d’autres endroits à observer tout en lui expliquant de quoi il s’agissait à chaque fois en usant de mots relativement simples afin qu’elle puisse comprendre, il lui donna aussi les noms des quelques étoiles que les chercheurs avaient déjà pu donner. Elle devait déjà connaitre quelques constellations qui concernaient de nombreux mythes et ainsi c’était bien plus facile de la guider dans la direction où regarder.
Farshad se sentait bien dans la quiétude que leur offrait la nature en cette douce nuit. De plus il était en charmante compagnie, ce n’était pas comme ces autres soirs qu’ils avaient partagés avant d’arriver ici car il n’avait pas le souci de devoir veiller dans le cas où il y aurait des orcs ; là haut perchés, ils étaient invincibles et Farshad était bien plus décontracté. Lorsqu’il eu fini de lui expliquer il lui montra les instruments, éclairés à l’aide d’une lanterne, il lui expliqua comment ils fonctionnaient et lui en donna un pour mesurer la distance entre les étoiles. C’était des instruments assez faciles d’utilisation une fois que l’on a compris comment ils fonctionnent, il donna également un autre instrument à la jeune femme qui lui permettait de compléter les coordonnées des étoiles. Ce soir, il lui donnait l’occasion de faire les mesures, Farshad serait là pour placer les points et à la fin ils n’auraient qu’à comparer que tout était en ordre. La carte serait alors la sienne, celle qu’elle avait faite d’elle-même. Le travail qu’il lui donnait était le plus facile, car comme le ciel bougeait il devait lui aussi prendre cela en compte afin de ne pas fausser. C’était un travail minutieux et délicat mais à leur époque ils n’avaient pas suffisamment de moyens pour le faire de la manière la plus précise possible.

Le suderon lui laissa les instruments, près à tracer sur la carte, il lui demanda de s’aider des constellations, qui seraient les plus brillantes et les premières qu’ils placeraient sur la carte afin d’être certains qu’elle ne confondait pas deux étoiles ou qu’ils ne mettaient pas deux fois la même. Une fois ces explications données, il se redressa, déroula le parchemin et se munit du pot d’encre et de la plume, prêt à tracer, il éloigna la lanterne afin que celle-ci ne la gêne pas dans son observation du ciel et qu’il puisse voir suffisamment ce qu’il faisait sur le parchemin.









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Sam 27 Aoû 2016 - 12:09



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Élwel attrapa avec délicatesse la lunette que le suderon lui avait tendue. Elle la positionna sur son œil comme elle avait vu Farshad le faire, et fut drôlement surprise de voir que ce petit tube en métal puisse agrandir autant l'image qu'elle voyait habituellement. Elle supposa que c'était certainement un jeu de miroirs et de loupes qui se trouvaient à l'intérieur du pourtour en métal, mais elle était bien plus intriguée par ce qu'elle voyait dedans que par le fait de comprendre comment cela fonctionnait. Élwel glissa à nouveau l'instrument devant son œil, et elle se concentra pour diriger le bout de la lunette dans la direction de ce qu'elle voulait observer. Là, elle parcouru lentement l'étendue noircie de la voûte céleste, jusqu'à trouver un point de lumière dans le petit cercle qui lui permettait de voir. Elle le fixa longuement, avec attention et munie d'une curiosité hors normes. Elle avait devant elle ce point habituellement si minuscule, et qui pour la première fois après toutes les questions qu'elle s'était posées, se révélait à elle avec un peu moins de mystère.

« Oh, je ne pensais pas que c'était si gros ! » s'exclama-t-elle, un peu surprise par sa découverte. Elle laissa échapper un rire, puis recommença à scruter le ciel dans sa longue vue. « Mais alors, si ce point là est une planète, et qu'une planète c'est comme Arda.. ça veut dire que c'est une planète toute petite ? Ou qu'elle est très loin ? » Élwel avait l'impression de paraître vraiment ingénue devant le savoir de Farshad, elle se sentait honteuse de n'avoir pas une plus grande culture, et surtout, de paraître si stupide avec toutes ses questions. Mais elle était drôlement intriguée par le ciel étoilé, et alors, il serait bien difficile de la dissuader de l'observer.

Reposant sa longue vue, Élwel attrapa le second instrument que Farshad lui proposait, et elle écouta bien ses explications avant de faire le moindre geste. Il lui présenta les quelques instruments qu'il avait gardés ici, lui donnant à la fois les fonctions et la façon de les utiliser pour que leurs mesures et leurs calculs soient le plus juste possible. La demoiselle put alors mettre en œuvre les consignes du suderon, et elle leva l'instrument qu'il lui avait donné en direction du ciel pour pouvoir effectuer quelques mesures.

« C'est fascinant, je ne pensais pas que le monde pouvait être aussi grand.. » Et face à l'immensité de ce qui se tramait devant elle, elle n'était pas plus qu'un simple grain de poussière. Alors qu'elle ne s'était jamais posé la question de son poids dans l'existence du monde, elle avait là beaucoup de choses qui venaient stimuler son esprit foisonnant déjà d'idées. Se blottissant un peu plus dans les bras de Farshad alors qu'elle avait senti la brise fraîche venir chatouiller son dos, la jeune femme entreprit de reprendre les mesures et de continuer à les donner au suderon. Elle s'appliquait vraiment dans son travail, déterminée à avoir une carte du ciel la plus précise possible ; alors, quand Farshad serait reparti, lorsqu'elle regarderait le ciel, elle ne douterait pas qu'il verrait les mêmes constellations qu'elle.

Soudain, alors qu'elle avait l'instrument devant les yeux, Élwel fut surprise par un trait de lumière qui était apparu si brièvement dans le ciel qu'elle n'était même pas sûre de l'avoir réellement vu. Elle s'arrêta, baissant son instrument pour se tourner vers Farshad. « C'était quoi ça..? Vous avez vu ? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Sam 27 Aoû 2016 - 20:18


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farshad aimait voir Élwel s’émerveiller sous le vaste ciel étoilé, plus il passait de temps en sa compagnie, moins il avait envie de la quitter et savoir qu’il devrait bientôt partir déjà le frustrait. Alors il profitait de chaque instant de voir son regard briller comme les étoiles qu’elle contemplait. Suite à ses explications, elle lui posa une nouvelle question qui était tout à fait normale quand on découvrait ce qu’était l’astronomie. Il était content de pouvoir lui apprendre quelque chose, ainsi il s’empressa de lui répondre toujours avec cette même douceur, espérant être assez clair dans ses explications malgré qu’il manquait cruellement de vocabulaire pour le coup.

« Elle est loin, très loin ! » Lui répondit-il.

Alors leur carte commença à ressembler à quelque chose, Élwel donnait beaucoup de sérieux dans sa tâche et Farshad pouvait suivre sans avoir à la reprendre puisqu’elle avait très vite compris le principe et comment fonctionnaient les instruments de mesure. Ainsi en usant quand elle le voulait de la longue vue pour regarder de plus près ce qui l’intéressait, elle pourrait voir tant que chose que l’on ne pouvait pas voir en détails à l’œil nu. C’était un véritable honneur pour Farshad de lui avoir fait découvrir le ciel avec une toute autre manière, il savait que cette nuit la marquerait comme elle le marquerait lui et il se sentait incroyablement bien à ses côtés.

Le suderon fut surpris de l’entendre soudainement s’exclamer sur quelque chose qu’elle avait vu, alors il décolla de sa carte et leva le nez vers le ciel. Puisqu’il n’y avait rien il en déduisit que cela devait être une étoile filante comme l’on pouvait en voir beaucoup par certaines périodes de l’année et surtout dans le désert. Ces objets traversant largement le ciel parfois étaient encore des mystères pour les chercheurs, néanmoins sur les dernières découvertes ils semblaient avoir bien avancé et lorsqu’elle lui demanda ce que c’était, il pu tout de même lui répondre.

« C’est une étoile filante, les chercheurs on essayé de savoir à quoi était dû ce phénomène, ils pensent que c’est des petits morceaux qui tombent sur Arda mais qui vont tellement vite qu’ils se consument et qu’ils n’ont pas le temps de toucher le sol, c’est pour cela que ça fini par disparaitre. Vous pouvez faire un voeu aussitôt que vous en voyez une !»

Farshad étira un sourire, elle allait sans nul doute en voir d’autres cette nuit puisqu’ils allaient scruter le ciel un bon moment. Une nouvelle fois il était heureux de la voir ébahie devant tel spectacle, mais pour lui il n’y avait pas plus magnifique qu’elle à cet instant là. Et il se disait qu’il ne pouvait plus se retenir de tomber amoureux d’elle puisqu’elle lui apportait ce réconfort qu’il lui avait tant manqué. Il ne pouvait toutefois pas lui en parler, il ignorait comment les choses allaient se passer à son départ et même avec tout l’optimisme du monde sa situation était beaucoup trop particulière. Cependant il ne voulait pas qu’Élwel le vive mal ou le pense essayer de se chercher tout le temps des excuses. Pour cela, il avait besoin qu’elle lui fasse confiance et qu’elle continue de savoir que ses sentiments envers elle étaient parfaitement sincères. Mais là n’était pas l’objet de leur discussion, alors il revint vite sur ses précédentes explications pour rajouter quelques remarques.

« Il y a encore beaucoup de choses à savoir là-dessus, pour le moment c’est tout ce que je sais. »

Une fois qu’ils eurent placé les plus grosses étoiles, ils en rajoutèrent de plus petites. Mais il y en avait tellement qu’ils n’auraient pas pu toutes les mettre et a un moment donné, Farshad annonça à la jeune femme qu’ils pouvaient arrêter là. Alors il rajusta la couverture sur elle, l’invitant à revenir se blottir dans ses bras et lui montra la carte. Il avait précisé les points cardinaux et aussi le nom de certaines étoiles.

« Qu’est ce que vous en pensez ? Beaucoup verront des points sur un parchemin, mais j’espère que pour vous ce sera bien plus. »










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mer 31 Aoû 2016 - 17:11



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Prenant le parchemin au creux de ses paumes, Élwel laissa ses yeux se balader sur les points d'encre que le suderon y avait tracé. Elle retrouvait les mêmes formes qu'elle avait observé sur le dôme astral, les constellations toutes plus intrigantes les unes que les autres.. Elle avait pris un fin plaisir à observer les étoiles avec sa longue vue, découvrant d'un peu plus près ces mystérieux points de lumière qui avaient toujours soulevé sa curiosité depuis bien des années. Soulever ce voile d'ombre lui faisait un bien fou, car au delà du simple loisir qu'elle partageait avec Farshad, elle voyait l'astronomie comme une façon de s'instruire. Laissant ses mains parcourir le papier, détaillant les noms donnés aux étoiles sans parvenir cependant à les lire, elle vit se reconstituer le ciel qu'elle avait au dessus de la tête, et qui serait ainsi immortalisé pour les années à venir. Elle remarqua que certains points étaient tracés en noir, d'autres en bleu ou en rouge, et elle en déduisit que cela servait à différencier l'importance des objets célestes, ou alors peut-être leur nature.. Farshad allait certainement l'éclairer sur le sujet.

Il lui avait déjà expliqué ce qu'étaient les étoiles, pourquoi elles brillaient au firmament telles des lumières des dieux. Il l'avait également instruite sur les planètes, en lui prouvant qu'il n'y avait pas seulement Arda, mais une multitude d'autres astres similaires qui peuplaient le ciel avec les étoiles. Et elle avait même eu la chance de voir une étoile filante.. Le suderon lui avait conseillé de faire un vœu lorsqu'elle en voyait une, c'était une tradition connue dans son pays, lui sembla-t-il. Alors elle ne s'était pas fait priée, à vrai dire, son vœu était déjà prêt depuis longtemps puisque c'était de loin la seule chose qu'elle espérait depuis plusieurs jours. La jeune femme avait fermé les yeux, et elle avait secrètement demandé aux dieux de lui faire connaître le bonheur de partager la vie de Farshad. S'il allait se réaliser, elle n'en savait rien, mais elle tâcherait de profiter le plus possible du bonheur présent qu'il lui donnait déjà.

Blottie dans ses bras, elle continuait de suivre les points lumineux, retraçant du bout du doigt les écritures du suderon. Le travail était extrêmement bien réalisé, d'une main de maître ; sans doute qu'il était habitué à écrire. Élwel avait la connaissance de l'écriture, mais c'était très bref et elle ne l'utilisait que rarement, elle qui en avait surtout eu besoin pour les comptes de la boutique lorsqu'elle était plus jeune. Là, elle ne comprenait pas les signes que l'homme avait tracé, et alors, elle lui demanda finalement qu'il les lui lise.

« Farshad, je ne suis pas capable de comprendre les noms des étoiles.. Est-ce que c'est du haradrim ? Vous avez une finesse d'écriture incroyable, c'est bien loin de mes carnets de compte.. Je serais piètre correspondante si vous m'écrivez.. »
lui glissa-t-elle à l'oreille, alors qu'elle aventurait sa main droite à de douces caresses sur le bras du suderon, tenant toujours la carte de l'autre. Elle s'était laissée enivrer par le parfum de cet homme, trouvant un réconfort auquel elle ne connaissait rien de plus précieux lorsqu'elle était dans ses bras. Loin de toutes les mésaventures qu'elle avait connues, Élwel sentait son cœur se serrer, s’accélérer lorsqu'elle se trouvait tout près de lui ; comme si son attachement pour Farshad ne cessait de grandir, et qu'elle ne s'y refusait pas. C'était à la fois tout à fait inouï, et tout à fait attendu, mais elle semblait tomber en amour, lentement, sûrement, avec ce bel homme venu du désert. Qu'en était-il de son côté ? Si elle n'osait le lui demander ni lui faire part de son état d'âme, la demoiselle se contenta de poser sa tête sur l'épaule de l'homme.

« Merci pour tout.. C'est vraiment fascinant de découvrir ce monde que je ne connaissais pas, je ne saurais comment vous rendre la pareille.. »
lui glissa-t-elle finalement, en se serrant un peu plus contre lui car elle commençait à avoir un peu froid, perchée sur le toit de la cabane.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Jeu 15 Sep 2016 - 11:56


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farshad apprécia le compliment qu’elle lui fit concernant son écriture, frissonant au contact des effleurements sur son bras. C’était agréable, tout comme l’ambiance installée ici même et c’était le genre de marque d’affection qui lui donnait envie d’en avoir toujours plus. On ne lui avait jamais fait de remarque sur son écriture mais maintenant qu’elle le soulignait il se souvenait avoir eu de longues leçons de calligraphie.

« Il n’existe pas encore de traduction en Westron mais ensemble nous pourrions nous pencher là-dessus. »

Il lui adressa un large sourire, observant la carte qu’ils avaient fait ensemble
« Mais je me suis surtout appliqué parce que vous allez garder cette carte, quand à nos lettres je veillerais à faire de même, si penser à vous ne me fait pas trembler. » Avoua t-il comme une jolie déclaration.

Farshad reporta de nouveau son regard sur la demoiselle, puis serra un peu plus la jeune femme contre lui, rajustant la couverture sur elle afin qu’il n’y ait pas le moindre courant d’air qui vienne la faire frissonner. Leurs deux corps enlacés produisaient suffisamment de chaleur pour ne pas avoir à faire davantage mais si elle venait à avoir froid, alors il ne tarderait pas à entreprendre de rentrer avec elle à l’intérieur de la cabane pour profiter des autres couvertures. C’était la première fois qu’ils se retrouvaient réellement seuls depuis leur arrivée ici, sauf quand il venait se glisser dans ses bras au matin en déjouant la vigilance de Lisbeth. Mais à ce moment là, il l’avait à lui et rien qu’à lui et comptait bien profiter de chaque seconde.

Elle le troublait d’une manière qu’il sentait constamment son cœur s’accélérer, il la désirait, qu’elle soit amante ou celle pour qui il se battrait tout au long de sa vie, il sentait que son départ allait lui laisser un vide immense. Le suderon vint glisser ses doigts dans ses doux cheveux, redessinant ses boucles puis ses épaules dont il devinait la peau au travers du tissu. Serait-ce un trop grand privilège pour lui ou une erreur de sa part de penser qu’ils pourraient  se découvrir autrement ? Elle le remercia, il était heureux d’avoir pu lui apprendre quelque chose et si elle en avait envie alors ils pourraient réitérer l’expérience en lui apprenant toujours plus de secrets sur la voute céleste.

« Votre présence me suffit. » Lui répondit-il sincèrement lorsqu’elle se demanda comment lui rendre la pareille.

Leurs sentiments naissants étant réciproques, c’est ce qui rendait leur rapprochement si facile, si naturel. Malgré la retenue dont il faisait preuve, il ne pouvait jamais résister à l’envie d’aller gouter ses lèvres et c’est ce qu’il fit de nouveau. Tant qu’il l’avait contre lui, tant qu’il la serrait dans ses bras, il aurait toujours envie de plus de son temps, de sa personnalité et de sa peau. Et plus il y goutait moins il arrivait à s’en détacher, les sensations qu’elle lui offrait par ce simple contact lui donnait l’impression d’être capable de tout. Il tombait amoureux, pour sûr, jamais il n’aurait imaginé que cela puisse se faire aussi vite et sans qu’il ne puisse y poser des limites au vu de la situation et plus il passait du temps avec elle moins il avait l’impression de savoir contrôler ses gestes d’affection. Que devait-il faire ? Lui die la vérité ? Le suderon vint à quitter ses douces lèvres a contre cœur avant de la serrer de nouveau dans ses bras comme s’il craignait qu’elle ne soit qu’un rêve. Il s’enivrait du parfum fleuri et naturel de ses cheveux, ne pouvant s’en défaire, ces senteurs lui était désormais familières en les associant à elle et le troublait à chaque fois qu’il venait à les reconnaitre

« Me faites-vous confiance ? »

Il avait besoin de savoir ce à quoi elle pensait pour être certain qu’il ne s’engageait pas sur une mauvaise voie, car il craignait de la faire souffrir. Mais une femme forte comme elle serait capable de l’attendre encore un peu avant qu’ils puissent pleinement dévoiler cet amour grandissant entre eux.













_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Dim 18 Sep 2016 - 21:50



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Se blottissant dans les bras du suderon, Élwel le laissa cueillir à ses lèvres un baiser dont elle savait la puissance. Elle pouvait deviner, au travers de ce contact à la fois si subtil et si marquant, que les sentiments qu'elle éprouvait pour Farshad étaient bien réels, et par dessus tout, qu'ils étaient partagés par cet homme qu'elle avait devant elle. Et quel n'était pas plus beau cadeau que celui-ci ? La jeune femme sentait son cœur accélérer dans sa poitrine, menaçant de rater un battement. Elle sentait tous ces papillons virevolter dans son ventre, comme si jamais ils ne seraient capables de se taire un jour. Elle sentait la joie ; l'euphorie discrète qui la baignait dans un monde qui lui semblait être un paradis. A ce moment précis, il n'y avait rien de mal, rien de négatif ; elle était là, une femme forte et en confiance, devant cet homme qui avait su attirer son cœur. Elle lui confiait beaucoup de choses sans le lui dire, à commencer par l'amour qui naissait dans ses pensées.

Le contact des lèvres tièdes du jeune homme venait la troubler complètement. Élwel se sentait totalement différente depuis qu'elle connaissait Farshad, depuis la première fois où il avait osé lui dérober un baiser. Elle n'avait plus cette angoisse constante qui la tenait en haleine, mais un sentiment bien plus intéressant, et surtout bien plus épanouissant. Elle était comme la fleur d'un cerisier, qui finalement finissait de fleurir. En retard des autres, vu son âge, mais elle trouvait dans ce temps là bien plus de joie que si elle ne l'avait fait plus tôt. La jeune femme se sentait transportée, comme dans un autre monde où rien ne pouvait l'atteindre ; elle n'avait jamais rien vécu de tel, et c'était tout nouveau pour elle. Se sentir protégée, aimée par un homme comme Farshad.. Elle n'avait rien à envier à qui que ce soit si elle avait été de nature jalouse. Élwel profitait de l'instant présent, répondant avec timidité au baiser du suderon alors qu'elle osait à peine le toucher. Dans ses bras, elle avait pourtant tout le loisir de le faire, et c'était comme si, par ce baiser, il l'incitait à le faire. La jeune femme glissa une main timide dans la nuque de Farshad, comma happée par ce baiser avant qu'il ne s'écarte un petit peu en brisant leur étreinte pour lui poser une question.

« Oui, bien sûr que je vous fait confiance.. » murmura-t-elle en retour, troublée par cette question. Elle ne savait pas à quoi s'attendre, ne savait pas non plus comment elle devait le prendre. Elle lui vouait une confiance presque aveugle, et ce malgré les restrictions qu'elle s'était apposées. Comment ne pas succomber à ce charmant visage, derrière lequel se cache une infinie gentillesse, mêlée à une tendresse sans nom qu'elle n'avait jusque lors jamais connue..? Elle sentait ses sentiments s'intensifier jour après jour, gagner en ampleur grignotant petit à petit tout le reste. Elle n'avait pus réellement d’appétit ces derniers jours, son esprit beaucoup trop occupé avec cet homme. Elle n'avait pas non plus un sommeil de plomb, puisqu'il était habité par ces pensées pour lui, ces questions qu'elle avait et qu'elle ne pouvait lui poser. Elle était en train de tomber amoureuse.. De tomber dans les bras de cet homme, se questionnant sur la légitimité de ce qu'elle désirait lui offrir. Serait-elle une femme qui lui conviendrait, si tel était son désir également ? Serait-elle celle qu'il attendait, celle qu'il lui fallait ? Tant de questions et si peu de réponses, mais bien vite, elles disparurent derrière une myriade de papillons qui revinrent dans son cœur, alors qu'elle allait elle-même cueillir les lèvres de celui à qui elle vouait déjà une adoration indicible.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 20 Sep 2016 - 20:43


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Ce fut une véritable joie pour lui que d’entendre qu’elle lui faisait confiance. Cela voulait dire que leur histoire pouvait réellement avoir lui dans la mesure où elle était prête à l’attendre et qu’elle croyait en lui. C’était important pour lui, qu’elle lui fasse confiance, avec ce lourd fardeau qu’il trainait avec lui et dont il ne pouvait parler. Alors elle eu fini de lui prendre le cœur en otage, lorsqu’elle vint d’elle-même réclamer ce baiser marquant ce profond amour qu’ils avaient l’un pour l’autre et qui ne manquerait pas d’être plus fort de jours en jours. Il se laissa tomber en arrière, l’emmenant avec lui sans lâcher leur contact pour pouvoir la prendre dans ses bras. Il l’enferma tout contre son cœur, n’ayant de cesse d’approfondir leur échange jusqu’à ce que l’un comme l’autre soit à bout de souffle. Là il lui adressa un sourire affectueux, caressant doucement l’une de ses joues. Elle lui était si précieuse, il avait une véritable perle entre ses bras dont il ne se lasserait jamais d’en contempler la beauté.

« J’aurais dû me douter dès la première fois que je vous ait vue que je tomberais sous votre charme Élwel, vous êtes une femme brillante et magnifique. »

Oserait il lui dire qu’il l’aime ? D’une manière naturelle, il aurait eu envie de lui dire mais ne souhaitait pas précipiter les choses si elle ne se sentait finalement pas de l’attendre. Mais même s’il ne lui disait pas, ses regards ne semblaient pas tromper, elle faisait battre son cœur comme aucune femme ne l’avait jamais fait battre

« Je serai un homme heureux si je vous avais toujours à mes côtés » Déclara t-il

Il aurait pu lui faire maintes déclarations mais l’envie de gouter de nouveau à sa peau se fit ressentir. Entourant son visage de ses mains, il vint cueillir ses lèvres, ne pouvant se passer de ce contact qui se faisait de moins en moins retenu sans pour autant qu’il cherche à avoir plus d’elle. Il se faisait doux, attentionné, lui qui avait toujours été assez directe avec ses amantes, il appréciait pouvoir prendre son temps. Il dégagea ses cheveux puis la rapprocha encore de lui lorsqu’il vint délicatement embrasser sa mâchoire puis la peau de son cou dans une lenteur sous tension. Il ne voulait que son bonheur à elle et même si les circonstances ne lui permettaient pas de le faire tout de suite, il voulait qu’elle se sente bien avec lui et non pas comme s’il n’était qu’un simple amant de passage puisqu’il voulait définitivement être plus que cela.

Il aurait du mal à la quitter mais savait qu’il le devait, de toute manière il n’avait pas le choix mais il lui tardait de revenir et la couvrir de baisers. Ses doigts vinrent se perdre dans sa chevelure sombre, puis il revint déposer un dernier baiser sur son front avant de la serrer dans ses bras.

« Il commence à faire froid, venez vous allons descendre. »

Farshad ouvrit la trappe et descendit en premier afin de récupérer les affaires une à une que lui donnait la jeune femme depuis le toit puis il l’aida à descendre en la prenant dans ses bras, le contact avec elle comme toujours l’électrisa et il la reposa à terre avec soin.

« Demain je dois aller dans le village d’à côté, j’ai des choses à acheter, si vous voulez m’accompagner ! » Fit-il en replaçant les couvertures sur le lit.

Il ne précisait pas qu’il s’agissait de fournitures pour son prochain départ qui se ferait d’ici deux jours ou il prendrait beaucoup trop de retard. Le suderon observa sa belle, se demandant si elle se doutait que l’heure était bientôt arrivée. Mais il ne voulait pas parler de choses négatives, il était en sa compagnie et voulait qu’elle passe un bon moment. Alors il profita de cet instant pour fouiller dans son sac, en extirpant une petite bourse en tissu dans lequel il y avait un bracelet qu’il avait acheté pour elle. Alors il attrapa la jeune femme par la main pour la ramener contre lui et lui offrit le présent qu’il avait gardé secret depuis leur arrivée ici.

« Je voulais marquer cela, c’est une promesse. »













_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Mar 20 Sep 2016 - 23:03



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Complètement prise sous le charme du suderon, Élwel répondit timidement à son baiser. Elle osait à peine le toucher, à peine se blottir contre lui car elle était toujours très impressionnée par cet homme. Il dégageait quelque chose qui avait le don de la rassurer pleinement, mais qui avait aussi sur elle cette impression marquante qu'elle était hors de sa ligue. Et pourtant.. Pourtant il était bien là avec elle, à lui donner toute l'attention qu'elle aurait pu imaginer, à se consacrer à elle comme si elle était une chose tout à fait spéciale. Élwel n'avait jamais cru qu'elle était une femme intéressante sous quelque angle que ce soit ; elle se savait tout à fait commune, comme n'importe quelle jeune fille qu'il aurait pu trouver, et par dessous tout, elle n'aurait jamais imaginé qu'un homme comme Farshad puisse avoir un intérêt quelconque pour elle.

Mais il avait raison, il commençait à faire un peu froid, alors elle l'aida à rentrer les affaires pour qu'ils se retrouvent dans la chaleur de la cabane perchée sur un large tronc. Élwel était un peu ailleurs, comme dispersée, alors qu'elle sentait encore l'empreinte des lèvres de Farshad qui s'étaient perdues sur la peau de son cou. Elle rougit à cette pensée, mais rougit d'autant plus lorsqu'elle se prit à vouloir les y retrouver. Toute timide qu'elle était, elle n'oserait pas renouer le contact dans ce sens là. Mais alors qu'elle descendait l'échelle en faisant attention à sa robe, elle fut prise au dépourvu lorsque l'homme l'attira vers lui en attrapant son poignet. Elle se retrouva tout contre son torse, happée par ce regard si singulier qu'il lui adressait. Elle se perdit un moment dans la couleur sombre de ses iris, et à ce moment là, elle comprit ce qui était en train de se passer dans son cœur.

Élwel sentit les battements de son cœur s'accélérer, résonner dans ses tempes. Elle avait une multitude de papillons qui voletaient dans son ventre, et elle se sentait vraiment bien à ses côtés. Gênée comme souvent, parce qu'elle ne se sentait pas tout à fait adéquate, pas tout à fait à sa place, dans les bras de cet homme si merveilleux. Pourtant, elle avait envie de lui demander de rester près d'elle, qu'elle puisse s'éveiller chaque matin à ses côtés, qu'elle puisse s'enivrer de son odeur ensoleillée, qu'elle puisse avoir le contact doux de sa peau contre la sienne comme les matins où il était venu la chercher au lit.

Elle se retrouva toute étonnée lorsqu'il lui présenta le cadeau qu'il avait prévu pour elle, et elle se mordilla les lèvres lorsqu'il le lui passa au poignet. Son cœur continuait de s'emballer, elle était déjà tellement troublée par Farsahd.. Elle osait à peine lever les yeux vers lui, qu'elle préféra contempler le petit bijou dont il lui avait fait le présent. C'était un bracelet finement construit, dont la structure en argent dessinait des formes en se liant entre elles ; au dessus, quelques perles bleutées qui n'étaient pas sans rappeler la couleur perçante de ses yeux trouvaient leur place pour donner à ce bijou une magnificence telle qu'il aurait pu être porté par une reine. Élwel était profondément touchée par ce cadeau, elle ne savait comment exprimer sa gratitude de façon qu'elle représente avec justice ce qu'elle ressentait.

Troublée à chaque instant où elle croisait le regard de Farshad, elle baissa les yeux timidement, liant ses mains devant elle pour balbutier un « merci.. » à peine audible. Mais elle ne put résister à l'envie de se retrouver dans les bras de l’homme que déjà elle se rapprochait de lui pour aller se blottir contre son torse, laissant son parfum inimitable l'envoûter un peu plus alors qu'elle se souvenait de son départ déjà trop imminent.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 154
♦ RÉPUTATION : 1324
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    Dim 25 Sep 2016 - 13:32


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farshad était heureux de voir que ce présent la rendait heureuse. Mais pour lui c’était assez symbolique, ce n’était pas une simple breloque, c’était un véritable engagement qu’il se promettait de tenir de toujours revenir vers elle tant qu’elle aurait confiance en lui. Le suderon l’accueilli dans ses bras, effleurant son dos de l’une de ses mains et toujours aussi troublé de la sentir tout contre lui avoir confiance. Il était heureux de pouvoir lui apporter un semblant de bonheur, une esquisse de cette vie de calme qu’il voulait lui apporter après tout ce qu’elle avait vécu. La pensée de cette femme le motiverait dans ses choix, dans ses actions futures et alors il se sentait prêt à affronter cette lourde armée, son armée de droit. Elle serait celle qu’il aimerait, celle pour qui il pourrait réaliser de grandes choses et cette simple pensée vint à dessiner un sourire serein sur son visage. Il touchait ce bonheur de ces doigts, glissait habilement entre ses mèches brunes et soyeuses.

Farshad invita Élwel à venir avec lui sur le lit de paille, dont seules les couvertures et la présence de l’autre feraient leur confort cette nuit. Les recouvrant d’autres couvertures, Il glissa son bras sous les épaules de la jeune femme pour qu’elle reste près de lui. Il aurait voulu lui parler de tout ce qu’il aurait voulu faire avec elle une fois son trône récupéré. Malheureusement il y avait bien des choses qu’il ne pouvait pas lui dire et cela lui rendait la conversation assez restreinte. Alors il profitait de l’instant présent, contemplant son beau visage alors qu’ils étaient faiblement éclairés par une petite lanterne qu’il avait allumée et laissée tout près d’eux avant qu’ils ne dorment. Le suderon caressait doucement sa joue, ses cheveux, son épaule. Il percevait sa peau s’éveiller sous ses doigts. Il aurait sans doute aimé la faire sienne, mais il la respectait beaucoup et voulait lui prouver qu’elle ne serait pas qu’une amante dont il se débarrasserait une fois reput d’elle. Il lui tardait de pouvoir gouter à sa peau, de partager avec elle d’autres moments de tendresse.

Le suderon s’aventura à embrasser de nouveau ses lèvres, lui offrant un baiser approfondi, amoureux et langoureux. Cela amplifiait la tension mais il savait où étaient les limites à ne pas franchir. Il osa toutefois descendre ses mains sur ses courbures féminines, sa taille, ses hanches dont il devinait la douceur sous le tissu. Il se délectait de ces instants se montrant tout aussi doux et attentionné que d’habitude mais en poussant toujours un peu plus dans ces facettes de leur relation qui s’éveillait doucement. S’appuyant sur l’un de ses coudes, il se redressa doucement sans briser leur échange. Il lui était difficile de résister, elle le rendait totalement fou d’une manière qu’aucune femme ne l’avait fait jusque là. Sa respiration devenait plus saccadé au fil des minutes qui s’écoulaient à mesure que ses lèvres venaient gouter les siennes dans une passion indescriptible.

Et finalement, il se détacha d’elle, gardant son visage près du sien et plongea son regard dans le sien.

« Faites de beaux rêves Élwel » Murmura t-il

Il déposa un dernier baiser sur son front avant de se remettre sur le dos, gardant la jeune femme dans ses bras et se laissa bercer par sa présence avant de totalement sombrer dans le sommeil. La nuit fut belle, particulièrement agréable et reposante. Depuis qu’ils étaient arrivés là il n’avait pas eu droit à cela. Non pas que le lit de sa chambre chez ses protecteurs n’était pas confortable mais bien la présence de la jeune femme qui lui avait manqué. En ces nuits seuls il n’avait eu de cesse de se poser des questions sur ce qu’il ressentait réellement à son égard, si ces sentiments là étaient partagés, s’il faisait bien de se laisser aime et de la laisser l’aimer. Il n’était pas un escroc, il ne souhaitait pas la duper, il se montrait toujours très naturel avec elle et pourtant l’idée de lui cacher un gros secret sur lui-même le mettait mal à l’aise et le faisait culpabiliser. Le temps seul lui dirait s’il supporterait longtemps la situation, quoi qu’il en soit il ne comptait pas laisser la jeune femme maintenant qu’il l’avait pour lui.













_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day    

Revenir en haut Aller en bas
 
As long as you're here to make a better day
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.