AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
As long as you're here to make a better day - Page 2

Partagez|

As long as you're here to make a better day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Dim 25 Sep 2016 - 22:28



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel




Alors qu'elle était encore toute émoustillée par le présent de Farshad, Élwel se laissa bercer par sa présence. Il dégageait une aura bien spécifique, quelque chose qui lui permettait de se sentir en sécurité près de lui ; elle n'avait pas peur de lui donner son cœur, car sans vraiment comprendre pourquoi, elle savait que son destin était lié à celui de cet homme, pour un temps au moins. Et elle avait rapidement compris, en sentant ces papillons dans son ventre et les étoiles dans ses yeux dès qu'ils se posaient sur lui, qu'elle pourrait difficilement faire que leurs chemins se séparent. De toute façon, elle était vraiment bien à ses côtés, et c'était tout ce dont elle aurait pu rêver.

Lorsqu'elle senti les lèvres du suderon se frayer un chemin jusqu'aux siennes, son cœur sembla s'emballer dans sa poitrine. Son souffle aussi ne manqua pas d'accélérer, et elle sentait le parfum de l'homme lui monter à la tête. Oh, il l'avait complètement ensorcelée, comme si elle ne serait jamais capable de se détacher de lui, comme si elle voyait déjà ses vieux jours aux côtés de celui qui se tenait devant elle. Troublée, mais tout aussi appelée par ce désir qu'il lui insinuait, Élwel répondit à son baiser. Elle était assez timide dans ses gestes, laissant ses mains se poser avec fébrilité sur le torse du suderon, osant à peine aller chercher le contact de sa peau au travers du tissu de sa chemise. Si Farshad n'avait exprimé aucune certitude à son sujet, la jeune femme sentait bien que son cœur avait fait le choix pour elle, et qu'elle le suivrait coûte que coûte. Elle avait déjà assez perdu de temps loin de ceux qu'elle aime, et trouver une perle si rare que cet homme ne lui serait pas donné deux fois. Leur simple voyage jusqu'à la maison de Lisbeth et Deor avait suffit à le lui faire comprendre, à cultiver ce semblant de sentiments qui se frayaient un chemin dans son cœur un peu brisé. Mais dans les bras de Farshad, elle ne sentait plus rien de ces cicatrices, elle sentait juste le bonheur s'infiltrer dans ses veines, et la rendre parfaitement heureuse.

L'invitant dans le lit, Farshad continua à lui voler des baisers pendant un moment qui lui sembla pourtant trop court ; elle avait toujours ce goût sucré, comme de la fleur d'oranger, sur les lèvres, et elle aurait désiré que cet instant ne meure jamais. Mais le suderon avait raison lorsqu'il lui proposa de dormir, car elle était de toute façon très fatiguée après leur séance d'astronomie. Elle lui répondit avec des mots tout aussi doux que les siens, avant de se laisser bercer par la chaleur émanant de son corps. Elle dormit tout aussi bien que les dernières nuits, dans ses bras non seulement pour s'endormir mais aussi pour se réveiller. Si elle avait eu le plaisir de sa présence tous les matins depuis leur arrivée, elle ne pouvait rien leur envier que d'avoir le suderon tout entier la nuit durant.

Si sa nuit avait été parfaitement calme et reposante, au petit matin, elle se réveilla assez tôt. S'extirpant du lit avec délicatesse pour ne pas réveiller Farshad, la jeune femme se faufila dans la cabane pour leur préparer de quoi prendre le petit déjeuner. Avec ce qu'ils avaient acheté la veille comme provisions, elle avait de quoi faire un bon petit repas complet et délicieux. Elle mélangea des fruits rouges et des céréales concassées, ajouta un peu de lait et du miel. Ce faisant, son esprit n'eut d'autre choix que de lézarder dans les méandres auxquels elle ne voulait pas toucher. Elle se souvenait que le départ de Farshad se profilait bien trop rapidement, et qu'elle n'avait pas du tout envie de se retrouver seule ici. Elle sentit une larme glisser le long de sa joue, qu'elle chassa rapidement alors qu'elle entendait du bruit dans le lit. Un sourire vint se dessiner sur son visage lorsqu’elle découvrit l'homme quelle aimait à peine éveillé. Elle se glissa près de lui pour laisser aller ses mains dans les longs cheveux noirs du suderon.

« Avez-vous bien dormi..? Je vous ai préparé quelque chose.. »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Mer 28 Sep 2016 - 14:33


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

La nuit fut douce et reposante, Farshad s’était endormi en ayant sa belle au creux de ses bras. Ses rêves furent hantés de sa présence, il voyait son beau visage alors qu’elle l’emmenait visiter son palais. Elle semblait impressionnée et tous les deux déambulaient dans les couloirs, seuls, les lieux lui plaisaient et le roi était heureux de voir sa Reine déjà adopter les lieux. Etait ce un rêve prémonitoire ? Il l’espérait bien et ferait en sorte que cela se réalise. Au matin, l’aube vint éclairer doucement le cabanon dans les arbres, imprégnant le bois qu’une douce chaleur. Farshad remarqua malgré le sommeil qu’il était seul et cela commença à le tirer des rêves. Sa peau s’éveilla sous les gestes affectueux de sa belle, doucement il ouvrit les yeux et un large sourire vint se dessiner sur son visage encore endormi alors qu’il se souvenait qu’il avait pu passer la nuit auprès d’Elwel. Pour une fois il n’avait pas eu besoin de se lever tôt pour la rejoindre et c’était plutôt agréable de cette façon. Sa douce voix eu fini de le réveiller, il attira la jeune femme contre lui sans prévenir pour la serrer dans ses bras et toujours profiter d’elle et de sa présence. Il lui murmura à l'oreille a quel point il la trouvait belle et qu'elle avait hanté ses rêves. Le viarag se disait qu’en cet instant il aurait voulu que chaque jour débute de cette manière et que jamais il ne serait question de s’en aller. Malheureusement c’était impossible, alors il vivait chaque seconde avec elle, s’imprégnant de sa personne comme si a chaque fois c’était la dernière fois qu’il l’avait avec lui.

« La nuit a été paisible, et pour vous ? » Demanda t-il en passant délicatement ses mains dans sa chevelure.

Le roi déchu leva les yeux, se souvenant qu’ils étaient dans cette petite cachette isolée du reste du monde, protégés de tous et qu’il pouvait se sentir à peu près lui-même. Cette femme était un véritable cadeau que lui faisaient les dieux, un cadeau empoisonné dont il devait prendre soin au risque de se perdre totalement et au risque également de la briser en lui promettant des choses qu’il ne pourrait jamais faire. Farshad cependant avait foi en lui,  Il savait que quoi qu’il en coûte il était prêt à tout pour elle et il espérait qu’elle le ressentait de cette manière également. Mais elle lui avait dit quelle lui faisait confiance, alors la culpabilité de devoir lui cacher ce gros secret de lui s’allégeait, elle comprendrait alors, en temps voulu il lui expliquerait tout à ce moment là. Il avait hâte de tout lui dévoiler, alors cela signifierait qu’ils étaient hors de danger et qu’ils pourraient vivre leur amour au grand jour. De l’amour, c’est exactement ce que c’était et il avait déjà envie de lui dire, qu’il était tombé amoureux d’elle à force de la côtoyer mais s’interdisait encore ce bonheur.
Les gestes dont il faisait preuve comblaient ce manque de mots, il la serrait si fort contre son cœur qu’il n’avait plus envie qu’elle s’éloigne de lui. Il resterait volontiers à paresser avec elle, mais cela lui était impossible, le devoir le rappelait à l’ordre car aujourd’hui il devrait préparer son voyage.

Farshad se redressa, passant ses doigts dans ses cheveux noirs pour qu’ils cessent de se mettre devant son visage et il vit deux petits bols avec une préparation qui lui paraissait déjà bien délicieuse. Il plongea sa cuillère dedans et vint se nourrir, appréciant davantage la nourriture puisque c’était sa belle qui l’avait préparé. Le suderon adressa un sourire à Elwel comme pour la remercier de ce qu’elle avait fait et continua de se nourrir dans le silence. Il se leva pour aller observer par la fenêtre, il faisait beau et le temps était sans doute agréable. Néanmoins un courant d’air froid passant entre les carreaux vint le faire frissonner.

« J’avais peur qu’il fasse trop froid pour vous» Fit-il remarquer, espérant qu’elle ne tomberait pas malade pendant qu’il serait parti.

Pour cela il l’avait gardée contre lui, emmitouflée dans les couvertures. Il revint s’asseoir près d’Elwel et remarqua qu’elle avait les yeux légèrement rougis. Avait elle pleuré ? Etait-ce la fatigue ? Farshad fronça les sourcils et cessa de manger.

« Qu’est ce qui vous préoccupe ? » Demanda Farshad.

Il pensait déjà le savoir, mais il souhaitait qu’elle lui dise de vive voix au lieu de la laisser souffrir en silence.











_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Mer 28 Sep 2016 - 18:45



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel




Il n'y avait pas plus belle vision qu'elle puisse avoir, au matin, de venir éveiller ce bel homme avec qui elle avait passé la nuit. Le regard encore endormi qu'il lui adressa, ses premiers mots avec la voix encore ensommeillée du matin, non, il n'y avait rien de plus qu'elle pouvait demander pour être la plus heureuse du monde. Elle sentit de nouveau son cœur s'accélérer lorsqu’il l'attira vers lui dans une étreinte pleine de sentiments ; elle inspira à fond, comme pour mémoriser son odeur pour les jours où il ne serait pas là. Cet étrange sentiment prenait encore son cœur, mais il fut bien vite masqué par une effusion de sensations lorsqu'elle était si proche de lui ; Farshad était l'homme qui hantait ses pensées à chaque instant, celui qu'elle désirait et contre toute attente, c'était bien à cet homme là qu'elle avait décidé d'accorder sa confiance. Une confiance aveugle, inexplicable qu'elle lui vouait, puisqu'elle ne doutait absolument pas de son honnêteté. Il y avait bien sûr encore des zones d'ombre sur le passé de cet homme, mais elle ne soupçonnait rien, peut-être quelques aventures délicates dont il ne souhaitait pas faire mention, mais elle ne pensait à rien de trop important, rien qui aurait pu changer sa vision du suderon.

« Dormir dans vos bras, je ne pouvais rêver d'un meilleur sommeil »
répondit-elle alors qu'il lui demandait si elle avait bien dormi. C'était d'une évidence pure, à l'instar de ses sentiments pour lui. Élwel commençait à cerner de plus en plus cette sensation qu'elle avait en sa présence, et lorsqu'il n'était pas là, toutes les réminiscences de lui qui peuplaient son esprit. Il était celui qu'elle avait attendu depuis si longtemps.. Et elle le réalisait à peine. Mais déjà, elle ne se voyait plus vivre sans cet homme à ses côtés ; Farshad était celui qui lui permettait de s'épanouir, et en à peine quelques jours à ses côtés, elle était la plus heureuse des femmes.

Mais elle n’échappa pas à la vigilance du suderon, qui déjà lui demandait ce qui n'allait pas. Elle avait certainement les yeux rougis, mais elle ne pouvait pas nier qu'elle était attristée par son départ prochain. La journée qu'ils allaient passer n'aidait pas à ce qu'elle se sente mieux, puisqu'il faudrait préparer ce départ. Élwel s'était beaucoup attachée à lui, et au-delà d'une simple séparation, elle avait peur pour lui, peur de ce qu'il pouvait lui arriver avec le groupe de brigands. Cependant, elle ne souhaitait en rien le freiner dans sa démarche, il faisait la plus belle chose du monde : aider les autres. Elle ne pouvait pas non plus repartir avec lui, et cela lui minait le moral.

« Je suis confuse.. Votre départ si proche, je ne sais pas.. L'idée de vous savoir si loin, de ne pas savoir ce que vous vivez.. Je n'ai pas envie d'être loin de vous, je.. » Je vous aime, pensa-t-elle instinctivement, mais les mots n'osèrent pas effleurer ses lèvres. Elle était encore sous le coup de l'émotion, du départ imminent et de toutes ces autres choses à la fois. C'était comme si ce n'était pas le bon moment pour ce genre de choses, qu'elle ne pouvait pas le lui dire maintenant, pas se montrer aussi vulnérable devant lui alors qu'il allait devoir la quitter. Elle pensait déjà à ces trop longues journées, où elle serait occupée par sa formation chez le guérisseur du coin mais qu'elle aurait toujours trop de temps pour penser à lui, où il allait cruellement lui manquer.. Et elle s'en doutait de plus en plus, que ce n'était rien d'autre que de l'amour, un sentiment sincère et pur qui la berçait dans une joie ponctuée par ce départ si rapide.

Elle lui adressa un sourire gêné, comme si elle avait honte de ressentir cette tristesse, de montrer déjà qu'elle n'était pas insensible à son charme. Mais les choses étaient allées trop vite, échappant à son contrôle, et cela lui faisait peur.

« Vous m'avez promis de revenir, mais je ne peux m'empêcher de songer que déjà, vous me manquez.. »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Sam 1 Oct 2016 - 21:58


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

La jeune femme se confia finalement, Farshad fut assez étonné de la voir si tôt aussi triste pour quelque chose dont ils n’avaient pas encore parlé. Il ressenti un pincement au cœur, se disant que pour lui aussi la séparation allait être difficile. Mais il n’avait pas le choix et refusait de laisser tomber ses camarades : il s’était engagé il voulait faire le travail jusqu’au bout.

« Vous me manquez également même si je ne suis pas parti » Fit il remarquer afin qu’elle se rassure.

C’était normal de penser de cette manière et en un sens ça l’attendrissait. Cela confirmait l’attachement qu’ils avaient l’un pour l’autre et à la voir ainsi aussi songeuse parce qu’il allait lui manquer touchait énormément Farshad. Il la prit dans ses bras en l’attirant contre lui après avoir doucement déposé l’une de ses mains dans sa nuque.

« Je compterai les jours et les heures avant de pouvoir de nouveau vous prendre dans mes bras. »

Le suderon déposa un baiser affectueux sur la tempe d’Elwel avant de se revêtir. Il passa sa chemise, songeur à son tour et espérait que tout irait pour le mieux lorsqu’il ne serait pas là. Elle serait sous la protection de ce couple qui l’avait beaucoup aidé par le passé. Travailler éviterait également qu’elle ne se lasse de cette situation et qu’elle remue trop ce qu’il était en train de se passer entre eux. Puis il rassembla leurs affaires pour quitter la cabane. Il aida encore Elwel à descendre les dernières marches puis ils se remirent en route. Leurs mains liées, amoureux, ils rentrèrent pour déposer leurs affaires et saluer leurs deux hôtes.

Lisbeth ne semblait pas contente de savoir qu’ils avaient dormis ensemble et Farshad écouta ses sermons avec un large sourire innocent. Il ne l’avait pas touchée quand bien d’autres auraient pu en profiter. Il avait été tenté plus d’une fois, l’envie de la faire sienne était bien là mais au vu du passé de la jeune femme et à son désir de ne pas être comme celui qui l’avait lâchement abandonnée, il était resté sage et attendrait quelques temps. Ceci fait, il embarqua Elwel avec lui pour aller retrouver Sîn et faire le voyage jusqu’au village d’à côté. Là bas, il trouverait les dernières fournitures dont il avait besoin pour son voyage. Après que la jeune femme se soit hissée sur la monture, il la rejoignit et ils prirent la route.

Il connaissait le chemin pour l’avoir fait en sens inverse il y a de cela bien longtemps. Le village était bien plus dense et il y avait bien plus de commerçants. Il pensa aussi que c’était une bonne idée d’emmener Elwel afin qu’elle puisse voir un peu ce qu’il y avait autour du village où elle résidait. Cela dura une dizaine de minutes tout au plus, le chemin était tout tracé étant donné qu’ils commerçaient beaucoup avec l’autre et le chemin n’aurait pas pu être plus court. Une fois arrivés aux portes de la ville, Farshad aida sa belle à descendre de cheval et vint rabattre sa capuche sur la tête afin de ne pas trop attirer les regards et que les autres soient hostiles envers lui ou envers la jeune femme qui l’accompagnait. Passant son bras à la taille de cette dernière, il guida leur marches jusqu’à un forgeron pour lui demander de refaire sa lame. Il lui donna les pièces et en attendant qu’il s’en charge, il se dirigea vers un commerçant. Farshad gardait un œil sur Elwel afin de ne pas la perdre et veiller à ce que les regards alentours ne se posent pas trop sur elle. D’une part par jalousie car elle était divinement belle et non mariée mais aussi parce qu’il craignait toujours de croiser des personnes qu’il ne voulait pas voir dans les parages.











_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Lun 3 Oct 2016 - 10:28



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Les craintes et les doutes de la jeune femme furent balayés d'un coup, alors qu'elle sentait les bras de Farshad se refermer autour d'elle. Il avait cette faculté merveilleuse de la faire se sentir bien, se sentir vivante et surtout, il lui donnait de l'espoir. C'était quelque chose qu'elle avait longtemps cherché, surtout après l'abandon de Buchanan et la perte de son fils. Elle n'en avait pas énormément parlé avec le suderon, mais seulement assez pour qu'il comprenne qu'il lui faisait un bien fou. En fait, elle n'aurait pas pu rêver mieux : il était tout ce qu'il y avait de plus charmant, de plus attentionné, il était un homme tout à fait galant avec elle. Des marques d'affection dont la jeune femme avait eu besoin, et qui la faisaient pour ainsi dire renaître de ses cendres. Elle chérissait chaque instant passé à ses côtés, et quelque part, elle espérait déjà passer le reste de ses années avec lui. C'était joli, innocent comme rêve, mais elle s'en fichait bien, si cela lui donnait le courage de l'attendre ici.

Élwel finit donc par se détacher de l'homme, lui laissant de l'espace sans trop l'envahir. Ils ne tardèrent pas à quitter la cabane, regagnant la maison du couple chez qui la jeune femme allait séjourner en l'absence de Farshad ; ils pourraient y redéposer leurs affaires avant de partir pour le village le plus proche qui était plus grand, et offrait donc plus de commerces. Le voyage à cheval ne dura pas plus de dix minutes, ce qui rassura la demoiselle, car elle n'aurait sans doute pas plus d'une demi heure à pied : si elle avait besoin de quelque chose d'urgent, c'était somme toute pratique. Elle accompagna Farshad chez le forgeron, restant un peu en retrait en l'écoutant poser sa requête. Elle laissait ses yeux aller sur les pièces forgées, les armes et tout ce que l'on pouvait trouver ici, se souvenant de drôles de choses et surtout, des soldats qu'elle avait vu durant son enfance à Minas Tirith. Et non, la ville ne lui manquait pas assez pour qu'elle la regagne pour le moment. Continuant leur chemin en attendant que le travail du forgeron ne soit fini, les deux amoureux continuèrent main dans la main.

Élwel avait vu que Farshad s'était dissimulé sous sa capuche ; elle supposait que c'était certainement parce qu'il était étranger, et qu'il ne souhaitait pas qu'on le regarde de travers comme il y avait eu le droit dans la caravane de marchands. La concernant, elle n'avait pas besoin de se cacher, personne ne la connaîtrait ici. Elle préférait laisser ses longues mèches brunes onduler dans son dos, comme elle l'avait toujours fait depuis son enfance. Ses petits yeux opales se posaient sur chaque stand qu'elle voyait, sur chaque visage comme si elle était intriguée par beaucoup de choses. Elle s'était approchée d'un marchand d'ocarinas en terre cuite, détaillant la fabrication des instruments et la précision du tourneur qui donnait à ces objets toute leur singularité. Il y avait un garçon d’environ dix ans qui en jouait pour montrer aux passants, et il se débrouillait vraiment bien. C'était sans doute de fils de l'artisan, et cela rappela à Élwel tout ce qu'elle manquait avec son propre fils, qui lui avait été arraché bien trop tôt. Elle regarda ensuite Farshad, laissant traîner ses yeux sur sa carrure, sur le peu qu'elle pouvait distinguer de son visage.. Et plaçait en lui l'espoir d'une vie nouvelle, peut-être trop rapidement, mais elle avait besoin de ça pour continuer d'avancer.

Les ocarinas étaient très jolis, peints avec des couleurs ocres et bleues, qui leur donnaient un air proche de celui des instruments elfiques. La jeune femme ne pouvait pas se permettre d'en acquérir un, et elle n'en aurait pas l'utilité, mais elle appréciait de les contempler. Cependant, il y avait une étrange et désagréable sensation qui venait s'ajouter à ce mélange déjà complexe qu'elle ressentait ; elle se sentait en danger ici, elle se sentait perdue dans la foule et trop vulnérable. Y avait-il une raison ? Elle ne parvenait pas à le savoir, mais bien vite, elle retrouva les bras de Farshad pour s'y accrocher et elle ne le lâcha plus.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Ven 7 Oct 2016 - 10:41


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Le suderon continuait de faire ses achats, laissant sa belle flâner tout en gardant un œil sur elle. Il la vit regarder des ocarinas, il se demandait si elle savait jouer de la musique ou si apprendre lui ferait plaisir. Farshad savait en jouer et peut être que plus tard il pourrait lui apprendre. Un autre projet d’avenir dont elle était au sujet même, encore une fois, mais plus les minutes passaient moins il se voyait passer sa vie sans elle.Farshad remarqua qu’Elwel était revenue vers lui, s’accrocher à son bras. Pendant que le marchand emballait ce qu’il avait acheté, il lui vola un baiser et lui offrit un radieux sourire.

Il aperçu deux silhouettes qui se détachaient du reste de part l’allure de leur marche mais aussi leur apparence. Il n’eut pas besoin de plus de temps pour remarquer qu’il s’agissait d’haradrims et qu’ils étaient visiblement en train de chercher quelque chose. Son cœur se souleva, il inspira profondément et se tourna vers la jeune femme. Il lui adressa un sourire malgré son inquiétude, malgré son angoisse

« Il faut que je fasse quelque chose. » Déclara t-il.

Puis sans même lui expliquer de quoi il s’agissait, il interpella le marchand, lui demandant si Elwel pouvait s’installer derrière le stand sur la chaise. Ainsi pour lui elle pouvait passer pour la fille de ce dernier et ne pourrait être soupçonnée d’être avec lui. Le marchand accepta et lui laissa le passage libre pendant que le suderon incita la jeune femme à aller s’asseoir.

« Je reviens dans quelques minutes » Lui annonça t-il.

Embrassant le haut de son front, il sorti et s’avança de quelques pas dans la foule, il les avait perdus de vue. Le suderon rajusta sa capuche, les cherchant désespérément du regard dans le but de les attirer ailleurs. Le tourbillon de villageois lui faisait perdre la tête mais il parvint à les retrouver et lorsqu’ils croisèrent son regard ils se stoppèrent net. Il avait eu raison de soupçonner qu’il s’agissait de deux personnes envoyées par son frère pour le tuer. Et il n’y eu pas besoin de prolonger le contact visuel que déjà ils s’étaient engagés à sa poursuite.

Farshad se mit à courir dans la direction opposée, essayant de ne pas trop bousculer les gens sur son chemin et analysait le terrain pour chercher une échappatoire ou un moyen de les isoler pour en finir. Il ne pouvait pas les laisser s’en aller vivant au risque qu’ils dévoilent à son frère qu’il se trouvait par là. Sufyan avait envoyé des sbires de pat et d’autre de la terre du milieu alors il ne pourrait pas savoir où et à quel moment ces deux là se seraient fait tuer. Frashad s’engouffra dans une ruelle, suivit de près par les suderons qui l’interpellèrent mais il continua sa course, son but était d’abord de les éloigner du village alors il continua de courir. Grâce à ce que’il avait appris en compagnie des brigands sous la protection de Taavi,  Farshad parvint à les semer une fois dans la forêt en escaladant les arbres. Ils n’étaient pas à leur avantage dans un environnement aussi différent et vinrent très vite à ne pas savoir distinguer une forme d’une autre en observant les branches et les feuillages des arbres. Farshad les éloignèrent un peu plus, ils ne savaient plus où donner de la tête et lui ordonnaient de se montrer en le traitant d’imposteur. Farshad sentait la colère monter en lui, il finit par descendre des arbres lorsqu’il jugea les avoir suffisamment éloignés.

Ils furent surpris par sa soudaine apparition et une lutte acharnée s’en suivit. Il aurait pu faire cela proprement mais il avait tellement de haine qu’il voulait les entendre agonise et souffrir sous chaque coup de sabre qu’il leur portait. C’était du pur sadisme mais voir ce carnage lui permettait de palier à la grande frustration qu’il étouffait et qu’il gardait comme un lourd fardeau.

Les deux corps gisaient au sol, Farshad inspira profondément en levant les yeux vers le ciel, calmant ses ardeurs de l’adrénaline qui se distillaient dans ses veines. Il avait été blessé, une vive entaille sur quelques centimètres le faisait saigner mais ce n’était rien de grave.  Il replaça sa veste de sorte que celle-ci soit cachée et était plutôt content de voir qu’il n’avait pas été tâché de sang suite aux combats durement menés. Des flashs lui revenaient à l’esprit de ce jour là où il avait été empoisonné et qu’il avait dû fuir son royaume comme un faible. Ces mercenaires qui lui envoyaient nourrissaient la haine qu’il avait envers lui et il savait que viendrait un moment où il ne saurait plus entendre raison.
Lorsque les pulsations de son cœur reprirent un rythme normal, il entreprit de retourner au village, il entreprit d’aller retrouver sa belle.










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Ven 7 Oct 2016 - 21:55



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel



Élwel obtempéra sans poser de questions, même si un certain doute s’immisçait dans ses pensées. Elle passa sur le côté du stand, rejoignant le marchand pour aller prendre place sur la chaise en bois qui était demeurée vide. Ses petits yeux bleus regardèrent la silhouette de Farshad disparaître dans la foule, suivant ses mouvements tant qu'elle le pouvait encore, mais bien vite, il s'était évaporé de son champ de vision. La jeune femme resta pantoise un moment, incertaine de ce qu'elle devait penser. Elle ressentait d'autant plus cette insécurité qui l'avait prise, et il ne serait pas là pour la protéger. Il ne le serait plus pendant un moment, songea-t-elle.. Et il lui faudrait faire comme avant, comme lorsqu'elle était toute seule, loin de ce sentiment de protection qu'il était capable de lui offrir. La jeune femme sentait son cœur se marquer d'une certaine tristesse qu'elle ravala, faisant bonne figure auprès du marchand qui l'avait accueillie. Elle en profita pour détourner son attention sur les objets que ce dernier vendait, c'étaient de très beaux bijoux façonnés dans de l'argent et ornés de magnifiques pierres aux couleurs opales. Elle se permit d'avancer une main timide pour pouvoir détailler une bague, sur laquelle elle put lire un nom frappé en lettres calligraphiées, dont elle ne put saisir que la première majuscule, qui était un « D ». Reposant le bijou, elle entendit le marchand s'approcher.

« Elle est jolie, n'est-ce pas ? »
fit-il, tout à fait gentil et bien intentionné. « Ce sont des objets de bonne facture, j'ai parfois du mal à les vendre de par leur prix, mais croyez moi ils les valent ! C'est un joaillier qui vit à bien une centaine de lieues d'ici qui les fabrique, ils exercent ce métier de père en fils dans sa famille. Un homme bon et honorable, il a perdu son épouse et son fils à ce qu'on dit. Le pauvre homme, il a bien du courage, si moi je perdais ma femme.. »

Élwel acquiesça, désolée pour ce pauvre homme qui semblait faire un bien bon travail. Elle ne savait pas comment commenter ce fait, touchée par le récit que lui faisait le marchand, et qui n'évita pas de la faire songer à Amro. Elle continua de détailler le travail de l'orfèvre, admirative de la qualité des objets, comme le lui avait dit l'homme qui les vendait. Elle reposa la bague là où elle était en exposition pour les passants, et se vit prise au dépourvu par la question du marchand.

« C'est votre mari ? Il ne devrait pas trop tarder, ne vous inquiétez pas » tenta l’homme pour rassurer Élwel, tentant ce qu'il pouvait alors qu'il venait tout juste de se tromper.

« Oh, non, pas encore.. »
balbutia-t-elle, alors qu'elle sentait ses joues s'empourprer. « Il n'est pas mon mari, c'est seulement.. L'homme que j'aime » Élwel était troublée par sa question, tout comme elle avait été troublée par le regard sombre de Farshad. Elle esquissa un sourire gêné, se frottant les mains dans un geste d'angoisse légère. Ah, les sentiments, ce n'était pas la chose la plus facile à discuter.

« Je vois, mais vous n'avez pas à être gênée. Je suis certain que vous feriez une très bonne compagne pour lui, vous m'avez l'air tout à fait agréable à vivre ! »
répondit le marchand pour la détendre, lui signalant d'un mouvement de tête que celui qu'elle attendait venait d’apparaître au loin dans la foule, se détachant du reste des gens par son allure singulière, bien qu'il soit toujours dissimulé sous sa cape.

La jeune femme ne perdit pas son temps pour repasser de l'autre côté du stand et accueillir Farshad auprès d'elle, encore émue par son départ si succinct. Elle admira un moment son visage, chassant une mèche de ses cheveux sombres qui lui barrait la vue ; elle aurait réclamé ses lèvres si elle s'en était sentie capable, mais happée par ce regard, elle n'aurait rien pu faire. Mis à part.. Remarquer cette minuscule tâche rouge sur sa joue, qu'elle effaça d'une caresse du pouce.

« Y avait-il un problème.. ? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Lun 10 Oct 2016 - 10:17


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Morts bel et bien morts, Farshad venait de tuer ses deux poursuivants à l’orée du village et s’en était retourné dans celui-ci le cœur lourd. Un tourbillon de pensées s’était emparé de son esprit et ne savait plus où donner de la tête. Est-ce que cela allait se reproduire ? Étaient-ils réellement que deux ? Ce dont il était sûr, c’est qu’il lui fallait retrouver sa belle aussi vite que possible, rassembler leurs affaires et s’en aller le plus vite possible dans le cas où d’autres haradrims soient encore dans le village. Le suderon remit sa capuche sur la tête une fois passé le village, cachant la partie supérieure de son visage des personnes qui le croisaient. On le remarquait moins de cette manière mais il affichait une mine grave et déconcerté. Le suderon soupira puis retrouva le chemin assez facilement, guidé par ses instincts mais surtout par l’amour qu’il avait pour elle. Et elle, justement, elle se tenait là, s’inquiéta de son état en lui demandant s’il y avait un problème.

Glissant ses mains sous les mâchoires de la jeune femme, il déposa un baiser sur son front après avoir contemplé ses iris débordant de questions. Il était normal qu’elle s’interroge et c’était dans ces moments là qu’il avait envie de lui dire la vérité. Malheureusement il ne pouvait toujours pas.

« Non, ne vous en faites pas, tout va bien. »

Au vu de son activité de banditisme il était évident qu’il pouvait avoir des problèmes. Elle était bien au courant de ce qu’il faisait mais savait également qu’il ne volait pas de pauvres âmes. Farshad volait pour redistribuer et forcément il se faisait des ennemis et pour cela il pouvait tout à fait l’utiliser comme explication si elle venait à lui poser de plus amples questions à propos de son soudain départ.

« Ne trainons pas, venez. »

Le suderon entraina la jeune femme avec lui, posant sa main au niveau de sa taille dans un besoin protecteur alors qu’il scrutait discrètement chaque personne qu’il avait dans son champ de vision. A priori il n’y avait pas d’ennemis potentiels, tous les visages étaient à découvert mais il préférait rester sur ses gardes jusqu’à ce qu’ils quittent le village. Il ne pouvait pas cacher à Elwel son stress latent, néanmoins elle devait comprendre que le moment n’était pas aux explications. Farshad s’arrêta pour acheter ses dernières fournitures puis se tourna vers la jeune femme en étirant un fin sourie.

« Avez-vous besoin de quelque chose avant qu’on reprenne chemin ? »

Rester quelques instants de plus dans ce village où il y avait un potentiel danger le dérangeait, mais il ne voulait pas qu’Elwel se sente mal où qu’elle ait l’impression qu’elle était de trop et qu’il ne se sentait pas à l’aise. Ils passaient leur dernière journée ensemble et il ne voulait pas gâcher cela. Bien qu’il y ait un stress évident, il tentait de canaliser cela et ne se pressait pas non plus, sans baisser de vigilance. Alors si elle souhaitait faire quelque chose avant qu’ils ne rentrent, il serait d’accord. Et afin de montrer sa bonne volonté il mima qu’il avait une idée, entremêla ses doigts à ceux de la jeune femme pour l’emmener dans un coin du village où un homme faisait griller toutes sortes de choses : marrons, noix, châtaignes, leur senteurs spécifiques à l’automne embaumaient ce coin là du village et il en commanda quelques uns.

« Je ne connaissais pas ça avant de venir, c’est très bon ! Dans le désert il y a des fruits très sucrés que j’aime pas trop ! » Déclara-t-il en payant l’homme.

C’était un comble pour un haradrim de ne pas apprécier ce que leur terre était seulement capable de produire. Il avait souvenir qu’il n’en consommait que très rarement mais ici il avait découvert tellement de chose qui lui convenaient mieux. Il espérait que cette petite halte faisait plaisir à sa belle et que cette dernière ne se soucie pas plus de ce qu’il venait de se passer.










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Lun 10 Oct 2016 - 19:10



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel


Élwel restait troublée par l'état de cet homme dont elle commençait à tomber amoureuse. Elle sentait que quelque chose le préoccupait, mais devinait également que les questions étaient mal venues. Elle l'avait seulement vu disparaître au loin, et revenir quelques minutes plus tard, sans rien lui dire sur la situation, alors qu'il devait forcément avoir une bonne raison pour l'avoir laissée toute seule ici.. Quoi qu'il en était, il semblait pressé de partir, et la jeune femme également puisqu'elle avait envie de passer un peu de temps seule avec lui. Son départ trop imminent reprenait déjà ses pensées, les envahissant de ce sentiment de manque frustrant qu'elle sentait s’immiscer dans la moindre parcelle de son corps. Et avec cette simple pensée, elle avait déjà oublié le reste, alors qu'elle s'imaginait les heures trop courtes qui les séparaient encore de son départ..

Elle frissonna en sentant la main de Farsahd se poser au bas de son dos ; elle se sentait vraiment rassurée par ce contact, il était toujours d'une douceur incomparable avec elle, attentionné, gentil. Un homme qui était une perle rare, se dit-elle. Et qui pourtant était tombé sur elle, la choisissant parmi les autres alors qu'il y avait tellement de femmes plus belles, plus intéressantes.. Elle ne comprenait toujours pas, mesurant la chance qu'elle avait eu d'avoir croisé le chemin de cet homme ce jour-là. Elle se laissa bercer par ce contact délicat, essayant de rester le plus proche de lui alors qu'elle n'avait qu'une envie : enfouir son visage dans le cou de cet homme pour lui voler une longue et tendre éteinte qui n’appartiendrait qu'à eux.

Finalement, il la tira de ses pensées en lui proposant d'acheter des marrons chauds. La jeune femme avait déjà goûté à ces petites merveilles lorsqu'elle était enfant. Cela coûtait assez cher pour ce qu'ils gagnaient à la boutique, alors elle n'en avait eu qu'une seule fois, mais cela lui avait laissé un agréable souvenir. Elle était gênée que Farshad lui propose d'en acheter, mais cela lui faisait vraiment plaisir et l'idée lui avait déjà accroché un joli sourire sur les joues. La jeune femme resta blottie contre Farshad en attendant que le vendeur ne prépare leur cornet, puis ils entamèrent le chemin du retour avec leurs marchandises et les marrons chauds. Puisque Farshad portait la plupart des choses qu'il avait achetées, Élwel décortiquait les marrons et les lui donnait du bout des doigts, ce qui la faisait beaucoup rire puisqu'elle jouait avec la patience de Farshad en lui retirant le marron dès qu'il voulait mordre dedans.

Elle n'avait pas été aussi heureuse depuis un long moment, et cela lui faisait tellement de bien.. Farshad était ce souffle nouveau dont elle avait eu besoin tout ce temps, et elle sentait qu'au moment où elle avait posé les yeux sur lui, son existence avait pris un tournant tout à fait différent. Elle ne comprenait pas encore ses sentiments, mais ils se rapprochaient beaucoup de ce qu'elle imaginait de l'amour, et elle espérait vraiment que cela soit le cas. Bien sûr, elle était trop timide pour en parler à Farshad, et elle se contenterait de laisser le temps le dire à sa place. Mais à ce moment précis, il faisait d'elle la femme la plus heureuse du monde. Finalement, elle céda et lui donna le marron, alors que déjà au loin le village de Lisbeth et Déor se dessinait, annonçant inévitablement la fin des plaisanteries, et un dernier sommeil sans les bras du suderon.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Mer 12 Oct 2016 - 14:11


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Farshad avait du mal à faire redescendre la tension, néanmoins il faisait des efforts pour ne pas gâcher cette dernière journée avec la jeune femme. Tout aurait été parfait si seulement il n’avait pas croisé le chemin de ces suderons. Heureusement qu’il les avait repérés avant qu’ils ne le repèrent lui ou alors il ne pouvait imaginer les dégâts que cela aurait fait. Farshad avait donc prit l’initiative d’emmener Elwel manger des marrons chauds et tandis qu’ils entamaient le chemin vers la sortie du village, la jeune femme s’amusa avec sa patience lui faisant miroiter qu’elle allait lui donner un marron pour le retirer au dernier moment. Farshad étouffa des rires, elle profitait du fait qu’il avait ses mains prises par les fournitures pour le taquiner.
Arrivés à la maison après quelques dizaines de minutes de trajet, Lisbeth débarrassa Farshad de ses affaires. Elle avait un large sourire aux lèvres de voir ce couple qui avait l’air un peu plus amoureux de jours en jours. Une fois cette dernière rentrée, Farshad reporta son regard sur Elwel et vint la chatouiller pour ensuite l’attraper par la taille.

« Croyez pas que je vais lasser passer cela ma Dame. »

Il l’enserra, la souleva et s’amusa un peu avec elle une fois reposée à terre à essayer de l’attraper de nouveau. Voila bien longtemps qu’il ne s’était pas amusé à en rire aux éclats, il était toujours tellement préoccupé qu’il ne se sentait jamais de rire. Mais avec elle, c’était comme s’il oubliait tout ce qu’il se passait autour de lui, comme si les choses avaient toujours été comme cela et qu’ils étaient un couple tout à fait normal en voie de se marier. Alors le fait de devoir partir finit par le rattraper et lorsque Farshad calma le jeu il ne se priva pas de prendre la jeune femme contre lui pour une longue et tendre étreinte. Il déposa un baiser sur son front et l’emmena avec lui à l’intérieur de la maison où Lisbeth les intercepta en réclamant l’aide de la jeune femme pour la cuisine.

Déor quand à lui donna un coup de main à Farshad pour préparer ses affaires et lui donna quelques fournitures en plus, quelques armes et de quoi faire en sorte que la route se passe bien jusqu’à ce qu’il retrouve son groupe. Une fois seuls tous les deux, Farshad en profita pour discuter un peu avec Déor qui était comme un père pour lui.

« Veillez sur elle quand je serai parti… »
« T’en fais pas mon garçon, elle ne manquera de rien ici on va bien s’occuper d’elle. »
« J’enverrai des lettres, comme je le fais pour vous mais il en aura une de plus pour elle. »
« Et quand tu reviendras tu vas demander sa main ? »
« J’aimerais bien oui. »
« C’est une bonne petite, je suis content pour toi. »

Le sourire de Farshad s’étira, n’ayant jamais cru un jour pouvoir ressentir de tels sentiments et surtout pas en cette période très sombre pour lui. Mais les dieux l’avaient mise sur son chemin et grâce à elle, il avait envie de se battre de tout faire pour accélérer les choses et lui offrir tout ce qu’elle désirait. Leur vie à deux serait des plus belles et des plus paisibles et alors ils pourraient fonder leur famille sans jamais manquer de rien.
Déor et Farshad regagnèrent la maison alors que les deux femmes avaient sans doute déjà fini de préparer le repas. Ils avaient ramené une bouteille de leur vin afin de faire un bon repas. Farshad retrouva Elwel, son cœur se serra lorsqu’il croisa de nouveau son regard. Le départ serait difficile, très difficile et il espérait que pour cette nuit Lisbeth l’autoriserait à rester avec sa belle









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Jeu 13 Oct 2016 - 12:55



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel


Élwel riait aux éclats, comme cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps ; elle avait cette joie de vivre complètement intrinsèque à l'arrivée de Farshad dans sa vie. Il avait jeté un rayon de soleil sur son existence, la rendant chaque jour un peu plus belle, une vie qu'elle avait assurément envie de vivre, bercée par la voix de cet homme, par sa présence alors qu'elle sentait déjà qu'elle ne pourrait plus s'en passer. Elle s'échappait pour ne pas qu'il l'attrape, jouant avec lui, mais elle tombait volontiers dans ses bras lorsqu'elle n'était pas assez rapide pour lui échapper. Les bras de Farshad finirent par l'entourer dans une étreinte méritée, qui lui offrait tout ce dont elle aurait pu rêver. Elle mettait de plus en plus la main sur ces sentiments qui l'envahissaient lorsqu'il était près d'elle, et d'autant plus lorsqu'il n'y était pas. Elle était amoureuse.. Pour de vrai, pour la première fois elle comprenait ce que ce sentiment représentait, alors que toute sa vie elle en avait rêvé.

Bientôt, elle fut interpellée par Lisbeth qui lui demandait de l'aide, et elle fila rapidement pour l'aider à faire la cuisine. La jeune femme s'affaira à couper les légumes en petits dés, ce qui ne lui prit pas longtemps car elle était largement habituée à le faire puisqu'elle aimait bien cuisiner. Elle avait un certain don d'ailleurs, puisqu'elle était capable de vite comprendre les recettes étrangères et de les reproduire assez proches de la réalité en les goûtant seulement. Elle se souvenait de quelques plats haradrim que les gitans lui avaient fait goûter, et elle avait d'ailleurs proposé à Lisbeth d'en faire un. Par chance, il lui restait quelques épices orientales dans ses affaires, alors le plat serait certainement assez proche de ce dont Farshad devait avoir l'habitude. Tout en cuisinant, les deux femmes discutèrent de tout et de rien, de la formation qu'allait suivre Élwel avec le guérisseur du coin et du temps qu'elle passerait ici, à attendre le retour de Farshad. Le cœur serré, la jeune femme parlait sans mal, cela lui faisait du bien d'extérioriser ce manque qu'elle ressentait déjà avec une personne qui pourrait le partager.

Peu de temps après, le pot à cuire était sur le feu et les deux femmes s'installèrent dans la cuisine pour continuer de discuter tout en plaçant la table. Lorsque Farshad et son père adoptif revinrent, tout le monde prit place sur les chaises et l'on servit le repas. Élwel adressait quelques sourires à Farshad, toute fière de lui avoir fait un plat qu'il devait connaître, mais aussi parce qu'elle avait quelque chose à lui annoncer qui allait sans doute lui faire plaisir. Le repas se termina après un long moment à discuter en famille, un endroit où la jeune femme se sentait déjà à sa place. Elle sortit de table, aidant à débarrasser puis à laver la vaisselle. Puis elle quitta la pièce, retrouvant Farshad qu'elle s'empressa de prendre dans ses bras.

« Ce soir, vous pouvez partager ma chambre.. » lui glissa-t-elle, alors qu'elle était fin heureuse de pouvoir disposer de son aura réconfortante pour trouver le sommeil, en ce dernier jour qu'ils partageaient. Elle attrapa sa main en s'écartant de lui, le guidant en haut des marches de l'escalier pour le tirer dans la chambre qu'elle occupait ici. S'endormir dans les bras de cet homme était la seule chose qu'elle aurait pu vouloir pour trouver le sommeil, alors que l'imminence de son départ se faisait bien trop réelle à ses yeux. Elle l'aimait, et elle ne voulait pas qu'il parte.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Sam 15 Oct 2016 - 20:26


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Le repas était délicieux, le suderon reconnaissait des saveurs de son pays qui lui manquait tout de même beaucoup. Elwel était habile cuisinière et aux côtés de Lisbeth il se régalait sans modération. Il les félicita toutes les deux pour le bon repas et le diner se fit autour de quelques banales conversations concernant la route de Farshad mais aussi quelques curiosités qu’ils lui posaient souvent sur sa vie dans le désert. Le suderon se faisait toujours aussi mystérieux, n’allant jamais dans les détails et restait le plus vague possible pour ne pas éveiller les soupçons mais surtout dans le but de les protéger. Frashad croisa le regard de sa belle à plusieurs reprises, décelant l’attachement qu’elle avait pour lui et qui étaient réciproques. Elle semblait bien moins attristée par son départ, peut être lui cachait elle quelque chose ?

A la fin du repas, Farshad aida à débarrasser et Elwel vint se blottir entre ses bras, lui annonçant qu’ils avaient l’autorisation de rester ensemble durant la nuit. Un sourire s’étira sur ses lèvres tandis qu’il caressait doucement sa chevelure soyeuse. Alors Lisbeth n’y voyait pas d’inconvénients, cela l’arrangeait car il n’avait pas trop envie de continuer à la rejoindre dans son dos et voulait tranquillement s’éveiller à ses côtés. Le suderon suivit la jeune femme jusque dans sa chambre, heureux de pouvoir être en sa compagnie. Le jeune homme glissa ses mains sur le visage de sa bien aimée, embrassant ses lèvres dans un tendre baiser. Puis il la serra dans ses bras, faisant toujours preuve de douceur avant d’aller enfiler quelque chose de plus confortable pour la nuit. Il délaissa ses vêtements pour enfiler un pantalon propre et une chemise avant de se glisser dans le lit. Il accueillit Elwel entre ses bras, devinant sa peau sous le tissu et qu’il rêvait de venir gouter. Farshad se retenait afin de lui prouver sa loyauté et son sérieux. Elle ne serait pas qu’une amante et même s’il n’était aps du genre à s’embarrasser de formalités, avec le passé sentimental de la jeune femme il ne voyait pas d’autres moyen pour lui prouver son honnêteté.

Son cœur battait à vive allure dans sa poitrine, il résista tout de même à l’envie de lancer les hostilités et après lui avoir volé de langoureux baisers, il trouva le sommeil sans la lâcher. La nuit fut assez paisible puisqu’elle était là, toutefois son sommeil était dérangé par son départ : il avait bien des choses à penser et aussi le fait de la laisser ici le travaillait. Il avait confiance en Déor et Lisbeth mais espérait que la jeune femme tienne parole et l’attende sans quoi elle serait prête à lui briser le cœur. Dès les premiers rasons du soleil, alors qu’il s’éveillait, le parfum des cheveux d’Elwel faisait perdurer cette douceur matinale. Il ouvrit les yeux sur ce beau visage qu’était le sien, l’ayant gardée dans ses bras et l’observa dormir encore. Elle était si belle dans cette quiétude, bercée par ses bras et au creux de leur amour naissant. Le suderon n’aurait pu rêver matin plus magique et il se disait que ce jolis minois allait beaucoup lui manquer. Le jeune homme caressa doucement ses cheveux bruns, non pas dans le but de la réveiller mais pour en percevoir la douceur et se rappeler toujours combien il avait aimé faire cela.

Et, lorsque la jeune femme montra des signes de réveil, ses caresses vinrent se faire sur sa joue encore toute chaude de sommeil. Farshad lui adressa un large sourire, trouvant cette image de son réveil aussi beau que le lever du soleil.

« Bonjour. » Fit il doucement sans cesser ses gestes.

Aujourd’hui était le jour fatidique mais il ne voulait pas voir la tristesse dans son regard, il voulait cette joie à penser au fait que bientôt il la rejoindrait de nouveau et il pourrait lui déclarer tout son amour pour elle si elle avait tenu.










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Dim 16 Oct 2016 - 22:25



As long as you're here
to make a better day

Farshad & Élwel


Élwel se perdit dans les bras du suderon, y trouvant le bonheur qu'elle avait longtemps cherché. Là, elle semblait le toucher du bout des doigts, heureuse comme elle ne l'avait pas été depuis un moment. Elle retrouvait les lèvres de Farshad, des papillons plein le ventre, alors que ses petites mains frêles attiraient son visage jusqu'à elle. Bien sûr, il n'effaçait pas le passé, il n'effaçait pas Buchanan ni Amro, mais il lui apportait ce dont elle avait besoin pour afficher un sourire constant sur son visage. Elle se sentait parfaitement bien dans les bras de cet homme, et malgré tout elle n'avait pas envie qu'il reparte, mais elle savait que cela était nécessaire. Peut-être que plus tard, ils auraient un endroit pour eux, où il n'aurait plus besoin de la laisser pour de longues périodes.. Et qu'ils auraient une belle vie, des enfants, une jolie maison.. Elle imaginait tout ça en fermant les yeux, blottie dans les bras de Farshad, jusqu'à ce qu'elle ne trouve le sommeil.

Sa nuit fut sereine, même en sachant le départ de son amoureux assez proche. Elle était tout près de lui, et elle avait décidé que la seule chose qui importait était le moment présent, afin de ne pas le polluer de pensées négatives. Elle songea un petit peu à leur avenir, à la vie qu'elle les voyait mener d'ici quelques années, mais elle se concentra bien vite sur la chaleur qui émanait du corps du suderon. Élwel appréciait beaucoup le respect qu'il avait pour elle. Personne ne lui avait témoigné autant de manières ; à Minas Tirith, elle était juste la marchande du coin, rien de plus, et durant ses voyages, les gens ne lui avaient pas franchement marqué autant de politesse. Ici, Farshad était tout ce qui faisait un homme bon. Il n'avait pas essayé de la mettre dans une situation qui aurait pu compromettre son honneur, ni même d'abuser d'elle alors qu'il aurait largement pu en avoir les premiers gestes. Mais non, il la respectait et elle n'aurait pu lui en demander plus. Il était admirable, un homme au grand cœur, et elle ne pouvait pas nier qu'elle était tombée sous son charme.

Au petit matin, elle se réveilla sous les agréables caresses du suderon. Elle ouvrit les yeux, profitant encore de la douceur de ses mains, quelques instants de plus. Il ouvrit la bouche pour lui glisser un petit bonjour à l'oreille, et Élwel s'en mordilla les lèvres. Il la faisait complètement craquer avec sa petite voix du matin et son accent encore assez présent, et elle était troublée par son regard sombre. Troublée, amoureuse ; elle était complètement subjuguée par cet homme, sans réaliser qu'elle l'avait pour ainsi dire presque pour elle. Mais bien vite, elle fut ramenée à la réalité comme si elle prenait une claque dans la figure. Le départ. C'était aujourd'hui.

La jeune femme, soudainement attristée, tenta de masquer ses émotions à Farshad en se blottissant contre lui. Elle enfouit son visage dans le cou de l'homme, se risquant à quelques petits baisers sur sa peau encore chaude. Son parfum était divin, il lui manquerait beaucoup.. Elle songea à lui demander de lui laisser quelque chose de lui, comme une chemise ou un châle par exemple ; quelque chose qui porte son odeur, comme ça elle aurait l'impression d'être un peu avec lui.. Elle resta longtemps blottie dans son cou, peut-être pour dissimuler une ou deux larmes, mais il leur fallait se lever, car Farshad avait de la route à faire et il valait mieux qu'il la fasse de jour.

Élwel finit par se détacher de lui à contre-coeur, s'extirpant du lit pour passer des vêtements et descendre dans les pièces communes de la maison. Ils furent accueillis par Lisbeth qui était toute joyeuse, mais cela n'enlevait rien à la tristesse latente qui marquait encore les sourires de la jeune femme.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day Lun 17 Oct 2016 - 17:51


As long as you're here to make a better day

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad

Il profita de la douceur de la peau de sa belle, passant l’un de ses mains dans son dos tandis qu’il la tenait tout contre lui. Il avait aimé ces matins là et les prochains allaient être durs sans voir son si beau visage. Mais il lui fallait partir ce matin même afin d’avoir une chance d’atteindre le campement de son groupe d’ici quelques jours. Il n’avait nulle envie de partir, il voulait rester avec elle et ne plus jamais la quitter. Malheureusement c’était impossible et la jeune femme semblait tout autant l’avoir compris lorsqu’elle quitta le lit. Il ressentait son amertume, sa tristesse, mais il ne pouvait pas y faire grand-chose vu qu’il n’avait pas le choix. Le suderon s’habilla aussi et ils allèrent manger tous ensemble une dernière fois. Déor lui donnait quelques directives et notamment de faire attention car ils avaient vu un mouvement d’orcs pas loin. Farshad acquiesça, promettant d’être vigilant et leur déclara qu’il leur donnerait des nouvelles aussi vite que possible.

Ceci dit, ils sortirent tous ensemble pour dire au revoir au viarag. Ce dernier enlaça Lisbeth comme si elle était sa mère, Déor voulu lui donner une franche poignée de main mais préféra également le prendre dans ses bras en lui répétant qu’il était la bienvenue chez eux. Puis ils décidèrent de laisser Elwel et Farshad dans l’intimité pour leurs au revoir. Le temps était clément, une douce brise venait s’engouffrer et Farshad observa silencieusement Elwel avec la mine déconfite. Mais il ne désirait pas la voir aussi triste alors il s’empressa de la prendre dans ses bras, scellant ses lèvres aux siennes et lui témoigner son amour par de tendres caresses.

Il l’embrassa longuement, faisant preuve de douceur et de tendresse, un baiser emprunt d’amour et d’attachement qu’il lui témoignait et qui avait petit à petit grandit. La gardant tout contre lui, il eu un mal fou à se résoudre de s’en détacher mais il n’avait pas le choix, il devait finir ce qu’il avait commencé sans quoi les problèmes continueraient de s’accumuler. Farshad espérait de toute cœur qu’elle lui faisait réellement confiance en lui et qu’elle serait assez forte pour l’attendre. Le jeune homme lui prit les mains, la regardant droit dans les yeux.

« Je vais revenir, je te le promets. » Fit-il, appuyant chaque mot pour lui faire part de son honnêteté

Il la laissa alors, montant sur son cheval et s’empara des rênes avant de se baisser vers la jeune femme pour lui voler un dernier baiser.

« Surveille par là, c’est de là que j’arriverai. » Ajouta t-il en montrant l’est qui débouchait sur une large forêt

Le suderon lui adressa un tendre sourire, fit signe à Lisbeth et Déor une dernière fois avant de prendre la route. Il s’engouffra dans le village, croisant de nouveau des visages qu’il avait connu et qui désormais feraient en sorte qu’Elwel se sente bien parmi eux. Quelques kilomètres avalés et le suderon quitta le village, essayant de se retenir de faire demi-tour pour aller la voir alors que ses sentiments envers elle s’étaient bien plus précisés depuis leur arrivée ici, pour son plus grand bonheur mais surtout au mauvais moment de sa vie hélas. Mais les rencontres que l’ont fait n’arrivent jamais trop tôt ou trop tard, elles sont là parce qu’elle doivent arriver à ce moment là même – c’est ce que lui a appris sa vie en exil alors que chaque visage qu’il avait croisé, il s’en souvenait ; tous ceux qui lui sont venus en aide, tous ceux qui lui ont créé des problèmes, il a le moindre de leurs traits gravé dans sa mémoire pour le meilleur et pour le pire mais surtout parce que c’est cela qui fait ce qu’il est devenu et le chemin qu’il a pu parcourir.

Il savait que plus vite il partait, plus vite il pourrait la retrouver alors c’est à vive allure qu’il entama le chemin et pourtant le cœur lourd de questionnements.

FIN








_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: As long as you're here to make a better day

Revenir en haut Aller en bas
As long as you're here to make a better day
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.