AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
I think I lost my way somehow - Page 2

Partagez | 
 

 I think I lost my way somehow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Jeu 8 Sep 2016 - 22:58


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Elea aimait la manière dont avait Chandalen de s’exprimer de voir les choses. Elle n’avait pas pensé les choses de cette manière et pour le coup il lui avait appris quelque chose, elle qui était toujours reconnaissante de ce qu’elle recevait adhérait totalement à ce mode de pensée mais se rendait compte qu’elle avait encore beaucoup de surprises à découvrir et à apprendre du monde. La jeune femme s’était de nouveau surprise à rêvasser de ces lumières quand l’homme vint à lui rappeler à l’ordre qu’ils allaient se rendre à la fête de ce soir là.

« Oh ! Vous avez raison !! J’avais presque oublié !! »

Elea se leva et fit signe à Chandalen de la suivre. D’abord elle avait besoin de passer chez elle pour se changer et des mains en plus lui permettraient d’amener ce qu’elle avait préparé pour la fête. Tout le monde rapportait quelques plats et la jeune femme avait déjà préparé bon nombre de biscuits secs à défaut de ne pas avoir eu le temps de faire autre chose. Sa maison était loin de ce à quoi on pouvait s’attendre pour la fille d’un prince mais cela amplifiait le côté très simple et naturel d’Elea. C’était une mignonne petite demeure où il y avait tout juste de la place pour deux personnes au maximum, sa chambre à l’étage donnait en revanche une vue imprenable sur la cité. Elle s’occupait elle-même de cette maison, que ce soit pour les travaux ou l’entretient, elle faisait toute seule.

« Bienvenue chez moi ! » Fit-elle joyeusement.  « Installez vous, prenez quelque chose à boire, je vais aller me changer !! »

Elle n’attendit pas qu’il réponde qu’elle avait déjà disparu dans l’escalier. Une fois dans sa chambre, elle se débarrassa de sa robe salie et quelque peu tâchée, retira aussi sa tunique immaculée pour en mettre une propre. Fort heureusement elle avait déjà préparé la robe qu’elle allait mettre pour ce soir là puisque l’elfe couturière ne la laissait jamais aller à une fête sans lui faire porter une de ses créations. Il arrivait  que celle-ci se laisse un peu emporter mais pour le coup celle qu’elle portait ce soir n’était pas très imposante et ne la gênerait pas lorsqu’elle serait en train de jouer. Elle attacha ses boucles en un chignon beaucoup trop rapide pour être soigné mais une fois avoir ajouté ses bijoux, cela ressemblait bien plus à quelque chose qui la mettait bien en valeur. Dans son armoire elle avait trouvé une veste à son père qu’il avait oublié une fois chez elle et qui était bien tombée pour le coup puisque Chandalen aurait sans doute froid sans son armure et avec celle-ci il ne pourrait pas profiter des festivités pour se détendre. Elle allait donc lui prêter cette veste, sachant que son père ne lui en voudrait pas puisque de toute façon il n’était pas là et qu’il en avait déjà tellement. IL avait tant l’habitude de porter des habits sombres faits par les Dunedains que les vestes cérémonieuses elfiques le dérangeaient, alors il finissait souvent ses soirées juste avec sa chemise sur le dos.

Elea redescendit, rougissant quelque peu alors qu’l était le premier  la découvrir dans sa nouvelle robe et tout aussi intimidée de lui proposer la veste de son père. Elle ne lui aurait pas prêtée si elle ne l’appréciait pas un minimum et pour le coup, il devait deviner qu’elle se sentait bien à l’aise en sa compagnie. Après tout c’était un bel homme avec beaucoup d’esprit, qui ne succomberait pas à son charme ? Elea lui adressa un fin sourire qu’elle dissimula tout aussitôt en ne pouvant croiser son regard sous peine de devenir écarlate.

« Tenez, c’est pour vous, je ne désire pas vous voir enrhumé par ma faute. »

Elle lui laissa la veste puis s’empressa de sortir du placard les trois boites de gâteaux qu’elle avait préparés pour l’occasion. Par chance elle n’avait pas besoin de transporter sa harpe, il y en aurait une pour elle déjà là-bas.


« Pouvez vous m'aider à transporter cela ?»






electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Lun 12 Sep 2016 - 22:32




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen



Après avoir fait la remarque à Elea qu'ils risquaient de finir en retard, Chandalen et elle étaient rapidement redescendus dans la ville, arpentant les rues jusqu'à finalement passer la porte d'Elea. Chandalen en découvrit l'intérieur qu'il n'avait, à vrai dire, pas du tout imaginé. La jeune femme qui avait dit être de lignée princière, alors il avait tout de suite pensé qu'elle vivait avec le seigneur et les princes dans un palais qui aurait fait pâlir plus d'un roi homme. Il passa le seuil comme s'il était au ralenti, laissant ses yeux détailler la maisonnette avec curiosité. De ce qu'il en voyait, elle était très différente de la sienne ; c'était loin d'être un foyer familial abandonné, loin d'être un taudis géré par l'homme qui ne rentre jamais chez lui. Ici, il trouvait toute la simplicité d'Elea, toute la grâce des elfes et de la culture dont elle s'était imprégnée depuis toute petite. C'était troublant pour lui, de voir une humaine qui n'en était pas une, de voir qu'elle avait autant de différences avec lui que n'importe quel elfe. Pourtant, elle était comme un pont solide entre les deux races, une main tendue vers une entente tout à fait cordiale.

Chandalen s'avança dans la pièce principale, et il se dégota une petite chaise peinte en blanc pour s'y asseoir. Il patienta un moment pendant que la jeune femme était partie à l'étage. Sans doute pour se changer, songea-t-il. Cet instant de solitude remarquablement bref lui parut pourtant assez long, et il eut le temps de songer à beaucoup d'autres choses. Il pensait surtout à la petite fille qu'il avait laissée aux mains des guérisseurs d'Imladris. Si les choses étaient en bonne voie, il espérait sincèrement qu'elle guérisse au plus vite. Sur sa chaise, Chandalen attendit patiemment, le regard tourné vers la petite fenêtre qui lui donnait une vue imprenable sur le reste de la cité. Ah, cette maisonnette était tout à fait représentative de la personne qui l'habitait. Quoi qu'il en était, la jeune femme ne mit pas vraiment longtemps à redescendre les marches d'escalier, et dès que le guerrier entendit un craquement, il se leva pour l'attendre près de la porte.

Quand il la vit apparaître dans l'encadrement de la montée d'escalier, Chandalen tira un large sourire ; elle était très jolie, d'une apparence absolument parfaite qui rappelait bien à quel point elle était ancrée ici, dans cette cité des elfes. Il laissa ses yeux glisser le long des tissus fluides, dont la couleur prune nuancée par des touches de bleu allait à ravir à la demoiselle. Elle était tout en finesse et en élégance, et le jeune homme ne put s'empêcher de penser qu'il ferait tâche à ses côtés, s'il restait vêtu de ses simples vêtements d'homme. Il se risqua à un compliment, usant d'un petit signe de tête pour mimer une révérence.

« Vous êtes magnifique » dit-il simplement, sans se voir trop imprudent dans ses regards. Il ne faisait aucun doute qu'elle serait au centre de tous les regards ce soir-là, et elle l'était sans doute déjà le reste du temps. C'était une très jolie femme. Chandalen attrapa la veste qu'elle lui tendait, la passa pour en ajuster les pans du tissu qui tombait parfaitement à sa coupe. Il fut étonné de se sentir parfaitement bien dans cet accoutrement, lui qui n'abandonnait que rarement son plastron. Il s'occupa de rattacher ses cheveux convenablement, puis sa tenue prête, il attrapa les boites de gâteaux que la jeune femme lui demandait de transporter. Il empila les trois sans difficulté, et même si son bras lui tirait toujours un peu, il ne fit aucune grimace et se contenta de sortir avec le paquet dans les mains. Il attendit Elea, puis tous deux se dirigèrent vers la salle où aurait lieu la fête. Chandalen en profita pour faire un crochet rapide par l'endroit où se trouvait toujours la gamine, histoire de la saluer et de lui montrer qu'il était toujours là si besoin. Ce petit saut rapidement fait, il se dépêcha pour ne pas mettre la jeune femme en retard, ce qui ferait très mauvaise impression auprès du seigneur par sa faute.

« Apparemment nous ne sommes pas les derniers ! » lui glissa-t-il à l'entrée de la salle de réception.








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Lun 19 Sep 2016 - 22:47


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Elea donna quelques biscuits à la jeune fille après lui avoir donné son remède et lui demanda  de ne pas hésiter à faire appel aux guérisseurs elfes qui restaient dans cet établissement si elle avait le moindre souci. Ceci fait, après lui avoir offert un joli sourire, Elea et Chandalen se dirigèrent vers les lieux de la fête où effectivement il y avait déjà peu de monde mais c’était loin d’être rempli. Elea étira un large sourire, ayant hâte de faire la fête alors que l’on entendait déjà les quelques musiques traditionnelles résonner dans la vallée tandis que quelques elfes déjà dansaient dessus. Elle emmena Chandalen là où étaient déjà disposé les quelques pâtisseries et autres amuses bouches typiquement elfique afin qu’ils puissent y déposer ce que la jeune femme avait préparé. Pendant qu’elle les disposait proprement dans des plats elle adressa un petit sourire complice à Chandalen.

« Allez-y, si vous voulez gouter, je vous conseille les seconds ils ont des aromes de fleur tout à fait intéressants ! » Fit la jeune femme.

Elea ne se priva d’ailleurs pas d’en chiper un pour l’enfourner directement dans sa bouche sous l’attention distraite de l’elfe qui était le plus proche d’eux. Une fois qu’elle eu fini de tout installer, la jeune femme prit le bras de Chandalen pour l’emmener avec elle lui montrer les moindres recoins de la fête et en profita pour le présenter à quelques personnes importantes de la cité.  Ils croisèrent également le seigneur Elrond, la jeune femme présenta le guerrier à ce dernier qui leur accorda un peu de temps pour poser quelques questions à Chandalen. Comme à son habitude, il était chaleureux, de conversation intéressante. Puis, il les quitta, souhaitant à Chandalen un bon rétablissement et un bon retour, mais surtout un bon séjour en cette merveilleuse cité.

La nuit tombait doucement, les toits se revêtaient de couleurs froides et donnaient d’autant plus de magie à ces lieux. Alors elle proposa à Chandalen de venir avec elle pour qu’ils puissent danser. Elle savait que les rondes elfiques étaient bien moins dynamiques que celles des humains mais cela était tout aussi divertissant. Le temps que ce soit son tour d’aller sur scène, ils pouvaient bien passer par un petit moment de danse. Les elfes n’étaient pas dérangés de la présence de Chandalen, a vrai dire ils avaient l’habitude de voir quelques étranger à leur fêtes et puis Elea était déjà venue avec une humaine et un enfant. Au contraire, ils semblaient contents de pouvoir montrer un peu de leur culture, eux qui semblaient si secrets et si inaccessibles. Ils prouvaient qu’ils étaient des hôtes tout à fait charmants et d’emblée chandalen était certain de pouvoir revenir un jour ici s’il le désirait maintenant qu’il était présenté comme il se doit.

Au bout d’un certain temps, essoufflé, Elea se retira de la ronde et proposa à Chandalen de la suivre. Puisque le buffet était accessible, elle se jeta dessus. C’est que danser, ça creuse et puisqu’ils n’avaient pas eu de diner, cela viendrait à le remplacer.

« Evitez de prendre du vin elfique, le leur est si fort d’une seule gorgée vous rend totalement ivre ! » Fit-elle remarquer dans un rire.

Heureusement ils pensaient à Elea et elle avait son vin humain importé des grands royaumes que l’on faisait cadeau à Elrond et qu’il préférait laisser aux humains venant à Imladris. Un elfe vint leur offrir un verre et la jeune femme trempa ses lèvres dedans. Elle posa son regard sur l’assemblée, espérant que cela plaisait au guerrier et que cela lui donne envie de revenir. Elle avait remarqué qu’il ne portait pas d’alliance, peut être avait elle sa chance ? Elle ne voulait pas se précipiter, mai elle le trouvait joli garçon et il était respectable, cultivé et sensible, que pouvait elle demander de plus ? Le temps seul lui dirait si elle pouvait envisager plus, en attendant il faisait un ami formidable.

« J’espère que vous passez une bonne soirée !! Peut être que la prochaine fois vous viendrez nous rendre visite dans d’autres circonstances ! »







electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Mar 27 Sep 2016 - 20:09




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen



Chandalen ne se priva pas pour goûter discrètement un gâteau lorsqu'Elea le lui proposa. Les friandises étaient très bonnes, loin de ce dont il avait l'habitude, mais les parfums floraux lui rappelaient quelque chose qu'il ne saisissait pas tout à fait. Dans tous les cas, l'arôme lui plaisait beaucoup, et il marquerait sans doute dans sa mémoire les vestiges de son séjour à Imladris. Dans la grande salle, les elfes se mettaient déjà en place au centre de la pièce pour y danser, dans une façon de faire qui semblait tout à fait singulière à l'humain. Il faut dire qu'au niveau des fêtes, il était relativement bien habitué aux choses plus.. Clinquantes. Il avait de nombreuses fois fini éméché avec ses frères d'armes dans la taverne du coin, ou bien à danser avec le peu de grâce que l'alcool pouvait lui laisser, ce qui relevait d'une piètre qualité artistique. Aussi, lorsqu'elle le tira avec elle au centre de la salle, il n'eut d'autre choix que d'ajuster son port de tête comme il le pouvait pour suivre ce que la jeune dame faisait. La danse n'était pas du tout mouvementée, elle reflétait tout aussi bien que le reste de la cité la façon dont les elfes se comportaient ; ils n'étaient pas de vives créatures, pas des gens à s'énerver pour de simples pas de danse.

Laissant Elea le mener, il suivit le pas, mais ils finirent par s'arrêter lorsqu'elle lui en fit le signe ; Il la raccompagna jusqu'au buffet avec la vraie attitude d'un homme serviable. Il voulait faire bonne impression ici, les elfes n'étaient pas n'importe qui, et il se promenait avec nul autre que la petite fille adoptive du Seigneur Elrond, autant dire qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. Il écouta les conseils d'Elea en matière de vin, et attrapa le verre qu'on lui proposa presqu'aussitôt, y trempant les lèvres avec l'appréhension nécessaire à celui qui s'aventure loin de chez lui. Le vin était bon, ni trop for ni pas assez, et il accompagnait bien les petits amuse-bouche qui étaient disposés sur le buffet, et qui faisaient de l’œil au guerrier depuis leur entrée ici. Il avait drôlement faim, après tout, cela faisait un moment qu'il ne s'était rien mis sous la dent, et sa blessure lui demandait pas mal d'énergie pour cicatriser, bien que les baumes elfiques accélèrent de façon flagrante le processus de guérison.

Il goûta à bien des petits en-cas, savourant les délices d'une civilisation qu'il connaissait encore mal. Mais Chandalen savait apprécier ce mélange des cultures, lui qui était déjà le fruit d'un tel croisement. Bientôt, alors qu'il perdait ses yeux sur les elfes qui dansaient encore, le guerrier fut tiré de ses pensées par les paroles de la jeune femme. Oui, il espérait bien être de passage ici une fois prochaine, mais il arriverait avec plus de crédibilité qu'il ne l'avait fait présentement.

« J'espère bien avoir l'occasion de vous revoir, vous m'êtes d'une précieuse compagnie ! »
confirma-t-il, se montrant toujours aussi polie envers la princesse. Ces mots n'avaient rien d'artificiel, il les pensait même si sa façon de l'exprimer dénotait un peu de son habituel chaleureux et décontracté, mais il fallait bien cela pour une princesse. Chandalen prit soin de ne pas vider son verre trop rapidement, auquel cas il pourrait donner une mauvaise image de lui, ce qui n'était clairement pas souhaitable. Ainsi, il commença à délaisser son vin et les biscuits, au profit de la discussion avec la demoiselle, lui posant quelques questions à propos des coutumes elfiques qui lui étaient encore mystérieuses. En contre partie, il offrait de répondre à ce qu'elle voulait concernant sa propre culture, qui avait beaucoup semblé intéresser la demoiselle.

Lorsqu'il se fut passé déjà assez de temps, Elea prit congé du jeune homme pour prendre place sur la scène, puisqu'elle devait y jouer de la harpe. Chandalen décida d'aller choisir une table pour s'y installer, là où il pourrait regarder le concert d'instruments et profiter de la musique sans être trop loin. Il s'assit, mais ses yeux quittaient difficilement la jeune femme qu'il trouvait tout à fait captivante dans sa robe toute en voiles colorés.








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Ven 7 Oct 2016 - 12:20


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Elea monta sur l’estrade, tenant les pans de sa robe pour ne pas se prendre les pieds dedans alors qu’un elfe lui avait prêté sa main pour qu’elle puisse monter sans encombre. La harpe sur laquelle elle avait l’habitude de jouer pendant les concerts avait été amenée. Elle commençait seule, accompagnée d’un chœur de quelques elfes qui entamèrent la chanson en elfique, puis elle positionna ses mains de part et d’autre de l’instrument. Elle commença à pincer les cordes, puis lorsque le chœur s’arrêta de chanter, elle éleva la voix pour poursuivre la chanson sur ces notes que tous ici connaissaient. Elle avait appris le chant avec les elfes et même si elle avait acquiert leur manière de prononcer les mots dans un chant, ce qui faisait qu’on aimait les chants elfiques de sa bouche étaient qu’en étant humaine ils avaient l’air d’avoir bien plus de vie. Elea s’appliquait, charmant l’assemblée comme elle avait l’habitude de le faire, sous le regard bienveillant de sa mère qui était dans l’assemblée. Il y avait un silence religieux, tous avaient le regard tourné vers cette jeune humaine qu’ils avaient fini par adopter et par aimer comme l’un des leurs.

Il demeurait une différence dans leur comportement avec elle, elle était la jeune fille à protéger, à mettre dans un écrin de verre pour que jamais elle ne se blesse. Elea était devenue précieuse par ses sourires, par son implication au sein de leur communauté et aussi par sa musique et sa capacité à reprendre la musique elfique comme personne. Elea était fière de ce qu’elle avait accompli, monter sur scène n’était plus problème, elle n’avait jamais le trac bien au contraire, elle avait hâte de pouvoir faire plaisir à tout le monde. Elle aimait cela et ça se ressentait dans sa manière de jouer.

Lorsque la première musique fut finie, elle se leva et alla saluer le public qui applaudissait doucement pour la remercier de sa prestation. Puis un elfe monta sur scène pour venir se placer derrière une seconde harpe. Cet elfe était un élève et le plus drôle dans tout cela, c’était qu’il était plus vieux qu’elle mais en apparence il était un adolescent. Il était nerveux, Elea lui donna quelques directives tout bas et il lui offrit un joli sourire. Une fois qu’il fut prêt, elle commença à jouer et il finit par la rejoindre par la musique et par le chant.

C’était une petite berceuse facile à exécuter et qu’il avait souhaité jouer sur scène avec Elea. La jeune femme veillait à sa technique, il enchainait les gestes avec aisance et il la rendait fière. Vers la fin de la chanson elle vit un garde s’approcher de Chandalen et lui murmurer quelques mots à l’oreille. Le garde fit un geste à Elea et fort heureusement leur prestation touchait à sa fin. Elea salua encore son public, s’excusa auprès de son élève et s’empressa de rejoindre Chandalen.

« Que se passe t-il ? » Demanda Elea soudainement inquiète.
« C’est la petite, elle ne va vraiment pas bien, les guérisseurs vous demandent de venir…»

S’ils réclamaient sa présence, ce n’était pas bon signe du tout. Elea échangea un regard avec Chandalen et tous deux rejoignirent vite ce lieu où l’on soignait les malades et les blessés. On entendait la toux de la petite depuis l’entrée, Elea se précipita dans la chambre pour découvrir trois guérisseurs penchés au-dessus d’elle.
Leur arrivée bien sur se fit remarquer et l’un des guérisseurs vint à leur rencontre.
« Elle est en train de mourir, ses blessures étaient beaucoup trop importantes. » Fit il en sindarin sans savoir parler westron.

Elea ne prit pas le temps de traduire à Chandalen ce qu’il se passait qu’elle se dépêcha de rejoindre la jeune fille. Elle lui prit la main, celle-ci était glacée.

« Non, non !! »
« Dame Elea… »

Elea attrapa l’un de ses remèdes et ouvrit la bouche à l’enfant pour le lui faire avaler mais le liquide ne voulait pas passer, sa gorge était déjà en train de se refermer. Prise de panique, elle essaya de réveiller l’enfant qui souffrait plus qu’autre chose. Elea ne voulait pas la voir mourir, elle était beaucoup trop jeune pour mourir.








electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Jeu 13 Oct 2016 - 12:56




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen


« Seigneur, c'est la petite.. Elle est dans la souffrance, son heure approche je le crains.. » lui glissa le garde dans un westron quasiment parfait. Chandalen ne comprit que trop vite ce qui était en train de se passer, et déjà la musique d'Elea s'était tue dans les tréfonds de ses pensées, alors que la jeune femme avait certainement vu son visage se décomposer sous ses yeux. Le guerrier se leva, gardant une main sur le dossier de sa chaise alors qu'il voyait que la demoiselle posait son instrument pour le rejoindre précipitamment. Il attendit à peine qu'elle arrive à sa hauteur pour lâcher son appui et se précipiter dehors, congédiant la fête elfique avec peu de manières, mais il ne doutait pas que son excuse serait valable. Ils gagnèrent rapidement la salle où les blessés étaient gardés, retrouvant la gamine que Chandalen connaissait depuis qu'elle était née. Il resta un peu en retrait, à l'observer, tandis qu'Elea s'était approchée d'elle pour lui tenir la main. Elle essaya de lui donner un remède, mais la petite ne fut pas capable de le prendre ; elle était étrangement pâle, pâle comme la mort, livide, dépourvue des couleurs qui normalement donnaient vie à un visage d'enfant. C'est à ce moment là que Chandalen comprit ce qui était réellement en train de se passer, et qu'à ce stade, il n'y avait plus grand chose à faire.

Le guerrier s'avança, écartant d'un geste protecteur la dame dont les remèdes ne seraient plus de bon usage. Il jeta un regard aux gardes elfes dans l'espoir que l'un d'eux ne vienne sortir Elea de la pièce, car il souhaitait lui épargner la vue de ce qui allait se passer ici. Il se tourna vers la petite, touché par ce triste spectacle auquel il n'aurait jamais voulu assister. La mort faisait assurément partie du grand cycle de la vie, mais cette gamine était trop jeune pour avoir droit à son salut maintenant. Chandalen s'avança vers le lit, se mettant à genoux près de la petite alors qu'il plongeait son regard dans le sien. Prenant sa minuscule main dans la sienne, il la serra, constatant à quel point elle était froide, gelée. Il comprenait qu'il n'y avait plus rien à faire, que c'était trop tard. La vie semblait s'éteindre dans son corps d'enfant alors que ses yeux montraient le contraire, une force mystérieuse, une envie de se battre pour rester parmi les vivants. Chandalen laissa sa seconde main caresser les cheveux de la gamine dans un geste paternel, pour lui montrer qu'il était là.

« Tout va bien se passer, ne crains rien.. C'est bientôt fini, ça va aller. Tu vas voir, ça va aller.. » lui répétait-il, alors qu'il sentait sa gorge se serrer un peu plus à chaque mot qui passait ses lèvres. Il avait les larmes aux yeux, mais il ne voulait pas montrer à l'enfant qu'elle laisserait derrière elle bien trop de tristesse. Il lui répéta encore et encore ces mots de réconfort, serrant sa petite main dans la sienne, à mesure qu'il voyait son regard s'éteindre, se faire plus distant, jusqu'à perdre totalement cette petite étincelle qui y avait vécu pendant une dizaine d'années. Le guerrier resta encore un moment à seulement fixer ces deux petits yeux vides, alors que la réalité le frappait de plein fouet lorsqu'il réalisa qu'elle était vraiment partie. D'une main protectrice, il referma ses paupières pour la dernière fois.

Chandalen demeura un long, très long moment à fixer le corps inanimé de la petite, sans comprendre pourquoi elle, pourquoi si tôt.. Il en voulait aux dieux, mais il trouva bon de les prier pour qu'ils ne guident cette enfant jusqu'à leur royaume éternel. Il les pria pendant de longues minutes, jusqu'à finalement reposer sa tête contre la main de la petite fille, et il ne put retenir la tristesse évidente qui suivant ce genre de perte.








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Sam 15 Oct 2016 - 23:40


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
S’avançant dans la chambre, elle fut surprise que Chandalen la retienne en arrière alors qu’elle avait été celle qui avait prit soin d’elle. Ne voulait-il plus qu’elle l’approche ? Elea resta en retrait, observant le jeune homme venir se poster au chevet de la petite fille et ressenti un douloureux pincement au cœur. Avait elle fait une erreur ? Les larmes aux yeux, la jeune femme interrogea du regard l’un des guérisseurs qui bougea la tête de gauche à droite pour signifier qu’il n’y avait rien à faire sinon la laisser partir en paix avec les remèdes qu’ils lui avaient donné pour soulager la douleur le temps qu’elle s’envole. Elea se mit à trembler, le mains devant la bouche et totalement brisée par ce qu’elle voyait.

Lorsque tout fut fini, Elea observa Chandalen toujours en train de serrer la main de cette mignonne petite fille tandis qu’un elfe se détacha du groupe, venant prendre la main d’Elea pour tapoter doucement le dos de celle-ci dans le but de la rassurer avant de se diriger vers Chandalen qui lui avait survécu.

« Il n’y avait rien à faire, la petite était condamnée bien avant qu’on ne la retrouve mais on n’aurait pas pu le savoir à ce moment là, les poisons des orcs sont très perfides et puissants. Nous avons fait en sorte qu'elle ne souffre pas plus.» Déclara t-il en posant l’une de ses mains sur l’épaule de Chandalen par respect et par compassion.

Sur ses mots, Elea savait alors qu’elle n’était pas fautive mais cela ne changeait absolument rien à son état d’esprit. Elle était détruite et redoutait que Chandalen ne la traite de bonne à rien ou d’irresponsable en l’ayant ainsi écartée. Ne pouvant supporter cette image qui lui renvoyait ses fautes avant même qu’elles ne soient évoquées, Elea sorti finalement de la pièce, les larmes aux yeux, elle se dirigea vers l’extérieur en ayant soudainement besoin d’air frais. Était-elle présence indésirable ? Quoi qu’il en soit elle serait mieux à l’écart, et éviterait d’importuner Chandalen jusqu’à ce qu’il retourne à son village.

La jeune femme sombra dans la tristesse, s’agenouillant au sol en baissant la tête complètement dévastée. C’était la première fois qu’elle voyait un de ses patients mourir. Et même si elle n’était pas la responsable elle s’en voulait d’être sortie au lieu d’être restée au chevet de cette enfant. Certes il y avait eu les guérisseurs qui avaient veillé sur elle mais elle ne pouvait s’empêcher de culpabiliser. La jeune femme posa ses avant bras sur le muret en face duquel elle s’était agenouillée et vint y poser son front, laissant couler ses larmes sur ses joues déjà rougies dans une tristesse dans laquelle sa mère n’aurait pas voulu la voir. Elle se souvenait de ses mots quand elle lui avait demandé comment elle faisait pour rester calme quand un patient perdait la vie, mais là c’était vraiment trop dur. Il y avait du choc, du recueillement, de la haine, des regrets et de la douleur. Son cœur se serrait, son visage était crispé par ses pleurs et elle sanglotait silencieusement dans son coin. Elle s’accablait toute seule, se faisant tous les reproches du monde

Qu’allait-on penser d’elle ? Qu’allait penser Chandalen d’elle ? Car elle lui avait pourtant dit que tout se passerait bien, elle était allée se pavaner sur scène et voilà que la petite avait fini par succomber à ses blessures. Il allait l’accuser c’était certain mais les remises en causes n’étaient cependant rien à la peine qu’elle éprouvait de voir cette petite s’en aller. C’était affreux, tellement affreux de ressentir telle douleur et d’en plus s’en tenir responsable alors qu’elle aurait peut être pu faire plus pour l’épargner ? Elea allait passer ses prochains jours à pleurer et à se morfondre en mangeant plein de sucreries dans l’espoir que cela apaise sa peine.








electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Mar 18 Oct 2016 - 17:01




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen


Chandalen resta un long moment au chevet de l'enfant, à la fois pour la pleurer, mais également pour faire les prières qui étaient nécessaires à ce que son âme rejoigne les esprits de la nature, et qu'à son tour elle puisse les guider dans cette longue épreuve qu'était la vie. Trop jeune, se répéta-t-il, bien trop jeune pour mourir, et pourtant, voilà où ils en étaient. Chandalen s'imaginait déjà devoir rentrer au village, la tristesse marquant encore son visage, et devoir frapper à la porte de cette famille pour leur porter une nouvelle qu'ils n'avaient assurément pas envie d'entendre. Le guerrier espérait sincèrement qu'ils ne pensent pas son sort de très bon augure, après tout, il s'était déjà passé plus de trois jours depuis sa disparition, et il songea que peut-être cela apaiserait leur chagrin de savoir qu'elle n'était pas morte dans la souffrance, mais au chaud dans un lit. Puis il se rappela que peu importe de quelle façon son propre fils pourrait mourir, il en voudrait à la terre entière, peu importe qu'il ait souffert ou non. Et sous aucune condition son chagrin n'aurait pu s'atténuer.

L'homme se releva finalement, les yeux rougis et humides, mais il avait fait les prières et il savait que l'âme de cette petite serait entre de bonnes mains. Il remercia les guérisseur d'un signe de tête, car il pouvait difficilement en dire plus, et parfois un simple regard suffisait. Il aurait voulu prendre leurs mains dans les siennes pour demander aux dieux de les protéger aussi, mais il ne s'y aventura pas, de peur d'offenser ces êtres dont les coutumes lui étaient étrangères. Ceci étant, il adressa un dernier regard au corps sans vie de la petite, puis disparut dans l'embrasure de la porte.

Chandalen chercha la jeune femme du regard, et bien vite il la repéra, mais n'osa pas s'approcher. Il avait peur de sa réaction, il l'avait écartée pour son bien dans l'espoir qu'elle ne soit pas témoin de la mort de cet enfant. Ce n'était en rien un geste méchant, et d'ailleurs il commença à regretter parce qu'il ne voulait pas qu'elle pense qu'elle était malvenue ou qu'elle avait mal fait son travail. Elle n'avait rien à se reprocher, elle avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour sauver la gamine. Chandalen décida finalement de s'approcher, parce que la voir dans un tel état lui fendait le cœur. Elle avait été si gentille avec eux, comment pouvait-il la laisser ainsi ?

Il s'approcha en silence, ne sachant pas s'il était le bienvenu et elle ne semblait pas l'avoir remarqué. Il s'agenouilla auprès d'elle, déposant une main sur son épaule pour lui signaler sa présence. Pendant un temps, il ne dit rien, se contentant de fixer l'horizon derrière la barrière en pierre, où un coucher de soleil colorait le ciel d'une myriade de nuances roses et orangées. C'était très beau, mais cela n'aurait su palier à la tristesse qui les rongeait tous les deux.

« Merci pour tout.. » commença-t-il, un nœud dans la gorge qui l'empêchait de s'exprimer correctement, et son accent qui marquait toujours chacun de ses mots. « Vous avez fait tout ce que vous avez pu, j'ai prié les dieux pour elle, elle est entre de bonnes mains, mais je vous dois beaucoup.. Merci pour tout ce que vous avez fait pour elle. » Il retomba dans un silence de malaise, comme s'il n'avait pas pu dire tout ce qu'il avait sur le cœur, et toutes les excuses qu'il voulait présenter à la jeune femme. Il se risqua à prendre sa main dans les siennes, comme un geste de réconfort. Que pouvait-il faire de plus..? « Je suis sincèrement désolé de vous avoir écarté de la sorte, je ne voulais pas que vous assistiez à un tel spectacle, et par dessus tout je voulais être avec elle pour l'accompagner.. J'espère que vous comprenez.. » Et il était sincère, son regard en disait long. Il était troublé par la perte de cette petite fille, et il espérait vraiment que les elfes le laissent faire les rites funéraires comme ils en avaient l'habitude par chez lui.








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Dim 23 Oct 2016 - 17:14


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Les mots de Chandalen la rassurèrent et la touchèrent, alors Elea se rendit compte qu’elle avait pensé trop vite et qu’elle n’aurait pas dû. Les elfes ne faisaient que très rarement ce genre de geste sans dire pourquoi, ce qui vint à lui témoigner qu’elle était très différente des humains en réalité bien qu’elle en soit une. Etait ce un handicap ? Elle ignorait comment l’interpréter, mais n’avait pour le moment pas envie d’y penser. La tristesse de la mort de cette petite lui prenait toujours le cœur, sa main tremblait entre celles de Chandalen. Ici elle n’avait jamais eu de rapport réel avec la mort, elle n’existait pas chez les elfes et y être confrontée aussi frontalement la ramenait à la réalité. Elea était perdue, troublée, mais surtout très choquée.

La jeune femme essuya ses yeux et vit dans ceux de son interlocuteur qu’il avait également pleuré.

« Oui je comprends. » Fit-elle sincèrement.

Effectivement puisque la jeune fille connaissait bien Chandalen, il était préférable qu’elle puisse s’en aller avec la présence d’une personne connue.

« Excusez moi, je suis… »

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’elle se mit de nouveau à sangloter, enfermant son visage entre ses mains. Beaucoup trop de choses venaient perturber son esprit et alors, elle ne savait pas trop comment réagir. Elea se disait ainsi qu’il était préférable qu’elle se vide tout de suite de sa tristesse plutôt que cela ne vienne gangrener.
Elea finit par prendre sur elle et se releva, les mains moites, elle ne savait plus où se mettre ni quoi dire et la seule fois où elle s’était enfermée dans un tel silence c’était à son arrivée à Imladris. Quelque part cela faisait ressurgir de vieux souvenirs, elle aussi avait été une petite fille victime des orcs, mais elle avait eu la chance d’avoir survécu. Elea  songeait à en parler avec sa mère dès que possible, mais peut être que cette dernière ne pourrait pas l’aider comme elle le voudrait puisqu’elle n’était pas humaine. Alors peut être qu’être en compagnie d’un humain comme Chandalen devait être sa chance, tout comme Elrohir l’avait été auparavant. Elle ne voulait pas le mettre mal à l’aise, se souvenant aussi qu’elle lui avait proposé d’être sa guide le temps de son séjour ici. De plus, avec cela, elle ne voulait pas le laisser seul, et ne voulait pas être seule non plus. Ainsi le naturel revint assez vite, elle brisa le silence dans un semi-murmure

« Venez, je vous offre un thé. »

Elea baissa la tête et détourna les talons, commençant à faire le chemin du retour jusque chez elle dans un silence. Il y avait encore les festivités, Elea prit volontairement un chemin qui les éloignait de la place centrale afin d’éviter qu’on ne leur propose de venir. Cette pauvre petite fille viendrait lui hanter l’esprit jusqu’à ce qu’elle puisse réellement se pardonner même si elle n’y était pour rien. Elea avait toujours été une personne très sensible, parce qu’elle n’avait jamais connu de problèmes ici et dès qu’il s’en profilait un, c’était la fin du monde. Pourtant derrière cette fragilité, elle n’en était pas moins quelqu’un de courageux, qui avait cette volonté de toujours vivre heureuse. Chandalen avait vu cette partie d’elle un peu plus sauvage, et là elle lui apparaissait totalement désabusée. Il y avait mieux comme situation lorsque l’on vient de rencontrer quelqu’un et elle espérait que cela n’allait pas l’éloigner puisqu’elle le trouvait d’agréable compagnie.

Après quelques minutes de marche, Elea poussa la porte de chez elle et invita Chandalen à entrer. Elle alluma les quelques bougies et lanternes pour éclairer la pièce et attrapa un châle pour le mettre sur ses épaules. Puis, elle raviva les flammes de la cheminée pour mettre de l’eau à bouillir après avoir proposé à Chandalen de prendre place où il le souhaitait. Elea soupira doucement, ne sachant pas trop quoi dire pour le coup.








electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Dim 23 Oct 2016 - 23:28




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen


S'il pouvait comprendre la tristesse évidente de la jeune femme, Chandalen ne savait pas réellement quoi ajouter de plus que ce qu'il avait déjà dit. Il n'était pas le genre d'homme tout à fait doué pour les mots, mais il avait cette empathie pour les autres qui faisait qu'il était toujours une bonne épaule sur laquelle pleurer. Il était lui aussi profondément attristé par la perte de cette petite fille qu'il avait connue alors qu'elle était bébé, mais ce qui le rongeait le plus, c'était d'avoir à annoncer cette nouvelle à sa famille. Comment pouvait-il se porter messager d'une telle horreur ? Mais c'étaient les aléas du grand jeu de la vie, un jeu auquel il s'adonnait depuis maintenant longtemps, avec des chances un peu amoindries de part son métier. Chandalen avait déjà vu beaucoup de ses camarades tomber au combat, mais cela ne l'avait jamais autant marqué que présentement avec cette petite. Était-ce parce que c'était une enfant ? Parce qu'elle n'avait pas eu le temps de vivre ? Il n'en savait rien, et il n'en demeurait pas plus guéri.

Il garda longuement la main d'Elea dans la sienne, comme pour la réconforter parce qu'il savait qu'un geste valait parfois mille paroles. Mais bientôt, il la vit fondre en larmes, et il se sentit complètement désemparé devant elle, à ne pas savoir que faire, que dire.. Il ne voulait surtout pas qu'elle culpabilise, et encore moins qu'elle s'en veuille car elle avait fait tout le nécessaire pour la petite. Mais le destin en avait décidé autrement, et ils n'avaient d'autre choix que de se plier à son joug. Il laissa son regard se perdre à l'horizon qu'il voyait depuis le balcon, vidé, usé par ce qui venait de se passer.

Il fut tiré de ses pensées lorsque finalement la jeune femme se releva et lui proposa un thé. Il accepta, pensant qu'il n'y avait sans doute pas meilleur moyen de trouver un peu de réconfort que de boire du thé et de se changer un peu les idées. Il se releva lui aussi, et suivit la jeune femme dans le dédale de rues qu'ils empruntaient de façon à éviter les abords de la réception. Chandalen se montra protecteur envers Elea, il faisait comme il le pouvait pour qu'elle ne se sente pas aussi abattue qu'elle avait l'air de l'être. Ils entrèrent dans la petite maison qu'ils avaient quitté plus tôt, et le guerrier prit place sur l'une des petites chaises en bois blanc qu'il y avait dans la cuisine.

Il attendit patiemment qu'elle mette de l'eau sur le feu, qu'elle s'agite dans la petite maison, comme si cela allait la sortir de cette torpeur dans laquelle elle semblait enlisée. Il la laissait faire, perdant son regard sur la jolie robe qu'elle avait mis et dont les couleurs irisées changeaient quelque peu de teinte avec les rayons du soleil. Il avait de la peine pour elle, parce qu'au final c'était de sa faute si la gamine avait atterri ici et il ne savait pas comment soulager Elea. Que pouvait-il lui apporter, si ce n'était le souvenir douloureux et constant de cet échec ? Peut-être valait-il mieux qu'il quitte cet endroit au plus vite, après tout. Il était parti depuis longtemps, sa mère commencerait certainement à le croire mort. Il attendit qu'Elea leur serve finalement le thé pour prendre sa décision, et se racla la gorge.

« Je ne vais pas vous importuner plus longtemps.. Si je peux vous payer pour un cheval, je quitterais la ville après le thé.. Je ne souhaite pas rester ici et vous infliger tout cela, c'est de ma faute. » fit-il, la voix un peu tremblante par cette boule qui se formait dans sa gorge. « J'espère que vous saurez me pardonner.. »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Lun 24 Oct 2016 - 16:55


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Elea rajusta le châle sur ses épaules lorsqu’elle vint s’asseoir en face de Chandalen. Elle lui servit du thé, lui proposant quelques biscuits s’il avait un petit creux et demeura un moment murée dans son silence. Elea réfléchissait, essayait de respirer pour ne pas se remettre à pleurer tant la tristesse la noyait. Puis, Chandalen prit la parole, annonçant qu’il voulait partir de peur de l’importuner en se rejetant la faute. La jeune femme leva les yeux vers lui, soudainement paniquée qu’il pense cela. Son état pitoyable ne devait pas aider à ce qu’il s’en remette correctement aussi alors la jeune femme décida de reprendre les choses en main et surtout dissiper tout mal entendu avant qu’il ne se fasse trop d’idées fausses.

« Non, non vous ne dérangez pas ! Et puis ce n’est en rien votre faute, les orcs sont un véritable fléau… »Termina t-elle en grimaçant.

Il n’aurait pas pu prévoir cette attaque, pas plus qu’il aurait pu prévoir que la jeune fille s’aventurerait dans le coin. Avec cela c’était un véritable miracle qu’elle soit arrivée à Imladris vivante et au moins, son corps n’aurait pas fini à la merci de la nature et retrouverait sa place. Elea posa ses mains sur sa tasse, réchauffant ses paumes tout en observant le liquide coloré. Elle repensait à l’état de stress qu’elle avait ressenti en arrivant ici, tout ce qui avait été effacé de sa mémoire après cette attaque d’orcs et combien elle avait mis du temps pour réapprendre à vivre. Elle comprenait son oncle et son père qui vouaient leur vie à l’extinction de ces créatures impitoyables et si elle avait eu la même longévité qu’eux elle aurait sans doute fait la même chose. Elea avait encore les larmes aux yeux, la nuit serait difficile si toutefois elle parvenait à fermer les yeux. Elle ne craignait que ses terreurs nocturnes ne reviennent alors que des flashs déjà venaient parasiter son esprit d’horribles souvenirs.

« A vrai dire c’est plutôt rassurant de vous avoir ici…  »

Ce n’était pas les elfes qui allaient comprendre sa douleur malgré toute la bienveillance qu’ils avaient à son égard et tout l’amour qu’on pouvait lui porter ici. Avoir un humain en sa compagnie lui permettait de se dire qu’elle n’était pas seule dans cette épreuve autant qu’elle espérait que sa compagnie rassure Chandalen. Elea se leva un instant, ne restant pas loin, elle entreprit de couper deux fleurs d’une plante en pot qu’elle avait chez elle qui était rare et précieuse. Elle prit ensuite deux petits sacs en tissus et les enferma dedans avant de revenir s’asseoir en face de Chandalen.

« C’est une fleur précieuse, elle symbolise la mort mais symbolise surtout la vie, les cycles qui anime la vie. Quand un cycle se termine, un nouveau commence, alors il faut garder espoir. »

Elea prit la main de Chandalen et y plaça l’une de ces pochettes, montrant qu’elle la lui offrait.

« Vous êtes gentil, je souhaite que la chance reste à vos côtés tout au long de votre vie. »

Elea avait peine à le regarder dans les yeux mais ses mots étaient emplis de sincérités alors que cette prière allait longtemps l’accompagner. La jeune femme relâcha ses mains pour lui montrer la seconde pochette, destinée à la famille de la petite fille.

« C’est également un puissant remède lorsqu’elle est infusée, qui peut être pourra sauver une personne qui n’aurait pas dû être sauvée selon la volonté des dieux. Je compte sur vous pour le remettre à la famille de la petite.»

Et puis si cela ne leur plaisait pas, ils pourraient la jeter. La plante une fois séchée pouvait se conserver très longtemps sans perdre ses vertus, c’était la seule chose qu’elle pouvait faire pour apporter sa compassion et remercier Chandalen d’avoir été si bienveillant avec elle.










electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Jeu 3 Nov 2016 - 16:51




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen


Chandalen fut rassuré de savoir qu’il ne constituait pas un poids trop difficile à porter pour Elea. A vrai dire, il avait envie, vraiment envie de rentrer, mais de l’autre côté, il savait que cette jeune femme pouvait partager cette épreuve avec lui, qu’elle savait ce qui les traversait tous les deux et qu’ils pouvaient se comprendre mutuellement. C’était une entraide dont il ne pensait pas avoir besoin, et pourtant elle lui était nécessaire, et il se devait de veiller sur Elea si tel était son vœux. Il ne bougea pas, remuant seulement la cuiller dans sa tasse de thé, comme un geste monotone et habitué, presque vide de sens. Que pouvait-il bien faire pour aider Elea ? Pour lui redonner le sourire si charmant qui lui appartenait, et qu’elle avait perdu ? Il resta silencieux, répondant à la jeune femme par de simples hochements de tête ; il avait un lourd poids sur le cœur, que lui aussi aurait aimé chasser et qui malgré tout demeurait présent, et pas moins lourd avec les minutes qui passaient.

Bientôt, il vit Elea se lever, couper l’une des fleurs qui ornaient sa maison pour la lui donner et elle lui expliqua ce qu’elle représentait. Chandalen devinait la rareté de la fleur car il avait longuement arpenté les Terres du Milieu lorsqu’il était nomade, et qu’il n’en avait pas vu une seule dans aucune région qu’il ait traversé. Il comprenait très bien la symbolique qui était portée par cette fleur, et qu’Elea lui expliquait ; dans sa culture, ils étaient très liés à la terre, à la nature et au monde qui les entoure, aussi, il avait beaucoup de symboles pour signifier la vie mais aussi la mort, et ce grand cycle qui perdure au travers des âges, envers et contre tous. Son exemple préféré lorsqu’il était petit, c’était le saumon qui remonte les cascades pour aller pondre ses œufs dans les eaux claires des glaciers d’altitude ; il meurt à la fin de son chemin, mais pour donner la vie.

Chandalen la remercia chaleureusement, il était très touché par ce geste, bien que les mots aient un peu de mal à passer ses lèvres. Il rangea soigneusement la fleur dans l’une de ses pochettes en cuir accrochées à sa ceinture, puis y glissa également celle destinée aux parents de la fillette. Il se faisait tard, et il leur fallait trouver le sommeil mais ce serait bien difficile pour eux après ce qui venait de se passer. Chandalen ne voulait pas laisser Elea toute seule, et il ne voulait pas non plus l’importuner en s’incrustant chez elle, mais il avait envie d’un vent d’air frais, de s’aérer. Il but son thé dans le calme, mais la douleur était toujours présente. Lorsqu’il eut fini, il déposa la tasse vide sur la table sans un bruit, puis il se leva, proposant sa main à la jeune femme comme un homme respectable.

« Voulez-vous aller vous promener ? Peut-être que cela nous fera du bien à tous les deux. J’ai vu que le ciel était dégagé ce soir, nous pourrions surement monter dans les hauteurs de la cité pour aller observer les étoiles, qu’en dites-vous ? » lui proposa-t-il, hésitant, mais il était déterminé à lui rendre le sourire, et à ne pas se laisser abattre par les événements. Il aida la jeune femme à se lever, et ils partirent dans les rues, gagnant les quartiers les plus hauts de la ville, et bientôt, ils abandonnèrent les bâtiments pour les chemins abrupts de la combe, là où plus tôt, ils étaient allés voir une cascade. L’on entendait déjà au loin les chutes d’eau s’écraser contre la pierre ombragée, et sous le firmament, la lune donnait son éclat flavescent qui suffisait pour les guider.

Perché tout en haut, Chandalen fit une place dans l’herbe pour y asseoir Elea et s’installer à ses côtés, et il ne tarda pas à s’allonger dans l’herbe, fixant les étoiles avec curiosité.

« Je n’y connais pas grand-chose, aux étoiles. Mais dans mon peuple on dit que ce sont les âmes de tous ceux qui nous ont quitté »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Ven 11 Nov 2016 - 18:41


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Elea fut très vite motivée par l’idée qu’il eu de sortir un peu et s’éloigner pour faire le tri dans leurs esprits, prendre du recul par rapport à tout ce qu’il venait de se passer. La jeune femme étira un sourire, prenant la main qu’il lui proposait pour se lever. Elle enfila sa cape, en proposa une à Chandalen s’il ne voulait pas attraper froid et tous les deux se retrouvèrent de nouveau à l’extérieur. Il faisait légèrement frais mais ce n’était pas comparable à une nuit d’automne ou d’hiver, c’était une petite brise qui s’engouffrait dans ses vêtements et qui auraient pu menacer de la faire frissonner si elle n’avait pas pris de quoi se couvrir. Elea marchait aux côtés de Chandalen, tenant les pans de sa cape tout contre elle tout en le guidant pour qu’ils puissent prendre le chemin qui leur permettrait de prendre plus de hauteur. Elea avait l’habitude de faire ce chemin-ci, a vrai dire elle avait déjà exploré tous les environs de la cité qui n’étaient pas trop loin et considérés encore comme des territoires d’Imladris ; elle ne s’était aventuré au-delà que trop rarement.

Tous deux arrivèrent à un point culminant où la vallée était baignée des rayons iridescents de la Lune. Les toits de la cité semblaient s’imprégner de cette clarté, donnant aux toits d’Imladris ce côté scintillant, presque irréel. Imladris avait toujours été un mystère pour elle, chaque coin semblait entouré d’une énergie incroyable qui faisait qu’on ne pouvait que se sentir bien ici. Elle se demandait souvent s’il pouvait y avoir plus bel endroit sur Arda qu’Imladris mais n’ayant jamais voyagé, elle n’avait rien à comparer. Laketown lui semblait loin et effacée, mais il y avait cette montagne, ce pic solitaire qui lui avait souvent donné cette même impression quand le soleil se levait derrière ses flancs, découpant ce pic et éclairant ces glaciers de manière impressionnante. La montagne était entourée d’un halo de lumière se souvenait-elle. Il n’y avait pas plus belle vision dans ses souvenirs.

Chandalen haussa la voix en premier, déclarant que pour son peuple, les étoiles étaient des âmes qui s’étaient élevées au ciel après leur mort. C’était une façon très poétique de voir les choses. La concernant elle n’avait jamais eu à apprendre ce sujet intriguant qu’était la mort. Vivant chez les elfes depuis sa plus tendre enfance, elle savait qu’ils ne mourraient pas mais qu’ils quittaient la terre du Milieu pour Valinor. La notion d’adieu n’existait pas réellement tandis que pour les humains c’était un fait plus qu’indéniable. Elea songea que c’était peut être pour cela qu’elle prenait la mort de cette enfant très à cœur, car elle n’avait jamais vraiment eu à lui faire face excepté pour ses parents sans doute, encore fallait il qu’elle se souvienne de leur visage et de ce qu’il leur était réellement arrivé. Elle savait ses parents morts, parce qu’on lui avait dit mais ces fragments semblaient être terrés dans un coin de sa mémoire scellé à double tour. Elea n’avait pas répondu à Chandalen, elle réfléchissait à ce qu’il disait et alors, elle eu l’impression de moins le prendre mal.

Il y avait un temps pour pleurer les morts et puis il y y en avait un autre pour ne pas les oublier. Les considérer comme des points lumineux ornant le ciel était une belle façon de les honorer afin que ces derniers jamais ne soient oubliés. Elea leva les yeux vers le ciel, aussi eu t-elle cette sensation, comme si la petite pouvait la voir de là-haut et c’était une sensation magnifique.

« J’aime beaucoup cette façon de voir les choses, j’ai envie de croire qu’elle est là haut, entourée de tout ce monde qui brille éternellement »

Le ciel était magnifique, mais il y avait tellement d’étoiles, tellement de morts. Elea inspira un coup avant de relâcher la pression dans un long soupir tout en gardant ses genoux contre elle.

« Le Rohan vous plait il ? »

Ils avaient beaucoup en commun, tous les deux étaient étrangers à leur patrie, tous les deux avaient de base des cultures différentes et avaient dû s’adapter.






electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Mer 23 Nov 2016 - 11:30




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen


Chandalen regarda les étoiles quelques minutes, le cœur serré. Il savait ô combien de personnes étaient montées rejoindre les dieux, et le nombre de vivants qu’ils avaient laissé derrière eux sans pouvoir rien faire. Il songeait toujours à la famille de cette petite, dont la mère qu’il connaissait particulièrement bien, et ça le tuait de devoir lui annoncer une aussi terrible nouvelle. Il savait, au fond, que la petite avait certainement déjà rejoint le domaine éternel des dieux, mais comment l’expliquer à ceux qui ne voyaient pas le monde comme lui ? C’était inenvisageable, et il ne voyait même pas comment rassurer une mère qui venait de perdre son enfant, car aucun mot ni aucun geste n’aurait pu affaiblir cette peine qui guettait la famille de cette gamine. Chandalen laissa un soupir, alors qu’Elea lui répondait concernant les étoiles.

« Elle est déjà là-haut.. » commença-t-il sur un ton très doux, empreint d’une certaine tristesse qui entourait toujours la perte de quelqu’un. « Elle brille autant que les autres, quelque part dans ce ciel. A partir du moment où ses yeux se sont fermés, elle a rejoint les dieux et la lumière, et personne en pourra plus l’oublier. Elle brillera chaque soir dans le ciel, et chaque soir, elle portera ce regard sur nous. » expliqua-t-il comme pour rassurer Elea. Il croyait sincèrement à ce qu’il disait, c’était ce qu’il avait appris depuis tout petit, et il savait que la gamine était choyée là où elle était, que les divinités de son peuple allaient prendre bien soin d’elle pour la fin des temps. Un jour aussi, dans longtemps, il rejoindrait ce royaume, ce jardin à la douceur extraordinaire qui deviendrait sa maison à lui aussi pour l’éternité. Mais avant cela, il avait dessein d’accomplir de grandes choses, alors son temps était loin, bien loin d’être venu. Allongé dans l’herbe, Chandalen laissait ses mains arracher quelques brins avec habitude, jusqu’à ce que la voix de la jeune femme ne vienne à nouveau s’élever.

« Le Rohan ? » demanda-t-il comme pour confirmer ce qu’il avait entendu, un peu surpris par la question de la jeune femme. Il gardait une voix basse pour ne pas troubler le silence nocturne, réfléchissant un moment avant de finalement poursuivre sa réponse. Il se racla légèrement la gorge. « Le Rohan, et bien.. Oui, j’aime bien. Il y a des chevaux, c’est des animaux qu’on a aussi dans le nord alors ils me sont familiers. Mais, les gens sont.. Différents. » Il marqua une pause, fronçant un peu les sourcils dans un mouvement à peine perceptible alors qu’il songeait à tout ce que cela impliquait pour lui de vivre ici. « Les gens ne pensent pas comme nous dans le nord. C’est pas la même façon de voir le monde et la vie, c’est assez troublant. J’aime beaucoup les dieux que j’ai dans mon peuple, ils ne sont pas les mêmes ici. Les gens ont souvent peur de nous parce qu’on vient de loin. On est grands aussi, et puis, un guerrier ça impressionne. » fit-il, pas peu fier d’assurer qu’il avait de quoi intimider des foules, mais sans aucune vantardise. Être un guerrier faisait partie de ses mœurs, il ne voyait pas du tout cela comme une preuve d’arrogance, loin de là. Mais parfois, ici ce n’était pas du tout perçu de la même façon.

« Mais le Rohan c’est aussi ma maison » ajouta-t-il, ramenant ce dilemme qu’il avait souvent rencontré à être né entre deux peuples. Un sang-mêlé, l’enfant de deux cultures opposées, et il savait qu’il serait toujours tiraillé entre les deux. « C’est juste que parfois, c’est comme si le Rohan ne voulait pas de nous. Vous n’avez jamais eu ce sentiment, de parfois, ne pas être à sa place ? »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Mer 4 Jan 2017 - 20:29


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Les mots de Chandalen rassurèrent Elea qui leva de nouveau le nez vers le ciel. La petite y était déjà, parmi les siens, elle veillait désormais sur ses proches. C’était une belle vision des choses, qui mit un peu de baume au cœur à la jeune femme. Elle remit machinalement sa robe pour recouvrir ses chevilles et soupira doucement, fatiguée par la tristesse qu’elle avait éprouvé. Heureusement la présente de son compagnon l’aidait à ne pas se morfondre et culpabiliser, car elle se sentait encore responsable et se rendait compte qu’elle avait encore un rapport à la mort trop superflu. Elle avait grandi parmi des gens qui ne peuvent mourir alors, peut être qu’en la voyant mourir, cette petite, cela lui faisait un effet miroir, lui rappelant que viendrait son tour. Elea réagissait assez excessivement parce qu’elle n’avait rien pour canaliser ses doutes et ses angoisses, ça l’effrayait tout bonnement.

Elle avait alors prit sur elle pour tenter de changer de conversation, mais ne s’était pas attendue à avoir un avis aussi mitigé et quelque peu nostalgique de la part du guerrier. Il semblerait qu’elle avait plombé davantage l’ambiance, mais, peut être que c’était le genre de discussion qui rapprochait deux personnes ? Les elfes avaient tendance à être très positifs, alors montrer ses états d’âmes, c’était quelque chose dont elle était peu habituée – encore un point qui l’éloignait des humains. Toutefois ce n’était pas désagréable de se dire, qu’il avait assez confiance en elle pour lui exposer sa vision des choses, peut être qu’il l’appréciait suffisamment pour se laisser aller en confessions sur sa vie. Et alors, lorsqu’il lui retourna la question, Elea eu un moment d’absence, ayant l’impression qu’ils avaient tout deux exactement le même problème.

« Oui…Je pense que vous avez remarqué mais je ne suis pas une elfe et je vis parmi eux, j'ai été élevée comme une elfe… »

Elea leva son regard sur le paysage tandis que de là haut ils avaient vue sur la cité. Imladris était devenu sa maison, elle s’y sentait bien ici et ne saurait la quitter mais bien sûr elle avait toujours été confrontée aux faits réels : elle avait beau avoir été élevée comme une elfe, elle n’en était pas une.

« Le temps avance, ils ne changent pas mais moi si. » Comença Elea, persuadée qu’il comprendrait sans détails que cette problématique avait souvent posé des obstacles à sa vie si parfaite en apparence.

« Ils ont beau me rappeler que je suis humaine, ils ne font rien pour m’aider dans mon développement personnel, pour eux je suis encore une enfant. »

Ce n’était pas foncièrement quelque chose de mal puisqu’elle adorait que l’on s’occupe d’elle de cette façon, elle était ici une vraie princesse, choyée et aimée. Cependant, elle vieillissait et elle n’avait pas envie de rester cette enfant, le jour om ils se rendraient compte qu’elle avait passé plus de la moitié de sa vie couvée, il serait déjà trop tard pour elle. Maintenant, elle était suffisamment grande pour savoir tenir ses responsabilités

« Je voudrais faire tellement de choses, voyager, découvrir la Terre du Milieu et connaitre qui sont les humains afin de me trouver moi. »

Elea reporta son attention sur Chandalen, quelle idiote elle était de se laisser aller dans les confessions et se plaindre sur sa vie alors qu’elle ne manquait de rien. Confuse, honteuse, Elea se sentit rougir et détourna le regard. Lui qui était un vrai guerrier et qui avait vu bien des choses, elle passait peut être pour une capricieuse dont les rêves d’enfants ne suffisaient plus. Un rire nerveux passa ses lèvres, dire qu’elle n’avait pas souvenir de l’endroit de son village hormis la montagne solitaire et alors elle n’avait l’impression de n’avoir jamais connu d’humains dans leur quotidien qui pourraient répondre à ses questions et lui dire qu’elle n’était pas anormale. Elea souhaitait trouver un juste milieu entre sa vie humaine et sa vie d’elfe, parce qu’en son cœur, elle serait éternellement une résidente d’Imladris.







electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Ven 6 Jan 2017 - 22:38




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen


Chandalen ne s'était pas franchement attendu à ce qu'elle ne lui réponde avec semble-t-il autant de sincérité. Il était touché par les propos de la jeune femme, il était vrai qu'une vie parmi les immortels devait avoir son lot de questions existentielles à percer, et que d'un autre côté, elle disposait ici d'un confort qui la mettrait sans aucun doute en sécurité toute sa vie si tel était son désir. Enfin, pour lui, l'existence des elfes qu'il effleurait à peine lui semblait d'un ennui banal. Chandalen n'aurait pas pu supporter de rester enfermé entre quatre murs, de passer sa journée seulement à lire ou à se balader avec une lenteur immortelle, ni à lire ou à observer la moindre fleur au détour des rues. Pour lui, tout cela était ce qu'il faisait quand il était blessé, et cela ne faisait que lui rappeler de mauvais souvenirs. Il était fait pour le combat, pour ne pas se reposer un seul instant, pour vivre sa vie comme si chaque seconde était ce qui lui avait été donné de plus précieux. Vivre, tout simplement. Et il pouvait largement comprendre cette dualité qui semblait plonger son amie dans un profond dilemme. A vrai dire, elle manquait beaucoup de choses qui faisaient ceux qu'étaient les humains. Mais elle avait là aussi la chance incommensurable de disposer de tout. Absolument tout. Ici, jamais elle ne pourrait mourir de faim ou de soif, alors qu'il était courant de retrouver un gamin mort au milieu de la rue parce que personne n'avait eu la décence de lui jeter un morceau de pain en trois semaines de temps. Elle n'avait pas la maladie, la mort, ni même le chagrin, s'il en paraissait. Et cela touchait d'autant plus le guerrier qu'il réalisa à quel point la mort de la petite qu'ils avaient sauvé devait l'affecter. Il voulait la rassurer, mais peut-être seulement qu'elle avait besoin de comprendre ce que la vie humaine impliquait.

Il resta silencieux un moment, à repenser à tout ce qu'elle venait de lui dire. Voyager, découvrir et connaître. Se trouver. Oui, peut-être que cela pourrait lui faire du bien, de passer un peu de temps avec quelqu'un qui n'avait pas les oreilles pointues et une harpe à la main. Chandalen était en tous points différent de ces créatures-là, d'ailleurs, alors ce n'était pas plus mal qu'Elea soit tombée sur lui. Loin de lui l'idée même de toucher un instrument de musique, il se trouvait bien mieux une chope à la main. Loin de lui aussi les livres, la longévité et le temps écoulé lentement comme un sablier intemporel. Il avait toujours son épée courte en main, et l'adrénaline de savoir que peut-être, il pouvait mourir dans une heure comme dans dix ans.

Le guerrier se leva, tendant une main à Elea. Il avait une petite idée derrière la tête, espérant que cela lui concentre l'esprit sur d'autres sujets un peu plus heureux et qu'elle sorte de ses pensées noires. Dans la nuit seulement tombée, il la guida pour redescendre de la colline, puis ils prirent une route forestière qui, en quelques bonnes minutes de marche, les menèrent à un village où l'animation semblait battre son plein. Chandalen afficha un joli sourire, heureux d'être celui qui pourrait mener Elea à faire un ou deux pas vers celle qu'elle était. Se trouver soi-même n'était pas chose facile, et il en savait quelque chose, même si sa dualité interne était loin d'être aussi préoccupante que celle d'Elea. Il adressa un signe de la tête amical à la jeune femme en la guidant par la main.

« Venez, je vais vous montrer ce que ça fait de se comporter comme un humain. Peut-être que ça ne va pas vous plaire, mais au moins, vous aurez de quoi comparer ! » dit-il, alors que les lumières des torches éclairant la rue dansaient sur ses joues. Il guida la jeune femme jusqu'à une taverne qui lui semblait assez bien peuplée, poussant la porte pour qu'elle s'y engouffre sans mal. « Alors, que voulez-vous boire ? Ensuite, je vais vous inviter à danser. Je suis piètre danseur, mais ça, on s'en fiche un peu. Le principe est que vous découvriez ! » Il était bien décidé à sortir lui aussi de ses habitudes pour un soir, et quoi de mieux qu'une danse avec un peu d'alcool dans le sang pour qu'ils se changent les idées..?








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 592
♦ RÉPUTATION : 2810
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Lun 16 Jan 2017 - 23:59


I think I lost my way somehow
Chandalen & Elea
Elea prit la main de Chandalen, le cœur battant sous l’adrénaline alors qu’elle n’avait certainement pas le droit de s’éloigner de la cité sans escorte comme il lui proposait soudainement. Mais Chandalen était un guerrier il aurait de quoi la protéger si un danger survenait. De plus elle avait aimé son idée d’aller voir dans un village humain, cela leur changerait sans doute les idées et loin de la quiétude pesante d’Imladris la nuit. Elea suivit son guide, intriguée par ce qu’elle allait voir une fois dans le village et se fit discrète jusqu’à ce qu’ils passent les frontières d’Imladris. Elle pouffa de rire une fois loin, jamais elle ne s’était rebellée comme ça et espérait que cela n’allait pas arriver aux oreilles de sa famille. Elle allait les décevoir ? Non elle ne devait pas faire ça ! Elea eu quelques moments d’absence, pourtant incapable de dire stop à Chandalen et lui demander de faire demi-tour. Elle avait tant envie de voir à quoi ressemblaient ces villages et ces ambiances humaines qu’elle ne pouvait plus faire marche arrière. Et lorsqu’ils furent dans le village, c’était d’autant plus trop tard pour reculer, car Elea posait ses yeux partout où elle pouvait pour tout détailler.

Il poussa les portes de la taverne et c’était bien loin de ressembler à une taverne elfique. Il y avait du bruit, beaucoup de bruit, les gens s’agitaient dans tous les sens, ça sentait fort l’alcool mais ils avaient tous l’air de beaucoup s’amuser. Elea était tout de même très intimidée, elle ne savait pas comment se comporter et s’était alors contentée d’attraper le bras de Chandalen, craintive. Elle le serrait, comme lui demandant de la protéger alors qu’ils entreprirent de se glisser jusqu’à une table. Il était gentil de lui proposer de boire et de danser, cela lui faisait très plaisir et elle espérait que pour le coup sa robe ne paraissait pas trop dépareillée en comparaison à ce que portaient les femmes. Elles avaient des vêtements plus simples, plus sombres, pourvu que cela n’attire pas les brigands, pourvu qu’on ne lui fasse pas de mal.

« Je vais prendre la même chose que toi… »Demanda t-elle en ayant aucune connaissance des alcools humains les plus populaires.

Elea était assise à côté de lui, s’agrippant toujours à lui comme un petit singe et observait la taverne avec un regard entre la crainte et la curiosité. C’était nouveau pour elle, de voir autant d’humains, jamais elle ne s’était sentie à ce point là étrangère et c’était réellement déroutant d’autant plus qu’elle était bien humaine. Une serveuse arriva jusqu’à eux, une chevelure épaisse et brune, avec des formes sensuelles et harmonieuses comme elle n’en avait jamais vues et se sentit soudainement complexée. Tous les regards étaient posés sur ses épaules dénudées et  ses longues boucles noires. Cette dernière dévisagea Elea, comme si c’était une enfant.

« Alors bon beau, tu sors ta petite sœur ? » Fit-elle.

Elea se pinça les lèvres, elle était déjà trop intimidée pour tenter de montrer un tant soit peu de répartie et laissa Chandalen prendre la commande. Lorsque la serveuse s’en alla, Elea se redressa un peu pour éviter d’attirer les regards sur eux et éviter de mettre Chandalen mal à l’aise aussi de devoir se trimballer une fille aux allures de vierge effarouchée. C’est ce qu’elle était, mais chez les elfes, ça ne se voit pas parce qu’ils sont très simples et en même temps très complexes. Ils ont une prestance, une élégance naturelle qu’on s’est efforcé de lui retransmettre mais dans un autre monde, elle était vu de manière complètement différente.

Qui aurait cru cela ? Elea lâcha doucement le bras de Chandalen quand la serveuse posa sa boisson devant elle. Elle avait déjà bu de l’alcool mais très peu et en de rares occasions, hors là elle n’était pas certaine de pouvoir tout boire, il y en avait beaucoup trop pour elle. Elea ne voulait cependant pas faire de caprices ou se montrer trop fermée au changement, alors elle leva les yeux vers Chandalen, un fin sourire sur les lèvres et leva son verre dans sa direction.

« Tout est si différent… Je suis sure que je vais aimer, mais il me faut un temps d’adaptation..»








electric bird.

_________________


The silence between heaven and me
there you rest and your lips are closed forever. And there you leave me and this world down here. If I knew why. You cover so fast the distance between heaven and me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

Heartbreak Kid ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 576
♦ RÉPUTATION : 2824
♦ AVATAR : Alexander Dreymon
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme d'Arnor
— ORIGINAIRE DE : Il est né quelque part au Nord, et parlait une autre langue durant son enfance, qui laisse ses traces dans son accent lorsqu'il parle le westron
— ÂGE DU PERSO : 25 ans, et toutes ses dents
— RANG SOCIAL : Il a ce dont il a besoin pour vivre, mais les pièces d'or ne récoltent pas beaucoup son intérêt
— MÉTIER PRATIQUÉ : Commandant de la garde de son village
— ARMES DU PERSO : Il possède une épée – un peu plus courte que la normale – ornée d'une pierre ambrée, qu'il porte attachée en diagonale dans son dos : c'est plus facile pour lui qui se déplace à cheval. Il a également une petite dague, fixée sur le côté gauche de son plastron
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son village au Rohan
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "en couple" à "c'est compliqué" puis à "en couple mais c'est compliqué"

MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   Sam 21 Jan 2017 - 21:17




I ThinK I Lost My Way SomeHoW

Elea & Chandalen


Alors qu'ils entraient dans la taverne qui était déjà bien peuplée, Chandalen sentit les petites mains de la jeune femme s'enrouler autour de son bras. Il étira un sourire amusé, de voir qu'il était sans doute son seul pilier dans cet endroit qui était loin, très loin de ce qu'elle avait l'habitude de connaître. Bien sûr, pour lui, c'était quelque chose d'habituel que d'entrer comme ça dans une taverne, d'aller s'asseoir à une table et de prendre sa commande ; il le faisait très souvent, les soirs après ses heures de garde avec les quelques amis qu'il avait dans son village. Il arrivait parfois qu'ils se laissent emporter par la frénésie de ce genre d'endroits, la tentation, et qu'ils finissent quelque peu alcoolisés, le rire facile et les joues rosies. Mais ce soir, c'était une chose toute différente ; ce soir, il n'était pas là pour lui ou pour suivre ses camarades, mais pour montrer à Elea ce que c'était que de vivre comme un humain. Pour lui, c'était quelque chose qui coulait de source, mais pour Elea, c'était loin d'être aussi évident. Il la sentait crispée, sans doute trouvait-elle qu'il y avait trop de bruit, trop de monde, ou peut-être trop de choses qui l'effrayaient ? Il ne le mentionna pas pour ne pas la décourager, lui montrant un siège pour qu'elle s'y assoie. Bien vite, une jeune femme aux longues boucles brunes se présenta devant eux pour prendre la commande ; elle avait des habits communs aux femmes dans ce genre d'endroits, quelque peu dégradants même, pour l'image que les vraies dames s'efforçaient de donner. Trop de peau montrée, trop peu de pudeur, mais elle arrivait bien plus facilement à avoir ce qu'elle voulait vêtue ainsi.

« Deux bières, s'il vous plaît » se contenta de répondre le guerrier, un peu mal à l’aise par la réflexion qu'elle avait faite pour Elea. Il la savait fragile et sans doute gênée d'être ici, alors il se permit de répondre à la serveuse afin qu'Elea ne pense pas qu'il n'était pas capable de la défendre. « Ta petite sœur à toi elle est partie se faire prendre par un de ces mecs ? Parce que tu sais quoi, ma belle, le respect ici c'est pas que devant les hommes parce que tu te trouves mignonne. Si je te chope à des réflexions comme ça, crois-moi ce sera moins drôle » fit-il, la voyant repartir avec un sourire, mais au moins elle était prévenue. Il se retourna doucement pour observer le visage de la jeune femme assise à ses côtés, qui n'avait pas lâché son bras, constatant qu'il venait tout juste de lui donner une image beaucoup moins respectable de lui même. Gêné d'avoir usé de tel vocabulaire devant elle, il lui demanda pardon. Mais à bien y penser, être humain, c'était aussi ce genre de choses. La vulnérabilité n'avait pas sa place ici, ce qui restait l'un des points principaux qui le poussait à penser qu'Elea était bien mieux chez les elfes.

Bientôt, la serveuse revint apporter leurs boissons, et Chandalen la fusilla du regard en prenant bien garde qu'elle ne l'ouvre pas concernant sa protégée. Il proposa une chope à Elea, lui montrant comment trinquer avant de descendre bien la moitié de la sienne. Il était habitué, c'était le cas de le dire, et surtout il savait que cela ne lui ferait pas grand chose. Mais il esquissa un sourire en regardant la jeune femme, qui sembla hésiter.

« Vas y donc » fit-il, en l'observant avec un mélange de curiosité et de fascination. « Si tu ne bois pas tout c'est pas grave, je finirais c'est pas un souci, nous ne sommes pas pressés par le temps » Il avait conscience qu'ici, les choses devaient beaucoup changer pour elle, que ce n'était pas facile surtout avec une entrée en matière pareille, et cette fichue serveuse qui avait sans doute fait du mal à la jeune femme. « C'est vrai que cela change beaucoup de la cité d'où tu viens. Ici, on a pas les mêmes mœurs, on ne mène pas la même vie non plus.. Plus courte, peut-être plus futile ? Je ne sais pas, mais je préfère cent fois vivre comme un homme. En tout cas, tu es très belle avec ta robe. Je suis sûr que tu as du faire ton impression en entrant ici, ça ne va pas me plaire si on tente de me voler ma cavalière » plaisanta-t-il. De toute façon, il ne comptait pas lâcher Elea d'un centimètre, il était son protecteur ici, son guerrier. « Alors, que penses-tu de cet endroit ? C'est bruyant hein ? »








made by roller coaster

_________________

“I'VE SEEN WHAT THE GODS HAVE PLANNED FOR YOU, MY CHILD. I'VE SEEN YOUR SWORD SWINGING IN THE AIR, LIKE THE MELODY OF THE WIND. BE FIERCE, MY BOY, AND BE BRAVE. BUT REMEMBER, FOR YOU MUST NOT FORGET WHAT YOU ARE, A WARRIOR, TEMPTED BY DEATH, AND SINGING WITH THE BREATH OF LIFE.”


Merci Brogar ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2051-chandalen-o-may-my-bl http://lonelymountain.forumactif.org/t2053-chandalen-o-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2054-chandalen-o-gestion-de-rp
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I think I lost my way somehow   

Revenir en haut Aller en bas
 
I think I lost my way somehow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.