AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Birthday boy - Raeryan

Partagez|

Birthday boy - Raeryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

CUTE SILENT BOY ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Nana
♦ MESSAGES : 167
♦ RÉPUTATION : 432
♦ AVATAR : Julien Dubois
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Il s'agit d'un super nain à cheveux lisses comme on peut en trouver en Ered Luìn, petit, mignon, docile..
— ORIGINAIRE DE : Vous ne savez pas lire ? Je viens de dire qu'il venait d'Ered Luìn
— ÂGE DU PERSO : 13 ans, treize longues années mais pas assez encore dans la vie d'un nain
— RANG SOCIAL : Il mange à sa faim mais avec les doigts, juste que la cuillère en argent donne un drôle de goût à la bouffe (ne le dites pas à Rae, elle serait fâchée et c'est pas propre)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire tourner les gens en bourrique, manger tout ce qui lui passe sous la main, inventer des trucs.. bwah trois fois rien quoi.. mais assez pour occuper ses journées
— ARMES DU PERSO : Vaut mieux pas qu'il ait une arme, ce serait tenter le diable.
— AMOUREUSEMENT : Euh.. reposez la question dans quelques années, quoi que vu sa façon de s'exprimer et sa passion pour les mots doux envers les naines, il devrait vite trouver

MessageSujet: Birthday boy - Raeryan Ven 9 Sep 2016 - 19:53

Happy BirthdayUne douceur odeur de sucre et de fleurs parvint au nez du petit nain qui s'attardait encore un peu dans son lit en cette journée particulière. Ce dernier ouvrit les yeux bien grand et se pressa bien vite hors du lit pour trouver sa petite maman affairée à la cuisine. Ses longs cheveux châtains ondulant librement dans son dos, ses gestes mal-assurés, il l'aurait reconnu les yeux fermés rien qu'à la douce odeur florale qui se dégageait d'elle, l'odeur de sa maman. Il eut un petit moment d'hésitation, comme si quelque chose clochait, avant de se jeter contre elle pour la prendre dans ses bras, la serrant bien fort tout contre son cœur.

« Maman ! S'exclama-t-il. J'ai fait un vilain cauchemar, je crois. »

Une ligne lui barra le front alors que cette impression que quelque chose n'allait pas s'intensifiait. C'était son anniversaire et sa maman était là, c'était tout ce qui comptait à ses yeux. Mais la boule au creux de son estomac ne cessait de grossir, remontant jusque dans sa gorge au point qu'il cru bientôt ne plus pouvoir respirer. Se sentant suffoquer, il s'accrocha à la jupe de la naine, lui signifiant en Iglishmek qu'il se sentait mal. Le monde devenait flou autour de lui et alors qu'il redressait la tête pour contempler le visage de celle qui lui avait donné le jour, celui-ci n'était plus réduit qu'à son sourire s'effaçant peu à peu. Il se mit à crier, autant qu'il le pouvait, mais aucun son ne lui parvenait plus à ses oreilles alors qu'il retrouvait sa mutité.

L'odeur de sucre et de fleurs, elle, était toujours présente alors qu'il émergeait graduellement de ce rêve qui avait viré au cauchemar. Le front couvert de sueur, il s'efforça de reprendre son souffle, allongé sur le dos dans son petit lit douillet. Il avait envie de pleurer ce vilain coup du sort qui lui avait volé une deuxième fois sa maman mais ce qui le troublait le plus, c'était qu'il ne parvenait pas à se souvenir du visage de sa mère. C'était comme si plus le temps passait et plus son souvenir s'estompait. Il eut soudainement l'impression de lui faire des infidélités en profitant de la vie et en se créant de nouveaux joyeux souvenirs aux côtés de sa nouvelle maman.
Tout tremblant, il descendit bien vite de son lit pour se hâter à la cuisine où il était sûr de trouver Raeryan s'il se basait sur son odorat. Ses cheveux ondulants en une longues cascades de boucles brunes dans son dos, elle était concentrée sur sa tâche, dans la même position qu'avait occupé sa mère dans son rêve. Avait-il été prémonitoire ? Il s'approcha timidement, tirant sur son cou pour essayer de voir ce qu'elle faisait par dessous son bras. Le claquement de ses pieds nus sur le sol du petit nain étrangement matinal eurent tôt fait d'alerter la guérisseuse sur sa présence. Se figeant dans l'attente de ce qui se passerait ensuite, craignant qu'il ne soit encore perdu dans un rêve, il déglutit péniblement.
Ce fut avec un immense soupire de soulagement qu'il vint se jeter dans les bras de la naine dont il discernait parfaitement le visage malgré les quelque traces blanches de farine qui traînaient là. Le visage encore un peu pâle de sa frayeur nocturne, il s'efforça cependant de faire bonne figure en affichant un petit sourire timide.

«  Qu'est-ce que tu fais ? »

Lui demanda-t-il de quelque gestes rapides, tirant sur son cou pour regarder derrière elle. Il n'ignorait pas qu'aujourd'hui, c'était son anniversaire et quand bien même il ne le fêterait pas avec sa mère cette année, il n'était pas moins excité par la perspective de la fête que cela représentait. Raeryan faisait tout pour lui offrir un quotidien des plus normal depuis la perte de sa génitrice, sans jamais chercher à la supplanter sciemment et pleinement conscient de ce fait, Taràk ne pouvait pas lui en être plus reconnaissant.

«  Je reviens ! »

Lui annonçant qu'il allait se laver avant de venir l'aider, il se hâta bien vite à la salle de bain sans demander son reste, pour se débarbouiller le visage et se laver les mains avant de retourner à la cuisine. Fut un temps, il aurait estimé que si ses mains n'étaient pas noires, elles étaient propres mais la naine lui avait enseigné les bases de l'hygiène corporel et expliqué qu'un petit nain bien propre avait moins de chances de tomber malade. Sa nouvelle peur de mourir avait achevé de le convaincre de conserver un semblant d'hygiène, même si la question du bain l'effrayait toujours autant.
Il grimpa à genoux sur un tabouret pour se mettre à la hauteur du plan de travail, retroussant ses petites manches sur ses coudes, le sourire jusqu'aux oreilles, tout heureux à l'idée de mettre la main à la pâte.

_________________

“Your nightmares follow you like a shadow, forever. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1296-tarak-nain-bavard http://lonelymountain.forumactif.org/t1309-tarak-quand-la-mutite-est-une-qualite#24226

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1337
♦ RÉPUTATION : 1912
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Mer 14 Sep 2016 - 15:36

Birthday Boy ♥
Taràk & Raeryan







Cette journée, elle l’avait attendue avec impatience. Raeryan avait tellement eu hâte qu’elle n’avait pas réussi à dormir, noyée dans ses pensées, les préparatifs à ne pas oublier, ce qu’il lui faudrait faire dès le lendemain. Car c’était l’anniversaire à Taràk et la guérisseuse avait préparé de nombreuses choses pour son fils. Elle se réveilla tôt, se fit la plus discrète possible et commença par le ménage. Elle l’avait fait la veille mais passait un dernier coup de chiffon et de serpillère afin que tout soit parfait. Puis, elle s’attela en cuisine, vérifiant que Taràk n’était pas vérifié et s’empressa de lui préparer un beau gâteau d’anniversaire avec des myrtilles. Elle s’appliqua, le décora avec minutie puis s’empressa de le cacher dans un endroit frais. C’était une surprise !

La naine vint ensuite continuer en cuisine, mais prépara la pâte pour la tourte qui serait leur repas du soir. Comme à son habitude, il y avait de la farine jusque sur ses joues car elle avait grand besoin de place pour s’assurer qu’elle faisait tout correctement. La montagne s’éveillait doucement et elle entendit les pas de Taràk perturber le silence. Alors Raeryan se retourna pour vérifier qu’il était bien là et lui adressa un sourire tendre. Elle se baissa pour prendre le petit garçon dans ses bras alors qu’il s’était précipité vers elle. Elle avait vu au teint de son visage qu’il n’avait pas passé une bonne nuit. Celles-ci ne seraient jamais réellement tranquilles, avec le traumatisme qui le suivait et Raeryan savait qu’elle ne pourrait pas y faire grand-chose si ce n’est d’être attentive à ces maux. Puisqu’il ne lui en parlait pas pour le moment, elle ne devait pas le forcer à parler, Taràk savait bien que s’il avait envie de lui raconter ses cauchemars il pourrait le faire quand il en avait envie et que cela jamais ne la dérangeait. Elle le souleva, le gardant dans ses bras et lui offrit une tendre étreinte. Ce petit bout, depuis qu’il était arrivé dans sa vie avait changé bien des choses, il lui offrait ce bonheur d’être maman. Car oui, elle le considérait comme son propre fils, elle l’avait adopté et lui donnait de beaux souvenirs afin qu’il ne soit pas perturbé dans son développement.

Raeryan déposa quelques bisous sur sa joue, et lui chanta une douce berceuse pour lui souhaiter un bon anniversaire. Un petit rire étira ses lèvres quand elle eu fini de lui souhaiter son anniversaire, elle avait un cadeau pour lui mais ne pouvait pas lui donner alors qu’elle avait les mains sales. Quand il lui demanda ce qu’elle était en train de faire, elle lui montra le plan de travail quelque peu désordonné. Elle cuisinait, il savait sans aucun doute pourquoi mais ignorait la grosse surprise qu’elle avait préparée pour lui.

« Je fais une tourte pour ce soir, je sais que tu les aime bien ! »

La pâte était déjà prête, il ne manquait plus qu’à préparer la garniture et puisque Taràk voulait participer, elle le reposa à terre pour qu’il aille se laver les mains. Elle avait hâte qu’il découvre sa surprise et cela l’emplissait déjà d’émotion ; Elle devinait qu’il était triste de ne pas avoir sa mère, mais elle ferait en sorte que sa journée soit belle et qu’il puisse longtemps se souvenir de ce premier anniversaire dans sa nouvelle maison. La naine tenta de ne pas laisser ses larmes couler, après tout elle n’était pas la plus touchée mais comprenait totalement ce qu’il devait ressentir.

Lorsqu’il revint, la guérisseuse étira un large sourire et le laissa monter sur le tabouret pour qu’il puisse l’aider. Taràk aimait bien la cuisine, elle lui avait déjà appris bien des choses et elle avait déjà retenu qu’il était plus propre et plus appliqué qu’elle - Elle avait beaucoup à apprendre de ce petit garçon. Elle lui confia un couteau, elle savait qu’il ferait attention et maintenant il avait l’habitude de bien couper les légumes. Elle lui confia les champignons qui étaient déjà lavés pendant qu’elle s’occupait des pommes de terre.
La tourte était parfaite pour qu’il ne soupçonne pas l’arrivée de convives, car si elle avait fait de la nourriture en abondance, il s’en serait très vite douté.

« Et si on faisait quelques biscuits après ? Tout à l’heure on ira voir Kurgan et Vanyra d’accord ? »

L’oncle et la tante de Raeryan recevaient souvent leur visite, ces nains avaient une surprise pour Taràk, un cadeau d’anniversaire. Tous deux adoraient Taràk et lui faisaient office de grands-parents pour le coup puisque ceux de Raeryan étaient morts depuis longtemps. Mais cette visite, c’était surtout un prétexte pour laisser sa maison libre pour qu’au retour tous les invités puissent lui faire une surprise.

« Quels gâteaux tu veux qu’on leur fasse cette fois ? »







_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

CUTE SILENT BOY ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Nana
♦ MESSAGES : 167
♦ RÉPUTATION : 432
♦ AVATAR : Julien Dubois
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Il s'agit d'un super nain à cheveux lisses comme on peut en trouver en Ered Luìn, petit, mignon, docile..
— ORIGINAIRE DE : Vous ne savez pas lire ? Je viens de dire qu'il venait d'Ered Luìn
— ÂGE DU PERSO : 13 ans, treize longues années mais pas assez encore dans la vie d'un nain
— RANG SOCIAL : Il mange à sa faim mais avec les doigts, juste que la cuillère en argent donne un drôle de goût à la bouffe (ne le dites pas à Rae, elle serait fâchée et c'est pas propre)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire tourner les gens en bourrique, manger tout ce qui lui passe sous la main, inventer des trucs.. bwah trois fois rien quoi.. mais assez pour occuper ses journées
— ARMES DU PERSO : Vaut mieux pas qu'il ait une arme, ce serait tenter le diable.
— AMOUREUSEMENT : Euh.. reposez la question dans quelques années, quoi que vu sa façon de s'exprimer et sa passion pour les mots doux envers les naines, il devrait vite trouver

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Jeu 22 Sep 2016 - 22:39

Happy BirthdayMouillé c’est lavé, sec c’est propre. Après s’être contentieusement lavé les mains, il se sentait beaucoup plus propre, physiquement comme psychologiquement. C’était comme si l’eau avait des propriétés magiques qui permettaient de laver l’esprit de ses soucis. Il remonta ses manches après coup, les mouillant comme à son habitude, ce qui provoquait le sentiment désagréable d’avoir les coudes humides. Cependant, d’ici qu’il fût de retour en cuisine, ses manches étaient déjà redescendues à mi-chemin de ses avant-bras et il fallait tout recommencer.

Son cauchemar était presque un lointain souvenir, perdu dans le temps. Ce que Raeryan n’avait pas réussi à chasser avec son magnifique sourire et sa chanson d’anniversaire, l’eau s’en était chargé et le petit nain n’était pas décidé à voir cette journée spéciale se ternir à cause d’un simple rêve. C’est aussi pour cette raison qu’il ne souhaitait pas en inquiéter sa mère adoptive.
La perspective d’une bonne tourte le mettait en joie, même s’il aurait préféré la manger le midi plutôt qu’attendre le soir. Si cela n’avait tenu qu’à lui, il en aurait mangé à tous les repas et sans doute cela n’échappa-t-il pas à la naine à la vue de la bouille qu’il afficha alors, mettant à nu ses pensées en gonflant ses petites joues bien rondes.

Revenant en sautillant allègrement, il s’arrêta près du plan de travail pour prendre sa maman dans ses bras et la serrer bien fort, longuement. Elle ne sentait pas du tout comme sa mère biologique mais il aimait beaucoup son odeur qu’il trouvait rassurante depuis la première nuit où elle était venue le sauver. Non pas qu’elle sente meilleur, c’était simplement différent et il l’avait associé ainsi. Il se souvenait davantage du parfum de sa mère que de son visage et c’était sans doute là, la cause de ses cauchemars mais il était difficile de revenir en arrière à ce train qu’avaient prises les choses.
Desserrant son étreinte, il lui présenta ses manches pour qu’elle les lui retrousse correctement, avant de se mettre à la pâte. Façon de parler puisqu’elle était déjà prête cela dit, il grimpa à genoux sur le tabouret à sa disposition pour se hisser à la bonne hauteur et il s’attela à la tâche difficile du coupage des légumes. Une tâche difficile par sa dangerosité mais la naine lui faisait suffisamment confiance pour être prudent et bien à raison puisqu’il ne s’était pas encore grièvement blessé avec un couteau.

L’annonce de la confection de biscuits lui mit l’eau à la bouche et il se sentit d’autant plus en veine d’avoir son anniversaire aujourd’hui. Ce jour ne lui semblait pas particulièrement spécial puisqu’il s’agissait somme toute d’un jour comme les autres mais il était heureux à cette simple perspective. Il hocha bien vite la tête, comme à son habitude sous le coup de l’excitation, au risque de basculer du tabouret où il était perché. Son visage était fendu d’un immense sourire qui ne laissait rien deviner de la joie qui l’animait tant elle semblait évidente. Il était d’autant plus heureux qu’il allait pouvoir voir les deux nains chers à son cœur. Réfléchissant une petite seconde, les sourcils froncés sous le coup de la concentration comme s’il eut s’agit d’une question de vie ou de mort, il ouvrit soudainement la bouffe en grand, comme pour s’exclamer.

« Des biscuits à la cannelle ! Vanyra les adore et avec le sucre caramélisé dessus, Kurgan sera très content lui aussi. »

Il s’agissait d’une recette facile puisqu’il s’agissait d’une bête pâte que l’on étalait en mettant de la cannelle dessus, avant de la rouler pour la couper en tranche que l’on saupoudrait ensuite de sucre qui viendrait caraméliser en fondant sous la cuisson. Il en était lui-même très friand et ce n’était pas par hasard qu’il les avait choisi.

_________________

“Your nightmares follow you like a shadow, forever. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1296-tarak-nain-bavard http://lonelymountain.forumactif.org/t1309-tarak-quand-la-mutite-est-une-qualite#24226

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1337
♦ RÉPUTATION : 1912
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Mer 26 Oct 2016 - 0:25

Birthday Boy ♥
Taràk & Raeryan







Maintenant qu’ils étaient à la confection des desserts, Raeryan laissa soin à Taràk de choisir les biscuits qu’il voulait qu’ils ramènent pour Vanyra et Kurgan. Après tout, c’était son anniversaire, c’était à lui de décider ce dont il avait envie. Raeryan étira un large sourire en entendant le choix qu’il fit qui était très bon et lui donnait déjà l’eau à la bouche. Raeryan adorait la cannelle, bien de ses gâteaux en avaient une légère point qui a chaque fois faisait toute la différence et il semblerait aussi que Taràk ait été contaminé par son obsession pour la cannelle. Ils connaissaient la recette par cœur a force de l’avoir faite, alors Raeryan n’avait pas besoin de sortir son livre de recettes.

« D’accord, on va faire ça alors, tu peux peser la farine et le sucre s’il te plait ? »

Raeryan entreprit d’abord de se laver une nouvelles fois les mains et lui confia la balance et les bocaux qui contenaient la farine et le sucre avant de s’éloigner pour s’occuper du four à pain. Là, elle ajouta des buches pour le maintenir chaud quand les biscuits viendraient cuire dedans et jeta un coup d’œil à ce que faisait Taràk. Le petit nain était bien plus appliqué et plus propre qu’elle en matière de cuisine et surtout à la délicate étape de pesée des ingrédients. Alors elle était sure de ne pas en mettre de partout s’il faisait déjà les mesures et en plus de cela elle aimait beaucoup le voir se responsabiliser, c’était une personne intelligente et de confiance

La naine revint vers son fils, rajusta une nouvelle dois l’une de ses manches qui commençait à se déplier et une fois qu’il eu terminé ses mesures, elle l’aida à tout verser dans un saladier en ajoutant la cannelle qui commença déjà à embaumer la pièce d’agréables senteurs. Puis Raeryan ajouta les produits laitiers et les œufs et laissa Taràk commencer à malaxer la pate jusqu’à ce qu’elle ait une consistance parfaite. C’était toujours amusant pour les enfants de faire cela alors elle le laissait faire, observant sa technique assez avancée avec tous les biscuits qu’ils avaient pu faire. Il ferait également un excellent pâtissier, elle en était certaine. De toute façon quoi qu’il décide de faire de sa vie, elle serait toujours fière de lui et le soutiendrait mais il ne lui faisait pas de doute qu’il irait loin dans la vie. Taràk était déjà sa petite fierté et il le resterait à jamais.

Puis, la guérisseuse prépara le plan de travail, gardant le reste du sucre et la cannelle dans un coin qu’ils rajouteraient après : c’était leur petit secret de réussite de ces biscuits à la cannelle, ils avaient trouvé ensemble cette petite astuce et depuis ces biscuits là faisaient fureur mais leur secret était jalousement gardé! La naine nettoya le plan de travail et le saupoudra de farine avant de chercher dans les placards le rouleau en bois ainsi que les petits emporte-pièces de toutes formes pour qu’ils puissent s’amuser à en faire tout plein. La naine déposa tout sur le plan de travail, vérifiant qu’ils avaient tout le nécessaire pour faire plein de choses avec la pâte.

« Tu t’en sors mon garçon ? » Demanda t-elle doucement

Raeryan revint vers Taràk pour regarder où en était sa pâte et profita qu’il ait les deux mains prises pour lui faire des chatouilles. Elle lui pinça doucement la peau au travers de sa chemise au niveau de la taille et remonta sous ses bras en faisant d’autres chatouilles. Etouffant des rires, la naine lui fit ensuite des bisous pets dans la nuque, exprès pour le déconcentrer. Elle adorait l’embêter, surtout depuis qu’il était plus à l’aise ici, elle multipliait les instants de complicité où elle se disait qu’être mère était la meilleure chose qu’il ait pu lui arriver dans sa vie. Malheureusement au détriment de la vie d’une autre naine mais le monde semblait tellement plus beau depuis qu’elle avait la compagnie de Taràk.
La naine cessa de le chatouiller pour le laisser finir tranquillement sa pâte jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés.

« Amène la pâte ici quand tu auras fini !! » Fit elle en désignant le plan de travail enfariné.







_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

CUTE SILENT BOY ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Nana
♦ MESSAGES : 167
♦ RÉPUTATION : 432
♦ AVATAR : Julien Dubois
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Il s'agit d'un super nain à cheveux lisses comme on peut en trouver en Ered Luìn, petit, mignon, docile..
— ORIGINAIRE DE : Vous ne savez pas lire ? Je viens de dire qu'il venait d'Ered Luìn
— ÂGE DU PERSO : 13 ans, treize longues années mais pas assez encore dans la vie d'un nain
— RANG SOCIAL : Il mange à sa faim mais avec les doigts, juste que la cuillère en argent donne un drôle de goût à la bouffe (ne le dites pas à Rae, elle serait fâchée et c'est pas propre)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire tourner les gens en bourrique, manger tout ce qui lui passe sous la main, inventer des trucs.. bwah trois fois rien quoi.. mais assez pour occuper ses journées
— ARMES DU PERSO : Vaut mieux pas qu'il ait une arme, ce serait tenter le diable.
— AMOUREUSEMENT : Euh.. reposez la question dans quelques années, quoi que vu sa façon de s'exprimer et sa passion pour les mots doux envers les naines, il devrait vite trouver

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Lun 14 Nov 2016 - 16:17

Happy BirthdayCela avait beau être son anniversaire, Taràk pensait d'abord à faire plaisir aux êtres qui lui étaient chers avant de se faire plaisir à lui, même s'il affectionnait énormément les biscuits à la cannelle, ils étaient avant tout très appréciés de Tante Vanyra et Tonton Kurgan n'y était pas non plus insensible. Cela faisait un peu stéréotypé de parler de parler du goût prononcé des nains pour les choses sucrées mais tout le monde n'est-il pas un peu comme ça ? Gourmand des bonnes choses ? Et en parlant de bonnes choses, les biscuits à la cannelle de Raeryan étaient à tomber par terre, une véritable tuerie, comme tout ce qu'elle entreprenait en cuisine contrairement à ce que laissait présager l'état de la cuisine.. quoique.. nous parlions bien d'une tuerie, la cuisine ressemblait à un véritable champ de bataille, c'était pour dire !

Pour les biscuits, le petit nain fut en charge de la pesée des ingrédients et il aimait presque autant cette étape que celle où l'on mélangeait le tout pour faire une pâte homogène. Il posa sur la table la balance et les bocaux qu'on lui confia, disposant les éléments tout autour de la balance, préparant son plan de travail avant de se mettre à la tâche. Il se mit à genoux sur son tabouret pour être plus libre de ses mouvements et posa un bol sur le plateau, ajoutant des poids de chaque côté pour le tarer et ajoutant au préalable le poids du contenu pour ne pas avoir à le défalquer de son contenant après coup. Il attrapa ensuite le sucre qu'il saupoudra doucement dans le bol jusqu'à ce que la balance se redresse, son petit bout de langue sortant de sa bouche sous la concentration. Il fit de même avec la farine, se concentrant davantage pour ne pas provoquer un nuage de farine qui n'aurait pas manqué de le faire éternuer.

Avec l'aide de Raeryan, il versa ensuite le tout dans un grand saladier dans lequel vint s'ajouter la cannelle et tout le reste, le petit nain n'hésita pas une seule seconde, plongeant la grosse cuillère en bois dans le mélange pour commencer à touiller avant de plonger les mains directement dedans, malaxant la pâte jusqu'à en avoir mal aux mains. Il dut beaucoup résister à l'envie de faire disparaître un bout de pâte dans sa bouche pendant cette tâche mais il savait qu'il en aurait l'occasion plus tard avec les chutes.

Il posa la boule de pâte sur le plan de travail pendant que Raeryan était parti relancer le four en y jetant une bûche, il commença à l'étirer de ses petites mains, tirant dessus aux quatre coins en tapant dessus pour l’aplatir pendant que la naine allait chercher le rouleau. Il abandonna son oeuvre entre ses mains, prisonnier de la pâte qui se montrait peu docile aujourd'hui et Raeryan en profita pour l'attaquer sauvagement en commençant par ses côtés, lui chatouillant sous les bras. Se tortillant pour essayer de lui échapper, il avalait de l'air à grande bouffée, faisant des bruits de poisson. Des larmes coulaient sur ses joues tant il riait et il agitait les bras de manière désarticulé, tentant de protéger son coup en enfonçant sa tête entre les épaules, les joues douloureuses de tant sourire. Il libéra ses mains, gesticulant pour la prier d'arrêter, il aurait aimé lui rendre la pareille mais il lui aurait mis des traces de pâte partout, même si cela n'aurait rien changé à son état habituel en cuisine.
Il mit du temps à retrouver son souffle une fois libéré des doigts de sa mère, respirant longuement pour essayer de calmer son cœur en furie. Les joues humides de larmes de rire, il les essuya avec ses poignets, se mettant un peu de pâte sur le nez au passage. Une fois calmé, il put enfin faire ce qu'on lui demandait et vint déposer la boule de pâte bien lisse qu'il avait réussi à obtenir sur le plan de travail bien fariné, prêt à voir s'y découper les jolies formes qu'on lui donnerait. Il laissa Raeryan l'étaler à l'aide de son gros rouleau en bois, guettant les chutes de pâte qu'il pourrait avaler avec gourmandise. Avec elle, il n'aurait pas bien longtemps à attendre, il le savait et c'est bien pour cela qu'il était si assidu.

A guetter la pâte comme il le faisait, il avait l'air d'un petit animal affamé et à y penser, il n'avait rien mangé depuis son réveil et son ventre commençait à se manifester. La pâte étalée, ils commencèrent à y découper des formes avec les emporte-pièces de toutes les tailles et de toutes les formes, le petit nain en profitant pour attraper un bout de pâte qu'il glissa furtivement dans sa bouche, attendant que les soupçons s'éloignent de lui pour commencer à mâcher discrètement en arborant une expression des plus innocente.

Les formes une fois découpées, ils les disposèrent sur une surface plane avant de les saupoudrer d'un peu de sucre et de cannelle, la petite touche personnelle qu'ils avaient mis au point tous les deux et qui les rendait bien meilleurs. Puis, ils les enfournèrent dans le four, le petit nain se contentant de l'assister de loin pour ne pas se blesser, il commença à nettoyer le plan de travail et à ranger les affaires, tirant de l'eau pour commencer la vaisselle. Il commença d'abord par se laver les mains avec application pour ôter les restes de pâte et déjà, une bonne odeur de cannelle embaumait la cuisine, le faisant saliver de gourmandise.
Il essuya ses mains trempées sur son pantalon, y laissant de grosses traces sombres et humides avant d'aller faire un câlin à sa maman, juste parce qu'il en ressentait l'envie en cet instant précis. Il était heureux de passer la journée avec sa maman, heureux de faire la cuisine avec elle, la journée ne pouvait pas mieux commencer.

_________________

“Your nightmares follow you like a shadow, forever. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1296-tarak-nain-bavard http://lonelymountain.forumactif.org/t1309-tarak-quand-la-mutite-est-une-qualite#24226

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1337
♦ RÉPUTATION : 1912
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Mar 15 Nov 2016 - 20:19

Birthday Boy ♥
Taràk & Raeryan







Quand Taràk eu fini de préparer la pâte, Raeryan l’aida à la ramener sur le plan de travail. Il n’avait bien travaillée, tout était bien mélangé et elle n’avait plus qu’à faire le reste pour l’étaler. La naine saupoudra celle-ci de farine pour qu’elle ne colle pas au rouleau et commença à l’étaler. Elle la retourna plusieurs fois jusqu’à avoir une pâte pas trop fine et pas trop épaisse non plus et tous les deux s’amusèrent avec les emporte pièces pour en faire une belle fournée. Raeryan avait vu qu’il avait volé des morceaux de pâte pour en manger. Elle n’avait rien dit, parce qu’elle faisait pareil quand son attention était détournée. En fin de compte ils avaient plusieurs gâteaux de toutes formes différentes prêtes à cuire une fois qu’ils les avaient une dernière fois saupoudrés de cannelle. La naine prit soin de les enfourner et pensa a regarder l’horloge pour savoir a quel moment exactement elle pourrait les sortir. Elle avait hâte de voir le résultat et rapidement un doux parfum sucré avait envahi la maison.

Elle le laissa prendre les devants et se lancer dans la vaisselle après qu’il ait nettoyé le plan de travail, appréciant toujours ses petites initiatives. Les nains qui faisaient la vaisselle en ayant une naine à la maison c’était plutôt rare et Raeryan savait que la future épouse de Taràk aurait sacrément de la chance de l’avoir comme compagnon. Elle n’y était pas forcément pour quelque chose, Taràk était quelque de doux, de généreux par nature, elle ne faisait que continuer de lui inculquer ces valeurs là. En tout cas, ça l’aidait beaucoup, elle pouvait continuer de nettoyer la cuisine et leur installer de quoi prendre le petit déjeuner de cette façon là. Ils avaient toujours été bien organisés, Taràk n’avait jamais besoin d’être rappelé à l’ordre parce qu’il avait toujours fait preuve de maturité. Les événements de sa vie lui avait un peu volé son enfance et son insouciance, Raeryan n’essayait pas d’y remédier ou le faire régresser mais l’aidait à vivre avec cela pour qu’il continue de grandir à son propre rythme. Raeryan mit la table et déposa des toasts, de la confiture, du beurre, du lait et d’autres sucreries qui pouvaient lui faire plaisir. Puis, lorsque Taràk eu terminé la vaisselle, la naine ouvrit ses bras pour l’accueillir et lui faire aussi un câlin, elle adorait ces moments là de complicité et de tendresse qu’il lui offrait chaque jour. Elle avait tant d’amour pour ce petit, il lui était devenu indispensable à sa vie et allait toujours tout donner d’elle-même pour qu’il soit heureux et qu’il ait la vie dont il rêve.

« Maman t’aime très fort mon garçon ! » Fit-elle avant de déposer un gros bisou sur sa joue tout en étirant un large sourire heureux

La naine le relâcha et alla tirer sa chaise pour qu’il puisse s’installer sur la table de la cuisine afin qu’ils puissent prendre un petit déjeuner tranquillement, entourés de cette agréable parfum de cannelle.

« Viens manger ! »

La naine lui servit un verre de jus de fruit qu’ils avaient fait tous les deux la veille en mélangeant plein de fruits sans savoir quel gout ça allait avoir au final et prit soin de lui remplir également une tasse de thé avec des plantes qui allaient toujours le garder en bonne santé. La santé du nain était sa priorité, mais elle faisait en sorte de ne rien lui donner d’acide ou d’amer. Puis elle vint s’accroupir à ses côtés après avoir récupéré quelque chose dans un placard, une petite surprise pour lui et un regard pétillant de hâte qu’il le découvre. Elle le lui donna, enfin elle pouvait le lui dire correctement :

« Bon anniversaire mon grand ! » Fit-elle en lui donnant le paquet soigneusement emballé dans un tissu coloré.

Dans le paquet qui était un parmi les autres cadeaux qu’il aurait durant la journée, il y avait un tableau d’une taille assez petite où ils étaient peints tous les deux ensembles. C’était leur première peinture de famille et ils y apparaissaient aussi heureux qu’ils l’étaient. Elle avait hâte de voir si ce premier cadeau allait lui plaire. Elle aurait pu attendre pour le lui donner mais avait préféré qu’ils ne soient que tous les deux pour ces instants précieux.

« Ouvre le, vas y ! »








_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

CUTE SILENT BOY ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Nana
♦ MESSAGES : 167
♦ RÉPUTATION : 432
♦ AVATAR : Julien Dubois
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Il s'agit d'un super nain à cheveux lisses comme on peut en trouver en Ered Luìn, petit, mignon, docile..
— ORIGINAIRE DE : Vous ne savez pas lire ? Je viens de dire qu'il venait d'Ered Luìn
— ÂGE DU PERSO : 13 ans, treize longues années mais pas assez encore dans la vie d'un nain
— RANG SOCIAL : Il mange à sa faim mais avec les doigts, juste que la cuillère en argent donne un drôle de goût à la bouffe (ne le dites pas à Rae, elle serait fâchée et c'est pas propre)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire tourner les gens en bourrique, manger tout ce qui lui passe sous la main, inventer des trucs.. bwah trois fois rien quoi.. mais assez pour occuper ses journées
— ARMES DU PERSO : Vaut mieux pas qu'il ait une arme, ce serait tenter le diable.
— AMOUREUSEMENT : Euh.. reposez la question dans quelques années, quoi que vu sa façon de s'exprimer et sa passion pour les mots doux envers les naines, il devrait vite trouver

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Dim 5 Mar 2017 - 19:48



Birthday Boy


Mâchant le bout de pâte qu'il avait sournoisement volé en essayant de se faire le plus discret et le plus silencieux possible, Taràk était aux anges. Il n'aurait pu imaginer meilleur anniversaire pour lui même si cela ressemblait à n'importe quelle journée, c'est justement ce qu'il aimait le plus, ce côté si spécial caché derrière le côté tout simple du quotidien. Il avait avalé rapidement en vue d'essayer dans subtiliser un nouveau quand il cru voir sa mère faire de même. Il la fixa d'un petit air suspicieux avant de se reconcentrer sur le découpage de la pâte. Il avait sans doute rêver, oui, ce n'était absolument pas son genre de faire des choses comme ça. Pas du tout !

Dandinant sa petite tête blonde, il les posa sur une surface plane afin que Raeryan puisse les enfourner tranquillement tandis qu'il commençait à nettoyer le plan de travail.Une fois fait, il fit chanter la vaisselle dans de petit tintement alors qu'il l'astiquait et la briquait en la nettoyant. Il n'y avait pas grand chose à laver mais le récipient où ils avaient préparé la pâte était collant. C'était toujours agréable de préparer et manger les gâteaux mais beaucoup moins de nettoyer derrière tout ça. Cependant, il ne détestait pas faire la vaisselle et ne rechignait jamais aux tâches ménagères. Il était même plus facile en s'y mettant tout de suite qu'en attendant le dernier moment.
Une fois fini, il retrouva la terre ferme pour essuyer et ranger les ustensiles à sa portée, laissant le reste à Raeryan qui avait terminé de nettoyer de son côté, ayant entamé la préparation du petit déjeuner de son côté. Il n'était pas fâché ! Le petit bout de pâte qu'il avait chipé n'avait fait qu'aiguiser son appétit et il avait tellement faim qu'il aurait mangé un Mumak entier !

La table du petit déjeuner était couvert de délicatesse et son petit ventre y répondit avec un petit bruit affamé. Si lui n'était pas capable d'émettre des sons avec sa bouche, son estomac quant à lui était tout à fait capable de s'exprimer de lui-même. La guérisseuse l'y accueillit avec un câlin dont elle avait le secret et qui lui fit chaud au cœur. Toute chose, il lui encercla le cou avec ses petits bras et la serra bien fort dans un énorme câlin, ponctuant ce dernier d'un gros bisou qu'il vint claquer sur sa joue.
Raeryan le comblait de bonheur et avait littéralement transformé sa vie de sa présence douce et ensoleillée, pleine d'amour. Elle avait une part importante à l'intérieur de son cœur, sans doute la plus grosse partie aujourd'hui, même s'il n'oubliait pas ses parents biologiques. « Je t'aime fort mamounette. » signa-t-il de ses dix doigts avec ce mot qu'il avait créé rien que pour elle pour célébrer leur relation, ajoutant moult bisous volant à sa déclaration avant de sauter sur sa chaise.
C'est qu'il avait hâte de se sustenter le petit diable.

Toasts, beurre, confiture et autres sucreries, il y avait largement de quoi faire ce matin et il s'empressa bien vite de boire sa décoction pour faire plaisir à la naine avant de goûter leur jus de fruit secret, pressé de savoir quelle goût. Le jus lui tira une petite grimace dubitative tandis qu'il essayait de se souvenir de ce qu'ils avaient mis dedans et de repérer ce qu'il reconnaissait au goût. Haussant les épaules, il en conclu que ce n'était pas mauvais mais que c'était un parfum bien étrange. Il avait hâte de reproduire l'expérience pour voir si le goût resterait inchangé.
Son gobelet était déjà entamé de moitié quand sa maman arriva avec un paquet sorti de nul part. Son visage ne dissimula nullement sa surprise, sa bouche formant un o presque parfait avant de s'étirer en un immense sourire.

Laissant durer le plaisir, il se saisit du paquet et le retourna dans tous les sens, essayant de deviner de quoi il s'agissait. Il l'observa en long, en large et en travers, prenant garde à ne pas trop le secouer au cas où, jetant de temps à autre de petits coups d’œil à Raeryan qui devait se languir de voir sa réaction alors qu'il essayait de décrypter la sienne pour en apprendre un peu plus. La forme était rectangulaire, avec des bords angulaires et des arrêtes bien définies. Du moins le devinait-il au toucher.
Mais bientôt il n'y tint plus et l'emballage ne fut plus que de l'histoire ancienne tellement il disparut rapidement, comme dans un tour de magie. Et il le tint devant ses yeux, se contemplant aux côtés de Raeryan comme elle se tenait aujourd'hui à côté de lui, parfait miroir de leur vie actuelle. Ses yeux étaient grands écarquillés, sa bouche légèrement entre-ouverte tandis qu'il détaillait chaque menu détail de son propre visage, se demandant quand, comment cela était-il possible.
Alors le petit tableau vint trouver sa place sur la table au milieu des plats et des assiettes tandis que le petit nain aux yeux amplis de larmes de joie se jetait dans les bras de sa maman pour l'étreindre avec force. Il s'écarta un peu, juste assez pour lui signer ses remerciements avant de la reprendre dans ses bras.

Jamais il n'avait aussi heureux, aussi ému d'un geste symbolique comme celui-ci. Il savait déjà où il allait le mettre et ni une ni deux, il lâcha Raeryan pour récupérer le tableau, courant jusqu'à sa chambre. Il le voulait devant son lit, sur le mur d'en face, pour pouvoir le contempler matin et soir depuis son lit, s'endormir avec de belles pensées et se réveiller toujours de bonne humeur, pour toujours. Il posa doucement le tableau sur son lit le temps d'aller chercher de quoi l'accrocher mais il était trop petit pour atteindre l'espace exact et s'il avait pu, il aurait grommelé dans sa barbe inexistante. Il avait besoin de sa maman pour cela et s'enquit auprès d'elle pour savoir si elle pouvait l'y aider.
« Je suis encore trop petit pour l'accrocher comme un grand... », lui dit-il avec une bouille qui en disait long sur sa déception.

made by © Nasty

_________________

“Your nightmares follow you like a shadow, forever. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1296-tarak-nain-bavard http://lonelymountain.forumactif.org/t1309-tarak-quand-la-mutite-est-une-qualite#24226

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1337
♦ RÉPUTATION : 1912
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Jeu 9 Mar 2017 - 21:50

Birthday Boy ♥
Taràk & Raeryan







Les yeux grands ouverts, fixant son fils adoré, Raeryan n’avait pas voulu perdre une seule seconde de ces instants magique où il découvrait ce tableau qui les représentait tous les deux comme une vraie famille. Visiblement cela semblait beaucoup le surprendre, alors la naine était fière de son coup. C’était leur tout premier tableau de famille, il resterait, il traverserait les âges et dessus ils seraient à jamais heureux. La naine accueilli son fils dans ses bras, il était ému, elle l’était aussi et vint même essuyer le coin de ses yeux tout en étouffant un rire. Elle le serra doucement entre ses bras, elle aimait ce petit, elle l’aimait du fond de son cœur et il était ce qui l’aidait à ne pas se morfondre depuis le départ de Dwalin. Elle vouait sa vie à cet enfant et il le lui rendait très bien. La guérisseuse fut amusée de le voir partir en courant avec le tableau sous le bras dans le but d’aller l’accrocher dans sa chambre sans doute. Raeryan s’empressa donc de prendre le marteau et des clous pour le suivre ensuite jusque dans sa chambre.

Elle le retrouva là, au pied du mur, il avait visiblement choisi là où il voulait l’accrocher. Raeryan étira un large sourire de  le voir si déçu de ne pas pouvoir l’accrocher comme un grand. Il était vrai qu’elle l’encourageait beaucoup à être autonome afin de ne jamais se considérer différent des autres. Mais elle ne pouvait aller plus vite parfois et surtout dans ce genre de situation, il n’était qu’un enfant encore et c’était dans ces moments là qu’elle reprenait son rôle de maman avec plaisir. La naine vint donc à côté de son fils, elle le prit dans ses bras pour qu’il aille s’asseoir sur ses épaules pendant qu’elle tenait ses chevilles afin qu’il ne tombe pas. Etouffant un rire, Raeryan lui permit donc de se hisser jusque là où il voulait accrocher le tableau qu’elle avait fait faire pour lui. Il était petit en taille, mais pour elle c’était déjà un grand garçon, alors elle voulait quand même lui laisser l’occasion de l’accrocher tout seul.

« Fais attention à tes doigts d’accord ? Vas-y doucement ! » Lui demanda t-elle doucement.

Raeryan lui fit passer un petit marteau et un clou pour qu’il puisse l’enfoncer dans le mur et ensuite venir accrocher le tableau. Surveillant qu’il ne tape pas ses petits doigts, le nez levé vers ce qu’il faisait, elle lui donnait quelques conseils pour qu’il ne se fasse pas mal et réussisse à planter le clou. Elle le félicita lorsqu’il parvint à le faire sans dommages, il fallait dire que le contraire l’aurait étonné car Taràk était toujours attentif et agile. Reprenant le marteau pour l’en débarrasser, la naine lui fit  ensuite passer le tableau afin qu’il l’accroche à sa guise.

Elle s’éloigna de quelques pas, gardant Taràk sur ses épaules afin qu’il puisse voir d’un peu plus loin si ça lui convenait et revint pour qu’il puisse redresser le tableau. Ceci fait, elle aida son fils à descendre en le jetant sur son lit. Elle avait caché un paquet dans les couvertures de son lit et en se retrouvant soudainement dessus, il l’avait sans aucun doute senti.

« Je crois qu’il y a quelque chose sous ta couverture !! »

Un nouveau cadeau bien sûr ! C’était une nouvelle chemise pour la nuit qu’elle avait faite elle-même. Elle avait aussi brodé son prénom en runes sur le devant. Il avait le bonnet assorti également, elle espérait vraiment que cela lui plaise tout autant que sa première surprise. Dans tous les cas, ce n’était pas assez pour son fils chéri, elle lui faisait déjà beaucoup de cadeaux en temps normal, mais elle avait vraiment eu envie de marquer le coup. Dans les années à venir, il allait grandir et les vêtements seraient ce qu’l lui faudrait souvent renouveler. Avec cette nouvelle chemise, elle lui avait laissé de la marge afin qu’il puisse la garder le plus longtemps possible.









_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

CUTE SILENT BOY ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Nana
♦ MESSAGES : 167
♦ RÉPUTATION : 432
♦ AVATAR : Julien Dubois
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Il s'agit d'un super nain à cheveux lisses comme on peut en trouver en Ered Luìn, petit, mignon, docile..
— ORIGINAIRE DE : Vous ne savez pas lire ? Je viens de dire qu'il venait d'Ered Luìn
— ÂGE DU PERSO : 13 ans, treize longues années mais pas assez encore dans la vie d'un nain
— RANG SOCIAL : Il mange à sa faim mais avec les doigts, juste que la cuillère en argent donne un drôle de goût à la bouffe (ne le dites pas à Rae, elle serait fâchée et c'est pas propre)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire tourner les gens en bourrique, manger tout ce qui lui passe sous la main, inventer des trucs.. bwah trois fois rien quoi.. mais assez pour occuper ses journées
— ARMES DU PERSO : Vaut mieux pas qu'il ait une arme, ce serait tenter le diable.
— AMOUREUSEMENT : Euh.. reposez la question dans quelques années, quoi que vu sa façon de s'exprimer et sa passion pour les mots doux envers les naines, il devrait vite trouver

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Mar 30 Mai 2017 - 22:01



Birthday Boy


Qu'on était bien entre les bras de sa maman. Il n'y avait pas d'autre endroit plus agréable en ce monde. Son contact était chaud et rassurant et puis qu'elle sentait bon sa maman, et ce des pieds à la tête. Taràk aimait tout particulièrement nicher son nez au creux de son coup, dans la douceur de ses longs cheveux parfumés, juste à côté de sa jolie barbe. Qu'elle était belle sa maman, avec ses longs cheveux ondulés, son grand sourire et ses yeux rieurs. Il n'aurait souhaité être ailleurs pour rien au monde. Il était chanceux, il le savait, même si beaucoup de personnes auraient dit le contraire mais aujourd'hui tout particulièrement, il se sentait chanceux. Le passé importait peu, c'était le présent et l'avenir le plus important. Certes il n'arrivait pas à oublier le passé mais il faisait de son mieux pour profiter du présent. Il avait encore de longues et belles années devant lui ! De belles et longues années en compagnie de la plus belle des naines. Il comptait bien en profiter et rester toute sa vie avec sa maman ! Enfin presque. Un jour peut-être, quand il serait grand, il trouverait une naine qui l'aimerait beaucoup et qui serait un peu un dragon. Même qu'elle le forcerait à prendre des bains ! Mais ce serait dans très longtemps parce qu'il était encore un tout petit nain qui fêtait son nainiversaire. C'était encore bien loin de ses pensées même si son copain nain avait tendance à le charrier quand Taràk rougissait devant une jolie naine.

Taràk savait toujours ce qu'il voulait. Il ne l'obtenait pas toujours, quoique très souvent en y mettant les formes, mais il savait toujours ce qu'il voulait. En découvrant le tableau, le grand moment d'émotion passé, il s'était rué à sa chambre. Le tableau était déjà dans son esprit, accroché sur le mur devant son lit pour qu'il puisse le contempler et se sentir chanceux toutes les nuits avant de dormir. Malheureusement, il y avait bien souvent un écart entre ce qu'il voyait dans sa tête et la réalité. De la même façon qu'il y avait un écart entre ses rêves et le moment où il était réveillé, comme quand il rêvait que sa mère biologique était vivante pour la découvrir morte à nouveau, ou encore qu'il pouvait parler alors qu'il était toujours muet au réveil. Mais il en avait l'habitude ! Il ne se laissait pas abattre pour autant, certainement pas !
Heureusement, petit nain qu'il était, il était bien dégourdi et pour les fois où rien ne pouvait y changer quoique ce soit, il avait toujours Raeryan sur qui compter. Qui avait besoin d'une échelle quand on avait une maman aussi forte qu'elle ?! Taràk se sentait fier, monté ainsi sur son épaule. Il ne songea pas longtemps à son poids et se hâta de pointer le nécessaire au mur pour pouvoir accrocher ce chef d'oeuvre. Plein de bonne volonté, il résista même à l'envie de lever les yeux au ciel face à la mise en garde de la guérisseuse. Il savait bien qu'elle ne pensait pas mal, beaucoup de nains de son âge ne savait même pas manger proprement alors planter un clou ! Et puis ce n'était pas comme s'il pouvait beaucoup rechigner dans sa position. Il se serait sans doute fait chatouiller à mort.

Il aimait beaucoup les moments qu'ils partageaient tous les deux, ces moments complices. Cette proximité était en grande partie responsable de son humeur ou du moins, du fait qu'il était capable de rester toujours souriant quelque soit la situation. Il était heureux, plus que tout. Il s'était bien appliqué et maintenant le joli tableau était accroché. Parfait ! Tout simplement parfait, il n'y avait pas à dire, c'était un cadeau magnifique et il le garderait près des yeux, près du cœur, pour toujours.
A quelques pieds du mur pour prendre du recul, il regarda le tableau, les poings sur les hanches avant de s'enquérir auprès de sa maman à savoir s'il était bien droit. Il avait l'impression que cela penchait un peu mais peut-être était-ce lui ou simplement la naine sur laquelle il était perché. Hmmm... il n'eut pas beaucoup de temps pour y penser qu'il se fit jeter sur son lit, atterrissant lourdement mais confortablement sur le matelas moelleux de son lit.
Quelque chose était caché sous sa couette ou il n'avait pas bien fait son lit. Une drôle de bosse le déformait et il tâta un peu de la couverture avant de l'arracher de son lit pour découvrir un paquet dessous. Il regarda Raeryan, surpris, avant de se hâter pour l'ouvrir. Il ne s'attendait pas à avoir un autre cadeau après le tableau qui était déjà un très gros et très très beau cadeau. Il se sentait vraiment gâté et rougissant d'embarras et de plaisir, il arracha le papier, découvrant une jolie chemise de nuit avec le bonnet assorti. Il y avait même son prénom dessus ! Il mit le bonnet bien vite, prêt à enfiler la chemise de nuit dans la foulée s'il avait pu avant de courir faire un câlin à la naine.
Il allait devoir redoubler de gentillesse après ça tant il était gâté aujourd'hui. Il n'était même pas sûr de le mériter, doute dont il lui fit part de quelques mouvements timides des doigts. « Je n'ai pas été si sage... merci maman. J'ai hâte de la montrer à Loìn ! Il pourra venir dormir à la maison ? » Il n'allait pas s'arrêter sur ces vilains doutes, ah ça non ! Il n'allait pas gâcher ce moment. Certainement pas. En tout cas, il avait hâte de montrer ses cadeaux à son copain. Il se sentait tellement chanceux qu'il avait envie de le partager avec lui.

made by © Nasty

_________________

“Your nightmares follow you like a shadow, forever. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1296-tarak-nain-bavard http://lonelymountain.forumactif.org/t1309-tarak-quand-la-mutite-est-une-qualite#24226

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1337
♦ RÉPUTATION : 1912
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Mar 13 Juin 2017 - 17:26

Birthday Boy ♥
Taràk & Raeryan







C’est avec les yeux pétillants d’émotion que la naine observait son fils découvrir son tout nouveau cadeau. Et, comme elle l’avait espéré, il semblait beaucoup l’apprécier. Raeryan avait travaillé dessus la nuit et quand il n’était pas là, cela n’avait pas été une mince affaire mais elle était contente d’avoir pu finir avant son anniversaire. Voir Taràk aussi heureux et souriant étant sans aucun doute le plus beau des cadeaux qu’il aurait pu lui être donné de voir. Alors la naine vint le serrer tout contre son cœur qui battait d’amour pour son fils quand il se jeta de nouveau entre ses bras. Avant qu’elle ne l’adopte on lui avait souvent dit que cela pourrait être difficile de tisser un lien mère-fils avec un garçon déjà pas mal grand et qui avait vécu des choses aussi atroces. Mais Raeryan ne lui forçait pas la main, elle s’efforçait d’être là, de montrer qu’elle l’aimait comme son propre enfant et instaurer alors entre eux un climat de confiance essentiel à son développement. Sans doute être médecin l’aidait à appréhender les choses, à comprendre les comportements de chacun et savoir alors comment agir en conséquence. Mais, elle faisait tout cela très naturellement, rien n’était calculé et elle avait eu envie de le gâter, de faire en sorte qu’il se sente bien ici et qu’il considère ses lieux comme une maison, un cocon où il pouvait s’y réfugier et s’y sentir bien. Elle allait l’observer grandir, faire sa vie, il serait toujours son petit Taràk adoré.

C’était un véritable bonheur d’avoir droit à ses étreintes, d’être comme sa vraie mère. Elle n’avait pas eu la prétention de voler la place de celle qui l’avait mis au monde, mais cet amour mère fils est si fort et si puissant qu’il ne semblait pas connaitre ce genre de tracas là. Puisque tous les deux s’entendaient bien et vivaient bien chaque événement alors pourquoi se priver de se faire appeler « maman » ? Elle se souvenait d’ailleurs de la première fois qu’il le lui avait dit, son cœur s’était serré sous l’émotion et elle avait eu cette belle impression d’avoir agi comme il le fallait. Ça l’avait motivée à rester sur cette voie là, se montrer patiente, l’occuper, le faire parler – enfin « parler » ; mais avoir une vraie discussion avec lui car il était en âge de comprendre et elle ne désirait pas qu’il se fasse simplement emmener à droite et à gauche.

Taràk avait fait bien des progrès et aujourd’hui, alors que c’était son anniversaire, tous les deux profitaient de cette joie que pouvait donner ce partage d’être en famille et de se sourire, être heureux. Raeryan serrait son petit dans ses bras puis s’en détâcha pour observer ses mains mimer le fond de ses pensées. Lui ? Pas si sage ? Raeryan étouffa un rire et vint embrasser son front avec un amour inconditionnel.

« Tu as été très sage mon chéri ! Et je ne fais pas tout ça parce que tu l’as été mais parce que je t’aime ! » Déclara t-elle en écrasant doucement le bout de son nez avec son index.

Il y avait une nuance entre « féliciter » et « avoir envie de faire plaisir » qu’elle venait lui apprendre. Ça voulait dire que même s’il n’avait pas été sage, son amour pour lui n’aurait pas été ébranlé.

« Et bien que dirais tu si l’on descendait d’abord ? »

Raeryan se redressa, elle le laissa redéposer son pyjama neuf et son bonnet sur son lit avant de tendre sa main pour qu’il la prenne. Ainsi elle le mena doucement jusque vers le salon, où il y avait tout un tas de personnes qui en cœurs crièrent « bon anniversaire Taràk » aussitôt que leurs deux silhouettes firent leur apparition. L’oncle et la tante de Raeryan, de la famille, mais aussi des amis à lui dont Loin, Bofur, Bifur et bien d’autres qui étaient tous là avec un petit cadeau entre les mains rien que pour lui. Raeryan avait organisé cette petite surprise pour lui, Taràk n’avait pas soupçonné ni vu les signaux qu’elle avait adressés par la fenêtre pour les inciter à rentrer chez elle.

Tous autant qu’ils étaient, étaient heureux d’être là et attendirent chacun leur tour que Taràk vienne leur faire un câlin.









_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

CUTE SILENT BOY ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Nana
♦ MESSAGES : 167
♦ RÉPUTATION : 432
♦ AVATAR : Julien Dubois
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Il s'agit d'un super nain à cheveux lisses comme on peut en trouver en Ered Luìn, petit, mignon, docile..
— ORIGINAIRE DE : Vous ne savez pas lire ? Je viens de dire qu'il venait d'Ered Luìn
— ÂGE DU PERSO : 13 ans, treize longues années mais pas assez encore dans la vie d'un nain
— RANG SOCIAL : Il mange à sa faim mais avec les doigts, juste que la cuillère en argent donne un drôle de goût à la bouffe (ne le dites pas à Rae, elle serait fâchée et c'est pas propre)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire tourner les gens en bourrique, manger tout ce qui lui passe sous la main, inventer des trucs.. bwah trois fois rien quoi.. mais assez pour occuper ses journées
— ARMES DU PERSO : Vaut mieux pas qu'il ait une arme, ce serait tenter le diable.
— AMOUREUSEMENT : Euh.. reposez la question dans quelques années, quoi que vu sa façon de s'exprimer et sa passion pour les mots doux envers les naines, il devrait vite trouver

MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan Sam 8 Juil 2017 - 18:25



Birthday Boy


Taràk avait eu peu d'occasion dans sa vie de posséder des choses à lui. Mais tout cela était avant de rencontrer Raeryan. Jusque là, tout ce qu'il possédait se résumait à l'amour de ses parents et les vêtements qu'il avait sur le dos et en quelques secondes, tout ce qui lui était soudainement resté était une pauvre chemise blanche et sale donnée par l’hôpital. Mais tout cela lui avait toujours suffit et lui suffisait encore. Du moment qu'il respirait et qu'il se savait aimé, il ne lui fallait rien d'autre, peu lui importait d'avoir un endroit ou dormir ou de la nourriture dans l'assiette du moment qu'il se sentait comblé.
Avec Raeryan, c'était tout autre chose. Il avait tout et bien plus encore et si parfois, il avait l'impression de posséder bien trop de choses et craignait qu'il soit puni pour cela, qu'on lui retire tout cela, il était bien heureux comme ça. Il pouvait remercier Raeryan de la chance qu'il avait d'avoir un lit rien qu'à lui, une chambre rien qu'à lui, de pouvoir goûter de merveilleux gâteaux et de sentir la chaleur de ses embrassades. Il était au comble du bonheur et aujourd'hui encore plus d'ailleurs.

Une nouvelle chemise de nuit ? Il ne pouvait pas être plus heureux. Il n'aurait reçu qu'un bonnet de nuit que cela aurait été un merveilleux cadeau alors tout cela, il ne savait plus où se mettre. Il avait l'impression d'être un imposteur, de ne pas mériter tant de cadeaux mais en même temps, sa vie avec Raeryan était un cadeau à elle toute seule. En pensant comme cela et tout en sachant qu'un cadeau ne pouvait être repris, il se sentait quelque peu rassuré.
Le petit nain avait caché son visage rougissant d'embarras dans les cheveux agréablement parfumés de la naine, la serrant très très fort dans ses bras. Dans ces moments là, il aurait aimé être capable de lui murmurer des mots d'amour à l'oreille comme les autres enfants mais il dut se contenter de s'écarter légèrement pour lui dire à quel point il l'aimait avec les mots qu'il avait inventé lui-même, des mots très lourds de sens dans son cœur. Il ne comprenait pas tout mais l'amour était plus fort que tout, même ses plus grosses bêtises.

Elle lui tendit la main, comme la première fois où il s'était rencontré et comme cette première fois, il s'en saisit mais avec nettement moins d'hésitation qu'à ce moment là. Sa main était grande et chaude autour de la sienne, si petite encore. Il avait envie de fêter tous ses anniversaires d'un coup pour pouvoir être déjà grand et devenir un véritable soutient. Il devait faire plus de pas pour couvrir ceux de sa maman pour l'instant et légèrement en retrait, il sursaute violemment en arrivant dans le salon, quand des personnes les accueillir en lui hurlant un joyeux anniversaire.
Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, fébrile, il tremblait trop pour pouvoir parler. Il avait l'air d'un petit lapin effrayé, respirant à toute allure. Certainement qu'il ne s'y était pas du tout attendu à cette surprise. Les yeux brillants d'émotion, il gratifia les spectateurs d'un immense sourire aux angles légèrement arrondis par le mélange d'émotions qui l'envahissait. Il se sentait heureux et il n'avait pas imaginé pouvoir se sentir encore plus heureux avec cette nouvelle surprise qu'on lui faisait.

Il tint à aller saluer tout le monde, un par un, les prenant dans ses bras dans une étreinte pleine de bonne humeur. Chouette ! Cela voulait dire qu'ils allaient pouvoir manger le gâteau en fait ! Il se tourna vers Raeryan après avoir accueilli son copain Loin. « Ça veut dire qu'il peut venir dormir à la maison ce soir ? » Il avait très hâte de lui montrer ses cadeaux, fier comme il était.
Voir tout le monde, le peu de gens qu'il connaissait, réuni dans la même pièce, on ne pouvait pas lui faire de plus beau cadeau dans la vie et il couru s'écraser dans les bras de la naine, serrant très fort sa taille dans ses petits bras.

made by © Nasty

_________________

“Your nightmares follow you like a shadow, forever. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1296-tarak-nain-bavard http://lonelymountain.forumactif.org/t1309-tarak-quand-la-mutite-est-une-qualite#24226
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Birthday boy - Raeryan

Revenir en haut Aller en bas
Birthday boy - Raeryan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» Nebby Birthday
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Montagnes Bleues-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.