AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Will you be mine forever ?

Partagez|

Will you be mine forever ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Will you be mine forever ? Lun 17 Oct 2016 - 18:49



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Élwel s'occupa d'administrer les derniers médicaments qu'elle devait donner au petit avant de le replacer de nouveau dans les bras de sa mère. Elle rassura la jeune femme sur l'état de santé de son fils, lui assurant que les remèdes qu'elle lui avait fourni auraient tôt fait d'améliorer sa situation, et qu'il pourrait recommencer à jouer avec les autres enfants dans les prochains jours. Affichant un large sourire, elle congédia la jeune maman pour s'en retourner au cabinet où le guérisseur du village l'attendait. Elle était aux anges, sa journée ne pouvait pas mieux se passer : elle avait réussi à résoudre chaque cas qu'on lui avait présenté, et sauver des vies était selon elle la plus belle chose qu'elle puisse faire. Avec le médecin, ils firent ensemble l'inventaire de ce qu'ils avaient encore comme ingrédients pour les remèdes, puis ils notèrent ce qu'ils avaient à acheter pour refaire leurs stocks.

Au bout d'une bonne heure, Élwel sortit dans la rue sous le soleil qui lançait une agréable chaleur avec ses rayons doux. C'était la fin d'après-midi, et elle fit un rapide tour dans le centre du village pour acheter quelques pâtisseries avec l'argent qu'elle avait gagné, afin de faire plaisir à Lisbeth et Déor. Ceci fait, elle croisa quelques patients dont elle demanda des nouvelles avant de finalement prendre congé et retrouver son habituel chemin qu'elle usait chaque jour, pour se rendre au cabinet le matin, et rentrer chez ses beaux-parents le soir. Sa vie ici l’occupait beaucoup, elle avait sans cesse du travail et c'était plutôt positif pour elle, car elle n'avait pas le temps de s'ennuyer. Bien sûr, le départ de Farshad la laissait attristée, mais elle compensait cela en s'occupant l'esprit la plupart de la journée. Le manque qu'il avait laissé dans son cœur lui faisait mal, mais c'était pour le meilleur : il avait promis de revenir bientôt, et comme chaque soir où elle passait par là, la jeune femme ne put s'empêcher de se retourner pour fixer l'orée de la forêt à l'est. Comme tous les jours, il n'y avait rien de plus qu'un chevreuil et son petit.

La jeune femme fit son chemin jusqu'à la maison qu'elle habitait pour le moment, contente d'avoir mit au profit ses connaissances pour aider les patients du jour. Elle avait très vite progressé, et le guérisseur disait beaucoup de bien d'elle, ce qui lui échappait toujours un petit sourire gêné entre ses joues rosies. Mais elle faisait du bon travail, il n'y avait pas à redire. Élwel espérait que Farshad soit fier d'elle, qu'elle lui prouve ainsi qu'il n'avait pas fait erreur sur la personne et qu'elle faisait honneur à sa famille. Elle arpenta le petit chemin de terre, ses boucles brunes ondulant dans son dos au rythme de ses pas. Elle fut étonnée de trouver dans la terre les empreintes des sabots d'un cheval, alors que c'était très rare d'en voir ici. Sans doute un riche marchand était-il passé par ici, mais elle ne pouvait en déduire rien de plus.

Bientôt, elle gagna la maison, et fut accueillie par un large sourire de la part de Lisbeth. Cette dernière serra la jeune femme sans ses bras avant de la faire rentrer dans la maison pour la débarrasser de ce qu'elle avait dans les mains. Entrant dans la cuisine, Élwel remarqua une veste déposée sur une chaise qu'elle reconnut immédiatement, et tout de suite, son visage s'éclaira d'une joie qu'elle ne pouvait contenir.

« Il est revenu ! » s'écria-t-elle, alors qu'elle cherchait d'autres traces de lui dans la maison, et que les sourires de Lisbeth lui disaient qu'elle était immanquablement sur la bonne voie. Finalement, sa journée pouvait encore mieux finir que prévu.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mer 19 Oct 2016 - 14:45


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad





Un mois tout au plus, un mois durant lequel il avait arpenté le Rohan de fond en comble avec le groupe de brigands. Ils avaient été fort occupés à s’occuper des petites populations touchées parfois par une inquiétante famine. Celles-ci se trouvaient proches de la forêt de Fangorn où l’on avait entendu des bruits sourds et inquiétants. Pour peu lorsqu’il les avait lui-même entendus, cela ressemblait aux basses fréquences que produisaient les dunes mais ce n’était en rien dû à du sable cette fois-ci. La forêt se mouvait parfois, malade d’un mal qui semblait se répandre sur la terre et la rendait infertiles à certains endroits autant que les villageois avaient peur de s’y aventurer par moments. Les récoltes étaient nulles ou pourrissaient et leur rendait la vie difficile. Malgré cela le Rohan ne pouvait pas subsister aux besoins de tous ces petites plantation isolées des villages, et en attendant, les propriétaires de ces terres continuaient de les réduire en esclavage ou à leur quémander des impôts.

Ils avaient constatés d’eux même les dégâts et l’état psychologique de ces pauvres gens qui ne pouvaient qu’attendre que cela passe et donnaient le peu de nourriture qu’ils avaient  à leurs enfants. Les brigands s’étaient donc mis d’accord pour piller la maison de deux seigneurs, et les sacs furent remplis dans la nuit, chaque objet échangés contre de l’or qui était alors redistribué. Ils firent des aller-retour dans les villages plus éloignés de la forêt afin d’y acheter du blé, du riz et autres graines qui se conservaient bien pour leur permettre de tenir le temps que la situation se stabilise. Ca leur avait pris un long moment avant qu’ils ne se décident  de redescendre dans le sud du Rohan, justement par où se trouvait Elwel.  Farshad avait participé au choix de la destination, celle-ci était toute réfléchie puisqu’ils envisageaient de longer la côte jusqu’à l’Eriador, c’était par là que devait se trouver Taavi selon les derniers messages. Ainsi ils descendirent progressivement dans le Sud, jusqu’à se retrouver tout près du village de Lisbeth et Déor.

Farshad avait parlé un peu de sa rencontre avec Elwel et ils avaient bien vu qu’il était complètement épris de la jeune femme. Il lui avait envoyé plusieurs lettres pour lui raconter un peu ce qu’il se passait et même si elle ne pouvait pas lui répondre du fait qu’il ne soit jamais au même endroit, il avait espoir que ces lettres lui faisaient grand bien. Il avait quelques cadeaux pour elle que le Suderon avait hâte d’offrir à sa belle, dont un tout particulièrement qui lui tenait à cœur. Sur sa monture, le village en contrebas de la colline, il observa une dernière fois l’écrin au creux de sa main et qu’il avait gardé sur lui tout ce temps, y tenant comme à la prunelle de ses yeux et qu’il avait réussi à ramener avec lui. Le groupe s’engouffra de nouveau dans le bois jusqu’à arriver au village où ils seraient tous accueillis. Farshad laissa ses camarades aller à la taverne se reposer pendant que lui continuait son chemin vers cette maison.

Farshad fut accueilli par Déor qui rangeait les buches dans un hangar, heureux de le revoir, il l’emmena à l’intérieur saluer Lisbeth qui était tout aussi heureuse de le retrouver. Elle se hâta de li offrir du thé et de la nourriture et en attendant qu’Elwel rentre, ils discutèrent longuement et Farshad leur offrit également de beaux présents. Déor réclama ensuite sa présence dans le salon afin qu’il puisse regarder les fuites qu’il y avait dans la maison et qu’il devrait réparer aussitôt que possible. C’est à ce moment là que Farshad entendit la douce voix de sa bien aimée et un sourire vint s’étirer sur ses lèvres. Le suderon fit en sorte de la rejoindre, il la vit, si belle, et alors il se rendait compte qu’être loin d’elle ternissait petit à petit les traits de son visage dans sa mémoire. Ainsi les retrouvailles n’en furent que plus heureuses. Elle était visiblement contente de le voir et il ne se fit pas prier pour la soulever et la prendre dans ses bras tout en tournoyant. Il la serrait tout contre lui, s’imprégnant de son doux parfum qui aussitôt l’ensorcela. Son cœur battait dans sa poitrine, la joie de la revoir était bel et bien là. Il la reposa au sol, prenant son visage entre ses mains et tout en posant son front contre le sien étira un large sourire. Ses yeux brillaient de mille éclats et alors, il déposa ses lèvres sur les siennes, ainsi qu’il en avait rêvé de longues nuits durant.

« J’ai attendu ce moment avec impatience » murmura t-il

Lisbeth et Déor les avaient laissés seuls afin qu’ils puissent profiter de leurs retrouvailles. Farshad en profita donc pour emmener Elwel au dehors en la tenant par la main. Il la guida, les emmenant dans un coin où ils pourraient être tranquilles et la laissa s’asseoir sur l’un des gros rochers qu’il y avait là si elle le souhaitait.

« Comment se passe votre séjour ici ? » Demanda t-il, impatient de savoir ce qu’elle avait pu faire durant son absence.









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mer 19 Oct 2016 - 19:46



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Élwel sentit son cœur s'accélérer alors qu'elle découvrait le visage de l'homme qu'elle aimait dans le salon, et qu'il s'avançait vers elle. Un large sourire trouva sa place au creux de ses joues ; il était exactement comme dans ses souvenirs. Ce bel homme à la peau gorgée de soleil, aux prunelles sombres, il était le même. Elle ne perdit pas son temps pour le serrer fort contre elle, aussi fort qu'elle le pouvait pour lui montrer qu'il lui avait terriblement manqué. Le parfum du suderon eut tôt fait de l'envelopper dans une douceur sans nom qu'elle ne connaissait qu'à lui, et déjà elle passait ses mains dans la longue chevelure de l'homme pour arranger de nouveau cette jolie crinière qu'elle avait dérangée. Il lui avait beaucoup manqué, peut-être qu'elle ne s'était pas imaginé qu'il lui manque à ce point, et elle avait tenu parce qu'il n'y avait qu'une chose qui avait compté pour elle durant son absence : c'était l'amour qu'elle avait à lui donner.

Élwel ne pouvait pas être plus comblée, elle venait de retrouver l'homme pour qui son cœur battait. Elle l'avait attendu avec une impatience grandissante, et parfois aussi l'angoisse qu'il ne rentre pas. Elle avait reçu plusieurs de ses lettres, où il lui contait ses aventures, ce qu'il faisait et les choses qu'il voyait. Le voyage était une chose qui avait toujours plu à la jeune femme, et elle aimait voir du pays, et maintenant qu'elle devait rester ici, elle pouvait souffler mais les lettres de Farshad la faisaient toujours rêver. Elle avait souvent pris de gros risques dans son périple, et c'était parfois bon de prendre une pause. La jeune femme se détacha finalement du suderon, l'admirant avec un sourire troublé, comme elle l'était toujours en sa présence.

Elle le suivit à l'extérieur, non peu contente de se retrouver un peu seule avec lui. Il la guida jusqu'à de larges rochers où elle prit place pour s'asseoir tranquillement, et elle ferma un instant les yeux sous la caresse du vent. Il faisait toujours bon ici, c'était très agréable. Les fleurs qu'elle avait pris l'habitude de voir s'étaient vu recouvertes par un épais tapis de feuilles dorées et rouges, une couleur qu'elle appréciait somme toute beaucoup.

« Vous m'avez manqué.. » commença-t-elle, légèrement gênée de parler de ce genre de sentiments à Farshad, malgré le fait qu'ils soient bien réels. Ils dénotaient d'un attachement réel et qu'elle ne lui avait pourtant jamais avoué de vive voix. Ceci étant, elle préféra enchaîner sur sa question, plutôt que de lui laisser le temps de s'attarder sur les émotions qu'elle lui démontrait. « Tout se passe très bien ici, j'aide beaucoup Lisbeth à faire la cuisine, ça me plaît, vous savez combien j'aime cuisiner.. Et puis, nous discutons beaucoup. Sinon, je travaille comme prévu chez le guérisseur du village. Je me lève chaque matin à l'aube pour aller le rejoindre et m'occuper des patients qui viennent parfois de loin. J'ai beaucoup appris à ses côtés, c'est un homme bien et il me rend meilleure aussi : aider son prochain a toujours été ma devise, mais si je peux le mettre en œuvre de la sorte, alors c'est encore mieux » expliqua-t-elle, véritablement heureuse de pouvoir parler à nouveau à Farshad. Elle ne le quittait plus des yeux, comment l'aurait-elle pu ? Il était à la fois si beau, si mystérieux et troublant ; comme dans ses souvenirs, où elle avait encore le moindre détail de son visage qui était gravé dans sa mémoire.

Elle s'aventura à laisser sa main gagner celle du suderon, à mesure qu'un vent frais venait soulever les voiles de sa longue robe bleu pâle. Elle respirait le bonheur, heureuse d'avoir retrouvé celui qu'elle avait attendu pendant si longtemps. « Combien de temps restez-vous ? » lui demanda-t-elle, alors qu'elle baissait enfin le regard pour le fixer sur sa main dont elle caressait le dos avec son pouce.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Ven 21 Oct 2016 - 16:35


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad




Il avait longuement attendu cet instant, de pouvoir revoir sa belle, de la sentir et de toucher sa peau douce. Il était comblé, heureux d’être revenu sain et sauf alors que le chemin n’avait pas été facile et que ce séjour avec les siens avaient eu bien des complications. Mais c’était désormais serein qu’il allait pouvoir dormir, aux côtés d’Élwel car il était maintenant hors de question qu’il fasse chambre à part.  Le suderon fut donc attentif à ce qu’elle lui raconta, content de savoir qu’elle avait pu trouver sa place et aussi qu’elle avait trouvé out à la vie qu’il lui avait proposé de vivre en attendant qu’il ne l’emmène à Khand. Lisbeth lui avait déjà dit qu’ Élwel était d’une aide précieuse en plus d’être une jeune femme très agréable et cela ne l’étonna pas qu’elle lui donne des déjà de jolis surnoms affectifs en lui parlant d’elle. C’est un fin sourire qui orna les lèvres du Viarag, l’imaginant aisément aller porter son aide à ceux qui en avaient besoin et développer des capacités de guérisseuse. Cela lui allait bien, car elle était intelligente, qu’elle s’y connaissait déjà pas mal en herboristerie et que ça collait à sa personnalité. Le temps d’apprendre tout cela avait dû l’aider à ne pas trop souffrir de son absence et c’était tant mieux.

« Bien, c’est bien, je suis content pour vous. » Avoua t-il.

Les mains désormais liées, le suderon lui adressa un regard tendre, savourant le contact de sa main dans la sienne qui déjà le rendait complètement fou. Mais elle lui demanda alors combien de temps est ce qu’il restait et savait d’emblée que la réponse ne lui ferait peut être pas plaisir.

« Une semaine, peut être un peu plus, j’aurais qu’à simuler une blessure qui m’empêche de monter à cheval pour avoir trois jours de plus. En tant que guérisseuse vous pourrez le certifier..» Déclara t-il en lui faisant un petit clin c’œil complice.

Farshad embrassa les mains de la jeune femme en venant s’agenouiller devant elle pour l’avoir au près de lui puis resta un moment à se perdre dans son regard aussi bleu que le vaste océan. Il était fou amoureux d’elle et ne s’en cachait plus, son cœur bondissait dans sa poitrine à vive allure. Il savait qu’une semaine c’était assez court, aussi il ne voulait pas passer ce séjour à ce qu’elle pense à combien de temps il restait, alors peut être que c’était osé mais Farshad s’en foutait, il voulait désormais lui faire cette promesse d’avenir avec lui. Il porta sa main le long de sa joue, caressant les contours de son visage comme pour vérifier que c’était bien elle, qu’elle était bien réelle.

« Je n’ai cessé de penser à vous durant mon voyage Élwel, je voyais votre visage dès que je fermais les yeux. Mais vous savez ce qui m’a le plus manqué ? »

Le suderon marqua un moment d’arrêt, jamais il n’avait parlé de cette manière avec une femme. Sauf avec Lothiriel peut être mais celle-ci lui donnait l’impression d’avoir été juste un rêve, une illusion d’un amour qui était déjà voué à l’échec avec qu’Élwel lui donnait tout l’espoir dont il avait besoin. Alors il ne pouvait plus attendre de lui révéler à quel point elle lui était devenue indispensable. La savoir biens ‘en sortir également jouait beaucoup et si elle était prête à recevoir ses sentiments, alors les prochaines retrouvailles seraient heureuses, jusqu’à ce qu’un jour il revienne pour ne jamais repartir sans elle.

« C’est votre voix, votre personne, votre façon de me raconter les choses ou de simplement quand vous vous adressez à moi. »

Élwel était un tout, son image ne pouvait aller sans sa personnalité pour paraître fidèle à ce qu’elle représentait, alors les rêves ne suffisaient pas à le combler, il avait besoin de la savoir sienne, de l’avoir à ses côtés tout le temps. Farshad avait beau être quelqu’un de courageux, lui dire ce qu’il s’apprêtait à dire lui faisait connaitre cette même sensation avant de donner un assaut au beau milieu d’une bataille, et même peut être pire.

« Je vous aime Élwel » Fit-il sans lâcher ses douces mains.








_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Dim 23 Oct 2016 - 23:30



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Une semaine. C'était peu, mais elle était prête à l'attendre à nouveau pour voler ce petit instant de bonheur à son quotidien. Farshad était revenu, comme il l'avait promis, et c'était le plus beau cadeau qu'il pouvait lui faire. Elle sentait tout son corps bercé par un tas d'émotions, mais par dessus tout, elle sentait son cœur battre la chamade à chaque fois qu'elle croisait son regard, troublée. Il avait ramené avec lui cette aura si particulière qui lui seyait, et la jeune femme y trouvait non seulement de l'apaisement, mais aussi du réconfort, de la protection. Elle sentait sa petite main froide entourée par les paumes réchauffées du suderon ; ils étaient comme la lune et le soleil, l'un brillant de toute sa splendeur, l'autre reflétant sa lumière, et ils se quittaient pendant longtemps, pour finalement se retrouver dans les bras l'un de l'autre à de rares périodes de l'année.

Élwel ne pouvait cacher ce sourire qui s'était accroché sur son visage ; elle était tellement heureuse retrouver Farshad.. Elle échappa un éclat de rire lorsqu'il lui proposa d'attester faussement d'une blessure pour qu'il reste quelques jours de plus avec elle, ce qu'elle ferait volontiers de toute manière. Il ne lui parla pas trop de son voyage, de ce qu'il avait fait ou de ce qu'il avait vu, et pas non plus des gens qu'il avait rencontrés ; il en avait mentionné dans ses lettres bien sûr, mais là la discussion ne semblait pas aller dans cette direction. La jeune femme fut surprise lorsqu'il lui avoua qu'il n'avait cessé de penser à elle. C'était réciproque, évidemment ; il ne s'était pas passé un jour, pas une heure sans que le doux visage du suderon ne fasse irruption dans les pensées de la demoiselle. Elle était amoureuse, et elle en avait doucement pris conscience alors que chaque soir, elle sentait le trou béant se former dans ses entrailles comme un manque ; le manque de l'être aimé.

Elle fut profondément émue par ce qu'il avait à lui dire, touchée comme jamais elle ne l'avait été par ses paroles qui avaient l'air réellement sincères. Mais pour le coup, elle ne s'était pas du tout attendue à la dernière phrase qu'il prononça ensuite. Élwel mit un moment à comprendre ce qu'il venait de lui dire, et son cœur rata un battement. Avait-elle bien compris ? Est-ce que.. Est-ce qu'il venait réellement de dire cela..?

« Oh.. Je.. » balbutia-t-elle alors qu'elle ne trouvait même plus ses mots pour lui dire à quel point ses sentiments étaient partagés. Elle sentit ses joues s'empourprer, gênée et à la fois tellement amoureuse. Comment lui dire ? Comment lui dire alors qu'il avait usé des mots si parfaits qu'elle ne pouvait lui rendre ? Elle était sans voix, mais en même temps ses yeux disaient tout. Elle l'aimait. Elle l'aimait éperdument.

Élwel n’arrivait même pas à répondre avec la boule qui s'était formée dans sa gorge, alors elle se jeta dans ses bras pour enfouir son visage dans la longue chevelure noire de Farshad, où elle trouva tout l'apaisement dont son cœur avait besoin. Elle glissa ses mains à son cou, se détachant un peu de lui pour plonger son regard dans le sien, et finalement, elle le murmura à son tour : « Je vous aime, Farshad.. »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Lun 24 Oct 2016 - 13:35


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad



La voir aussi désemparée l’avait fait sourire, il avait vu que cela l’avait touchée et il en était heureux. Visiblement elle ne s’était pas attendue à ce qu’il lui fasse part de ses sentiments aussi vite mais c’était bien comme ça aussi. Il la laissa dans le silence, lui donnant le temps de réfléchir à ce qu’elle voulait dire et d’abord de réaliser ce qu’il était en train de se passer entre eux. Farshad étouffa un rire silencieux en la voyant aussi désemparée, caressant doucement le dos de sa main comme pour la rassurer un peu. Puis Elwel se leva et vint d’elle-même contre lui. Il l’observa, la laissant révéler à son tour le fond  de ses pensées de la manière dont elle le souhaitait. Le suderon se pencha légèrement vers elle pour avoir son regard planté dans le sien attentif alors à sa voix qui brisa le silence comme une belle mélodie qu’on lui murmurait.

Elle l’aimait aussi, bien sûr, comment aurait il pu en être autrement ? il l’avait très vite ressenti aussi, il n’y avait qu’à voir cette douceur dont elle usait lorsqu’elle le regardait dans les yeux, de la délicatesse de ses gestes lorsqu’elle venait se blottir entre ses bras. Farshad avait rêvé de cet instant de longues nuits durant et voilà que cela venait à se réaliser enfin et les mots qu’elle prononça resteraient à jamais gravés dans son esprit car elle venait de mettre fin à de nombreux questionnements et de doutes. Il n’avait pas eu peur de lui avouer, puisque c’était plus qu’évident et n’avait pas souhaité prendre plus de temps pour lui faire comprendre qu’elle ne serait pas simplement de passage dans sa vie. Il tenait déjà beaucoup à elle, il y avait cette connexion entre eux qui s’était faite tout naturellement et son désir le plus cher était de la rendre heureuse et de l’avoir à ses côtés jusqu’à la fin. Il avait envie de lui demander sa main dans la foulée, mais voulait aussi faire ça de manière plus correcte et devant Lisbeth et Déor, eux qui avaient toujours voulu le voir avec une femme, il leur devait bien cela.

Le suderon vint enlacer la jeune femme contre lui, embrassant ses douces lèvres dans un infime baiser avant de la serrer contre lui. Son cœur battait la chamade pour elle et ce moment n’aurait pas pu être plus parfait que ça. Farshad était soulagé de le lui avoir dit, désormais ils allaient pouvoir profiter de l’un et de l’autre comme un véritable couple sans tourner autour du pot et tenter de dissimuler ce qu’ils pensaient réellement. Le suderon ferma un instant les yeux, profitant de la présence de sa belle contre lui alors qu’un vent frais venait s’engouffrer dans leurs cheveux. Soudainement une vive douleur vint le prendre au bras, il avait oublié qu’il avait une blessure encore en train de cicatriser d’un coup d’épée qu’il avait dû esquiver pendant un combat et qui lui avait éraflé le bras. Le suderon se détacha d’Elwel quelques secondes en réprimant une plainte. IL s’était fait soigner mais c’était avec les moyens du bord et du coup c’était encore un peu douloureux.

« Je vais avoir besoin de vos nouveaux talents » Fit il en relevant sa manche pour lui montrer le pansement légèrement imbibé de sang.

Ca tirait sur les muscles, c’était pas très confortable à cheval mais puisqu’Elwel apprenait l’art de la guérison, il lui faisait confiance pour l’aider à se remettre en état.

« Rien de grave, rassurez-vous, mais nous n’avions pas vraiment de quoi soigner » Ajouta t-il pour qu’elle ne s’inquiète pas trop.

La blessure datait de la veille et avait été désinfectée avec de l’alcool, néanmoins elle nécessitait de plus de soins pour ne pas finir par devenir un véritable problème.









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mer 26 Oct 2016 - 10:35



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


« Oh, vous êtes blessé..! »
échappa la femme sous le choc, alors que le suderon venait de découvrir son bras devant elle, lui offrant à la vue une plaie à peine désinfectée entourée dans un bandage qui était déjà imbibé de sang. Elle plaqua machinalement ses mains devant sa bouche, alors qu'elle découvrait avec angoisse que son amour était mal en point, et que tout ce qu'elle voulait pour lui c'était d'être heureux. Elle savait que les activités de Farshad ne devaient pas être connues au grand jour, il appartenait à un groupe de brigands qui pillaient les riches pour donner aux pauvres, et forcément, cela ne plairait pas vraiment à quelconque forme d'autorité que ce fusse. Farshad était un homme bon, assurément, et il voulait le bien pour tout le monde ici ; c'était d'ailleurs ce qui avait mené à leur rencontre, alors qu'il lui avait porté secours suite à une attaque d'orcs dans une caravane marchande. En revanche, c'étaient des activités qui ne manquaient pas de le mettre en danger, et sa récente blessure était là pour en témoigner. Élwel ignorait qui avait porté ce coup, si c'était un homme armé comme lui, ou bien un orc.. Mais elle sentit son sang se glacer rien que d'imaginer quelqu'un attaquer son amoureux, et les dégâts qu'il avait aussi potentiellement évités. C'était très dangereux comme passe-temps, tous deux le savaient, et pourtant, c'était parfois comme si la jeune femme essayait de l'oublier pour se rassurer.

Rapidement, elle attrapa la main de Farshad pour le tirer derrière elle, et elle le fit retourner jusqu'à la maison pour l'installer sur une chaise de cuisine. Elle monta dans sa chambre pour aller chercher ses affaires qu'elle eut tôt fait de déballer sur la table devant les yeux incrédules de Lisbeth. Cette dernière la regarda faire, comme si elle ne comprenait qu'à moitié, mais il n'en fallut pas plus que de soulever le bandage du suderon pour se rendre compte de sa blessure. Élwel réprima un cri en découvrant la plaie. Elle n'était pas nécessairement profonde, mais la personne qui la lui avait infligée n'avait pas manqué son coup. Il lui faudrait un peu de repos aussi, car s'il utilisait trop rapidement les muscles de son bras, cela pourrait manquer à la guérison. Aussi, elle lui donnerait au moins trois jours de dépassement sur son séjour ici, comme il en avait plaisanté un peu plus tôt. Mais c'était d'un coup moins amusant.

« Comment t'es-tu fais cela, Farshad ? »
demanda Lisbeth qui se penchait sur ce que faisait la jeune femme. Élwel prit une inspiration puis se lança dans son travail, une légère boule s'étant formée dans sa gorge qui la garda silencieuse. Avec ça, elle ne manquait pas de se rendre bien compte du danger qu'il encourait chaque jour, et cela lui faisait vraiment peur. Elle avait les mains légèrement tremblantes aussi, mais elle gagna en assurance dès les premiers gestes de soins qu'elle lui prodigua. Elle commença par désinfecter la plaie pour être certaine qu'il ne reste aucun résidu dedans, puis elle inspecta l'endroit avec minutie ; il n'aurait probablement pas besoin de points, mais il lui faudrait ménager son bras pour que la plaie ne saute pas à cause d'un mouvement trop brusque. La jeune femme lui appliqua un onguent qui aurait tôt fait de refermer les bords de la blessure, elle le lui tartina en couche épaisse, puis s'affaira à lui refaire un bandage bien propre par dessus, qu'elle aurait à lui changer régulièrement.

Ceci étant fini, la jeune femme rangea toutes ses affaires dans son sac qu'elle finit par ranger dans sa chambre, puis elle redescendit pour prendre à nouveau Farshad dans ses bras. Elle avait le cœur qui battait encore fort, et heureusement qu'il n'avait pas eu besoin de points car avec ses mains encore tremblantes, elle aurait eu beaucoup de mal à les faire proprement. Elle se blottit contre lui, attristée par son état mais aussi encore sous le choc de sa révélation.

« Vous m'avez fait peur.. » lui laissa-t-elle entendre, d'une voix hésitante. « Mais vous êtes un fier guerrier »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Jeu 27 Oct 2016 - 11:05


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad



Voir Elwel soudainement s’inquiéter l’avait quelque peu amusé. Il avait l’habitude d’avoir des blessures et celle-ci comparée à celles qu’il avait déjà pu avoir était assez bénigne. Le suderon étira un fin sourire et se laissa entrainer par sa belle pour pouvoir bénéficier de ses soins. Assis et une fois avec Lisbeth, elle finit par comprendre qu’elle allait le guérir et lui adressa un regard quelque peu suspicieux, comme s’il avait fait exprès pour qu’elle s’occupe de lui. Mais une fois qu’elles deux furent en mesure de voir l’étendue des dégâts, il y avait de quoi comprendre que ce n’était pas de sa volonté et Lisbeth lui demanda bien vite ce qu’il lui était arrivé. Farshad n’était aps inquiet, il fut même surpris de les voir toutes les deux aussi angoissées en voyant l’état de la plaie. Bon elle n’était pas belle mais il n’avait pas l’air de trop en souffrir non plus, à vrai dire il avait plus l’impression d’avoir une petite égratignure mais dont il fallait tout de même s’occuper puisqu’elle avait été causée par une épée.

« Un coup d’épée que je n’ai pas pu parer totalement, mais ce n’est rien, regarde, je vais déjà mieux. » Termina t-il en faisant un signe de tête vers Elwel.

Il sous-entendait que c’était par sa présence qu’il avait l’impression de ne rien avoir. Et lorsqu’elle début ses soins, il se laissa gentiment faire, observant la jeune femme concentrée dans son travail avec délectation. Elle était douée de ses mains, précise, attentive, douce. Il la trouvait tellement belle, il aimait tout chez elle et ce depuis le début de leur rencontre. Alors il n’avait de cesse de penser qu’il était tombé sur la perle rare et qu’il serait l’homme le plus heureux de ce monde s’il avait la chance de vieillir à ses côtés. Il voulait vivre avec elle, fonder une famille, ils auraient de beaux enfants qui ne manqueraient pas d’amour et Farshad s’efforcerait de leur offrir une vie riche de bons moments et de toujours les protéger. Une vision idyllique, qui le motivait à faire le nécessaire et ne pas abandonner pour qu’enfin cela se réalise.

Quelques minutes après, Farshad avait un nouveau bandage et sa plaie était hors d’état de lui nuire. Le jeune homme la remercia d’un large sourire et vint la recueillir entre ses bras afin de la rassurer parce qu’il se sentait très bien et elle ne devait pas ressentir de la peur pour si peu.

« Ne vous en faites pas, j’en ai vu des pas belles mais j’ai une bonne étoile qui veille sur moi. »

C’était vrai, jusque là il avait eu beaucoup de chance, à chaque fois le destin le rattrapait mais il évitait trop de dommages comme s’il était béni par les dieux. Farshad gardait se bien aimée tout contre lui, l’enserrant avec tendresse avant de déposer un baiser sur son front. Lisbeth les laissa tranquille, retournant s’occuper d’aller étendre son linge et Farshad souhaitait désormais en profiter pour lui offrir ce qu’il lui avait ramenée de son voyage.

« J’ai quelques présents pour vous »

Farshad tendit sa main vers son sac et en extirpa les paquets soigneusement enroulés dans du tissu pour les protéger des intempéries. Dans le plus gros il y avait une robe avec une cape qui s’accordait bien avec la robe. Dans un autre il y avait une multitude de bijoux et enfin dans le dernier il y avait une rose des sables qu’il avait trouvée tout à fait par hasard vendu par un marchand très voyageur. Concernant la plus belle de ses surprises, il souhaitait la garder pour plus tard mais la rose des sables étaient en quelque sorte une promesse d’avenir pour tous les deux puisqu’il souhaitait l’emmener avec lui. Il avait eu hâte de les lui offrir, mais pour lui il n’y aurait jamais suffisamment de présent pour lui montrer à quel point il l’aimait. Il espérait juste que les couleurs lui plairaient









_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Sam 5 Nov 2016 - 11:49



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Élwel était toujours la plus heureuse du monde lorsqu’elle serrait Farshad dans ses bras. Il était cette bonne étoile qui veillait sur elle, ce sentiment de réconfort qui l’envahissait toujours lorsqu’il était près d’elle l’aidait beaucoup. Avec lui, c’était comme si tout était différent, comme s’il apportait une lumière nouvelle à son existence, et qu’il serait celui qui pourrait lui apporter le bonheur sans fin dont elle avait longuement rêvé. Finalement, elle se rendait compte petit à petit que la vie avait drôlement tourné en sa faveur, et qu’elle n’avait pas espéré autant de joie que ce qu’il pouvait lui apporter. Au départ, elle s’était résignée à un mariage arrangé avec un de ses amis d’enfance qui plus tard l’avait laissée tombée ; elle avait connu Buchanan, mais il l’avait lui aussi quittée et elle avait fini par perdre leur enfant. Mais aujourd’hui, tout semblait si différent.. Elle vivait le parfait amour avec Farshad, il avait le don si particulier de lui accrocher un sourire sur le visage d’un simple regard. Elle craquait complètement pour lui, et elle n’aurait pu le lui cacher. Elle sentait ses joues s’empourprer lorsqu’il la regardait à son insu et qu’elle s’en rendait compte, elle sentait toujours cette multitude de papillons voleter dans son ventre à chaque fois qu’elle touchait sa peau. Il ne faisait plus de doutes, Élwel était amoureuse, follement amoureuse de Farshad.

Elle se détacha de lui, fort surprise qu’il lui annonce avoir quelques présents pour elle. La jeune femme n’avait jamais été le centre d’autant d’attentions, même lorsque ses parents lui faisaient des présents ce n’étaient que des toutes petites choses et cela la gênait déjà. Là, elle se retrouva face à trois paquets dont elle ne savait que faire. Toute troublée, elle regarda Farshad avec des yeux brillants comme des étoiles ; puis finalement, elle laissa ses petites mains déchirer les emballages pour découvrir les présents qu’ils renfermaient.

« Oh Farshad..! » s’écria-t-elle, en sortant la longue robe accompagnée d’une cape qu’il lui avait trouvée. Elle détailla minutieusement le tissu qui était d’une qualité rare, passant ses mains sur les différentes matières dont elle était constituée avant d’observer avec plus de minutie la précision des broderies qui ornaient le col. Elle était d’un très joli bleu tirant presque vers le violet, une couleur qu’elle affectionnait beaucoup et qui lui allait bien au teint. Elle le remercia mille fois avant de découvrir les bijoux qu’il avait choisis pour elle, et elle se sentait comme une reine dans les bras de son roi. Elle était vraiment touchée par son attention, pensant qu’elle ne le méritait  largement pas et qu’elle ne serait jamais capable de lui rendre la pareille. Elle nota dans un coin de sa tête qu’elle s’essayerait à lui confectionner des vêtements lors de ses absences, et cela atténua un peu son mal aise.

Dans le dernier paquet, elle trouva une étrange pierre qui semblait faite de sable cristallisé, qui avait pris une forme tout à fait singulière qui lui rappelait drôlement la façon dont une rose arborait ses pétales, et elle observa la pierre sous toutes ses coutures, ne sachant réellement ce que c’était. La jeune femme la manipulait avec grand soin, elle ne doutait pas de sa fragilité. Curieuse, elle la contemplait, sans toutefois deviner où est-ce qu’il avait pu trouver une telle merveille. Peut-être que cela venait du désert ?

« Farshad, dites-moi.. D’où provient cette pierre ? C’est du sable n’est-ce pas ? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Dim 6 Nov 2016 - 10:59


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad



Elwel sembla ravie de ses présents, ce qui fit longuement sourire le suderon. Il l’observait avec un amour infini, découvrir ces derniers. Et lorsqu’elle découvrit cette rose des sables, elle eu bien vite fait de lui demander ce que c’était. Bien sur, Farshad ne comptait pas la laisser sans explications et l’invita alors à venir à côté de lui afin qu’elle puisse avoir réponse à ses questions.

« C’est une rose des sables, c’est du sable cristallisé, on en trouve dans le désert… mais j’ai croisé un marchand Haradrim qui en vendait. C’est une pierre que l’on dit très puissante pour l’esprit, elle permet de renforcer l’intuition par exemple quand on a des décisions importantes à prendre. On l’utilise aussi pour les douleurs dans le dos. Il faut recharger son énergie au soleil et ensuite tu la pose sur la colonne et la personne s’imprègne de cette énergie.» Expliqua t-il avec un fin sourire.

C’était quelque peu étrange mais bien des cultures utilisaient toutes sortes de pierres pour la guérison. Puisqu’elle apprenait ce métier là, elle pourrait sans doute trouver cela intéressant et il pourrait lui ramener d’autres variétés.

« C’est étrange, mais ça marche ! » Fit il en connaissance de cause.

Farshad prit la pierre entre ses mains, observant de quelle manière le sable s’était cristallisé pour celle-ci. Elle était particulièrement jolie, et en la voyant il s’était dit que cela ferait sans doute plaisir à Elwel, elle qui avait déjà appris beaucoup sur les haradrim en se retrouvant dans un groupe. Il n’avait jusque là pas croisé tant de personnes s’intéressant à sa culture et si elle n’utiliserait pas cela dans ses remèdes, elle serait sans doute plus sensible à la légende tournant autour de sa découverte. Le suderon glissa son bras à la taille de la jeune femme pour la rapprocher de lui et entreprit donc de lui raconter cette histoire que tout haradrim connaissait.

« Cette pierre a été découverte par un seigneur qui cherchait les portes du palais des sables. Pendant de nombreux jours il a marché sous un soleil brûlant dans la mer des Dunes. Et au bout de quelques jours une tempête s’était annoncé au loin, elle s’était dirigée vers lui. Cette tempête était particulièrement violente, rendant difficile chacun de ses pas et finalement, il s’était écroulé…La tempête s’ouvrit en deux, une silhouette s’était alors dessinée devant lui et déposa une gourde d’eau à ses pieds avant de disparaitre dans un tourbillon… »

Le suderon glissait ses doigts sur le bras de la jeune femme, captivant son attention mais en profitait aussi pour l’avoir tout près de lui. Puisque leur amour été révélé, il pouvait poser ses mains sur elle sans crainte qu’elle ne le prenne mal.

« Le seigneur en se réveillant trouva la gourde et assoiffé, il se précipite vers celle-ci, ouvrit maladroitement le bouchon et quelques gouttes d’eau s’échappèrent. Au moment où les gouttelettes tombèrent dans le sable, elles se mirent à durcir et à prendre une forme élégante telle les pétales d’une rose. Surpris, le seigneur fit bien vite de ramasser la pierre et la mettre dans son sac avec l’intention de savoir comment cela a pu sortir du sable. Il réitéra son expérience, d’autres roses se formèrent et il les ramassa également avant de continuer son chemin vers le palais. Il marcha longuement sur les dunes jusqu’à découvrir une oasis. En s’approchant il remarqua une porte si haute qu’elle touchait le ciel. La silhouette sorti de cette porte là et déposa de l’eau pour le seigneur qui en remerciement lui offrit cette pierre qui poussait dans le désert. La silhouette lui demanda alors comment s’appelait cette chose. Le seigneur se mit donc à réfléchir puis déclara ‘’Je vous présente la rose des sables. ‘’ »

Farshad n’était pas bon pour raconter les histoires comme sa mère le faisait mais il s’efforçait de rendre le tout plus réaliste, espérant que son récit plaisait à sa belle.

« De retour dans son village, le seigneur, fier montre sa trouvaille et annonça ‘’Je vous présente la Rose des sables, celui qui m’apportera une plus grande que celle-ci prendra la main de ma fille.’’ Et dès le lendemain, on en trouvait partout dans la ville et depuis, cette Rose des sable favorise l’harmonie et l’unité dans l’adversité. »

Sur la fin de cette histoire, Farshad glissa sa main dans les doux cheveux de la jeune femme avant d’ajouter.

« Les rois en ont toujours une sur eux durant les batailles. »







_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Lun 7 Nov 2016 - 18:48



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Élwel écouta avec une grande attention le récit du suderon. Elle était passionnée par ce qu’il lui contait, une légende dont elle n’avait jamais entendu parler et qui pourtant, trouvait tout à fait son écho dans ses pensées. La jeune femme ne pouvait pas être plus attentive qu’elle ne l’était déjà, happée par la douce voix de Farshad, qui dans un rythme lent et posé, lui faisait vivre cette histoire qu’elle trouvait très jolie. Rapidement, son timbre de voix l’emporta loin, ailleurs, dans ce désert où elle voyait un homme et une silhouette dans la tempête, comme si elle avait été là, comme si elle avait été témoin elle-même de cette scène. Elle avait rarement entendu quelqu’un raconter aussi bien les histoires, et elle en était toute troublée.

Tout en écoutant Farshad, la jeune femme détaillait la moindre parcelle de la pierre qui lui avait été donné de voir. Elle n’osait pas trop la manipuler de peur d’être maladroite, mais la curiosité pointait le bout de son nez et elle observait avec grande attention le moindre détail de la pierre. Elle suivait chaque sinuosité du regard, sentait les rares aspérités sous ses mains sans même les toucher, et la douceur du sable encore chauffé par le soleil cuisant du désert ; c’était un recueil de sensations, pareil à l’analyse d’un parfum finement décortiqué, qui aurait réveillé maints souvenirs et de nouvelles curiosités, dans un mélange purement artistique, fruit de la nature et de son incroyable don du ciel. Élwel savait déjà qu’elle chérirait cette pierre comme la chose la plus précieuse qu’il lui aurait été donné de protéger, et elle en ressentait la fragilité, la délicatesse avec laquelle elle aurait à la manipuler.

Assise auprès de Farshad, elle se laissa bercer par les douces caresses qu’il faisait sur son bras, guidée par son récit, alors qu’elle se souvenait à peine des histoires qui avaient peuplé son enfance.

« C’est un très joli conte. J’espère que vous le transmettrez à vos enfants, lorsque le temps sera venu » fit-elle innocemment, alors qu’elle osa glisser sa main autour de celle du suderon. « Je vous remercie du fond du cœur.. Ce sont des présents magnifiques, je ne mérite pas tant d’égard de votre part, Farshad.. » s’excusa-t-elle, gênée par tous ces présents, alors qu’elle se sentait pour la première fois aimée comme jamais. Ce sentiment lui était tout à fait nouveau, pareil à la brise fraîche, elle lui apportait le renouveau dont elle avait besoin, même si elle ne s’y était pas encore tout à fait faite. Élwel admirait avec un sourire non dissimulé le visage du jeune homme, troublée, amoureuse.

« Je suis si heureuse que vous soyez revenu.. Vous m’avez beaucoup manqué, encore une fois » s’aventura-t-elle à lui dire, cachant difficilement ce qu’elle ressentait pour lui. Puis elle finit par se lever, gardant la main du suderon dans la sienne pour l’emmener avec elle. Elle prit également la pierre dans ses bras, l’enroulant dans un tissu protecteur pour ne pas la briser. Se dirigeant vers la chambre, elle monta les marches d’escalier avec davantage de précautions qu’habituellement, puis elle s’empressa de ranger bien secrètement son trésor jalousement gardé.

Élwel se retourna pour découvrir la silhouette de celui qu’elle aimait, un homme fort, robuste, et beau à en tomber. Elle le prit timidement dans ses bras, se serrant tout contre lui alors qu’elle avait à peine l’impression de réaliser qu’il était bel et bien là. Elle glissa ses mains dans son dos dans de douces caresses, sentant ses muscles finement dessinés au travers du tissu et elle s’en vit rougir.

« Farshad.. » commença-t-elle, sotto voce. « Pourrions-nous retourner observer les étoiles bientôt ? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mar 15 Nov 2016 - 21:20


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad


Le suderon étouffa un rire quand à sa remarque quand aux enfants et à l’espoir qu’elle avait qu’il puisse raconter cela à ses enfants. Bien sûr qu’il le ferait, et il avait lui espoir qu’elle soit celle qui porterait ses enfants. Il allait déjà tout faire pour mais dans les quelques jours à venir cela viendrait s’officialiser de manière plus concrète puisqu’il comptait lui demander sa main. Leurs enfants seraient beaux, aussi courageux et ayant autant d’esprit qu’elle. Dans tous les cas, il serait le plus heureux des hommes si cela pouvait se réaliser. Il ne répondit pas, parce qu’il ne voulait pas lui gâcher la surprise mais lui glissa cependant un petit clin d’œil complice. C’était tout ce qu’elle aurait pour le moment, la suite était prévue pour plus tard, qu’ils puissent d’abord se retrouver tranquillement.

Il suivit la jeune femme qui l’emmena dans sa chambre après lui avoir une nouvelle fois exprimé sa joie de le revoir de retour. Il lui avait promis non ? Il avait tenu sa promesse et comptait aussi tenir toutes celles à l’avenir, à compter par jurer de la rendre heureuse et de l’aimer même quand la mort les aura séparés. Le suderon glissa un regard à Lisbeth qui revenait à ce moment là et qui les observa s’en aller tous les deux avec un sourire bienveillant. Elle voyait leur amour grandir et il savait qu’elle était heureuse pour eux. Le suderon veilla à ce que Elwel ne tombe pas dans les escalier alors qu’elle lui avait pris la main, parce qu’il les savait fastidieux.

Une fois dans la chambre, il déposa ses affaires, avec la ferme intention de rester à ses côtés chaque nuit de son séjour ici que Lisbeth le veuille ou non. IL aurait les arguments et puisqu’elle savait qu’il allait lui demander sa main elle ne pouvait pas lui refuser. Ils étaient très traditionnels mais Elwel avait perdu sa pureté alors cela n’avait plus de raison d’être. Oh il aurait voulu être le premier mais ce n’était pas si grave que cela, l’important désormais était pour lui de l’avoir à ses côtés pour le restant de ses jours et de la rendre heureuse. Il ferait tout pour elle, il allait conquérir tout un royaume, portant son combat en lui donnant son nom.

La demoiselle revint à lui pour l’enlacer, comme si le contact ne pouvait jamais être rompu. Ses mains dans son dos lui arrachait de doux frissons et il se laissa à enlacer également sa belle. Farshad était heureux de savoir qu’Elwel désirait de nouveau aller observer les étoiles. Cela voulait dire qu’elle avait apprécié leur première nuit à dessiner une carte du ciel. Il lui en aurait pas voulu si cela n’avait pas été le cas mais puisqu’il aimait prendre le temps de contempler la voute céleste, c’était d’autant mieux si la personne qu’il aimait était à ses côtés. Le suderon glissa sa main sur la joue de la jeune femme, comme il l’aimait, comme il était heureux d’entendre sa douce voix, d’avoir le contact de sa peau et ses beaux yeux bleus accrochés aux siens. Il étira un fin sourire afin de lui répondre.

« Avec grand plaisir, demain nous irons, ce soir j’aimerais profiter du confort du lit et de votre présence qui m’a été arrachée trop longtemps.. » Déclara t-il avant de lui voler un baiser.

Il glissa ses mains dans ses cheveux d’ébène, avant de soupirer doucement de bien être.

« Je voudrais profiter de chaque instant que je passerai avec vous » Déclara t-il, fou amoureux d’elle.

L’optique de son départ ne devait pas leur venir à l’esprit, d’abord parce qu’il venait d’arriver et parce que ces instants là lui étaient plus précieux que les gens qu’il aidait dans son quotidien.

« Le village vous plait-il ? J’espère que vous ne vous y attachez pas trop, je compte bien vous emmener ailleurs plus tard quand j’aurais fini mes affaires par là. J’avais cru comprendre que vous aimiez les voyages, je compte bien vous emmener partout où vous désirez aller mademoiselle. »













_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mer 16 Nov 2016 - 11:24



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Les mains du suderon dans ses cheveux la firent frissonner, comme toujours, elle était réceptive à son contact, elle en avait manqué pendant des semaines, et voilà qu’elle retrouvait enfin cette douceur qu’elle avait si longtemps cherché. C’était comme s’il était le seul à pouvoir la lui apporter, comme si elle ne pourrait jamais trouver égal bonheur ailleurs sur cette vaste terre, et elle s’en voyait comblée, car elle savait qu’il y avait des gens qui ne connaitraient jamais cela de toute leur existence. Élwel soupira d’aise, goûtant avec délice et amour les lèvres de l’homme qu’elle aimait. Elle était amoureuse, cela n’y faisait aucun doute. Mais elle savait aussi que leur amour serait mis à rude épreuve, et elle comptait bien prouver au monde entier qu’elle était capable de relever le défi.

La jeune femme se sentait parfaitement bien dans les bras de Farshad, et pour rien au monde elle n’aurait voulu qu’il s’écarte d’elle. Il était son bonheur, pur, simple, et lorsqu’il n’était pas là, il se faisait forcément désirer. Élwel espérait qu’un jour, il arrive à se poser dans une petite maison avec elle. Qu’il ne soit pas toujours sur les routes, comme il le faisait, et qu’ils puissent construire quelque chose de réellement concret. Elle ne fut pas surprise qu’il accepte sa proposition pour la nuit aux étoiles, après tout, c’était l’une de ses passions et la jeune femme espérait lui faire plaisir en lui proposant cela. Elle avait beaucoup aimé leur première nuit là-bas, à tracer une carte du ciel, et elle avait hâte d’en apprendre encore plus.

Le suderon lui indiqua qu’ils iraient au lendemain, car il voulait profiter du confort que la maison de ses parents adoptifs lui conférait. Élwel approuva son idée, et elle s’avança vers le lit pour s’y assoir, laissant ses petites mains détailler les bordures en dentelle des jolis draps qui l’ornaient. Elle était particulièrement touchée par les dires de Farshad, sentant ses joues rougir alors qu’elle évitait son regard pour ne pas s’empourprer encore plus. Il avait ce don assez particulier de lui faire perdre ses moyens d’un simple regard, d’une simple phrase. C’était une sensation étrange, mais pour autant pas désagréable et elle savait l’apprécier à sa juste valeur. Elle avait toujours été très impressionnée par cet homme, elle le trouvait fort, beau et imposant, un homme qui en avait vu dans sa vie, à n’en pas douter, bien qu’il reste chez lui quelques parts d’ombres qu’elle n’avait pas explorées.

« Oui, j’apprécie beaucoup le village.. Les gens y sont agréables, respectueux. L’on vient souvent me voir pour des conseils en matière de recettes ou de médecine, mais pour ce second domaine, je ne suis pas encore la meilleure personne à qui demander.. » lui expliqua-t-elle, et elle comprit seulement ce qu’il lui avait dit ensuite, s’arrêtant net, troublée. Oui, elle avait bien entendu, il voulait l’emmener ailleurs, la faire voyager. Elle sentit son cœur manquer un battement, heureuse d’entendre l’homme qu’elle aimait lui proposer une telle chose.

« Oh nous pourrions voyager..? » lui demanda-t-elle avec curiosité, et l’envie, bien entendu, de voir toutes ces contrées sur lesquelles elle n’avait jamais posé ses yeux. Elle était à la fois tout à fait ravie de cette proposition, mais aussi troublée qu’il lui propose une telle chose. Il avait compris ses rêves, et il lui permettait de les réaliser. Que pouvait-elle demander de plus..? « Farshad, je.. Je ne sais pas quoi dire, vous me faites une telle proposition.. Cela a toujours été mon rêve de voyager, je ne saurais vous rendre la pareille, je ne peux pas accepter.. »









made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Jeu 17 Nov 2016 - 17:58


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad


Farshad étira un sourire amusé qu’elle cherche encore une fois un moyen de lui être redevable alors que tout ce qu’il lui proposait il le faisait avec grand plaisir et n’attendait rien en échange. Elle le rendait heureux et ne se rendait sans doute pas compte que c’était déjà beaucoup pour lui. Sa rencontre avait embelli ses journées, lui qui passait la plupart de son temps à ruminer, à se torturer l’esprit sur ce qu’il devait faire, son apparition dans ses pensées avait changé bien des choses. Le suderon vint s’agenouiller devant elle pour lui prendre les mains

« Voyons Elwel, je ne vous demande rien en échange, cela me fait très plaisir de pouvoir vous emmener » Déclara t-il

Caressant doucement ses mains, il ne quittait pas ses yeux, tandis qu’un sourire serein flottait sur son visage.

« Il me tarde de vous faire découvrir l’endroit où j’ai grandi ! »

La voix de Lisbeth résonna dans toute la maison, l’heure du repas du soir était arrivée et Farshad invita la jeune femme à se lever pour que tous deux descendent retrouver le couple qui les avait accueillis chaleureusement. Il ne manqua pas de recouvrir les épaules de la jeune femme d’un châle, glissant un baiser dans son cou avant de la laisser prendre les devants. Une fois Déor et Lisbeth en vue, ils prirent place et Farshad se rendit compte qu’on les observait tous les deux en silence.

« Y’a-t-il un problème ? » demanda Farshad assez étonné d’être a ce point épié.
«  Non, rien !! » Fit Lisbeth dans un petit rire tout en glissant un regard complice à son mari.

Ils savaient tous les deux que Farshad désirait demander la main d’Elwel, mais souhaitait attendre encore un peu. Ils venaient tout juste de se dévoiler leurs sentiments et même s’il avait hâte de la faire sienne, il ne voulait pas la bousculer. Il espérait juste que cette petite interruption n’avait pas mis la puce à l’oreille de sa belle autrement la surprise serait bien gâchée.

Le repas fut bon et la conversation tournait autour de leurs deux hôtes, de leurs préoccupations, des travaux et Lisbeth ne manqua pas de vanter la gentillesse d’Elwel, raconter combien elle avait été sympathique et d’une grande aide pour elle. Farshad était content de le savoir même si le contraire l’aurait étonné. Elle sermonna le suderon sur le fait qu’il ne puisse pas rester plus longtemps pour elle, chose qu’il dû de nouveau lui expliquer, qu’il n’y avait pas que lui dans l’histoire et qu’il était mal placé pour discuter des ordres. Leur prochaine destination était l’Eriador où ils retrouveraient Taavi, ce serait beaucoup plus loin mais il n’avait pas envie de parler de cela pour le moment alors qu’il venait tout juste d’arriver.

Une fois terminé, il aida à débarrasser et Lisbeth le chasse quand il entreprit de faire la vaisselle. Alors, puisqu’il n’y avait plus rien à faire, il s’empressa d’attraper la main de sa belle pour l’emmener dehors se promener. Il passa son bras à sa taille, l’amenant contre lui pour qu’elle ne puisse pas avoir froid tandis qu’ils entamèrent une petite promenade au clair de Lune en amoureux alors qu’il n’y avait que très peu de monde encore à l’extérieur. La nuit était sans nuages, un peu fraiche mais pas à s’en glacer les os pour une fois, ou alors la présence d’Elwel lui apportait un confort tel qu’il se sentait braver les éléments.

Il l’emmena près de la rivière ou la Lune ronde et belle se reflétait sur la rive. Les quelques lucioles donnaient l’impression que les étoiles étaient sur terre, une ambiance reposante où il profita d’avoir la jeune femme près de lui pour l’inviter à s’asseoir et prit place à côté d’elle. Enfin seuls, le suderon resta dans un calme paisible et s’allongea dans l’herbe tout en gardant Elwel dans ses bras. Là, ils étaient bien, il aurait souhaité que ce moment jamais ne cesse.
















_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Ven 18 Nov 2016 - 23:28



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Ils n’eurent pas le temps de se confondre en discussions que déjà, la voix de leurs hôtes se faisait entendre dans la maison. C’était l’heure du repas, qui était toujours très ponctuel ici, ce qui ne déplaisait pas du tout à Élwel, bien au contraire. C’était la première fois depuis son arrivée qu’elle ne participait pas à la préparation des plats, mais elle était volontiers excusée par Lisbeth, car Farshad n’était pas là très souvent et qu’elle pouvait bien lui permettre un peu de liberté. De toute manière, le reste du temps elle n’avait pas eu à réclamer, car Élwel se montrait toujours prête à aider pour n’importe quelle activité que ce fusse. Ils descendirent donc, prenant leur repas dans une ambiance décontractée qui ravissait tout le monde. Le plat était très bon, et Élwel affichait un large sourire : elle était noyée dans le bonheur d’avoir celui qu’elle aimait à ses côtés, un cadeau qui lui était rarement offert mais qu’elle savait apprécier à sa juste valeur. Elle avait réussi à tenir le coup malgré la douleur de la distance, et l’espoir qu’un jour ils aient un endroit rien qu’à eux où ils se retrouveraient plus souvent.

A la fin du repas, Farshad proposa son aide mais il se fit chasser, ce qui dissuada la jeune femme d’en faire de même, alors elle se contenta d’apporter les assiettes sales à Lisbeth avant de s’éclipser à l’extérieur. Elle retrouva le vent frisquet des soirs qui avaient commencés à se rafraichir, ce qui la fit resserrer son châle devant elle. Pour le coup, la matière de sa robe n’était pas très épaisse et surtout elle convenait à la journée bien plus qu’au soir. Le long tissu bleu pâle descendait jusqu’à ses chevilles, mais il était léger et ne servait pas pour protéger du froid. Le châle suffit à la réchauffer comme il fallait, et puis rapidement les bras du suderon vinrent l’accompagner pour une balade de soirée.

Ils ne marchèrent pas très longtemps avant d’arriver sur la bordure d’une rivière que la jeune femme ne connaissait pas encore très bien. Comme à chaque fois, sa curiosité l’emporta, faisant tout le travail pour lui faire découvrir cet endroit qui ne lui était toujours pas familier. Venant s’asseoir auprès du suderon, elle en profita pour laisser son regard errer sur la cime des pins qui environnaient le cours d’eau, dont la couleur vert foncé se lisait à peine avec l’éclat flavescent de l’astre lunaire. Elle entendait le clapotis de l’eau sur la berge, le bruit des quelques rapaces de nuit qui avaient échangé leurs places avec les oiseaux diurnes, mais aussi les bruits plus lointains des animaux sauvages. Elle n’osait pas toujours s’aventurer toute seule dans ce genre d’endroits, qui pourtant ne manquaient pas de lui laisser toujours d’agréables souvenirs. Elle respirait le bonheur à chaque instant qu’elle passait là, et c’était pour elle une très belle journée.

Élwel réussissait à capter la beauté des choses sans toutefois les voir dans leur plus belle évidence, mais tout lui semblait n’être qu’un rêve. Elle laissa sa petite main aller chercher celle de Farshad pour la serrer dans la sienne, comme pour s’assurer que tout cela était bien réel, qu’il était revenu la voir et qu’il reviendrait encore. La jeune femme s’attachait beaucoup à lui, elle lui avait conféré des sentiments qu’elle n’avait pas du tout maîtrisés, ce qui les rendait beaux, purs, mais d’autant plus dangereux. Elle caressa de son pouce le dos de la main de son amoureux, tendre, aimante. Elle aurait aimé qu’il ne reparte pas, qu’il reste à ses côtés, mais elle était aussi très fière de voir qu’il honorait la moindre de ses promesses et que c’était un homme digne de confiance. La jeune femme s’allongea finalement contre lui, chassant une mèche de ses cheveux qui la gênait avant de glisser un timide baiser sur la joue droite de l’homme.

« Dans quel endroit avez-vous grandi ? » lui demanda-t-elle, un large sourire sur le visage. « En attendant de me le montrer.. Peut-être pouvez-vous m’en parler ? »








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Lun 28 Nov 2016 - 22:53


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad


Le coin était tranquille et tous deux profitaient de la présence de l’autre. Très vite, Elwel se retrouva dans les bras du suderon qui avait ramené un pan de sa cape pour l’entourer afin qu’elle n’attraper pas froid. Il n’avait pas imaginé que la jeune femme reprenne les mots qu’il avait dit plus tôt, après lui avoir parlé des légendes entourant les roses des sables. Il était certain qu’elle allait apprécier voir là où il avait grandi, cependant cela ne serait pas pour tout de suite et pour des raisons évidentes il ne pouvait pas tout lui dire. Farshad se laissa quelques secondes de silence durant lesquelles il tentait de se remémorer de ces couleurs, de la grandeur des pièces et de la douce odeur d’encens qui flottait tous les matins. Un lieu de paix où il n’avait jamais connu la misère ni les temps durs bien qu’il avait pu le constater de ses propres yeux.

« C’était une vaste maison. Mon père était assez influent alors nous étions assez privilégiés. J’ai la chance de ne rien manquer pendant mon enfance. J’avais beaucoup de frères et sœurs alors il y avait beaucoup de pièces dans la maison. Nous avions un vaste terrain avec des arbres fruitiers, la terre était cultivable puisque le fleuve passait tout près. »

Sturlurtsa Khand est sans contredit le plus grand et le plus riche royaume de cette région là de la terre du milieu. Le palais était si immense qu’il n’avait pu en visiter toutes les pièces.

« C’était toujours très lumineux, un bel endroit où j’ai appris beaucoup de choses. Nous avions des chevaux, des mumakil avec lesquels j’aimais venir passer du temps pour m’en occuper… »

Puisqu’il lui avait déjà posé cette question, il n’était pas utile de la lui retourner. Alors il en profita pour la serrer davantage contre lui, continuant de caresser doucement son dos. Il sentait les courbes de son corps sous le tissu, éveillant d’autres intérêts chez lui. Elwel était une belle femme, il était difficile de ne pas ressentir telle attraction à son égard, d’autant plus qu’il en était fou-amoureux. La réserve semblait bien lui réussir en tout cas et lui permettait de confirmer ses intentions auprès de la jeune femme. Mais maintenant qu’il avait fait ses preuves, il se demandait si elle continuerait d‘avoir confiance en lui s’il tentait le diable. C’était quelque peu délicat, mais dans tous les cas elle devait sans doute percevoir les battements de son cœur qui s’étaient soudainement emballés.

Farshad ne souhaitait pas qu’elle lui pose des questions sur son père qui allaient le mener à lui mentir. Il essayait simplement de ne pas lui apporter de plus amples précisions sans lui cacher la vérité et les questions notamment concernant son père allaient le coincer. Farshad entreprit donc de changer de sujet, sans que cela paraisse trop suspect

« Mais je préfère la petite maison de Lisbeth et Déor, c’est le genre d’endroit ou je me vois finir ma vie avec la femme que j’aime. » Fit-il en étirant un large sourire à son attention.

Bien sûr qu’il parlait d’elle et elle aurait vite fait de le comprendre au vu de l’expression complice qui s’affichait sur son visage. Farshad resta un moment avec la jeune femme dans ses bras, appréciant la quiétude de cet endroit secret qu’ils avaient là juste pour eux. C’était un joli paysage, malgré le froid qui commençait à se faire ressentir. Il profitait de l’avoir avec lui, se perdant dans ses pensées alors qu’il n’avait qu’une envie, c’était de tout lui dire, tout lui raconter depuis le début. Il craignait de perdre tout cela une fois qu’elle serait mise au courant. Mais elle pourrait comprendre, oui, il n’avait de cesse de se le répéter et de se dire que leur amour allait pouvoir surpasser cela.

Lorsque le froid se fit trop important, farshad entreprit de se redresser, proposant à Elwel de rentrer enfin. Ils firent le chemin côté à côte, le suderon gardant son bras dans le dos de la jeune femme pour l’avoir contre lui.

« N’êtes vous pas du même avis ? »






_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mer 30 Nov 2016 - 23:25



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


La douceur des gestes de Farshad à son égard n'avaient de cesse de la troubler ; Élwel n'avait jamais connu quelqu'un d'aussi attentif, d'aussi précautionneux avec elle et cela lui faisait vraiment bizarre, mais d'un autre côté, elle appréciait beaucoup ses attentions. Farshad était quelqu'un de fondamentalement gentil et bon, cela ne faisait aucun doute, et à chaque parole, à chaque caresse qu'il lui donnait, cela confirmait un peu plus cet espoir qu'elle avait d'être sienne pour toute une vie. Élwel pensait avoir trouvé la perle rare, et elle ne se trompait probablement pas ; il était tout ce qu'elle avait espéré, et ce qu'elle aurait pu rêver d'avoir. Un sourire s'étira entre ses deux joues à l'entente de la réponse de l'homme, lorsqu'il se mit à lui décrire l'endroit dans lequel il avait passé le plus clair de son enfance. Cela n'avait rien à voir avec la vie qu'elle avait connu, on sentait dès ses premiers mots que les choses étaient différentes, qu'il avait toujours eu de quoi se rassasier et lui tenir chaud, qu'il avait été un petit garçon qui ne manquait de rien. Il avait aussi eu de nombreux frères et sœurs, mais ce qui avait le plus étonné la jeune femme, c'était d'apprendre qu'ils avaient une pièce chacun, que tous avaient leur propre chambre. Dans sa petite maison à elle, elle n'avait même pas eu de quoi avoir un cadet, car ses parents étaient trop pauvres pour élever un second enfant, et ils lui avaient souvent dit qu'à elle seule elle avait fait leur bonheur. Mais Élwel aurait voulu que ses parents puissent s'épanouir, et elle regrettait qu'ils n'aient pas eu plus de richesses à ce moment-là. Mais c'était la vie, et elle même avait forgé son caractère sur ces principes, ce qui la rendait toujours très humble et droite, et faisait d'elle cet être sensible à tout ce qui l'entoure.

Élwel imaginait avec envie les vastes pièces dont le suderon lui faisait la description, elle tentait de mettre un visage sur ceux qui étaient ses parents, mais il en donnait très peu de détails. Ceci étant, il avait l'air d'avoir grandi dans un havre de paix, où jamais il n'avait manqué de rien. C'était la meilleure chose qu'elle aurait pu souhaiter à un enfant comme lui. Il avait également reçu une très bonne éducation, ce qui avait manqué à la jeune femme puisqu'elle avait appris la lecture pour faire ses comptes plutôt que pour se divertir, même si c'était l'utilisation principale qu'elle en tirait aujourd'hui.

« Oui ils ont une très belle maison.. » répondit-elle tout naturellement, jusqu'à ce qu'elle ne comprenne ce qu'il venait de dire par la fin de sa phrase. Élwel échappa un petit rire gêné, et elle alla bien vite se blottir dans les bras de son amour. « J'aimerais également pouvoir finir mes jours dans un endroit aussi paisible que celui-là.. » confirma-t-elle, alors qu'elle se relevait pour regagner la maison, les températures ayant commencé de redescendre. La jeune femme resserra son châle autour de ses épaules, elle repensait à ce que Farshad lui avait dit, mais elle avait un peu peur de s'imaginer déjà toute une vie à ses côtés, car elle l'aimait déjà beaucoup, et elle avait peur qu'un jour ce beau rêve ne soit brisé par quelque chose qui leur soit arrivé. Pas qu'elle ne voulait rien vivre, bien au contraire, mais elle était tellement heureuse simplement dans ses bras, qu'elle se sentait un peu vulnérable, et que ces jolies pensées lui faisait presque autant de bien que de mal. « Il me tarde de vous avoir pour de bon à mes côtés, peut-être qu'un jour je pourrais quand même vous accompagner ? » fit-elle, alors qu'ils arrivaient devant la maison de Lisbeth et Déor, d'où l'on voyait déjà la lueur du feu qui brûlait dans la cheminée. « Vous savez, j'ai longtemps voyagé, je sais ce que c'est et je ne serais pas un poids pour vous.. » ajouta-t-elle, poussant la porte de ses petites mains pour s'engouffrer dans la chaleur de la maison. Si Farshad ne souhaitait pas répondre, il pourrait profiter de Lisbeth qui allait sans aucun doute venir leur faire la conversation, mais de l'autre côté, si elle n'avait que peu d'espoir, elle espérait qu'il considère sa proposition.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mar 6 Déc 2016 - 11:18


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad


Ils avaient passé un agréable moment tous les deux, leurs retrouvailles se passaient bien mieux que prévu alors qu’il avait craint que la jeune femme décide de tout arrêter entre eux en ne supportant pas l’absence. Finalement elle s’était montré aussi forte qu’elle lui était déjà apparue et depuis qu’il lui avait ouvert son cœur c’était tout à fait magique. Chaque jour à ses côtés serait un véritable cadeau et il n’avait plus besoin d’être sur la retenue s’il désirait lui donner la main ou lui voler un baiser. Tandis qu’il rentraient, Farshad était attentif aux dires de sa belle qui avouait avoir hâte qu’ils puissent être ensemble enfin et qu’elle souhaiterai l’accompagner.

Farshad étira un sourire suite à sa déclaration, tous deux étaient dans la hâte de pouvoir vivre pleinement leur amour sans qu’il y ait besoin de se dire au revoir et alors sa proposition avait été tout à fait prévisible. Il savait qu’elle ne serait pas un poids et qu’elle était tout à fait capable de supporter les campements en pleine nature pour l’avoir eu comme accompagnatrice de route le temps de quelques jours. Malheureusement pour le moment il ne pouvait pas se permettre de la mêler aux brigands, en revanche une fois qu’il aurait pris un chemin différent cela serait sasn aucun doute envisageable.

« Bien sûr, je vous emmènerai quand je ne ferai plus parti de ce groupe, avec grand plaisir ! »

Le suderon se promettait de faire le nécessaire pour que cela puisse arriver au plus tôt et ainsi continuer à lui prouver qu’il ne se comporterait pas comme les autres avec elle. Il la laissa entrer d’abord dans la maison, la différence de température lui arracha un frisson et il remarqua que l’endroit était silencieux. Lisbeth et Déor étaient sans doute déjà en train de dormir, avec leur âge il était tout à fait normal qu’ils ressentent le besoin de dormir aussi tôt. Farshad se laissa guider par son aimée jusque dans leur chambre, au moins il n’y aurait pas Lisbeth pour l’empêcher de dormir avec elle. Farshad observa le couloir un instant, s’assurant qu’elle ne se levait pas pour vérifier et étira un large sourire qu’il adressa également à Elwel. Il y avait un silence qui témoignait qu’ils seraient alors tranquilles et Farshad referma la porte derrière eux.

Le suderon observa la jeune femme, elle était si belle. Il s’avança vers elle et lui retira la cape qu’elle avait sur les épaules et qui l’avait protégée du froid extérieur. Puis, il glissa ses mains sur ses hanches pour la rapprocher de lui et ainsi approcher son visage du sien, manquant de lui voler un baiser.

« Vous êtes toute à moi, je ne pense pas que l’on viendra m’extirper de vos bras cette fois. »

Farshad remonta ses mains jusqu'à prendre son visage entre ses mains afin de déposer sur ses lèvres un langoureux baiser. Il ne pouvait pas résister à l’appel de ses douces lèvres, il avait toujours envie de l’avoir au plus près de lui, sentir son doux parfum et entendre battre son cœur. Mais alors qu’ils étaient seuls et que tout s’était éclairci entre eux, Farshad n’était pas certain de pouvoir contenir le désir qu’il avait pour elle depuis qu’il avait croisé son regard. Le suderon l’embrassa longuement, se délectant de la douceur de sa bouche avant de la prendre dans ses bras en passant les siens sur ses épaules.

Son cœur s’emballait sous la tension, il n’était pas certain s’il pouvait éventuellement faire preuve de manque de respect à son égard s’il se laissait emporter par cette puissante attraction qu’elle avait sur lui. S’en doutait-elle ? Oh et bien, elle devait sans doute entendre les pulsations frénétiques contre sa poitrine, pareil à une montée d’adrénaline qui pour elle n’était lié qu’à l’amour qu’il lui portait. Elle l rendait complètement fou, il la serrait contre lui, fermement comme s’il craignait qu’elle ne s’envole. Il avait rêvé longtemps de ces instants là, et là elle était bien réelle.







_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Mar 6 Déc 2016 - 22:49



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


La jeune femme regagna la chambre qu'elle occupait dans la maison de Lisbeth et Déor en silence, avançant à tâtons dans l'escalier pour ne faire crisser aucune marche sous ses pas. Discrète, elle savait l'être, aussi elle usa de toute sa douceur pour ne laisser aucun bruit s'échapper de ses mouvements. Elle souleva les pans de sa robe, dégageant ainsi le chemin pour ses petits pieds. Il faisait bien chaud à l'intérieur de la maison, c'était agréable, surtout lorsqu'au dehors les températures chutaient, comme ce soir-là où ils étaient partis se promener. Le silence régnait en maître sur les lieux, visiblement le couple était parti se coucher, ce qui était normal au vu de l'heure qu'il devait être, et c'était d'ailleurs étonnant que deux jeunes gens comme eux soient encore éveillés. Élwel s'engouffra dans la chambre, attendant le suderon qui était derrière elle, puis elle se tourna vers lui, et alors qu'elle allait ouvrir la bouche pour lui dire quelque chose, elle se vit prise au dépourvu par les mains de l'homme qui venaient la débarrasser de sa longue cape noire. Dans la pièce à peine illuminée d'une lampe à huile, elle se sentit rougir quelque peu, troublée par les beaux yeux de Farshad. Ces yeux-là, elle aurait donné tout l'or du monde pour pouvoir les contempler une seconde de plus ; beaux qu'ils étaient, sombres mais à la fois tellement troublants.. Et ils avaient ce don de la rendre folle en un regard. La jeune femme se mordit les lèvres alors que le suderon l'attirait vers lui, elle sentait elle aussi la tension monter et son petit cœur battre la chamade dans sa poitrine.

Elle fut d'autant plus troublée par les paroles de Farshad, qui lui faisait remarquer qu'ils étaient seuls, enfin, et que rien ni personne ne pourrait venir les séparer l'un de l'autre. Elle laissa ses lèvres se courber en un agréable sourire, mais bien vite, elle fut prise de court par le baiser de Farshad. Ses mains sur les contours de son visage lui donnèrent des frissons qui ne manquèrent pas de parcourir sa colonne vertébrale, elle ferma les yeux de plaisir, se laissant guider par le suderon alors qu'elle était toute à lui, comme il venait de le dire. Ses petites mains à elle vinrent se poser délicatement sur le torse de Farshad, timide mais envoûtée, et déjà son parfum venait la rendre dingue et ce n'était plus qu'une question de secondes avant qu'elle ne capitule devant lui.

Elle se réfugia bien vite dans ses bras lorsqu'il l'y invita, perdant ses lèvres dans sa chevelure foncée comme si elle venait s'y cacher. Elle songea un moment qu'elle avait vraiment de la chance d'avoir cet homme dans sa vie, et qu'elle ne voulait surtout pas le perdre. Elle l'aimait, elle l’aimait plus que tout au monde. Et ses mains agrippèrent dans son dos alors qu'elle le serrait fort contre elle pour lui montrer à quel point elle désirait être celle qui ferait battre son cœur.

« Je vous aime, Farshad, vous le savez, mais les mots sont bien faibles pour décrire un tel sentiment.. » lui expliqua-t-elle, d'une voix à peine prononcée pour des paroles qui n'appartenaient qu'à lui. Élwel se détacha doucement de lui. D'une main, elle chassa délicatement une petite mèche des longs cheveux du suderon pour la passer derrière son oreille ; elle ne le quittait pas des yeux, comment l'aurait-elle pu ? Sa main se fit timide, mais elle alla se frayer un chemin sous son épaisse chevelure pour caresser son cou, et la jeune femme s'avança, tout gênée, mais elle déposa un baiser timide, doux et à peine perceptible sur la peau de l'homme qu'elle n'avait présentement que pour elle. Il était là, avec elle comme elle en avait rêvé pendant des semaines de son absence. Et elle ne comptait pas laisser filer une seule seconde de sa présence. Elle s'écarta lentement, troublée, et elle n'osait plus soutenir son regard, les joues rosies et un délicat sourire sur le bout des lèvres.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Ven 9 Déc 2016 - 18:02


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad


Se retrouvant tous les deux, Farshad profitait de chaque instant où il l’avait contre lui. Le rythme de son cœur ne cessait de croitre quand il avait l’impression de sentir le sien entrainé dans cette même danse folle. Les gestes de la jeune femme lui arrachaient de doux frissons, il la sentait encore sur la retenue ce qui était tout à fait normal, car lui aussi se voyait être impressionné par cette quantité de sentiments qu’il avait vu naitre pour elle et de manière aussi rapide. C’était à peine croyable mais les dieux ne l’avaient pas mise sur son chemin pour rien et désormais il ne s’imaginait pas vivre sans elle. Il avait adoré lui écrire mais échanger avec elle en vrai était bien mieux. Tout comme il l’avait entre ses bras, se consumant d’un amour ardent à chaque instant jusqu’à ce que sa voix brisant le silence lui fasse fondre le cœur sous ses mots d’amour et emplis de sincérité.

Le suderon adressa un large sourire heureux à sa belle, comment pouvait il résister à cela ? L’entendre révéler une fois de plus l’amour qu’elle lui portait l’encourageait à prendre un peu plus les devants avec elle comme si elle venait de lui donner son accord. Il lui souffla au creux de l’oreille qu’il l’aimait également et qu’elle n’avait pas besoin de chercher à trouver plus concret comme mot car son regard parlait tout seul et alors il comprenait. Le suderon retrouva ensuite les lèvres de la jeune femme en n’ayant pu se réfréner plus longtemps sans ressentir leurs peaux l’une contre l’autre. Le baiser qu’il lui offrit fut bien plus électrique que tout ce qu’il avait pu entreprendre avec elle, il savoura allègrement ses lèvres puis entreprit de les glisser dans son cou sans la lâcher une seule seconde. Sa peau avait cette douceur et ce parfum enivrant qu’à chaque contact elle le rendait totalement fou. Il osa glisser ses doigts sur le haut de sa robe, se montrant d’autant plus entreprenant et tira dessus pour découvrir l’une de ses épaules qu’il vint également recouvrir de baisers.

Il avait souvenir de cette femme qui l’avait ensorcelé par le passé et qu’il avait aimé d’un amour peu commun. Elle avait toujours été là pour lui et il garderait en mémoire chaque instant de douceur passé en sa compagnie. Mais cette fois-ci les gestes d’affection semblaient totalement différents et c’en était d’autant plus plaisant. C’était pourquoi il voulait faire d’elle sa femme, sa reine et qu’à jamais elle puisse avoir aussi bonne influence sur lui alors qu’en tant que monarque il aurait besoin de sa douceur et de sa sagesse pour ne pas finir aussi aveuglé que son jeune frère par l’attrait du pouvoir. Farshad avait peur et Elwel était sans aucun doute celle qu’il lui fallait pour garder en vue la réalité des choses et qu’elle lui soit lié comme le souvenir de cette vie qu’il n’avait pas choisi et qui lui avait ouvert les yeux sur bien des choses. Qu’elle lui en soit témoin et alors, à chaque fois qu’il poserait les yeux sur elle, tout lui reviendrait en tête. Pour le moment il se plaisait à parcourir sa peau de ses lèvres, il vint mordiller doucement son cou, avide d’en avoir plus à chaque instant.

La suderon croisa de nouveau le regard de sa belle, le charme n’avait de cesse d’opérer, alors Farshad entreprit de sauter le pas. Si cela ne lui convenait pas, elle pouvait toujours le repousser mais il était arrivé à un stade où il aurait bien du mal à ne pas lui témoigner son amour alors qu’il avait l’impression que ce qu’il faisait ne suffisait pas. Il l’incita donc à reculer jusqu’à ce qu’elle rencontre le bord du lit et commença a passer ses doigts entre les cordages de son corset








_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Ven 9 Déc 2016 - 18:52



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Sous les lèvres de Farshad, elle avait l'impression d'être une princesse, d'être une reine, ou mieux encore, quelque chose comme une divinité depuis longtemps oubliée, et qu'il venait retrouver sous la poussière et les souvenirs. Elle avait ce goût terrible sur les lèvres, ce goût d'en vouloir plus, toujours un petit peu plus comme si elle n'aurait su se contenter d'un simple baiser. La jeune femme se laissa dans ce contact singulier, doux et à la fois tellement troublant.. Elle avait attendu pendant si longtemps cet homme qui ferait d'elle quelqu'un de différent, quelqu'un de bien et qui lui apporterait le bonheur dont elle avait rêvé de nombreuses nuits. Sous les caresses de Farshad, elle n'avait plus aucun doute, c'était bien lui. Elle ferma les yeux de bonheur, savourant la moindre seconde de ce baiser qui la rendait folle, et qu'elle osait à peine rendre malgré son envie de capituler devant le jeune homme.

Élwel se souvenait avec amertume de cette fois-là où elle s'était laissée allée avec l'un de ses compagnons de voyages ; cela ne lui ressemblait pas, elle qui aurait voulu se garder pour celui qu'elle épouserait, mais l'homme qui avait eu raison d'elle était aussi celui qu'elle avait pensé côtoyé toute sa vie. S'il n'était plus qu'un lointain et difficile souvenir, il n'en laissait pas moins sa patte sur la peau de la jeune femme, timide, gênée devant celui qu'elle aimait. Buchanan ne lui avait pas seulement pris son amour, il avait volé bien plus et elle s'était retrouvée démunie, seule et abandonnée. Elle espérait du fond du cœur que Farshad ne soit pas le même, et jusque là elle pensait plutôt avoir raison. Mais les baisers qu'il lui offraient traduisaient non seulement son amour, mais aussi sa tendresse ; ils étaient différents, ne ressemblant à rien qu'elle ait déjà connu.

Élwel soupira de plaisir lorsqu'il couvrit son cou de baisers, elle laissait aller ses petites mains dans sa nuque à lui, et il pouvait surement sentir l'effet qu'il lui faisait quand elles se crispaient sous le bonheur. La jeune femme se mordit les lèvres, elle se doutait de ce qui allait se passer, mais en même temps elle ne pouvait s'empêcher de perdre la tête lorsqu'il passait ses mains sur elle, comme lorsqu'il dégagea son épaule du tissu de sa robe. Sous son regard bleuté, Élwel ne pouvait rien voir d'autre qu'une tendresse infinie entre eux ; c'était lui, elle en était certaine. Elle se laissa à de douces caresses aussi, quoiqu'un peu hésitante, quand elle fut prise au dépourvu par le jeune homme qui l'assit sur le lit, et qui aventura ses mains dans les liens de son corset. Elle se raidit, un peu tendue mais pas moins sous le joug du plaisir qu'il lui procurait.

Elle hésita un instant, se figeant sous ses mains alors qu'il était pourtant le seul à l'avoir traitée avec autant de gentillesse et d'amour. Mais bien vite, alors qu'il tirait les petites cordes qui tenaient son corset serré, elle sentit les sentiments se libérer dans son cœur, comme un rappel à l'ordre, une folie qu'elle ne devait pas rater. Sous ses prunelles, elle ne voyait rien d'autre qu'un homme amoureux, un homme bon, et alors elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance. Une confiance aveugle, sans questionnements. Élwel le regarda avec un fin sourire ; peut-être qu'après-tout, il ne verrait pas qu'elle rougissait dans l'obscurité. Elle plaça ses mains sur les siennes pour l'aider, sachant très bien que les corsets étaient un travail complexe ; mais elle ne put s'empêcher d'être distraite par tout son être qui la rendait folle, et bien vite, ses petites mains quittèrent son corset pour aller froisser la chemise en lin de Farshad, et la lui ôter avec de plus en plus d'assurance. Là, devant lui, elle se sentait comme la plus belle femme du monde. Elle laissa ses paumes retrouver la peau chaude du suderon sur son torse ; il était à elle.. Et à elle seule..

Elle aurait voulu lui dire, lui dire tout un tas de choses pour lui faire comprendre son amour, mais le temps n'était plus aux mots. Elle retrouva bien vite les lèvres du jeune homme dans un baiser électrique qui la rendait complètement folle. Et mille fois elle se serait donnée à lui pour une telle sensation.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Lun 12 Déc 2016 - 15:02


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad


Elwel avait entreprit de l’aider comme donnant son accord pour ce qu’il était en train d’entreprendre alors qu’il cherchait ce contact délicieux de l’avoir au plus prêt de lui et jurer son amour sous le regard des dieux. Elle était divine, leurs corps s’appelaient d’abord timidement jusqu’à ce que leurs gestes finissent par être tout à fait naturels. Farshad étira un sourire et aida la jeune femme à lui retirer sa chemise, parcouru d’un vif frisson lorsque sa peau se retrouva nue à cause de la différence de température. Fort heureusement cela ne fut que passager puisque le foyer chauffait déjà bien la maison entière et que la chaleur de la peau d’Elwel venait annihiler toute sensation désagréable. Le suderon profita donc de ces instants où ses mains se firent plus audacieuses, il lui retira son corset qui se retrouva vite au sol et partagea avec elle un puissant baiser qui fit chavirer son cœur. Un genou à terre devant elle tandis qu’elle était assise sur le rebord du lit, le suderon quitta ses lèvres à contre cœur et glissa délicatement ses mains jusque sous sa robe au niveau de ses chevilles. Il lui retira ses souliers puis souleva doucement sa jambe afin de remonter doucement le tissu de sa robe le long de celle-ci alors qu’un fin tissu lui couvrait encore les jambes. Il entreprit de le lui retirer une fois arrivé au niveau de ses cuisses, découvrant sa peau comme l’on ouvre délicatement les pétales d’une rose. Avide de gouter sa peau, il l’embrassa juste au dessus du genou sans tarir ses jambes de caresses effleurées en arabesques. Il se montrait patient, délicat, attentionné, il la traitait comme la reine qu’elle était à ses yeux et voulait faire durer ce moment d’ivresse jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus tenir.

Il fit de même avec son autre jambe, ne souhaitant pas avoir la moindre parcelle de tissu qui puisse l’empêcher de savourer sa peau. Le jeune homme la couvrit de baiser, maintenant délicatement ses jambes avant de revenir vers son visage. C’est sur le haut de son décolleté qu’il jeta son dévolu, puisqu’il n’y avait plus de corset pour l’empêcher de la déshabiller, il dénoua le haut de sa robe afin de dénuder davantage ses épaules. Rien n’aurait pu l’arrêter, il la sentait s’éveiller sous des doigts alors que l’un comme l’autre semblait encore pouvoir maitriser les émotions qui les transcendaient. Et peu à peu, il découvrit sa peau, en gouta chaque parcelle avec une infinie douceur mélangée à la passion qui le dévorait. La jeune homme se redressa, l’incitant à reculer sur le lit pour venir s’enivrer davantage d’elle. Passant sur la peau de son ventre, il se montra d’autant plus joueur, cherchant à la faire réagir, attentif à ses ressentis et que cela soit tout à fait naturel pour eux. Il avait longtemps rêvé de ce moment là où il la ferait sienne, où il pourrait la couvrir d’amour et lui offrir de merveilleuses sensations. Ils s’étaient enfermés dans un cocon, les battements du cœur de Farshad demeuraient rapides, ne pouvant quitter une seule seconde la jeune femme alors que son parfum l’incitait toujours à en vouloir plus. Le jeune homme entreprit de glisser doucement la robe de la jeune femme le long de ses hanches, la découvrant totalement et se hissa jusque vers elle. Il captura ses lèvres, les mordilla doucement, il pouvait rester de cette manière à l’embrasser pendant de longues heures qu’il n’en serait jamais rassasié et après cela il savait qu’il serait difficile pour lui de lui résister.










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Lun 12 Déc 2016 - 15:37



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Assise sur le bord du lit, la jeune femme se sentait à la fois gênée, et merveilleusement bien. Elle n'aurait jamais pu imaginer avant lui, de pouvoir se sentir aussi magnifique entre les mains d'un homme. Chaque geste, chaque souffle émanant de lui semblait lui donner la même impression, celle d'être une reine, une déesse secrètement gardée pour lui, et il la rendait resplendissante d'amour et de bonheur. Sentant les mains du suderon sur ses chevilles, la jeune femme ressentit un lourd frisson parcourir son corps. Elle ferma les yeux sous les caresses délicates de l'homme qu'elle aimait éperdument, se perdant sous ses mains comme elle s'y abandonnait sans regret. Il était doux, il était d'une infinie tendresse envers elle et cela la touchait beaucoup. Elle appréciait en silence chacun de ses gestes, retenant sa respiration en se mordant les lèvres alors qu'il faisait monter son envie de s'abandonner à lui à chaque seconde. C'était comme si elle aurait voulu y succomber maintenant, là, juste là, mais il faisait durer l'attente et c'était divin.

Bientôt, elle le vit se rapprocher d'elle à la faible lueur de la lampe à huile qui les éclairait, captant son regard comme pour lui dire encore une fois, lui avouer son amour pour lui. La jeune femme frissonna lorsqu'enfin il retrouva sa peau dans des baisers qu'il parsema sur ses épaules, la débarrassant peu à peu de sa robe sans pour autant se montrer brusque, ni même obligeant. Elle se sentait tellement bien entre ses bras, comme rien de ce qu'elle ait jamais connu. Son cœur battait très fort dans sa poitrine, elle se concentrait sur sa respiration, déjà saccadée par la gêne qui l'habitait encore. Elle avait presque l'impression d'être un imposteur ici, de ne pas mériter un tel homme, ni de telles faveurs. La jeune femme se mordit les lèvres, mais rapidement, elle n'eut plus le temps de penser à ce genre de tracas que le suderon la ramenait dans le lit et venait parcourir sa peau de nouveaux baisers. La jeune femme se raidit un peu sous son contact, il était très doux, c'était loin d'être un problème, mais elle n'avait pas l'habitude, elle ne s'était pas attendue à autant d'attentions et pourtant il la rendait folle à chaque fois que sa peau était en contact avec lui. Elle se laissa faire, bien que tendue, les choses finiraient par lui sembler plus naturelles. Farshad faisait glisser le tissu de sa robe le long de son corps, alors, elle savait que le moment approchait, qu'elle allait enfin être sienne, mais cela lui faisait assez peur aussi. Elle l'aimait, d'un amour fou, éperdu et indicible tellement il en était fort. Est-ce que lui aussi, partageait ces sentiments ? A une telle intensité ?

Elle retrouva bien vite ses lèvres, la chaleur de son corps alors qu'il venait cueillir des baisers à la fleur de sa peau. Élwel ferma les yeux sous la sensation qu'il diffusait dans tout son corps ; c'était magique, extraordinaire. Elle aurait voulu se sentir comme ça toute une vie. Elle l'appela à elle, glissant ses petites mains dans sa longue chevelure pour s'agripper à lui et qu'il ne s'éloigne pas. Elle avait besoin qu'il la rassure, qu'il lui montre que ce n'était pas juste pour le faire, mais parce qu'ils allaient vieillir ensemble et mourir dans les bras l'un de l'autre lorsqu'ils seraient vieux, à contempler leurs enfants, ce qu'ils auraient bâti. Elle s'accrocha à cet espoir, laissant ses lèvres quitter celles de Farshad pour les glisser dans son cou, laissant une de ses mains parcourir son torse alors qu'elle en rougissait encore. Elle essaya de capter à nouveau son regard mystérieux, ses petites prunelles qu'elle adorait regarder. Rien n'aurait su la dissuader de ce qu'elle pensait, c'était lui, l'homme qui faisait d'elle une femme ; c'était lui celui qui lui offrait le bonheur dont elle avait tant de fois rêvé. Alors pourquoi ne pas lui faire confiance ?

La jeune femme le contempla quelques secondes, un sourire troublé sur son visage. Elle avait peur, elle avait besoin de lui. Ses yeux un peu humides, elle enfouit son visage dans le cou du jeune homme pour retrouver son agréable parfum, ne pas lui laisser voir ses doutes, et alors elle laissa ses mains regagner le dos du suderon, dessinant de longues caresses qu'elle faisait tantôt avec ses paumes tantôt avec ses ongles, mais toujours dans une douceur infinie.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 144
♦ RÉPUTATION : 1224
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Elladan, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Roi déchu de la cité Sturlurtsa Khand, désormais il vit avec les moyens du bord et ne s'en plaint pas
— MÉTIER PRATIQUÉ : brigand, arnaqueur, guerrier
— ARMES DU PERSO : des sabres suderons, quelques couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : a un groupe de brigands
— AMOUREUSEMENT : marié à Elwel

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Dim 18 Déc 2016 - 16:45


Will you be mine forever ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Élwel & Farshad


Farshad se sentait lentement glisser dans un confort qu’il n’avait pas connu depuis bien longtemps. Sa vie avait été particulièrement agitée ces dernières années et les seules fois où il avait pu profiter de la chaleur du corps d’une femme ce n’était pas avec autant de sentiments. La jeune homme retrouvait là toutes les infimes sensations qu’offrait une vie de paix en compagnie d’une âme sœur, quelqu’un qui puisse le comprendre et l’aimer réellement. Il avait eu du mal à placer sa confiance en autrui après la trahison de son frère, heureusement Taavi s’était montré bien plus honnête et avec la présence d’Elwel cela lui redonnait foi. Il ne refreinait plus ses gestes, laissaient ses mains parler pour lui lorsqu’il désirait combler sa belle d’un amour sans limites. Elle lui arrachait des doux frissons, sentant ses mains dans son dos à chaque fois venir attiser le désir qu’il avait pour elle. Il la trouvait si belle, elle était sienne, et il l’aimait profondément. Partageant de langoureux baisers, il les laissait redescendre sur le haut de sa poitrine, sentant sous sa peau son cœur battre à l’unisson du sien et chercha ensuite à lui arracher de plus profonds soupirs en alliant ses embrassades à de plus audacieuses caresses. Farshad voulait que ce moment là ne ressemble à rien de ce qu’elle avait déjà connu. Il se demandait si elle avait aimé ces hommes qu’elle avait accueillis entre ses bras, s’il était celui qui parvenait le plus à la mettre en confiance et à lui procurer le plus de bien. C’était sans doute orgueilleux de chercher à être le meilleur pour elle mais de son côté elle était sans contredit celle qu’il voulait plus que tout combler.

Farshad n’avait de cesse de se montrer doux et attentif à ses désirs, à ses ressentis, il souhaitait qu’elle puisse avoir conscience que cela n’était pas simplement une pulsion et une envie particulière de la posséder, cela était bien plus symbolique pour lui puisqu’il s’abandonnait aussi à elle et qu’il faisdait preuve d’une infinie patience. Chaque seconde était précieuse, il en usait afin de toujours se rappeler de la douceur de sa peau, du parfum de ses cheveux qui lui rappelait ces larges champs de fleurs printanières qu’il avait pu voir la première fois qu’il avait passé les portes du désert. Quelle sensation rassurante et enivrante, Elwel était pareille à cet émerveillement qu’il avait eue à ce moment là, d’autant plus qu’il l’avait entre ses bras. Le suderon revint capturer les lèvres de la jeune femme alors que lentement tous deux tombaient dans un monde qui n’appartenait qu’à eux et il ne fut bientôt plus capable de retenir cette envie de l’avoir toujours au plus proche de lui. Les minutes défilaient, une à une et les gestes se faisaient plus appuyés, plus insistants mais véhiculant toujours ces lourds frissons et ces soupirs que l’on entendait ici se mélanger. Il désirait son bonheur, il désirait la voir s’épanouir et sentir qu’elle était à l’aise avec lui alors que leur amour venait tout juste d’être officiellement déclaré. Depuis cet instant et à jamais il jurait de l’aimer et de tout faire pour la combler, que jamais elle ne manque d’attention, que jamais elle se demande si elle est véritablement heureuse ou non.

Quand la tension fut à son comble, Farshad se redressa légèrement, afin de regarder sa chère et tendre dans les yeux comme lui demandant la permission de l’emmener plus loin dans leur relation et veiller à si elle le désirait réellement ou bien si elle souhaitait se rétracter. Il lui sourit tendrement, contemplant sa beauté éclairée par les quelques sources de lumière qu’ils avaient dans la pièce. Elle paraissait tout aussi détendue et transportée que lui, et ce n’était que le commencement de leurs douces étreintes.










_________________
« 'I took a chance to build a world of mine. A one-way ticket for another life. I used to dream about the other side The sun rising on the skyline. I came to break the wall that rose around you to see the land of all. I will fall for you»>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2086-farshad-prince-ali-ou

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 254
♦ RÉPUTATION : 1626
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Will you be mine forever ? Dim 18 Déc 2016 - 23:15



Will you be mine forever ?

Farshad & Élwel


Dans la pénombre, la jeune femme se laissait doucement aller sous les mains de son amoureux ; chaque caresse qu'il lui procurait, chaque baiser qui allait déposer son contour sur sa peau avaient ce goût de délice, le parfum unique qu'elle avait tant désiré pendant ces longues, trop longues journées d'absence. Et chacun des gestes du suderon, emprunt d'une douceur inégalable, venait arracher à son visage des traits de plaisir. Elle sentait son corps se fondre dans un mélange de frissons, d'envie mais aussi de sincérité ; comme si elle était dans ce monde qui n'appartenait qu'à Farshad et elle. Un monde où seul leur amour devait compter, et que jamais, jamais il ne serait capable de faiblir. Sous les mains de cet homme, elle se sentait merveilleusement bien, et pour rien, non rien au monde elle ne voudrait oublier ce moment si précieux. Si elle avait connu déjà un homme par le passé, elle ne pouvait plus penser à lui. Elle ne voulait plus se souvenir de ses sales pattes sur sa peau, ni de ses lèvres sur les siennes. Celles de Farshad avaient ce goût de paradis qu'elle n'avait jamais trouvé ailleurs, et de toute façon, elle se jurait de l'aimer pour la vie.

Si elle avait pu le lui dire, si seulement les mots avaient pu passer son cœur, elle lui aurait juré un amour sans failles pour le restant de sa vie, un amour indicible et si puissant qu'elle aurait donné n'importe quoi pour le voir ne serait-ce que sourire. Il était celui qui la rendait heureuse, elle voulait être elle qui le comblerait en retour. Il n'y avait aucun regret dans son cœur, à ce moment où elle sentait les baisers de Farshad sur sa peau, ses caresses se faire plus audacieuses, mais toujours douces. Timide, elle laissait ses petites mains caresser les cheveux du jeune homme, tantôt descendre sur ses épaules, sur son torse et dans son dos alors qu'elle n'osait pas trop. A vrai dire, elle était rassurée par la façon dont il se comportait avec elle, toujours dans la douceur, dans la tendresse ; mais de son côté, si elle était certaine de ses sentiments pour le suderon, elle avait quand même beaucoup de mal à lâcher totalement prise.

Pourquoi rester sur ses gardes ? Elle n'en savait rien, et elle aurait voulu ne pas avoir cette angoisse, ce truc qui la retenait alors qu'elle était seule avec l'homme qu'elle aimait de tout son cœur. Finalement, elle voyait que le suderon prenait son temps pour la mettre à l'aise, alors elle fit en sorte de se détendre un peu plus, de profiter de chaque moment qu'il lui offrait. Et c'était divin. Elle laissa elle aussi ses petites mains s'aventurer timidement jusqu'aux hanches du jeune homme, quand bientôt, elle le vit se redresser pour la regarder, comme s'il lui demandait la permission de poursuivre, de l'emmener plus loin. Oh, qu'elle avait envie de dire oui ! Mais un oui troublé, hésitant serait sorti de sa bouche. Elle aurait voulu lui montrer un peu plus d'assurance, un peu plus de volonté. Alors, elle lui décocha un petit sourire un peu provocateur, sans trop savoir d'où elle le sortait, mais ça l'amusait et elle avait cruellement besoin de se détendre.

Élwel attira le suderon vers elle pour lui voler un baiser, une douce étreinte pour se rassurer un peu et puis aussi pour retrouver son contact. Elle se sentait tellement bien dans ses bras.. Ses petites mains firent leur chemin, arrivant jusqu'au pantalon de Farshad qu'elle s'occupa de défaire pour l'en débarrasser, se mordant les lèvres rien qu'à l'idée de  s'aventurer à de telles choses alors qu'elle était quand même sous l'angoisse. Mais elle voulait se donner à lui comme une fleur pure qui s'ouvrait pour le regard d'un prince, épanouie et nouvelle. Elle l'attira vers lui, enlaçant ses bras autour de son  torse alors qu'elle retrouvait la chaleur de son souffle, cachant son visage au creux de son cou pour respirer son parfum. Alors ils étaient là, à sceller leur amour dans une infinie tendresse, et c'était comme si toute son angoisse s'était envolée au moment où elle fit de cet acte une réalité.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Will you be mine forever ?

Revenir en haut Aller en bas
Will you be mine forever ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» [ALERTE] Mine d'or de Péronne assiégée
» exploration (pv Mine de charbon)
» Crise de la mine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.