AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]

Partagez | 
 

 Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 7 Nov 2016 - 17:33

Tout au devant de la caravane marchande, Dalor observait les nains en train de vérifier leurs bagages et leurs marchandises. Cela faisait déjà six ans qu'il travaillait comme escorte de caravane et il adorait son métier. Au début, ça lui avait fait tout bizarre de devoir quitter la montagne si loin et surtout pas tout seul, pendant plusieurs mois, il n'avait pas aimé l'idée d'être responsable de toutes ces personnes et de tous ces objets, mais maintenant, il s'y était fait. Il semblait avoir l'oeil partout et il s'était habitué à la terre du milieu si bien qu'il pouvait facilement faire penser qu'il la connaissait comme sa poche alors que ça n'était pas vraiment le cas.

La présence des autres, il s'y était habitué maintenant et puis ça n'était pas comme s'il passait son temps à les côtoyer, non il vivait plutôt à côté d'eux et se contentait généralement de veiller à leur sécurité sans trop vouloir se faire d'amis. Il était là pour travailler après tout, pas pour se la couler douce en espérant que rien ne se perdrait et que personne ne se ferait tuer en cours de route et même si ça ne faisait que six ans qu'il avait  ce travail, Baìn n'avait encore eut aucun vol, aucune perte et aucune mort à déplorer et Dalor entendait bien que ça reste comme ça aussi longtemps qu'il conduirait les caravanes de son roi.

Aujourd'hui donc, il se trouvait à Edoras, cité du Rohan et attendait que tout le monde soit prêt pour repartir vers les montagnes bleues. Certains nains qui étaient partit avec lui des montagnes bleues pour venir jusqu'ici restaient sur place, mais d'autres avaient profité du voyage de retours pour se joindre à eux. Pas n'importe qui, pas n'importe quels marchands, non, des marchands qu'il connaissait pour avoir déjà dût les conduire sous les ordres de Baìn. Il ne voulait pas accepter n'importe qui dans sa caravane à la fois pour ne pas risquer les vols internes et également pour ne pas grossir trop le nombre de personne qu'il aurait à surveiller des jours durant.

Commençant à faire son petit tours d'inspection, le nain se mis à compter - à peu près parce qu'il n'avait pas fait de grandes études - La caravane était plutôt moyenne et il leur faisait généralement suivre un bon rythme de marche, même s'il prenait en compte le poids des marchandises (car les chariots étaient remplis les nains ne faisaient pas que vendre) il espérait bien leur faire une 30ène de kilomètres par jour... Donc, il leur faudrait au moins un mois avant d'atteindre leur destination, en escomptant que le temps soit clément du début à la fin bien sur... Il valait donc mieux compter un mois et demi...

Le nain s'éloigna un instant du groupe pour faire partir un oiseau vers la montagne avec le message annonçant leur retours pour dans deux mois au plus tard. Il ne donnait aucun autre renseignement, au cas où le message serait intercepté. Il gardait lui-même les recettes des ventes de Baìn et il ne voulait pas que qui que ce soit en connaisse le montant, question de sécurité.

Lorsqu'il revint, il fut témoin d'une scène étrange... Enfin étrange à ses yeux... En effet, cela n'arrivait pas si souvent qu'un nain remonte la file des marchands en semblant s'adresser à presque tout le monde sur son passage. Dalor, s'arrêta en chemin pour continuer à observer ce petit manège sans rien dire. Fixant l'inconnu de son regard noir et pénétrant, Dalor réfléchissait...

Qui était-ce ? Que voulait-il exactement  ? Mijotait-il quelque chose de louche ? Comptait-il lui voler quelque chose aussi discrètement que possible ? Peut-être connaissait-il l'un des marchands... Non, sinon il se serait immédiatement dirigé vers lui sans chercher plus loin... Il avait l'air plutôt maigrichon, il n'était donc surement pas un riche marchand non plus... Il n'y avait qu'a voir les nains qu'il conduisait et qui avaient tous un imposant tour de ventre... Dalor lui-même s'était déjà pas mal remplumé depuis qu'il avait trouvé ce travail, mais c'était d'avantage en musculature qu'il pouvait compter. Ca n'était pas plus mal d'ailleurs, car un nain musclé en imposait plus qu'un maigrichon à l'air malade...

- Grumpf.... Marmonna-t-il au bout d'un instant.

Le mieux, c'était encore d'aller directement demander non ? Après tout, c'était son droit de savoir qui tournait autours des marchandises qu'il devait ramener à la montagne... Remontant son pantalon à l'aide de sa ceinture à laquelle pendait une épée sans fourreau, Dalor s'avança d'un pas rapide et décidé vers ce nain maigrichon qui semblait clairement chercher quelque chose ou quelqu'un. Il attendit d'être à sa hauteur pour se planter à quelques pas de lui et lui parler d'un ton qu'il espérait pas trop agressif.

- Hey toi.... Qu'est-ce que tu fabrique au juste à tourner autours de la caravane comme ça ? Qui tu es ? Qu'est-ce que tu cherches ?

Oui bah Dalor n'était pas un nain de bonne famille, alors niveau langage soutenu, il ne fallait pas rêver. Déjà, il trouvait qu'il avait plutôt pas mal parlé pour une fois et puis il n'avait pas hurlé comme il le faisait généralement. Peut-être était-ce parce que pour le moment ce nain là l'intriguait plus qu'autre chose. Ca aurait été dommage de le faire fuir trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 8 Nov 2016 - 12:22




Un grand sourire aux lèvres, la parole rapide qui lui donnait un léger air idiot, Brogar voguait de marchant en marchant sans se démonter face aux refus qu’il recevait.
Qui aurait cru qu’en se baladant au Rohan il tomberait sur une caravane de Nains ?! Ca c’était un signe il en était certain ! Un signe de quoi et de la part de qui ? ha ben ça il savait pas et s’en moquait totalement. Tout ce qu’il savait c’est qu’une bonne opportunité de squattage de caravane de sa race se présentait à lui et qu’il n’allait pas laisser passer ça !
Le bon côté de voyager sans aucun but était de pouvoir profiter de la moindre chance qui lui permettait d’aller ailleurs facilement. Ca lui faisait voir du pays et comblait son envie irrésistible d’aller d’un endroit à l’autre pour découvrir de nouveaux endroits.

Le jeune gueux remontait la caravane en parlant à chaque nain ventripotent qu’il croisait. Il offrait ses services aux marchants dans le but fort simple de se faire un peu d’argent tout en profitant de la protection dont bénéficiée la caravane. Il voyait bien les nains tout en muscles qui tournaient autour, les marchandises seraient surement bien l’abri ainsi que les occupants.
Malheureusement, la plupart des réponses qu’il recevait comportait un froncement de nez dégouté face à son apparence plutôt misérable et un mouvement de main pour le faire dégager. Ne se formalisant pas du tout de ce genre de comportement (pour tout avouer il se moquait bien généreusement des nains dans son esprit, il avait un peu de mal avec les gens riches), il passait alors au prochain nain sous l’air outré du précédent car il n’avait pas réagi aux insultes. Ils pensaient vraiment qu’il allait se vexer car on le traitait de « manant » ou « gueux » ? il fallait avoir de l’égo pour être touché par cela et Brogar n’en avait pas !
Il comprenait bien que pour les gens de sa race son apparence était déplaisante. Ses cheveux étaient mal coiffés dans leur habituelle forme folle, ses vêtements étaient vieux et il était maigre comme un clou… mais il n’avait pas envie de faire des efforts pour se faire embaucher. Il ne tirait pas la tronche, c’était déjà ça non ? menfin…

Après un énième refus dont il n’écoutât pas la fin, Brogar se dirigeât vers le prochain nain c’est alors qu’un mouvement non loin de lui l’interpella.

Ha mais non ! Pour une fois qu’il cherchait pas à voler (pour l’instant) il allait se faire taper dessus par un garde !
Brogar se retint de faire la moue en voyant clairement le grand gaillard qui se dirigeait vers lui. Tout en muscle, une bonne épée menaçante à la taille, l’air imposant…ouaiiiis en étant réglo il avait réussi à attirer un de ceux qui devait s’occuper de surveiller la caravane ! Ca lui apprendra à être honnête tiens! La prochaine fois il se faufile et chippe tout ce qu’il veut voilà !

Il s’arrêtât de marcher pour montrer sa bonne volonté et qu’il ne voulait pas s’enfuir, espérant que le nain poserait ses questions avant de frapper.

Brogar courba un peu les épaules dans une attitude tout sauf menaçante quand le nain (qui pourrait surement l’envoyer bouler d’un mouvement de main si il n’esquivait pas à temps) lui parla. C’était pas trop engageant et le garde se méfiait clairement de lui. A raison il faut dire, mais pour l’instant il jurait vouloir être honnête ! Si il trouvait pas de travail il volerait plus tard, mais pas maintenant promis !

« Haa…m’sieur voyez j’ai vu une caravane avec des collègues khazâds alors forcément chuis venu voir. Puis j’cherche du boulot pour me faire quelques sous, histoire de pas mourir de faim ce serait chouette ! Du coup voilà j’demande à tous ces bons marchands si ils ont pas besoins d’bras. Les miens sont pas épais j’vous l’accorde, mais ca ne veut pas dire que je me dépatouille pas avec ! »

Il sourit, le plus innocemment du monde tout en se balançant en avant et arrière sur ses pieds.

« Ha mais j’avoue que j’ai une idée derrière la tête ! Faut dire que si je peux profiter de la protection de la caravane je ne dis pas non ! C’est que voyager tout seul jusque…là bas… » Oui il ne savait pas exactement où allait la caravane. « C’est pas bien facile et dangereux, je vais mettre des mois à remonter dans le nord ! Mais bon hein, je tiens pas particulièrement à faire tout le trajet non plus, donc si je peux faire juste un peu de la route ça sera déjà bien ! C’est que bon, tout seul face aux brigands et autres monstruosités de la route en général j’en ressors tout cassé et ça me coute cher en soin médicaux, du coup je peux plus acheter de brioches ! Et pas de brioches…c’est comme ne pas avoir de bière, mais en pire !»

Il finit en écarquillant les yeux. Comme à son habitude il avait parlé avec animation, agitant ses mains et ses boucles rebondissant sur sa tête. Il commençait toujours ainsi et si les choses se passaient mal, il devenait bougon et blasé… mais pour l’instant il gardait en avant son côté horriblement bavard qui pouvait le faire passer pour un nigaud.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 8 Nov 2016 - 14:41

Il y avait toujours des gens un peu louche partout où ils allaient. Heureusement la plus part d'entre eux se contentait de passer sans s'arrêter ou même sans leur prêter la moindre attention. Mais cette fois-ci, alors qu'il voyait ce nain mal fagoter remonter tranquillement la caravane en s'adressant plus ou moins longtemps à chaque marchand qu'il trouvait sur son chemin.

Bien planté sur ses deux pieds, la main pausé sur le pommeau de son épée, Dalor observait les marchands apparemment peu intéressés par le fait de se faire aborder par cet inconnu. Mais il ne semblait pas s'en offusquer d'après ce qu'il pouvait voir et il continuait son chemin en tentant sa chance apparemment en quête de quelque chose ou peut-être de quelqu'un. Sans trop sembler se préoccuper de Dalor qui le regardait faire, le nain s'approchait de lui petit à petit.

Dalor se décida finalement à le rejoindre pour en savoir plus sur ce zigoto là avant qu'il n'essaie de la lui faire à l'envers et tente de se sauver avec un butin plus ou moins maigre en sa possession. Il s'avança donc, essayant de se faire assez impressionnant pour être pris au sérieux, mais pas trop pour ne pas l'effrayer trop vite. Son but était avant tout de savoir qui il était exactement et pour quelle raison il semblait vouloir farfouiller parmi les marchands de la caravane.  

Déjà un bon point pour lui, il ne pris pas immédiatement la fuite en se voyant découvert si on pouvait le dire ainsi. Il attendit bien sagement que Dalor ait fini de poser ses questions : qui il était et pourquoi il était là plutôt qu'ailleurs. Il sembla vouloir lui démontrer par son attitude qu'il ne cherchait pas à faire un mauvais coup.  Il ne fut pas bien long à répondre, ce qui était également un bon point, cela signifiait qu'il ne cherchait pas une histoire à dormir debout pour endormir sa méfiance.

« Haa…m’sieur voyez j’ai vu une caravane avec des collègues khazâds alors forcément chuis venu voir. Puis j’cherche du boulot pour me faire quelques sous, histoire de pas mourir de faim ce serait chouette ! Du coup voilà j’demande à tous ces bons marchands si ils ont pas besoins d’bras. Les miens sont pas épais j’vous l’accorde, mais ca ne veut pas dire que je me dépatouille pas avec ! »

M'sieur... Cela lui faisait toujours autant étrange de se faire appeler ainsi. Il en avait perdu l'habitude, même si l'appellation revenait plus souvent depuis qu'il avait retrouvé un travail honnête et une apparence à peu près convenable. Il disait qu'il cherchait du travail et ventait ses mérites malgré son apparence frêle.

« Ha mais j’avoue que j’ai une idée derrière la tête ! Faut dire que si je peux profiter de la protection de la caravane je ne dis pas non ! C’est que voyager tout seul jusque…là bas…  C’est pas bien facile et dangereux, je vais mettre des mois à remonter dans le nord ! Mais bon hein, je tiens pas particulièrement à faire tout le trajet non plus, donc si je peux faire juste un peu de la route ça sera déjà bien ! C’est que bon, tout seul face aux brigands et autres monstruosités de la route en général j’en ressors tout cassé et ça me coute cher en soin médicaux, du coup je peux plus acheter de brioches ! Et pas de brioches…c’est comme ne pas avoir de bière, mais en pire !»

À la fin de sa phrase, il le regarda avec les yeux écarquillés ce qui lui donnait l'air un peu fou. Dalor, complètement paumé par le flot de paroles qui étaient sorties du nain, l'observait avec un regard fixe. Il avait besoin d'un peu de temps pour enregistrer et analyser tout ce qu'il venait de lui dire.

S'il en ressortait le principal, il souhaitait profiter de la protection de la caravane pour voyager, peut-être tout du long en leur compagnie, ou peut-être seulement une partie. Cela dépendrait surement du chemin qu'ils comptaient emprunter. Dalor eut un petit air surpris en entendant parler de brioche et se demanda brièvement ce que ça pouvait bien pouvoir faire dans la conversation. Mais il jugea préférable de ne surtout pas poser la question.

- Ouais... Tu m'as toujours pas dit comment tu t'appelais... Renifla-t-il.

Il se gratta le côté de la tête avec un air ennuyé, réfléchissant au reste de sa tirade.

- Si j'ai bien compris, tu comptes profiter de la caravane pour voyager plus surement ?!... Et comment j'suis sensé te faire confiance pour rien essayer de voler au passage ? Parce que vu ton allure, t'as pas l'air de bouffer souvent...

Autant être honnête lui aussi. De toutes façons, il n'était pas du genre à prendre des pincettes avec les autres et encore moins ceux qu'il ne connaissait pas. Il préféra attendre avant de lui dire où ils se rendaient comme ça. On ne savait jamais, s'il refusait, il aurait pût avoir l'idée d'essayer de les suivre en douce ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 8 Nov 2016 - 15:29



Brogar cligna plusieurs fois des yeux tout en restant figé dans son dernier geste le temps que le nain en face de lui se reprenne. C’était une situation qui arrivait régulièrement et qui amusait beaucoup Brogar. Souvent les gens étaient pris de court lors de la première rencontre avec Brogar, car ils ne s’attendaient pas à ce que le nain parle autant et si vite. La tête des gens quand ils essayaient de suivre le flot de paroles qui sortait de sa bouche était toujours très très drôle !
Cela ne ratât pas pour le guerrier qui ne s’attendait surement pas à ce qu’il sorte autant de choses qui, au final, ne révélait pas beaucoup. Alors maintenant le garde allait soit lui reposait des questions, soit le taper, soit le jeter dehors et le taper ensuite…Ha ! Parfait ! Aucun coup ne venait !
Ho en effet, il n’avait pas répondu à cette question.

« Brogar fils de Torgar M’sieur ! » Il gazouilla sans réticence, mais sans pour autant faire la salutation traditionnelle du « à votre service ».

Il se balança de nouveaux sur ses pieds alors que le nain continuait visiblement de penser à ce qu’il avait dit avant. Hooo il sentait qu’il allait avoir beaucoup de plaisir avec ce garde-là ! S’il pouvait obtenir un petit boulot ici, ça devrait être un voyage plus intéressant que prévu! Il n’était pas particulièrement fan de sa propre race, surtout des riches nains marchants, mais si il y avait d’autres nains avec qui il pouvait « jouer » ce serait sympa !
Brogar observa rapidement le nain. Un grand gaillard, sans surprise pour un garde, qui le dépassait autant en hauteur qu’en largeur…en largeur de muscles, bien sûr. Il était habillé sans chichis et sa barbe fournie ainsi que ses cheveux étaient un minimum entretenus…Tiens un copain-nain-qui-s’occupe-pas-de-lui-même. Il eut une pensée pour son collègue Nori qui grognerait et râlerait surement en voyant leur état à tous les deux. Le fait que le nain soit autant au naturel était un bon point, car cela ne poussait pas Brogar à faire des remarques cachées et des moqueries. Ce qui, surement, ne passerait pas bien…

« Oui c’est ça ! Mais si je peux avoir un travail ! » Il hocha la tête ses boucles tressautant devant ses yeux. « Comme ça je me fais un peu de sous pour manger et je profite de la sécurité ! Je ne suis pas bien frillant de la bagarre et tous les combats, même si je me débrouille hein ! Juste que ça fait des ennuis inutiles ainsi que des bleus et le sang c’est dur à laver, donc bon je suis assez sale comme ça ! »

A sa question sur la confiance, il haussa fortement des épaules avec une petite moue. Le nain était franc, il aimait ça et ne se gêna pas pour l’être aussi.

« Ha ben ça j’en sais rien et c’est pas ma parole que vous allez croire ! Menfin je trouve que c’est bête de croire quelqu’un sur parole, car ya aucune garantie ! Surtout sur un pouilleux comme moi…bien que je n’ai pas de poux, mais peut-être quelques puces… ? » il divagua légèrement.
« C’est sûr ça oui, je mange pas souvent ! » Il tapota son ventre plat et qui l’était encore plus si il retirait les nombreuses couches de vêtements qu’il portait. « Mais si je trouve un travail, j’aurais à manger ! Donc ça sera bon…Puis chuis pas si bête que j’en ais l’air, je suis pas fou au point de voler une caravane aussi bien gardé et dans laquelle je veux voyager…Non non, je cherche juste un boulot et un moyen un peu plus sécuritaire pour revenir vers le nord… Donc arf, nan j’ai pas le vol dans mes optiques juste du travail et des brioches ! »

Il lui sourit de toutes ses dents. C’était vrai ! Il n’avait l’intention pas de voler !....pour l’instant…
Brogar courba ensuite un peu plus les épaules, les mains s’agitant un peu autour de lui. Il demanda plus doucement en le regardant de sous ses méches.

« Donc heu, est-ce que vous allez me jeter dehors ? Si oui, je vous ferai une demande, s’il vous plait, si vous pouviez éviter de m’attraper par le col, car j’ai un petit souci avec la couture que je dois refaire, je voudrais pas que ça se déchire, voyez ? Je peux aussi juste marché pour partir…mais le mieux du mieux serait quand même que je puisse chercher un boulot pour me remplir le ventre et pas me faire étriper par des bandits de grands chemins…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 8 Nov 2016 - 16:50

« Brogar fils de Torgar M’sieur ! »

Ce nom ne lui disait rien, mais en même temps, ça n'était pas comme s'il connaissait beaucoup de monde... Et puis il ne venait peut-être même pas des montagnes bleues alors... En tout cas, il se sentait un peu mieux de connaître son nom, c'était toujours mieux de mettre un nom sur un visage. Au moins s'il avait à le rechercher dans toute la terre du milieu pour récupérer quelque chose, il saurait donner un nom, c'était quand même mieux pour les recherches. Mais bien sur, il n'avait pas vraiment envie d'arriver là.

Content d'avoir obtenu une réponse claire et sans trop de blabla, Dalor enchaîna en résumant tout le monologue du nain, ne revenant pas sur ce qu'il jugeait inutile de savoir, et lui demanda de quelle manière il était sensé accepter dans la caravane un nain à l'air peu honnête et qu'il ne connaissait pas. Son interlocuteur ne fut pas décontenancé le moins du monde et lui répondit avec toute la sincérité qui était possible. Il lui raconta ne pas aimer les bagarres et Dalor n'eut aucun mal à le croire. Comment pouvait-on aimer se battre le ventre vide ?! Non c'était impossible.

Il continua dans son raisonnement, partant parfois un peu en cacahuètes au passage, mais dans le fond, Dalor était d'accord avec lui. Ils ne se connaissaient pas et Dalor aurait été un parfait idiot de le croire sur parole. D'ailleurs, il ne l'aurait certainement pas fait. D'un certain côté, cela l'aidait à lui accorder le bénéfice du doute. Après tout, il annonçait tout de suite qu'il ne se faisait pas trop d'illusions, c'était qu'il n'était pas si idiot lui-non plus.  

Dalor réfléchissait, il ne pensait pas vraiment qu'un des marchand lui accorderait du travail parce qu'ils avaient déjà leurs employés pour ça et puis en plus il n'aimait pas la bagarre... Peut-être qu'un marchand parmi les autres serait assez imbu de lui-même pour exiger une protection rapprochée, mais dans ce cas, il y avait peu de chances pour qu'il choisisse d'être protégé par ce maigrichon trop bavard.

« Donc heu, est-ce que vous allez me jeter dehors ? Si oui, je vous ferai une demande, s’il vous plait, si vous pouviez éviter de m’attraper par le col, car j’ai un petit souci avec la couture que je dois refaire, je voudrais pas que ça se déchire, voyez ? Je peux aussi juste marché pour partir…mais le mieux du mieux serait quand même que je puisse chercher un boulot pour me remplir le ventre et pas me faire étriper par des bandits de grands chemins…»

Dalor l'observa de bas en haut et haussa les épaules. Franchement, il ne voyait pas l'intérêt d'être brutal avec lui.  Du moment qu'il ne cherchait pas les ennuis... Non vraiment, en plus il n'aurait eut aucun mérite à lui taper dessus vu sa carrure... Même s'il fallait souvent se méfier des petits nerveux...

- Ecoutes... Brogar fils de Torgar... Pour être franc avec toi, j'p'ense pas qu'un de ces gars là ailles dépenser de l'argent pour te faire manger... Dit-il lentement.

En vérité, il réfléchissait toujours. Il ne pouvait s'empêcher de penser au temps où tout le monde passait dans la montagne sans le voir quand il était lui-même au fond du gouffre et où il crevait la dale... C'était sans doute idiot, mais il aurait été bien hypocrite de ne rien faire pour lui s'il le pouvait.

- J'peux pas t'engager comme garde non plus... T'effraierais pas une mouche... Mais bon...  Tu pourrais t'occuper des bêtes pendant les haltes ça fera plus de temps aux autres pour monter la garde... Proposa-t-il.

Ca n'était pas bien folichon comme travail, mais Dalor avait un atout dans sa manche et il ne tarda pas à le lui proposer.

- Si t'es d'accord, je partage mes repas avec toi tout le long que tu seras du voyage... Et quand tu voudras partir, je te donnerais de l'argent pour tes services.

Dalor chassait sa viande le long du chemin, ça n'était jamais bien difficile et quand le gibier se faisait rare, il restait toujours les poissons dans les rivières. Ca ne le dérangerais pas de partager sa pitance avec Brogar, de toutes façons il en avait  toujours trop pour lui et pour le reste, il se faisait généralement offrir le pain et la bière par les marchands, moyennant sa propre commission de fin de voyage... Elle n'était pas obligatoire car il se faisait payer par Baìn, mais les marchands étaient reconnaissants de ses services.

- Alors qu'est-ce que tu en dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 8 Nov 2016 - 18:15


Brogar se gonfla un peu de fierté en entendant le nom de son père. Ca lui faisait toujours plaisir d’entendre le prénom chéri de la bouche d’un inconnu. Un petit plaisir tout simple qu’il aimait…c’était peut-être un peu naïf aussi…mais bon…Brogar prenait tous les plaisirs, idiot ou non, qui se présentaient à lui…
Il écoutât la suite néanmoins, que le garde disait lentement. Il avait déjà remarqué ce fait…Les gens avaient tendance à lui parler avec soin, comme si il pouvait avoir du mal à les comprendre… Faut dire qu’on le prenait souvent pour… un… un nain qui n’avait pas toutes ses bases (on va dire ça pour être poli) et ce depuis son enfance. Mais allons bon…il se moquait bien de ça et en jouait même parfois.
Brogar cligna donc doucement des cils, faisant une petite moue en l’entendant dire qu’il ne trouverait surement de travail avec ces nains. Ouais, peut-être…mais au moins il aurait essayé et on sait jamais. Il ferait peut-être pitié à quelqu’un !

Le nain rajoutât qu’il ne pouvait pas l’embaucher et qu’il ne ferait pas peur à une mouche ! Comme tout bon membre de sa race, il fut évidemment vexer et se redressa de toute sa hauteur (bien que même ainsi il devait juste atteindre le nez du guerrier devant lui). Il plissa le pif et se rebiffa.

« Je vous ferez dire que je fais peut-être pas peur aux mouches, mais aux coiffeurs oui ! Je suis un vrai cauchemar pour eux ! Je hante leur nuit ! Je les obsède ! Je les terrifie !» il râlât en agitant ses bras et sa tête, sa chevelure si maléfique pour les coiffeurs tourbillonnant autour de lui avant de prendre des positions incongrues. Non mais oh !

Puis le garde lui fit une proposition….Une proposition tel qu’il restât bêtement à le fixer quelques secondes, sincèrement surpris, les bras toujours en l’air suite à son rebiffage.
Ha ben dit donc c’était bien rare ce genre de choses et il ne s’y attendait pas du tout ! Un garde allait…l’aider ? Pendant un instant sa méfiance naturelle se ramena brusquement au-devant de son esprit au point où il fit un pas en arrière en fronçant les sourcils, les bras contre son torse dans un geste de défense. C’était bien trop beau pour être vrai…trop étrange…trop bizarre ! Ce n’était pas normal !
Puis, il réfléchit un peu plus…se disant qu’il réagissait un peu trop vivement à vouloir mordre une main qui lui était tendue…Puis bon, on ne lui demandait pas grand-chose en échange non plus. On ne lui demandait pas de cambrioler une maison dangereuse ou de devenir le concubin d’un homme chelou…Juste de s’occuper d’animaux…Mais il avait l’impression que c’était lui qui y gagnait le plus dans l’affaire…c’était bizarre !Bizarre bizarre...Bon…hm…Bon…Il suffisait qu’il prenne tout ce qu’on lui proposait tout en restant méfiant (ya des entourloupes partout !)…puis il lui proposait de partager ses repas…ce qui voulait dire surement TOUT ses repas…deux voir trois repas par jour ! Et ça…ben c’était beaucoup trop tentant…puis cerise sur le gâteau il le paierait au moment du départ… Yavait forcément anguille sous roche…arf tant pis il prendrait tout et se méfierait des embrouilles!

Il se calma donc rapidement et refit un pas en avant comme si de rien n’était et que tout un tas de suppositions paranoïaques ne venaient pas d’envahir son esprit. Il sourit reprenant son air un peu naïf.

« Ha ben j’en dis que c’est trop beau pour être vrai ! Mais je dis oui-oui c’est parfait ! Puis je sais m’occuper des bêtes et des montures, alors ça me va bien et c’est pas trop compliqué ! Je travaille dans tout et n’importe quoi! Je me débrouille vous verrez ! »

Le jeune nain sourit de toutes ses dents.

« Suffit de me dire ce qu’il faut faire et où…bon par contre je dois vous prévenir…je suis plutôt bavard quand on me parle. » Il déclara, bien plus sérieux comme si il faisait une révélation surprenante, avant de pouffer de sa propre bêtise. Comme si le nain n’avait pas remarqué ! « Bref, M’sieur je vous remercie et je suis trop heureux de partager vos repas. Est-ce que vous mangez souvent de la brioche ? »

Puis il arrêtât de se balancer, clignant des yeux.

« Mais au fait…elle va où votre caravane ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 8 Nov 2016 - 20:58

« Je vous ferez dire que je fais peut-être pas peur aux mouches, mais aux coiffeurs oui ! Je suis un vrai cauchemar pour eux ! Je hante leur nuit ! Je les obsède ! Je les terrifie !»

Sérieusement... Il était vraiment sérieux ? Apparemment oui... Si Dalor n'avait pas été si surpris par la réponse du nain due à sa vexation, il en aurait éclaté de rire... Brogar la terreur des coiffeurs... Non... Ca ne pouvait pas être sérieux... En fait si , il semblait parfaitement sérieux dans ses propos... Peut-être que le fait d'être vexé lui faisait perdre sa répartie... Ou bien au contraire, cela lui permettait d'avoir le dernier mot, la preuve, Dalor en était littéralement bouche bée.

Une fois remis de sa surprise, il continua sur sa lancée et lui proposa de s'occuper des bêtes pour gagner son pain durant le temps où il marcherait en leur compagnie. C'était sans doute peu glorieux, mais franchement il n'avait pas grand chose de plus à lui faire faire... Le gros de son travail consistait à surveiller les marchandises et épargner les vies des marchands... Alors pour le reste, il râlait, pestait pour les faire avancer plus vite et puis il s'éloignait le temps de chasser et restait ensuite dans son coin pour la nuit avant de les réveiller à l'aube et de repartir pour une journée à les pousser dans leurs efforts.

Quoi qu'il en soit, alors qu'il pensait que le nain serait très heureux de trouver du travail et de la compagnie pour voyager, Dalor le vit reculer d'un pas avant de le regarder avec méfiance. Qu'avait-il dit ?! Il lui proposait pourtant la protection de la caravane et trois repas par jour jusqu'à ce qu'il décide de partir de son côté et pour couronner le tout, s'il s'occupait des bêtes le soir, il aurait même un peu d'argent pour pouvoir s'acheter a manger une fois seul.

A la réflexion, Dalor compris son attitude. Il vivait seul, apparemment comme un vagabond, et il n'avait rien d'un riche. Il devait d'avantage avoir l'habitude qu'on le chasse plutôt qu'on veuille bien de lui et sans presque aucune contrepartie... Il pensait surement que Dalor avait une idée bizarre ou tordue derrière la tête... Ce qui n'était pas le cas. Brogar sembla finalement revenir à de meilleurs sentiments puisqu'il refit un pas vers le nain et sembla moins méfiant, en apparence en tout cas.

« Ha ben j’en dis que c’est trop beau pour être vrai ! Mais je dis oui-oui c’est parfait ! Puis je sais m’occuper des bêtes et des montures, alors ça me va bien et c’est pas trop compliqué ! Je travaille dans tout et n’importe quoi! Je me débrouille vous verrez ! »

Dalor approuva d'un signe de tête. Au moins il n'était pas rebuté à l'idée de devoir faire sa part de travail pour gagner son pain... Ou plutôt sa brioche puisqu'il semblait si friand de cette viennoiserie.

« Suffit de me dire ce qu’il faut faire et où…bon par contre je dois vous prévenir…je suis plutôt bavard quand on me parle. »

Non vraiment ?! Il n'avait pas remarqué dit donc... En fait si, c'était une vraie pie ce nain, il devrait fréquenter les gens plus souvent ça équilibrerait peut-être son débit d'élocution. Ou peut-être pas... Y en avait comme ça ils savaient pas faire autrement que de parler tout le temps...

« Bref, M’sieur je vous remercie et je suis trop heureux de partager vos repas. Est-ce que vous mangez souvent de la brioche ? »

Dalor cligna des yeux trois fois pour être sur qu'il avait bien entendu... Il avait vraiment un problème avec les brioches... C'était du fétichisme... Il avait de la chance de ne pas être une brioche... Sinon il l'aurait surement déjà bouffé tout cru..

« Mais au fait…elle va où votre caravane ? »

Ah tien il s'intéressait enfin à une question que Dalor jugeait pourtant primordiale... Il haussa les sourcils, soudain amusé par la prise de conscience du nain qu'il pouvait désormais qualifier de collègue occasionnel.

- On rentre aux montagnes bleues... Et appelle moi Dalor... Je préfère.

Il laissa son regard observer l'ensemble de la caravane (enfin ce qu'il pouvait voir) et il siffla un grand coup entre ses doigts.

-C'est l'heure ! Cria-t-il à la cantonade. Vous avez intérêt à être prêt sinon on part sans vous !

Les marchands qui avaient désormais à peu près tous l'habitude de voyager avec lui ne furent pas surpris. Il avait laissé deux ou trois fois courir le bruit comme quoi il avait déjà laissé des marchands retardataires planté tout seul avec leurs affaires, alors que ça n'était jamais arrivé. Il pris la tête du convois et se dirigea vers la sortie d'Edoras d'un pas encore un peu lent, autant les laisser s'échauffer un peu.

- Peut-être que l'un d'entre eu aura de la brioche à échanger.. Dit-il à Brogar en montrant les marchands d'un signe de tête. Mais la meilleure brioche que j'ai jamais mangé, c'est aux montagnes bleues qu'elle se trouve...

Raeryan n'était pas seulement une bonne infirmière, elle était également une excellente cuisinière et Dalor raffolait de ses pâtisseries même s'il se gardait bien de l'avouer à voix haute.

- Et toi, d'où tu viens exactement ? Autant essayer d'en savoir un peu plus sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mer 9 Nov 2016 - 11:46



Brogar adorait littéralement toutes les mimiques du nain devant lui. Chacune de ses phrases et ses réflexions tirait du garde un mouvement sur son visage, que ce soit des clignements des yeux perturbés ou des haussements des sourcils surpris. Il trouvait ça très divertissant à voir alors que tout ce qu’il pensait dans son esprit sortait de sa bouche sans filtre.

Il finit par demander où allait la caravane même si la réponse ne changerait pas le fait qu’il allait en profiter…

« Bien bien, les Montagnes Bleues sont dans ma direction ! Enfin, je n’ai pas vraiment de direction, mais tant que l’on va vers le nord et que l’on mange ça me va !…Encore merci M’sieur Dalor ! » Il gazouilla en ayant bien sûr fait exprès de garder le « m’sieur ».

Brogar sursautât au sifflement soudain à côté de lui et eut un petit sourire amusé aux lèvres. Le nain ne prenait pas de pincette pour parler aux riches marchands autour de lui et c’était bien agréable à entendre.
Ensuite, faute de savoir quoi faire de sa carcasse, il suivit Dalor tout en regardant comment se passaient les choses. Il restât d’ailleurs silencieux, ses yeux pétillants regardant un peu partout autour de lui…Oui Brogar sait rester silencieux. Ça peut peut-être surprendre, mais tant qu’on ne lui parle pas Brogar ne parle pas en retour. Ce n’est jamais lui qui déclenchera une discussion, il attendra toujours qu’on vienne lui parler…Et quand on le fait, Brogar se met à parler…beaucoup…

Si le nain avait des oreilles de chien, elles se seraient redressées vivement sur sa tête à la mention de brioche. Il tourna brusquement sa tête comme si il pouvait discerner qui pourrait cacher « ses précieuses » avec un regard affamé… et il était réellement affamé n’ayant que « cassait la croûte » depuis quelque jour. Ce qui se traduisait par la mention trop fréquente des brioches.

« Ho je fais face à un connaisseur ? Alors je vais vous dire un secret… » Il se rapprocha de lui et parla avec un air de petite canaille conspiratrice. « J’ai réussi à obtenir la recette de la meilleure brioche du Gondor, elle est garnie de baies et recouverte de morceau de sucre craquant, un vrai délice ! Et grâce à cette recette je suis capable de la refaire ! Héhé je suis une fripouille ! » Il pouffa autant pour sa bêtise que par le fait que Dalor ne savait pas à quel point il était une vraie fripouille.
Bien sûr, il ne savait pas à l’heure actuelle qu’un jour il aurait lui aussi droit à la meilleur brioche du monde de Raeryan.

Brogar marchait d’un bon pas qu’il devait régulièrement ralentir pour correspondre à celui de la caravane. C’était toujours perturbant de marcher avec des gens qui n’avait pas son rythme, qui était très rapide pour ses petites jambes on peut le dire.

« Je suis originaire des Monts-de-Fer ! Mais je n’y suis pas retourné depuis…heu… » Il fronça un peu les sourcils le temps d’essayer d’évaluer le temps passer depuis sa fuite. « Ca doit faire quinze ans à quelques années près. Depuis je baroude un peu partout ! Je suis comme un oiseau migrateur, mais qui ne peut pas voler bien sûr! D’ailleurs tant mieux, un nain qui n’a pas les pieds sur terre ce serait bien bizarre ! Bien que surement bien pratique pour aller rapidement où on veut…mais bon, hein ce n’est pas comme si il existait un moyen de voler ! » Il agitât la tête comme à chaque fois que ses pensées partaient un peu trop loin. « Je vais là où il fait beau et de temps en temps je remonte au nord quand m’en prend l’envie ! »

Il sourit en jetant un œil derrière lui.

« Et vous maître Garde, vous promenez les marchants depuis longtemps ? C’est qu’ils sont bien élevés, ils ont vite accourus quand vous les avez appelés ! Il faut m’apprendre votre secret du dressage de marchants riches! » Tout en parlant, il faisait quand même attention qu’aucun marchant ne pouvait l’entendre et il fini avec une moue malicieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 14 Nov 2016 - 14:55

Non vraiment, avoir ce nain pendant une partie du voyage, ou peut-être même la totalité, risquait d'être amusant. Bien sur, il ne pensait pas lui faire totalement confiance et préférait garder un oeil sur lui, même s'il semblait être dans de bonnes dispositions pour le moment, les vieilles habitudes avaient généralement la vie dure et ses habitudes à lui, elles consistaient surement à voler son pain pour le manger... Hors, Dalor n'était pas assez sot pour croire qu'une promesse de repas journaliers et d'un peu d'argent à la fin de son propre voyage suffirait à calmer l'esprit cleptomane du nain pendant longtemps...

Du coin de l'oeil, alors qu'il s'avançait entre les portes d'entrée du village pour en sortir, toujours en tête de caravane et laissant le soin aux autres de vérifier que tous les marchands suivaient le pas, Dalor observait Brogar... Il était plus petit que lui, plus maigre aussi, il avait les cheveux un peu trop long ou pas assez, et pas coiffés... Sa barbe ne semblait pas plus entretenue que la sienne et il portait un tatouage sous l'oeil. Un instant, il se demanda en quel honneur il se l'était fait faire, mais il ne pausa pas la question, pas encore. Ce pouvait être pour une raison très privée, comme pour son propre tatouage sur le dos de sa main gauche. Et ils ne se connaissaient clairement pas encore assez pour aborder de tels sujets. Du moins, de son point de vue. Il commença donc par lui dire que peut-être, l'un des marchands aurait de la brioche à lui échanger contre un service ou deux, mais il ne pouvait pas en être sur car il ne connaissait de leurs cargaisons que les contenus que Baìn avait acheté pour son compte. Il laissait le soin aux marchands de veiller sur le compte de leurs propres marchandises et connaitre leur contenu exacte pour qu'ils puissent lui dire avec certitude ce qui manquait ou non dans leurs chariots.

Brogar sembla immédiatement intéressé par les paroles du nain, jetant un regard furtif aux nains de la caravane comme s'il avait pût deviner lequel d'entre eux avaient ce qu'il cherchait apparemment ardemment. C'était amusant, certains courraient après l'or et les bijoux, lui il galopait après la brioche... Un nain était généralement mené par son estomac, mais il n'en n'avait jamais vu à ce point là. Il s'empêcha de sourire avant d'ajouter qu'il pensait avoir mangé la meilleure brioche au monde dans les montagnes bleues, mais il n'en dit pas d'avantage sur le sujet. Après tout, il ne pouvait pas prétendre être fin connaisseur et puis il n'était pas forcément très optimiste...

« Ho je fais face à un connaisseur ? Alors je vais vous dire un secret… J’ai réussi à obtenir la recette de la meilleure brioche du Gondor, elle est garnie de baies et recouverte de morceau de sucre craquant, un vrai délice ! Et grâce à cette recette je suis capable de la refaire ! Héhé je suis une fripouille ! »

Dalor haussa les sourcils une nouvelle fois puis il se permis de sourire légèrement. C'était vraiment un nain très amusant dans le fond... Vu sa condition, il aurait pût être taciturne et peu porté sur la plaisanterie ou sur la compagnie, mais bien au contraire, il semblait bien plus empli de joie de vivre que Dalor ne l'avait jamais été et pourtant, il avait été heureux parfois...

Habitué à la marche, Brogar dépassait souvent Dalor, avant de s'en rendre compte et de ralentir le pas pour se remettre à sa hauteur. Le nain d'escorte avait également un bon pas, mais il savait aussi que s'il voulait ramener la plus part de ces nains vivants jusqu'aux montagnes bleues, il lui fallait les habituer à refaire de l'exercice avant d'augmenter le rythme. Il espérait faire 30 lieues par jour et ça ne se ferait pas à une allure de promenade, mais si jamais il tirait trop et trop vite sur la corde, les nains marchands ne tarderaient pas à protester et ralentir encore plus l'allure... Alors il prenait son mal en patience et s'amusait secrètement à voir le nain vagabond à accélérer sans s'en rendre compte puis à ralentir aussi discrètement que possible, comme s'il ne s'était pas éloigné. Dalor fini par lui demander d'où il venait exactement car après tout, il ne pensait pas qu'il s'agisse d'une question trop personnelle pour le moment et puis cela le détournerait peut-être de ses fameuses brioches et peut-être de son envie de manger car il ne pensait pas s'arrêter avant que le soleil ne soit au plus haut pour leur première halte de la journée.

« Je suis originaire des Monts-de-Fer ! Mais je n’y suis pas retourné depuis…heu… Ca doit faire quinze ans à quelques années près. Depuis je baroude un peu partout ! Je suis comme un oiseau migrateur, mais qui ne peut pas voler bien sûr! D’ailleurs tant mieux, un nain qui n’a pas les pieds sur terre ce serait bien bizarre ! Bien que surement bien pratique pour aller rapidement où on veut…mais bon, hein ce n’est pas comme si il existait un moyen de voler ! Je vais là où il fait beau et de temps en temps je remonte au nord quand m’en prend l’envie ! »

Les monts de fer... Il connaissait, un peu... Il avait déjà été raccompagner quelques marchands par là bas, mais il ne s'était encore jamais trop attardé... Une nuit ou deux histoire de récupérer quelques marchands, de faire une bonne nuit et un peu le plein de vivres... Il n'avait pas vraiment eut le temps de se faire des connaissances, mais il connaissait le seigneur des lieux : Daìn Pieds-d'accier. Un sacré nain d'après ce qu'on en disait.

En écoutant la suite de la réponse de Brogar, Dalor se dit que ce nain là connaissait la liberté... La misère et la faim aussi, mais la liberté quand même... C'était une chose qu'il avait souvent rêver lui-même et qu'il avait en partie gagné avec son travail, mais il ne pensait pas pouvoir partir un jour tout seul sans donner de nouvelles... Non, même s'il n'avait pas trop d'attaches aux montagnes bleues... Il y avait passé toute son enfance... Ses meilleurs et ses pires souvenirs se trouvaient dans ces montagnes qu'il connaissait presque comme sa poche maintenant... Il ne pourrait pas les quitter comme ça.

« Et vous maître Garde, vous promenez les marchants depuis longtemps ? C’est qu’ils sont bien élevés, ils ont vite accourus quand vous les avez appelés ! Il faut m’apprendre votre secret du dressage de marchants riches! »

Dalor eut un léger rire moqueur en entendant la remarque de Brogar sur sa façon de parler aux marchands. C'était qu'ils n'étaient plus aussi courageux que des nains devant se défendre tout seuls... Ils faisaient confiance à Dalor et à ses hommes pour les protéger et se battre à leur place en cas de besoin, alors la réponse était vite trouvée... Il les tenait par la crainte de les laisser seul au milieu de nulle part parce qu'ils se seraient trop plaint ou aurait trop retardé le groupe... Chose qu'il n'avait jamais faite, mais il laissait les bruits courir, les rumeurs étaient ses meilleures alliées après avoir fait partit de ses pires ennemies.

- Quelques années maintenant... Le secret est tout trouvé et puis ça n'en n'est pas un... Ils ont peur... Tout simplement.. Ils savent maintenant qu'ils ont intérêt à filer droit avec moi aux commandes... Ils s'en plaignent bien sur, mais dans le fond ils préfèrent ça... Parce que je n'ai encore jamais ramené aucune caravane avec un nain ou un crouton de pain en moins... Et j'entend bien que ça continue comme ça encore longtemps...

Le message n'était peut-être pas si subtil que ça, mais Dalor ne s'était jamais inquiéter d'être subtil ou non... Il était du genre franc et même s'il ne menaçait aucunement Brogar à cet instant, il lui signifiait quand même qu'il escomptait arriver aux montagnes bleues avec la totalité de la marchandise qu'il transportait jusque là bas. Certains nains s'arrêteraient en route pour changer de chemin, rejoindre d'autres caravanes ou simplement vendre dans d'autres villages. Dalor, pour sa part, ne comptait pas faire de haltes plus longue qu'une nuit à chaque fois. Tant pi pour les retardataires.

- Je travail pour le seigneur des montagnes bleues.... Précisa-t-il.

Il resta silencieux encore un moment suite à cette confidence. Il en profita pour vérifier que tout allait comme il faut, questionnant un nain à portée de voix, puis il observa un peu l'horizon avec un oeil aguéri avant de reprendre la conversation.

- Vous avez dût voir pas mal de la terre du milieu alors... Avec toutes vos 'envolées"... Il y a un endroit que vous préférez ?

Lui il aimait les montagnes bleues, naturellement, mais il aimait aussi le long massif de la moria... C'était un coin dangereux, bien entendu, mais il avait grandit avec les récits de la bataille pour la porte de la moria quand il était petit et cela l'avait toujours fait rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 15 Nov 2016 - 14:56

Brogar avait bien du mal à garder un rythme régulier, passant son temps à accélérer et ralentir en bougonnant légèrement. En voyageant seul il avait l’habitude de faire à sa vitesse qui lui permettait de parcourir un bon nombre de lieues en peu de temps. Les quelques fois où quelqu’un l’avait accompagné lors de ses vagabondages, c’était lui qui imposait son rythme n’aimant pas trainer même si paradoxalement il ne savait pas où il allait.

« Pfiou ce n’est pas de moi qu’ils vont avoir peur je le crains ! A part peut-être si je les poursuit couvert de boue et de puces pour leur faire un câlin….»

Il agitât la main en soufflant…bon en vrai les marchands avaient tout intérêt à avoir peur de Brogar. Ses capacités de vols étaient très élevées et, s’il en prenait la peine, il pouvait aisément voler quelques-unes de leurs marchandises et en prime faire en sorte qu’ils prennent du temps à s’en rendre compte.
Il n’avait pas fait partie d’une des plus redoutables bande de voleurs pour rien ! Et cette bande lui avait appris à bien utiliser ces « dons » depuis qu’il était petiot ! Ce bon vieux Nori pouvait en témoigner : Brogar était silencieux, très agile et bien dégourdi pour chopper ce qu’il désirait…Aussi bon voleur à la tire que Cambrioleur des belles maisons…
Heureusement pour Dalor, si Brogar était encore un excellent voleur, il tentait toujours de se débrouiller un peu plus honnêtement… faut dire que seul, c’était beaucoup plus dangereux de voler des choses importantes. Par exemple, même si il voyait comment se débrouiller pour aller chipper un ou deux objets de valeur dans cette caravane, il y avait bien trop de risques vu le nombre de gardes autour… Puis pourquoi faire compliqué alors que le chef de ces gardes-là offrait de le nourrir trois fois par jour ?! C’était certes bizarre/louche/étrange, mais ça lui évitait de se casser la tête !

La suite du message fut très clair et c’est que le nain était pas bête !
Brogar rentra un peu la tête dans les épaules en signe de soumission et il cligna à plusieurs reprises innocemment des cils avec un beau petit sourire. Comment ça il en faisait trop et n’était pas crédible ?
Bah, Dalor était clairement pas un idiot et se doutait bien que si Brogar pouvait survivre dans sa condition c’était parce qu’il volait régulièrement sa nourriture…d’ailleurs le garde n’avait pas hésité à utiliser le terme « crouton de pain » qui lui était clairement dirigé.

« Je suis sûr que tout se passera bien ! » Il gazouilla.

Il ne comptait pas voler les marchands promis ! Bon, il ne jurerait pas qu’un peu de nourriture ne pourrait pas disparaitre, mais, promis, il ferait en sorte que les marchands ne s’en rendent pas compte !
La menace était donc bien claire (enfin, de ce qu’il comprenait), mais Brogar en avait tellement subit dans sa vie qu’il ne s’en inquiétait pas vraiment. Puis faut dire que sous ses airs guillerets, Brogar se méfiait déjà bien de Dalor.

Ha donc ils revenaient chez son nouveau nourricier. Si tout se passait relativement bien, Brogar quitterait la caravane juste avant de rentrer dans la montagne. Il n’avait pas particulièrement envie de retourner dans un domaine nain. Même si cela faisait quinze il ne s’y sentait plus à l’aise… Etre au milieu des siens n’était plus un symbole de tranquillité ou de bienêtre. Il s’y sentait oppressé… Pas parce qu’il était dans une montagne (ça, c’était toujours un réconfort naturel), mais parce qu’il était au milieu de son peuple. Comme il ne voulait pas se poser trop de questions sur ce « malaise » il ne savait pas exactement pourquoi il se sentait comme ça, mais il supposait rapidement que le traumatisme subit à cause de sa bande et son airage au milieu des rues, ensanglanté et mourant sans que personne ne l’aide, ne l’aidait pas à avoir « confiance » en son peuple… Bref…

Brogar observa discrètement Dalor apostropher quelqu’un pour savoir comment ça allait. Par instinct, il faisait attention à tout pour savoir comment voler…même si il ne le ferait pas. La nature voleuse-pour-survivre ne s’arrêtait pas comme ça…
Il pencha la tête à la question, réfléchissant quelques secondes, car il ne s’était jamais vraiment fait ce genre de réflexion pourtant évidente.

« Ha c’est dur à dire ça ! J’adore plein de petits coins qui se trouvent partout dans de nombreux pays ! heuuu…J’aime quand j’ai un point de vue qui me permet de voir touuut le paysage, mais aussi les petits coins bien confortables ou les petites grottes qui cachent de petits gisements de pierre bien brillantes et scintillantes ! J’aime bien les petits lacs avec des petites cascades qui parfois entraînent de toutes des petites paillettes d’or qui font briller les pierres qui tapissent le fond de l’eau ! …En fait j’aime bien les choses petites on dirait ! » Il pouffa. « Je ne pourrai pas vous citer un endroit en particulier, je pense même que ces endroits-là n’ont pas de noms, j’aime les petites choses de la nature qui peuvent paraître bien dérisoire pour d’autres… » Il montra l’arrière du doigt en désignant les marchands. « Surtout ces bons seigneurs qui me trouveraient surement bien idiot avec mes petits plaisirs qui ne comprennent pas des profondes montagnes remplies d’or ! En parlant d’idiot certains pensent déjà que j’suis pas bien dans ma tête. » Il fit tourner son doigt autour de sa tempe, les yeux un peu écarquillés. « Tout ça parce que je me suis pas vexé quand ils m’ont traité de gueux ! Je suis un gueux pourquoi je m’en offenserai ?! Ils sont bien étranges ces riches…» Il secoua la tête. « Ralala ils ne sont pas bien originaux en terme d’insultes…Moi j’en ai appris plein et en plusieurs langues ! Je peux bougonner et râler pendant des heures sans jamais me répéter héhé ! »
Il pouffa encore. Ha il était peut-être encore parti loin du sujet principal ?

« Vous vous voyagez beaucoup du coup avec vos marchands de compagnie ! Ca fait en voir des paysages ! Mais j’imagine que vous ne pouvez pas vous arrêter pour farfouiller afin de trouver l’endroit le plus sympathique ! Puis vos marchands, sans vouloir vous offenser hein, ils ont pas l’air bien capable de survivre dans la nature. Le moindre sanglier, puis pouf ils voleront comme des quilles ! Mais ça serait très drôle à voir, ils scintilleraient dans le ciel comme des étoiles filantes avec leurs trop gros bijoux qui brillent ! »

Il secouait toujours la tête en agitant ses doigts pour mimer les scintillements dont il parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mer 16 Nov 2016 - 13:01

Alors que la caravane continuait d'avancer à un rythme de croisière, Dalor commença à s'intéresser un peu à Brogar, au nain en lui-même plus qu'à ses airs de vagabond toujours prêt à accomplir à méfait. Il lui demanda si, avec tous ses voyages, il avait des lieux préférés dans la terre du milieu et il écouta attentivement le nain répondre à sa question avec des centaines de mots... Apparemment, il ne savait pas vraiment faire de petites phrases toutes simple avec sujet, verbe et un ou deux compléments.... Mais ça n'était pas grave, ça lui faisait un peu d'animation.

Alors que Brogar lui décrivait ce qu'il aimait dans les lieux qu'il appréciait, Dalor laissa son imagination courir et réussit presque à se le représenter courant à travers champs, sautant une barricade, marchant au gré du vent ou même juste en suivant le soleil entre les nuages... S'il avait dût le comparer à un animal à cet instant, il aurait sans doute choisit le papillon... C'était assez déroutant quand on songeait qu'il s'agissait d'un nain, car la délicatesse et la légèreté des papillons n'avaient rien à voir avec ceux de leur race, mais il ne voyait pas autre chose.

« Vous vous voyagez beaucoup du coup avec vos marchands de compagnie ! Ca fait en voir des paysages ! Mais j’imagine que vous ne pouvez pas vous arrêter pour farfouiller afin de trouver l’endroit le plus sympathique ! Puis vos marchands, sans vouloir vous offenser hein, ils ont pas l’air bien capable de survivre dans la nature. Le moindre sanglier, puis pouf ils voleront comme des quilles ! Mais ça serait très drôle à voir, ils scintilleraient dans le ciel comme des étoiles filantes avec leurs trop gros bijoux qui brillent ! »

Dalor ne se retint pas de rire à gorge déployée à ce moment là. C'était en effet une image hilarante pour le nain qui ne pouvait s'empêcher de voir les marchands voler comme des quilles en tous sens et sans retenue. Il rit encore plus quand il se représenta Brogar en plein milieu de ce feu d'artifice de nains à les observer avec émerveillement avant de courir vers les plus assommés pour leurs ravir quelques objets au passage.

- Ca, ils préfèrent certainement le sanglier bien rôti dans leur assiette. Comment-a-t-il.

Il secoua la tête, encore amusé par l'image qu'il avait eut, puis il continua son chemin. Les marchands ne se plaignaient pas trop encore, ce qui était bon signe, mais il ne devait pas encore accélérer le pas. Au loin, quelques nuages un peu sombre semblaient leur annoncer la pluie et bientôt quelque gouttes leur tombèrent sur le haut du crâne.

- On va passer par la forêt... il y a un sentier où les bêtes pourront aller facilement... Et on sera sous couvert des arbres...

Les autres nains suivirent les ordres et bifurquèrent vers la petite forêt un peu plus loin. Au moins, ils seraient à l'abri du gros de la pluie. Une fois arrivés, Dalor resta devant l'entrée un petit instant pour vérifier qu'aucun marchand ne faisait de résistance, puis il remonta la file jusqu'au premier pour reprendre sa place. La forêt était plus petite qu'il ne l'avait cru et il pleuvait encore fort autours d'eux, alors il décida qu'il était temps de faire une petite halte.

- Pause déjeuné ! Cria-t-il avec ses mains en porte-voix. Restez sous les arbres si ne voulez pas manger un soupé détrempé.

Les marchands s'arrêtèrent avec bonhommie et commencèrent tout autours à s'installer près de leurs marchandises et déballer leurs déjeuné. En général, pour le premier jour, ils avaient tous ce qu'il leur fallait pour ne pas trop s'attarder en chemin.

- Vient Brogar, on va manger. Appela-t-il en s'éloignant un peu.

Il ne tarda pas à trouver une grosse souche d'arbre difforme et assez grande pour deux nains, il s'y installa après avoir chassé quelques vieilles branches de gui desséchées et déballa son déjeuné, quelques bons morceaux de viande séchée et une gourde remplie d'eau. Il préférait ne pas boire d'alcool pendant les voyages. Il en tendit la moitié à Brogar sans plus de manières et il commença à manger.

Ça n'était pas un repas très frugal, mais c'était mieux que rien et puis il n'y avait rien de mieux que de la viande pour donner des forces. Dalor mangea silencieusement, c'était pour ça qu'il se mettait un peu à l'écart, il aimait avoir la paix pendant qu'il se remplissait l'estomac. Bien sur, il avait invité Brogar à venir s'asseoir avec lui, mais il lui avait promis de partager ses repas, donc, c'était plus facile ainsi. Après avoir avaler toute sa part de viande, il bu une longue gorgée et laissa la gourde à portée de mains pour Brogar, au cas où il aurait soif. Il se leva ensuite, s'étira et fit un rot sonore avant de s'éloigner vers les marchands en se tapotant le ventre d'un air repu.

L'air de rien, il fit tout le tour des marchands, vérifiant au passage où ils en étaient et si tout était normal. Dans un coin, certains avaient déjà fini et on entendait raisonner un chant à la gloire des montagnes bleues. Un peu plus loin, un groupe commençait à peine à manger. Un nain, visiblement peu oublieux de son petit confort, avait même sortit un guéridon afin de se faire une table. D'autres étaient moins regardants et restaient debout ou s'asseyaient au sol sans plus de manières.

Il revient vers l'endroit où il avait laissé Brogar, l'esprit ailleurs. Dalor pouvait sans doute paraître trop soupçonneux, mais il voulait que rien ne puisse entacher la fragile réputation qu'il se reforgeait tout juste depuis six ans seulement. Rester sur ses gardes, faire son travail correctement, c'était encore le meilleur moyen de se faire une très bonne réputation qui ferait peut-être oublier l'ancienne.

- Alors ? As-tu réussi à marchander un peu de brioche ? Demanda-t-il presque malicieusement à Brogar.

Après tout il ne savait pas vraiment ce qu'il avait fait pendant qu'il faisait son petit tour d'inspection. Peut-être était-il simplement resté là à se reposer, mais vu la difficulté qu'il semblait avoir eut à rester au même rythme de marche que les autres, Dalor doutait qu'il soit de ceux qui se reposent à la moindre occasion.

Presque machinalement, il détailla du regard le nain qui lui faisait face. La solitude et la pauvreté laissaient souvent leur marque. Physique bien entendu, mais généralement morale aussi, mais ça ne semblait pas du tout être le cas chez celui-là et Dalor qui avait si bien coulé au fond du trou quand il avait vu son rêve partir en fumée, ne pouvait s'empêcher de se demander comment il s'y prenait pour rester si joyeux depuis le début qu'il l'avait rencontré en tout cas.

- On va bientôt repartir. Fini-t-il par renseigner. La pluie se calme, rangez vos affaires....

Il ne fallut que quelques minutes avant que le convois se remette en marche, quittant la forêt et continuant leur route à un rythme un peu plus soutenu, tous revigorés par leur repas récent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Jeu 17 Nov 2016 - 11:42

Brogar souriait d’un œil à l’autre en regardant Dalor rire avec force. Les débilités qui sortaient de sa bouche étaient sans filtre et il adorait quand ça plaisait aux gens. C’était étrange dans le sens où normalement il se moquait bien de l’avis des gens sur lui, bon ou mauvais…mais là, entendre les gens rirent de ce qu’il disait lui faisait plutôt du bien. Il fallait savoir être joyeux dans la vie !
Visiblement il avait dû déclencher quelque chose dans l’esprit du Garde, car son éclat de rire ne faisait qu’augmenter sans raison apparente. Brogar était bien content de lui !

« Faut dire que c’est drôlement bon le sanglier… » Il rêvassa bava un peu.

Dès que quelques gouttes commencèrent à lui tomber sur le nez, il tira sa cape imperméabilisée pour la placer sur ses épaules. Il installa sa capuche sur sa tête tout en continuant de marcher. Bon, ce n’étaient pas des petites gouttes qui le dérangeaient, mais il avait appris de première main que des grosses saucées pouvaient tomber d’un coup et sans prévenir. Il n’était pas du tout fan d’être mouillé, du coup il prenait toujours ses précautions bien à temps.

Dalor parti s’occuper de ses marchands et Brogar continua sa marche tranquillement. Il restait vers l’avant à cause de sa marche rapide et parce qu’il n’avait pas particulièrement envie de devoir côtoyer les autres nains.

Brogar se redressa immédiatement en entendant le garde. Qu’il soit loué ! L’appel du ventre étant plus fort que tout, Brogar trottinait déjà vers Dalor comme un chiot impatient. Il suivit bien sagement son nourricier et s’assit sur le tronc à côté de lui. Il essayait de ne pas se montrer trop quémandeur, mais comme toujours en face de nourriture ses yeux brillés de plaisir…surtout quand il allait en avoir droit.

« Merci ! » Il gazouilla encore une fois.

Immédiatement, il serrât sa part de viande contre ventre de manière protectrice. Il avala ensuite rapidement son repas alors que ses yeux passaient avec méfiance de droite à gauche. Ce n’était même pas une attitude réfléchis, simplement l’instinct. Quand il était au milieu d’autres personne, il ne pouvait pas s’empêcher d’agir ainsi. Une fois seul dans la nature il arrivait à prendre son temps pour manger, mais pas quand il était proche de la civilisation… Depuis son enfance, il avait appris à trésorier sa nourriture plus que tout or…et que n’importe qui pouvait être une menace…
Une fois son repas fini, il avait encore faim. Même avec un vrai repas, il ressentait rarement la satiété. Soit il était un gouffre sans fond, soit son corps prenait ses précautions en l’incitant toujours à manger…Menfin…Il se sentait quand même bien mieux, son ventre ne se tordait plus en tous sens…mais il savait qu’il se jetterait à nouveau sous toutes formes de nourriture qui se présenteraient à lui.
Dalor se leva, fit preuve de la grande politesse des nains et parti faire…bah son travail de Garde il supposait.
Brogar jetât un coup d’œil à la gourde, trouvant le nain très prévenant, c’était étrangement réconfortant. Bon, il avait sa propre gourde quand même, mais l’attention lui arracha un petit sourire.

Le jeune gueux fini par se lever, ne voulant pas refroidir ses jambes et perdre son rythme de marche…puis au passage il voulait encore regarder l’agencement de la caravane.
Il déambula donc un peu entre les chariots, les yeux complétement dans le vague bien qu’en réalité il observait la nourriture des marchands et où elle était rangé. Il tourna quelques minutes avant de retourner bien sagement vers l’emplacement où Dalor l’avait laissé. Il ne faisait pas encore parti du décor et les marchands le regardaient faire avec méfiance. Il lui faudrait encore du temps avant de pouvoir voguer entre les chariots sans que l’on se préoccupe de lui.

Brogar se tenait debout, à l’abri de la pluie sous l’arbre quand Dalor revint.
Un sourire amusé lui vint aux lèvres en ne ratant pas le léger ton du garde. Il l’aimait bien celui-là ! Il prit une mine déconfite.

« Mnan malheureusement ! Pour l’instant j’ai surement rien qui les intéresse ! Maiiis j’en ai repéré qui en avait ! » Ces nains-là d’ailleurs avait pu sentir un regard pesant et inquiétant sur eux lors de sa petite promenade. « Je vais chercher de quoi échanger ! Avec la pluie qui ya, peut-être que ce soir à la pause je pourrai nous dégoter des champignons et j’irais les proposer ! Mais comme nous venons de partir je suppose qu’il ont encore les réserves bien pleines, ou si c’est pas le cas ils sont bien bêtes…du coup les brioches, ce sont les premières choses qui vont partir ! Halala ce serait bien triste…ils ne savent pas les apprécier ces gens-là ! »

Dalor le détaillait encore du regard et Brogar se contentât de cligner paresseusement des paupières en retour. Il ne savait pas ce que le nain cherchait à voir en lui. Il n’avait pas l’impression que c’était un regard méfiant qui cherchait la petite bête. Mais bon, tant que Dalor ne le fixait pas pour le taper, ça n’avait pas d’importance…

Ils reprirent alors la route à un rythme qu’il arrivait un peu plus à tenir. Brogar restait donc au niveau de Dalor sans chercher à approcher quiconque ou même juste à parler. Son regard était dans le vague jusqu’à ce qu’il aperçoive quelque chose qui lui plaisait, un point de vue, un élément sur la route ou même juste un nuage avec une forme bizarre. Son pas se faisait alors légèrement plus sautillant et il chantonnait une musique entraînante dans sa barbe dans des petits « hmhm » pour lui-même. Puis il revenait à son air absent, avant qu’à nouveau quelque chose plaise à son regard…et ainsi de suite.

Une petite pierre ramassait au milieu d’une fine flaque garda son attention pendant un long moment. Elle n’avait rien de particulier si ce n’est trois petits cristaux de quartz roses sans valeurs qui scintillaient quand un rayon de soleil arrivait à s’échapper des nuages de pluie. Mais cela combla bien Brogar qui passa un moment à la tourner dans tous les sens avant de la ranger précautionneusement dans sa tunique comme si c’était un bijou de valeur.

Pour résumer, Brogar faisait sa petite vie dans son coin et dans sa tête…se moquant de ce que l’on pouvait penser de son attitude.

Au bout d’un certain temps il se tourna vers Dalor, les yeux un peu écarquillés.

« M’sieur le garde ! Est-ce que… » Puis il s’arrêtât fronçant un peu les sourcils… « Ha j’ai déjà oublié ma question… bah» Il haussa des épaules, ne se formalisant pas sur ce petit trou de mémoire. Il en avait souvent surement à cause d’une nourriture riche pas assez régulière… « Ha oui ! » Il frappa son poing dans sa main. « Menfin, je sais plus si c’était ça ma question, mais au moins j’en ais une ! Donc oui… je me demandais…En cas d’attaque de vilains bandits de grands chemins moches, c’est quoi les ordres ? J’imagine que vous les avez donné à ces marchands là, mais je dois faire quoi moi ? Je cours partout ? Me cache ? Fonce dans le tas ? Je détrousse les cadavres au cas où ils aient volé les brioches? Pour les rendre aux pauvres marchands bien sûr…bien sûr…hm…pauvres brioches…»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Ven 18 Nov 2016 - 14:32

Brogar était une vraie pipelette, là où Dalor n'avait besoin que d'une dizaine de mots, Brogar en sortait facilement le triple, ayant apparemment besoin d'expliquer ses pensées comme elles lui venaient et à l'instant où elles lui venaient en tête. Cependant, alors qu'ils avaient repris leur route et que l'escorte observait le vagabond, Dalor ne pût s'empêcher de penser que Brogar ne lui avait pas mentit. Quand on ne lui adressait pas la parole, il ne disait mot et avançait dans son petit monde apparemment idyllique en observant papillons et nuages sur son chemin. Dalor cru même le voir ramasser une pierre brillante en route avant de la cacher dans sa poche, mais il ne fit aucun commentaires.

Ca n'était pas par manque d'envie de continuer a faire connaissance avec ce nain qui l'amusait de plus en plus, mais il se devait de rester attentif à ce qui se passait autours d'eux et même s'il n'était pas le seul à veiller sur la caravane, il prenait sur lui toutes les responsabilités. C'était son devoir et il y tenait beaucoup car il avait toujours été un nain de parole. Bien qu'il laissa Brogar à ses petites découvertes, il remarqua du coin de l'oeil qu'il parvenait à rester plus facilement à sa hauteur que durant la marche de la matinée. Apparemment, il se faisait au rythme que Dalor imposait au reste de la caravane. Ca n'était pas plus mal, cela lui permettait de gaspiller moins de pas.

« M’sieur le garde ! Est-ce que… Ha j’ai déjà oublié ma question… bah»

Hein ?! Ah bah non, il ne fallait pas le laisser comme ça hein ! Dalor avait horreur de ça, avoir la moitié des phrases et devoir passer le reste de son temps à essayer d'imaginer la suite pour ne plus y penser.... Il s'apprêtait à reprendre le nain qui semblait avoir déjà oublié son envie de lui parler quand il repris la parole, l'air apparemment satisfait de lui.

« Ha oui ! Menfin, je sais plus si c’était ça ma question, mais au moins j’en ais une ! Donc oui… je me demandais…En cas d’attaque de vilains bandits de grands chemins moches, c’est quoi les ordres ? J’imagine que vous les avez donné à ces marchands là, mais je dois faire quoi moi ? Je cours partout ? Me cache ? Fonce dans le tas ? Je détrousse les cadavres au cas où ils aient volé les brioches? Pour les rendre aux pauvres marchands bien sûr…bien sûr…hm…pauvres brioches…»

Non vraiment il n'était pas tout seul dans sa tête celui-là... Ca n'était pas possible autrement... Dalor resta silencieux quelques instants, à la fois pour s'assurer que Brogar avait fini son monologue et aussi pour assimiler le fait qu'il devait surement cohabiter avec une dizaine de personnes à l'intérieur de son crâne mal peigné...

- C'est toi qui vois mon gars.... Fait comme quand tu es tout seul... En tout cas... La moitié des gardes doivent mettre la caravane à l'abri, l'autre empêchera les meurtres et les vols... je fais partit de ceux qui foncent dans le tas comme tu dis.... Et si l'envie te prend de fouiller les cadavres avant de repartir, grand bien t'en fasse.

Mais Dalor espérait ne pas croiser trop de bandits ou d'orc et de gobelins... Et si jamais il y avait quelques wargs dans les parages, il serait vite au courant puisqu'il ne supportait pas leurs poils, se mettant à éternuer convulsivement quand ils étaient trop près. Heureusement ça ne l'empêchait pas de leurs taper dessus.

--------- On va avancer un peu ---------

Cela faisait une bonne semaine qu'ils marchaient à travers la terre du milieu à présent et le rythme s'était nettement accéléré tout en gardant une bonne marge pour ne pas fatiguer les bêtes trop vite. Ils avaient passé Isengard depuis deux jours et ils remontaient à présent la route nord sud. Dalor devait faire un crochet par Bree parce que pas mal de nains s'arrêteraient là pour faire quelques affaires ou reprendre la route avec une autre caravane qui ne se rendrait pas dans les montagnes bleues.

Aujourd'hui, le temps avait été clément avec les voyageurs qui n'avaient pas eut à cohabiter avec la pluie ou le vent et ils s'étaient arrêté à la nuit tombante quelque part dans le Dunland pour bivouaquer. Dalor avait laisser les nains à leurs affaires avec quelques gardes et il était partit chasser un peu de gibier avec quelques autres. Ne gueulant plus à Brogar de s'occuper des bêtes pendant ce temps là. Maintenant, il y était habitué, enfin il pensait que c'était le cas...

Les chasseurs étaient revenus une bonne heure plus tard avec plusieurs lapins ou volailles et même un sanglier dont Dalor se réservait déjà la plus grosse part car c'était lui qui l'avait tué. Ils ne tardèrent pas à laisser les nains préparer puis cuir la viande qui répandit bientôt un délicieux fumet.

- Ah tu es là. S'exclama-t-il en retrouvant Brogar.

Il venait d'être servit, après les nains de la caravane, comme toujours, et il revenait avec deux gamelles bien remplies. Elles contenaient quelques légumes en ragoût et deux belles pieces de viande de sanglier rôti. Il s'installa à une place qu'il jugeait plutôt confortable et posa l'assiette destinée à Brogar à côté de lui.

- Tient voila ta part... Tu as de la chance, c'est moi qui ait chassé le sanglier... Tu n'auras pas à te contenter des restes de lapins et de perdrix.

Un sanglier pour toute une colonie, ça n'était pas assez, bien évidemment, mais contrairement aux autres gardes qui, comme lui, se servaient après les marchands, il avait pût réserver une part de ce qu'il avait chassé. Comme d'habitude, il mangea en silence, observant autours de lui, mine de rien puis quand il eut fini, il lança une petite bourse de cuir à Brogar.

- C'est ce que tu as gagné pour ta semaine... C'est pas grand chose, mais je peux pas faire plus.

La bourse contenait une petite dizaine de pièce de bronze. Au début il avait pensé attendre que Brogar veuille partir de son côté pour lui payé ce qu'il lui avait promis, mais finalement il s'était dit que de le payer à la semaine reviendrait au même et lui éviterait de penser qu'il serait obligé d'attendre la fin du voyage pour partir comme il le souhaitait. De plus, disposer d'un peu d'argent lui permettrait surement de se sentir moins dépendant et qui sait, de marchander un peu de brioche au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 22 Nov 2016 - 11:31


Après avoir obtenu l’autorisation de fouiller les cadavres des brigands (qui avait été remerciait par un « Hooo merci c’est gentil ça ! ») le voyage avait continué pendant une semaine. Aucune attaque n’avait eu lieu et Brogar n’avait pas pu profiter de ses fouilles légales, mais ce n’était pas plus mal ainsi… Il prit rapidement son rythme et ses habitudes au milieu de la caravane tout en restant dans son coin.

Si on venait lui parler pendant le voyage ou les pauses son moulin à parole se déclenchait immédiatement. Brogar avait toujours beaucoup de choses à raconter…et il fallait dire qu’il en connaissait des histoires ! Si on arrivait à l’aiguiller correctement, Brogar pouvait aisément comté tout un tas d’aventures. Des aventures rocambolesques et remplies d’humour qui lui étaient arrivés, ou des histoires épiques et glorieuses de héros de pays lointain qu’il avait appris lors de ses voyages.
Brogar parlait donc beaucoup si on venait le voir, mais au final il ne disait pas grand-chose sur lui-même. Alors oui, il parlait de toutes ses aventures et si on retirait tout l’emballage joyeux on se rendait compte que c’était pas du tout des choses joyeuses qui lui arrivaient la moitié du temps…mais en général les gens s’arrêtaient au côté humoristique de ses péripéties. Donc au final, il ne ressortait de Brogar qu’il était un fanatique de Brioche et un gueux à qui il pouvait arriver absolument tout et n’importe quoi. Il ne racontait rien d’avant son départ des Monts de Fer et bien entendu ne parlait pas de son activité de voleur.

Il n’approchait jamais les marchands qui finirent par le prendre pour un simple d’esprit embauché pour faire les basses besognes des gardes. Quelques jours encore et il pourrait se balader dans le camp sans que les marchands ne fassent absolument plus attention à lui ! Ça, ça l’arrangerait bien ! Il allait pouvoir piquer discrètement de la nourriture !
Globalement le nain restait dans son coin à faire sa petite vie. Il accourait seulement vers Dalor à l’heure des repas…le grand garde était le seul que Brogar côtoyait plus franchement, allant le voir quand il avait des questions et entretenant la conversation quand ils en avaient une au lieu de la laisser mourir. Il aimait beaucoup se moquer des marchands il faut bien le dire…en gros, comme un bon animal il affectionnait celui qui lui remplissait la gamelle…Nan, il appréciait Dalor, mais ne l’avouera pas. Le naturel plus brut et accessible du garde le rendait plus intéressant pour lui. Le nain ne le prenait pas de haut, ni en pitié… Brogar avait toujours du mal à comprendre pourquoi le garde lui avait offert un travail si avantageux pour lui, cherchant encore la petite bête pour savoir où était le piège… mais sinon il aimait bien le garde…

Tous les soirs quand la caravane s’arrêtait, il allait s’occuper des bêtes sous le doux hurlement de Dalor (bien que sur ce point là, le garde semblait ne plus lui crier dessus ou il n’y faisait plus attention). Comme tout travail Brogar faisait les choses avec soin et bien correctement même si panser des animaux n’étaient pas bien folichon. Il s’était rapidement pris d’affection pour les animaux et les berçait d’un blabla constant et souvent totalement décousu s’il ne chantait pas une chanson entraînante. Il s’occupait aussi du matériel par reflexe, vérifiant le cuir et recousant proprement quand quelque chose était abimée…Il ne savait pas si c’était dans ses fonctions, mais ça l’occupait et il aimait prendre soin du cuir.
Cependant son petit travail du soir l’empêchait d’aller à la chasse au gibier ou aux champignons. Heureusement que Dalor le nourrissait aussi, sinon ça aurait été un peu compliqué pour lui…Il guettait donc avec impatiente le retour des gardes pour savoir ce qui était au menu !

Ce soir-là, après avoir nourri les bêtes, il alla chercher un coin tranquille pour le repas du soir. Dalor et lui semblaient avoir le même goût pour les endroits un peu en retrait et paisible pour manger…Lui parce qu’il était paranoïaque quand il avait de la nourriture entre les mains et Dalor parce que….ben il ne savait pas, mais bon…
Comme le meilleur des guetteurs, il se tenait bien droit en cherchant des yeux le garde. Il avait vu le sanglier et il espérait qu’ils puissent avoir un beau morceau aujourd’hui ! S’il n’y avait que du ragout ça irait aussi, car la viande bien goûteuse aura donné du parfum aux légumes…
Si Brogar était un chien, il se serait surement mis à remuer la queue comme un petit fou avec des yeux de chiots quand Dalor s’approcha les gamelles dans les mains. Il se contentait donc de deux grands yeux écarquillés avec impatiente à l’odeur et la vue de gros morceaux de viande. Ils étaient chanceux ce soir !

«  Waaa c’est trop bien ! J’adore le sanglier ! Merci pour la chasse !»

Et il n’attendit pas pour dévorer littéralement son assiette, ne prenant pas le temps de s’étendre dans ses paroles. La nourriture était bien plus importante ! Comme tous les jours il mangeait en silence avec Dalor, avalant sa nourriture comme si elle pouvait disparaître au moindre moment.
Une fois la moindre goutte de ragout disparue il s’appuya sur le rocher derrière lui, une main sur son ventre plat avec un soupir satisfait. Pour une fois il se sentait presque plein grâce à la « grosse » pièce de viande qu’il avait eu. Ses traits s’apaisèrent même un peu, profitant de la satisfaction d’un ventre rempli avec de la nourriture riche… C’est ce petit instant de tranquillité qui ne le fit pas remarquer la bourse envoyée vers lui. Il sursautât donc et eu bien du mal à la rattraper, jonglant avec jusqu’à la tenir fermement entre ses mains tout en clignant des yeux sans comprendre. C’était une agression bizarre ça ! Depuis quand on lapidait les gens avec des bourses remplies de pièces ?!...remplies de pièces…attendez pourquoi des pièces ? Il l’ouvrit rapidement pour voir les fameuses pièces de bronze qui tintèrent entre elles…ho…ho… Sa première pensée n’était pas la bonne et il releva un regard inquiet vers le garde, se redressant un peu crispé. Il voulait qu’il parte déjà ? Mais ils étaient paumé il ne savait où sur la route!  

« Heuu vous voulez que j’parte ce soir? » Il demanda d’une voix bien moins entrainante et inquiète. « C’est que ben, j’sais même pas où on est hormis dans le Dunland, bon certes ça m’arrive souvent de me perdre, mais bon là je sais pas du tout quand est le prochain village. Je me débrouillerai bien sûr, puis j’ai bien mangé ce soir je serai tranquille pour demain, mais quand même je peux rester cette nuit et voir demain par où je peux partir ? Vous avez une carte juste pour que je me repère? Je n’ai pas de carte de cette région du coup ça va être au petit bonheur la chance, j’espère qu’il n’y aura pas de trou, j’ai tendance à tomber dans les trous.... »

Zut, il était déçu…Il s’était bien accoutumé au rythme de ce voyage où il mangeait trois fois par jour et était à l’abri des attaques avec un garde bien sympa pour compagnie. Mais bon, ce n’était pas surprenant il avait l’habitude de se faire virer…arf ça le blasait…en plus il s’était un peu attaché au garde alors qu’il savait que c’était idiot…
Menfin, au moins Dalor lui avait bien rempli la panse pour un dernier soir et il le payait comme promis. Il soupira plutôt dépité et blasé…Il l’avait pas vu venir ce coup-là ! Pourtant il avait cherché l’entourloupe !

« Merci pour les sous, si je peux rester jusqu’à demain ça va me permettre d’acheter un peu de nourriture aux marchands pour le voyage j’espère… Mais pourquoi vous me virez ? Je pollue le paysage des marchands-riches c’est ça ? On m’a déjà fait le coup ça me surprendrait pas…mais au moins j’ai eu du bon sanglier ce soir…j’espère que son fantôme viendra jouer aux quilles avec eux… » Il finit en maugréant, planquant la petite bourse dans sa tunique…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Jeu 24 Nov 2016 - 13:33

«  Waaa c’est trop bien ! J’adore le sanglier ! Merci pour la chasse !»

Il s'en doutait un peu depuis le jour où il lui avait parlé de sanglier jouant comme au bowling avec les marchands sintillants... Enfin, dans son imagination apparemment débordante. Dalor était presque sur que d'un certain côté, Brogar regrettait que son idée ne se soit pas réellement produite pour voir si les nains voleraient aussi haut que dans son idée.

Il ne dit rien cependant et ils mangèrent en silence, comme ils en avaient apparemment tout deux l'habitude. Brogar ne se débarrassait pas de son habitude à guêter d'éventuels chapardeurs de repas. Mais Dalor ne lui fit pas de remarque à ce propos, comprenant parfaitement les raisons d'un tel comportement. A la fin du repas et avant qu'ils ne décident d'instaurer les tours de garde, Dalor lança une petite bourse de cuir à Brogar (celui ci fut d'ailleurs si surpris qu'il la pris en pleine poitrine avant de la rattraper)

Presque immédiatement après avoir expliqué à Brogar qu'il s'agissait là de son salaire de la semaine, Dalor compris qu'il avait fait quelque chose de travers, mais il ne compris pas encore quoi exactement. Il repassait son attitude en mémoire. Il avait été un peu bourru mais ça c'était comme d'habitude et puis il ne l'avait pas insulté et il était sur de ne pas avoir envoyé la bourse trop fort, il ne lui avait donc surement pas fait de mal.

« Heuu vous voulez que j’parte ce soir? »

Hein ?! Mais non, mais pas du tout... Enfin s'il voulait partir, libre à lui mais il ne le chassait pas... Enfin, il ne pensait pas...

« C’est que ben, j’sais même pas où on est hormis dans le Dunland, bon certes ça m’arrive souvent de me perdre, mais bon là je sais pas du tout quand est le prochain village. Je me débrouillerai bien sûr, puis j’ai bien mangé ce soir je serai tranquille pour demain, mais quand même je peux rester cette nuit et voir demain par où je peux partir ? Vous avez une carte juste pour que je me repère? Je n’ai pas de carte de cette région du coup ça va être au petit bonheur la chance, j’espère qu’il n’y aura pas de trou, j’ai tendance à tomber dans les trous.... »

Mais qu'est-ce qu'il racontait ?! Et puis il disait tellement de mots en si peu de temps que Dalor avait du mal à tout comprendre. Il ne lui demandait pas de partir, il lui avait juste donné un peu d'argent parce qu'il trouvait ça plus pratique. Et puis partir comme ça en pleine nuit, il n'était pas si idiot que ça tout de même...

« Merci pour les sous, si je peux rester jusqu’à demain ça va me permettre d’acheter un peu de nourriture aux marchands pour le voyage j’espère… Mais pourquoi vous me virez ? Je pollue le paysage des marchands-riches c’est ça ? On m’a déjà fait le coup ça me surprendrait pas…mais au moins j’ai eu du bon sanglier ce soir…j’espère que son fantôme viendra jouer aux quilles avec eux… »

Encore cette histoire de le virer. Dalor attendit religieusement que Brogar ait terminé son monologue, notant au passage qu'il lui demandait si c'était à cause des marchands qu'il devait partir plus vite qu'il ne l'aurait souhaité. Il rit légèrement en entendant parler du fantôme de sanglier puis il repris la parole.

- Où t'as été pêcher que j'voulais qu'tu partes ?! Demanda-t-il de son habituel ton bourru. Je t'ai dit que c'est parce que ça fait une semaine que tu fais ta part... J'trouve ça plus pratique et puis ça évite que je dépense l'argent pour moi sans faire gaffe... Je te l'ai dit au départ, tu restes tant que tu veux... Y a pas de lézard... Et les marchands peuvent bien se plaindre ils viendront pas me voir, ils savent que c'est moi qui t'as engagé.

Dalor n'était ni bien élevé, ni d'un tempérament calme et pausé. Les nains en questions se doutaient bien qu'en cas de plainte ils se verraient tout bonnement proposer de rester tout seuls comme des abrutis comme seule autre alternative. Jamais ils ne tenteraient une telle chose, ils dépensaient bien assez d'argent pour avoir le privilège d'être escortés, ils n'allaient pas prendre le risque que ça ne soit plus le cas.

- On se dirige vers Bree... Quelques marchands s'arrêteront là le temps de vendre ou de prendre une autre caravane vers les monts de fer... Ensuite, on ira vers les montagnes bleues.

Dalor espérait trouver quelques fermes isolées en chemin pour marchander un peu de fourrage pour les bêtes et des denrées qu'ils n'avaient plus désormais après une semaine de voyage. Avec de la chance, ils pourraient obtenir quelques fruits, du pain et peut-être même un peu de vin... Ils verraient bien ce que le chemin leur réservait.

- A trois jours de marche à peu près, y a une ferme avec laquelle on fait souvent des affaires... On verra au passage s'ils ont des trucs à nous proposer.

Il s'était rendu compte, alors que Brogar pensait se faire jeter comme un malpropre, qu'il avait fait une terrible erreur en ne le tenant pas informer de leur destination et de ce qui allait se passer dans les jours à venir. Il nota en lui-même de penser à le faire à l'avenir pour qu'il ne se sente plus perdu au milieu de nulle part. Et puis comme ça, si jamais ils se rendaient dans des lieux que le nain aurait préféré éviter, il pourrait prendre les devant et partir où bon lui semblait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mer 30 Nov 2016 - 11:04

Ha…il avait mal pensé dit donc. Il avait tellement l’habitude d’être mis dehors que recevoir l’argent lui avait fait automatiquement penser que l’on ne voulait plus de lui. C’était une chose qui était arrivée un nombre incalculable de fois. Il savait que la « sécurité de l’emploi » n’existait pas. Il savait très bien que les promesses en rapport des durées étaient souvent fausses. On l’utilisait le temps qu’il aidait puis, pour une raison ou un autre, on le virait… A force, le nain avait appris à ne pas être touché par ce genre de choses. Ho il râlait et pestait tout ce qu’il pouvait, mais c’était pour le principe et parce que cela voulait dire qu’il perdait la tranquillité des repas assurés.
Cette fois ci, il avait eu le tort de s’attacher un peu à la grande carcasse de Dalor. Il aimait bien le nain, il était tranquille, bourru et riait de ses blagues sans jamais cherché à le pousser où il ne voulait pas. En gros, il était plutôt « accessible » pour un nain particulier comme Brogar. En plus il le nourrissait ! Donc en une semaine Brogar avait troué un rythme plaisant fait de trois repas par jour, un compagnon sympathique et un bon voyage… Il arrivait aisément à oublier la présence trop nombreuse de marchants dont il gardait ses distances. Du coup, quand il crut que Dalor ne voulait plus de lui, il fut déçu…et il s’en voulu beaucoup pour ça !

« Haaaa…j’avais pas compris… » il marmonna en penchant la tête sur le côté.

Dalor n’avait pas été assez précis pour que Brogar ne s’imagine pas des choses, mais maintenant que le nain avait expliqué ce qu’il avait fait, il trouvait que c’était une bonne idée.

« Oui je serai plus indépendant merci ! C’est une bonne idée ! Vous êtes bien prévenant j’ai pas l’habitude du coup, j’ai cru que c’était fini pour moi! » Il lui sourit, reprenant complétement son visage habituel.

Il se redressa donc, une main posait sur sa tunique là où il avait caché la bourse.

« Ha je connais bien Bree oui, c’est un bon point de départ pour partir un peu partout…de là on peut même aller voir les hobbits ! Vous connaissez les hobbits ? Leur nourriture est vraiment très bonne, mais ils sont plutôt farouches comme êtres…bien que très dangereux si vous touchez leur potager, ho oui ! »
Il pouffa légèrement se remémorant une journée particulièrement épique où il avait le malheur de voler des champignons à un hobbit particulièrement agressif.

Brogar posa son menton sur ses mains, les coudes sur ses genoux tout en observant Dalor. Il devait avouer être plutôt curieux du nain devant lui. Habituellement, il préférait se détacher de tout et de tous, car c’était bien plus facile de vivre ainsi. C’était par pur égoïsme…Mais là il se posait quelques questions… Il faut dire que c’était rare de tomber sur quelqu’un d’aussi…bon ? Ou du moins compatissant ? Non même pas ça…Comment dire ? Menfin… Dalor le nourrissait, lui donnait du boulot et était assez prévenant pour lui donner un peu d’argent avant la fin. Il ne ressentait pas de pitié quelconque, Dalor n’essayait pas d’envahir son passé (comme bon nombre de personne se sentait obligé de le faire, comme si son histoire avait un intérêt pfff!), n’avait pas de préjugé ou d’apriori (le prendre pour un voleur n’était pas un a priori…c’était une vérité !) ou bien alors essayait de le pousser à rentrer dans les rangs en trouvant un « vrai » métier et une « vraie » vie. Il y avait juste une espèce de compréhension sous-jacente qui ne demandait pas d’explication, sans pour autant être « Ö c’est mon bff ! »…

« En fait, c’est rare de rencontrer une personne comme vous…surtout chez les nains ! » il déclara sans préambule. « Mais c’est plutôt sympa, même si je vous ai trouvé louche au début ! Faut dire que m’offrir un travail si facile et si bien rémunéré ça ne m’était jamais arrivé ! D’habitude c’est moi le dindon de la farce ! Du coup faut bien se méfier pour ne pas être mangé par des humains khazadnibales ou je ne sais trop quoi… Donc oui je suis bien content je peux le dire. Cependant ça me rend curieux, j’dois l’avouer, d’habitude on me casse les pieds pour me remettre dans les rails ou pour savoir ce qui m’est arrivé! Ou pire !! On essaye de me faire la morale, car on se croit tout permis parce qu’on a un terriiiiible passé… »

Il s’était penché en avant, agitant les mains et grimaçant les yeux un peu écarquillés pour parler de ces gens-là. Puis il se redressa tout sourire.

« Mais je ne vais pas vous poser de questions sur le pourquoi du comment vous arrivez à être sympa ! Vous me donnez à manger trois fois par jour, ça suffit à me combler je ne vais pas vous enquiquiner! C’était juste pour dire, que pour une fois, j’suis content et je vous trouve sympa ! » Il pouffa. « Et ça arrive pas souvent que je trouve un adulte sympathique ! Bon, vous allez peut-être plus être sympa plus tard, on sait jamais ! Mais pour l’instant ça me va ! Je vous aime bien !»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Dim 11 Déc 2016 - 17:12

« Oui je serai plus indépendant merci ! C’est une bonne idée ! Vous êtes bien prévenant j’ai pas l’habitude du coup, j’ai cru que c’était fini pour moi! »

Bon, c'était un bon point, ils s'étaient compris. Dalor avait l'habitude d'être mal compris, bien souvent, c'était de sa faute d'ailleurs. Il était trop bourru, parlait comme il pensait et ça n'aidait surtout pas car personne n'était dans sa tête... Alors parfois il oubliait de préciser certains détails ou il laissait carrément ses phrases en suspend. Puisqu'il avait réussit à se faire comprendre de Brogar, Dalor continua sur sa lancé en lui expliquant qu'ils se dirigeaient vers Bree afin de déposer certains Nains et d'en récupérer d'autres au passage. Cela se faisait souvent, des échanges de caravanes car ils ne partaient pas tous du même points et n'allaient pas forcément au même endroit ensuite. Alors il y avait des villages stratégiques et Bree en faisait partit.

« Ha je connais bien Bree oui, c’est un bon point de départ pour partir un peu partout…de là on peut même aller voir les hobbits ! Vous connaissez les hobbits ? Leur nourriture est vraiment très bonne, mais ils sont plutôt farouches comme êtres…bien que très dangereux si vous touchez leur potager, ho oui ! »

Le nain haussa les sourcils... Des hobbits ? Il en avait déjà vu quelques uns à Bree, mais il ne s'était jamais trop intéressé à ces petits bons hommes de moitié sa taille et qui ne semblaient guère s'intéresser à lui non plus. Il ne les sous-estimait pas, loin de là, mais il n'était pas tellement de ceux qui discutent avec tout le monde pour le simple plaisir de faire de nouvelles connaissances.

- Dois-je en conclure que tu as déjà essayé de voler un potager hobbit ? Demanda-t-il à moitié amusé.

Non vraiment, c'était extrêmement amusant de s'imaginer Brogar, les bras plein de légumes, poursuivit par un petit bonhomme aux pied poilus et à la fourche prête à l'empaler au premier signe de faiblesse.

« En fait, c’est rare de rencontrer une personne comme vous…surtout chez les nains ! Mais c’est plutôt sympa, même si je vous ai trouvé louche au début ! Faut dire que m’offrir un travail si facile et si bien rémunéré ça ne m’était jamais arrivé ! D’habitude c’est moi le dindon de la farce ! Du coup faut bien se méfier pour ne pas être mangé par des humains khazadnibales ou je ne sais trop quoi… Donc oui je suis bien content je peux le dire. Cependant ça me rend curieux, j’dois l’avouer, d’habitude on me casse les pieds pour me remettre dans les rails ou pour savoir ce qui m’est arrivé! Ou pire !! On essaye de me faire la morale, car on se croit tout permis parce qu’on a un terriiiiible passé… »

Dalor eut un reniflement méprisant... Il n'aimait guère ces culs bénis qui se croyaient le droit de faire la morale à tout le monde sous prétexte que leur façon de vivre ne leur convenait pas. Dalor avait un sale caractère (sur lequel il travaillait) il avait sombré dans l'alcool et la bagarre de nombreuses années et il vivait seul, loin de tout le monde, n'ayant pratiquement aucune vie sociale... Il était bien loin de pouvoir faire la morale à qui que ce soit... Et d'ailleurs, il ne s'était jamais sentit l'âme d'un sauveur de pêcheur en détresse...

« Mais je ne vais pas vous poser de questions sur le pourquoi du comment vous arrivez à être sympa ! Vous me donnez à manger trois fois par jour, ça suffit à me combler je ne vais pas vous enquiquiner! C’était juste pour dire, que pour une fois, j’suis content et je vous trouve sympa ! Et ça arrive pas souvent que je trouve un adulte sympathique ! Bon, vous allez peut-être plus être sympa plus tard, on sait jamais ! Mais pour l’instant ça me va ! Je vous aime bien !»


C'était au tour de Dalor d'être surpris. Parce que les gens qui le trouvaient sympa et qui l'aimaient bien, il n'y en avait pas des masses... D'ailleurs, curieusement, les deux premières étaient des naines et non des nains... Mais il ne s'était jamais rien passé entre eux, parce que lorsqu'elles étaient encore des coeurs à prendre, Dalor ne vivait que pour oublier et qu'ensuite, elles étaient des coeurs pris... Mais pas par lui... Bah ça n'était pas bien grave, il s'entendait bien avec ces deux naines là malgré leurs forts caractères et c'était sans doute le principal.

- C'est à mon tours d'être surpris... C'est pas si souvent qu'on me trouve sympa... Mais pour répondre à la question que tu ne m'as pas pausé, je suis très loin de pouvoir faire la morale à qui que ce soit... Je me prend pas la tête, tu fais ta part de boulot, tu te tiens à carreau, j'vois pas pourquoi je te ferais la misère... Et puis tout travail mérite salaire comme disait mon vieux père.

Après tout, lui-même n'aurait pas accepté de devoir fournir sa part de travail sans rien recevoir en échange et puis quand on était vagabond comme Brogar, il y avait peut de chance pour qu'on soit du genre bon samaritain qui ne vit que pour aider les autres sans rien vouloir en retours... On ne pouvait quand même pas survivre que de remerciement et de bonnes intentions ou encore de prières envers Mahal.

- De toutes façons, j'supose bien que si j'essayais de te faire rentrer dans le droit chemin, ça ne servirait à rien, tu vis bien comme tu l'entends, t'es adulte après tout... Personne n'a le droit de te dire quoi faire de ta vie, même s'ils pensent que ce que tu en fais n'est pas ce qu'il y a de mieux... Ca pourrait être pire, tu pourrais être un assassin...

Mais il ne voyait pas vraiment Brogar, l'amoureux des brioches, avoir ce rôle là.

- A une époque, j'ai eut besoin d'argent et de travail moi aussi et sans le seigneur Baìn, je serais surement pas là pour en causer. Confia-t-il à mi-voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Jeu 15 Déc 2016 - 11:16



Dalor comprit aisément ce qu’il sous entendait en parlant des Hobbits et la protection de leurs cultures.
Il prit un air penaud, se grattant la joue avec un air de gosse pris en faute.

« Haaa…c’est qu’il avait de si belles carottes et des champignons en plus ! Je voulais juste gouter ! Un peu…beaucoup…»

Il écarquilla un peu les yeux, souriant tout de même. Le pays des Hobbits causait des tentations permanentes chez Brogar. Tout était si opulent et attirant avec cette nourriture de partout, qu’il ne pouvait pas résister et prenait bien des risques pour pouvoir se gaver d’un maximum de chose ! Il n’y était allé que peu de fois, mais il gardait le souvenir d’une espèce de petit paradis de la nourriture…Il ne manquait que des belles pierres, des grottes et des gros minéraux ! Ce serait parfait ainsi !
Les Hobbits semblaient être des êtres plus farouches et méfiants, mais vu avec quelle vigueur ils défendaient leur potager et nourriture, Brogar ne doutait pas du tout de leur dangerosité !

Brogar eu une ensuite une rare monté d’affection (bien qu’il la prenait avec des pincettes) et déclara sans raison apparente qu’il aimait bien le nain devant lui. Ce qui était beaucoup pour le petit Brogar qui avait du mal accepter ses affections envers des adultes, car il considérait qu’ils pouvaient le trahir à tout moment.
Dalor répondit à la question qu’il ne posa pas et expliqua sa manière de penser. C’était bien, une vision plutôt similaire à la sienne !

« C’est une bonne manière de penser ça ! »

Il gazouilla en souriant, content de ne pas s’être trompé. Il avait tellement en horreur les gens qui lui faisaient la morale ! Ca le faisait pester et râler. Les gens comme ça ne voyait pas beaucoup le Brogar guilleret vu à quel point ils le gonflaient. Les moralisateurs il en avait croisé beaucoup et de toutes sortes. Des gens qui pensaient tout connaître, des espèces de Je-Sais-Tout qui se croyait mieux que tous et se permettait même de le juger ! Non mais ho, fallait arrêter de se croire grand et héroïque alors que l’on était juste imbu et aveugle !
Dalor eut ensuite une réflexion qui le fit réagir immédiatement.

« Haha ! » Il rit avec amusement. « Ha non je trempe pas dans l’assassinat moi ! Je suis trop petit pour égorger un humain par derrière ! »

Il secoua la tête, sentant ses boucles rebondir sur ses joues et son nez. C’était drôle d’avoir ce genre de remarque qui se raccordait totalement avec son passé alors que Dalor ne le connaissait pas du tout. Si il était là à ce jour, c’était parce qu’il avait refusé devenir un assassin quand sa bande de voleurs commençait à devenir une bande de mercenaires. Les vols et les cambriolages avaient toujours fait partie de sa vie et en étaient devenus banaux…cependant devenir un assassin et un meurtrier ça non ! Il refusait de tuer pour le compte d’un autre ! Il n’avait pourtant pas osé quitter cette bande se cantonnant aux cambriolages et en fronçant le nez quand certains de ses « amis » venaient de joyeusement commettre un meurtre. Nori était celui qui avait finalement réussit à le pousser à abandonner vraiment ces nains-là et se mettre à son compte. Bon le changement s’était fait de manière catastrophique au point où il avait manqué d’y laisser sa vie, mais c’était fait !

« Et oui j’aime ma liberté, je fais ce que je veux ! » et il payait joyeusement tous les prix pour pouvoir choisir le sens de ses pas. « Je suis très content d’aller où j’en ai envie sans avoir besoin de rendre des comptes ! Comme tu dis et bien que certain en doute, je suis un nain adulte et raisonnable ! » Il rit un peu plus fort face à sa propre blague. Raisonnable lui? Haha!

Il pencha la tête vers lui en entendant immédiatement le changement de léger changement d’atmosphère qui indiquait une petite confidence. Dalor déclara alors quelque chose d’important sur son passé à voix basse. Brogar était un peu surpris par cette confidence qui, clairement, n’était pas quelque chose dont Dalor devait être fier. Habituellement le nain ne se gênait pas pour parler de vive voix avec assurance. Dans tous les cas cela expliquait beaucoup de chose et l’éclairait sur pourquoi il trouvait Dalor si sympathique. Le nain avait connu une situation similaire à la sienne, ce qui expliquait l’espèce de compréhension qu’ils avaient.
Brogar se remit alors à parler, mais plus bas par réflexe pour que leur discussion reste entre eux. Autant lui assumé être un gueux sans le sou, autant il ne savait pas vraiment comment Dalor se sentait vis-à-vis de son passé. Oui, Brogar savait être prévenant !

« Haa je comprends mieux maintenant…vous avez eu une vue différente en ayant connu ça…je suppose que c’est ce qui fait que je vous aime bien ! Pas de pitié, d’énervement ou de dégout ! Vous connaissez le ventre creux et les lendemains inconnus ! Mais vous pourriez quand même dire « regarde-moi, moi je m’en suis sorti ! », mais vous me laissez faire ma vie ! » Il lui fit un clin d’œil. « Je ne me permettrai pas de comparer nos histoires, chacun sa mouise comme je dis…pour rester poli ! Mais c’est bien d’avoir trouvé un ange-gardien qui vous a donné une vie que vous appréciez plus ... j’avoue qu’être un gueux c’est pas la carrière la plus facile ! Faut arriver à faire beaucoup avec rien du tout ! »

Il sourit plus doucement.

« Je n’ai jamais connu des situations bien glorieuses, mais malgré tout j’aime bien ma vie comme ça…cependant je comprends bien que l’on veuille avoir une vie…meilleure ? Non ce n’est pas le bon mot, c’est trop relatif, car moi j’aime ma vie. Bien que certains disent que c’est parce que je suis pas net dans ma tête, mais moi je trouve ma tête bien aussi…hm une vie plus stable ? Oui c’est mieux ! Menfin, une vie qui vous convient mieux et si ce Seigneur Baïn vous a aidé je suis très content pour vous ! On ne rencontre pas beaucoup des gens qui aident correctement sans nous noyer sous leur pitié ! Je vous aime bien et je comprends un peu mieux pourquoi…c’est rare que j’aime bien les gens ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Ven 16 Déc 2016 - 14:55

Intérieurement, Dalor était soulagé. Oui, parce que finalement, il n'avait pas eut à batailler bien longtemps pour faire comprendre correctement le fond de sa pensée à Brogar. Il ne mettait pas du tout les capacités de compréhention de Brogar en cause, non c'était surtout sa propre capacité à trouver les bons mots pour se faire comprendre dont il doutait. Mais cette fois-ci, il semblerait que le nain ait compris du premier coup... Ou du deuxième... Mais la première fois ça avait d'avantage été un soucis de longueur d'onde et puis c'était de la faute de Dalor en plus, c'était lui qui ne s'était pas correctement expliquer.

Ensuite la conversation continua, joviale et amusante pour Dalor grâce au parler et à la joie de vivre de Brogar. C'était surement de ces joyeusetés contagieuses car le nain escorte de caravane avait rit bien plus souvent en ces quelques jours que ces deux dernières années... Peut-être qu'il irait volontiers discuter avec Brogar s'il le recroisait un jour, une fois qu'il déciderait de partir de son côté et que Dalor continuerait sa propre vie.

Mais pour l'heure, ils n'y étaient pas et Dalor se mis en devoir d'expliquer à Brogar pour quelle raison il ne comptait pas lui faire la morale sur son mode de vie. Il ne s'en sentait ni le droit, ni l'envie tout simplement et puis qui était-il pour faire des leçons de morale ? En plus, Brogar était un nain adulte et il n'y avait rien de plus têtu qu'un nain adulte.. Si... Un nain enfant peut-être... Quoi qu'il en soit, Brogar semblait bien heureux de la vie qu'il s'était choisit et personne n'avait à prétendre qu'il avait fait les mauvais choix... Des choix qui n'engageaient pourtant que lui car il n'avait évoqué ni femme, ni enfant, ni même famille si sa mémoire était bonne.

Après sa petite confidence, il sentit bien qu'une sorte de compréhension mutuelle les liait tout les deux. Malgré son travail actuel, Dalor avait lui aussi connu la misère et la vie d'un sans le sous... Même si lui il avait tout gâché en passant son temps à picoler et se morfondre dans son coin... Jusqu'à ce qu'une bonne claque personnelle lui remue les fesses.

« Je n’ai jamais connu des situations bien glorieuses, mais malgré tout j’aime bien ma vie comme ça…cependant je comprends bien que l’on veuille avoir une vie…meilleure ? Non ce n’est pas le bon mot, c’est trop relatif, car moi j’aime ma vie. Bien que certains disent que c’est parce que je suis pas net dans ma tête, mais moi je trouve ma tête bien aussi…hm une vie plus stable ? Oui c’est mieux ! Menfin, une vie qui vous convient mieux et si ce Seigneur Baïn vous a aidé je suis très content pour vous ! On ne rencontre pas beaucoup des gens qui aident correctement sans nous noyer sous leur pitié ! Je vous aime bien et je comprends un peu mieux pourquoi…c’est rare que j’aime bien les gens ! »

Et bien... Heureusement qu'il n'était pas une naine en mal d'amour parce que sinon il serait surement tombé en pâmoison devant cette avalanche de sentiments. Mais heureusement pour Brogar, il n'était pas une naine en mal d'amour et il ne risquait rien de ce côté là. Cependant, il se devait de clarifier une chose qui lui semblait importante et que Brogar ne pouvait pas encore savoir car si Dalor n'avait pas aimé sa vie de gueux sans le sous, c'était parce qu'il ne l'avait pas acquise et accueillie dans les mêmes circonstances que Brogar. Brogar se satisfaisait de sa vie de vagabond, Dalor, lui, avait toujours été trop ambitieux pour ça.

- C'est rare pour moi aussi. D'apprécier les gens, qu'ils soient ses semblables ou non d'ailleurs. Mais après tout, il essayait de changer, d'adoucir son caractère et de se faire plus observateur et moins prompt à la bagarre et à la vantardise. Mais faut pas croire que j'avais le même genre de vie que toi. J'passais mon temps à picoler et à me plaindre plutôt que de me bouger le cul pour m'en sortir et avoir ce que je veux...

Il n'était vraiment pas quelqu'un de fréquentable à cette époque là... Sauf pour les piliers de comptoir et encore, il finissait pas leur taper sur la tronche une fois sur deux... Mais il pensait avoir assez parlé de ça vie comme ça. Ils se connaissaient à peine et puis il était sur que même Brogar voulait garder son petit jardin secret.

Dalor n'avait pas toujours été un nain altruiste... Avant, il était même vantard et prétentieux... Grande gueule et il frappait plus vite qu'il ne parlait... Mais depuis sa descente au fin fond de la solitude, il avait pris sur lui de changer certains aspects de sa personnalité... Il devait tirer des leçons de ses erreurs s'il ne voulait pas recommencer à les faire...

Les deux jours qui suivirent, le temps se fit couvert, gris et les nuages semblaient de plus en plus menaçant à mesure que la journée avançait. Les autres nains l'avaient bien remarqué aussi et Dalor avait même vu le quart de la caravane prévoir la pluie puisqu'ils avaient pris la peine de couvrir leur marchandises de grandes bâches et de s'y cacher eux aussi pour conduire leur chariots. Cependant, la pluie n'avait pas encore humidifié la terre sous leurs pas.

Ils arrivèrent en vue de la ferme dont Dalor avait parlé à Brogar l'avant veille, à la nuit presque tombée. Les occupants de la ferme semblaient presque les attendre parce qu'ils avaient pas mal de produits frais à leur proposer. Viande, lait, eau et autres légumes. Peut-être que s'il avait de la chance, Brogar pourrait marchander de la brioche, pensa le nain avec un léger sourire en coin.

Sous couvert des préparatifs pour passer la nuit, il était allé voir le mari et lui avait vendu quelques perles de sa propre fabrication (sans en préciser l'origine) en essayant de ne pas se faire remarquer par les autres nains. C'était son petit secret... et il le resterait. Lorsqu'il eut fait affaire avec les propriétaires des lieux, il revint vers le campement et y chercha Brogar. Ce soir, il ne chasserait pas.

- Ah te voila l'ami ! S'exclama-t-il en le trouvant enfin. Si tu as fini ta part de travail, ramènes donc ton assiette... Ce soir, j'ai acheté du ragoût à la maîtresse de maison... Tu vas voir, il est excellent.

Dalor n'était pas un grand critique gastronomique, mais il s'était toujours arrangé pour garder un peu d'argent pour acheter une part de ragoût à cette femme car il savait qu'il était bon et pas trop cher. En plus, elle était ravie des compliments des nains (car certains marchands faisaient comme lui et profitaient d'un bon repas chaud en milieu de chemin.)

Dalor s'installa à même le sol, les pierres n'étant pas très nombreuses dans le coin, puis il commença à manger sa part silencieusement. Il aimait toujours autant le calme et Brogar, pour sa part, était toujours trop occupé à engloutir sa part à toute vitesse avant de prendre le risque que quelqu'un ne vienne la lui voler.

- As-tu fais affaire ? Demanda-t-il curieusement.

Beaucoup de nains avaient profité de leur halte pour refaire le stock et les fermiers savaient bien que ça serait le cas car ils y avaient eut le droit tellement de fois qu'ils prévoyaient leur coup à présent. En général, quand il le savait, Dalor leur donnait la période vers laquelle il repasserait avec une compagnie marchande, pour qu'ils se préparent à les accueillir... C'était un échange de bon procédé... Ils avaient un lieu sur où refaire le stock et les fermiers gagnaient pas mal d'argent lors de ses passages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Ven 16 Déc 2016 - 17:35

Brogar comprenait un peu mieux pourquoi Dalor semblait mieux le comprendre et surtout savait comment se comporter naturellement autour de lui. Le guerrier tint tout de même à apporter une précision. Il pencha la tête en l’écoutant.

« Bah tu t’en rends compte maintenant donc ça va non ? Tout le monde a le droit de craquer un peu, faut juste pas se complaire dedans ! Tu as un boulot, de l’argent et un Brogar de compagnie à nourrir ! Si ça te plait, ou même que tu juste en train de monter où tu veux, c’est ce qui compte ! Quand on se place en victime et que l’on se targue d’être le plus malheureux du monde sans jamais rien faire pour aller mieux, c’est là que c’est pas bien…Mais tu t’en ai sorti en te bougeant le cul au final, donc c’est tout bon ! Le présent est ce qui importe !»

Il pouffa en lui faisant un clin d’œil. Il était passé au tutoiement sans y faire attention, signe qu’il laissait Dalor venir un peu plus près de lui que bien d’autres.

La route reprit alors, Brogar gardant son attitude habituelle qu’importe le temps ou la route. Le soir il faisait son boulot, mangeait avec Dalor, disait quelques bêtises avant de s’occuper en trafiquant pleins de petites choses qu’il avait dans son sac avant de finir par dormir dans sa tente.
Le temps se dégrada progressivement et le brunet se demanda brièvement si ça allait les ralentir. Il s’en moquait tout de même un peu, car cela ne changerait rien pour lui. Le bon côté de vagabonder était de n’avoir aucun impératif. Il se donnait un vague but à rejoindre et si il mettait deux jours ou deux mois ça ne changerait rien…tout comme ne pas arriver à son but du tout aussi !

La ferme arriva quand même comme une bonne distraction pour couper la petite monotonie du chemin. Il attendit que la famille ne fût plus occupée avec le commerce tout en s’occupant des bêtes, avant de pouvoir approcher à son tour. Il papota gaiment avec la femme, grand sourire aux lèvres et lui proposant des échanges. Les pièces qui lui avaient donné Dalor lui furent d’une bonne aide pour obtenir ce qu’il voulait et il utilisa en plus les petits médaillons qu’il avait trafiqués les deux derniers jours en prévision. C’était juste des pierres ou minéraux montés avec des lacets de cuir finement noués, ça ne valait pas grand-chose, mais ça lui permettait de prendre des petits extras. Il en faisait souvent pour juste le plaisir de travailler avec la pierre comme un bon nain…
Il ressorti de son échange avec la plupart des choses qu’il voulait et surtout, SURTOUT, un torchon bien remplis et jalousement maintenu contre son ventre. Il avait pour projet de s’empiffrer rapidement de son trésor quand il entendit Dalor l’apostropher. Zut il n’avait pas pu faire disparaître ses « précieuses » !

Quelque chose le fit tout de même tilter et il cligna des yeux tel un hibou au mot « ami » comme à chaque fois qu’on l’appelait ainsi. C’était rare et ça avait toujours tendance à le perturber un peu sans qu’il ne sache pourquoi.
Outre ça, il n’avait pas vu Dalor partir chasser (laps de temps qu’il avait prévu pour se gaver égoïstement de ses trouvailles). Puis il comprit que le nain avait acheté un plat cuisiné et qu’il allait lui en faire profiter.

« Hooo ! » Ses yeux brillèrent d’impatience et très rapidement il se retrouva assit à côté de lui, gamelle tendue dans une main l’autre tenant toujours son chiffon.
Il posa ensuite son paquet sur ses genoux avant de se dépêcher de manger. Il faisait vite, mais ça ne l’empêchait pas du tout d’apprécier un tel repas riche et travaillé.

« Hmm c’est bon, ça fait du bien merci d’en avoir pris pour moi! »
Il sourit rêveusement posant des mains protectrices sur son torchon.

A sa question il sourit tout de suite.

« Oui ! J’ai pu reprendre de la nourriture sèche pour refaire un peu le plein ! Et toi tu as échangé des choses en plus de la nourriture ? Ils avaient plein de choses c’est vraiment pratique ! Tout avait l’air tellement bon ! La dame a aussi accepté de m’échanger des pelotes de laine contre deux médaillons de minéraux bruts. Bon la couleur de la laine est pas super…plutôt moche même, mais mes médaillons font tous pourris face aux bijoux de certains des marchants là ! C’est pas bon pour mes affaires d’être avec des nains qui font des trucs brillants ! Même si moi j’aime bien quand les minéraux sont pas forcément travaillés…bref, je vais pouvoir me tricoter une petite écharpe et si j’ai assez je pourrai refaire mes mitaines. Et surtout…»

Brogar se pencha en avant pour la confidence en parlant plus bas, les yeux brillant de joie.

« J’ai de la Brioche !!! » Il s’extasia autant que si on lui avait mis l’Arkenstone dans les mains en le proclamant Roi sous la Montagne…quoique non en fait, faire ça blaserait surement Brogar qui trouverait qu’être Roi était beaucoup trop compliqué… Lui mettre l’Arkenstone dans les mains le conduirait donc surement à s’enfuir en jetant la pierre derrière lui. Il faut donc une autre comparaison… Il s’extasia donc comme…ben comme un Brogar avec des brioches dans les mains. C’était déjà bien représentatif.

Puis il fixa Dalor avec intensité, les sourcils un peu froncés et les cheveux dans les yeux. Il se mordilla la lèvre, pencha la tête sur le côté et fini par prendre une décision.
Avec précaution il sorti une des petites brioches rondes et la tendit lentement vers Dalor.

« Tiens je te la donne…fais vite, sinon je vais changer d’avis et je risque de te manger la main dans mon emportement. C’est que j’y tiens à mes brioches moi ! »

Et oui, Brogar lui donnait une brioche en offrande… un très très très beau cadeau de sa part. Une fois qu’il la pris, il en sorti une autre pour lui-même qu’il s’empressa de manger. Malgré sa vitesse, il mangeait de manière un peu plus apaisée, un petit sourire doux voir nostalgique aux lèvres. Une expression plutôt rare chez lui.

« J’aime les brioches, c’est doux, c’est agréable, ça détend…C’est un des plus grands plaisirs de la vie ! C’est très important de se détendre, hein ?...j’espère que tu l’aimes, tu l’aimes ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Sam 17 Déc 2016 - 11:22

Durant les trois jours qui avaient passé depuis qu'il avait confié à Brogar que sa vie d'avant n'avait pas été très glorieuse, Dalor avait repensé aux paroles quelque peu réconfortantes du nain. C'était peut-être idiot, mais même s'ils se connaissaient à peine, ça lui avait fait du bien d'entendre ça. Naturellement, ça n'était pas la première fois qu'il entendait ce genre de discourt car Raeryan, bien décidée à ce qu'il s'en sorte et pas les deux pieds devant, lui avait rabâché les oreilles avec le même genre de phrases, même si a départ, il ne voulait pas l'entendre.

Ce soir, il était donc d'une humeur un peu plus joyeuse, moins maussade, moins nostalgique, si tenté qu'on puisse appeler ces pensées sur son passé détesté de la nostalgie. Dalor était heureux pour plusieurs raisons. La première, c'était parce qu'il s'était rendu compte que même de presque inconnus pouvaient trouver qu'il avait bien remonté la pante après sa grosse dépression et que c'était finalement ce qu'il devait garder comme vision de son passé. La deuxième raison, c'était parce qu'ils étaient à la ferme habituelle et qu'il pourrait encore manger le délicieux ragoût de la femme du fermier et la troisième raison, c'était Brogar... Ce nain était vraiment un phénomène à lui tout seul... Il semblait toujours joyeux, toujours heureux, comme si rien ne pourrait jamais entamer sa bonne humeur. Par bien des aspects, il semblait être encore un enfant, s'émerveillant devant une assiette pleine ou la simple évocation de sa pâtisserie préférée. Mais d'un autre côté, il avait la maturité nécessaire pour survivre malgré sa solitude et son vagabondage. La malice de savoir se faire discret au bon moment et la réflexion d'un adulte qui avait déjà vu passer trop de galères dans sa vie.

Une fois encore, quand il lui avait montré sa part de ragoût, il avait semblé aussi heureux que si on lui avait annoncé qu'il ne mourrait plus jamais de faim. C'était vivifiant une telle attitude et Dalor se mis bêtement à penser qu'il aimerait vraiment bien rencontrer encore Brogar durant ses voyages. C'était une pensée stupide, il le savait bien, parce que Brogar était un electron libre qui faisait son petit bonhomme de chemin au gré de ses envies de voyage et il y avait peu de chance pour Dalor, qui faisait sensiblement les mêmes parcours, qu'ils se rencontrent à nouveau.

Les deux nains s'installèrent donc côte à côte, comme ils le faisaient depuis le début du voyage, un peu à l'écart des autres et ils mangèrent silencieusement, profitant de leur repas bien chaud et consistant. Remerciant intimement la bonne divinité qui leur permettait d'être sustentés.

« Hmm c’est bon, ça fait du bien merci d’en avoir pris pour moi! »


Dalor sourit en coin à Brogar et balaya ses remerciements d'un geste las de la main. Il lui avait dit, au début du voyage, qu'il partagerait tous ses repas avec lui du moment qu'il suivrait la caravane et faisait sa part du travail. Mais apparemment, Brogar, peu habitué à ce genre d’arrangement, semblait s'attendre à ce que du jour au lendemain, il lui dise de se débrouiller tout seul. La conversation lancée, il dérogea à sa règle de ne pas parler tant qu'il était occupé à manger et il lui demanda malicieusement s'il avait réussit à faire affaire avec les fermiers. Après tout, à moins que les marchands n'aient ouvert leur grande bouche au passage, ils n'étaient pas sensés savoir que Brogar s'était greffé au voyage pour profiter de la protection de la caravane.

« Oui ! J’ai pu reprendre de la nourriture sèche pour refaire un peu le plein ! Et toi tu as échangé des choses en plus de la nourriture ? Ils avaient plein de choses c’est vraiment pratique ! Tout avait l’air tellement bon ! La dame a aussi accepté de m’échanger des pelotes de laine contre deux médaillons de minéraux bruts. Bon la couleur de la laine est pas super…plutôt moche même, mais mes médaillons font tous pourris face aux bijoux de certains des marchants là ! C’est pas bon pour mes affaires d’être avec des nains qui font des trucs brillants ! Même si moi j’aime bien quand les minéraux sont pas forcément travaillés…bref, je vais pouvoir me tricoter une petite écharpe et si j’ai assez je pourrai refaire mes mitaines. Et surtout…»

Bien, il était prévoyant... Mais ça n'était pas tellement étonnant car dans le cas contraire, il n'aurait surement pas survécu aussi longtemps. Il n'eut pas le temps de répondre à sa tirade comme il voyait le nain aux cheveux volatiles se pencher vers lui comme s'il complotait quelque chose d'important. On aurait vraiment dit un enfant... Enfin si on oubliait sa barbe et ses quelques rides, témoins de son âge.

« J’ai de la Brioche !!! »

Dalor ne pût s'empêcher d'éclater de rire à la confidence. Ca n'était pas un rire moqueur, pas du tout, il était seulement amusé. Il s'attendait à le voir lui confier tout ce qu'il avait repéré et qu'il pourrait chiper la prochaine fois qu'il passerait dans le coin, mais non, il parlait de la fameuse brioche qui lui manquait tant depuis leur départ. Dalor, qui s'était vraiment attendu à entendre parler d'un sujet grave, ne pouvait donc empêcher son rire bruyant, rauque et amusé de sortir de sa gorge sans retenue.

Tout ça pour de la brioche, franchement...

Se remettant de son rire inattendu, Dalor songea brièvement (une fois de plus) qu'il était vraiment gai de voyager en compagnie d'un nain comme Brogar. En tout cas pour lui. Si jamais un jour il lui prenait l'envie de retomber en dépression, il chercherait Brogar et lui tiendrait la jambe jusqu'à ce que la déprime s'en aille...

Lui qui était soudainement si joyeux, une fois remis de sa petite crise de rire, fut surpris de voir Brogar le regarder avec tant de sérieux. Se demandant un instant s'il n'avait pas fait une gaffe en laissant s'exprimer tout son amusement face à l'attitude du nain, Dalor le vit finalement sortir lentement l'une de ses précieuses brioches de son torchon bien propre et la lui tendre à bout de bras.

« Tiens je te la donne…fais vite, sinon je vais changer d’avis et je risque de te manger la main dans mon emportement. C’est que j’y tiens à mes brioches moi ! »

Plus que surpris, Dalor tendit la main et pris machinalement la briochette qui lui était tendue si gentiment. Alors que Brogar sortait une deuxième brioche pour la manger avec tout de même moins d'empressement que tout ce qu'il l'avait vu manger jusqu'à maintenant, Dalor restait muet de surprise, tenant sa propre brioche sur ses genoux, regardant stupidement Brogar se régaler.

« J’aime les brioches, c’est doux, c’est agréable, ça détend…C’est un des plus grands plaisirs de la vie ! C’est très important de se détendre, hein ?...j’espère que tu l’aimes, tu l’aimes ? »

Dalor revint sur terre à la question de son interlocuteur. S'il aimait ? Et bien il n'avait pas encore mordu dedans en fait, tellement il avait été surpris de ce qu'il considérait comme une grande preuve d'amitié de la part de Brogar... Ça n'était apparemment qu'une brioche, mais maintenant qu'il connaissait un peu mieux le nain, c'était un peu comme s'il lui proposait de devenir frères de sang... Vous savez, ces gamins meilleurs amis du monde qui veulent mélanger leur sang en se piquant le bout du doigt pour "renforcer" leur amitié.

Toujours muet de stupéfaction, il mordit dans sa brioche, en appréciant le moelleux et son côté rondement beurré et se rendant compte qu'il n'avait même pas remercier le nain pour le cadeau. Il pris la peine de terminer sa bouchée avant de répondre d'une voix moins forte et certaine qu'à l'ordinaire.

- Excellent. Confirma-t-il.

En fait, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas mangé de brioche. Il était plutôt pragmatique et préférait, lors de ses voyages, acheter ou chasser ce qui lui tiendrait au corps et nourrirait ses muscles pour les longues marches qui l'attendaient. Chez lui, il dépensait aussi peu d'argent que possible et passait son temps à retaper sa petite maison quand il n'en profitait pas pour juste dormir et ne rien faire. Parfois, il passait des journées entières dans son lit... Juste pour le plaisir de ne rien faire. De temps en temps, il réussissait à croiser Raeryan qui ne manquait jamais de l'inviter à prendre le thé accompagné de pâtisseries de sa composition... Mais c'était bien les seules fois où il acceptait de manger de telles douceurs.

- Merci pour le... Le cadeau. Fini-t-il par lancer, incertain de la façon dont Brogar prendrait ses remerciements.

Cependant, il voulait que le nain comprenne qu'il avait conscience du précieux cadeau qu'il venait de lui faire. Il continua de manger sa brioche jusqu'à ce qu'il n'en reste pas une miette, appréciant le fait d'avoir eut un dessert pour une fois et il but une longue gorgée d'eau bien fraîche avant de s'allonger sur le dos, les mains derrière la tête, pour digérer.

- Ta montagne... Elle ne te manques pas parfois ? Demanda-t-il soudainement à Brogar sur un ton légèrement pensif. Parce que moi, même si j'ai pris l'habitude maintenant, quand les voyages sont trop longs... J'ai hate de rentrer.

En fait, il se demandait si Brogar avait un lieu comme ça ou lui aussi, il avait hate de retourner. Plus que la montagne, c'était sa maison, son petit havre de paix et de solitude qu'il ne partageait avec personne pour le moment. Brogar avait surement un lieu qu'il considérait comme son point de chute... Ou peut-être pas... C'était peut-être pour ça qu'il voyageait tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Sam 17 Déc 2016 - 17:22


Brogar ne se rendit pas compte de la bonne influence qu’il avait sur l’humeur de Dalor. Il restait dans son petit monde fait de petites choses qui paraissaient insignifiantes aux yeux des autres. Il ne se posait pas trop questions et continuait de sourire tranquillement.

Leur halte à la ferme lui permit de faire main mise sur son sacro-saint-Graal sous la forme de Brioches. Il pensait d’abord s’en gaver secrètement, mais l’arrivée de Dalor avec un bon ragout changeât ses plans. Avec s’être bien rempli le ventre il confia au nain avoir réussi à avoir de la brioche. C’est là que Dalor éclatât dans un rire auquel il ne s’attendait pas du tout ! Il cligna des yeux un peu perdu alors que son compatriote s’esclaffait sans retenu. Il ne savait pas du tout ce qui le faisait tant rire, mais ce n’était pas moqueur et sa joie le faisait sourire un peu bêtement.
Puis, ses réflexions l’entraînèrent vers un geste rare et important. Il donna une de ses précieuses brioches à Dalor. Partager son trésor était quelque chose qu’il faisait très rarement et c’était une très bonne démonstration de son affection envers Dalor. Ils ne se connaissaient pas vraiment tous les deux, dans le sens où seul Dalor avait à peine mentionné son passé et Brogar juste des anecdotes saugrenues qui n’apportaient pas vraiment d’informations sur son histoire. Brogar avait aussi du mal avec le concept de l’amitié et toutes ses ficelles…mais l’espèce de lien de compréhension qu’il avait avec Dalor lui suffisait. Il aimait bien Dalor. Dalor lui donnait à manger. Brogar lui offrait une brioche. Point. Il ne réfléchissait pas plus sur ses affections.

Dalor semblait avoir d’ailleurs bugué, sa brioche dans la main. Il pouvait comprendre, c’était un très beau cadeau. Brogar, lui, n’attendit pas qu’il se réveille pour avaler la sienne. Cependant quand Dalor ne réagit toujours pas il commença à s’inquiéter, c’est pourquoi il se mit à parler de la brioche.
Il attendit ensuite dans l’expectative que le nain finisse sa bouchée. Brogar sourit avec ravissement quand il confirma que c’était la meilleure nourriture du monde (ou quelque chose à peu près).
Ses remerciements le firent sourire un peu plus, tout simplement content qu’il aime et semble comprendre que c’était un véritable cadeau pour lui.

« C’était avec plaisir ! Je ne doute pas que tu es un nain qui sait apprécier les bonnes choses ! » Il lui fit un autre clin d’œil.

Pendant que Dalor finissait sa brioche, le brunet enfila les deux autres pâtisseries qui lui restaient. Ses yeux étaient rêveurs et heureux alors que les brioches sucrées ramenaient d’agréable souvenir en lui.
Son compatriote se laissa ensuite tomber au sol pour se détendre et surement finir de profiter de ce particulièrement bon repas qu’ils venaient d’avoir.

Sa question le prit totalement au dépourvu. Ce fut d’ailleurs complétement visible, car au lieu de partir dans un long monologue il se tut, quelque peu pensif. Quand il parla d’ailleurs, ce fut avec bien moins d’entrain.

« Ha…heu…non… » Il pencha la tête, les sourcils un peu froncés. « Les Monts de Fer, ben, j’y suis pas retourné depuis vingt ans…Ce n’est pas ma maison. Je ne veux pas y retourner… » Il baissa les yeux quelques secondes sur ses mains abimées dont les doigts avaient été brisés. « Elle ne me manque pas et surtout pas les nains qu’il y a dedans… » Il grommela un peu, tout en passant ses mains dans ses cheveux dans un geste instinctif pour se réconforter quand il pensait au passé.
Non, il y avait trop de souvenirs, trop de paniques, trop de douleurs…l’idée de retourner dans la montagne serait comme… être perdu à nouveau, ne plus savoir quoi faire de sa carcasse et avoir l’ombre oppressante de Borak sur lui. Etre manipulé…et humilié. Ce serait redevenir un enfant paumé…
Brogar commençait seulement à envisager de retourner dans une Montagne. Malgré sa joie et naïveté apparente, ce qui s’était passé il y a vingt ans l’avait extrêmement marqué. Etre battu presque à mort et rasé était un souvenir que continuait à le hanter la nuit même deux décennies plus tard…et ce qui s’était passé ensuite, quand il avait erré dans les rues ensanglanté et apeuré, était ce qui l’empêchait complétement de rentrer dans une montagne rempli de nains. Il n’avait pas vraiment de souvenirs clair de ce moment-là, seulement des sensations qui s’étaient gravé dans son subconscient…et son subconscient était mort d’angoisse dès qu’il essayait de rentrer dans une montagne. Heureusement après une thérapie bien longue à base de marche à travers la Terre du Milieu (pas forcément la plus optimisée cela va sans dire, 20 ans serait peut-être un peu long pour une race en dehors de celles des nains et des elfes) il commençait à envisager de faire un tour dans celle des Montagnes Bleues qui lui paraissait la plus attirante. Mais pour l’instant ce n’était pas gagné, car même maintenant il pensait se carapater avant d’arriver à la montagne avec la caravane.

« Des fois la sensation de la roche tout autour me manque c’est vrai, mais alors il suffit de trouver une belle grotte ! Bien qu’il faut vérifier qu’elle ne soit pas habitée par un ours, c’est vraiment dangereux les ours. Je farfouille dedans, grimpe et prospecte un peu ! C’est agréable et en même temps je peux trouver des minéraux pour faire des pendentifs ! » Déclara-t-il en retrouvant son agitation habituelle.

Il pencha la tête sur le côté, avant de fort peu gracieusement se laisser tomber à côté de lui sur le dos.

« Toi…tu as ta maison là-bas ?...Certains disent que la maison peut être un endroit où on est apaisé, mais que bien souvent c’est dans le cœur d’une personne. C’est poétiquement dit ! Mais j’en sais rien si c’est vrai ! Parce que bon, c’est un blabla que l’on trouve souvent dans les histoires de héros, mais toutes ces histoires là c’est du grand n’importe quoi juste pour faire rêvasser. » Il s’étira, tendant ses jambes courtes. « Je n’ai plus de maison depuis longtemps ou plutôt, ma maison c’est touuute la terre du milieu n’importe où je veux ! Comme ça, ça ne peut pas me manquer !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Jeu 22 Déc 2016 - 14:52

Dans les montagnes bleues, Dalor s'était acheté une petite maison de rien du tout. Vraiment toute petite avec juste une seule pièce où il faisait tout ce qu'il avait à y faire. Dans un coin, il s'était fait lui-même un lit et le reste était meublé seulement d'un buffet bas pour ranger ses maigres possessions, d'une table avec deux chaise et d'un coin pour faire chauffer à manger. Il allait chercher l'eau au puys et se lavait dans les rivières quand l'envie lui prenait. Il n'avait pas besoin de plus. Quand il rentrait, il réparait les rares choses qu'il avait à réparer et quand il en avait besoin, il se fabriquait de nouveaux meubles (il avait tendance à casser facilement ses chaises)

Le matin, il chassait ou il faisait le marché pour s'acheter de quoi manger puis l'après midi, il faisait quelques menus travaux ou alors ne faisait rien du tout. Quand cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas eut de nouvelles de son patron, il montait voir si une nouvelle caravane se préparait. Si c'était le cas, il prenait les renseignements nécessaires et se préparait au voyage, sinon, il repartait chez lui et attendait quelques jours supplémentaires avant de recommencer. Parfois il allait rendre visite à Raeryan pour lui donner de ses nouvelles. Elle était en quelques sortes devenue sa confidente et puis elle ne se moquait jamais de son vocabulaire limité. Elle était patiente et ne s'était jamais réellement brusquer face à ses accès de colère.

C'était une petite vie solitaire, mais il l'aimait bien parce qu'elle était paisible et rangée. Parfois, quand il restait trop longtemps sur place, il était heureux de repartir à travers la terre du milieu pour accompagner une caravane... Et quand le voyage durait trop longtemps, il se languissait de sa petite maison calme et isolée (aussi isolée que peut être une maison à l'intérieur d'une montagne pleine de nains). Curieux donc, alors qu'il profitait d'un temps de pause après le repas, Dalor demanda à Brogar s'il ne lui était jamais réellement arrivé d'être nostalgique de sa montagne. Il ne le regardait pas, mais a son léger temps de réaction, il compris que le nain avait été surpris par la question à laquelle il ne s'attendait surement pas. Il fallait bien admettre qu'une fois encore, Dalor était passé du coq à l'âne.

« Ha…heu…non… »

Ah.... Dans le fond c'était compréhensible, sinon il ne se plairait surement pas autant dans sa vie de vagabond.

« Les Monts de Fer, ben, j’y suis pas retourné depuis vingt ans…Ce n’est pas ma maison. Je ne veux pas y retourner… »

Dalor fronça les sourcils, presque inquiet par la réponse du nain puis il tourna les yeux vers lui pour le voir baisser les siens vers ses propres mains. C'était comme si elles avaient soudainement contenu une bribe de son passé, une bribe pas tellement agréable apparemment.

« Elle ne me manque pas et surtout pas les nains qu’il y a dedans… »

Brogar semblait se perdre dans ses pensées désagréables et pour une des rares fois de sa vie, Dalor se sentit mal d'être responsable de cela. A cause de sa question toute bête, il avait soulevé des choses pas très agréables dans la mémoire de Brogar, même s'il ne le disait pas, Dalor le voyait bien à sa façon de bouger et à ses longs silences pleins de non dits. Mais il n'allait pas le forcer à raconter... Lui-même, gardait pudiquement le secret sur son passé dans la garde royale et sur les raisons de son renvois. Les raisons de la grande cicatrice qui lui barrait tout l'avant bras droit.... Les raisons des poignets de force en cuir qu'il gardait sur lui et le fait qu'il peine parfois encore un peu quand il s'agissait de porter des charges très lourdes. Il endurait sans se plaindre et les rares fois où on s'étaient enquis de sa santé, il avait vivement répliqué de se mêler de leurs affaires... Les marchands n'y revenaient plus.

« Des fois la sensation de la roche tout autour me manque c’est vrai, mais alors il suffit de trouver une belle grotte ! Bien qu’il faut vérifier qu’elle ne soit pas habitée par un ours, c’est vraiment dangereux les ours. Je farfouille dedans, grimpe et prospecte un peu ! C’est agréable et en même temps je peux trouver des minéraux pour faire des pendentifs ! »

Dalor rit discrètement... Oui les ours c'était problématique ou les wargs.... Mais de ce côté là, Dalor était avertit bien avant de les voir, il y était allergique et se mettait à éternuer comme un dément dès qu'un warg se trouvait à moins de cent mètres...

« Toi…tu as ta maison là-bas ?...Certains disent que la maison peut être un endroit où on est apaisé, mais que bien souvent c’est dans le cœur d’une personne. C’est poétiquement dit ! Mais j’en sais rien si c’est vrai ! Parce que bon, c’est un blabla que l’on trouve souvent dans les histoires de héros, mais toutes ces histoires là c’est du grand n’importe quoi juste pour faire rêvasser. »

Dans le coeur d'une personne ? Il faudrait avoir une personne à aimer pour ça et ça n'était pas le cas de Dalor... Pendant un moment il avait cru que dame Fraìa... Mais non, il avait mal interprêté... Raeryan non plus, il n'y avait jamais eut ce genre de sous-entendu parce qu'elle était son infirmière et qu'il avait toujours plus ou moins soupçonner son envie de le voir s'en sortir comme étant une manière détournée de refuser son propre échec dans la façon de le soigner.

« Je n’ai plus de maison depuis longtemps ou plutôt, ma maison c’est touuute la terre du milieu n’importe où je veux ! Comme ça, ça ne peut pas me manquer !»

C'était pas idiot de penser comme ça... Mais plus il le connaissait et moins il pensait que Brogar puisse être idiot... Au contraire, il devait être fichtrement intelligent pour savoir se débrouiller seul en chapardant ou peut-être travaillant de ci de là et vivre ainsi seul en pleine nature en étant toujours vivant et entier.

- J'ai une petite maison... Oh pas grand chose d'extrahordinaire... C'est une pièce toute carrée... Mais ça me suffit pour moi tout seul... C'est mon coin à moi, mon jardin secret comme dirait mon ancienne infirmière... Et puis c'est quand même plus agréable de dormir sur ma paillasse plutôt que dans le caniveau.... Au moins aucun nain ne me réveille avec un seau d'eau en pleine tête pour me faire décamper. Se moqua-t-il tout seul.

Quoi qu'à cette époque là, il s'en fichait un peu au final... Parfois, il était assez en forme et faisait payer au nain en question son réveil brutal... Parfois le nain avait de la chance car Dalor se contentait de se lever pour aller plus loin, sécher en paix.

- Mais dans le fond je crois que j'ai fini par me faire à mon nouveau travail... Quand je reste trop longtemps dans la montagne à tourner en rond et à me tourner les pouces, je me sens oppressé... C'est comme si les pierres me tombaient sur la tronche sans que je ne puisse rien y faire... Mais le premier voyage que j'ai fais - ne le répète pas aux marchands - j'en menais pas bien large et j'ai même été jusqu'à regretter mon caniveau...

Ca lui était vite passé cependant. Il avait besoin de se travail pour se racheter et ne pas retomber dans ses travers et il avait vite compris que tot ou tard, il reverrait sa maison bien à lui, sa petite bicoque sans prétention qu'il avait le mérite d'avoir rénové de ses propres mains au fil des années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 324
♦ RÉPUTATION : 825
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Ven 30 Déc 2016 - 13:36

Dalor avait soudainement changé de sujet, ce qui normalement n’aurait pas dérangé Brogar qui lui-même avait tendance à sortir absolument tout ce qui lui passait par la tête. Il n’avait donc pas besoin de temps de latence pour passer de la cuisson des carottes à un puissant chevalier terrassant des monstres. Mais là, Dalor l’avait entraîné vers un sujet auquel il ne s’attendait pas du tout : ses sentiments qui le conduisait à son passé. Du coup, il avait mis un peu de temps à répondre, hésitant…
Sa perturbation dura le temps qu’il pense au passé et ce que représentait les Monts de Fer pour lui, puis il reparti vite dans son entrain habituel.

Brogar fini allongé à côté de lui dans l’herbe, étalé avec plaisir sans se préoccuper de la terre ou la végétation. Qu’il soit un peu plus sale ou un peu plus propre ça ne changerait pas grand-chose. Ses vêtements étaient plutôt un gâchis, il n’allait pas tarder à avoir besoin d’en racheter et même si il brossait ses cheveux matin et soir, ils étaient quand même dans tous les sens et emprisonnaient toutes les feuilles dans leurs boucles vivantes.
Ses affaires restaient près de lui, comme toujours dans son champ de vision. Et même si il semblait avachi à rêvasser, il restait à l’affut de toutes choses suspectes. Brogar se qualifierait sans honte de « proie », toujours à surveiller le danger ou la moindre chose ne semblant pas normale. Dans les faits, c’était plus une habitude de voleur professionnel sachant observer la moindre chose pour la mettre à profit ou fuir pour ne pas être pris…mais dans la nature, Brogar préférait se qualifier de « proie » sans en prendre ombrage. Après tout, tout était un danger pour lui s’il voulait survivre. Il ne pouvait faire confiance à personne et même un petit animal pouvait causer des blessures dangereuses si pas soigné correctement. Il devait toujours surveiller ses maigres biens, ne pouvant se permettre de perdre ce qui lui permettait de vivre.

Il rit en l’entendant parler de l’eau, connaissant lui aussi cette manière bien particulière d’être réveillé par les gens. Il n’avait jamais compris pourquoi les gens faisaient ça, à moins que toucher un vagabond même avec un bâton pour le réveiller était vraiment dégoutant ? Bah, les gens étaient des petites natures !

« Ha je connais ça ! Et c’est bien quand c’est au moins que de l’eau ! » Il pouffa encore, complice, même si ces moment-là étaient pas les plus agréables, surtout quand, justement, ce n’était pas que de l’eau..
« J’aime bien les petites maisons comme ça. La mienne, quand j’étais petiot était comme ça aussi. Juste un cube, mais bien assez confortables pour moi et mon père. Puis au moins, le ménage est vite fait dedans ! » Il rit encore un peu, disant sans s’en rendre compte des petites brides de son passé que normalement il livrait jamais. C’était infime, mais normalement il ne disait absolument rien.

« Ha je comprends ! Quand je suis parti de la montagne, dès que j’étais en état de me rendre compte, ben je me suis senti tout perdu ! C’était si grand et si bizarre ! Pourtant c’est moi qui ait voulu partir, mais des fois, même si j’étai dans un truc pas bien, je voulais retrouver un peu de ma « normalité » et ne plus être tout seul, puis ensuite j’ai appris à aimer les grands espaces et je ne veux plus rentrer jamais ! »
Il secoua la tête comme à chaque fois que le passé venait se faufiler dans son esprit, bien qu’il souriait toujours.
« Puis le proverbe est pas faux, vaut mieux être seul que mal accompagné ! Maintenant, quand je suis dans la nature, je ne me sens pas tout seul…je me sens moi, dans mon monde, dans mes plaisirs… Et surtout je suis libre ! Et ça je ne l’échangerai même pas pour une montagne de brioches c’est dire ! » Il pouffa tout en fixant ses mains abimées qu’il avait tendues devant lui, face au ciel. Il bougea ses doigts, sentant les habituelles raideurs qui restaient de son passage à tabac. « J’espère que ma morsure s’est infectée et qu’il a une cicatrice moche. » Il déclara rêveusement et soudainement, totalement ailleurs, mais un petit sourire coquin aux lèvres.

« Menfin, mais j’aime bien ton métier. Un peu le réconfort de la montagne, mais aussi les grands espaces de la nature… Ca a l’air d’être un compromis pas mauvais…Bien que le mauvais point soit cette bande de marchants qui se prennent pour mieux qu’ils sont. Ils me casseraient vites les pieds…J’dis ça, mais c’est pas comme si je pouvais être un garde ! » Il rit. « Une baffe de vous et je fais un vol plané plus beau que celui d’un pigeon ! J’suis une brindille à côté…je suis sûr que ton bras fait la largeur de ma cuisse !» Il pouffa. « Ce n’est pas non plus comme si je cherchai un métier ! Même si, je sais, c’est une honte pour un nain de pas avoir de métier gniagnia…mais je fais tellement pire en étant en mendiant dans la terre des hommes avec mes cheveux pas coiffé que je m’en fiche totalement !» Il gloussa fort. « Tout ce qu’il faudrait que je fasse maintenant c’est devenir copain avec un elfe comme ça je serai le pire des nains ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 140
♦ RÉPUTATION : 493
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mer 4 Jan 2017 - 23:23

Avec une nostalgie étrange, Dalor racontait ses années de galère à Brogar. Il ne donna pas vraiment de détails personnels et d'ailleurs le nain pourtant si pressé de bavarder, ne semblait pas vouloir le forcer à donner des informations qu'il ne voulait pas encore transmettre. Quand il parla de ses réveils brusques et humides, Brogar rit de bon coeur. Il ne s'en offusqua pas, lui-même trouvait la situation plutôt comique quand il tombait par hasard sur un nain aussi malchanceux... Bien sur, il riait moins quand c'était son cas, mais ça n'allait pas l'empêcher de se moquer des autres comme ils s'étaient si souvent moqués de lui.

« Ha je connais ça ! Et c’est bien quand c’est au moins que de l’eau ! »

Ah ça... Il y avait surement eut le droit, mais il ne s'en souvenait pas. Il avait bu tellement de fois depuis... Ça faisait partit des souvenirs qui ne s'étaient pas imprimés clairement dans sa mémoire...

« J’aime bien les petites maisons comme ça. La mienne, quand j’étais petiot était comme ça aussi. Juste un cube, mais bien assez confortables pour moi et mon père. Puis au moins, le ménage est vite fait dedans ! »

Dalor sourit, effectivement, le ménage ne prenait pas beaucoup de temps. Sans rien en dire, il ne pût s'empêcher de remarquer que Brogar ne parlait que de son père et pas de sa mère. Il se demanda bien pourquoi, mais il ne voulait pas être trop indiscret alors il ne dit rien et Brogar repris.

« Ha je comprends ! Quand je suis parti de la montagne, dès que j’étais en état de me rendre compte, ben je me suis senti tout perdu ! C’était si grand et si bizarre ! Pourtant c’est moi qui ait voulu partir, mais des fois, même si j’étai dans un truc pas bien, je voulais retrouver un peu de ma « normalité » et ne plus être tout seul, puis ensuite j’ai appris à aimer les grands espaces et je ne veux plus rentrer jamais ! »

C'était curieux de voir comme deux inconnus (plus si inconnus que ça depuis le début du voyage) pouvaient finalement se sentir proches à un moment de leur pensées. A ce moment précis, alors que Brogar expliquait ses anciens et actuels sentiments par rapport au vaste monde, Dalor se sentait étonnement proche de Brogar. Il comprenait son point de vue. Il comprenait son évolution par rapport à son nouveau mode de vie. Toujours dans l'intimité de ses pensées, il s'étonna de le voir si catégorique quant à son refus de retourner dans la montagne. Il ne savait pas ce qu'il avait vécu dans son passé, mais quelque chose lui disait que ça devait être très grave.

« Puis le proverbe est pas faux, vaut mieux être seul que mal accompagné ! Maintenant, quand je suis dans la nature, je ne me sens pas tout seul…je me sens moi, dans mon monde, dans mes plaisirs… Et surtout je suis libre ! Et ça je ne l’échangerai même pas pour une montagne de brioches c’est dire ! »

Ce fut au tours de Dalor de rire... Oui, c'était dire... Pour Brogar la brioche semblait valoir l'or... Alors il comprenait bien la portée de ses mots.

« J’espère que ma morsure s’est infectée et qu’il a une cicatrice moche. »

Le ton de Brogar était devenu soudainement plus grave. Sa voix semblait pensive, comme s'il avait pensé tout haut sans s'en rendre compte. Il observait ses mains et Dalor ne le vit que parce qu'il avait tourné les yeux vers lui, surpris par ce soudain changement d'atmosphère. Depuis le début du voyage, Brogar lui avait paru être un nain joyeux, jamais inquiété par ses ennuis, les réglant avec le sourire, comme si ce n'était rien d'important... Mais là, il avait l'air grave et triste.

« Menfin, mais j’aime bien ton métier. Un peu le réconfort de la montagne, mais aussi les grands espaces de la nature… Ca a l’air d’être un compromis pas mauvais…Bien que le mauvais point soit cette bande de marchants qui se prennent pour mieux qu’ils sont. Ils me casseraient vites les pieds…J’dis ça, mais c’est pas comme si je pouvais être un garde ! Une baffe de vous et je fais un vol plané plus beau que celui d’un pigeon ! J’suis une brindille à côté…je suis sûr que ton bras fait la largeur de ma cuisse !»

La joie et la légèreté étaient revenus dans la voix et l'attitude de Brogar. D'ailleurs, quand il imagina que le bras du garde devait être aussi gros que la cuisse de Brogar, cela fit rire Dalor mais il ne comptait pas lui proposer de vérifier. Il avait du muscle c'était vrai et c'était même nécessaire dans son métier. Il devait être impressionnant, aussi impressionnant qu'un nain puisse l'être... Ca éloignait les plus couards, les plus chiants aussi... Mais quand on le connaissait bien (et rares étaient ceux qui pouvaient prétendre bien le connaitre) on savait que tout ces airs bourru n'étaient qu'une carapace.... Dalor avait été brisé une fois, il ne voulait pas que ça recommence.

« Ce n’est pas non plus comme si je cherchai un métier ! Même si, je sais, c’est une honte pour un nain de pas avoir de métier gniagnia…mais je fais tellement pire en étant en mendiant dans la terre des hommes avec mes cheveux pas coiffé que je m’en fiche totalement ! Tout ce qu’il faudrait que je fasse maintenant c’est devenir copain avec un elfe comme ça je serai le pire des nains ! »

Brogar riait et Dalor l'imita. Il se fichait bien du regard des autres et il avait bien raison dans le fond... Et puis, il vivait loin des montagnes et ne semblait pas avoir envie d'y retourner alors à quoi bon se soucier de ce que pensaient les nains à son sujet ? Non, ça n'avait aucune espèce d'importance. Brogar était pauvre, mendiant, seul et pourtant il était le nain le plus joyeux que Dalor ait jamais rencontré.

- Oh les autres... Marmonna-t-il.

Il s'en fichait royalement. De toutes façons il avait déjà été victime de toutes les insultes possibles et imaginables... A l'époque il n'en n'avait que faire, il préférait boire et se battre. Ca lui avait forgé le caractère bien entendu, mais il n'avait pas encore déterminé si c'était une bonne chose ou une mauvaise. Sans doute cela dépendait-il des personnes et des moments.

- Je ne pense pas qu'un nain qui ne travaille pas soit un mauvais nain... Oh bien sur j'irai pas jusqu'à dire que voler soit une bonne chose, même si c'est pour ne pas mourir de faim... Mais toi, tu veux la liberté... Et le travail et la liberté, ça va pas ensemble pas vrai ?!

Le travail exigeait des horaires, des contraintes, des obligations... Tout ce qui n'allait pas avec la vie de quelqu'un qui voulait être libre et ne pas trop se prendre la tête.

- Bah toutes façons tu fais bien comme tu veux pas vrai ?! Tant que t'es heureux comme ça, c'est ce qui compte.

Dalor bailla à sen décrocher la mâchoire et se cala plus confortablement dans l'herbe légèrement humide. La nuit allait être claire, c'était pas plus mal, la pluie, il aimait pas ça, ça l'obligeait à se construire un abri pour pas finir noyé pendant son sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mais... Mais c'est ça la fac ?
» MAIS .. MAIS OÙ EST-CE QU'ON EST ?! [Petit Cactus des mers ♥ ]
» Comment ça y a pas d'oeuf.. mais si regarde bien là, derrière dans le frigo.. mais mais... mais non y a plus d'oeuf.. bah tant pis, pas d'oeuf, pas de mayonnaise c'est comme ça. Nan ta yeule !!--- Andrea le retour sous un nouveau jour !
» [Geoffrey] Mais...mais pourquoi, comment ?
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.