AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar] - Page 2

Partagez | 
 

 Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Jeu 5 Jan 2017 - 13:40

Brogar papotait gaiement, bien qu’une pensée un peu moins gentille s’échappa au milieu de son monologue. Faut dire que c’était un truc qui lui tournait souvent dans la tête : est-ce que Tirak avait bien morflé du morceau de main qu’il lui avait arraché avec les dents ? C’était une drôle de pensée, encore plus quand on connaissait le temps qui était passé entre le moment du passage à tabac à aujourd’hui. Mais les nains sont connus pour avoir la rancune tenace, ou pour Brogar la pensée tenace. Puis surtout, se focaliser sur cette pensée quand son passage à tabac lui venait à l’esprit lui évité de faire une crise d’angoisse. Bouger ses doigts et se rendre compte des raideurs qui restaient, avait plutôt tendance à lui rappeler la manière dont ses doigts avaient été cassés : soigneusement écrasés par la botte renforcé de cuir de Tirak.

Brogar observait le nain du coin de l’œil, car contrairement à la plupart des gens Dalor l’écoutait vraiment. Il réagissait à chaque chose qu’il disait avec un petit sourire ou un grand rire. Cela lui faisait plaisir que pour une fois, on était intéressé par son bavardage et on ne se contentait pas de vaguement en comprendre le thème.

« Ho voler n’est pas bien, c’est un fait… » Brogar gazouilla. Le nain avait bien conscience que c’était mauvais de voler, son père le lui avait dit…mais c’était une nécessité pour survivre et il passait outre. De plus Brogar n’était pas naïf au point de se considérer comme une personne bien. Il était capable de voler et de cambrioler avec une dextérité redoutable. Sa vie ne ressemblait pas à grand-chose et il vivait totalement en marge de la société. Brogar se considérait comme lui-même et puis c’est tout.
Dans tous les cas, Dalor semblait avoir bien conscience que Brogar était un voleur. Brogar ne rebondissait pas forcément dessus quand il le mentionnait, car ce serait quand même bien stupide de parler de vol à un garde aussi sympa soit-il…et même si ce garde était passé par la misère et avait conscience que voler était parfois indispensable pour survivre. Il préférait ne pas trop bavarder dessus, sachant pertinemment que s’il se mettait à papoter au sujet des vols, Dalor arriverait à comprendre que Brogar n’était pas un simple pickpocket. Le garde n’était pas bête du tout et il avait surement bien conscience de « l’univers » de Brogar où voleur était une profession. Bon, il ne se douterait pas que Brogar avait fait partie d’une bande particulièrement redoutable et dangereuse des Monts de Fer (d’ailleurs il se demandait comment ça avait tourné cette affaire, vu qu’à son départ ils commençaient à se mettre à l’assassinat), mais il ne préférait pas trop s’étendre sur le sujet…Puis, la partie plus « professionnelle » de ses capacités faisait partie de ce passé auquel il n’aimait pas penser.

« Pas du tout ! Et la liberté totale ne va pas avec grand-chose faut dire ! Je suppose, que beaucoup de gens n’arriveraient pas à vivre comme moi. Il faut « sacrifier » quasiment tout, l’argent, le travail, son égo, les liens avec des personnes et savoir vivre l’instant présent, car cette liberté est dangereuse vu que dans l’heure qui suit je pourrais très bien être mort ! » Il s’étira pas du tout gêné de parler de sa possible mort éminente. Même si Brogar voulait ne surtout pas mourir, il savait qu’avec son style de vie ce n’était qu’une question de temps avant que quelque chose de trop grave lui arrive et qu’il ne survive pas. Cette conscience des choses faisait qu’il arrivait à apprécier le moindre événement en ne vivant qu’au présent. « Peut-être même qu’il faut pas être bien net dans sa tête pour ça ! Mais moi je suis content comme je vis donc, je me moque un peu de tout ça !»

Il aimait parler avec Dalor, ils se comprenaient sur pas mal de chose. Sa vision de la vie n’était pas critiquée pour qu’on lui en impose une autre. Dalor arrivait même à dire les liens entre les choses que Brogar avait en tête sans même à ce qu’il ait besoin de s’expliquer. C’était bien agréable de juste parler comme ça.

« Ouais, c’est ce que je pense. Etre heureux est tout ce qui importe tant que l’on ne fait pas de mal aux autres ! J’suis pas quelqu’un de très compatissant et ma survie me rend égoïste je crois, mais je pense pas que l’on peut pas être heureux en créant la douleur…à part si on est un orc…ou un psychopathe…ou un orc psychopathe ! » Il pouffa.

Il passa ses mains derrière sa tête, continuant de paresseusement apprécier son ventre plein. Il était content, car il avait remarqué qu’il s’était un peu remplumé mine de rien grâce aux trois repas par jour offert par Dalor. Son poids fluctuait toujours énormément, mais tout en restant celui d’une crevette. Il n’était pas certain qu’un jour il arrive à faire un poids correcte pour un nain…Bah, façon il s’en moquait bien d’être beau, mais il aurait bien aimé avoir un peu de réserve pour les jours difficiles… Au moins son corps sec, n’avait pas besoin de beaucoup de quantité pour fonctionner bien que les brioches étaient totalement indispensables pour avoir un corps sain.

« Alors être garde comme métier ça te va bien ? Tu as l’air de bien te débrouiller, même pas tu en as tué un marchant quand ils se sont mis à râler je sais plus sur quoi l’autre jour…ils râlent tout le temps tu me diras. Tu as finalement réussi à te trouver après tout ça ? Parce que faut dire, c’est pas facile de savoir comment on est et ce qui nous fait du bien. Du coup ça peut prendre pas mal de temps, donc faut arriver à être patient, mais c’est pas facile non plus… Moi ça va, je sais que la brioche me fait du bien et rend mes journées lumineuses ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Ven 27 Jan 2017 - 14:20

« Pas du tout ! Et la liberté totale ne va pas avec grand-chose faut dire ! Je suppose, que beaucoup de gens n’arriveraient pas à vivre comme moi. Il faut « sacrifier » quasiment tout, l’argent, le travail, son égo, les liens avec des personnes et savoir vivre l’instant présent, car cette liberté est dangereuse vu que dans l’heure qui suit je pourrais très bien être mort ! »

Ce qu'il y avait de bien, c'était que malgré le fait qu'il n'ait pas une vie posée, Brogar avait la tête sur les épaules, il savait que sa vie pouvait s'abréger du jour au lendemain sans qu'il ne l'ait prévu... Il savait à quels risques il s'exposait à vivre ainsi en solitaire dans la terre du milieu plutôt que de vivre dans une montagne, bien à l'abri... C'était son choix et qu'il soit parfaitement conscient de tous les aspects d'une elle façon de vivre était sans doute le mieux qu'on puisse lui souhaiter.

« Peut-être même qu’il faut pas être bien net dans sa tête pour ça ! Mais moi je suis content comme je vis donc, je me moque un peu de tout ça !»

- C'est le principal... De toutes façons les autres ne vivent pas avec toi alors ils ne peuvent pas savoir... Répondit-il pensivement.

Il n'avait jamais compris le besoin des gens de critiquer des choses qui ne les concernaient pas le moins du monde au final... A croire que tout le monde aimait à avoir une vraie langue de vipère. Mais lui, ça ne l'intéressait pas ce genre d'attitude. De toutes façons, il vivait presque en hermite et n'avait pas grand monde avec qui commérer.

« Ouais, c’est ce que je pense. Etre heureux est tout ce qui importe tant que l’on ne fait pas de mal aux autres ! J’suis pas quelqu’un de très compatissant et ma survie me rend égoïste je crois, mais je pense pas que l’on peut pas être heureux en créant la douleur…à part si on est un orc…ou un psychopathe…ou un orc psychopathe ! »

Une fois de plus Dalor rit à la plaisanterie du nain. C'était tellement innatendu, en tout cas pour l'escorte de caravane qui n'avait que peu l'habitude de parler à des gens qui vous sortaient leurs pensées telles qu'elles leur venaient en tête. Cela avait quelque chose de vivifiant, de rafraîchissant. Pour une fois, Dalor ne se sentait pas rabaissé de par sa condition ou son manque d'éducation. Brogar était un bon gars, il avait eut raison de le laisser venir avec eux, même s'il gardait un oeil sur lui, car quand le chat n'est pas là... Et puis quand ça faisait plusieurs années qu'on ne survivait que grâce au vol, ca devenait plus fort que nous.

« Alors être garde comme métier ça te va bien ? Tu as l’air de bien te débrouiller, même pas tu en as tué un marchant quand ils se sont mis à râler je sais plus sur quoi l’autre jour…ils râlent tout le temps tu me diras. Tu as finalement réussi à te trouver après tout ça ? Parce que faut dire, c’est pas facile de savoir comment on est et ce qui nous fait du bien. Du coup ça peut prendre pas mal de temps, donc faut arriver à être patient, mais c’est pas facile non plus… Moi ça va, je sais que la brioche me fait du bien et rend mes journées lumineuses ! »

Dalor était impressionné. Brogar pensait à des choses qui n'avaient jamais effleuré son esprit. Mais maintenant qu'il pausait la question... Avait-il réussit à se trouver après tout ça ? La question était intéressante... S'il y pensait, c'était peut-être bien le cas... Après tout, ça n'avait pas été évident au début et il avait sauté sur l'occasion quand Baìn était venu lui proposer un travail. A ce moment là il était si désespéré qu'il aurait même accepté de s'occuper de la plus basse besogne qui soit.... Mais à présent, était-il satisfait de sa vie ? Il pouvait bien admettre que oui, il était satisfait... Il avait un travail qui payait bien, ça n'était pas mirobolant mais ça lui permettait de vivre confortablement. Il avait une petite maison simplette et pourtant parfaite pour le nain célibataire qu'il était. Il avait un travail et il passait le plus clair de son temps hors de la montagne, ce qui lui donnait une excellente excuse pour ne pas trop se faire de lien sociales.

- Et bien... Je peux pas vraiment te dire si je me suis trouvé, j'suis surement pas assez malin pour ça, mais j'suis bien comme ça pour le moment... C'est vrai, j'suis un solitaire, mais bon j'pourrais pas vivre comme tu le fais, j'aime bien l'idée d'avoir un point de chute...

Dalor ne cherchait pas forcément un truc en particulier qui le réconforte ou le fasse se sentir bien. Mais il y avait bien une petite chose qu'il aimait faire pour passer le temps plus agréablement, tailler les perles... Cependant, il jugeait que ça n'était pas très masculin comme activité et qu'il n'avait absolument pas le physique de l'emplois. Alors il n'en parlait pas. Quand il en vendait et qu'on lui pausait la question, il répondait qu'il avait acheté ses perles pour les revendre.

- C'est bien de se satisfaire de peu de choses... Comme ça on passe pas notre vie à courrir après l'insaisissable... Mais les marchands, je les écoute pas... Ca les ennerve encore plus. Sourit-il l'air légèrement sadique. Tout est une affaire de compromis... Ils savent que s'ils me cassent trop les pieds, ils finiront le voyage tout seuls... Parfois ça aide de pas être tout freluquet... Même si toi ça doit t'aider à courir vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Dim 5 Fév 2017 - 18:42

Sa mention de l’orc psychopathe fit à nouveau rire Dalor et il le rejoignit rapidement. Sincèrement, il ne cherchait pas à faire rire Dalor à tout va pour être dans ses bonnes grâces. Il racontait seulement ce qui lui passait par la tête et le garde était largement assez réceptif pour rire avec lui. Cela faisait du bien d’avoir quelqu’un qui écoutait et s’amusait de son train de pensée. Brogar tirait d’ailleurs son chapeau à Dalor, car il ne connaissait pas grand monde capable de suivre son flot de paroles sans avoir mal à la tête.

Brogar enchaîna ensuite sur une question qui pouvait paraître très philosophique, surtout pour un nain qui se vantait de ne pas aimer réfléchir trop. Est-ce que Dalor s’était trouvé ? C’était une question importante, peut-être même très inscréte…mais Brogar ne s’en faisait pas trop sur ça. Si Dalor voulait pas y répondre, ben il n’y répondrait pas et ça ne changerait rien.
Le vagabond ne s’était jamais vraiment dit « Est-ce que je me suis trouvé ? Est-ce que je sais qui je suis ? ». Lui, ce qu’il savait, c’est que maintenant alors qu’il était un mendiant parcourant la terre il était plus heureux qu’il ne l’avait jamais été. Au départ, il était le fils de son père malade…il ne vivait pas pour lui, lui-même n’existait pas vraiment, tout ce qui comptait c’était trouvé assez d’argent pour son père. Quand sa raison d’exister avait disparu, il n’avait plus su qui il était alors Borak avait profité de mettre ses griffes sur lui afin d’en faire le redoutable voleur qu’il voulait. Puis il était parti, poussé par Nori… Le monde avait semblé terrifiant et beaucoup trop grand, puis il était devenu incroyablement passionnant et attirant. Brogar s’était enfin senti bien, heureux de la moindre chose…maintenant il était lui-même, il vivait pour lui-même et faisait sa vie par lui-même. C’était une vie dure et solitaire qui ne laisserait aucune trace de son passage, mais c’était sa vie, c’était lui…un nain solitaire, s’émerveillant comme un enfant, tout en sachant que la vie était pourrie…

Il tourna la tête pour l’observer alors qu’il répondait à sa question.

« Pouah ! Si t’es pas malin moi je suis un troll ! » Il souffla agitant ses bras avant de s’arrêter soudainement. « Bon après c’est vrai que l’on m’a souvent traité d’enfant idiot dont Mahal avait gardé un morceau de l’esprit…dooonc je suis peut-être pas trop une référence ! » Il rit en passant une main dans ses cheveux. Quand il était petit son air absent et vide avait souvent conduit à ce genre de réflexion. Certaines personnes l’évitaient même quand il se trouvait sans bouger dans le coin d’une rue, le visage inerte en train de fixer une brique…Il faut dire qu’il y avait une grosse différence entre lui enfant et lui maintenant ! Cependant le fait qu’on le traite d’idiot n’avait pas changé, mais pas pour les mêmes raisons. Maintenant c’était parce qu’il parlait trop qu’on le traitait d’idiot…ha les gens ne savaient vraiment pas ce qu’ils voulaient !

« Mah si tu es bien c’est tout ce qui importe… chacun sa vie. Nous sommes tous différents ! Puis on se trouve quand on doit se trouver je suppose ! Ou peut-être jamais !...en fait je n’en sais rien… Moi je considère que je suis bien et celui que je suis maintenant me rend plus heureux qu’avant…alors peut-être que je me suis trouvé ! Brogar le lascar ! Brogar tête de lard ! » Il pouffa…

Il rit en entendant la réflexion sur son corps freluquet.

« Ha ça oui je suis rapide et je me faufile partout ! Je me débrouille aussi dans l’escalade, j’adore grimper et me carapater sur les toits ! » Il pouffa. « Mais par contre, j’y arrive pas sur les arbres…je sais pas pourquoi…les arbres ne doivent pas m’aimer… » Il fit une petite moue à cette constatation.

« Mais contrairement à toi, j’dois pas avoir du tout de force…bon je reste un nain, mais si tu m’en collais une je ferai un bon plongeon avant de m’écraser par terre…ça serait pas glorieux ! Tu as déjà tapé un marchand en le jetant dehors?... Tu me taperas pas hein ? » Il finit en souriant un peu de travers, blaguant à moitié dans son ton. Parce que même si Brogar aimait bien Dalor, sa méfiance trop importante faisait que pour lui c’était toujours possible que le garde le jette dehors à cause d’une bêtise de sa part. Bon après, il ne lui en voudrait pas, c’était normal…et il en serait pas blessé, menfin pour ça il essayait plus de sans convaincre qu’autre chose. Car bon, même si il essayait de protéger ses sentiments, il avait avoué qu’il aimait bien le Dalor…il lui avait même donné une brioche ! donc bon…ça le blesserait... que Dalor le frappe…comme les autres l’avait fait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Jeu 9 Mar 2017 - 14:06

Bien sur, Dalor passait beaucoup de temps tout seul au calme, mais alors qu'il aurait put en profiter pour réfléchir sur le sens de sa vie et l'importance de tout ça, il préférait largement faire quelques menus travaux ou bien de bonnes grosses siestes... S'il avait été un animal, il aurait surement été un ours... Du genre ours brun qui hiverne pendant des mois entiers... Dalor préférait largement faire travailler ses muscles plutôt que sa cervelle. Dites ça à un elfe et il le traitera surement de sot, mais il s'en fichait pas mal. Les nains étaient la preuve vivante qu'il n'y avait pas forcément besoin de savoir lire pour pouvoir vivre convenablement. Lui il savait, un peu... Mais il avait appris vraiment très tard et malgré toute sa bonne volonté, il n'avait pas eut beaucoup de temps à y consacrer.

Du coup, quand Brogar lui demanda s'il s'était trouvé, il ne sut pas trop quoi répondre. Après tout, il n'était pas sur qu'il se soit réellement cherché en fait... Il avait cru qu'être membre de la garde royale serait tout ce qu'il voudrait faire dans la vie, mais tout s'était écroulé et à présent... Et bien il aimait bien sa vie et c'était tout ce qu'il demandait au final. Il n'était pas un soldat reluisant dans son armure, mais il savait se défendre et il protégeait bien les caravanes. Au besoin, il répondrait à l'appel de son seigneur pour défendre la montagne. Il n'avait plus à rougir de lui, même si son passé le rendait encore parfois honteux.

« Pouah ! Si t’es pas malin moi je suis un troll ! »

Ah oui vraiment ? Oh il n'était pas du genre académique et puis il n'avait certes pas grandit dans les familles de sang-bleu comme on disait, mais c'est vrai que pour la débrouille il s'en sortait plutôt pas mal... Mais bon, il ne fallait pas se leurrer, pour ce qui était de se compliquer la cervelle, il passait volontiers son tours alors de là à essayer de comprendre s'il était heureux, pourquoi, et comment faire pour que ça dure et que ça soit mieux... Non, il laissait ça à Raeryan qui semblait aimer l'asticoter... En tout cas c'était comme ça qu'il le prenait. Et puis bon, c'était une naine et les femmes avaient toujours tendance à plus se prendre le crâne pour trouver le pourquoi du comment...

« Bon après c’est vrai que l’on m’a souvent traité d’enfant idiot dont Mahal avait gardé un morceau de l’esprit…dooonc je suis peut-être pas trop une référence ! »

Il ne savait pas s'il lui manquait un morceau de l'esprit comme il disait, mais en tout cas c'était un nain bizarre... Bizarre mais curieusement fort convivial et plutôt facile à vivre d'après ce qu'il avait pût en comprendre depuis le début du voyage.

- On insulte pas les enfants... Si je tenais ceux qui auraient tenus de tels propos près de mes oreilles je leur aurait fait lécher le sol de la montagne jusqu'à ce qu'ils en aient fait le tours.

Naturellement, c'était bien trop tard, Brogar n'était plus un enfant et ce depuis bien longtemps. Mais Dalor avait ses propres principes qui allaient généralement dans le même sens que les nains plutôt "normaux" si on pouvait le dire ainsi. Il avait par exemple pour principe de ne pas s'en prendre aux enfants, peut importe leur race et pas aux femmes non plus... Bon... Il devait tout de même admettre que s'il se trouvait face à une femme elfe prête à lui régler son compte, il ne se gênerait peut-être pas pour riposter et vendre cher sa peau. Certains le trouveraient peut-être machiste, mais ca n'était pas encore vraiment ça dans le fond. C'était ce qu'on lui avait appris depuis la plus tendre enfance et Dalor savait respecter ce que sa mère lui avait enseigner.

« Mah si tu es bien c’est tout ce qui importe… chacun sa vie. Nous sommes tous différents ! Puis on se trouve quand on doit se trouver je suppose ! Ou peut-être jamais !...en fait je n’en sais rien… Moi je considère que je suis bien et celui que je suis maintenant me rend plus heureux qu’avant…alors peut-être que je me suis trouvé ! Brogar le lascar ! Brogar tête de lard ! »

Dalor secoua la tête d'un air désabusé. Il était vraiment étrange, tout en contradiction... Non seulement il passait du coq à l'âne sans aucune difficulté, mais en plus il réussissait à passer de la sérieuse philosophie à une franche rigolade quelque peu enfantine. Ca devait surement en déstabiliser plus d'un. Quoi qu'il en soit, Dalor eut une pensée étrange. Il disait qu'il se trouvait mieux maintenant que ce qu'il était avant et il se demanda justement ce qu'il était avant pour dire une chose pareille.

- Et t'étais quoi avant ? Brogar le grand bavard. Railla-t-il légèrement.

Et puis dans le fond il trouvait que ça lui allait plutôt bien. Il continua sa conversation à propos de son travail et rappela qu'il n'écoutait pas les marchands se plaindre et qu'il ne se gênait pas pour les menacer de les abandonner tout seul au milieu du désert si jamais ils lui cassaient trop les oreilles. Il souleva également le fait que le corps léger de Brogar devait l'aider à courir vite et cela fit rire le nain.

« Ha ça oui je suis rapide et je me faufile partout ! Je me débrouille aussi dans l’escalade, j’adore grimper et me carapater sur les toits ! »

Ah lui il aimait pas trop ça... La hauteur ne lui inspirait jamais rien qui vaille, même s'il n'était pas sujet au vertige, il préférait quand même avoir les deux bottes sur terre et puis il fallait admettre qu'il était surement plus lourd que Brogar et donc plus difficile à faire grimper aux arbres ou sur les toits.

« Mais par contre, j’y arrive pas sur les arbres…je sais pas pourquoi…les arbres ne doivent pas m’aimer… »

Dalor rit légèrement à cette constatation. En même temps, quel nain aimait les arbres ? En fait Brogar était surement une exception rare... Ou alors il avait eut une vie réellement miséreuse dans les montagnes à tel point qu'il avait préféré en sortir. Mais ça, Dalor ne voulait pas le lui demander, pas encore en tout cas, il pensait qu'il était trop tôt et puis il semblait si heureux, il ne voulait pas lui faire évoquer de mauvais souvenirs.

« Mais contrairement à toi, j’dois pas avoir du tout de force…bon je reste un nain, mais si tu m’en collais une je ferai un bon plongeon avant de m’écraser par terre…ça serait pas glorieux ! Tu as déjà tapé un marchand en le jetant dehors?... Tu me taperas pas hein ? »


Oh oui ça surement... On pourrait peut-être l'appeler le Brogar volant après... Mais il ne pensait pas qu'il en arriverait à le frapper... Il suffirait surement qu'il gueule un peu trop fort pour que le nain connaisse sa chance de ne pas s'en être mangé une et détale comme un lapin pourchassé par un renard...

- Te stresses pas l'ami... J'ai pas besoin de ça...

Non, c'était sans doute un peu présomptueux, mais Dalor pensait souvent que le paraître aidait à beaucoup de choses. Certains de ces marchand par exemple, ils étaient moins riches que les autres, mais pourtant, ils étaient vêtus aussi richement qu'eux... Parce que ça faisait bonne impression et que les gens pensaient que si vous pouviez vous vêtir de la sorte, c'était que vous vendiez beaucoup et donc que vous vendiez de bonnes choses... Dalor le savait, il avait demandé à un des marchands une fois. Dans son cas c'était presque pareil. Plus il paraissait impressionnant, plus il fanfaronnait en sachant boucher le bec d'un meneur et plus ça lui servait à éloigner les ennuis des caravanes qu'il conduisait.

- Une fois un des gardes s'est battu avec un marchand... Une grande gueule mais qui maniait plutôt bien la ceinture si tu vois ce que je veux dire... Ca bardait déjà pas mal quand j'suis revenu de ma chasse... Il s'est vite calmé... Faut dire que de voir une hache passer à un pouce de son oreille droite ça doit être plutôt encourageant à se calmer...

Il avait fait exprès de viser à côté, mais quand le marchand lui avait hurlé dessus, il lui avait répondu qu'il l'avait manqué... Ça l'avait fait devenir tout pâle et il ne l'avait plus entendu de tout le reste du chemin... D'ailleurs, il n'était pas sur qu'il l'ait revus depuis...

- Quand j'étais petit, y avait pas beaucoup d'autres enfants nains autours de moi... Alors je restais tout seul généralement; mais je crois qu'on me trouvait bizarre... J'parlais pas souvent et les rares enfants qui venaient me voir n'étaient pas du même rang que moi... Ca finisissait souvent en bagarre... C'était rare que je perde...

En même temps il ne s'était jamais trop battu à la loyale, il considérait que tous les coups étaient permis et il mordait, griffait, tirait les cheveux... Une fois il en avait déculotté un aussi... Il avait fini le cul dans une bassine pour laver le linge... Dalor s'était souvent fait rouer de coups dans sa jeunesse, parce que ce qu'il donnait on le lui rendait séance tenante... Mais il partait du principe que c'était comme ça qu'on apprenait la vie... Ca l'avait surement endurcis et puis il avait toujours eut le sale caractère de sa mère de toute façon.

-Et t'as jamais pensé à te trouver une belle petite naine et t'établir quelque part ?

Il lui aurait bien dit "une naine pour voyager avec toi" mais ce genre de chose était plutôt tabou... En général les naines ne quittaient pas la montagne, certaines comme sa propre mère, vivait toute leur vie sans jamais rien voir d'autre que la pierre qui les avait vu naître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mer 15 Mar 2017 - 12:59

Dalor s’offusqua sur le fait qu’on l’ait insulté dans sa jeunesse. Bah, c’est vrai que les nains étaient ultra protecteur envers les femmes et les enfants, mais qu’importe la race, la différence fait peur. Brogar avait été un enfant différent, famélique, inquiétant avec des yeux vides et un visage trop inquiet pour son tout jeune âge. Il apparaissait et disparaissait dans un claquement de doigt, volait sans se faire remarquer et éviter la moindre personne lui portant un peu trop d’attention. Il avait même appris qu’en écarquillant les yeux, il se donnait un air fou qui inquiétait les gens et les gardait à distance. Ces gens n’étaient rien pour lui et seulement son père compté. Brogar ne parlait pas, ne riait pas, ne souriait pas…

Mais là Brogar rit franchement en entendant ce que Dalor aurait fait.

« Les bas quartiers auraient été bien propres ! Mais sans vouloir les défendre, je comprends qu’un enfant les yeux morts qui fixe une brique pendant deux heures avant de disparaître soudainement…ça fait flipper ! »

Dalor le taquina en lui demandant ce qu’il était avait, tout en le traitant de bavard au passage…ce qu’il prit comme un compliment, fier de pouvoir de papoter autant et tout seul si il le fallait. Il haussa des épaules.

« Ben avant j’étais rien ! Ni bavard, ni agar, ni fanfare, ni lascar…La plus proche je suppose est Brogar le clébard ! Maiiis… puis je suis devenu Brogar le clochard, ensuite le lascar et puis maintenant Brogar le Bavard…j’aime bien ce surnom-là ! Ha je choisi le Bavard comme surnom ! Vendu ! »
Il applaudit une fois pour approuver ce nouveau surnom, aussi assez content de ses petits jeux en –ar.
Son ancienne vie lui paraissait vraiment lointaine et comme s’il n’était pas vraiment lui-même. Il avait été d’abord était un enfant voyant son père mourir à petit feu cherchant juste à manger et à rendre son père mieux. Il n’avait pas existé pour lui-même, seulement pour son père. Ensuite, c’était un adolescent paumé qui s’était fait embarqué dans un supposé cadre où il aurait une petite place à lui. Il avait commencé à gagner un peu plus de personnalité, une personnalité bizarre, mais dans son milieu on ne survivait pas si on se laissait écraser. C’était seulement depuis sa fuite qu’il se sentait lui, Brogar, un vagabond. Il avait enfin appris à vivre pour lui-même.

Ils enchainèrent ensuite, Brogar s’inquiétant sur le fait d’être frappé.

« C’est pas faux, j’aurai fui avant que tu prennes ta première inspiration pour me taper ! J’ai un bon instinct de survie je peux m’en vanter ! »
Il rit avant de l’écouter parler avec curiosité.

Brogar renifla pour bien faire comprendre son point de vue sur le marchant en question avant d’avoir un grand rire « J’aurai voulu voir ça ! ». Rien ne valait la tête d’un bourgeois flippant…bon ça valait pas une brioche, mais presque ! Si dans le futur il croisait à nouveau la caravane de Dalor, il reviendrait surement à nouveau y gratter sa pitance et sa sécurité. Malgré d’être entouré de monde, il passait un agréable voyage où on le laissait en paix quand son esprit partait loin tout seul lors des marches et il pouvait profiter d’une rare bonne compagnie avec Dalor. Surement que leur passé, leur « classe sociale », les aidaient à se comprendre et bien s’entendre. Il était plus facile de se lier avec quelqu’un qui comprenait sans avoir besoin d’avoir à expliquer…Ils pouvaient parler bourru aussi, sans aucune manières et franchement. L’esprit un peu fou du vagabond semblait plaire à Dalor et Brogar pouvait parler sans être agacé parce que son interlocuteur faisait la tête. Ouais, Brogar reviendrait traîner près des caravanes naines au cas cela soit celle de Dalor dans l’avenir.

Ce n’était pas difficile d’imaginer un jeune Dalor, déjà bien musclé par la vie un peu plus rude des gens de basses classe sociales, en train de mettre une rouste aux rares autres enfants nains. Lui-même n’avait quasiment pas connu d’autres enfants. Il était trop absent et en même temps trop concentré sur la nourriture, pour attirer ou avoir envie de rencontrer des jeunes de son âge. Toute son enfance, la seule personne qui avait existé à ses yeux était son père. Les autres nains n’étaient que des obstacles entre lui et à manger pour survivre ainsi que ses médicaments.

« Haha ! Je t’imagine bien tout petiot taper sur des plus grands que toi ! Moi non plus je n’ai pas côtoyé d’autres enfants, bien sûr ils avaient pas le droit de m’approcher…soit disant parce que je volais des brioches ça faisait de moi une mauvaise fréquentions ! Tss ! » Il fit semblant d’être outré avant de pouffer. « Ils n’avaient pas le même rang que moi non plus… Si on avait été à la même montagne on aurait peut-être été copains ! Quoique…je t’aurais surement voler ton goûter et ça t’aurait surement pas plus ! Tu m’aurais pourchassé !» Il pouffa en s’imaginant la scène.

Puis Dalor posa une question sans aucun rapport avec leur précédente discussion. Normalement, ça ne l’aurait pas déboussolé. Dalor et Brogar avait ce bon point commun de pouvoir passer du coq à l’âne dans leur discussion sans problèmes, mais là…ben il s’y attendait pas du tout. Surtout que c’était un sujet bien obscur pour Brogar.

« …Une naine ... ?» Il le fixa comme si une deuxième tête venait de lui pousser « …m’établir… ? » et hop une troisième tête. « Pourquoi je ferai une chose pareille ?! »
Il roula sur le ventre, s’appuyant sur ses avant-bras pour se surélever un peu et pouvoir mieux le fixer alors que tout un tas d’herbes et feuilles s’étaient coincés dans ses boucles.

« Non ja-mais ! Ça voudrait dire être amoureux et pouah pouah non surement pas… » Il agitât la main. « Je ne comprends pas ces histoires-là, c’est se prendre la tête pour beaucoup trop de choses…puis c’est bizarre… » Il plissa le nez. « Menfin non, je dois te paraître comme un gosse je suppose, mais…nan ca m’échappe tout ça, le grand amour tout ça…les naines…les nains…l’attirance…tss tss …j’aime ma liberté…et puis m’établir ? Nan surement pas, j’ai plein de mystères à découvrir encore ! Je ne compte pas m’arrêter !»

Il cligna des yeux avec rapidité. Faire une famille ? S’installer avec une naine ? C’était bien la chose qui ne lui avait jamaiiiis traversé l’esprit. Brogar n’avait jamais ressenti cette envie-là. Il n’avait même jamais ressenti une attirance physique pour quelqu’un. Ho il connaissait ces choses, surtout vu le milieu dans lequel il avait passé son adolescence, mais ce n’était pas du tout son truc.
Brogar pencha la tête, se retrouvant immédiatement envahi de boucles emmêlées. Il batailla pendant quelques secondes afin de pouvoir revoir Dalor.

« Mah tu me poses cette question, parce que tu te l’ais posé à toi ? Tu as une jolie naine qui t’attend ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Ven 17 Mar 2017 - 11:44

Dalor était peut-être un rustre, un cloporte aux yeux des autres, mais il avait des principes malgré son manque d'éducation et parmi ces principes, il y en avait un qui était sans doute commun à tous les nains : on ne touchait pas aux enfants. Pourtant, sans qu'il n'ait réellement cherché à obtenir ce résultat, sa remarque sur le traîtement qu'il aurait fait subir aux détracteurs de Brogar lorsqu'il était enfant, le fit rire. Remarquez, c'était sans doute mieux que de l'avoir mis en colère.

« Les bas quartiers auraient été bien propres ! Mais sans vouloir les défendre, je comprends qu’un enfant les yeux morts qui fixe une brique pendant deux heures avant de disparaître soudainement…ça fait flipper ! »

Ca n'était pas une raison... En fait il avait aussi pleinement conscience que les enfants étaient généralement cruels entre eux. Mais à son sens, ça n'était pas une raison non plus... Bien sur, ça ne servait pas à grand chose de s'attarder trois heures sur le sujet, après tout il s'agissait là de leurs enfances respectives et donc d'un passé déjà révolu depuis plusieurs dizaines d'années... Dalor changea donc de sujet de demanda à Brogar ce qu'il était exactement avant de devenir le vagabond qu'il était aujourd'hui. Solitaire, bavard, pauvre, trop maigre, mais vivant, libre et heureux de l'être.

« Ben avant j’étais rien ! Ni bavard, ni agar, ni fanfare, ni lascar…La plus proche je suppose est Brogar le clébard ! Maiiis… puis je suis devenu Brogar le clochard, ensuite le lascar et puis maintenant Brogar le Bavard…j’aime bien ce surnom-là ! Ha je choisi le Bavard comme surnom ! Vendu ! »

Ce fut au tours de Dalor de ricaner avec amusement. Ce nain avait beau être tout petit et tout maigre, il ne semblait être touché par rien... Comme si rien ne pouvait le blesser. C'était certainement une bonne chose, mais cela devait généralement agacer les personnes qui n'avaient pas de bonnes intentions à son égard et rien que d'y penser, Dalor voyait déjà Brogar se rendre parfaitement compte de la situation et en rajouter une couche rien que pour continuer à les agacer avant de fuir en riant à la dernière seconde pour ne pas être frappé.

En parlant de se faire frapper, Brogar s'inquiétait des traitements qu'il pourrait reçevoir sans trop l'avoir prévu et il cru bon de le rassurer. Il ne voyait ni l'utilité ni la raison d'agir de la sorte. Ils avaient passé un marché tout les deux, Brogar pouvait rester tant qu'il le voudrait en échange de quoi il devait être 'sage' il obtenait alors la protection de la caravane, le couvert et même une petite rente pour s'occuper si bien des bêtes et ôter ainsi une grande partie du travail à la charge des gardes qui avaient ainsi plus de temps pour d'autres choses.

« C’est pas faux, j’aurai fui avant que tu prennes ta première inspiration pour me taper ! J’ai un bon instinct de survie je peux m’en vanter ! »

Dalor sourit, il n'avait aucun mal à le croire sur le sujet, la preuve en était : il tait toujours en vie. Dalor raconta ensuite la façon dont il avait traiter un marchand qui avait osé troubler l'ordre de la caravane et apparemment le récit sembla plaire au nain vagabond. Et il le comprenait, il fallait dire que la scène était plutôt drôle, surtout la tête du nain quand Dalor avait prétendu l'avoir manqué...

« J’aurai voulu voir ça ! »

Oui, lui aussi il aurait bien voulu voir ça s'il n'avait pas été là pour le voir réellement. Ca l'aurait ennuyé d'avoir manqué ça... Mais bon, ça lui faisait un bon souvenir et quand c'était revenu aux oreilles de Baìn il avait précisé qu'il avait manqué le marchand exprès... Mais que c'était un grand vantard et qu'il devait le calmer... La solution avait été, certes radicale, mais efficace. D'ailleurs il était sur d'avoir évité pas mal d'ennuis par la suite rien qu'a cause de cette histoire mainte fois murmurée entre les marchands et bien sur déformée au fil du temps. Une fois il en avait même vu un refuser tout net de partir juste en entendant son nom... C'était pas longtemps après. Ca l'avait bien amusé d'ailleurs. Toujours perdu dans ses souvenirs, Dalor parla un peu de son enfance solitaire à Brogar et il sembla toujours autant amusé par le récit.

« Haha ! Je t’imagine bien tout petiot taper sur des plus grands que toi ! Moi non plus je n’ai pas côtoyé d’autres enfants, bien sûr ils avaient pas le droit de m’approcher…soit disant parce que je volais des brioches ça faisait de moi une mauvaise fréquentions ! Tss ! Ils n’avaient pas le même rang que moi non plus… Si on avait été à la même montagne on aurait peut-être été copains ! Quoique…je t’aurais surement voler ton goûter et ça t’aurait surement pas plus ! Tu m’aurais pourchassé !»

Ah ça... Non en fait il ne lui aurait pas volé son goûter, tout simplement parce que Dalor n'en n'avait généralement pas eut quand il était petit, par oubli de sa part, il ne rentrait que le soir à la maison et sa mère avait d'autres choses à faire que de le chercher dans toute la montagne pour le faire goûter. Elle était partie du principe que s'il ne revenait pas c'était parce qu'il n'avait pas faim et elle avait eut bien raison de toutes façons.

- Je mangeai pas de goûter.... Sourit-il en coin.

Pour une fois, ce fut au tours de Dalor de changer de sujet sans prévenir et pour pauser une question somme toutes très privée. Il se demanda pourquoi un nain finalement si joyeux que lui n'était pas marié. D'un certain côté, il se doutait que cela allait à l'encontre de la liberté à laquelle il tenait tellement, mais quand même, il était curieux.Bon après s'il ne lui avait pas répondu, il ne lui en aurait pas tenu rigueur. Mais après un instant de surprise, il fini par répondre avec toute sa franchise habituelle.

« …Une naine ... ? …m’établir… ? Pourquoi je ferai une chose pareille ?! »

Franchement il se sentait tel un parfait idiot tout à coup... Il haussa les épaules à sa question, qu'en savait-il lui ? Peut-être juste parce qu'il aurait trouvé une jolie petite naine à son goût... Parfois il ne suffisait pas de grand chose. Surtout pour ces choses là.

« Non ja-mais ! Ça voudrait dire être amoureux et pouah pouah non surement pas... Je ne comprends pas ces histoires-là, c’est se prendre la tête pour beaucoup trop de choses…puis c’est bizarre… Menfin non, je dois te paraître comme un gosse je suppose, mais…nan ca m’échappe tout ça, le grand amour tout ça…les naines…les nains…l’attirance…tss tss …j’aime ma liberté…et puis m’établir ? Nan surement pas, j’ai plein de mystères à découvrir encore ! Je ne compte pas m’arrêter !»

Dalor gloussa face à sa réaction. On aurait franchement dit un enfant devant la possibilité de déposer un bisous sur la bouche d'une fillette.

« Mah tu me poses cette question, parce que tu te l’ais posé à toi ? Tu as une jolie naine qui t’attend ? »

Hein ?! Ah non... Non pas encore... Dalor se gratta la barbe un instant puis il décida d'être franc lui aussi.

- Nan... Pendant un temps j'ai cru... Enfin pendant deux temps en fait... Mais c'était pas ça... La fille de mon patron... Elle semblait s'interesser un peu trop à moi et j'ai cru que... Mais en fait non, elle voulait me demander un gros service... Et puis je crois bien qu'elle s'est entichée d'un autre nain mais franchement je m'y intéresse pas tellement... Et puis la deuxième fois, c'était ... C'était surement de ma faute en fait , mais quand je suis redevenu plus sobre j'ai compris que je m'étais mépris...

Il s'arrêta un instant, pris dans ses souvenirs, puis il expliqua en pesant bien ses mots pour ne pas tout réveller. Par honte surtout.

- Y a quelques années j'ai été gravement blessé et une naine m'a soigné... Raeryan qu'elle s'appelle, une fameuse soigneuse tu peux me croire... Et têtue avec ça... Si elle ne l'avait pas été je serais surement pas là à te causer d'elle... Ou même à te causer tout court d'ailleurs.... Enfin, j'étais tout seul et je pense que je m'y étais un peu trop attaché et puis avec l'alcool et tout... Mais après j'ai réalisé que je l'aimais bien c'est tout... Comme une amie... Une soeur peut-être, mais c'est tout... Et puis elle râle trop pour moi... Rit-il.

Raeryan ne faisait pas défaut au sale caractère des naines et dans son métier ça n'était pas un désavantage, loin de là, surtout quand elle avait à faire à des coriaces comme Dalor. Il n'avait jamais trop compris pourquoi elle s'était tant accroché à la vie à sa place, mais il ne le lui avait jamais demandé non plus, par crainte de la réponse surement, pour cacher le fait que ça l'intrigue aussi d'ailleurs.

- Et puis j'suis comme toi, les naines j'y comprends pas grand chose... En plus elles sont rares et puis elles sont assez intelligentes pour regarder les nains plus beaux, plus jeunes et plus riches que moi.... Bah c'est pas bien grave de toutes façons, qu'est-ce que je ferais d'une femme avec la vie que je mène ? J'suis pas un vagabond comme toi , mais presque finalement... J'passe plus de temps hors de la montagne que dedans.

Et puis il faudrait encore pouvoir réussir à le supporter, ce qui n'était surement pas donné à tout le monde au quotidien... Dalor était habitué à vivre seul quand il était dans la montagne. Même quand il prévenait Raeryan de ses longs départs ou venait la voir à son retours, c'était toujours lui qui se déplaçait... Il préférait et puis elle était très occupée de son côté et il ne voulait pas déranger... Déranger Raeryan dans son travail, il ne l'avait jamais fait, mais il était sur que ce serait comparable à aller chatouiller les pattes de Smaug le terrible pour voir s'il était de bonne humeur au réveil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 20 Mar 2017 - 11:59

« Alors j’aurai volé trois brioches au lieu de deux… » Il lui fit un clin d’œil complice en retour de son sourire en coin. Puis ils enchaînèrent sur les anciens amours de Dalor.

Ha bien sûr, une personne s’était intéressée à lui avec pour de juste profiter de lui. Il renifla légèrement, un peu dédaigneux et marmonna. « Tsss… c’est toujours comme ça…» Ca faisait partie des choses qui l’empêchaient de se lier avec les gens…ou plutôt, ce qui l’incitait à ne pas se lier longuement avec les gens. Les liens qu’il créait avec ses voyages étaient plus faciles, il ne voyait les gens que peu de temps et sporadiquement (et encore si il arrivait à les revoir). C’était toujours des relations franches et simples. Ils n’avaient pas le temps de magouiller et de toutes, maintenant il était rodé et dès que son instinct repéré un manipulateur il fuyait le plus loin possible. Sa relation, la particulière était surement celle avec Nori. Mais ils étaient deux filous avec un bon fond, mais qui se faisait confiance sans réellement se faire confiance, c’était assez particulier et il ne préférait pas trop se poser de questions dessus.
En bref, Brogar jugeait que l’on ne pouvait jamais avoir vraiment confiance aux gens, car ils finissaient par toujours avoir quelque chose derrière la tête et que les belles amitiés comme dans les livres n’existaient pas ou étaient très rares (pour rester optimiste, mais bon…). Du coup l’amitié pour lui c’était compliqué aussi…il aimait ou n’aimait pas les gens tout simplement, mais … non ca restait assez complexe et tordu son train de pensée quand il y réfléchissait plus, alors il ne valait pas qu’il continue à trop s’y casser la tête.
La deuxième, il était saoul ? Ha ca datait de sa mauvaise période alors ! Il ne profitât donc pas du blanc et le laissa dans ses souvenirs. Il était bavard, mais il savait aussi quand se taire ! Et il savait très bien que des secrets devaient rester secrets. Bon, il en avait mine de rien révélé pas mal à Dalor si il comparait aux autres connaissances qu’il s’était faite dans le passé. Mais les choses avec Dalor, et surtout les paroles, se faisait facilement. Pas besoin de s’expliquer, ils se comprenaient et ça c’était rare !

Brogar l’écoutait sagement, ne pouvant s’empêcher de se dire qu’il aurait aimé connaître une guérisseuse comme ça quand il était gosse. Si elle avait autant pris soin de Dalor alors qu’il avait craqué et était tout le temps saoul, elle devait être géniale, car il supposait que Dalor n’avait pas de moyen de la payer. Peut-être que si elle avait était aux Montagnes de Fer, elle aurait pu sauver son père même si ils n’avaient pas les moyens de la payer vraiment…Menfin, c’était du passé et on ne changeait pas le passé avec des « si ». On ne changeait pas le passé tout court. Cependant, ça le laissait quand même un peu pensif, il ne pouvait pas s’en empêcher. Son père avait tellement été son unique soleil qu’il ne pouvait pas ne pas y penser quand quelque chose le lui rappelait.

« Dame Raeryan… » Il répétât pour être sûr de se souvenir du nom, sans savoir que dans dix ans ça serait à son tour de se retrouver dans ses pattes miraculeuses alors que Dalor courrait la campagne pour retrouver Erebor. Et que dans dix ans il serait trop pris par la fièvre et la douleur pour se souvenir immédiatement qu’il connaissait déjà ce nom. « Ca à l’air d’être un sacré numéro ta naine! Pas étonnant que t’y sois attaché, surtout si c’était quand ça allait mal. Tous les rayons de soleils sont bons à aimer quand on est coincé dans l’ombre ! Bon l’alcool, oui ça fausse un peu…mais tu as de la chance que ce soit une naine, j’ai déjà vu un nain faire la cour à un bouc de combat car il était saoul ! Un bouc de combat! Et même quand il a pris un coup de tête qui l’a fait voler sur deux mètres, il a déclarait que c’était un coup de tête d’amour ! Il a même pas dessaoulé ! » Il écarquilla les yeux tout en riant. Il se laissa à nouveau tomber sur le côté sans aucune grâce, repoussant encore les mèches qui l’embêtaient…il allait devoir se coiffer hmf. « C’est toujours bon d’avoir quelqu’un de plus têtu que soit, surtout quand on va dans le mauvais sens. » Il lui sourit. « Ca aide à repartir du bon côté ! »

Il posa son bras sous sa tête pour pouvoir continuer à regarder Dalor pendant qu’il lui parlait des naines.

« Bah t’es pas beaucoup plus vieux que moi, non ? la petite centaine ? Moi je crois que j’ai 90 ans, ou dans ces eaux là, pas loin en tout cas !…Bien que j’imagine que la vie que l’on mène arrange pas la beauté de notre folle jeunesse…» il tiltat, comme toujours, sur un simple détail au milieu de la conversation…détail qui n’avait quasiment rien à voir sur le reste de la conversation réellement. Il se gratta la barbe, là où il avait déjà des poils blancs bien qu’ils soient dus à des cicatrices et non à son âge.

« Les naines…j’en ai jamais vraiment connu, seulement de loin… » ou de plus prêt quand il leur volait discrètement quelques bijoux. « … en fait je leur ai jamais parlé…dans mon milieu yen avait pas, on était qu’entres hommes. Du coup j’ai connu que des nains, yavait pas de tabous ou autre trucs… du coup tout le monde était assez libérés, mais l’amour ça m’est toujours passé au-dessus de la tête…même passer du temps avec un autre nain non plus, en plus les nains c’est jaloux » il renifla avec ennui comme à chaque fois qu’il pensait à quelque chose qui pouvait le priver de sa liberté si précieuse « …je préférai chercher quelque chose à manger, c’était bien plus bénéfique ! » Il se grattât la joue, au niveau de ses tatouages à chaque fois qu’il parlait de quelques choses en rapport avec la bande de Borak.

« J’en sais rien…pour moi ça fait perdre sa liberté être amoureux. De ce que j’ai compris de toutes les histoires et légendes à travers le monde, on est plus un, mais deux. Certains peuvent pas vivre sans leur amour et le cherche toute leur vie… Moi je suis heureux de tout seul, je crois pas pouvoir être amoureux et ce qui importe, c’est ce qui te rend heureux toi…donc bon, je suppose que tant que tu tombes pas amoureux, t’as pas besoin de te prendre la tête avec ça… »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 17 Avr 2017 - 11:15

Brogar semblait plutôt amusé par la description qu'il lui avait fait de Raeryan et qu'il jugeait lui-même, sans trop se venter, plutôt proche de la vérité. Il philosopha ensuite un peu à propos de l'amour et des naines, mais il avait cet air un peu fou qui faisait tellement rire le nain plus vieux. Parfois, quand il parlait, on aurait dit un hibou dérangé en pleine journée... Ses yeux s'agrandissaient à un point impensable et il semblait alors ne pas revenir lui-même de ce qui sortait de sa bouche, comme s'il se pensait incapable d'avoir de telles pensées. Mais Dalor se contenta d'un petit sourire. Il n'était déjà pas très à l'aise avec les mots, mais quand il s'agissait de parler de femmes, il devenait encore moins loquasse en général. Là il avait parlé autant parce qu'il avait raconté un bout de son passé, voila tout.

La raison en était toute simple, il n'avait absolument aucune expérience dans ce domaine là et il n'avait même jamais eut aucun rapprochement d'aucune sorte avec une naine... Quoi que... Il ne se souvenait pas de tout ce qu'il avait fait quand il était saoul jusqu'à plus savoir tenir debout... Mais oui, il chassa cette idée, s'il avait malmené une naine il en aurait certainement entendu parler le lendemain et tout les autres jours de sa vie... Il aurait même surement été banni ci ça n'est pas carrément tué pour laver l'affront.

- 95 ans... Avait-il marmonné quand il s'était interrogé sur son âge. Et c'était vrai qu'ils n'étaient pas si éloigné l'un de l'autre à ce niveau là finalement.

Mais comme il l'avait pensé, Brogar était plus jeune que lui, ça se voyait, il était moins pausé, même si ça venait aussi surement de sa vie solitaire dans les terres du milieu. Pourtant, il fut surpris qu'il ne connaisse pas son âge avec exactitude.

« Les naines…j’en ai jamais vraiment connu, seulement de loin… en fait je leur ai jamais parlé…dans mon milieu yen avait pas, on était qu’entres hommes. Du coup j’ai connu que des nains, yavait pas de tabous ou autre trucs… du coup tout le monde était assez libérés, mais l’amour ça m’est toujours passé au-dessus de la tête…même passer du temps avec un autre nain oui plus, en plus les nains c’est jaloux »

Une fois de plus Dalor rit légèrement, amusé par la remarque. Les nains c'est jaloux... Mais il était nain lui aussi... C'était amusant, il critiquait les autres tout en se critiquant tout seul, mais il était plutôt réaliste... Généralement on enviait ce que les autres avaient... Surtout quand on avait rien soi-même...

« …je préférai chercher quelque chose à manger, c’était bien plus bénéfique ! »

Dalor observa le nain se gratter la joue et se demanda un instant si ses tatouages avaient une signification particulière. Lui, il n'en n'avait encore aucun. Absolument aucun tatouage ne venait marquer son corps... Il n'avait pas eut le temps, ni même la bonne idée qu'on décide de se garder graver dans la peau pour le restant de ses jours. Pour le moment, tout ce qui marquait sa peau, c'étaient ses nombreuses cicatrices, plus ou moins fines, plus ou moins anciennes... Mais la pire restait celle témoin de son accident... Elle était épaisse et parcourait tout son avant bras...

« J’en sais rien…pour moi ça fait perdre sa liberté être amoureux. De ce que j’ai compris de toutes les histoires et légendes à travers le monde, on est plus un, mais deux. Certains peuvent pas vivre sans leur amour et le cherche toute leur vie… Moi je suis heureux de tout seul, je crois pas pouvoir être amoureux et ce qui importe, c’est ce qui te rend heureux toi…donc bon, je suppose que tant que tu tombes pas amoureux, t’as pas besoin de te prendre la tête avec ça… »


Dalor ne répondit pas et fini par s'endormir sous cette pensée philosophique qu'il jugeait plutôt juste. Parfois il se pausait de drôles de questions... Mais c'était peut-être aussi parce qu'on les lui pausait avant... Enfin pour certaines.

Cela faisait déjà deux jours de plus qu'ils marchaient et s'étaient éloignés de la ferme. Il n'en voyaient plus les limites et encore moins les maisons depuis bien longtemps à présent, même si un marchand ou deux se seraient bien attardé, ils avaient un programme à suivre et il devait être rentré à peu près dans les temps. Fort heureusement pour eux, le temps était plutôt clément depuis le début du voyage, mais Dalor avait comme dans l'idée que ça ne durerait pas si on en croyait les gros nuages sombres qui s'avançaient doucement mais surement dans leur direction.

- Hey Brogar ! Appela-t-il en arrivant à pied près du vagabond. On va bientôt arriver à un endroit souvent fréquenté par les wargs.... Parfois on a de la chance et ils sont pas là, mais j'aimerai bien qu'on ait pas à y passer la nuit... Si tu vois ce que je veux dire.

Malheureusement pour eux, les nuages semblaient avancer plus vite que Dalor ne l'avait espéré et ils furent bientôt ralentis par la pluie. Pourtant, il poussa la caravane autant qu'il le put et ils s'établirent finalement vers la fin de la zone qu'il voulait à tout prix de côtoyer trop longtemps.

- Les feus sont à oublier ce soir... Disait-il au marchand qui lui avait pausé la question. On est en territoire ennemi et la pluie gâche tous nos efforts... Faites vous discrets et cachés vous dans vos chariots pour la nuit.... Je vais doubler la garde.

Il demanda au marchand de faire passer le message et il chercha ensuite Brogar dans le campement. Il n'avait pas de chariot à lui proposer pour l'abriter, mais ils étaient encore en terre verte et les arbres étaient par-ci par-là alors il verrait bien s'il était du genre à y grimper. Il fini par le trouver et il l'appela de nouveau en marchant à sa rencontre.

-Ecoute l'ami, on est précisément là où j'voulais pas passer la nuit... Alors si tu sais grimper aux arbres, je te conseille d'y dormir pour ce soir... Les Wargs savent pas y monter... A moins que tu préfères défendre ta pe... ATCHOUM !

Dalor, alerté par son éternuement, observa attentivement alentours, d'ailleurs, ceux de ses gardes qui l'avaient entendu firent de même. Quand il se mettait à éternuer, ça n'était jamais bon signe... Mais pour le moment il ne voyait rien.

- Ecoute, si tu veux te planquer, tu ferais mieux de le faire tout de suite.... Et en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 17 Avr 2017 - 18:30

Sur une dernière parole philosophique de Brogar (qui ne se voulait pas du tout philosophe d’ailleurs, il sortait juste ce qui lui était passé par la tête, ce qui se résumait souvent à « ça sert à rien de se casser la tête ») Dalor fini par s’endormir. Le nain plus jeune se tourna pour s’enrouler autour de son précieux sac, une main sur sa hache et ne tarda à dormir d’un sommeil léger.

Le voyage continua plutôt tranquillement avec Brogar toujours dans son petit monde, se permettant de chantonner des chansons saugrenues quand l’envie lui prenait.
Quand Dalor le rejoint pour lui signaler dans quelles zones ils s’engageaient, il comprit rapidement le souci.

« Ouais, pour pas que l’on se fasse manger pendant que l’on roupille ! » Il lui sourit, mais compris bien le sérieux de la situation. D’ailleurs il avait parlé assez bas, pour ne pas se faire entendre d’un marchand de passage alors que d’habitude ça ne lui faisait ni chaud ni froid que ces nains-là entendent ses stupidités.

Bien sûr à chaque fois que l’on approche d’un endroit risqué ou que quelqu’un a le malheur de dire « ça pourrait être pire », la pluie se mit à tomber pour bien tremper tout. Brogar était bien équipé et se retrouva vite sous sa cape imperméable a marché aisément dans la boue grâce à son expérience…cependant ce n’était pas le cas des chariots qui peinés dans la bouillasse. Alors qu’il aurait voulu passer tout aussi rapidement que Dalor l’endroit, la caravane avancé avec peine. Il se retrouva même à pousser un chariot embourbé en pestant tout ce qu’il pouvait ! Finalement, ils ne réussirent pas à sortir de la zone et la nuit était tombée en plus de la pluie. Que du bonheur !

Brogar se sentait…nerveux…et il n’aimait pas se sentir nerveux. Certains pouvaient dire que c’était de trouille, car il savait que c’était la zone où Dalor avait mentionné la présence de wargs, mais Brogar savait que ce n’était pas ce genre de nervosité là. S’il avait pu survivre jusqu’ici dans la nature c’est qu’il avait un très bon instinct de « proie ». Il s’y fiait absolument toujours et filait dès que l’alarme résonnait dans sa tête sans jamais se poser de question. Il valait mieux se cacher pour rien que ne pas le faire et se faire bouffer.
C’est pour cela que quand la caravane s’arrêtât il ne se dirigeait pas immédiatement vers les bêtes pour faire son travail, mais restât planté sur place à observer autour de lui avec les sens aux aguets. Ils étaient vraiment obligés de rester ici ? Ha oui…Dalor était payé pour ramener les marchants vivants et en bon état…zut…

En se faisant apostropher par Dalor, il se tourna immédiatement vers lui. Bon, il avait confirmation qu’ils étaient encore dans la mauvaise zone et son instinct ne devait donc pas s’agiter pour rien. Il écoutait sagement les recommandations bien qu’il marmonna tout bas que « les arbres m’aiment pas » jusqu’à ce que Dalor… éternue ! Ce fut encore plus efficace qu’une sonnette d’alarme !
D’un coup, Dalor et ses gardes se mirent par observer autour d’eux. Brogar ne connaissait pas l’allergie particulière de son compagnon, mais il plissa aussi les yeux et fit de même, un frisson remontant le long de sa nuque…bon, son instinct l’avait pas trompé si les gardes commençaient à être aussi suspicieux.
Brogar pressa ses lèvres ensembles et hocha la tête. Il ne rajoutât rien. Avec rapidité et un fort silence, surtout pour un nain trempé et portant un sac, il se retrouva quelques secondes plus tard perché sur une branche dans l’arbre le plus proche. Le nain se plaignait souvent que les arbres ne l’aimaient pas et qu’il n’arrivait pas à monter dessus, mais c’était seulement quand il prenait son temps, alors que quand son corps passait en « phase » cambrioleur aucune surface ne pouvait l’empêcher de grimper en toute discrétion.

Il était monté dans un arbre arbre au bord du camp, juste à côté des gardes, il était hors d’atteinte des wargs, mais pas vraiment caché. Il n’était pas fou au point de rester au sol, mais il n’était pas assez ingrat pour laisser des rares gens qu’il appréciait seuls face aux dangers…même si à la base il avait réclamé leur protection.
Sa danaxe était à portée de main, tout comme sa dague, mais c’est son arc de chasse qu’il sortit. Il encocha une première flèche et se statufia, en équilibre complet accroupi sur ses pieds. C’était bien pratique d’être un cambrioleur, il pouvait se percher sans jamais tanguer sur la plus fine des poutres…ou branche dans le cas présent.
Brogar n’avait pas la prétention d’être un excellent archet, mais il pouvait viser un lapin en mouvement et les wargs étaient un peu plus gros, donc ça devrait aller… Il ne pourrait surement pas abattre un warg d’une seule flèche de chasse comme un grand dadet d’elfe avec leurs flèches dignes de mini-lances, mais il pourrait en ralentir ou les blesser assez pour qu’ils restent au sol. Menfin, ce n’était pas du tout la première fois qu’il se retrouvait en haut d’un arbre pour éviter de se faire manger, donc même si il avait l’adrénaline qui montait il n’était pas effrayé pour autant…

Si son corps ne bougeait plus, ses yeux écarquillés observaient les environs à la recherche de la brillance d’un œil ou un mouvement de broussaille qui n’était pas naturel. Il se serait normalement fié à son ouïe pour repérer les grognements que les prédateurs ne retenaient pas à la vue d’une proie, mais la pluie l’empêchait d’entendre ce son discret tant qu’ils étaient tapis à couvert.  
Ha là ! Il bandit son arc vers une direction en particulier certain que quelque chose s’y trouvait, mais ne lâchant pas sa flèche pour ne pas déclencher les hostilités. Il allait juste être en soutien des gardes, d’ailleurs c’était à Dalor de diriger l’affrontement pour que les choses se passent bien. Brogar était un solitaire indépendant parfois égoïste, mais il savait aussi quand il fallait se laisser diriger pour que les choses se passent bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 1 Mai 2017 - 11:24

Brogar disait que les arbres ne l'aimaient pas et franchement en temps que nain il voulait bien le croire car ils n'avaient guère l'habitude de grimper à la cime des arbres pour voir le monde de plus haut et puis tout ce qui était verdure n'était guère fait pour les enchanter, mais Brogar vivait en pleine nature et il savait forcément mieux qu'un autre nain grimper sur les troncs des arbres en cas de danger, parce qu'on pouvait se venter de courir vite, il fallait voir les wargs arriver drôlement tôt pour réussir à les distancer... Ces sales bestioles avaient l'avantage de courir sur quatre pattes et non pas deux.

Quoi qu'il en soit, le nain de la garde éclata de rire quand il vit que, malgré tout, le nain préférait se trouver un perchoir pour le moment. Il avait bien raison dans le fond... Lui même, s'il avait été seul, aurait surement cherché à prendre de la hauteur et se faire oublier le temps que ces sales bestioles passent leur chemin (tout en priant Mahal pour ne pas éternuer trop fort tant qu'ils seraient trop près... Mais il n'avait guère le choix car son travail consistait à protéger les marchands et leurs marchandises.

Il oublia donc rapidement son hilarité passagère pour se concentrer à nouveau sur les autres membres de la garde marchande. Ils prenaient leurs postes, les chariots étaient rassemblés tous dans le même tas, ça serait le bordel quand il faudrait repartir, mais au moins ça permettait aux nains de ne pas avoir un terrain trop vaste à couvrir. La totalité des marchands s'était planqué dans les chariots, hache à la main, pour défendre leur vie si les wargs venaient à les atteindre. A Dalor et aux autres de faire en sorte que ça ne soit pas le cas.

La bataille ne tarda pas à commencer, mais les nains, habitués, attendaient la meute de wargs de pieds fermes. Ils savaient qu'il ne servait à rien de courir et de tenter de leur échapper au contraire, plus ils leur feraient face et moins les wargs insisteraient en voyant de la résistance. Parfois, au bout d'un ou deux morts, ils fuyaient, parfois il fallait décimer toute la meute.... Cette fois-ci, ils semblaient être une petite vingtaine et Dalor avait comme dans l'idée qu'ils n'abandonneraient pas si vite....

Le premier coup de hache fut donné et les autres suivirent. Dalor ne pouvait pas avoir l'oeil partout, mais il faisait confiance à ses coéquipiers pour faire leur travail correctement. Pour le moment, il fonçait droit sur un warg qui semblait très intéressé par l'un des chariots et lui flanqua un coup dans le jaret avant de lui trancher la gorge d'un coup de hache.

Et un en moins !

Mais le travail n'était pas terminé, loin de là et déjà il devait s'occuper d'un autre warg venu à la rescousse de celui déjà mort tout en essayant de ne pas éternuer au mauvais moment, mais ça n'était pas une chose évidente car il ne contrôlait pas son allergie... D'un point de vue extérieur, entendre tous ces "atchoum" entre les cris, les grognements et les hurlements ça devait être plutôt amusant, mais Dalor n'avait pas encore le loisir d'y songer....

[HJ : désolé c'est plutôt court]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 2 Mai 2017 - 16:40

L’éclat de rire de Dalor l’avait accompagné jusque sur sa branche. C’était une surprise, car il ne pensait pas avoir fait quelque chose pour, mais ça lui faisait toujours plaisir d’entendre rire, surtout dans une situation pareille.

Brogar plissa les yeux tout en fixant le buisson où il était certain qu’une bestiole se cachait. Il avait toujours eu en horreur ce moment pré-bataille où rien ne se passait, où il fallait attendre qu’un des deux côtés déclenchent les hostilités. C’était stressant ! Alors qu’une fois l’action se faisait, on ne comptait plus que sur ses instincts et ses réflexes. On avait plus le temps de réfléchir ou de s’inquiéter, il fallait se défendre, ce qui le rendrait très excité…ou en tout cas c’est comme ça que Brogar avait vécu chaque moment de bataille qu’il avait dû affronter jusqu’ici.

A peine le warg chargea du buisson Brogar lâcha la flèche qui alla se ficher sur sa nuque, le faisant couiner, trébucher avant de se relever et reprendra sa course. Saleté de bestiole !
Du haut de son arbre, Brogar agitait son buste de droite à gauche essayant de blesser le plus grièvement possible tout warg à sa portée. C’était plus ou moins réussi, n’étant pas un expert à l’arc, mais certains wargs avait trébuché devenant des cibles faciles pour les gardes ou encore certains avait une flèche dans le dos qui semblait à peine les gratter…ma foi…Ce n’était pas fulgurant, mais au moins il avait apporté un peu d’aide aux nains qui se déchainaient sous lui.

D’ailleurs, c’était une assez drôle de bataille, car elle était régulièrement ponctué d’éternuement qui semblait de venir de nul autre que Dalor. Par un drôle d’instinct, il avait toujours gardé un œil sur le chef des gardes…et malgré la situation, il avait bien du mal à ne pas rire tellement c’était incongrue ! C’était certain que l’allergie aux wargs de Dalor allait faire partie de ses anecdotes maintenant !
Sa dernière flèche avait été lâchée et il était toujours quillé sur branche en observant ce qui se passait autour de lui pour voir la meilleure ouverture. Le nombre de wargs semblaient avoir assez diminué pour qu’il se lance dans la mêlée sans être un poids pour les gardes…
Il ajustât rapidement sa tunique pour créer un accès facile aux couteaux de lancer soigneusement caché sur sa poitrine. Le nain repéra ensuite une cible, un warg un peu plus vicieux que les autres qui avançait lentement pour prendre un garde qui était déjà occupé par d’autres ennemis.

« Allez ! Temps de se dégourdir les muscles ! J’arriiive !»

Et il sautât, atterrissant de tout son poids sur le dos du warg tout en enfonçant sa dague dans sa nuque. Honneur et dignité en attaquant de face ? Ca n’avait pas sa place dans ce genre de situation…ni dans la vie de Brogar d’ailleurs. Il rengaina sa dague, attrapa sa danaxe, une hache longue multi-usage et fila au milieu des combattants.
Profitant de sa légèreté et son agilité, il courait entre les combats tout en portant des coups à tout ce qui pouvait passer sous sa hache. Il évitait de se retrouver en duel face à un warg si possible, ne voulant pas trop jouer de sa chance.

Un de ses coups rata le warg en face lui, mais il ramena brutalement sa hache vers lui. Le creux de sa lame attrapa l’arrière de sa tape avant et en tranchât le ligament au passage. Hop et maintenant un warg à trois pattes ! Alors… Bam ! Le corps d’un autre warg qui ne s’en prenait pas du tout à Brogar rentra en collision avec lui et le nain se retrouva à rouler sur quelques mètres et finir non loin de Dalor.

« Haw Mahal ! » Bon ben, maintenant il était couvert de boue…il allait devoir prendre un bain raaaah !
Il sautât sur ses jambes, agitant la tête comme un chien pour faire partir la boue et l’eau qui la recouvrait. Puis il avisa son compagnon tout proche. Malgré la bataille, son sourire de canaille vint immédiatement.

« Dalor ! Je pourrai me moquer de toi après ?! »
Il s’écria joyeusement, tout excité par l’adrénaline qui avait fini par prendre tout son corps et faire disparaître son inquiétude. Tout en finissant sa phrase, il lança un couteau de lancer que se ficha dans le crâne de warg qui arrivait et l’animal s’écroula au sol immédiatement. Ses flèches de chasses n’étaient pas l’arme la plus efficace contre les wargs, mais ses couteaux couplaient à ses compétences apprises pendant son temps dans la partie sombre du monde étaient parfaits ! La seule chose qui était embêtante avec ses couteaux c’est qu’il devait absolument pouvoir les récupérer après la bataille, car ils étaient de qualité pour pouvoir faire de vrais dégâts donc il ne pouvait pas se permettre d’en perdre !
Il sourit, coinçant un couteau entre ses dents et sa hache en main pour continuer à se battre vicieusement, mais efficacement.

[HJ : Mais non t’inquiètes !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 26 Juin 2017 - 11:21

Brogar était vraiment un nain étonnant et franchement quand on songeait que contrairement à ses congénères il vivait seul dans la nature, ça n'aurait pas dût étonner tant que ça, mais il fallait avouer que la bonhomie et le petit grain de folie qui habitaient généralement le nain avaient vite fait de faire oublier que justement il savait survivre tout seul dans un monde de plus en plus hostile. Dalor n'avait donc pas honte de s'étonner de le voir ainsi chevaucher les wargs pour mieux abréger leurs vies avant de sauter sur un autre, pas le moins du monde gêné par sa très petite taille.

De son côté, il restait relativement près des chariots, les marchands étaient cachés dedans, mais certains attendaient de pied ferme avec leur hache dans les mains de voir une tête de warg tenter de les dévaliser... La plus part partaient malheureusement du principe que Dalor et ses collègues étaient payés pour ça et se contentaient de prier Mahal en restant bien caché.

Dalor n'avait de cesse d'éternuer à chaque Warg qui l'approchait de trop près. Mais c'était des éternuements plutôt secs qui avaient tendance à lui irriter le nez et la gorge. De plus, il ne savait pas éternuer en silence et ne se préoccupait pas d'être discret. De toutes façons, les Wargs étaient déjà sur eux...

- Allumez les torches ! Gueula-t-il à ceux qui se trouvaient plus près d'un briquet.

Il semblait que les bestioles étaient fort décidées à emporter un butin, surement trop affamée pour abandonner face à leur résistance et il savait que nombre des caravanes contenaient de la viande séchée, ce qui n'était pas pour repousser ces salles bestioles qui rêvaient aussi surement de se mettre un peu de nain sous la dent....

L'ordre fut rapidement suivit et bientôt les torches s'allumèrent et passèrent de nain en nain. Trois Wargs fuyèrent avec le poil roussi, un quatrième insista et fut tué dans la foulée. C'est à ce moment là que Dalor éternua une nouvelle fois avant de voir apparaître un Brogar hilare et couvert de boue à ses côtés juste après avoir tué un nouveau Warg.

« Dalor ! Je pourrai me moquer de toi après ?! »

Un instant, le plus grand des deux se demanda de quoi l'autre parlait, mais la lumière se fit rapidement dans sa caboche trop dure. Son alergie... Il se contenta d'un rire bref en guise de réponse et retourna à l'assaut d'un des derniers Wargs qui ne semblait pas vouloir être impressionné par les flammes qui avaient grillé pas mal de ses congénères.


En a peine quelques minutes plus tard, le camp était débarrassé de ces maudites bestioles. Une partie des nains d'escorte s'évertua à achever les bêtes blessées et les rassembler en tas avant d'y foutre le feu en guise de souvenir et d'avertissement pour les prochaines meutes. L'autre vérifia les dégâts infligés aux caravanes et soigna les blessés. Les marchands, rassurés de ne plus avoir d'ennemis en vue, se joignirent aux gardes pour cette partie du travail et Dalor retourna à la recherche de Brogar.

- Toujours en vie l'ami ? Demanda-t-il quand il finit par le retrouver au milieu des autres. Pas trop de casse ?

Il était tout de même inquiet que le nain soit blessé, il était tout petit -même du point de vue de Dalor - et il s'était jeté à corps perdu dans la bataille une fois son adrénaline arrivée. Lui même ne souffrait que de quelques bleus dut à quelques chutes, mais il n'avait pas été ouvert à sang cette fois-ci et il avait mal au coude, mais si la douleur persistait d'ici son arrivée aux montagnes bleues, il irait rendre une visite à Raeryan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 10 Juil 2017 - 19:42

Le combat fini par prendre fin dans l’odeur de sang et de poils roussis par les torches que Dalor avait eu la bonne idée d’allumer. Brogar avait continué ses petits coups fourrés après sa rencontre avec un des wargs, mais n’avait malheureusement pas obtenu le droit de se moquer de Dalor pour se moquer de lui, bien qu’il l’ait fait rire.
Ensuite vint le temps du grand nettoyage…dont Brogar n’avait pas bien envie de s’occuper bien qu’il le fasse, vu que techniquement il était payé pour les basses besognes. Il le faisait donc en grommelant, ne faisant pour l’instant pas trop cas de la douleur lancinante dans son côté.

Quelques cris et grognements résonnaient de Brogar quand les nains voulaient embarquer une carcasse qui contenait un de ses précieux couteaux sans le voir. Il se dépêchait alors de les récupérer en s’écriant « mais vous vous rendez compte du coup en brioches de ces couteaux ?! ».Il récupéra aussi quelques-unes de ses flèches, mais leur qualité n’était pas bien bonne vu que faite par sa main. La plupart était cassée ou ne tuerait même plus un moineau, du coup il les jetait négligemment vers le feu et rangeât celles encore potable.  
Tout à son trafique, il ne faisait pas du tout attention aux marchants occupés à récupérer ses affaires et vérifiant distraitement que tous les gardes étaient en vie. Mine de rien, il s’était habitué à tous et connaissait leur nom à force de vivre tranquillement plus ou moins au milieu d’eux…du coup ce serait casse-pied que l’un d’eux soit mort. Pour les marchands il s’en tamponnait un peu le coquillard pour tout avouer…Il avait fini par savoir qui était qui et qui vendait quoi grâce à sa mémoire mais...ben…voilà…il s’en moquait un peu…

Brogar était occupé a tapoté son côté malgré son trop plein de vêtements, grimaçant un peu pour essayer de se rendre compte des dégâts quand il entendit une question à son encontre. Quand le warg lui était rentré dedans ça avait été assez violent pour un nain chétif comme lui, il n’avait pas les muscles épais ou de la bonne graisse pour amortir le choc…mais bien heureusement il était plus costaud qu’un humain. Pour l’instant il avait un peu de mal à évaluer son état, l’adrénaline le tenait toujours excité et amoindrissait sa douleur, puis il portait trop de couches pour pouvoir atteindre sa peau.  
C’est donc là qu’il entendit Dalor l’apostropher, il se tourna immédiatement vers lui tout sourire en lâchant ses côtes malmenées.

« Toujours vivant ! » Il s’exclama joyeusement, levant les bras en l’air…ou plutôt en levant un de ses bras vu que l’autre s’arrêtât à moitié de la hauteur à cause de la douleur, ce dont il ne fit pas cas hormis avec une grimace. « Et j’ai surtout retrouvé tous mes couteaux ! » Il gazouilla en lui montrant les couteaux de lancer de bonnes qualités déjà nettoyés qu’il tenait entre chacune des phalanges de sa main droite. « C’est qu’ils coûtent chers ces petiots ! » Il annonça avant de rouvrir sa première tunique et les placer dans leur sangle, bien caché, tout en faisant attention à ce que personne d’autres que le Chef des gardes ne voient son manège. Ca ne le dérangeait plus de montrer à Dalor qu’il avait plus de ressources que ce que montrait son unique hache multi-usage. Dalor était très loin d’être bête et savait déjà que Brogar avait besoin d’être rusé pour survivre seul dans la nature et dans la partie moins joli du monde…ce qui impliquait pas mal d’armes cachées sur son petit cadre.

Il se redressa pour répondre à sa question, posant automatiquement une main sur son côté abimé.  
« Ca va ! Quelques égratignures…et un groooos hématomes sur le côté ! Quand le warg y m’a frappé ! Bam ! Il me visait même pas ! Ca l’fait pas ! A la limite une côte ou deux de fissurées mais j’pense que je vais survivre ! Faudra que je vérifie ça plus tard une fois que l’on sera tranquille!»

Brogar baissa ensuite les épaules, plus défaitiste.

« Le plus gros problème c’est que je suis tombée dans la boue …et là j’vais devoir prendre un bain ! Et laver mes vêtements ! » Il fit la moue, car même si la pluie continuait à faire partir petit à petit la boue sur son visage, révélant à nouveau ses tatouages, il allait devoir rester longtemps dessous avant de retrouver figure nainesque. « Et j’ai même plus de savon ! J’vais d’voir y aller au sable ! Haaaa je suis déjà ennuyé de ça…j’deteste la lessive… » il fit une moue boudeuse avant de se redresser.

« Et toi ça va, t’as l’air entier ? Les autres gardes semblent avoir tout leur membre…on s’en sort bien ! »

Puis il prit un air plus machiavélique.

« Du coup on en parle…de ton allergie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mer 16 Aoû 2017 - 10:35

La fin des batailles était sans doute ce que Dalor aimait le moins. Pas parce qu'il n'avait plus à se battre, loin de là, il était même bien content quand ça finissait, mais parce qu'il fallait alors penser aux blessés, voir aux morts et débarasser le camp des cadavres après avoir récupéré les armes et autres choses utiles. C'était une partie beaucoup moins drôle et même en temps que chef de caravane, il s'y mettait, pensant à juste titre qu'il avait lui aussi participé à tuer tout ce beau monde. C'était la moindre des choses.

Ce n'est qu'une fois le camp nettoyé et les carcasses cramant dans le feu de joie qu'ils avaient allumés que Dalor se permis d'aller en quête des blessés et autres casses matérielles dans les chariots. Il ne fit pas tout le tours de la caravane lui-même, sachant par avance que les autres gardes viendraient lui faire leur rapport personnel et répareraient ce qui devait être réparé sans lui demander son accord. C'était une chose logique, il n'avait pas besoin de dire oui ou non à chaque fois et les autres gardes l'avaient bien compris. Il s'était donc finalement mis en quête de Brogar qu'il n'avait plus vu après sa petite altercation durant la bataille, un peu avant qu'il ne fasse allumer les torches s'il se souvenait. Mais il avait au moins une bonne nouvelle déjà, personne n'était mort dans leur camp et cela signifiait logiquement que c'était aussi le cas de Brogar. Cependant, en son fort intérieur, il ne fut réellement soulagé que lorsqu'il le trouva enfin, dans son coin, analysant apparemment ses propres dégâts corporels.

« Toujours vivant ! Et j’ai surtout retrouvé tous mes couteaux ! »

Dalor sourit légèrement, il semblait avoir gardé tout son entrain habituel en tout cas, même si le fait qu'il ne lève qu'un seul bras trahissait sa blessure aux côtes. Il jeta un coup d'oeil aux couteaux qu'il lui montrait, de belles lames effectivement.

« C’est qu’ils coûtent chers ces petiots ! »

Dalor confirma d'un signe de tête et ne fit pas tellement attention lorsqu'il les rangea dans sa veste. Pourtant, il compris qu'il s'agissait là d'une preuve de confiance de la part de l'autre nain à son égare.

- Je te crois... Je t'ai vu en lancer, tu es plutôt doué...

Remarquez il avait intérêt s'il voulait rester en vie quand il était tout seul et n'avait pas d'autre choix que de se battre pour sauver sa peau. Mais il n'avait pas encore répondu à l'interrogation principale du nain, a savoir s'il allait bien et apparemment Brogar sembla s'en rendre compte puisqu'il se mis en devoir de lui répondre.

« Ca va ! Quelques égratignures…et un groooos hématomes sur le côté ! Quand le warg y m’a frappé ! Bam ! Il me visait même pas ! Ca l’fait pas ! A la limite une côte ou deux de fissurées mais j’pense que je vais survivre ! Faudra que je vérifie ça plus tard une fois que l’on sera tranquille!»

Dalor jugea le nain du regard. Il avait l'air plutôt en forme, les côte n'étaient surement pas cassées. Mais il faudrait qu'il pense tout de même à les bander. Un des marchands avait forcément des linges à vendre...

- Si les marchands ne veulent pas te vendre de quoi bander tes côtes, fait le moi savoir... J'irai les convaincre du bien fondé de rester serviable s'ils ne veulent pas terminer le voyage seuls.

Il savait bien que certains marchands ne portaient toujours pas Brogar dans leur coeur malgré le fait que le petit voleur se soit tenu à carreau jusqu'à présent.

« Le plus gros problème c’est que je suis tombée dans la boue …et là j’vais devoir prendre un bain ! Et laver mes vêtements ! »

Dalor eut un rire rauque et amusé. Ah la grande histoire d'amour des nains et du bain... Il n'aimait pas trop ça lui non plus, généralement il se baignait même tout habillé, ne retirant que ses armes et bottes puis il se laissait sécher au soleil avant de repartir. Mais il était vrai que tant qu'il pouvait l'éviter, il s'en passait bien et personne n'osait protester. De toutes façons il n'était pas sur que les autres nains y pensent vraiment.

- Il y a une rivière pas loin et si tu te dépêche tu pourras profiter du feu pour sécher. C'est une belle flambée, ça devrait aller vite.

L'odeur n'était pas géniale, mais au moins c'était efficace... Et puis au grand air, l'odeur partirait vite. Mais Brogar pensait à des problèmes plus techniques et cela fit grimacer Dalor de compréhension.

« Et j’ai même plus de savon ! J’vais d’voir y aller au sable ! Haaaa je suis déjà ennuyé de ça…j’deteste la lessive… »

En même temps les marchands avaient surement de quoi palier à cet état de fait, mais Brogar n'avait peut-être tout simplement pas envie de dépenser tout son argent si durement gagné. C'était son droit après tout.

« Et toi ça va, t’as l’air entier ? Les autres gardes semblent avoir tout leur membre…on s’en sort bien ! »

Dalor confirma d'un signe de tête. Quelques égratignures, il avait bien faillit se brûler tout seul aussi, mais il avait échappé à la douleur de justesse. Il se remettrait vite. Il y avait quelques bleus, quelques côtes fêlées et peut-être quelques plaies mais rien de grave parmi les gardes et les marchands n'étaient pas encore venu en courant pour se plaindre d'un quelconque vol, donc c'était une bonne victoire.

« Du coup on en parle…de ton allergie ? »

La phrase le sortit de son petit bilan mental et il jeta un regard suspicieux vers le nain plus petit que lui avant de marmonner entre ses dents serrées.

- Tu devrais peut-être attendre d'être en pleine forme pour ça... Avec les côtes fêlées on cours moins vite....

Mais un léger sourire venait contredire son air contrarié. Bah son allergie n'était un secret pour personne, ou en tout cas en ce qui concerne ceux qui avaient l'habitude de voyager avec lui. Il fini donc par rire de manière brève avant de reprendre.

- C'est assez handicapant... Mais d'un autre côté je risque pas d'être surpris par une attaque de warg....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Ven 29 Sep 2017 - 22:05


« Merci ! » Il gazouilla distraitement en s’assurant que la dernière poignée était bien placée afin d’être facilement attrapée.
Brogar se moquait un peu de la qualité de tout ce qu’il portait bien qu’il aimait avoir des choses robustes, par contre pour les armes il était exigeant. Une arme pouvait lui sauver la vie tout comme la lui faire perdre, alors il ne pouvait pas se permettre de prendre des lames de mauvaises qualités. Par contre, il n’avait certainement pas les moyen de s’en procurer du coup…disons que ses petits poignards de lancés adorés n’avaient pas été obtenus très légalement, mais bon… Sa fidèle danaxe, pour elle, il en avait obtenu le fer en échange d’un travail de gros œuvres avec un forgeron humain. Il s’était ensuite occupé de lui tailler un manche en bois comme il lui convenait et depuis l’entretenait avec soin. On pouvait donc dire, qu’elle, elle était légale…Bon, elle était brute et sans fioriture, mais son efficacité n’était plus à démontrer même avec son gringalet de maître. Il devrait peut être lui donner un nom en dehors de « ma chère »…mais il trouvait ça tellement pompeux...mah  

Brogar expliqua les quelques blessures qu’il avait récolté dans la bataille. Il trouvait qu’il s’en sortait plutôt bien vu qu’il avait réussi à esquiver les mâchoires des wargs et c’était pas mal pour un nain qui n’était pas un guerrier. Bon il ne s’était pas battu « dignement » et avec « honneur » comme diraient certains nains, mais ses petits coups fourrés et fourbes avaient dû aider quelques-uns des gardes à se débarrasser plus facilement des bestioles et avec moins de casses.
Il agitât la main à sa proposition d’aller oppresser les marchants pour obtenir des linges pour lui. Cela faisait naitre une étrange sensation de chaleur au fond de sa poitrine en lui faisait se rendre compte que quelqu’un se souciait de lui. Dalor faisait tomber sans s’en rendre compte ses barrières de méfiances et c’était un peu inquiétant pour lui. Dalor était de plus en plus un ami, un ami que le gueux acceptait…Ho Brogar s’était créé beaucoup « d’amitiés » dans ses voyages, mais il ne s’était jamais réellement ouvert ou n’avait offert sa totale confiance à quiconque. Ho il prenait soin des gens, essayait de les rendre heureux, s’amusait avec eux, parlait beaucoup, les appréciait réellement, mais au final il ne s’ouvrait pas. Le visage jovial, trop bavard, fanatique de brioche et un peu fou étaient ce qu’ils leur offraient…et c’était très bien. Les secrets derrière sa joie, ses paroles, sa folie et ses brioches resteraient toujours cachés au fond de son esprit…
Dalor…ils se comprenaient souvent sans avoir besoin d’expliquer, il n’avait pas besoin de l’inonder de paroles pour apprécier un moment tranquille (bien qu’il ne se gênait pas pour le faire des fois, par pur plaisir) et Dalor ne cherchait pas à connaître son passé, mais des brides lui échappaient dans leurs conversations le plus naturellement du monde. Il ne savait pas trop quoi penser… mais bizarrement….il se sentait un peu moins seul…enfin, allait savoir combien de temps ça allait durer…
Brogar lui fit un petit geste de main gêné.

« Mah je vais me débrouiller t’inquiète pas, garde tes gros muscles pour taper du wargs et pas du marchants…même si ce serait surement plus drôles à voir que te voir taper du gros chiens. » Il lui sourit, se voulant rassurant.

Quand ils s’arrêteront plus tard, il prendrait vraiment le soin de regarder ses blessures et espérait pouvoir s’en sortir avec juste un bon gros cataplasme. Il aviserait à ce moment-là pour obtenir de quoi bander sa poitrine, ça sera moins douloureux de se déplacer si il pouvait le faire…après son corps avait connu bien pire depuis son enfance à aujourd’hui, les dernières années lui ayant fournis un florilège surprenant de blessures qui lui arrivait souvent de manière improbable, donc il n’était plus à ça prêt. Tant qu’elles n’étaient pas cassées…

Brogar sourit quand Dalor confirma qu’il allait bien. Bon après les guerriers…Brogar avait vite compris que « allait bien » signifier qu’ils avaient tous leurs membres, mais ça prenait pas en détail les choses quand même importantes comme les coups et les blessures internes, même si pas grave…menfin. Les Guerriers avaient été éduqué pour en voir des vertes et des pas mures, du coup il supposait qu’ils savaient se gérer...au moins pour pas agoniser bêtement. Ou ils avaient trop de fiertés…

« Taaaant mieux…du coup pas besoin de m’inquiéter pour toi tant que tu te mets pas à cracher du sang… » il lui fit un clin d’œil.

Taquin il dériva bien sûr, sur le sujet beaucoup trop drôle pour l’éviter. Dalor grogna immédiatement entre ses dents et Brogar eut un mouvement de recul exagéré. Il y a quelques temps de cela, le mouvement aurait été instinctif, mais maintenant, bien qu’étant toujours là, il était excessif pour le jeu. Brogar avait fini par assez bien connaître Dalor pour voir immédiatement le très, très léger sourire malgré les mots menaçants. Son mouvement était donc exagéré, un grand sourire canaille collé sur les lèvres. Il dû tout de même attrapé son côté douloureux, car en effet ce serait un peu difficile de fuir un guerrier outré dans sa fierté tout de suite.
Ils finirent par partager un petit rire après ce petit jeu.

« Oui ! Tu es comme un chien d’alarme pour les wargs ! enfin…en plus…grand…et nain…certainement pas chien…ne me tape pas j’essayai de faire un compliment? » il lui fit un sourire maladroit bien que taquin en même temps. « Est-ce que si je prends une cloche d’alarme c’est plus flatteur ? » Il demanda un peu plus distraitement. « Ou peut-être un feu d’al…heu…et sinon peut-être je me tais histoire que tu me donnes à manger plus tard et pas une claque ? Je vais me laver !!» Et il s’enfuit rapidement avant de s’embourber un peu plus dans sa blague. Haha s’embourber ! Il était déjà plein de boue ! … houla il devait être bien fatigué pour faire des blagues aussi pourrie à lui-même.

Il fila rapidement jusqu’à la rivière en se fiant au son et se retrouva rapidement sur des roches un peu instables, l’eau très froide à ses pieds.
Brogar soupira en passant une main dans ses cheveux boueux qui donnaient bien l’impression de peser une tonne. Bon il n’avait pas trop le temps de réfléchir à comment retrouver une figure de nain sans trop se mouiller, sinon la caravane allait repartir sans lui…enfin, peut-être que Dalor attendrait son retour…mah, valait mieux pas tenter le diable.
Il retira ses couches de vêtements superficielles et boueuses, poussant un soupir rassurer en voyant que celles de dessous étaient juste mouillées. Rapidement il jetât ses vêtements dans l’eau (après avoir vérifié que rien ne craignait dedans) puis les grata avec les alluvions de la rivière pour retirer un maximum de boue incrustée. Il en profitât pour jeter un coup d’œil sous sa plus fine tunique, grimaçant légèrement à l’imposant bleu qui apparaissait de plus en plus sur son côté…ha ça allait pas faire du bien ça, paaaas du tout. Il préféra ne pas tâter plus en quête des côtes abimées, il verrait ça plus tard. Tant qu’elles n’étaient pas cassées il n’avait pas de risque de se percer un poumon avec. Au passage il remarqua avec satisfaction (enfin avec le peu qu’il pouvait voir de nuit) que son corps semblait moins famélique ayant repris un peu de poids grâce aux repas réguliers de Dalor. Bon, il était toujours maigre avec sa musculature sèche et atrocement moche pour un nain, mais il jurerait que ses côtes étaient un peu moins visibles !
Le nain freluquet s’arrangea ensuite pour plonger le haut de sa tête et donc sa chevelure dans l’eau froide. Avec peu de délicatesse il ébouriffa ses cheveux sous l’eau pour faire partir toute la boue, emmêlant un peu plus encore les tresses. Il se redressa ensuite, les boucles noires s’écrasant sur ses joues dans des « splock » désagréables. Il enfila ensuite à nouveau ses vêtements mouillés et ses bottes. Au point il en était, seul un bain dans une auberge pourrait le rendre totalement présentable…Enfin aussi présentable que Brogar pouvait l’être. Menfin, ça ne semblait pas une mauvaise idée. Grâce à l’argent de Dalor il pourrait surement se payer une auberge à la fin du voyage, avec un bain chaud pour se récurer et laver correctement ses vêtements, peut-être même en racheter des neufs, histoire de repartir sur de bonnes bases.

Brogar retourna ensuite vers la caravane. Il trottinait légèrement, bien qu’il aurait aimé aller plus vite, mais la douleur des côtes l’en empêchait. Il était résistant à la douleur, mais n’était pas pour autant masochiste.
Il s’approcha du brasier qui réchauffa immédiatement son corps qui avait eu le temps de bien se frigorifier dans son nettoyage expéditif.
Le nain restât a porté du feu, le nez froncé de dégout à l’odeur des cadavres en train de partir en fumé.

« Je vais sentir bon tiens… » il grommela…il devait avouer qu’il ne sentait pas la rose tous les jours, mais avoir une odeur de cadavres brulés c’était autre chose qu’avoir l’odeur d’un nain qui trainait un peu trop sur les routes…Puis, hein, malgré tout ce que pouvait dire ces enquiquineurs d’elfes, les nains ne puaient pas tant que ça ! Ils sentaient forts…c’est pas pareil…

Rester sans bouger auprès du feu fini de faire disparaitre toute excitation dû au combat et à sa baignade improvisé et rappela donc à son souvenir son corps malmené. Les douleurs reparties sur son torse abimé augmentaient ses froncements de sourcils. Il gardait son bras gauche contre son torse et de l’autre tentait de remettre en place les mèches folles qui séchaient vites et en profitaient pour prendre des positions encore plus improbables. Des yeux il cherchait Dalor pour connaître la suite des événements.

Un lourd bâillement le prit et il grimaça quand le mouvement des côtes fit la douleur plus forte. Bouh…La fatigue se faisait de plus en plus ressentir. Il était un nain endurant et habitué à l’effort, mais une bataille de ce genre demandait un tout autre effort auquel il n’était pas habitué (vous pensez bien que seul, il serait resté planqué dans son arbre jusqu’à ce que la meute disparaisse). Brogar n’était pas un guerrier même si il se débrouillait bien pour sa survie. Il se serait bien roulé en boule dans une grotte sèche, à l’abri de la pluie pour roupiller jusqu’à pas d’heure.
Il posa un regard presque à moitié endormi autour de lui, prêt à repartir avec la caravane mais comme un zombi sur place (les zombis étaient des légendes absolument flippantes et dégoutantes qu’il avait appris dans des terres éloignés, quand il se sentait ensuqué il ne savait pas pourquoi, mais il se comparait immédiatement à ces créatures-là). Il s’approcha de Dalor qu’il fini par repérer avec un autre bâillement douloureux.

« Chef… » il l’apostropha avec un « surnom » au hasard… « On ira se reposer dans longtemps ?...et manger ? » il grommela en bon nain grognon de fatigue. « Puis je pue et je suis mouillé, alors j’aimerai savoir pendant combien de temps je pourrai râler et… » gros bâillement « …puis roupiller, chuis pas un guerrier comme vous autres tout costaud partout… » il se frotta la barbe en le regardant. « Tu crois qu’on me tapera si je me faufile discrètement dans une charrette pour me reposer? Ou ils me chasseront juste à coup de balais ?…je devrais bien avoir réussi à monter au grade de « chien errant » aux yeux des marchands après tout ce temps et plus « rats ayant la gale », nan ? » puis il pencha la tête légèrement. « Bien que non, pas un chien « errant » vu que tu me nourris et que je te suis partout…du coup ce serait au grade de « ton chien » ça doit être un grade encore un peu plus haut, hm ? » il demanda innocemment, pas du tout gêné et toujours ensuqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 30 Oct 2017 - 11:54

Par plusieurs aspects, Brogar lui faisait penser à un enfant. Il était plus petit que lui déjà, pas bien gros et puis il était tellement énergique, jovial. Il semblait toujours vouloir s'efforcer de voir le bon coté de la vie et ne jamais se laisser abattre. Il avait cette joie de vivre presque contagieuse que Dalor n'avait alors vu que chez les enfants et il pensait, peut-être à tors ou à raison, que bien souvent, Brogar pensait comme un enfant. Mais le principal était sans doute que ce dernier réussisse malgré tout à survivre tout seul en pleine nature. D'ailleurs c'était une grande force pour lui, de paraître si fragile sans l'être réellement car ses ennemis se méfiaient moins de lui. Quoi qu'il en soit, il se sentait un peu responsable de Brogar, en tout cas au moins pendant le temps qu'il déciderait de rester dans la caravane. Ensuite il ne comptait pas le suivre à la trace pour devenir son garde du corps d'ailleurs il savait bien que le plus petit n'en n'avait nul besoin. Cependant, d'un certain côté, il avait pris lui-même la responsabilité de lui offrir un travail en échange d'une partie du voyage, si Brogar décidait de partir de travers, il en serait légalement responsable, en tout cas de son point de vue. Et puis il ne pouvait s'empêcher d'être un "patron" responsable et soucieux du confort, même rudimentaire, de ses employés et pendant que Brogar était ici, il travaillait pour lui... Aussi il ne voyait aucun inconvénients à aller martyriser un peu les marchands si jamais Brogar se voyait en difficulté pour se trouver de quoi bander ses côtes...

« Mah je vais me débrouiller t’inquiète pas, garde tes gros muscles pour taper du wargs et pas du marchants…même si ce serait surement plus drôles à voir que te voir taper du gros chiens. »

Dalor haussa les épaules et accepta le refus de Brogar. Quoi qu'il en soit, il se doutait que le plus petit se souviendrait de son offre en cas de besoin et dans le fond, c'était ce qui importait le plus. Tous les nains étaient pareils dans le fond, ils n'aimaient pas être dépendants des autres et avaient leurs propres orgueil sur-développé. Même les naines étaient plus ou moins comme ça d'ailleurs. Ca ne le surprenait donc pas tant que ça qu'il refuse son aide. Il savait se débrouiller seul et comptait bien le faire tout simplement. La conversation continua et Brogar s'enquis de son état de santé ce qui lui fit plaisir même s'il ne le montra pas. Lui il avait surement quelques bleus, les Wargs n'étaient pas d'adorables petits chatons inoffensifs, mais il avait vécu bien pire... Tellement pire même. Instinctivement, il porta sa main à son avant bras décoré de sa longue cicatrice, mais il n'en parla pas et rassura Brogar sur son état physique qui lui semblait tout a fait bien.

« Taaaant mieux…du coup pas besoin de m’inquiéter pour toi tant que tu te mets pas à cracher du sang… »

Et même là il se pourrait que Dalor se juge encore en assez bonne forme... Mais c'était surement parce qu'il n'aimait pas être faible et encore moins se l'avouer. Il sourit simplement à la remarque et Brogar profita de sa lancée pour lui rappeler son allergie. Oh ca n'était pas une nouveauté pour Dalor qui avait découvert cette allergie à ses dépends quand il s'était retrouvé face à un Warg la première fois et qu'il avait espéré le prendre par surprise... Il en avait gardé une belle balafre à la cuisse pendant plusieurs mois... Mais il pris la remarque à la plaisanterie et s'essaya au jeu lui aussi. Pendant une seconde il cru qu'il était définitivement mauvais au jeu des blagues, mais Brogar semblait avoir compris le trait d'humour dans le fond de son ton menaçant car il se mis à rire, rapidement rejoint par le plus grand.

« Oui ! Tu es comme un chien d’alarme pour les wargs ! enfin…en plus…grand…et nain…certainement pas chien…ne me tape pas j’essayai de faire un compliment ? Est-ce que si je prends une cloche d’alarme c’est plus flatteur ? Ou peut-être un feu d’al…heu…et sinon peut-être je me tais histoire que tu me donnes à manger plus tard et pas une claque ? Je vais me laver !!»

Il était partit plus vite qu'il n'avait fallu de temps à Dalor pour démêler son flot de "compliments". C'était sans doute sa plus grande force, savoir noyer ses adversaires dans les paroles pour pouvoir les entourlouper ou leur fausser compagnie pendant qu'ils essayaient d'analyser tout ce qu'il venait de leur dire et qui, parfois, n'avait finalement pas grand sens. Il parlait comme il pensait et apparemment ses pensées étaient relativement désorganisées.

Le nain haussa les épaules et ne chercha pas plus loin. Il s'intéressa de nouveau au rangement du camp. Il ne resta pas longtemps près du feu, il semblerait que même morts et en train de griller, les poils de wargs le fassent éternuer... Il commença donc à faire le tours de certains chariots qui avaient besoin d'être réparés et il prêta main forte. Après tout il n'était pas là uniquement pour donner des ordres. Il savait aussi mettre la main à la pâte et puis de toutes façons il ne voulait pas être de ceux qui cessent de travailler dès qu'ils ont des employés. Il aimait travailler de ses mains, ça l'occupait, il se rendait utile et ca lui donnait un but dans sa vie et c'était tout ce qu'il demandait pour ne plus sombrer.

Ensuite il se mis à organiser un peu les choses. Il voulait partir dès le levé du soleil le lendemain. Bien sur il aurait préféré partir tout de suite, mais la meute était plus grande et plus coriace qu'il ne l'avait espéré avant la bataille et il avait conscience qu'ils avaient tous besoin de repos, même lui. Cependant, il restait un nain prudent et il ne voulait pas risquer trop de s'attarder. Aussi, il passait de chariot en chariot annoncer aux marchands qu'il leur faudrait manger en route le lendemain et profiter de la nuit car il ne leur ferait pas faire escale avant que les bêtes aient réellement besoin de repos, de boire et de manger. Il fallait qu'ils s'éloignent le plus possible et plus vite ils retrouveraient un semblant de civilisation, mieux ça serait pour tout le monde sans aucun doute.

La plus part des marchands ne râlèrent pas autant qu'il s'y attendait. Tous semblaient du même avis que lui : partir aussi vite et aussi loin que le raisonnable le leur permettait. Aussi, ce fut une tâche plutôt facile, peut-être qu'ils devraient rencontrer des meutes plus souvent histoire de leur flanquer la frousse... Hum... Non, à la réflexion, il préférait encore gueuler plus fort sur les marchands mécontents.

- Dalor ? A combien on est encore des montagnes bleues ?

Il se tourna pour faire face au marchand. Il ne semblait pas savoir qu'ils n'allaient pas directement là bas car il pensait apparemment que leur destination les y menaient tout droit. Peut-être qu'il n'avait pas l'habitude de voyager....

- La prochaine escale se fera à Bree... De là... Il nous faudra encore quelques jours voir semaine... Ca dépendra qui repartira avec nous ou pas... Mais le pays est moins sauvage là bas.

- Et Bree c'est dans combien de temps ?

- Trois jours... Cinq maximum... Tu sais mon gars, c'est pas parce que tu voyages en caravanes que tu dois pas savoir où tu vas et comment t'y rendre... On ne sait jamais....

Oui après tout ils pouvaient être séparés ou encore Dalor pourrait décidé de le laisser en chemin si jamais il se plaignait trop... L'air énigmatique de l'ancien garde royal semblait d'ailleurs assez inquiétant pour que le marchant n'ait pas idée de lui pauser d'autres questions. Il se rendit ensuite du côté du camp où on faisait la cuisine, ragoût au souper... Tant mieux si on considérait que le lendemain il leur faudrait manger sur le pouce... Le matin et peut-être même le midi si les bêtes étaient assez endurantes.

« Chef… On ira se reposer dans longtemps ?...et manger ?  Puis je pue et je suis mouillé, alors j’aimerai savoir pendant combien de temps je pourrai râler et… …puis roupiller, chuis pas un guerrier comme vous autres tout costaud partout… Tu crois qu’on me tapera si je me faufile discrètement dans une charrette pour me reposer? Ou ils me chasseront juste à coup de balais ?…je devrais bien avoir réussi à monter au grade de « chien errant » aux yeux des marchands après tout ce temps et plus « rats ayant la gale », nan ? Bien que non, pas un chien « errant » vu  que tu me nourris et que je te suis partout…du coup ce serait au grade de « ton chien » ça doit être un grade encore un peu plus haut, hm ? »

- Tu n'es pas mon chien... Je te paie pour ton travail... Tu te rappelles ?

Oui il savait que l'autre avait sans doute l'habitude d'être vu ainsi puisqu'il vivait de vagabondage et de solitude, mais tout de même, il ne voulait pas qu'il pense que Dalor le voyait ainsi. Il le considérait comme un nain aussi important que lui-même et ce même si Brogar n'avait pas de maison fixe et de travail honnête la plus part du temps. Il avait de la valeur aux yeux de Dalor parce qu'il savait se débrouiller seul et survivre et aussi parce que malgré son mode de vie, c'était quelqu'un de bien.

- Le ragoût est bientôt prêt... On va passer la nuit ici et partir dès l'aube demain... Il faudra que tu manges en marchant... Plus vite on sera partit et mieux ça vaudra... Je partirais bien dès ce soir, mais des bêtes et des nains reposés avanceront plus vite et de manière plus efficace... On se rend vers Bree... Au cas où tu te demanderais... Là je laisserai une partie des marchands, d'autres nous rejoindrons peut-être y en a qui vont du côté de la Comtée parfois... On ira pas dedans, mais on passera tout près et ensuite, direction l'Ered Luin.

Il fit une pause, Brogar était fatigué, il avait surement besoin de plus de temps pour classer toutes ces informations. Il repris ensuite.

- Dors où tu veux, l'attaque les a adoucis.... Moi je vais simplement me mettre le plus loin possible du feu de joie... Dit-il en reniflant avec un certain sarcasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Jeu 23 Nov 2017 - 12:49

« Mah… »

Brogar balaya d’un revers le rappel à l’ordre qu’il n’était pas son chien. Il ne s’en préoccupait pas vraiment de comment on le voyait…mais c’était quand même agréable que Dalor s’entête à lui rappeler que non, il n’était pas son chien. Il aurait pût simplement se dire que c’était une de ses nombreuses divagations…ouais c’était agréable de se dire que Dalor le voyait comme autre chose qu’un simple piteux vagabond venant réclamer les restes.

Brogar fixa ensuite Dalor les yeux écarquillés et clignant lentement des paupières. C’était toujours un peu surprenant d’avoir un long monologue de Dalor avec autant d’informations. Il pouvait normalement facilement suivre, mais la fatigue lui demandait un minimum de concentration pour comprendre le flot d’informations.

« On mange bientôt… » Répétât-il lentement…car c’était le plus important en soit. « D’accord ! » et il lui sourit. Il avait tout de même pu retenir le reste de leur trajet qu’il approuvait bien. Il était déjà passé plusieurs fois à Bree et c’est là-bas qu’il avait appris l’existence des hobbits, ce qui l’avait bien sûr conduit à aller trotter dans leurs belles collines vertes et découvrir leur esprit féroce si on avait le malheur de voler une tarte sur le bord d’une fenêtre. C’était dommage de ne pas y aller, mais il comprenait bien que c’était la route à suivre pour aller aux Ered Luin…c’était déjà pas mal qu’ils fassent un petit détour par Bree. Ca faisait durer ça un peu plus longtemps…

Il sourit en coin.

« Je vois paaaas du tout pourquoi tu veux pas rester …là… » il renifla, plissant un peu plus le nez à l’odeur désagréable. « J’vais chercher un endroit pas trop mouillé pour manger alors ! »

Et il trottina sur quelques mètres, avant de grommeler en se tenant les côtes, mais sans changer de direction.
Le jeune nain tourna un peu en soufflant, finissant par enfin repérer un coin relativement sec et relativement éloigné comme Dalor et lui avait pris l’habitude de squatter pour leur différent repas.  
Il s’assit avec précaution au sol, son sac à ses côtés ainsi que sa hache. Il attrapa ensuite sa masse humide de cheveux et de petites tresses emmêlées dans ses mains. Il tira dessus jusqu’à obtenir trois « mèches » et tressa aussi fermement que possible le tout. Le nain ne savait pas quand il aurait le temps de s’en occuper correctement (là il en aurait au grand minimum une heure juste pour les démêler), alors il préférait limiter les dégâts en attachant le tout ensemble. On ne dirait pas comme ça à cause des boucles, mais ils étaient longs en réalité ! Bon, ce n’était pas bien joli, les boucles s’échappées déjà du tressage et son visage resté entouré de son habituel lots de « boucles », mais ça ferait l’affaire.

Brogar jetât un coup d’œil au-dessus de son épaule pour vérifier que personne ne lui prêtait attention et que Dalor n’arrivait pas avec le ragout, avant de soulever avec précaution le bas de son assemblage de tuniques. Même avec juste la lueur de la lune et la lumière lointaine du feu, il pouvait discerner le futur impressionnant hématome qui apparaissait sur son torse. Il releva jusqu’à voir le début de ses côtes saillantes. Il passa avec précaution ses doigts sur elles, cherchant celles qui étaient abimées…Il grimaça et pestât fortement en les trouvant…mince à la fin, ça semblait bien plus abimé que prévus et en plus l’hématome ne lui donnait pas du tout envie de se bander le torse et, de fait, appuyer dessus…bon…ben…tant pis !
Pouah, si seulement il arrivait un jour à prendre du poids…au moins du muscles…pourquoi était-il destiné à être si freluquet ?! Brogar souffla en pestant. C’était embêtant d’être un nain plutôt « fragile »…maaaah il voulait de la brioche…littéralement et métaphoriquement parlant.

Il soupira en appuyant son dos contre l’arbre qui avait protégé le coin du maximum de la pluie. Il ouvrit son sac, sortant une petite besace et se mit à farfouiller dedans. C’était en quelque sorte son sac médical. En tant que vagabond il devait faire attention d’avoir toujours un maximum d’affaire de soin. Des fois il avait rien, des fois il avait volé/fait assez de choses. Il ouvrit quelques pots reniflant l’intérieur.

« Pouah…ça a pourri ça… » Brogar grommela en en refermant un avant de le faire rouler sur le côté. Enfin…il n’était pas sûr que ça puisse pourrir, mais l’odeur d’herbe était devenue beaucoup forte pour son nez de nain. Enfin, il réussit a retrouver celui qu’il cherchait. Il sourit satisfait. Il avait volé ce baume pas beaucoup de temps avant le départ de la caravane (il n’aurait jamais pu l’acheter, c’était de trop bonne qualité) et lui il avait déjà bien servi. Il fallait dire qu’un produit pour calmer les hématomes c’était un indispensable ! Il passait son temps à se faire taper dessus ! Ou a se cogner…ou a trébucher….ou se prendre une branche dans la tronche…enfin voilà quoi…la classe et la gloire dans ses aventures ? Nan yen avait pas !
Il gratta le fond du peau pour récupérer un maximum du baume à base de…plantes et autre machin herbesque. Tout en maintenant comme il pouvait ses couches de tissus sous son menton, il passa lentement le baume sur son côté abimé, grognant à la douleur et au froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mer 17 Jan 2018 - 15:13

« Je vois paaaas du tout pourquoi tu veux pas rester …là… J’vais chercher un endroit pas trop mouillé pour manger alors ! »

Non vraiment, il lui manquerait quand il déciderait de partir de son côté... Tout ce que Dalor pouvait espérer c'était qu'il le reverrait un jour et, qui sait, qu'ils refassent un bout de chemin ensemble à l'occasion. Mais il savait bien qu'il ne pouvait pas retenir un nain comme Brogar, finalement bien accoutumé à sa solitude et son errance. Il n'avait pas le droit de lui proposer de rester travailler avec lui. Brogar était finalement comme un animal sauvage qu'on ne pouvait se permettre d'apprivoiser pour le mettre en cage et le rendre malheureux. Naturellement l'optique d'avoir un salaire fixe pouvait en faire rêver plus d'un et passer pour une offre généreuse dans la plus part des cas, mais pas avec ce nain là, il en avait bien conscience. Mais peut-être était-ce pour cette raison qu'ils s'entendaient si bien finalement. Pourtant ils ne se ressemblaient pas tellement au niveau du caractère. Dalor aimait la solitude, la paix et le silence. Brogar aimait aussi la vie en solitaire, mais c'était une pipelette invétéré... Curieusement la plus part du temps, ce babillage incessant amusait Dalor plus qu'il ne l'irritait et c'était sans doute une bonne chose pour leur entente.

Laissant Brogar à sa recherche du coin parfait pour manger, Dalor retourna à ses petits soucis de chef de caravane et il fallut bien attendre encore une bonne demie-heure avant que le repas ne soit prêt. Comme à ses habitudes, Dalor attendit que tout le monde soit servit avant de se remplir un bol et d'en prendre un autre pour Brogar qui, lui aussi, avait bien mérité son repas chaud. Il avait fait sa part du travail et s'était, en plus, vaillamment battu. Il le trouva appuyé contre un tronc d'arbre, dans un coin relativement sec et déposa sa part devant lui avant de prendre place à son tours. Il ne lui demandait pas la permission (de toutes façons il ne le faisait jamais sauf avec son patron) mais Brogar n'avait jamais eut l'air d'être incommodé par sa présence alors il en avait conclu qu'il aimait bien, lui aussi, ne pas manger tout à fait tout seul.

- Voici ta part. Ils se sont servit rapidement ce soir, c'est encore chaud, profites en...

Parfois, quand les marchands n'étaient pas très pressés, il mangeait froid... Et puis bien souvent,, surtout lorsqu'il faisait froid, quand ça n'allait pas assez vite à son goût, Dalor se mettait à râler qu'ils n'auraient tout simplement pas le droit de manger s'ils ne se dépêchaient pas un peu histoire qu'il ne mange pas son repas déjà congelé.

Il mangea sans demander son reste, avalant rapidement le contenu de son bol, se félicitant de se réchauffer un peu par le biais d'une bonne nourriture encore tiède. Il n'y a pas à dire, le ragout c'était quand même meilleur quand c'était pas déjà froid. Ensuite, il attendit un peu en observant tout autours, la nuit tombait déjà et la moitié des marchands avait disparue dans leur caravanes pour la nuit. Tout semblait calme et ça n'était pas à lui d'assurer le premier tour de garde... Alors il se coucha tout simplement à même le sol et s'endormi silencieusement quand ses yeux furent trop fatigués d'essayer de voir les étoiles à travers les branches de l'arbre.

***

Les deux jours qui suivirent se ressemblèrent relativement. Ils marchèrent, marchèrent et marchèrent encore sans rencontrer d'autres problèmes et encore moins de meute de wargs affamés. L'avantage après les attaques surprises comme ça, c'était que les marchands se faisaient plutôt discrets et ne l'ennuyaient pas avec de petites broutilles qu'il jugeait sans grande importance. Aussi, il jugea les deux derniers jours comme étant routiniers, mais tellement reposant qu'il en était presque de bonne humeur finalement.

Depuis le matin, les maisons commençaient à se montrer de ci de là sur le chemin, signe qu'ils approchaient de Bree avec un peu d'avance, mais ça ne ferait pas de mal. S'ils continuaient comme ça, ils pourraient passer la nuit dans la ville avant de devoir repartir pour tenir les délais qu'il avait annoncé à Baìn avant de partir. Il aimait à être dans les temps, d'abord la paye se faisait plus généreuse et puis ça lui permettait de garder une certaine confiance de la part des marchands. Il montrait ainsi qu'il savait tenir parole.

- Je pense qu'on devrait atteindre la ville d'ici la fin de l'après midi. Dit-il à Brogar qui marchait non loin de lui.

Il avait pris l'habitude de marcher près du nain, pas pour l'avoir à l'oeil comme le pensaient surement certains marchands, mais plutôt parce qu'il appréciait sa compagnie plus qu'il ne voulait bien l'admettre. Mais Brogar était intelligent et dans le fond, Dalor pensait qu'il avait bien compris ses raisons depuis longtemps lui aussi.

- Prendre une bonne pinte au Poney fringant... Voila qui fera surement du bien au gosier...

Mais il n'en prendrait qu'une, trop effrayer de se faire rattraper par ses vieux démons et aussi parce que malgré tout, il restait encore du travail sur sa mission, il devait garder les pieds sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 20 Fév 2018 - 14:57


Brogar avait fini ses « soins » et somnolait légèrement en attendant que Dalor le rejoigne. Il avait pris l’habitude qu’ils mangent ensembles un peu à l’écart et il ne se posait pas vraiment la question si cela faisait partie de leur accord ou pas. Il supposait que les meilleures habitudes étaient celles prises naturellement…comme partager leur repas dans le silence, suivit par une discussion ou non selon l’humeur de chacun (bien que vous me demanderez surement QUAND Brogar n’était pas d’humeur à parler ?).

« Haaa parfait ! Merci Dalor ! »
il attrapa son bol, mangeant avec entrain bien que son corps commençait à le faire de plus en plus souffrir malgré le baume qu’il avait passé. Rien ne l’empêcherait de manger !
Une fois le repas fini, il ne tarda pas à s’allonger au même endroit essayant pendant un moment à trouver une position qui soulageait ses côtes blessées…au final il se retrouva comme d’habitude, roulé en boule ses affaires contre lui. Il jetât un œil à Dalor, le voyant à l’affut et comprenant que c’était un soir sans bavardage…ce qui n’était pas plus mal dans son état au final entre ses blessures et la fatigue de la bataille. Haa il était vraiment pas un guerrier…il eut un petit soupir avant de fermer les yeux et mettre du temps à s’endormir.

………

Pendant les deux jours qui suivirent Brogar fut un peu moins bavard que d’habitude comme pour correspondre à la tranquillité qui s’était installé dans la caravane suite à l’attaque des wargs. Ho il parlait toujours, mais ses grandes tirades l’essoufflaient et il s’arrêtait toujours rapidement quand il se mettait à fredonner. Sa blessure au torse était importante, mais comme tout nain il était un dur à cuire voir encore plus avec son style de vie. Après tout il avait réussi à fuir une montagne alors qu’il venait d’être battu à « mort », bien qu’il n’avait toujours pas retrouver les souvenirs pour savoir comme il avait réussi un truc pareil…menfin tout ça pour dire qu’être bien blessé n’était pas quelque chose qui le faisait rechigner, trop habitué à ça. Il ne comptait plus le nombre de fois où il s’était tordu ou abimé, de manière plus ou moins glorieuse, un membre.
Cependant il était quand même plus pâle que la normale, aucune roseur sur ses joues tatouées ne lui donnait une mine enjouée malgré le léger sourire qu’il s’entêtait à garder quand il ne grommelait pas pour quelque chose.
Il avait aussi remarqué que la civilisation se faisait plus présente et que ses souvenirs lui indiquaient qu’ils allaient arriver à Bree ce qui voulait dire que ce voyage allait bientôt prendre fin…et Brogar n’en avait pas envie. Il jetât un coup d’œil à Dalor non loin de lui comme toujours. Il s’était attaché au nain, beaucoup…et il supposait que le nain l’appréciait aussi, après tout il restait avec lui pendant les longues heures de marche. Il pouvait même dire qu’ils se « tenaient compagnie » pendant la marche, mangeait ensemble et dormait non loin de l’autre quand Dalor ne faisait pas sa montre. Arf, c’était pour ça que c’était toujours difficile de tisser les liens d’amitié…ils finissaient toujours par devoir se séparer. Oh pour certain il avait l’habitude et il était toujours persuadé de les recroiser un jour (ce qui arrivait en général), mais quand c’était une première séparation après un long moment ensemble…voilà… Puis avec Dalor il avait un lien vraiment tranquille sur un même pied d’égalité malgré leur « statut » différent. Une compréhension facile de leur passé et des conversations farfelues qui passait du coq à l’âne pour un rien. Il ne se sentait pas en danger ou méfiant... Menfin…voila…la séparation devait arriver, car Brogar n’était pas capable de même l’accompagner dans la montagne.
Ouais…il s’était attaché à Dalor et n’avait pas envie que ce soit la fin du voyage…même si l’envie de partir en vadrouille dans la nature était là…Finalement, revivre un peu au milieu de sa race arrivait à réveiller son faible instinct grégaire.
Il jetait donc régulièrement des regards plus pensifs que la normale à Dalor comme si il était un puzzle un peu trop compliqué pour lui.

« Ho oui une bonne bière…ou même deux ! » il souffla comme si on venait de lui proposer de l’eau après une longue traversée du désert. « Ya pas mieux contre la douleur, mais pas trop non plus sinon après tu as mal à la tête en plus du reste… » il plissa le nez en souvenir de son fameux passage à tabac que Nori et lui avait soigné avec un nombre assez impressionnant de bières humaines. Comme depuis deux jours il gardait son bras contre torse pour soulager la pression sur ses côtes. Il sourit à Dalor. « Je ferai un détour par un guérisseur, comme ça si on me refile un truc immonde à boire je pourrai faire passer le gout…et une boulangerie aussi bien sûr…je suis content d’avoir un peu d’argent ça rend les choses plus faciles. » il roucoula tranquillement « Je pourrais presque m’y habituer ! » il pouffa, mais plus doucement qu’à l’accoutumé pour ne pas faire trop bouger son ses côtes. « Mais je pourrai pas m’habituer à un travail régulier, faire toujours la même chose naaaan, besoin de changement moi…hmmm je crois que ce voyage a été mon travail légal le plus long depuis que j’étais petiot en fait ! » il réalisa alors qu’il recherchait rapidement dans son passé…bon il comptait pas cambrioleur comme métier…menfin Dalor comprendrait certainement ce qu’il voulait dire.

« Vous allez prendre une pinte avec tous les gardes ? Ou tu vas t’échapper à un moment donné pour rejoindre le Poney Fringant ? » sous-entendu, je t’y rejoins ou pas ? « En tout cas j’y vais après mes petites emplettes…et on mon boulot avec les animaux bien sûr ! J’oublie pas le boulot ! Je les aime bien ces bestioles, tu sais je leur ai donné des noms, mais je crois qu’elles en ont déjà certaines, mais bon c’est pas bien grave. Façon je sais pas si elles se reconnaissent, je m’y connais pas trop en bestiole. On repart de suite aux montagnes bleues avec les nouveaux marchants ou comme on va y arriver tard on fait le camp là bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 26 Fév 2018 - 12:12

« Ho oui une bonne bière…ou même deux ! Ya pas mieux contre la douleur, mais pas trop non plus sinon après tu as mal à la tête en plus du reste… »

Sans rien en dire, Dalor était plutôt content car Brogar recommençait à redevenir le moulin à paroles qu'il avait rencontré au début du voyage et c'était surement bon signe pour sa santé. Il était resté plutôt silencieux depuis l'attaque mais Dalor comprenait bien que le nain souffrait en silence suite à ses blessures.

« Je ferai un détour par un guérisseur, comme ça si on me refile un truc immonde à boire je pourrai faire passer le gout…et une boulangerie aussi bien sûr…je suis content d’avoir un peu d’argent ça rend les choses plus faciles. Je pourrais presque m’y habituer ! »

Oui enfin il ne comptait pas trop sur une soudaine envie de se ranger de la part du nain. Il se doutait bien qu'il aimait trop être libre de ses mouvements et de ses envies de voyage, même si cela comportait beaucoup d’inconvénient. Il ne répondit rien, conscient que le flot de paroles n'était surement pas terminé et il se contenta d'un sourire en coin moitié amusé.

« Mais je pourrai pas m’habituer à un travail régulier, faire toujours la même chose naaaan, besoin de changement moi…hmmm je crois que ce voyage a été mon travail légal le plus long depuis que j’étais petiot en fait ! »

Ah tien, qu'est-ce qu'il disait... Pensait... Oui enfin on comprenait.

- Peut-être parce que ce travail t'as permis de voyager dans une sûreté relative.

Oui, de temps en temps, il arrivait à placer une petite remarque au milieu du babillage organisé de Brogar.

« Vous allez prendre une pinte avec tous les gardes ? Ou tu vas t’échapper à un moment donné pour rejoindre le Poney Fringant ? En tout cas j’y vais après mes petites emplettes…et on mon boulot avec les animaux bien sûr ! J’oublie pas le boulot ! Je les aime bien ces bestioles, tu sais je leur ai donné des noms, mais je crois qu’elles en ont déjà certaines, mais bon c’est pas bien grave. Façon je sais pas si elles se reconnaissent, je m’y connais pas trop en bestiole. On repart de suite aux montagnes bleues avec les nouveaux marchants ou comme on va y arriver tard on fait le camp là bas ? »

Trop d'informations.... Dalor, malgré tout peu habitué à ce qu'on lui adresse la parole pour plus de deux phrases monosyllabiques, pris son temps pour bien trier toutes ces informations et les traiter correctement. Brogar avait cette capacité toute enfantine à parler de 36 choses dans la même phrase. Alors il commença par décider de ne pas relever toute cette histoire de prénoms pour les chevaux. Il avait deux autres informations à prendre plus au sérieux et il commença par la plus importante.

- J'irai pas en même temps que les autres... C'est encore le meilleur moyen pour se reposer sur ses laurriers et s'entraîner à finir ivre mort... Mais je ne suis pas contre un peu de compagnie.

Comme ça, Brogar faisait ce qu'il voulait . S'il avait envie de se joindre à lui, il savait qu'il ne le repousserait pas, mais s'il préférait rester dans son coin, il ne lui en voudrait pas non plus.

- On fera le campement à la sortie de la ville et on repartira le lendemain à l'aube....

Pas besoin de faire une annonce à ce propos. Il suffisait de faire passer le mot aux marchands et au Poney fringuant... Le lendemain, ils partiraient à l'heure prévue, quoi qu'il arrive et tant pi pour les retardataires, lui il ramenait ceux qui avaient déjà payé pour aller aux montagnes bleues, les autres ne seraient que du bonus.

Comme prévu, ils arrivèrent vers la fin de l'après midi, le soleil n'était pas encore couché, mais le serait certainement d'ici une heure ou deux. Autant ne pas prévoir de repartir, ils étaient tous fatigués et les bêtes méritaient bien un peu de repos après tout ce voyage. En plus il lui faudrait prendre les documents de la caravane et les mettre à jour pour savoir qui partait et qui restait ici... Le lendemain il lui faudrait recommencer et faire payer les éventuels rajouts à la caravane.

Dalor avait installé le campement à l'autre sortie de la ville comme il l'avait indiqué à Brogar sur le chemin puis il avait commencé à s’intéresser à la partie administrative (celle qu'il aimait le moins car il avait du mal à lire même si avec l'habitude il reconnaissait les runes et savait très bien compter. ) Pourtant il le faisait toujours avec le plus grand sérieux car cet argent n'était pas le sien, c'était celui de Baìn.

Quand il en eut terminé et qu'il eut remis documents et argent en lieu sur, donc sur lui bien à l'abri, la nuit était déjà tombée et une bonne partie des gardes de la caravane étaient revenus au campement plus ou moins éméchés. Lui, il comptait bien prendre un peu de détente devant une bonne pinte avant de retourner prendre son tours de garde. Une fois dans le pub, il se fraya facilement un chemin jusqu'au bar et grimpa sur un tabouret sans trop d'effort, il avait l'habitude depuis le temps qu'il faisait cette route.

- Une pinte. Commanda-t-il en pausant de quoi payer sur le comptoir.

Il commença à siroter tranquillement sa boisson en se demandant ce que Brogar était devenu. Avait-il des blessures plus graves qu'il ne l'avait pensé ? Avait-il finalement décidé de partir de son côté sans demander son reste ? Ou bien allait-il bientôt réussir à se percher à côté de lui pour boire un coup en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 27 Fév 2018 - 16:24


Dalor, avec sa petite remarque au milieu de son babillage, avait bien raison. C’était un peu comme avoir eu des vacances avec le fait de voyager en relative sécurité. Il n’avait pas eu besoin d’être tout le temps sur le qui-vive, de chercher tous les soirs un endroit inaccessible aux prédateurs pour dormir ou même chercher à manger. Pour Brogar il avait vécu un peu comme un roi pendant ces quelques semaines, des gardes étaient là pour veiller à la sécurité (et pour une fois ce n’était pas LUI la menace à surveiller…du moins une fois qu’il ait pu montrer qu’il était sage), il suffisait de trouvait juste un coin confortable pour dormir et Dalor lui apportait même ses repas ! Ouaip, ce fut sacrément relaxant…bien que c’était tout à fait relatif, sa paranoïa naturelle et qui lui avait souvent sauvé la vie ne s’était que peu calmée, mais il était plus tranquille oui.
Bon, il «travaillait » aussi en s’occupant des bêtes, mais sincèrement ce n’était vraiment pas grand-chose et même pas désagréable à faire.

Brogar offrit un sourire étincelant à Dalor quand celui-ci confirma à sa manière qu’il pouvait venir le rejoindre à l’auberge.

« Parfait ! » Il gazouilla alors qu’ils continuaient leur marche.

Ils arrivèrent plutôt rapidement à la ville comme le garde l’avait prévu et Brogar s’empressa de s’atteler à sa tâche. Elle était plus difficile à faire depuis l’attaque, ses côtes abimées rendant ses mouvements plus difficile et bien sûr plus douloureux pour un rien. Mais il ne prit pas grand cas de son état, préférant se dépêcher de prendre soin des animaux pour aller faire ce qu’il avait prévu.  
Une fois fait, il refusa l’invitation à boire de quelques gardes avec qui il avait bien sympathisé (visiblement ils avaient aimé ses histoires et ses chansons pendant les temps de pauses) et fit un petit tour du camp pour prendre ses marques. Il aperçut Dalor penchait sur des papiers…comprenant vite qu’il était perdu dans l’administratif il se dépêcha de vaillamment partir dans l’autre sens avec une forte grimace. Navré Dalor, il n’était pas un héros et il ne pouvait pas le sauver de la paperasserie…

Brogar chercha quelques instants dans ses souvenirs avant de retrouver où était un guérisseur. Il avait bonne mémoire et passait toujours en premier chez les guérisseurs quand il avait de l’argent quand il rentrait dans une ville. Sa vie de vagabond se résumait plus à des blessures qu’à des aventures au final. Heureusement à Bree, les hommes étaient ouverts d’esprit en étant une espèce de carrefour commercial et puis yavait des Hobbits ! Il aimait bien les Hobbits !
Il se laissa malmener par le guérisseur qui confirma ses blessures, le gronda pour ne pas prendre de repos et ne pas bander son torse correctement (toujours la même rengaine). Il ressortit un peu plus échevelé, endoloris par les manipulations et les bandages neufs bien serrés, mais avec de quoi se soigner. Ensuite il se dépêcha de rentrer dans une boulangerie déjà bien vide avec la fin de la journée où il prit tout ce qu’il put prendre.

Au final la nuit était tombée et il s’inquiéta d’avoir raté Dalor à l’auberge. Il trottina comme il put jusqu’au « point de rendez-vous ». Il se faufila sans être dérangé entre les hommes, habitué à être le plus petit…même chez les nains il était pas bien grand. Heureusement, il finit par reconnaître la crête du nain qu’il recherchait et reprit le sourire en se tortillant jusqu’à lui.

« Dalor trouvé ! » il gazouilla tout en tirant un tabouret à côté du garde. Il grimpa avec fort peu d’élégance dessus, pestant et grondant de douleur en khuzdul à propos des bandages trop serrés. Il savait monter facilement sur les meubles à taille humaine normalement, mais avec un torse abimé et un sac de boulangerie qu’il refusait de lâcher, ce n’était pas la même affaire.
Enfin perché sur son tabouret après deux balancements dangereux, il poussa un soupir de soulagement.

« Haaa pfiiiiiu…Deux pintes de bières siouplait! » il commanda entre deux halètements essoufflés, assez content de pouvoir poser sa monnaie légalement récupérée pour payer.

Il offrit un grand sourire à Dalor.
« J’ai vu que tu étais dans les papiers plus tôt, du coup je me suis enfui très loin ! » il lui sourit toujours innocemment. « Je peux aider aux wargs, mais je suis allergique à la paperasserie ! » et il lui fit un clin d’œil taquin. « Sauf si ce sont des cartes, j’aime les cartes ! » il divagua alors que les bières arrivées. Il gazouilla de plaisir en tirant les bières contre son torse, loin de toutes mains qui pourraient lui volé et en descendit une moitié d’un seul coup.

« Pfiiiu ça fait du bien, j’ai cru que ce guérisseur ne me laisserait jamais partir ! Il m’a grondé comme un môme, car j’ai pas fait correctement et que mes côtes sont cassées blablabla… » Il posa une main sur son torse. « Pi il m’a tellement serré les bandages que je crois qu’il tente de me tuer par suffocation sur le long terme ! » il couina pour appuyer son propos. « Pi faut que je mange plus blablabla, pourtant je mange bien ! pff j’y peux rien si jamais dépassé la largeur d’un brin de paille… » il bouda ensuite tout en remettant le nez dans sa bière. Il avait repris du poids grâce aux repas de Dalor, mais comme toujours il restait maigre bien qu’il le cachait derrière plusieurs couches de vêtements…et même ainsi il était simplement « mince » pour un nain.

« Du coup je sais pas si je préfère les guérisseurs qui s’en fichent de toi, ou les guérisseurs qui s’occupent beaucoup trop de toi… parce qu’au final, quand j’ai vraiment besoin d’un guérisseur, mais que j’ai pas d’argent c’est toujours ceux-là qu’il y a, mais ils semblent plus vouloir te tuer que te soigner……et quand je peux me débrouiller, c’est un guérisseur qui m’attacherait au lit pour pas que je bouge ! Les guérisseurs ce sont des gens terrifiants ! Tu veux un gâteau ?» il conclut ainsi sa tirade sur les guérisseurs en tendant son sac de tissus remplis de pâtisseries, toujours en un signe d’affection de sa part. « Yavait plus de brioches… » il souffla-t-il comme un chiot abandonné.

Il finit la première pinte cul-sec avant de la repousser et passer à la deuxième qu’il se mit à siroter plus doucement pour l’apprécier.

« Ha ça fait du bien… » il fixa le liquide ambré quelques secondes avant de sourire plus tranquillement à Dalor. « T’inquiètes pas j’en boirai pas plus, je n’aime pas être saoul trop dangereux…même si c’est bon la bière contre la douleur. C’est pour ça qu’il faut manger de la brioche… » il fit bouger un peu le liquide un peu plus pensif en le regardant. Ouais, la dernière fois qu’il avait bu à en perdre connaissance c’était aussi à cause de la douleur…Son regard dériva sur sa main et il bougeât ses doigts, ressentant toujours le léger grincement qui venait depuis qu’ils s’étaient brisés. « …je me demande toujours si sa morsure s’est infectée…peut-être qu’il est mort…c’est pas glorieux comme mort, mais c’est comique… »il divagua pour lui-même d’une voix plus basse….ha mince, il avait bu la première bière trop vite et avec les médicaments et la douleur il était déjà pompette…bah il irait pas plus loin que ça même avec une deuxième bière, mais il allait devoir faire gaffe à ses paroles, car il en disait encore plus en étant pompette…surtout qu’il avait visiblement tendance à s’ouvrir quand il était avec quelqu’un de….confiance ? « Je suis déjà pompette ? Faut manger ! » il déclara soudainement plongeant sa main dans son sac pour avaler rapidement une quelconque pâtisserie.

« Enfin bref, ça va toi ? Tu peux toujours arriver à me suivre quand je parle après les papiers ? Parce que je sais que c’est caaaaasse pieds…les papiers hein pas moi !...menfin moi aussi je suis casse-pied je sais, mais bon, je pense que c’est quand même pas à la hauteur de lire des trucs…c’est looongs de lire… » il retourna très peu discrètement la conversation, souriant à Dalor. « Je suis pas aussi casse pieds que les papiers hein ?!» il s’exclama soudainement en écarquillant les yeux, avant de couiner en tenant son côté. « Bouuuh saleté de wargs… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Sam 10 Mar 2018 - 14:32

« Dalor trouvé ! »

Le nain réagit à peine quand il entendit son collègue gronder sa douleur dans leur langue natale alors qu'il essayait de monter sur le tabouret. Il n'aurait peut-être pas dut se mettre au bar finalement. Peut-être qu'il pouvait lui proposer d'aller s'installer ailleurs ? Mais le temps qu'il songe à l'idée, le petit nain qui avait de la suite dans les idées, était déjà grimpé sur son tabouret, tenant fermement un baluchon dans ses bras et vu l'odeur agréable qui en échappait, il y avait fort à parier que le vagabond avait succombé à son péché mignon : la brioche.

« Haaa pfiiiiiu…Deux pintes de bières siouplait! »

Et même en bière il était du genre gourmand, il en commandait deux d'un coup... Il n'avait pas froid au ventre, Dalor aimait ça. De toutes façons, il aurait été surpris du contraire car malgré sa petite taille, Brogar était un fonceur qui n'avait peur de rien et surtout pas de courir vite pour sauver sa peau.

Le chef de caravane eut un léger rire sarcastique lorsque Brogar lui parla de sa paperasse. Lui non plus il n'aimait pas ça, mais il fallait bien tenir les comptes et il ne travaillait pas pour lui-même, il avait un patron à qui il se devait de rendre l'argent au sous près... Il s'en faisait un devoir autant que de revenir avec toute la marchandise et les commerçants en entiers même s'il les menaçait souvent de les laisser tout seuls au milieu de la nature... Fort heureusement pour lui, la paperasse n'était pas si présente que ça dans ses voyages. Il n'avait à le faire que lorsqu'il savait que sa caravane changeait. Il savait donc que la prochaine fois, ça se ferait aux montagnes bleues et en compagnie de Baìn.

Le nain vagabond se plaignit ensuite du guérisseur qui avait apparemment fait un peu trop de zèle quand il l'avait vu. Mais aux yeux de Dalor, le principal était surtout que Brogar guérirait bien maintenant qu'il avait vu quelqu'un de compétent... Enfin s'il ne faisait pas de bêtise jusqu'à sa guérison... Et avec une vie en solitaire dans les terres sauvages, ça n'était malheureusement jamais gagné d'avance.

Ensuite, il continua sur sa malchance qui le faisait rencontrer les bons guérisseurs zélés lorsqu'il ne se sentait pas forcément en besoin de les consulter, et les mauvais guérisseurs peux pressés de l'aider quand il en avait le réel besoin mais pas les moyens de se l'offrir. Puis, comme à son habitude, il termina sa tirade en lui proposant un gâteau. Autant pour lui, son odorat l'avait trompé. Il lui fallut tout de même une bonne minute pour réalisé qu'il lui proposer une de ses précieuses douceurs et il accepta avec gratitude, comprenant bien qu'il s'agissait là pour Brogar d'un véritable cadeau rare qu'il lui faisait.

Il finit la première pinte cul-sec avant de la repousser et passer à la deuxième qu’il se mit à siroter plus doucement pour l’apprécier.

« Ha ça fait du bien… T’inquiètes pas j’en boirai pas plus, je n’aime pas être saoul trop dangereux…même si c’est bon la bière contre la douleur. C’est pour ça qu’il faut manger de la brioche… »

Dalor bu une gorgée à son tours. Il aimait prendre son temps. Depuis qu'il avait cessé de boire à en tomber ivre et à ne vivre que pour ça, il prenait son temps pour savourer les rares bières qu'il s'autorisait. Il ne voulait pas prendre le risque de retomber dans ses vieux travers et il savait que la ligne était très fine et toujours trop proche pour se laisser aller à boire encore et encore. De plus, comme il prenait son temps, il pouvait aisément accompagner les autres sans se saouler non plus. Le temps qu'il boive son unique bière, les autres en enfilaient facilement six ou sept.

- Tu bois bien ce que tu veux, j'suis pas ton père. Précisa-t-il tout de même.

Tant que Brogar avait de quoi payer ce qu'il buvait... Et même s'il ne payait pas, et bien il comptait bien ne pas être mêlé à l'affaire. Il aimait bien Brogar bien sur, il le faisait beaucoup rire et il réussissait l'exploit de le saouler de paroles sans le faire fuir à la seconde. Mais il tenait à garder son travail, actuellement sa seule raison de ne pas retourner picoler du matin au soir et mendier. Aussi, si Brogar voulait jouer au con, et bien il s'attendait surement à devoir se débrouiller tout seul en cas de pépin.

« …je me demande toujours si sa morsure s’est infectée…peut-être qu’il est mort…c’est pas glorieux comme mort, mais c’est comique… »

Dalor fut sur le point de pauser une question, mais il se ravisa et bu une autre gorgée à la place. Après tout, Brogar semblait d'avantage se parler à lui-même et il n'avait pas vraiment l'air joyeux à l'idée de ses souvenirs. Il préférait ne pas demander. Ca n'était pas par manque d’intérêt, loin de là, mais plutôt à cause d'une certaine pudeur. Lui-même, n'aimait pas tellement parler du jour où il s'était cassé le bras et il comprenait que Brogar n'ai pas envie de revenir sur les détails les moins drôles de son passé.

« Je suis déjà pompette ? Faut manger ! »

Le nain rit franchement cette fois-ci. Pompette après une bière et demie... Soit il n'avait pas l'habitude de boire, soit la douleur lui faisait endurer l'alcool moins bien.

« Enfin bref, ça va toi ? Tu peux toujours arriver à me suivre quand je parle après les papiers ? Parce que je sais que c’est caaaaasse pieds…les papiers hein pas moi !...menfin moi aussi je suis casse-pied je sais, mais bon, je pense que c’est quand même pas à la hauteur de lire des trucs…c’est looongs de lire… »

- Oui surtout quand on comprend que la moitié des mots.... Marmonna le nain.

En réalité il n'avait jamais fini son apprentissage de la lecture. Il l'avait commencé dans la garde royale, quand il espérait pouvoir monter en grade et puis tout était tombé à l'eau avec sa blessure puis son renvois. Quand Baìn l'avait engagé, il lui avait fait part de son manque d'éducation et il avait alors appris par coeur les runes qu'il verrait le plus souvent défiler sous ses yeux. Parfois, il y en avait une inconnue, alors il pausait la question. Mais généralement il reconnaissait l'essentiel. Cependant, il était plutôt doué en calcul ce qui compensait bien son handicape au niveau de la lecture.

- J'ai tellement l'habitude qu'il y en a même que je reconnais, mais je me souviens plus de comment on le dit en vrai... J'ai mes mots à moi, mais comme dit le seigneur Baìn : tant que je me comprend et que mes comptes sont justes, c'est bien.

C'était effectivement le principal, ils s'entendaient sur les comptes et Dalor ne se trompait généralement pas sur l'argent. C'était aussi le principal pour Baìn, surtout quand les marchands qu'il escortait n'étaient pas à travailler pour lui.

« Je suis pas aussi casse pieds que les papiers hein ?! Bouuuh saleté de wargs… »

- Te fait donc pas mal tout seul va... Commenta-t-il mollement. Et non t'es pas aussi casse pied... Toi tu me fais rire... La paperasse c'est loin d'être drôle, même quand elle t'annonce que ton salaire devrait pas être trop dégueulasse.

Et Dalor considérait qu'il n'était pas si mal payé que ça. De toutes façons, il revenait quand même de plusieurs années à mendier pour boire un peu de bière alors il ne se plaindrait certainement pas.

- Et toi alors ? Qu'est-ce que tu comptes faire après la nuit ? Tu nous accompagne encore un bout de chemin où tu repars de ton côté ?

Dalor savait qu'il ne les accompagnerait pas jusqu'aux montagnes bleues parce que le nain le lui avait bien fait comprendre au début de leur voyage. Mais il pouvait avoir envie d'aller dans le coin du côté des hobbit ou autre et les accompagner un moment avant de repartir de son côté... Ou bien son but était de rester un peu à Bree avant de continuer sa route, allez savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Lun 12 Mar 2018 - 16:03


Le petit nain agitât le sac pour l’inciter à en prendre un quand Dalor ne sembla réalisait son grand cadeau. Bon certes, ce n’était pas des brioches, mais quand même…c’était des pâtisseries. Il lâcha le sac avec satisfaction quand enfin Dalor pris l’une d’elle. Il gardait tout de même le sac assez proches d’eux pour pouvoir empêcher quiconque de le voler.

Brogar broncha ensuite légèrement à la mention de « son père ». Il n’y pouvait rien, malgré les années il réagissait immédiatement à cette mention, même si c’était complétement hors de propos. Sa tête se redressa comme si le nain qu’il aimait inconditionnellement pouvait réapparaitre avant de rebaisser rapidement la tête en se mordillant la lèvre. Pouah…malgré les dizaines d’années il réagissait toujours…bref il enchaina pour lui répondre.

« Ouaip certes, mais c’est comme ça que je fais…deux ou trois bières pas plus ! Je suis tout maigre, du coup j’tiens moins bien l’alcool que vous les gens costaux et puis si je suis blessée c’est piiiire… Une fois j’en ai bu heu, 5 je crois et j’étai raide mort carpette sur la table…après j’étais de base à moitié raide mort donc je suppose que ça a pas aidé ! » il haussa les épaules et pouffa. « Bref, j’aime bien être pompette, mais pas plus…c’est trop dangereux d’être saoul quand tu es un vagabond comme tu l’sais… » il finit un poil plus sérieusement sachant très bien qu’il n’avait pas besoin d’apprendre les dérives de l’alcool à Dalor. Le nain les avait vécues.

Ha tiens Dalor ne savait pas bien lire. Il devait avouer avoir de suite pensé qu’il avait une bonne lecture et écriture avec son poste important dans la caravane. Mais il est vrai que la majorité des gens ne savait ni lire, ni écrire. Son père avait eu des rudiments, car sa mère lui avait appris ce qu’elle avait pu, mais pour un mineur ça ne servait à rien. Lui-même était chanceux, lors de son apprentissage son premier maître avait tenu à ce qu’il sache lire et écrire le mieux possible avant même de commencer les choses plus délicate que la couture. Il était hors de question qu’il se trompe en gravant des runes sur le cuir des sacs. De plus il avait besoin de savoir lire le détail des commandes et comment les gens voulaient leur objet. Bon, son apprentissage avait tourné court à cause de l’arrivée du nouveau maître qui l’utilisait pour faire les tâches ingrates sans avoir à le payer ( hj : il était traité comme ce que nous nommons actuellement un « stagiaire ») et le frappé au passage…Son apprentissage avait donc tourné court pour aller aux mines a la place. Son écriture était une catastrophe, comme de véritables pattes de mouches ayant marché dans de l’encre…Les grandes runes il maitrisait quand il les « dessinait », mais l’écriture de la langue commune…bref…par contre il était bon à la lecture, son amour des histoires et des légendes l’avaient fait consulter/voler assez de livres pour qu’à lui seul il arrive à garder un bon niveau dans la langue commune, mais son niveau de lecture était moindre pour sa propre langue, ce qu’il trouvait assez ironique…

« Ouais tant que tu te comprends c’est le principal ! C’est compliqué aussi la lecture et l’écriture ! On m’a appris dans l’but que j’écris joliment…Et bah ça a pas marché, j’ai beau écrire on dirait que j’essaye d’écrire en minuscule avec une branche d’arbre entière! Bon les lettres de notre langue, si j’y prends beaucoup de temps ça va…mais quand j’écris en langage commun…on dirait l’écriture d’un guérisseur surexcité! Après pour la lecture de la langue commune ça va bien, j’ai lu beaucoup de livres ici et là pour les histoires et les comtes du coup à force je me débrouille mieux et puis j’aime les énigmes sur les cartes…mais je n’ai pas lu quelque chose de gros comme un livre en notre langue depuis…ben bah mon départ je crois…ce qui fait…houla longtemps… »

Il réalisa en écarquillant les yeux.

« Par contre je déteste le calcul, c’est trooop compliqué ! » il renifla avant de siroter encore sa bière.

Dalor le rassura en lui disant qu’il n’était pas casse-pieds. Ho il savait qu’il pouvait l’être naturellement et s’il décidait devenir réellement insupportable il pouvait devenir un vrai cauchemar sur pattes, mais ça c’était quand son côté machiavélique ressortait. « Tant que je te fais rire… » il sourit sincèrement, toujours heureux d’entendre ça. Un des rares compliments qui lui tenaient à cœur. Il tentait de se persuader qu’il était un asocial qui se moquait des gens, mais faire rire ou sourire lui fait beaucoup trop plaisir pour que ce soit réellement le cas. Cependant il ne préférait pas se l’avouer.  

Sa question suivante qui portait sur son avenir plus ou moins immédiat le laissa pensif quelques secondes. Les lèvres pincées avec un léger son il y réfléchissait assez sérieusement. Ca faisait déjà plusieurs fois qu’il avait tenté de se rapprocher d’une montagne, mais il avait toujours succombé à une crise d’angoisse ou un besoin soudain de partir à l’opposer pour une raison stupide en approchant. Peut-être que se trouvait dans la caravane où il avait fini par retrouver une sorte de place et s’étant réhabitué à la présence de gens de sa race, il pourrait s’approcher suffisamment pour voir les portes sans paniquer…

« Hm je pensai vous accompagner un maximum proche de la montagne, m’approcher le plus possible et quand je sens que je suis trop proche et que je me sens malade pouf…et ben…ce sera la fin… » sa voix mourut avec plus de faiblesse sur la fin.

« C’était une nouvelle aventure, calme si on oublie les wargs et quand bien m’aime on a pas cherché de trésor ou sauvé des princesses, quand ça se fini c’est quand même plutôt triste…c’était pas une quête pour quelque chose au final, à part arriver vivant et entier quelque part, je compte pas « pas cassé », car je finis souvent cassé, maiiis…ouais, les aventures c’est aussi des rencontres… » Il lui sourit plus doucement en le regardant. « Tout ce qui est plus précieux que l’or ne brille pas et tout ceux qui vagabondent ne sont pas perdus… » il posa sa joue sur son poing, coude sur la table. « Ca serait un joli début de poème tu ne penses pas ? Ou mieux tourné surement, je ne suis pas un nain à poème… » il se racla légèrement la gorge. « Les trésors ne sont pas d’argent et d’or, les relations sont plus précieuses, mais aussi plus dangereuses…L’affection et la confiance sont des dons à chérir et conserver jalousement, plus que des pièces ou des diamants, mais aussi à craindre, car ils peuvent faire plus mal que la plus aiguisée des lames…» lors de son discourt plus sérieux il tapota doucement sa lèvre du bout du doigt « …c’est ce que racontait un barde qui m’a accompagné un temps, de bien jolis mots nan ? Des mots bien vrais, bien que j’aurai jamais pu les dire aussi bien. Menfin tout ça pour dire….tu veux encore un gâteau ? Sers-toi autant que tu veux…»

Il poussa le sac entre eux dans une offre de partage explicite. Un partage de longue durée.

« Je n’ai pas trouvé de trésor caché après tout un tas d’aventure et d’énigmes…mais je suis quand même heureux de ce que j’ai trouvé dans cette caravane… » il lui sourit clair dans son regard pétillant et sa main poussant toujours le sac vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 27 Mar 2018 - 14:17

Brogar lui expliqua, de façon vaguement décousue à cause de l'alcool qui lui montait déjà au cerveau, qu'il procédait toujours de la même façon quand il buvait de l'alcool car dans le cas contraire, il devenait vite complètement saoul et naturellement c'était dangereux dans son cas. Vivre et voyager seul n'était jamais très prudent pour les gens, mais si en plus on prenait le risque de picoler comme un trou, on s'exposait à de plus grands dangers. Dalor trouvait sa technique plutôt raisonnable, mais ça ne le surprenait pas plus que ça, pour être encore bien vivant alors qu'il vagabondait depuis si longtemps, c'était que Brogar était un nain prudent.

La conversation dériva sur les comptes de Dalor et ce dernier qui se laissait à confesser qu'il ne savait que très peu lire. Il avait commencé son apprentissage sur le tard quand il était dans la garde royale et qu'il espérait bien pouvoir monter en grade. Savoir lire était une qualité indispensable pour prendre du galon, mais finalement il avait fait le con et s'était fait viré... Enfin il avait démissionné après avoir mal pris sa mise à pied temporaire. Mais le résultat était le même il ne faisait plus partit de la garde, alors son unique but dans la vie, et il avait alors totalement abandonné l'idée d'apprendre à lire et encore moins à écrire. Lui il comptait, plutôt bien même et il faisait des croix et des bâtons au bon endroit sur le parchemin...

« Ouais tant que tu te comprends c’est le principal ! C’est compliqué aussi la lecture et l’écriture ! On m’a appris dans l’but que j’écris joliment…Et bah ça a pas marché, j’ai beau écrire on dirait que j’essaye d’écrire en minuscule avec une branche d’arbre entière! Bon les lettres de notre langue, si j’y prends beaucoup de temps ça va…mais quand j’écris en langage commun…on dirait l’écriture d’un guérisseur surexcité! Après pour la lecture de la langue commune ça va bien, j’ai lu beaucoup de livres ici et là pour les histoires et les comtes du coup à force je me débrouille mieux et puis j’aime les énigmes sur les cartes…mais je n’ai pas lu quelque chose de gros comme un livre en notre langue depuis…ben bah mon départ je crois…ce qui fait…houla longtemps… »

Dalor retint un rire avec beaucoup de difficulté. Brogar était plutôt amusant pour lui qui n'aimait généralement pas la compagnie des autres. Mais quand il en avait un petit coup dans le nez, il faisait de ces têtes... Et puis il avait la gentillesse de ne pas se moquer de son manque d'éducation alors qu'apparemment lui, il avait appris dans sa jeunesse et ce genre de chose ça n'arrivait pas souvent. Dalor savait bien que la plus grande majorité des nains ne savaient ni lire ni écrire, mais il savait aussi qu'en règle générale, ceux qui savaient avaient tendance à se sentir supérieurs aux autres qui ne savaient pas. Mais pas Brogar, il défiait les statistiques, c'était peut-être bien pour ça qu'il l'intriguait autant d'ailleurs.

« Par contre je déteste le calcul, c’est trooop compliqué ! »

- Ah moi j'aime bien. Marmonna-t-il doucement.

Bien sur, il ne passerait surement pas des heures entières  à faire des calculs, mais au moins il ne rechignait pas quand il fallait compter l'argent ou la marchandise afin d'être sur que tout y était. Parce qu'il y avait des marchands "étrangers" mais surtout ceux qui travaillaient pour le compte de Baìn et cette marchandise là lui importait plus que les autres.  

Il pris sur lui de rassurer Brogar sur le fait qu'il ne l'agaçait pas autant que ses papiers administratifs car lui, au moins, avait la curieuse capacité de l'amuser plus qu'autre chose. Mais Brogar ne semblait pas trop y croire, apparemment il pensait sincèrement qu'il était insupportable. Dalor pensa donc plus sur d'engager la conversation sur un tout autre sujet : les projets immédiats de Brogar. Les accompagnerait-il encore un bout de chemin ou bien penserait-il à faire autre chose à présent qu'ils avaient regagné la civilisation ? Le nain plus petit semblait ne pas s'être réellement pausé la question avant ça car il pris le temps de réfléchir. Ou bien c'était simplement parce qu'il en avait un petit coup dans le nez et qu'il lui fallait un peu plus de concentration pour réunir ses idées dans le bon ordre et surtout les exprimer de façon à être compris.  

« Hm je pensai vous accompagner un maximum proche de la montagne, m’approcher le plus possible et quand je sens que je suis trop proche et que je me sens malade pouf…et ben…ce sera la fin… »

Dalor opina du chef, signe qu'il était d'accord pour qu'il continue à les accompagner encore un moment. Après tout il était de bonne compagnie et il faisait sa part de travail. En plus il se tenait à carreau alors il n'avait pas à s'en plaindre. Cependant à la fin de la phrase, il fronça les sourcils et bien qu'il s'était promis de ne pas demander de détails sur son passé, il ne put s'empêcher de marmonner avec un air quelque peu affecté sous ses gros sourcils broussailleux.

- J'sais pas ce qu'il t'es arrivé, mais ca devait pas être très drôle pour que ça te mette cet état là rien qu'à la vue d'une montagne.

Il réalisa ce qu'il venait de penser à voix haute et balaya sa propre remarque d'un vague geste de la main.

- Oublie, ça me regarde pas...

Il comprenait bien que Brogar n'ait pas envie de ressasser ses mauvais souvenirs avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas depuis si longtemps. Lui non plus n'avait pas envie de parler de son bras à tout bout de champ. C'étaient des souvenirs assez douloureux sans qu'on en parle.

Brogar fini par lui décrire leur voyage qu'il qualifia d'aventure. Il semblait plutôt content de les accompagner malgré tout, malgré l'attaque des wargs et ses côtes fêlées. En même temps, Dalor se doutait un peu que dans le cas contraire, Brogar ne serait pas resté en leurs compagnies et ne penserait certainement pas à repartir avec eux le lendemain. Il eut ensuite une remarque à propos d'or et de vagabonds que le chef de caravane ne compris pas. Mais il n'était pas très cérébral et il passa outre. Peut-être que s'il y repensait un jour, il comprendrait et alors il ne le dirait à personne pour ne pas passer pour plus bête que ça n'était déjà le cas. Puis Brogar illumina sa lanterne en lui parlant poésie... Mais même s'il opinait du chef pour participer à son discourt, il n'y entendait pas grand chose. Il n'avait surement pas assez côtoyé les hommes et les elfes pour apprécier ce genre d'exercices cérébraux.

« …c’est ce que racontait un barde qui m’a accompagné un temps, de bien jolis mots nan ? Des mots bien vrais, bien que j’aurai jamais pu les dire aussi bien. Menfin tout ça pour dire….tu veux encore un gâteau ? Sers-toi autant que tu veux…»

Dalor fut d'abord perdu, il ne savait pas tellement quoi répondre. Dire oui pour ne pas le vexer et trahir son peu de culture ou bien être franc et lui dire qu'il avait surement raison mais qu'il ne pouvait clairement l'affirmer a cause de son manque de sociabilité. Il avait surement croisé des bardes lui aussi dans sa vie, mais pour tout avouer il n'y prenait pas tellement garde. En général, sauf avec Brogar qui avait le curieux don de jacasser sans l'énerver, Dalor n'aimait pas les longs discourt ennuyeux. Il sourit en jetant un coup d'oeil au sac de gâteaux, mais il n'y toucha pas. Brogar les avait payé avec son argent honnêtement gagné c'était à lui d'en profiter. Il opta finalement pour la vérité.

- J'sais pas... Surement... Tu sais moi et les phrases longues et compliquées pour dire des trucs tout simples....

Il avait toujours été connu pour sa franchise et il ne comptait pas devenir un menteur mielleux. Non, il avait appris à réfléchir avant d'avouer la vérité toute crue telle qu'il la ressentait ou la pensait et puisqu'il considérait Brogar comme un ami, il lui devait de ne pas mentir sur des sujets aussi simples et légers.

« Je n’ai pas trouvé de trésor caché après tout un tas d’aventure et d’énigmes…mais je suis quand même heureux de ce que j’ai trouvé dans cette caravane… »

Il ne loupa pas le mouvement de la main sur le sac. C'était amusant, à croire qu'il avait besoin de manger et que Brogar s'en rendait bien compte mais n'osait le lui dire clairement. Pourtant ça n'était pas le cas. Dalor n'avait pas tellement faim et n'avait accepté le premier gâteau que par politesse.

- Garde tes gâteaux... Tu les as bien mérité....

Il n'allait quand même pas le laisser poussé son sac indéfiniment.

- Et puis tu sais j'ai tellement crevé la dale avant de trouver ce boulot... J'préfère pas trop m'habituer à manger en abondance... On sait jamais.

Il pouvait se passer tellement de choses. Il pourrait perdre son sang froid et son travail une nouvelle fois ou bien ils pouvaient être en chemin avec une caravane en plein hiver et avoir du mal à trouver de quoi manger... C'était déjà arrivé et Dalor avait été l'un de ceux qui avaient le mieux supporté la diète et le rationnement des provisions.

- J'avais pensé que tu passais le plus clair de ton temps tout seul mais tu voyages souvent en compagnie d'autres personnes alors ? Tu as déjà croisé du beau monde ?

Autant revenir sur un sujet plus léger et puis ça lui donnait l'occasion de le connaître un peu plus. Il n'était pas encore si tard, la nuit tombait à peine et dans le brouhaha de la salle du poney fringant pleine et bruyante, on ne prendrait pas tellement garde à la conversation de deux nains tranquillement installés au bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 431
♦ RÉPUTATION : 1169
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan et Iris Touque
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards. Arc et flèches de chasse en cas de besoin.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse et son esprit pas net
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   Mar 27 Mar 2018 - 19:00


Brogar papotât légèrement sur ses plans futurs…qu’il n’avait pas. Le bon côté d’être seul était de pouvoir en faire qu’à sa tête, sans aucune obligation… Alors hormis quand il prévoyait une vraiment longue route d’un point a un b, il se laissait totalement influencé par ses envies soudaines. Ce qui lui faisait souvent faire des parcours étranges, vu que partir ainsi allait forcément le faire se perdre. Mais bon c’est ce qui l’amusait, même si sur le coup il pestait toujours beaucoup. Cependant, en parlant il ne se rendit pas compte qu’il disait quelque chose de tout à fait étrange.

Le nain cligna des yeux aux paroles de Dalor qui ressemblaient plus à des pensées qu’à des choses qu’il pourrait dire. Il le fixa en retour assez surprit, surtout par l’étrange regard qu’il avait, loin de ses yeux bougons qu’il avait appris à connaître. Rapidement, Dalor fit un mouvement qui confirma que ce qu’il avait dit s’était échappé par mégarde.

« Mah ouais, mais bon c’est normal que tu te poses des questions c’est vraiment bizarre un nain qu’a peur de rentrer dans une montagne. Et ouais c’était loin d’être drôle…tant que t’veux pas me faire parler de force pour faire sortir mes blessures blablabla comme dirait l’autre abruti, tu te poses les questions qu’tu veux ! Tu peux même me les poser, mais si je veux pas y répondre j’y répondrai pas…» Il haussa des épaules, mais à comme à chaque fois que son esprit partait vers son passé ses yeux plus vides que la normale se fixaient sur ses mains qu’il bougeait lentement.

Puis l’alcool fit son office et Brogar parti dans un nouveau monologue, mais cette fois bien plus lyrique qu’il réservait habituellement à des bardes. Dalor hochait la tête à son blabla, mais il y avait un petit quelque chose qui lui disait que le nain ne suivait pas pleinement son discourt…Ce qui ne l’empêchait pas de continuer.
Confirmation orale, Dalor n’avait pas compris son blabla. Bah…

« Mah t’inquiètes pas, t’es pas le premier et ni le dernier à rien comprendre à mon charabia trop long! » Il agitât la main avec un sourire tranquille pas du tout vexé pour un sous. « J’trouve même que tu as tenu longtemps sous mes blablas ! Alors toutes mes félicitations pour ne pas m’avoir écrasé la tête sur un arbre pour que je me taise ! » il pouffa tout en agitant sa main et se courbant dans une espèce de révérence étrange.

Puis Brogar continua de parler tout en poussant le sac de gâteau pour que Dalor se serve, essayant toujours de l’appâter par le ventre. C’était une énorme marque d’affection pour lui de partager quelque chose comme une pâtisserie et là c’était un sac entier !
Une énorme moue apparue sur son visage quand il lui dit de les garder, car il les avait mérité. Brogar était partagé par le fait d’être content d’être pour une fois félicité, ou être contrarié par le fait que Dalor refusait sa démonstration d’amitié.
La suite des paroles de Dalor fini par le faire basculer dans la contrariété.

« C’est pas de la nourriture ce sont des gâteaux, c’est pour le plaisir !» il plissa le nez « et tu penses bien que je sais de quoi tu parles … » il souffla en le fixant assez sérieusement. « Je cherche pas à te gaver comme une oie, faut juste profiter des petits plaisir ! Les gâteaux sont des petits plaisirs ! C’est important ! Puis je les ai achetés pour tous les deux parce que l’on est am… » il se stoppa brutalement dans son monologue, avalant le mot « ami » derrière ses dents. Il tourna brusquement la tête et arracha le sac avec un grognement. Il le colla contre son torse avec ses bières inaccessibles aux mains de voleurs potentiels. Il détestait aimer les gens, même pour un geste minime, même pour un partage de gâteau il arrivait à se blesser tout seul. Il ne savait pas partager son affection…« Tant pis, je les mangerai tout seul et tout d’un coup. C’est mon trésor à moi, rien à foutre si j’suis malade… » il eut une moue, avant de se mordre la lèvre en serrant le sac et ses choppes contre lui. Mais il ne sortit pas de gâteaux pour en manger, il jetât seulement un regard piteux au sac et souffla en le refermant. Le jeune nain préféra ensuite prendre une grosse gorgée de bière, tout en fusillant un point devant lui et de grommeler quelque chose de non compréhensible sans jamais donner un coup d’œil à Dalor, mécontent envers lui-même et non le nain à côté de lui. Pendant plusieurs longues secondes il passa par tout un tas d’états jusqu’à revenir à un semblant de normalité, ayant toujours un peu de mal avec tout ce qui était sentiment à retrouver son « mode exubérant » qui permettait de cacher les sentiments en question...être pompette ne l’aidait pas.

La question plus légère qui suivit lui permit d’embrailler immédiatement sur un monologue comme il en avait l’habitude bien que sa position s’était refermée, les bras enroulés autour du précieux sac.

« Et ben ouais, à la base je veux voyager seul, mais a un moment ou un autre je me retrouve toujours à partir dans une aventure avec quelqu’un. » Il haussa rapidement les mains avec air d’incompréhension, clairement surpris lui-même à quel point il était difficile d’être un vagabond Solitaire avec un grand S. « Je suis pourtant pas sociable, même si je parle beaucoup, mais ça m’arrive régulièrement de faire un petit bout de chemin avec quelqu’un, sans compter pas les caravanes que je squatte pour certaines zones. C’est de plus en plus dangereux de voyager seul, ya d’plus en plus de trucs pas nets alors que déjà à la base la nature est déjà suffisamment meurtrière quand elle s’y met… » Il prit un temps en regardant le plafond pour retrouver les rencontres intéressantes dans son esprit embrumé et qui avait tendance à encore se fixer sur le refus de Dalor pour son amitié…menfin son partage de nourriture… « J’ai voyagé un temps avec une caravane de personnes qui venaient du nord là où la neige semble éternelle, j’ai appris tellement de chose surprenante ! un autre nain vadrouilleur que je croise régulièrement en général on passe quelques jours ensembles, diverses personnes de toutes races…sauf les elfes bien sûr, non merci pas eux. Je vais assez volontiers avec les bardes pour échanger des histoires et apprendre la musique et sinon, bizarrement, je me retrouve souvent avec des gens dépressifs que je trimballe un peu partout jusqu’à ce qu’ils sourient… » Il haussa des épaules avant de tourner enfin ses yeux vers Dalor. « Je sais même pas pourquoi je fais ça…ça peut durer un jour ou deux mois selon ce qui se passent, j’aime bien suivre des cartes aux trésors même si ce sont en général des fausses…ha oui, et des fois on me raccompagne, car j’étais sur le territoire de quelqu’un et j’aurai pas dû visiblement ! Du coup est-ce que ça compte les escortes de force hmm…» il se tapa le menton du doigt pensivement.

Brogar bue une nouvelle gorgée de sa bière.

« Dit comme ça on dirait que je suis toujours avec quelqu’un, mais bon rapporté ça sur 20 ans ça ne fait pas tant de gens… »

Il se grattât la barbe.

« Tiens ouais ça fait 20 ans que je vadrouille dans la nature…moi qui pensait pas survivre longtemps c’est plutôt pas mal ! Peut-être même que si je me débrouille bien j’arriverai à fêter mon centenaire ! J’achèterai des toooonnes de brioches !» Il déclara plus joyeusement, toujours aussi décalé en parlant de sa propre mort à un jeune âge de surcroit, mais c’était ce qui lui permettait d’avancer si aisément. Il partait du principe qu’il pouvait mourir dans l’heure et devait donc profiter totalement de l’instant présent…et il n’était pas forcément aussi le nain le plus net dans sa tête…

« Mais ça fait aussi vingt ans que je n’avais pas pensé autant de temps avec des membres de ma propre race… ce n’était pas désagréable… » il finit sa remarque en glissant un doigt sur le bord du haut de sa bière. « …même si je suis toujours nul en interaction socialel… » il souffle à nouveau, tirant légèrement sur le tissu de son sac à gâteau.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais... Mais c'est un clandestnain !!!!! [PV Brogar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mais... Mais c'est ça la fac ?
» MAIS .. MAIS OÙ EST-CE QU'ON EST ?! [Petit Cactus des mers ♥ ]
» Comment ça y a pas d'oeuf.. mais si regarde bien là, derrière dans le frigo.. mais mais... mais non y a plus d'oeuf.. bah tant pis, pas d'oeuf, pas de mayonnaise c'est comme ça. Nan ta yeule !!--- Andrea le retour sous un nouveau jour !
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.