AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
« Je te faisais confiance »

Partagez | 
 

 « Je te faisais confiance »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guard Captain of King Thranduil ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Tauriel
♦ MESSAGES : 249
♦ RÉPUTATION : 542
♦ AVATAR : Evangeline Lilly
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Mirkwood
— ÂGE DU PERSO : 600 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Capitaine de la garde personnelle du roi Thranduil
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Fidèle au seigneur elfique Thranduil
— VOYAGE AVEC : Régulièrement avec Legolas
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: « Je te faisais confiance »    Jeu 8 Déc 2016 - 9:54



Il y a plus de cinq cents ans que Tauriel était arrivé à Mirkwood. La jeune elfe avait passé une grande majorité à vivre au sein de ce royaume sous la bénédiction du roi Thranduil. Lui, qui était comme un nouveau père pour Tauriel et qui lui avait tout donné et tout apprit. Comme Tauriel s’en doutait, rare étaient les elfes qui pouvaient avoir accès à un si grand honneur que celui qu’avait eût la petite sylvestre. Nombreuses étaient les personnes du peuple qui furent heureux que l’elfe rousse avait été recueilli ici et non abandonné. Cependant, une minorité lui en voulait et la jalousait. C’était le cas d’un elfe que l’on nommait Heldeïn. Cet elfe était aussi une personne qui admirait fortement Thranduil et souhaitait devenir un de ses gardes. Il enviait grandement Tauriel qui devenait chaque jour plus proche du roi.

Le jour où cette dernière devînt la capitaine de la garde personnel de Thranduil, elle dû réaliser une équipe d’elfe afin d’explorer la forêt de Vertbois et de mettre fin aux attaques des araignées. Ce matin-là, elle n’avait pas choisi Heldeïn qui pourtant était devenu un garde à son tour, dans ses rangs. Elle estimait qu’il n’était pas encore prêt et qu’il lui manquait encore quelques compétences utiles. A chaque fois que Tauriel rentrait au royaume, elle le remarqua et il s’entrainait beaucoup plus que les autres.

Le temps passa et cela faisait encore quelques mois que le garde n’avait pas arrêté ses nombreux entrainements et ce même tous les soirs. Il semblait plus que déterminé et ce fût pourquoi Tauriel arriva vers lui avec une parade de taille qui bloqua son arme. Il était à bout de souffle et en sueur, prêt à s’écrouler au sol.

« Rentre chez toi. Tu en as assez fait. »

Heldeïn refusa. Il continua son entrainement et multiplia ses attaques. Son épée était de plus en plus rapide, ses mouvements plus forts.

« Pas encore ! Pas tant que je ne pourrais pas être à vos côtés et dans les rangs de votre garde ! »

Le mot « votre » lui était encore un peu douloureux car il aurait aimé lui aussi être un capitaine. Tauriel ne savait exactement ce qu’elle pouvait faire pour l’aider. Elle s’en alla donc sans un mot, le laissant seul à s’améliorer. Lorsqu’elle se rendit au palais, un membre de sa garde lui annonça qu’un camarade avait été grièvement empoisonné par une vile araignée et qu’il ne pouvait pas se joindre à la chasse pour aujourd’hui. D’un air triste, elle lui hocha la tête et continua à monter les marches du prestigieux palais.

Tauriel arriva ainsi là ou trônait le roi et ils purent discuter de la situation actuelle du royaume. Aux dires de Thranduil, certains habitants étaient de plus en plus effrayés et des choses sombres allaient approcher. L’elfe blond se leva et regarda l’horizon que lui offrait la vue de son balcon. Tauriel s’avança et distingua d’étranges nuages noirs qui étaient de plus en plus proche de la cité. Elle ne les avait pas vus auparavant, ce phénomène lui était complètement inattendu. L’ordre que donna Thranduil à Tauriel fût direct. Il lui demanda de rassembler sa meilleure troupe au complet.

Sans plus attendre, la capitaine se retira en s’inclinant et marcha d’un pas bien plus rapide et précipité. Son allure était déterminée et ce fût très rapidement qu’elle rassembla ses gardes. Chacun d’eux s’arma et partirent en direction de l’écurie afin de regagner leurs chevaux. Quant à Tauriel, elle récupéra son cheval et celui du garde qui ne pouvait se joindre à elle aujourd’hui. Elle retourna à l’endroit où était constamment Heldeïn, son lieu d’entrainement. Ce dernier était assis sur un banc, transpirant et il buvait son eau encore plus vite qu’un buffle. La jeune elfe, lui remplit une autre gourde d’eau et la lui tendit. Sans doute en aurait-il besoin pour l’aventure qui s’en suivait.  

« Prends ça. Reprends tes armes et prend ce cheval. Le roi nous a chargé d’une mission et nous avons besoin de toi, es-tu avec nous ? »

A ces mots, le vaillant Heldeïn était sans doute le plus heureux de tous les elfes de la terre du milieu. Son sourire était si large qu’il en atteignit ses oreilles et il était tout excité de cette nouveauté qui l’attendait. Sans plus attendre, chacun d’eux chevaucha et partirent rejoindre les rangs. Une fois la garde au complet, Tauriel se permit d’expliquer la situation. Elle raconta la flopée de nuage noire que l’on pouvait apercevoir et qui se rapprochait du royaume. Nul garde ne savait d’où provenaient ces ténèbres. Etait-ce l’œuvre des orques, ou bien celle d’un autre protagoniste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1846-tauriel-terminee http://lonelymountain.forumactif.org/t1864-tauriel-relations#32507 http://lonelymountain.forumactif.org/t1897-le-parcours-de-tauriel

Guard Captain of King Thranduil ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Tauriel
♦ MESSAGES : 249
♦ RÉPUTATION : 542
♦ AVATAR : Evangeline Lilly
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Mirkwood
— ÂGE DU PERSO : 600 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Capitaine de la garde personnelle du roi Thranduil
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Fidèle au seigneur elfique Thranduil
— VOYAGE AVEC : Régulièrement avec Legolas
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: « Je te faisais confiance »    Ven 19 Mai 2017 - 18:47

C’était dans un galop des plus toniques que la garde s’élança en dehors du royaume et en direction des nuages noirs. La jeune capitaine était en tête de son rang pour guider chacun d’entre eux. Pour atteindre ses nuages, Tauriel fît passer la troupe qu’elle menait à travers la forêt de Mirkwood. En ces temps-ci, la forêt était sure mais elle commençait à s’assombrir de plus en plus. Chaque personne qui était ici présente avait l’habitude de suivre la capitaine Tauriel à l’exception d’Heldeïn qui semblait un brin pensif. C’était sans doute car, il s’agissait de sa première et véritable mission.

La troupe elfique continua dans son élan à la recherche de quelque chose ou de quelqu’un qui semblait en vouloir aux abords du royaume. Plus les pas des chevaux s’avançaient et plus l’ambiance devenait pesante et macabre. Mais ce fût peu avant de gagner la sortie de la forêt que les chevaux commencèrent à s’arrêter brusquement et ils s’agitèrent entre eux. Tauriel tenta de calmer le sien en lui chuchotant quelques mots afin de l’apaiser. Cependant, il fallait se rendre à l’évidence que les chevaux étaient nombreux pour rester ici et non avancer.

« Que se passe-t-il ? »
demanda Heldeïn

Tauriel lui fît un bref signe de la main afin que ce dernier se taise. Elle ressentait qu’il y avait quelque chose ici. Elle descendit de sa monture afin de toucher la terre. Le sol était humide et il était recouvert de quelques empreintes.

Un cor retentit proche de la sortie et on entendait un groupe qui galopait à vive allure en direction de la forêt. C’était le son d’un cor d’orque et les empreintes qui étaient aux sols semblaient être celle des wargs. Tauriel remonta rapidement sur sa monture et elle sortit son arc qu’elle pointa dans la direction d’où venaient les créatures qui s’approchaient. Chaque elfe équipé d’un arc se joignit à elle et tendirent leurs flèches à leur tour. Les wargs grognaient et il était très facile d’entendre des orques qui se débattaient et se disputait à cette distance-là. Il n’y avait aucun doute sur leur identité, c’était bel et bien ces viles créatures qui s’avancèrent.

Encore un peu… juste un tout petit peu plus…

« TIREZ !! »

Les flèches de tous les archers partirent droit devant dès lors ou Tauriel en avait donné l’ordre. Le troupeau de wargs rentra dans la forêt en laissant tomber quelques orques qui avaient été touchés par ses tirs. C’était une très bonne occasion que de profiter de cet avantage. Aussitôt, la capitaine sortit ses dagues de ses étuis et riposta face aux orques qui s’approchaient.

Le combat commença entre les orques et les elfes. Les wargs tentèrent de mordre des chevaux qui finirent par tomber et s’écrouler au sol. Il fallait les protéger et continuer à riposter face à eux. Le massacre s’enchaina avec des coups d’épée, de hache, de dague et des tirs continuaient de se lancer. Le fait d’avoir éliminé les orques avec une première attaque de flèche avait diminué leur nombre et ils étaient à présents presque à égalité.

Les coups devinrent répétitifs, l’acharnement des deux races continua dans des bruits d’armes de plus en plus forts. Tauriel avait l’habitude de combattre ses monstres laids et repoussants, elle n’avait pas de mal à leur donner le coup de grâce et à défendre les siens. Mais alors qu’elle continuait son combat, un autre cor d’orque retentit et s’approchait de la direction dans laquelle étaient les elfes. Il ne s’agissait pas de battre en retraite, bien au contraire, c’était des renforts qui arrivaient. La fin de cette bataille était sans doute plus loin que ce qu’avait imaginé certains…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1846-tauriel-terminee http://lonelymountain.forumactif.org/t1864-tauriel-relations#32507 http://lonelymountain.forumactif.org/t1897-le-parcours-de-tauriel

Guard Captain of King Thranduil ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Tauriel
♦ MESSAGES : 249
♦ RÉPUTATION : 542
♦ AVATAR : Evangeline Lilly
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Mirkwood
— ÂGE DU PERSO : 600 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Capitaine de la garde personnelle du roi Thranduil
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Fidèle au seigneur elfique Thranduil
— VOYAGE AVEC : Régulièrement avec Legolas
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: « Je te faisais confiance »    Jeu 25 Mai 2017 - 11:33

Alors que les coups d’armes commencèrent à ralentir, chaque elfe étaient sur ses gardes tandis que les monstres se réjouissaient de ce qui allait se produire. Certains étaient même à terre en train de mourir mais ils avaient une dernière volonté : celle de sourire et de rire face aux gardes sylvestres. Qu’allait-il réellement se passer ? Tauriel n’eût pas même le temps de se poser la question que des arbres de la forêt s’écroulèrent. Ils reculèrent et se rapprochèrent davantage des chevaux qui étaient laissés en arrière suite à leur précédente agitation.

On entendait des pas lourds, faisant trembler la terre et qui étaient toujours accompagnés du galop des wargs qui allaient arriver. Quelques orques sur leurs montures commencèrent à apparaître suivit de trois immenses et horribles trolls. Cela faisait pourtant plusieurs années que les trolls n’étaient pas revenu dans les alentours de Mirkwood. Tauriel ne comprenait pas pourquoi ce chamboulement avait lieu ici et maintenant. Sa garde était composée d’une vingtaine de soldat et ce n’était même pas le quart de ce qui se présentait à eux.

« Nous allons nous battre ? Ou… »

« Oui. »

Heldeïn n’avait eût le temps de finir sa phrase que Tauriel avait confirmé ses ordres. En effet, battre en retraite et rentrer au royaume était trop tard. Ils avaient déjà réussis un massacre important d’orque alors, il fallait en finir une bonne fois pour toute. Et puis, ce n’était pas dans un moment pareil que les elfes devaient douter de leurs capacités.

Certains archers remontèrent sur leurs chevaux, d’autres continuèrent à rester en contact avec le sol pour une plus grande liberté de mouvement. C’était d’ailleurs le cas de Tauriel qui sortit ses dagues et les fît tourner peu avant l’approche de ces ennemis. Elle resta en première ligne du groupe qu’elle menait puis, elle saisit plus fermement ses armes et fonça en avant dans un cri de guerre des plus redoutables. Ses pas furent suivit par ceux de ses compagnons qui s’élancèrent à leur tour. Heldeïn qui était un peu le nouveau du groupe avait été hésitant mais ne souhaitait pas rester là à ne rien faire. Il voulait au contraire qu’on le remarque et que l’on se souvienne de lui pour réellement intégrer la garde de la capitaine Tauriel. Elfes comme orques, c’étaient élancés dans une bataille sans merci.

Les armes se croisèrent et les coups retentirent à nouveau dans une rapidité bien plus grande que tout à l’heure. Il fallait croire que les sylvestres les plus expérimentés étaient encore très fougues et venaient à peine de commencer leur réel combat. Contrairement à nos amis des bois, les sombres créatures étaient beaucoup plus bruyantes lorsqu’elles combattaient. Les orques n’hésitaient pas à blâmer les ennemis qu’ils affrontaient, les wargs grognaient fortement et les trolls étaient en partie bruyants à chaque pas qu’ils faisaient. La discrétion n’était pas vraiment au rendez-vous.

Ce brouhaha faisait que chaque combattant avait du mal à entendre les directives que pouvaient donner le meneur. « Le meneur » c’était ce qu’essayait de trouver Tauriel. Est-ce qu’il y avait quelqu’un ici qui dirigeait ses orques ? Elle commença à regarder tout autour d’elle chaque individu mais elle passait bien plus de temps à parvenir à achever ces créatures corrompues. Elle décida que prendre de la hauteur serait sans doute une bonne idée qui l’aiderait à discerner davantage ses ennemis. Pour ce faire, la capitaine fonça sur un troll et l’escalada. Elle eût la chance de se faire accompagner d’un de ses coéquipiers qui grimpa avec elle et ils finirent par se retrouver au sommet de sa tête. Tauriel prit un instant pour analyser davantage ce qui se déroulait. Il n’y avait apparemment personne qui semblait donner des directives. L’autre elfe se contenta alors de poignarder sauvagement le crâne du troll qui s’écroula à terre.

Tauriel se retrouva donc à nouveau au sol et elle continua à massacrer des orques. Elle finit par en choisir un qu’elle menaça et qui semblait parler bien plus que les autres.    

« Qui est ton maître et ou est-il ?! »

Mais ce dernier continuait à sourire bêtement et il expliqua à la jeune rousse qu’il n’était pas ici. Cette troupe avait seulement été envoyée là dans le but d’envahir la forêt. Tauriel le menaca bien plus férocement lorsqu’elle parvint à le mettre à genoux et qu’elle glissa ses dagues à son cou, prête à lui arracher la tête.

« Je te laisse une dernière chance, qui est-ce ? »

« Tu ne le sauras jamais et je n’ai pas à répondre à une elfe de sexe faible qui… »

Ces derniers mots furent coupés mais pas seulement. Tauriel lui avait transpercé le cou et sa tête tomba au sol. Elle ne plaisantait pas et il ne fallait très probablement pas la chercher sur des sujets pareils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1846-tauriel-terminee http://lonelymountain.forumactif.org/t1864-tauriel-relations#32507 http://lonelymountain.forumactif.org/t1897-le-parcours-de-tauriel

Guard Captain of King Thranduil ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Tauriel
♦ MESSAGES : 249
♦ RÉPUTATION : 542
♦ AVATAR : Evangeline Lilly
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Mirkwood
— ÂGE DU PERSO : 600 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Capitaine de la garde personnelle du roi Thranduil
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Fidèle au seigneur elfique Thranduil
— VOYAGE AVEC : Régulièrement avec Legolas
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: « Je te faisais confiance »    Lun 14 Aoû 2017 - 21:46

Il fallait avouer que les orques, ces elfes fortement corrompus, n'étaient vraiment pas courtois et serviables. Tauriel savait quel sort elle leur réservait à tous. Aucun n'aurait droit à sa pitié et encore moins celui qu'elle venait d'achever. Remettre en question le fait que c'était une femme engagée dans l'armée était très risqué et ce sujet n'était pas du tout recommandé. Ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait cette réflexion mais bien entendu, cela l'importait peu. A l'heure actuelle, le plus important était d'en finir avec cet affront. Elle se releva en un instant et regarda autour d'elle.

Les troupes de Tauriel venaient de mettre un terme aux trolls. Ils gisaient au sol, d'autres restaient silencieux et mourant. Il y en avait un qui c'était même changé en statue bien plus loin car on l'avait attiré au delà de la forêt dans un endroit ou aucun arbre ne recouvrait le ciel et ou le soleil se projetait fortement sur la terre. C'était sans doute le plus robuste à achever pour qu'il ai parcouru plusieurs mètres. Tauriel eût un léger sourire de voir son armée aussi brave et qui luttait pour tout ce que représentait Mirkwood. Le roi, les forêts, les habitants. Un peu plus et les orques viendraient envahir le royaume. Chacun était d'une aide inestimable. Malheureusement, le peu de temps que Tauriel c'était permis à admirer ses coéquipiers, un warg lui avait bondit dessus et la plaqua sauvagement à terre. L'orque qui le chevauchait glissa une épée sous le cou de Tauriel.

« Tu es la chef. Va dire à ton roi que bientôt son royaume sera anéanti ! Ah, mais j'oubliais... Tu ne pourra pas le prévenir puisque tu es mor...! »

L'adversaire ne pût finir sa phrase, que son épée avait rencontré celle d'une autre personne. Le son des deux lames qui c'étaient rencontrées se rependirent. C'était l'épée d'Heldeïn. Lui qui tenait tant à ce que Tauriel le remarque, c'était probablement la meilleure occasion ! Il provoqua l'orque qui c'était tourné face à lui et l'attira en combat. La capitaine remarquait qu'il était très agile pour esquiver les actions de ce dernier mais aussi les mouvements du warg. Elle même pensa qu'elle aurait été moins habile.

« Tauriel, je m'occupe de lui ! Allez-y ! »

S'il y avait bien une chose qu'Heldeïn savait c'était que sa capitaine pouvait tuer probablement quatre orques lorsque lui en achevait un seul. Il fallait donc qu'elle retourne dans la bataille et en effet, elle ne perdit aucune seconde. Elle se jeta dans la foule avec une hargne des plus féroce et donna des coups violents à ces créatures qui n'avaient rien à faire ici. C'était comme si quelqu'un avait lâché un morceau de viande à un lion sanguinaire et qu'il se ruait dessus. Chaque coup qu'elle donnait entaillait sévèrement les orques, elle visait avec force et précision. Les montures commencèrent à occuper une place inexistante tout comme les trolls. Elles étaient à bout de force, voir mortes.

La bataille se poursuivit un moment jusqu'à ce qu'un cor d'orque sonna à nouveau. C'était celui qui signalait de battre en retraite. Les orques commencèrent à se regrouper et rebroussèrent chemin. Quelques elfes continuèrent à les prendre d'assaut mais la majorité utilisa à nouveau son arc afin de les tuer à distance. Tauriel supposa qu'il n'allait pas revenir d'aussitôt. Avoir ramené wargs et trolls pour se battre au sein de la forêt de manière imprévisible était organisé pour eux. Mais Tauriel avait montré une partie de la puissance du royaume elfique et non sa totalité. Il en fallait bien plus pour mettre fin à cette cité.

Avant de repartir, les elfes fouillèrent les corps des orques qui étaient restés au sol. Il se pourrait peut-être qu'un indice se cache dans l'un d'eux afin d'en savoir plus sur leur prochaine attaque et leur but. Mais hélas, l'un des soldats elfiques fût pris par surprise par un orque qui n'était pas tout à fait mort et qui le poignarda. Le bruit de la dague de l'orque avait été entendu de tous lorsqu'il avait rencontré la chair de l'elfe. Tauriel c'était brusquement retourné et elle n'en cru pas ses yeux.

« Non ! HELDEÏN !!! »

Mais il était trop tard, Heldeïn se vidait de son sang et son visage commença à retirer l'expression de joie qu'il avait depuis le début qu'il était dans cette aventure. Un elfe tua pour de bon l'orque qui mourra en un soupir et en tirant une affreuse grimace. Lorsque l'elfe vétéran tomba à terre, il tomba dans les bras de Tauriel qui l'avait rattrapé en s'élançant. La capitaine n'était pas restée insensible à cet acte, bien au contraire, elle ne pouvait retenir ses larmes. Elle réclama l'elfe le plus doué en magie de soin mais il savait d'avance qu'il ne pouvait rien faire et Heldeïn savait que sa mort était imminente.

« Je suis désolé, je pensais réellement être à la hauteur. Aussi fort que vous. »

« Mais tu l'as été. »

Heldeïn sourit à Tauriel et aux autres. Il posa bravement ses mains sur son coeur et expliqua qu'il allait mourir dans l'honneur en étant fier d'avoir combattu ici. Il avait connu ce qu'il désirait le plus avant de mourir. Enfin, ses yeux clignèrent une dernière fois et se fermèrent à jamais. A cet instant, Tauriel ne pouvait s'empêcher de regretter profondément ce qu'il c'était passé.

« Pardonne moi... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1846-tauriel-terminee http://lonelymountain.forumactif.org/t1864-tauriel-relations#32507 http://lonelymountain.forumactif.org/t1897-le-parcours-de-tauriel
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « Je te faisais confiance »    

Revenir en haut Aller en bas
 
« Je te faisais confiance »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]
» Je suis un peu Perdu..
» Une ravissante jeune fille (j'ai enlevé le "Tu parles" parce que je me faisais frapper ^^)
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]
» Sa faisais longtemps ! [ Pv Spring ] |FINI|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Middle Lands :: Mirkwood-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.