AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé

Partagez | 
 

 Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 179
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Jeu 29 Déc 2016 - 15:15

Allongé dans son coin, Dalor tournait et virait sans jamais réussir à trouver sa place. Pourtant la place était confortable et puis ils ne risquaient guère de se faire attaquer par des gobelins tant qu'ils étaient là. Bombur ronflait comme d'habitude et les autres aussi d'ailleurs, mais c'était quand même lui qui faisait le plus de bruit... Ou alors c'était parce qu'il dormait non loin de Dalor qu'il l'entendait plus fort...

Désespéré à l'idée de pouvoir s'endormir un jour, il s'assis à sa place et observa les autres nains apparemment profondément endormi... Il était tard, la nuit était là et il ne savait pas vraiment quelle heure il pouvait être. Mais la faim lui tenaillait le ventre et il était certain que c'était à cause de ça qu'il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Si seulement il avait un petit quelque chose à se mettre sous la dent...

Décidé, il se leva sans faire de bruit (un exploit pour un nain) et quitta les lieux pour se retrouver dans les "rues" désertes de Foncombe... Apparemment, les elfes étaient tous chez eux et ne semblaient pas avoir envie de profiter du clair de lune ce soir... Tant mieux... Ca serait plus facile pour lui.

Non parce qu'ils étaient sympa les elfes de les laisser squatter un peu et de leur donner à manger, mais lui, il n'avait jamais prévu de faire un régime sans viande ou presque et en plus, ils n'avaient pratiquement pas le droit de sortir chasser... Ca n'était pas les morceaux de verdure qu'ils avaient eut au dîner qui allaient le contenter... Bien sur, il savait bien qu'ils devraient se serrer la ceinture sur le chemin pour avoir des vivres le plus longtemps possible, mais là... C'était une autre histoire... Peut-être que s'il trouvait les cuisines, il pourrait chopper une brioche ou deux et les engloutir en pensant un peu à Brogar qui était il ne savait où et en se demandant s'il avait déjà mangé les brioches des elfes...

Dalor se retrouva donc à vadrouiller dans Foncombe à la recherche des cuisines, il était sur qu'il arriverait à mettre la main dessus à un moment où un autre et il ne sut pas tellement combien de temps cela lui pris, une heure au moins, peut-être même plus, mais il fini par trouver son Graal du soir... Les cuisines de Foncombe....

Furetant à droite à gauche, il fini par trouver une corbeille dans un placard, avec de beaux morceaux de brioches surement préparées le matin même... Il ne ferait pas grand crime s'il les mangeait un peu ce soir... De toutes façon, elles seraient surement toutes sèches le lendemain matin et donc peu mangeable... Oui, il ferait preuve de charité envers les elfes en les empêchant de jeter leur nourriture qui n'avait pas été mangée assez rapidement. Dalor grimpa sur la chaise aussi basse qu'il put trouver pour ensuite se hisser sur la table avec la corbeille bien remplie. S'il avait eut un peu de confiture, il n'aurait pas dit non, mais il avait trop faim alors il enfourna la première petite brioche d'un seul coup.

Il en était à finir sa briochette quand il entendit du bruit. Il y avait quelqu'un d'autre dans le coin et il espérait seulement que ce ne serait pas un elfe. Il planqua donc la panière dans son dos et termina soigneusement sa bouche en essayant de pas être trop bruyant à son tours avant de de demander d'une voix pas trop agressive. Si c'était un elfe, il aurait été malvenue de rabrouer l'autre alors qu'il n'étaient pas chez lui.

- Qui est là ?

Franchement, il espérait bien que ce ne serait pas un elfe, parce qu'il avait encore faim et il pouvait même entendre son ventre gargouiller de protestation de savoir les brioches si proches sans pouvoir les dévorer comme s'il n'avait rien mangé depuis trois jours. Mais d'un autre côté, il y avait quand même nettement plus de chances pour que ça soit un elfe... Ils étaient dans une citée elfique, pas dans un royaume nain... Et puis de toutes façons, s'ils avaient été dans un royaume nain ,il n'aurait pas été réveillé à cette heure ci parce qu'il aurait mangé à sa faim pendant le repas...


Dernière édition par Dalor le Lun 26 Fév 2018 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 6284
♦ RÉPUTATION : 2981
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Csiasan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et à son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années. En proie aux regrets et à l'hésitation, à la crainte de blesser et celle de trahir.

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Ven 10 Fév 2017 - 0:06

Dwalin était à peu près aussi ravi que Thorin de devoir se reposer sur la pseudo hospitalité elfique pour la nuit. Cependant, il ne pouvait nier que la plupart des membres de la Compagnie accueillait cette pause à bras ouverts. Depuis la perte de leurs poneys, la traversée de l'Eriador avait été plus difficile, parfois trop difficile pour les membres les moins aguerris de leur groupe. Alors, il essayait de voir le côté positif de la chose. Une ou deux nuits ici leur permettrait de se ressourcer.
S'il ne craignait plus la sécurité de ses compagnons (les elfes les auraient déjà tués s'ils avaient eu l'intention de le faire), Dwalin n'était cependant pas en train de se relaxer pour autant. Il n'avait eu besoin que d'échanger quelques mots avec son cousin pour s'assurer qu'ils étaient bel et bien sur la même longueur d'onde, et il avait une mission pour ce soir.
Faisant mine de flâner (ou plutôt, de traîner sa face grognonne) dans la cité, il avait repéré les lieux un peu plus tôt, et attendu la nuit tombée. La plupart des autres nains s'étaient assoupis, certains ronflant à en faire trembler un oliphant, pendant qu'il nettoyait et aiguisait ses lames. Quand le soir fut suffisamment avancé, les rues désertées, il quitta le groupe pour s'avancer à nouveau dans les corridors qu'il avait déjà emprunté.
Il fut bientôt en vue de d'une des cuisines, où il pénétra bientôt pour trouver nul autre que Dalor. Le nain n'avait pas les mains en vue, ce qui indiqua assez facilement à Dwalin qu'il devait tenir quelque chose dans son dos. Il fut assez simple de deviner la nature de ce quelque chose, compte tenu de la pièce où ils se trouvaient et des miettes éparpillées sur sa tunique.

« Ce n'est que moi. » annonça-t-il en réponse à la question, d'une voix calme.

Ce petit quart d'heure improvisé était fort compréhensible, quand on savait ce que les elfes leur avait servi à dîner. De la salade.... De la salade ! Après des jours de marche ! De la salade !! Enfin, autant dire que le guerrier se serait bien fait un petit sandwich au calme également. Mais il n'était pas exactement ici pour cela.
Essayant de ne pas se laisser distraire par la présence de ce nain qui le rappelait à certaines de ses fautes, Dwalin commença à jeter un oeil sur ce qui se tenait à disposition. L'endroit était plutôt bien rangé, et il ne se priva donc pas pour ouvrir une ou deux portes de placards... ceux du bas, pour commencer. C'est à dire qu'une pièce faite pour des personnes mesurant un demi mètre de plus que vous, c'est pas le top de l'ergonomie. Et, comme il se dressait sur la pointe des pieds pour atteindre une porte en hauteur, il finit par demander, comme pour alléger la possible tension :

« Nous avons perdus une bonne partie des provisions à cause des trolls. Aurais-tu trouvé des mets de voyage ? »

Il savait que Dalor avait bien assez d'expérience en itinérance de par ses activités pour savoir de quels types de nourriture il pouvait parler. De plus, il était arrivé avant lui ; cela pourrait peut-être lui faire gagner quelques minutes de recherche. Moins il s'attardait ici et mieux c'était. Son regard dévia sur la présence massive de l'autre personne alors que son propre estomac se mettait à grogner de frustration.



Spoiler:
 

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-enough- http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://lonelymountain.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 179
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Jeu 9 Mar 2017 - 14:56

Toujours assis sur la table dans la plus grande impolitesse qui soit, Dalor ne bronchait pas alors qu'il attendait que l'autre intrus se montre. Lui, il avait pris place et tenait cachées ses briochettes et il ne comptait pas les abandonner si facilement, il avait faim et quand un nain avait faim... Disons qu'il ne valait mieux pas se tenir entre la bouffe et son estomac vide. Il s'apprêtait à réitérer sa question, pensant que l'autre personne ne l'avait peut-être pas entendu, quand il vit soudainement apparaître Dwalin.

« Ce n'est que moi. »

Ô génial... Mahal devait avoir envie de lui jouer de vilains tours ce soir... Ou bien était-ce pour le punir de venir voler si sournoisement de quoi se caler l'estomac ? De toute la compagnie de Thorin, de tous les elfes ou hommes qui squattaient cette citée, il fallut qu'il tombe sur le nain qu'il évitait soigneusement depuis le départ.

**J'suis maudis....** Pensa-t-il mollement.

Pourtant, Dwalin ne faisait pas mine de s'intéresser plus que ça à lui et alors qu'il commençait son exploration des placards, ce que Dalor n'avait pas encore fait, le nain perché sur sa table ne le lâchait pas d'un oeil. Il ne savait pas trop comment réagir. En fait, plus il y pensait et plus il lui semblait que depuis leur dispute voila de cela des années entières, c'était bien la première fois qu'il lui adressait la parole. Non parce que depuis le départ de la compagnie il avait fait son possible pour ignorer sa présence et l'autre nain n'avait pas fait le moindre effort de son côté pour se rapprocher de lui, ce dont il ne se plaignait absolument pas.

Il ignorait encore qui, dans la compagnie, était au courant de leur vieille querelle, mais il ne voulait pas franchement mettre le sujet sur le tapis. Pourquoi faire ? Passer pour un bel abruti vantard et incapable de se battre convenablement ? Non. D'ailleurs, puisqu'il l'ignorait lui aussi, Dwalin semblait être partit du même principe que lui, à savoir, garder le passé là où il se trouvait le mieux : dans le passé.

Il était débarrassé de la rage qui l'avait animé à la simple mention du nom de Dwalin et à l'époque, ceux qui faisaient mine de lui trouver des qualités en sa présence, rencontraient le poing de Dalor en pleine figure. Parce que malgré tout Dwalin restait un nain respecté de ses pairs et lui il avait été le petit merdeux qui avait gueulé une fois de trop... Il le savait, il savait que c'était lui qui avait cherché des noises au nain plus âgé, mais il ne souvenait plus ce qu'il avait eut à lui reprocher... Pourtant, il n'était jamais venu s'excuser de son attitude passée, il estimait, à tors où à raison, que son bras cassé avait été une bonne compensation à ses excuses oubliées. De toutes façons, Dwalin non plus n'était jamais venu le voir pour s'excuser de lui avoir détruit le bras.

Il ne savait pas trop si le nain s'en souvenait encore. Après tout il l'ignorait peut-être parce qu'il ne se souvenait même plus de lui. Dalor, lui, garderait à vie la cicatrice qui courrait tout le long de son avant bras droit et rien qu'avec les douleurs articulaires qui le prenaient quand le temps était humide, cela suffisait à raviver sa mémoire. Mais plus que son bras cassé, ca avait été toute sa descente aux enfers qu'il avait injustement reproché au nain. Dwalin lui avait cassé le bras, c'était vrai, mais il ne l'avait jamais poussé dans le caniveau avec une bouteille d'alcool et rien d'autre pour se relever...

Aujourd'hui, même s'il continuait d'être rancunier, de penser que le nain n'avait absolument aucun remord au point de l'avoir joyeusement oublié pour continuer son propre chemin sans jamais être venu s'excuser ou voir comment il allait, il n'était plus haineux... Quelques années en arrière, rien qu'à voir sa tête et il lui aurait foncé dans le lard, ne retenant pas les leçons déjà apprises, pour lui faire sa fête ... Ou bien alors subir une défaite encore plus cuisante. Mais à présent, ils étaient partit depuis plusieurs semaines déjà et ils se contentaient de s'ignorer ce n'était pas plus mal...


« Nous avons perdus une bonne partie des provisions à cause des trolls. Aurais-tu trouvé des mets de voyage ? »

Dalor, plongé dans de vieux souvenirs peu agréables, sortit de ses rêveries pour constater que le nain l'observait avec une certaine curiosité. Il lui avait posé une question et il fallut quelques secondes supplémentaires à Dalor pour les faire retentir dans sa mémoire avant d'y répondre.

- J'ai pas regardé...

Et c'était la stricte vérité. Lui il n'était venu ici que pour se caler un creux avant d'espérer dormir un peu car il était certain qu'il lui fallait profiter du sommeil tant qu'ils seraient ici, entourés d'elfes. Ensuite, quand ils retourneraient dans les terres sauvages, le sommeil serait moins sur... Il lança un coup d'oeil à la chaise qu'il avait utilisé pour grimper sur la table.

- Mais si tu veux jeter un coup d'oeil dans les placards du haut... Il poussa la chaise du pied en direction du nain, assez fort pour qu'elle glisse plus loin. Je te prête ma chaise. Termina-t-il.

Il n'espérait tout de même pas qu'il lui propose de grimper sur ses épaules non ?! Non, surement pas... Mais Dalor y avait songé et franchement il ne souhaitait ni grimper sur les épaules de Dwalin, ni le faire grimper sur ses propres épaules... Ce genre d'acrobatie demandait de la confiance et à l'heure actuelle, Dalor ne pensait pas pouvoir faire confiance à Dwalin... D'ailleurs, en therme plus général, même à Nori qu'il connaissait pourtant parfaitement bien, il ne pensait pas à lui faire totalement confiance.

Après avoir jeté un coup d'oeil alentours, il sortit son panier de derrière son dos et piocha une nouvelle brioche qu'il engouffra toute ronde à son tours. Il avait entendu le ventre de Dwalin émettre autant de protestations que le sien en arrivant, mais il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il partage sa trouvaille... Certainement pas avec lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 6284
♦ RÉPUTATION : 2981
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Csiasan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et à son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années. En proie aux regrets et à l'hésitation, à la crainte de blesser et celle de trahir.

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Sam 17 Juin 2017 - 21:54

Le destin avait un drôle de sens de l'humour, et sur l'ensemble des membres de la compagnie, il avait fallu que ce soit l'un des deux avec lesquels il avait un passif peu jouasse que Dwalin se retrouva ce soir-là dans cette cuisine elfique. Il s'agissait cependant, à choisir, du "moins pire" des deux comme on dit, et il se contenta de feindre l'indifférence et de vaquer à ses occupations, ou plutôt : à sa mission. Dalor semblait être sur la même longueur d'onde que lui de ce côté-là et avait, jusque là en tout cas, feint de ne pas le connaître et évité autant que possible d'avoir à faire quoi que ce soit à ses côtés. La paix par l'indifférence. Cependant, à présent qu'ils étaient tous deux réunis en la même pièce, seuls, le guerrier ne comptait pas l'ignorer, ce qui aurait été à son sens une offense, et choisit de poser une question. Une interrogation bien simple, tout juste de quoi reconnaître sa présence et son individualité et, peut-être, faciliter son propre travail. Trois mots plus tard et il était rendu au même point, cependant : à continuer d'ouvrir les placards à la recherche de quelque chose à emporter pour la troupe dans les jours à venir. Bon... Il allait reprendre ses opérations quand l'autre nain se décida néanmoins à faire un geste et lui envoya finalement sa chaise pour l'aider dans sa mission. La tension n'en était pas moins présente pour autant, sans qu'il ne sache si elle venait de sa propre habilité à ressasser sa culpabilité ou d'une réalité. Probablement les deux. Dwalin opina du chef une seconde en la récupérant lorsqu'elle arriva près de lui, pour la placer près du meuble qu'il visitait méticuleusement.

« Merci. »

Et si son ventre grognait d'égoïsme,et si le panier qui sortait de derrière le dos de Dalor lui faisait de l'oeil, il s'asséna néanmoins une baffe mentale pour se recentrer. Et quelques secondes et deux placards plus loin, il trouva enfin quelques choses qui pouvaient l'intéresser, soigneusement emballées dans des grandes feuilles vertes.... (Sérieusement, ils avaient quoi, les elfes, avec leurs verdures partout ?). Empoignant une partie des bouts de lembas qui se trouvaient là, il poursuivit son inspection rapidement avant de redescendre de son perchoir.... Et de choper une grosse miche de pain sur la table, avant de marquer une pause pour relever le nez vers celui qui se goinfrait encore, tout seul. Certainement aurait-il dû froncer les sourcils (il faisait ça si bien) et le juger pour son égoïsme, alors que les autres nains s'étaient couchés le bide presque vide. Cependant, il avait envie de faire quelque chose. Quelque chose pour ceux qui dormaient la faim au ventre, quelque chose pour tendre la main à celui dont il avait brisé les rêves.

« Hey, tu veux m'aider à rendre leurs sourires aux jeunots ? »

Et aux moins jeunes, assurément. Il n'était pas franchement venu là pour ça, et il aurait certainement été mieux venu de laisser la pièce dans un état irréprochable pour ne pas s'attirer l'attention des maîtres des lieux, mais.... D'une, Dalor avait déjà bouffé la moitié d'un panier de brioches, donc pour la discrétion on repassera, de deux, il serait content de voir ses compagnons rire à nouveau.... et de trois, il détestait VRAIMENT ces saloperies d'elfes qui se pavanaient et se proclamaient meilleurs qu'eux alors qu'ils les laissaient crever après les désastres, et qu'ils les accueillaient à présent à bouts de lance pour leur jeter de la salade comme s'ils étaient des lapins mis en cage. Une telle inhospitalité méritait peu d'égards. Thorin ne serait pas d'accord. Thorin leur parlerait d'honneur et de respect. Mais OÙ était le leur, de respect ? Dwalin n'en voyait que peu, ici, aveuglé par la haine qu'il avait nourri depuis tout petit à leur égard.


_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-enough- http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://lonelymountain.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 179
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Lun 26 Juin 2017 - 14:11

« Merci. »

De deux choses l'une... Soit Dwalin se méfiait de lui parce qu'il pensait ne pas le connaître avant qu'il ne fasse partit de la compagnie, soit il se souvenait justement et son peu d'enthousiasme avait la même raison que celle du nain sur son perchoir en train de s'empiffrer de brioches en regrettant celles de Raeryan et en pensant à son vieil ami Brogar qu'il espérait en bonne santé et en vie.

Néanmoins, et bien qu'il n'ait pas fait un geste pour montrer qu'il avait entendu, Dwalin avait pris la peine de le remercier poliment pour la chaise alors qu'il aurait simplement put lui hurler dessus de descendre de sa table et d'arrêter de faire son égoïste pour venir l'aider. Sans rien en dire, le nain apprécia cette réaction, mais il continua malgré tout à dévorer une brioche pour calmer les élans de son estomac capricieux. Si seulement il avait put mettre la main sur de la viande.... M'enfin, les brioches étaient tout de même mieux que ces foutus brins d'herbes....

Dans son coin, Dwalin continuait son inspection des placards et il sembla un instant à Dalor qu'il avait trouvé quelque chose, mais il continuait de chercher, il s'était peut-être fourvoyé. En tout cas il semblait toujours aussi tenace qu'avant et n'abandonnait pas l'espoir de trouver autre chose que de la verdure... Franchement, en cas de famine, il ne ferait pas la fine bouche et se contenterait de la nourriture des elfes, ou de n'importe quelle racine ou champignon comestible trouvé dans la nature, mais là... Il restait malgré tout un carnivore.... Et cela serait toujours le cas à moins qu'il ne reste que de la viande de warg.... En quel cas, il songerait sérieusement au suicide.

« Hey, tu veux m'aider à rendre leurs sourires aux jeunots ? »

Dalor commençait à caler quand Dwalin avait repris la parole pour s'adresser à lui. L'aider ? Et comment pourrait-il l'aider ?! S'il ne trouvait rien dans ces foutu placards, il ne verrait pas mieux que lui... Oui bon...

Ils seraient peut-être plus efficaces à deux...

Considérant un instant le nain, il se décida à donner un peu de sa personne. Il savait bien qu'à cause de son côté solitaire et bourru, il n'était pas forcément très intégré à la compagnie depuis leur départ. Dalor n'était que peu coutûmier à l'esprit d'équipe, encore moins depuis qu'il s'était retrouvé presque tout seul. Aussi, peut-être que de l'aider dans ce beau geste prouverait aux autres que malgré ses airs de vieil ours, il n'était finalement pas bien méchant....

- Tient. Lança-t-il en tendant le panier de brioches à Dwalin. On réfléchit mieux quand on a moins faim....

Quant à lui, il se mis tout bonnement debout sur la table. Peut-être qu'à cette hauteur là il aurait une meilleure vue ou qu'une idée de génie mettrait moins de temps à faire son apparition dans sa tête....

- Où est-ce qu'ils ont put planquer la viande ?... Si tenté qu'ils en aient.

Oui parce qu'ils n'avaient pas vu beaucoup de viande depuis qu'ils étaient arrivés. Les elfes semblaient déterminés à les mettre au régime. Mais peut-être que quelques fruits juteux et sucrés.... Hum... Oui bonne idée.... Dalor se dirigea vers les placards désormais à sa portée tout en restant sur la table. Il en ouvrit un... De la vaisselle, deuxième.... Pas mieux... Troisième.....

- Hey y a des fruits et du miel là.... Appela-t-il alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 6284
♦ RÉPUTATION : 2981
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Csiasan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et à son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années. En proie aux regrets et à l'hésitation, à la crainte de blesser et celle de trahir.

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Sam 12 Aoû 2017 - 10:58

Dwalin se souvenait parfaitement de Dalor. Presque aussi bien que du CRAC monumental qu'avait fait son bras entre ses mains, alors même que les raisons de leur incartade étaient pourtant, quant à elles, relativement floues. Relativement. Il y avait un certain nombre de sujets qu'il valait mieux ne pas se risquer d'évoquer, voilà tout. Pour autant, cela n'enlevait rien à la culpabilité du nain qui s'estimait au moins partiellement responsable de la déchéance de celui qui avait été voué à un grand avenir dans la Garde... avant de le rencontrer.
Le nain tentait de laisser tout cela derrière lui pour éviter que ses pensées ne déteignent sur ses gestes, et tacha de se concentrer sur sa mission du moment : commencer à rassembler de quoi nourrir la compagnie pour la suite du voyage. Après des recherches minutieuses dans les placards elfiques, il empocha une partie des gâteaux qui s'y trouvaient, avant de descendre de son perchoir. Un nain n'est jamais aussi bien que sur la terre ferme, après tout.
Pourtant, alors qu'il aurait certainement dû retourner à leur campement, il changea ses plans en dernière minutes, poussé par l'envie de faire plaisirs à ses compagnons qui se mourraient de faim mais aussi parce que... quelque part, il se sentait poussé à dire quelque chose, n'importe quoi, à celui qu'il avait trouvé ici. t cela sorti sous la forme d'un invitation. L'autre leva le regard de sa brioche pour le dévisager, un instant, puis deux.... à tel point que Dwalin failli repartir en maugréant dans sa barbe. Mais alors même qu'il allait esquisser ce geste, un panier de douceur s'offrit soudain à ses yeux. Le guerrier loucha sévèrement sur ce qu'il restait de brioches en tentant de se persuader qu'il ne devait pas y toucher avant d'arriver auprès de.... okay, une seule ferait pas de mal, c'était seulement pour mieux fonctionner !
Il en engouffra donc une avant de considérer Dalor qui observait la cuisine depuis la table, avant de se mettre à fouiller. Et lui-même se dirigea vers un coin de la pièce qu'il n'avait pas encore cherché.

« Rassemble-les, on amènera tout au camp ! » lança-t-il, avant de se risquer à ouvrir une porte deux fois trop grande pour son peuple. Et ben voilà... Des marches descendaient au sous sol pour garder au frais ce qui devait être diverses victuailles. Le garde manger !

« Héhé. »

Il déposa le panier de brioche au sol avant de descendre pour faire l'inventaire, et une fois au frais il tendit les bras pour se saisir de la première ribambelle de saucisses qui passait et les renifler avec extase. Voilà ! Ça c'était DE LA BOUFFE ! Il passa le tout sur son épaule et progressa dans la petite cave pour faire ses emplettes, récupérant ce qui l'inspirait sur le moment sans vraiment se poser de question, du saucisson, d'autres saucisses, du fromage... Quasiment rien de tout ça ne se garderait pas en voyage.... Mais il ne s'agissait plus de faire des réserves, cette fois ! Il s'agissait simplement de ramener de quoi remplir les malheureux estomacs de ses compagnons et leur permettre de doux rêves. Ils allaient enfin pouvoir se rassasier et se reposer correctement. Sans cela, cette pause n'aurait été qu'une perte de temps, et dont les elfes auraient probablement eu le culot de se vanter, qui plus est ! Là, il leur donnait au moins une bonne raison de se faire mousser pour leur "participation" une fois que leur quête serait accomplie.
Lorsqu'il remonta, ce fut les bras encombrés de vivres divers et variés, qu'il déposa sur le plateau d'une chaise pour regarder où en était Dalor, avec les fruit et le miel.

« On va les mettre dans le panier avec les brioches et porter le reste à part ! » proposa-t-il, pour faciliter le transport tout en évitant de contaminer le sucré avec le salé. Et, tout en organisant le bazar, son chapelet de saucisse autour du cou, il s'entendit approuver leur expédition en duo : « Tout seul j'aurai pas eu assez de bras ! »

...de.... de bras. Moui. Merde. Bon. Dwalin tenta de ne pas ciller et de continuer son rangement sans montrer qu'il était parfaitement conscient de son lapsus.



_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-enough- http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://lonelymountain.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 179
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Jeu 21 Sep 2017 - 17:01

Ils n'enterraient pas la hache de guerre... Toutes façons, même si Dalor continuait d'en vouloir à Dwalin pour son bras, il savait désormais que le nain n'était pas l'unique responsable. Et puis il savait aussi qu'il devait sa déchéance qu'à lui-même car après tout, le renvois, à l'époque, n'était que temporaire... C'était lui qui avait une fierté mal placée... Mais il y avait une marge énorme entre le savoir et l'admettre à voix haute particulièrement devant le principal concerné...

Quoi qu'il en soit, il était partit du principe de ne pas aborder le sujet et de ne pas trop fréquenter Dwalin de peur qu'on ne l'accuse de chercher des histoires suite à son passé et donc sa réputation de chercheur d'embrouilles. Mais là, il lui proposait de chercher à manger pour tout le groupe et si ça pouvait lui permettre d'être un peu mieux vu par les autres alors pourquoi pas...

« Rassemble-les, on amènera tout au camp ! »


Il trouva un autre panier et il déposa autant de fruit et de pot de miel qu'il put y entasser sans qu'il ne soit trop dangereux de le transporter sans rien faire tomber au sol. Dalor était, comme tous les nains, avant tout un carnivore, donc il ne vivait que pour la viande, mais grâce à ses voyages dans la terre du milieu et surtout sa longue période de laissé allé, il savait aussi qu'il était capable de manger n'importe quoi du moment qu'il crevait de faim... Mais à son point de vue, ça n'était pas une raison suffisante pour prendre n'importe quoi ici, car on avait beau dire, les elfes les recevaient décemment et leur offrait à manger.

Dwalin avait disparu par une porte et même si le fait qu'il ne revienne pas tout de suite indiquait clairement à Dalor qu'il avait trouvé quelque chose d'intéressant, il ne le rejoignit pas. Il avait décidé de se tenir éloigné et il comptait bien rester sur cette sage décision. Naturellement si Dwalin se trouvait un jour en difficulté et qu'il pouvait l'aider, il le ferait, et pas pour rembourser une dette quelconque, mais simplement parce qu'il savait ce qu'était la loyauté. Il venait de faire une trouvaille étrange, des sortes de gauffrettes empilées et emballées dans des grandes feuilles vertes, quand Dwalin revint les bras chargés.

« On va les mettre dans le panier avec les brioches et porter le reste à part ! »

Il avait apparemment trouvé la viande... Les elfes allaient être verts quand ils allaient se rendre compte du trou qu'il avait fait dans leurs réserves... Mais pour ce qu'il en avait à faire... Au contraire, s'ils avaient de la viande, ils auraient dût leur en proposer aux repas plutôt que de vouloir les forcer à manger à la mode elfique. Dalor se retourna de moitié vers l'autre nain pour lui signifier qu'il avait trouvé un deuxième panier vide quand ce dernier repris la parole.

« Tout seul j'aurai pas eu assez de bras ! »

Dalor se figea dans son mouvement, le regard perdu dans le vide, son poing se serrant malgré lui. C'était idiot, il avait l'impression d'avoir mal encore... Mais ça n'était que purement psychologique, il le savait... Parfois, quand il travaillait trop ou que le temps était humide, son bras restait douloureux, mais là il n'y avait aucune raison pour qu'il lui fasse mal... Juste de mauvais souvenirs remonté trop brusquement à la surface par une remarque qui aurait pourtant due être anodine...

Cependant, plutôt que de sauter sur Dwalin comme un enragé en lui reprochant d'avoir fait exprès de sortir cette phrase, Dalor pris sur lui de se calmer et de se convaincre qu'il ne l'avait justement pas fait exprès parce qu'à tout les coups il avait oublié depuis longtemps. Puis, en quêtes de quelque chose à dire pour changer de sujet au plus vite, il se tourna vers sa trouvaille et en pris un morceau pour le présenter à l'autre nain.

- J'ai trouvé ce truc là... Mais j'sais pas trop ce que c'est... On dirait du pain....

Il sauta de son perchoir, faisant presque trembler le sol sous son poids, et s'approcha de Dwalin.

- Tu crois que ça vaut le coup d'en prendre ?

Après tout si c'était un truc immangeable et qu'ils en amenaient quand même, ça ne serait pas uniquement de sa faute et là il pourrait le préciser aux autres... Si, au contraire, c'était plutôt bon, il était aussi d'accord pour partager les honneurs avec Dwalin et ça n'était pas rien venant de lui.

[HJ je m'excuse pour l'attente]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 6284
♦ RÉPUTATION : 2981
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Csiasan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et à son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années. En proie aux regrets et à l'hésitation, à la crainte de blesser et celle de trahir.

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Sam 20 Jan 2018 - 14:46

Spoiler:
 


La plus improbable des paires (ou presque) s'étaient finalement alliés dans un but commun, face à un ennemi qui les touchait tous : la faim. Quel noble quête que de redonner le sourire aux autres compagnons, en leur bétonnant l'estomac des vivres que les elfes leur avaient nié ! C'était un joli pied de nez à ces espèces de poireaux, et cela ne pouvait que motiver un peu plus Dwalin, quand bien même il savait que l'initiative risquait de ne pas plaire à leur chef, puisque pour la diplomatie, on repasserait un autre fois.

Mais en ce moment-même, le guerrier se fichait bien des courbettes et gnagnagni. Il préférait se concentrer sur la tache en cours, à savoir le raid sur les vivres cachés dans cette cuisine et ce cellier. Avec l'aide de Dalor, les deux nains dont la relation était pourtant plus que compliquée se mirent à éplucher les différents placards et armoires de l'endroit, en extrayant tout ce qui leur faisait de l'oeil pour les rassembler. Du sucré, du salé, de la viande, du pain, du miel, du fromage. Il y en aurait pour tous les gouts !
Dwalin avait trouvé le jackpot dans le celier et il lui fallut quelques longues minutes pour faire son choix et remonter dans la cuisine, les bras chargés, commencer déjà à ordonner son bazar dans le panier de brioches. Il avait pris autant de nourriture que ses bras étaient capable d'en porter, et nul doute que le ou la personne en charge des cuisine allait criser le lendemain matin ! L'idée le faisait rire d'avance.

Tout à ses affaires, il ne se rendit compte de la bourde qu'il venait de prononcer qu'une fois cette dernière sortie de sa bouche, et poursuivit son rangement dans ce qui semblait soudain être un silence à faire frémir un mort.... Pourtant, la confrontation qu'il crut avoir provoquée ne vint pas. Le premier surpris, Dwalin ne put s'empêcher de considérer la maturité finalement acquise par son cadet, qui li aurait sans nul doute sauter à la gorge en d'autres temps. C'était une bonne chose, et qui ne passa pas inaperçue, bien qu'il se garda évidemment d'en faire commentaire pour ne pas ranimer sa boulette.
Finalement, Dalor fit le premier pas, littéral, sautant de sa chaise pour se rapprocher de lui et lui présenter les biscuits étranges qu'il avait lui-même trouvé un peu plus tôt. Il l'interrogeait sur leur nature, mais Dwalin n'en savait guère plus que lui sur le sujet. Il hocha la tête en voyant l'emballage vert :

« Ouais, je les ai vu tout à l'heure. J'en ai pris la moitié pour nous servir de réserve sur la route. »

Ça avait, après tout, l'air suffisamment sec et consistant à la fois pour leur servir d'en-cas lorsqu'ils reprendraient leur chemin. Il n'avait pour le moment pas idée à quel point ces lembas pouvait en effet être bourratifs, et se féliciterait certainement plus tard de les avoir chippés. Mais pour le moment, il haussa les épaules.

« Si ça t'inspire, prend le reste... On est plus à ça près, maintenant. »

S'il avait voulu au départ faire quelques emprunts discrets, à présent leur passage en ces cuisines serait découvert très vite. Alors autant qu'ils en profitent.  Il cala un gros jambon à l'os dans le second panier et procéda à l'empilage minutieux des autres vivres par dessus.

« Et voilà. Bon. Il jeta un regard malicieux à son compagnon. Prêt à gagner la reconnaissance éternelle d'une dizaine d'affamés ? »

Il exagérait à peine : les autres allaient les traiter en messie, et la soirée allait finalement s'étirer dans la nuit malgré leur fatigue à tous. Mais demain, ce serait une grasse matinée assurée et leurs muscles fourbus aurait le temps de se remettre de leurs émotions dans la journée.


_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-enough- http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://lonelymountain.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 179
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Mer 31 Jan 2018 - 15:45

Parfois, comme en ce moment précis, Dalor bénissait les années qui étaient passées et qui lui avaient permises d'apprendre à relativiser. Car tout venait de là après tout. Avant, le moindre affront était vertement puni par une bonne raclée (soit parce qu'il l'a donnait, soit parce qu'il pensait pouvoir le faire et finissait sur le carreau). Mais à présent, il avait appris à relativiser. Il y avait plus grave... Tellement plus grave.Et il avait lui-même vécu plus grave comme situation. Il avait passé plusieurs années sans logement et vivant sur le dos des autres, comptant sur le peu d'argent qu'ils lui lançaient avec dégoût lorsqu'il faisait la manche pour s'acheter un peu de viande et beaucoup d'alcool. Alors il n'allait pas se fâcher pour une expression lancée dans un contexte où elle avait finalement toute sa place et par un nain qui n'avait certainement aucun souvenir de ce qui avait marqué sa propre vie à jamais.

Il valait mieux faire comme si de rien n'était. Peut-être qu'ils devaient mettre les choses à plat pour faire le chemin de la réconciliation correctement, mais plus tard, pas aujourd'hui... Non, il ne se sentait pas prêt à faire un tel effort finalement. Il n'en voulait plus vraiment à Dwalin alors que pendant une longue période, il ne souhaitait que sa mort pour venger sa déchéance. Mais maintenant il s'était admis à lui-même qu'il y avait beaucoup de sa propre responsabilité dans cette histoire même si l'alcool et le temps lui avaient fait oublier le sujet de la fameuse dispute qui avait dégénéré.

Dwalin avait surement remarqué son arrêt sur image lorsqu'il avait pris la remarque anodine comme un coup de poignard dans le coude, mais avec un peu de chance, s'il faisait semblant de rien, peut-être que le nain ne lui pauserait pas de question. Après tout, il avait souvenir que le plus âgé n'était pas du genre à se mêler des histoires privées des autres, en toute bonne éducation. Et il avait eut raison car le nain n'avait pas relevé son temps d'arrêt et avait porté intérêt à l'espèce de gaufrette qu'il lui apportait de plus près.

« Ouais, je les ai vu tout à l'heure. J'en ai pris la moitié pour nous servir de réserve sur la route. »

Ah, d'accord, autant pour lui, il n'avait pas fait une véritable découverte, mais ça avait au moins eut le mérite de reporter la conversation sur le but premier de leur complicité : la nourriture. Et surtout celle que les elfes se gardaient bien de leur apporter à table, se bornant à leur servir des brins d'herbe et des bouts de salades.

« Si ça t'inspire, prend le reste... On est plus à ça près, maintenant. »

Dalor observa la gaufrette un instant alors que Dwalin retournait à sa préoccupation première : faire rentrer tout ça dans les paniers. La moitié c'était surement pas mal... Et puis ils auraient surement l'occasion de chasser et de rapporter un peu de gibier... En plus si ça se trouve ça n'était même pas bon ce truc là... Et il valait mieux éviter d'aller demander aux elfes s'il voulait faire en sorte qu'ils ignorent sa disparition le plus longtemps possible. Peut-être valait-il justement laisser le reste en place... Oui mais d'un autre côté dans la compagnie il y avait quand même Bonbur et le hobbit... Et l'un comme l'autre étaient réputés pour être de véritables gouffres sans fond... Le choix était difficile...

- Mouais... J'vais les laisser... Ils verront peut-être moins vite qu'on a aussi emprunter ça... Marmonna-t-il.

Oui, emprunter... Il leur rendrait... Quand il saurait les faire lui-même... Bien sur il n'était pas prêt de trouver la recette, sans compter qu'il n'était pas franchement bon cuisinier... Et puis il ne voyait pas un elfe venir lui apprendre à faire des gaufrettes... Du coup s'il ne leur rendait pas, ca n'était pas totalement de sa faute... Pour tout le reste... Et bien une fois mangé ça serait difficile de le leur restituer...

« Et voilà. Bon. Prêt à gagner la reconnaissance éternelle d'une dizaine d'affamés ? »

Dalor eut un léger rire bref et sarcastique... Il n'avait aucun doute sur le fait que tous les autres seraient ravis de voir arriver de la viande et autres douceurs... Mais de là a parler de reconnaissance éternelle... Il n'y croyait pas trop... Mais le principal c'était de pouvoir se remplir l'estomac et ne pas se contenter de faire semblant. Ils pourraient passer une bonne nuit pour une fois.

Il attrapa un panier, il y en avait deux, chacun le sien c'était donc une répartition équitable. Puis il se décida à quitter les cuisines sans un mot de plus. A présent il leur faudrait retourner près des autres sans se faire pincer par les elfes qui ne dormaient quasiment pas... Il essaya donc de se déplacer aussi silencieusement que possible, regrettant tout à coup que ça ne soit pas le hobbit qui ait eut cette merveilleuse idée. Les elfes avaient l'ouïe fine et malgré tous ses efforts pour passer inaperçu il faisait encore bien trop de bruit à son goût. En plus il était hors de question de courir, il ferait encore plus de boucamp et sèmerait sans doute la moitié de ses trouvailles sur le chemin.

Soudainement, au détour d'un couloir il stoppa net. Il entendait deux elfes parler et le bruit se rapprochait. Ca n'était pas bon signe, pas bon du tout... Il chercha une cachette du regard et n'en trouva qu'une seule... Un balcon un peu plus loin, avec de la chance, ils pourraient tenir dans les renfoncements et ne pas être vu des deux autres occupés à discuter.

- Par là. Marmonna-t-il à Dwalin en se dirigeant vers le balcon.

Il se tassa autant qu'il le put dans l'ombre du renfoncement, si bien qu'il avait l'impression étrange de vouloir fusionner avec le mur et il tentait de respirer le moins possible. Il jeta un coup d'oeil à Dwalin. Les elfes se rapprochaient lentement, mais ils n'avaient aucun moyen de fuir pendant ce temps là... Il n'y avait plus qu'à attendre et espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 6284
♦ RÉPUTATION : 2981
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Csiasan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et à son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années. En proie aux regrets et à l'hésitation, à la crainte de blesser et celle de trahir.

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Dim 4 Fév 2018 - 18:35


Dwalin regarda son compagnon soupeser d'un air songeur les biscuits elfiques, et le laissa choisir d'emporter le reste ou de le laisser selon ce que son instinct lui disait. Leur ponction serait découverte bien assez tôt, et quelques mets disparus de plus ou de moins ne feraient guère de différence. Pour autant, Dalor se décida finalement à les laisser en argumentant que la découverte de leur méfait serait peut-être ainsi plus tardive. Dwalin entendit surtout qu'il ne faisait guère confiance à ces gaufrettes palottes d'elfes pour être effectivement goûteuse, ce avec quoi il était plutôt d'accord.
Tout ceci réglé, et le fruit de leurs rapines bien calé au fond des deux paniers qu'ils s'apprêtaient à emprunter également avec le reste, le guerrier ne put s'empêcher d'ajouter une remarque -bien entendu exagérée- sur la reconnaissance à venir de la part de leurs compagnons de route. La réponse ne se fit pas attendre, survenue sans filtre au travers d'un rire certe bref, mais qui portait haut et fort les pensées de son émetteur. Bwarf. Il fallait arrêter d'être sans cesse cynique au point d'en être aigri... Pourtant, Dwalin n'en pipa mot, préférant retourner à son bon vieux faciès fermé que de soulever une vague de discorde qui ferait mieux d'éclater en un autre moment.

Il mima donc le geste de Dalor, et se saisit à son tour d'un panier qui, une fois calé contre lui, commença à exhaler de succulentes odeurs juste sous son nez, à son grand désarroi. Il était ainsi passablement obnubilé par l'arôme d'une viande délicatement fumée lorsque la voix de deux intrus se fit entendre sur leur passage. Fort heureusement, Dalor était plus attentif que lui-même en cet instant et il le suivit sans poser de questions, se retrouvant ainsi  sur un balcon, avec l'air frais de la nuit lui caressant le visage. Cependant, les elfes semblaient s'approcher de là où il se trouvaient. Même sans forcément chercher à sortir sur ce même balcon, il y avait une forte probabilité qu'ils viendraient à les entendre, avec leurs satanées oreilles pointues si sensibles, et qu'ils seraient faits comme des rats. Alors, que faire ?
Le problème n'était pas d'être découverts, car ils le seraient dès le lendemain, le problème étaient de l'être maintenant, et de priver la compagnie de tous ces mets. Dwalin s'écarta légèrement du mur contre lequel ils s'étaient accolés pour jeter un coup d'oeil plus bas. Mais les étages d'elfes faisaient des gouffres pour des créatures comme eux... Et il n'aperçut rien qui aurait pu aider leur descente. Pas même une plante grimpante à éprouver.... Bien entendu, il fallait qu'ils tombent sur le seul endroit du coin dénué de verdure !

Ce fut le moment où son estomac choisit de se manifester à nouveau, grognant de mécontentement au délai encouru par ces évènements. Non loin, les voix se turent un instant. Ils étaient faits comme des rats ! Jetant un regard lourd de sens à Dalor, Dwalin réfléchit rapidement. Il n'y avait pas trente mille solutions à ce stade. Soit il se rendait lui-même, maintenant, tentait de faire diversion auprès des deux elfes et espérait que Dalor put emporter le pactole, mais il y avait fort à parier que tout ne se passe pas idéalement, soit.... soit ils faisaient en sorte que ce fut les elfes eux-mêmes qui choisissent de faire demi-tour. Mais comment ? Eh bien...

« Oh... Mon amour, tu m'as tant manqué... » Il fixa Dalor tout en déclamant haut et fort ces mots, de la voix trouble et rauque d'un amoureux déjà proche de l'explosion.

Ça se passe de commentaires. Non, vraiment. Ça se passe de commentaires.
C'était d'ailleurs aussi ce que son regard, fixé sur l'autre nain, lui intimait : Allez, on joue deux minutes avec la pudibonderie ridicule des elfes et on n'en parle plus jamais de notre vie.

Il détourna ensuite le regard pour éviter que tout cela ne soit encore plus embarrassant que ça ne l'était déjà, et revint se positionner contre le mur, non sans garder une bonne distance de sécurité entre lui et Dalor. Il procéda alors à cogner le mur de son dos de façon rythmique en laissant échapper quelques halètements tout à fait suggestifs.... Non, il n'y avait plus aucun risque qu'on vienne les déranger sur le balcon avec ça. Au contraire, les gêneurs allaient sans le moindre doute faire un demi-tour droite synchronisé dans les secondes à venir...



_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-enough- http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://lonelymountain.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened

avatar
♦ PSEUDOs : Line
♦ MESSAGES : 179
♦ RÉPUTATION : 619
♦ AVATAR : Vin Diesel dans le dernier chasseur de sorcières
♦ DC & co : Bilbo
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 109 ans et deux dents en moins
— RANG SOCIAL : Dans mon coeur je suis riche car dans ma vie, je me contente de peu. La pauvreté n'apporte pas forcément le malheur et je le prouve jour après jour...
— MÉTIER PRATIQUÉ : escorte de caravane pour le seigneur Baìn
— ARMES DU PERSO : Hache et Epée
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Baìn et le peuple nain par extention
— VOYAGE AVEC : la compagnie de Thorin
— AMOUREUSEMENT : ... sans commentaires

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Lun 12 Fév 2018 - 15:17

Oh non... Mahal leur en voulait... Ca n'était pas possible autrement sinon ils ne seraient pas coincés sur ce foutu balcon a attendre sagement que les elfes les y trouvent en compagnie de leur butin. Tout comme Dwalin, son premier réflexe avait été de vérifier s'ils pouvaient s'éclipser discrètement par l'extérieur, mais il avait fallut qu'ils tombent sur le seul balcon sans aucune issue... Ou alors les elfes n'avaient que ce genre de balcon tout vide et bien trop haut pour être honnêtes. S'ils avaient été en montagne, il aurait surement essayé d'escalader la paroi, mais ici, il n'était pas franchement rassuré par l'idée et pourtant il n'avait jamais été du genre couard.

Alors ils se retrouvaient tout les deux coincés sur un vulgaire balcon avec aucune issue et au moins deux elfes qui approchaient dans leur direction. Ils allaient être découverts, ils allaient forcément être découverts, ils respiraient trop fort, c'était plus fort qu'eux, ils ne savaient pas être silencieux comme un elfe ou même comme le cambrioleur... Le hobbit. Ils n'étaient pas fait pour la discrétion ils étaient fait pour la castagne... Mais, malheureusement pour eux, espérer flanquer une bonne raclée aux elfes insomniaques pour aller profiter de leur butin n'était pas la meilleure des solutions. Ils les avaient accueillit... Peut-être pas en amis (il ne fallait pas trop en demander non plus,) mais de manière convenable et polie et eux, tout ce qu'ils trouvaient à faire c'était de se baigner à poil dans leur précieuse fontaine et leur voler leurs réserves parce que les elfes n'avaient clairement pas idée de ce qu'un nain normalement constitué avalait par repas pour ne pas avoir la dalle.

Comme si le fait qu'ils respirent trop fort pour ne pas être repérés malgré leurs efforts pour être les plus silencieux possibles, l'odeur de viande réveilla l'estomac de Dwalin qui se trouvait le plus près du délicieux fumet prometteur et tentateur. Dalor ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes, mais il ne pouvait pas lui râler dessus parce qu'alors il ferait encore plus de bruit et ils se feraient repérer à coup sur et ça serait de sa faute et ça c'était hors de question.

Dwalin semblait lui aussi s'en vouloir pour cet estomac trop empressé et chacun d'eux cherchait silencieusement une solution pour se sortir de ce très mauvais pas sans devoir retourner au près des autres comme de vilains garnements pris la main dans le sac et sans leur trophée. Et puis soudain, alors qu'il considérait le fait d'essayer de sauter du balcon, il sentit le regard appuyé de Dwalin sur lui. Fronçant légèrement les sourcils, se demandant si le nain n'avait pas eut une idée lumineuse.

« Oh... Mon amour, tu m'as tant manqué... »

Dalor en perdit le contrôle de sa mâchoire, mais resta heureusement muet comme une pierre. A quoi jouait-il ?!! Est-ce qu'il perdait la tête ? Est-ce qu'il lui avouait réellement un amour éperdu ? Non, bien sur que non, il avait été marié s'il avait bonne mémoire... Alors qu'est-ce qu'il fabriquait ? Il s'apprêtait à le lui demander quand il s'aperçu que les elfes s'étaient arrêtés dans le progression, mais malheureusement pas assez loin pour qu'il puisse prendre le risque de jeter un coup d'oeil pour vérifier que la voie était libre.

Il le vit alors avec effarement, commencer à se cogner le dos contre le mur de façon saccadée et, comprenant enfin ce que l'autre nain avait derrière la tête, Dalor devint aussi rouge qu'une tomate trop mûre. D'une couleur plus cramoisie que rouge, Dalor essayait de penser à autre chose qu'au fait que Dwalin était ni plus ni moins en train de mimer l'acte sexuel juste à côté de lui. S'il n'avait pas peur de se faire repérer, il se serait lui-même cogné la tête contre le mur pour voir si ça allait l'aider à oublier ce passage de sa vie.

Afin de détourner son attention, il se rappela que les elfes étaient toujours dans le coin, mais il ne se voyait surtout pas imiter une voix de femme pour rejoindre Dwalin dans sa tentativé désespérée pour les faire partir sans perdre leur magot au passage. Les elfes semblaient se demander ce qui se passait sur ce balcon puisqu'ils ne partaient pas, même s'ils n'avançaient plus non plus... Et puis au bout de longues secondes, Dalor les entendit repartir, oui oui, c'était ça, les pas avaient repris, mais le bruit devenait de plus en plus faible et comble du bonheur, plutôt que de se dépêcher de passer devant le balcon, ils rebroussaient chemin, sans doute eux-mêmes trop gênés à l'idée de voir quelque chose de très privé.

Il attendit de ne plus rien entendre d'autre que le dos de Dwalin contre le mur du balcon pour tenter un coup d'oeil dans le couloir... Désert... Pour le moment en tout cas. Et il ne perdit pas de temps pour le faire savoir à l'autre nain, même s'il était toujours rouge comme une tomate.

- Ils sont partit... Faut se tirer vite fait.

Ca ne faisait pas très glorieux de parler de fuite avec tant d'empressement, mais il aurait fallut être stupide pour chercher la bagarre.. Chose qu'il aurait surement lui-même fait quelques dizaine d'années plus tôt. Mais il avait vieillit et heureusement gagné en sagesse à défaut de gagner en autre chose. Il repris son chargement et sortit du couloir en évitant de regarder l'autre nain.

- Un vrai taré. Marmonna-t-il tout de même et assez fort pour être entendu.

Naturellement il trouvait cette idée complètement folle, à plus forte raison parce que lui, il n'avait jamais perdu cette part d'innocence et n'aurait donc eut aucune idée de comment faire pour mimer un tel acte. Malgré tout, il devait bien admettre qu'il avait eut raison d'oser...

- Marteau mais efficace... Reconnu-t-il malgré tout en risquant un coup d'oeil.

Il restait malgré tout très gêné. Naturellement l'autre nain n'avait eut aucun geste réellement déplacé, mais Dalor restait très prude sous ses airs de vieil ours polaire. Il attendit quelques minutes d'être partit de ce couloir désormais maudit à ses yeux et ouvrit une nouvelle fois la bouche d'un air bourru mais surtout gêné.

- J'veux plus jamais parler de ça...

On aurait dit un gosse... Mais franchement il s'en fichait un peu pour le moment. Tout ce qui l'intéressait c'était de retrouver les autres sans plus avoir de soucis et surtout de ne pas faire allusion au subterfuge de Dwalin pour les "sauver". Lui, il pensait tout simplement pas dire du tout qu'ils avaient faillit se faire pincer sur le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2235-dalor-l-honneur-ca-se http://lonelymountain.forumactif.org/t2237-dalor-et-ses-amis#38514 http://lonelymountain.forumactif.org/t2236-les-voyages-de-dalor#38513

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 6284
♦ RÉPUTATION : 2981
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Csiasan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et à son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années. En proie aux regrets et à l'hésitation, à la crainte de blesser et celle de trahir.

MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   Lun 19 Fév 2018 - 23:35


Dire que la situation était gênante aurait été un euphémisme. Pourtant, le nain se jeta à coeur perdu dans sa démonstration, comme si une vie en avait dépendu. (C'était presque pire : deux paniers entiers de boustifaille en dépendaient ! Oui, okay j'exagère, bon...). Dans ses oreilles, la résonance sourde du mur contre lequel il cognait en rythme se mêlait à son propre souffle, tout aussi saccadé, dans lequel les accents rauques d'un grognement trainait. Sans pour autant avoir fermé les yeux, il avait chastement détourné le regard, d'autant plus en ayant aperçu la trombine de son compagnon se décomposer puis tourner au cramoisi en un clin d'oeil. Fort heureusement, ce dernier avait eu la présence d'esprit de ne pas se mettre à hurler la première chose qui lui venait à l'esprit (qui était probablement quelque chose de peu heureux, d'ailleurs). Comme quoi.... non, décidément, Dalor avait réellement trouvé le sens du self-control durant ces dernières années, on ne pouvait pas lui retirer ça... Dwalin aurait presque pu en être admiratif, s'il n'avait pas l'esprit totalement préoccupé de par ailleurs.

Les secondes s'étiolèrent, de plus en plus longues, interminables même... jusqu'à ce que Dalor se risque finalement à jeter un coup d'oeil discret dans le couloir, et ne lui signifie que les intrus étaient enfin partis. Le guerrier n'en attendit pas plus pour cesser sa démonstration grotesque et, après avoir ajusté sa tunique dans une tentative de rester vaguement digne, il récupéra le panier qu'il avait déposé à terre un peu plus tôt, dans le but de quitter ce balcon au plus vite et sans autre forme de procès.
S'il n'avait pas été quelque peu embarrassé par la nature de la prestation qu'il venait de donner, et s'il avait été plus à l'aise avec Dalor qu'il ne l'était à cause de leur passif en commun, sans nul doute se serait-il permis de se moquer de la couleur chatoyante de ses joues... Mais clairement, ils n'étaient pas encore à ce stade et toute cette affaire était plus gênante qu'autre chose.... D'autant plus que ces conneries venaient de réveiller une partie de ce qu'il préférait conserver bien enfoui.  Les deux nains sortirent donc de leur cachette sans un regard l'un pour l'autre, chacun soigneusement concentré à récupérer une contenance de plomb. De son côté, Dwalin se concentra sur l'alléchant fumet qu'exhalait son lourd panier, se projetant d'avance sur ce qu'il allait engouffrer dès qu'ils auraient retrouvé leurs camarades. Tout cela lui aurait presque rappelé les nombreux chapardages de nourriture auxquels il s'était adonné chez sa mère étant gamin.... mouais, presque. Ses brigandages de l'époque restaient bien plus innocents que celui-ci, inutile de le préciser... Loin était le temps où les pensées inconvenantes étaient totalement absentes de sa caboche rétive.

« Faut ce qu'il faut pour ce qu'il faut. » grommela-t-il en s'entendant traité de taré. Quoi, ça avait marché, non ? Bon.

Dalor reconnut d'ailleurs bientôt l'efficacité du stratagème, avant d'ajouter vouloir ne plus jamais parler de ça, ce à quoi un bref rire nerveux échappa à son ainé.

« Ça marche pour moi. »

Il était tout à fait inutile de rentrer dans le détail de cette affaire avec les autres. Et surtout pas en présence de Nori, d'ailleurs. Si on leur demandait d'où tout cela venait, ils répondraient simplement qu'ils avaient récupéré ce que les elfes avait omis de leur remettre après les crudités qui leur avaient servi d'entrées. Voilà. C'était un bon plan, ça.
L'heure était tardive, si bien que lorsqu'ils arrivèrent à l'endroit où la compagnie s'était rassemblée pour la nuit, tous étaient couchés, bien que plusieurs d'entre eux furent en train de se retourner dans leurs coins sans parvenir à réellement dormir. Dwalin n'y alla pas par quatre chemins et autres circonvolutions pour avoir l'attention de tous et réveiller les assoupis dont les ronflements s'entendaient depuis l'autre côté de la porte. Après avoir ouvert cette dernière en grand, il se contenta de s'exclamer que Dalor et lui avaient rapporté de quoi festoyer, et il laissa la clameur qui en résulta faire le reste. Certes, ce n'était pas le plus doux des réveils, mais bizarrement, aucun nain ne s'en plaint ce jour-là... Et chacun retrouva sourire et bonne humeur à la simple vue de la nourriture....
Oui, Thorin allait certainement être furieux. Mais ça en valait la peine. Et ce n'était pas son estomac qui dirait le contraire.

Spoiler:
 


_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-enough- http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://lonelymountain.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger [Dwalin] - terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre son temps pour manger
» « Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger. » [Tous.]
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Maeko || « Il faut toujours semer derrière soi un prétexte pour revenir, quand on part. »
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.