AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen]

Partagez|

Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Lun 20 Fév 2017 - 18:11




Dear Sister

Alayna & Selen





C’était une véritable torture de se réveiller chaque matin et de voir ce ventre rond et imposant dès qu’elle ouvrait les yeux. Selen ne s’y était pas faite,  sursautant à chaque fois comme si ce truc là allait lui sauter à la figure. Pourtant elle dormait bien sa chambre était confortable et le lit l’était tout autant. Depuis qu’elle était arrivée là, du moins depuis qu’elle était revenue le temps que l’enfant naisse, la maison avait été refaite de fond en comble. Selen avait su qu’un jour ses économies finiraient par lui servir et c’était sans doute la meilleure chose qu’elle avait faite de toute sa vie d’offrir un foyer stable et sécurisé à sa jumelle. Néanmoins elle ne s’y sentait pas à l’aise, rester des journées à rien faire était très inhabituel pour elle et la mer lui manquait terriblement. Ces pensées là à chaque fois venaient la réveiller et comme chaque matin son premier réflexe après avoir réussi à se lever du lit, était de regarder par la fenêtre et respirer l’air marin.

Elle avait raconté à sa sœur, ce qu’il lui était arrivé, pourquoi elle était étrange, pourquoi elle ne pouvait pas être dehors en plein jour, pourquoi l’eau la rendait différente et pourquoi ce gamin poussait plus vite que la normale dans ses entrailles. Ce qu’il s’était passé ce jour là à Osgiliath, elle n’aurait jamais pu le prévoir et Aaren s’était gardé le droit de décider pour tout le monde. Maintenant elle devait vivre avec ça sans regretter ou tout finirait par mal se passer. Selen était loin de l’acceptation, pour le moment elle vivait juste dans la maison comme toute femme enceinte, avec ses avantages et surtout ses inconvénients. Mais il y avait tant d’autres inconvénients désormais, elle avait dû se réadapter et se forcer à vivre autrement. Déjà voir le beau temps dehors la frustrait puisqu’elle ne pouvait plus recevoir la chaleur des rayons du soleil sur sa peau mais seulement contempler depuis sa fenêtre ce qu’était le soleil à l’extérieur.

Soupirant, Selen entreprit de s’habiller, elle avait dû laisser au placard ses pantalons, ses blouses d’hommes pour revêtir des robes qui pour le coup étaient bien plus pratiques et plus confortables. Elle attacha ses cheveux blonds, sans plus y prêter d’attention, car de toute façon elle ne savait pas les coiffer comme le faisait sa sœur, elle qui avait toute l’élégance de ce que l’on appelait « une vraie femme ». Elle avait beau admirer sa sœur, Selen ne se sentait pas capable de rentrer dans ce moule là qu’elle avait toujours craint - Parce que cela reviendrait à lui arracher les ailes. Et pourtant sa sœur n’était pas le cliché de la bonne femme au foyer, elle gérait cette maison d’une main de maitre et elle admirait ce qu’elle en avait fait. Elles se ressemblaient tout de même bien plus que Selen ne voulait le croire ; toutes deux débrouillardes, toutes deux n’ayant pas froid aux yeux : Alayna avait quand même traversé le Rohan et le Gondor seule pour la retrouver.

Selen sorti de sa chambre, luttant contre son besoin d’alcool parce qu’elle avait promis à sa sœur de ne pas en abuser. Elle avait la bouche sèche, mal à la tête, elle n’était clairement pas en forme et avec cela elle ne voyait même plus ses pieds. Se tenant à la rampe de l’escalier, la jeune femme descendit doucement. La maison était lumineuse, c’était un décor très inhabituel pour Selen et elle n’était pas certaine de s’y habituer un jour. La jeune femme se souvenait de l’état dans lequel était cette demeure au moment de son achat, depuis elle était méconnaissable. Selen vint s’asseoir à la table de la salle à manger, l’une des deux domestiques qu’elle avait payé était en train de préparer la table pour qu’elles puissent manger mais il n’y avait pas de trace de la présence d’Alayna dans les parages.

« Où est ma sœur ? » Demanda Selen en attrapant un verre et en venant se servir du lait








love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Sam 4 Mar 2017 - 18:51



Dear Sister

Alayna n'aimait pas vivre au crochet de sa sœur. Définitivement pas mais elle n'avait pas le choix. Toute sa vie se résumait à cela, se reposer sur les ressources de ses proches. Elle avait vécu de celles de ses parents, puis de celles de son mari et aujourd'hui, elle vivait de celles de sa sœur. Jamais elle n'avait eu quelque chose bien à elle et d'une certaine façon, elle enviait Selen qui possédait cette liberté. Mais que pouvait-elle faire ? Elle était une femme, une femme issue d'un milieu aisé qui plus est. Du moins si l'on ne comptait que les années qui suivirent sa naissance. Jamais au grand jamais n'avait-elle mis la main à la pâte en travaillant dans les champs ou en usant ses mains aux tâches ménagères.
Mais elle détestait sa position, elle avait l'impression de porter des vêtements qui la serraient trop et qui ne lui allaient guère. Elle ne crachait pas sur la chance qu'elle avait de vivre à l'abri du besoin mais elle voulait simplement posséder quelque chose qui lui soit propre, ressentir ce sentiment en pensant « J'ai travaillé dur pour l'obtenir. ». La jeune femme ne restait pas en place. Elle avait besoin de se sentir utile dans cette maison, quand bien même sa sœur la disait la bienvenue. Elle n'aurait jamais pu être plus reconnaissante envers elle pour tout ce qu'elle avait fait mais il lui fallait comprendre qu'elle voulait se savoir égale à elle, comme la jumelle qu'elle était et non pas redevable toute sa vie. Elle voulait que sa sœur puisse compter sur elle comme elle-même comptait sur sa sœur, non pas dans un soucis de rivalité mais dans un soucis d'équité.

Alayna s'était levée aux aurores, comme chaque matin. Elle avait ouvert sa fenêtre en grand pour sentir l'air frais sur son visage, contemplant les premiers rayons du soleil pointer à l'horizon. Elle avait retrouvé sa routine depuis qu'elle était arrivée ici, une routine ponctuée par toutes les choses qu'elle avait eu et avait encore à faire pour la maison. C'était un environnement familier pour elle, s'occuper des domestiques et maintenir l'ordre du foyer, une tâche qui avait été bien difficile avec tout le travail qu'il y avait eu à faire sur la maison. Mais elle l'avait fait avec joie, s'occupant ainsi l'esprit pour oublier tout ce qui l'avait menée ici.
Après quelques minutes à respirer l'embrun, elle avait enfilé une robe simple, se tortillant pour la lasser dans son dos. Dans sa situation, c'était ce qu'elle trouvait de plus pratique à porter, en toute autonomie. Plus besoin d'appeler une servante pour l'aider à s'habiller, elle était capable de le faire seule mais les chaussures étaient une toute autre paire de manche. Elle glissa ses pieds dans ses souliers, tortillant ses chevilles pour parvenir à les glisser sans avoir à se pencher. Le pied droit entra sans problème mais le pied gauche lui donna plus de file à retordre. Elle s'assit sur son lit, se penchant sur le côté pour attraper ses lacets et noua ceux du pied droit avant de se pencher de l'autre côté pour essayer de faire entre son pied gauche qui fini par capituler.

Depuis deux mois qu'elle avait passé ici, son quotidien était de plus en plus difficile. Elle avait perdu la souplesse et la grâce qui la caractérisait pour se diriger doucement vers la forme de la vache, se dandinant pour marcher droit. Son ventre s'arrondissait doucement mais sûrement sous son regard bienveillant alors qu'elle priait pour porter cet enfant à terme. Les premiers mois avaient été difficile mais elle était de plus en plus épanouie dans son rôle de future mère si l'on oubliait l'aspect physique. Le sourire aux lèvres, elle descendit les escaliers d'un pas lourd, attrapant une carotte dans le garde mangé avant de sortir par la porte, un panier sous le bras. Elle avait des envies de fruits des bois et à cette heure-ci, les insectes ne les auraient pas encore piqués, d'autant plus qu'elle n'avait pas très envie de tomber nez à nez avec une guêpe attirée par le sucre. Elle avait ces insectes en horreur.
Une petite heure passa et le soleil avait fait tranquillement sa place dans le ciel. Le temps était magnifique, une bonne et belle journée ensoleillée en perspective. Son cœur se serra à la pensée de sa sœur qui ne pouvait même pas sortir pour en profiter. Elle devait se hâter pour lui apporter ces fruits délicieusement sucrés qui feraient leur petit déjeuner. Une bien maigre consolation mais un beau geste de sa part. Il rentra en se dandinant, son panier heurtant sa hanche dans un rythme régulier, elle passa devant la fenêtre ouverte de la salle à manger pour y passer la tête, souriant à sa sœur qui était assise à leur table, l'attendant sans doute.

« Déjà debout ? Je viens d'aller cueillir des fraises, elles sont délicieuses ! », s'exclama-t-elle, toute à sa bonne humeur. Elle se hâta de faire le tour pour rejoindre Selen, posant son panier sur la table tout juste mise. Le panier n'était pas plein mais il y avait assez pour faire une tarte et en manger à côté. Elle attrapa une fraise qu'elle fit disparaître dans sa bouche déjà collante et rouge. Visiblement, elle savait de quoi elle parlait quand elle disait qu'elles étaient délicieuses, une bonne partie du panier avait dû faire son chemin jusqu'à son estomac.

« Tu as bien dormi ? », s'enquit-elle. « Tu n'as pas très bonne mine... mange des fruits, cela te fera du bien. » Sur ces mots, elle déposa une poignée pleine de fraises dans l'assiette de sa sœur et se levant, emporta son panier en cuisine pour plus tard. Elle demanda à la domestique de leur apporter d'autres fruits pour le petit déjeuner, ainsi que des céréales cuites dans un peu d'eau de mer. Elle avait remarqué que cela donnait de l'énergie tout en comblant la faim et la nausée matinale.
« Je pensais faire une tarte tout à l'heure, voudrais-tu m'assister ? », lui proposa-t-elle, cherchant à l'occuper d'une façon ou d'une autre.


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Dim 5 Mar 2017 - 20:32




Dear Sister

Alayna & Selen





Selen fut ravie de voir sa sœur jumelle montrer enfin son minois, elle était radieuse, ce qui rassurait Selen quand à savoir si elle se sentait bien ici ou pas. Visiblement elle s’était fait à sa nouvelle vie ici et elle n’avait pas besoin de plus pour être comblée. Bien apprêtée, les yeux pétillants, la pirate l’enviait, elle qui avait l’air de bien vivre sa grossesse, sans doute parce qu’elle l’avait désirée. Selen étira un fin sourire en la voyant revenir avec un panier sous le bras quand celle-ci déclara être sortie cueillir des fruits. Sa bonne humeur se propageait dans toute la maison, venant réchauffer le cœur de sa jumelle.

« Plutôt pas mal…Et toi ? » Fit Selen en lui renvoyant la question.

Bien dormir était un grand mot, elle était tourmentée, elle se sentait pas très bien physiquement mais être avec sa sœur contribuait beaucoup à ce qu’elle ne pète pas les plombs et à ce qu’elle puisse tout de même avoir un certain repos. La jeune femme prêtait plus attention à sa sœur qu’à son propre état, soucieuse de son bien-être parce que quelque part elle compensait bien des choses et des frustrations accumulées au cours de sa vie. La voir sourire dans cet environnement qu’elle avait bâti pour elle était une belle victoire. Sa sœur, dans toute dsa bonne humeur, vint la surprendre en lui proposant de faire une tarte. Levant les yeux vers elle, Selen étira un fin sourire, n’étant pas certaine d’avoir bien compris ou si elle réalisait à quel genre de personne elle proposait cela. Pourtant Alayna était au courant d’une bonne partie de sa vie, de son quotidien qui avait été très loin de ressembler au sien tout au long de sa vie.

« Une tarte ? Je sais pas faire ça moi…. » Déclara Selen quelque peu surprise qu’elle lui propose de mettre la main à la pâte.

Selen n’avait jamais eu à cuisiner puisque sur le navire ils avaient quelqu’un préposé pour cela qu’Aaren choisissait avec grande précaution pour être sûr de toujours avoir quelque chose de bon à manger. Avec cela, lorsque la jeune femme était en vadrouille sur terre, ses repas se faisaient dans les auberges ou alors un simple gibier chassé sur un feu de camp faisait l’affaire ou encore un peu de pêche et c’était amplement suffisant mais jamais elle ne s’était embarassée de préparations. Là encore l’on pouvait noter la différence entre elles deux et si Alayna était une femme respectable douée et de bonne famille, Selen n’était rien de plus qu’un pirate grotesque. Durant ces deux mois elles avaient pu faire connaissance, s’apprivoiser en quelques sortes et retrouver ces liens qui les avaient unies dès leur naissance. Et avec cela, bien qu’elles soient différentes, il y avait souvent des mimiques, des mots des choses qu’elles faisaient en même temps comme si leurs esprits étaient étroitement connectés. Selen avait aussi découvert l’attachement qu’elle avait pour sa sœur, pour elle, elle était prête à tout, même faire une tarte.

« Je t’aiderai oui,  mais je ne te promets pas d’être une bonne assistante. » Ajouta la pirate en étouffant un rire.

Tendant la main vers le panier, elle pouvait ressentir la chaleur du soleil que ce dernier avait emmagasiné mais aussi ces fraises là, grosses et rouges. Leur chaleur contrastait avec le corps froid de Selen qui fut parcourue d’un frisson et en porta une à sa bouche, écoutant les conseils de sa sœur. Les fruits n’y feraient rien, elle resterait blafarde jusqu’à la fin de ses jours. Ce n’était pas réellement un souci, elle n’avait jamais été très portée sur son apparence ni à l’image que l’on pouvait avoir d’elle, loin d’être coquette et même quand il s’agissait de Chandalen. Selen fit signe à sa sœur de s’asseoir près d’elle, tirant une chaise pour qu’elle puisse s’y installer

Savourant les quelques fruits rouges qu’elle picorait, Selen posa son regard sur l’extérieur, ayant cette grande envie d’aller y faire un tour, juste quelques minutes. Elle ne pouvait pas, elle devait s’y résoudre et simplement regarder le visage de sa sœur qui prenait de jolies couleurs pêche quand elle revenait du jardin.

D’un geste maladroit, Selen fit tomber l’un de ses couverts par terre qui glissa de la table. La jeune femme entreprit donc de se pencher pour le ramasser mais avait oublié le détail du ventre imposant qui l’empêchait toute souplesse même la plus simple. Tendant la main au maximum, elle ne parvenait pas à le récupérer, c’était tout à fait ridicule.

« Tu peux le…pousser avec ton pied ? »

les ennuis continuaient


love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Lun 10 Avr 2017 - 18:27



Dear Sister

Pfiou ! Malgré son énergie toujours débordante et c'était peu dire, Alayna tenait de plus en plus difficilement sur la durée, comme si elle nourrissait directement le petit être qui grandissait en elle avec son énergie brute. Il lui fallait faire attention à bien prendre le temps de faire des pauses mais la jeune femme était ce qu'elle était, elle n'aimait pas rester en place à rien faire. La seule chose qui pouvait la coller sur une chaise pendant des heures était bien un livre mais il y avait bien trop à faire dans cette maison pour rester assise à lire comme ça. Elle comprenait sa mère aujourd'hui, la lecture semblait être un passe-temps bien superflu lorsque l'on était aussi occupée que l'était une maîtresse de maison.

Après avoir déposé son panier en cuisine, elle s'était installée près de Selen devant la table du petit déjeuner, reculant un peu sa chaise pour ne pas rester coincée. Elle attrapa sa serviette, souriant d'un air complice à sa sœur jumelle qui, elle le savait, n'était pas connue pour ses manières, avant de la secouer à ses côtés dans le but de la poser sur ses genoux. Elle se prenait encore à vouloir la déposer sur ces derniers quand elle ne les voyait même plus assise ainsi, alors elle se contenta de poser avec un petit soupire sa serviette sur son ventre qui était en première ligne de mire.

Attrapant un fruit qu'elle posa dans son assiette dans le but de l'y découper, elle leva le nez pour répondre à Selen.

« Je sais bien... » lui dit-elle, pensant en son fort intérieur que cela l'occuperait quand même. « Je ferais le plus gros du travail et tu feras le plus difficile. »

Plongeant son regard dans celui de sa jumelle, elle laissa durer le suspense, lui laissant tout le loisir de se demander ce que pouvait bien être cette tâche si difficile. Elle était cependant persuadée qu'elle était à sa hauteur. Occupée à découper sa pomme en petits morceaux dans son assiette au milieu de quelques fraises, un tintement métallique la tire de sa tâche, suivit de la plainte de frustration de sa sœur se tortillant tant bien que mal pour essayer d'attraper le couvert qu'elle avait fait tomber.

« Ne bouge pas, j'arrive à ton secours. »

Reculant sa chaise pour se laisser plus de place, elle se laisse glisser en arrière en tentant désespérément d'atteindre le couvert du bout de son pied, tirant la langue sous l'effort.

« Je ne le vois pas, je suis loin encore ou nous y sommes presque ? »

La voix légèrement étouffée par l'effort, elle masqua son rire dans un petit soupire, amusée par la scène qu'elles offraient toutes deux. Elle cru soudainement sentir un objet dur sous son pied et donna un grand coup dedans dans le but de l'envoyer vers sa sœur qui peinait tant à l'attraper.

« Tu l'as eu ? » s'enquit-elle, en espérant qu'elle ne l'ait pas envoyé à l'opposer au contraire. Ce n'était décidément pas pratique et il ne lui venait même pas à l'esprit d'appeler leur servante pour venir les aider.
Elle s'était cependant déjà redressée, passant sa main dans ses cheveux pour se recoiffer, le souffle court. Elle avait attrapé chaud avec tout cela. Elle se saisit de son verre d'eau, le portant à ses lèvres pour y boire à grande gorgée, émettant un petit soupire de satisfaction une fois sa soif comblée.

« Ce n'est vraiment pas de tout repos ! » s'exclama-t-elle soudainement d'un air outré, avant de partir à rire à gorge déployée. Elle rit tant que son ventre émis un petit gargouillis avant qu'elle ne se goutte dessus. « Oh oui ! Je crois que ma vessie m'a encore fait défaut... »


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mar 11 Avr 2017 - 13:09




Dear Sister

Alayna & Selen





Grâce à la coopération d’Alayna, Selen pu l’aider à diriger ses mouvements pour qu’elle puisse faire glisser le couteau jusqu’à elle. La pauvre aussi du faire preuve de souplesse jusqu’à ce qu’il soit enfin à portée de main grâce à elle. Selen dû faire un effort monumental pour parvenir à se pencher sur le côté et attraper son couteau, le touchant du bout des doigts, elle dû rassembler d’autant plus d’efforts pour s’en saisir et finalement se redresser. Soufflant de soulagement, récupérant son souffle tout comme sa sœur, si cela avait agacé Selen, elle trouvait la situation plutôt comique en fin de compte. Jamais elle n’aurait cru un jour se retrouver dans une telle situation, à vrai dire elle avait toujours imaginé que sa vie serait toujours la même sur ce navire pirate. Et puis il y avait eu Chandalen, puis les retrouvailles avec sa sœur, deux rencontres qui avaient changé sa vie et qui jour après jour la rendait un peu plus « normale ». Selen se reconcentra finalement sur son repas. Elle mangeait beaucoup, mais ne voulait pas prendre trop de poids si après elle retrouvait ses fonctions sur le navire ou bien recouvrer ses capacités serait d’autant plus dur.

La remarque de sa sœur fit rire sa jumelle, elles étaient toutes les deux à même de comprendre ce que l’autre ressentait, oui pas parce qu’elles étaient jumelles mais bien parce qu’elles étaient toutes les deux dans la même situation. Cela les avait beaucoup rapprochées, elle avaient refait connaissance, s’étaient trouvé quelques points communs et désormais pouvaient se parler sans craindre le jugement de l’autre. Un lien fraternel s’était fait entre elles en un temps record et ce n’était pas plus mal car Selen avait enfin ce qu’il lui avait manqué toute sa vie.

« Va donc te soulager, ça risque d’être pire quand tu me verras t’aider à faire la tarte… » Fit remarquer la pirate.

Selen senti un coup depuis l’intérieur de son ventre, le gamin était bien réveillé et particulièrement agité aujourd’hui. Elle porta sa main sur son ventre, sentant ses mouvements au travers et grimaçait à chaque fois qu’il se faisait très peu délicat. C’était étrange comme sensation, au début cela l’avait effrayée et puis elle s’y était habituée et était bien plus rassurée de le sentir bouger. A croire que ses instincts maternels se réveillaient tandis qu’elle avait souhaité la mort de cet enfant du plus profond de son être. La bonne âme de sa jumelle semblait avoir bonne influence sur elle car elle avait finit par penser qu’elle se sentirait mal si Aaren décidait de le tuer. La jeune femme avait alors envisagé la possibilité de le laisser à sa sœur, au moins il aurait quelqu’un d’aimant et de compétent pour s’en occuper.

Une fois son repas terminé, Selen attrapa quelques plats qu’elle emmena dans la cuisine pour aller les laver, le temps que sa sœur la rejoigne et après elles pourraient s’occuper de la tarte. Alors oui il y avait des domestiques pour effectuer ces tâches mais Selen n’était toujours pas habituée à être servie et puis ça ne la dérangeait pas – après tout cette maison était aussi la sienne, contribuer au maintient de son état faisait parti de son rôle. Elle nettoya le plan de travail, et lorsqu’elle vit sa sœur réapparaitre dans son champ de vision, Selen lui étira un large sourire.

« Il bouge beaucoup, j’espère que ça ne va pas me gêner pour t’aider » Fit elle remarquer en parlant de son enfant.

La domestique entreprit de sortir tous les ingrédients dont elles avaient besoin pour l’élaboration de cette tarte, Selen observa les sourcils froncés. Jamais elle n’avait fait cela, les seules tartes qu’elle avait mangé avaient été faites par le maitre coq ou quand elle n’était pas chez un aubergiste pour ses repas. Elle était curieuse de voir comment on s’y prenait même si elle ne pensait pas pouvoir un jour le refaire seule ni même avoir l’occasion.

« Alors par quoi je commence ? J’attends tes ordres mon capitaine ! »





love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mer 14 Juin 2017 - 22:46



Dear Sister

Tous ces efforts maintenaient la forme, il leur fallait bien ça maintenant que leur profil se rapprochait peu à peu de celui de la baleine. De petits étirements, suivis d'échauffements, des situations bien coquasses qui feraient de bons souvenirs à raconter à leurs enfants. Elle ne savait pas trop ce que l'avenir leur réservait, elle savait bien que seul le bébé à venir maintenait sa sœur à ses côtés alors elle comptait bien en profiter au maximum, créer avec elle un maximum de souvenirs qu'elle graverait dans sa mémoire pour se les repasser les soirs où elle se sentirait seule plus tard.
Quand elle n'arrivait pas à s'endormir le soir, parce qu'elle avait trop chaud ou parce que son enfant à naître s'évertuait à la rouer de coups, elle aimait rester allongée dans le noir à se repasser le fil de sa journée et planifier la journée du lendemain. Le coup qu'elle reçu dans sa vessie eut raison d'elle et elle n'attendit pas qu'on l'invita plus à aller se soulager pour courir jusqu'aux toilettes où elle eut tout juste le temps de soulever ses jupes avant qu'un flot fumant vienne s'écraser bruyamment dans le trou prévu à cet effet, lui tirant un soupire de soulagement.
Elle ne pouvait être plus heureuse de son état, surtout qu'il avait suffisamment duré pour qu'elle ne rêve plus toutes les nuits qu'elle perdait l'enfant. Il lui arrivait cependant de retenir son souffle quelques secondes jusqu'à ce qu'elle le sente encore, craignant une seconde que son cœur ne battait plus en elle. Chaque nuit avant de dormir, elle priait, elle priait de toute ses forces pour qu'il ne naisse pas mort-né car elle se savait incapable de supporter une nouvelle fois cette épreuve. Elle savait que mettre au monde une deuxième fois la mort comme elle l'avait fait il y avait quelques années lui ferait perdre la raison pour de bon.
Se redressant, elle s'écarta légèrement de la cuvette avant de réarranger sa robe, venant caresser son ventre rebondit en lui chuchotant des mots doux amplis d'amour. Elle se hâta de retourner retrouver sa sœur, bien déterminée à la faire participer aux travaux de cuisine. C'était une façon pour elle d'apporter un peu de joie et de soleil auprès d'elle, même si ce dernier n'avait rien de comparable à l'astre qui les illuminait dans le ciel.

Selen occupait déjà son poste en cuisine, ayant nettoyé le plan de travail pendant qu'elle était occupée à se vidanger la vessie. Une main sur son ventre et un sourire aussi large qu'une part de pastèque, elle avait tout d'une mère. Le cœur de sa jeune sœur se serra devant le portrait et elle se hâta à ses côtés, ruant ses mains avant de les arrêter à un centimètre du ventre de sa sœur. « Je peux toucher ? » s'enquit-elle, les yeux brillant d'émotion. Elle savait très bien qu'il ne fallait pas brusquer sa jumelle qui était bien loin d'être aussi effusive qu'elle-même en matière de contact physique. Mais déjà la question ne tenait plus, le temps était compté si elle voulait avoir la chance de sentir les coups agités de son neveu ou nièce. L'un ou l'autre, elle s'en moquait, elle voulait simplement que l'enfant soit en bonne santé mais son cœur parfois lui murmurait à l'oreille qu'il valait mieux que cela soit une fille, pour qu'elle n'aille pas risquer sa vie sur un bateau pirate, même si elle savait que le genre du bébé ne changerait en rien son destin.
Les yeux brillants, elle lâcha le ventre de sa jumelle pour s'éventer le visage avec ses mains, tâchant d'éviter les larmes de couler. « C'est tellement émouvant, ces petits êtres grandissants. Ouh.... ça me rend toute chose. Allons vite ! Commençons cette tarte avant que je ne fonde sous mes larmes ! »
Elle attrapa un tablier qu'elle attacha au dessus de son ventre, la circonférence de ce dernier l'empêchant de le nouer autour. Les ingrédients avaient été soigneusement sortis par leur domestique et les fruits frais avaient été lavés et débarrassés de toute saleté inutile. Le plus chiant du travail ayant été fait, il fallait bien l'avouer, il ne restait que la partie la plus amusante. Elle aligna la farine, les œufs, le beurre, le lait, le sucre et aussi le sel devant sa sœur et lui donna un plat. « Ne t'inquiète pas, nous allons faire les choses ensemble. Le plus difficile pour toi sera de me surveiller de suffisamment près pour que je n'ai pas mangé tous les fruits destinés à la tarte avant qu'elle ne soit finie. Es-tu à la hauteur ? »
Cela paraissait enfantin mais c'était une mission très difficile, elle avait maîtrisé avec l'âge des techniques pour subtiliser et cacher le contenu de sa bouche, sans que personne ne s'en aperçoivent, pas même les chiens guettant à ses pieds le moindre signe de nourriture. Elle attrapa le sac de farine et à l'aide d'une tasse, entreprit de verser son contenu dans le bol, indiquant à sa sœur de faire de même avec un peu de sucre pendant qu'elle saupoudrait le tout d'un peu de sel. Elle ne pouvait être on ne peut plus heureuse d'être aujourd'hui si près de la mer. La région possédait des richesses difficiles à trouver au Rohan à cause de la distance mais ici, le sel coulait à flot, si l'on pouvait le dire ainsi. Elle ne voyait plus sa vie pareille maintenant qu'elle pouvait ajouter autant de sel qu'elle voulait dans sa nourriture, elle pouvait même sécher du poisson et de la viande de cette façon.
Elle avait déjà volé une fraise pendant ce temps là mais c'était plutôt rassurant, cela signifiait sans doute que Selen était plus concentrée sur son sucre que sur elle pour le moment. Elle fit une petite pause, observant la jeune femme cuisinant avec elle. Un mince sourire éclaira son visage avant de s'élargir quand elle eut fini, l'attention de la pirate à nouveau sur elle, attendant la suite de la recette. « Il faut ajouter les œufs ! » poursuivit-elle, lui tendant un œuf fraichement pondu. « Je vais aller chercher un moule pendant ce temps. »
Elle était déjà à mi-chemin quand elle crut bon d'ajouter. « Fais attention à ne pas mettre de coquilles. »


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Jeu 15 Juin 2017 - 22:54




Dear Sister

Alayna & Selen





Dans leur jolie cuisine, Selen s'empressait de tout préaparer pour que le terrain soit optimal lorsqu'elles commenceraient à faire la tarte. Sa jumelle refit alors son apparition et la pirate cessa toute activité en remarquant son regard pétillant d'émotion lorsqu'elle s'approcha d'elle. Selen fit un geste approbateur, lui donnant la permission de poser les mains sur son ventre si elle le désirait. Elle cherchait manifestement à sentir la vie qui s’y trouvait. Selen le percevait tout le temps et s’y était habituée, maintenant elle avait le droit aux coups de pieds dans le bide. Elle eu de la chance, car il était pas mal agité a ce moment là et Selen prit la main de sa sœur pour la diriger là où elle sentait les mouvements. La jeune femme n’avait pas voulu de cet enfant, parce qu’elle le savait sans aucun doute d’Aaren et il lui donnait l’impression d’avoir bafoué le souvenir de Chandalen alors qu'elle n'aimait que lui. En plus de cela, elle restait à terre. Cette perspective lui avait d’abord été insupportable à imaginer et finalement, aux côtés d’Alayna, elle se sentait bien, elle avait l’impression qu’elles avaient réussi à construire un petit chez elles. Elles formaient une vraie famille, la famille qui leur avait toujours manqué et même en temps que jumelles elles s’étaient trouvées bon nombre de points communs et de points de vue communs malgré leurs vies respectives à l’opposé. Il leur arrivait de dire des mots en même temps, de penser la même chose en même temps ou de n’avoir besoin que d’un regard pour comprendre l’autre. Alayna en l’espace de quelques heures, même quelques minutes seulement était devenue la prunelle de ses yeux.

Alayna laissa Selen, retirant ses mains de son ventre arrondi. Malgré ses sentiments partagés quand à cette grossesse et les nombreux désavantages que cela représentait, elle avouait apprécier certaines choses et notamment de ressentir la vie de cette manière. Selen n’avait pas de telles attentions pour sa sœur, du moins elles ne se traduisaient pas de cette manière car la jeune femme était toutefois aux petits soins pour sa sœur. Elle venait parfois lui apporter du thé, un oreiller, elle l’aidait toujours dans tout ce qu’elle faisait, elle faisait en sorte de rendre sa vie ici le plus confortable possible et cette dernière semblait alors tout aussi bien ici. C’était tant mieux, la pauvre s’était retrouvée seule sans mari au fin fond du Gondor, il était tout à fait normal que Selen œuvre pour leur offrir une nouvelle vie. Leurs enfants allaient grandir ensemble, ici, du moins si Aaren l’autorisait à vivre celui-ci. Selen envisageait de prétendre une fausse couche et cacher l’enfant le temps qu’ils s’en aillent ensuite, ne désirant pas faire ce sacrifice là.

Alors elles s’attelèrent toutes les deux à la tarte, la pirate faisait de nombreux efforts pour y participer et semblait jusque là bien s’en sortir. Elle était particulièrement concentrée les sourcils froncés, dans un désir de bien faire et de ne pas paraître bête. Et puis Alayna déclara partir à la recherche d’un plat tout en lui demandant de s’occuper des œufs. Comment ça s’occuper des œufs ? Il y avait des œufs dans un gâteau ? La pirate fit un simple signe de tête, comme si elle avait parfaitement compris ce qu’elle lui avait demandé et vit sa silhouette disparaitre dans l’embrasure.

Selen observa l’œuf, dubitative et trouvait étrange de ne pas trouver d’ouverture. Si elle avait bien compris le principe était donc d’utiliser ce qu’il y avait à l’intérieur. Mais elle savait ces machins fragiles alors comment faire pour que ça fonctionne ? Selen observa l’entrée de la cuisine où sa sœur s’en était allée. Elle posa l’œuf dans le saladier entier et se rendit vite compte que ça ne pouvait pas marcher comme ça. Elle se sentait confuse, idiote, qu’une chose aussi simple elle ne sache pas faire. Selen n’avait jamais réellement été amenée à cuisiner, ou du moins pas comme cela. Elle aurait sans doute su si elle avait eu une enfance normale et pas passé son temps comme une lavandière et une domestique. Selen se pinça les lèvres, se sentant complètement dépassé par cet œuf ; elle en avait même envie de pleurer et la grossesse était sans doute liée à cette extrême sensibilité.

Mais elle choisi de ne pas pleurer, écrasant l’œuf soudainement contre la table en décidant de ne pas se laisser dominer et entreprit d’écarter les coquilles pour récupérer le reste avec une cuillère. C’était un travail fastidieux, un peu dégueulasse au vu de la viscosité et elle regretta vite de ne pas l’avoir fait dans un plat directement plutôt que sur la table. La jeune femme essayait toutefois de se dépêcher pour ne pas laisser sa sœur voir tel misérable spectacle. Et dès qu’elle entendit les pas de sa sœur revenir dans la cuisine, Selen pressa son activité tout en grimaçant. Elle essayait de recueillir le tout entre ses doigts et secouait les mains au dessus du saladier.





love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Ven 16 Juin 2017 - 23:39



Dear Sister

Un lien puissant s'était tissé entre elles, ou peut-être était-ce simplement le fait qu'elles soient jumelles, mais elle ne s'était jamais sentie aussi proche de quelqu'un en aussi peu de temps. C'est comme si ce lien les avait toujours connecté et que le jour où elles s'étaient fait face, il n'avait plus eu qu'à se renforcer. Elle se souvenait encore du jour où son regard s'était porté sur elle dans la taverne non loin de là. Un courant électrique avait parcouru son corps des pieds à la tête. L'odeur d'alcool qu'exhalaient les lieux ne manquait pas d'emplir ses narines, comme une odeur fantôme qui lui donnait malheureusement la nausée ; mais le souvenir de cette journée restait merveilleux, quand bien même elle devait sans doute l'embellir un peu dans son imagination livresque. Ce n'avait pourtant pas été un moment facile et elle aurait très bien pu y perdre la vie, la futur jeune mère qu'elle était avait pris des risques insensés pour retrouver sa sœur jumelle mais même en tâchant de prendre du recul, elle savait qu'elle aurait fait exactement le même choix si une deuxième chance lui était offerte. Enfin peut-être pas exactement. Elle n'aurait pas bu autant d'alcool car elle se souvenait aussi très bien de la gueule de bois qui l'avait saisie le lendemain et des nausées qui l'avaient poursuivies pendant plusieurs jours en punition.

Selen était toute sa vie. Elle était son monde et son horizon, son idole et en même temps son portrait craché. Elle se savait à l'opposé d'elle mais elles possédaient en même temps bien des choses en commun et la brioche cuisant tout doucement dans leurs fours respectifs n'était pas la seule. Alayna enviait énormément Selen pour ce qu'elle était et la vie qu'elle menait, le peu de scrupule qu'elle ressentait à l'égard de certaines choses. Selen était charismatique, comme le héro d'un livre d'aventure et c'était une vie dont elle avait rêvé bien des fois. Mais cela s'arrêtait là.
Elle savait qu'elle représentait autant de choses, voir plus pour sa jumelle. Elle surprenait parfois son regard et le lui rendait bien des fois quand elle avait le dos tourné, ce regard que l'on réserve aux gens qu'on aime, ce regard que son mari avait autrefois pour elle. La dame avait refait sa vie comme elle avait fait son deuil, quoique avec plus d'efficacité. Elle n'avait jamais eu de mal à s'adapter et le modeste logis plein de poussière s'était transformé en incroyable palace, ou du moins dans son esprit. Alayna avait métamorphosé les lieux de sa simple présence, y faisant entrer soleil et vie, odeur de fleurs et de gâteaux en tout genre en apportant sa petite touche toute féminine. Elle ne savait trop faire quoi d'autre qu'être elle-même, être une femme au foyer comme une autre mais elle se contemplait dans ce rôle pour lequel elle était finalement née. Jamais elle n'aurait pu être aussi heureuse que ces dernières semaines, sauf peut-être si elle avait eu encore la compagnie de son défunt mari.

Le dos tourné à sa sœur, elle lui avait donné une tâche aisée le temps d'aller chercher un plat qu'elle avait tout particulièrement choisi au marché la dernière fois qu'elle y était allé. Dès qu'elle l'avait vu, elle y avait imaginé moult tartes, toutes plus délicieuses que les autres et elle n'avait pas eu besoin de ressentir les coups du bébé pendant qu'une feinte odeur de sucre s'accaparait ses narines pour l'acheter sur le champ. Elle savait, elle sentait que ce moule allait les rendre heureuses, elles et leurs estomacs respectifs. Aussi avait-elle demandé à Selen d'ajouter les œufs à la pâte, jugeant bon de la mettre en garde contre les coquilles. Elle savait bien que sa jumelle n'avait pas son talent culinaire et il valait toujours mieux prévenir que guérir.
Depuis le séjour, elle crut entendre un bruit mât, ne s'inquiétant pas trop alors qu'elle s'imaginait la pirate en train de casser les œufs un peu trop violemment contre le bord du plat. Elle se hâta cependant et il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour revenir avec le moule à tarte dans la cuisine, découvrant une scène qui manqua de lui faire lâcher le plat. Si elle s'était imaginée que faire de la cuisine avec Selen serait un peu bordélique et qu'il y aurait sans doute de la farine et autre poudre un peu partout dans la cuisine, il ne lui était pas venu une seule seconde à l'esprit qu'elle ne sache pas casser des œufs. Elle resta là, admirative, à contempler la jeune femme qui essayait de récupérer un maximum du contenu de l’œuf qui avait été écrasé contre la table, l'air relativement abattu. Elle hésita, restant sur le palier avec son moule entre les mains, ne sachant trop si elle pouvait rire où si c'était mal venu mais l'envie était trop forte. Elle se fit violence, reprenant contenance en respirant un bon coup avant d'accourir au secours de sa sœur.
Elle posa le moule sur la table avant d'attraper les mains de sa sœur entre les siennes. « Laisse, on nettoiera après. Je vois que tu as inventé une nouvelle technique pour venir à bout des œufs ! Ce sont de tenaces ennemis, j'en conviens. Mais laisses moi te montrer la technique que j'ai perfectionné. » Elle attrapa un œuf et de trois petits coups secs sur le rebord du plat, perça sa coquille avant d'entrer ses pouces par le trou et verser le contenu comme ça. Elle tendit ensuite un œuf à sa sœur, afin qu'elle essaye à son tour. « J'ai mis quelques temps à maîtriser cette technique. Je me souviens de la première fois où j'ai voulu faire un gâteau toute seule et où l'on m'a demandé de casser des œufs. Mère trouvant sans doute cela logique, n'avait pas cru bon de m'expliquer comment faire et ne m'avait nullement mise en garde contre la coquille. Je peux te dire que le gâteau était particulièrement croustillant ! J'en ai très longtemps entendu parler. » raconta-t-elle en riant, tâchant de banaliser l'incident pour le lui faire oublier.

« Une fois que tu as ajouté les œufs, il faut bien mélanger le tout pour faire une pâte bien mélangé, sans grumeau. On aime pas plus ça dans la pâte à tarte que dans la soupe. C'est une tâche difficile qui demande beaucoup de force dans les mains mais ça défoule ! » poursuivit-elle avec un petit sourire. Ah elle en avait passé du temps à malaxer des pâtes pour passer ses colères et ses frustrations. La cuisine avait toujours été un moyen d'extérioriser les choses et elle espérait transmettre cette qualité à sa sœur, pour qu'elle se sente moins enfermée. « Une fois que la pâte sera prête, on pourra l'étaler dans le moule. J'aime beaucoup cette partie. S'il y a trop de pâte, on peut la manger crue ou s'en servir de décoration. » Et elle parlait, parlait, parlait, toujours aussi loquace, comme si elle essayait malgré elle de noyer le poisson. Mais elle essayait surtout de partager un maximum de choses à propos d'elle, pour rattraper toutes ces années qu'elles avaient perdues.


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mar 20 Juin 2017 - 16:16




Dear Sister

Alayna & Selen





C’était un moment privilégié entre elles, Selen avait hâte de voir le résultat de leur collaboration pour ce gâteau et espérait de tout cœur que ce dernier soit bon. Alors quand elle lui avait demandé de casser les œufs, Selen avait fait de son mieux et montrait d’autant plus de persévérance pour récupérer les restes de l’œuf qu’elle avait cassé sur la table. Alayna mettait du temps à trouver son plat, alors Selen faisait en sorte de se dépêcher pour tout remettre dans la pate sans avoir à expliquer la manière dont elle y était arriver pour ne pas avouer qu’elle n’avait jamais su comment faire cela. D’ailleurs, Alayna lui avait appris un tas de choses, et elle continuerait sans doute une fois que son enfant viendrait au monde car elle ignorait tout bonnement comment s’en occuper sans le faire mourir. Cela les rapprocherait encore plus.

Essayant à tout prix de faire en sorte que tout ce que contenait l’œuf se retrouve dans le gros récipient, Selen trouvait cela bien trop fastidieux et commençait à se dire qu’elle avait forcément mal fait. Alors elle entendit les pas de sa sœur se stopper et senti son regard sur elle ; Selen se redressa observant le regard de sa sœur noyé dans l’incompréhension. Ah voilà, elle avait donc mal fait et elle cherchait une manière de le lui dire. Elle prit les mains de sa sœur, Selen avait les mains toutes sales et toutes visqueuses à cause de l’œuf, et Alayna lui avoua qu’il y avait une technique d’autant plus simple pour faire cela. Alors Selen baissa le regard, coupable, et observa sa sœur faire. Selen se mordilla les lèvres, quelque peu confuse de constater qu’une étape aussi simple elle l’avait complètement loupée. Elle observa sa sœur faire, c’était pourtant simple et elle avait tout gaspillé. N’était-elle pas capable de faire quelque chose correctement ? Elle avait déjà tout foutu en l’air, est ce qu’elle n’aurait pas pu casser un œuf tout simplement ? Sa vie serait tournée qu’en faveur d’échec constants et alors qu’elle ruminait ces idées noires pendant que sa frangine parlait, Selen se contentait de la regarder quelque peu honteuse. Puis elle lui remit l’œuf entre les mains, lui proposant de recommencer comme elle l’avait fait et de manière bien plus propre.

Selen se mit soudainement à pleurer, un gros chagrin amplifié de ses ressentiments mais ne parvenait pas à contrôler cela. Elle était triste parce qu’elle avait voulu faire les choses correctement mais n’aurait pas voulu pleurer de cette façon, c’était bien plus fort qu’elle et il semblerait que la grossesse soit en cause. Sanglotant de manière pitoyable, la jeune femme prit place sur une chaise et n’avait de cesse que de demander pardon à sa sœur pour avoir gaspillé cet œuf et de ne pas avoir été capable de faire les choses comme il faut. Elle était contente de faire cela avec elle, de partager ce genre de choses qu’elles auraient déjà dû partager il y a bien longtemps, mais voilà qu’elle était incapable de faire son travail correctement.

Elle pleurait comme une enfant, une crise de larmes qu’elle essayait de stopper en vain parce qu’à chaque fois qu’elle essayait de raisonner, son corps semblait l’accabler davantage et elle n’arrivait pas à se sortir de ce cercle vicieux. Elle ne comprenait pas tout, elle n’était pas foncièrement mal mais la moindre petite chose pouvant la contrarier venait en faire tout une histoire. Elle aurait voulu s’épancher dans l’alcool pour se donner une raison d’être incapable, mais elle avait promis à sa sœur de ne pas en boire. Si sur les premières semaines cela avait été difficile, elle parvenait à se maitriser, mais il y avait des fois où elle se disait qu’elle en aurait bien besoin. La jeune femme tenta d’estomper ses larmes, pleurnichant doucement.

« Je voulais vraiment tout faire correctement… » Souffla t-elle, déçue.






love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mer 5 Juil 2017 - 21:17



Dear Sister

Alayna avait grandi dans une grande maison pour ne pas dire manoir, une immense propriété aux yeux de ceux qui possédaient peu. Elle n'avait jamais manqué de rien, que ce soit de nourriture, de vêtements ou même d'amour, elle n'avait jamais éprouvé de manque si ce n'était celui de sa jumelle. Pourtant, contrairement aux personnes de son rang, elle savait apprécier le peu de choses qu'elle possédait. Le simple fait d'avoir un toit sur la tête, d'être en bonne santé ainsi que sa famille lui suffisait, peu lui importait de ne pas manger à sa faim du moment qu'elle connaissait le bonheur. Une vie simple, elle en avait rêvé maintes fois. La jeune femme ne souffrait pas de cette mélancolie propre aux gens qui possédaient tout mais qui n'avaient rien, ces gens insatisfaits quand tout ce qu'ils avaient à attendre de la vie était la mort. Peut-être était-ce un vague souvenir des premiers instants de sa vie mais Alayna avait toujours eu l'impression d'être chanceuse et elle avait toujours vécu sa vie pleinement en remerciement, rendant chaque jour ce qu'elle recevait au centuple.

Les mains gluantes du contact de sa sœur, Alayna n'avait pas arrêté de parler, parler et parler encore pour noyer le poisson. Faire oublier à sa sœur son échec en lui prouvant que cela n'avait rien de dramatique puisqu'elle avait commis tout aussi bien la même erreur sa première fois. Tout à ses explications, elle n'avait pas vu le visage de sa jumelle se décomposer pour se fondre en une fontaine de larme. Elle lâcha l’œuf qu'elle tenait dans la main, la coquille se fendant contre le bois de la table. Les mains fébriles, elle le ramassa puis le reposa à sa place avant de venir les essuyer contre son tablier, elle ne savait pas quoi faire, jamais elle n'avait fait pleurer quelqu'un. Alayna n'était pas le genre de personne qui blessait les autres, elle était celle qui pansait les blessures avec douceur et soignait les maux du cœur.
Embarrassée, elle baissa les yeux sur ses mains qui lui paraissaient soudainement tâchées de sang. Elle les essuya de nouveau sur son tablier avant d'inspirer un bon coup pour trouver son courage. Son cœur saignait dans sa poitrine, douloureux comme s'il se faisait déchirer en tout sens. Il se contractait tellement qu'elle en avait la nausée. Essuyant ses mains une troisième fois, elle s'accroupit tant bien que mal devant sa sœur qui s'était assise pour vider son corps de toutes ses larmes, intarissables. Chaque nouvelle larme lui faisait l'effet d'une aiguille et elle ne supportait déjà plus leur vue. Elle s'efforça de la regarder dans les yeux, posant ses mains sur les siennes comme elle l'avait fait plus tôt. « Je ne voulais pas te blesser, j'essayais seulement de dédramatiser la situation pour en faire un bon souvenir. Excuse-moi ma sœur... »
Les larmes lui montaient aux yeux, brulantes de sel, elle se refusait de pleurer après ce qu'elle avait fait à sa jumelle. « Tu t'en sortais très bien ! Il n'y a pas de manière correcte de faire les choses, juste des bonnes et des meilleures. Tu as quand même réussi à mettre l’œuf dans le plat, non ? » Elle esquissa un petit sourire qui se voulait réconfortant, lâchant les mains de la jeune femme pour venir essuyer son visage baigné de larmes, venant la prendre ensuite dans ses bras dans un geste se voulant réconfortant. Elle ne l'embrassa pas trop longtemps, de peur de l'étouffer de son amour et s'écarta à une distance raisonnable, se tordant les doigts devant son ventre arrondi avec une mine coupable. « Je m'en veux tellement de m'être montrée aussi insensible. » gémit-elle, le menton tremblant.


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mer 12 Juil 2017 - 17:01




Dear Sister

Alayna & Selen





C’était pathétique, parfaitement ridicule de pleurer pour si peu et pourtant cela avait été plus fort qu’elle. Selen s’était effondrée, déçue d’elle-même en colère contre son orgueil alors que si elle avait d’abord demandé à sa sœur comment s’y prendre au lieu de se croire supérieure, elles n’en seraient pas arrivées là. Selen s’était assise, le reflux d’émotions continuait à l’inonder et elle ne comprenait pas pourquoi elle ne parvenait pas à s’arrêter. La moindre pensée triste venait lui arracher des larmes et au long de sa grossesse, du moins jusque là, elle était souvent en train de pleurer en pensant à Chandalen. Heureusement qu’Alayna était là pour lui apporter du réconfort, la retrouver lui avait permis  de réparer un temps soit peu son cœur qui avait été fracturé à la séparation à leur naissance. Alayna savait maintenant toute la vie de Selen et Selen connaissait également celle de sa sœur. Elles étaient devenues si proches, que rester l’une à côté de l’autre était devenu naturel. Alors pour Alayna il n’avait pas non plus été difficile de revenir vers sa sœur pour l’enlacer sans avoir peur de la brusquer. Être dans les bras de sa sœur lui procurait un bien fou, mais la jeune femme fut surprise de ses paroles, croyait elle vraiment qu’elle lui en voulait ?

Selen observa sa sœur, maintenant elle s’en voulait de l’avoir involontairement fait culpabiliser, le souci c’était pas sa jumelle, mais bien Selen qui ne savait rien faire sans tout casser. Alors la jeune femme se leva et prit sa sœur dans ses bras, du moins comme elle le pouvait à cause de leurs deux ventres qui prenaient beaucoup de place.

« Pardon, je ne sais pas ce qui m’a pris, ce n’est pas toi, c’est de ma faute. » La rassura t-elle

Alayna était bien placée pour savoir que les émotions chez elles s’amusaient à aller et revenir sans qu’elles ne puissent réellement les contrôler.  Selen avait tellement voulu que tout soit parfait qu’elle était trop exigeante avec elle-même et la moindre faute se payait salement à coups de larmes. C’était difficile comme situation, de ne pas pouvoir se contrôler parfois, de se sentir nulle mais elle savait que bientôt les choses s’arrangeraient, il lui suffisait d’être patiente et d’attendre la naissance de son enfant pour reprendre sa vie d’avant sans jamais rien craindre, même pas les œufs. Selen prit le visage de sa jumelle entre ses mains, caressant doucement sa joue de son pouce et ne voulait surtout pas qu’elle se mette à pleurer, sinon elle allait pleurer de plus belle !

« Je suis contente de partager ça avec toi, alors je voulais faire de mon mieux. » Fit-elle en observant sa sœur, un joli sourire sur le visage pour lui assurer qu’elle ne la considérait pas responsable

Selen relâcha les bras de sa sœur, reportant son regarde sur le plan de travail et observa les quelques dégâts qu’elle avait faits, il restait les coquilles et quelques traces visqueuses du blanc d’œuf qu’elle n’avait pas réussi à prendre pour mettre dans les plat. Pour elle ça avait semblé logique mais maintenant qu’elle y pensait sa manière de faire avait été totalement ridicule mais bien assez comique pour que la pirate essaye d’en rire franchement.

« Tu as vu comment j’ai écrasé l’œuf ? » Demanda t-elle en riant entre ses larmes.

Selen imita de nouveau le geste idiot qu’elle avait eu, sans œuf dans la main mais bien pour illustrer ce qu’elle venait de faire. Pour sûr cela leur ferait de jolis souvenirs entre sœurs, elle espérait que leurs enfants puissent grandir ensemble et avoir beaucoup de choses en commun, être comme des frères et sœur et être inséparables. Selen posa la main sur son ventre, essuyant au coin de ses yeux les larmichettes de pleurs puis de rires.

« je ne pensais pas qu’avoir un enfant me rendrait aussi sensible » Fit elle remarquer, se basant toujours sur les bons conseils et les anecdotes de sa soeur pour bien vivre ce qu’il lui arrivait.







love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Jeu 20 Juil 2017 - 19:31



Dear Sister

Embrasser sa soeur enceinte alors qu'elle se trouvait dans la même condition revenait à essayer d'emboiter deux avocats possédant tout deux un noyau, une chose presque impossible mais elles avaient eu le temps de s'y habituer et de trouver une parade. Bien qu'inconfortable, il n'y avait rien de tel qu'un câlin pour se remettre de ses émotions, quand bien même celles ci étaient elles toutes hormonales. Cela demandait toute la souplesse disponible et une bonne dose d'équilibre mais elles y étaient parvenues et Alayna s'était sentie tout de suite mieux. Les perles d'eau claire qui dévalaient ses joues en s'accrochant à peine à ses longs cils avaient fini par se tarir en laissant deux larges traînées humides et fraîches.
Sur Alayna, les larmes avaient l'air de bijoux et pourtant, elle ne les portait pas sans raison, chacune d'elle venait du plus profond de son cœur. Mais elle ne les porta pas longtemps, celle-ci rapidement essuyées par sa jumelle avant qu'elles ne se mettent à pleurer de plus belle.
Pleurer, elles ne faisaient que ça et Selen avait encore plus de mal à se contrôler qu'elle. La moindre petite contrariété pouvait se transformer en torrent de larme, elle le savait très bien mais cette fois-ci, elle s'était sentie toute visée par ces larmes comme la cause immédiate de son désarroi.

Ce que son aînée lui dit lui fit tout plaisir, un sentiment totalement partagé de son côté. Elle appréciait chaque chose qu'elle faisait en sa compagnie, rattrapant les années passées qui avaient été perdues par leur séparation. Aujourd'hui, c'était comme si rien ne s'était passé, comme si elles avaient toujours vécu ensemble. Aucun secret, aucun surprise, chaque fois qu'elle se rappelait quelque chose qu'elle ne lui avait pas encore dit, elle s'empressait de lui raconter l'anecdote pour qu'elle se sente comme si elle y avait assisté.
Il en était de même pour l'épisode sur les œufs. Ce n'était pas simplement une façon de faire passer la mésaventure mais aussi une façon de partager tout ce qu'elle avait vécu. Il lui arrivait parfois de se réveiller au milieu de la nuit avec l'envie de lui raconter une histoire et de ne pas trouver le sommeil de la nuit tant elle avait peur d'oublier au petit matin, s'endormant alors d'épuisement pour se réveiller toute ébouriffée et dévaler le chemin jusqu'à sa jumelle à qui elle racontait alors toute l'histoire, les mots se mélangeant presque dans sa bouche.
Alayna parlait tellement qu'il lui arrivait presque de parler toute seule. Jamais elle n'avait tant parlé mais il fallait bien cela pour rattraper toutes ces années perdues. Parler parler et encore parler, même les mouches fuyaient sur son passage. Fort heureusement, il lui arrivait de ne plus supporter le son de sa propre voix et à ce sujet, les premiers jours elle avait subi docilement une extinction de voix tant elle avait parlé au début, comme une punition.

La jeune femme la lâcha et reporta son attention sur le champ de bataille qu'était devenu le plan de travail. Alayna n'avait jamais vu ça. C'était comme si l'on avait frappé un poussin à plusieurs reprise contre le bois de la table et que le jaune de ses plumes avait volé partout. Le plus étonnant cela dit, était que le jaune des œufs était à l'intérieur du récipient et qu'il n'y en avait nulle trace sur la table. On pouvait appeler cela un miracle. Selen se mit à rire sous le regard incrédule de sa jumelle qui se joignit de bon cœur à l'hilarité qui la saisissait soudainement, préférant cela aux larmes de tout à l'heure.
« On dirait que tu l'as écrasé du plat de ta main. » s'exclama-t-elle entre deux hoquets de rire, cherchant de l'air pour respirer. Rire lui faisait le plus grand bien et se tenant les côtes, elle lutta pour ne pas lâcher un petit jet d'urine comme il lui arrivait souvent. « Ouuuuh ! Ouuuuh ! Ouuuuuh ! » riait-elle. « Arrête, je vais me faire dessus. » supplia-t-elle sa sœur.
Se calmant finalement, elle lui attrapa les mains et les pressa doucement, un doux sourire aux lèvres, les larmes encore aux yeux. « La première fois que je suis tombée enceinte, j'étais devenue une toute autre personne. Lyram n'en pouvait plus et pourtant, je ne contrôlais rien. Je suis heureuse d'avoir quelqu'un pour me comprendre aujourd'hui. » C'était la première fois qu'elle parlait de son défunt mari et de ce premier enfant qu'elle avait mené presque à terme avant qu'il ne naisse mort-né, avait aussi de légèreté. Ces deux sujets lui étaient très douloureux encore mais elle avait besoin d'en parler pour pouvoir guérir.

« Bien ! Hâtons nous de finir cette tarte ou nous ne la mangerons jamais et je connais mon ventre, il a très envie d'y goûter. » se reprit-elle, frappant dans ses mains pour se motiver.


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mar 25 Juil 2017 - 13:27




Dear Sister

Alayna & Selen





Alayna avait dû passer par des épisodes difficiles que Selen n’était pas forcément en mesure de comprendre puisqu’elles n’avaient pas la même vie et pas la même vision du monde. Mais elle pouvait percevoir la douleur et la tristesse dans ses mots, elle pouvait l’écouter et affirmer que ce n’était pas ce que l’on pouvait souhaiter à une femme. Selen espérait que sa sœur puisse retrouver un mari bon et aimant qui prendrait soin d’elle et l’aiderait à passer outre de cette période de sa vie sans forcément les oublier. Selen aussi avait perdu un enfant, mais sur le coup elle n’avait pas été triste, elle s’en était complètement désintéressée à vrai dire parce qu’elle était partie du principe qu’elle ne devait jamais être mère. Cet enfant avait été celui de Chandalen et lui, ça l’avait touché. Alors pour quelqu’un qui voyait son enfant mourir alors qu’il l’avait désiré, ce devait être encore plus compliqué à s’en remettre. Selen priait alors les valars pour qu’Alayna puisse mettre au monde l’enfant qu’elle attendait, qu’il soit potelé et en bonne santé. Selen n’était pas la meilleure pour remonter le moral, elle ne savait pas quoi dire là-dessus mais pouvait être une oreille attentive dès qu’elle avait besoin d’en parler.

Les mains se délièrent et Alayna les remotiva à se mettre au travail. Selen lui adressa un large sourire, venant de nouveau se poster aux côtés de sa sœur pour continuer le labeur de leur tarte. Après avoir fait la pâte, Selen s’appliqua à déposer les fraises une à une, dans un ordre très précis et le rendu fut très joli. Il n’y avait plus qu’à la faire cuire et une fois enfournée, il n’y eu pas besoin d’attendre longtemps pour sentir ses douces effluves de fruits caramélisés. Une odeur que Selen aimait beaucoup et n’avait pourtant pas souvent eu l’occasion de sentir. Cela avait un côté rassurant, doux, c’était pour elle la parfait odeur d’un foyer tout ce qu’il y avait de plus normal. Ses instincts maternels semblaient parfois se réveiller ; elle n’aimait pas être dans cette posture là et n’avait pas envie d’avoir d’enfants mais pour les quelques sensations d’apaisement que cela pouvait lui procurer, elle ne disait pas non. Selen apporta un jeu de carte pour patienter en attendant que la tarte cuise tranquillement. A côté, leur domestique s’affairait à leur faire la cuisine. Cela les allégeait beaucoup et en plus elle était très sympathique. Selen se retenait pour ne pas tricher, elle qui ne savait pas jouer sans avoir forcément envie de gagner, pour le coup Alayna s’en sortait mieux et reporta presque toutes les parties.

Puis quand vint le moment de sortir la tarte du four a pain, Selen était particulièrement excitée à l’idée de voir a quoi ressemblait ce qu’elles avaient fait ensemble. C’était idiot, jamais elle ne s’était à ce point motivée pour faire une tarte, puisque de toute façon elle n’en avait jamais fait. Mais Selen avait l’impression d’être une autre personne en compagnie de sa sœur, car ici elle n’avait pas besoin de faire des pieds et des mains pour se faire respecter afin qu’on ne lui marche pas dessus. Elle était en sécurité entre ces murs là, elle pouvait être elle-même et laisser de côté son tempérament sauvage, ça ne lui servait à rien. Le temps ici passait simplement, elle se sentait tout de même bien ici parce qu’elle pouvait se reposer, hors depuis ses douze ans elle n’avait jamais cessé de trimer et de se battre. C’était comme le calme après la tempête ; c’était perturbant mais ça faisait un bien fou.

Alors elle aida sa sœur à la sortir afin qu’elle ne se brûle pas et jusqu’à la déposer sur la table. Elle était encore un peu fumante, mais belle, joliment dorée.

« Beau boulot camarade !! » Fit-elle à sa sœur en lui tapant dans la main.

La domestique les félicita pour leur travail, Selen espérait qu’elle était aussi bonne qu’elle avait l’air belle cette tarte. En attendant, elle refroidissait et elles pouvaient aller prendre place pour manger. Mais Selen attrapa une nouvelle fois sa sœur pour l’enlacer.

« Je suis tellement heureuse de t’avoir retrouvée, j’ai toujours su qu’il me manquait quelque chose ! Promets moi qu'on ne sera plus jamais séparées !»







love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Dim 30 Juil 2017 - 15:04



Dear Sister

Mettre la main à la pâte avait toujours été un bon moyen de se libérer l'esprit. En déliant la pâte, elle déliait ses pensées. En la malaxant, elle les réduisait à néant. En quelques minutes de cuisine, elle ressortait la tête vide et un grand sourire aux lèvres, enfin prête à affronter la vie. Pourtant, il ne lui était même pas venu à l'esprit de s'adonner à sa passion pour la cuisine tant elle souffrait à l'intérieur, elle avait eu besoin de temps pour se remettre de cette épreuve mais heureusement, aujourd'hui, elle avait réussi à s'en remettre.
Si elle ne pouvait pas en parler sans perdre le sourire, elle parvenait tout de même à évoquer le sujet sans pleurer voir évoquer le sujet tout simplement, ce qui était un grand pas en avant. Avec sa sœur, elle s'ouvrait naturellement. Elle avait eu du mal à évoquer ce sujet au départ, sentant systématiquement une boule venir obstruer sa gorge et entravant sa respiration déjà si légère. C'était aujourd'hui de l'histoire ancienne quand bien même Selen savait combien cela pouvait être difficile pour elle et jamais ne l'avait brusqué pour qu'elle vienne se confier ainsi. Alors forcément, il aurait été difficile de croire à quel point cela lui était laborieux quand on voyait comment elle parlait.

Elle s'attaqua à la tarte avec un sourire plus épanoui encore. Elle n'avait qu'une seule idée en tête, manger cette tarte au plus vite. Elle était même capable de l'engloutir toute chaude sortie du four alors qu'elle savait pertinemment que c'était meilleur froid mais son envie de sucré était trop forte. Peut-être que si elle trouvait quelque chose à se mettre sous la dent rapidement, elle saurait résister.
Selen démontra un véritable talent en matière de dressage de tarte. elle-même n'était pas capable d'obtenir un si beau rendu. Les fraises décrivaient une jolie spirale qui n'était pas sans rappeler certaines fleurs et la tarte devint presque trop belle pour être manger, ce qui n'était pas au goût de son estomac qui n'avait aucun yeux pour l'esthétisme. La tâche la plus difficile était d'attendre que la tarte cuise en supportant l'odeur émanant du four. Elle aurait bien voulu s'en éloigner mais elle ne pouvait pas prendre le risque de ne pas surveiller leur œuvre qui devait sortir à point. Elle fouilla la cuisine, secouant les pots à la recherche de biscuits qu'elle aurait oublié quelque part, désespérée à l'idée de manger quelque chose de sucré. Elle en voulait. Tout de suite.
Sa jumelle revint avec un jeu de carte dans le but de la faire patienter et elle avait enfin mis la main sur des cookies qui avait été cachés ainsi que deux jolies pommes bien mûres. Pendant qu'elle jouait et profitait d'un moment ensemble, les domestiques nettoyaient après elle tout en les encourageant dans leur jeu. Elle remportait plusieurs parties, étonnée d'avoir si bien réussi. Elle avait peu joué avant de retrouver sa sœur et s'il lui avait fallu du temps pour comprendre les règles, elle semblait bien maîtriser le jeu aujourd'hui. Remportant encore une victoire, elle s'abandonna à l'excitation, se dressant hors de sa chaise en poussant un petit cri de victoire. Debout, elle en profita pour regarder la tarte dans le four.

Selen était aussi excitée qu'elle et fut la première pour la sortie de la tarte, sans doute enthousiaste à vouloir voir le résultat de leur dur labeur. Alayna attrapa une planche qu'elle glissa dessous, les douces effluves sucrées faisant gargouiller bruyamment son estomac. Elle la sortit tout doucement, sa jumelle à ses côtés pour veiller à ce que tout se passe bien. A elles deux, elles parvinrent à la poser sur la table où une jolie fumée s'échappa du dessert.
Elle en avait déjà l'eau à la bouche. La tarte était magnifique et sans doute n'était elle pas objective du fait que ce soit la première qu'elle eut fait avec Selen mais elle avait envie d'immortaliser le moment, ne sachant trop comment faire. « Elle est magnifique ! » s'extasia-t-elle comme s'il eut s'agit d'un bébé. « J'ai presque des scrupules à la manger. »

Elle n'avait maintenant plus qu'une pensée ; la manger. Manger manger manger manger. Une aussi jolie tarte ne pouvait qu'être bonne, elle ne pouvait pas les tromper sous ce joli visage. Elle se serait presque ruée pur s'asseoir à table si on ne l'avait pas attrapée pour l'embrasser. Elle fondit littéralement entre ses bras, la serrant à son tour en posant sa tête sur son épaule. « Jamais. » lui promit-elle doucement, avant d'ajouter sur le ton de la plaisanterie. « Sauf si tu m'empêches encore longtemps de goûter cette tarte. Le bébé en veut tellement qu'il serait prêt à se frayer un chemin hors de moi pour la manger ! » Et elle s'assit lourdement sur sa chaise, posant sa serviette sur son ventre pour le protéger des saletés.
La servante découpa la tarte sous leurs yeux pour leur faciliter la tâche, s'approcher de la table pouvant être périlleux avec leur circonférence actuelle. Alayna surveilla bien que les parts soient assez grosses pour combler sa gourmandise et aussitôt servie, elle piqua un bon coup de fourchette dans la sienne. Le temps de mâcher, elle ne pipa mot, le silence régnant dans la pièce comme si on attendait son verdict mais les expressions passant sur son visage valaient tous les mots. Elle attrapa une deuxième bouchée avant de laisser sortir un soupire d'extase. « Elle est tellement bonne, j'en perds mes mots. Beau boulot camarade ! » félicita-t-elle sa jumelle comme celle-ci l'avait fait plus tôt.  «Tu as un talent inné pour la cuisine ! »
La tarte ne fit pas long feu dans son assiette et elle se refit même servir une autre fois tant elle en éprouvait la gourmandise. Elle avait passé un merveilleux moment et il lui tardait de recommencer.

« Je pense que tu es prête à faire le dîner. » lui annonça-t-elle en lui lançant un clin d’œil par dessus la table, les deux mains sur son ventre repu.



made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mer 2 Aoû 2017 - 15:17




Dear Sister

Alayna & Selen





La tarte était bonne, malgré les petits incidents cela n’avait pas compromis le résultat et Selen était heureuse de pouvoir gouter au fruit de leur travail. C’était là de ces souvenirs qu’elles construisaient ensemble et qui rattrapait le temps perdu. Selen soupira doucement, n’ayant pas gouté de pâtisseries aussi délicieuses depuis de longues années et elle était assez fière de constater qu’elle était quand même capable de faire autre chose que tuer de ses mains. La jeune femme observa sa sœur, étouffant un rire lorsque celle-ci lui proposa de faire le diner. Selen fit non de la tête, n’étant pas certaine de pouvoir y arriver, à moins qu’ils se contentent d’un poulet grillé et d’une purée de patates avec plus d’eau que de patates. La jeune femme termina son assiette, elle avait déjà fait beaucoup de choses qu’en temps normal elle n’aurait pas faites, ce n’était pas encore naturel pour elle d’être une femme modèle que leur époque dessinait dans des normes, pas comme Alayna qui aurait été le plus bel exemple de la jeune femme à marier, parfaite compagne, rayonnante, capable de donner la vie et de tenir une maison.

«  Je ferai pas une aussi bonne épouse que toi ma sœur, mais je suis contente d’apprendre de nouvelles choses, j’ai l’impression d’être un peu moins bête. »

Puisqu’elle n’avait pas eu une éducation « normale », puisqu’elle avait appris à tuer avant d’apprendre à coudre, cela faisait d’elle une femme de base qui aurait dû finir dans un bordel ou a astiquer les pots de chambre des seigneurs. Cela ne semblait jamais avoir dérangé Chandalen qu’elle ne soit pas comme toutes ces femmes au foyer, douées pour tenir une maison, faites pour concevoir de beaux enfants, s’occuper de leurs époux et préparer de bons plats. C’était d’ailleurs peut être pour cette différence qu’il était tombé amoureux d’elle, le fait qu’elle ne se prenne pas la tête, qu’elle improvise et qu’elle soit malgré tout forte en toutes circonstances. Elle se foutait bien d’être comme ça, ça lui convenait parce qu’elle se sentait libre et ne s’attardait pas sur le qu’en dira t-on. Mais à la longue ne se lasserait il pas de sa sauvagerie ? C’était aussi pour cela que Selen faisait des efforts, afin de pouvoir s’adapter le moment venu et lui montrer qu’elle n’était pas qu’une pirate se complaisant dans l’ivresse et le carnage. Chandalen méritait une femme aimante, qui le pousse quand même à se surpasser, mais dans le cas où ils puissent finir leurs jours ensemble elle souhaitait être en mesure de prendre soin de lui.

Dans tous les cas c’était amusant de voir a quel point elles étaient à l’opposé et constater qu’elles s’entendaient bien. Alayna était le genre de femme que l’on aurait voulu que Selen devienne à condition d’avoir un peu plus de chances. Car quand on lui avait annoncé qu’on lui avait arrangé un mariage, elle avait vu que son mari était un vieil homme violent qui traitait mal les femmes. Non pas que ce ne soit pas courant, mais il n’aurait certainement pas supporté que Selen s’épanouisse. Alors elle aurait mal fini. Etre devenue pirate l’avait sauvée d’un destin mais voila, elle ne ressemblait à personne et elle avait alors la chance d’avoir trouvé quelqu’un qui puisse l’accepter ainsi. Ce faisait penser à Selen certaines choses qui lui étaient passées par l’esprit durant une nuit d’insomnie, car elle songeait beaucoup à son départ et ce qu’il adviendrait de sa sœur. Ho ; entre ces murs elle serait sans aucun doute en sureté, mais elle ne voyait pas forcément les choses de cette façon là.

« J’aimerais que tu te trouves un mari qui puisse bien s’occuper de toi quand je serai pas là. Même si les domestiques le feront très bien, j’aimerais être sure que tu sois protégée. » Avoua t-elle, une pointe d’inquiétude dans le regard









love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Dim 6 Aoû 2017 - 19:17



Dear Sister

Le ventre plein, elle aurait bien fait une petite sieste. Il était étrange de voir combien la pesanteur de l'estomac pouvait jouer sur le sommeil. Si elle mangeait trop le soir, elle n'avait pas envie de dormir alors qu'en journée, elle était bonne pour s'assoupir dans son fauteuil et ne plus rien faire de sa journée. La nature n'avait aucune logique à son sens. Elle se caressa le ventre dans le sens des aiguilles d'une montre pour s'aider à digérer et se booster un peu. C'était une petite habitude toute agréable qu'elle avait pris au fur et à mesure que son ventre grossissait, comme une façon de nouer un lien avec la vie qui y grandissait et qu'elle ne pouvait pas encore tenir dans ses bras. Souvent après un repas copieux, elle sentait que l'on s'agitant à l'intérieur, comme des papillons dans son estomac. Souvent, les mouvements étaient feints, presque indiscernables mais d'autres fois, elle aurait pu jurer avoir senti un coup. Jamais encore n'avait-elle ressenti chose pareil et il lui paru évident que ses enfants avaient jusque là été voué à mourir. Elle était à la fois attristée et soulagée de savoir que cette fois, elle portait vraiment la vie en elle et non un cadavre comme ce put être le cas.
Elle se demandait ce que c'était, fille ou garçon, elle se moquait bien du sexe mais elle avait hâte de le découvrir. Beaucoup de vieilles femmes aimaient s'approcher de son ventre pour y poser la main et faire des suppositions sur le sexe, on lui avait même fait la bonne aventure mais elle n'y croyait pas vraiment, pas comme elle avait cru Carmen ce jour là, elle ne le sentait pas de la même façon. On disait que cela se lisait sur le teint et qu'elle portait un garçon. D'autres que ses nausées matinales annonçaient une fille. Ses envies, sa façon de porter son ventre, ses cheveux, tout était analysé par des personnes qu'elle ne connaissait guère et elle trouvait cela fort farfelu. Si elle devait les croire, elle attendait à la fois un garçon et une fille. Quelle idée.
Une chose était sûre, elle allait être la plus heureuse des mamans. Il ne manquait que leur père. Alayna poussa un petit soupire attristé en répondant d'un petit sourire à sa sœur qui tentant maladroitement de la complimenter.  « Je suis une bien piètre épouse aujourd'hui mais ne te dénigre pas, tu serais parfaite ! Quiconque serait ton mari aurait de la chance de t'avoir et cela n'a rien à voir avec des compétences culinaires. S'il n'y a que ça, tu peux payer une cuisinière ! » Le rouge lui revint aux joues agréablement alors qu'elle souriait plus franchement. Elle ne se considérait pas comme la petite épouse parfaite et elle ne l'était certainement pas mais Lyram ne s'était jamais plaint de ses qualités, seulement de ses petits défauts. Il fallait bien avouer qu'elle n'avait pas un caractère facile sous son visage d'ange et que têtue comme elle était, il était difficile de lui faire entendre raison, même en temps qu'homme. D'aucun dirait qu'il n'avait aucune autorité sur sa femme et que c'était une honte mais la vérité voulait qu'il ne cherchait pas à en avoir sur elle, il n'avait jamais rien souhaité d'autre que son bonheur. Gâtée ? Très certainement. Et aujourd'hui, elle le regrettait énormément. Elle avait pris sa vie pour acquise et elle avait tant perdu de nouveau. Elle s'était cru à l’abri dans son joli domaine et on lui avait retiré l'un de ses biens les plus précieux.

Alayna était heureuse d'avoir retrouvé Selen qui avait pu combler un énorme gouffre dans sa vie. Sans doute serait-elle morte à l'heure actuelle, morte de chagrin si elle n'avait eu de but comme celui-ci. Selen était tout ce qu'elle avait et elle n'avait besoin de personne d'autre. Son visage se renfrogna et elle arbora une petite moue à l'évocation de l'absence de Selen. Elle n'aimait pas l'idée qu'une fois accouchée, elle repartirait en mer, sans elle. Elle ne voulait pas être séparée de sa sœur, elle ne voulait pas la savoir loin, dans un lieu inatteignable. Bien sûr, sans doute les hormones parlaient elles un peu, voir beaucoup et aussi, une pointe de jalousie faisait-elle son chemin dans son cœur à l'imaginer sur un navire mais Alayna l'aimait de tout son cœur et ça, c'était la vraie cause.  « Je préfèrerais encore que tu ne partes pas. » lui répondit-elle, croisant les bras sur sa poitrine, tournant la tête pour ne pas la regarder. Elle garda la position un temps, son cerveau réfléchissant de lui-même pendant qu'elle respirait vite, visiblement contrariée. Elle finit par décroiser ses bras, ne pouvant cacher ses pensées très longtemps à sa jumelle bien aimée.  « Je crois que.. » commença-t-elle, n'étant pas sûre des mots à employer.  « Je ne me sens pas prête à me remarier. » acheva-t-elle d'un bloc.  « Je suis encore en deuil, après la mort de Lyram. Plus rien ne sera plus pareil. Il était l'unique... » se coupa-t-elle alors dans sa phrase. Elle avait aimé avant lui et une part d'elle savait qu'elle aimerait après lui et que cela ne signifiait en rien qu'il n'était pas spécial dans son cœur. Cependant, elle ne voulait pas se l'avouer, la blessure était encore trop fraiche dans son cœur. Elle savait que Selen ne lui voulait que du bien et elle était touchée de son attention. Elle se leva pour la prendre dans ses bras, tendrement.  « Ne t'inquiètes pas, je peux m'occuper de moi. Et aussi des enfants. Occupes toi plutôt de toi et de revenir souvent pour me voir ! Si tu pouvais te trouver un mari, je l'apprécierais aussi. Un beau-frère pour mon neveu ! » s'exclama-t-elle en riant, posant sa main sur le ventre de sa sœur en murmurant des choses pour le petit être qui y grandissait. Elle était sûre que ce serait un garçon, mais ç’aurait pu être une fille. Dans tous les cas, l'enfant serait aussi fort que Selen. Pour l'heure, elle l'appelait son neveu pour plaisanter, s'imaginant toujours un petit pirate avec la petite bouille de sa sœur.



made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mer 9 Aoû 2017 - 17:22




Dear Sister

Alayna & Selen





Selen étira un fin sourire aux douces paroles de sa sœur. Sa voix lui paraissait presque maternelle et pour peu elle l’aurait prise pour sa mère à voir comment elle prenait soin d’elle. Selen posa une main sur la joue de sa sœur, une nouvelle douleur venait lui étreindre le cœur alors qu’elles s’étaient aventurées sur un sujet qui devenait trop sensible. Cela promettait encore des larmes versées puisque chacun d’entre elle réalisait que les êtres qui leur étaient chers semblaient perdus à tout jamais. Ces hommes qui avaient compté pour elles et qui ne sauraient être remplacés. La jeune femme pensait bien sûr à Chandalen quand Alayna lui demanda de se trouver un mari

« Il y en a bien un…Mais il est loin, trop loin de moi et je ne mérite pas son attention. »

Selen relâcha ses épaules, posant son dos contre la chaise sans même se rendre compte qu’elle avait un morceau de tarte collée sur la joue. Chandalen…Elle pensait à lui tout le temps et parfois elle se demandait ce qu’il serait arrivé si ce jour là elle était restée avec lui plutôt que de remonter sur ce navire en direction du Sud. Est-ce qu’ils auraient été heureux ? Aurait-elle retrouvé sa sœur ? Selen n’était pas du genre à regretter ses actes mais dans la situation où elle était elle se demandait qu’est ce qui avait été sauvé et qu’est ce qui aurait pu être sauvé ? Elle aurait voulu faire usage de sorcellerie pour étudier toutes les possibilités et se rendre compte que comme d’habitude elle faisait les mauvais choix. Voilà où elle en était, elle avait cette impression d’avoir échoué.

« Avec…ce qu’il s’est passé, ce que je suis devenue…J’ai peur qu’il ne me haïsse. »

Alayna était la seule chose positive qui lui était arrivée dans cette histoire et sans sa présence qui sait où est ce qu’elle aurait été aujourd’hui ? Selen déglutit, repensant à ces mots qu’elle lui avait prononcés avant de partir « je te retrouverai je te le promets » Est-ce que cela avait encore un statut de promesse ? En était-elle capable ? Selen observait l’aube et le crépuscule depuis la fenêtre de sa chambre, ne pouvant profiter que de la clarté de la Lune en allant à l’extérieur. Pas assez de nuit, trop de jour en cette saison, pas assez de temps pour vivre. Alors les jours n’étaient plus distinguables les uns des autres, du silence, de la lourdeur. Elle se retrouvait coincée dans cet état d’esprit sans avoir de possibilité de croire qu’elle pourrait être complètement heureuse sans cette malédiction qui la rongeait petit à petit.

« Tu sais je devais aller le voir, et bien je n’y suis pas allée. Je vais le rendre malheureux.»

Selen baissa la tête, il n’y avait que devant sa sœur qu’elle arrivait à baisser les armes et montrer ce qu’il y avait au plus profond de son cœur. Elle lui apportait ce réconfort dont elle avait besoin, cette attention dont elle manquait cruellement. Et elle allait reprendre la mer, s’arrachant de nouveau cette doublure de son âme qui lui avait tant manquée pour retourner dans cette spirale infernale. Etre pirate ne semblait plus la motiver autant qu’avant en fin de compte même si l’appel de la mer résidait dans un puissant écho. Elle entendait parfois le bruit des vagues contre la coque, les cordes contre le vent et ces senteurs iodées caractéristiques et qui lui rappelait à quel point elle était loin de la terre. Se tripotant machinalement les doigts, elle se rendit compte que sa peau sèche avait retrouvé la douceur de la soie ; Alayna avait prit soin d’elle, mais cela ne servait à rien de toute façon puisqu’Aaren allait venir la chercher aussitôt que cet enfant serait né.

Trop de choses dans la tête, pas assez de temps pour prendre des décisions, pas assez de motivation pour les mettre en place.

« Ma vie va se résumer à ce que j’ai toujours connu, excepté que j’aurais la chance de respirer en revenant ici. Mais l’amour ne m’est pas permis. Il n'y aura que notre amour fraternel »






love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart

BELOVED WIDOW ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 113
♦ RÉPUTATION : 457
♦ AVATAR : Emilie de Ravin
♦ DC & co : Kili, Bregil, Meruva, Taràk & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Du Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Relativement bien aisé pour ne pas dire riche. Alayna considère que la richesse vient du coeur mais nombreux diraient que qu'il faut plus que ça pour manger à sa faim
— MÉTIER PRATIQUÉ : Femme dévouée, couturière et cuisinière appliquée, grande lectrice..
— ARMES DU PERSO : Sa seule arme est son esprit bien affûté même si ce n'est pas forcément très efficace contre une menace immédiate. Mais une Dame n'a pas besoin d'être armée, ni de savoir se battre quand elle a son mari à ses côtés pour la protéger. Elle sait cependant comment mettre un homme hors d'état de nuire, en tapant là où il faut et peut toujours utiliser ses aiguilles en cas de besoin, quand elles sont à portée de main. Avec une épée entre les mains, elle serait bien en peine de s'en servir et risquerait davantage de se faire mal plutôt que de réussir à se défendre efficacement avec.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : A tout ceux vers qui son coeur se porte mais surtout envers son mari, sa famille, ses amis
— VOYAGE AVEC : Son mari
— AMOUREUSEMENT : Mariée

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Mer 9 Aoû 2017 - 18:08



Dear Sister

La conversation n'aurait pas dû prendre ce tour si peu favorable à la joie et la bonne humeur mais c'était inéluctable. Alayna avait essayé de la relancer sur quelque chose de plus drôle et de plus joyeux mais elle avait échoué lamentablement. Le cœur gros, elle se dit qu'il était de ces journées où les larmes coulaient davantage que d'autres. Le principal était d'évacuer toute cette tristesse et cette frustration contenue. Il est vrai que l'on se sent mieux après avoir vidé son cœur, on se sent plus léger et les nuages qui nous surplombent paraissent d'autant moins gris.
Elle reposa son postérieur sur la chaise à côté de sa jumelle pour soulager ses hanches, sentant quelque part que Selen avait besoin de se confier à elle. Le moment était mal choisi de venir lui croquer le bout de tarte égaré sur sa joue malgré l'envie qu'elle avait. Elle se contenta de rester près d'elle à l'écouter, le temps qu'elle ait dit ce qu'elle avait besoin de dire. Il était important de laisser sortir les choses librement, sans que quelqu'un vienne vous couper. Avoir une oreille pour nous écouter est parfois plus utile que quelqu'un pour vous donner conseil.
En matière d'homme, malgré ses années de mariage, Alayna était mal placée pour donner des conseils. Avoir connu un homme ne donnait pas la science infuse, elle savait comment faire avec Lyram mais qu'en était-il d'un autre homme ? Il serait mal venu de considérer tous les hommes de la même façon mais il existait des conseils bien connus de tous, transmis de mère en fille.

Elle se pencha pour lui attraper la main, réfléchissant aux mots qu'elle allait employer. Elle ne savait trop comment exprimer ce qu'elle avait en tête à ces aveux, si ce n'était qu'elle souhaitait voir sa sœur heureuse. La jeune femme aurait aimé trouver les mots facilement pour apaiser la pirate mais la diplomatie n'était pas son point le plus fort, non pas que ce soit celui de sa jumelle cela dit. Les sourcils froncés sous la force de la réflexion, un petit pli s'était formé au milieu de son front habituellement si lisse.
Le pli ne creusait pas encore une ride mais il promettait de s'y installer confortablement les années à venir si elle continuait à se torturer ainsi. « Tu veux dire que tu as fait une chose impardonnable vis à vis de lui ? » lui demanda-t-elle, plongeant son regard azur dans le sien. Elle ne cherchait pas à enfoncer le couteau dans la plaie mais seulement à comprendre où elle venait en venir. Cependant, ses derniers propos la dérangeait quelque peu. « Que des sottises ! Tout le monde a le droit de connaître le bonheur et tu as suffisamment eu ton lot de mauvaises choses. » Elle tapa du plat de la main sur la table et se releva d'un bond. « Si quelqu'un a usé de toutes ses chances en amour, c'est bien moi mais il te reste encore toutes les tiennes. Ne les gâchons pas ! Allons le retrouver ! Où est-il ? Comment s'appelle-t-il ? Personne ne peut s'éloigner bien loin de toi après avoir été si bien marqué par ta personne. » Elle commençait à s'éloigner de la table, réfléchissant à comment retrouver ce jeune homme et lui faire la pardonner, si tant est qu'il y en avait besoin. Elle se montait des plans dans la tête à la vitesse de la musique, prévoyant déjà les vivres pour leur voyage, bien décidée à réaliser l'impossible mais un regard jeté à sa jumelle la fit s'arrêter net. Il était vrai que sa sœur ne pouvait pas sortir le jour.. cela compliquait grandement les choses.
Elle revint vers elle, lui attrapant les mains. « Je sais que cela parait insensé mais il faut que tu le retrouves. S'il t'a aimé un jour, il t'aimera toujours et l'amour triomphe TOUJOURS !! Ta vie n'est pas une fatalité, sors ça de ta tête ! » et les sourcils froncés, elle vint lui assener une pichenette sur le front du bout de l'ongle, n'admettant aucun désaccord.





made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1707-alayna-pirate-s-jewel http://lonelymountain.forumactif.org/t1762-alayna-beloved-wife-lost-sister

The Mermaid ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 774
♦ RÉPUTATION : 4532
♦ AVATAR : emilie de ravin
♦ DC & co : Raeryan, cármen, farshad, elladan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Second à bord d'une frégate appelée le Crépusculaire
— ARMES DU PERSO : Epées, dagues, couteaux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : aux pirates du navire et surtout son capitaine; Aaren
— VOYAGE AVEC : les pirates du Crépusculaire
— AMOUREUSEMENT : s'y aventure dangereusement

MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen] Dim 3 Sep 2017 - 20:41




Dear Sister

Alayna & Selen





Leurs mains liées témoignaient le soutient qu’elles s’apportaient mutuellement. Alayna disait être une fille qui avait laissé passé toutes ses chances en amour, mais elle était persuadée qu’un temps arriverait où un inconnu viendrait frapper à sa porte pour prendre soin d’elle et la protéger. Cela finirait forcément par arriver, Alayna est une belle jeune femme, il n’y avait aucun doute qu’elle fasse encore sensation. Elle le verrait en temps voulu et ce jour là serait heureux. En attendant elles étaient là toutes les deux à essayer de se réconforter et Selen qui venait lui avouer qu’il y avait quelqu’un qui s’était emparé de son cœur. Elle avait blessé Chandalen, elle avait tué leur amour sans le vouloir et une partie d’elle rêvait de le réparer quand l’autre partie lui disait juste « laisse le tranquille ». Selen n’était pas dans son état normal présentement, elle se sentait complètement perdue par rapport à cela mais sa sœur continuait d’essayer de la secouer. Une pichenette sur son front, Selen leva ses yeux clairs vers sa jumelle. Pourquoi malgré ses paroles elle restait morose et dans ce coin de son esprit que quoi qu’il arrive c’était foutu ? La jeune femme étira malgré tout un sourire, parce que personne d’autre à part Chandalen n’avait essayé de lui redonner de l’espoir, elle avait toujours pensé qu’elle n’était pas le genre de personne à mériter de la bienveillance. Et pourtant elle était là, à lui proposer divers solutions farfelues pour réunir sa sœur et cet homme.

«  Il s’appelle Chandalen, il vit dans le Rohan…Mais Alayna, le voyage est trop long et trop dangereux pour nous, il est hors de question qu’on y aille, pas avec…. »

Selen se stoppa un instant posant son regard sur leurs deux ventres ronds. Elle comprendrait, elle savait qu’elle avait raison, d’autant plus qu’elles n’étaient même pas capable de faire une tarte sans se bousiller le dos alors des jours entiers de voyage ne seraient clairement pas raisonnables. Elle avait raison sur le fait qu’ils étaient tous les deux éperdument amoureux, mais à regarder la réalité en face et au vu de ce qu’elle était devenue, elle ne pouvait pas se permettre de le décevoir davantage.

« Ecoute, je crois qu’il mérite mieux que moi de toute façon, c’est un homme bon et généreux, moi j’ai attaqué le Gondor, j’ai volé des vies et je suis devenue un monstre. Qu’est ce qu’un type comme lui ferait avec une femme dans mon genre ? Je vais le détruire si je le retrouve. »

Et pourtant elle avait envie de le serrer dans ses bras, de tout lui raconter et faire en sorte que la vie qu’ils avaient espérée en l’espace de ces quelques jours où ils avaient vécu leur amour au grand jour puisse enfin se réaliser. Encore une fois, c’était une solution des plus égoïstes pour Chandalen et son propre bien être. Elle devait se rendre à l’évidence, préférant laisser le souvenir de ces deux belles semaines à se voler des baisers et à se déclarer leur amour plutôt qu’il soit au courant de ce qu’il lui était arrivé. Elle avait pourtant imaginé l’emmener jusqu’ici, qu’ils puissent tous ensemble devenir une famille et que les enfants puissent vivre dans cette harmonie.

« Jamais ta vie ne saurait être comme celle de tout le monde. Parce que tu as fait tellement de mal autour de toi, que le monde entier t’en veux et que le monde entier n’aura de cesse de réclamer vengeance pour tes impostures. » Avait dit Selen en répétant les paroles d’un certain capitaine de navire.

La jeune femme releva les yeux vers sa sœur, elle savait ce que cela voulait dire, sa tête était déjà mise a prix dans tout le Gondor suite à leur échappatoire miraculeuse et désormais associée à Sauron lui-même alors qu’elle n’avait aucunement accepté ce pacte et ne savait même pas qui était ce fou-furieux qui avait convaincu Aaren de vendre leurs âmes pour une bataille qui aurait lieu on ne sait quand.

« C’est ce qu’Aaren m’a dit quand j’avais douze ans et ça, je l’ai accepté. »

A l’époque, elle n’avait pas d’attaches, elle s’était dit que de toute manière elle ne trouverait pas mieux, alors au diable la société et elle aussi, au diable.

« Alors tu comprends, je n’ai plus d’espoirs, je n’ai pas le droit de le rendre malheureux et lui montrer ce que je suis devenue »









love.disaster

_________________
Voveso In Mori
In the ocean of my tears I drown. Howling winds are bending my mast and my longing deepens with every dram. Welcome, my shore. Welcome, silent wave. In the ocean of my tears I drown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1653-selen-pyrates-beware http://lonelymountain.forumactif.org/t1654-selen-do-you-love-the-way-i-murdered-your-heart
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen]

Revenir en haut Aller en bas
Dear Sister ♥ [ Alayna & Selen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (F/FAMILY) Kristina Romanova - dear sister tell me how to lie
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Dear Journal ~
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» Dear Diary ~ Elanore Loyld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Gondor-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.