AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Souvenirs du passé...

Partagez | 
 

 Souvenirs du passé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 34
♦ RÉPUTATION : 139
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: Souvenirs du passé...   Mer 31 Mai - 16:22



~ SOUVENIRS DU PASSÉ ~

Une suite d’anecdotes de moments passés plus courts ou plus longs, parfois graves, parfois légers qui ont parsemé la vie des deux frères Aodhan et Eodhan.
1 - Frères de sang (« Eodan » 8 ans – Aodhan 6 ans)
2 - Le Festival de Yule (Eodhan 14 ans - Aodhan 12 ans)
3 - …



~ Frères de sang ~

Eodan fut toujours un enfant calme, peu sujet aux crises ou à l’excitation…Enfin, tout était relatif, seul il n’était pas sujet à s’exciter, mais si son frère l’entraînait il se mettait joyeusement à son niveau. Du haut de ses 8 ans, il n’était pas bien grand et plutôt freluquet, mais son esprit était vif et observateur. On dit que l’âge de raison est autour des sept ans, ce qui se vérifie chez lui. Avant il avait toujours bien vu que des choses ne collaient pas, mais son esprit n’arrivait pas y réfléchir beaucoup plus, vite distrait…mais depuis quelques temps, les choses, les liens se faisaient plus facilement, plus évident…et une chose était devenu totalement logique, il ne pouvait pas être le fils de son papa…

L’enfant sursautât en entendant son « père » l’appeler. Il cligna de ses grands yeux vers lui, rosissant de son manque d’attention alors qu’ils étaient en pleine leçon avec Ao. Ardhamir fit une drôle de mine, que Eodan ne sut pas interpréter. Depuis quelques jours, depuis qu’il avait commencé à « réfléchir » sur son papa, il s’était enfermé dans un certains mutismes distraits et ils ne savaient pas que ses parents commençaient à s’en inquiéter beaucoup. Mais…son papa n’était pas son papa…et c’était terrible ! Parce que ça voulait dire que son vrai papa ne voulait pas de lui…ou pire…son vrai papa était un méchant qui avait fait du mal à leur mère… Et il ne comprenait pas pourquoi tout le monde faisait comme si de rien n’était… En plus Papa, non, Ardhamir, n’était même pas un humain normal, comme Ao alors que lui… Est-ce que cela voulait dire qu’il ne faisait pas parti de la famille ? Son esprit recommençait à s’embrouiller, dans des pensées trop sombres pour un enfant de son âge…

« Eodan ? Tu m’écoutes ? C’est important…relève ton épée tu vas y arriver. »

Eodan déglutit doucement, secouant un peu la tête en resserrant sa prise sur la petite épée en bois dans ses mains. Il jetât un regard à Aodhan pour essayer de se rassurer, le voyant lui-même essayer de se dépatouiller avec ses propres exercices sans grands succès. Mais voir son frère, ce qui le rassurait immédiatement normalement, ne fit que venir que plus de panique en lui. Alors son frère n’était pas vraiment son frère ? Aodhan voudrai encore de lui si il savait qu’il était le fils d’un méchant homme ?

« Eodan allez…Aodhan toi aussi, vous allez y arriver ! »

Le petit blondinet baissa ses bras. « P-pardon…j’y arrive pas…j’y arriverai jamais ! » Il couina, sentant les larmes lui monter aux yeux. Il n’arrivait même pas à suivre les leçons d’Ardhamir ! Ils allaient vraiment le trouver inutile…et pas de leur famille…
Ardhamir eu un léger soupir, avant de s’accroupir avec eux tendant les bras pour une étreinte et son doux sourire habituel.

«Il ne faut pas dire ce genre de bêtises, ne vous inquiétez pas avec le temps et les exercices vous allez y arriver. C’est pour ça qu’il faut commencer tôt, pour avoir tout le temps de vous entrainer… » L’homme leur sourit. « Et puis vous êtes mes fils, bien sûr que vous deviendrez de grands guerriers ! »

Et cette phrase qui aurait dû le rassurer fit exploser quelque chose de furieux et plein de colère dans son esprit perdu.
« Tu mens ! » Rageusement, il lança son épée en bois qui s’écrasa dans l’herbe dans un floc peu impressionnant. Il pointât un doigt vers l’homme totalement surpris par l’éclat soudain de son fils pourtant si calme. « Je suis pas ton fils ! » Le visage d’Ardhamir blanchit immédiatement et il tendit les mains vers son ainé pour tenter de le calmer. Mais Eodan ne le voyait pas, ses grands yeux s’étaient remplis de larmes qui brouillaient son regard. « Arrête de mentir ! T’es pas mon père ! Et Ao c’est pas mon vrai frère ! Vous faites que mentir ! Maman et toi !» Il finit en criant, son petit corps fluet tressautant à cause des sanglots qui hachaient ses phrases. Puis il réalisa soudainement ses paroles, son regard fut horrifié et il sentit sa poitrine s’étouffer un peu plus sous les lourds pleurs qui voulaient redoubler.

Son regard passa rapidement sur son petit frère, avant que dans un dernier sanglot il tourne les talons et parte en courant. Il entendit l’appel angoissé de son père…non d’Ardhamir, mais il ne fit que courir le plus vite possible vers leur petite maison. Il se laissa tomber au sol, face à un petit trou et se faufila dedans en rampant. Des renards où ils ne savaient trop quoi avaient creusé un petit terrier qui permettait maintenant d’accéder à sous la maison. Lui et son frère l’avaient remarqué la veille, mais n’avaient pas encore pu s’extraire de la surveillance de leur parent pour venir explorer. Dans son esprit embrumé, cela lui avait paru la meilleure des cachettes car aucun adulte ne pouvait venir.

Eodan rampa au sol se couvrant de terre au passage, mais il n’en avait absolument que faire. Il se faufila jusqu’à une partie un peu plus haute où il put s’asseoir, tout courbé en serrant ses jambes contre lui. Il renifla pitoyablement, essuyant son nez sur sa manche.
Ho non…il avait crié sur Ardhamir…et sur maman aussi, même si elle n’était pas là…et sur Aodhan…et ils allaient plus l’aimer !

Il se recroquevilla un peu plus en entendant Ardhamir l’appeler en criant d’une voix bizarre depuis le trou…puis la lueur fut obscurci avant qu’il put voir une nouvelle une petite silhouette ramper sous la maison alors que son père redoublait d’agitation…Bien sûr ça ne pouvait être que lui…pas un blaireau…

« Ao… » Il renifla à nouveau. « Ao Nigaud va-t’en ! » Il lança vaguement une motte de terre vers son frère, qui atterrit à bonne distance de la petite forme sombre.


Dernière édition par Eodhan le Ven 29 Déc - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443

avatar
♦ PSEUDOs : Emrys
♦ MESSAGES : 30
♦ RÉPUTATION : 74
♦ AVATAR : Michiel Huisman
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Guérisseur
— ARMES DU PERSO : Epée, poignards, armes de jet, arc
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Mon frère ^^
— VOYAGE AVEC : Eo' Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Mon frère -_-

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Lun 12 Juin - 22:17


Aodhan avait toujours été un enfant curieux et observateur. A cause de cela…Il avait bien remarqué que quelque chose dérangeait son frère depuis quelques temps mais il n’arrivait pas à savoir quoi. Ca le perturbait sincèrement. Il avait tenté d’en savoir plus mais son frère n’avait pas répondu se contentant de détourner son attention. Aodhan avait mis un peu de temps à remarquer que son frère lui proposait systématiquement un jeu lorsqu’il lui demandait ce qu’il avait. Ca le frustrait beaucoup et il comptait bien savoir ce qui embêtait son grand frère ! Mais pas tout de suite. Tout de suite il devait arriver à finir ses exercices. Exercices que son frère faisait mais en version plus avancée. C’était pas juste ! Même s’il était plus vieux ! Alors Aodhan voulait le rattraper rapidement.

Aodhan fronça les sourcils, concentré sur les mouvements que leur papa leur faisait répéter depuis une bonne demi heure. C’était difficile et même si Papa refusait qu’ils utilisent de vraies épées ils n’étaient pas à l’abri de se faire mal. C’était lourd les épées en bois !
En avant épée en l’air. Pas en arrière épée en biais. En avant. En arrière. Ses bras encore faibles rendaient ses mouvements difficiles. Il aurait tellement voulu que ses mouvements soient plus fluides. Il fronça encore les sourcils. C’était dur ! Comment Papa faisait !?
Il sentit avec surprise deux mains sur ses bras et il leva la tête. Son père souriait gentiment
« Doucement Aodhan, sinon tu vas t’épuiser pour rien. Relâche tes mains un petit peu »

Le petit garçon fit la moue, frustré, avant de rire en sentant la main de son père ébouriffer ses cheveux.
Il se remit au travail, rempli de détermination. Il allait y arriver ! Avec précaution il relâcha un peu la pression de ses petites mains sur la poignée de l’épée. Sauf qu’il lâcha trop et l’épée manqua de tomber. En catastrophe il resserra ses doigts.
« ouf »
Avec plus de précaution il reprit l’exercice que son père lui avait assigné réussissant enfin à stabiliser l’arme.

Concentré, il n’entendit pas l’échange entre son père et son frère. Il y était presque !
En revanche il entendit parfaitement l’exclamation de colère de son frère. Surpris il se tourna vers eux laissant son épée en bois retomber et observa avec inquiétude et surprise sa famille. Son frère semblait… triste ? Et son père... triste aussi ? Ah non son frère semblait aussi très en colère. Mais pourquoi ? Aodhan s’approcha d’un pas voulant savoir ce qui arrivait à son frère mais avant même d’avoir fini Eodan se mit à hurler. Hurler des choses…incompréhensibles.

Pas…son fils ? Ca voulait dire quoi ? Le petit garçon ne comprenait pas vraiment ce qui se passait.
« Quoi ? »pas…son vrai frère ? Ca n’avait aucun sens ! Son frère devait être malade. Oui ca devait être ça. Il di…Il diva…Diguait ? Daviguait ? Bref il était malade ! C’était sur !
Très inquiet et apeuré, Aodhan s’approcha de son père qui s’était figé aux mots blessants. Il tira gentiment sur son pantalon pour attirer son attention « Papa ? » Papa allait forcément réagir. Il allait rappeler à Eodan qu’ils étaient frères. Et une famille !

Voyant que son papa ne répondait pas, il se tourna vers son Eodan avançant vers lui « Eo? »
Mais Eodan sembla soudainement horrifié et détala « Eo ? »
Aodhan lâcha son épée et courut après son frère « Eo ! Attends ! Eoooooooo !!! Tu vas trop viteeeeu ! Attends moi Eooooo » mais son frère ne s’arrêta pas. Déterminé, il tenta de le rattraper. Ce fut peine perdue, son frère était plus rapide. En même temps il était plus grand ! « Ahhh » Aodhan malgr.é sa soudaine chute - vilaine racine ! - se releva en grimaçant
« Eooooodan, reviennnnnns ! Grand Frère attends moi ! »

Ardhamir, se reprit et courut à la suite de ses fils grimaçant en voyant son plus jeune trébucher « Eodan, reviens ! Aodhan attention tu vas te faire…Et voilà ! Aodhan fais attention»

Aodhan ignora son père qui l’avait vu tomber et et se remit à la poursuite de son frère. Il sourit en voyant la cachette qu’ils avaient trouvé hier mais pas encore pu vraiment exploré.
Sans hésiter il se faufila dans le trou et se mit à avancer. C’était difficile et il s’écorcha fortement la main sur un caillou. « Aieuuuuu »Grimaçant et courageusement malgré les larmes qui menaçaient de couler de ses yeux il continua son chemin jusqu’à déboucher dans une zone plus grande. Il sourit joyeusement avant de froncer les sourcils en recevant un mot méchant et de la terre.

« EHHHH EO IDIOT! C’est vilain de faire ca ! Maman a dit que tu devais pas m’appeler comme ca ! Ni me jeter de la terre ! Et je m’en vais pas ! C’était dur de venir ici ! Et puis t’es tout triste et tu pleures ! »
Aodhan s’approcha et lui tapa le bras de son petit point sans aucune force « Faut pas dire que t’es pas mon frère ! Tu es mon frère. » dit-il avec toute l’assurance d’un enfant sur du monde qui l’entoure.
« Et papa c’est ton papa ! Et maman ta maman ! On est une famille. On se ressemble. On vit ensemble. On apprend ensemble. On joue ensemble Pourquoi tu dis que tu es pas mon frère ? Et que papa c’est pas ton père ? Tu nous aimes plus ? »
La réalisation que son frère puisse ne pas les aimer blessa Aodhan qui sentit les larmes s’accumuler dans les yeux « Tu nous aimes hein !? » il tira sur le vêtement de son frère espérant le convaincre de lui répondre. « Pourquoi tu veux plus être mon frère ? Eo, je te prêterai plus souvent mes jouets ! Promis ! Et je t'écouterai ! Et je te laisserai choisir nos jeux ! J'te promets ! Alors dis plus que tu es plus mon frère »supplia-t-il doucement

Ardhamir, après avoir observé le trou où il avait vu son cadet disparaitre, fronça les sourcils en réalisant qu’il ne pourrait pas rejoindre ses enfants.
« Eodan, Aodhan, sortez de là, c’est dangereux. Eodan, je crois qu’il faut qu’on parle un peu. Tu es mon fils n’en doute jamais » dit-il gentiment espérant être entendu. S’il avait su que son fils avait découvert qu’il n’était pas son père et ressentait tout cela, il en aurait parlé avant avec lui plutôt que de le laisser douter ainsi. Il s’en voulait vraiment de n’avoir rien vu.
 
Aodhan regarda avec espoir Eo en entendant la voix étouffée par la distance de leur papa « Tu vois même Papa le dit! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 34
♦ RÉPUTATION : 139
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Mer 14 Juin - 18:34

Eodan avait filé à toute vitesse vers le trou sous la maison sans se poser de question. La peur soudaine face à ses propres paroles et la réaction des personnes autour de lui avait déclenché un réflexe fort simple de fuite. Les yeux embués de larmes il s’était faufilé entre la terre et le bois, tout en entendant son frère l’appeler. Normalement il se serait automatiquement arrêté pour l’attendre, mais là il était trop paniqué pour.
Aodhan ne tarda pas à passer à son tour dans le trou ayant visiblement réussi à échapper à leur père. Réfugié dans son coin, il tentât sans entrain de le faire partir avec un morceau de terre qui ne l’atteint même pas…comme si il était capable de faire mal à Aodhan de toute façon…

Son petit frère, bien sûr, lui dit de ne pas l’appeler avec un vilain mot alors qu’il le faisait lui-même. Il ne le savait pas encore, mais cela deviendrait l’une de leur dispute les plus récurrentes à coups de « Idiot ! Nigaud ! Idiot ! Nigaud ! Idiot ! ect » . Oui, la maturité ne fera jamais parti de leur chamaillerie…

Le petit garçon resserra ses jambes contre lui en regardant la forme assombri de son frère. Aodhan ne semblait pas avoir compris la panique de son frère en ne se gênant pour lui « crier » dessus.
Aodhan s’approcha de lui, tapant son bras et déclara avec toute son assurance enfantine qu’ils étaient frères. Eodan se recroquevilla alors un peu plus sur lui-même à la déclaration. Quand il avait crié sur Ardhamir, dans son craquage nerveux, il n’avait même pas réalisé qu’Aodhan était juste à côté et entendait tout…
Aodhan continua sur sa lancé, le grondant sur les évidences avant que ses paroles se transforment en questions…et là, malgré la semi-obscurité il vit soudainement la réalisation naitre dans les yeux brillants de son petit frère. Son propre souffle se bloqua et sa lèvre trembla. Non non non Aodhan ne devait pas croire ça ! Il voulait répondre, vraiment, mais ses mots ressortaient en sanglots alors que son frère tiré sur sa tunique pour avoir une réponse. Il était tellement chamboulé, depuis tellement de jours et avec son barrage émotionnel qui s’était brisé le laissait dans un état où il était totalement perdu dans trop d’émotions différentes.

Eodan ne pouvait sependant pas résister en voyant les yeux de son petit frère se remplir de larme par sa faute. Sans réfléchir, il tendit les bras et serra le petit cadre d’Aodhan contre lui essayant de contrôler ses propres sanglots alors qu’il cachait son petit visage dans ses boucles brunes.
La voix d’Ardhamir leur parvint avec quelques difficultés, mais Eodhan n’y réagit pas, bien décidé à rester dans son terrier pour lécher ses plaies comme un ourson, une attitude qu’il gardera toute sa vie…mais là son petit frère s’était imposé et il le gardait dans ses bras.

« Chh…Ao…je… » il renifla peinant à trouver ses mots. Voir son frère si paniqué l’avait vraiment chamboulé. « T’as…t’as pas besoin... je t’aime…mais…mais…je sais même pas si on est vraiment des frères…mais je veux vraiment vraiment être ton frère…mais papa et maman ont mentis… »

Il éloigna un peu son visage pour pouvoir voir les yeux de son frère. Un peu maladroitement il lui essuya les joues, continuant de renifler…Son frère était si petit…même lui était pas assez vieux pour comprendre tout ce qui se passait. Il était tellement perdu !

« Papa il ment… papa c’est pas mon papa…c’est pas possible… » il déclara d’une voix triste, cherchant ses mots. «  Tu sais quand il raconte qu’il a sauvé Maman des méchants hommes ? Ben…j’étais déjà né…alors ça veut dire que c’est pas possible que papa soit mon vrai papa… » Il renifla encore une fois, la voix tremblante et apeurée. « Ca veut dire que mon vrai père, c’est un méchant homme…un des méchants hommes qui a fait mal à maman. » Un gros sanglot lui échappa alors qu’il tirait à nouveau son petit frère contre lui. « Et je sais pas si ça veut dire que l’on est des…vrais frères ou pas…et puis je…j’ai peur parce que mon vrai père est méchant…et j’ai réfléchis…beaucoup…et j’ai peur aussi que tu m’aimes plus parce que papa c’est pas mon papa à moi… »

Il serra ses mains sur le dos de la tunique de son frère.

« Et puis…si j’suis pas le fils de ton papa…peut-être qu’il ne m’aimera plus lui aussi? » il murmura d’une petite voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443

avatar
♦ PSEUDOs : Emrys
♦ MESSAGES : 30
♦ RÉPUTATION : 74
♦ AVATAR : Michiel Huisman
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Guérisseur
— ARMES DU PERSO : Epée, poignards, armes de jet, arc
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Mon frère ^^
— VOYAGE AVEC : Eo' Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Mon frère -_-

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Sam 17 Juin - 0:10


« Eoooo pourquoi tu ne m’attends passsss » appela Aodhan. Mais quoi ne l’attendait-il pas !? L'énervement monta un peu en lui envers son frère. Il le fuyait ? Mais pourquoi ? Eodan l’attendait toujours. Même quand il faisait semblant de partir, au final il revenait ou l’attendait.

Et puis en plus il lui jetait de la terre ! Et le traitait de nigaud ! C’était juste méchant ! Et puis il était pas bête d’abord !
Aodhan ne remarqua pas vraiment que son frère semblait se replier sur lui-même, trop inquiet et énervé pour le réaliser.
Voyant qu’Eodan en revanche ne semblait pas vraiment réagir autrement qu’avec la terre et lui dire de partir, il ne se gêna pas pour lui dire ce qu’il pensait de tout cela, tant de réconforter comme il pouvait son frère et de se rassurer aussi. Il ne comprenait pas bien la situation mais il comprenait qu’Eodan était blessé dans son coeur.
Il le vit cette fois se recroqueviller un peu mais continua incapable de s’arrêter.
« Eoo réponds moi je t’en prie ! Eoo ! » les larmes montaient de plus en plus et il avait bien du mal à les retenir. Au travers de son regard un peu brouillé il vit l’expression de son frère se troubler encore plus
« Non non tu dois pas pleurer ! Je veux pas te faire pleurer ! Et je pleure pas ! » s’exclama vaillamment l’enfant tentant de ravaler ses larmes.

Soudain des bras l’entourèrent et il se trouva pressé contre son frand frère. Sans hésiter il referma ses bras autour d’Eodan et pressa son visage contre son cou.
« Me laisse pas » gémit-il doucement laissant une larme couler puis une autre et encore une. Il n’arrivait plus à s’arrêter.
Mais rapidement Eo le rassura. Il l’aimait. Il l’aimait toujours ! En revanche la suite ne lui parlait pas. Il ne comprenait pas vraiment de quoi il retournait.
Sentant son frère s’écarter un peu, il tenta d’abord de s’accrocher à lui avant de se laisser reculer refermant ses petites mains sur le tissu de la tunique d’Eodan craignant d’être repoussé encore une fois.
Il se laissa essuyer les joues, reniflant un peu comme son frère. « Je comprends rien Eo » se plaignit-il « On est frère ! » il n’y avait rien à dire d’autres. Pourquoi il insistait sur cela ?

Il fronça les sourcils en l’entendant dire que Papa mentait. Papa ne mentait pas ! Et puis papa était leur papa à tous les deux !
« Papa c’est notre papa » dit-il buté. Pourquoi Eo ne comprenait pas quelque chose d’aussi simple ?
Il fronça les sourcils encore plus, faisant la moue en tentant de comprendre ce que son frère lui expliquait.
Déjà né avant que papa sauve maman ? « Et alors ? Papa a dit qu’il avait rencontré maman avant d’avoir pu la sauver » dit-il sans vraiment comprendre le point de son frère et ne réalisant pas que le laps de temps entre la rencontre et le sauvetage était trop court pour que son frère soit né.

Son air buté disparut remplacé par de la détresse quand son frère se mit à sangloter en le serrant contre lui de nouveau.
"Eodan ? Aodhan ? S'il vous plait sortez de là" appela avec une inquiétude grandissante Ardhamir, ne trouvant pas de solution pour les obliger à sortir. Le trou était trop petit !

Il ferma ses bras autour de lui encore plus fort.
Le papa de son frère n’était pas son papa ? Ca n’avait pas de sens.
« Mais on se ressemble » supplia-t-il doucement. « Tu ressembles juste plus à maman et moi plus à papa mais c’est tout. Tu peux pas être le fils d’un méchant homme tu es trop gentil ! Et puis papa t’appelle toujours mon fils ! Ou mon ai…ainé ! Et maman dit toujours nos enfants ou nos fils en parlant de nous avec papa ! Moi je t’aime. Et Papa c’est ton papa ! C’est tout ! »
il n’arrivait pas à envisager autre chose. Il ne pouvait même pas le comprendre.

« Papa et maman nous aimerons toujours ! Ils le disent tout le temps ! Quoi qu’il arrive ! » réfuta-t-il aussitôt.

Une question le taraudait mais il ne la posa pas. Ca n’était pas le moment.

Il desserra un peu son étreinte et lui prit la main tentant de le tirer vers la sortie
« Viens ! Papa te le dira comme moi! Tu es Eodan mon grand frère rien qu’à moi ! Il nous attend dehors, je l'ai entendu ! Allez viens ! Il te le dira" dit il plein d'espoir et de confiance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 34
♦ RÉPUTATION : 139
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Mer 21 Juin - 17:27

Eodan avait beau essayer d’expliquer son mal-être à son petite frère, celui-ci rester sur ses convictions…et il voudrait avoir les mêmes, il voudrait que son esprit n’est pas grandi assez pour pouvoir trop réfléchir. Avant il ne se posait pas de questions, c’étaient papa, maman, Ao et lui. Mais là, il se rendait compte qu’il n’avait peut-être pas sa place dans cette famille d’amour parce que lui…lui il n’était pas né de l’amour. Ce n’était pas parce que ses parents s’étaient aimé très fort qu’il était venu au monde…ses parents ne s’étaient pas connus quand il est né…Et si Maman ne l’avait pas vraiment aimé avant ? Parce qu’il était un enfant mis de force dans son ventre ? Alors que Maman et Ardhamir avaient aimé Ao’ alors qu’il n’était pas né…Il gémit en sentant son esprit recommençait à faire des scénarios catastrophes et essaya de se concentrer sur la conversation avec son frère. Conversation laborieuse, douloureuse et à sens unique, le petit réfutant le moindre de ses mots. Son petit frère était en pleur à cause de lui, ce qui le paniquait encore plus, car c’était sa faute s’il était dans cet état-là. Alors il le serrait contre lui, frottait son dos et essuyait ses joues maladroitement.

Eodan dégluti en entendant son frère dire qu’il ne pouvait pas être le fils d’un méchant homme, car il était trop gentil. Est-ce que son frère penserait qu’il risquait de ne pas être gentil quand il comprendrait que son père n’était pas le sien ? Est-ce qu’il ne l’aimerait plus ?

Aodhan tira sur sa main, voulant le faire sortir pour que leur père lui dise qu’il était son fils. Ao était tellement convaincu qu’il semblait facile de le suivre pour arrêter le cauchemar de ses émotions en vrac, mais en même temps il refusait de quitter son antre. Parce que même si son petit frère était convaincu et ne voulait pas entendre autre chose, il savait qu’il n’était pas le fils d’Ardhamir…il se le savait, mais cela semblait encore plus terrifiant de l’entendre dire par l’homme qu’il aimait et admirait tant.
Eodan tira en retour sur la main de son petit frère pour le ramener dans son étreinte.

« N-non j’veux pas voir papa…pas tout de suite…restons que tous les deux… » il le supplia doucement.

Il ne comprenait pas vraiment pourquoi, mais tout son être lui disait de rester cacher le temps d’être plus calme. Pourtant ses parents lui disaient toujours qu’il était un enfant intelligent, car il allait les voir dès qu’il avait des questions ou que des choses le chiffonnaient un peu, mais là…là c’était trop gros et il n’arrivait pas à contrôler ses émotions…et il sentait qu’il pouvait dire encore des choses méchantes à pap-Ardhamir alors…rester dans son coin semblait être la meilleure chose à faire.

« E-écoute… » Il essayait de reprendre le fil, ils parlaient autant l’un que l’autre perdu dans leur larme et c’était difficile de répondre aux affirmations têtues de son frère. De plus il devait arriver à s’expliquer, ce qui n’était pas facile pour son jeune âge encore plus vu que son interlocuteur était encore plus petit que lui. « J’a-j’avais 1 an quand papa a sauvé maman…et les bébés humains c’est comme pour les poulains ça reste dans le ventre de la maman pendant beaucoup de mois ! Donc c’est pas possible que papa soit mon vrai papa…ça fait trop de temps…Tu comprends ? » Il essayait de parler le plus calmement possible pour que son petit frère puisse le comprendre, mais il avait un peu de mal même si ses sanglots s’étaient calmés.

« Et…je ressemble pas à Papa, pas du tout…et les adultes peuvent mentir. Tu sais ils nous l’ont dit, quand ils nous ont dit qu’il ne fallait pas suivre les étrangers même s’ils nous disaient des choses gentilles. Ça veut dire que les grands peuvent mentir…et peut-être que nos parents veulent pas nous le dire…je sais pas pourquoi…peut-être parce que mon vrai papa est un méchant homme ? »

Il resserra ses doigts sur son frère, comme si il pouvait s’échappait au moment où il réaliserait qu’il était le fils d’un méchant homme.

« Maman c’est ma maman aussi…mais on a pas le même papa…alors je sais pas si ça veut dire que l’on est de vrai frère parce que l’on a pas le même sang… Tu comprends ?»

Il redemanda espérant que son frère cesse d’être braqué pour essayer de comprendre…il savait qu’il était petite, qu’il lui demandait de penser à des choses désagréables, mais c’était important…Il jetât un coup d’œil nerveux à l’ouverture, l’ombre de leur père entravant par moment le peu de lumière qu’ils avaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443

avatar
♦ PSEUDOs : Emrys
♦ MESSAGES : 30
♦ RÉPUTATION : 74
♦ AVATAR : Michiel Huisman
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Guérisseur
— ARMES DU PERSO : Epée, poignards, armes de jet, arc
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Mon frère ^^
— VOYAGE AVEC : Eo' Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Mon frère -_-

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Mer 19 Juil - 23:07


Aodhan comprenait que son frère tentait de lui faire comprendre quelque chose mais il n’arrivait pas à comprendre ce qu’il devait comprendre.
Tout ca n’avait aucun sens !
Ce qui avait du sens c’était que Eo était son frère. Rien ne le ferait changer d’avis d’abord ! Eo égal grand frère. Pour la vie. Mais il fallait qu’il arrive à reconvaincre Eo que c’était comme ca et pas autrement. Ce qui semblait un peu compliqué quand il voyait les réactions d’Eo. Pourquoi il se posait autant de questions ? Aodhan ne comprenait pas tellement. Enfin lui aimait poser des questions sur le monde autour de lui mais pas sur lui. Pourquoi se poser des questions sur soi ? on était soi ? Ca le dépassait.

Il soupira tristement. Si seulement Eo était resté avec Papa. Papa aurait sûremmmmmeeeeent su trouvé quoi lui dire. Ou aurait mieux compris que lui. Mais clairement Eo ne pensait pas que Papa pourrait l’aider. Ce qui était idiot. Papa pouvait tout résoudre !  Comme Maman ! Chacun à sa façon. Mais aucun n’était là il devait aider son frère. C’était le plus important.
Mais c’était difficile. Cela le faisait même douter. Et si Eo avait raison ? Mais il refusait de le croire ! Il n’y avait donc qu’une solution emmener Eo à Papa ! Papa saurait le convaincre !
Ao tira un peu plus sur la main de Eo « Alllerrr viens ! Eo s’il te plait »  supplia-t-il les yeux encore humides de ses larmes.
Mais Eo tira et ayant plus de force qu’Ao, ce dernier se retrouva de nouveau dans ses bras.
Il allait protester mais en l’entendant il enlaça son frère de nouveau.
« Eodan »  murmura-t-il en réponse avant de marmonner contre le cou de son frère « D’accord. Pas tout de suite. Mais pas longtemps…Papa est inquiet et moi aussi »  

Gentiment il tapota la tête de son frère tentant de le réconforter. Il n’avait pas vraiment l’impression de l’aider…

Aodhan recula un peu pour pouvoir regarder son frère alors qu’il lui parlait. Il fronca les sourcils sous la concentration pour comprendre de quoi il parlait. Surtout que son frère pleurait toujours alors c’était dur. Et puis lui avait mal à la tête d’avoir pleuré.
Comme…Les poulains ? Hein ? « On est des poulains !? »  demanda-t-il alarmé. De quoi parlait son frère ? il le saurait quand même s’ils étaient des poulains ! Il regarda son frère avec un peu de hauteur. Qu’est-ce qu’il pouvait raconter comme bêtise !
« N’importe quoi on est pas des poulains. » il secoua ensuite la tête toujours perdu "Je ne comprends pas trop ? Trop de temps  ? Bien sûr que papa est ton vrai papa ! C’est lui qui s’occuper de nous ! »  
Pourquoi Eodan ne voulait pas comprendre ca ! C’était simple pourtant !

« Tu ressembles à Papa. Tu souris comme lui ! Et tu fais les même grimaces ! Et puis tu te bats presque comme lui ! «  contredit-il aussitôt avant d’ajouter pensivement « Et tu ronfles parfois comme lui »

Il roula des yeux dans une parfaite imitation de maman en entendant son frère « Tu es mon frère ! Idiot d’Eo ! Tu es mon frère. Tu es mon frère. Tu es mon frère. Tu es mon frèreuuuuu »
il refusait de comprendre quoi que ce soit. C’était simple. Eo et Ao. Frère et Frère.

Ardhamir entendant son plus jeune s’énerver grimaça. Il avait espéré qu’Aodhan arriverait à faire sortir son fils ainé mais visiblement c’était raté. Il ne supportait pas son impuissance. « Eo…Ao sortez de la s’il vous plait. » appela-t-il gentiment « Eodan, je voudrais vraiment que l’on parle et c’est difficile comme cela. Tu ne voudrais pas forcer ton vieux père à ramper pour vous rejoindre ? » demanda-t-il en riant un peu sur la fin de sa phrase.

Ao réalisa soudain quelque chose que son frère venait de dire.
"Pas le même sang ? N'importe quoi !"  Mais il sentait bien qu'il en faudrait beaucoup pour convaincre son frère. Il se rappela soudainement de ce que Papa avait raconté que lui et un ami rodeur avaient fait plus jeunes. Il tâtonna autour de lui et attrapa une des pierres coupantes qui trainait et qui l'avait égratigné en venant. Il prit la main de son frère et fit une petite coupure brusquement sans lui laisser le temps de réagir avant de faire la même sur la sienne et de serrer leurs mains aussitôt.
"Là ! On est frère de sang ! Qu'on est le même ou pas avant on a le même maintenant !"
annonca-t-il avec un air profondément buté et résolu, profondément satisfait de lui.

Ardhamir en entendant le mot sang fronça les sourcils. "Qu'est ce que vous faites !?" demanda-t-il profondément inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 34
♦ RÉPUTATION : 139
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Jeu 20 Juil - 11:44

 Eodan eut l’étrange envie de frapper son front avec sa main quand la seule chose que comprit son frère était qu’ils étaient des poulains. Son frère était encore tout petit aussi, il était intelligent pour un petit enfant, mais c’était dur de lui expliquer quelque chose qui le dépassait lui-même. En plus il n’arrêtait pas de pleurer…
« C’était juste une comparaison… » Il murmura un peu piteusement alors que son frère disait qu’il racontait des bêtises.
Puis il enchaina qu’il faisait les mêmes mimiques que leur père et il secoua la tête pour montrer son désaccord (en réalité c’était bien le cas, par mimétisme Eodan reprenait les attitudes du Dunedain). « C’est pas vrai je sais pas bien me battre, je casse tout … » il fit la moue, car les catastrophes dû à leurs entrainements avaient déjà commencé. Aodhan fut alors plus pensif et l’ainé espéra que le jeune comprenne enfin.

« Je ronfle pas ! » s’outra-t-il d’une voix plus aigüe malgré la gravité de la situation.
Ao roula des yeux, exactement de la même manière que leur mère quand quelque chose l’agacée. Ce qui n’était jamais bon signe, car cela voulait dire qu’elle allait faire entendre sa voix. Cela fut de même avec Ao, bien qu’à hauteur de ses six ans. Il répétât à de nombreuses « tu es mon frère » comme si cela pouvait tout résoudre et Eodan aurait tellement aimé que ce soit toujours le cas.
La voix d’Ardhamir leur parvint encore, essayant d’utiliser un peu d’humour ce qui normalement calmait les deux frères, mais Eodan n’en fit pas cas. Il était plutôt occupé à fixer son frère qui tâtonnait autour de lui à la recherche d’il ne savait trop quoi.

« Haw ! » Il couina de douleur, regardant sans comprendre les quelques gouttes de sang qui coulaient sur sa main. Pourquoi son frère lui faisait ça ? « Qu… » Son frère venait de faire subir la même chose à sa propre menotte avant de plaquer leur deux mains ensanglantées ensembles. Complétement bouche-bée Eodan fixa son petit frère qui déclara que peu importe ce qu’ils étaient avant, maintenant ils étaient frère de sang. Il fallut de longues secondes à l’enfant pour comprendre d’où provenait la satisfaction de son frère…mais oui ! Ardhamir leur avait contait l’histoire de deux amis qui étaient devenus frère de sang en entaillant leur main avant de les serrer ensemble pour mélanger leur sang. Bien sûr, Aodhan avait agi sans lui expliquer, bel exemple de ce qu’il continuerait à faire dans le futur. Une idée, agir immédiatement, expliquer ensuite…
Il sera un peu plus sa petite main sur celle de son frère sentant l’émotion le prendre à la gorge un peu plus. Son frère avait tellement de résolution dans sa jeune voix, d’amour et de conviction qu’il ne pouvait pas nier plus longtemps leur lien devant lui. Même si ils n’avaient pas totalement le même sang, ils étaient frères…

Eodan attrapa son frère et le serra à nouveau contre lui.

« Merci…merci tu as raison…peu importe tu es mon frère Ao… pardon…j’voulais pas que tu pleures…» Il s’éloigna un peu pour essuyer les joues de son petit frère avec sa main propre. « Je suis fâché contre papa et maman qui ont menti…pas contre toi…pardon »

Il posa ensuite sa tête l’épaule de son petit frère, profitant de cet instant de paix où son esprit embrouillé se contentait de l’amour d’Aodhan. Ses pleurs s’étaient taris et il se contentait de serrer le corps frêle contre le sien…avant de sursauter brutalement à une nouvelle voix féminine et forte. Il tourna un regard inquiet vers l’ouverture.

 « Comment ça mes fils sont sous la maison ?! Vous là donnez-moi vôtre pelle ! QUOI QUOI ?! DONNEZ-MOI VOTRE SALETE DE PELLE ! MAIS VOUS ALLEZ ME LA DOOONNER ! »

« FREYA ! Chérie lâchez ce pauvre homme vous allez l’étouffer ! »

« QU’IL ME DONNE SA PELLE D’ABORD ! »

« Mais chérie il l’a lâché depuis que vous avez commencé à le secouer ! »

« Ha…je vous remercie… »

Eodan déglutit difficilement, c’était une chose de tenir tête à son père et s’en était une autre d’affronter leur mère quand elle avait ce ton là…surtout qu’elle semblait déjà avoir pris en victime un pauvre passant.
Il tourna son regard inquiet vers Aodhan.

« Je crois…que je veux bien sortir maintenant…sinon maman va être en colère… » il murmura inquiet fixant son frère avec de grands yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443

avatar
♦ PSEUDOs : Emrys
♦ MESSAGES : 30
♦ RÉPUTATION : 74
♦ AVATAR : Michiel Huisman
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Guérisseur
— ARMES DU PERSO : Epée, poignards, armes de jet, arc
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Mon frère ^^
— VOYAGE AVEC : Eo' Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Mon frère -_-

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Lun 31 Juil - 23:09


Aodhan sentit rapidement qu’il avait dit une bêtise en voyant la tête de son frère. Mais c’était sa faute aussi ! Ca n’était pas clair du tout ! il parlait de chevaux mais c’était pas les chevaux dont il parlait vraiment ?
Oh et puis il s’en fichait ! il voulait juste que son frère arrête de dire des bêtises !
« m’en fiche » marmonna-t-il en réponse « Compason ou pas tu es mon frère ! »
Il serra les poings quand Eodan secoua la tête « Tu es aussi buté qu’un warg ! «  il avait entendu maman dire ca à papa parfois. Et il trouvait que son frère était pareil « Comme papa ! » ajouta-t-il avec un regard rempli d’espoir que son frère accepte qu’il ressemble à leur père. Que ca soit quand il grimace ou quand il agit.
« N’importe quoi ! ON ne sait pas bien se battre. Papa vient seulement de commencer à nous apprendre ! Et moi aussi je casse souvent des choses. »
Mais il voyait bien que son frère refusait de le croire. « Si tu ronfles ! » s’exclama-t-il aussitôt en fronçant les sourcils « Fort même ! «

Ignorant totalement son père, Aodhan décida d’agir par instinct. Il volait juste qu’Eodan arrête de se torturer et qu’il accepte qu’ils étaient frères en tout point. Mais visiblement il manquait un point. Et il se souvenait de ce que son père avait raconté quelques temps auparavant.
Ca serait parfait. Eodan ne pourrait pas continuer à nier leur lien.

Agissant sans réfléchir plus, il mena à bien son idée, grimaçant au couinement de douleur de son frère et se sentant un peu coupable de lui avoir fait mal. « Désolé » marmonna-t-il avant de grimacer et de sentir ses larmes redoubler quand il se fit la même chose.
Plaquer leurs mains ensemble n’arrangea rien mais il afficha un air résolu et satisfait bien que sa lèvre inférieure tremblait un peu alors qu’il tentait de se retenir de pleurer encore plus. De douleur cette fois.

N’obtenant pas de réaction de son frère, son air changea rapidement laissant apparaitre son anxiété. Son frère ne le croyait toujours pas avec ca !?
Mais soudainement il sentit la grippe d’Eodan se resserrer sur sa main. Il lui offrit un sourire hésitant et très timide. Avec une pointe d’espoir dans ses yeux.
Et soudain il se retrouva dans les bras de son frère. Le soulagement l’emporta et il se détendit totalement contre son frère. Enfin ! Eodan confirma de vive voix achevant de dissiper ses doutes.
Il eut un petit sourire satisfait « J’ai toujours raison » murmura-t-il contre son frère avant de se laisser reculer un peu et de laisser son frère lui essuyer les joues.

Il grimaça un peu en l’entendant mais n’insista pas plus, il n’avait plus assez d’énergie.Il était même épuisé. Baillant un peu, les yeux à demi fermés, il serra son frère contre lui, tapotant gentiment le dos d’Eodan avec sa main ensanglantée sans le réaliser.

En même temps que son frère, il sursauta en entendant la douce voix de leur mère.
« Oh. » grimaca-t-il. Maman avait l’air biennnn énervée. En même temps…ils étaient dans un trou. Sous la maison.
Il grimaça encore plus en entendant son frère.
«Il vaut mieux oui » il sourit à son frère « Tout ira bien tu sais. On t’aime tous »
Gentiment il lui prit le bras et le tira vers la sortie.

Ardhamir regarda sa femme avec amusement et affection entendant les garçons revenir. « Ma tendre épouse, vous allez effrayer les garçons s’ils vous voient brandir cette pelle telle une hallebarde.»  

Une fois dehors Aodhan plissa les yeux sous la lumière. Soudain deux mains le soulevèrent et finirent de le sortir du trou.
Il cligna des yeux avant de sourire. « Papa »
Sauf que Papa n'avait pas l’air très heureux. Il prit la main de son fils et soupira «Comment tu as fait ca hum ? »
Aodhan grimaça et cacha sa main dans le dos « Me suis coupé » dit-il penaud sans entrer dans le détail sentant instinctivement qu’il valait mieux ne pas dire ce qu’il venait de faire pour ne pas se faire disputer.

Ardhamir le posa au sol et attrapa ensuite Eodan pour l’aider à sortir du trou aussi.
« Eo » dit-il doucement. « Je crois que nous devons nous parler un peu qu’en penses-tu ?"
il le déposa au sol mais garda ses mains sur ses épaules, le regardant avec inquiétude.
Il fronça les sourcils « Tu t’es blessé Eodan ? Tu as du sang dans le dos ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 34
♦ RÉPUTATION : 139
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Mar 29 Aoû - 19:02

Leur père contait toujours tout un tas de magnifiques histoires faites d’amitiés et de fraternités. Chaque soir ils écoutaient avec émerveillement les histoires d’un héros d’un temps ancien affrontant dragons et êtres maléfiques pour sauver les gens qu’il aimait. Celle qui les avait marqués dernièrement était celle qui racontait l’épopée fantastique de deux amis et de l’instant important où avant d’être obligé de se séparer, ils avaient mélangé leur sang pour devenir des frères.
Tout jeune enfant ils l’avaient pris au pied de la lettre, au point que maintenant cette histoire été la solution évidente à leur problème aux yeux de son frère. Il avait tranché brusquement  leur main avec le couteau et cela laisserait une cicatrice. Puis malgré la douleur qui faisait glisser des larmes sur leurs joues, ils avaient serré leur main ensemble pour être totalement des frères de sang.

Dans leur étreinte il entendit un « j’ai toujours raison » qui le fit sourire doucement, ne sachant pas que cette phrase sera prononcés a beaucoup de reprises dans le futur au point de lui faire mal aux yeux à force de les rouler.

Leur moment partagé fut brutalement interrompu par la voix de leur mère qui agressait visiblement un paysan de passage. Si les frères étaient capables de tenir un peu tête à leur père, ils savaient aussi que c’était pure folie que de ne pas obéir à leur mère.
Maintenant assez calmé, Eodan fini par accepter de sortir en suivant son frére.

Ao passa devant lui pour sortir, masquant un instant la lumière se glissant du trou. L’ainé restât quelques secondes en retrait…même si il était rassuré par son petit frère et qu’il avait entendu sa mère en colère, il n’osait toujours pas affronter la réalité en la personne d’Ardhamir. Il serait bien resté dans son petit monde avec pour seul compagnon un petit frère entêté, mais les choses ne marchaient pas ainsi…puis maman disait que ce n’était pas bien de s’enfermer dans son monde…

L’enfant se mordilla la lèvre, frissonnant craintivement avant de se décider à avancer. Il avait à peine sorti le haut de son corps que les mains puissantes de leur père…non Ardhamir…l’attrapaient pour le soulever comme si il ne pesait rien.  
Instinctivement il se cramponna aux bras de l’adulte avant d’être reposé doucement par terre. Eodan gardait les yeux bas, n’osant pas regarder la déception ou il ne savait trop quoi dans les yeux de son supposé père.
Les mains sur ses épaules l’empêchaient d’aller se réfugier contre son frère. Ho elles ne le retenaient pas réellement, mais leur simple présence chaude et grande sur ses épaules encore toutes frêles, le poussait à ne pas bouger d’un pouce. Il se mordilla les lèvres, n’osant pas répondre. Il supposait qu’il fallait parler pour en savoir plus, mais son esprit préférait lui hurler de se cacher dans un coin…que ce serait plus facile que d’aller écouter des réponses qu’il ne voulait pas entendre.

A sa dernière question, il cache nerveusement et fort peu discrètement sa main dans son dos jetant un petit coup d’œil à son frère.

« N..non…mais Ao’ saigne à la main…il m’a fait un câlin… pour ça…qu’ya du sang… » il marmonna timidement sans oser regarder son père.  

« Eo, mon petit homme, pourquoi étais tu sous la maison…c’est très dangereux. » La voix de sa mère était plus douce bien qu’elle était encore agitée. Elle avait négligemment jetée sa pelle vers un paysan étrangement traumatisé et avait pris Aodhan dans ses bras pour observer la blessure sur sa paume avec un air mécontent et inquiet à la fois.

Les yeux d’Eodan s’agitèrent nerveusement, bougeant immédiatement dès qu’ils avaient le malheur de glisser sur le visage de son « père ».

« Papa…c’est pas mon papa… » Il lâcha d’une voix faible, la colère était partie, ne laissant qu’une profonde tristesse marquée sur les traits enfantins de son visage. « J’suis pas bête…j’ai compris…que vous dites des mensonges… » Il gardait les yeux fixé sur la terre, ne voulant pas voir le visage dévasté de son père et celui de sa mère qui venait de pousser un petit son affolé. « Je sais que mon vrai papa c’est un méchant homme… » les larmes revinrent en force alors que son petit cadre se secouait sous les mains de l’ancien rodeur. « Je veux pas devenir un méchant… » il souffla de manière erratique avant de s’échapper brusquement des mains de son père, mais au lieu de s’enfuir à nouveau dans la cachette sous la maison il se précipita vers sa mère.
Il attrapa immédiatement le bas de la tunique de son petit frère. « Ao… » Sa mère se baissa immédiatement pour relâcher le plus jeune, agissant sans réfléchir.  Eodan se cramponna aussitôt à son frère, cachant son visage dans son cou…car c’était bien plus facile d’être contre lui, car son frére restait son frére…il ne lui avait pas menti…

Il ne broncha donc pas quand sa mère déclara.

« Nous devrions rentrer dans la maison…On va tout t’expliquer Eo chéri, n’ait pas peur…tu ne seras jamais un méchant homme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443

avatar
♦ PSEUDOs : Emrys
♦ MESSAGES : 30
♦ RÉPUTATION : 74
♦ AVATAR : Michiel Huisman
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Guérisseur
— ARMES DU PERSO : Epée, poignards, armes de jet, arc
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Mon frère ^^
— VOYAGE AVEC : Eo' Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Mon frère -_-

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Sam 16 Sep - 0:29


Aodhan souriait avec soulagement et joie. Il avait réussi à réconforter un peu son frère. C’était vraiment ce qu’il voulait. Maintenant il fallait le convaincre de sortir. Ca allait être plus difficile peut être ? Mais il fallait sortir. Et puis il avait mal maintenant. Ca brulait. Et ca piquait. Et et il avait un peu envie de pleurer de douleur mais ca n’était pas très rodeur de pleurer pour si peu. Et il voulait être un rodeur comme papa. Grand et fort et courageux et mystérieux un peu. Mais ca faisait mal quand même ! Comment faisait papa ? Bah il suffisait à partir de maintenant de ne plus se blesser. Sauf pour faire des promesses de sang avec son frère. Mais comme il en avait déjà fait une, il ne devrait pas avoir besoin d’en refaire. Sauf si Eo ne voulait de nouveau pas le croire. Il ferait une exception. Parce qu’il aimait son frère. Mais bon pas trop souvent ! Ca faisait mallllllllleeeeeeuuuuuuuuuuuuuu.

Blottit contre son frère il tentait de se reprendre. Et de rappeler à son frère qui avait raison et qui était le plus sage des deux. Lui évidemment.

« Maman ! » S’exclama-t-il. Oui il était vraiment temps de partir ! Et puis maman quand elle s’énervait….Il valait mieux ne pas trop la faire attendre. Elle avait l’air toute douce et toute frêle mais c’était loin d’être le cas. Elle pouvait être juste effrayante quand elle était fâchée. Même s’il savait qu’elle n’était pas fâchée contre lui, il craignait un peu sa réaction en découvrant leur main. Parce qu’il ne pourrait pas le cacher, sa mère voyait tout !

Une fois dehors et Eodan aussi, Aodhan tenta de cacher un peu sa main mais Eodan le dénonça. De toute façon il avait mal. En recevant le regard de ses parents il tortilla un peu, mains dans le dos. « Hum…Ca…pique un peu ? » dit-il nerveusement.
Sa mère arriva et le souleva. Souriant piteusement il la laissa observer sa blessure « C’est pas grand chose promis Maman » alors même qu’il avait des larmes de douleur dans les yeux. « Laisse moi en juger mon fils. Ca a l’air profond…Tu n’y es pas allé de main morte » dit-elle doucement en fronçant les sourcils.

Ardhamir contempla son fils, triste de voir qu’il n’osait même pas le regarder. Il le sentait tendu sous ses mains. Le rodeur était certain que s’il ne gardait pas ses mains sur les épaules d’Eodan ce dernier détalerait aussitôt. Probablement pour retourner se cacher. Ou vers son frère.
En l’entendant son coeur se brisa pour son fils qui voyait son monde s’effondrer. « Eo « dit-il la voix éteinte. Valar qu’il haïssait voir son fils ainsi, abattu et incertain. Ou plutôt un peu trop certain de certaines choses on ne peut plus fausse.
Il n’eut pas le temps de répondre qu’Aodhan se chargea de rappeler à Eodan certaines vérités. Il sourit tristement. Ses fils méritaient mieux que cela. Bien mieux. La colère menaça d’apparaitre sur son visage. Cet homme…il continuait à blesser sa famille sans même être là. C’était injuste. Il enferma la colère avant que Eodan ne puisse la remarquer. Il protègerait son fils autant qu’il le pourrait. Même de lui-même. Il ne laisserait pas une ombre du passé détruire la confiance et la confidence qu’Eodan avait en lui, en sa famille.

L’attention de Freya et celle d’Aodhan furent attirés par les mots d’Eodan. Aodhan, blessure oubliée se blottit contre sa mère. Il n’aimait pas voir son frère comme cela mais ne savait pas quoi faire de plus.
« Eooo je te l’ai dit ! Tu ne deviendras pas méchant ! Tu n’es pas méchant et tu ne le seras jamais » gémit dépité que son message ne soit toujours pas passé auprès de son frère. « Nous sommes frères et tu ne peux pas être méchant ! » Il croisa le regard fière de sa mère sur lui mais ne comprit pas tellement pour quoi.

Soudainement son frère courut vers eux, Aodhan le suivi du regard un peu perdu de tous ces revirements et commençant à bien fatiguer de sa journée en émotion. En le voyant tirer doucement sur sa tunique il appela doucement son frère « Eo ? » . Brusquement il se retrouva à terre, déposé par sa mère. Sans chercher à comprendre Il enlaça son frère aussitôt serrant très fort toute douleur oubliée au profit de consoler son frère «« Eo…» il lui caressa le dos avant de gémir. « Ca fait un peu mal quand même « marmonna-t-il la joue contre l’épaule de son frère.

Hochant la tête en entendant sa mère, il entraina son frère avec lui vers la maison non sans se retourner un peu « Eo aussi a mal à la main » dit-il piteusement « C’est ma faute ne le grondez pas ! » et il se précipita dans la maison en tirant son frère espérant ne pas se faire - trop - grondé.

Ardhamir glissa son bras autour de la taille de sa femme l’embrassant sur le haut de la tête « Je crois qu’une longue conversation est de mise ma tendre Freya…J’aurai aimé la repousser un peu plus…Qu’il garde un peu plus longtemps son innocence...» dit-il tristement en l’entrainant à la suite de leurs fils « Mais notre petit homme est courageux et à le coeur sur la main. Avec Aodhan a ses côtés…Ca va être dur pour notre Eo de dépasser cela mais…Ca ira j’en suis persuadé.» il rit un peu ensuite « Un serment de sang…Ca m’apprendra… » soupira-t-il son ton plein d’auto-dérision
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 34
♦ RÉPUTATION : 139
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Ven 29 Déc - 21:21


~ Le Festival de Yule ~

Cela faisait maintenant deux ans que la belle Freya les avait quitté en protégeant ses fils. Depuis leur soleil avait disparu. Il n’y avait plus les doux hurlements de leur mère, les caresses tendres de ses mains fermes et la possessivité de ses étreintes. Son sourire éblouissant, son âme remplie de rage de vivre n’était plus là… et c’était comme si on avait retiré la raison de vivre des trois hommes qu’elle avait laissé. Ardhamir avait perdu l’unique amour de sa vie, ses fils avaient perdus leur mère… Même si ils étaient ensembles, ils n’arrivaient pas à retrouver leur joie de vivre d’antan…Ho elle leur hurlerait tellement dessus si elle les voyait ainsi ! Mais heureusement Ardhamir fini par essayer de reprendre de l’entrain…alors leur père avait décrété que cet hiver ci ils monteraient dans le nord pour aller voir le plus beau festival de Yule qu’il connaissait. Que ça leur ferait du bien, qu’ils allaient découvrir de nouveaux horizons....

Eodhan était…septique. Déjà, quelle idée de remonter dans le nord en plein hiver ?! Il éternua d’ailleurs à cette pensée quand un gros flocon se colla contre une de ses narines. Il pesta en frottant son visage et remonta son écharpe. Ensuite le « nord » était là où les dunedains étaient les plus actifs et Eodhan ne voulaient vraiment pas en croiser, craignant de se sentir comme une tâche blonde et grossière aux milieux de ces gens-là. Il avait d’ailleurs fixé la moindre ombres sur tout le chemin, comme si un des rodeurs pouvaient soudainement jaillir pour venir voler son frère et son père. Pour ne rien arranger Ardhamir voulait aller en Comté…EN COMTE ! Juste le territoire que les dunedains défendaient becs et ongles depuis des décennies ! Alors oui, Eodhan voulait rencontrer des hobbits, ça avait vraiment l’air d’être des gens amusants, mais…ils étaient bien trop proches de la famille de sa famille à lui !
Le résultat était qu’Eodhan s’était rembruni de plus en plus à chaque pas que faisait son cheval. Ses sourcils étaient froncés, sa bouche pincée et un véritable nuage noir entouré l’adolescent ronchon. Heureusement il n’était pas agressif ou autre, juste complétement renfermé sur lui-même la capuche rembourré de fourrures cachant quasiment ses yeux. Bien sûr il refusait catégoriquement de parler de ce qui le tracassait, oui il voulait voir les hobbits mais… Bon, Ardhamir avait clairement compris le problème comme il faisait très attention aux réactions de son ainé depuis le coup de « la fugue sous la maison », il avait craint son adolescence encore plus après la disparition de Freya, qu’il se rebelle, devienne violent, ou tout autre phase typiquement d’ado mal dans sa peau…mais Eodhan était devenu un adolescent complétement renfermé et taciturne…de plus il alternait entre le fait de se mettre dans son coin et le fait devenir pire qu’un bébé opossum en restant collé à son coté. Ce qu’il ne savait pas comment gérer surtout que ça s’était énormément aggravé avec la mort de leur mère. Heureusement qu’Aodhan était là, personne ne pouvait résister au plus jeune et il avait clairement Eodhan enroulé autour de son doigt…

Eodhan soufflait, complétement aux aguets, alors qu’il gardait son cheval collait aux flancs de celui de son frère se rassurant ainsi. Toutes les quelques minutes il ne pouvait pas s’empêcher de tirer sur un pan de la cape d’Aodhan qui avait eu le malheur de bouger de quelques millimètres. Si le plus jeune râlait, alors il tirait sur sa capuche en représailles, ce qui finissait par déclencher une chamaillerie qui avait le mérite de le sortir de sa torpeur. Ils passèrent donc ainsi la frontière et comme aucuns « diaboliques » rodeurs n’apparurent pour voler sa famille.

Le jeune adolescent oublia pendant un instant son renfermement en voyant devant lui les grandes collines blanches aux milieux des quelques flocons qui commençaient à disparaitre. Il cligna des yeux, c’était comme se retrouver dans un autre monde tout en rondeur et blanc !

Leur père les dirigea sur les chemins quasiment camouflé leur expliquant pour la énième fois ce qu’il savait sur les hobbits et ô combien le festival de Yuletide était agréable et fantastique et tout autre adjectif mélioratif.
Malgré les redites de leur père, un petit sourire fini par apparaître sur le visage de l’adolescent, heureux de voir Ardhamir devenir un peu plus vivant au fur et à mesure qu’il répétait, encore, ô combien le festival de Yuletide était bien. Ils se mangeaient la même histoire depuis des jours, mais au moins maintenant l’excitation semblait à nouveau gagner l’ancien rodeur.
Ils se dirigeaient vers un village proche de la frontière qui avait l’habitude des étrangers et les accepterait plus facilement pour les festivités.

Les flocons avaient arrêté de tomber et le ciel commençait à se dégager quand ils arrivèrent aux villages. De la musiques et des rires leur parvenaient joyeusement. Eodhan écarquilla les yeux en découvrant le festival s’étendant devant eux dans un champ dégagé de la neige au maximum, les multiples petits stands, les lanternes, les guirlandes de toutes sortes et des hobbits chaudement habillés dansé devant un groupe de musiques.
Un sourire fini par égailler son visage devant ce spectacle de joies pures au milieu de la neige, le froid se faisant oublier immédiatement. Il partagea son sourire avec sa famille commençant à devenir excité à son tour. Heureusement l’auberge qui pouvait les accueillir fut vite rejointe par le trio. Il se laissa glisser de son cheval et lui flatta l’encolure distraitement ne lâchant pas le festival des yeux.

« Allez profiter mes fils, je m’occupe des chevaux et je vous rejoins… » Ardhamir leur souriait, semblant étrangement soulagé en les regardant tout les deux. Eodhan lui rendit son sourire.

« Merci papa… »

L’homme lui fit alors un clin d’œil.

« Surveilles bien Ao qu’il ne se retrouve pas coincé dans un bonhomme de neige ! »

« Oui papa ! » Il répondit en gloussant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443

avatar
♦ PSEUDOs : Emrys
♦ MESSAGES : 30
♦ RÉPUTATION : 74
♦ AVATAR : Michiel Huisman
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Guérisseur
— ARMES DU PERSO : Epée, poignards, armes de jet, arc
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Mon frère ^^
— VOYAGE AVEC : Eo' Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Mon frère -_-

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Mar 9 Jan - 23:18


Aodhan roula des yeux en sentant son frère tirer pour la énième fois sur sa cape alors que son cheval faisait un petit écart.
Cependant il ne dit rien conscient que son frère gardera probablement à vie l’angoisse de voir sa famille le laisser de côté. Pourtant avec le serment de sang lors de leurs premières années il pensait vraiment avoir apaisé les inquiétudes de son frère, malheureusement il avait vite réalisé qu’il n’en était rien. Il les avait apaisé certes mais pas assez pour que son frère ne s’inquiète pas dans certains cas. Soit à peu près tous les cas impliquant des gens et encore plus des Rôdeurs.
Des rodeurs….Aodhan se demandait s’ils en croiseraient en allant dans la Comté. La Comté ! Ils allaient voir des Hobbits ! Il n’en revenait pas ! Impatient il contenait son impatience comme il le pouvait, abreuvant son père de questions.
Au début…Ardhamir était resté plutôt sombre comme il l’était depuis…depuis que leur mère était partie…Mais à force de lui poser des questions sur la Comté et les Hobbits et le festival et au fur et à mesure leur père avait fini par se dérider et parler avec plus de plaisir et de joie du festival à venir.

…Maman….Par les valars qu’elle leur manquait….Aodhan faisait son maximum pour remplir le trou qu’elle avait laissé. Il forçait son père à parler, taquinait encore plus son frère, s’assurait que tout le monde mange bien et prenne soin de lui. Il était passé consciemment en mode maman poule. C’était sa façon de faire son deuil et de calmer son angoisse de perdre de nouveau un membre de sa famille. Ce qu’il n’arrivait pas pour le moment était…de retrouver la joie de vivre. La sienne comme celles de son père et de son frère.
Alors ce festival…C’était une chance de ne pas penser à la perte leur soleil et pour tenter d’apprécier la vie un peu plus. Du moins c’était ce qu’Ardhamir leur avait vendu. Et Aodhan…Il était prêt à faire cet effort. En souvenir de leur mère qui n’aurait jamais voulu cela…

Par contre…Quel froid ! La neige n’arrêtait pas de tomber. Mais ils allaient un jour arriver. Et boire du vin chaud. Celui dont Ardhamir parlait depuis longtemps. Il avait hâte.

Et ils étaient où tous les Rôdeurs censés protéger la Comté ?! Bon ils le faisaient en toute discrétion mais ils pourraient faire un petit salut quand même ! Un signe discret ? Ou alors ils avaient fait un signe et il l’avait raté ? Non il regardait partout, impossible que cela lui échappe ! Mais…son père était rôdeur et parfois encore il ne pouvait pas le trouver. Avec ou sans l’aide de son frère. Les Rôdeurs étaient vraiment des ombres….Et lui avait encore un peu de travail à faire pour apprendre la traque et à se fondre dans le décors.
Mais pour son frère il savait qu’il ne valait mieux pas. Mais lui avait bien envie. Hum…Dilemme.

Eodhan tira encore sur sa cape. Au temps pour lui, Aux Valars la patience !  « Eodhan arrête ! Ca fait 1000 fois que tu tires sur ma cape. Je n’ai pas l’intention de m’éloigner, tu sais et je sais et papa sait et la terre entière sait que nous sommes une coquille saint-jacque ! La coquille et la bestiole, jamais l’un sans l’autre et oui je sais que la comparaison est idiote mais par tous les Valars laisse ma cape tranquille »   s’exclama-t-il faussement exaspéré. C’était plus fort que lui de déclencher une chamaillerie. Ses yeux brillèrent d’amusement, une chose qui n’arrivait plus aussi souvent. Le voyage lui faisait vraiment du bien moralement, il se sentait plus léger. Et vraiment beaucoup plus excité et impatient encore.

Enfin les lueurs apparurent. Puis le village se dessina et soudainement Aodhan réalisa qu’ils regardaient le Festival de Yuletide.
« Oh…C’est….magnifique » Devant eux des tentes, des lumières, des petites gens souriants et riants, des guirlandes de toutes sortes, des odeurs de sucres les atteignirent, et la musique…tellement de musiques joyeuses et entrainantes un mélange de couleur, d’odeurs et de son les percutant.
Souriant largement Aodhan regarda son père les yeux brillant de plaisir et de gratitude. Plaisir et gratitude qui disparurent très vite.
« Ehhhhh ! C’est plutôt à moi de le surveiller. Toutes les filles vont lui tourner autour et on ne le reverra plus si on ne le surveille pas ! «  
Pourquoi c’était toujours lui que l’on embêtait par réflexe !

Ardhamir rit doucement, loin du rire d’avant mais un rire au moins. Il ébouriffa les cheveux de ses fils, leur donnant à chacun une bourse bien qu’il sache que ses fils en avaient déjà une chacun
«Cadeau, filez et veillez l’un sur l’autre »

Ardhamir les laissa, emmenant les chevaux et Aodhan se tourna vers son frère, sans lui laisser le temps de réagir, il l’attrapa par le bras et le tira vers le premier stand venu. Un stand qui sentait bon…  Enfin surtout...Vers le stand qu’il avait remarqué. Celui qui avait la queue et qui dégageait un fumet délicat qui parlait à son estomac.

« J’ai faim Eo ! Mangeons ! Et buvons je suis gelé ! »
Il regarda tout le stand et quand ce fut enfin leur tour il salua la femme qui tenait le stand et demanda de la tourte potimarron châtaigne et surtout « Et un grand verre de vin chaud » ajouta-t-il en tendant la monnaie ayant entendu les prix en faisant la queue.

La femme qui tenait le stand se pencha et leva un sourcil « Tu n’es pas un peu jeunot pour boire du vin chaud ? Hummmm ? Non je vais plutôt te servir un bon lait chaud au miel ! »
Estomaqué Aodhan se laissa servir sans protester immédiatement « Mais….mais ? » il se retrouva avec un lait au miel et sa tourte et pas de vin dans les mains. « Mais…je voulais du vin chaud moi ! » s’écria-t-il profondément dépité.
Riant la Hobbit secoua la tête « Reviens quand tu auras un peu de barbe jeune homme, même si tu es grand ca se voit que tu n’es encore qu’un gamin. Et pour ton compagnon ca sera quoi ? » demanda-t-elle jovialement avant d’ajouter avec un clin d’oeil « Du vin chaud peut-être ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 34
♦ RÉPUTATION : 139
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   Lun 19 Fév - 16:44

Eodhan roula des yeux en entendant son frère parler des filles. Pff ! Il leva la main et donna une légère tape à l’arrière du capuchon de son frère, juste assez pour que le bord lui tombe sur les yeux en guise de représailles. Depuis quelques temps maintenant Ao faisait référence aux filles qui lui tournaient autour, mais il ne voyait vraiment pas de quoi il était question ! Il faisait en sorte de socialiser avec des gens de son âge au lieu de faire l’ombre de son frère, ils devraient être contents et arrêter de le taquiner à propos des filles ! Puis pourquoi toujours parler des filles ? Eodhan soupira intérieurement. Oui malgré son adolescence il était une quiche pour remarquer que les filles pouvaient s’intéresser à lui et ça n’allait pas du tout aller en s’arrangeant. La seule chose qu’il pouvait dire c’était que les filles pouvaient être agaçantes quand elles faisaient une sorte de petit rire aigu, nan merci bien…

« Arrêtes de raconter des bêtises avec ton obsession des filles ! » il grommela partant rapidement dans la chamaillerie, vite arrêté par leur père qui leur donnait des bourses. Est-ce que c’était pour couper cette chamaillerie qui avaient déjà eu lieu un bon nombre de fois ou vraiment pour leur faire profiter de la fête le plus possible ? Peut-être un peu des deux…

La main de son frère l’attrapa par le bras pour l’entraîner vers la fête. Malgré leur différence d’âge, Ao avait déjà assez de force pour le trainer facilement (il n’avait pas encore gagné la masse de muscles qui le rendrait plus lourd, bien que l’on puisse en voir pointer les prémices avec tous les entraînements intensifs). De toute manière il n’aurait pas refusé de partir, à part pour dire à leur père qu’ils n’avaient pas besoin d’argent peut-être.
Sans surprise il fut entraîné vers un stand de nourriture. Ils étaient des vrais ventres sur pattes en bon jeune garçon rentrant ou étant déjà dans l’adolescence.

« Moi aussi ! » il s’accorda tout en serrant sa cape sur lui par réflexe. De la nourriture chaude les mettrait en bonne condition pour continuer à profiter des festivités.
Durant l’attente il regardait avec curiosité les hobbits qui s’agitaient autour d’eux. Ca faisait étrange d’être entouré de personnes plus petits qu’eux! C’étaient eux les petits normalement !Bien qu’Eodhan avait bien avancé dans sa poussée de croissance déjà. Dans tout les cas la joie des hobbits était contagieuse. Il s’attendait à recevoir beaucoup de regard méfiant vu le caractère normalement farouche de cette race, mais comme leur avait indiqué leur père, les hobbits de cette région là et lors du festival étaient bien plus ouverts. C’était agréable…
Ce fut enfin leur tour et il laissa son frère passer en premier…et pris immédiatement un air choqué à sa demande, ouvrant la bouche pour rabrouer son petit frère qui voulait boire de l’alcool. Cependant la hobbit, avec un sacré caractère ne se faisait pas avoir par les grands yeux mignons d’Aodhan et il se retrouva avec un lait chaud au miel. Eodhan ne pouvait pas s’empêcher de rire à l’éclat outré de son petit frangin, accompagnant la vendeuse dans son éclat bien que plus doucement. La fête allégée déjà son humour, oubliant rapidement le risque de rôdeurs…

Eodhan pouffa quand la dame s’adressa à lui et il lui rendit son signe avec un petit clin d’œil charmeur, bien qu’il ne se rende pas compte que son combo mignon sourire + coup d’œil était « charmeur ».
« Ho non je suis trop jeune aussi…Du lait chaud au miel avec vôtre tourte m’iront très bien, cela sent vraiment bon ! »
Il paya sa part et toujours pouffant entraîna son frère un peu plus loin vers des places assises déblayées de neige.

« Aloooors…est-ce que je vais dire à Papa que tu as voulu boire de l’alcool alors que tu n’as pas encore l’âge ou non…hmmmm ? » il demanda ludique. Il pencha la tête sur le côté… « Rien que pour pouvoir lui expliquer la tête que tu faisais quand elle t’a dit « non » ce serait drôle ! MoOonsieur qui obtient normalement tout ce qu’il veut des marchands avec son grand sourire !»

Il pouffa encore légèrement avec un léger coup de coude, retrouvant sa bonne humeur. Il mangeât sa tourte toujours avec un petit sourire et bu son lait.

« Tu as moins froid ? » il ne put s’empêcher de demander en bon grand frère. « Qu’est-ce que tu veux faire maintenant ? On va faire des jeux ou tu veux voir les artisans ? J’ai vu des grands jeux en bois un peu plus loin et avec la neige qui vient de s’arrêter on pourrait bien s’amuser…ou on cherche des trucs à faire avant que Papa ne nous retrouve et nous en empêche ? » il lui fit un clin d’œil. « Mais pas d’alcool ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Souvenirs du passé...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs du passé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs du passé - anecdotes familiales
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.