AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Selphir : Cherche homme, ou femme, prête à donner de son temps
et de son épée pour retrouver un homme qui mérite la mort.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past

Partagez|

Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 8:18




“ GILMITH ”
"...the proudest of all these birds were the swans"
NOM&PRÉNOM ▬ Fille d'Imrazôr pour les hommes, Imrazôrion pour les elfes. Par son père, Gilmith "silhouette étoilée" en adûnaic exilien, langue presque oubliée des colonies Númenóréennes en Terre du Milieu. Par sa mère, rien qu'un vide laissé, nul amilessë. Elle s'est choisit elle-même un kilmessë, Dialpheth, "dame cygne" en sindarin (dî ("dame") + alph ("cygne") + eth (terminaison traditionnelle noms féminins)), lorsque entendre prononcé le nom utilisé par tous ceux qu'elle aimait et qui ne sont plus est devenu trop douloureux. SURNOM ▬ Jadis, fut connue sous le titre de la Dame Cygne de Dol Amroth, réputée pour sa grâce et sa noblesse d'âme à l'image des dignes volatiles... mais cela fait fort longtemps que cet épithète n'a pas été ajouté à son nom. Son père et son frère la surnommaient affectueusement Gimilzôr "écume d'argent". Mais cette époque est révolue.
"Peredhel", fut longtemps sa seule appellation auprès de la plupart des Elfes, avant qu'elle ne commence à faire ses preuves auprès d'eux. ÂGE ▬ Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. Mais c'est seulement après que son frère jumeau lui fut arraché, à l'aube trop jeune de ses 125 ans, qu'elle se mit à errer en maudissant ses racine elfiques. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en l'an 2004 T. Â., peu avant Galador) PATRIE, RACE ▬ « This was the beginning of that people that in the Grey-elven speech are called the Dúnedain: the Númenóreans, Kings among Men. But they did not thus escape from the doom of death that Ilúvatar had set upon all Mankind, and they were mortal still, though their years were long, and they knew no sickness, ere the shadow fell upon them. » The Silmarillion

Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes : ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil. malgré son vœu elle ne sera jamais mortelle.
Son ascendance est pour beaucoup, aujourd'hui, surtout parmi les Hommes, rien de plus qu'une légende. Gilmith elle-même, est une légende, son existence réduite à des contes et des chansons, et les croyances de gondoriens. Les Princes de Dol Amroth sont pourtant sa descendance, par son frère, Galador. Le sang du Gondor et des nobles Dùnedain coule autant, voir plus, dans ses veines que celui des Elfes.
Elle est née en Gondor, et le considère, en particulier la Terre des Princes, comme sa mère patrie. Néanmoins aujourd'hui, sa demeure, ou plutôt son flet, se trouve dans les hauts arbres de Caras Galadhon dans la Lothlórien. Même si, la plupart du temps, Gilmith est nomade et parcourt la Terre du Milieu à dos de sa monture. Et qu'en son cœur, elle soit indécise quand à sa patrie. Ni Homme, ni Elfe, elle à toujours l'impression de ne pas avoir trouvé sa place en ce monde. LIEU DE NAISSANCE ▬ Dol Amroth le magnifique, à ses yeux le véritable joyau du Gondor, plus même que Minas Tirith. Situé dans le sud du Gondor, entre mer et collines, ce port fortifié est fièrement perché sur un cap rocheux dans la baie de Belfalas, dans la partie ouest du Dor-en-Ernil (dont le nom est éponyme à celui de la baie ; et qui se trouve entre l'embouchure du Morthond au nord-ouest et les bouches de l'Anduin, le plus long cours d'eau de la Terre du Milieu, à l'est.)
La région de Dor-en-Ernil est aussi appellée en westron la « Terre du Prince », dont son frère fut le premier d'une lignée jusque là jamais brisée. La superbe flotte aux navires à tête de cygne mouille dans le port et fait la fierté des natifs de Dol Amroth. La région de Dol-en-Ernil est d'autant plus exceptionnelle qu'il s'agit de l'unique contrée indépendante, les Princes de Dol Amroth ont fait allégeance aux Intendants du Gondor mais règnent seuls sur leur territoire.  RANG SOCIAL ▬ Issue de la haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr "le Númenóréen", Seigneur du Belfalas ; le titre de la Dame Cygne de Dol Amroth s'est pourtant perdu dans la légende. Elle est considérée dans l'histoire comme la première princesse de Dol Amroth. Autrefois richissime, de part son statut de princesse, elle a légué la plupart de ses biens à la principauté de Dol Amroth avant de s'en aller pour la Lorien. Ne lui reste qu'un navire qui à survécu aux ans, et qui mouille dans le port de la Lorien en attendant qu'elle y navigue.
Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes (en grande partie grâce à son lignage elfique), auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. Sa mère n'était qu'une servante, suivante de la Dame Nimrodel ; une elfe sylvaine sans prestigieux ancêtres ni autres exploits que celui d'avoir épousé un humain et d'être portée disparue depuis plus de neuf-cent ans.
Gilmith à très longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.  Aujourd'hui encore des préjugés subsistent, Gilmith n'est pas comme les autres et ne le sera jamais. Alors même si elle  à gravit les échelons et acquit un rôle d'ambassadrice et de représentante des Galadhrims, elle reste et restera toujours à part. PROFESSION ▬ Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince. Un peu plus d'une centaine d'année après son arrivée parmi les Elfes, elle est devenue ambassadrice et messagère de la Lórien. Notamment chez les Hommes, qu'elle connaît et comprend mieux que tous les Elfes, mais ce rôle l'a aussi menée à côtoyer les autres Royaumes elfiques et quelques nains.
Ceci lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel à qui elle rend personnellement des comptes et se fait un devoir d'informer de toutes les rumeurs de la Terre du Milieu.
SITUATION AMOUREUSE ▬ Eternelle (littéralement) célibataire, en quête d'une âme-sœur  qui n'arrivera peut-être jamais. Enfin, tant que ce n'est pas un mortel, Gilmith prend.POUVOIRS ▬ En plus des capacités inhérentes à tous les Elfes, ses songes sont parfois envahis par des visions, et ce depuis l'enfance. Mais Gilmith ne saurait dire s'il s'agit là d'un héritage des Dunedain ou des Elfes, ou peut-être un mélange des deux ? Quoi qu'il en soit, de ces visions fugaces ne lui reste au réveil que des sensations furtives et latentes, qu'elle ne saurait lire.  
Elle à toujours eu une étroite affinité avec la nature. Avant même de recevoir un enseignement elfique, lorsqu'elle vivait à Dol Amroth, Gilmith entendait le chant de l'océan et pouvait prévoir de ses caprices et faire prévenir les marins. Si elle ne sait pas forcément se faire maître de la nature, elle possède une forte empathie avec celle-ci et communique autant avec elle qu'avec les êtres parlants.
Elle n'a pas de pouvoirs de guérison, mais à tout de même appris à soigner dans une certaine mesure, par les plantes notamment. Gilmith aime pouvoir venir en aide aux hommes et apaiser leurs maux, et plus simplement apprendre de nouvelles compétences utiles.

➴ Tout sur toi baby !

VOTRE PHYSIONOMIE ▬
« and they were tall, taller than the tallest of the sons of Middle-earth; and the light of their eyes was like the bright stars »
The Silmarillion

Gilmith fut très souvent, dans sa jeunesse, comparée au noble volatile qui trône sur les bannières bleues et argent de Dol Amroth. Blanche et gracieuse, la Dame Cygne, comme on l'appelait, porte sur elle toute la noblesse de sa position. Le port altier, la démarche assurée, elle à ce quelque chose d'indéfinissable qui accompagne les gens d'importance, une fierté majestueuse et muette qui ne nécessite aucun mots. C'est du moins l'impression qu'elle peut donner, cela renforcé par sa nature de semi-elfe et le charisme particulier de ceux de sa race. Bien qu'elle ne soit pas forcément aussi envoûtante que ceux aux sang pur, la noblesse de la lignée des elfes et des Dùnedain du sud coule dans ses veines et influe sur chacun de ses gestes.

Gilmith à plus hérité de son père Dùnadan que de sa mère Elfe. C'est du moins ce qu'il lui répétait, car elle-même ne retient rien de Mithrellas. De lui, elle tient la chevelure noire et les yeux gris tempête qui caractérisent les enfants de Dùnedain ainsi que la plupart des gens de la lignée des Princes de Dol Amroth. De sa mère, des oreilles pointues et ce don fort utile que ses longues mèches de nuit qui ne s'emmêlent jamais, et ce malgré le vent . En effet, sa longue chevelure sombre et soyeuse cascade en ondulations légères jusqu'à sa taille, et Gilmith, toujours coquette, prend bien soin de les entretenir. Elle se contente rarement de les laisser lâchés librement -car elfe ou non, rien alors ne les empêche de fouetter son visage ou masquer sa vue lorsqu'elle chevauche- et aime les coupes et tresses élaborées, si bien qu'elle porte rarement la même coiffures deux jours de suite. Cette habitude lui vient de son éducation humaine, Gilmith reste en effet attachée à la mode gondorienne qui va au chignons et atours distingués. L'apparence est de grande importance, pour la noblesse, d'autant plus pour elle qui fut porteuse de tant de responsabilités : elle avait, et à toujours, le devoir d'honorer sa famille et ceux qu'elle représente, d'autant plus lorsqu'elle est en mission diplomatique. Gilmith sait à quel point les dehors peuvent influencer l'opinion qui se fait de sa personne, et qui est parfois primordial. Elle se soucie donc beaucoup de l'image qu'elle renvoie.

Gilmith possède la beauté éthérée et lumineuse qui caractérise les Nimîr, mais dans une moindre mesure peut-être, de par son sang mêlé à celui des hommes. Son visage, pâle comme l'écume, à légèrement plus de rudesse que celui des elfes, avec ses traits ciselés comme dans les pierres blanches de Minas Tirith : les pommettes saillantes, mais une mâchoire aux angles durs, des lèvres non pas fines, mais très pleines. Ses yeux, pourtant, brillent avec tout l'éclat des étoiles dont elle porte le nom, ou plutôt, comme des perles grises et irisées frappées par les rayons de la lune : changeants tout comme cet océan qui est si cher à son cœur. C'est Imrazôr qui disait toujours de sa fille que ses yeux étaient comme la mer : tantôt du gris tempétueux presque noir des flots déchaînés par la tempête, tantôt clairs et cristallins des jours de calme. Ils ont toujours été très expressifs et pétillants de vie, mais aujourd'hui, on y trouve surtout une profonde lassitude, une mélancolie qui colle à la peau de la plus si jeune Peredhel.  
Diplomate de talent, Gilmith à appris depuis longtemps à cacher ses émotions sous un masque d'impassibilité ou de prudente neutralité, à sourire sur commande même si son humeur n'est pas à la joie. Un sourire qui peut aussi bien être confiant, charmeur, doucereux, froid, timide, ou époustouflant de sincérité, tout dépendant de l'utilisation qu'elle en fait. Ainsi seuls ses yeux trahissent sa tristesse, tandis que le reste n'est que ce qu'elle veut montrer, force tranquille et dignité.

C'est donc entre suprême délicatesse et dignité parfois dure que se tient Gilmith, auréolée toujours d'une presque aura de fragilité. En effet malgré sa haute taille, la svelte Dame aux membres déliés et à la silhouette menue semblerait sur le point de se briser à tout instant. Mais ne vous y fiez pas, elle est après tout bien plus forte et agile que les femmes mortelles.

VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Jusque dans ses tenues, Gilmith est entre-deux. Ainsi varie-t-elle entre style des hommes et celui des elfes ; sous-robes et sur-robes, cols ronds au ras du cou, taille soulignée très haute par de larges ceintures s'opposent aux longues robes et manches flottantes et clavicules dévoilées des soieries elfiques.
Pour ce qui est du style vestimentaire, Gilmith est très attachée à la mode gondorienne, même si elle sait apprécier la beauté et délicatesse des atours elfiques. Mais malgré son désir de s'intégrer, elle reste assez mal à l'aise dans les robes d'elfes, aux décolletés et à la légèreté qui parfois trop révélatrice. Les robes gondoriennes sont bien plus couvrantes, et font partie de sa culture, ainsi en porte-t-elle toujours lorsqu'elle marche parmi les Hommes. Suivant cette tradition, il n'est pas rare de la voir les cheveux couverts de voiles.

Toujours fidèle à sa famille, Gilmith porte presque exclusivement du blanc et du bleu, les couleurs de Dol Amroth, ainsi que toutes les autres teintes rappelant l'océan.
Même sur ses robes de voyage -plus sombres ou dans des tons naturels- on peut trouver quelques éléments qui rappellent les couleurs ou formes du blason familial. Des détails comme des broderies qu'elle a faite elle-même. Une dame de la noblesse se doit savoir utiliser aiguille et fil, après tout.

Aussi, lorsqu'elle voyage, elle porte une cape tissée par les Galadhrims, bien plus pratique que tous les vêtements des hommes. Très légère, la chaleur qu'elle procure ainsi que sa couleur varie selon les saisons et l'environnement qui l'entoure, la rendant idéale pour voyager. Une broche en forme de feuille de mallorn argentée la retient fermée au cou, prouvant son appartenance aux Elfes de la Lothlorien.

Gilmith porte presque constamment un fin diadème en argent sertit d'une unique perle. Les formes arrondies gravées dans l'argent rappellent les vagues, et la perle iridescente provient du Gondor. Elle n'est pas de la noblesse pour les Elfes, mais le Seigneur Elrond laisse ses serviteurs se parer de tiares, et bien qu'elle n'en soit pas une, la Semi-Elfe s'est laissée séduire par cette coquetterie. Elle à toujours aimé les belles choses.

VOS PARTICULARITÉS ▬ A première vue, rien de très particulier, pas même quelques cicatrices, qui pourraient être les seules témoins visibles du temps qui passe et la laisse, autrement, intouchée. Pas une seule réminiscence de son enfance tumultueuse (courir et tomber partout avec son frère n'était pas si digne que ça, en vérité) ni de ses quelques mauvaises rencontres finissant parfois dans le sang au fil des ans sur les routes... Même cela, ne lui est pas accordé. Ou peut-être est-ce ça, la particularité : une peau qui, telle une feuille de parchemin vide, ne raconte aucune histoire.
Sauf peut-être ses mains, qui créent un contraste surprenant avec l'allure de princesse éthérée qu'arbore Gilmith. En effet, loin d'être douces comme des mains de jeunes femmes de la noblesse, elles sont calleuses, à la fois à force de frotter les cordes de sa harpe qu'aux nombreux travaux manuels ainsi qu'aux entraînements au tir à l'arc. Ce sont des mains qui ont vécus et n'hésitent pas à se salir. Les mains en disent souvent plus que tout le reste.

VOTRE CARACTÈRE ▬ « Therefore they grew wise and glorious, and in all things more like to the Firstborn than any other of the kindreds of Men » The Silmarillion

La Gilmith que vous voyez aujourd’hui n’est pourtant que l’ombre d’elle-même, l’ombre de ce qu’elle était avant la perte de son frère et les années dorées de Dol Amroth. Adieu, la Dame pleine de joie de vivre jamais à cours d’humour et de répartie. Adieu, l'impétueuse pleine de fougue et d'attentions. Elle est une ombre maussade et secrètement jalouse, un mystère à fleur de peau déjà trop las et usé.

Les Dúnedain sont réputés pour leur sagesse et discernement, des qualités dont Gilmith ne manque pas. On lui a toujours dit, dès son plus jeune âge, qu'elle est d’excellent conseil. Elle ne dit jamais rien au hasard, prend bien le temps de peser ses mots et de réfléchir au pour et au contre, sans jamais se précipiter et en essayant d’être la plus objective possible, quitte à mettre son opinion personnel de côté : même si la meilleure solution n’est pas la plus facile, ni celle qu’elle aimerait, elle la présentera s’il le faut. Une sagesse, donc, qui lui à valu d’être la conseillère de nombreux illustres hommes et femmes. Car sans jamais imposer sa voix par la force, Gilmith sait y faire avec les mots. Diplomate, oratrice -voir actrice- réfléchie, tantôt charmeuse tantôt autoritaire, ceux qui l’écoutent la trouve souvent captivante, une forme de charisme sûrement renforcé par ses origines elfiques. Si elle n’est pas malhonnête par nature, elle peut se montrer manipulatrice et retorse, et sait user de tous ses atouts pour convaincre ou parvenir à ses fins. Le parler est une arme toute aussi dangereuse que la lame d’une épée, après tout. Mais Gilmith est avant tout une intellectuelle, d’une curiosité et un désir d’apprendre insatiable ; elle est sociable moins par obligation que par désir de partage.

Très maniérée, Gilmith est respectueuse et polie envers tous, noblesse ou non. Pourtant malgré ses airs guindés, elle a un esprit libre, n’a jamais su se soumettre aveuglément à l'autorité et aux attentes qu'on avait d'elle. Tel le cygne rebelle qui fend les flots, son long cou tendu avec une gracieuse défiance, son bec brillant prêt à pousser un cri retentissat. Elle est bien moins fragile qu'il n'y paraît aux premiers abords, mais en même temps l'est bien plus que ce qu'elle montre lorsqu'on commence à la connaître.

Mais... Gilmith est triste. Gilmith est seule. Gilmith est mélancolique. Cela se traduit par des périodes d’apathie et d’absence, dont elle ne se rend la plupart du temps pas même compte. Elle peut parfois complètement décrocher de la réalité pour se perdre dans ses souvenirs et ses pensées, même au plein milieu de conversations. Elle peut donc sembler distraite et rêveuse, mais aussi déprimante et suspicieuse.

Esthète, elle aime la beauté sous toutes ses formes. Artiste, elle a toujours été très créative, elle à l’âme sensible, sans jamais avoir honte de laisser ses larmes couler et d’exprimer ses émotions. Mais elle craint depuis qu’elle a perdu son frère l’attachement émotionnel, de se lier, surtout aux mortels. Aussi peut-elle se montrer exagérément distante et froide lorsqu'on s'approche trop, de fausses murailles pour éloigner les autres et se protéger comme elle peut. Même si son sérieux à toute épreuve cache un caractère joueur et vif, endormi depuis trop longtemps, qui se ravive parfois avec quelques rares partenaires.
Gilmith, bien qu’elle puisse parfois se laisser aveugler par sa fierté -Ô, immense fierté de celle qui a été élevée sur un piédestal et admirée comme une princesse née-, à apprit l’humilité. Elle à toujours eu un cœur empli de compassion et d’égards, qui n'ont fait que croître avec les âges et les épreuves. Loyale jusqu'au bout, elle à pourtant un sens du devoir et des responsabilités bien trop grand pour suivre son cœur sans user de sa tête.

CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Dol Amroth ≈ Tous les arts, même ceux qui n'en ont pas l'air (comme l'art de tresser les cheveux des elfes et des nains) ≈ La traduction et étudier les textes littéraires. Elle à notamment traduit de nombreux textes en adunaic exilien en sindarin ou westron, afin de faire survivre la culture des Dunedain du Sud : une tâche qui lui tient particulièremebt à cœur et qu’elle continue toujours ≈ Mais aussi nager, le Mátengwië, la langue des mains, qui la fascine (Gilmith utilise maintenant à la fois les gestes du discours classique, et ceux des elfes, pour renforcer la force de ses mots) ; lire et écire, la chasse, la viande rouge, rendre service, faire de nouvelles rencontres et découvertes, les Rôdeurs pour qui elle a le plus grand respect, les belles choses, les belles personnes aussi, danser, chanter et pratiquer elle-même toutes sortes de formes d’art, les enfants.... [et le journal ne s'arrête pas là]
VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Absolument ! Même si cela appartient au passé, car cela fait bien longtemps que rien ni personne n'a réussit à lui rendre véritablement goût à la fête.
Gilmith adorait organiser de grandes réceptions et fêtes. Elle pouvait danser pendant des heures sans se lasser, à s'en faire saigner les pieds parfois. Elle riait et chantait et jouait de la musique pour distraire ses invités, car c'était son rôle de hôtesse, mais surtout par simple plaisir. Elle à toujours eu une grande résistance à l'alcool grâce à son métissage, comparé aux autres hommes et femme du Gondor en tout cas, donc elle ne se gênait pas pour consommer puisque les effets ne se faisaient quasiment pas ressentir. Les gens du Gondor sont souvent perçus comme guindés et solennels, mais même eux savent s’amuser. Du moins, c’était le cas à Dol Amroth, ou la mentalité est légèrement différente de celle des nobles de Minas Tirith.
AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Chaque activité qui apporte un enrichissement intellectuel et culturel à tendance à faire battre son cœur, mais rien ne peut mouvoir son cœur plus que l’océan.
Le désir de naviguer sur les flots semble être un attrait héréditaire. L’un de ses projets, qui ne pourra jamais être réalisé, était de faire le tour du monde avec Galador, de naviguer sur tous les océans connus comme inconnus une fois que son neveu serait prêt à prendre la place de son père . Hélas. Depuis, l’océan qu’elle aime tant est synonyme de mélancolie et de regret.
AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Longtemps sans but, sans rien pour la garder accrochée à la vie, Gilmith n'a réussit qu'à sauver un pâle idéal, qui coule dans ses veines aussi sûrement que son sang : le désir de veiller sur les Hommes. Qu'importe que les Elfes ne se mêlent pas aux affaires des Hommes : elle n'est pas une Elfe.
Servir la Dame Galadriel est aussi devenu son but intermédiaire le plus important.
CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ Elle n’exècre rien plus que sa nature de Peredhel, et son immortalité. Mais aussi la solitude, les fruits et légumes à longueur de temps et donc le régime elfique contenant bien trop peu de viande à son goût, les Corsaires d’Umbar, le manque de propreté (malgré son temps passé sur la route loin du confort de son ancienne vie), la couleur noire, la goujaterie, les grossièreté, (surtout quand ces deux dernières sont adressées contre Dol Amroth et ses descendants), son anniversaire, les fausses notes, Taur e-Ndaedelos (la Forêt Noire) depuis son dernier et unique voyage là-bas, les araignées, l’intolérance, dormir, la fumée de pipe, être en vie... [et le journal ne s'arrête pas là]
PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Débrouillarde et profiteuse ; car l’on ne peut percer dans les hautes sphères politiques sans savoir être retors et prendre toutes les opportunités qui se présentent.
SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Dame Galadriel est la personne qui se rapproche le plus d'une figure familiale pour elle, aujourd'hui. Gilmith sait pouvoir compter sur les Elfes de la Lorien, dans une certaine mesure. Et elle croit, idéaliste peut-être, en le bon qui est en chaque homme. Assez pour supposer que l'aide peut venir de n'importe qui, n'importe ou, parfois de la plus inespérée des créatures...
COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Tout dépend de la situation. Gilmith aime soupeser les solutions avant d'agir, c'est une stratège, pas une intrépide.
UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Sa véritable identité. Gilmith ne répond presque plus que par son kilmessë, et garde les hommes dans l’ignorance de qui elle réellement.
Oh, et il se pourrait qu'elle ait dérobé un trésor inestimable de Dol Amroth -qui ne lui revenait pas de droit- en emportant la chevalière de son frère après son trépas…
QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Sa faiblesse, sa lâcheté, les troublantes ressemblances entre l’abandon de sa mère et son départ de Dol Amroth. Gilmith sait qu’elle a été lâche et à faillit les siens après la mort de Galador, et ne se le pardonne pas.
Oh… Et le nombre de frasques immatures et même dangereuses qu’elle a commis lorsqu’elle était enfant lui font bien honte, lorsqu’elle y repense. Surtout la fois ou Galador à failli se noyer parce qu’elle avait décider de voler une barque pour pagayer jusqu’à Edelhond… C’était une sacrée preuve de stupidité qui n’apparaît heureusement pas dans la légende !
C’est ce qui est bien, avec les légendes : les personnages sont annoblis au point que les détails les plus piquants et embarrassants sont laissés de côté. Que diraient les gens, s’ils savaient que Galador avait la phobie des souris ?
QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ Elle possède un arc en bois gris-argent de mallorn et avec corde en cheveu d’elfe, un peu plus petit que la moyenne puisqu'elle apprit à tirer sur des arcs plus courts que ceux des Galadhrims. L’armurier lui en a donc fait un plus adapté à son style. Ses flèches sont toutes munies de plumes de cygnes.
C’est l’arme avec laquelle Gilmith se sent le plus à l’aise et est la plus compétente. Elle s’est toujours considérée comme très habile au tir à l’arc, une des meilleure lorsqu’elle était à Dol Amroth et qu’elle remportait les tournois de tir que Imrazôr organisait pour lui faire plaisir –car à l’époque, à part pour le jeu ou la chasse, elle n’avait aucun besoin d’une arme. Elle s’entraîne rudement depuis l’enfance, car l’art demande rigueur et conviction. Mais elle est loin d’être la meilleure archère, parmi les elfes.
Elle transporte généralement des armes blanches légères, dagues elfiques à double tranchant, et occasionnellement une épée ; mais elles servent plus rarement et sont surtout des assurances. La route est dangereuse, après tout.

Gilmith possède un poignard ; qui n'a jamais servit au combat de son vivant. Il s'agit d'une dague d'apparat forgée à Numenor au Deuxième Âge, héritage de sa famille par son père qui la lui offrit pour sa cérémonie de passage à l’âge adulte. Il est dit qu'elle fut offerte par un roi de Numenor à l'un de ses ancêtres. Elle ne quitte jamais la taille de Gilmith.

QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Sa peur s'est déjà réalisée. Être seule. Errer, sans but et sans être aimés, en Arda. Jusqu'à la fin des temps des Elfes et des Hommes. Ou peut-être est-ce l'éternité, qui l'effraie le plus ? De voir tous les autres âger, s'affadir, disparaître, tandis qu'elle reste la même et ne peut rien y faire ? En cela, Gilmith peut comprendre pourquoi les Elfes prennent de haut les mortels et se distancient d'eux ; ça fait trop mal, de se soucier de créatures si éphémères. C'est une agonie longue, inéluctable et terrifiante.
Alors, non, elle n'a pas peur de mourir. Loin de là. C'en serait presque un cadeau, que d'être libérée de ce fardeau que sa mère immortelle lui à légué.



VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ Le destin de la Terre du Milieu lui à toujours importé, comme à tous les membres de sa famille. Grâce à ses longues années d'existence, elle à pu être témoin du flux et reflux du Mal, tel celui de la marée, s'en allant pour revenir fatalement, et avec toujours plus de force. Le Mal, qui tente les Hommes, les corromps, les transforment. Même ceux qui sont nés pour l'affronter n'en ressortent pas indemnes, même les Elfes, qui se croient si supérieurs aux autres races n'y sont pas immunisés. Son propre père a affronté et survécu aux Nazguls, avant sa naissance, et lui a confié cette expérience terrifiante... Gilmith n'est pas la plus à même de juger, mais de ce qu'elle a observé, son avis est celui-ci : il faut lui tenir tête, lui résister jusqu'au bout, mais sans être fou. Et surtout, jamais seul. Car ce sont soudés que les Hommes, et tout êtres, sont les plus forts.
Le dernier Roi du Gondor avait payé cette erreur avec le prix fort.

➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ Ton pseudo so swag sur la toile mon poussin.
ÂGE ▬ 20 balais déjà 8D
PASSIONS ▬ Lire, écrire, envoyer des cartes postales
FILMS & SÉRIES ▬ Si je devais faire la liste ce serait plus long que mon histoire xDD HP, Lotr, sense 8, tout ce qui est fantastique/sci-fi en général !
PRÉSENCE ▬ Normalement tous les jours !
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ Magnifique ! ** depuis le temps que je cherchaires un fo Tolkien !
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ ça fait une éternité que je suis tombée sur vous, je sais plus comment xD
TON AVATAR ▬ Astrid Berges-Frisbey
Code:
[b]x [/b][i]Gilmith[/i] → Astrid Berges-Frisbey
REGLEMENT▬ A
Spoiler:
 
UN TRUC EN + ▬ Le mot de la fin qui claque !



Dernière édition par Gilmith le Mer 19 Juil 2017 - 23:17, édité 42 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 8:20




“ THE JOURNEY NEVER ENDS
" BUT IN THE END, IT’S ONLY A PASSING THING, THIS SHADOW. EVEN DARKNESS MUST PASS. A NEW DAY WILL COME. AND WHEN THE SUN SHINES IT WILL SHINE OUT THE CLEARER "




≈ THE LEGEND, Pent-en-Cónin, Tale of the Princes ≈

It is said that Imrazór harboured Mithrellas, and took her as
wife. But when she had borne him a son, Galador, and a daughter, Gilmith,
she slipped away by night and he saw her no more.
— Contes et légendes inachevés, « L'Histoire de Galadriel et Celeborn »

« Ah, les Gondoriens ne se prennent pas pour n'importe qui, ça non ! Avec leurs casques étincelants, leurs grandes villes et leurs accents méprisants.... »

Assise contre le mur, Gilmith ne peut retenir un sourire en écoutant parler les Rohirrims arrêtés dans la même taverne qu'elle. « Certains disent même descendre des elfes ! » La joyeuse troupe éclate en rires tonitruants. La Semi-Elfe sent son cœur rater un battement, et continue d'écouter les hommes du Rohan élucubrer sur les lieux communs qu'ils avaient des hommes du Gondor. Elle se sentait légèrement insultée, peut-être, qu'ils mettent ses descendants dans le même sac que les autres, et doutent de leur parole. Les Princes de Dol Amroth ne s'attribueraient jamais une gloire imméritée. C'est ainsi qu'elle intervient d'une douce voix qui s'entend à peine au dessus de leurs rires. Elle doit se répéter une seconde fois, pour attirer leur attention. « Dresseurs de chevaux, Dol Amroth est différent du reste du Gondor. »[ De ce que le Gondor était devenu, du moins. La force des Intendants semblaient s'amenuir en contrepartie du Mal. Mais la lignée de son frère restait forte. « Tu sais de quoi je parle, alors ? » demande celui qui avait fait référence sa contrée natale. La Semi-Elfe se lève et s'approche lentement des cavaliers.  « Une seule légende, conte qu'un elfe et un homme ont donnés naissance à une lignée d'hommes du Gondor. La lignée, jamais brisée, des Princes de Dol Amroth. » « C'est bien ça, une légende ! » Et leurs rires viennent encore agacer ses oreilles sensibles, et toucher sa fierté de sœur de Prince. « Parce qu'une légende est une légende, est-elle forcément fondée sur un mensonge ? »

Ils sont interrompus par la porte qui s'ouvre. Et un vieillard claudiquant, qui s'approche à l'aide de son bâton de bois. Les yeux de Gilmith le trouve, et se teintent immédiatement d'envie. Il y avait tant de beauté, dans ces ridules qui parcheminaient sa peau, ces mèches blanchies par l'âge qui contaient en elles-mêmes la plus belle des histoires. Toute une vie écrite sur cette peau, tandis que la sienne resterait à jamais lisse...

« Voyageurs, vous devez bien avoir une histoire intéressante pour faire rêver un vieil homme comme moi ? » Avant qu'un autre puisse répondre, Gilmith intervient. C'était l'occasion de faire revenir des morts de vieux fantômes. De conter aux hommes du Rohan la véritable histoire, et, peut-être, changer partiellement leur vision. « Le suilon, brave homme. Une voyageuse conviendrait-elle à vos goût ? » « Voyageur ou voyageuse, qu'importe, tant qu'il y a une bonne histoire. Tu en as une ? » « J'en ai plusieurs. » « Choisis-en une pour moi. Une belle histoire, comme on en fait plus. » « Je ne sais si je serais à la hauteur de vos attentes. Mais soit. J'ai une histoire pour vous. Je peux vous conter l'origine de cette légende, d'hommes disant descendre des elfes. Hommes du Rohan, tendez l'oreille, ceci n'est pas l'histoire que vous croyez connaître... »

L'homme se tire une chaise pour s'asseoir près d'elle. Gilmith reste debout, de sorte que son regard et sa voix puisse porter sur tous. L'art de discourir existait, comme celui de chanter ou jouer de la harpe, et elle était toujours ravie de pouvoir y recourir.

« Ceci est une histoire qui date d'avant l'âge du Rohan, lorsque les vertes plaines du Calenardhon étaient habitées par des hommes du Gondor, ceux qui avaient survécus à la Grande Peste. Lorsque Minas Tirith avait toujours comme sœur jumelle Minas Ithil, la Tour de la Lune Montante, le plus à l'est des bastions du Gondor. Lorsque Dol Amroth portait un autre nom, Lond Ernil, et que son premier Prince reconnu n'était pas encore né. Lorsque la Lothlorien était dirigée par le roi Amroth le Vaillant, et non pas "l'Enchanteresse" qui vous fait tant languir et trembler... Le Mal n'était pas moins tenace, alors, mais les Hommes étaient forts et soudés. Le Gondor avait un roi, et Lond Ernil, port fortifié des côtes méridionales n'avait pas encore acquit son indépendance...

Le seigneur de la région Belfalas n'était pas un Prince, ni de sang, ni de titre. Il en avait pourtant la noblesse et la grandeur, et chevauchait les vagues comme les Rohirrims chevauchent leurs braves chevaux. Ceci est l'histoire d'un Homme, messires. Un Homme, mais pas comme les autres. Pas fils de roi, mais vu comme tel par ses hommes, tant ils le respectaient et étaient honorés de le suivre et combattre à ses côtés. Non, il n'était pas qu'un Homme. Son visage se ridait bien plus lentement,
et son cœur appartenait à la mer, et à une île perdue, engloutie par les flots et l'avidité de ses habitants. Son nom était Imrazôr, et il était un Dúnadan du sud, un Roi parmi les Hommes, fils des Fidèles qui colonisèrent la Terre du Milieu et fondèrent le Gondor après la Chute de Númenor, il y a fort longtemps. Peut-être en avez-vous entendu parler ? Imrazôr le Númenóréen, qu'il était appelé. Il descendait d'une lignée d'Hommes de l'Ouest restée pure, jamais mélangée avec celle des Hommes du Milieu. Imrazôr était un grand homme, comme son père, et son grand-père, et comme tous ceux qui tinrent et tiennent encore aujourd'hui les eaux du Gondor, en gardant les Corsaires d'Umbar loin de la terre... »

« Pourtant sans les volontaires du Rohan, le Gondor n'aurait jamais pu tenir face aux dernières invasions des Corsaires ! » Réflexion méritée. Jamais auparavant, les Corsaires n'avaient été si hardis, même pas lorsque Sauron était proche -sauf peut-être lors du Long Hiver, mais cela faisait longtemps-, ne s'étaient autant avancés dans les terres. De plus depuis quelques générations les Princes avaient eu la chance d'avoir des règnes paisibles, les Corsaires avaient été plus discrets qu'à d'autres époques, nulle guerre n'avait poussé les Princes à quitter leur cité et à se perdre dans le sang et la guerre... Une bonne chose. La Semi-Elfe n'avait jamais cessé de garder une oreille et un œil tendus vers le Sud, et elle souhaitait à ses descendants une belle vie épargnée par le drame. Mais ce temps touchait à sa fin.L'appel du Roi Fengel avait été une bénédiction... Gilmith voyait là l'espoir que les Hommes cessent leurs luttes intestines pour s'allier dans l'adversité, comme à son époque à elle... « Il est vrai. Sans vos renforts, il aurait été bien plus ardu de repousser les corsaires. Mais même les plus vaillants des hommes ne peuvent accomplir des miracles. Le Prince Angelimir et son fils Adrahil, ainsi que leurs soldats, ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour protéger le Gondor. Ils se sont battus dignement, et méritent le respect, de même que vous, Cavaliers. De même que chaque homme ou femme qui protège sa patrie au prix du sang et de la sueur. Ou chacun, à sa propre échelle, aussi petite soit-elle... Maintenant, si vous le voulez bien, la suite. »

« Imrazôr avait tout juste trente années, mais en paraissait dix de moins, lorsqu'il la rencontra. Une elfe. Ce n'était pas si surprenant, à cette époque. Le port de Lond Ernil était florissant, cette région était prisée par les Nîmir -les elfes- désirant quitter la Terre du Milieu pour mettre les voiles vers l'Ouest lointain. Du haut de Tirith Aear, la citadelle de Dol Amroth, l'on peut encore voir les contours du havre de Edhellond, d'où les elfes de la Lorien partaient pour leur grand voyage... » Ou c'était ce qu'elle avait entendu. Gilmith n'avait plus remis les pieds chez elle depuis quelques neuf-cent années, après tout. « Mais, celle qu'il a rencontré, perdue et paniquée, dans les forêts vallonnées et verdoyantes de Dor-en-Ernil ou il chassait le gibier, était belle et envoûtante comme la mer frappée par la lune, scintillante comme tous ceux de sa race. Le seigneur vit son cœur passer de l'océan aux bras de cette Elfe nommée Mithrellas. Elle qui n'était qu'une simple elfe sylvaine, une servante, conquit ce grand seigneur qui jusque là avait refusé tout engagement arrangé... Mais laissez-moi donc éclaircir un autre mystère. Une légende elfique, imbriquée dans celle des hommes. Mithrellas venait de la Lothlorien... » Elle indique la direction de la forêt avec un mouvement gracieux du poignet. Oh, comme elle abhorrait cette partie-ci de l'histoire. Gilmith se souvenait parfaitement du ton et du regard que son père prenait lorsqu'il contait sa rencontre avec leur mère à ses enfants. Tant de tristesse, tant de regrets. Mais elle n'avait d'autre choix que d'utiliser les même mots que les siens pour décrire cette mère qu'elle n'avait jamais vu. « Et était la suivante de la Dame elfe Nimrodel, l'aimée du Roi Amroth. Leur tragédie, les elfes comme les hommes la connaissent. Fuyant le mal qui se répandait en Arda, après la chute de Hadhodrond -que vous connaissez comme la Moria- Nimrodel et ses damoiselles de compagnie partirent en hâte. Hélas, elles se perdirent sur le chemin. C'est en cherchant à atteindre le rivage à la nage pour ne pas avoir à partir sans elle qu'Amroth
se noya. Et ainsi, Lond Ernil fut renommé Dol Amroth, en mémoire du dernier roi de la Lothlorien qui perdit la vie dans ses eaux... Et tous les Elfes désertèrent les rivages du Gondor, tous, sauf une : Mithrellas, que le seigneur de Dol Amroth avait sauvé et recueillie... Et prise comme femme, à la stupeur de tous. »


« C'est une histoire d'amour, que tu nous compte là ! » « Qu'as-tu contre les histoires d'amour, Rohirrim ? Là ou il y a de l'amour, s'ensuit le vice, la tromperie, la guerre, le sang et la mort. Cela attise-t-il plus ta curiosité de guerrier et d'homme ? Car mon histoire n'est pas une histoire d'amour. C'est une histoire vraie. Je ne suis pas en faute, si l'amour vient toujours semer le chaos dans nos vies. » « Continue, conteuse, ton histoire m'intrigue, moi. »

« Les histoires d'amour, comme tu dis, cavalier, entre hommes et elfes sont extrêmement rares. Les enfants issus de si exceptionnelles unions peuvent être comptés sur les doigts d'une main. De par cela, Imrazôr gagna encore plus le respect et l'admiration de ses pairs. Mithrellas devint le joyau de Dol Amroth, et pendant plusieurs années, ils vécurent heureux... Et ce malgré les temps troublés, qui forçaient Imrazôr à partir de plus en plus souvent pour patrouiller en mer et sur terre, parfois de longs mois. Il était un seigneur qui se mettait autant en péril que ses propres hommes, un véritable commandant des armées. L'apogée de ces troubles fut atteinte en 2000 du Troisième Âge, lorsque les Nâzguls prirent d'assaut Minas Ithil.  Le Roi du Gondor, Eärnil II, appela tous ses allés et ses vassaux. Les soldats du Belfalas, menés par Imrazôr furent parmi les premiers à répondre à l'appel de leur suzerin. S'en suivirent deux ans d'un siège terrible, des Hommes contres les spectres du Mal. Deux ans pendant lesquels Imrazôr fut tenu loin de chez lui. Tous comme les milliers d'autres soldats venus des quatre coins du Gondor. Hélas, tout cela fut en vain. Les Nâzguls prirent Minas Ithil, et la suite, vous la connaissez : Minas Morgul est née dans la mort, les ruines et le sang et son ombre menaçante n'a de cesse de s'étendre jusqu'à aujourd'hui. 

« Imrazôr, quand à lui, avait survécu. Les pertes étaient immenses, en vies comme en esprits, et c'est comme un vaincu qu'il chevaucha jusqu'aux portes de Dol Amroth. Mais heureusement, Mithrellas l'attendait fidèlement, et elle pansa les blessures de son corps et celles de son cœur aussi. De plus, deux étés après la fin du siège, elle donna naissance à ses héritiers... »
« Ses ? » Gilmith à un sourire tendre, et joint ses deux mains devant elle. « Pas un, mais deux enfants. Une fille d'abord, puis un fils, tous deux nés sous les même étoiles lors de la même nuit. Il vous faut savoir qu'il est bien plus difficile pour les Dunedain de procréer, cela est presque aussi difficile que pour les Elfes. Ainsi fallut-il à Imrazôr et Mithrellas plus de vingt ans pour avoir cette joie. Et ce fut d'autant plus exceptionnel qu'il s'agissait de jumeaux, une véritable bénédiction ! Hélas, cette allégresse fut de courte durée. Comme toute chose est éphémère, même pour les favoris des Valar... » Le visage de la Semi-Elfe s'assombrit soudainement, et ses gestes deviennent plus lents. Elle revivait l'histoire en même temps que son auditoire. Douloureuse submersion dans le passé.

Le vieillard et les autes hommes du Rohan étaient pendus à ses lèvres. « ...Car dans la nuit, Mithrellas se fondit, et plus jamais dans la lumière ne reparu. » « L'Elfe est morte en couche ?! Ils sont immortels pourtant ! »

Le plus fougueux des hommes l'interrompt à nouveau. Gilmith secoue la tête, et baisse les yeux un instant.. « Ils sont immortels, mais connaissent le trépas, bien que bien plus rarement. Mais non, ce n'est pas cela qui l'a fait disparaître... Non, Mithrellas s’en était allée de son plein gré, alors que le royaume étaient en liesse. Un jour, elle était là. Celui d'après, elle n'était plus. Elle s'était éclipsée en laissant derrière elle ses nouveau-nés et son époux. Sans même prendre la peine de les nommer selon la tradition des Elfes, sans explications aucunes. »

Le jeune Rohirrim s'enflamme à nouveau, plus ardemment encore.
« Comment elle a pu agir aussi lâchement ! » C'était... Intéressant, d'être témoin d'une telle réaction tant de siècles après l'acte. A son époque, tout le monde faisait comme si rien n'était anormal. Comme si les jumeaux ne remarquaient pas les murmures et les regards emplis de pitié ou de compassion qui les suivaient parfois. Parmi les rumeurs, certains disaient que l'Elfe était partie parce que Imrazôr ne l'aimait plus assez, ou qu'il en aimait d'autres plus qu'il ne l'aurait du... Gilmith n'avait jamais voulu croire en ces mauvaises langues qui dépeignaient son père sans le lustre qu'elle lui trouvait. Ceux qui faisaient passer sa mère pour la victime, d'un homme qui avait cessé de l'aimer, qui avait brisé son cœur. Enfant, elle riait, moqueuse, lorsqu'on lui parlait de grand amour, d'unique amour, d'âme-sœurs... Cela faisait rêver la plupart des demoiselles, et même Galador, mais Gilmith malgré son idéalisme passé, avait l'esprit bien trop rebelle pour ne pas en rire. Aujourd'hui, elle comprenait un peu mieux, assez pour ne plus rire, mais pleurer, lorsqu'on parlait d'âmes-sœur. « Cela arrive. Les Elfes sont des êtres à part, incompris des Hommes. Je suppose que... C'était dans l'ordre naturel des choses que Mithellas finisse par partir.. » Bien que l'incompréhension et la rancœur brûlaient toujours au fond de son cœur, cette flammèche n'avait rien à voir avec le brasier incandescent d'il y avait neuf-cent ans. Gilmith avait appris à vivre avec ce manque, cette incertitude. Il n'y avait rien quelle puisse faire, et qui était-elle pour juger ? La Gondorienne avait abandonné Dol Amroth aussi lâchement que Mithrellas l'avait fait avec ses enfants.

« Tu parles comme si tu n'étais pas des leurs. Des Elfes. » fait remarquer curieusement l'un des hommes. Malgré ses autours humains, certaines choses ne trompaient pas. Même avec sa capuche rabattue,Gilmith appartenait visiblement au peuple de sa mère. « Notre race doit-elle forcément définir qui nous sommes, et ce que nous pensons ? Mais passons. Mon histoire est loin d'être finie. » Elle contourne la question avec la finesse et le naturel d'une diplomate endurci. Elle n'avait plus le goût d'être le centre de l'attention depuis bien des années et ne le faisait plus que lorsque le devoir le lui incombait. Il aurait été regrettable, pour elle, de ne pas mettre à profit son don du malin parler. « Quoi qu'il en soit, Mithrellas était partie, et Imrazôr fut plongé dans un profond chagrin. Il fit ratisser les collines et les montagnes pour retrouver sa trace, passa lui même des mois à la tête d'hommes sur terre comme sur mer... Mais le mystère resta irrésolu. Malgré son cœur brisé, il n'était pas homme à baisser les bras. Il abandonna sa quête folle pour s'occuper de Dol Amroth et de ses enfants... Galador et Gilmith grandirent en devenant inséparable, les deux faces d'une même pièce. Si inséparables, en fait, qu'ils formaient un duo redouté et redoutable. Jouer des tours aux nobles et serviteurs, s'enfuir de la citadelle pour aller jouer sur la plage, esquivant l'un ou l'autre de leurs précepteurs pour aller suivre celui de leur jumeau... Même si à vrai dire, Galador n'était pas très enchanté par les cours de broderie. » Gilmith à un sourire amusé et les hommes rient.  « Gilmith était elle intéressée par tout ce qui s’offrait à elle, que ce soit matière d’homme ou non. Imrazôr fut forcé de prendre des mesures pour leur apprendre la discipline nécessaire à leurs futures fonctions, et ils se mirent à partager les mêmes professeurs, ce qui leur enleva toute raison de les fuir. Bien entendu, ils n'apprenaient pas exactement les même choses. Galador devait être capable de défendre le Gondor contre ses nombreux ennemis, Gilmith n’aurait jamais du avoir à quitter la sécurité de la citadelle…. La seule arme que la sœur toucha était un arc, et c’était moins comme une arme que comme une activité de plaisir.
Mais le temps de l'insouciance appartient vite au passé, lorsqu'il nous incombe de si grandes responsabilités. Galador devint un beau et grand guerrier, très brave, un meneur d'homme né qui affrontait sans trembler les Corsaires d'Umbar. Gilmith quand à elle s'épanouie dans l'art de la diplomatie, et malgré son sexe, qui dans le monde des hommes limitait ses perspectives, elle devint une figure importante de la cité. Car du fait de leur lignage unique et de tout le prestige qui en résultait, il leur était plus facile d’imposer leur volonté –et en même temps, plus dangereux, car les conséquences d’un échec pouvaient avoir de terribles répercussions. Les jumeaux, malgré leur jeunesse tempétueuse, étaient devenus sages, chacun de leur côté, mais encore plus lorsqu'ils étaient ensembles. Galador et Gilmith étaient bien les enfants d'Imrazôr, après tout, et celui-ci était fier de leurs accomplissements.

Les jumeaux savaient qu'ils étaient seulement à moitié Dunedain, sans vraiment en comprendre les conséquences jusqu’alors, même si en bien des domaines ils surpassaient les autres Hommes –car oui, ils se considéraient comme appartenant à la race des Hommes, entièrement, et ce malgré leurs différences. Ils ne niaient pas qui ils étaient : car ils étaient Galador et Gilmith, Dunedain, enfants du Gondor ; et pas les enfants des Elfes qu’ils ne connaissaient que de loin. Mais, lorsqu'ils atteignirent quarante-ans, ils cessèrent de vieillir. Complètement : leur visage était figé dans le marbre de leurs vingt ans apparents, comme des statues vivantes. Ils n’étaient pas mortels, après tout.

Mais cela ne les empêcha pas de vivre comme si le trépas les guettaient à chaque pas. Car de nombreux dangers menaçaient le Gondor, le destin de la Terre du Milieu était alors incertain. Galador restait en Dor-en-Ernil avec Imrazôr pour diriger les armées et combattre les corsaires ; mais Gilmith, avait été envoyée à la capitale au couronnement d’Eärnur pour agir en tant qu’Ambassadrice de Dol Amroth. Et elle était aux premières loges. Elle s’était liée d’amitié avec l’Intendant Mardil, et partageait son opinion : le Roi n’était pas de taille à affronter le Roi-Sorcier, celui qui ne peut être tué par aucun homme. Cette ruse avait pour but de planter le Gondor en plein cœur. Une fois, ils réussirent à retenir le Roi. Mais le second défi du Roi-Sorcier fut de trop, et malgré leurs efforts et ceux des autres conseillers et proches du Roi, Eärnur disparut… Et ne revint jamais de Minas Morgul. Le chaos faillit emporter le plus puissant, et vulnérable, des Royaumes des Hommes. Car sans Roi, ni héritier, les nobles se déchiraient pour trouver un remplacement. Gilmith, avec l’accord de son père et son frère, soutenait Mardil dans ses efforts pour ramener une stabilité nécessaire à leur survie. Ainsi était venu le temps du serment des Intendants… vite suivit par celui des Princes de Dol Amroth. Non, ce n’était pas la fin. Les Rois n’étaient plus, mais la lignée des Intendants prendraient la relève, et celle des Princes de Dol Amroth pouvait enfin naître !! Un des premiers actes de Mardil fut de déclarer toute la région de Dor-en-Ernil indépendante, et de donner à son seigneur et plus grand allié depuis toujours le titre de Prince. Imrazôr céda sa place à Galador, qu’il jugeait plus digne de cet honneur, qui prêta serment, en son nom et celui de tous ses descendants, un serment d’assistance éternelle aux Intendants du Gondor… Un serment toujours valable aujourd’hui... Un serment qui résonne dans le cœur de tous les Princes et tous leurs gens. »
Gilmith laisse tomber un silence révérant, le regard lointain. Elle se souvenait parfaitement de ce jour, devant le grand arbre blanc, lorsque Galador avait été fait Prince. Sa fierté, sa joie. Le sourire bienveillant de Mardil, les yeux brillants de son frère et son père. Ils étaient tous fiers, si fiers. Les enfants de Dol Amroth étaient indépendants, leur loyauté récompensée de la plus belle des manières. « C’est pour ce serment qu’Imrazôr périt, quelques vingt-ans après. Alors que la Terre du Milieu avait enfin retrouvée un climat paisible et heureux, après le départ de Sauron, sonnant le début de la Paix Vigilante… Galador s’était marié avec une femme de Dol Amroth, une noble Dunadan qui lui avait donné un adorable garçon, Aldarion. Rien n’aurait pu prédire le poison qui arracha Imrazôr au monde des vivants… Une simple égratignure, causée lors d'une bataille en mer, rien qui puisse inquiéter un homme qui avait déjà tant connu et avait encore une si longue vie devant lui. Hélas, ceci fut le revers de la fierté. Les Dunadan ne tombaient pas malades, mais n'étaient pas immunisés au poison.. Et le meurtrier ne fut jamais attrapé, celui qui tenait la lame, ce qui n’arrangea rien au chagrin des jumeaux. »

Gilmith soupire, et ferme les yeux. Ils n’avaient pas même pu lui dire adieu. Imrazôr avait été comme foudroyé, tué sans pouvoir donner ses dernières paroles. Même en temps de paix, le danger guettait. Ni elle, ni lui, ni Galador, n’avaient réellement pu apprécier cette "paix" qui avait été gagnée. Les côtes sud du Gondor étaient toujours les cibles favorites des corsaires, bien qu’en moins grand nombre. Et à cette époque là, les Hommes n’étaient pas encore assez fous pour oublier la menace du Mal… « Malgré tout, ils gardèrent la tête haute, le Prince et sa conseillère, et leur famille qui s’agrandissait petit à petit avec la naissance d’un petit fils… Leur héritage était ainsi assuré. Sûrement est-ce à cause de cette certitude que Galador ne se battit pas plus lorsque son âme-sœur, sa femme, fut emportée par la vieillisse. Ce jour funeste, tous les enfants de Dol Amroth pleurèrent. Gilmith et Galador plus que tous les autres. Lui, parce qu’il avait le cœur brisée, l’âme arrachée à son corps. Elle, parce qu’elle réalisait enfin à quel point ils étaient maudits, immortels parmi tous ces mortels. Parce qu’elle savait que son frère allait la quitter…. Et Galador périt, après des semaines d’une mort lente et sans gloire, d'un désespoir tel que je ne pourrais trouver de mots pour enjoliver cette tragique fin. Et pas un seul instant, Gilmith ne quitta le chevet de son frère. Et sur ses lèvres, elle recueillit son dernier souffle, sa dernière joie. » Je t’aime, ma sœur. Vit, pour moi, pour Dol Amroth. Mais il n’entendit jamais sa réponse.. « Ce fut le début du règne paisible et de Aldarion. Dol Amroth connaissait son deuxième Prince, le deuxième d’une longue lignée… » « Et la sœur, que lui est-il arrivé après tout ceci ? » « Qui sait ? Comme sa mère, elle disparut dans la nuit, et jamais ne reparu » « Alors c’est une lâche, elle aussi. Telle la mère. »  « Non ! Oui.. C’est… » Elle en perd la voix, c’était la première fois, qu’on la jugeait si directement. Gilmith n’avait jamais voulu faire comme Mithrellas. Elle avait longuement réfléchi, longuement parlé avec Aldarion et ses petits neveux. Ce n’était pas une décision prise à la légère ; mais un arrachement. Mais une fuite, aussi. Un moment, trop long, elle se perd dans ses pensées, jusqu'à ce qu'un homme la hèle, la ramenant au présent. « Gilmith, la Semi-Elfe ‘survivante’… elle dépérissait à vue d'œil, a l'inquiétude des membres de la famille princière ; comme privée, elle aussi, de tout désir de vivre. Aldarion attendit la fin de la période de deuil traditionnelle de la cité avant de supplier Gilmith de tenir bon. Alors, celle-ci décida de renoncer à sa place auprès des Hommes, et sur un navire aux couleurs des Princes, fit voile vers l'ailleurs. La Dame de Dol Amroth quitta finalement son royaume, mais pour ou ? La légende ne le sait pas, car Aldarion et ses enfants gardèrent pour eux ce secret. Si bien, en fait, que les siècles s’écoulèrent et que les souvenirs des Semi-Elfes, du fondateur de la lignée des Prince, tomba dans l’oubli. Si bien, qu’aucun d’entre vous ne croit véritablement mon histoire, ne la perçoit comme autre chose qu’un joli compte pour nourrir la fierté du Gondor. Tout ceci n’est, après tout, qu’une légende. »

Le regard de Gilmith balaye sérieusement la petite assemblée, puis elle s’incline gracieusement en les remerciant de leur attention. Le vieillard avait un large sourire aux lèvres, et la couvre de compliments et remerciements pour sa « belle histoire ». C’était plaisant. Plaisant, et douloureux. Seul l’enthousiasme des hommes la retient de se retirer immédiatement se morfondre sur son sort. Les Rohirrims se mettent à raconter quelques unes de leurs propres passionnantes aventures, tandis que la nuit avance. Jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus tenir et commencent à déserter l’auberge. La Semi-Elfe se prépare aussi à partir.

« Tu ne nous a jamais donné ton nom, conteuse. » Elle offre un sourire au vieil homme, plus légère, peut-être, qu’à son arrivée dans cette auberge. Même cela était éphémère. « Si nos chemins se croisent à nouveau, tu pourras m'appeler Dialpheth. Cuio vae*, vieil homme, Rohirrims. »

*Au-revoir en sindarin


≈≈≈




“ PART II : AND LEGEND THEY BECOME.... ”
and you know it's hard to live here


≈ Tell no Tale ≈

Légendaires, ou immortels, dans la chair comme dans la mémoire.
Oh, Gilmith se serait bien passé des deux.

Et plus jamais les enfants de Dol Amroth ne devaient la revoir... C’était ainsi que finissait l’un des contes qu’on pouvait trouver aujourd’hui dans les bibliothèques de Dol Amroth. Ils étaient faux, bien sur. Gilmith était partit, et n’avait jamais remis les pieds à Dol Amroth, mais elle n’était pas restée cloîtrée dans une forêt pendant neuf-cent ans, bien au contraire. Elle avait croisé plus De natifs de Dol Amroth qu’ils ne l’imaginaient. Ne plus porter le même nom, titre et armoiries aidait à passer inaperçu, bien sur. Et même s’il lui arrivait de croiser des voyageurs et de partager avec eux des contes -dont la légende véritable et plus complète que celle connue par le commun des mortels du Prince Semi-Elfe- elle n’avait jamais été découverte sans que cela n’ait été sa volonté.

Elle était pourtant bien partie pour ne jamais retourner parmi les Hommes, lorsqu'elle avait quitté les rivages de sa cité. Un brigantin à forme de cygne, comme presque tous les navires de la flotte de Dol Amroth, avait remonté  l’embouchure de l’Anduin, avec à son bord une Gilmith en tenue de deuil, et le regard fixé sur l’océan qui avait pourtant disparu depuis longtemps à l’horizon. Comme si elle voyait encore le navire qui avait emporté la dépouille et les armes de Galador, loin en pleine mer. Ce voyage, qui aurait bien pu être son dernier, n'était que le commencement d'un tout nouveau : il l’amena jusqu’à la Lothlorien, mystérieuse forêt d’où était originaire sa mère. Aldarion pensait que, si les Hommes ne pouvaient soigner ses maux, les Elfes le pourraient sûrement. Et c’était pour Gilmith l’occasion de nouer avec ses racines maternelles méconnues, chose qui ne l’avait jamais intéressée jusque là, mais quel autre choix avait-elle ?

L'accueil fut loin d'être chaleureux : elle n'était pas pour eux Gilmith, fille d'Imrazôr et Dame de Dol Amroth ; mais une étrangère, elle ne pouvait donc s'attendre à un accueil digne de son rang. Interceptée, emmenée rudement, elle fut interrogée sur les motivations qui l'avait poussée à s'introduire sur les terres de la Lorien. Ils étaient méfiants, mais Gilmith répondait avec sincérité, et sans la moindre peur. Qu'ils la condamnent à mort aurait été une délivrance. Mais non, ce n'était pas son destin : après plusieurs échanges avec les seigneurs de la Lorien, ils décident de l'accueillir chez eux, et même, ce à quoi elle ne se serait jamais attendu, à la prendre sous leur aile. C'est ainsi que Gilmith devint la pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien, et s'installa dans le flet abandonné qui avait jadis appartenu à Mithrellas.

Galadriel lui donna abri et confiance lorsque Gilmith en eut le plus besoin. Sans elle, la Semi-Elfe n'aurait certainement pas survécu à son ultime perte et aurait laissé le chagrin ronger les attaches de son âme à son corps immortel. Mais, dans le royaume sylvestre, perdue hors du temps, elle retrouva presque la paix, sous les magnifiques feuilles de mallorn tantôt dorées, tantôt argentées, qu'elle vit changer au fil des saisons. Elle oublia peu à peu cette rancune injuste qu'elle avait porté sur le peuple de sa mère depuis l'abandon de celle-ci, car tout en continuant à penser comme les Hommes, elle s'était attachée aux Galadhrims. A leur culture, leur langage, leur art ; tout ce qu’elle découvrait jour après jour, sous la tutelle des seigneurs de la Lorien, l’émerveillait un peu plus. Un apprentissage long et fastidieux, ou la Peredhel apprit à se familiariser avec les coutumes et la manière d’être des Elfes ainsi qu’à maîtriser les quelques dons jusque là latents qu’elle avait hérité de sa mère. A ne plus seulement entendre, mais communiquer et échanger avec la nature.
Mais ce n’était pas suffisant pour lui faire oublier son chagrin dévorant, et malgré ce havre de paix Gilmith mis presque deux siècles avant de trouver un semblant d'équilibre et la force d’aller de l’avant, à apprendre à faire son deuil, bercée par les chants des Elfes. Et quelle surprise ! Elle n’avait absolument pas réalisé que tant d’années étaient passées, si bien que quand elle remis les pieds hors des bois de Lorien, tous ceux qu’elle avait connu appartenaient depuis longtemps au passé. C’est en l’an 2311 que Dame Galadriel la jugea prête, et Gilmith fut guidée jusqu’à Imladris ou elle pu enfin rencontrer un autre Semi-Elfe, le Seigneur Elrond. La Peredhel appris énormément ici aussi, et ne se souvient plus de combien de nuits et de jours elle passa plongée dans la formidable bibliothèque de la cité cachée. Les quelques discussions qu’elle eut avec Elrond l’aidèrent à partiellement accepter sa nature, même si leurs cas étaient très différents : Elrond avait choisit la voie des Elfes, tandis que cela avait été imposé à Gilmith, qui ne pouvait choisir la mortalité. Elle enferme depuis sa jalousie qu’elle sait injuste, pour Elrond et ses enfants, tout au fond de son cœur.

C’est aussi à cette époque qu’elle rencontre Araglas, le fils du chef des Rôdeurs, et l’un des derniers Dunedain du Nord, le premier qu’elle rencontrait. Gilmith se sentait un peu plus à sa place, en compagnie d’un autre Dunadan, et malgré son nouveau comportement très renfermé, ils se lièrent d’amitié. Cela fit réaliser à Gilmith, alors qu’elle écoutait les récits d’aventure d’Araglas, à quel point les Hommes lui manquait. A quel point le devoir qui lui incombait depuis la naissance, en tant que Dunedan, avait bien trop longtemps été laissé de côté. Elle n’était plus faite pour rester attachée dans un même lieu, depuis qu’elle avait été déracinée de Dol Amroth, le monde entier lui ouvrait les bras ! Il n’était plus temps de fuir, mais de se relever et prendre ses responsabilités. Et puis, Gilmith était profondément reconnaissante envers Galadriel et Celeborn, et voulait payer sa dette envers eux. Ainsi, la Semi-Elfe décida enfin de déployer ses ailes, pour la première fois depuis la perte de son frère. Elle n'était pas libre de tous ses choix, mais au moins était-elle libre d'aller ou le vent l'emportait.

Les siècles s’écoulent en la laissant intouchée physiquement, mais enrichie de nouvelles expériences, de rencontres, de nouvelles cultures qu’elle avait découverte en visitant la Terre du Milieu. Elle mettait un point d'honneur à se tenir au courant de tout, du mieux possible, car Galadriel aimait tout savoir et tout connaître ; Gilmith revenait donc régulièrement à la Lorien pour rendre ses rapports. Elle écrivait des journaux de voyage, et la pile de livres contenant toute sa vie grandissait à vue d’œil. La Paix Vigilante s’était terminée en 2463, et voyager était devenu plus dangereux. Mais Gilmith n’était plus juste une dame sans défense, elle avait évidemment appris à se battre parmi bien d’autres choses ; ce qui lui servait surtout lorsqu’elle voyageait à son compte puisque les missions diplomatiques qu’elle accomplissait pour la Lorien la voyait accompagnée le plus souvent d’une escorte. Auprès des Elfes comme des Hommes ou des Nains, elle accomplit ce qu’elle put. Evidemment pour ces derniers, ses missions ne consistaient pas en de longs séjours au cœur de leurs montagnes, rien qui à sa déception ne lui permit de percer les secrets des maîtres mineurs, ni de leur plus grand trésor, le khuzdul. Néanmoins Gilmith se sentait plus privilégiée que la plupart des Elfes et avait pu avoir quelques aperçus de l’hospitalité des Nains, de leur richesse éclipsant leur rudesse. Et, servir d'intermédiaire entre ces deux peuples si opposés était un tel défi qu'elle aurait parfois presque pu cesser de regretter d'être en vie. La Peredhel n’était pas une guérisseuse ni une guerrière, mais elle apprenait, comblait les vides, se faisait tantôt messagère, tantôt ambassadrice, tantôt faiseuse de paix, tantôt simple voyageuse ; pas besoin d'être une légende pour accomplir des choses, venir en aide aux Hommes. Les Dunedain du Nord étaient bien les plus loyaux protecteurs de la Terre du Milieu, et pourtant la plupart les prenaient pour des Rôdeurs de mauvaise augure ! Gilmith avait préservé ses liens avec eux par les descendants d'Araglas élevés à Imladris.

En 2758, Gilmith se rend au Gondor et au Rohan pendant le Long Hiver, qui fait énormément de dégâts parmi les Hommes. La neige bloque les routes, rend les montagnes quasi impraticables ; les rivières gèlent et les poissons avec, les hommes tombent comme des feuilles, la famine guette… La Semi-Elfe aide comme elle peu, en distribuant de la nourriture, des ressources de base, en soignant avec ses quelques connaissances ceux qui croisent son chemin. Auprès du peuple plus que des nobles, bien au chaud dans leurs châteaux. La situation est d'autant plus grave que les Corsaires d'Umbar envahissent à nouveau les côtes de son royaume, et que contre cela, elle ne peut rien faire. Sauf espérer et croire en ses descendants.

Au fil des siècles, Gilmith garda un œil bienveillant mais distant sur la descendance de son cher frère, et le bien de Dol Amroth ; laissant son nom et celui du premier Prince devenir légende, de plus en plus lointains et incertains pour les Hommes. Rare sont ceux, aujourd'hui, parmi les mortels, qui savent qu'elle fut et est encore en son cœur la Dame-cygne de Dol Amroth. Pour la plupart, cette formule ne veut rien dire. Galador,
ne veut rien dire. Quand pour elle, cela signifie tout. C’est une période de sa vie qu’elle à laissé derrière et qu’elle ne cessera jamais de regretter. Mais, même après tous ces siècles, la simple pensée de Dol Amroth la fait souffrir, et menace de la replonger dans cette dangereuse mélancolie qui n’a plus épargnée Gilmith depuis la fin de son frère L’on dit que le chagrin s’oublie avec le temps, mais c’est un mensonge. La Peredhel est seule, entre deux mondes, entre deux temps, entre deux races ; et rien ni personne ne saurait prendre la place de ce qu'elle a perdu. Ce qui est sûrement pour le mieux : elle même n'aimerait pas avoir à supporter l'ombre qu'elle est devenue, si elle pouvait faire autrement.

Ces derniers temps, Gilmith est particulièrement agitée. Ses nuits sans sommeils sont hantés par des cauchemars de plus en plus sombres, bien qu'elle ne puisse s'en souvenir et n'a que des sensations comme indices au réveil. Elle à déjà connu ceci dans le passé : des choses terribles vont arriver. Le chant distordu et discordant de la nature, bien plus réel et tangible, confirme ces prédictions avortées. C'est sans hésiter que la Semi-Elfe fait route vers la forêt de Fangorn, à la fois pour pouvoir informer Dame Galadriel directement de ses observations, et parce que toutes les émotions transférées par la nature en colère la touche malgré les nombreux lieux de distance. C'est son devoir officieux que d'aller mener l'enquête, et pourquoi pas d'empêcher quelques Hommes de risquer stupidement leur vie sur le chemin.


Dernière édition par Gilmith le Jeu 20 Juil 2017 - 7:55, édité 71 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1335
♦ RÉPUTATION : 1911
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 8:38

BIENVENUUUUE OFFICIELLEMENT !!!  InLove

installe toi et mange de la brioche brioche

mais c'est une belle fiche que tu nous postes là !! J'ai trop hâte de tout lire !!

En tout cas si tu as la moindre question, n'hésites pas à venir nous trouver ♥

_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

avatar
♦ PSEUDOs : Nao'
♦ MESSAGES : 250
♦ RÉPUTATION : 907
♦ AVATAR : Nina Dobrev
♦ DC & co : Legolas
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elle a de grandes oreilles pointues, une taille plutôt svelte et est plutôt douée avec les plantes. C'est une Elfe
— ORIGINAIRE DE : Elle est née à Mirkwood mais a passé le plus clair de son temps à Imladris. Elle est très attachée à Imladris et y loge assez régulièrement. Elle ne se verrait pas ailleurs qu'Imladris. Sauf Caras Galadhon puisqu'elle est proche de Galadriel
— ÂGE DU PERSO : 2800 ans. Elle commence à se faire vieille mais elle est encore très jeune dans sa tête
— RANG SOCIAL : De stature noble. Si elle a perdu ses parents alors qu'elle était toute jeune, Histiel n'en est pas moins devenue une noble dans la cité du Seigneur Elrond
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse itinérante. Elle a tout un tas de baumes et de potions dans l'arrière pièce de ses appartements. Elle possède également tout un tas de plantes aux vertus mystérieuses et sera ravie de vous concocter une quelconque potion si ça peut vous aider
— ARMES DU PERSO : Sa tête et sa bouche. Ce sont des armes mortelles *pan* Elle utilise également deux dagues quand elle ne peut se défendre via son arc. Elle sait également produire divers poisons et concocter diverses drogues. Toujours se méfier de l'eau qui dort
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son coeur est et sera toujours à Imladris, à ceux qu'elle y aime
— VOYAGE AVEC : Seule assez souvent mais il lui arrive également de voyager assez souvent avec Elrohir
— AMOUREUSEMENT : Chutttt, c'est un secret

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 9:12

Bienv'nue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1201-la-vie-est-un-reve-fa http://lonelymountain.forumactif.org/t1261-histiel-happiness-is-not-the-easiest-feeling

REBOUTEUSE EN FOURRURE ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 414
♦ RÉPUTATION : 661
♦ AVATAR : pom klementieff
♦ DC & co : Diema Hiima / Kutzeï /Ash
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Lossoth / Dúnedain
— ORIGINAIRE DE : Forodwaith
— ÂGE DU PERSO : 31 ans
— RANG SOCIAL : riche en biens & pauvre en piécettes
— MÉTIER PRATIQUÉ : marchande nomade / Rebouteuse
— ARMES DU PERSO : ses p'tits doigts
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Lossoth
— VOYAGE AVEC : Firmen, son neveu de 7 ans et 5 chiens-loups aux mâchoires acérés
— AMOUREUSEMENT : Célibataire... avec des amants dans les coins.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 9:52

Dummy Bienvenue Gimlith ! Retarded Une semi-Elfette ça boit quoi, moitié bière / moitié vin ? Bon, alley, de l'eau fraiche c'est meilleur pour la santé. Wtf J'espère que tu te plairas ici et en attandant, bonne chance pour la fin de ta fiche. ^^




_________________

>><<<>>><<<>>><<>><<<>>><><<<>>><<<>>><<

>><<<>>><<<>>><<>><<<>>><><<<>>><<<>>><<

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1813-endriad-a-la-croisee- http://lonelymountain.forumactif.org/t1814-endriad-et-les-gens

King Of Tales Untold ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 493
♦ RÉPUTATION : 3060
♦ AVATAR : Eoin Macken © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Homme du Rohan
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien chasseur de primes, il se repentit dans la douceur des bras de sa belle. Leoden vit maintenant avec le groupe de gitans et dispense l'aide nécessaire pour qu'en retour, il ait de quoi se nourrir. Tenir une épée ne lui manque pas, au contraire, il découvre enfin le calme d'une existence sans violence.
— ARMES DU PERSO : Une épée et de petits couteaux
— AMOUREUSEMENT : Cármen ♥

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 10:00

Bienvenue parmi nous !! Dis donc cette plume Hooooo Comme l'a dit Raeryan, n'hésite pas si tu as des questions, on ne mord pas ♥

_________________

“Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1957-leoden-doreath-make-s http://lonelymountain.forumactif.org/t1961-leoden-doreath-fiche-de-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t1962-leoden-doreath-gestion-de-rp

BEAUTIFUL QUEEN OF HEART ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Mirabelle
♦ MESSAGES : 133
♦ RÉPUTATION : 182
♦ AVATAR : Sarah Bolger
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth, un port fortifié du Gondor situé dans la baie de Belfalas qui s'étend le long de la baie éponyme, entre l'embouchure du Morthond et les bouches de l'Anduin, dans la région de Dor-en-Ernil, ou la « Terre du Prince ». Sur le toit de la plus haute tour de la cité, un navire blanc comme un cygne sur l'eau bleue flotte dans les Cieux.
— ÂGE DU PERSO : 24 ans
— RANG SOCIAL : Noble de Minas Tirith. Elle a du suivre son père qui a été envoyé par Angelimir en tant qu'Ambassadeur.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Conseillère à distance du prince Héritier de Dol Amroth. A côté de ça, elle aide son père au vu de son âge avancé. Elle répond , entre autre, aux diverses missives qu'il reçoit mais aussi de le représenter lorsqu'il ne peut pas le faire.
— ARMES DU PERSO : Cela fait un peu plus de dix ans qu'elle maîtrise l'art de tirer à l'arc et elle dispose d'un carquois contenant des flèches. Cependant, sa plus grande arme actuellement est la rhétorique qu'elle est contrainte de se servir pour aider son père dans son poste actuel. Comme quoi, la culture peut servir même dans les coins les plus reculés du Gondor...
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le Prince Régent de Dol Amroth & sa famille sans oublier l'Intendant 〣 Hommes
— VOYAGE AVEC : En général, elle voyage avec son père et quelques gardes lorsque cela est nécessaire.
— AMOUREUSEMENT : En théorie, libre comme l'air mais son coeur à été volé au rythme de longues années de correspondances intenses et emflammées avec un certain héritier.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 10:26

Bienvenueeeeeeeeeeeeeeeeeee !

Oh une dame originaire de Dol Amroth ! Oh chouette ! Prévoit un lien ! wooo

Mais en attendant, bon courage pour ta ficheeeeeeeeeeee !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2251-svea-noble-dame-de-mi http://lonelymountain.forumactif.org/t2258-svea-et-ses-folies http://lonelymountain.forumactif.org/t2259-perigrination-d-une-noble

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 10:36

oow merci beaucoup à vous tous !!! InLove Meugnon love Cet accueil fait vraiment plaisir ! Fire

Raeryan ; Héhé merci pour la brioche je vais plus vous quitter maintenant ! 8D Rainbow Je peux avoir des abricots aussi ? Colgate
en tout cas c'est très gentil, je n'hésiterais pas à venir vous poserdes questions ! Puppyeyes

Histiel ; Merci beaucoup !! InLove

Endriad ; xDDD Ahah, félicitations, tu as découvert le secret des semi-elfes, c'est les coktails bierre-vin, mais chut c'est un sezcret millénaire Héhé
Merci beaucoup !! love! love!

Leoden ; Puppyeyes ça fait plaisir de lire un tel compliment je te remercie Hug même si vous mordez je tenterais le coup Wtf xD

Svéa ; owi avec grand plaisir !! wooo les dames de Dol Amroth c'est les meilleures de toute manière ! Colgate Danse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Brioche Volubile ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 288
♦ RÉPUTATION : 753
♦ AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ DC & co : Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Nain
— ORIGINAIRE DE : Monts de Fer
— ÂGE DU PERSO : 101 ans
— RANG SOCIAL : Aucun, pauvre depuis sa naissance
— MÉTIER PRATIQUÉ : Touche à tout/voleur/gueux
— ARMES DU PERSO : Une Danaxe sans nom et divers poignards
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Il voue une allégeance absolue à son estomac
— VOYAGE AVEC : Sa panse
— AMOUREUSEMENT : Se moque complètement de ce genre de choses

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 10:37

Bienvenue madame vous avez des brioches? brioche Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2164-brogar-fils-de-torgar http://lonelymountain.forumactif.org/t2166-brogar-relations#37308 http://lonelymountain.forumactif.org/t2169-brogar-rps#37328

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 100
♦ RÉPUTATION : 184
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : Aucun dédoublement de la personnalité détecté
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller
— ARMES DU PERSO : Bâton (magie) et voix
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux (Balthazar et Mel)
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 13:08

Waouh, Brogar, cette phrase d'accroche xD

Bienvenue, M'dame l'immortelle o/ Bonne chance pour ta fiche, et au plaisir de lire tes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies

LONELY CAPTAIN ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 90
♦ RÉPUTATION : 413
♦ AVATAR : Iain Glen
♦ DC & co : Thorin Oakenshield
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Destan est un Homme, un simple Gondorien sans particularité aucune si ce n'est la fierté qu'il conserve, indéfectible, pour sa patrie.
— ORIGINAIRE DE : Il est originaire de Dol Amroth, ancienne cité elfique et port fortifié sous la gouvernance de Princes Dunédains et l'Intendance du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Il y a quarante-trois années que Destan foule la Terre du Milieu et il les supporte plutôt bien.
— RANG SOCIAL : Assez pauvre comparé à ce qu'il aurait pu être au vue du grade qui était le sien auparavant.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Il a été Capitaine des Garde de la Porte Noire avant que les orcs ne les mettent en déroute. Désormais, il offre ses services aux caravaniers qu'il escorte durant leur voyage.
— ARMES DU PERSO : Destan possède une épée dont il prend grand soin et qu'il chérit, Ascalon.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : L'allégeance de Destan va à Turgon ainsi qu' Angelimir, Prince de Dol Amroth.
— VOYAGE AVEC : Il voyage seul pour le moment, il a accompagné lors de son voyage de retour la dernière caravane qui était partie de la baie de Belfalas, désormais, avec la menace des Pirates, il est contraint à voyager en solitaire pour se trouver de nouvelles tâches.
— AMOUREUSEMENT : Il a cessé de croire que le Grand Amour était pour le commun des mortels mais réservé à certains privilégiés.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 13:15

Bienvenuuuuuue ! Bon courage pour ta fiche, j'espère que tu te plairas ici Shire Et vive Dol Amroth Luv

_________________
Until my last breath, I will remember...
Ce sera l’heure des loups et des boucliers fracassés lorsque l’age des hommes s’effondrera. Mais ce jour n’est pas arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1414-destan-l-ombre-du-mor http://lonelymountain.forumactif.org/t1420-destan-hello-darkness-my-old-friend http://lonelymountain.forumactif.org/t1452-destan-mist-shadow-and-wheat

I ・ MERUVA ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Kili kili kili !!!!
♦ MESSAGES : 169
♦ RÉPUTATION : 637
♦ AVATAR : Adelaide Kane
♦ DC & co : Kili & Bregil & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : C'est une.. fille de Dirgion mais on dit aussi que c'est une naine
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, ni plus ni moins.
— ÂGE DU PERSO : 126 ans et toute sa barbe
— RANG SOCIAL : Pour pouvoir savoir si l’on est pauvre ou riche, il faut pouvoir se comparer aux autres et je sors trop peu pour cela. Selon ma propre estimation, je dirais que nous sommes suffisamment aisés pour ne pas avoir à nous plaindre. (fille de marchant)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire la cuisine, laver la vaisselle, coudre, broder.. est-ce cela que vous vouliez dire ?
— ARMES DU PERSO : Celui de me rendre invisible, de me soustraire au regard de mon père pour éviter son courroux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Aux nains
— VOYAGE AVEC : Personne, il faudrait déjà sortir de chez soi
— AMOUREUSEMENT : En quête de l’amour, si vous l'avez croisé dernièrement, faites lui passer le message

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 10 Juin 2017 - 18:56

Bienvenue Gimlith et bon courage pour ton histoire

Sympa la petite phrase gothienne dans ta signature ^^

_________________


until we meet again
because love never fades
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t725-la-fille-de-dirgion-me http://lonelymountain.forumactif.org/t728-is-it-you-love-meruva#14762 http://lonelymountain.forumactif.org/t1327-meruva-gestion-de-rps

Epée Sanglante ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : louha / Lucy
♦ MESSAGES : 178
♦ RÉPUTATION : 571
♦ AVATAR : Ben Barnes
♦ DC & co : Elina, Elrohir
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : C'est un Homme. On raconte qu'il y a, très, très loin dans ses ancêtres, un elfe, mais rien n'a jamais été prouvé
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth, un port fortifié du Gondor situé dans la baie de Belfalas dans le fief de Dor-en-Ernil. Cette cité a toujours été très importante et influente au sein du royaume du Gondor. Le prince de Dol Amroth est réputé avoir été virtuellement indépendant après la mort d'Eärnur, mais fidèle aux Intendants
— ÂGE DU PERSO : 24 ans
— RANG SOCIAL : Prince de Dol Amroth et héritier de la cité. La lignée des princes de Dol Amroth est issue d'un Numénoréen, Imrazôr, et d'une elfe sylvaine, Mithrellas2, suivante de Nimrodel. Perdue dans les montagnes de Gondor comme sa reine lors de la fuite de la Lórien, elle aurait été recueillie par Imrazor, habitant du Belfalas, qui l'aurait épousé. Ils auraient eu deux enfants, Galador et Gimlith (une fille), puis Mithrellas aurait disparu, une nuit
— MÉTIER PRATIQUÉ : Soldat, Dimplomate, Politicien, (...) tout ce qui se rapporte de près ou de loin à ce qu'un Prince peut faire dans la vie. Parfois, il aime enfiler des vêtements sales et se faire passer pour un forgeron ou un simple soldat
— ARMES DU PERSO : Il se bat à l'épée et avec des dagues principalement. On peut dire qu'il s'en sort aussi avec un baton de combat et avec un arc, mais pas qu'il aime ça
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : à son père, Angelimir〣 Hommes
— VOYAGE AVEC : Il voyage avec quatre gardes qui lui servent de protecteurs, car son père refuse qu'il sorte seul de la cité.
— AMOUREUSEMENT : Monsieur est célibataire, bien que son coeur tombe petit à petit pour les lettres enflammées d'une jolie demoiselle qu'il n'a pas vue depuis douze ans...

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Dim 11 Juin 2017 - 0:04

Dame de Dol Amroth ** il nous faudra un Lien d'enfer, en tant que descendant de ta famille et prochain prince régnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1680-adrahil-21-prince-de- http://lonelymountain.forumactif.org/t1684-adrahil-jamais-les-pirates-n-auront-ma-cite-meme-si-je-dois-mourir-en-la-protegant http://lonelymountain.forumactif.org/t1685-adrahil-il-n-y-a-pas-besoin-de-partir-de-chez-soi-pour-vivre-des-aventures

Guard Captain of King Thranduil ♦ ELFE
avatar
♦ PSEUDOs : Tauriel
♦ MESSAGES : 227
♦ RÉPUTATION : 495
♦ AVATAR : Evangeline Lilly
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Mirkwood
— ÂGE DU PERSO : 600 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Capitaine de la garde personnelle du roi Thranduil
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Fidèle au seigneur elfique Thranduil
— VOYAGE AVEC : Régulièrement avec Legolas
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Mer 14 Juin 2017 - 13:59

Un peu en retard mais bienvenue ! Bon courage pour finir ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1846-tauriel-terminee http://lonelymountain.forumactif.org/t1864-tauriel-relations#32507 http://lonelymountain.forumactif.org/t1897-le-parcours-de-tauriel

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 17 Juin 2017 - 18:21

Désolée pour mon temps de réponse j'étais très occupée ces derniers jours Meugnon  Whut

Brogar ; xDDD Des brioches de toutes tailles et toutes couleurs, mais c'est pas gratuit môsieur le nain  Red  ange

Saruman ; merci beaucoup !!!  Puppyeyes  Nomnom de même, peut-être même qu'on pourra rp tous les deux, tant que tu tiens ta boule de cristal maléfique loin de moi xDD  Red

Meruva ; Merci beaucoup !!  Coeur  Coeur alors là xDDD je dois t'avouer que c'est totalement accidentel j'ai juste complètement oublié de changer la phrase de signature de base  Wtf xDDD mais merci quand même  love  Joy

Adrahil  love  love  love J'avais déjà prévu de venir te harceler pour un super lien dès que ma fiche sera finie xDD  Meugnon avec grand plaisir, ça va être super intéressant de faire interagir Gimlith avec le dernier descendant en date  wooo  Meugnon

Tauriel ; Merci beaucoup  Meugnon  Nomnom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5746
♦ RÉPUTATION : 2601
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 17 Juin 2017 - 20:39

Il n'est jamais trop tard pour dire bienvenue : Bienvenue !
Puisses-tu te plaire parmi nous ^^

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 17 Juin 2017 - 21:06

Merci beaucoup Dwalin !! Meugnon love love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1335
♦ RÉPUTATION : 1911
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Sam 1 Juil 2017 - 10:26

(je le mets ici Wtf)

Comme vu en MP avec Gimlith elle a un prolongement jusqu'au 6 Juillet pour sa fiche
Si tu as besoin de temps supplémentaire ou besoin d'aide, n'hésite pas à nous le faire parvenir ♥

_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Ven 7 Juil 2017 - 7:38

Bonjour !!! Meugnon love love

Je suis désolée, je voulais poster hier mais je suis rentrée tard et e n'ai pas eu le courage d'allumer mon ordi ! xD

Merci Raeryan pour le message Mustache Hug Je suis vraiment désolée, mais est-ce que ce serait possible de rallonger mon délai jusqu'à ce week-end ? Wtf J'ai encore une bonn moitié d'histoire à rédiger, faut que je rassemble mes notes éparses écrites dans les transports /pan/ :V:

Je suis vraiment désolée, promis je serais bien plus rapide et active lorsque la folie de ces deux mois et quelques sera terminée Puppyeyes Puppyeyes Whut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1335
♦ RÉPUTATION : 1911
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Mar 11 Juil 2017 - 10:46

Coucou Gimlith !!! On te rajoute un délai d'une semaine supplémentaire ! =)

_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Mer 12 Juil 2017 - 23:05

Coucou Raeryan !! Hooooo
Omg je suis tellement désolée Huf Huf Huf J'ai finis l'histoire, il me reste juste le caractère et les petites questions à fignoler, donc c'est vraiment presque fini cette fois Meow

J'ai honte aah aah :c Wtf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1335
♦ RÉPUTATION : 1911
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Mar 18 Juil 2017 - 19:09

Coucou Gimlith ! Où en es tu ?

_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Mar 18 Juil 2017 - 22:04

Coucou !! love

Voilà j'ai enfin fini encore une énième fois désolée pour l'attente Wtf Wtf et encor merci pour les délais !  Book  Coeur

PS : Je suis un boulet. Mais vraiment. Je viens de me rendre compte que depuis le tout début je me suis trompée de prénom. C'est pas Gimlith, mais Gilmith Fou Fou Fou Fou (adieu, blagues pourries en rapport avec le nain roux 8DD Mustache )


Dernière édition par Gilmith le Mar 18 Juil 2017 - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1335
♦ RÉPUTATION : 1911
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Mar 18 Juil 2017 - 22:44

Supeeeeer !!! Pour le nom normalement tu peux le changer toi même dans ton profil ❤️

_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
RedSky

Merci Bro ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

avatar
♦ PSEUDOs : gilmith
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 23
♦ AVATAR : Astrid Berges-Frisbey (©mistee)
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Peredhel, terme sindarin pour "Semi-Elfe". Elle fait partie des très rares enfants issus du métissage entre elfe et humain, plus précisément d'une Galadhrim (Elfe Sylvaine de la Lothlórien) et d'un pur Dúnadan du Gondor... A jamais, errant entre deux mondes, ne bénéficiant pas du choix offert aux descendants d'Eärendil.
— ORIGINAIRE DE : Dol Amroth la magnifique, le plus beau joyaux du Gondor.
— ÂGE DU PERSO : Cela fait 937 ans qu'elle porte sur ses frêles épaules le fardeau de l'immortalité. (Née au 20ème siècle du Troisième Âge, en 2004 T. Â., en même temps que son frère jumeau, Galador)
— RANG SOCIAL : Haute noblesse du Gondor, fille d'Imrazôr le Númenóréen, Seigneur du Belfalas ; elle fut autrefois surnommée "Dame Cygne de Dol Amroth", mais son titre s'est perdu dans la légende. Elle fut ainsi la première princesse de Dol Amroth. ≈ Si sa famille est considérée comme une des plus noble et digne chez les hommes, auprès des elfes, le rang de Gilmith n'est pas aussi prestigieux. A longtemps été considérée comme une étrangère, l'elfe élevée par et comme les hommes, et ce malgré sont statut de pupille du Seigneur et de la Dame de la Lorien.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Jadis, Dame de Dol Amroth, principale conseillère du 1er Prince (et de leur père avant lui), diplomate et ambassadrice. Elle fut même amenée à régner temporairement sur la cité en l'absence du Prince ≈ Ambassadrice et messagère de la Lórien, lorsqu'elle n'est pas sur le chemin, à récolter des informations pour Dame Galadriel et à aider tous ceux qu'elle croise.
— ARMES DU PERSO : Un arc et deux dagues -une forgée par les hommes à Númenor et l'autre elfique. Mais son arme de prédilection reste son parlé.
— AMOUREUSEMENT : Seule.

MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past Mar 18 Juil 2017 - 23:05

Oui j'ai vu j'ai changé ça merci beaucoup love c'était beaucoup plus rapide que de changer toutes les récurrences du prénom dans la fiche ahah xDD

Au fait vous pouvez prendre votre temps pour valider ma fiche, profitez de vos congés/vacances surtout, je ne suis pas pressée Meugnon Shire (enfin si, mais bon je vous ai tellement fait attendre xDD InLove )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past

Revenir en haut Aller en bas
Gilmith ≈ Peredhel, Lady Swan of the past
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Single Lady - Timberlake Parody
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Black Swan
» The Lady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: accueil de nos hobbits :: Registre :: Présentations validées-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.