AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
The sky doesn't look that blue (Ash & Elea)

Partagez|

The sky doesn't look that blue (Ash & Elea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: The sky doesn't look that blue (Ash & Elea) Mer 21 Juin 2017 - 13:34

 




The sky doesn't look that blue


Ash & Elea


La rivière coulait dans un agréable clapotis, le silence était d’or en ces lieux et en ce début de mâtiné berçait l’endroit de rayons dorés. Le silence pourtant régnait là où il y avait toujours eu de la vie. Paisible, trop paisible, comme si une page s’était tournée et avait mit fin à une histoire sans défauts pourtant. Là où vivait Elea et Buchanan, l’amour n’y était plus, il n’existait plus. Il restait la jeune femme et ses rêves brisés, enfermée dans sa chambre et mourante depuis quelques jours déjà. Il n’y avait plus rien à faire, plus rien que d’attendre que ses tourments cessent. Elea terminait là ce que Buchanan avait commencé, en quittant ce monde, parce qu’à quoi bon vivre sans lui? Elle n’avait toujours pas d’explications à ce qu’il lui était arrivé, il était juste parti, il en avait juste fini avec leur histoire de manière trop brute et trop imprévisible. Alors la douleur était insurmontable, la fièvre continuait de la ronger à petit feu alors que dans son lit, Elea n’était plus que l’ombre d’elle-même.

Pâle, le teint gris, ses boucles ternies et les joues creusées, comme un cadavre, elle respirait à peine perceptiblement et avait le souffle froid dans son sommeil imbibé de cauchemars. C’en était fini pour elle, elle se laissait mourir de la même manière que les elfes refusaient la vie en ces terres après la perte d’un être cher. Un chagrin qui avait été épongé par une femme qui était venue prendre soin d’elle et qui en réalité en avait juste profité pour la dépouiller de ses richesses et celles des elfes. Ils l’avaient chassée, alors qu’elle avait su comment la maintenir en vie. Désormais les visites qu’on lui rendait se ressemblaient toutes, les remèdes ne faisaient plus le moindre effet et elle abandonnait toute lutte. Elle ne voulait pas que l’on prévienne son frère, parce qu’elle avait l’impression que rien ne pourrait la ramener et elle préférait lui laisser d’elle un souvenir heureux plutôt qu’il la contemple dans ses derniers instants. Elle avait écrit une lettre pour Hadrian, où elle expliquait ce qu’il s’était passé et où elle le remerciait pour avoir été son grand frère, de l’avoir retrouvée et d’avoir contribué à donner un sens à sa vie. Quoi que l’on fasse, Elea ne supporterait pas de vivre avec ce trou béant dans son cœur qui à chaque fois viendrait al torturer quand elle se retrouverait seule entre ces murs qu’elle avait fait bâtir pour sa vie avec son aimé.

La maison était silencieuse, là où habituellement il faisait bon vivre, tout était dans l’obscurité, comme si les lieux étaient abandonnés. La nature environnante pourtant y était toujours abondante, fleurie, les quelques petits animaux qui avaient l’habitude de trouver un peu de nourriture près de chez elle passaient quelque peu étonnés de ne pas trouver leur protectrice habituelle. Elea ne bougeait plus, elle attendait simplement que la mort l’emporte vers ce monde dont on lui avait tant parlé. Y retrouverait-elle Buchanan ? Et ses parents ? Parfois elle se réveillait, déçue de retrouver ce plafond, de reconnaitre ces odeurs dont certaines lui tiraient les larmes des yeux dans des sanglots étouffés par la douleur physique qu’elle ressentait constamment. C’était comme si on lui compressait la poitrine, des mains invisibles posées sur sa gorge serraient leur emprise pour la faire toujours plus suffoquer.

Ce matin là, un guérisseur était passé lui faire ingurgiter des remèdes dont elle ne voulait pourtant pas, parce que ces derniers l’empêchaient de partir et la maintenaient dans cet état léthargique puisqu’elle ne faisait pas le moindre effort. Anéantie, brisée, Elea voyait les heures passer, trop longues, alors qu’à chaque seconde elle se demandait ce qu’elle avait fait de mal pour subir telle punition. Elle s’était toujours montrée attentive, généreuse, bonne, souriante, volontaire, elle ne méritait pas de finir sa vie de la sorte. Elle avait longuement pleuré, elle avait perdu cet éclat, ce qui faisait qu’on l’aimait et que l’on ne pouvait être que de bonne humeur en sa présence.

made by © Winter Soldier

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 96
♦ RÉPUTATION : 236
♦ AVATAR : Domhnall Gleeson
♦ DC & co : Endriad / Diema Hiima / Kutzeï
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Hauts du Nord / Eriador
— ÂGE DU PERSO : Le début de la trentaine
— RANG SOCIAL : Aucun
— MÉTIER PRATIQUÉ : Allez savoir ?
— ARMES DU PERSO : Des couteaux, des pièges et un arc rudimentaire
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son chien et son cheval
— VOYAGE AVEC : Son chien et son cheval aussi
— AMOUREUSEMENT : Son chien et son cheval toujours

MessageSujet: Re: The sky doesn't look that blue (Ash & Elea) Sam 24 Juin 2017 - 18:48

La fatalité du quotidien était toujours recouverte de ce voile grisâtre. Où qu’il regarda, son regard ne percevait que les silhouettes brunes et biscornues du monde auquel il était sensé appartenir. Si la morosité et l’habitude n’avaient pas de prise sur ses émotions, son regard ne fuyait pas ce cauchemar éternel baigné pourtant dans la cruauté impitoyable de la réalité crue, suintante, érodante. A présent qu’Ash avait connu des collines dorés, la fraicheur lumineuse de ces jours passés à Imladris, sa propre réalité avait pris une nouvelle dimension, plus opaque et pourtant plus nette. Lui-même n’était fatalement qu’un observateur mais il portait sur lui les stigmates de ses origines.

Ash n’aurait su vraiment dire combien de temps s’était écoulé depuis qu’il avait quitté la cité Elfique. Il avait parcouru bien des routes, indifférent aux jours, se fendant de quelques missions, séjournant dans les abords des villages jamais plus d’une nuit. C’était un vagabond, nulles attaches ne l’entravaient, pas même ce besoin de partager quoique ce soit avec des congénères. Son plus gros travail avait été de servir de guide pour traverser la dense forêt dont il s’était fait cartographe malgré lui. Mais la solitude revenu l’avait presque soulagé.

Dans les songes, étriqués, fins et volatiles comme un ruban de fumé, surgissaient parfois ce visage clair, rayonnant dans la lumière délicate d’un matin d’argent. Un sourire, l’ébauche d’une voix encourageante murmurait dans un lointain irréel. Ash ne s’accrochait pas à cette vision mais elle serpentait au milieu du ruisseau disparate de sa mémoire, remplaçant peu à peu la créature qui l’avait précédé.

Cette promesse il l’avait faite en silence à cette jeune femme… Revenir, un jour, sur ses pas. Ce jour était venu, comme une évidence.

Les rues et les bâtiments évoquaient des souvenirs, mais il était encore incapable de voir au travers. Alors, il avait attendu devant le dispensaire, s’attirant les regards curieux des passants et des guérisseurs. Puis, finalement, un elfe était venu à sa rencontre, sans doute alerté par d’autres. C’était vague pourtant Ash reconnu en lui celui qui lui avait apporté régulièrement ses repas lorsqu’il avait séjourné ici, comme patient. Ardu était la tâche de se délester de mots, heureusement l’elfe avait rapidement compris la raison de cette visite inattendue.  

S’il avait cru cette place imprenable, elle ne l’était fatalement pas. L’image souriante de la guérisseuse humaine n’était imprimé que sur sa rétine, car la jeune femme glissait vers des ombres dont il ne soupçonnait qu’à peine l’existence. L’elfe lui avait raconté vaguement l’état inquiétant dans lequel se trouvait immergée Elea. Pourtant Ash ne démordait pas de son idée, il était venu pour la voir, comme il l’avait promis, lui qui pourtant ne garantissait qu’un contrat contre de l’argent d’ordinaire. S’il garda une expression de marbre durant la totalité cette entrevue, il n’avait nullement l’intention de repartir ainsi, dût-il se tenir simplement à son chevets quelques minutes, sans rien entendre en retour, comme elle l’avait fait pour lui.

Mais l’incompréhension montant d’un cran lorsqu’il se retrouva devant la maisonnette de la jeune femme. Le calme retentissant résonnait comme un cri d’alerte dans cet environnement pourtant si agréable et paisible. Les tourments des âmes Ash savait s’en préserver, les passions violantes qui agitaient les êtres étaient des marionnettes dansant dans le vent. Ce n’était qu’un étranger devant les portes des émotions rongeant la pensée. Il était facile de deviner que si la dame était bien en sa demeure elle ne daignerait pourtant ouvrir cette porte le sourire aux lèvres. Il frappa, sans attendre de réponses, plus pour la forme. Son regard s’abaissa jusqu’au chien, toujours fidèle qui patientait aux cotés de son maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: The sky doesn't look that blue (Ash & Elea) Lun 26 Juin 2017 - 13:49

 




The sky doesn't look that blue


Ash & Elea


Lèvres closes, Elea demeurait là allongée et somnolente. Ses songes n’avaient pas de sens et lorsqu’elle se réveillait elle n’avait plus le moindre repère. A quel moment de la journée était on ? Quel jour ? Quel mois ? A vrai dire cela ne l’intéressait pas de savoir, de toute façon elle ne posait pas la question parce qu’elle était complètement muette depuis cet événement. Elle n’avait plus envie de parler, elle n’avait plus envie d’exister et petit à petit contribuait à se faire oublier. Peut être que c’était mieux ainsi ? La jeune femme n’y songeait à vrai dire pas, son mal être se traduisait juste par ces symptômes là. Alors qu’elle était semi-consciente, elle entendit un bruit qui lui serra le cœur d’une angoisse soudaine puisqu’elle ne s’y était pas attendue

Elea se demanda un temps si elle n’avait pas été victime d’hallucinations, comme parfois elle voyait le visage de l’homme qu’elle avait aimé lui apparaitre ou alors le son de sa voix qui parfois lui était parvenu à l’oreille. Mais lorsque la vision devint légèrement plus nette, elle ne vit rien, pas de présence dans cette chambre, juste sa solitude pesante. Si quelqu’un avait tapé à sa porte alors il finirait sans doute par partir, parce qu’elle n’avait de toute façon plus assez de force pour se lever et n’avait le cœur de recevoir personne chez elle. Il n’y avait que les habitués journaliers qui venaient et entraient sans prendre la peine de frapper en sachant ben qu’elle ne leur aurait pas ouvert. Elle ne tarderait sans doute pas à recevoir la visite du guérisseur et de sa mère, son père, tous venaient pour lui demander de tenir bon et de ne pas se laisser plonger dans les abysses infernaux de la mort. Tous se donnaient du mal pour lui ôter tout le mal qu’elle pouvait ressentir depuis la disparition de Buchanan. Dans la cité, beaucoup demandaient des nouvelles de la jeune femme, parfois on déposait des cadeaux devant sa porte, des mots d’encouragements qu’elle avait vus sans rien éprouver de plus. Elle ignorait comment gérer cela, Elea avait juste envie de tout lâcher, arrêter de créer des problèmes, disparaitre – juste disparaitre. Son regard traina sur les quelques faisceaux de lumières qui passaient au travers des volets, levant un doigt, puis deux, elle remarquait qu’elle ne sentait même plus la chaleur du soleil sur sa peau.

Elea reposa sa main sur les épaisses couvertures de son lit, décidant de fermer les yeux car la vision de ce monde là sans lui, lui était insupportable. On lui avait dit qu’il était possible qu’elle l’oublie, qu’en tant qu’humaine elle connaitrait sans doute d’autres chagrins d’amour et qu’à chaque fois, cela passerait aussi vite que c’était arrivé. Mais Elea ne voulait pas vivre ainsi une histoire dont la fin était incertaine, elle désirait être aimée, être l’unique jusqu’à la fin de ses jours et elle avait cru qu’avec Buchanan cela se présenterait de cette manière. Elle ne savait toujours pas pourquoi il avait voulu la quitter et s’en aller, il n’y avait pas de raisons et il n’y en aurait jamais car il était sans doute mort ; alors ces questionnements lui étaient insupportable, qu’avait elle fait pour qu’il lui fasse aussi mal ? Elea avait toujours été une compagne agréable, attentionnée, discrète et à la fois toujours souriante. Le bien être de cet homme était toujours passé avant le sien, pourquoi faire un choix de tout arrêter d’un seul coup au lieu de venir lui en parler et que tous les deux remontent ensemble la pente. Il n’était pas assez bien pour elle lui avait ont souvent répété, mais il lui avait donné de l’amour et c’était tout ce dont elle avait eu besoin. La jeune femme retint un sanglot mais ses yeux étaient beaucoup trop sec pour pleurer, elle avait déjà passé la nuit noyée dans les larmes, cela ne reviendrait pas avant un moment. Elle déglutit, souhaitant dormir et ne plus se réveiller, alors elle ne bougeait pas, elle attendait que le temps passe et finisse par avoir pitié d’elle.



made by © Winter Soldier

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world

avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 96
♦ RÉPUTATION : 236
♦ AVATAR : Domhnall Gleeson
♦ DC & co : Endriad / Diema Hiima / Kutzeï
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Hauts du Nord / Eriador
— ÂGE DU PERSO : Le début de la trentaine
— RANG SOCIAL : Aucun
— MÉTIER PRATIQUÉ : Allez savoir ?
— ARMES DU PERSO : Des couteaux, des pièges et un arc rudimentaire
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son chien et son cheval
— VOYAGE AVEC : Son chien et son cheval aussi
— AMOUREUSEMENT : Son chien et son cheval toujours

MessageSujet: Re: The sky doesn't look that blue (Ash & Elea) Mar 4 Juil 2017 - 19:11

La porte demeura aussi hermétique que silencieuse. Longtemps, pourtant, il attendit, n’osant réellement entrer sans y être invité. Dans son esprit, Ash se répétait les paroles peu encourageantes de l’elfe croisé plus tôt. Quels malheurs accablaient la guérisseuse ? N’avait-on point essayé de la guérir ? Les mots de l’âme avaient une essence difficilement palpable et aucun onguent ne parvenait à atteindre des pensés obscures. Réparer un corps appartenait aux vivants, réparer une âme touchait au divin. Les minutes passants, la courses du soleil, inexorable, ne pouvait être stoppé que par un maléfice.

Peut-être était-ce cela, un maléfice…

Sans doute ne pouvait-il rien faire pour changer la situation, malgré sa dette, malgré le sentiment particulier qu’évoquait toujours ce visage souriant et cette bonté désintéressé. Sa main se posa finalement sur la poignée, conciliante. Comme il fallait s’y attendre, la maisonnette était ouverte aux visiteurs, à ceux en tout cas qui avaient assez de courage ou prétention pour braver un sanctuaire. Alors, il entra sans se poser plus de question.

Cette pièce chaleureuse, à l’image de sa propriétaire lui paru étrangement froide et inhospitalière, vidée de toute la joie qui l’avait habité jadis. Un silence étouffant dans l’atmosphère funeste surchargée d’une poussière vaporeuse. C’était ici la maison d’une morte… Et cela l’attrista tous de même un peu de découvrir cet état de fait de ses propres yeux. S’il essayait de comprendre ce mal qui se glissait jusque dans les moindres recoins, il lui était pourtant bien étranger.

Peut-être était-ce, une malédiction…

Dû elle venir le rabrouer pour s’être autorisé cette audace qu’il en aurait été en un sens rassuré. Rien ne vint, que le parquet craquant sous ses pas résonnant à l’extrême dans le mausolée de chagrin. Ce qu’il connaissait de cette endroit se résumait à cette pièce vidé de sa chaleur qui s’attendait sous son regard placide. Ainsi, arrivait-il trop tard finalement ? Comme il lui avait semblé arriver toujours trop tard, sans pour autant savoir d’où venait cette impression fugace, parfois.

Il observa longuement le salon, ne sachant vraiment s’il devait s’aventurer plus loin ou finalement rebrousser chemin. Ash n’avait cependant nul peur des fantômes, ils étaient partout, indistincts, parcourant les méandres d’une mémoire dissolue, des limbes éternellement opaques. Et ses pas hésitant seulement dans son esprit menèrent finalement l’homme jusqu’a une porte inconnue derrière laquelle se laissait dépérir la jeune dame. Il repoussa le ventail de bois d’un geste paisible ne troublant qu’à peine le calme mortifère de ce lieu.

Et la vision qui s’offrit à ses yeux n’étaient guère rassurante. Les yeux d’Elea étaient clos, la pâleur de son visage se voilait d’une peine abyssale, alors qu’elle gisait étendu entre ses couvertures, telle une malade vivant ses derniers jours. Aucune couleur n’ornait plus des joues qui avaient déjà perdu de leur rondeur seyante, érodés par des larmes abondantes. Le souffle de la vie s’envolait doucement, indifférant aux jours passées et aux jours à venir.

- Bonjour Elea, déclarant l’homme passivement, comme s’il l’avait vu la veille.

Il n’aurait su dire quoique ce soit d’autre. Le réconfort n’était pas dans sa nature, pas de cette manière en tout cas. Les mots étaient volatiles, on avait vite fait de les oublier, de les déformer. Il garda un certaine distance tout en observant ce corps affaibli, s’enquérant simplement du léger mouvement respiratoire qui attestait de sa présence en ce monde à cet instant. Personne n’avait dont eu idée d’ouvrir cette pièce à la lumière ? De l’air, un peu de chaleur, cela n’était pas grand chose mais c’était suffisamment distrayant pour ne pas voir faire oublier que dehors rien n’était à l’arrêt. Cesser de penser à soi, c’était cesser de penser à nos malheurs pour quelques minutes.

S’il demandait, elle refuserait certainement. Ash ne demandait pas, il pensait, il agissait, pour son bien en général. Son bien passait au second plan à présent. Qu’importaient les jérémiades, cette fois-ci, c’était à la guérisseuse de s’en remettre à l’humain. Et c’était peut-être de cela dont elle avait besoin pour se raccrocher à une humanité salvatrice. Toujours tranquille mais parfaitement maitre de la situation il s’approcha de la fenêtre qu’il ouvrit avant de pousser le volet d’un geste sec. Les doux rayons dorés du soleil se frayèrent un chemin direct jusqu’au lit, renvoyant les ombres à leur monde obscur. Pas encore, l’heure n’était pas venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 574
♦ RÉPUTATION : 2643
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Búchanán
— AMOUREUSEMENT : Búchanán ♥

MessageSujet: Re: The sky doesn't look that blue (Ash & Elea) Jeu 6 Juil 2017 - 19:05

 




The sky doesn't look that blue


Ash & Elea


Elea avait refermé les yeux, enveloppée dans un demi-songe, une semi conscience. Elle avait l’impression d’avoir le corps lourd et qu’au fil des secondes elle s’enfonçait dans le sol. Bientôt elle serait dans une tombe, ou on la brûlerait pour qu’elle rejoigne ce fameux monde dont on ne savait rien et où seuls les humains pouvaient aller. La jeune femme se réveilla au bout de quelques minutes, ayant entendu une voix l’appeler comme un lointain écho. Cette voix n’était pas celle de son frère ni de ses parents ni même Elrond, Galadriel ni même celle de Buchanan. Elle ouvrit les yeux, observa cette silhouette à l’entrée de sa chambre et dont les traits du visage lui revenaient peu à peu en mémoire.

« Ash.. ? » Souffla t-elle à peine perceptiblement.

Elle n’eut pas le temps de vérifier que c’était bien cet homme là qui lui rendait visite que la lumière entrant dans sa chambre lui fragilisa soudainement les yeux. La jeune femme posa ses mains devant son visage pour protéger ses rétines le temps de s’y habituer. Voilà un moment qu’elle n’avait pas vu la lumière du jour et les rayons du soleil entrant dans la pièce semblait venir la  prendre dans ses bras, la réconfortant de leur chaleur. Son cœur se serra, la plongeant davantage dans la détresse alors qu’elle se rendait compte à quel point elle était minable à rester dans le noir. Lorsqu’elle fut habituée à la clarté, Elea posa son regard sur l’extérieur depuis son lit. La lumière faisait briller les facettes de l’ondée du ruisseau, elle pouvait entendre très distinctement le doux chant des oiseaux et le son du vent dans les cimes des arbres. Des mélodies qu’elle avait longtemps écoutées, le véritable orchestre de la vie. Tout le contraire de cette maison. Elea se frotta doucement les yeux puis son regard cerné de fatigue se posa sur cette tignasse rousse brillant au soleil. Que faisait-il ici ? Pourquoi ? Elle se souvenait de lui, à leur rencontre, la situation était inversée, il avait été blessé et elle avait été là pour le soigner.

Se pourrait il que ?

Elle n’avait jamais revu les patients qu’elle avait guéris ou sauvés, tous avaient fini par l’oublier, mais lui, s’il était là c’était bien qu’il avait choisi de la garder en mémoire. Elea se sentait idiote de ne pas pouvoir le recevoir, elle tenait à peine sur ses jambes, elle manquait cruellement d’énergie et ferait une mauvaise hôte et en le remarquant il s’en irait peut être lui aussi ? Elea l’observa longuement, croyant à un fantôme, est ce qu’il venait la chercher pour l’autre monde ? La jeune femme déglutit, portant sa main vers lui, elle glissa sa main froide dans la sienne et trouva le toucher trop réel. Sa peau était chaude en contraste avec la sienne, ce qui aurait dû l’informer de la réalité des choses mais elle avait du mal à y croire.

« Suis-je morte, Ash ? »

Le chien de l’homme entra à ce moment là dans la pièce, il monta sur le lit, venant renifler la jeune femme et lui lécha la joue. Ce qui suffit à lui faire perdre ses moyens et elle se mit à sangloter. Pourquoi elle ? Pourquoi revenait-on la voir ? Pourquoi souffrait elle autant avec tout le bien qu’elle avait fait dans sa vie ? Le chien alla se coucher au fond du lit, comme veillant sur elle. Il était dit que les animaux percevaient la détresse des humains et que quand ils étaient mal, ils restaient là comme une présence, un accompagnement. Elea appréciait cela, et leva les yeux vers le nouveau venu.

« Je suis désolée Ash, je ne peux pas te recevoir comme je l’aurais voulu. Prends ce dont tu as besoin, si tu veux rester, tu peux….je suis désolée.. »


made by © Winter Soldier

_________________


Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back. ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The sky doesn't look that blue (Ash & Elea)

Revenir en haut Aller en bas
The sky doesn't look that blue (Ash & Elea)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Blue max
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.