AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Bórr (Aodhan & Sharbat)

Partagez|

Bórr (Aodhan & Sharbat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 41
♦ RÉPUTATION : 320
♦ AVATAR : Fabien Incardona © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Chandalen & Carmella
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain, haradrim
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 25 ans
— RANG SOCIAL : Il est né riche, puisque dans une famille royale. Aujourd'hui il a quitté le palais avec ce qu'il avait sur lui
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien guerrier dans la garde royale de son pays, il parcourt les terres et se débrouille pour manger à sa faim en faisant quelques besognes pour ceux qui en ont besoin, mais jamais trop
— ARMES DU PERSO : Un sabre, une épée, quelques dagues orientales
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Porte allégeance à son frère, même si ça ne lui plait pas vraiment, il sait qu'il n'a pas le choix
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "c'est compliqué" à "veuf"

MessageSujet: Bórr (Aodhan & Sharbat) Mar 25 Juil 2017 - 16:23





Bórr

Aodhan & Sharbat




La douleur lui tiraillait les entrailles depuis déjà trop de temps. C'était une sensation désagréable, douloureuse, et au demeurant nouvelle : fils de roi, le petit prince avait toujours eu de la nourriture dans son assiette et ce depuis sa plus tendre enfance ; car malgré tout ce qu'il pouvait reprocher à son père, le jeune homme ne pouvait que lui être reconnaissant pour avoir toujours eu du pain sur la table, ainsi que des mets que nombre de gens auraient rêvé de goûter. Il n'avait pourtant jamais eu le loisir de sentir ce trou béant l'affubler d'une douleur considérable, du fait de n'avoir rien eu à se mettre sous la dent depuis des jours. S'il était chétif, plutôt petit et fin, Sharbat n'en demeurait pas moins un être à nourrir ; cependant, il n'avait plus qu'une outre d'eau à moitié vide sur lui, et dans la chaleur de la région, ce serait sans doute bien vite épuisé.

Il avait fui le palais royal de Khand depuis plusieurs jours, aidé par l'un de ses cadets qui lui avait laissé un cheval, et de quoi voyager un peu. Sharbat avait gagné les portes du Gondor, seul sur sa monture, fatigué et éreinté ; il découvrait les premiers abords de ces nouvelles terres avec une bonne appréhension et au fur et à mesure qu'il s'enfonçait dans ce pays, mile après mile, il comprit rapidement que c'était bien différent de sa région natale. La chaleur troquée pour une température bien plus froide que ce dont il n'avait l'habitude, Sharbat resserra les pans de sa maigre cape sur ses épaules. Il en aurait presque eut les dents qui claquaient, mais il fit un effort, dissimulé sous les tissus qui masquaient son visage aux voyageurs. Cette région là semblait aussi bien différente au niveau de l'environnement ; pour la première fois de sa vie, il découvrait des arbres qu'il n'avait jamais vus, des plantes, et surtout, la beauté fascinante des fleurs. Pourtant, cette sensation de nouveauté n'enlevait pas la douleur dans son ventre, et sa gourde s'était asséchée le matin même : autrement dit, s'il voulait survivre, il devait trouver de quoi se nourrir et remplir son outre au prochain village, en espérant qu'il ne soit pas trop loin.

Il fallut tout de même quelques heures encore pour qu'il ne voie les abords d'un premier village, non loin du chemin qu'il avait emprunté ; c'était plus compliqué, parce qu'il cherchait surtout à rester loin des grandes routes pour ne pas se faire choper par les armées de Khand qui étaient à sa poursuite, alors trouver un village l'était tout autant. Pourtant, à la vue des premiers bâtiments, Sharbat sentit un maigre sourire lui redonner de la force. Il était épuisé, affamé et il avait aussi très soif, ce qui n'arrangeait franchement pas son cas, ni même ne lui donnait de quoi se défendre s'il se faisait attaquer. Alors, il trouva la première taverne au coin d'une rue, et il en poussa la porte après avoir attaché sa monture à l'entrée.

A l'intérieur, tout était très bruyant et une forte odeur d'alcool semblait avoir imprégné jusqu'aux murs même de l'établissement. Sharbat esquissa une grimace sous le tissu qui recouvrait encore son visage, avant de s'avancer jusqu'au comptoir sans se faire trop remarquer. Là, il tira sur son turban pour laisser voir ses traits ; il n'aimait pas franchement l'idée de se montrer à découvert, mais c'était nécessaire s'il voulait se faire comprendre. Le tavernier s'approcha, posant sur lui un regard à la fois méprisant et hautain, avant de prendre la parole. « Alors, qu'est-ce qu'elle veut la noiraude ? » balança-t-il, alors que le pauvre suderon ne pouvait pas comprendre, son vocabulaire étant exclusivement limité à trois mots. Sharba se racla la gorge, et il balbutia un des mots dont il avait connaissance, sur un ton presque incertain. « Boire » essaya-t-il, ce qui donna bien vite une prononciation qui ressemblait plus à « bórr » qu'autre chose, mais il ne pouvait pas y faire grand chose.

Cependant, s'il pensait avoir bien prononcé son mot, le tavernier écarquilla de grands yeux, et regarda ses clients habitués, les poings sur les hanches. « Il me traite de porc, le suderon ?! » commença-t-il, se sentant visiblement offensé. Sharbat ne comprenant pas, il tenta une nouvelle fois de prononcer son mot, quand il vit le tavernier s'énerver soudainement. « Tu vas voir, sale porc, je vais te foutre dehors moi » Et il eut un mouvement de recul en voyant l'homme s'approcher de lui pour essayer de l'attraper, mais se garda miraculeusement de sortir son sabre.

made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2286-sharbat-o-should-i-be

avatar
♦ PSEUDOs : Emrys
♦ MESSAGES : 20
♦ RÉPUTATION : 34
♦ AVATAR : Michiel Huisman
♦ DC & co : Aucun
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 28 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Guérisseur
— ARMES DU PERSO : Epée, poignards, armes de jet, arc
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Mon frère ^^
— VOYAGE AVEC : Eo' Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Mon frère -_-

MessageSujet: Re: Bórr (Aodhan & Sharbat) Ven 4 Aoû 2017 - 22:22


Aodhan fit la moue en regardant son frère. Ce dernier était allongé dans son lit et dormait profondément, le visage pâle et les sourcils froncés. Cet idiot avait réussi à tomber malade. Quelque chose qui n’était pas passé à priori. Aodhan n’était pas certain d’y croire vraiment mais vu l’état de son frère il n’avait pas insisté, conscient que lui dire qu’il ne le croyait pas ne l’aiderait pas à aller mieux et à la place avait fait ce qu’il pouvait pour le soulager, heureusement que leur aubergiste avec quelques plantes utiles pour sa cuisine. Plantes qui relevaient plus des antidouleurs que d’anti-spasmodique. Eodhan le savait surement mais comme son frère n’avait pas soulevé le loup dans la pièce. Il n’aimait pas que son frère lui cache son état ou tente de lui faire croire des choses. Surtout qu’Aodhan n’était pas idiot. La mission qui les avait mené ici n’avait pas été de tout repos avec des clients insistants pour arriver au plus vite.

Enfin…Au moins maintenant Eodhan dormait à poings fermés. Anti-douleur et repos, voila ce qu’il lui fallait.
Mais la nuit était encore jeune et Aodhan n’avait aucune envie de dormir ni de lire. Décidé, il écrivit un petit mot à Eodhan si jamais celui-ci se réveillait avant son retour et s’assura qu’il avait de l’eau à porter de main. Satisfait il remonta la couverture pour que son frère soit bien couvert.
Attrapant son manteau long, il sortit rapidement de l’auberge, voulant profiter d’une atmosphère plus animée que celle tranquille de la salle de l’auberge, et chercha une taverne à son goût. Il n’avait cependant pas tellement le choix. Le village n’était pas bien grand, loin de la capitale. C’était une mission d’escorte qui les avait menée ici. Et maintenant ils se reposaient et attendaient de voir si une autre mission se présentait. Si rien ne venait d’ici la fin de la semaine, ils partiraient. Probablement vers Minas Tirith. Ou bien vers la côte. Aodhan avait envie de voir la mer.

Une taverne apparut enfin devant lui au détour d’une rue. Il entra et grimaça intérieurement aux bruits et odeurs soudaines qui l’agressèrent. Il s’en remit rapidement et s’avanca vers le comptoir.
« Bonsoir. Une bière » commanda-t-il. Une fois sa bière en main il s’installa au bout du comptoir et commença à la boire en écoutant distraitement les conversations autour de lui.
Rien de vraiment intéressant. Les ragots banals d’un petit village. La récolte, la chasse, les rumeurs de tromperies d’un tel avec une telle. Il écouta un peu plus attentivement les rumeurs autour des mouvements des orcs. C’était important selon ce qu’ils décidaient de faire par la suite. L’augmentation des rumeurs était inquiétante…
Décidant de ne pas se gâcher la soirée, il se contenta d’écouter et d’enregistrer les informations tout en buvant tranquillement.
Avec amusement il regarda deux jeunes se lancer dans un concours de beuverie sauf que visiblement aucun des deux ne tenaient la boisson.
Peut-être qu’il devrait se joindre à eux ?

Alors qu’il considérait l’option, une commotion attira son attention ailleurs. Son regard tomba sur une silhouette devant le bar, turban sur la tête. Ah. Un étranger. Le patron ne semblait pas favorable à son égard. Ca ne présageait rien de bon.
Aodhan espérait que cela ne dégénèrerait pas. Un étranger, clairement du sud de par son habillement…Ca pourrait vite mal tourner.
Le jeune rodeur roula des yeux en voyant le patron réagir. Sérieusement ? Il prenait offense d’un simple mot ? Certes lui-même n’était pas vraiment certain de ce qu’il avait dit exactement entre le bruit de la taverne et le fort accent de l’homme mais ça n’était clairement pas porc. Ridicule.
La faible lumière des lieux ne lui permettait pas de voir le visage de l’étranger mais il supposa qu’il était plutôt jeune de par son timbre de voix et sa façon de se tenir mais il pouvait totalement se tromper.
Une nouvelle tentative…et visiblement ce fut trop pour le tavernier qui s’énerva aussitôt faisant reculer l’homme qui pourtant était plus grand que le tavernier. En même temps le tavernier était vraiment petit. Et rond. Et…l’image même du cliché du tavernier en fait.
La lumière éclaira enfin son visage et Aodhan pu confirmer son impression. C’était un jeune homme de couleur, bien qu’il semblait un petit peu pâle, aucune surprise jusque là, une fine barbe, des traits plutôt bien dessinés des yeux sombres et un air inquiet et…il avait l’air globalement exténuée. Hum. Pas très en forme. Il formait un contraste saisissant avec le tavernier qui lui semblait en pleine forme et rouge de colère.  
Aodhan savait que s’en mêler serait une mauvaise idée. Mais en même temps ca n’était pas son genre de rester les bras ballants. Le seul tord du jeune homme était de ne pas se faire comprendre.

Sans réfléchir plus loin, il se leva et se rapprocha de la scène jusqu’à pouvoir poser sa main sur l’avant-bras du tavernier avec fermeté.
« Du calme mon ami. Je doute qu’il ait tenté de vous insulter. Il veut probablement la même chose que nous tous ici soit une bonne bière » dit-il en souriant tranquillement espérant que son calme et sa bonne humeur diffuserait la situation.
Intérieurement il voyait son frère secouer la tête, la main sur le visage. Il avait un doute sur le fait que le tavernier se calme, d’autant plus que les gens autour de lui semblaient chercher la moindre excuse pour déclencher une bagarre avec un étranger, l’alcool n’aidant probablement pas. Et lui venait de s’en mêler. Ah ah ah. Mais son frère comprendrait. Et puis il avait le droit d’être optimiste ! Et d’avoir foi dans la nature humaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 41
♦ RÉPUTATION : 320
♦ AVATAR : Fabien Incardona © Winter Soldier
♦ DC & co : Élwel, Leoden, Chandalen & Carmella
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain, haradrim
— ORIGINAIRE DE : Khand, Harad
— ÂGE DU PERSO : 25 ans
— RANG SOCIAL : Il est né riche, puisque dans une famille royale. Aujourd'hui il a quitté le palais avec ce qu'il avait sur lui
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancien guerrier dans la garde royale de son pays, il parcourt les terres et se débrouille pour manger à sa faim en faisant quelques besognes pour ceux qui en ont besoin, mais jamais trop
— ARMES DU PERSO : Un sabre, une épée, quelques dagues orientales
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Porte allégeance à son frère, même si ça ne lui plait pas vraiment, il sait qu'il n'a pas le choix
— AMOUREUSEMENT : Est passé de "c'est compliqué" à "veuf"

MessageSujet: Re: Bórr (Aodhan & Sharbat) Lun 14 Aoû 2017 - 0:18





Bórr

Aodhan & Sharbat




L'étranger se pinça les lèvres, embêté, et pas moins frustré de ne pas pouvoir se faire comprendre. Il avait soif, horriblement soif et ne pouvait s'abreuver comme il le fallait, à cause de cette stupide erreur de compréhension. Il soupira en reculant ; décidément, c'était bien la première fois qu'il avait affaire à une langue qu'il ne maîtrisait pas et c'était bien loin d'être une réussite. C'était aussi la première fois qu'il se retrouvait aussi loin de ses terres, à errer tel un vagabond à la recherche d'une aiguille dans une botte de foin. Sharbat avait pourtant essayé, et il avait mis toute sa bonne volonté dans ce pauvre petit mot qui s’était échappé plusieurs fois déjà de ses lippes ; malheureusement pour lui, ses faibles connaissances en westron ne lui permettaient pas de formuler une phrase en entier, et son fort accent issu de sa langue natale n'arrangeait vraiment pas les choses. Il ne pouvait pas le gommer, de toute manière ; du moins.. Pas pour le moment.

Le tavernier s'approcha vivement de lui, son torchon dans les mains tout en le brandissant comme s'il devait avoir l'air menaçant, ou quelque chose comme ça. Sharbat aurait bien ri, cependant, il savait que c'était très mal venu et surtout vu les circonstances. Il avait pourtant son sabre à portée de main, sans toutefois le sortir à son tour : par quelle sorcellerie donc ? Nul ne le saura jamais. L'homme aux yeux cernés de noir recula d'un dernier pas, alors que l'autre se rapprochait, flanqué par ses clients habitués qui étaient visiblement prêt à sauter à la gorge de l'étranger pour le faire dégager d'ici. Sharbat avait bien songé qu'il pourrait attendre la prochaine taverne pour s'éviter des ennuis, mais il avait soif, et il ne pouvait faire autrement.

Au moment où il crut bien que le tavernier allait le chasser de son établissement, le suderon remarqua un homme qui s'approchait à son tour, baragouinant quelque chose qu'il en comprit pas, tout en tenant fermement le bras du tenancier. La tension était toujours palpable, malgré tout, mais Sharbat fixa ses prunelles noires dans le regard du tavernier, à en sonder la vue à la recherche d'une lueur qu'il voulait y voir. Un bref silence se fit sur l'intervention du nouveau venu, que Sharbat ne prit pourtant pas le temps de sonder ; il avait semblé vouloir calmer le jeu, mais sans en être certain, le haradrim devait se concentrer sur la menace la plus évidente à ses yeux.

« Qu'est-ce que tu fous, toi ?! De quoi tu te mêles, bon sang ?! » gueula alors le tavernier, mais Sharbat, s'il n'était pas capable de comprendre un traître mot de ce qui venait de dire, sentit machinalement sa main gagner la garde d'un sabre sous sa cape, alors qu'il se sentait au cœur d'un danger potentiel. L'heure n'était donc plus à la négociation, ou à essayer de se faire comprendre. Il avait vite remarqué que pour tout ça, c'était bel et bien trop tard. Cependant, l'intervention du nouveau ne sembla pas dissuader les autres de s'avancer. Sharbat se sentit alors acculé, le dos au mur, et n'eut d'autre choix que de montrer qu'il était le genre d'homme à craindre. Il ne tint plus, dégageant son sabre fin de sa cape dans un bruit métallique qui résonna dans l'endroit, jetant un froid sur la salle toute entière. Quelle idée bien stupide avait-il eut..?

La panique se fit sentir dans la pièce, et Sharbat avait la mauvaise impression de raviver de vieilles querelles, non plus qu'il savait que c'était là la goutte d'eau qui ferait déborder le vase. Le jeune homme, sous son turban, marmonna quelque chose en haradrim avant d'entendre le tavernier gueuler. « Virez moi ces deux ingrats ! Non mais je rêve, se pointer dans ma taverne et me menacer au sabre ? Je vous jure qu'on va en entendre parler par ici !! » Et Sharbat sentit une main l'agripper ; s'il tenta de se défendre, l'autre lui assena rapidement un coup qui le fit lâcher son sabre qui tomba au sol. C'est le moment que choisirent d'autres pour arriver et mettre des coups aussi, jusqu'à ce que le suderon ne finisse par terre, recroquevillé, à tenter de se défendre alors qu’il était seul contre le monde. Il sentait les coups de pied dans ses côtes, ses yeux déjà gonflés qui se gorgeaient de sang, et finalement, on le souleva pour le jeter vulgairement dehors, tout en lui balançant son sabre juste après.

La respiration saccadée, le jeune homme resta au sol un long moment, à essayer de retrouver ses moyens alors qu'il venait de se faire passer à tabac. Maintenant, non seulement il avait soif, mais il avait mal et il était fatigué. Il ne fallut pas bien longtemps avant qu'il n’aperçoive dans les brumes de son esprit la silhouette de celui qui s'était interposé, mais il s'en méfia bien vite, parce qu'il ne savait pas vraiment dans quel camp ranger ce dernier. Alors, reculant sur ses mains, toujours au sol et du sang sur le visage, il hurla de nouveau quelque chose en haradrim qu'il ne pourrait probablement pas comprendre.

made by © Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2286-sharbat-o-should-i-be
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bórr (Aodhan & Sharbat)

Revenir en haut Aller en bas
Bórr (Aodhan & Sharbat)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation de Aodhan Grant [Validée]
» meaner than our deamons ft. aodhan et braam (rp express)
» Eodhan, frère d'Aodhan
» Worry less, smile more. - Aodhan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Gondor-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.