AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Who should I kill for you [Elea]

Partagez | 
 

 Who should I kill for you [Elea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Who should I kill for you [Elea]   Mer 26 Juil 2017 - 23:25


Who should I kill for you


Rentré au Gondor, à Pélargir, beaucoup de choses avait changé en même temps que sa relation avec Endriad. Il savait que les choses étaient terminées avec Madeleine depuis longtemps, pour le peu de choses qu'il y avait eu entre eux hormis leur fils, mais il n'avait jamais mesuré à quel point. Il n'aurait jamais cru un jour pouvoir souhaiter la mort d'une femme avec autant de force qu'il pouvait souhaiter celle d'un orc et pourtant, il s'agissait de la réalité, sa nouvelle réalité, mais trop c'était trop et il ne pouvait pas risquer la vie de son fils unique.
Il avait quitté Pélargir à cheval, son fils devant lui sur le cheval, tenant les rennes d'une main et son enfant de l'autre pour l'empêcher de tomber. Il n'avait qu'une hâte, retrouver sa sœur fraichement retrouvée et son beau-frère, pour leur mariage dans le Rohan. Avant de partir, sa sœur lui avait expliqué brièvement où trouver Cenhelm, le père de Buchanan. Il n'avait pas compris toute l'histoire, pour le peu que cela l'intéressait mais cet homme semblait près à lui donner un mariage digne d'une princesse et c'est tout ce qui l'intéressait. Sa sœur le méritait entièrement.

Hadrian regrettait beaucoup de choses mais il comptait bien ne pas en regretter d'autres et louper le mariage de sa petite tête d'enclume ne faisait certainement pas partie de la liste. Alors au diable sa folle de femme, il s'était emparé de leur fils sans un mot pour le faire grimper sur sa monture, bien décidé à arriver à temps même s'il était sûr d'être attendu pour la cérémonie, on lui avait promis.
Depuis son retour, il n'avait eu de cesse de parler de Elea à Svenn. Il lui avait raconté ou plutôt raconté de nouveau son enfance à ses côtés, lui avait expliqué comment ils s'étaient perdu de vu, sans omettre le moindre détail. Combien de fois lui avait-il raconté leurs retrouvailles ? Le petit connaissait sans doute l'histoire par cœur et une chose était sûre, il avait hâte de rencontrer cette tante aussi belle qu'une princesse dont son père parlait, ne tarissant pas d'éloge à son sujet.
Hadrian espérait qu'un jour, Svenn ait une petite sœur pour savoir ce qu'il ressentait à l'égard de Elea. Lui voir pousser un instinct protecteur comme il avait découvert le sien. C'était une chose qu'il ne fallait râter pour rien au monde, quelque chose qui l'avait forgé tel qu'il était.

Ils chevauchèrent des heures durant, l'enfant s'endormant parfois contre lui. Il lui était enfin donné de passer du temps avec son fiston, de le tenir dans ses bras et de prendre soin de lui, comme il en avait rêvé pendant tout ce temps en compagnie de Endriad, en la voyant avec son neveu Firmen. Ils rattrapaient un peu le temps perdu en quelque sorte et il ne sentait pas la fatigue tant il se sentait pousser des ailes avec son petit bout d'homme contre son torse.
Ils voyagèrent ainsi pendant quelques semaines avant d'arriver chez Cenhelm. Il n'avait pas trouvé tout de suite mais fort heureusement, l'homme était connu dans ces contrées, chose qui le rassurait par la même occasion. Il n'était pas fâché d'être enfin rentré car le voyage avait été long et le petit avait besoin de retrouver une certaine stabilité quand bien même il était jeune et plein d'endurance, infatigable.
Certainement ne s'était-il pas attendu à voir cette expression sur le visage de l'homme qui l'accueillait alors qu'il le saluait en lui demandant où était sa sœur qu'il l'embrasse après tout ce temps, lui disant que son frère la demandait. Le visage éclairé d'un immense sourire, ce dernier se flétrit immédiatement, son regard s'assombrissant.

Apprendre que sa sœur était malade, tout cela à cause de ce beau-frère à la ramasse qui avait fui un beau jour, ses poings s'étaient serrés à lui faire mal et son regard en disait long sur ses intentions mais son hôte parvint à le convaincre qu'il était plus important pour lui de se rendre à Fondcombe où était retourné la jeune femme. Si ce n'avait été pour son fils, Hadrian aurait sans doute frappé l'homme sous le coup de la nouvelle pour regretter ensuite son impulsivité. Cenhelm n'était pour rien dans les déviance de son fils, il devait le reconnaître, il avait l'air d'un homme fiable. Hésitant un moment à lui laisser son fils pour aller retrouver sa sœur, il décida finalement de le prendre avec lui. Il ne se sentait pas près à se séparer de son enfant et quand bien même rencontré sa tante en si mauvaise posture serait mauvais pour le gamin, la vie n'était pas toujours rose.

Le voyage jusqu'à Imladris fut long et périlleux tant il forçait sa monture, craignant le pire tant les nouvelles de la bouche de Cenhelm étaient mauvaises. Il avait peur d'arriver trop tard et de perdre le seul membre restant de sa famille. Non, pas Elea. Il ne pouvait pas la perdre. L'enfant comprenait à moitié ce qu'il se passait et comment, Hadrian ne lui avait rien dit, se murant dans le silence depuis qu'ils étaient arrivés au Rohan pour finalement s'entendre dire qu'ils allaient repartir pour aller chez les elfes. Il était excité à cette idée, certes, mais l'attitude de son père lui faisait peur. Il ne l'avait jamais vu comme cela.
Le cheval tomba presque raide mort lorsqu'ils arrivèrent à Imladris et les elfes le regardèrent s'effondrer sur le côté avec une expression incrédule. On tenta de l'arrêter et sans doute des épées auraient été dégainées si ce n'avait été pour son fils et son regard désespéré.
Il couru le plus rapidement possible jusqu'à la maison où il avait retrouvé sa sœur, l'enfant sur ses talons tenant difficilement la distance. Mais il n'y avait personne. Le cœur battant la chamade, il ne savait que faire, peinant à respirer, il donnait une image de lui encore inconnue à ce jour. Alors, il fit la seule chose qui lui traversa l'esprit à ce moment là.

« TÊTE D'ENCLUME !!! » hurla-t-il à plein poumons. « ELEAAAAAAAA !!! SORS DE LA !!! »


made by © Nasty


Dernière édition par Hadrian le Sam 29 Juil 2017 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Ven 28 Juil 2017 - 10:57

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


Elea se reconstruisait petit à petit, son sourire était revenue, sa motivation aussi. Elle se levait le matin sans trop penser aux malheurs qui lui étaient arrivés. Il lui arrivait encore de songer à Buchanan, à la fin de leur histoire qui avait été trop brusque. Mais Buchanan a toujours été un homme particulier et instable. Au final, peut être qu’il l’aurait abandonnée quoi qu’il en soit. Elea avait écrit à Cenhelm et à Adelind pour les remercier de leur gentillesse et leur promettait d’aller les voir tout comme ils étaient toujours la bienvenue chez elle. Ash était encore là, s’assurant sans doute qu’elle allait de mieux en mieux mais il lui arrivait parfois de la laisser pour la journée afin d’aller vadrouiller. Elle avait repris son rôle de maitresse de maison depuis deux jours, retrouvant le plaisir de faire à manger, de s’occuper de sa maison et remerciait Ash aussi de cette façon. Elea appréciait beaucoup cet homme et si elle n’était pas encore dans une phase de deuil sentimental, elle aurait presque avoué qu’il lui plaisait beaucoup. Il était loin de ressembler à Buchanan mais il y avait quelque chose en lui qu’elle trouvait singulier et charmant. Il ne ressemblait à personne, il n’avait pas besoin de grand-chose pour se dire qu’il avait une vie confortable. Elle espérait qu’il puisse rester avec elle, d’ailleurs elle avait commencé à faire les plans d’un cabanon qui serait son atelier, avec du matériel neuf comme un cadeau et une invitation à rester près d’elle.

C’était un bel après midi bien qu’un peu voilé mais le temps à Imladris était toujours agréable alors Elea en avait profité pour aller dans son potager ramasser les carottes qui étaient prêtes, le tablier Sali par la terre, les cheveux relevés et enroulés dans un tissu pour les maintenir, elle avait tout nettoyé le terrain après de longues semaines dans l’oubli durant la triste période où elle avait voulu tout abandonner. Il y avait eu beaucoup de mauvaises herbes et quelques légumes qui avaient pourris, mais désormais ses plantations étaient de nouveau belles et en bonne santé. Soudainement elle entendit une voix masculine l’appeler depuis le devant de la maison, criant quelque chose qu’elle seule aurait pu comprendre car il n’y avait qu’une seule personne qui l’appelait tête d’enclume.

« Hadrian !! »

Elea posa son panier de carottes sur une table à l’extérieur et se précipita vers son frère, elle couru pour faire le tour de sa maison jusqu’à l’apercevoir et se jeta dans ses bras. Elle le serra, heureuse de retrouver son grand frère, les larmes aux yeux sous l’émotion. Elle se souvenait de ce moment où elle l’avait enfin revu, juste apercevoir son visage l’avait aidée à retrouver la mémoire et maintenant ils étaient une vraie famille. C’était un bonheur de pouvoir le serrer dans ses bras, il avait été l’un des protagonistes dont la simple pensée avait aussi réussi à la remotiver et à se convaincre de ne pas se laisser mourir. En plus de cela, elle n’aurait pas rencontré le petit garçon à ses côtés qui était sans aucun doute son fils et donc le neveu de la jeune femme.

« Je suis si heureuse de te voir ! » Fit-elle avant d’embrasser sa joue.

Puis Elea relâcha son ainé pour se baisser vers le petit Svenn en posant un genou à terre. C’était incroyable comment il ressemblait à Hadrian quand il était petit, a quelques détails près sans doute, mais elle était réellement heureuse de faire enfin sa connaissance.

« Bonjour Svenn ! Je suis Elea ! Tu me fais un câlin ? »

Le petit garçon observa sa tante sans doute un peu timide puisqu’il ne l’avait jamais vue. Mais il lui adressa finalement un sourire et vint se blottir entre les bras d’Elea. Son cœur semblait fondre sous l’attendrissement de ce simple geste, elle aussi voulait avoir des enfants et elle les voulait aussi mignons que Svenn. La jeune femme espérait ne pas trop avoir manqué de sa vie et qu’elle pourrait participer à tous les futurs événements importants de sa vie, apprendre à le connaitre et créer un joli lien familial avec lui.

« C’est fou ce qu’il te ressemble Hadrian !! Il va être un homme grand et fort ! » Fit elle à l’adresse de son grand frère en levant les yeux vers lui.

Puis, Elea se leva, attrapant le bras de son frère ainé et la petite main de son neveu pour les inviter à entrer chez elle. C’était tellement bien de les avoir ici, qu’Elea gigotait de partout afin de les accueillir le mieux possible. Elle leur prépara de grands verres de lait de chèvre avec quelques biscuits et les invita à se poser tranquillement.

« Vous avez dû faire un long voyage ! Vous devez être épuisés ! Je vais vous préparer une chambre ! Si vous avez faim ou soif n’hésitez pas à me demander ! Il ne fait pas très chaud en ce moment alors j’ai aussi des couvertures ! Tu veux que je rajoute une buche dans la cheminée ? J’ai d’autres gâteaux si tu n’aimes pas ceux là ! »

Depuis le début, elle ne laissait pas Hadrian en placer une, tellement heureuse de le revoir qu’elle en avait la langue bien pendue.


made by © Winter Soldier

_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Sam 29 Juil 2017 - 12:55


Who should I kill for you


Hadrian était sur les nerfs. S'il avait réussi à se contenir pendant tout leur voyage depuis le Rohan, il ne le pourrait pas bien longtemps maintenant qu'il était arrivé. Il avait besoin de voir sa sœur de ses propres yeux malgré le comportement détaché des elfes qu'il avait croisé jusque là. Selon Cenhelm, elle allait mal, très mal et si la situation était aussi grave qu'à l'époque de la mort de leur grand-père, elle pouvait très bien être déjà morte, allongée dans son lit.
Il s'était retenu d'envoyer à terre chaque elfe qu'il avait croisé sur son chemin, autant pour leur apparence calme que pour le fait qu'ils auraient dû dépêcher un coursier pour venir le chercher. Ils étaient des elfes, ils auraient pu le trouver ou seraient mort en le cherchant, ils lui devaient bien ça après lui avoir caché sa sœur pendant tant d'années. Hadrian ne réfléchissait pas, porté par ses émotions la logique n'avait pour lui plus aucun sens et la seule personne qui lui permettait encore de conserver son self contrôle était Svenn dont il entendait les petits pas sur ses talons. Pourtant, il ne prit pas la peine de ralentir pour lui permettre de le rattraper, ni ne s'arrêta pour lui prendre la main et le rassurer.
Le petit garçon n'avait jamais vu ce visage de son père. Il n'avait pas passé suffisamment de temps en sa compagnie et il s'était assuré de ne pas le lui montrer. Son fils n'avait pas à voir ça de lui, il ne devait pas se faire cette image de sa personne. Il en avait cependant que faire alors que ses sentiments gouvernaient totalement sa raison.

Arrivé devant la porte, il n'avait pas hésité comme la dernière fois, son poing venant heurter le bois de la porte en tambourinant. Il frappa une fois, attendant quelques secondes en tendant l'oreille dans l'espoir d'entendre bouger à l'intérieur. Puis frappa une seconde fois, en continu et en crescendo. Ses phalanges lui faisaient mal alors il opta pour le poing, ne s'arrêtant que parce que rien ne s'était passé. Peut-être était-elle absente mais son cœur lui disait que si ce qu'on lui avait dit était vrai, elle devait se tenir prostrée et apathique dans un coin de la maison. Peut-être ne s'était-elle pas levée depuis des jours et n'avait rien mangé. Alors il tenta le tout pour le tout, se mettant à hurler furieusement pour la réveiller, ignorant les regards outrés des grandes pousses qui ne perdaient pas une miette du spectacle.

Dire qu'il fut surpris de voir sa sœur arriver par l'arrière de la maison, toute gaie et souriante, était peu dire. Il serait sans doute tombé de sa chaise s'il avait été assis mais il fit seulement un pas en arrière en la voyant arriver, ne comprenant plus rien à ce qu'il se passait. Cenhelm l'avait il trompé ? Il n'avait aucune raison de le faire mais il... non.. son esprit refusait de voir une autre option. Il contempla la jeune femme, la bouche entrouverte se refermant pour se rouvrir alors qu'il peinait à trouver les mots pour exprimer ce qu'il avait en tête. Il se contenta de lui répondre, machinalement, à mi-voix. « Je suis heureux de te voir aussi. » Il en oubliait presque qu'il était venu exprès pour la voir tant il était sous le choc, la colère étant retombée brusquement. Il se sentait vidé. Ses mains étaient engourdies et il avait la bouche sèche tant d'avoir hurlé que de se sentir déboussolé. Sa sœur avait vraiment le don de faire ressortir le pire de lui-même.
Il l'embrassa à peine alors qu'elle se jetait immédiatement sur son fils, lui laissant le temps de reprendre ses esprits. Il se fouetta intérieurement pour reprendre contenance et fronçant les sourcils, il s'exprima entre les dents. « Pas trop vite j'espère. », ne voulant pas que son fils grandisse de trop pour pouvoir profiter encore longtemps du petit garçon mignon qu'il était.

Sa sœur était une tornade, comme toujours et il avait encore de la peine à comprendre ce qui avait bien pu se passer pour que les choses évolues en ce sens. Il était heureux de la voir ainsi mais il devait bien avouer qu'il ne comprenait pas. Il se laissa entraîner à l'intérieur pendant que son esprit bouillonnait, faisant monter la pression plus vite encore que son voyage accéléré jusqu'ici. Elle n'arrêtait pas de parler, comme si elle essayait de noyer le poisson, amusant le petit garçon qui ne savait trop où donner de la tête, se contentant de hocher la tête timidement en buvant son lait de chèvre.
Il était épuisé par le voyage et sans doute sentait-il son père se raidir à ses côtés mais toujours est-il qu'il sursauta brutalement lorsque l'homme explosa à ses côtés, hurlant presque à sa sœur. « Mais tu vas me dire ce qu'il s'est passé à la fin ! » Il avait faim, il était fatigué et sans doute était-ce pire pour le petit garçon mais il ne ressentait rien de tout cela tant il avait besoin de réponses. Le regard furieux, il serrait la table entre ses doigts pour se contrôler, ne souhaitant pas se mettre en colère contre Elea. Ce n'était pas vraiment à elle qu'il en voulait mais à l'homme qui l'avait blessée et pourtant, il dirigeait toute sa hargne contre elle.
Il avait passé tellement de temps à l'imaginer prostrée dans son lit qu'il n'arrivait pas à se faire au décalage que cela engendrait avec la réalité. Elle avait le droit d'être triste, elle avait le droit d'être malade et il ne réalisait pas combien sa logique était irraisonnable. Son fils le regardait, les yeux écarquillés et des miettes de biscuits partout autour de la bouche. Devant ce spectacle, le père en lui se sentit honteux et soupirant un bon coup, il se leva, attrapant l'enfant dans ses bras. « Je veux bien que tu me montres la chambre, on discutera une fois qu'il sera couché. »


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Sam 29 Juil 2017 - 19:44

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


Hadrian s’énerva soudainement, à peine la jeune femme avait-elle eu le temps de s’asseoir en face de lui qu’elle vit dans son regard de l’inquiétude, de l’incompréhension, de la colère. Alors elle n’eut pas besoin de se poser tout un tas de questions pour savoir ce qui le mettait dans un tel état. A vrai dire elle avait espéré que tout ce qu’il s’était passé ne s’ébruite pas et que sa vie reprenne son cours comme s’il ne s’était jamais rien passé. Mais pour ses erreurs, elle allait devoir y répondre et se justifier. Elea payait le prix d’avoir été trop insouciante, naïve, idiote…Elea se tut, le regard humide sans qu’elle l’ait réellement voulu car si elle aurait choisi d’aborder le sujet un jour, elle n’aurait pas fait cela si vite. Car voila tout juste quelques jours qu’elle était parvenu à reprendre le cours de sa vie. Ash veillait encore sur elle mais le sujet avait été largement évité ; il arrivait même qu’elle oublie ces mésaventures. Maintenant elle se souvenait qu’à la base elle avait invité Hadrian chez Cenhelm pour leur mariage, alors son frère avait dû se rendre là-bas et il avait dû être mis au courant de ce qu’il s’était passé et c’était aussi sans doute la raison pourquoi il était arrivé jusqu’à Imladris. Elea sentit son cœur comme cesser momentanément de battre avant de se décider à bouger et lui montra la chambre où le petit pouvait faire sa sieste. Elea le recouvrit de couvertures douces, puis rejoignit son frère, l’invitant à la suivre de nouveau dans la cuisine où elle préféra tirer une chaise pour s’asseoir à ses côtés afin de lui prendre la main. C’était dans ce même genre de situation qu’ils avaient eu leur toute première discussion après qu’Elea ait retrouvé la mémoire et encore une fois Elea prenait sur elle pour ne pas se laisser noyer par la tristesse sous-jacente.

« Buchanan est mort » Annonça t-elle de but en blanc.

Elea s’étrangla, luttant contre les larmes. Elle savait que ça ne servait plus à rien de pleurer, de toute façon il l’avait abandonnée avant de mourir, alors on lui avait souvent répété qu’il ne méritait pas ses larmes. Mais voilà, ils avaient eu une belle histoire et la jeune femme n’était pas en colère contre lui. Elle était juste déçue, elle aurait voulu faire les choses autrement éviter le drame et tout arrêter quand le moment avait été le bon plutôt que faire souffrir leur couple. Si Hadrian était aussi en colère, c’est qu’il avait su qu’elle était malade à en mourir et la voir ainsi avait dû être perturbant

« Tu sais j’ai grandi parmi les elfes, c’est quelque chose qui est encore en conflit en moi. Quand les elfes perdent leur amour, ils se retirent en Valinor ou meurent de chagrin. Je crois que j’ai reproduit ce schéma là un temps et puis je me suis ressaisie. »

Elea ne voulait pas qu’il lui en veuille de ne pas l’avoir prévenu, c’était déjà bien assez difficile pour elle, d’autant plus qu’à ce moment là elle n’avait pensé à rien d’autre que mourir. Elea s’en remettait, elle progressait, elle n’avait pas besoin d’entendre des sermons car finalement elle avait entendu raison et cela n’aurait pas pu se passer autrement.

« J’ai pensé à toi, à ton fils, mes parents, à ceux qui comptent encore sur moi. Je vais bien tu vois, il suffisait juste d’un peu de temps pour que je puisse réfléchir.»

Ils avaient été sa lumière d’espoir de vivre des jours heureux mais aussi ceux qui l’avaient rattachée à sa condition d’humaine. Les humains peuvent aimer plusieurs fois, leur vie est trop courte pour ne vivre qu’un seul amour. Elea tremblait, elle ne savait pas si elle choisissait les bons mots car elle n’était pas en état de se disputer avec lui ni de le voir s’en vouloir de ne pas avoir été là. Tout était arrivé si vite, et Elea avait voulu mourir seule dans un coin, se faire oublier du monde. Finalement quelqu’un était venu contre son gré et avait ouvert les volets de sa chambre pour y laisser entrer la lumière et chasser la mort rôdant autour d’elle.

« C’est un ami qui est venu chez moi quand je ne voulais voir personne, il s’est occupé de moi. »

Elea baissa la tête, les yeux encore brillants de ces larmes qui résistaient encore. Elle culpabilisait beaucoup pour ce qu’il s’était passé.

« Pardonne moi, je ne voulais pas t’inquiéter, à ce moment là je voulais juste être seule. J’espère que tu me comprendras



made by © Winter Soldier

_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Dim 30 Juil 2017 - 19:33


Who should I kill for you


Il n'avait pas voulu la brusquer, pas voulu la blesser davantage qu'elle ne l'était déjà mais c'était plus fort que lui. Il avait déjà tant perdu qu'il ne voulait pas la perdre aussi et il avait tellement imaginé le pire aux dires de Cenhelm qu'il ne ressentait pas encore le soulagement de la voir ainsi rétablie. Il avait besoin de temps. Il suivit sa sœur dans la maison, le petit dans les bras et le déposa dans le lit, lui ôtant ses chaussures. Il laissa Elea un petit moment avec lui, laissant parler son instinct maternel pendant qu'elle le bordait et depuis la porte, il regrettait. Elea était douce, innocente et elle méritait de le rester. Elle méritait de trouver l'amour, le vrai, de l'épouser et de lui donner des enfants qu'elle chérirait jusqu'à ce qu'ils lui donnent des petits enfants. A ses yeux, elle était une princesse que rien ne devait atteindre et pourtant, cette menue tâche qui incombait à Buchanan, il n'avait pas réussi à s'y tenir. Pourtant, il n'en voulait pas plus au barde qu'il s'en voulait lui-même d'avoir laissé cela arriver mais que pouvait-il faire d'autre que de la séquestrer. La vie était ainsi faite, elle faisait mal mais c'est ainsi qu'on savait que l'on vivait encore.
Ils descendirent côte à côte pour rejoindre la cuisine et il avait presque oublié ce qu'il s'était passé plus tôt. Ils s’installèrent l'un assis à côté de l'autre et elle lui attrapa les mains comme elle l'avait fait la première fois qu'ils s'étaient revus. Et pourtant, sa réponse tomba-t-elle comme un pavé dans la mare. Hadrian ne s'était pas attendu à une telle réponse, pas comme ça. Il ne savait comment réagir. Il n'était pas prêt et il ne serait sans doute jamais prêt pour ce genre de situation, en espérant qu'il n'y en aurait pas d'autres à venir. Une fois encore, il avait échoué. Il aurait pu la prendre dans ses bras, il aurait pu s'excuser, il aurait pu lui dire que maintenant qu'il était là, tout irait bien et pourtant, il n'en fit rien. Il se contenta de rester là, de lui caresser les doigts de son pouce et d'attendre qu'elle se livre, qu'elle vide son sac de tout ce qu'elle avait à dire.

Il comprenait. C'était le principal. Il comprenait sa sœur parce qu'il la connaissait mieux que personne et il avait résisté contre le petit sourire qui avait menacé de naître sur son visage quand elle avait évoqué sa nature profondément elfique. Elle avait juste oublié, il le savait mais lui, il n'avait pas oublié et il n'oublierait jamais. Il ne pouvait effacer de sa mémoire son regard vide et son attitude apathique lorsque leur grand-père était mort. A cette époque, même la montagne n'avait pu l'aider, pas celle d'Erebor du moins. Alors il s'interrogeait sur cette personne, cet ami de sexe masculin qui était encore une fois entré dans sa vie sans qu'il ne le connaisse et qui avait cette fois sauvé la vie de sa sœur. Mais il était méfiant et à raison, vu comment les évènements avaient tournés avec le premier prétendant parce qu'à ses yeux, il ne s'agissait de rien d'autre.
Elle avait dit ami, il avait compris bien plus et ce n'était pas dans les mots qu'il le lisait mais simplement dans son visage, son expression. Il ne savait trop comment il devait l’appréhender mais il avait envie de lui laisser une chance, parce qu'il l'avait sauvé. Il ne voulait simplement pas qu'elle souffre à niveau du départ d'un homme qui lui briserait le cœur, pour de bon. Mais il allait devoir attendre de le rencontrer, cet ami, de juger par lui-même ce qu'il serait.

Elle avait fini de parler et il se décida à intervenir à son tour. Il la pris brièvement dans ses bras, caressant sa tête, doucement, sans un mot tout d'abord avant de se lancer. « Tu sais.. tu as toujours été comme ça. » Il marqua une pause pour se détacher d'elle et la regarder dans les yeux, pensivement. « Tu as sans doute oublié parce que tu étais petite mais quand grand-père est mort, tu nous as fait la même chose. » Son regard s'était fait distant alors qu'il repensait à cette époque lointaine où il était lui-même encore un enfant et que leurs deux parents étaient encore vivants. Une époque où ils étaient encore à Laketown. « Tu ne voulais plus manger, tu ne voulais plus jouer, tu ne regardais même plus la montagne. Cette maudite montagne que tu aimais tant. Alors on est partis. » Il ne voulait pas dire qu'ils avaient quitté Laketown à cause d'elle mais c'est comme ça qu'il avait compris les choses. Pourtant, il ne mettait pas les évènements qui suivirent sur son dos, elle n'y était pour rien. Il se servait simplement de cet exemple pour démontrer quelque chose. « Tu finis toujours par retomber amoureuse. » Il lui pressa la main et la porta à sa bouche pour l'embrasser tendrement en souriant.

Quelques secondes s'écoulèrent sans qu'il ne prononce un mot avant qu'il ne se lève de sa chaise pour aller leur préparer un thé. De mémoire, le thé se trouvait... il n'avait aucune mémoire pour ces choses de femme mais il avait bien l'intention de préparer un thé pour réconforter sa sœur. Fouillant un peu partout, il mit de l'eau à chauffer et fini par trouver deux tasses dans lequel il jeta des feuilles qui sentaient tout comme avant de se retourner vers la jeune femme, les deux tasses vides entre les mains. « Quand vas-tu me le présenter ? » Il posa une tasse devant Elea et une autre à sa place avant d'aller chercher l'eau qui frémissait. Il s'efforçait de paraître détaché et de masquer ses intensions vis à vis de cet homme mais son attitude n'avait rien de détachée. Il regardait sa sœur en souriant, tâchant d'avoir l'air gentil et avenant, espérant qu'elle lui dirait qu'il était déjà parti. A vrai dire, il ne savait trop ce qu'il préférait. Le savoir encore là ou le savoir déjà évanoui dans la nature, sans doute préférait il le savoir encore à ses côtés. Il ne savait pas.


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Mer 2 Aoû 2017 - 14:12

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


Les mains tremblantes, elle serrait celles de son frère, heureuse de le voir. Elle avait prié pour le revoir vite, les valars avaient exaucé son souhait et maintenant qu’il était là elle voulait qu’il reste plus longtemps que la première fois, elle avait besoin de lui. La jeune femme lui avait ainsi expliqué ce qu’il s’était passé, et finalement, il n’avait pas mal réagit, au contraire et cela l’avait grandement rassurée. Elea se délecta de l’étreinte qu’il lui offrit, fermant doucement les yeux et profitant de la sensation de protection qu’il lui procurait. Puis il se détacha d’elle et lui fit quelques confidences inattendues. Elea ne se souvenait pas de ce détail là du temps de la mort de son grand-père, il y avait encore de grosses tâches d’ombre sur son passé et elle ne s’en était jusque lors pas rendue compte. Mais maintenant qu’il le disait, les morceaux du miroir brisés semblaient recoller ensemble et elle était alors rassurée de constater que sa réaction n’était pas simplement à cause de son comportement trop elfique pour être sain. C’était rassurant d’un côté, elle qui avait encore du mal à trouver qui elle était réellement, cela la rendait d’autant plus humaine. Elea se mordilla les lèvres, observant son frère aller lui faire une tisane, elle luttait contre les larmes. Ce n’était plus de la tristesse, c’était du soulagement, car Hadrian venait de débloquer quelque chose en elle qu’elle n’avait jamais soupçonné. Elle pleura silencieusement, jusqu’à ce qu’il revienne vers elle avec une question à laquelle elle aurait pu s’attendre puisque cela concernait Ash.

Hadrian soupçonnait peut être qu’il se passait quelque chose entre eux, à vrai dire il n’en était rien, du moins il n’y avait pas eu de rapprochement significatif mais Elea mentirait si elle disait qu’elle ne l’appréciait pas plus qu’un simple ami. Elle ignorait si c’était parce qu’elle avait le cœur brisé qu’elle s’accrochait désespérément à lui ou si c’était sincère, pour cela elle n’avait rien tenté. Mais Ash était un homme particulier à ses yeux. Elle aimait la façon qu’il avait de s’occuper d’elle, de prendre des initiatives. Il était gentil, doux, attentif et elle avait réellement l’impression qu’il était le genre de personne loyale. Il ne parlait certes pas beaucoup mais en ces temps difficiles, ce n’était pas de mots dont elle avait le plus besoin. Ash lui tenait compagnie et veillait à sa bonne santé ; elle lui avait sauvé la vie une fois, il faisait de même et pour le moment c’était ce qu’ils s’étaient contentés de faire. Au détour d’une étreinte volée, la jeune femme avait senti son cœur battre la chamade, mais ne s’était pas posé plus de questions.

« Et bien, il rentrera peut être ce soir, je te le présenterai. Il s’appelle Ash, je l’ai sauvé d’une blessure il y a un moment, alors il a fait de même pour moi. »

Elea senti ses joues s’empourprer malgré elle en repensant à tous ces instants qu’elle avait passé en sa compagnie. Du rouge sur ses joues là là où il restait encore des traces de ses larmes passées. La jeune femme le remercia pour la tisane qu’il lui avait préparée, cela allait lui faire beaucoup de bien et la chaleur de l’eau à travers la tasse venait la réconforter. Les effluves aromatiques des herbes qu’il avait sélectionnées se diffusaient dans sa cuisine. La jeune femme soupira doucement et entreprit de boire quelques gorgées avant de reprendre la discussion concernant l’homme qui vivait chez elle à ce moment là.

« Il est très différent de Buchanan, il est moins excentrique, moins bavard. Mais il est gentil, il prend soin de moi et il n’a qu’une parole. Je me suis beaucoup attachée à lui. »

Elea ignorait encore bien des choses de lui. Etait-ce important ? Non, pas pour le rôle qu’il s’était donné et le temps lui dirait si elle espérait plus de lui, parce qu’elle ne savait pas comment il la percevait de son côté. Une situation un peu complexe et délicate, alors elle espérait que son frère refreine ses ardeurs et ne vienne pas fragiliser davantage ce lien qui se tissait entre eux.

« Mais nous ne sommes pas ensemble Hadrian, je t’en prie, ne sois pas trop curieux avec lui. »

Elea connaissait le tempérament protecteur de son grand frère, il avait fait subir un interrogatoire à Buchanan et il n’en était pas ressorti beaucoup de choses positives puisqu’à ce moment là Buchanan n’avait pas comme projet d’épouser Elea. Elle ne voulait pas perdre Ash dans un mal entendu.



made by © Winter Soldier

_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Dim 6 Aoû 2017 - 17:01


Who should I kill for you


Hadrian n'avait plus vraiment l'habitude de se comporter comme un frère, d'autant plus qu'ils n'étaient plus des enfants mais les bonnes habitudes revenaient vite. Encore un peu et il allait la mettre au lit avec une histoire du cru de leur grand-père, il n'en était pas loin après avoir réveillé son souvenir. Le passé manquait beaucoup à l'homme qui s'était efforcé de l'oublier en l'enterrant profondément. Le passé était douloureux et ne devait ressurgir que si cela était nécessaire. Pour Elea, c'était le cas. Elle avait perdu énormément de choses en oubliant son passé et même s'il était préférable de l'oublier, cela ne signifiait pas pour autant qu'il fallait le rayer de son existence. Le passé, c'est ce qui nous forge, ce qui fait ce que nous sommes mais Hadrian ignorait tout de ce qui tourmentait sa jeune sœur, ou du moins, il n'en avait conscience qu'inconsciemment.

Hadrian ne cuisinait que lorsqu'il était sur les routes et ses repas étaient principalement constitués de viande et de racines qu'il trouvait sur son chemin. Pourtant, ses repas s'étaient nettement améliorés depuis qu'il avait partagé la compagnie de femme dans ses voyages, notamment de la compagnie de Elwel et de Endriad, la première ne se nourrissant que de céréales. Manger de la viande était plus léger à transporter qu'un sac de grain mais aussi plus périlleux. On ne trouvait pas toujours de quoi se nourrir, tout dépendait de la région et de la saison.
Cependant on ne change pas un homme aussi facilement et encore moins ses habitudes alimentaires. Qu'en était-il alors des corvées ménagères ? Hadrian n'avait jamais touché à quoique ce soit pour aider sa femme, c'était son travail et il fallait bien qu'elle s'occupe vu le peu de temps qu'elle accordait à leur fils. Non, le guerrier ne se sentait pas d'aider sa femme avec les corvées ménagères et élever leur enfant, il élevait Svenn simplement parce qu'il s'agissait de son fils et elle devait s'en estimer heureuse.
Il n'était pas dans les mœurs d'apporter son soutient à la femme et en bon macho qu'il était, cela ne lui venait pas particulièrement à l'esprit. Une femme devait s'estimer heureuse s'il faisait quelque chose pour elle, voilà tout. Mais les choses étaient différentes avec Elea. Il ne la voyait pas comme une femme, il la voyait comme sa sœur et il aurait décroché la lune pour elle. Étrangement, il en allait de même pour Endriad mais l'avait-il seulement réalisé ? Pas encore.

Si Hadrian avait du mal à maîtriser ses sentiments et encore plus, comprendre leur sens, décrypter les sentiments des autres n'était pas une plus mince affaire. Il savait décrypter les sentiments de base comme la joie ou la haine mais ses talents s'étendaient bien davantage au champ de bataille qu'à la vie quotidienne. Fort heureusement pour lui, Elea était un véritable livre ouvert, une caractéristique qu'elle partageait avec son frère. Rougir, fuir le regard, c'était des signes qui ne trompaient pas et quand bien même elle démentait tout lien d'ordre affectif avec ce Ash, Hadrian savait.
« Hum » se contenta-t-il de répondre à sa requête, se frottant la barbe. Il ne savait trop s'il se sentait embarrassé à l'idée qu'elle ait deviné ses intentions sans qu'il ne les connaisse lui-même ou au souvenir de sa dernière conversation avec un homme proche de sa sœur. « Nous n'en sommes pas là. » finit-il par répondre, comme un aveu finalement de la part de vérité que contenaient les scrupules de sa sœur à le laisser parler à l'homme. « J'aurais voulu le remercier, de ce qu'il a fait. Ça me semble plutôt indiqué. » D'une certaine façon oui, d'une autre façon non. Il n'avait fait que rembourser sa dette envers Elea et s'il partait aujourd'hui, rien ne le retenait.
Mais ce n'était pas ce qu'il souhaitait. Il voulait quelqu'un de bien pour veiller sur sa sœur comme il ne saurait le faire et cette fois-ci, il comptait bien y veiller à partir du début. Elea se débrouillait bien mais elle avait besoin de quelqu'un pour l'épauler, pas comme... Ses pensées le menèrent à la Lossoth qu'il avait laissé à Minas Tirith et qu'il devait retrouver chez Cenhelm pour le mariage de Elea. Son visage s'empourpra avant de se vider de son sang alors qu'il avait oublié tout de la jeune femme dans la soudaine folie qui l'avait habité. Elle allait arriver au Rohan pour découvrir qu'il était reparti sans elle et plus étrange encore, il s'en voulait. Cela aurait du n'avoir aucune espèce d'importance, ce qu'elle pense, mais cela en avait. Elle en avait. Il la chassa de ses pensées comme on chasse une mouche d'un geste de la main pour se concentrer sur Elea. Il n'avait pas envie de penser à elle, pas tout de suite, il y repenserait si nécessaire, une autre fois.
Il s'installa de nouveau sur sa chaise, vidant sa tasse qui avait refroidit légèrement. Il tapotait dessus du bout des doigts en rythme, une chanson qu'il avait parfois en tête et qui datait de son service dans l'armée. S'il avait été seul, il aurait sans doute chantonné à voix haute mais il s'agissait d'une chanson paillarde et ce n'était sans doute pas le genre de musique pratiquée chez les elfes. « Est-ce que les elfes se marient comme nous, ou.. ? » demanda-t-il subitement de but en blanc. Et Endriad vint de nouveau envahir ses pensées, comme un nuisible vraiment agaçant qu'il ne pouvait ignorer mais plus dans le genre émotionnellement embarrassant.


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Mer 9 Aoû 2017 - 19:29

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


La présence d’Hadrian ramenait de belles couleurs dans sa maison qui avait été laissée à l’abandon le temps de sa descente dans les limbes. Elle retrouvait davantage sa chaleur avec son frère entre ses murs et cette de son fils également. Elea s’était retrouvée au fond du gouffre et grâce à Ash elle avait retrouvé l’envie de se battre et de continuer sa vie. Buchanan était parti, il avait fait son choix mais pour tout ce qu’elle avait encore à faire de sa vie, elle ne pouvait pas juste abandonner au premier malheur venu. Ainsi que son frère l’avait souligné cette fois là où son grand père s’en était allé, cela avait été une si profonde blessure pour elle que le seul moyen qu’avait trouvé ses parents pour lui redonner gout de vivre avait été de partir. Et voilà, égoïstement, à cause d’elle, ses parents en étaient morts et elle avait perdu la trace de son frère. Tout était de sa faute en fin de compte. Alors elle avait décidé de ne plus agir ainsi, Hadrian et Ash lui avaient permis d’y réfléchir et de reprendre sa vie en main, d’avoir droit au bonheur et de ne pas réagir aussi excessivement parce que trop de monde comptait sur elle.

Ash à ses côtés avait fait preuve de patience et continuait de veilelr sur elle jour après jour dans un silence intriguant. Hadrian avait dû voir, il avait dû sentir qu’Elea n’était pas insensible à Ash, mais elle se remettait tout juste de son deuil, c’était encore trop tôt pour mettre des mots définis sur ce qu’elle ressentait. Dans tous les cas elle se voyait bien vivre à ses côtés, il était aimant, doux, et lui au moins ne pourrait jamais lui apporter de problèmes. La jeune femme fut toutefois rassurée qu’il ne prévoie pas de le marteler de questions ni de le menacer sur ses intentions puisqu’il avait été respectueux avec elle et qu’elle ne s’était jamais retrouvée dans une situation inconfortable. Il l’avait soignée, il avait été là, c’est tout. La jeune femme soupira doucement puis termina l’infusion que lui avait gentiment préparée Hadrian.

Alors la conversation changea du tout au tout par une question de son frère qui vint la surprendre. Il lui avait demandé si les elfes se mariaient comme les humains. C’était quelque chose d’assez complexe, mais elle ne voyait pas trop le rapport avec ce qu’ils s’étaient dit plus tôt puisqu’elle lui avait sous-entendu qu’il ne se passait rien entre elle et Ash.

« Et bien leurs coutumes sont assez strictes, mais il y a aussi une cérémonie, un échange d’alliances et des vœux à faire à Eru Iluvatar. »

Elea observait le regard de son frère, se demandant pourquoi est ce qu’il lui demandait cela et trouvait cela trop étrange pour ne pas lui en faire la remarque. Elle se demandait si cela n’avait pas un rapport avec lui directement plutôt que pour Ash. Elle le savait marié, mais elle savait aussi qu’il n’était pas heureux de ce mariage alors elle le soupçonnait de s’être trouvé une autre prétendante avec qui il voulait finir sa vie et être heureux. Dans quel cas elle serait absolument contente qu’il demande à se marier ici car Elea ferait tout pour faire une belle réception et habiller sa femme comme une princesse elfe dans un cadre somptueux.

« Pourquoi me pose tu cette question ? Est-ce que tu souhaites te marier ici ? » L’interrogea t-elle les yeux brillants de curiosité.

Eux qui avaient loupé de nombreux épisodes de leur vie, cela leur ferait déjà un souvenir et le voir comblé par l’amour serait le plus beau cadeau qu’il pourrait lui faire et lui redonner confiance en ces sentiments là pour qu’elle un jour puisse de nouveau aimer. Elle avait hâte qu’il lui dise la vérité, elle aurait tant de questions à lui poser sur cette jeune dame qui avait harponné le cœur de son frère.

« Qui est l’heureuse élue ? Allez dis le moi !! »



made by © Winter Soldier

_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Lun 14 Aoû 2017 - 22:51


Who should I kill for you


Ce Ash, il espérait bien le rencontrer un jour. S'il avait tout bien compris, l'homme errait encore dans le coin de peut-être le verrait-il pour le dîner mais il devait se montrer patient. Après tout le chemin qu'il venait de faire, il se sentait las mais il n'était pas prêt à aller se reposer auprès de son fils en attendant le repas du soir, sa sœur le tenait bien trop occupé.
Il avait essayé de repousser la Lossoth dans un coin de son esprit mais cela semblait être chose impossible, la jeune femme avait bien trop d'emprise. Pourquoi avait-il posé la question ? Il n'en savait foutrement rien. Il aurait bien juré qu'il s'agissait de pure curiosité envers ce peuple qui avait recueillit sa petite sœur mais une voix au fond de lui, lui disait qu'il n'y avait pas que ça. Après tout, ne pensait-il pas à Endriad sur le moment ? Seul son cœur pouvait lui rendre ainsi des comptes.

Où était-elle ? Une part de lui s'interrogeait sur le sujet. Ils s'étaient donnés rendez-vous chez Cenhelm, pour le mariage de Elea, mariage qui n'aurait pas lieu. Comment Endriad réagirait en apprenant qu'il était parti ainsi et qu'il n'avait laissé aucun mot pour l'avertir ? Il ne savait trop si elle se montrerait compatissante ou si elle lui en voudrait de l'avoir ainsi abandonnée, il espérait sincèrement qu'il s'agirait du premier en tout cas.
Endriad était une femme sans nulle autre pareil. Elea n'avait rien à lui envier mais elles n'avaient surtout rien de comparable. L'une était douce et aimante, l'autre était forte et.. têtue et.. des qualificatifs, il lui en venait à la pelle, tant et si bien qu'il n'arrivait pas à la définir totalement. Rien de plus difficile lorsque l'on avait quelqu'un nous fixant de ses yeux innocents.. ou pas si innocents.
Il ne pouvait que deviner jusqu'où sa relation était allée avec le barde et il voulait bien croire sa sœur, mais il doutait que sa relation avec Ash soit si neutre. Platonique peut-être mais neutre, certainement pas. Elea était une jeune fille passionnée qui donnait son cœur facilement. Ce n'était pas un défaut chez elle mais juste un trait qu'il avait envie de protéger davantage.

Les elfes leurs ressemblaient. Deux yeux, un nez, deux oreilles et une bouche. Les oreilles n'étaient pas tout à fait pareil et il devait bien se tordre le cou pour essayer de les regarder dans les yeux, mais ils étaient tous bipèdes au fond. Savoir que leurs coutumes n'étaient pas trop éloignées les unes des autres le surprenait cependant, il s'était attendu à quelque chose de bien plus.. mystique. Après tout, n'étaient-ils pas immortels ? Échanger des alliances avait un caractère matérialiste propre au commun des mortels qui leur ressemblait peu, sans doute les humains les avaient-ils imités.
Lui qui posait au début les questions se vit soudainement prendre place de l'autre côté de l'interrogatoire, sans prendre garde. Il s’apprêtait à faire part de sa simple curiosité lorsqu'il se fit presque agresser par l'enthousiasme bienvenue de sa jeune sœur qui ne lui laissa que peu de répit pour réunir ses pensées. « Non, oui.. non ! » finit-il par bredouiller, s'enfonçant encore davantage. « J'ai déjà échangé mes vœux, tu le sais bien. » Hadrian n'avait qu'un honneur quand bien même il aurait été prêt à y faire une entorse pour le cas de Madeleine qui restait une zone d'ombre dans son esprit. Il ne pouvait s'en séparer sans une bonne raison et pourtant dans son esprit, son attitude avec leur fils constituait une raison bien suffisante à demander que leur mariage soit annulé.
Il haussa les épaules, indécis. Seul le nom d'Endriad lui venait à l'esprit lorsqu'elle mentionnait une heureuse élue et pourtant leur relation n'en était pas là. Certes, ils avaient prévu de se retrouver mais c'était avant tout parce qu'elle connaissait sa sœur par le plus grand des hasards, c'était tout. Mais il était difficile de résister à Elea. Ses yeux, son visage, tout tendait à vous faire perdre toute résistance à son encontre. Ses épaules s’affaissèrent et dans un soupire, il prononça un nom. Un seul. « Endriad. » Il n'avait que ce nom là à la bouche mais il ne souhaitait pas qu'elle saute aux conclusions trop vite. « Ne te fais pas de fausses idées ! J'ai simplement rencontré ton amie en partant d'ici. Elle était en mauvaise posture et nous lui avons apporté notre aide. Je l'avais invité à ton mariage et à l'heure qu'il est, elle doit m'en vouloir de lui avoir fait faux bond. »
Jamais il n'avait parlé d'une femme en ces termes. Jamais il n'avait évoqué craindre la réaction d'une femme comme aujourd'hui. Il ne savait trop encore ce que cela représentait pour lui mais il était peu enclin à ce laisser aller à cette réflexion.


made by © Nasty
Revenir en haut Aller en bas

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Dim 27 Aoû 2017 - 13:14

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


Les mains de son frère entre les siennes, Elea pensait à ce fait là qu’entre eux le discours avait été vite facile et naturel, comme s’ils ne s’étaient jamais réellement quittés. Ses souvenirs avec lui étaient revenus un à un et ils étaient désormais ancrés dans son esprit. Hadrian était son grand frère adoré, elle l’aimait de tout son cœur et le lui témoignait à chaque fois qu’elle le voyait par ces petits gestes d’attention, ses sourires et l’accueillir chez elle comme un vrai roi. Maintenant rien n’aurait su les séparer, la preuve, il était revenu la voir, sans doute inquiet par la situation mais elle se portait bien et alors ils avaient vite pu passer à autre chose. Le sujet Ash ne tarderait peut être pas à revenir, car son compagnon n’était sans doute pas très loin et pouvait rentrer d’une minute à l’autre. Son frère avait piqué sa curiosité en venant lui poser des questions sur le mariage elfique, passant du coq à l’âne de manière fort intrigante. Hadrian tenta d’abord de nier qu’il s’était passé quelque chose, remettant en avant le fait qu’il soit déjà un homme marié. Mais l’amour ne se commande pas, encore moins chez les humains et si elle l’avait compris, alors lui le savait déjà. Mais Hadrian sembla abandonner toute conviction de ne rien dire à sa cadette qui le suppliait du regard pour savoir le nom de cette personne à qui il pensait.

Endriad !!

Elle n’aurait jamais cru que son frère puisse tomber amoureux d’une femme comme Endriad, elle qui était à l’opposée de Madeleine, et Hadrian qui souvent avait du mal à croire qu’une femme puisse être aussi forte et indépendante. Mais c’était une bonne chose, il ne restait pas sur ses acquis et Elea savait qu’Endriad serait une présence plus que bénéfique pour l’ouverture d’esprit de son grand frère. Ne dit on pas que les opposés s’attirent ? Cela avait été le cas entre elle et Buchanan, lui qui avait été un homme rustre et un peu manipulateur sur les bords, il était tombé amoureux de la protégée des elfes, si naïve et insouciante. Les yeux de la jeune femme brillaient de bonheur, elle ne s’était pas attendue à une telle surprise et découvrir de l’amour venait lui réchauffer le cœur.

Elea se jeta dans les bras de son frère, il avait certes dit qu’elle ne devait pas s’emballer mais cela la rendait si heureuse qu’il pense à son amie qu’il n’aurait pu en être autrement. Elea a toujours admiré Endriad, c’est le genre de personne qu’elle aurait voulu devenir si seulement elle avait été plus courageuse. Elea ne se plaignait pas de la vie qu’elle avait ici à Imladris, elle vivait comme une vraie princesse et ne manquait de rien, avec Buchanan elle était partie à la recherche de son côté plus aventurier et finalement, elle se sentait bien ici, dans son confort, sa petite maison à s’occuper ainsi que son jardin. Le bonheur pour elle se trouvait dans ces choses simples et elle acceptait de n’être qu’une jeune femme dans le fin fond d’Imladris qui aimait lire sous le soleil et arroser ses fleurs.

Enfin l’heure n’était pas cette question là, car l’éventualité que son frère se marie à Endriad l’avait plongée dans une joie immense.

« Endriad est une femme formidable, tu as de très bon gouts mon frère et je suis sure que tu pourrais connaitre le bonheur avec elle ! »

Son petit cœur s’était remis à battre, elle espérait qu’ils puissent se marier, avoir des enfants, elle serait de nouveau tante et le petit Svenn apprendrait à être un grand frère exemplaire. Si elle était sensé se marier avec Buchanan et que cela ne s’était pas passé, il y aurait au moins un autre événement heureux et cela était d’autant plus de source de joie pour Elea puisqu’il s’agissait de son grand frère.

« Où est-elle ? Est-ce que tu comptes lui faire ta demande ici ? Tu sais que c’est possible, rien ne me ferait plus plaisir d’organiser tout cela pour toi !!»

Maintenant qu’elle y pensait, il était vrai qu’elle n’était pas ici. Peut être qu’elle allait les rejoindre ? Dans ce cas elle allait devoir s’empresser de tout préparer chez elle pour l’accueillir comme il se doit.





made by © Winter Soldier

_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Mer 14 Fév 2018 - 20:28


Who should I kill for you



Elea se jetant contre lui, son souffle en fut coupé mais il ne rechignait pas à une étreinte, non pas qu'il ait besoin d'être réconforté. C'était un homme après tout. Le visage enfouie dans la blonde chevelure de sa cadette qui exhalait un parfum fleuris des plus agréables, il profita de son contact qui lui avait tant manqué. Ce n'était plus le petit corps frêle de sa jeunesse mais malgré les formes qui lui avaient poussées, il reconnaissait encore les angles qui le constituaient. « Les goûts n'ont rien à faire avec cela. » marmonna-t-il cependant dans sa barbe, d'un air grognon mais la réflexion lui faisait chaud au cœur, une chaleur qui vint doucement lui réchauffer les joues. Sans doute allait-il se faire massacrer mais il savait qu'elle comprendrait qu'il avait du faire au plus vite. Après tout, l'état de santé de sa sœur l'avait grandement inquiété, même s'il ne l'avouerait pas facilement.

Il ne savait trop comment le sujet de sa vie sentimentale était parvenu sur le tapis alors qu'ils étaient plus tôt penchés sur celle de sa sœur mais il semblait évident qu'elle évitait sa propre question. Très bien. Mais il n'avait pas oublié cet homme qui avait aidé sa sœur et qui viendrait à l'épouser pour sauver son honneur, d'autant plus si celui-ci avait été souillé par l'autre rustre.
La situation avait pris un tour qu'il n'avait absolument pas calculé lorsque l'on évoqua un mariage ici même. Les yeux écarquillés, il bredouilla, s’empêtra dans ses propos et bientôt, il eut l'impression d'avoir fait la pire erreur de sa vie, qu'il ne pourrait pas faire marche arrière. C'était donc cela qu'une bête acculée ressentait ? Un vrai cauchemar. Il chercha ses mots à la manière d'un poisson cherchant de l'air avant d'opter pour la vérité toute cru. « Il n'est pas question de me marier ! » les joues rouges, la respiration saccadée, il était des plus embarrassé. « C'est ! C'est ! C'est... » choisissant finalement de ne pas finir sa phrase. C'était d'elle qu'il parlait au départ, bien sûr mais il ne voulait pas la brusquer et puis, il se devait d'abord de le rencontrer, ce bougre.
Après quelques longues secondes, il respira un bon coup pour calmer son cœur qui battait la chamade dans sa poitrine, l'empêchant de penser. « Ce n'est pas vraiment dans l'ordre des priorités. Tu es ma priorité. Et Svenn ne l'a même pas rencontré. Non, c'est juste une femme intrigante et.. une femme. » Quels beaux arguments que voilà. Réalisant qu'il n'avait pas répondu à la première question de sa sœur, il ajouta d'un air morose. « Endriad doit être en train de préparer mon exécution. Elle devait me rejoindre chez Cenhelm et je ne l'y ai pas attendue. Je ne sais pas si elle viendra nous rejoindre ici ou si elle repartira de son propre chemin. » Le cœur serré, il arbora une petite moue avant de lâcher, sans se chercher d'excuse. « Elle comprendra ! »


made by ©️ Nasty
Revenir en haut Aller en bas

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Mar 27 Mar 2018 - 22:18

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


Les mots d'Hadrian étaient embrouillés par d'autres pensées, elle avait semblerait il touché un point sensible en envisageant Endriad potentielle belle sœur, ce qui fit sourire Elea, Le pauvre, à peine revenu et elle l'embêtait déjà, il ne méritait pas qu'elle s'acharne sur lui mais cela l'aurait rendue si heureuse qu'il lui dise qu'effectivement il en était amoureux – cela lui aurait aussi peut être redonné foi en ce sentiment si particulier, qu'il n'est pas que destructeur mais aussi source d'un bonheur incommensurable. La jeune femme avait toutefois été touchée en plein cœur quand il avait avoué qu'elle était sa priorité. Le sourire narquois de la jeune femme s'était effacé, le cœur troublé par cette annonce alors que ces derniers temps elle n'avait pas entendu de chose aussi mignonne. Ash avait été adorable avec elle, mais il lui avait manqué a parole, elle aurait aimé qu'on lui dise qu'elle était importante dans ces moments là où elle n'avait plus eu envie de vivre.  Mais le problème qui se posait, c'était Endriad, et la réaction qu'elle aurait en revenant ici.

Il était réellement attendrissant en étant embarrassé de cette manière. Elea soupira doucement, elle ne pourrait certainement pas lui faire dire qu'il se tramait quelque chose mais en attendant elle devait assumer qu'il était dans le pétrin par sa faute. La jeune femme s'empressa donc de se blottir dans les bras de son frère, pour le remercier une nouvelle fois d'être venu la voir, de toujours l'aimer, et d'être toujours prêt à l'aider quoi qu'il arrive et où qu'il se trouve. Il était à ses yeux le meilleur frère du monde et elle mesurait la chance qu'elle avait de l'avoir auprès d'elle. Le silence s'était fait, Elea profitait simplement de cette étreinte avec ce petit sourire finement placé sur ses lèvres, respirant ce doux parfum qu'était l'amour familial. Hadrian était très vite revenu dans son esprit, parce qu'il avait toujours été la personne la plus importante de son entourage. Même si étant enfants il l'embêtait beaucoup, elle n'avait jamais douté de son affection, Elea soupira doucement puis reprit ses distances, elle avait encore bien des choses à réparer mais elle était prête à se mettre entre Endriad et lui pour qu'il n'en souffre pas et tout expliquer à son amie.

«  Ne t'en fais pas mon frère, aussitôt qu'elle arrive je lui expliquerai, tout est ma faute! »

Elea se mordit les lèvres, elle s'en voulait énormément et elle espérait de tout coeur que cela n'allait pas ruiner une histoire potentiellement naissante. Ils formeraient un si joli couple, elle les imaginait bien ensemble, quoi qu'Endriad était peut être un peu sauvage pour un type aussi ancré sur les traditions qu'Hadrian. Mais, assurément, cela ne lui ferait pas de mal de découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles terres. Il prendrait goût au caractère d'Endriad pour sûr.

«  Cette femme est formidable, si unique, ça ne m'étonnes pas que tu ai accroché. Et puis... Ses yeux, ses yeux! »

Elea ne lâchait pas le morceau, pour défendre son frère, elle avait d'abord besoin de comprendre jusqu'où ils s'appréciaient tous les deux et rien de mieux pour cela que de parler de la concernée. En même temps ce n'était pas tellement compliqué parce qu'Elea vouait un véritable culte à Endriad, cette dernière avait souvent fait une halte par Imladris et toutes les deux s'étaient toujours très bien entendues. Elle se demandait ce que pensait la jeune femme de son frère, lui qui était plutôt bel homme, intelligent et débrouillard. Elea pencha la tête sur le côté, scrutant les yeux de son frère comme pour y déceler et traduire toutes les pensées qui lui passaient par la tête à ce moment là. Ah – l'amour. Elle se demandait si cela allait un jour de nouveau la toucher du doigt. Si Buchanan avait été comme son frère, elle aurait bien moins d'ennuis par la suite, au vu de comment il tenait à ses principes. Mais voilà, toute la passion qui les avait unis tous les deux, envolés.

Elea avait alors instinctivement passé son regard par dessus la fenêtre comme pour vérifier si Ash était revenu, puis revint poser son regard sur son grand frère en posant sa tête entre ses paumes quand ses coudes avaient trouvé appui sur sa table.

« Tout se passera bien, ne t'en fais pas, elle comprendra j'en suis certaine, et puis dans l'empressement tu ne pouvais pas penser à tout. J'en prendrais la responsabilité, maintenant que tu es là, je souhaite que tu te reposes l'esprit d'accord? »







_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Dim 15 Avr 2018 - 14:46


Who should I kill for you


Pourquoi fallait-il toujours tout ramener à lui ? Grommelant dans sa tête, il essayait de ne pas traduire ce sentiment sur son visage. Il avait essayé en vain de retourner la conversation vers son sujet principal, à savoir sa soeur, mais aucune de ses tentatives n'avait marché. Il aurait aimé être plus doué avec les mots, il aurait eu moins de difficultés à se sortir de ce pétrin dans lequel il s'était fourré et encore plus à celui qui l'attendait.
Il y avait cependant une chose qu'il n'acceptait pas plus que cette conversation, que Elea prenne la faute qui lui incombait à lui ! « Foutre ! Ce n'est aucunement de ta faute et entièrement de la mienne. Je me suis emporté comme à mon habitude et j'aurais dû réfléchir. Là est tout le problème. » Et un problème de taille. Hadrian n'était pas une personne très réfléchie, plutôt sanguine. Agir d'abord, réfléchir ensuite, de quoi se faire tuer mais il était ainsi fait.

Son regard dévia vers la fenêtre, suivant celui de sa soeur mais il n'y vit rien d'autres que de la verdure. C'était bien plus agréable que les maisons des villes humaines qui étaient toutes collées les unes aux autres. Ici, on avait l'avantage de la vie en communauté en plus de celle de la vie en pleine nature. Il aimait bien Fondcombe même s'il ne se voyait pas y vivre. Tout dépendrait de Elea et puis aussi de Endriad. Qui sait où elle le mènerait, avec ses beaux yeux et son caractère de louve. Il en avait des frissons.
« Bon » marmonna-t-il dans sa barbe, capitulant tout en tentant une dernière fois de changer de sujet. « Ton ami va venir, n'est-ce pas ? Je n'ai pas abandonné l'idée de le rencontrer, en toute cordialité. » Il s'efforça de lui offrir le sourire le plus inoffensif qu'il avait dans le but de la rassurer. « Une bonne bière, un bon repas et je serais d'aplomb. Il ne faut rien de plus à un homme digne de ce nom ! » s'exclama-t-il en se tapant le torse avec force, en homme digne qu'il était. La fatigue était bien là mais il n'allait pas l'avouer de si tôt.

S'éloignant en direction de la porte, il ajouta « Je vais voir s'il dort, je reviens. » sachant pertinemment qu'il devait être profondément enfoui dans ses rêves mais il savait à quel point les lits étaient confortables ici et il voulait tout de même se rassurer. Une part de lui avait l'impression de revenir d'un rêve alors que sa première frayeur était passée. Svenn dormait à point fermé, la tête enfouie sous les couvertures. Il passa le bout de ses doigts dans sa chevelure en l'écoutant respirer, s'étonnant qu'un si petit être pouvait être aussi coriace. Il avait grandit si vite en si peu de temps, il n'avait même pas eu le temps de le voir grandir. L'homme s'assit à ses côtés, veillant à ne pas le déranger. Il se satisfaisait simplement de le voir se reposer, se ressourçant à cette simple vue jusqu'à ce que sa propre fatigue eut raison de lui et qu'il s'endormit la tête contre le mur et la bouche grande ouverte.


made by ©️ Nasty
Revenir en haut Aller en bas

L'ermite pas net ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 121
♦ RÉPUTATION : 413
♦ AVATAR : Domhnall Gleeson
♦ DC & co : Endriad - Diema Hiima - Fili - Berty
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Hauts du Nord / Eriador
— ÂGE DU PERSO : Le début de la trentaine
— RANG SOCIAL : Aucun
— MÉTIER PRATIQUÉ : Allez savoir ?
— ARMES DU PERSO : Des couteaux, des pièges et un arc rudimentaire
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son chien et son cheval
— VOYAGE AVEC : Son chien et son cheval aussi
— AMOUREUSEMENT : Son chien et son cheval toujours

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Dim 15 Avr 2018 - 21:12

Depuis l’événement de la remise, une bonne semaine s’était déjà écoulée. Ash n’en avait pas reparlé depuis, de toute façon il ne parlait pas, ce qui simplifiait pour lui la question. Sa position demeurait la même qu’en cette soirée un peu étrange où Elea avait d’une part détruit ses souvenirs et d’autre part ouvert la porte à un nouvel avenir. Le trappeur n’avait pas l’impression d’en faire véritablement parti pour l’heure, du moins pas dans de grandes lignes, juste comme un invité inconstant. Il avait entendu sa demande, répondu à sa manière, controversée sans doute. L’homme avait trouvé un encrage inattendu ici, un lieu où il pourrait revenir, où il avait promis de revenir silencieusement. C’était encore à mille lieu de ses pensés, trop étrange dans sa conception étriqué de sa vie. Néanmoins, l’effort était là, reclus dans l’ombre. L’avait-elle compris ? Ca Ash l’ignorait à vrai dire et ne cherchait pas à démêler la situation. Elea était suffisamment intelligente pour tirer ses conclusions toute seule, lui n’avait rien à prouver à personne, pas de compte à rendre.

On était pratiquement à veille d’un départ, pourtant s’attardait encore sans chercher à se l’expliquer. Ce soucier des autres… Cette simple éclosion d’humanité restait cloitrée sans oxygène dans son esprit anesthésié. Durant la journée Ash s’absentait de plus en plus longtemps, quittant la maisonnette à l’aube, ne revenant sur ses pas que lorsque la journée était bien avancée, quand ce n’était pas à la tombé de la nuit. Sa protégée se débrouillait très bien sans lui de toute façon.

Le cheval avançait lentement vers la maison, le chien ne devançant son maitre que de quelques maigres enjambés comme toujours. Très vite l’oeil aguerrit du pisteur remarqua la monture à la robe brune qui n’était pas là à son départ. Il y avait un visiteur manifestement, et il préférait les éviter en général. Sa présence n’était pas requise dans ces moments là, Ash s’accommodait d’être une ombre passante entre les paroles d’Elea. Il aurait sans doute pu rebrousser chemin, pourtant il s’accorda que pour une fois il voulait voir de quoi il en retournait. Avec son départ approchant, savoir la jeune femme bien entouré lui ferait tourner les talons plus aisément, il commençait à en prendre conscience. Le soin qu’il lui apportait n’était pas une nécessité alors que son corps s’obstinait encore à demeurer à ses cotés.

Le canidé morose fut le premier à passer la porte, il renifla mollement le sol avant de lever le regard vers le roux. L’homme le sentait aussi, même s’il salua la blonde d’un simple geste de la tête son regard clair scrutait déjà la table sur laquelle était disposés deux tasses, dont l’une était déjà abandonnée. Aucune question ne se pressa cependant jusqu’à ses lèvres, qu’importait la nature de l’être qui s’était assit ici et avait disparu entre temps pour l’instant. Sans doute n’était-il pas loin puisque son destrier attendait dehors. Ash n’avait pas l’impression de déranger, s’en préoccupait-il seulement ? Son naturel discret n’entravait jamais totalement une discussion. Son regard s’accrocha à Elea rapidement, fixe mais sans émotion. Les réponses viendraient d’elles-même sans avoir besoin de demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Sam 28 Avr 2018 - 22:23

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


Un bon repas et de la bière ? Aussitôt que son frère s'était levé pour aller voir son fils, Elea s'était empressé d'aller couper quelques légumes. Un homme avec le ventre plein est un homme heureux et donc Hadrian serait de bonne humeur et donc il n'irait pas cuisiner Ash n'est ce pas ? La protégée des elfes s'agitait un peu dans tous les sens, se demandant qu'est ce que préférait Hadrian entre les pommes de terre et les carottes ? Elle fut alors troublée dans sa réflexion quand elle vit le chien de Ash – qui n'avait pas de nom d'ailleurs – entrer dans la cuisine et venir observer ce qu'elle était en train de faire. Alors il n'en fallut pas plus à la jeune femme pour savoir qui venait de rentrer à la maison, elle releva le regard pour voir la silhouette de son protecteur ici. Ho déjà ? D'habitude il arrivait beaucoup plus tard et elle avait espéré le croiser avant que Hadrian ne puisse le rencontrer histoire de le prévenir. Mais cela la mit soudainement mal à l'aise. Il fallait qu'elle lui explique en vitesse ce qu'il était en train de se passer avant qu'Hadrian ne le fasse fuir.

« Ooh Ash... »Fit elle désemparée.

La jeune femme s'empressa de lui prendre la main pour l'emmener se cacher dans un coin entre un mur et un meuble, vérifia qu'Hadrian était toujours avec son fils et reporta son attention sur son ami. Elle était un peu débordée, ne sachant pas trop comment réagir mais lui présenter Ash la rendait nerveuse pour des raisons qu'elle ignorait. Le fait que son frère ait soupçonné que quelque chose se passait entre eux ne facilitait pas les choses parce qu'elle aimait beaucoup Ash mais n'était pas encore certaine de ce qu'elle ressentait pour lui. Comment justifier le rouge qui lui montait aux joues juste à l'idée de le présenter à son frère ? Pourquoi est ce qu'elle stressait ? Parce que c'était justement Hadrian et que toute personne faisant parti de son entourage, elle appréhendait de les lui présenter car son jugement à lui avait un poids considérable. Il était son frère, son sang, sa chair, elle l'aimait tellement qu'elle ne voulait pas de conflit entre lui et ceux qu'elle apprécie.

Hadrian est un homme bien, certes, mais Elea avait aussi tendance à paniquer dans le vent souvent. Alors elle tenta de se recentrer sur le problème présent, avertir Ash de la potentielle tempête de questions ou des regards insistants qu'il pourrait recevoir en ayant été s'imaginer de ces choses... C'est qu'Hadrian s'était attendu à célébrer le mariage de sa sœur et au lieu de cela il était annulé et un autre homme vivait sous son toit, ça portait à confusion sans doute.

« Mon frère est ici, il est gentil, je lui ai parlé de toi, je pense qu'il a des questions à te poser mais je lui ai demandé de ne pas t'embêter avec ça. Mais c'est mon frère, il est possible qu'il t'embête si je suis pas là parce que je lui ai dit que je me suis attachée à toi...Enfin, préviens moi si c'est trop d'accord ? » Exprima Elea avec une pointe d'anxiété dans la voix.

Elea cessa de se triturer les mains et leva les yeux vers lui, ne pouvant finalement s'empêcher de sourire avec un petit soupir. Pauvre Ash, quels malheurs lui faisait elle ? La maison avait toujours été sereine, elle avait toujours été plus ou moins calme et ces derniers jours avaient été bien plus agités. Elea pressa les mains de son sauveur entre les siennes, dans un dernier geste afin de calmer un peu le jeu. Ça ne serait sans doute pas ce que pouvait dire Hadrian que Ash redouterait, y'aurait il d'ailleurs une chose qu'il aurait redoutée a part avoir le silence dérangé ? Ou peut être qu'elle tente encore de lui donner les clefs du cabanon qu'elle avait fait pour lui ? Elea savait le jour du départ d'Ash trop proche, cela lui brisait le cœur, il y avait tant de choses qu'elle aurait aimé lui dire d'abord, mais elle ne trouvait pas ce courage là. Elle fit un pas pour sortir de la cachette et revint face à Ash, furtivement hissée sur la pointe de ses pieds, elle déposa un baiser sur sa joue, parce qu'elle ne l'avait même pas salué avec tout ça. Et puis elle l'emmena avec elle dans la cuisine, le cœur cognant contre sa poitrine.

Elle se retrouva face à son frangin qui était revenu, un large sourire idiot sur les lèvres alors qu'elle ne fut pas en mesure de prononcer la moindre syllabe. Les pensées se bousculaient dans sa tête, un mélange de sentiments forts et trop opposés ? Elea n'était pas habituée à ce genre de situation et elle était sensible à toute chose relevant de l'inhabituel. Hadrian l'avait déjà vue à l’œuvre par le passé, la situation bloquée. C'est à dire qu'elle lâcha la main de Ash et tomba à la renverse, inconsciente. Étalée au sol, elle avait même fait sursauter le chien de Ash qui était venu renifler.







_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Dim 27 Mai 2018 - 15:10


Who should I kill for you


L'homme se réveilla en sursaut, tiré de son sommeil par l'agitation de son cheval. « Oui ! Non ! Hein ? » Un filet de bave coulant sur son menton, il semblait perdu. Où était-il ? Que faisait-il dans un lit ? Pourquoi dormait-il en pleine journée ? Il mit un peu de temps à retrouver ses esprits et se souvenir des derniers évènements. Le voyage l'avait véritablement éreinté et il pouvait s'estimer heureux que sa sœur ne soit pas montée voir comment il allait, il en aurait entendu parler longtemps de sa façon peu glorieuse de s'endormir au chevet de son fils.
Les premiers instants passés et son fils toujours endormi à ses côtés, il se glissa doucement au pied du lit, se dirigeant sans faire de bruit vers la sortie. La porte à peine fermée, il cru entendre des voix à l'étage inférieur, se demandant si Elea parlait seule ou si elle avait de la visite. Il ne souhaitait pas déranger mais il aurait paru louche qu'il déambule comme cela à l'étage et qu'elle tombe sur lui en venant le chercher. Que dire...
Il descendit les escaliers prudemment, sur la pointe des pieds. Pour ne pas réveiller son fils qui dormait en haut aurait-il répondu si on lui avait posé la question mais c'était bien plus pour tenter de capter des bribes de la conversation qui se passait en bas. Il n'entendait cependant que des murmures, incapable de distinguer des voix ou des propos.
Arrivé en bas, il hésita une seconde avant d'entrer dans la cuisine. Peut-être était-ce Endriad qui venait d'arriver et qui menaçait de le tuer ? Il était peu probable qu'elle soit arrivée si vite mais mieux valait se méfier. Il avait peut-être dormi plus longtemps qu'il ne le croyait. Finalement se trouvant le courage de faire le pas, il tomba nez à nez avec sa sœur à l'air bien niaise qui tenait la main d'un homme dont le premier qualificatif lui venant à l'esprit était roux. Son regard fit le chemin entre la jeune femme et son ami avant de revenir sur la jeune femme et repartir sur l'homme sans s'y arrêter plus d'une seconde alors que sa petite sœur s'effondrait sur le sol avec un arrière goût de déjà-vu. Ce ne fut qu'à cet instant qu'il remarqua le chien qui vint la renifler. N'esquissant pas le moindre geste vers elle, il tendit la main vers le chien pour le laisser le sentir, voulant voir s'il se laisserait caresser. Hadrian aimait bien les chiens, bien plus que les loups. De joyeux compagnons à la langue pendante qui avaient la vie facile. Il tendit ensuite la main vers le roux, se présentant à lui. « Hadrian, je suis son frère ainé. Tu dois être Ash je présume. Elea m'a parlé de toi. Je pense qu'elle aime s'allonger chaque fois qu'elle me revoit... » ajouta-t-il comme une boutade, baissant la tête pour la regarder étalée sur le sol comme une poupée de chiffon.


made by ©️ Nasty
Revenir en haut Aller en bas

L'ermite pas net ♦ HUMAIN
avatar
♦ PSEUDOs : La Fougère
♦ MESSAGES : 121
♦ RÉPUTATION : 413
♦ AVATAR : Domhnall Gleeson
♦ DC & co : Endriad - Diema Hiima - Fili - Berty
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Hauts du Nord / Eriador
— ÂGE DU PERSO : Le début de la trentaine
— RANG SOCIAL : Aucun
— MÉTIER PRATIQUÉ : Allez savoir ?
— ARMES DU PERSO : Des couteaux, des pièges et un arc rudimentaire
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son chien et son cheval
— VOYAGE AVEC : Son chien et son cheval aussi
— AMOUREUSEMENT : Son chien et son cheval toujours

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Mar 29 Mai 2018 - 19:57

Son nom tomba dans un malaise inattendu, comme s’il n’avait brusquement pas dû se trouver ici. Il était facile de lire dans les expressions généreuses d’Elea, dans le timbre de sa voix flairant la surprise, dans ses gestes entrecoupés d’un mystérieux empressement. Le visiteur devait avoir une importance qui échappait totalement à l’homme monolithique qui suivi le mouvement d’un pas trainant. Quelle sorte d’intrus s’était insinué jusque dans l’intimité de ces murs pour la pousser à chercher un abri dans sa propre demeure ? Sans s’agiter il la regarda prendre des précautions qui lui semblaient inutiles. Ouvrait-on sa porte à un indésirable, normalement ? C’était que Ash avait peu, aucune pour être exacte, pratique de ce genre de civilités et de cachoteries. S’il avait eu un chez soi il aurait laissé porte close à beaucoup de monde pour conserver sa paix d’esprit. Il avait cependant appris au contact de la jeune femme que la plupart des gens ne raisonnaient définitivement pas de cette manière simpliste et étriquée. Les gens en faisaient toujours trop qu’ils s’usaient certainement avant l’âge, à son avis. Les mains d’Elea lui parurent moites et son visage clair paré d’un voile de rougeurs, attribuées à un sentiment inconnu alors. Alors, allait-elle enfin parler, elle n’était pas si avare d’ordinaire. Une pointe d’impatience pouvait presque se lire à l’angle de ses sourcils roux redressés.

Le discourt n’avait rien de si alarmant lorsque la jeune femme déverrouilla le barrage. Le flux de parole se perdit dans ses circonvolutions et Ash tria tant bien que mal les informations. Autant dire qu’une fois délesté du superflu ce qu’il en restait ne l’inquiétait pas outre mesure. Rien dans tout ce charabia ne requérait tant de préoccupations. Le trappeur avait déjà bien l’habitude de gérer les curieux à sa manière, très… silencieuse. Frère ou non, les hypocrisies n’étaient pas dans son tempérament. Cela pouvait fâcher les uns et les autres, certes, et qu’importe. Au pire des cas, il serait mis à la porte, ce qui devait arriver un jour prochain dans ses calculs. Si ce frangin était là, sa présence en devenait d’autant plus obsolète. Seule Elea subissait le tourbillon traversant la maisonnée, bien qu’elle le partagea avec des attentions un peu trop pressentes dans la situation. Ash la laissa faire néanmoins, si cela pouvait la rassurer après tout, ça ne lui coutait pas grand chose. Trop de subtilités glissaient entre ses doigts dont il ne retenait que des bribes indéchiffrables, tel ce geste d’affection qui clôtura ce monologue, lui laissant un sentiment mitigé d’incompréhension et de stupeur intériorisé.

Quelque part il se senti soulagé, autant que son désert émotionnel pouvait laisser filer la réverbération de l’instant précédent, lorsque il se retrouva face à ce fameux invité surprise. Naturellement, sans s’encombrer d’une politesse d’usage son regard s’encra sans gêne sur celui qu’il supposait être le frère d’Elea. Franc et impartial, rien n’attestait d’une quelconque nervosité chez le trappeur, ce qui contrebalançait fortement avec les rougeurs enflantes de la blonde. Mais Ash n’y faisait pas vraiment attention à vrai dire. Les traces poussiéreuses d’un long voyage trainaient sur son homologue, accompagnées de ce qu’il jugea être les signes fantomatique d’un sommeil récent aux coins des yeux. Il était de ces détails qui lui parlaient plus encore que des mots. Puis, avant de s’en rendre compte, Elea s’effondra brutalement et il ne baissa le regard que pour constater les dégâts. Celle-là, Ash ne l’avait pas vu venir avec les progrès prodigieux de sa protégée durant les semaines passés. Raccorder cela à un trop plein émotionnel ne lui serait jamais venu à l’esprit. Aussitôt le chien avait rappliqué pour renifler la jeune femme étalée sur le sol avant de lever un regard vers son maitre. Rien de grave apparement; l’animal s’occupa donc de la main qu’on lui tendait, se délestant d’un coup de langue plutôt amical pour une bête aussi morose.

On ne pouvait la laisser là pour autant. Ash allait prendre les devants face au manque de réaction évidement de l’assemblé, très petite assemblé, quand la voix de l’autre le coupa dans son élan. Son regard hermétique remonta jusqu’au visage d’Hadrian, tel qu’il venait lui-même de se présenter. Si trait d’humour il y avait eu, cela n’eu aucun effet sur Ash très peu bercé à ce genre de second degré. Ca avait certainement un sens, mais lequel… sans importance. Il acquiesça dans une sorte de grognement sourd tout en serrant brièvement mais fermement la main du voyageur. Si tôt fait le roux s’empressa de redresser le corps avachi de son hôte avant de passer un bras sous ses épaules, l’autres soutenant ses jambes, pour soulever le corps fragile de la jeune femme.  Sans un mot il se dirigea vers le salon pour l’installer sur le sofa, prenant soin de reposer sa tête confortablement. Elle respirait encore constata-t-il avant de retourner dans la cuisine chercher un bol d’eau dont il était finalement assez peu convaincu de l’efficacité médicale. A la place il fouilla finalement dans ses poches pour sortir une flasque usée jusqu’à la corne dont il retira le bouchon avant de le placer sous le nez d’Elea. C’était fort autant en vapeurs d’alcool qu’en goût, et c’était de loin l’un des seuls remèdes dont il se servait dans l’hiver pour se revigorer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elven's child ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 627
♦ RÉPUTATION : 3035
♦ AVATAR : Lily James
♦ DC & co : Rae & Selen & Cármen& Elladan & Farshad & Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Née à Laketown mais elle vit à Imladris depuis ses quatre ans. C'est la fille adoptive du Prince Elrohir d'Imladris
— ÂGE DU PERSO : 21 ans
— RANG SOCIAL : aisée
— MÉTIER PRATIQUÉ : Musicienne, guérisseuse
— ARMES DU PERSO : Elea manie bien l'arc, elle apprend a manier l'épée désormais
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Elea est humaine mais étant donné qu'elle vit à Imladris, elle fait allégeance au Seigneur Elrond et a son père.
— VOYAGE AVEC : Elle ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Personne

MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   Lun 18 Juin 2018 - 11:01

 




Who should I kill for you


Hadrian & Elea


Le néant total, elle avait cependant ressenti une vive douleur dans son inconscience, comme si on lui avait cassé quelque chose. Elle était restée dans les vapes, perdue on ne sait où mais toujours protégée et sous bonne garde de son frère et de Ash qui veillait sur elle depuis quelques temps. Au bout d'un moment, Elea ouvrit doucement les yeux, cette forte odeur étant venue déranger son inconscience pour la ramener parmi les vivants. Ça lui piquait le nez, elle grimaça légèrement et porta ses mains sur son visage. Elle avait mal à la tête, ses oreilles sifflaient et elle réalisa ce qu'il venait de se passer petit à petit. Ce n'était pas la première fois qu'elle tombait dans les pommes à cause du stress, et à vrai dire ce ne serait peut être pas la dernière. Son petit cœur était bien trop fragile pour être malmené et après cet épisode de maladie, elle était un peu plus sensible que d'habitude. Quand sa vision devint moins floue, qu'elle reprit possession de son corps et son esprit, la jeune femme retrouva le regard clair de Ash qui avait visiblement prit soin de l'emmener s'allonger. Elle n'était plus malade et pourtant il était toujours en train de prendre soin d'elle quand elle en avait besoin, il ne faisait pas les choses à moitié et elle appréciait cela. Sans doute sa bienveillance n'avait pas échappé à son frère, et qu'il aurait meilleure vision de lui qu'il n'avait eue de Buchanan. Elle offrit à son ange gardien un sourire un peu gêné ;

« Merci Ash. »

La jeune femme soupira doucement, elle avait un peu mal à la tête et dans le dos sans doute à cause de la chute. Elle songerait à s'asseoir rapidement quand elle se sentirait défaillir à l'avenir même si cela ne prévient pas forcément elle savait reconnaître certains signes. La jeune femme se redressa tant bien que mal pour chercher son frère du regard dans la salle. Il avait pris l'habitude de la voir prise de court par ses émotions, mais elle espérait que tout se soit bien passé entre eux pendant sa chute. Combien de temps s'était il écoulé ?

« Il va vraiment falloir que j’apprenne à me maîtriser » Fit elle dans un petit rire gêné à l'attention des deux.

Elle évitait de faire des mouvements trop brusques le temps de récupérer que ses oreilles cessent de siffler, venant caler son dos sur le dossier de la banquette le temps que ses jambes ne soient plus cotonneuses.

« Hadrian je te présente Ash, Ash, je te présente Hadrian, mon frère. » Fit elle en accompagnant ses mots de gestes pour les présenter à l'un et l'autre si toutefois ce n'était pas déjà fait. Elle voulait éviter d'expliquer pourquoi cette soudaine syncope, ne souhaitant plus torturer son cœur de mille et unes questions inutiles.

Voilà c'était fait et elle se sentait un peu honteuse d'en avoir fait des tonnes alors qu'il n'y avait rien de compliqué et qu'elle ne serait pas responsable si le courant ne passait pas. Ils avaient tous les deux leurs personnalités mais ils étaient aussi tous les deux assez grands et n'avaient pas besoin de médiateurs. Mais Elea voulait toujours que tout soit parfait, que tout se passe bien, c'était important pour elle mais cela bien souvent lui ruinait la santé.

« Svenn dort encore ? J'espère que je ne l'ai pas réveillé, j'ai dû faire une sacré chute... » A en juger la douleur, elle avait probablement mis sa cuisine un peu en bazar. « Prenez place, je vais attendre un peu avant de me lever ! »

Un peu de plaisanteries histoire de se dérider.









_________________


Silence
You came into my heart and my world started changing. You are the reason why. I still wanna try, Love, in every places. In every secret parts. And in the silent move. You make over over me. You came to me that day. For a reason I couldn't say. I just know that from that time my heart couldn't resist to your smile. Believe me. Or leave me ~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1205-elea-humaine http://lonelymountain.forumactif.org/t1243-elea-s-world
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Who should I kill for you [Elea]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Who should I kill for you [Elea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Kill points
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: RPs-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.