AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Breaking silence

Partagez | 
 

 Breaking silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Breaking silence   Jeu 4 Jan 2018 - 22:22

Je fis tourner la figurine entre même mains, pensive. Je relevais à peine les yeux quand mon oncle entra. Il parla , mais ses mots me semblaient lointain, je ne bougeais pas, il s’approcha, me prit les mains, je relevai enfin,  brièvement, les yeux vers lui avant de retourner sur ma statuette. Celle du « non ». Depuis que Saruman m’avait fait ressentir là Peur, et qu’il m’avait parlé … J’avais fais une petite série de statuette représentant grossièrement des émotions, ainsi qu’une « oui » et une « non ». Leur nom était marqué sur leur socle. Je les avais fait très rapidement, et maintenant je les détaillais un peu plus. Je me demandais vraiment pourquoi. Puisque j’allais devenir folle … pourquoi je me donnais tant de mal encore à maintenir un semblant de communication avec les miens ? Je ne mangeais pratiquement plus, repoussant les assiettes pour m’enfermer dans ma chambre, immobile et le regard dans le vide, ou sur les statuettes que j’avais fait. J’avais très brièvement expliqué comment cela fonctionnait à mon oncle et ma tante …

Mon oncle me lâcha et sortit de ma chambre. Je le regardais partir et me repenchais sur ma statuette du Non. J’ouvris un petit sachet en toile où les treize autres statuettes étaient. Je fermais un instant les yeux. J’avais l’impression que de plus en plus les visions étaient présentes et étouffantes. Je ne savais même plus où j’en étais. Je tendis la main devant moi pour observer ma peau avant de détourner la tête, de m’installer en tailleurs et de sortir mes figurines une à une pour prendre la moins avancé. Celle de « Joie ». Machinalement je recommençais à graver la figurine les épaules basses. De nouveau la porte de ma chambre s’ouvrit. Mmmh … Oh … Le seigneur Elrond. Je l’observais avec attention en penchant la tête sur le côté. Visiblement mon oncle avait jugé bon de le déranger rien que pour une petite idiote dans mon genre. Bien … s’il le voulait vraiment. J’alignais les figurines devant moi, sans même chercher à regarder Elrond. J’entendis mon oncle expliquer les statuette et poser un tabouret avant de sortir. Je ne levais même pas les yeux vers le seigneur du lieux. Je n’avais même pas envie de lui parler, ou de communiquer … Que ce soit avec lui ou avec les autres. J’avais juste envie de fermer les yeux et de me laisser partir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Dim 7 Jan 2018 - 17:58

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Les derniers jours s’étaient vus occupés à Imladris, laissant peu de temps au Seigneur des lieux pour prendre un moment d’arrêt. Voilà pourtant, qu’en cette après-midi tranquille, après l’effervescence  passée, il avait trouvé refuge sur l’un des nombreux balcons en bordure de la Bruinen, un livre à la main. Elrond s’était posé ici il y a quelques heures déjà et n’avait point bougé depuis, plongé dans sa lecture. Il n’avait levé les yeux que pour prendre une gorgée de son verre de vin posé sur une table à droite de son siège. Cette pause avait été la bienvenue, permettant à son esprit de trouvé repos. Pourtant, sa quiétude fut interrompue par Lindir qui se glissa d’un pas léger sur le balcon. À son arrivée, le semi-elfe se déroba à sa lecture pour prendre connaissance de la raison de sa venue. Une personne désirait s’entretenir avec lui et le sujet semblait urgent. Alors, Elrond referma son livre qu’il glissa sous son bras et d’un pas posé, mais décidé, alla à la rencontre du demandeur en question.

Celui qu’il rencontra lui parut agité et en proie à une certaine inquiétude à propos de sa nièce qui refusait depuis un moment déjà de parler et de se nourrir convenablement. Elle refusait apparemment les plats qu’on lui servait et restait enfermée dans sa chambre à fixer le vide ou travailler de petites statuettes de bois. L’oncle quémandait l’intervention de son Seigneur, car il ne savait plus que faire pour la sortir de cette léthargie dans laquelle l’elfling s’enfonçait. Elrond parut perplexe, au départ, ne sachant guère, sur le coup, ce qu’il aurait pu faire de plus. Pourtant, quelques détails au sujet de sa nièce éveilla en lui une certaine hésitation et il accepta de tenter de la rencontrer. Sur le chemin menant à la demeure du requérant, le semi-elfe s’enquit d’en connaître plus sur la jeune elfe. Il apprit ainsi qu’elle se prénommait Niphredil et qu’elle était particulièrement sauvage de nature, mais qu’elle était friande d’histoire. Ainsi, donc, la tâche ne s’avérait pas aisée dès le départ.

En arrivant chez le requérant, il mena le Seigneur d’Imladris directement à la chambre de sa nièce où il ouvrit la porte, permettant à Elrond de jeter un œil à l’intérieur. L’elfling à la chevelure rousse leva brièvement le regard de sa statuette avant de se désintéressé rapidement de sa présence. Le contact visuel fut néanmoins suffisant pour le semi-elfe pour apercevoir cette étincelle qui faiblissait, lui laissant croire que la situation était peut-être plus grave qu’elle n’y paraissait et que son intuition de départ n’était pas infondée. Le semi-elfe entra alors et la porte se referma derrière lui, le laissant seule avec l’enfant. Il la sentit fermée à toute approche, alors Elrond s’installa sur le tabouret. La forcer à parler ou à avoir un contact quelconque avec lui ne servirait à rien, cela il le savait. Alors, l’elfe millénaire employa la carte de la patience et ouvrit son livre, se replongeant dans sa lecture là où il s’était arrêté. Niphredil viendrait bien à lui à un moment ou à un autre. L’échange évoluerait à son rythme à elle et point autrement.
.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Dim 7 Jan 2018 - 20:13

Je restais concentré sur mes statuettes, mon regard perdu en réalité dans les plis du draps enroulé autour de moi. Je ne voulais pas parler, je ne voulais pas manger, je voulais juste fermer les yeux … Oublier et me perdre. Je n’avais aucun intérêt à vouloir parler au seigneur Elrond, je ne le voulais même pas dans ma chambre, pourquoi l’avait-on fait venir ? Pourquoi s’obstiner ? J’allais perdre la raison … J’allais perdre la raison et me perdre dans les fragment d’un temps possible ou non. Comment pouvais-je accepter cela ? Jamais je ne pourrais … Je ne voulais pas … Mais je ne pouvais rien y faire. Au moins dans le silence, personne … Le silence ? Je relevais les yeux sur mon interlocuteur et le vis plonger dans un livre. Oh … Il ne voulait pas parler lui non plus. Il devait avoir l’impression de perdre son temps ici. Comme je le comprenais… C’était aussi mon cas, je perdais mon temps, et je le faisais perdre aux autres … Inutile jusqu’au bout … Mais j’aimais bien le bruissement des pages qu’on tourne … C’était comme une petite caresse sur mes tympans, et ça c’était bien. Je ne fermais pas les yeux. Ce que j’aimais aussi dans le bruissement des pages, c’était qu’elles portaient une histoire. De l’encre sur un papier … Le bois aussi avait une histoire à raconter, c’était pour ça que je le taillais. Avais-je fais une statuette pour poser les questions ? Non. Je n’en posais pas, c’était les autres qui en posaient.

Je me rendis compte que j’avais fixé tout le long de ma pensé le seigneur Elrond. Quel livre lisait-il ? Ce n’était pas lui qui m’intéressait, mais bien ses yeux qui lisaient le livre. J’aurais aimé être à leur place pour découvrir l’histoire de l’encre inscrite sur le papier. Je baissais les yeux sur mes treize statuettes. Une à une je passais mes doigts dessus. Joie, Colère, Peur, Oui, Non, Douleur, Intérêt, Désire, Curieuse, Mal, Faim, Soif, Fatigue. J’hésitais un peu, avant d’enrouler mes doigts fins autour de Curieuse. C’était bien ça. J’étais curieuse à propos du livre. Pas de la présence du seigneur dans ma chambre. Mais je savais que mon intérêt en ce moment dérivait bien vite. C’est pour ça que j’avais fait Intérêt. Avec elle c’était facile de montrer quand quelque chose m’ennuyait. J’aurais dû graver Ennuie sur son socle et pas Intérêt. Tant pis. Mais le beau livre à la couverture bleue … Je saisis aussi Intérêt et les examinais les deux avec beaucoup de soin. Pourquoi dire que j’avais de l’intérêt pour un livre si je ne l’avais jamais lu ? Curieuse. Je reposais Intérêt sur le tas que j’avais formé avec les autres. Je ne savais même pas combien de temps c’était passé depuis l’arrivé du seigneur des lieux.

Je me penchais très légèrement et posai sur les pages du livre Curieuse en tapotant la couverture du livre du doigt. C’était du livre que j’étais curieuse et pas d’autre chose. Il n’avait pas besoin de me demander quelle était la figurine, j’avais marqué dessus qui elle était. Comme les autres, ce n’était peut-être pas très lisible, mais je ne parlais pas comme ça. Et moins je parlais mieux cela valait. Je n’avais même pas regardé le seigneur, simplement son livre. C’était ce qu’il y avait de plus intéressant. Je me demandais s’il avait attendu que je parle, ou qu’il attendait simplement que je fasse le premier geste. Peut-être même qu’il avait parlé, je ne l’avais pas écouté. Peut-être que s’il parlait maintenant j’écouterais… Peut-être … Je levais de nouveau les yeux vers lui pour croiser son regard, mais je me remis vite à jouer avec Intérêt, le mien guettant pour connaître le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Lun 8 Jan 2018 - 2:32

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Il s’était terré au silence, telle une présence effacée, se faisant oublier aux yeux de l’enfant. Bien que son regard fut rivé sur les pages du livre, Elrond percevait l’accablement qui émanait de l’elfling toujours penchée sur la finition de ses statuettes. Comme il aurait aimé la consoler et la soulager de ce fardeau qu’elle était trop jeune pour porter, mais il ne fallait point se jeter dans l’empressement et saboter ses efforts dès le départ. Non, la patience paierait. Alors il se laissa emporter par sa lecture en venant à oublier pratiquement où il était et qu’il n’était point seul dans cette pièce. Le temps s’écoula, bien qu’il n’aurait su dire combien et depuis quand il était assis ici en silence, sérénité dont seul le bruissement des feuilles qu’il tournait venait perturber. Le jour avait-il laissé place au soir ? Ou à la nuit, même ? Le ciel était-il maintenant parsemé d’étoiles ou le soleil dardait-il toujours ses rayons sur les falaises de sa cité ? Il ne le saurait bien qu’une fois sortie d’ici. Pour l’heure, néanmoins, les lignes défilaient sous ses yeux et son esprit s’était égaré entre les mots gravés sur les pages.

Sa concentration était telle qu’il ne réalisa pas que Niphredil avait fini par bouger et ce ne fut que lorsqu’une statuette glissa dans son livre qu’il prit note de sa présence si près de lui. Il prit délicatement la petite statue et sur son socle y lu le mot « Curieuse » gravé, alors que l’elfling tapait du bout du doigt sur la couverture de son ouvrage. Elrond leva ses pupilles pour observer l’elfe sylvestre un bref instant. Ainsi donc, elle communiquait… mais simplement à sa façon. Ce n’était pas par les mots, mais par ses statuettes et ses gestes. Fort bien, il ferait avec ce qu’elle lui donnerait. La petite n’eut pas besoin d’en faire davantage pour que le peredhel comprenne son message et il reçut la question de l’enfant comme une autorisation de sa part de lui adresser la parole. Alors, il referma doucement son livre qu’il posa contre ses genoux. « Tu veux savoir ce que raconte ce livre, pas vrai ? » La question n’était en rien rhétorique, pour peu, il enchaîna rapidement. « Il raconte des évènements d’un temps ancien, dont peu d’esprits se souviennent encore aujourd’hui. »

La voix d’Elrond était douce et chaleureuse. D’une tonalité grave, il avait de ces voix qui portait à l’attention, qui donnait envie d’écouter et dont on boirait volontiers les paroles pour peu qu’elles nous racontent une histoire à prêter oreille. Il y avait quelque chose de réconfortant dans la façon dont il avait de s’exprimer, dans les mots qu’il prononçait avec clarté et dans les pauses qu’il laissait entre deux phrases, laissant en suspension la suite de son discourt. « Il serait long d’en énumérer le contenu… » continua le semi-elfe dont les mains s’étaient maintenant croisées sur la couverture du livre. « En revanche, il y a bien une de ces histoires que je pourrais te raconter, si l’envie te dit de m’écouter… » Il prit une pause, observant la réaction de Niphredil avant de continuer. « Elle raconte l’histoire d’un garçon sauvage… désires-tu l’entendre ? » Lentement, mais sûrement, son processus de contact suivait son cours. Il parviendrait bien à trouver son chemin dans le cœur de l’elfling et comprendre ce qui l’avait poussé dans cet état de tourment.

.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Lun 8 Jan 2018 - 4:20

Les visages et les corps que j’avais fais pour Peur et Douleur était celui de Saruman … Mes mains avaient parlé pour mon esprit sans que je ne le remarque avant. Voilà qui était étrange mais pourquoi pas … Je fis tourner Douleur entre mes mains sans lâcher le livre du seigneur des yeux. Je repris Curieuse lorsqu’il referma le livre. Je hochais très légèrement la tête quand il me demanda confirmation sur ma question. Il n’y avait que ça que je voulais savoir. Sa présence ici … Oh … Les Temps Anciens … Intéressant. Voilà qui m’aurait fait bondir sur mes pieds avant. Je me contentais de ramasser Intérêt sans rien faire de plus. La voix du seigneur Elrond me faisait penser … à un petit rayon de soleil au milieu d’une trouée de nuage, ou mieux, l’odeur du pain grillé le matin et la saveur du miel et du beurre sur une tartine craquante, mon petit déjeuner favori, et peut-être un peu comme une étreinte d’une personne qu’on même. J’eus un fragment d’une tentative de sourire mes yeux toujours baissés. J’étais plus captivée que je ne voulais bien l’admettre.

Long ? Mais qu’était le temps pour un elfe ? Pour moi c’était une sorte de cristal qui était autour de moi et qui escortait le moindre de mes gestes, se brisant et se reconstituant à chaque mouvements, et qui allait finir par gagner. Oh ? Il voulait bien me raconter une histoire ? Je relevais les yeux vers lui, Intérêt figé dans ma main. Un garçon sauvage … Je fouillai dans mon tas de figurines et en sortis Oui. J’étais curieuse et je voulais entendre de l’histoire. Tendant la main, je déposais trois figurines sur la couverture du livre : Oui, Curieuse, et Intérêt. On pouvait comprendre cela par la phrase « Oui j’aimerais beaucoup l’entendre, je suis curieuse de la connaître. » Trop de mots, trop fatiguant, et je n’en avais pas l’envie. Trois figurines c’était plus rapide, et tout aussi efficace. J’attendis qu’il lise les socles avant de les reprendre.

Je n’avais pas envie qu’il les fasse tomber au sol. C’était avec elles que je communiquais, j’en avais besoin. Plus je les utilisais, moins les autres avaient envie de me parler. Et c’était tant mieux, je ne risquais de blesser personnes comme ça. Et comme ça on m’oublierait plus vite … Je refis une ligne propre de mes figurines en remontant un peu sur mes épaules la couverture de mon lit et en cachant mes pieds dessous avant de m’appuyer sur le mur derrière moi, relevant mes yeux vers le seigneur du lieu sans pour autant décrocher un mot. Brièvement je me demandais quels étaient ses pouvoirs à lui … Mais mon intérêt pour ça fut vite soufflé , je préférais les histoires d’enfant sauvage aux pouvoirs d’Elrond. Peut-être en aurais-je intérêt un jour… pas aujourd’hui en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Lun 8 Jan 2018 - 17:35

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Il y avait bien un intérêt dans le regard de l'elfling depuis qu'Elrond avait habillement abordé le sujet des histoires. Définitivement, la curiosité valait davantage chez elle que le mutisme dans lequel elle s'était terré. La patience avait ses vertus et le Seigneur d'Imladris traçait lentement son chemin. Voilà un moment déjà, bien qu'absorber dans sa lecture, qu'une partie de son esprit était occupée à chercher le meilleur chemin pour que la jeune elfe s'ouvre à lui. Il n'espérait pas forcément faire un progrès total aujourd'hui, mais du moins suffisamment pour qu'elle reprenne un peu vie et qu'elle se remette à manger, à faire autre chose de ses journées que de rester enfermée dans sa chambre et fixer le vide ou tailler ses statuettes de bois. D'ailleurs, c'était en observant son comportement fermé et plus intéressé par ce qu'il avait entre les mains que par sa présence en soi qu'il avait su quelle histoire il lui raconterait. Oui, car, étrangement, dans sa mémoire millénaire, elle lui rappelait quelqu'un.

Ainsi, lorsque Niphredil vint déposer les trois petites statues dans ses mains, il comprit bien qu'elle désirait entendre ce qu'il avait à lui raconter. Elle récupéra cependant rapidement ses biens pour ensuite aller s'installer confortablement sur son lit. Le semi-elfe savait dès lors qu'il avait toute son attention. D'un mouvement souple, il s'installa aussi confortablement que lui permit le tabouret et lissa la couverture du livre du bout de ses doigts, mais ne l'ouvrit point. Car c'était de mémoire qu'il lui réciterait son histoire. Ce fut alors d'une voix paisible et grave, de celle parfaite pour les raconteurs qu'il entama son récit ;

« Cette histoire remonte aux jours anciens, dans les grandes terres de l'Ouest qui avaient naguère connues des royaumes et des cités elfiques plus grandioses encore qu'à ce jour. Ses contrées étaient verdoyantes et bordaient les côtes donnant vu sur l'immensité de la mer. Jour et nuit, les vagues venaient caresser les récifs de leur écume et bercer de leur chant les oreilles tendues vers elles. Ces paysages paisibles connaissaient cependant un grand conflit qui ravageait ses belles pâtures. Et au cœur de ces contrées vivaient un garçon sauvage et son frère. Leurs parents étaient partis en quête d'aide et les enfants avaient été laissés à la tutelle de deux gardiens. » Elrond sembla prendre une pause l'espace d'un instant avant de reprendre d'une voix plus lente. « Mais le cadet ne se plaisait point où il était et il avait connu des évènements qui dans son cœur et son esprit avaient laissés des marques. Alors il s'était terré dans le silence, mu par une solitude que même son frère ne savait briser. L'elfling préférait passer ses journées seuls à contempler la nature, refusant toute approche ou contact faite à son égard, en venant même jusqu'à refuser de manger.

« Ses protecteurs en vinrent à s'inquiéter, ne sachant plus que faire pour capter l'attention et la coopération du garçon. Même son frère, de qui il était pourtant si proche, ne parvenait à percer la carapace qu'il s'était faite. Et ils en vinrent à se demander qui ou quoi parviendrait à l'extirper de cet état de torpeur... »
Le regard du peredhel se glissa alors vers Niphredil afin de noter l'intérêt qu'elle portait avant de continuer son récit. .

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Lun 8 Jan 2018 - 19:58

Je restais immobile mon regard perdu dans le vide. J’aimais le vide … Cela apaisé ce que j’avais dans la tête. Dans mon esprit,il n’y avait rien de bon. Rien du tout. Puisque j’allais perdre la raison. Je fixai le livre du seigneur en face de moi, je me demandais bien dans quelle partie de l’ouvrage il allait trouver son histoire, dont je n’avais jamais entendue parlé. Ses doigts caressaient le livre et il se mit à parler, j’écoutais, sans écouter. Je comprenais l’histoire je la trouvais intéressante … mais je n’arrive pas à y mettre l’intérêt de d’habitude dedans. Je fixais toujours les mains du seigneur Elrond. On disait qu’il était le plus grand guérisseur de la Terre du Milieu. Cela devait être vrai … Mais j’écoutais l’histoire. J’avais l’impression de comprendre le garçon silencieux. Il était comme moi. Les marques dans son esprit … et il ne voulait pas en parler. De toute manière les autres ne comprenaient pas pourquoi on se taisait. Le silence était d’or. Je me représentais bien le lieux, avec la mer, même si je ne l’avais jamais vu.

La voix du seigneur Elrond s’interrompit et je levais les yeux vers lui de nouveau. Quoi ? Je savais que je n’avais pas l’air attentive … Mais pourtant j’écoutais avec attention. Je tendis de nouveau la main vers Intérêt et le posais devant lui. J’écoutais toujours. Ce qu’il fallait faire pour le sortir de sa torpeur ? Et le faire parler ? Justement ne rien faire, et le laisser revenir, s’il en avait envie, vers les autres. Personnellement je n’en avais pas envie. J’inclinais très légèrement la tête vers Elrond, oui j’écoutais seigneur, je n’en avais pas l’air mais j’étais là et j’écoutais, plus ou moins avec attention. J’aimais bien son histoire pour l’instant. Mais mon attention était pareil à une … Je ne savais même pas à quoi. Je levais les yeux vers le plafond, pensive. Au moins le garçon de l’histoire avait un frère … Moi … À part mes figurines je n’avais rien. Je refermais une main autour d’une. Peur. J’avais … Sans même réfléchir je la lançais de toute mes forces contre le mur opposé. Je haïssais le visage dessus. Je n’avais même plus envie de l’avoir près de moi. Elle rebondit avec un petit bruit et tomba au sol, entière. Je refermais les yeux,cherchant à tâtons Douleur pour lui faire subir le même sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Mar 9 Jan 2018 - 5:24

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Lorsqu’il s’était tu dans le fil de son discourt, ce n’était non pas pour noter si Niphredil lui était attentive – cela il le savait, même si ses yeux n’étaient pas rivés sur lui – mais plutôt pour évaluer son intérêt pour ce qu’il lui racontait. Il percevait même les réactions les plus subtiles qui dénotaient de son écoute, même s’il pouvait dire parfois que son esprit s’égarait et que sa concentration était dissipée entre la réalité et ce qui faisait son tourment. L’elfling parut pensive, puis elle agrippa l’une de ses statuettes et celle-ci sembla éveiller une réaction soudaine chez elle. L’enfant jeta la petite statue à bout de bras et elle percuta le mur à son opposé. Elrond n’avait pas bronché, tournant la tête vers l’objet toujours intact au sol. Voilà donc, le travail commençait. Niphredil communiquait. Pas avec les mots, mais ses réactions étaient plus vives et émotionnelles, elle s’extirpait de sa torpeur. C’était un début, pas forcément ce qu’il aurait pensé au départ, mais déjà mieux que rien. Alors le semi-elfe se releva et alla ramasser la statuette en question. Peur… Elle avait peur. Pourtant, ce ne fut pas tant le mot qui le perturba plus que le visage qu’il crut reconnaître tailler dans le bois. Il resta immobile un bref instant sans comprendre le sens de ce qu’il voyait. Chassant les questions qui lui montaient à l’esprit, il préféra se concentre sur Niphredil qui cherchait à tâtons une autre statuette.

Le Seigneur d’Imladris reprit son récit là où il l’avait laissé dans l’espoir que sa voix captiverait l’elfling avant qu’elle ne lance une autre statue à bout de bras. « Pourtant, l’enfant était terrifié et la douleur était telle qu’il se sentait submergé et incapable de la contenir. La solitude avait trouvé nid en son cœur et semblait décidé à ne point le quitter, faisant d’elle son unique compagne. Il était persuadé que l’obscurité régnait partout où il regardait et ne voyait point tout ce que les autres tentaient de faire pour lui. » Elrond se redressa pour se tourner vers la jeune elfe, scrutant toujours ses réactions. « C’était un chemin qui lui paraissait interminable et pourtant… l’espoir sait trouver racine là où on l’attend le moins. » Le regard du Peredhel parut s’égarer un bref instant, le forçant au silence. Mais il revint à lui rapidement pour reprendre d’une voix toujours aussi réconfortante. «Car malgré tout ce qui enserrait son âme, il savait trouver certains refuges. Oui, car, vois-tu, lui aussi aimait beaucoup les histoires. Elles lui permettaient de s’évader de ses propres pensées, d’être ailleurs que dans son esprit et de connaître un certain répit… aussi bref soit-il. Alors on se mit à lui raconter des épopées d’antan et il se perdit dans les livres qu’il trouvait. »

Le semi-elfe s’était redressé, une main toujours fermée sur la statuette, statue qu’il déposa d’ailleurs sur le tabouret avant de reprendre. « Mais malgré tous les récits que l’on pouvait lui raconter, une chose, qu’une seule, lui apportait plus de paix encore… » Puis à nouveau il se tut, faisant un pas vers l’elfling avant de s’arrêter. « Je te raconterai la suite si tu le désires, mais j’aimerais que tu fasses une toute petite chose pour moi… » fit-il alors avec douceur et il se pencha pour poser genoux au sol. Puis, il tendit une main vers elle. « Me laisseras-tu prendre tes mains ? » Oui, voilà une bien petite demande qu’il lui faisait. Pas de parler, pas lui dire ou de lui faire comprendre quoi que ce soit, simplement ses mains, simplement un contact, même bref. Et il continuerait de lui raconter cette histoire, car il en avait encore très long à dire au sujet de ce garçon sauvage.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Mar 9 Jan 2018 - 7:12

Alors que j’avais réussis à mettre la main sur l’une es autres figurine, pas Douleur, une autre. Le seigneur Elrond avait ramassé l’autre. Alors que je rouvris les yeux pour prendre la bonne figurine, elle était bien cachée parmi les autres. Je relevai les yeux vers Elrond lorsqu’il se remit à parler. Le garçon se trompait. Ce n’était pas les autres ou le reste du monde qui était sombre ou obscure. Enfin … Pour moi c’était mon esprit. Mon esprit était sombre, il allait l’être. Les histoires … Je ne savais même plus si j’aimais ça, ça changeait un peu … C’était une simple distraction de quelques instants, quand mon attention restait captive de l’histoire … La dernière fois que j’avais lu j’avais réussis à lire sept pages … puis j’avais lâché le livre.

Le seigneur Elrond s’interrompit à nouveau et je levai les yeux de nouveau vers lui. Pourquoi s’interrompait-il si souvent ? Je ne savais même pas pourquoi il se taisait … Il posa un genoux pour se mettre à mon niveau. Je fronçai les sourcils, c’était étrange qu’un seigneur se mette à genoux devant une enfant, surtout qui n’avait jamais ouvert la bouche. Et je n’avais pas étais très polie. Je plissai le nez lorsqu’il me demanda de lui donner mes mains. Il voulait me lever ? Il pouvait tenter de me faire lever. Je ne garantissais pas que je resterais debout ou que j’accepterais de marcher. Je n’avais presque pas poser le pieds par terre depuis quelques temps. Je remontais un peu la couverture avant de tendre mes mains et de prendre celle du seigneur Elrond. Je ne comprenais vraiment pas l’utilité de ce geste … mais peut-être qu’il voulait juste … Je n’étais pas dans sa tête. Et il n’était pas dans la mienne. Peut-être que cela valait mieux. Il avait de grandes mains chaudes avec des cals à certains endroits. Des mains de guérisseurs ? Je ne savais pas. Après tout, je n’avais jamais vu le moindre guérisseur avant.

Mon esprit retomba sur la statuette que le seigneur Elrond avait posé sur le tabouret. C’était moi qui l’avais sculpté et rien que de la voir, malgré le mot Peur inscrit dessus, j’avais l’estomac qui se tordait de peur et les souvenir de la dernière conversation me remontaient en mémoire et je fermais étroitement les yeux en essayant de les chasser. Il m’avait paru immense et terriblement effrayant, comme un grand serpent terrifiant qui allait m’avaler sans hésiter. Tout comme la dernière fois. Avant sur le balcon. Dans les deux cas il me faisait très peur. Et si en plus on couplait ça avec les visions … J’avais envie de retirer mes mains de celle d’Elrond pour m’enfouir la tête sous la couverture et rester dans le noir. Je veux partir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Mer 10 Jan 2018 - 2:49

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Le nez de Niphredil s’était retroussé face à l’incertitude de sa demande, mais Elrond était resté les mains tendues dans l’attente. Il voyait son regard changé chaque fois qu’il se taisait, comme si elle lui reprochait de s’arrêter de parler, comme si elle ne voulait pas qu’il cesse de raconter son histoire. Cela prouvait une chose : que ses paroles la distrayaient suffisamment. La petite se refermait lorsque son esprit n’était pas occupé à penser à autre chose. Mais l’elfling sembla céder et poussa ses couvertures, venant prendre les mains de semi-elfe dont les doigts enveloppèrent ceux de l’enfant. Il trouva sa peau froide en contraste avec la sienne et il fixa leurs mains enlacés comme son regard se décomposa. À l’instant où le contact avait eu lieu, il avait senti l’état d’âme de Niphredil et ce qu’il y vit lui fit terriblement mal. Son âme faiblissait. Le guérisseur sentit qu’elle voulait partir, un désir qui ne se faisait habituellement sentir que chez les vieux elfes ou ceux ayant connus des blessures trop grandes pour s’en remettre. Mais elle était trop jeune, dans les deux cas, elle était trop jeune. Sa santé physique était tout autant dégradante, mais à cela il pouvait intervenir. Durant un moment, il resta silencieux, occupé à analyser l’état de santé général de l’enfant, accablé par ce qu’il réalisait. Il était survenu quelque chose, pour sûr, qui avait profondément marqué cette enfant. Et le regard terrifié qu’elle portait à la statuette qu’il avait posé sur le tabouret ne lui évoquait rien de bon. Elrond aurait fin mot de cette histoire.

Sentant qu’elle devenait fébrile, le Seigneur d’Imladris entreprit de reprendre là où il s’était arrêté. « Il y avait bien une chose qui parvenait à chasser un peu plus l’obscurité qui enserrait l’esprit du garçon. L’un de ses protecteurs était un grand musicien et un conteur à la voix comme on n’en trouve plus à ce jour. Et il avait découvert comment faire taire les ombres qui se dessinaient dans le cœur de l’enfant… Une berceuse. » Un chant qui alla comme suit. Il commença tout bas, du bout des lèvres. Elrond fredonnait en Quenya, vieux langage elfique qui n’était pratiquement plus enseigné aujourd’hui. Le semi-elfe ignorait si Niphredil le connaissait, mais elle n’avait point besoin de comprendre les mots pour ressentir les effets de la berceuse. C’était un chant de guérison. Il émanait des paroles et de la mélodie une sérénité qui venait toucher l’âme. Tel un baume sur son cœur et sur son esprit, les murmures chantonnés feraient leur chemin, lueur d’espoir dans l’obscurité. Berceuse porteuse de lumière, de promesses de renouveau et de jours meilleurs, que la noirceur ne perdurait pas et que l’avenir s’annonçait plus clair. Elle infusait un sentiment de soulagement, de ce poids qui quitte nos épaules et cette impression de légèreté.

Et il fredonna longuement cette berceuse de sa voix grave et chaude. Ses doigts caressaient les mains de l’enfant avec douceur, car pendant que son chant s’afférait à apaiser son âme, Vilya revigorait son corps fatigué. Elle irait mieux. Il se le promettait, elle irait mieux.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Mer 10 Jan 2018 - 6:58

Les mains du seigneur Elrond avait grandes et chaudes. Père avait les mêmes. Étaient ce parce que c’était des mains de Pères ? Aucune idée … Je m’en moquais en fait. J’aurais aimé qu’il parte et qu’il me lâche. Je voulais rester dans le noir. Au moins cela correspondait à mon avenir .

Alors que je pensais cela il se remit à parler, à raconter l’histoire. Oh … L’enfant aimait qu’on chante pour lui ? Et … Je tendis l’oreille. Le seigneur Elrond c’était lui même mit à chanter. Je ne comprenais pas ce qu’il disait, mais c’était joli, c’était très beau même.Je fermais à moitié les yeux en écoutant la berceuse. Tandis qu’il chantait, je me souvenais de mes parents, enfin, pas d’eux en particulier, mais des souvenirs avec. Ma mère préparant le repas, ça sentait terriblement bon dans toute notre petite maison, mon père m’attrapant par derrière pour me chatouiller et m’embrasser dans le cou, un bref instant avec Elladan et son cheval dans les écuries, mes parents racontant à leur manière une histoire pour me faire rire … Et avant même que je ne m’en rende compte je m’étais endormie, mes mains toujours dans celle du seigneur Elrond, au milieu de mes figurines , mon corps s’affaissa lentement et je me mis à rêver.

Pour une fois, ce n’était pas des rêves violents, mais remplit de douceurs, un espèces d’assemblage chaotique, mais rassurant, de fragments heureux de ma vie. Je ne savais pas réellement quoi dire, si il y en avait beaucoup ou au contraire peu. Mais cela changeait toujours de mes nuits trop agitées. Lentement, mes souvenirs avaient façonné leur propres rêves. C’était amusant de courir près d’une rivière d’argent dont les bord était couvert d’un tapis profond de mousse, et entouré de arbres et des fleurs, tels que je me l’étais imaginé des Bois de la Dame. Je courrais si vite que j’avais l’impression que j’allais pouvoir m’envoler pour toucher le ciel. J’aurais aimé rester ici toute mon existence, dans cet entre monde ou tout allait bien. Même si avec moi cela ne peut jamais durer.

Je les sentis avant de les voir, les espèces de vagues de cauchemars au bord de mon rêve. J’aurais aimé les retenir mais elles déferlèrent emportant la moindre trace de ce qu’il y avait eut avant, et je me retrouvais debout, à assister encore à la même vision. Celle que Saruman avait rendu si clair en me touchant. Les Neuf étaient de retour … Lame dans l’obscurité, sang coulant sur un bras nu, du sang coulant en rivière, une masse impressionnante, le bruit d’une porte arrachée de ses gonds le tout entouré de longs pans déchiquetés de manteau noirs, et neuf fois. Cette fois, il eut un petit bonus. Je sentis une main ganté de métal me serrer la gorge, et je poussais un cris.

Qui me fis ouvrir les yeux. Je portais mes mains à ma gorge. Rien que ma peau. Mais j’étais quand même à bout de souffle. J’allais finir par mourir dans l’un de ces rêves aux saveurs trop réelles pour moi. Je pris mon visage dans mes mains en reprenant de l’air. Une pensée me vient : où étais-je ? Je n’avais même pas envie de relever la tête pour le savoir. Mais je me sentais vaguement reposée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Mer 10 Jan 2018 - 23:29

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Elle s’était endormie, paisiblement, les paupières lourdes, tellement lourdes qu’elles ne luttèrent pas pour la garder éveiller. Il la sentait tellement fatiguée, si près de l’épuisement, que le semi-elfe fut soulagé qu’il en soit presque si facile de l’envoyer doucement dans le monde des rêves, là où son esprit pourrait se reposer et se revigorer par cette berceuse qui incitait aux doux songes. Elrond tint les mains de l’enfant un moment encore, comme son chant venait à sa fin et que les mots finirent par se taire dans sa gorge, laissant à nouveau le silence régner en maître. L’enfant dormirait longuement avant que la réalité ne la rappelle. Néanmoins, il savait le travail loin d’être terminé, mais d’autres affaires quémandaient aussi son attention, attendre ici qu’elle s’éveille n’était donc point une option. Le Seigneur elfe aurait pu aussi demander à son oncle ou sa tante de l’aviser lorsqu’elle se réveillerait, mais une voix intérieure lui soufflait de rester présent à son chevet. Ainsi, il prit la seule décision qui lui paraissait convenable pour satisfaire tous ces points : le Noldor l’apporterait chez lui où elle pourrait dormir confortablement pendant qu’il travaillait. De cette façon, il pourrait guetter son état de près.

Elrond la prit donc contre lui et la souleva sans peine, ramassant au passage ses figurines et son livre. En sortant de la chambre, il avait la tête de Niphredil posée contre son épaule et il croisa l’oncle de la petite sur son chemin. Le peredhel lui assura qu’il prendrait soin de sa nièce, mais qu’il avait besoin de faire encore du travail auprès d’elle et qu’il désirait donc la garder sous son observation un moment afin de progresser plus facilement. Il assura d’autant plus qu’il leur laisserait savoir les progrès qu’il parviendrait à faire avec l’enfant. Puis après avoir obtenu l’accord, le guérisseur repartit vers chez lui, la petite dans les bras, dormant toujours bien profondément. L’effet de sa berceuse la laissa endormie même une fois à l’extérieur et même les bruits ambiants ne surent l’extirper de son sommeil. Elrond se rendit jusqu’à son propre lieu de résidence, son petit havre de paix bien tranquille, dans un lieu qui était le sien où même ses enfants ne venaient habituellement pas.

C’était une grande pièce ouverte et avec de larges fenêtres sans vitre qui laissaient entrer l’air frais remontant de la Bruinen. Les lieux s’ouvraient sur un balcon extérieur qui offrait une vue sur une chute d’eau qui s’écoulait dans la rivière, berçant l’atmosphère de sa musique. Et sur tous les murs se dressaient des bibliothèques remplies de livres ; sa collection personnelle. Devant les fenêtres se trouvait sa table de travail où les parchemins s’empilaient et il y avait dans un coin non loin, entre deux rangées d’étagères, un espace aménagé de coussins divers sur lesquels il déposa l’enfant somnolant. Elrond alla dénicher une couverture et la recouvrit pour lui assurer un maximum de confort. Finalement, deux portes fermées semblaient mener dans une autre pièce adjacente. Le soleil tirait à sa fin, disparaissant lentement derrière les falaises.

Le semi-elfe s’alluma une chandelle qu’il posa sur sa table de travail avant de s’y asseoir et de plonger dans ses tâches habituelles. Un temps indéterminé passa et la nuit était déjà bien avancée lorsqu’il fut tiré de son travail par le sommeil de Niphredil qui sembla brusquement s’agiter. Alors il déposa sa plume et s’approcha doucement. Ses tourments la rattrapaient à nouveau, accablant son moment de repos. Mais ce qu’il aperçut sur son visage lui parut plus que de simples cauchemars. Non, cette agitation lui était même… familière. Était-ce possible que… ? Mais avant qu’il n’ait pu pousser sa réflexion plus loin, l’enfant se réveilla en poussant un cri, agrippant sa gorge comme si elle manquait d’air. La silhouette d’Elrond se glissa non loin, se voulant rassurante, mais il n’osa pas initier de contact, de peur de l’affoler davantage plutôt que de la calmer. Mais il lui murmura d’une voix douce. « Ce n’était qu’un mauvais rêve, c’est terminé maintenant. » Le semi-elfe se doutait que ce n’était pas qu’un cauchemar, mais il préférait le savoir d’elle avant de sauter à quelconque conclusion. D’ailleurs, celui-ci lui redonna ses figurines pour lui permettre de communiquer. « Tu es chez moi. » ajouta-t-il enfin, pour qu’elle ne se pose pas trop de questions sur le lieu.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Jeu 11 Jan 2018 - 7:05

« Non. »

Non. Cela n’était pas un mauvais rêve. Et instinctivement j’avais démentis les paroles du seigneurs Elrond. Voilà quelques jours que je n’avais pas ouvert la bouche et les corneilles auraient un croassement plus gracieux que le « non » qui venait de sortir de mes lèvres. Je pouvais remerciais Saruman pour m’avoir « légèrement » fais comprendre que ce n’était clairement pas des rêves courant. Et que grâce à eux j’allais devenir dingue. Heureusement que ... J’aurais pus sourire en pensant au destin de Saruman, mais le mien n’était pas mieux selon lui. Je me massais encore la gorge, en respirant lentement. Personne ne m’étranglait. Tout allait bien. Je relevais la tête vers Elrond lorsqu’il me tendit mes figurines. Je les saisis avec empressements avant d’enfin regarder autour de moi. Il faisait nuit noire, l’air frais rentrait par les grandes arches, ou les fenêtres sans vitres, et il y avait de grandes bibliothèques, avait-il vraiment lus tout ces livres ? Après tout il était assez … vieux pour un elfe, il pouvait bien avoir tout lu. Et moi j’étais installée dans un gros tas de coussins.

Je frottais mes yeux, même si j’en avais pas besoin, en observant encore autour de moi. Machinalement je rangeais mes figurines avant de repousser le plus loin possible Peur et Douleur pour les cacher derrière un coussin vert. Mais … D’ailleurs ? Pourquoi je n’étais plus chez mon oncle et ma tante ? Pourquoi j’étais là ?! Pourquoi … Il m’avait emporté alors que je m’étais endormie ? Je fronçais les sourcils et saisis vivement Curieux et la posais dans la main du seigneur Elrond et je désignai la pièce du doigts. Est-ce que … Oui non, mon oncle et ma tante devaient être au courant. Et maintenant moi oui, mais j’aurais aimé qu’on me réveille pour me laisser marcher. Surtout que je n’avais que ma chemise de nuit pour l’instant. Pas que j’avais froid, mais … Ce n’était pas forcément très confortable pour « discuter » avec un seigneur. Enfin … ce n’était pas comme-ci j’avais discuté avec lui dans cette tenue chez mon oncle et ma tante, mais là c’était différent, j’étais chez lui. Par contre, j’aurais bien bus un tout petite peu d’eau, j’avais les lèvres toutes sèches. Je fouillais parmi les figurine et saisis Soif. En réalité j’avais marqué « J’ai soif s’il vous plaît. » sur le socle. C’était bien plus polie. Je la tendis également au seigneur Elrond. Je n’avais pas faim par contre. Je crois que le cris m’avait bien asséché la gorge aussi. J’aimais la nuit, c’était calme et je m’y sentais … un tout petit peu mieux. Je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Sam 13 Jan 2018 - 3:33

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
« Non. »
Elrond s’était figé dans son mouvement. Elle avait parlé. Le mot était sorti dans un son rauque, évoquant des cordes vocales restées muettes trop longtemps. Mais, elle avait parlé. Il y avait un début à tout, même si ce n’était qu’un mot, même si elle s’était tu après, terré à nouveau dans son silence. Il avait été étonné, car ce mot semblait être sorti de façon spontanée, comme pour démentir immédiatement les paroles du semi-elfe. Une pulsion trop forte, qui avait surpassé son besoin de mutisme. Cette négation l’intrigua d’autant plus, car elle semblait plus que convaincu que ce n’était pas qu’un rêve… et il la crut.

Lui remettant ses statuettes, Niphredil s’empressa de lui tendre celle gravée «J’ai soif s’il vous plait ». Et il vit à la façon dont elle s’était tenue le cou et qu’elle avait tenté de parlé que sa gorge devait être bien asséchée. Alors le Seigneur d’Imladris se redressa et s’éloigna vers sa table de travail où il y avait un pichet d’eau et deux verres. Il en remplit un et revint vers l’enfant pour lui tendre une eau fraîche. Il sentit son interrogation à savoir pourquoi elle était ici, alors en se redressant, Elrond ne la laissa pas davantage dans l’ignorance.

« Ton oncle et ta tante savent que tu es ici, ne t’en fais pas… Je ne t’aurais pas amené ici sans leur accord. » Cette idée était tout à fait inconcevable lorsqu’on y pensait ou qu’on connaissait moindrement qui il était. « Tu avais visiblement besoin de dormir, je n’ai donc pas osé te réveiller… et comme j’avais du travail important à faire, j’ai préféré revenir ici… » Lentement, il s’afféra à allumer quelques chandelles afin de chasser un peu la noirceur ailleurs que sur son bureau. « Et quelque chose me disait qu’il me fallait veiller sur ton sommeil. » souffla-t-il enfin au bout d’un moment. Oui, et avec raison, lorsqu’on voyait comment elle s’était éveillée. Elle était passé d’un doux rêve où elle dormait paisiblement à un sommeil soudainement agité, comme si elle était assailli de cauchemars qui n’en étaient pas. Et s’ils n’étaient pas que des mauvais rêves… alors ils ne pouvaient être que la réalité. Ou une réalité prochaine…

Le don de double vue n’était pas forcément répandue et se trouvait largement plus chez les Eldars. Il était d’autant plus évident que Niphredil n’avait aucun contrôle et que ce qu’elle voyait la consumait. Nul doute que son esprit était en train de s’effondrer sur lui-même. Après avoir fini d’allumer quelques chandelles, le peredhel alla se servir un verre d’eau, versant dans sa coupe le liquide cristallin et pur avant de prendre une gorgée en reposant la cruche. Puis, il jeta un regard sur la nuit étoilée et ses pupilles semblèrent se voiler soudainement.

Il vit le ciel se couvrir et devenir sombre, présage d’un mal grandissant et grondant dans l’horizon. Un vent froid se souleva, souffle glacial qui vint le prendre jusque dans ses os. L’atmosphère parut lourde et drainante, on aurait dit qu’un voile d’obscurité venait de chasser toute lumière. Il sentit son cœur se faire enserrer par ce linceul empoisonné. Mais L’esprit d’Elrond se refusa à cette léthargie et navigua dans cette noirceur, à la recherche de son origine. La source se camouflait, mais lui laissait entrevoir un avenir sombre. Des ravages, le feu, le sang semant la terre… Un cri déchira le silence de mort, un hurlement guttural et déformé. C’est alors qu’il aperçut des ombres se dessiner dans l’obscurité…

Le bruit d’un verre se fracassant au sol le ramena brusquement à la réalité. Sa coupe d’eau qu’il tenait avait glissé de sa main et son contenu s’était étalé au sol à ses pieds. Elrond redressa son regard vers le ciel, mais celui-ci était redevenu aussi clair que la voûte céleste habituelle qu’on retrouvait à Imladris. Le calme et la légèreté avaient repris leurs droits en ces lieux. Calmement, il ramassa le verre qui était tombé et entreprit d’essuyer son dégât. Par Eru, voilà que cette vision l’inquiétait grandement…



(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Sam 13 Jan 2018 - 9:13

Je pris la coupe qu’il me tendait avec empressement et la bus très lentement. L’eau était délicieusement fraîche. Cela faisait du bien ma gorge et à moi. Tout en buvant de petites gorgées j’écoutais avec attention le seigneur. Il m’avait amené ici, avec l’accord de mon oncle et de ma tante, pour veiller sur mon sommeil ? Oui, mais pourquoi avait-il pensé qu’il fallait veiller sur mon sommeil ? Pour les soins c’était facile à savoir ce dont j’avais besoin techniquement. J’observais avec attention les bougies et chandelles allumées partout, c’était beau, de minuscules fragments de lumière dans le noir … Je tournais le regard vers Elrond de nouveau.

Comme dans un rêve je vis le verre s’écraser au sol et rependre son contenu et de minuscule éclats de verres au sol. Je lu dans l’attitude du seigneur Elrond … Je savais qu’il avait des dons lui aussi de double-vue. Sans même réfléchir, je repoussais loin mes couvertures, bondis sur mes pieds et le rejoignis maladroitement. Il se redressa à peine que je passais mes bras autour de sa taille das une étreinte des plus maladroites. J’aurais tellement voulu que quelqu’un fasse ça à chaque ois avec moi … Que je puisse me blottir contre quelqu’un … Je n’étais pas sûre que le seigneur Elrond en ait besoin, mais je gardais mes bras serrait autour de lui.

C’était … Stupide de ma part. Surtout que j’avais quitté les draps tout chaud et que je n’étais qu’en chemise de nuit, et avec la fraîcheur de la nuit … Je lâchais le seigneur du lieux comme-ci il m’avait brûlé et je retournais en chancelant un peu, je n’avais plus l’habitude de marcher, vers mon « lit » pour me blottis sous les draps en ramassant au passage la figurine du Non qui était tombé au sol. Je la caressais pensive avant de la reposer avec les autres. Elrond allait poser des questions. Je le savais, et je n’avais aucune envie d’y répondre. Je détournais le regard pour observer le balancement des flammes des bougies à l’opposée du seigneur des lieux. J’avais trop fait … À quoi ça servait de se lier à des gens qu’on allait décevoir en devenant fou ? J’aurais du partir hors de la cité … Et m’endormir en dehors … Personne n’en aurait rien sut, jamais. Et maintenant le seigneur aller poser les questions et il allait me surveiller. Je n’étais pas sûre d’être assez intelligente pour me cacher de lui s’il voulait que je reste ici. Avec mon oncle et ma tante cela avait été plus facile : ils n’avaient jamais eut d’enfant, le seigneur Elrond en avait eut trois. Et ils devaient probablement avoir tout fait pour faire tourner en bourrique leur père. J’enfouis mon visage dans mes bras et fermais les yeux en retenant un soupire. Le peu de sommeil que j’avais eu ne me semblait pas suffisant. Que devais-je faire pour qu’on me laisse tranquille, qu’on m’oublie et qu’on me laisse partir ? Aucune idée … Mais visiblement personne ne voulait m’écouter. Tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Dim 14 Jan 2018 - 4:17

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Ce qu’il avait vu l’avait troublé. Plus qu’il n’aurait souhaité l’admettre. Ces images le préoccupèrent suffisamment pour en oublier momentanément la présence de Niphredil, bien silencieuse derrière lui. Elrond ramassait son dégât d’un geste un peu machinal, davantage plongé dans l’analyse de ce qu’il avait aperçu que les mouvements qu’il faisait. Ainsi, lorsqu’il se redressa pour aller jeter le verre brisé, il fut surpris de sentir deux bras enlacés maladroitement sa taille. Le semi-elfe retint un sursaut et son regard d’argent glissa vers la silhouette de l’enfant qui venait de poser un geste des plus surprenants. Il sourit doucement, ses traits s’attendrissant face à la compassion de l’elfling. Elle souffrait et, pourtant, elle avait tant à donner et à offrir aux autres en dépit de sa propre douleur. Néanmoins, l’étreinte fut de courte durée et la jeune elfe retourna se réfugier rapidement dans ses couvertures. Sans doute devait-elle avoir un peu froid dans sa simple chemise de nuit.

Elrond se départit des débris, puis décida de chasser pour l’instant les visions inquiétantes pour reporter son attention sur Niphredil qui s’était enfouis le visage entre ses genoux. On aurait dit qu’elle souhaitait disparaître. Le regard du semi-elfe sembla peiné, puis il s’approcha, venant s’accroupir près d’elle. « Tu n’es pas obligé de subir ces visions de cette façon, tu sais… Tu n’as pas à les laisser te consumer… » murmura-t-il doucement. Il scruta silencieusement l’enfant avant de se relever pour se diriger vers sa table de travail. « Moi aussi, lorsque j’étais enfant, je ne les contrôlais pas… et mon esprit se faisait submergé par des images et des évènements parfois trop réels… » Le Seigneur d’Imladris attrapa un papier parchemin, une plume et de l’encre. « Mais j’ai appris à ne pas les laisser prendre le dessus sur moi… » Il revint vers l’elfling et tira un banc devant elle avant d’y déposer ce qu’il avait dans les mains dessus. « Et tu peux en faire de même… » Elrond lui tendit la plume. « Je t’en prie, dis-moi ce qui te tourmente autant… »

Il avait besoin de savoir, c’était la seule façon qu’il parviendrait à l’aider. Le semi-elfe pouvait lui apprendre comment renforcer son esprit et reprendre le contrôle sur ce qui la déchirait. Il pouvait faire en sorte que les cauchemars cessent et que le calme reprenne son droit, qu’il n’y ait plus ne nuit sans repos et de réveil en sueur. La panique serait chassée, elle redeviendrait maître de son esprit et de son corps. Cela, il pouvait le lui enseigner, si seulement elle acceptait de le laisser l’aider…




(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Dim 14 Jan 2018 - 8:24

Je restais immobile, mes pensées tournaient vers l’intérieur de mon esprit. À quoi ça servait de regarder un extérieur que je ne pourrais bientôt plus distinguer ? À quoi ça servait de se lier ? Bientôt je ne pourrais même plus savoir qu’est ce qui était de l’ordre du réel ou non. Je relevais un tout petit peu le nez en entendant le seigneur parler. Pas obligé de me laisser consumer ? Il en avait des bonnes lui ! Je n’avais pas de contrôle ! C’était des rêves ! Des images que je ne pouvais pas chasser de mon esprit, qu’elles déchiraient lentement. Oui, lui aussi savait ce que je ressentais mais lui avait bien réussit, mais il était fort … Très fort … J’étais faible. Il n’y avait aucun comparaison entre nous. Je ne réussirais pas là où lui il avait réussit, c’était impossible.

Une petite surprise égerma comme une toute petite étincelle quand je le vis revenir avec de quoi écrire et tirer un banc devant moi … Non, je ne pourrais pas en faire de même. Je connaissais mes aptitudes. Et si Saruman avait dit ce qu’il avait dit … c’était que quelque part c’était vrai non ? Il n’avait pas cet intérêt à mentir … Enfin, si mais … je ne savais pas. Il était peut-être mauvais mais sur ce coup là … Je regardais la plume que me tendait le seigneur Elrond. Longue, fine, noire, élégante et il voulait que j’écrive ce qui me tourmentait. J’observais longuement la plume et la main qui la tenait sans esquisser le moindre geste avant de très lentement saisir la plume entre mes doigts. Personne ne m’avait jamais proposé d’écrire ce que je voulais. C’était sans doute une preuve qu’il était fait pour être seigneur et d’autres non … Je regardais encore et encore la plume comme-ci je découvrais cet objet. Je savais quoi en faire, je savais écrire, mais pas encore quoi écrire.

Je finis par bouges de nouveau, lentement. Tout était lent en ce moment pour moi. Lent et difficile à faire. La couverture glissa de mes épaules et je m’assis sur le banc. Je plongeais la pointe de la plume dans l’encre et commençai mon récit. La plume grinçait sur le papier, mais je ne tentais rien pour corriger la position de ma main, le plus important était ce que j’écrivais. Ma calligraphie était loin de la perfection, mais c’était lisible. Je reposais la plume près du parchemin avant de reprendre ma place sous ma couverture et blottie dans les coussins. Je jetais un œil à ce que j’avais écris :

« On m’a dit que je ne serais bientôt plus capable de discerner réalité des visions.
Ils sont neuf
Neuf drapés de noir,
Neuf portant des lames,
Neuf endormie
Neuf corps sans forme
Neuf manteaux noirs
Neuf chevaux noirs
Neufs appelé
Un couronné de métal,
Neuf obéissant
Au même appel
Ils y ont répondu tout les neuf
Sous une lune noire »

Je posais mon menton sur mes genoux, mon regard planant jusqu’aux chutes d’eaux que l’on voyait et qu’on entendait. Je n’avais pas dit qui m’avait dit que je deviendrais folle. Personne ne me croirait. J’en étais sûre. Je me demandais si cette fois le seigneur Elrond me laisserait tranquille … Je n'en étais pas sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Lun 15 Jan 2018 - 2:41

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Devant son silence, Elrond s’était résolu à l’écriture en lui tendant du parchemin et une plume. Il était étonné, d’ailleurs, que personne n’y ait pensé avant lui. Elle ne parlait peut-être pas, mais elle pouvait écrire et donc communiquer. Du moins, si elle le voulait. Autant qu’il en sache, Niphredil aurait bien pu refuser cette façon de faire. Mais il espérait qu’elle coopère, qu’elle lui dise enfin ce que la tourmentait tant afin qu’il puisse l’aider vraiment. Le Seigneur elfe ne voulait que son bien, même si elle semblait obstiner à ne pas l’accepter, comme si elle était convaincu de quelque chose qu’elle se refusait de dévoiler. Néanmoins, le semi-elfe fut soulagé de la voir commencer à griffonner sur le papier parchemin, lentement, mais sûrement. L’exercice semblait difficile et elle s’exécuta très lentement, assise sur le tabouret qu’il avait tiré devant elle. La couverture avait fini par glisser de ses épaules.

L’enfant avait hésité longuement avant de commencé, comme si elle cherchait comment dire les choses ou quoi lui dire. Pendant ce temps, il s’était redressé, s’éloignant un peu vers le balcon pour la laisser réfléchir et lui offrir un certain espace. Ses oreilles guettaient toujours le bruit de la plume sur le papier parchemin afin de savoir lorsqu’elle aurait terminé, mais autrement, il contempla un moment la cité endormie. La nuit était tranquille et fraîche, les étoiles brillantes, comme toujours. Son regard glissa un instant sur Vilya, anneau de saphir ornant son doigt, discrète alliée, pourtant, il craignait que son usage ne fut désuet dans ce cas présent. Si l’anneau de pouvoir pouvait renforcer l’esprit de ceux qu’il touchait, ce n’était que pour mieux se remettre d’une blessure physique. Là, c’était amplement différent. Lorsque Niphredil eut terminé et que la plume quitta le parchemin, Elrond revint calmement sur ses pas.

L’enfant avait reposé son menton sur ses genoux et le semi-elfe prit le papier, et son regard parcourut les lignes qu’elle avait écrites. Le visage du peredhel devint grave à mesure que les mots défilaient. Immobile, il relut à plus d’une reprise ce qu’elle avait écris, comme s’il n’y croyait pas trop – ou plutôt qu’il se refusait d’y croire – sur le coup cette prophétie gravée. Comment était-ce possible ? Les neuf… N’avait-il pourtant pas eu vent de mauvais présages quelques minutes auparavant ? Des présages tout aussi sombres et capable de corroborer ce qui était écrit là ? Et il y avait des détails qu’elle n’aurait pu savoir, ni inventer. Les neuf… de retour ? Par Eru. Elrond ferma doucement les yeux et balaya ses inquiétudes d’un revers de la main. Il se pencherait sur la question plus tard. Pour l’heure, une autre interrogation demeurait. « Qui t’as dit cela ? Qui t’as dit que tu ne discernerais plus la réalité de tes visions ? » Et il lui tendit à nouveau le parchemin. « C’est un bien terrible mensonge à dire à une enfant… » souffla-t-il alors, se penchant à nouveau vers elle. Niphredil ne devait pas croire de paroles frauduleuses pareil.




(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Lun 15 Jan 2018 - 4:30

Je fixais le visage du seigneur aussi immobile qu’une statue de glace. J’avais froid malgré la couverture. J’étais presque sûre que le seigneur Elrond ne me croirait pas. Personne ne voulait croire une enfant, on ne les croyait pas capable de dire la vérité,les adultes étaient tellement sûrs d’eux qu’ils ne pensaient jamais que les enfants puissent avoir raison. Sûrement que nous avions pas assez d’expériences … La blague … Du haut de mes douze ans j’étais sûre que j’avais plus d’expériences que certains hommes ! Si c’était pas beau d’avoir des visions … L’ironie me sciait très mal … J’aurais vraiment aimé être une enfant normale … Mais peut-être que quelque part c’était un mal pour un bien que j’ai ses visions …

Je relevais les yeux vers Elrond lorsqu’il me demanda qui avait osé me dire que je ne saurais plus quitter mes visions. En m’affirmant que c’était un mensonge. Je fis un effort colossale pour ne pas regarder mes figurines et surtout pas celle de Peur et Douleur. Il ne devait pas savoir. Parce qu’il ne me croirait pas. Personne ne me croirait … Il fallait bien répondre non … ? Et je n’aimais pas son attitude … Il était presque … agressif et effrayant. J’évitais de croiser son regard pour reprendre la plume et inscrire :

« Personne. Je le sais. C’est tout. Mon esprit est faible. »

Je lâchais de nouveau la plume pour me terrer sous ma couverture la tête dans les bras les yeux clos. Pourquoi poser des questions ? Quand on n’allait jamais croire la réponse … Et puis Saruman allait tout entendre … J’étais sûre que lorsqu’on prononçait son nom il entendait tout à des milliard de lieux de distance. Et si je disais la vérité, il démentirait et c’est moi qu’on traiterait de menteuse. Comme toujours. Le seigneur Elrond avait beau être plus intelligent, il croirait un adulte et non une enfant qui pouvait avoir tout comprit de travers. Mais je n’avais pas compris de travers ! Je me souvenais de sa voix qui … Je chassais ses souvenirs. Je ne voulais plus ressentir cette étreinte glaciale qu’il avait produit rien qu’en parlant. Je fermais mes mains sur la couverture. Je ne voulais pas penser à Saruman, je ne voulais plus le voir, je savais ce qu’il allait devenir, mais jamais, encore une fois, personne ne me donnerait raison. Après tout … Il était un magicien et moi une enfant. On croirait le magicien.

Je me focalisai lentement mais sûrement sur le bruit de la chute d’eau, oubliant le reste. C’était bien comme bruit, presque toujours le même sans jamais l’être tout à fait … Puis c’était joli à regarder des chutes d’eau tout argentés grâce aux étoiles. Je tendis de nouveau la main pour saisir ma coupe. Il y avait encore de l’eau dedans. Je la finis, c’était déjà ça … Je ne savais même plus si j’avais faim ou non … Ou si je devais avoir faim surtout. C’était étrange comme sensation …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Mar 16 Jan 2018 - 21:53

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Il sentait la coopération qu’il était parvenu à avoir de sa part s’effriter doucement. Visiblement, c’était un sujet qu’elle réprimait fortement. Ses visions semblaient être source de tourment pour son esprit et lui-même eut été étonné de voir à quel point ce qu’elle avait vu semblait limpide. D’autant plus qu’elle ne semblait pas avoir le contrôle. En temps normal, le don de double-vue offrait plutôt un avenir probable et non une certitude, le futur n’était jamais complètement écrit d’avance, il y avait toujours possibilité de connaître une finalité toute autre. Tout dépendait du choix des individus impliqués. Mais pour Niphredil, cela semblait différent. Le retour des neuf ne semblait pas être une possibilité, mais plutôt un fait établi. Et s’il était vrai que ceux-ci parcouraient à nouveau la Terre du Milieu, ils se camouflaient fort bien de ceux passibles de les chasser. Elrond devrait en toucher un mot au Conseil Blanc prochainement. Cette possibilité l’inquiétait fort trop pour la balayer d’un revers de la main. De plus, il aurait grandement besoin de l’avis des autres membres sur le sujet.

L’enfant semblait éviter son regard lorsqu’il s’interrogea, d’ailleurs, sur qui avait bien pu lui faire croire qu’elle resterait coincée dans ses visions. Dans ses plus de six millénaires de vie, le semi-elfe n’avait jamais été témoin d’une telle chose. Pourtant, l’elfling démentit sans le regarder directement qu’on lui avait dit une telle chose, qu’elle le croyait simplement. Le Seigneur elfique fronça légèrement des sourcils. Il savait reconnaître un mensonge lorsqu’il en voyait un et celui-là était bien mal habillement camouflé. Pourquoi avoir dit quelques lignes plus haut que quelqu’un lui avait raconté cela pour le nier plus bas ? Devant incohérence, il y avait dissimulation. Elle cherchait à lui cacher quelque chose, définitivement. Mais il savait qu’il ne servait à rien d’insister, bien qu’il compta lui faire savoir qu’elle lui avait menti. « Tu as le droit de ne pas vouloir me dire qui, mais, s’il te plait, ne me mens pas… » Il n’y avait pas de reproches dans son ton, sa voix se voulait même douce, mais il y avait à comprendre qu’il était plus avisé de lui dire la vérité la prochaine fois.  « J’essaie simplement de te venir en aide. » Son regard d’argent examina l’enfant un moment. « Et tu n’es pas faible, henig, bien au contraire. »

L’Eldar vint s’asseoir sur ses genoux en face de Niphredil. Elle semblait absorbée dans sa contemplation de la chute d’eau. Il était vrai que la Bruinen émanait un calme placide et le son cristallin de la rivière sonnait telle une berceuse enchanteresse. « Tu sembles avoir froid… veux-tu une autre couverture ? » demanda-t-il après un moment de silence, en la voyant recroquevillée sous la douillette. « Est-ce qu’il y a quoi que ce soit que je peux faire ? Quoi que ce soit que tu voudrais, en ce moment ? » Rien ne valait une question directe pour une réponse directe. Quoi qu’avec l’enfant, c’était aussi relatif à la question. Mais Elrond ne saurait pleinement deviner ses besoins si elle ne les exprimait pas clairement.

Henig : mon enfant



(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Mar 16 Jan 2018 - 22:47

Je ne mentais pas … Enfin si … Mais si je disais la vérité il ne me croirait pas. J’hésitais même à reprendre la plume pour écrire « Saruman », mais là, j’étais sûre qu’il me répéterait de ne pas mentir. C’était triste mais c’était comme ça. La question était pourquoi voulait-il m’aider ? Je ne lui étais rien. Je n’étais pas polie avec lui, ni même gentille. Je ne faisais pas d’efforts. Alors pourquoi vouloir m’aider ? Et tenter d’affirmer que je n’étais pas faible. Alors que je l’étais. Lui il était fort pas moi. S’il me demandait de ne pas mentir, pourquoi lui il mentait ? C’était étrange les adultes. Est ce que je deviendrais comme ça moi aussi adulte ? Ah oui … non. Je ne deviendrais jamais adulte. Pourquoi ne voulait-il pas me laisser partir et dormir tout simplement ? Avait-il le droit de me retenir ici ?

Je tournais les yeux vers lui lorsqu’il s’installa à genoux face à moi. Il avait des yeux un peu couleur de la lune. Hein ? Une couverture ? Je n’avais pas froid physiquement. Mais mentalement. Il faisait froid dans ma tête … Je ne savais pas comment l’expliquer, il faisait juste froid. Mais je n’avais pas besoin d’une autre couverture. Je tendis la main et pris simplement Non que je posais devant Elrond. Ce qu’il pouvait faire ? Me laisser juste fermer encore les yeux … Ce que je voulais en ce moment ? AH … qu’on m’oublie. Qu’on oublie mon existence. Mais ce n’était pas ce qu’il attendait de moi. Je savait ce qu’il voulait. Que je prenne en compte les besoin de mon corps. Je fermais un instant les yeux pour réfléchir ce dont mon corps pourrait avoir vaguement besoin. Manger. C’était bien ça comme idée. Manger. Je devais manger et boire encore. Cela remontait à longtemps mon dernier repas je crois. Par contre j’aurais vraiment aimé boire encore. Et graver.

Je me redressais soudain en cherchant parmi mes petites statuettes ma petites bourses d’outils pour graver le bois. Normalement, elle ne me quittait jamais ! Oh non ! Je fermais un instant les yeux en essayant de me souvenir. Quand mon oncle était rentré … Je jouais avec la statuette du non. Mais où avais-je laissé la petite bourse pour graver et tailler le bois ? Je fronçai le nez. Sur la table de nuit, près de la chandelle. Je repris la plume et griffonnai à toute allure, après avoir donné les figurine de Faim et Soif au seigneur, une petite phrase :

« Oui, j’aimerais mes outils pour graver le bois. Ils sont dans une bourse sur la table de nuit, près de la chandelle. »

Et aussi vite était montée le pique d’énergie, une fois mes demandes plus ou moins formulé je me laissai tomber sur le côté la tête sur un coussin. Je tendis quand même une main vers les cheveux du seigneur Elrond. C’était beau … On aurait dit des fils de soie précieuse teinte par la couleur de la nuit. Avec ses yeux presque comme la lune … Il me faisait un peu penser à un petit fragment de ciel incarné dans un corps de chair … Menel … Menel comme nom lui allait bien aussi au seigneur Elrond. Je détournai une nouvelle fois le regard de son visage et de ses cheveux pour regarder la cascade. J’aimais ce son, j'aimerais partir en l'écoutant.

Menel : ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Ven 19 Jan 2018 - 3:51

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Non, elle n’avait pas froid. Ce n’était pas un froid physique et Elrond acquiesça doucement lorsqu’il le comprit. C’était intérieur. C’était son âme qui avait froid. C’était son cœur qui s’enlisait dans un linceul frigorifié. Il comprenait son mal, pour l’avoir déjà ressenti, et le ressentir encore dans ses moments les plus difficiles et les plus sombres. Il lui arrivait parfois d’être las, mais le semi-elfe avait un atout que nul autre n’avait. Vilya. Sans elle, il n’était pas aussi fort. L’anneau le préservait de bien des tourments ou du moins l’aidait grandement à les supporter. S’il n’avait été d’elle… bien… Peut-être ne serait-il plus en Terre du Milieu déjà. Le Seigneur d’Imladris voyait bien dans le regard de Niphredil qu’elle ne le croyait pas lorsqu’il disait qu’elle n’était pas faible. Cette idée le désolait, quelque part, car si elle avait eu moindrement foi en lui, l’elfling aurait bien compris tout le potentiel qu’elle possédait. Elrond ferma doucement les yeux pendant qu’elle semblait réfléchir à ce qu’elle désirait. Il réfléchissait, lui aussi. Loin d’être las ou découragé de la situation, l’Eldar évaluait plutôt les options qui s’offraient à lui et il ne désirait pas non plus s’acharner et saboter les efforts déployés jusqu’à maintenant. Dans sa longue vie, il avait vu son lot d’enfants difficiles, l’elfe sylvestre était loin d’être la première à tester sa patience et son tact.

Le guérisseur rouvrit les yeux lorsqu’il sentit que NIphredil lui posa des statuettes dans les mains. Ses pupilles contemplèrent Faim et Soif, pendant que l’elfling griffonnait à nouveau sur le parchemin. Il acquiesça doucement et se redressa, avant d’aller vers sa table de travail récupérer le pichet d’eau et une assiette de fruits, de noix et de fromages assortis. Il revint pour remplir le verre de la jeune elfe et déposa le plat devant. « Je n’ai rien d’autre pour l’instant, mais si tu désires manger ou boire quelque chose en particulier, je veillerai à transmettre la demande. » Puis, le semi-elfe lut ce qu’elle avait écrit. Sa trousse de sculpture. Il s’avoua ne pas avoir pensé à la prendre avant de quitter la demeure de celle-ci, mais il pouvait bien la faire récupérer sans problème. Comme de fait, il disparut un moment du champs de vision de Niphredil pour transmettre la requête à Lindir qui se chargerait d’aller chercher la trousse en question. Quelques secondes à peine s’écroulèrent et Elrond revint auprès d’elle. « Tes outils devraient arriver sous peu. » souffla-t-il en prenant siège sur un banc non loin.

Le semi-elfe sembla tomber dans un état silencieux, contemplant le ciel clair et étoilé qui siégeait placide au-dessus de la cité. Un calme emplissait les lieux, ne laissant que le bruit de l’eau perturber cette tranquillité. Les pupilles d’Elrond brillaient de cette lueur d’argent, deux lunes impassibles au creux d’un regard millénaire. Ce silence plana un temps avant que le semi-elfe ne finisse par le briser sans pour autant détourner ses yeux de la voûte céleste. « Que dirais-tu au garçon de l’histoire si tu le rencontrais ? » demanda-t-il alors, faisant finalement dévier le sujet de la maigre conversation qu’ils avaient pu avoir. Peut-être serait-elle un peu plus encline à discuter d’autre chose que d’elle-même.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Ven 19 Jan 2018 - 6:48

J’observais sans bouger le plateau de fruits, de fromage et d’eau. Ça irait amplement, Je remerciais le seigneur Elrond d’un mouvement de tête et tendis une mains hésitante vers la coupe de fruit. Devais-je vraiment manger ? Avais-je vraiment faim ? Si je mangeais est ce que le seigneur Elrond me laisserais dormir et partir ? Je saisis une pomme bien rouge, j’avais l’impression qu’elle débordait d’une vitalité blessante à mes yeux. Je la fis tourner entre mes mains sans lâcher mot ou desserrer mes dents pour croquer dans la pomme. Le seigneur Elrond c’était lui aussi enfermé dans le silence. Et dire qu’on me le reprochait, c’était quand même ironique. Je passais la pomme d’une main à l’autre sans croquer dedans, sans même boire. Je ne relevais les yeux que lorsque le seigneur Elrond posa une nouvelle question. Ce que j’aurais dis à l’enfant sauvage ? Je repris la plume :

« Pourquoi il n’a pas abandonné totalement ? Et pourquoi il n’a pas pris du repos ? »

Je repris ma pomme et l’observais encore une bonne minute avant d’en grignoter un tout petit morceau que je mâchais longuement comme-ci c’était une grosse bouchée avant de prendre une gorgée l’eau. On disait que l’appétit venait en mangeant, je ne savais pas qui avait dit ça, mais c’était faux ! Je repris malgré tout un fragment de pomme en observant la coupe de fruit. Des pas se firent entendre et je tournais la tête. Le serviteur du seigneur qui revenait avec … quelques vêtements, ma broche en forme de rose mais surtout ma bourse à sculpter. Sans me préoccuper de ce qu’il disait au seigneur Elrond je pris, lorsqu’il me l’a tendit, ma bourse et l’ouvris pour vérifier mes outils. Il n’en manquait pas. J’eus un soupire de soulagement et observai mes figurines avant de prendre Non, repoussant, volontairement, de la main celle à l’effigie de Saruman derrière un plis de draps.

Je fis tourner la statuette entre mes mains avant de reprendre là où je m’en étais arrêtée après une gorgée d’eau, me fermant au reste du monde pour l’instant. Je laissais mes mains travailler et mon esprit vagabonder vers mes souvenirs et mon futur. Quoi que je fasse je m’imaginais devenir folle, essayant d’agresser la moindre main tendue devant moi, croyant avoir à faire à un ennemi. Une petite voix me demanda au creux de l’oreille si ce n’était pas ce que j’étais entrain de faire. Non, je refusais les mains tendues parce que ça ne sert à rien d’avoir de l’espoir quand on sait que tout est perdu. Je clignai des yeux et observai Non un instant avant de le reposer et observer le reste de mes figurines. Je saisis intérêt qui n’avait pas encore de visage, observai un instant le seigneur Elrond … Et je commençais à graver son visage sur la figurine de l’intérêt sans rien dire. Je n’avais ni retouché à la pomme ni à l’eau. Ni faim ni soif. Un mensonge encore. Tant pis, je n’étais visiblement plus à ça près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Lord of Imladris ♦️ Peredhel
avatar
♦ PSEUDOs : Pheobe
♦ MESSAGES : 163
♦ RÉPUTATION : 663
♦ AVATAR : Hugo Weaving
♦ DC & co : Morwen de Lossarnach
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Semi-elfe ayant fait le choix de l'immortalité
— ORIGINAIRE DE : Beleriand, mais peu sont ceux qui se souviennent. À ce jour, il règne sur Imladris, son lieu de résidence
— ÂGE DU PERSO : 6440 années à fouler cette terre
— RANG SOCIAL : Seigneur d'Imladris
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseur, il est le meilleur que l'on puisse trouver en Terre du Milieu
— ARMES DU PERSO : Hadhafang, mais il sait aussi bien manier l'arc que l'épée.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du Bien
— VOYAGE AVEC : Il ne voyage généralement pas, mais lorsque s'est le cas, il peut très bien le faire seul
— AMOUREUSEMENT : Sa très chère Celebrian, partie pour Valinor il y a un moment déjà

MessageSujet: Re: Breaking silence   Dim 21 Jan 2018 - 3:34

Breaking silence
There is a story, in ancient time, in Eldars Day. Once in a land so far from ours, that those who could have remember had passed away. For underwater lays now its greatest halls, forgotten places lost in time. I may tell of the memories I hold, if you share those of your torment...
Elle s’était vaguement intéressée au plateau qu’il lui avait apporté, prenant une pomme qu’elle fit tourner dans sa main d’un de ses œil que l’on a lorsqu’on n’a pas vraiment faim, mais qu’on s’apprête à se forcer pour manger. L’enfant prit une bouchée sans appétit. Sans doute ne finirait-elle-même pas son fruit, tout comme la gorgée d’eau qu’elle prit fut discrète. Son esprit était tellement mal, que son corps ne lui dictait même plus ses besoins. Depuis combien de temps n’avait-elle pas ingérer un repas complet ? Trop longtemps à en croire son oncle et sa tante. Elrond ne pouvait cependant pas la gaver et se contenterait de ce qu’elle voudrait bien avaler. C’était déjà mieux que rien. Lorsque le semi-elfe l’interrogea sur ce qu’elle dirait sur le garçon de l’histoire, celle-ci griffonna encore sur son parchemin. L’Eldar jeta un bref coup d’œil à sa réponse, lisant les questions qu’elle lui posait. Il ne répondit pas tout de suite, mais fut interrompu par le retour de Lindir ramenant ce qu’on lui avait demandé. Des vêtements, une broche et sa bourse ; son oncle et sa tante en avait donné davantage pour assurer que Niphredil ne manquerait de rien durant son séjour ici.

Lindir s’éclipsa après un bref échange avec le Seigneur des lieux, laissant le silence retomber. Elrond était toujours assis sur le banc, non loin de l’enfant qui se mit rapidement à graver ses figurines en délaissant sa nourriture pour de bon. Au moins, si elle trouvait un peu de refuge dans la sculpture, ça lui convenait. C’était un échappatoire comme un autre. Pour certains c’était les livres, les histoires, d’autres la musique, d’autres de longues marches au bord de l’eau ou dans la forêt. Il existait autant de façon de se changer les idées qu’il foulait d’âmes en Arda. Pour l’heure, néanmoins, son esprit était affilié à une toute autre pensée. Il repensait aux mots qu’avait tracé l’elfling sur le parchemin, les mains posées contre ses genoux. Le semi-elfe resta ainsi un moment à contempler toujours le paysage extérieur de la cité endormie. Pourquoi n’avait-il pas abandonné ? C’était là, une excellente question. Qu’en disait donc l’histoire ?

Finalement, il se redressa lentement, s’approchant de l’enfant. Elrond se pencha à sa hauteur sans chercher pour autant son regard, mais ses yeux d’argent l’observèrent un bref instant. « Je n’ai pas abandonné, car j’ai compris que nulle obscurité et nul froid ne persiste éternellement… » souffla-t-il doucement. Oui, il était bien passé du il au je sans plus d’explication. « Et j’ai su trouvé du repos en comprenant cela. » Parlant de repos, le semi-elfe sentit la fatigue qui le gagnait. Ses pupilles disparurent un instant derrière ses paupières closes avant qu’il ne se redresse. Son corps et son esprit quémandaient un répit mérité après ces nombreuses heures à veiller sur Niphredil. Entre ses obligations auprès de la cité et les soins apportés à l’enfant, les pauses avez été brèves, pour ne pas dire presque inexistante. La nuit était d’autant plus déjà bien avancée. Pour aujourd’hui, il n’insisterait pas davantage auprès de l’elfling. Ainsi, il se retira lentement vers les portes fermées plus loin, non sans d’abord faire savoir à l’enfant qu’elle était la bienvenue pour le rejoindre si elle désirait un lieu plus confortable que les coussins ou une présence à ses côtés.

Peut-être qu’après avoir passé autant de temps avec une présence omniprésente, mais parfois silencieuse à ses côtés, qui remplissait ce vide que l’absence laissait, qu’elle se rendrait davantage compte de la solitude sans lui. Ou peut-être pas. Peut-être qu’elle apprécierait au contraire d’être seule après ces heures à ne pas l’être. Qu’importe, car il laissa la porte entrouverte lorsqu’il pénétra sa chambre connexe à sa bibliothèque personnelle. Elrond se départit de son diadème qu’il posa sur la table de chevet au côté du grand lit qui reposait au milieu de la pièce. Deux très grandes arches donnant sur un autre balcon étaient ouvertes du plancher au plafond, laissant la lumière de la lune planer sur le plancher de marbre. La pièce baignait dans cette lueur argenté et son décor épuré et simple laissait peu de place à l’encombrement. Prenant place sur le rebord de son lit, face vers le balcon, ses doigts glissèrent distraitement dans sa chevelure pour détresser ses mèches. Un souffle frais s’engouffra, faisant valser les voiles ornant la structure à baldaquin et balayant sa chevelure sombre. Il ferma doucement les yeux, appréciant la fraicheur caressant son visage. Le calme plana dans son esprit. Il était prêt à se reposer.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2686-elrond-i-give-my-hope http://lonelymountain.forumactif.org/t2702-elrond-friend-of-mine http://lonelymountain.forumactif.org/t2703-elrond-l-histoire-s-ecrit#44635

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 292
♦ RÉPUTATION : 1552
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: Breaking silence   Dim 21 Jan 2018 - 11:46

Je relevais les yeux vers le seigneur lorsqu'il se pencha vers moi, sans pour autant soutenir son regard lunaire. Je regardais ses cheveux ou son oreille, je n'arrivais pas à soutenir son regard. Pas parce qu'il était effrayant comme celui de Saruman, bien au contraire il était remplis d'une bonté incroyable qui me faisait presque mal. J'avais du mal à supporter son regard. Comment pouvait-il autant briller d'espoir et de douceur ? C'était impossible. J'écarquillais les yeux en comprenant que le petit garçon sauvage était Elrond. C'était vraiment possible ? Non ! Il mentait ! Je fronçais les sourcils et ouvris la bouche, mais je ne dis rien, je refermais la bouche. Je n'avais rien à dire, je ne savais même pas quoi dire en fait. Est ce qu'il y avait vraiment quelque chose à dire.

Il partait. Il partait et je n'en avais pas envie … Il m'autorisait à venir le rejoindre. Je restais interdite un moment à réfléchir en le regardant partir. J'avais brusquement encore plus froid qu'avant, comme-ci on avait éteint un bon feu près de moi. Je regardais mes statuettes et après un nouvel instant de réflexion je rangeais mes affaires avec soin avant de saisir la pomme. Une bouchée avait disparu. Je la reposais près du reste des fruits avant d'enrouler mes affaires dans ma cape et de les poser par terre.

Le sol était froid pour mes pieds, mais je suivis le même chemin que le seigneur Elrond et me glissai dans sa chambre. Je l'observais quelques instants et un besoin irrépressible de me blottir contre lui me monta à la gorge. Menel … Un grand ciel de nuit calme où je pouvais me perdre et oublier mes tourments un peu. Je restai encore quelques secondes avant de m'approcher de lui sans un mot. Je n'avais pas envie d'être toute seule, du moins j'avais envie de rester avec lui. Je restais planté devant lui quelques secondes avant de grimper sur ses genoux et me pelotonner sans un mot contre lui. Il était très calme … J'aimais bien ça … J'entendais son cœur cogner contre ses côtes et sa respiration profonde. Ce fut comme lorsqu'il chanta, je m'endormis bercé par son calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Breaking silence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Breaking silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» Test - Quel personnage de Breaking Bad êtes-vous ?
» Breaking news Dany Tousen fe STROKE
» Année 2010
» Breaking News: Latin america Economy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Fondcombe-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.