AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)

Partagez | 
 

 a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1447
♦ RÉPUTATION : 2145
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Farshad, Isveig & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Ven 19 Jan 2018 - 17:21

A walk with an old friend
Raeryan & Thorin


Il y avait toujours autant d'agitation et l'on avait déjà vu les estrades et les préparatifs pour le grand départ. Raeryan n'y avait jeté qu'un oeil, le coeur déjà beaucoup trop serré pour y apporter plus d'attention. Elle avait vu Kili et Fili qui Ve réjouissaient de partir à l'aventure, deux héros fin prêts à briller. Raeryan leur avait demandé de ne pas trop se surestimer sans envie de les vexer parce qu'elle les savait forts combattants. Mais voilà, ils étaient jeunes, fougueux, et peut être trop impatients. Thorin serait là pour les surveiller mais tout de même, ils restaient de vrais polissons à ses yeux et Dis se faisait déjà beaucoup trop de souci comme ça. La naine s'était entretenue avec Oin le matin même pour lui donner toutes sortes de matières dans un sac facile à transporter et qui lui serait utile sur le chemin en cas de blessure à défaut de ne pas pouvoir les accompagner. Oin était un bon guérisseur, elle avait confiance en lui et c'était ce qui l'aidait à rester confiante. Tout ira bien se répétait elle, tout ira bien.

Bien pour eux, mais elle ? Raeryan essayait de mettre de côté ses petits états d'âmes alors que deux jours auparavant elle avait dit à Dwalin ce qu'elle avait sur le coeur la concernant et depuis, elle avait essayé de ne pas le croiser pour se donner à tous les deux un moment pour respirer. Elle craignait avoir fait une erreur, parce que Dwalin avait déjà été marié, qu'il avait aimé et que cela était une situation trop délicate. Elle savait que cela pouvait arriver, mais elle ignorait jusqu'à quel point on lui laisserai l'avoir pour elle. Raeryan avait toujours cru que cela ne pourrait jamais lui arriver, qu'elle finirait heureuse avec un nain qui lui donnerait les enfants qu'elle voulait tant. Mis voilà, à trop s'occuper de lui, elle avait commencé à le voir différemment et s'était retrouvée prise au piège.

Raeryan soupira tout en grimaçant de désespoir rien que d'y penser. Elle n'aurait jamais dû faire ça, elle aurait dû emporter son secret avec sa mort et croire qu'elle avait touché le bonheur de ses doigts d'une autre façon. Elle n'osait plus se regarder das le miroir, elle avait honte. La naine enfila donc sa cape sans même prendre le temps d'ajuster ses boucles brunes qui restaient à moitié coincées sous le tissus. Et elle sorti, évitant de jeter un regard sur cette maison au loin qui appartenait à quelqu'un de trop important à son coeur. sa capuche rouge sur la tête, la naine avait donc emboité le pas pour aller rendre visite à Dis dans un besoin soudain de lui parler et de lui demander conseil. Elle ne l'attendait pas, elle espérait qu'elle soit disponible parce qu'elle ne savait plus comment réagir.

Elle arriva assez vite parce qu'elle avait pris soin d'éviter les discussions comme si tout le monde était déjà au courant de ce qu'elle avait osé faire, comme si c'était écrit sur son front et que sa réputation allait en prendre un coup. Maudite, maudite,  Raeyan avait donc accouru jusqu'aux appartement de la famille gouvernant les lieux et avait intercepté une servante pour lui demander si Dis était disponible. Elle lui répondit que non, et Raeryan s'excusa tout aussi vite de l'avoir dérangée. La naine retira sa capuche tout en soupirant et observa tous ces nains autour marcher. Elle vit Thorin en compagnie de quelques conseiller arriver dans sa direction. Raeryan s'inclina alors pour le saluer, sans engager la discussion, il devait être occupé lui aussi, son viel ami.













_________________

You came into my heart and my world started changing. You are the reason why I still wanna try.Cause you know my heart started and never wanna stop again


Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1289
♦ RÉPUTATION : 2218
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan & Bartholomew
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Sam 20 Jan 2018 - 12:15



A walk with an old friend  



Ils étaient inquiets, il le savait et cela ne faisaient qu’empirer au fur et à mesure que le temps avançait vers le jour de son départ. Il ignorait cependant si ses conseillers étaient inquiets quant à son sort ou pour celui des Montagnes Bleues. Ils avaient œuvré de concert pendant tant d’années pour que l’Ered Luin et chacune des petites cités qui composaient la chaîne de montagne, chacune des familles qui participaient à faire de ces lieux un havre de paix, bien éloignés des affres de la guerre et des choses mauvaises qui pouvaient sévir en Terre du Milieu. Mahal les protège. Il avait pourtant pris soin avec l’ensemble de ses conseillers de régler toutes les affaires et demandes possibles avant une dizaine de lunes pour que lorsque la Compagnie aurait repris Erebor il puisse faire parvenir par corbeaux ses dernières directives avant que le Peuple Errant ne revienne s’installer sur ses terres.  Le petit groupe qu’il formait avec ses conseillers sortis de la grande salle du conseil pour s’en retourner vers les appartements royaux et salon réservés aux conciliabules. Si le Seigneur des Exilés n’était pas vêtu de ses plus beaux atours, il portait néanmoins une tunique chaude, foncée tirant sur les tons vers, arborant des coutures et dessins argentés. Les pans de sa tunique battaient contre ses jambes au fur et à mesure de leur avancée, la discussion s’étant faite moins sérieuse et les conseillers échangeant sur le contenu de leur prochain repas tandis que l’Héritier du Dùrin demeurait silencieux.
Arrivé aux appartements royaux il s’apprêta à laisser les nains qui l’accompagnaient aux bons soins de Waldur et des autres nains présents qui occupaient des fonctions de serviteurs comme cela aurait pu être le cas dans le royaume des Hommes. Ici cependant ces travaux étaient aussi bien considérés que ceux d’un conseillers et nuls ne pouvaient s’estimer supérieurs, chacun œuvrait pour le bien communs du nains miniers à l’orfèvre, du bûcheron au conseiller, ils étaient une unité insoluble, une symbiose permanente et c’était sans doute cela qui faisaient leur force et qui expliquait l’absence de guerres entre frères nains. Il était une bonne chose de pouvoir compter sur la loyauté des siens et il savait qu’il en aurait grand besoin lorsqu’il partirait pour Erebor. Dain Ironfoot serait le premier à lui apporter son aide lorsqu’il se trouverait Roi sous la Montagne, il le savait.
Sortant de ses songes vivaces orientés sur Erebor, il reconnut bien vite dans son champ de vision le capuchon rouge d’une guérisseuse qui lui était bien familière. Raeryan se trouvait devant les appartements de sa sœur, elle avait dû venir lui demander audience sans savoir qu’elle ne se trouvait pas ici. Il avait l’impression que cela faisait bien longtemps qu’il l’avait vu, autre pour un conseil de guérisseurs ou un discours royal, la dernière fois qu’il s’était trouvé seuls remontait à leur rencontre dans les bois qui n’avaient pas été des plus chaleureuses, il pouvait l’admettre aujourd’hui bien qu’il demeurait certains d’avoir eu raison d’agir ainsi.  Si parfois ils avaient pu être en désaccord comme lorsqu’il l’avait surprise hors de l’enceinte des montagnes cela était bien pour une seule chose qui se révélait à lui alors qu’elle se tenait là dans les couloirs et qu’il sentait son cœur s’emplir d’un sentiment de joie en la voyant :  il appréciait Raeryan, elle était une amie chère à son cœur. Il ignorait la raison de sa présence, sans doute était-elle venue quérir sa sœur mais cette dernière n’était pas présente dans ses quartiers, elle avait eu quelques affaires à régler. Il n’en était pas certain mais son amie avait l’air préoccupée, peut-être était-ce là qu’une impression et il n’avait alors aucune raison de s’inquiéter.
Néanmoins sa sœur ne lui avait à aucun moment mentionné la venue de la guérisseuse, certes elle n’était pas obligée de le faire mais si cela avait été pour le bien du royaume il en aurait été mis au courant, sans doute sa venue était-elle pour quelque chose de plus personnel. Il se savait bien loin de l’aide et du réconfort que Dis pouvait apporter et prodiguer mais cette dernière étant absente, il pouvait tout de même essayer d’être utile à son amie.Il délaissa ses conseillers d’un geste de la main, s’excusant auprès d’eux en Iglishmèk, ils en avaient de toute façon terminé avec leur entrevue et il s’approcha de la guérisseuse qui le salua en s’inclinant.

« Ma dame » Il la salua en inclinant la tête avec respect « Dis n’est pas ici, puis-je être d’une quelconque aide à sa place ? ».
Il la scruta arborant un masque de neutralité et détaillant son visage pour chercher quelques traces des préoccupations qu’il semblait percevoir.





made by LUMOS MAXIMA

_________________
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1447
♦ RÉPUTATION : 2145
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Farshad, Isveig & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Sam 20 Jan 2018 - 14:15

A walk with an old friend
Raeryan & Thorin


Ce qu'elle aimait le plus chez Thorin, c'était qu'il se montrait toujours disponible pour les autres. Un roi proche de son peuple, soucieux pour sa famille, ses amis, un roi qui ne compte pas les sacrifices pour le bien être de tous et à ses yeux sans doute le plus noble de tous les rois de la terre du milieu. Les montagnes bleues étaient prospères sous son règne et Raeryan lui faisait mille fois confiance pour tout ce qu'il entreprenait pour leur destin. Même cette quête, elle avait beau s'inquiéter, elle savait que ce n'était pas un caprice, qu'il y croyait. Et pour tout ce qu'il avait fait pour eux, il était normal qu'ils le soutiennent tous. Raeryan les encourageait en travaillant dur pour qu'Oin soit en capacité de leur venir en aide de manière efficace. Et pour le reste, il n'y avait qu'à attendre, leur envoyer leurs prières et leurs encouragements. Lorsque Thorin laissa ses conseillers pour venir lui parler, elle se redressa et lui adressa un large sourire. La dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés tous les deux, elle s'était fait sévèrement réprimandée pour sa mauvaise manie d'enfreindre les règles pour aller cueillir des herbes quand elle ne voulait pas attendre le retour des marchands.

Thorin était devenu son ami au fil des années, alors elle souriait à son ami, parce qu'elle était heureuse de le voir malgré tout ce qui se bousculait dans son esprit. Et bien entendu, il lui confirma que sa soeur n'était pas disponible dans l'immédiat, tout en se portant volontaire à sa place. Le regard verdoyant de la guérisseuse passa de Thorin à ses conseillers qui partaient dans l'autre direction. Il devait être occupé, et puis qu'est ce qu'elle pouvait bien lui dire ? Elle avait déjà eu quelques appréhensions de le dire à Dis, mais à Thorin ce serait tout autre chose, ils n'étaient pas autant dans la confidence. Et puis lui, qu'aurait l pu lui dire ? Il connaissait bien Dwalin, étant de la même famille, et il aurait peut être pu réfréner ses émois, lui rappeler encore qu'il avait déjà aimé quelqu'un et qu'elle se ferait plus de mal qu'autre chose. Que cherchait elle à faire au juste ? s'écraser le coeur ? Demander de l'aide dans ces épreuves ?

Le plus sage, et toujours en se préoccupant d'abord du bien être des autres avant le sien, aurait été de lui dire que tout va bien et qu'elle reviendrait à un autre moment.  La naine hésita un moment, il devait avoir tant à faire, elle ne pouvait se permettre de s'accaparer sa présence à un moment aussi important. Reportant ainsi son attention sur lui, tout en essayant de garder son joli sourire, Raeryan inspira longuement avant de le rassurer.

« Cela peut attendre Thorin, il n'y a rien d'urgent et ce serait mal avisé de ma part de vous occuper alors que l'on a besoin de vous ailleurs»

Elle se pinça les lèvres, avait il vu la fatigue marquant son visage ? Raeryan n'avait pas trouvé le sommeil ces dernières nuits à cause de son entrevue avec Dwalin, elle commençait à faiblir avec tout ce qu'elle avait à faire. Elle ne désirait pas inquiéter Thorin, alors elle avait redressé le dos pour prétendre que tout allait bien.

« Mais peut être pourriez vous lui dire, quand vous la croiserez que je suis passée et que je voulais la voir pour..»

Raeryan se stoppa, pour quoi ? pourquoi voulait elle voir Dis ? Les mots encore une fois avaient dépassé ses pensées et elle se retrouva soudainement mal à l'aise, parce qu'elle n'avait aucune raison valable autrement que de venir la voir en urgence.

« Juste pour discuter, je passais et je me suis dit qu'on aurait pu aller marcher ensemble comme on le fait souvent.»

Rattrapé ? En partie sans doute.

















_________________

You came into my heart and my world started changing. You are the reason why I still wanna try.Cause you know my heart started and never wanna stop again


Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1289
♦ RÉPUTATION : 2218
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan & Bartholomew
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Sam 20 Jan 2018 - 20:16



A walk with an old friend  


Il délaissa ses conseillers pour aller s’entretenir avec la guérisseuse, qui lui adressa un large sourire qui ravit son cœur lorsqu’il le vit se dessiner sur son visage. Il était heureux de la voir ici. Quelques années les séparaient et c’était sans doute l’une des choses qui les rapprochaient, en plus de tout le reste et des points communs qu’ils s’étaient trouvés, des points de convergence autour desquels ils avaient pu longuement parler et d’autres divergences grâce auxquelles ils avaient pu débattre. Il était rare pour lui de considérer un grand nombre de nains ou naines parmi ses amis mais elle, elle en faisait partie.
Ils étaient devenus, années après années, à se côtoyer, à s’appuyer sur son expertise et son implication en tant que guérisseuse, ainsi il ne pouvait que lui proposer son aide, c’est ce qu’un ami aurait fait et c’est ce qu’il désirait, l’aider et lui apporter son soutien ainsi qu’elle apportait le sien, de manière indéfectible depuis tant d’année. Il vit son regard s’en aller vers ses conseillers qui s’éloignaient au loin et elle sembla hésiter, peut-être de peur de le gêner ou de lui prendre de son temps. Mais il n’était pas à quelques heures près, pas encore et lorsqu’elle se tourna vers lui, son sourire toujours sur lèvres, un sourire joli qu’il était heureux de pouvoir observer, il espéra qu’elle ne décline pas son invitation.
Elle inspira avant de lui faire savoir que la raison de sa venue pouvait attendre, que cela ne relevait pas d’une urgence et qu’elle ne souhaitait pas prendre de son temps. Il balaya cette phrase d’un geste de la main. S’il ne prenait plus le temps pour ses amis comment pourrait-il alors prendre le temps pour ses sujets ? Alors il lui fit savoir qu’il était libre de lui venir en aide.

« J’en ai fini aujourd’hui avec mes devoirs de roi. »

Il la vit se pincer les lèvres, la fatigue qui marquait son visage sembla apparaître plus distinctement à ce moment-là, il n’avait pas réellement fait attention aux traits tirés qu’elle arborait, ce n’était pas ce qui l’avait frappé lorsqu’il l’avait vue, il l’avait certes détaillé mais il avait projeté sur elle là joie qu’il avait de la voir et cela avait effacé l’inquiétude qu’il aurait dû ressentir d’emblée en la voyant fatiguée. Et alors qu’il la regardait réellement, elle lui semblait effectivement fatiguée, sans doute avait elle eu quelques difficultés à trouver le sommeil causé par des inquiétudes qui lui étaient inconnues. Il l’avait vu se redresser légèrement sans doute pour cacher cette fatigue qu’il avait cru percevoir. Un soupçon d’habitude passa dans son regard et il la scruta avec plus d’attention tandis qu’elle reprenait la parole.
Raeryan s’arrêta cependant bien vite alors qu’elle lui demandait de transmettre la raison de sa venue à sa sœur, elle sembla soudainement mal à l’aise, du moins c’est l’impression qu’il eût à cet instant et il supposa que l’origine de la venue de la guérisseuse ne le concernait pas réellement et qu’elle ne souhaitait sans doute pas la partager avec lui. Il ne comptait alors pas insister pour la mettre dans une position peu souhaitable
Elle termina sa phrase en lui annonçant qu’elle était venue pour discuter, qu’elle passait juste près des appartements royaux et que l’idée d’une marche avec Dis aurait pu être envisagée. Plutôt que de la laisser alors ainsi dans les couloirs royaux et l’inviter à rentrer chez elle, il préféra lui proposer de se substituer à sa cadette.
« Je lui ferai savoir que vous êtes venue, mais marcher quelques temps avec vous et bien quelque chose que je peux faire à sa place, si vous acceptez ma compagnie. »
Il ne savait pas si elle désirait aller se promener avec lui, sans aucun doute aurait-elle préféré la compagnie de sa sœur et aurait-elle aimé s’entretenir avec elle de choses bien différentes qu’elle aborderait avec lui si elle décidait de demeurer avec lui quelques temps. Il lui proposa son bras en espérant qu’elle accepte sa compagnie, après tout cela faisait bien longtemps qu’ils n’avaient pas conversé tous les deux. Il ne savait pas réellement sur quels sujets ils pourraient converser tout les deux mais il n’avait crainte qu’ils en trouveraient quelques-uns, peut-être parlerait-il de la Quête, ou de lointains souvenirs du passé, peut-être de Dori également, il avait cru pendant un temps que Raeryan et lui s’étaient trouvés très proches mais rien ne semblait avoir été officialisé, du moins autre qu’une affection et une amitié certaine. Alors qu’il songea à cela, un sourire triste passa fugace sur ses lèvres, il aurait aimé que Raeryan puisse connaître l’amour, ses peines mais surtout ses joies, c’était là tout ce qu’il aurait pu espérer pour son amie.  Peut-être leurs échanges si elle souhaitait qu’ils aient lieux iraient sur ces chemins là ou peut-être pas et s’en iraient-il échanger quelques recettes de tartes ou de bouture sur certaines espèces d’arbrisseau, des dernières constructions qui fleurissaient en Ered Luin à moins qu’ils ne parlent pas et se contentent d’être là, l’un pour l’autre, comme depuis tout ce temps.
Il espérât néanmoins qu’elle accepta son invitation à prendre la place de sa sœur et qu’ils iraient marcher ensemble. Il avait de toute façon décidé d’aller prendre l’air dans les jardins intérieurs un peu plus tôt dans la journée et s’il devait essuyer un refus il ne s’en offusquerait pas, il pouvait comprendre qu’elle ait bien d’autres occupations auxquelles retourner, mais il espérait au fond de lui-même en plantant son regard dans celui de son amie que ce ne fût pas le cas.






made by LUMOS MAXIMA

_________________
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1447
♦ RÉPUTATION : 2145
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Farshad, Isveig & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Lun 19 Mar 2018 - 21:15

A walk with an old friend
Raeryan & Thorin


Raeryan était quelque peu embarrassée de se trouver là face à Thorin avec ce stress qui ternissait son aura habituellement si rayonnante. Elle avait beau être une experte en sourires, comme tout le monde il lui arrivait d’avoir des mauvaises passes mais en temps normal elle le cachait. Le cœur tremblant de malaise, elle avait donc tenté de fuir pour chercher sans doute à se retrancher chez elle jusqu’à ce que Dis soit disponible. Mais la gentillesse de Thorin la frappa, vivement, quand il lui proposa de venir marcher avec lui. Comment aurait elle pu lui dire non ? Cela n’était pas possible, elle l’estimait beaucoup trop, elle l’appréciait beaucoup trop pour décliner cette si gentille invitation.

« Bien évidemment cela me ferait plaisir ! » avait elle donc répondu sans plus attendre pour lui prendre ce bras qu’il lui offrait pour marcher à ses côtés.

Le sourire retrouvé malgré les peines marquant son visage de fatigue, Raeryan était heureuse de pouvoir passer du temps en compagnie de Thorin et puisqu’il le lui proposait aussi aimablement. Ils n’avaient pas eu l’occasion de se retrouver en amis de cette façon même si elle l’avait souvent croisé et qu’ils avaient pu échanger quelques politesses. Thorin était son roi, mais il était aussi et surtout un ami cher à son cœur, elle veillait sur lui et sa famille avec attention, une preuve de l’affection qu’elle leur portait. Alors elle se réjouissait ainsi de pouvoir passer du temps avec l’un d’entre eux autrement que dans le cadre de ses soins, juste en tant que proches, qu’amis.

De part leurs âges proches, Raeryan et Thorin avaient en quelque sorte évolué en même temps, ils avaient connus tous deux de ces choses, ces problèmes qui troublait le cœur des montagnes et elle lui avait toujours fait part de son soutien. Aujourd’hui encore elle avait envie de l’exprimer.

Alors qu’ils marchaient tous deux dans ces jardins intérieurs, Raeryan essayait de se détendre en posant son regard un peu partout et respirer doucement. Son bras doucement accroché à celui de Thorin, elle salua les quelques personnes sur leur passage avant de finalement porter son attention sur Thorin. C’est un nouveau sourire qu’elle lui fit, bercée de nostalgie alors qu’elle le savait aussi sur le départ.

« Je me souviendrais toujours du jour de votre arrivée ici, vous ne m’avez sans doute pas remarquée sur le côté mais j’ai été profondément bouleversé par l’expression sur vos visages.  C’est ce qui m’a donné l’envie de vouer ma vie à mon peuple, qu’il ne souffre pas sans que je ne puisse pas faire de mon mieux pour arranger les choses. »

Elle ignorait s’il l’avait deviné avec le temps, car jamais elle ne lui avait dit clairement pourquoi elle y mettait autant d’énergie. Elle espérait que cela le rende heureux de savoir que même s’il partait il y avait des gens derrière qui étaient prêts à tout faire pour que tout se passe bien. Ressasser de mauvais souvenirs n’était pas forcément la bonne chose à faire mais elle voulait que cela reste quelque chose de positif, une motivation en plus qui se solda par des encouragements qu’elle avait voulu lui faire dès le jour de l’appel.

« Je crois en vous Thorin, j’ai toujours cru en vous. »

Raeryan posa sa main libre sur son bras afin de peser ses mots, il savait sans aucun doute sa sincérité même si elle avait cette fâcheuse tendance à contourner les règles pour cueillir quelques herbes médicinales en dehors de la montagne. Et à vrai dire, après tout ce qu’il venait de se passer, il y avait bien une chose qu’il pouvait faire pour elle, pour que son cœur soit plus léger et qu’elle puisse croire qu’un jour elle reverrait celui pour qui son cœur bat. Avec cela il y avait d’autres raisons plus lointaines et les paroles de son père quand il avait pleuré Erebor.

« J’aimerai partir avec le premier groupe qui vous rejoindra. Je souhaite vous aider, un guérisseur de plus cela pourrait être utile même si j’ai confiance en Oin. »








_________________

You came into my heart and my world started changing. You are the reason why I still wanna try.Cause you know my heart started and never wanna stop again


Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1289
♦ RÉPUTATION : 2218
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan & Bartholomew
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Ven 23 Mar 2018 - 10:36



A walk with an old friend  


Son amie semblait bien préoccupée, embarrassée de le voir. Sans doute n’avait-elle désiré le croiser alors que des tourments l’assaillaient, préférant sans mal sa cadette à lui.
Néanmoins il n’avait pu se résoudre à laisser la guérisseuse en proie à des sentiments néfastes sans lui apporter son soutien, c’est pourquoi il lui avait proposé son aide, ou du moins sa simple compagnie à défaut de pouvoir lui offrir ses conseils. Cela sembla convenir à son amie qui accepta avec joie son invitation à s’en aller se balader tout deux.  Et le sourire de Raeryan était revenu rayonner sur son visage. Il était lui aussi ravie qu’elle ait accepté, cela faisait bien longtemps qu’ils n’avaient pas eu l’occasion de se retrouver et de converser, il était temps d’en profiter avec que son devoir ne l’emmène loin des Montagnes Bleues.
Il aurait été désagréable que leur dernière entrevue ait été celle où ils s’étaient retrouvés en conflit concernant la désobéissance de Raeryan aux lois établis pour protéger les nains. Ainsi ils avaient l’opportunité de pouvoir se voir sous un jour meilleur et ainsi l’Héritier de Dùrin emporterait avec lui des souvenirs plus chaleureux et bienveillant avec lui.

Il avait ainsi offert son bras à son amie de longue date pour qu’ils s’en aillent en direction des jardins intérieurs. Cela faisait bien des années qu’ils se connaissaient, ils avaient après tout le même âge et ainsi l’entente s’était naturellement construite entre eux. Si certains auraient sans doute espéré que l’amitié se transforme en une relation aux sentiments plus tenaces, cela ne s'était jamais produit. Ainsi était la vie et il se contentait de cette bienveillante inclination qu'ils avaient l'un pour l'autre.
Ils croisèrent quelques promeneurs sur leur chemin, les saluant d’un signe de tête pour le Seigneur des Montagnes Bleues. Les sourires étaient revenus sur le visage de la guérisseuse, c’était là une bonne chose. Tandis que le fils de Thrain profitait de l’air frais et des doux bruits de la nature.
La voix de Raeryan brisa ses méditations alors qu’elle lui révélait qu’elle se souviendrait toujours de son arrivé ici, à sa famille déchirée et lui. De l’expression peinte sur leur visage. Il était vrai qu’il ne l’avait pas remarqué, comment aurait-il pu quand tout son être était douloureusement roué vers des êtres chers perdus et un passé détruit.

Cela remontait à si longtemps. Bien des lunes avaient passées depuis qu’ils étaient venus s’installer dans les Montagnes Bleues. Son amie mentionnait l’expression de leur visage.  Des masques dignes qu’ils avaient portés si longtemps qu’ils faisaient partie désormais intégrante d’eux. Une neutralité, impassible, qui avait remplacé un sourire longtemps dessiné, là-bas, lorsqu’il était Prince des Fontaines d’Argent et des Grands Pins, lorsque Thror était encore en vie et Roi sous la Montagne. Mais ces temps-là avaient passé, ils avaient été emportés par le vent et ne reviendraient plus, contrairement au sourire du Roi des Exilés qui reparaissait parfois, comme en ce moment, attiré par la présence bienveillante de son amie. Et ce qu’elle ajouta à la suite était bien plus important que ce à quoi ce jour de leur venue réveillait en lui. Leur visage, leur détermination sans doute qui s’y lisait, c’était là une chose qui lui avait donné envie de se voeur corps et âmes à son peuple, pour qu’il ne souffre pas, pour faire de son mieux et faire en sorte que tous aillent bien. Exactement comme ce qu’il essayait de faire depuis des décennies mainmettant avec sa sœur.
Il avait ignoré tout cela, n’imaginant pas que l’inspiration et la vocation qui l’avaient poussé à devenir guérisseuse étaient en partie de son fait. Cela lui réchauffa le cœur de savoir que tout ce qu’il avait fait n’avait pas été en vain et que malgré ses échecs et l’humiliation qu’il portait toujours, certains s’ne était affranchi pour se construire leur destinée. Et à tout ceci elle ajouta encore qu’elle croyait en lui, qu’elle avait toujours cru en lui.

Il inclina la tête sur le côté et porta la main à sa poitrine. Il lui signa en Iglishmèk que ses mots lui allaient droit au cœur. Ses paroles n’avaient besoin de nulle réponse tant les mots de la guérisseuse pesaient face à un simple merci. Il ignrait qu’il avait eu besoin de tels mots, mais désormais qu’elle les lui avait offert, l’horizon de sa journée s’était de nouveau éclairci. Il était heureux qu’elle ait accepté de l’accompagner.
La main libre que Raeryan posa sur son bras affirma un peu ses dires et le Seigneur du Peuple Errant ne pu que ficher son regard cobalt dans les orbes de son amie. Quand bien même ils aient pu se trouver parfois en désaccord, quand bien même ils puissent s’éloigner, occupés par leurs devoirs, il savait que la sincérité de ses mots l’accompagnerait, jusqu’à la fin.
Et alors qu’ils continuaient d’arpenter les jardins aux fleurs aux couleurs chatoyantes et aux arômes enivrantes, elle continua de parler, lui demandant, lui annonçant qu’elle espérait faire partie du premier groupe qui les rejoindrait, lorsqu’ils auraient repris la Montagne Solitaire. Arguant qu’un guérisseur de plus ne pouvait qu’être nécessaire. Il ne pouvait lui refuser une telle demande, quand bien même il aurait pu et c’est ce qu’il avança :

« Je crains fort de ne pas être en mesure de vous refuser cela, quand bien même je vous l’interdirai, vous serez la première que nous verrons arriver aux portes d’Erebor. »

Après tout Raeryan avait une fâcheuse tendance à esquiver les ordres et autres recommandations qu’elle jugeait superflues. Ainsi, un sourire fin accompagna sa réponse. Il serait ravi qu’elle fasse partie du premier groupe qui les rejoindrait. Mais fallait-il encore qu’ils réussissent leur Quête et que Smaug soit occis. Et alors qu’il y songeait de nouveau, la gravité de la mission qu’il allait entreprendre, sa dangerosité et le peu de confiance qu’on accordait à leur réussite le saisirent. Mais il ne comptait pas échouer, pas cette fois.



made by LUMOS MAXIMA

_________________
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1447
♦ RÉPUTATION : 2145
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Farshad, Isveig & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Dim 1 Avr 2018 - 16:22

A walk with an old friend
Raeryan & Thorin


La balade était vivifiante, les parfums des fleurs embaumaient les lieux, même au sein d'une montagne l'on pouvait décrire la fraîcheur que cela prodiguait. Raeryan adorait cet endroit, tant parce qu'elle avait été parfois amenée à en cueillir certaines pour des remèdes mais aussi parce qu'elle avait aimé contempler la beauté de chacune d'entre elles. Toutes ces roses, ces couleurs, c'était apaisant pour le regard et l'âme, même avec les idées déchirées de Raeryan. Elle ne regrettait pas de l'avoir suivit dans cette petite promenade avec lui même si elle n'osait pas lui ouvrir son cœur et lui confier la raison de ce regard terni.

Raeryan étira un large sourire, cette fois là où elle avait désobéi aux règles la suivraient sans doute jusqu'à sa mort. Mais mieux valait en rire que tenter de lui faire entendre son point de vue, parce qu'elle comprenait aussi ces règles, elle était d'accord de protéger les naines. Mais dans sa profession, attendre les marchands était souvent difficile quand elle venait à manquer d'herbes et il n'avait aps été question de déranger quelqu'un d'autre pour quelques plantes que l'on pouvait trouver juste en bordure du royaume des montagnes bleues. D'autant plus qu'elle n'avait pas réellement réfléchi, habituée à se servir seule, à faire tout toute seule puisqu'elle l'était dans son quotidien. La décision avait été très naturelle. Il ne passerait pas l'éponge sur la bavure et il avait raison, mais elle avait eu peur que cela le rende aussi réticent à l'autoriser à venir sans doute dans la crainte qu'elle prenne trop ses aises une fois à Erebor. Hors, il avait accepté, il avait même l'air heureux de savoir que l'on pourrait compter sur elle pour aider à la reconstruction du grand royaume de la montagne solitaire.

Elle espérait que son père l'avait entendu depuis les halls de Mandos, qu'elle allait reconstruire ce qui lui avait tout autant détruit le cœur. Le chemin l'angoissait un peu parce qu'elle savait qu'il n'était pas facile et potentiellement dangereux non seulement par la nature mais aussi par les quelques créatures qui leur feraient volontiers du mal ; des orcs, des gobelins, des wargs, et sans doute d'autres dont elle n'avait aucune conscience de leur existence. C'était effrayant, mais cette compagnie y allait courageusement alors pour eux, elle était prête à tout.

«  Je vous remercie Thorin, cela est très important pour moi, le temps passe vous savez, j'ai besoin de faire autre chose et Erebor pourra me permettre cela également »

Le temps passe oui, à 190 ans, elle souhaitait changer cette routine qu'elle connaissait depuis des décennies. Un enfant allait venir trouver refuge dans sa maison, Taràk, un cousin éloigné et elle allait devenir sa mère. Mais Erebor également, pourrait lui permettre de se dire qu'elle avait fait quelque chose de bien dans sa vie. Elle se demandait si Dwalin serait heureux de la voir arriver, ou s'il était plus raisonnable qu'elle demeure dans les montagnes bleues, ne plus être qu'un souvenir et ne pas empirer la situation. Cette pensée contrebalançait la joie qu'elle avait de se retrouver à Erebor avec de nouvelles craintes, de nouvelles peurs. Cela gâchait quelque peu le paysage, la naine se pinça les lèvres et respira profondément avant de reporter de nouveau son regard sur le roi des exilés.

«  Comment vous portez vous Thorin ? Puisque je ne vous ai pas vu depuis longtemps je devine que c'est un signe de bonne santé ! Dwalin me donnait de vos nouvelles de temps à autres. Mais j'aime autant le savoir de vive voix ! Alors quelles sont les nouvelles? »

Il devait être très occupé ces derniers temps, et il savait qu'outre sa qualité de médecin, elle était une oreille fiable et attentive. Elle l'avait déjà été à leur rencontre, elle avait entendu ses maux et cela les avait liés d'amitié, une amitié désormais sans faille et qui ne saurait jamais s'oublier.







_________________

You came into my heart and my world started changing. You are the reason why I still wanna try.Cause you know my heart started and never wanna stop again


Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1289
♦ RÉPUTATION : 2218
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan & Bartholomew
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Lun 2 Avr 2018 - 17:07



A walk with an old friend  


Cela faisait bien longtemps qu’il avait profité d’une telle promenade. Non pas qu’il les ait évité, mais il n’avait malheureusement pu s’enivrer ainsi des parfums des fleurs qui se diffusaient dans la brise qui rafraîchissaient les lieux. L’été était une belle chose dont il fallait profiter et ces jardins encore plus. Les allées de fleurs éclatantes, le bruit de la cascade qui les traversait.
Raeryan lui demanda s’il accepterait qu’elle les rejoigne en Erebor et cela ne pu que le réjouir et s’il se permit une boutade, il était heureux de savoir que lorsque la Compagnie aurait repris la Montagne Solitaire, elle viendrait avec eux. Ils auraient tant là-bas à reconstruire. Elle le remercia, lui apprenant que c’était là une chose importante pour elle et qu’elle avait besoin de vivre d’autre chose, la venue en Erebor lui permettant d’avancer. Il souleva un sourcil interrogateur. Ne se plaisait-elle plus ici ? Sa condition de guérisseuse la pesait-elle ? Il savait que sa vie allait changer légèrement avec l’arrivée d’un jeune nain chez elle et cela contrebalanceraient sûrement avec les sentiments pesants qui la marquaient. Ces derniers étaient sans doute la raison de la fadeur de son sourire. Il pouvait comprendre, presque deux siècles pour eux deux se seraient bientôt écoulés depuis leur naissance. Si bien des choses leurs étaient arrivées, bonnes comme mauvaises, certaines des plus grandes aventures de la vie leur était inconnues et le demeureraient sans doute jusqu’à la fin. Mais cela était ainsi et ils ne pouvaient que regretter qu’il n’en fût pas autrement pour eux.

Raeryan lui demanda comme il se portait, bien qu’elle répondît par elle-même en annonçant que comme elle ne l’avait vu depuis longtemps c’est que cela allait et qu’il était en bonne santé. Elle ajouta que Dwalin lui donnait de temps à autres de ses nouvelles. Il arqua un sourire interrogateur à la mention de Dwalin. Il ne se souvenait guère d’avoir vu son cousin blessé dernièrement, mais après tout, ils pouvaient se voir en bons amis, mais de là à discuter de sa personne pendant leur entrevue. Cela lui tira un doux sourire. C’était une bonne chose qu’il se fréquente tout les deux, leur compagnie était agréable et ils devaient sans doute bien s’entendre. Enfin surtout les pâtisseries confectionnées par Raeryan et l’estomac de Dwalin.Elle lui demanda néanmoins de lui donner de ses nouvelles tout de même.  Il allait bien, il ne pouvait dire le contraire là-dessus, Physiquement il avait récupéré pleinement de ses dernières blessures, ses réflexes étaient revenus tout comme sa masse musculaire. L’âge n’avait pas réussi à poser ses serres sur son corps. Mais sur son esprit. Cela était une autre chose. Il savait que Raeryan était une oreille fiable et attentive, cela depuis longtemps il l’avait appris et ils avaient tous deux partagés leurs maux.

Il l’invita à emprunter un petit portillon de bois dissimulé derrière la cascade. C’était là un passage peu emprunté et les herbes poussaient entre les pierres. Quelques marches les séparaient d’une terrasse de pierre. Peu nombreux étaient ceux qu’ils avaient invités à venir découvrir ce jardin dérobé aux yeux de tous. La terrasse de pierre étroite qui longeait le flanc de la montagne comme une avancée bien mince s’ouvrait sur la vallée et les plaines qui s’alignaient à perte de vue. C’était là d’une des plus belles visions possibles depuis les Montagnes Bleues, à n’en point douter.
Les champs aux reflets dorés, noyés par le soleil par endroit, assombrit as les nuages à d’arbres, les étendues de forêt et de bois qui les traversaient et au loin, les monts brumeux, Caradhras et son col, et les Portes de la Moria. Un souffle du vent vint les frapper, secouant les cheveux du Seigneur des Exilés avant de s’engouffrer dans ses poumons. Il invita Raeryan à s’asseoir sur l’unique banc de pierre qui se trouvait là, au milieu des fleurs de montagnes, baigné par le soleil. C’était là un endroit où il allait souvent trouver la paix. Il savait que sa sœur Dis s’y rendait également lorsqu’elle en éprouvait le besoin. Nul serviteur ne venait ici, nul jardinier. Tout était à l’état sauvage et florissant. Tout était libre de pousser, de vivre et de mourir comme il l’entendait.
Alors il profita un instant des bruits de la nature animée autour d’eux, les abeilles qui venaient butiner dans ls dernières hauteurs, les oiseaux qui chantaient avant la migration. Et enfin il reposa son regard sur Raeryan pour lui répondre :
« Je vais bien. » Il espéra que cela la rassure tout d’abord mais de sa voix profonde, il continua de parler, ajoutant :
« Mais il est des choses que les Montagnes Bleues ne peuvent guérir. Et cela en dépit du temps qui passe et des années qui s’allongent. » Il songeait à tout ce qu’il avait perdu, ce qu’il ne pouvait réellement partager, ou qu’avec sa sœur puisqu’il ne restait désormais plus qu’eux. Cette maison, cette enfance qu’on lui avait volé, cette quiétude et cette paix qu’il avait ardemment recherchées et qu’il pensait avoir trouvé ici. En vain.

«Et je comprend désormais mon père  et pourquoi il avait fait le choix de partir. »

Il le comprenait bien qu’il lui en voulait encore de les avoir abandonnés et de ne pas avoir voulu qu’il l’accompagne. Cela appartenait désormais au passé, un siècle s’était presque écoulé et s’il n’excusait pas tout, il avait enfin compris. Et comme s’il s’était exprimé pour son père et lui-même, il déclara :

« Nous n’appartenons pas à ces Montagnes. »

Il était conscient de l’abandonna dont les siens et lui-même jouissait désormais, de ce qu’ils avaient construits, de ce qu’ils avaient bâti et de cette vie qu’il pourrait continuer de vivre en ces murs. Mais son cœur était morcelé depuis trop longtemps. Chaque jour un peu plus il songeait au soleil qui se levait sur la colline aux corbeaux, chaque jour un peu plus il se souvenait du fracas de l’eau qui se jetait en cascade dans le cirque des Fontaines d’argent, chaque jour un peu plus il se souvenait des lanternes qui filaient dans les profondeurs comme un ciel étoilé, chaque jour un peu plus il se souvenait et son être tout entier demeurait accroché à la Montagne Solitaire comme s’il ne l’avait jamais quitté et le vide qui se créait en lui devenait de plus en plus insoutenable.
Il releva les yeux vers Raeryan, les émotions se bousculant dans ses iris. Il ne pleurait plus depuis longtemps la perte de ce qui avait été sa vie, son passé. Ce chagrin était en lui depuis bien trop d’années et il n’avait fait que s’accroître pour désormais faire partie de son être, sans jamais s’en aller.



made by LUMOS MAXIMA

_________________
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1447
♦ RÉPUTATION : 2145
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Farshad, Isveig & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Lun 2 Avr 2018 - 18:00

A walk with an old friend
Raeryan & Thorin



Pour une naine, c'était étrange d'apprécier le vent de l'extérieur, et pourtant Raeryan était de ces rares qui appréciait pouvoir observer l'horizon se décliner en mille couleurs. Alors suivre Thorin dans ce petit coin secret fut un véritable plaisir pour elle. La naine ne s'était pas attendue découvrir tel endroit ici, mais les Montagnes Bleus gardaient bien des secrets. Elle avait observé l'horizon un moment, le souffle coupé par ce vent frais venant caresser son visage et s'engouffrer dans ses boucles brunes, dans sa cape écarlate. Et puis elle suivit Thorin pour s'asseoir sur ce banc, rajusta sa cape pour se couvrir et reposa toute son attention sur lui. Maintenant qu'ils étaient à l'écart, ailleurs, loin, ils pouvaient parler à cœur ouvert. Et il se livra sans barrières, Raeryan entendit chacun de ses mots, d'une tristesse absolue.

Elle comprenait, elle l'avait toujours su, le deuil d'Erebor avait secoué tout le monde et même les nains des montagnes bleues s'identifiaient à cette perte comme s'ils l'avaient vécu. Elle se souvenait de son père, des larmes qu'il avait versées en mémoire du bon temps passé entre les murs des couloirs d'Erebor. Quelques nains de la compagnie n'étaient même pas de la lignée de Durin et n'avaient jamais vu Erebor et pourtant ils y allaient. C'est ce qu'elle aimait dans leur communauté, c'est ce qu'il y avait de plus noble chez les nains ; l'importance qu'ils restent soudés, qu'importe leur provenance, ils ne faisaient qu'un. Raeryan senti son cœur se serrer et ce regard empli d'émotions qu'il lui lançait le lui brisait toujours plus. Elle déglutit, ses yeux s'étaient humidifiés sous l'émotion qu'il lui transmettait mais aussi parce qu'elle n'aimait pas voir ses proches en souffrance. Elle posa une main réconfortante sur l'épaule de son ami, afin de l'encourager à rester fort, mais aussi qu'il annihile ces pensées négatives, partir sous un jour nouveau et en ayant conscience de tous ceux qui le soutenaient et qui le soutiendraient toujours ici.

« Nous vous aimons comme si vous aviez toujours été ici, vous le savez ; notre maison est votre maison et nous n'avons pas hésité un seul instant à vous accueillir.Nous sommes des nains, avant d'être des Montagnes Bleues, des Monts de Fer ou d'Erebor, il serait temps que vous vous en souveniez Thorin, vous êtes chez vous partout où il y a vos semblables. »

Le souci d'abord s'était posé pour reloger tout le monde, il avait fallut quelques mois de travaux pour creuser davantage dans la montagne et faire des habitations. Tout le monde néanmoins s'était mobilisé et à l'époque elle s'était souvenu avoir donné de ses robes aux filles de son âge. Et, finalement, tout le monde s'était accommodé, tout le monde avait refait sa vie, ou continué là où ils l'avaient laissée. Il y avait eu des mariages, des naissances, les nains d'Erebor et ceux des Montagnes Bleues étaient devenus un seul peuple malgré la blessure. Alors ils avaient pu rire ensemble, chanter ensemble, débattre ensemble, tout ceci était devenu naturel. Elle ne voulait pas qu'il s'en aille en se disant qu'il n'appartenait pas à ces lieux, parce que c'était faux, ça l'était aux yeux de tout le monde ici et il devait déjà sans doute avoir conscience du nombre de nains d'origine d'ici qui allaient déménager à Erebor. Peut être même qu'il ne resterait plus personne, parce que tous croyaient en Thorin et tous voulaient le suivre. La naine savait très bien qu'il préférait ses souvenirs laissés en Erebor et c'était parfaitement compréhensible, mais il lui fallait aussi comprendre, qu'il n'était pas abandonné quoi qu'il arrive.

«  Mais nous comprenons et nous ferons tout pour vous rendre Erebor, aussi belle que vous l'avez connue, nous travaillons dur pour cela depuis des mois parce que les peines des vôtres nous affectent comme si elles étaient nôtres. »

Un sourire, positif cette fois, un vrai sourire avait étiré ses lèvres, parce qu'elle aimait cet esprit qui abritait ces murs, cette solidarité où tout le monde veillait sur tout le monde peut importe l'origine. Les nains des montagnes bleues préparaient tout pour la reconstruction d'Erebor, parce que c'était normal pour eux de le faire.

«  Gardez en mémoire cette unification, tous les choix que vous avez fait ont été les bons, vous devriez être fier de ce que vous avez accompli. »

Un nouveau sourire, un peu plus pincé, encore sous le coup de l'émotion. Elle espérait que Thorin voie son point de vue et assimile ces choses positives qu'elle lui disait.

« N'utilisez pas vos souvenirs pour de la mélancolie, ils doivent être votre force! »

Cette main toujours posée sur son épaule, ses yeux n'avaient pas non plus quitté les siens. L'un de ses plus grands souhaits depuis son arrivée ici, était de le voir heureux, véritablement heureux.







_________________

You came into my heart and my world started changing. You are the reason why I still wanna try.Cause you know my heart started and never wanna stop again


Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1289
♦ RÉPUTATION : 2218
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan & Bartholomew
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Jeu 5 Avr 2018 - 16:12



A walk with an old friend  


Il était depuis longtemps révolu ce temps où il taisait ce qu’il avait sur le cœur et cela même à ses plus proches amis. Ainsi il s’était exprimé, ainsi il avait énoncé à Raeryan ce qui le pesait depuis de longs mois, si cela ne pouvait d’ores et déjà se compter en années. La guérisseuse posa une main réconfortante sur l’épaule de Seigneur des Montagnes Bleues, souhaitant sans doute l’encourager à rester fort, à chasser ces pensées obscures. Elle prit la parole pour lui révéler que tous ici l’aimait, comme s’il était né en ces lieux, qu’il était partout chez lui et qu’il devait sans souvenir.  
Elle lui annonça ensuite qu’elle, tous ici le comprenais et qu’il ferait tout pour leur rendre Erebor, qu’ils travaillaient dur pour cela. Mais il savait que peu était le nombre de ceux qui le suivrait dans cette entreprise, que la plupart resterait ici auprès des leurs.  Beaucoup avait connu ici la bataille d’Azanulbizar et les pertes engendrées, beaucoup avait connu la douleur la mort et trop peu s’engageraient de nouveau.  Ainsi quand bien même tous aient pu dire que les choix qu’il avait fait, ce qu’il avait accomplis étaient bon, cela ne suffirait pas apaiser ses tourments ou pour rallier les seigneurs nains à sa cause.
Elle lui offrit un sourire de nouveau, un peu plus pincé, elle avait ressenti la détresse de l’Héritier de Dùrin et cela l’avait affecté mais elle essayait de lui donner du courage, de la force d’affronter son chagrin.  Raeryan était une naine au grand cœur, cela se vérifiait encore en ce jour.
Ses souvenirs faisaient déjà sa force, cette colère, cette rancœur et la détermination qui l’animaient depuis si longtemps avait grandi dans ce terreau fertile. Et cette tristesse infinie, il s’en était servi toutes ces cent-trente-deux dernières années à se battre pour offrir aux siens une vie. Si cela avait pu modifier quoique ce soit depuis tout ce temps, il aurait cessé de ressasser.
La démarche de la guérisseuse était louable, il ne pouvait le nier, mais il avait depuis longtemps compris qu’il ne pourrait retourner en arrière, fêter des jours heureux et changer le cours de ses souvenirs. Son seul et unique était désormais de pouvoir revoir la Montagne Solitaire, au moins une dernière fois, de pouvoir y vieillir et y mourir. De pouvoir reposer auprès des siens lorsque le temps serait venu mais surtout reprendre ce qui lui revenait de droit ce qu’on lui avait volé et qui ne pouvait demeurer loin de lui.  Ô certes des nains des Montagnes Bleues le suivraient sans doute mais il savait d’ores et déjà que beaucoup ne croirait pas à son entreprise et ne se battraient pas pour une montagne qu’ils ne connaissaient pas, quoique qu’ait pu en dire la guérisseuse.

« Vos mots sont bons Raeryan ainsi que vous l’êtes » Et il s’inclina avec respect pour remercier ses douces paroles. Malheureusement, elle ne comprenait pas tout à fait lorsqu’elle lui annonçait qu’il était partout chez lui lorsqu’il était en compagnie des siens. Rien ne remplaçait la Montagne Solitaire. Ni les Montagnes Bleues et ses gens si chaleureux, ni les Monts de Fers et leur rugosité. Rien ne remplacerait jamais ce qu’il avait perdu. Elle ne pouvait ainsi totalement comprendre ce qui lui tordait le cœur et il en était ainsi, il était des choses qu’on ne pouvait partager et que l’on ne pouvait faire entendre, quand bien-même on les aurait criées.
Ainsi il n’était plus temps de parler de lui, des milliers de mots ou des centaines de conversation ne pourrait rien y changer.  Il n’était plus utile de s’apitoyer sur son sort. Il avait arrêté depuis longtemps sa décision, depuis son départ des Montagnes pour le conseil des Seigneurs Nains, depuis son entrevue avec le magicien gris, depuis son retour et les longues nuits passées à y songer. Son destin était scellé, ce n’était pas forcément le cas de la guérisseuse qui avait besoin de changement ainsi qu’elle le lui avait dit.
Il laissa son regard se poser sur la vue qui s’offrait à eux, permettant ainsi aux vestiges de la conversation qu’ils venaient d’avoir s’étioler dans le lointain. Il ne reviendrait pas dessus et la brise emportait avec elle l’émotion qui lui avait enserrée le cœur pour se concentrer pleinement sur son amie. Après tout, c’était elle qui était venue quérir Dis dans l’espoir de s’entretenir avec elle, ainsi il n’était pas question de parler de lui ni de ses tourments.  Il reposa son regard sur son amie avant de lui sourire doucement.

« Mais ne gâchons pas ce moment sur ma personne, dîtes moi plutôt ce qui a fait se tenir votre sourire. »

Il l’avait vu, il n’avait pas été dupe, plus d’une fois depuis le début de leur promenade et même lorsqu’il s’en était aller la saluer il avait remarqué ce sourire fade qui avait pris place sur son visage de manière bien attristante.




made by LUMOS MAXIMA

_________________
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1447
♦ RÉPUTATION : 2145
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Farshad, Isveig & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   Ven 6 Avr 2018 - 17:14



A walk with an old friend






Raeryan avait bien vu que malgré ses mots la peine de Thorin restait attachée sur son visage. C'était tout a fait normal, aussi elle ne s'était pas attendue à ce que ses mots soient ce qui retireraient ce poids qu'il avait, mais elle avait voulu contribuer à rendre sa journée moins difficile, moins sombre. Ca irait mieux après, après que toute cette histoire serait finie et qu'il reprendrait ses marques en Erebor. Elle travaillait d'arrache pied pour rendre cela possible à défaut de ne pouvoir prendre les armes et les accompagner. Thorin la remercia pour ses mots, qu'elle espérait avaient quand même eu son petit effet, il n'était pas seul, il ne le serait jamais qu'importe les épreuves. Puis il l'invita à se confier, ce qui sur le coup lui fit louper un battement, elle aurait dû s'y attendre n'est ce pas ? C'était ici un endroit propice aux confidences, ce qui serait dit s'en irait avec le vent. Raeryan fut toutefois a priori sur la retenue, parce qu'elle ne voulait pas non plus rendre cet instant plus triste qu'il ne l'était avec ses peines qui comparé aux siennes étaient infiniment moins importantes.

« Oh et bien je ne voudrais pas non plus le gâcher »

Il s'était confié à elle, alors elle se sentait bien moins réticente à l'envie de partager ce qui pesait sur le cœur. Après tout il avait de lui même proposé cette balade sans doute pour lui changer les idées en plus d'être un peu en sa compagnie depuis le temps. Elle avait confiance en lui, elle avait toujours eu confiance en lui, alors après quelques secondes encore d'hésitation, elle se lança à son tour, puisqu'il l'invitait à mettre des mots sur ce qui avait hanté ses pensées. Elle avait gardé cela pour elle pendant trop longtemps, son cœur avait commencé à en souffrir quand elle avait réalisé, que ces derniers mois étaient sans doute les derniers où elle le verrait. Par où commencer ?

« Il se pourrait que je sois très attachée à l'un de vos compagnons de quête... »Fit-elle, rougissante

Raeryan étouffa un rire gêné, pour qu'il comprenne ce qu'il se passait dans sa tête, elle devait dire de qui il s'agissait. Non pas qu'elle en ait peur mais elle imaginait que Dwalin n'aurait pas voulu que Thorin soit mis au courant. Raeryan avait conscience que c'était un sujet délicat depuis la mort de Freris. Elle s'était occupée de lui, elle lui avait changé les idées et à vouloir bien faire elle avait fini par se retrouver piégée. L'amour chez les nains était quelque chose de précieux et de compliqué, mais souvent déçu, là était son problème présent

« J'éprouve de la honte, tellement de honte, parce que c'est une histoire impossible et que je le savais d'avance »Avoua t-elle, gênée. En plus elle l'avait su, mais elle n'avait pu freiner les battements de son cœur, elle n'avait pu le commander et elle était désormais en train de s'y noyer.

Il comprendrait sans aucun doute ce qu'elle voulait dire par impossible, par là qu'il n'y aurait pas de sentiments similaires à son égard bien que Dwalin et elle soient de grands amis. Elle entendait ses défunts parents depuis les hall de Mandos s'indigner parce qu'elle était tombée amoureuse de quelqu'un qui ne pourrait pas lui rendre la pareille, eux qui auraient voulu que leur fille soit aimée. C'était une situation bien délicate, qu'elle avait donc voulu débattre avec Dis, qui aurait su la diriger. Thorin connaissait aussi quelques secrets qu'elle gardait ces quelques fois où ils s'étaient laissés à quelques confidences, mais là elle ne savait plus où se trouvaient les limites et cela lui brisait le cœur. Que faire ?

«  Pardonnez moi, c'est ridicule » fit elle assez précipitamment tout en ravalant ses larmes. Elle n'avait pas le droit de s’apitoyer après ce que lui avait perdu, ce qu'il avait évoqué.

‹c› Vanka

_________________

You came into my heart and my world started changing. You are the reason why I still wanna try.Cause you know my heart started and never wanna stop again


Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
a walk with an old friend (Thorin & Raeryan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» Goodbye my old friend...
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Stats pour "Thorin Ecu-de-Chêne"
» Hey my friend [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Montagnes Bleues-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.