AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Another fine mess - Kili

Partagez | 
 

 Another fine mess - Kili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Another fine mess - Kili   Ven 2 Mar 2018 - 15:58

 



ANOTHER FINE MESS

kili et nori


Le séjour chez les elfes est plus agréable que j’aurais jamais pu l’imaginer. Il faut dire qu’après s’être fait capturer – et presque cuisiner – par des trolls, et avoir échappé de justesse à une bande d’orcs, je dois dire que goûter à un peu de confort et de repos ne nous fait pas de mal, même si nous logeons chez ces grandes asperges mangeuses de salade. Nous avons à manger, à boire, et des lits dans lesquels dormir. Et puis nous avons su nous amuser à notre façon, nous rafraîchissant dans la fontaine, chantant des chansons naines au dîner, jouant à des jeux nains. Certains se sont détendus en jouant de la musique – bien plus agréable que celle des elfes – d’autres en lisant. Je sais que Dori et Ori ont passé un moment à visiter, s’émerveillant de ce lieu sans pareille, profitant du soleil et du calme dehors. Pour ma part, j’ai surtout passé ces dernières heures à… me recoiffer. L’épisode de la fontaine a été fatal pour mes cheveux qui se sont détachés sans ménagement, s’entortillant, s’emmêlant au gré de mes plongeons plus ou moins volontaires dans l’eau. Cela faisait un moment que mon peigne ne m’avait pas tant servi, démêlant mes cheveux et ma barbe avant de les laisser sécher pour pouvoir les tresser de nouveau. Dori m’a filé un coup de main, tressant de ses doigts habiles et experts, et en quelques heures j’avais retrouvé toute ma superbe et ma coupe caractéristique dont je ne suis pas peu fier – et qui me permet parfois de planquer quelques crochets et autres fléchettes lorsque j’en ai besoin.

Le soir tombe rapidement et je me promène dans les couloirs de l’aile qui nous a été réservée, découvrant les salles avec curiosité et, je ne vais pas mentir, un œil alerte à tout objet de valeur croisant mon chemin. Et ce n’est pas ce qui manque ici : tout est beau, ancien, précieux, fabriqué avec une expertise et une délicatesse qui n’ont rien à envier aux créations des nains. Mais ce n’est que de la curiosité et une simple déformation professionnelle, évidemment. J’ai promis à mon frère que j’essaierai de retenir mes mains autant que possible, et je fais mon possible pour y arriver. Bon, j’ai déjà chapardé quelques cuillères d’argent chez notre hobbit, mais il faut pardonner mes pauvres doigts qui n’avaient rien volé depuis notre départ des montagnes bleues. Depuis, je me suis tenu à carreau, m’amusant simplement à piquer la pipe de Bofur de temps à autres pour la cacher autre part – mais ce n’est qu’une simple plaisanterie. Le reste du temps, je m’occupe les mains en tressant des cordes, en faisant des nœuds plus ou moins sophistiqués. Bifur m’a montré les petites poupées qu’il fabrique à partir de bois et de racines, et je le rejoins parfois le soir au coin du feu, suivant ses gestes experts, essayant d’apprendre quelques unes de ses techniques. Mais ici, je dois avouer que la tentation est si grande que… d’accord, je n’ai pas pu résister à voler une salière lors du repas. Mais elle était si jolie, et les elfes étaient si agaçants que le geste m’est venu très naturellement. Et ça fait un bien fou. Mais c’est tout ce que je volerais, rien d’autre – c’est ce que je me répète encore et encore alors que j’entre dans une petite pièce aux murs toujours aussi blancs, paraissant presque laiteux sous la lumière du coucher de soleil. C’est une salle de lecture, on dirait. Il y a plusieurs fauteuils, des petites tables basses sur lesquelles sont placés des jeux de plateau aux pions magnifiquement sculptés. Dans les murs sont creusées des étagères mettant en valeur des rangées de livres. J’imagine que Ori et Balin ont dû passer par ici plus tôt dans la journée, en tout cas cela ne m’étonnerait pas. Il y a une cheminée inutilisée par cette saison, et au-dessus trônent des bibelots étranges et gracieux. Je les observe avec appréciation, et si ma taille me l’avait permis je les aurait sans doute saisis pour les inspecter de plus près. Je me tourne vers une table basse derrière moi, et prends une des pièces du jeu de plateau, sculptée dans ce qui me semble être du cristal. C’est un buste de cheval, finement réalisé, du bel art sans aucun doute. Je suis sûr que Bifur apprécierait, lui aussi...

Un bruit de pas me sort alors de ma rêverie, et je tourne la tête vers l’entrée donnant sur le couloir, dépourvue de porte pour laisser l’air et la lumière circuler. Au bout de quelques secondes, j’aperçois une silhouette sortir de la pénombre du couloir, quelque peu soulagé de reconnaître la silhouette d’un nain. Mais lorsque je reconnais le visage du plus jeune des princes, je ne sais pas vraiment si c’est une bonne nouvelle, au final. Je repose doucement le petit cheval sur le plateau, avec une infinie précaution et sans quitter des yeux ce visiteur inattendu. Je ne sais que penser de Kili, mais je m’en méfie. S’il n’est de secret pour personne dans la compagnie que je suis un malfrat, le jeune prince a possiblement des raisons de m’en vouloir… Enfin, je ne sais pas vraiment s’il est au courant de quelque chose, en réalité, mais c’est le seul nain – à l’exception de Thorin – avec qui je n’ai pas échangé un seul mot depuis le départ des montagnes bleues. Il entre dans la pièce et je l’observe avec attention, sur mes gardes, ne sachant à quoi m’attendre. Je n’ai pas vraiment envie de rester ici avec lui car je n’ai rien à lui dire, alors je fais mine de me diriger vers la sortie, lui adressant un signe de la tête au passage.
  
Revenir en haut Aller en bas

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1419
♦ RÉPUTATION : 1215
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Another fine mess - Kili   Dim 27 Mai 2018 - 14:22



Another fine mess


Leur petit séjour à Fondcombe avait bien des avantages. Ils pouvaient manger à leur faim, se reposer sans devoir se réveiller au milieu de la nuit pour leur tour de garde, se laver pour retirer la crasse accumulée par le voyage et surtout, profiter d'un peu de temps seul, chose rare lorsque l'on se déplace en groupe. Kili avait besoin de ce petit peu de temps pour se retrouver. Il en avait marre de devoir réfléchir en nous, il cherchait désespérément à retrouver ce moi pour se recentrer. Non pas qu'il n'aimait pas les autres, bien au contraire, il aimait la Compagnie qui était devenue rapidement comme une deuxième famille pour lui, à l'exception peut-être de quelques moutons noirs. Mais n'est-ce justement pas le propre d'une famille que de posséder quelques membres disparate ?
Kili n'avait pas de nom en tête, non non non, juste un nain avec des sourcils à faire pâlir d'envie. Si seulement il avait pu avoir un quart de sa barbe aussi mais si seulement il avait pu avoir un quart de la barbe de n'importe quel nain... Bon voilà, il n'était pas difficile de savoir de quel nain il s'agit mais le jeune prince n'était pas nain à haïr facilement. Aussi, pour éviter d'éprouver trop de ressentiment à son égard, il s'était contenté de l'éviter royalement -normal pour un prince- pour ne pas avoir à l'affronter et par la même occasion, les sentiments qui s'y mêlaient.
C'était cependant chose difficile, on peut s'en douter, puisqu'ils voyageaient ensemble mais peut-être Thorin ou Dwalin avait senti le gobelin sous la roche, toujours est-il qu'ils ne l'avaient pas encore associé au sombre petit voleur pour les tours de garde. Cela étant dit, il se retrouvait presque toujours avec son frère, comme si l'un pouvait relever le niveau intellectuel de l'autre...
Déambulant dans les couloirs, il ne cherchait pas vraiment comme il cherchait un lieu où l'on ne viendrait pas l'embêter. Il aurait bien écrit une petite missive à sa douce pour lui annoncer que tout allait bien et lui conter la beauté des lieux mais il avait laissé son attirail dans son paquetage et sans doute des nains trainaient dans les quartiers qui leurs avaient été attribués. Lors de la visite des lieux, il avait remarqué une sorte de bibliothèque dans laquelle il trouverait sans doute de quoi écrire. Du moins il l'espérait. Dans le pire des cas, il y croiserait Ori voir Balin mais l'un comme l'autre était bien en bas de la liste des gens qu'il souhaitait éviter, leur présence étant légèrement invisible. Alors qu'il atteignait son but, il cru voir une silhouette, hésitant dans un premier temps à ruiner son objectif mais il était bien trop tard lorsqu'il reconnu Nori qui tenait quelque chose entre ses doigts. Quelque chose qui ne lui appartenait pas à n'en pas douter par sa réaction lorsqu'il le vit à son tour.
Kili eu bien envie de tourner sur ses talons pour mettre de la distance entre eux deux mais la scène n'avait fait que bouillir son sang dans ses veines et sa réaction n'avait fait qu'attiser le feu dans ses tripes.
Il se souvenait encore du regard de sa douce alors qu'elle lui annonçait la mâchoire serrée qu'elle l'avait surpris chez elle, en train de la voler. Outre la valeur des papiers en question, c'était une atteinte à sa personne pure. Le jeune prince bomba le torse avant de se décaler d'un pas sur sa gauche, bloquant légèrement le passage sans l'empêcher de le contourner. Il ne fit pas mine de ne pas avoir vu et encore moins de vouloir lui rendre son salut. « Vous n'en voulez plus ? Ce n'est pas à votre goût ? » demanda-t-il d'un ton sec. Il tourna son visage pour le regarder du coin de l’œil avant de reporter son attention sur la figurine. « Ne vous gênez pas, c'est un très bel ouvrage et ce n'est pas la présence d'un témoin inattendu qui doit vous arrêter, non ? »


made by ©️ Nasty

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
 
Another fine mess - Kili
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Le Mess des Marines
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !
» {fini} I've been doing just fine - Kiran ft. Haileen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: RPs-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.