AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
L'absence est le plus grand des maux...

Partagez | 
 

 L'absence est le plus grand des maux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 78
♦ RÉPUTATION : 213
♦ AVATAR : Ben Dalhaus
♦ DC & co : Brogar
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humain
— ORIGINAIRE DE : Rohan
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Humble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mercenaire Forgeron
— ARMES DU PERSO : Lance, épée a double tranchant et bouclier
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Son frére
— VOYAGE AVEC : Aodhan son frére, Zirak et Beleg
— AMOUREUSEMENT : Zirak...comment ça ma jument compte pas?!

MessageSujet: L'absence est le plus grand des maux...   Dim 4 Mar 2018 - 10:32



L'absence est le plus grand des maux…

Cela faisait à présent quelques jours que les deux frères étaient arrivés à Alburg pour venir voir leur oncle de cœur le seigneur Cenhelm et l’aider dans ses tâches. A cause de nombreuses péripéties et aventures en tout genre, cela faisait presque un an maintenant qu’ils n’avaient pu revenir. Ils venaient tous les étés, mais quand leur chemin leur permettait un détour ils venaient toujours passer un temps plus ou moins long avec Cenhelm et sa femme Adelind qu’ils considéraient plus comme une sœur vu leur âge, même pour juste un repas afin de se tenir au courant des nouvelles et tout simplement pour voir comment allé la petite famille (et leur montrer au passage qu’ils étaient toujours vivants). Cette année ça avait été un peu plus compliqué, leurs péripéties les avaient entraînés dans tous les sens et ils n’avaient pas eu l’occasion de revenir chez Cenhelm.
Eodhan devait avouer être assez impatient de rentrer chez celui qu’il considérait comme son oncle. Comme lui et Ao refusaient de s’installer, les maisons de leurs deux oncles de cœurs étaient ce qui se rapprochait le plus de leur propre maison…bien que ce soit deux maisons bien différentes entre l’auberge de Leod et la demeure de Cenhelm. Tout comme leur relation, bien différente avec les deux « oncles ».

C’est donc avec soulagement qu’Eodhan avait retrouvé les terres familières, la ville, les écuries et la demeure du Seigneur. Si ils venaient pour montrer qu’ils étaient vivants, entiers, et non ils n’ont pas ramené de deuxième warg (elle n’est pas un warg ! Juste un peu brute…) merci bien, il était aussi impatient de savoir que rien de grave ne s’était passé en leur absence…

Sa joie fut cependant bien amoindrie quand ils retrouvèrent la famille. A peine arrivé, l’atmosphère semblait plus sombre, plus triste…Même les employés qui pour la plupart étaient aussi des collègues voir des amis avaient moins d’entrain à les saluer. Eodhan avait eu très peur de découvrir la mort d’Adelind ou Cenhelm, peu sûr de pouvoir supporter à nouveau la perte d’un membre de ceux qui faisait partie de sa famille disparate. Bien heureusement ce n’était pas le cas et il avait été assez choqué de découvrir que celle qui considérait comme une sœur avait un ventre tout à fait énorme, mais en bonne santé. La mère de Cenhelm, Aedwyn, semblait aussi aller bien...mais Cenhelm était comme une ombre…littéralement… il y avait aussi un nouvel ajout en la personne d’Elea qui venait tout droit de chez les elfes, ce qui rendit bien sûr Eodhan méfiant, mais ce sentiment ne dura pas longtemps, trop préoccupé par Cenhelm qui semblait disparaitre beaucoup trop souvent.
Les frères eurent pourtant leur habituel « repas de famille » avec Adelind, Aedwyn et même Elea, mais Cenhelm ne se montra pas non plus. C’est lors de ce repas qu’ils eurent un résumé des événements graves qui s’étaient produit pendant leur absence à leur grande consternation et qui expliquait la tristesse de leur oncle.
Les deux frères en discutèrent entre eux, bien décidé à attraper l’homme pour en parler…ce qu’ils n’arrivèrent pas du tout à faire pendant deux jours et quand ils le faisaient, le moment n’était pas du tout propice aux confidences.

Ce jour-ci Eodhan était seul, son frère ayant été appelé pour mettre à profit ses talents de guérisseur en ville. Il l’avait poussé à partir, lui disant qu’il allait se débrouiller seul pour trouver Cenhelm ou passer du temps avec la pauvre Adelind et son ventre trop gonflé. Dès qu’Ao fut parti, le jeune homme entreprit une fouille plus dynamique pour retrouver l’homme et lui parler. Il était plus diplomate que son frère, peut-être que ce serait plus facile d’échanger avec Cenhelm sans l’agitation qui caractérisait la présence des deux frères (vu que tout finissait en chamaillerie enfantine).  
Sa fouille ne fut pas bien concluante, il ne réussit qu’à effrayer quelques serviteurs en ouvrant un poil brusquement certaines portes où ils travaillaient. Si l’homme n’était pas dans sa demeure, il devait forcément être à l’extérieur, mais si il avait décidé de partir au galop au loin il ne risquait pas de le retrouver de sitôt…si il était aux écuries il avait néanmoins plus de chances de le trouver…enfin…tout était relatif vu la taille des écuries…

Eodhan soupira devant les portes à l’idée de vérifier tous les recoins peut-être pour rien…au moins il pourrait voir les nouveaux chevaux et les anciens. Il fit d’abord un crochet par Zirak et son air peu amène, encore plus courroucée qu’à l’accoutumé pour une raison obscure. Des fois il ne valait mieux pas chercher à comprendre Zirak, elle était un peu comme un chat, changeant d’émotion sans raison apparente bien qu’il se doutait que l’absence de Beleg était un facteur de sa mauvaise humeur…menfin, de mauvaise humeur pire que d’habitude... Il passa quelques minutes à roucouler avec elle dans le vain espoir de l’apaiser, puis il finit par la laisser pour reprendre sa quête (non sans avoir vérifié que le mot d’avertissement pour ne pas l’approcher était en place, il valait mieux prévenir les nouveaux travailleurs si il y en avait…).

Le Rohirim vérifia chaque endroit méthodiquement alors que son esprit tourné sur les événements qui s’étaient produit en leur absence. Cenhelm avait découvert un fils, était parti à sa recherche, l’avait ramené et il était décédé…Tout un tas d’émotions violentes en seulement quelques mois. Trop pour un seul homme…Il se mordilla la lèvre, sa tendance à la culpabilité venant au galop…Ils n’avaient pas été là pour celui qu’ils appelaient un oncle. Voyager était leur choix de vie malgré les liens qu’ils créaient. Traumatisés, car le malheur avait frappé à chaque fois qu’il s’installait réellement quelque part, les deux frères n’arrivaient pas à rester plus de quelques mois à un endroit. Par réflexe il frotta son ventre où se trouvait son imposante cicatrice, ressentant des douleurs peut-être causé par ses souvenirs…dans tous les cas il n’en parlerait à personne comme toujours.

Eodhan regardait dans le vide depuis quelques secondes, perdu dans ses pensées quand une odeur légère, mais particulière vint titiller son nez. Il redressa immédiatement la tête en écarquillant les yeux en réalisant que cela signifiait qu’une jument avait mis bas. Soudain prit d’une certaine excitation et inquiétude, car personne n’était présent, il se dépêcha de trouver où la jument était installé prêt à lui apporter son aide…il la trouva finalement, son poulain déjà bien sorti aussi et…Cenhelm…  

Il s’arrêtât en silence à la porte, pris une inspiration et fit partir toute tension de son corps. Eodhan s’appuya délicatement sur la porte, regardant le trio en silence. Il l’avait trouvé, ils allaient finalement pouvoir parler…

« Vous êtes aussi insaisissable qu’une ombre quand vous le désirez, seigneur Cenhelm… » il parla doucement, calmement, ne voulant pas inquiéter autant les chevaux que l’homme…Il avait un sourire aux lèvres, légèrement en coin pour montrer sa taquinerie en utilisant le terme « seigneur ».

Eodhan poussa doucement la porte avant de la refermer et s’accroupir toujours dans des gestes doux à côté de l’homme. Il repoussa ses longs cheveux blonds en arrière pour ne pas être gêné si jamais son aide été demandé pour le nouveau-né devant eux.
« Tout s’est bien passé ? » Demanda-t-il tout en évaluant rapidement l’état de la jument et du nouveau-né. Bien sûr ce n’était pas sa première naissance et entre sa mère et Cenhelm, il avait bien appris à prendre soin des nouveaux venus.

« Les nouvelles de nôtre séjour se sont vite rependues, le guérisseur est déjà venu voler mon Aodhan pour l’exploiter. Comme d’habitude je vais devoir aller le récupérer à la nuit, car il voudra soigner la moindre éraflure sur le genou d’un enfant turbulent.» Il eut un léger rire, tout en tendant la main à la jument la laissant le renifler avant de pouvoir lui frotter le chanfrein. « Belle fille… » il la félicitât distraitement avant de tourner son visage vers l’homme. « Vous nous avez manqué au repas…pour tout avouer vous nous avez manqué pendant toute cette année…Nous avons eu beaucoup d’aventures avec Ao’ que j’ai hâte de vous partager, mais je regrette qu’elles nous aient éloignés d’ici aussi longtemps… »

Il se mordit la lèvre, baissant légèrement les yeux avant d’avouer sincèrement, toujours doucement…
« Je regrette…de ne pas avoir été là pour vous… » il souffla « J’aime penser à vous comme une famille…mais je sais que j’ai échoué en tant que l’un des vôtres en étant absent trop longtemps…et que c’est intérieurement ma faute, ayant choisi de vivre sur les routes… » il secoua la tête, sachant qu’il pouvait partir loin dans la culpabilité… « Je suis venu demander vôtre pardon… et partager votre présence, car je suis un homme égoïste et vous me manquez… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2442-eodhan-frere-d-aodhan http://lonelymountain.forumactif.org/t2444-eodhan-relations http://lonelymountain.forumactif.org/t2450-eodhan-rp#41443
 
L'absence est le plus grand des maux...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.