AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Le lac noir [Gollum]

Partagez | 
 

 Le lac noir [Gollum]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : KETSMN
♦ MESSAGES : 70
♦ RÉPUTATION : 229
♦ AVATAR : Martin Freeman
♦ DC & co : Dalor
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Hobbitebourg la Comtée
— ÂGE DU PERSO : 50 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : rentier - Oui en d'autres mots, il ne travaille pas.
— ARMES DU PERSO : Dard sa petite épée elfique trouvée dans la caverne des trolls - Toutes pierres s'avère également un bon projectile - pas mauvais aux fléchettes pour ne rien vous cacher
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien, il n'y a que ça de vrai
— VOYAGE AVEC : Suit la compagnie de Thorin comme un caillou bien coincé dans une botte de nain.
— AMOUREUSEMENT : Dans la compagnie, y a un p'tit jeune... un nain avec pas beaucoup de barbe... il me regarde bizarre :wft:

MessageSujet: Le lac noir [Gollum]   Ven 30 Mar 2018 - 10:09

La chute avait été interminable pour le hobbit, interminable vraiment, il avait même vu toute sa vie défiler devant ses yeux et avait vraiment cru qu'il y laisserait la vie cette fois-ci. Mais heureusement pour lui, les nains qui s'écroulaient tout autours de lui lui firent office d'airbag bien malgré eux. Aussi, quand il attérri sur une pierre froide après avoir dévalé un pente tout aussi pierreuse et une sorte de toboggan en bois, il n'était pas en trop mauvais état. Il avait même réussit à se relever comme les autres nains. Il s'était peut-être finalement endurci pendant cette première partie du voyage... Il fut un temps où il serait resté là, faisant le mort et espérant qu'on l'oublie.

Malheureusement pour eux, ils furent vite rejoints par une horde de Gobelins laids, puants et armés jusqu'aux dents. D'ailleurs ils ne perdirent pas de temps à les pousser là où ils voulaient qu'ils se rendent. Mais les nains ne se laissaient pas faire et les gobelins ne lâchaient pas l'affaire non plus et dans toute cette agitation, Bilbo eut une idée saugrenue... Et peut-être malvenue, mais il tenta le coup tout de même. Soudainement, il se teint raide et se laissa glisser vers le sol en s'accroupissant autant qu'il le pouvait. Les nains et surtout les gobelins, étaient tellement occupés à se battre entre eux qu'ils ne prirent pas garde à lui et lui passèrent tout autours, se bousculant et ne se rendant pas compte qu'ils en laissaient un derrière.

N'en croyant pas sa chance lorsqu'il les vit s'éloigner comme s'il n'existait même pas, Bilbo pris bien garde à ne faire aucun bruit qui pourrait trahir sa tentative d'évasion. Il se redressa, réfléchit un instant puis il pris une décision. Le mieux c'était encore de trouver une sortie, de partir à la recherche de Gandalf et de revenir avec lui. Il ne servait à rien depuis le début, mais peut-être que là, s'ils participaient à leur libération, ils reconnaîtraient enfin qu'il avait peut-être une petite utilité...

Bilbo se mis donc en quête d'une sortie, il réussit même à changer de passerelle sans que personne ne vienne lui barrer le chemin, mais sa chance ne dura pas bien longtemps malheureusement et peu au fait des arts de la guerre, il n'avait pas songé à dégainé son arme, au cas où car même si ça n'était qu'un petit coupe papier, la lame était tranchante et les avait prévenu, Bofur et lui, de la présence de gobelins dans les parage car elle restait malgré tout une lame elfique. Quoi qu'il en soit, un gobelin qu'il jugea plus grand et plus laid encore que les autres, lui sauta dessus au moment où il s'y attendait le moins.

Bilbo ne se laissa pas faire pour autant. Il avait réussit à s'échapper une fois, un seul gobelin ne l'empêcherait pas de recommencer. La lute dura quelques minutes tout au plus et ils basculèrent tout les deux par dessus bord, tombant encore plus bas dans la montagne. Lui qui pensait qu'il avait atteint le fond... Encore une fois, il heurta plusieurs fois les parois ce qui était certes douloureux, mais ce qui lui permettait malgré tout de ralentir sa chute et il eut la grande chance d'atterrir dans une espèce de mini champ de grands champignons plutôt malodorants, mais qui avaient eut le mérite de lui servir de matelas et surtout de le cacher.

Dans son semi-étourdissement, Bilbo songea que s'il ne s'était pas fait prendre par Bofur, il serait sans doute déjà loin sous la pluie ou à se cacher dans un arbre pour attendre la fin de la nuit à l'heure actuelle, mais non il avait fallut qu'il le retienne et qu'il tombe avec eux dans cette foutue montagne et maintenant il se retrouvait il ne savait où, mais loin de la civilisation gobeline, caché sous un tas de champignons et un gobelin assommé, blessé mais toujours vivant étalé sur le sol à quelques mètres de lui seulement. Il devait partir, peut-être essayer de remonter la paroi tant que le gobelin était encore sonné, mais il ne savait pas s'il le serait assez longtemps pour qu'il ait le temps de disparaître à sa vue... Mais au moment où il se décidait enfin à faire quelque chose, il resta finalement tapis dans l'ombre. Quelque chose approchait, il entendait un léger frottement sur les pierres et un souffle, léger, mais un souffle quand même, alors il resta bien caché et observa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2516-bilbo-mon-chere-frodo http://lonelymountain.forumactif.org/t2521-bilbo-je-ne-connais-pas-la-moitie-d-entre-vous-autant-que-je-le-voudrais-et-je-n-aime-moins-la-moitie-d-entre-vous-a-moitie-moins-que-vous-ne-le-meritez#42573 http://lonelymountain.forumactif.org/t2522-bilbo-dans-un-trou-vivait-un-hobbit#42574

avatar
♦ PSEUDOs : //
♦ MESSAGES : 19
♦ RÉPUTATION : 200
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible


MessageSujet: Re: Le lac noir [Gollum]   Jeu 12 Avr 2018 - 19:17

Bilbo & Gollum

Un son de chute et voilà que le rat montrait le bout de son nez, flairant l’opportunité, désireux de trouver de quoi calmer sa faim. La vie est sombre pour les créatures comme Gollum. Terré dans cette sombre grotte, il n’a que sa tête et l’ensorcellement de l’anneau de pouvoir comme compagnie. Ses souvenirs s’égrainaient au fil des années, si bien qu’il ne se rappelait  pratiquement rien de son ancienne vie. Il fut un temps où Sméagol avait une famille et des amis, mais la magie noire lui avait fait tourner le dos au bonheur. Aujourd’hui, son existence se résumait à ce trou noir sous les pieds des gobelins, loin du regard des hommes et cachée aux sens aigus des elfes. Et pourtant, c’était un exil volontaire provoqué par la peur qu’on lui prenne sa raison d’être. Son précieux. Cet anneau qui le suit depuis tellement d’années qu’il n’a pas trouvé utile de les compter. Sméagol ferait tout pour lui. Il s’était caché de la lumière du jour et de la chaleur des étés. Il avait cessé de rechercher la compagnie des vivants et il tuait sans la moindre hésitation. L’unique est tout. L’unique est une part intégrante de sa personne ou plutôt, ce qu’il en reste. Gollum n’aurait jamais cru que l’unique veuille un jour le quitter. C’était impossible et, s’il avait son mot à dire, il ne le permettrait pas. Dans l’obscurité, l’ancien hobbit des Champs de Flambes devint une bête difforme, réduit à se déplacer comme un animal avec ses grandes mains tordues. Sa peau devint épaisse comme du cuir, mais grisâtre et terne. La malnutrition laissait transparaître les courbes de son squelette, déformant sa silhouette au point de ressembler à un cadavre ambulant. À quatre pattes, la créature avançait comme le ferait le coyote ou tout autre prédateur désireux d’être camouflé par le silence et les ombres. Ses grands yeux globuleux reflétaient les lueurs qui trouvaient leur chemin dans les ténèbres. Il respira bruyamment et montra les dents quand les gémissements d’un être mourant atteignirent ses oreilles. Nous avons faim mon précieux. Tellement, tellement faim…

Ses mouvements se firent plus rapides alors qu’il grimpait les derniers rochers le séparant du gobelin blessé. À la vue du festin, la bête s’enthousiasma et s’exprima d’une voix rauque. « Gollum! Gollum! » Les syllabes dures de son nom semblaient lui taillader la gorge alors qu’il répétait cette litanie sans fin. Il passa au-dessus du corps inerte du gobelin comme l’araignée qui descendait de sa toile, puis ses longs doigts fins s’enroulèrent autour de ses chevilles dans l’intention de le ramener dans son repère. Soudain, le repas décida de ne pas se laisser faire et une profonde irritation marqua les traits de Sméagol qui s’empara d’une pierre pour l’achever. Il se débat et saute pour éviter les coups de griffes de sa victime, mais la pierre ne rate presque jamais sa cible. Une série de grognements et les sons d’os brisés résonnent sur les parois rocheuses, si bien qu’il n’entend pas le tintement métallique de l’anneau de pouvoir qui lui échappe. Le trésor quitta sa ceinture, rebondit sur les pierres et, comme par hasard, s’assura d’être bien en vue de cet être camouflé derrière les champignons. « Stupide gobelin! Mais nous l’avons eu mon précieux! Nous l’avons eu! » s’exclame-t-il avec une joie presque enfantine alors qu’il emporte le corps fracassé du gobelin dans les entrailles de sa grotte. Derrière lui et à son insu, il laisse sa raison de vivre entre les mains d’un autre hobbit.

Même les gobelins ne descendaient pas aussi bas et les disparitions répétées de leurs compatriotes avaient sans doute renforcé cette idée. Aussi, ce dédale de couloirs humide était un labyrinthe qu’il connaissait par cœur et ses pas le menèrent rapidement à un lac dont les rivages étaient recouverts des restes de ses précédents repas. Au centre de l’étendue d’eaux opaques, un petit îlot rocheux lui servait de perchoir et d’abris. Il y avait emmené sa victime pour la dépecer, mais il se rendit vite compte que le gobelin était trop maigre pour lui remplir la panse. Ces réflexions le firent gémir misérablement, mais aussi entrer en grande colère contre lui-même. Tantôt triste, tantôt impatient, Gollum s’agitait sur son rocher sans savoir qu’on l’épiait. Sa voix grinçante chantonnait à présent une chanson des plus inquiétantes et son poing armé d’une pierre s’abattait sur sa victime qui se débattait encore. Tout à coup, une lumière bleutée sur la berge attira son attention. La créature se redressa aux aguets, l’effet miroir dans ses yeux rappelait les reflets sur la surface du lac. Quelque chose là-bas mon précieux… Qu’est-ce qui se cache dans le noir ? Qu’est-ce qui se cache ? Tant que le précieux était à ses côtés, il n’avait peur de rien. En faisant le moins de bruit possible, la bête rejoignit l’embarcation qui lui permettait de se déplacer du bord de l’eau à sa petite île. Avec une lenteur mesurée, mais efficace, Gollum rama jusqu’à l'emplacement de la lueur. Il accosta, puis escalada les rochers surplombant l’étrange phénomène. Et là, il aperçut un intrus. Un alléchant visiteur qui promettait bien plus de chair que cet immonde gobelin. Cette idée fut si séduisante qu’il ne songeait même pas à l’attaquer par surprise. Il n’en croyait simplement pas ses yeux et sauta pour atterrir face à face avec l’inconnu. « Que voilà un appétissant morceau de viande mon précieux ! C’est bien mieux ! C’est bien mieux ! »



FICHE PAR ROMANOVA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : KETSMN
♦ MESSAGES : 70
♦ RÉPUTATION : 229
♦ AVATAR : Martin Freeman
♦ DC & co : Dalor
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Hobbitebourg la Comtée
— ÂGE DU PERSO : 50 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : rentier - Oui en d'autres mots, il ne travaille pas.
— ARMES DU PERSO : Dard sa petite épée elfique trouvée dans la caverne des trolls - Toutes pierres s'avère également un bon projectile - pas mauvais aux fléchettes pour ne rien vous cacher
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien, il n'y a que ça de vrai
— VOYAGE AVEC : Suit la compagnie de Thorin comme un caillou bien coincé dans une botte de nain.
— AMOUREUSEMENT : Dans la compagnie, y a un p'tit jeune... un nain avec pas beaucoup de barbe... il me regarde bizarre :wft:

MessageSujet: Re: Le lac noir [Gollum]   Jeu 19 Avr 2018 - 11:06

Tapis derrières ces grands champignons visqueux, Bilbo remerciait le ciel de ne pas être plus grand et également que son épée soit cachée sous un autre champignon car elle flamboyait encore de bleu alors que le gobelin étalé au sol était encore en vie. C'était d'ailleurs comme ça que le Hobbit l'avait compris. Mais pour le moment, il avait une autre préoccupation en tête que celle de retrouver le reste de la compagnie en espérant qu'ils ne soient pas tous déjà mort. Pas qu'il n'ait que peu confiance en leurs capacités à se battre, mais les gobelins étaient sacrément nombreux et le plus grand nombre faisait généralement la victoire. Non, quelque chose approchait dans l'ombre et tout ce que Bilbo pouvait espérer c'était que ça n'était pas pire qu'un gobelin et surtout que ça ne le verrait pas. Aussi, il respirait le plus doucement et silencieusement possible, ne bougeant pas un cil, l'oeil à l’affût pour essayer de voir ce qui le menaçait à présent.

« Gollum! Gollum! »

Il faisait très sombre et Bilbo ne pouvait pas prendre le risque de se saisir de son épée pour espérer mieux y voir. Mais une chose était certaine, il ne s'intéressait qu'au gobelin pour le moment en marmonnant dans sa moustache et en essayant de l'emmener avec lui, sans doute persuadé qu'il était déjà mort. Cependant il se rendit vite compte que ça n'était pas le cas comme le gobelin, blessé mais pas prêt à mourir, se débattit autant qu'il le put. La créature, quelle qu'elle fut, était apparemment assez effrayante pour que le gobelin se sente menacé. Ca n'était donc pas un gobelin... Et elle avait réussit à assommer le blessé à coup de pierre. Mais l'épée indiquait que le gobelin n'était pas encore mort, juste assommé.

Alors que la créature - pour le moment il n'avait pas d'autre mots pour le qualifier - s'évertuait à reprendre les chevilles du gobelin et à le traîner tant bien que mal derrière lui, Bilbo vit un petit éclat doré plutôt furtif et fut intrigué, mais il attendit malgré tout que les bruits de la créature soit assez éloignés avant d'oser sortir. Ca n'était pas bien difficile, il n'était pas vraiment discret, signe qu'il ne se sentait lui-même pas en danger immédiat. Bilbo, endolori, mais entier, sortit de sa cachette et constata que les champignons avaient décidément bien amorti sa chute. Il agrippa son épée, fit quelques pas et vit encore cet éclair doré... C'était un anneau, tout petit, tout doré et sans la moindre égratignure... Sans trop savoir pourquoi, il le pris et le mis dans la poche de son gilet avant de se décider à suivre la créature. Peut-être qu'il le conduirait malgré lui à une sortie plus sure que celle qui consistait à remonter vers les gobelins...

« Stupide gobelin! Mais nous l’avons eu mon précieux! Nous l’avons eu! »

Gollum n'était pas très difficile à suivre. Il n'avançait pas vite à cause du poids du gobelin qu'il s'évertuait à emmener avec lui, puis il faisait beaucoup de bruit alors qu'il pestait justement après le gobelin assommé et trop lourd. Bilbo était sur qu'il était sur la bonne voie car la lumière de son épée ne faiblissait pas. Il se demandait ce qu'il se passerait si le gobelin revenait à lui et tuait la créature, mais apparemment, l'autre semblait persuadé que ça n'arriverait pas. Le plus angoissant pour Bilbo restait malgré tout le fait qu'il ne savait pas du tout ce qu'était "l'autre" exactement.

Il le suivit jusqu'au bord d'une sorte de lac souterrain. La créature semblait s'être rendue au centre du lac, mais Bilbo, qui ne savait pas nager et n'avait aucune idée de la profondeur du lac, ne se risqua à pas à l'y rejoindre. D'abord, il préférait rester à couvert derrière ce gros rocher, ensuite, il ne savait pas du tout ce qui l'attendrait au milieu de ce lac et même si la créature semblait actuellement bien occupée à l'idée de manger le gobelin, rien ne lui assurait qu'il passerait totalement inaperçu. Il tenta donc un coup d'oeil par dessus le rocher, l'épée toujours bien serrée dans sa main. Les bruits et glougloutements de la créature un peu plus loin le rendaient presque malade. Il n'avait pas particulièrement envie que le gobelin reste en vie, mais de là à se réjouir à l'idée qu'il allait être mangé par cette créature inconnue...

Bilbo se cacha soudainement derrière le rocher, craignant de s'être fait reprérer malgré lui, il avait vu les grand yeux de la créature s'illuminer dans sa direction. Il n'aurait pas dût la suivre, il le savait, il aurait dut choisir de prendre le risque de retourner là d'où il venait, après tout même le gobelin semblait considérer cette chose comme étant un danger pour sa survie déjà bien menacée. Mais qu'est-ce qu'il lui avait pris ?!

« Que voilà un appétissant morceau de viande mon précieux ! C’est bien mieux ! C’est bien mieux ! »

Bilbo sursauta de peur en voyant la chose atterrir devant lui, ses grands yeux globuleux l'observer avec gourmandise. Par réflexe, il avait pointé son épée dans sa direction. Il ne savait pas vraiment s'en servir, mais l'autre n'en savait encore rien et semblait apparemment trop occupée à l'idée de le bouffer tout cru pour penser à autre chose. C'était un être étrange, doté de deux bras, deux jambes et presque nu. Il n'avait pas beaucoup de cheveux et d'après ce qu'il pouvait voir, guère plus de dents. Mais apparemment bien assez pour faire mal avec. Il se tenait à quatre pattes, comme un animal et sa peau pâle était dépourvue de poils. Il n'avait pas l'air bien gros, mais Biblo se méfiait, il venait de tuer un orc.... L'épée ne brillait plus. Un orc déjà blessé et malmené par sa chute, mais un orc tout de même... Et puis il semblait bien se repérer ici, signe qu'il y vivait depuis longtemps, donc il avait survécu là dedans et ça n'était surement pas uniquement grace à l'eau de ce lac.

- Reculez.... Ne m'approchez pas.... Ne m'approchez pas où je n'hésiterais pas à m'en servir.... Tout ce que je veux c'est sortir d'ici...

Il s'était redressé, peut-être dans la tentative désespérée de paraître plus impressionnant aux yeux de cette créature inconnue mais décidément bien trop ravie de pouvoir le manger.

- Dites moi comment sortir d'ici et je vous laisserai la vie sauve.

Il n'était pas très rassuré, pourtant il essayait de l'être. Mais l'autre l'effrayait malgré son allure squelettique et ses quelques dents. Il était sur qu'il pourrait lui tordre le cou uniquement motivé à l'idée de le manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2516-bilbo-mon-chere-frodo http://lonelymountain.forumactif.org/t2521-bilbo-je-ne-connais-pas-la-moitie-d-entre-vous-autant-que-je-le-voudrais-et-je-n-aime-moins-la-moitie-d-entre-vous-a-moitie-moins-que-vous-ne-le-meritez#42573 http://lonelymountain.forumactif.org/t2522-bilbo-dans-un-trou-vivait-un-hobbit#42574
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le lac noir [Gollum]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lac noir [Gollum]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE
» 74 - PELUCHE caniche moyen noir 9 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Monts Brumeux-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.