AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
L'hymne de nos campagnes [PV Iris]

Partagez | 
 

 L'hymne de nos campagnes [PV Iris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Eowin
♦ MESSAGES : 763
♦ RÉPUTATION : 757
♦ AVATAR : Tom Hiddleston
♦ DC & co : Blodwyn
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe de la Lórien
— ORIGINAIRE DE : Lothlórien ou plus exactement la Lórien aussi appelé pays « Pays aux fleurs d'or »
— ÂGE DU PERSO : 200 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Aventurier pour le moment et chasseur d'orc
— ARMES DU PERSO : Des dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les elfes et la nature
— VOYAGE AVEC : Seul la plupart du temps ou avec Elrohir ou Nostariel
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: L'hymne de nos campagnes [PV Iris]   Lun 7 Mai 2018 - 13:42


L'hymne de nos campagnes
Pour charmer une dame
Je ne tiens pas facilement en place, on dit souvent que le peuple des elfes, est un peuple qui aime le calme et rester parmi les siens, bien de mon côté c'était loin d'être le cas. J'avais toujours soif de voyage, d'aventure et de découverte. Très jeune j'avais déjà développé une très grande curiosité, en ce qui concerné la terre du milieu, mes parents l'avaient bien remarqué, d'ailleurs c'était pour ça qu'ils m'emmenaient souvent en voyage. Seulement voilà, voyager c'était aussi très dangereux, surtout avec un jeune elfe qui ne sait pas se battre, alors lorsque mes parents avaient fini attaquer par des orcs, la première chose à laquelle mes parents ont pensaient, a été de me protéger, ils en avaient payer de leur propre vie ... Ensuite j'étais resté plus de 100 ans dans un état second, refusant de manger, n'arrivant plus à dormir, ni même à retrouver la parole ... Toute idée de voyage avait quitté mon esprit, jusqu'à ce que je rencontre le seigneur Elrond, il m'avait appris à communiquer par la pensée, la méditation, j'avais aussi découvert mon empathie pour la faune et la flore. A présent j'avais repris confiance en moi, bon je me remettais aussi en doute, mais mon était avait fini par s'améliorer. J'étais à peine revenu de voyage avec Nostariel, que j'étais de suite reparti en quête de découverte. Quand j'étais parti avec Nostariel, c'était surtout dans le but dans la protéger, elle avait besoin d'une escorte pour aller jusqu'au Rohan, elle devait parler avec le roi, quand c'était ainsi, je pensé moins au mot "voyage", voir "découverte", mais plutôt "protection". Cette fois-ci c'était différent, je voulais aller en Comté, découvrir pour de bon cet endroit qu'on disait calme, avec le peuple des hobbits. J'avais voyagé pendant plusieurs semaines, croisant des marchands sur ma route, avant d'arriver à la première ville qui était à la frontière de la Comté. Tout comme on me l'avait dit, c'était très beau et calme. Je ne ressentais pas autant de stress, que lorsque je me rendais dans des villes humaines ... Les hobbits sont plutôt bon vivant, proche de la nature, d'ailleurs j'avais souvent pus les voirs jardiner, la flore était vraiment magnifique. J'avais campé profitant des rayons du soleil, j'avais traversé plusieurs villes laissant parfois des hobbits bouche-bée ... Oui il était bien rare de voir un elfe aussi loin de chez lui. J'étais toujours souriants quand je croisés des enfants curieux, j'avais même droit à des questions et c'était avec plaisir que j'y répondais. A présent ça devait faire plus de deux mois que j'étais sur place, il était maintenant temps que je rentre, mais avant, je voulais ramener quelque chose à Nostariel, et en voyant l'amour des hobbits envers les fleurs, j'avais très vite trouver une idée de cadeau. M'arrêtant au Bourg de Touque, j'avais trouvé une fleuriste, descandant de cheval, de suite je fis la rencontre d'une charmante hobbit qui s'occupé des fleurs.

-Bonjour madame je suis à la recherche d'une composition floral, pourriez vous m'aidez je vous prie ?
code by bat'phanie


Dernière édition par Elwyn le Dim 20 Mai 2018 - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2691-elwyn-le-pouvoir-de-l http://lonelymountain.forumactif.org/t2696-les-liens-de-elwyn http://lonelymountain.forumactif.org/t2697-aventures-de-elwyn#44526

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 64
♦ RÉPUTATION : 138
♦ AVATAR : Aylin Tezel
♦ DC & co : Brogar et Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Bourg de Touque
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Moyen
— MÉTIER PRATIQUÉ : Fleuriste, elle a un petit commerce qui vient d'ouvrir, mais fait aussi les marchés et prend des commandes. Elle fournit aussi des fleurs a son frère.
— ARMES DU PERSO : Ses ongles et ses dents
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Un petit béguin sans importance

MessageSujet: Re: L'hymne de nos campagnes [PV Iris]   Mar 8 Mai 2018 - 13:10




L'hymne de nos campagnes


La Comté avait surement le meilleur moyen de communication du monde selon Iris, plus rapide que les chevaux ou les pigeons : le bouche à oreille. Les rumeurs s’étaient toujours déplacées à une vitesse folle, bien qu’elles s’embellissaient tout aussi rapidement et bien souvent il fallait se méfier de toutes les informations pour trouver lesquelles étaient les bonnes. C’est ainsi qu’Iris avait appris qu’un elfe se trouvait dans la Comté et semblait y rester. Il n’était pas rare que des membres de cette race passent pour rejoindre les ports des elfes. Si elle ne se trompait pas, ce port était appelé les Havres Gris et se trouvait à un estuaire un peu plus loin que les frontière de la Comté. Mais en général on ne parlait que de formes fantomatiques et lumineuses qui traversaient leur pays dans la nuit… Ca faisait de jolies histoires à la fois fascinantes et un peu effrayantes pour les enfants.
Quand la rumeur parvint à Iris, elle fut immédiatement sur ses gardes et en continuant à entendre des ragots sur le possible elfe qui semblait trainer par chez eux, elle finit par y croire. Cela faisait même deux mois maintenant que l’on en entendait parler ! Mais elle avait eu beau regarder de partout alors qu’elle faisait ses livraisons ou allait voir la famille, elle n’avait absolument rien vu d’elfique à son grand mécontentement. Elle devait avouer regretter les temps où elle avait moins de responsabilités et aurait pût se permettre de partir en quête de l’elfe…mais bon, même si il y avait un elfe dans les parages, elle se devait d’assumer sa nouvelle petite entreprise. Elle n’avait plus qu’à espérer qu’il viendrait faire un tour à Bourg de Touque. Après tout c’était un des plus grands et des plus anciens villages de la Comté, avec un des plus grands smials…elle supposait que ça en faisait un lieu intéressant pour un …touriste ? menfin bref… C’était fou comme un sang de Touque pouvait vous faire vous concentrer sur la moindre chose étrange…

Iris secoua la tête, les mains sur les hanches pour sortir de ses pensées. C’était un des jours où elle gardait sa petite boutique ouverte, quelque chose de tout nouveau pour elle…c’était différent que de faire des commandes ou vendre sur les marchés. Elle avait placé des jolis seaux remplis de fleurs et quelques arrangements floraux ainsi que diverses plantes en pots. C’était rien de bien extraordinaire selon elle, mais elle était encore en train de voir combien de plantes pouvaient se vendre sans qu’elle perde de l’argent ou pire…que ses belles plantes se fanent avant d’avoir pu embellir une maison. Elle portait une tenue de travail propre, neuves et des rubans dans ses cheveux, un gros efforts vestimentaires pour elle…mais sa grand-mère lui avait bien dit qu’elle ne pouvait pas être comme une souillon pour avoir un bon contact avec la clientèle. Elle avait donc fait un gros effort en faisant attention à mettre une tenue « correcte »…
En tout cas elle avait découvert qu’avoir un petit commerce, permettait d’apprendre beaucoup sur les gens. Les hobbits prenaient toujours le temps de parler et comme les fleurs ne pouvaient pas être choisi au hasard, elle pouvait en apprendre beaucoup sur ses clients rien qu’en voyant leur achat. Par exemple elle savait très bien qu’un des hobbits se disputaient régulièrement avec sa femme, car il venait dès qu’elle ouvrait pour lui acheter des fleurs de pardons, ou encore ce tout jeune hobbit qui achetait une seule fleur très tôt le matin pour sa bien-aimée…Elle avait réussi à lui tirer les vers du nez et visiblement était bien trop timide, car il se contentait de déposer la fleur sur sa fenêtre… Elle allait devoir le secouer, car il allait bien falloir que la jeune hobbit découvre son admirateur secret pour le bienêtre de tous les deux.  

Accroupi au sol, elle souriait avec amusement à un enfant qui était venue acheter une rose pour sa maman. Son petit minois froncé de concentration alors qu’il réfléchissait qu’elle fleur il voulait avait été trop adorable pour qu’elle ne craque pas. Une fois la rose choisi, elle avait fait attention à retirer toutes les épines sachant très bien que les petites mains seraient maladroites et enroulé une décoration autour de la tige. Elle avait donné un prix bien plus faible au petit et s’était accroupi devant sa boutique pour lui donner la fleur.
C’est à ce moment-là que des bruits de sabots se firent entendre, des bruits plus imposants que celui de poneys. Elle le leva la tête avec curiosité en même temps que l’enfant. Ha !! L’elfe ! Ca ne pouvait qu’être que lui ! Des gens beaucoup trop grands et filiformes il n’y en avait pas des beaucoup en Comté…et les oreilles pointus et cette étrange aura autour était une indication aussi… Et visiblement il venait la voir elle ! Enfin, il plutôt il venait voir ses fleurs.

« Ho bonjour, bien sûr je vais vous aider avec plaisir ! »

Iris jetât un coup d’œil à l’enfant qui fixait l’elfe avec des yeux énormes, la bouche totalement ouverte. Avec un pouffement d’amusant, elle repoussa doucement le menton de l’enfant pour lui fermer la bouche. Le petit sursautât brusquement.

« Tu vas avaler des mouches ! » elle pouffa alors que le petiot devenait rouge vif avec un petit « j’vais voir m’man, voir m’dame, m’sieur… » et partit en courant en serrant la fleur précieuse contre son torse.

« Heureusement que j’ai retiré toutes les épines… » la hobbit remarqua à elle-même tout en se redressant. Elle tapota distraitement sa jupe avant de sourire à l’elfe. « Ne faites pas attention à sa fuite, il est extrêmement timide…et c’est surement la première fois qu’il voit une grand-gens ! Je me souviens de ma première fois et je peux dire que c’est impressionnant, je ne pensais que l’on pouvait être aussi grand ! » elle souriait toujours, la tête un peu vers l’arrière pour pouvoir voir le visage du grand elfe et non son ventre. Il portait des cheveux noirs étonnamment courts selon elle. Mais elle n’avait ses connaissances sur les elfes uniquement sur les contes et légendes, en général ils avaient de longs cheveux raides et étaient globalement pâle. L’elfe en face d’elle avait bien une peau étonnamment pale certes, mais ses cheveux sombres ainsi que sa tenue faisaient un gros constate. Mais cela n’était pas plus mal à son humble avis, c’était bien plus charmant que les pâles formes fantomatiques des histoires…Et il avait de beaux yeux intenses qui semblaient par leur éclat clairement dire qu’il un être hors du commun… Mais pour l’instant son attitude ne reflétait pas du tout cette sensation et c’est pourquoi Iris était simplement heureuse et tranquille, au lieu de s’ébouriffer dans tous les sens tels un chat de mauvais poils comme quand quelqu’un la prenait de haut (au deuxième degrés, car l’elfe, au sens littéral du terme n’avait pas vraiment le choix vu sa taille… )

« Mais je divague, je divague ! Venez donc…» Elle était ravie de rencontrer, enfin, le fameux elfe qui vagabondait ici depuis des mois…mais son caractère était assez poussée pour ne pas montrer qu’elle était impressionnée

Elle agitât les mains en se rapprochant des fleurs posée à l’extérieur.

« Alors qu’elle message voudriez-vous faire passer ? Est-ce pour une dame ? » elle souriait pas méchante, un poil taquine peut-être.  « Je n’ai pas toutes mes plantes ici, mais assez pour faire de jolis messages…mais si vous voulez quelque chose de particulier il faudra que j’aille le chercher dans mon jardin. »

La hobbit écarquilla brusquement les yeux.

« Ha attendez ! Etes-vous en train de repartir a…d’où vous venez ? Car je crains que certaines fleurs ne puissent pas survivre à un voyage. Combien de temps de route avez-vous ? Je suis certaine que l’on peut se débrouiller pour trouver quelque chose pour porter votre message! » déclara-t-elle avec assurance, les poings sur les hanches.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2894-iris-touque-a-fleur-d http://lonelymountain.forumactif.org/t2895-iris-touque-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2898-iris-touque-rp-ouverte-aux-propositions#48282

avatar
♦ PSEUDOs : Eowin
♦ MESSAGES : 763
♦ RÉPUTATION : 757
♦ AVATAR : Tom Hiddleston
♦ DC & co : Blodwyn
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe de la Lórien
— ORIGINAIRE DE : Lothlórien ou plus exactement la Lórien aussi appelé pays « Pays aux fleurs d'or »
— ÂGE DU PERSO : 200 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Aventurier pour le moment et chasseur d'orc
— ARMES DU PERSO : Des dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les elfes et la nature
— VOYAGE AVEC : Seul la plupart du temps ou avec Elrohir ou Nostariel
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: L'hymne de nos campagnes [PV Iris]   Dim 20 Mai 2018 - 20:46


L'hymne de nos campagnes
Pour charmer une dame
Je savais qu'il été rare de voir des elfes dans la Comté, et je devais admettre que j'avais assez honte, de voir que je pouvais provoqué de la peur envers les hobbits. Quand je rentrais dans une taverne, quand j'arrivais dans une ville ou un petit village, c'était comme ci le petit peuple cessé toute activité. Si il y avait des enfants curieux qui venaient me voir, il y en avait qui prenait la fuite en me voyant ... Quand c'était ainsi je baissé les yeux, soupirant légèrement, avant de continuer ma route. Heureusement qu'il y avait des enfants curieux, ça me redonnait le sourire, et c'était avec plaisir que je répondais aux questions, il y avait même des enfants qui avaient voulut que je les portes, sur le coup j'avais été assez mal à l'aise, mais il est tellement rare pour eux de voir des elfes, que j'avais accepté. Si les hobbit adultes étaient déjà bien petits, c'était pire pour les enfants, j'avais toujours peur de faire un mauvais geste. Après, beaucoup de mes semblables me disaient que j'avais des gestes lents et doux, alors ça me rassurait lorsque je venais à porter un enfant hobbit dans mes bras, puis j'avais aussi le droit à des rires, des sourires ... Certains avaient peurs, je pouvais les comprendre, quand j'étais tout jeune, j'étais très craintif, d'ailleurs j'avais même peur de mes semblables, comme me disait ma tante, j'étais un enfant très sensible. Lorsque j'étais arrivé devant la maison d'une fleuriste, je me retrouvais face à un enfant avec une rose à la main, celui-ci c'était arrêté net dans son élan, me regardant tout hébété. Devant ce petit bout, je ne pus m'empêcher de lui offrir un sourire doux. Derrière l'enfant j'aperçus une magnifique femme venir vers moi, celle-ci taquinant l'enfant et me saluant. Alors que l'enfant fini par partir, serrant la rose contre lui, j'eu un léger rire à la remarque de la femme.

-Je vois ça

Puis celle-ci continua et cette fois-ci je me senti légèrement gêné. C'est vrai que j'étais grand par rapport aux hobbits ... Les pauvres devaient toujours relever la tête bien haut pour voir mon visage ... Me mordant légèrement la lèvre inférieur, j'hésitais à reprendre la parole.

-Oui ... Et encore j'ai arrêté ma croissance, je suis de taille adulte à présent


Oui à présent j'étais de taille adulte, pourtant on pouvait encore me considéré comme un adolescent, j'étais un tout jeune adulte plus exactement. Puis avec un sourire je suivi la jeune femme, celle-ci était vraiment passionnée par son métier, lorsqu'elle me demanda si c'était pour une dame, je rougis légèrement, puis je pus voir la femme écarquiller des yeux. Alors que le petit bout de femme reprenait la parole, j'eu un sourire en la voyant les mains sur les hanches.

-Vous êtes un sacré petit bout de femme si je peux me permettre


Tout comme les autres hobbits, elle débordé d'énergie, ça faisait vraiment plaisir à voir.

-Alors oui c'est pour une dame, c'est ... Enfin une amie de longue date .... Je voudrais lui faire un cadeau et ... Oui mon voyage de retour va prendre plusieurs semaines, mais je tenais à ce que se soit des fleurs

code by bat'phanie


Dernière édition par Elwyn le Lun 28 Mai 2018 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2691-elwyn-le-pouvoir-de-l http://lonelymountain.forumactif.org/t2696-les-liens-de-elwyn http://lonelymountain.forumactif.org/t2697-aventures-de-elwyn#44526

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 64
♦ RÉPUTATION : 138
♦ AVATAR : Aylin Tezel
♦ DC & co : Brogar et Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Bourg de Touque
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Moyen
— MÉTIER PRATIQUÉ : Fleuriste, elle a un petit commerce qui vient d'ouvrir, mais fait aussi les marchés et prend des commandes. Elle fournit aussi des fleurs a son frère.
— ARMES DU PERSO : Ses ongles et ses dents
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Un petit béguin sans importance

MessageSujet: Re: L'hymne de nos campagnes [PV Iris]   Mar 22 Mai 2018 - 18:21




L'hymne de nos campagnes


« Et bien…on peut dire qu’au moins vous n’avez pas de problème pour cueillir des pommes avec cette taille! On devrait vous garder pour pouvoir faire la Grande Cueillette plus rapidement !  » elle lui fit un clin d’œil amusé à sa remarque au sujet de sa croissance.

Iris ne rata pas le léger rougissement sur les joues de l’elfe. Elle avait pris l’habitude de voir ce genre de réaction chez les jeunes hobbits venant chercher des fleurs pour leur coup de cœur, essayant de cacher leur timidité, mais échouant en général. Elle ne pouvait pas s’empêcher de sourire complice à ce moment-là et était plus ou moins taquine selon son humeur…mais pas trop, il ne fallait pas faire fuir les clients en jouant avec leur fierté.
Alors qu’elle repassait rapidement en tête quelles plantes pouvaient faire un petit voyage, elle fut rapidement sortie de son esprit par une remarque étonnamment directe de l’elfe.
Elle rit joyeusement en réponse, attrapant chaque côté de sa jupe pour faire une petite révérence enjouée.

« Merci très cher, je prends ça comme un compliment ! J’assume mon caractère ! » elle pouffa avec amusement, peu habituée à ce que son caractère trop trempé soit félicité. Cependant l’elfe n’avait pas encore vu le reste de son tempérament, ou sinon il était simplement bon juge de caractère. C’était peut-être un truc d’elfe…menfin bref…

Elle écarquilla encore plus les yeux en apprenant qu’il avait plusieurs semaines de voyages ! Comment elle allait pouvoir faire durer des fleurs autant de temps ?! C’était impossible ! Elle fit une légère moue tout en réfléchissant, prenant tout de même la demande comme un défi.

« Nous pouvons oublier les fleurs coupées alors, elles ne tiendront jamais pour une tel voyage les pauvrettes ! » Elle agitât la main vers les fleurs colorées qui ornaient sa boutique. « Je n’ai rien ici pour vous je crains, mais accompagnez-moi à mon jardin c’est à côté et nous trouverons quelque chose pour vôtre dame ! Ici ce n’est qu’un petit échantillon…il va vous falloir quelque chose en pot pour venir, mais assez petit pour ne pas déranger vôtre route… » Elle se tourna vers sa boutique, attrapant une plaque d’ardoise où elle inscrivit à la craie qu’elle s’absentait. Elle interpella aussi son voisin de commerce. « Monsieur Bill j’emmène mon client au jardin, vous pourrez jeter un œil à la boutique ? Merci ! » elle gazouilla au hobbit d’à côté qui avait visiblement un peu de mal à se rendre compte qu’il voyait un elfe.

« Suivez-moi ! Vôtre grande monture peut nous accompagner ! » elle sourit, prenant sans trop attendre la route de la maison familiale. Elle marchait rapidement malgré ses courtes jambes, contente de pouvoir se dégourdir et dépenser son trop plein d’énergie. Le mauvais côté de son commerce était qu’elle devait rester sur place et ne pouvait s’agiter à sa guise…et Iris n’était certainement pas connu pour sa tranquillité. Très rapidement ils furent devant le trou de hobbit de ses parents, elle s’empressa d’ouvrir le premier portillon avant d’avancer dans le jardin majoritairement couvert de ses propres cultures de fleurs et de plantes ornementales. Le tout était soigneusement délimité par une barrière pour empêcher les bêtes d’y entrer, elle ouvrit le portillon qui permettait d’y pénétrer, se poussant pour laisser passer son invité avec une nouvelle courbette espiègle.

« Bienvenue dans mon humble jardin Monsieur, bien que j’imagine qu’il n’est pas à la hauteur des vôtres ! Selon les légendes et les livres, ils semblent merveilleux ! » Elle refermât le portillon se disant vaguement que vu la taille des jambes de l’elfe il aurait surement pu l’enjamber sans problème, avant d’avancer dans les allées en sautillant légèrement complétement à sa place au milieu des fleurs et de leurs bonnes odeurs. Elle en caressa quelques-unes du bout des doigts en passant, comme si élevait plus des animaux que des végétaux. Elle s’arrêtât vers l’arrière du jardin, prêt de l’abris en toile où se trouvait certaines de ses plantes. Cela ne valait pas une serre, mais c’était déjà bien.
« Alors vous ne m’avez pas dit quel est votre message pour cette fameuse dame !» Elle lui sourit. « Chaque fleur et chaque plante à sa signification, il ne faudrait pas faire passer un mauvais mot surtout si elle vous est chère. » Elle lui fit un nouveau clin d’œil. « Ici j’ai des plantes qui fleurissent et peuvent être transportées, ainsi que quelques créations secrètes. » elle pouffa avant de continuer. « Je vais vous en proposer et il faudra juste me donner quelques instants pour vous préparer ça ! »

Elle pencha la tête en le regardant, jouant distraitement avec une boucle brune qui s’était échappée de sa tresse épaisse.

« Je dois vous avouez devoir me contenir, car je suis très excitée et j’aimerai vous posez beaucoup de questions, car vous êtes très intriguant ! » Un grand sourire brillant tiré les lèvres de la jeune hobbit. « Je n’avais jamais rencontré d’elfe et c’est très excitant ! » elle pouffa. « Mais je suis une toute nouvelle commerçante et je dois rester professionnelle, alors je vais me contenter du message que vous voulez faire passer…et de vôtre nom ! » Elle ponctua sa phrase avec un nouveau clin d’œil avant d’agiter la main. « Ha, excusez-moi, c’est vrai que c’est malpoli de demander un nom sans donner le sien…Je ne suis pas très doué avec les bonnes manières au grand damne de ma grand-mère. Enfin bref…Je suis Iris Touque ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2894-iris-touque-a-fleur-d http://lonelymountain.forumactif.org/t2895-iris-touque-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2898-iris-touque-rp-ouverte-aux-propositions#48282

avatar
♦ PSEUDOs : Eowin
♦ MESSAGES : 763
♦ RÉPUTATION : 757
♦ AVATAR : Tom Hiddleston
♦ DC & co : Blodwyn
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Elfe de la Lórien
— ORIGINAIRE DE : Lothlórien ou plus exactement la Lórien aussi appelé pays « Pays aux fleurs d'or »
— ÂGE DU PERSO : 200 ans
— RANG SOCIAL : Aisé
— MÉTIER PRATIQUÉ : Aventurier pour le moment et chasseur d'orc
— ARMES DU PERSO : Des dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les elfes et la nature
— VOYAGE AVEC : Seul la plupart du temps ou avec Elrohir ou Nostariel
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: L'hymne de nos campagnes [PV Iris]   Lun 28 Mai 2018 - 14:25


L'hymne de nos campagnes
Pour charmer une dame
Il est vrai que j'avais l'habitude d'être parmi les miens, alors je n'avais pas vraiment fait attention à ma taille, évidemment lors de mes voyages, j'ai rencontré des hommes bien plus petits que moi, j'avais aussi rencontré des nains, pour ce qui était des hobbits, c'est vrai que je devais vraiment être très imposant pour eux. Je pouvais alors me rappeler, la première fois que j'avais vue le seigneur Elrond, j'étais très jeune, je devais avoir dix ans, puisque j'avais vue celui-ci après la mort de mes parents. Lorsque je mettais retrouver seul avec lui, il m'avait parut tellement grand, à présent je pouvais dépasser celui-ci ... J'eu un sourire aux paroles de la jeune hobbit, j'avais déjà aidé des hobbits lors de mon passage dans la Comté, par exemple en échange d'un bon repas, j'avais pus reparer la toîtures d'une maison, ça avait été quelque chose de très simple pour moi, les maisons des hobbits n'étaient pas bien hautes. Encore une différence qu'il y avait avec les elfes, si les hobbits vivaient dans des maisons ou dans des trous sous la terre, mon peuple préféré vivre en hauteur, parmi les arbres. D'ailleurs lors de mon dernier voyage au Rohan, j'avais mal stressé et souffert du manque de nature, une fois que j'étais arrivé à Edoras. Alors que je venais de faire une remarque, pa rapport au caractère de la jeune hobbit, j'eu un sourire bien plus large à sa réponse.

-C'est un compliment, c'est comme voir un rayon de soleil après la pluie


Pour ce qui était de mon voyage de retard, hélas celui-ci serait bien long ... En voyant la tête de la jeune hobbit, je compris que ce ne serait pas simple de trouver quelque chose, de facile à transporter. J'aimais aussi la façon dont la jeune hobbit parlé des fleurs, c'était familier, adorable ... Puis encore une fois, je me senti gêné lorsqu'elle dit "pour vôtre dame" ... Hum ... J'avais du mal à qualifier Nostariel comme étant ma "dame" ... C'était ... Etrange ... Alors que je continué de suivre la vendeuse, j'aperçus un autre hobbit, celui-ci me fixant avec un air hébété, encore une fois je fus assez gêné, alors je m'empressais de suivre la jeune hobbit dans son jardin, suivi de ma monture. Je pouvais voir qu'elle débordée d'energie, celle-ci marchant rapidement jusqu'au jardin, de mon côté je suivi celle-ci d'un pas assez lent, en même temps, j'avais des grandes jambes, je n'avais pas vraiment besoin de me hâter pour suivre ce petit bout de femme, puis en même temps, je n'étais pas pressé. Arrivé dans le jardin, à nouveau j'offris un sourire à la jeune hobbit, puis je regardais attentivement le jardin, ressentant une grande sérénité m'envahir.

-Il est différent mais tout aussi magnifique et les plantes ... Elles sont heureuses ici


D'ailleurs ça me donnait encore plus l'envie de sourire, mon empathie avec la faune et la flore était très forte, ce que je ressentais en ce moment, c'était un véritable bonheur, c'était même difficile à décrire, en tout cas, ça me réchauffé le coeur. Ah oui le message ... Cette fois-ci je me passé une main dans les cheveux, cherchant une réponse, puis me trouvant assez bête sur le coup. Je ne savais pas trop quoi dire, j'étais encore perdu dans mes pensées, lorsque la vendeuse repris la parole et cette fois-ci, je compris que celle-ci était curieuse, d'ailleurs elle ne tarda pas à poser des questions.

-Iris Touque je me nomme Elwyn et c'est avec joie que j'accepte de répondre à vos questions, ça ne me dérange pas de répondre à vos questions, bien au contraire, j'aime partager


Cette fois-ci je me permi un clin d'oeil, avant d'ajouter des informations, sur le message que je souhaitais offrir à Nostariel.

-Pour le message bien ... C'est une amie d'enfance qui m'est très cher, elle m'a beaucoup aidé, elle a toujours était la même dans mes sombres moments, je souhaite vraiment lui montrer ma gratitude et .... Enfin ... C'est déjà bien


Dis-je en détournant le regard, me sentant encore une fois rougir.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2691-elwyn-le-pouvoir-de-l http://lonelymountain.forumactif.org/t2696-les-liens-de-elwyn http://lonelymountain.forumactif.org/t2697-aventures-de-elwyn#44526

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 64
♦ RÉPUTATION : 138
♦ AVATAR : Aylin Tezel
♦ DC & co : Brogar et Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Bourg de Touque
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Moyen
— MÉTIER PRATIQUÉ : Fleuriste, elle a un petit commerce qui vient d'ouvrir, mais fait aussi les marchés et prend des commandes. Elle fournit aussi des fleurs a son frère.
— ARMES DU PERSO : Ses ongles et ses dents
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Un petit béguin sans importance

MessageSujet: Re: L'hymne de nos campagnes [PV Iris]   Mar 5 Juin 2018 - 18:18




L'hymne de nos campagnes

La jeune hobbit ne ratât pas le regard attentif sur son jardin. Alors elle se moquait bien de l’avis des autres hobbits…un avis qu’elle n’avait que rarement vu qu’elle interdisait l’entrée de son jardin hormis à sa famille…mais, étrangement, elle se sentait un peu plus nerveusement face à l’attention de l’elfe. Après tout ils étaient des êtres de « légendes » réputé pour leur rapport à la nature et leur excellence à tout les arts, alors son petit jardin de fleurs qui n’était même pas d’agrément, mais de culture, devait être bien pauvre à côté de ceux dont devait être habitué le grand Elfe. Quelques croisements qui avaient réussi donnés des fleurs aux couleurs franches et originales…cependant il était fort possible que des elfes les avaient déjà réalisés. Après tout ils avaient l’éternité à combler.

Iris sourit de bonheur, s'illuminant littéralement quand il déclara que ses plantes étaient heureuses ici. Elle les choyait avec une très grande attention qu’importe le temps ou l’époque de l’année. Elle était toujours en train de s’activer ici pour faire en sorte que tout se passe bien et chasser tout animal qui pourrait faire du mal à ses « bébés ». Alors si un elfe disait que ses plantes étaient bien, elle ne pouvait qu’être ravie.

« Je vous remercie ! »

A chaque fois qu’elle demandait quel message il voulait faire passer, ce semblait causer un trouble chez l’elfe. Il semblait un peu perdu… A y réfléchir, c’est vrai que les peuples en dehors de la Comté n’avait pas du tout le même rapport aux plantes, même si les elfes les aimaient beaucoup. Ici, chaque plante avait une signification qui pouvait aussi changer selon sa couleur, les bouquets étaient encore plus subtils, car à ce moment-là, même le nombre de fleurs pouvaient signifier autre chose. Bon, Iris dans sa passion était particulièrement tatillonne dessus, mais les hobbits utilisaient bien les fleurs pour faire passer des messages.

Au clin d’œil reçu, elle pouffa en retour.

« Merci Elwyn ! » elle gouttât le nom de l’elfe sur sa langue, essayant de le prononcer le mieux possible même si elle ne pourrait jamais avoir ce petit accent chantant qui rendait la voix de l’elfe devant elle étonnamment mélodieuse et agréable à l’oreille.

Elle fini enfin par obtenir le message à faire passer. La « gratitude » et…et…et… ? La suite ne vint jamais…du moins oralement, car le regard détourné et le rougissement devait tout dire. Un grand sourire canaille s’étala sur ses traits. Elle n’avait pas besoin d’une longue expérience dans la socialisation pour comprendre ce genre d’attitude…d’ailleurs elle la voyait trèèèès souvent à sa boutique. C’était juste surprenant de le voir chez un elfe, mais cela ne faisait que le rendre plus accessible et attachant.

« Je vois je vois… » elle fredonna. « Une amie hm… » elle souriait toujours pas dupe. « Une amie très proche je présume… Et nous restons sur des remerciements, aucun petit message caché je suppose… » elle disait ça de manière taquine, sans méchanceté. « De jolis tulipes jaunes auraient pu porter un beau message, mais elles ne pourront surement pas supporter le voyage..hmmm voyons… Ne vous gênez pour regarder pendant que je sors ce qui pourra faire l’affaire. »

Tout en disant cela elle débarrassait sa table de travail des outils et des pots qui la recouvraient. Elle posa ses affaires soigneusement avant de filer sous son abri tout en réfléchissant. Elle fini par ressortir avec des petits pots aux plantes peu commune où les feuilles étaient de couleurs vives, mais sans fleurs.

« Alors, ce sont des plantes assez rares dont j’ai réussi à obtenir les graines lors d’un grand marché avec des marchants venant de loin…ils les appellent les Oiseaux de Valimar (oiseau de Paradis) et c’est vrai que quand on regarde les parties colorées on dirait des oiseaux… elles ont besoin de rester assez au chaud si les hivers sont froids d’où vous venez et elles aiment la lumière… Pour l’instant elles sont petites, mais elles devraient pouvoir bien pousser… »

Elle pencha la tête au-dessus des pots, clairement peu satisfaite… puis elle s’illumina en pointant un doigt sous l’idée qui venait de lui arriver.

« Ho j’ai une idée ! C’est une expérimentation que je fais depuis quelques années grâce à des livres, mais cela pourrait fonctionner… » et elle retourna dans une envolée de jupe dans le petit abri avant de revenir avec un petit pot dans chaque main, contenant chacun un petit arbre de très petite taille qu’elle posa sur la table à côté des Oiseaux de Valimar. « Ce sont des arbres miniatures ! Avec la taille on peut faire en sorte de donner l’impression que ce sont de tout petit-petit arbre…je ne sais pas si vous connaissez ? Comme ça on peut avoir des arbres à l’intérieur ! Et je dois avouer que ça détend étonnamment beaucoup de les tailler… Tout les deux sont des rosiers et leurs fleurs devraient s’épanouir juste pour vôtre retour. Ce sont des boutures de ces plants-là, alors si vôtre dame préfère le planter cela donnera ça… »

Elle montra des rosiers déjà très grands juste à côté d’eux. Une seule fleur étonnamment précoce avait éclos, toute petite et avec de nombreux pétales.

« Celui-ci a des fleurs couleur pèche et celui-ci d’un rose assez foncé…ce sont les couleurs pour la reconnaissance…et les roses sont un classique pour l’amitié et l’amour » elle montra chaque pot, avec un petit clin d’œil pour la mention de l’amour. « Ce sont mes plus jolis en taille et les ayant déjà vue fleurir plusieurs fois je n’ai pas de doute dessus… »

Elle lui sourit.

« Est-ce qu’un de cela peut vous convenir ? Je peux continuer à chercher sinon…et si ça vous plait je vais les préparer et je vous harcèlerais de questions à ce moment-là. » elle déclara joyeusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2894-iris-touque-a-fleur-d http://lonelymountain.forumactif.org/t2895-iris-touque-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2898-iris-touque-rp-ouverte-aux-propositions#48282
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'hymne de nos campagnes [PV Iris]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hymne de nos campagnes [PV Iris]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2013 - L'hymne de nos campagnes [Présentation et réservations]
» Yes we can ou l’hymne d’Obama
» idées d' hymne
» Hymne à nos compagnes
» Hymne d' Akhenaton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Comtée-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.