AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
L'affaire de la pipe disparue ! (Poppy)

Partagez | 
 

 L'affaire de la pipe disparue ! (Poppy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Tata Grillade de La Fougère
♦ MESSAGES : 92
♦ RÉPUTATION : 160
♦ AVATAR : Matt Smith
♦ DC & co : Endriad / Diema Hiima / Ash / Fili
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : La Comté, évidement...
— ÂGE DU PERSO : 42 ans
— AMOUREUSEMENT : La science... Ah pardon, Bertille, bien sur.

MessageSujet: L'affaire de la pipe disparue ! (Poppy)   Lun 9 Juil 2018 - 21:07

Il y avait bien des choses à savoir sur les Hobbits, et l’une des plus capitales était l’affection particulière de certains, de beaucoup, pour leur pipe. C’était une tradition ancestrale et même les moins friands de old tobby ne pouvaient pas passer à coté d’une initiation à l’art de faire des ronds de fumé. Berty lui même pouvait se venter d’avoir une jolie collection de pipes, confectionnées pour certaines par ses soins. Parfois, faute d’un classement très ordonné, il lui arrivait d’en égarer une dans un coin de trou, sous des plans, des cartes, et autres joyeusetés qui s’entassaient partout. Etrangement, c’était souvent celle-ci dont il voulait tester les spécifiés alors même qu’une enquête s’imposait pour mettre la main dessus. Heureusement, Berty était assez bon enquêteur, et faute de perdre un peu de temps dans la manœuvre, c’était sans grand mal que l’inventeur parvenait à retrouver son bien le plus précieux, outre Bertille, et le reste de son capharnaüm dans un laps de temps rapproché.

En parlant de pipes, et d’enquête, il se trouvait que ce début d’après midi allait une nouvelle fois requérir ses services. A peine avait-il fini son repas à l’auberge de ses cousins que ce bougon de Fredegard entra et accouru vers sa table pour postillonner allègrement ses inquiétudes dans son assiette à dessert à peine terminée. C’était qu’il avait l’air passablement agité le bougre, ce qui ne rendait sa dentition trop espacée que plus problématique pour sa diction. « Respirez mon brave et asseyez-vous, je ne comprends rien du tout. » Fred le laissa finalement tomber sur la chaise à coté, commanda d’un geste de quoi se désaltérer, puis, il s’agrippa au pantalon de Berty pour recommencer à barguiner. Berty dû se concentrer pour parvenir à discerner les blublu et puicpuic pour former une phrase intelligible. « Comment ça disparue ? Qui a disparue ? » Il lui fallu encore quelques minutes pour comprendre qu’il s’agissait non de son épouse, non de sa fille non plus, mais bien de Gertrid, la pipe que lui avait légué son grand père. Fred savait à qui il s’adressait, et cela ne manqua pas de piquer la curiosité de Berty au vif. Une affaire de disparition donc… Voila qui était parfaitement dans ses cordes. Récolter des informations auprès du principal intéressé s’avéra plus difficile tant son langage devenait fleurie à mesure qu’il accusait un tel ou un tel de l’avoir spolié de son bien. « Ne vous inquiétez pas, je prends cette affaire en charge. »

Et sur ces mots prononcés avec tout l’aplomb de l’enquêteur chevronné qu’il était, Berty se redressa un grand sourire sur les lèvres. Il y avait longtemps qu’il n’avait pas retourné la Comté pour une affaire aussi importante, aux yeux de Fred en tout cas. Nul doute que cela allait faire grand bruit d’ici peu, mais la reconnaissance n’était rien en comparaison de la perspective d’une suite de déductions logiques. Intérieurement l’inventeur était déjà en effervescence. Il posa une main rassurante sur l’épaule de son camarade avant de sortir en trombe en oubliant de payer l’addition. Berty avait mieux à faire, et tant pis pour le digestif !

Alors qu’il se dirigeait vers la maison de Fred avec la ferme intention de collecter des indices, il s’arrêta net, manquant de se prendre le fils du meunier en pleine poire. Celui là ne sembla pas trop apprécier mais face à un Berty statique et perdu dans ses pensés, il reprit rapidement son chemin. Ah, il manquait quelque chose… Son matériel ? Non, ce n’était pas ça… Immobile au milieu du chemin Berty retournait ses méninges quand deux jeunes demoiselles passèrent à coté de lui en chuchotant. POPPY ! Oui, c’était ça ! Poppy, une enquête sans Poppy n’était pas une vraie enquête. D’ailleurs, cette satanée commère avait peut-être déjà résolue l’énigme. Il s’empressa donc de rebrousser chemin, après avoir remercié brutalement et chaleureusement les gamines éberlués par son comportement inattendu, pour prendre la direction de la demeure de son acolyte. Sans prendre garde aux voisins qui le regardaient d’un air intrigué Berty quand il s’avançait jusqu’à la porte en deux enjambés prestes, et elles étaient grandes vu sa taille, pour frapper à grands coups. « Poppy ! Poppy Baggins ! Nous avons du travail ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'affaire de la pipe disparue ! (Poppy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...
» Le champ d’herbe a pipe de Nirco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Comtée-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.