AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
FLASHBACK - L'école buissonnière [Dwalin]

Partagez | 
 

 FLASHBACK - L'école buissonnière [Dwalin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Tata Grillade (toujours)
♦ MESSAGES : 161
♦ RÉPUTATION : 311
♦ AVATAR : Dean O'Gorman
♦ DC & co : Endriad / Diema Hiima / Ash / Berty
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter

— RACE DU PERSO : NAIN WESH
— ORIGINAIRE DE : un trou
— ÂGE DU PERSO : Jeune, beau, blond(e) de 82 ans déjà
— RANG SOCIAL : Prince (des idiots)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Regarde au dessus...
— ARMES DU PERSO : Tu veux voir ma grosse épée ?
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : La famille bien sur !
— VOYAGE AVEC : Toute une bande de types petits, poilus et assez louches si vous voulez mon avis
— AMOUREUSEMENT : Son frè... :D j'ai rien dit

MessageSujet: FLASHBACK - L'école buissonnière [Dwalin]   Mer 15 Aoû 2018 - 12:02

.

Flash back
L'ECOLE BUISSONNIERE
Dwalin & Fili


Tous les jours c’était la même histoire. Ce n’était pas que Fili n’aimait pas son maitre d’arme, ce n’était pas non plus qu’il n’aimait pas les entrainements… En fait, si. Le garçonnet n’osait pas vraiment le dire mais le maniement des armes ne l’avait jamais grandement enthousiasmé. D’ailleurs, il n’était pas vraiment doté d’une grande habileté, pour ne pas dire qu’il avait hérité de deux mains gauches. Ce n’était pas faute de faire de son mieux avec sa bonne nature, un peu trop conciliante. Il ne se voyait pas comme autre chose qu’un enfant comme un autre malgré ce qu’on lui rabâchait. Comprendre ses obligations s’avérait difficile et le gamin préférait vivre dans des mirages, un simulacre de normalité. Alors si Fili se levait le matin guilleret malgré tout, c’était en pensant à avant, à après, en plein omission de ces heures à tenter de planter une hache de lancé dans une buche de bois sans grand succès. Mine de rien, sa méthode marchait plutôt bien dans l’ensemble, quitte à arriver avec quelques minutes de retard lors qu’il se laissait emporter par trop de vagabondages.

Ce matin là cependant, ce n’était pas cinq minutes à déplorer, mais bien une demi heure. N’allez pas croire que cela était voulu, Fili était bien trop respectueux envers son professeur pour penser à lui faire affront en toute conscience. De façon générale ce gamin avec son duvet blond naissant n’avait l’air d’un grand rebelle, plutôt débonnaire sans doute, crédule assurément, certainement pas en opposition avec l’autorité autrement que par maladresse. Oubliez toute malice, toute méchanceté, le jeune prince était surtout tête en l’air, et d’autant plus quand il était concentré sur une chose qui le passionnait bien plus que des épées, des arc et le reste de cette quincaillerie si chère à son « oncle » Dwalin. Ce n’était pas vraiment son oncle, non, le sien était encore plus inaccessible en comparaison, mais le grand guerrier bougon en restait tout aussi proche pour le blondinet.

Cela faisait déjà plusieurs semaines que Fili avait découvert un nouveau chemin pour se rendre à l’entrainement. Même s’il faisait de son mieux pour partir en avance pour en profiter un maximum, aujourd’hui il avait largement dépassé les bornes sans s’en apercevoir. A force de voir trainer avec récurrence ce petit curieux devant son atelier, l’artisan luthier avait finalement abordé le jeune nain qui s’était une fois de plus arrêté sur le pas de sa porte. Il lui proposant d’entrer plus franchement dans son antre avec un voix bourru mais étrangement joviale. Fili n’en demandait pas tant, même si ses yeux émerveillés furetaient longuement par la porte toujours ouverte. Il savait que ce n’était pas bien, mais ce n’était qu’une petite minute, il avait encore le temps s’il courrait après pour rattraper son retard. Bêtement, le blondinet s’était laissé convaincre trop vite, avant de se laisser d’autant plus aller à loisir dans son observation des recoins de l’atelier qui attisait tellement sa curiosité depuis trop longtemps.

Cela semblait amuser le vieux nain plus que ventripotent à la barbe blanche plus que fournie. Avait-il seulement compris qui était ce mioche qui caressait timidement les copeaux de bois avec une grande délicatesse comme s’il s’agissait d’un trésor ? Fili n’osait pas encore poser de question alors le luthier se remit au travail consciencieusement. Il aurait pu rester là des heures, fasciné par ces grandes mains qui s’accordaient parfaitement, jouant une partition sans fausse note en affinant les contours d’une pièce de bois merveilleusement sculptée. L’atmosphère silencieuse, chaleureuse, le parfum de cire flottant dans l’air apaisait le gamin. Il fini fatalement par briser la tranquillité de l’endroit par une première question, jusqu’à ce que le flot interrompu de ses paroles n’échappe rapidement à son contrôle. C’est qu’il y avait tellement à savoir, on l’avait connu rarement plus passionnée. Si bien que l’oncle Dwalin et sa hache passèrent aux oubliettes, de même que maman et ses remontrances sur sa frimousse mal lavé. Et surtout, aux oubliettes l’heure qui tournait malgré tout. Ici, il se sentait bien, bêtement heureux de découvrir la facette caché de l’instrument dont il apprenait à jouer. Entre le métal et le bois, rien qu’au touché, rien qu’à l’odeur, il savait déterminer sans un once de doute lequel il préférait. L’espace de cet instant il parvenait à éluder tout ce qui encombrait son quotidien d’héritier, absorbé par ce monde paisible qui lui semblait pourtant interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2881-fili-le-destin-improb
 
FLASHBACK - L'école buissonnière [Dwalin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Montagnes Bleues-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.