AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
« The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil

Partagez | 
 

 « The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Garde Forestier ♦️ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Leev&Luciole
♦ MESSAGES : 259
♦ RÉPUTATION : 585
♦ AVATAR : Sylvester Mccoy
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor
— ÂGE DU PERSO : Vieille branche fossilisée
— RANG SOCIAL : Modeste Magicien
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mage et protecteur des étendues sauvages & Guérisseur des petites et des moins petites créatures & Membre fantomatique du Conseil Blanc & Messager des bonnes et des mauvaises nouvelles.
— ARMES DU PERSO : Il n'aime pas les armes. Aussi, les choses les plus dangereuses qu'il porte sont des couteaux pour la cueillette ainsi que son bâton de magicien.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du côté de la lumière et des p'tites bêtes.
— VOYAGE AVEC : Des lapins, un hérisson, une famille d'oiseaux, des grenouilles et quelques souris.
— AMOUREUSEMENT : Mère Nature, la seule et l'unique !

MessageSujet: « The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil   Jeu 27 Sep 2018 - 19:31

« The young fox and the old rabbit »  

RADAGAST & NIPHREDIL

Une chose était sure ; la forêt avait changé. Tu sentais une espèce de viscosité qui flottait dans l’air et qui te collait à la peau. On aurait dit que Mirkwood pourrissait de l’intérieur comme un fruit laissé trop longtemps au soleil. Le vert tendre de l’herbe tirait davantage vers le jaune desséché et les arbres semblaient s’être précipités en automne en oubliant toutes les couleurs hormis le marron et les verts foncés. Sous tes bottes, on pouvait entendre le son des feuilles mortes que tu piétinais. Le vent ne t’apportait plus l’effluve des fleurs et pourtant, la vie subsistait encore. Les animaux, bien que beaucoup commençaient à tomber malades, n’avaient pas encore quitté les bois. À vrai dire, plus tu te rapprochais de la citée des elfes et plus la nature semblait bien portante. La magie des êtres immortels semblait ralentir ce mal étrange, mais pour combien de temps encore ? Tous ces petits changements tu les avais vécus indirectement dû à ton essence intimement liée à l’état d’Arda. Parfois, tu avais l’impression d’être connecté à ce petit bout de création comme si un fil invisible te liait à tous les êtres vivants autour de toi. Un peu comme une araignée sur sa toile qui, lorsqu’un autre insecte venait s’y coller, réagissait au mouvement. Sauf que toi, contrairement aux aranéides, tu ne dévorais personne et apportait plutôt ton aide à ceux qui l’a demandaient...

Tu avais donc capté une vague de détresse, une fluctuation dans ce réseau de liens vivants, suffisamment forte pour te sortir de ta maison et t’éloigner de ton terrier. Tes sens en alerte, tu filas à travers les arbres sans même consulter une carte. Tu arpentais ces terres depuis si longtemps que tu les connaissais aussi bien que le fond de ta poche... Tu dépassais des ruisseaux, des vallées, quelques crevasses et parfois, tu cueillais une brindille au passage pour l’inspecter. Ton visage affichait une moue dépitée lorsque tu récoltais une tige plus morte que vivante. Tes pas rapides te rapprochèrent de ton but et, au bout de quelques heures de randonnée, tu entendis les cris d’un animal en détresse. Au détour d’un grand chêne, tu arrivas soudainement sur le bord d’une profonde corniche. La crevasse s’étendait sous tes pieds et, au fond, un renard couleur de feu faisait les cent pas. « Et bien, qu'avons-nous là ? » Visiblement, l’animal avait dû tomber durant la nuit et ne trouvait pas de moyen pour sortir. Sans aide, il finirait surement par mourir de faim ou par être dévoré par une plus grosse bête. « Ne t’en fais pas ! Je vais te sortir de là !»

Tu t’allongeas sur le sol et commenças par tendre la main pour mesurer la distance te séparant de ton ami poilu. Même en sautant, la créature couleur fauve ne pouvait t’atteindre. Alors, tu agrippais le bout de ton bâton de magicien et tendit le manche dans le vide avec la recommandation d’en mordre le bois dur. Un soupir agacé s’échappait de tes lèvres puisqu’il te manquait encore quelques centimètres pour pouvoir aider la pauvre bête. Tu fis ramper tes coudes jusqu’à la limite du bord, te donnant un équilibre précaire au-dessus de la corniche. Ce devait être une bien drôle d’image que celle du vieillard allongé dans la boue qui prenait le risque d’échapper son bâton de marche dans une crevasse… Soudain, quelque chose vint émoustiller tes sens et ton nez s’agitait de gauche à droite comme celui du lapin. Tu flairais une présence et bien qu’il s’agissait d’une douce et petite présence, vu ton état actuel, il valait surement mieux l’avertir ; « Il ne serait pas judicieux de me faire sursauter à l’instant, mais seriez-vous assez aimable pour m’agripper les chevilles quelques minutes ? » Tu avais dis ces mots sans détourner le regard du renard au fond du trou, ne remettant même pas en doute les bonnes intentions de ta nouvelle interlocutrice. À tes oreilles, cette demande te semblait tout à fait légitime, mais sans explication, cela sonnait plus excentrique que ce que tu avais anticipé…


FICHE PAR ROMANOVA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2742-radagast-le-brun-rabb http://lonelymountain.forumactif.org/t2767-radagast-les-lapins-les-autres http://lonelymountain.forumactif.org/t2766-radagast-grimoires-champignons

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 317
♦ RÉPUTATION : 1711
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: « The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil   Ven 28 Sep 2018 - 10:56

J’observe la scène sans la saisir, sans vraiment la comprendre. Même éveillée, assise en tailleurs dans mon lit je la repasse mentalement. Ce que j’ai rêvé à un sens, bien sûr, tous les rêves ont un sens. Les miens d’ailleurs sont très vivants, trop, mais lui… C’est dans ma forêt. Enfin… La mienne, celle du seigneur Thranduil où je vis. Je réfléchis en chiffonnant mes draps entre mes doigts en assemblant lentement les pièces du puzzle. Pour une fois, j’y arrive toute seule. Enfin… ce n’est pas comme-ci mes parents peuvent m’aider : je ne raconte rien. Mais pour une fois mon rêve est simple. Renard, corniche, coincé, forêt. Et … aujourd’hui ? Je suppose ? Ça ne me coûte rien d’aller voir c’est sûr ! Enfin si… Juste de sortir de l’enceinte de la cité ! Mais ça doit pouvoir se jouer… J’ai peur, vraiment, mais si je fais attention cela devrait aller. Juste voir et revenir très, très très vite. Et en plus l’endroit semblait proche de la cité. Vraiment pas loin. Là où il n’y a pas le mal. Donc je ne risque pas grand-chose. Et je sais où il y a une si grande corniche près de la cité.

Une petite évasion fort difficile et fort délicate plus tard, croyez moi rien n’est plus difficile de sortir au monde que de sortir de cette cité elfe. Surtout qu’étant la fille d’un garde, la bonne moité me connaît. Je ne peux pas me faire voir. Capuchon sur la tête, dagues à la ceinture et bottes souples aux pieds, je pose mes petits pas sur le tapis de feuilles de la forêt. On se dépêche ! Un coup d’œil et on repart ! Je ne veux pas inquiéter ma mère. J’avance sans bruit, sursautant au moindre bruit malgré mes pas vifs et les affirmations de mon père. Vite ! Vite ! On regarde et on…

J’entends une voix. Un homme, vieux, je crois, qui me demande de lui tenir les chevilles et de ne pas le faire sursauter. J’avance à pas lent jusqu’à la crevasse. Un homme tout de marron vêtu, avec un drôle de chapeau sur la tête semble entrain de sonder la crevasse. Euh ? Je m’avance lentement pour ne pas l’effrayer et voir pourquoi… Le renard ? C’est le renard de mon rêve ! Je fixe l’homme étrange, c’est de la fiente qu’il a sur la tête ?!, qui lui tend un bâton, drôle de bâton d’ailleurs, pour l’aider à sortir. Je vais vite tenir les chevilles du vieil homme pour l’aider en restant silencieuse. Le renard finit par sortir et, une fois l’homme bien de retour sur la terre ferme, je m’approche calmement de l’animal avec un fin sourire aux lèvres. Je m’installe en tailleurs et tends doucement la main pour le caresser, tout penaud il se laisse faire.

« Bonjour maître renard. Et bien ! Quelle aventure pour toi ! Tu as eu de la chance, tu n’as pas de mal ? »

Il se laisse faire et s’approche même un peu de moi. Je me penche pour lui souffler à l’oreille un sourire espiègle aux lèvres.

« Tu sais quoi ? Je vais te dire mon secret ! Mais chut ! Je t’ai vu dans mes rêves, c’est pour ça que je suis venue voir ! »

Je reporte mon attention sur le vieil homme et le détail, complètement fasciné par cet homme. Quel drôle de rencontre ! Je souris amusée et me présente.

« Je suis Niphredil, de Mirckwood. Merci d’avoir sauvé le Renard. Qui êtes vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil

Garde Forestier ♦️ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Leev&Luciole
♦ MESSAGES : 259
♦ RÉPUTATION : 585
♦ AVATAR : Sylvester Mccoy
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor
— ÂGE DU PERSO : Vieille branche fossilisée
— RANG SOCIAL : Modeste Magicien
— MÉTIER PRATIQUÉ : Mage et protecteur des étendues sauvages & Guérisseur des petites et des moins petites créatures & Membre fantomatique du Conseil Blanc & Messager des bonnes et des mauvaises nouvelles.
— ARMES DU PERSO : Il n'aime pas les armes. Aussi, les choses les plus dangereuses qu'il porte sont des couteaux pour la cueillette ainsi que son bâton de magicien.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du côté de la lumière et des p'tites bêtes.
— VOYAGE AVEC : Des lapins, un hérisson, une famille d'oiseaux, des grenouilles et quelques souris.
— AMOUREUSEMENT : Mère Nature, la seule et l'unique !

MessageSujet: Re: « The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil   Jeu 11 Oct 2018 - 19:54

« The young fox and the old rabbit »  

RADAGAST & NIPHREDIL

Le renard s’agitait au fond de son trou. Il faisait les cent pas et gémissait son désespoir à mesure que les minutes passèrent. L’attente devait être insupportable quand on n’est pas sûr de pouvoir s’en tirer. Et pourtant, tu étais bel et bien déterminé à ne pas le laisser moisir dans cette crevasse. Une goutte de sueur perlait sur ta tempe, coula sur la ligne tordue de ton nez pour alla s’échouer près de la bête piégée. Tu tenais ton bâton de magicien à bout de bras et tes pointes de pieds étaient enfoncées dans le sol pour t’empêcher de glisser. Le rebord de la crevasse se situait au niveau de ta poitrine et, à chaque fois que tu gigotais, de la poussière ainsi que des gravats dégringolèrent plusieurs mètres plus bas. La présence enfantine que tu avais sentie s’approchait sans crainte. Ta demande n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd et l’enfant vint tenir tes chevilles, te permettant ainsi de te pencher encore davantage. Tu lâchais un petit cri de joie alors que le renard mordit le bois de ton bâton, te fichant bien de l’abîmer pour la bonne cause. Tu le remontas en utilisant la force de tes bras et l’animal fut vite libéré de sa prison. Alors que l’animal capta l’attention de la nouvelle venue, tu te redressas sur tes coudes, puis t’assis à même le sol. Soupirant de soulagement, tu souris à l’image de la rouquine caressant la bête de la même couleur. « Ravi de vous rencontrer mademoiselle Niphredil. Je m’appelle Radagast, Radagast le Brun... » Tu fis une légère pause, histoire de souder la réaction que pourrait avoir la petite face à ton nom. Savait-elle pour l’existence des magiciens ? Chez les elfes, le mythe était plus souvent une réalité. « … Je suis un ami de maître renard. »

Tu tendis la main vers l’animal sauvage qui vient docilement sentir tes doigts avant qu’il accepte que tu lui grattes la tête. La bête était maintenant le porteur du secret de la jeune fille. Tu avais eu la décence de ne pas écouter cet échange de confidence quoique tu en avais saisi quelques brides. « Tu es venue seule Niphredil ? Quel courage ! Tes parents risquent de s’inquiéter, non ? » Tu tenais pour acquis qu’elle était seule puisque tes sens d’Istar ne semblaient pas capter d’autres présences autour. « Je vais vérifier si tu n’as rien de cassé l’ami… » rajoutas-tu en regardant le renard. Tes mains se mirent à examiner le corps de l’animal, mais ce dernier eut un mouvement de recul lorsque tu lui saisis une de ses pattes avant. Il était probablement tombé dessus lors de la chute... « Cela ne semble pas cassé, mais il doit y avoir un joli hématome sous toute cette fourrure… Dis-moi Niphredil, est-ce qu’il y a un ruisseau à proximité ? Je vais avoir besoin de boue pour faire un cataplasme. Cela empêchera sa patte d’enfler et d’être trop douloureuse. » Ton regard doux se posait sur la jeune elfe. Tu ne voulais pas la retenir inutilement, surtout si sa famille s’était mise à sa recherche. Toutefois, tu te voyais mal la laisser seule dans cette forêt qui se révélait très imprévisible par moment. Aussi, tu lui proposais de se joindre à toi dans la quête d’un remède pour leur ami commun.


FICHE PAR ROMANOVA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2742-radagast-le-brun-rabb http://lonelymountain.forumactif.org/t2767-radagast-les-lapins-les-autres http://lonelymountain.forumactif.org/t2766-radagast-grimoires-champignons

avatar
♦ PSEUDOs : Ready
♦ MESSAGES : 317
♦ RÉPUTATION : 1711
♦ AVATAR : Ellie Darcey Alden
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Elfe Sylvestre
— ORIGINAIRE DE : Vertbois
— ÂGE DU PERSO : 12 ans
— RANG SOCIAL : Enfant
— MÉTIER PRATIQUÉ : Pas grand chose pour l'instant
— ARMES DU PERSO : Arc et dagues
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Le bien
— VOYAGE AVEC : Uniquement dans sa propre tête
— AMOUREUSEMENT : De la solitude

MessageSujet: Re: « The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil   Jeu 11 Oct 2018 - 20:58

Le drôle de bonhomme brun finit par se redresser. Un peu plus et j’aurais cru que j’allais devoir le redresser moi-même. Je l’observe alors que je continue de faire des papouilles à Maître Renard qui me mordille gentiment les doigts. J’ai envie d’enfouir mon visage dans son pelage, mais je ne le fais pas. C’est un animal sauvage tout de même, pas une peluche. Le drôle de monsieur se présente comme Radagast le Brun… Non, ça ne me dit absolument rien du tout ! Mais étant très, trop, jeune j’ignore beaucoup de choses. Ce qui est un problème. Et c’est donc lui aussi un ami de maître Renard qui glisse de mes bras pour aller voir Radagast. Je les observe tous les deux en souriant en posant mon menton sur mon genou. Je hausse doucement les épaules sans vraiment répondre, je préférais éluder la question.

« Ils ne peuvent pas s’inquiéter s’ils ignorent que je suis ici. »

Je ne suis pas spécialement fière de moi, mais je suis une elfette honnête. Je crois qu’on peut me reconnaître ça. Mon regard reste rivé sur le renard qui se fait ausculté par le monsieur tout en brun. J’attends le verdict un peu inquiète de ce qu’il peut se passer pour le renard. Il est blessé à la patte ? Je me mordille la lèvre en réfléchissant à toute vitesse. Je crois bien qu’il y a une petite rivière à quelques distances, on peut s’y rendre. Je finis par hocher la tête et bondir sur mes jambes avant d’indiquer la direction du doigt.

« Par là ! Il y a un petit ruisseau. Peu profond, mais on doit pouvoir faire de la boue pour maître Renard ! »

J’attends que le drôle de monsieur se redresse pour me faufiler sans bruit au milieu des arbres. J’attends mes deux compagnons de route en ralentissant volontairement l’allure pour que le renard et le vieux monsieur me suivent sans mal. Je lui montre du doigt la petite source. C’est plus un filet d’eau que véritablement un ruisseau, mais il y a de la belle boue toute fraîche. Je m’installe entre les racines d’un arbre sans lâcher l’homme des yeux.

« Et… Radagast le brun, pourquoi êtes-vous venue ici ? Mirckwood n’est pas des plus accueillante ces temps-ci. C’est même l’inverse : les invités n’y sont pas les bienvenus. Mon père dit même qu’il faut être un fou pour venir s’y perdre sans y être accompagné ! »

Mon père est garde, il sait de quoi il parle. Du coup je suis curieuse sur ce drôle d’homme qui ne semble avoir peur de rien et s’y faire avec les animaux. Je suis très curieuse de tout, mais de cet homme encore plus. Il faut bien l’avouer ! ON ne rencontre pas ce genre de personne tous les jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1836-niphredil-la-petite-f http://lonelymountain.forumactif.org/t1853-niphredil-ami-ou-ennemi http://lonelymountain.forumactif.org/t1854-les-aventures-de-niphredil
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil   

Revenir en haut Aller en bas
 
« The young fox and the old rabbit » feat. Niphredil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» The Young And The Hopeless
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Middle Lands :: Mirkwood-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.