AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures

Partagez | 
 

 ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   Mar 14 Oct 2014 - 11:55



       

       
“ LES DIVINITES ”
En savoir plus sur notre monde

➴ IIlùvatar

Eru Ilúvatar est le Dieu Créateur, l'Etre Unique et Incréé, Celui par qui tout fut fait. Il demeure dans les Salles intemporelles.
Ce fut lui qui créa les Ainur par sa pensée et leur donna la Flamme Eternelle et des dons propres, avant de leur ouvrir une partie de son esprit pour révéler à chacun une partie de ses connaissances. Puis il chanta avec eux les grands thèmes de l’Ainulindalë (« Musique des Ainur » en quenya). C'est le Chant de la Création d'Eä, « Le Monde Qui Est ». Ilùvatar composa trois grands thèmes reflétant l’avenir, notamment la création d’Arda, la Terre. À la fin du chant, il donna alors naissance au monde qui avait été ainsi entrevu, et certains des Ainur y descendirent pour accomplir leur chant. Cependant Ilúvatar n'avait pas tout révélé aux Ainur, comme la création des Elfes et des Hommes, ainsi que leur destinée et celle du monde.

Ilúvatar observe Eä depuis le Vide. Il n’est intervenu que trois fois dans l'histoire d'Eä : la première fois fut pour sanctifier la création des Nains par Aulë le Forgeron, la seconde pour modifier la morphologie d’Arda à la demande des Valar, quand les Númenóréens accostèrent à Aman à la fin du Second Âge : il arracha alors Valinor à Arda et submergea Númenor, l’île rebelle des Hommes. La troisième fois n'est pas encore arrivée au temps du forum.

➴ Les Ainurs

Les Ainur (en quenya, « les saints », au singulier Ainu) créèrent le monde avec Ilúvatar à travers la Musique des Ainur. Après la création d’Arda, une partie des Ainur y descendit pour le préparer à la venue des Enfants d'Ilúvatar (les Elfes et les Hommes) la guider et réguler sa croissance.
De ceux-là, quatorze étaient plus puissants que les autres et devinrent les Valar (« les Puissances ») d’Arda. Parmi eux encore, les huit plus puissants sont désignés par le terme « Aratar » (« les exaltés » en quenya). Ils étaient cependant respectivement quinze et neuf avant le bannissement de Melkor (ou Morgoth), qui se détourna de ce chemin et devint le premier Seigneur Sombre, voué à la domination puis à la destruction d'Arda. Les nombreux Ainur de puissance moindre qui suivirent les Valar en Arda sont quant à eux connus sous le nom de Maiar.

Il est dit qu'à la Fin du Monde, les seconds Enfants d'Ilúvatar et les Ainur composeront ensemble une Seconde Musique qui surpassera la première.

Historique abrégée:
 


Les Aratar

Manwë Súlimo, Roi des Valar et de l’air, le plus noble des Valar, compagnon de Varda ;
Varda Elentári, Reine des Étoiles, compagne de Manwë, appelée Elbereth par les Elfes ;
Ulmo, Roi des eaux, des mers et des océans ;
Aulë, le Forgeron, Roi du Feu et de la Terre, père de la race des Nains, compagnon de Yavanna ;
Yavanna Kementári (Palúrien), Reine de la nature, des fruits et des arbres, compagne d’Aulë ;
Oromë (Aldaron), présidant à la chasse, frère de Nessa et compagnon de Vána. C’est lui qui guida les Eldar lors de leur marche vers Valinor ;
Námo (Mandos), Juge des Morts, compagnon de Vairë, frère de Nienna et Lórien ;
Nienna, le deuil est son domaine, sœur de Mandos et Lórien.
Melkor ou Morgoth, (le Noir Ennemi du Monde en sindarin). À l’origine le plus puissant des Valar, il se tourne vers le Mal et se voue à la domination puis à la destruction d'Arda.


Les Valar

Irmo (Lórien), Maître des Rêves, du désir et de la paix, frère de Mandos et compagnon d’Estë ;
Estë la douce, dame du repos et guérisseuse de talent, compagne de Lórien ;
Tulkas Astaldo, champion de Valinor et seigneur des combats, compagnon de Nessa ;
Nessa la danseuse, sœur d’Oromë et compagne de Tulkas, réputée pour son aptitude à la course.
Vairë la tisserande, dame du temps, compagne de Mandos ;
Vána la Toujours-jeune, sœur de Yavanna et compagne d’Oromë ;


Les Maïar

Eönwë est l'un des plus grands Maiar descendus sur Arda et le héraut de Manwë ainsi que son porte-bannière. Il commande l'armée des Valar lors de la guerre de la Grande Colère et reprend les Silmarils à Morgoth.
Arien est un des esprits du feu comme les Balrogs, mais Melkor ne l'a pas corrompue. Elle s'occupait des fleurs de Vána en les arrosant avec la rosée de Laurelin. Comme elle était forte et ne craignait pas la chaleur, elle fut choisie pour diriger Anar, le vaisseau du Soleil.
Tilion est un serviteur d'Oromë, aimant beaucoup l'argent et la lumière de Telperion ainsi que ses fleurs argentées. Il est l'un des grands archers d'Oromë, et est chargé de conduire Isil, la Lune, issue de la dernière fleur de Telperion. Il est attiré par Arien et se rapproche souvent du Soleil.
Ilmarë est la principale servante de Varda.
Gothmog est le Prince des Balrogs, et le capitaine d'Angband au Premier Âge. Il tue Fëanor et Fingon, mais périt des mains d'Ecthelion de la Source durant la chute de Gondolin
Ossë est l'époux d'Uinen. Il est au service d'Ulmo. Ossë est particulièrement craint des marins pour ses accès de colère, à l'origine des tempêtes. Il est proche des Teleri et en convainc certains, parmi lesquels Círdan, de rester auprès de lui sur les rivages de la Terre du Milieu. C'est encore lui qui ancre au milieu des eaux l'île de Tol Eressëa, sur laquelle les Teleri qui avaient choisi de se rendre en Aman devaient traverser la Grande Mer.
Uinen est l'épouse d'Ossë. Elle est au service d'Ulmo. Uinen exerce une influence tempérante sur son mari, et est en conséquence particulièrement vénérée par les Númenoréens.
Salmar est également au service d'Ulmo. Il est connu pour avoir forgé les Ulumúri, les grands Cors d'Ulmo.
♦ Sauron est le lieutenant de Morgoth, et le principal adversaire des Peuples Libres aux Second et Troisième Âges.

Les Istari
Les Istari (ou Mages), sont les Maïar qui furent envoyés en terre du Milieu par les Valar vers l'an 1000 TA, lorsque Sauron réapparut, afin d'aider les Elfes et les Hommes à combattre le Mal. Il s'agit de Saruman, Alatar, Gandalf, Radagast et Pallando.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   Mar 14 Oct 2014 - 11:56



     

     
“ LES NAINS ”    
Enfants d’Aüle

Les Nains ne sont pas des enfants d'Illùvatar. Il furent crées en secret par Aulë le Forgeron qui leur apprit un langage : le Khuzdul. Le Créateur, voyant qu'Aulë n'avait pas de mauvaises intentions (il ne voulait pas asservir les nains, mais leur apprendre son art) leur accorda le don de la vie, mais n'autorisa pas Aulë à les éveiller avant ceux qui étaient choisis pour être les Premiers Nés: les Elfes. Aüle plaça alors les Sept Pères des Nains en sécurité au plus profonds des montagnes jusqu'à ce que, bien des Ages plus tard, il put enfin les éveiller.. En cela, les nains sont de base un peuple de reclus, à part des créations d'Ilùvatar.

Les Nains sont des créatures humanoïdes mesurant entre 1 mètre 20 et 1 mètre 50. Ils sont robustes, font d'excellents combattants et sont dotés d'une grande résistance à la faim et à la douleur. Loyaux mais très rancuniers, aucun peuple ne les égale au travail du métal et des pierreries et ils sont connus pour leurs grandes cités souterraines et leurs mines. Leur espérance de vie moyenne est de 250 ans. Un aspect important de leur physique est leur barbe, qui est portée par les hommes comme par les femmes.

➴ Une vie de Nain !

Organisation sociétale
Les Nains sont guidés par des rois, descendants de leurs Pères. En l'an 2941 TA, les deux plus gros royaumes existants sont issus de la lignée de Durin :
- Celui des Monts du Fer, mené par Dàin II
- Celui établi dans les Montagnes Bleues par les exilés d'Erebor, mené par Thorin II Oakenshield

Grandes étapes de vie
♦ 30 ans - L'âge d'Armes (ou de Guerre) : les jeune nains peuvent s'enrôler dans l'armée si cela est nécessaire. En-dessous de cet âge, les jeunes nains sont gardés farouchement à l'intérieur des Montagnes.
♦ 40 ans - La plupart des nains ont atteint leur taille adulte
♦ 70 ans - Majorité civile
♦ 90 ans - La plupart des nains ne se marient pas avant 90 ans minimum
♦ 250 ans - Espérance de vie moyenne d'un nain

Place de la femme et vie de couple
Malheureusement, il y a très peu de naines, qui représentent moins d'un tiers de la population. Ces dernières sont très protégés et extrêmement respectées.  Il est notamment impensable qu'une naine puisse être mariée contre sa volonté, toute union devant se faire avec le consentement premier de l'épouse. Mais beaucoup de naines comme de nains ne se marient jamais, n'ayant pas trouvé l'être aimé ou préférant simplement s'adonner à son travail. En effet, il est dit qu'un nain ne peut aimer qu'une fois dans sa vie. Trouver "la naine" ou "le nain" n'est pas chose aisée. En outre, il est d'usage de courtiser son aimée selon les bonnes mœurs, et les faveurs d'une naine sont considérées comme un don inestimable, il serait donc impensable de les marchander ou de les vendre.
Notons aussi que la natalité chez les nains est peu élevée, et il n'est pas rare de n'avoir qu'un enfant, ou de devoir patienter six à dix ans entre deux bébés (d'autant que la  grossesse dure pas moins de trois ans). Les enfants sont ainsi des êtres rares et précieux à leurs yeux.

Croyances
Les nains vénèrent leur créateur, Aüle le forgeron, appelé Mahal dans leur langue. A leur mort, ils pensent que Mahal rassemble leurs esprits dans les Halls de Mandos avec les autres enfants d'Ilúvatar.
Les nains croient également que les esprits des Sept Pères des Nains (les 7 Nains qui ont été créés à l'origine), peuvent renaître.

Langues parlées
♦ Westron - Langue commune
♦ Khuzdul - Le Khuzdul est la langue sacrée des nains, enseignée par Mahal lui-même. Elle n'a subie aucune altération dans le temps et il est formellement interdit de l'apprendre à un représentant d'une race étrangère, sous peine d'exil. Elle est transcrite par un système d'écriture runique appelé cirth.
♦ Iglishmêk - Système gestuel inventé par les Nains afin de communiquer entre eux à l’insu des étrangers. Les gestes constituant la base de ce code sont si légers et rapides qu’il est le plus souvent impossible de les détecter à moins de les avoir appris. C'est une véritable langue secondaire, très élaborée et possédant ses variantes selon les régions. Les Nains l’apprennent dans leur jeunesse.

Rituels et pratiques
La barbe est très importante pour les nains, qui ne la rasent jamais. Une barbe coupée est signe d'humiliation là où une barbe longue et bien tenue sera signe de prospérité. Cet attribut est également un grand atout de séduction, pour les femmes comme pour les hommes qui la mettent en valeur avec bijoux et coiffes subtiles. Par ailleurs les tresses des nains, dans leur barbes comme leurs cheveux, peuvent avoir un langages à elles seules.

Notons que les cartes des nains sont traditionnellement établies avec l'Est pointant vers le haut, un rappel que l'Est est le lieu de leur premier éveil.

Les nains sont en outre un des rares peuples de la Terre du Milieu à pratiquer le tatouage, procédure délicate et douloureuse présentant un risque non-négligeable d'infection.


➴ Chronologie

Création des Nains
Aulë créa secrètement les Sept Pères des Nains (et leurs femmes) et leur apprit le Khuzdul. Quand Ilúvatar découvrit leur existence, il leur accorda la vie et le libre arbitre à condition qu'ils ne s'éveillent qu'après les Premiers Nés. Ainsi, peu après les Elfes, les Nains sortirent de leur sommeil : Durin, père des Longues-Barbes, s'éveille au mont Gundabad, au nord des Monts Brumeux ; les pères des Barbes-de-feu et des Torses-larges s'éveillent dans les Montagnes Bleues ; les pères des  Poings-de-fer,des Barbes-raides, des Boucles-noires et des Pieds-de-pierre s'éveillent à l'est de la Terre du Milieu.
Les nains  fondèrent leurs cités profondément sous terre, dont les plus puissantes au Premier Age étaient Gabilgathol et Tumunzahar dans les Montagnes Bleues, et Khazad-dûm dans les Monts Brumeux, qui abritait le Peuple de Durin.

Relations Nains-Elfes : amitiés et trahisons
Commerçant avec les Elfes du Beleriand, les nains leur construisirent les magnifiques palais souterrains de Menegroth et de Nargothrond et leur forgèrent des armes puissantes. Ils étaient encore plus proches des Noldor, à cause de leur révérence commune pour Aulë et ils échangèrent beaucoup de savoir-faire. Les Nains participèrent aussi aux batailles du Beleriand, aux côtés des Elfes et des Hommes, réalisant de hauts faits d'armes et de courage.
Mais au premier âge, quand le roi Thingol demanda aux Nains de sertir le Silmaril dans sa couronne, ils s'éprirent tellement du bijou qu'ils venaient de façonner qu'ils tuèrent Thingol. En retour, ils furent eux-mêmes exécutés sans distinction. Alors, une armée de Nains des Montagnes Bleues ravagea Menegroth, avant d’être pris dans une embuscade par les Elfes d'Ossiriand, et les Nains survivants fut tué par les Ents. C'est depuis ce moment qu'existe une très grande méfiance entre les Nains et les Elfes.

Chute des Montagnes Bleues
A la suite de la Guerre de la Colère, les Montagnes Bleues se sont en partie effondrées, causant la destruction des cités naines de Belegost et de Nogrod qui s’y trouvaient et le départ d'une majeure partie d'entre eux vers Khazad-dûm, où ils rejoignirent le Peuple de Durin.

Chute de la Moria
Au Second Age, les nains découvrent du mithril en Khazad-dûm et accrurent leur puissance et le commerce avec les Noldor. Mais en 1980 TA, creusant de plus en plus profondément la montagne, ils y libérent un Balrog. Forcés à fuir la cité qu'on appela par la suite Moria et à trouver refuge ailleurs, ils devinrent alors un peuple exilé et éparpillés.

Chute d'Erebor
Les nains se regroupèrent dans les Montagnes Grises (puis de là à Erebor) ou dans les Collines de Fer et certains retournèrent aux Montagnes Bleues.
Mais au bout de six siècles de prospérité dans les Montagnes Grises, leurs cités fut pillées par les Dragons et ils durent encore s'exiler. De même, le Royaume sous la Montagne fut attaqué par Smaug en 2770 TA et l’exil se perpétua encore.

Grande guerre des Nains et des Orcs
Sauron peupla peu à peu les monts brumeux de ses immondes orcs afin de barrer le passage entre l'Eriador et le Rhovanion. Les tentatives de reprendre la Moria, furent donc laborieuses. Et en 2790 TA, Thròr y fut tué par Azog, chef des orcs et son corps mutilé. Ainsi début la Guerre des Nains et des Orcs... Elle ne se termina qu’en 2799, avec la sanglante Bataille d'Azanulbizar, où presque tous les Orcs furent exterminés, mais malheureusement la Moria ne fut pas reprise pour autant, à cause du Balrog notamment, et la moitié du fier peuple nain fut éliminé. Les morts furent si nombreux à vrai dire qu’il fut impossible de leur faire les honneurs qu’ils méritaient. Les survivants ne purent qu’organiser un grand brasier.

L'expédition
Replié avec son peuple en Ered Luin (montagnes bleues), le roi des Exilés d’Erebor, Thorin II, lance une expédition pour reprendre la Montagne Solitaire en 2941 TA.


➴ Les Nains et la Terre du Milieu

Relations avec les autres peuples
Les nains entretiennent des relations principalement commerciales avec les autres peuples de la Terre du Milieu. Si l'artisanat nain, notamment, est extrêmement réputé, les nains sont particulièrement dépendant des voies commmerciales pour ce qui est de la nourriture.

Perception des nains par les autres peuples
Nul n'ayant jamais vu de naine, il est dit que les femmes n'existent pas dans ce peuple ! Les nains naissent de la roche, vivent dans la roche et retournent à la roche, assurément !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   Mar 14 Oct 2014 - 11:57



     

     
“ LES ELFES ”    
Les éternels

Les Elfes sont les aînés des Enfants d'Ilúvatar, les cadets étant les Hommes. Ce sont des êtres immortels : vieillesse et maladies n'ont presque aucun effet sur eux. Seule une blessure grave ou une profonde mélancolie peuvent séparer leur âme de leur corps. Lorsqu'un Elfe disparaît, son âme se rend dans les cavernes de Mandos, où il attend d'être réincarné.

Les elfes sont imberbes, si ce n'est en très grand âge, et plus grands que la plupart des humains. 

➴ Une vie d'Elfe

Organisation sociétale
La société elfique est depuis toujours organisée en clans. Fortement hiérarchisée, elle découle en effet d’une conception de caste inhérente à leurs origines. Ainsi, sauf pour de rares exceptions, le rang et la place de chacun dans ladite société est déterminée par la naissance (ou plutôt par l'ascendance) et n'est pas modifiable.
De plus, les différents groupes elfiques sont menés par des rois, qu'ils soient de circonstances (Thranduil) ou descendants d'une lignée royale directe reconnue (Elrond, Galadriel, bien qu'ils n'utilisent pas ce titre).

Grandes étapes de vie
♦ Entre 50 et 100 ans - Puberté

Place de la femme et vie de couple
Les femmes sont respectées dans les peuplades elfes, et c'est même l'une des seules races où l'on pourra trouver des femmes à des postes importants et notamment aux armées. Il reste cependant plus courant de voir les Elfes de sexe masculin s’occuper des choses de la guerre, et les Elfes de sexe féminin se spécialiser dans l’art de guérir.
Les elfes sont connus pour n'aimer qu'une fois, et pouvoir mourir de chagrin à la perte de l'être aimé. Ils se marient souvent tôt, et quelques mots échangés peuvent suffire à obtenir le titre d'époux. Le sexe équivaut également à un mariage. Toute infidélité est donc impensable.Ils conçoivent très peu d'enfants, et à grand intervalle s'ils en font plusieurs. Ils semblent bien plus intéressés par les arts que par le plaisir de la chair. La grossesse elfique dure une année.

Croyances
L'esprit des Elfes décédés est convoqué en Valinor dans les Cavernes de Mandos ; ce dernier peut refuser leur entrée. Une fois passé un processus de purification, leur esprit retrouve un corps identique à celui qu'il a quitté. Mais ces elfes ne retournent jamais en Terre du Milieu et restent en Valinor (sauf quelques rares exceptions).

Langues parlées
♦ Westron - Langue commune
♦ Quenya ou Haut Elfique - Langue des elfes partis à Valinor, qui ont vu la lumière des arbres. Lorsqu’ils reviennent en Terre du Milieu, le Quenya est progressivement abandonné dans le langage courant. Il devient une langue institutionnelle et littéraire, cérémonielle.
♦ Sindarin - La langue commune des elfes. Elle est moins compliquée que le Quenya.
♦ Sylvain - La langue natale des elfes sylvains, n'est pratiquée que par eux et entre eux.
♦ Telerin - Langue des Teleri parvenus à Valinor, proche du Quenya.

Rituels et pratiques
On notera que chez les elfes, les anniversaires fêtent le jour de la conception et non celui de la naissance (nous retiendrons toute blague sur le fait qu'ils ne copulent vraiment pas souvent... oups trop tard !)
Ils mangent beaucoup de légumes et leur repas du soir est souvent léger, une simple soupe ou de la salade, sans trace de viande.

Les Dons
Les Elfes disposent de Dons, grâce à leur lien particulièrement fort avec Arda. Ils peuvent ainsi développer des dons de voyance, de guérison, de charisme et de résistance au Mal. C'est ce qui explique les talents de guérisseurs des Elfes en général, ainsi que les pouvoirs de voyance dont font preuve certains d'entre eux.

En outre, certains elfes peuvent ressentir l'énergie vitale inhérente à la vie même. Cela peut parfois se transcrir chez eux par une sorte de télépathie (communication sans paroles) ou une forme d'empathie avec le milieu naturel (comme Legolas lorsqu'il dit entendre les pierres pleurer les Elfes partis).

➴ Chronologie

Eveil
Alors que Varda venait d’achever la création des nouvelles étoiles en 1050 des années des Arbres, les cent quarante-quatre premiers Elfes s’éveillèrent à Cuiviénen, sous la lumière des étoiles qu’ils aimèrent immédiatement. Les premiers Elfes à se réveiller furent les trois couples : Imin et Iminyë, Tata et Tatië, et Enel et Enelyë. Imin, Tata, Enel et leurs épouses se rejoignirent et marchèrent dans les forêts alentours. Ils rencontrèrent par hasard plusieurs couples d'Elfes, et chaque « patriarche » réclama ces couples comme ses gens. Ceux que Tata réclama pour siens étaient grands et aux cheveux bruns, les pères de la plupart des Ñoldor. Ceux d’ Enel furent les ancêtres de la plupart des Lindar ou « chanteurs », plus tard nommés Teleri. Le peuple d'Imin, le plus petit groupe, est l'ancêtre des Vanyar. Tous commencèrent aussitôt à nommer tout ce qui les entourait et à chanter, ce qui fit qu’un jour de 1085, Oromë les entendit et les découvrit. Ces premiers elfes sont nommés Quendi « ceux qui parlent ».

Le Grand Voyage et les scissions
Les valar décidèrent de partir en guerre contre Melkor en 1090, pour assurer la sécurité des elfes qu’il menaçait. Cette guerre s’étant achevée en 1099 par leur victoire, les Valar décidèrent d’appeler les Quendi en Aman. Face à leur réticence, Oromë emmena d’abord trois ambassadeurs : Ingwë, Finwë et Elwë. À leur retour en 1104, ils témoignèrent de la magnificence d’Aman et de la beauté des Deux Arbres, et parvinrent à convaincre nombre des leurs à se lancer dans le Grand Voyage, qui débuta en 1105. Mais tous ne les suivirent pas, causant la première division des Elfes. Ainsi, les quatre-vingt-huit Elfes qui le suivirent lors du Grand Voyage, qu'ils arrivèrent ou non en Aman, et leurs descendants furent appelés Eldar ou Eldalië « Peuple des étoiles », tandis que les autres furent nommés Avari  « Ceux qui refusèrent ».
Tous les Eldar n'arrivèrent pas en Valinor. Certains choisirent délibérément d'abandonner la marche et de s'établir dans la vallée de l'Anduin : ce sont les Nandor. Plus tard, son fils Denethor mena une partie de son peuple en Beleriand, et prit le nom d'Elfes Verts ou Laiquendi.
Pendant ce temps, Elwë disparut dans les bois de Nan Elmoth, envoûté par les charmes de la Maia Melian. Les Teleri partirent à sa recherche tandis que Vanyar et Ñoldor embarquaient sur une île qu'Ulmo employa pour leur faire traverser la Mer et leur faire atteindre Valinor. De nombreuses années plus tard, Ulmo revint en Beleriand pour emmener les Teleri à la prière des Ñoldor. Cependant, Elwë n'ayant toujours pas reparu, certains Teleri restèrent en arrière et prirent pour nom Eglath, les Abandonnés. D'autres qui vivaient sur les côtes s'étaient liés d'amitié avec le Maia Ossë et restèrent en Terre du Milieu à sa demande : ce furent les Falathrim. Lorsqu'Elwë réapparut, aux côtés de Melian, il devint le roi de tous les Elfes de Beleriand, qui prirent le nom de Sindar, les Elfes Gris, lui-même s'appelant désormais Elu Thingol.

Grande Colère  
En Valinor, Fëanor, fils de Finwë, et le plus grand des Ñoldor, créa les Silmarils dans lequel il plaça une part de la lumière des Deux Arbres qui éclairaient Valinor. Melkor et Ungoliant les dérobèrent et causèrent la mort des Deux Arbres en 1495. Cela provoqua l’Exil des Noldor, qui s’en retournèrent en Terre du Milieu faire la guerre à Morgoth. Pour cela, ils demandèrent aux Teleri d'Alqualondë de leur prêter leurs bateaux ; mais ceux-ci refusèrent, et dans leur folie, les Noldor s'emparèrent des navires par la force des armes, commettant un massacre fratricide.

Les Noldor exilés  entraînèrent ensuite les Sindar dans les Guerres du Beleriand et furent fort proches de la défaite lorsqu’ils furent secourus par les armées d’Aman menées par Eönwë, qui défirent Morgoth lors de la Guerre de la Grande Colère. À l’issue de cet affrontement, le Beleriand sombra sous les flots et de nombreux Noldor et Sindar rejoignirent Aman.

Second âge
Ceux qui choisirent de rester se mêlèrent parfois aux Nandor d’Eriador et de la vallée de l’Anduin au cours du Second Âge. Les principaux royaumes des Elfes en Terre du Milieu étaient alors le Lindon de Gil-galad et de Círdan, Vertbois-le-Grand d’Oropher, la Lothlórien d’Amdír puis d’Amroth, et l’Eregion de Galadriel et de Celeborn. Néanmoins, le retour de Sauron sous la forme d’Annatar vint bouleverser la donne. Dès 1200, en effet, celui-ci tenta de séduire les Elfes de par ses dons. Si Galadriel et Gil-galad ne se laissèrent pas prendre au piège, il n’en fut pas de même de Celebrimbor et du Gwaith-i-Mírdain. Sous l'instruction de Sauron, ces derniers se lancèrent, dès 1500, dans la création des Anneaux de pouvoir. Mais vers 1600, Sauron forgea en Orodruin l’Anneau Unique, chargé de contrôler les autres Anneaux de pouvoir. S’ensuivit la guerre entre Sauron et les Elfes, et la destruction de l’Eregion. Les Elfes réussirent néanmoins à terme, avec l’aide des Númenóréens, à contenir Sauron; ils connurent même la paix lorsque ce dernier fut emmené en Númenor, en 3262. La Chute de Númenor, en 3319, vit pourtant le retour de Sauron en Terre du Milieu ainsi que l’établissement de l’Arnor et du Gondor. En 3430 fut fondée la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes, qui finit par venir à bout de Sauron, provisoirement, en 3441. Ces temps troublés virent de nombreux Elfes rejoindre Aman.

A présent
Au Troisième Âge, les Elfes subsistent en Lindon dirigé par Círdan, en Imladris sous la protection d’Elrond, en Vertbois-le-Grand où Thranduil est roi, et en Lothlórien sous le règne d'Amroth puis de de Galadriel et de Celeborn. Les deux derniers royaumes souffrent de l’installation de Sauron à Dol Guldur, redevenu menaçant dès 2060, et de plus en plus d’Elfes continuent à partir pour Aman.

➴ Les elfes et la Terre du Milieu

Relations avec les autres peuples
Les elfes se pensent supérieurs notamment car leur longévité leur confère sagesse et recul (en théorie) : ils perçoivent les autres peuples de la terre du milieu comme moins avancés qu'eux, plus barbares.

Perception par les autres peuples
Tandis que les hobbits et hommes regarderont une délégations elfique avec force curiosité et souvent une pointe d'admiration, les tensions avec la race naine restent palpables.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   Mar 14 Oct 2014 - 12:00



     

     
“ LES HOBBITS ”    
Semi-Hommes

Les Hobbits, également appelés Semi-hommes ou Periannath, forment un des peuples d'Hommes vivant en Terre du Milieu.Avant d'arriver dans la Comté au milieu du Troisième Âge, ils vivaient dans les vallées de l'Anduin, et se divisaient en trois branches : les Pâles, les Forts et les Pieds velus mais les caractéristiques propres à chaque branches sont maintenant effacées par le brassage génétique.
Les hobbits se caractérisent par leur petite taille (entre 60cm et 1m20), l'abondante pilosité qui croît sur leurs pieds, leurs oreilles légèrement pointues et leur visage rubicond. Ils sont hospitalier et joyeux, aiment rire, manger et boire mais sont casaniers et n'aiment pas vraiment les étrangers dont ils se méfient.

➴ Une vie de Hobbit

Organisation sociétale
Depuis la fin de l'Arnor (début troisième âge), le Thain est le maître de l'Assemblée de la Comté et Capitaine de la Hobbiterie sous les Armes. Mais comme les lois sont toujours respectées et que rares sont les évènements exceptionnels, le titre est surtout honorifique.

Grandes étapes de vie
♦ 33 ans - Majorité
♦ 80 à 100 ans - Espérance de vie

Place de la femme et vie de couple
Les femmes hobbit ressemblent à leurs hommes et leurs pieds sont aussi velus, mais elles sont légèrement plus pâles et plus petites. La plupart d'entre elles sont des ménagères respectées, et en tant que telles, elles ont une certaine autorité dans leurs communautés.
Les hobbits font généralement des enfants entre 40 et 50 ans et il est admis que la période de gestation est similaire à celle d'une humaine.

Croyances
RAS

Langues parlées
♦ Westron - Langue commune, implémentée de quelques mots propres à eux seuls (Mathom =un objet dont on ne voit aucune utilité mais qu'on souhaite garder ; Smial = trous d'habitation, etc.)

>Rituels et pratiques
Leur alimentation se fonde sur 6 repas par jour, et ils sont amateurs de bonnes choses, tout comme d'herbe à pipe. D'ailleurs ils ont tendance à prendre du poids avec l'âge.
Ils ne mettent pas de chaussures, le cuir de leur pied suffisant amplement.
Ils vivent dans des "trous" creusés dans le sol aux fenêtres et portes rondes.
La plupart d'entre eux sont des manuels, on trouve peu d'Hobbits érudits.
Lors de leurs anniversaires, de grandes fêtes sont organisées au cours desquels la personne que l'on célèbre offre des cadeaux à son entourage.
Les hobbits ont grande facilité à se cacher ou à se dissimuler dans les espaces naturels (habilité que les hommes prennent trop facilement pour de la magie). Ils sont aussi doués dans le maniement de tout ce qui requiert un peu d'adresse, arcs, pierres ou frondes.
L'herbe à pipe fut "découverte" par le Hobbit Tobold Sonnecoret est devenue une véritable institution. Elle est surtout cultivée dans le Quartier du Sud, et des noms comme Etoile du Sud, ou Vieux Tobie sont célèbres chez les Hobbits.


➴ Chronologie

Origine et Migration
Les Hobbits viendraient de l'Est, non loin du Rohan, au bord de l’Anduin et de la forêt de Vertbois le Grand.  Mais quand Sauron infiltra Verbois pour y fonder Dol Guldur, les hobbits en furent chassés et s’exilèrent peu à peu vers l’Eriador (de 1050 à 1150 TA). Ils s’installent d’abord en Rhudaur et en Pays de Dun, puis aux alentours de Bree.
Fondation de la Comtée
Les hobbits franchirent ensuite le Brandevin pour y fonder la Comtée, grâce aux frères Marcho et Blanco, qui avaient obtenu cette permission du roi Argeleb II. En échange, les hobbits devaient maintenir les routes en bon état afin de permettre la bonne circulation des messagers. D’ici l’an 1630 TA, tous les hobbits ou presque seront réunis en Comtée. Notons qu’en 1637, une grande épidémie de Peste y tua nombre de hobbits.
Début des Thains
A la chute de l'Arthedain, le premier Thain de la Comtée fut élu, en 1979 pour représenter le roi jusqu'à son retour. La Comtée devint alors autonome. Ses frontières furent dès lors gardées en secret par les rôdeurs.
L’herbe à Pipe
En 2670 TA, Tobold Sonnecor rapporte de ses voyages des herbes étranges, qui deviendront célèbres. L'herbe à pipe était née, et sera cultivée en grande quantité.
Bataille des Champs verts
En l'an 2747 TA, le fier Bandobras Touque et plusieurs hobbits repoussa une invasion d’orcs sur la Comté.
Grande catastrophe
Deux années de famine intense touchèrent la Comtée de 2758 à 2760 TA. Le pire cauchemar de tout hobbit qui se respecte... Mais il y survécurent !
Le Rude Hiver
Une invasion de loups dans la Comté en l’hiver 2911 causa quelques soucis, avant qu’ils ne soient repoussés.

➴ Les Hobbits et la Terre du Milieu

Relations avec les autres peuples
Les hobbits se méfient des étrangers, comme des aventures. Ils ne sortent pour la plupart jamais de la Comtée et en cela, ils connaissent assez mal les autres peuples de la Terre du Milieu. L'inverse est également vrai.

Perception par les autres peuples
Les hommes connaissent mal ce petit peuple, et pensent que les hobbits maîtrisent la magie, notamment pour pouvoir disparaître dans la nature.
Les Rohirrim les nomment holbytla ("bâtisseur souterrain"), nom qui se trouverait à l'origine du mot "hobbit", quand certains d'entre eux vivaient encore au Sud.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   Mar 14 Oct 2014 - 12:00



   

   
“ LES DUNEDAIN ”    
Venus de Numenor

Les Dùnedain (au singulier, Dùnadan) sont grands, aux cheveux sombres et aux yeux gris, et leur durée de vie deux à trois fois plus grande que les autres humains. Afin d'avoir un ratio de calcul stable sur le forum, l'âge d'un Dùnedan sera trois fois celui de son apparence humaine. C'est à dire que pour une apparence de 30 ans, votre personnage aura en fait 90 ans.

Ils sont les descendants des Edain partis sur l'île de Númenor au 2nd âge. Après la chute de Númenor, les seuls Dúnedain survivants étaient les Númenoréens Noirs d'Umbar et les Fidèles, qu'Elendil mena sur la Terre du Milieu, et se scindèrent entre l'Arnor au Nord et le Gondor.

Au nord, les Dúnedain perdirent leurs terres et leur nombre diminua suite aux assauts répétés d'Angmar et à la Grande Peste. Ils devinrent un peuple errant et les hommes, prenant le nom de Rôdeurs, firent voeux de protéger les peuples d'Eriador. Au Gondor, leur royaume était florissant malgré les nombreuses attaques de l'est et du sud, mais les mariages avec les autres populations réduit la pureté du sang Dúnadan.


➴ Une vie de Dùnadan

Organisation sociétale

Grandes étapes de vie
♦ 21 ans - Majorité
♦ 250 à 300 ans - Espérance de vie

Dons et particularités  
Descendant des Numénoréens, les maladies ne font que peu d’effets aux Dùnedain, qui guérissent rapidement. Egalement, l’âge ne les rattrape que très tard et ils jouissent d'une vie deux à trois fois plus longues que celle des autres humains. Ceux au sang pur et issus de la lignée royale peuvent parfois être touchés de visions de l'avenir pendant leurs songes.

Place de la femme et vie de couple
Les femmes dùnadan ne font pas partie de ceux que l'on nomment Rôdeurs, et ne parcourent pas l'Eriador pour en protéger les peuples libres. Elles restent le plus souvent au village, et sont chargées de la lourde et très importante tache de veiller sur les plus jeunes ainsi que sur les réserves de nourriture. Elles s'occupent également des champs.

Langues parlées
♦ Westron - Langue commune
♦ Sindarin - La langue commune des elfes. Elle est moins compliquée que le Quenya.
♦ Rares sont ceux connaissant le Quenya (Haut Elfique) - Langue des elfes partis à Valinor, devenue institutionnelle et littéraire, cérémonielle.

➴ Chronologie

L'île de Nùmenor
Lorsque la Guerre de la Grande Colère opposant les Valars à Morgoth prit fin, ceux des Hommes restés fidèles aux Valar reçurent l'île de Númenor et ses habitants furent nommés Númenóréens ou  Dúnedain (« Hommes de l'Ouest »). Mais Sauron attisa chez les Númenóréens la soif d'immortalité, et l'île fut engloutie dans les mers.

L'exil des Nùmenoréens
Ceux de l'île qui étaient restés fidèles à Eru Ilúvatar et n'avaient pas prié Melkor, purent s'échapper et faire voile vers la Terre du Milieu, où Elendil et ses deux fils fondèrent les Royaumes númenóréens en exil : l'Arnor fut fondé par Elendil au Nord avec sa première capitale Annúminas et le Gondor fut fondé par ses deux fils Isildur et Anárion au sud, avec leur première ville, Osgiliath.

La Dernière Alliance des Elfes et des Hommes
Les deux royaumes nouvellement créés prospérèrent paisiblement pendant près d'un siècle. Jusqu’à ce que les forces du Mordor ne partent à l'assaut -entre autres- des royaumes Dúnedain. Sauron prend Minas Ithil et brûle l'Arbre Blanc du Gondor. Isildur s'échappe au fil de l'Anduin; il va retrouver Elendil dans le nord, tandis qu'Anárion défend Minas Arnor et Osgiliath.
Face à cela, un pacte, la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes, fut fait entre Gil-Galad, le dernier Haut-Roi des Elfes et Elendil. Alors, les armées du Lindon et des Dúnedain combattirent ensemble le Mordor et finirent par triompher de Sauron, au prix de la vie de Gil-Galad, Elendil et Anarion son fils. L'épée Narsil fut brisée, mais Isildur trancha l'Anneau du doigt de Sauron qui disparut.

Le Fléau d'Isildur
Le Troisième âge débute, et Isildur replanta une graine de l'Arbre Blanc à Minas Anor. Elrond conseilla au prince de jeter l'Anneau dans les tréfonds de l'Orodruin, mais Isildur refusa : il s'agissait pour lui du symbole de sa vengeance pour son père et son frère. Isildur partit vers le nord pour régner sur le royaume de son père, mais à mi-chemin son escorte fut attaquée. Isildur et ses fils tombèrent successivement et l'anneau, "Fléau d'Isildur" fut perdu dans l'Anduin.

Séparations et décadence
Seul fils encore vivant, Valandil devint ainsi le troisième roi d'Arnor en 2 TA, sous la régence d'Elrond jusqu'à sa majorité. Mais la mort d'Isildur eut pour effet de séparer définitivement les deux royaumes du Nord et du Sud, qui bien qu'amis évoluèrent dès lors indépendamment. Ainsi les Dúnedains aussi se divisèrent en deux peuples plus ou moins distincts : les Dúnedain du Nord et les Dúnedain de Gondor.

En 1861 TA, à la mort d’Ëarendur, dixième et dernier roi d’Arnor, chacun de ses fils clama le Trône ce qui entraîna la division de l'Arnor en trois autres royaumes, à la puissance diminuée.
En 1300 TA, le Roi-Sorcier fonda au nord de l'Arnor le royaume d'Angmar et livra bataille pendant presque 700 ans aux Dùnedain d'Arnor. Dès lors, leur nombre ne cessa de diminuer. En l’an 1409, il ne restait plus que très peu de Dúnedain au Rhudaur. Au Cardolan, les derniers d'entre eux périrent lors de la Grande Peste de l’an 1636. En Arthedain, ils résistèrent plus longtemps, mais en l’an 1974 le royaume fut anéanti et il ne restait qu'un petit nombre de Dúnedain du Nord qui ne devaient leur survie qu'à l'aide des Elfes du Lindon et de Fondcombe.

➴ Les Dunedain et la Terre du Milieu

Relations avec les autres peuples
Toujours nobles d'esprit, la plupart des Dùnedain restants après la chute de l'Arthedain devinrent les Rôdeurs et se donnèrent pour mission de protéger les rares survivants des Peuples Libres en Eriador.

Perception par les autres peuples
Malgré cela, les hommes et hobbits de l'Eriador voient ces Rôdeurs d'un très mauvais oeil, ne connaissant pas leur mission de protection envers eux. Les Dùnedain restent un peuple incompris et secret.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   Mar 14 Oct 2014 - 12:02



   

   
“ LES AUTRES HOMMES ”    
Eparpillés en Terre du Milieu

La race des Hommes est la deuxième à avoir été créée par le Dieu Unique, Ilúvatar. Parce qu'ils se sont éveillés au début des Années du Soleil, alors que les Elfes se sont réveillés au cours des Années des Arbres, ils sont appelés les Cadets par ceux-ci. Les Hommes ont reçu le « Don des Hommes », la mortalité. Quand les Hommes meurent, ils sortent d'Arda et de ses limites et partent pour un monde inconnu même aux Valar.


Sommaire :

- L'Arnor et le Gondor : Hommes du Milieu vs Dùnedain ; Hommes de Gondor
- Le Rhovanion et les hommes du Nord : Eothéod et Rohirrims ; Drùedains ; Dunlendings ; Hobbits
- Les Orientaux : Hommes de l'Est ; Haradrims ;  Pirates d'Umbar


➴ L'Arnor et le Gondor

Hommes du Milieu vs Dùnedain
Lorsque l'île de Númenor fut engloutie dans les mers, ceux de l'île qui étaient restés fidèles à Eru Ilúvatar et n'avaient pas prié Melkor, purent s'échapper et faire voile vers la Terre du Milieu, où Elendil et ses deux fils fondèrent les Royaumes númenóréens en exil : l'Arnor fut fondé par Elendil au Nord et le Gondor fut fondé par ses deux fils Isildur et Anárion au sud.
Mais avant la fondation de l'Arnor et l'arrivée des Dúnedain, l'Arnor avait abrité des « Hommes du Milieu », et les premiers colons se mélangèrent bientôt avec la population indigène, le sang des Dùnedain se mélangeant et s'épuisant peu à peu dans celui des Hommes du Milieu.

Pour plus d'infos sur la suite de l'histoire de l'Arnor, cf le post dédié aux Dùnedain juste au dessus.


Hommes de Gondor
Parmi les Hommes de Gondor sont comptés les peuples venant de ses provinces et fiefs qui n'étaient pas des descendants des Númenóréens. Certains de ces Hommes avaient un teint plus sombre ; notamment Forlong et les Hommes de Lossarnach.
A l’instar de ceux présents en Arnor, les Hommes de Gondor se sont progressivement mélangés avec d'autres groupes, notamment les Hommes du Nord. Cela mena d'ailleurs à la guerre civile, quand un homme d'ascendance mélangée et l'héritier légitime du trône, Eldacar, a été défié et forcé à l’exil par Castamir, de pur sang dúnedain. Castamir, rebaptisé l'Usurpateur, prit le trône suite à cette Lutte Fratricide. Après une décennie, Eldacar revint avec ses alliés du Nord et battit Castamir mais ses fils et beaucoup de ses fidèles réussirent à s'échapper au sud, à Umbar.




➴ Le Rhovanion et les Hommes du Nord

Les habitants du territoire nordique du Rhovanion et ceux des Edain qui n'ont pas voulu voyager à Númenor sont désignés comme Hommes du Nord. Ils furent décimés par la Grande Peste de 1636 T.A., et plus encore par les invasions des Gens-des-Chariots à la fin du XXe siècle.

Eothéod (rohirrims)
Suite aux invasions, une partie des hommes du Nord migra vers la vallée haute de l'Anduin en 1977 T.A. Sur place, ils entrèrent en conflit avec les Nains sur le partage du trésor du dragon Scatha, tué par l’un des leurs. Ces hommes prirent le nom d'Éothéod et vécurent pendant plusieurs siècles autour des sources de l'Anduin, mais ils devenaient de plus en plus nombreux et se sentaient à l'étroit sur leurs terres.
En dépit de l'éloignement, ils maintenaient des liens avec le Gondor, et quand l'Intendant Cirion se trouva attaqué par des hordes d'Orientaux et d'Orques, en 2510 T.A., Eorl le Jeune, nouveau seigneur des éothéod,  arriva de manière inespérée et remporta la bataille décisive des champs du Celebrant. En récompense, Eorl reçut les plaines du Calenardhon, où il installa son peuple et son royaume. Ce pays était à l'origine une province du Gondor, mais elle avait été ravagée par la grande peste et les invasions. Ainsi fut fondé le Rohan, et les Eothéod devinrent rohirrims.

Dunlendings
À la fin du Second Âge, les Dunlendings et leur terre étaient connus sous le nom d'Enedwaith, ce qui signifie à la fois « Peuple du milieu » et « Région du milieu », car ils se situaient entre les deux royaumes númenóréens d'Arnor et de Gondor. Ils étaient ignorés par les Dúnedain, mais lorsque Cirion donna le Calenardhon à Éorl le Jeune et à son peuple, les rohirrims les chassèrent de leurs terres et ils durent se rabattre sur le Pays de Dun. Ils gardent une haine sans limite contre les hommes du Rohan.

Drùedains
Les Drúedain (singulier Drúadan), ou Hommes des Bois, s'étaient installés aux Pieds des montagnes blanches. Mais au troisième âge ils ne constituent plus qu'un peuple primitif  : peu nombreux, ils vivent dans la forêt de Drúadan en Anórien, et sur le cap d'Andrast, au sud-ouest du Gondor et sont redoutés pour leurs flèches empoisonnées. De petite taille (<120cm), peu avenants et farouches, ils vivent séparément des autres races des Hommes ainsi que des autres peuples de la Terre du Milieu. Leur visage est disgracieux, large et plat, dénué d'expression avec des yeux noirs enfoncés qui rougeoient lorsqu'ils sont en colère

Hobbits
Bien qu'originaires des vallées de l'Anduin, les hobbits ne sont pas classifiés comme des Hommes du Nord. Pour plus d'infos, cf le post dédié aux Hobbits



➴ Les Orientaux

Au sens large, le terme d'Orientaux s'applique à tous les peuples humains qui furent alliés et tributaires de Morgoth, puis de son successeur Sauron.

Le caractère des femmes chez ces populations est assez éloigné de chez la plupart des autres peuples humains ou même des elfes : les femmes étant considérées comme « fières et barbares » et pouvant exercer une véritable autorité et un rôle guerrier.

Les Hommes de l'Est
Les Orientaux au sens strict sont un groupe de peuplades humaines originaires de la région de Rhûn, dans l'est de la Terre du Milieu.  Ces Hommes de l’Est, ou Rómenildi, sont très fortement soumis à la volonté et au pouvoir de Sauron (bien que celui-ci soit "déchu" au troisième âge). Il subsiste cependant encore quelques tribus d'Hommes rebelles au le culte de Melkor, auxquelles les deux Mages Bleus devaient porter secours.
Ces hommes de l'Est envahirent souvent les terres dans le sud du Rhovanion, mais furent repoussés et chassés de nombreuses fois. On n'entendit plus parler d'eux pendant plusieurs siècles, jusqu'à l'arrivée des Gens-des-Chariots

Les Gens-des-Chariots sont une branche d'Orientaux bien mieux armée que les autres, bien que ce soit en réalité une « confédération de peuples », originaires de l'Est qui se déplacent à bord de grands chariots. Ils habitent au-delà de la mer de Rhûn et sont ennemis « héréditaires » du Gondor, qu'ils harcelèrent depuis près d'un siècle (1851 – 1944 : toujours en guerre actuellement). Ils sont petits et trapus, à la peau et aux cheveux sombres. Leurs femmes, peu nombreuses, restent au foyer en temps de guerre, mais savent prendre les armes quand il le faut.

Les Balchoth (« Horde cruelle ») sont des gens de Rhovanion, et des parents des Gens-des-Chariots ; ils utilisent eux aussi des chariots et chars et s'amassent au Troisième Âge à la lisière sud de Mirkwood. Peuple assez sauvage, ils n'utilisent les chevaux que comme bêtes de trait, construisant des chariots et sont plutôt mal armés, mais très nombreux.

Rhûn n'est pas uniquement peuplé de Gens-des-Chariots et des Balchoth, mais aussi d'autres peuples.


Les Suderons
Le Harad (« Sud » en sindarin) désigne les vastes étendues désertiques situées au sud du Gondor et du Mordor. Il abrite une faune exotique, dont les représentants les plus emblématiques sont les mûmakil.
Le Harad est peuplé d'humains : les Haradrim ou Suderons. Ils ont la peau sombre, portent des vêtements écarlates et dorés, et semblent affectionner les bijoux d'or et d'airain. En guerre contre les rois du Gondor, ils utilisent des arcs, des épées ainsi que des cimeterres et possèdent une cavalerie puissante, quoi que peu nombreuse.
Le Khand, au sud-est du Mordor, est également peuplé d'hommes, appelés Variags qui furent longtemps en conflit avec les Gens-des-Chariots, avant de s'allier à eux contre le Gondor.


Les Pirates d'Umbar
Après la submersion de l'île de Númenor, l'Umbar resta aux mains des Númenóréens Noirs, infidèles rescapés de l’île de Nùménor.
Par ailleurs, suite à la Lutte Fratricide en Gondor, quand Eldacar au sang mêlé (qui avait été forcé à l’exil par Castamir de pur sang dúnedain) revint avec ses alliés du Nord, il battit Castamir mais ses fils et beaucoup de ses fidèles réussirent à s'échapper au sud, à Umbar. La faction de Castamir emmena avec elle une grande partie de la flotte du Gondor, affaiblissant ainsi le Gondor et renforçant les traditions navales d'Umbar, qui devint l'ennemi détesté du Gondor.
Les peuples se mélangèrent entre eux et avec les haradrims et sont désormais connus comme les Pirates d'Umbar : un peuple hétérogène où le sang des Númenóréens a en grande partie disparu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE FATHER OF EVERY THINGS ♦ PNJ
avatar
♦ MESSAGES : 328
♦ RÉPUTATION : 482


MessageSujet: Re: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   Mar 14 Oct 2014 - 12:24



   

   
“ LES CREATURES ”    
Le Bestiaire

Sommaire :

- Orcs, Gobelins & Uruk-Hai
- Trolls & Olog Hai
- Balrogs
- Nazguls
- Dragons
- Ents & Huorn
- Corbeaux & Grands Aigles
- Mumakils
- Mearas

➴ Les Orcs

  
Orcs
Les Orcs sont des guerriers acharnés et dégoutants, aux longs bras et jambes torses, n'atteignant pas la taille d'un homme. Ils prolifèrent comme une vermine immonde et combattent avec des armes simples mais redoutables.
Une légende dit qu'ils sont d'anciens elfes torturés et pervertis par Melkor jusqu'à en faire des monstres épouvantables.Une autre légende assure quant à elle qu'ils ont été façonnés dans la boue grâce à la chaleur des abîmes souterraines.

Gobelins
Les Gobelins sont de petits orcs aux jambes arquées, trouvés plus spécifiquement dans les Monts Brumeux

Uruk-Hai
Ce sont les plus puissants des Orcs de la Terre du Milieu. C'est Sauron qui parvint à les parfaire, au cours du troisième âge. On les distingue par leur taille et leur force plus grandes que celles des Orcs normaux. Ils sont aussi moins couards et capables d'assurer le commandement d'unités mixtes. De plus, contrairement aux autres orcs, l'Uruk se déplace rapidement et ne craint pas la lumière du soleil.

➴ Les Trolls

 
Trolls
Ce sont des géants stupides et malveillants, d'une bonne dizaine de mètre de haut, qui furent créés par Morgoth (à partir d'ents corrompus, raconte une légende, mais ils viennent en réalité de la pierre). Leur vocabulaire est limité et ils ne semblent réussir à se focaliser que sur ce que sera leur prochain repas. Attention cependant, ils peuvent être de redoutables guerriers ignorant toute notion de peur, quand ils sont menés par quelqu'un de plus avisé. La lumière du soleil reste leur pire ennemi, les changeant en pierre en quelques secondes à peine. Ils vivent dans des cavernes, amassent des trésors et tuent pour le plaisir.

b>Olog-Hai
Au Troisième âge, Sauron créa une nouvelle race de trolls, en prévision de sa guerre contre les peuples libres. Ces nouveaux Trolls sont appelés Olog Hai et sont non seulement plus forts et beaucoup plus intelligents, mais surtout capables de s'exposer à la lumière du jour sans se transformer en pierre.

➴ Balrogs

 
Balrogs
Les Balrogs sont des Maiar corrompus par Melkor et, après Sauron, ce sont les plus puissants de ses serviteurs. Ce sont des esprits de feu entourés de ténèbres, portant le plus souvent des épées et des fouets enflammés.  Ils furent  (après les dragons) les forces les plus craintes de l'armée des ténèbres contituée par l'Ennemi mais la majorité d'entre eux a péri à la fin du Premier Age lors de la Guerre de la Colère. Lles rares survivants se cachent très loin sous terre.

➴ Les Nazgûl

 
Nazgûl
Nazgûl est un mot du Noir Parlé signifiant "Spectre de l'Anneau". Seigneurs parmi les Hommes, ils furent asservis par Sauron grâce aux neufs anneaux du pouvoir forgés au second âge. Ce sont ses serviteurs les plus fidèles car ils obéissent à sa pensée, ayant perdu peu à peu leur volonté propre et leur esprit.
Leur corps n'est visible que par Celui qui porte l'Anneau, et ils sont revêtus la généralement d'une cape noire à capuchon. Ils ont une hantise effroyable de l'eau et ne traversent une rivière qu'en cas d'extrême nécessité.  Ils utilisent tout type d'armes, et chevauchent des chevaux comme des montures ailées. Ils font aussi usage de magie, avec des sorts qui leur permettent d'hypnotiser, terroriser voire enflammer leurs cibles. Leur Souffle Noir est comme une peste de désespoir qui glace le cœur de leurs ennemis.
Ils prirent Minas Ithil, citadelle de la frontière orientale du Gondor et en firent leur quartier général, rebaptisé Minas Morgul.

➴ Les Dragons

 
Dragons
L’époque de grande activité des Dragons remonte au Premier Âge, après leur création par Morgoth. La date de leur conception n’est pas connue avec exactitude mais  l’apparition du premier Dragon est survenue durant l’an 260 du Premier Âge : Glaurung, l’aîné des Dragons, un Dragon vers ou Dragon du feu : se déplaçant sur quatre pattes, dépourvu d’ailes mais capable de cracher des flammes. Après plusieurs de ses attaques, les Humains, Nains et Elfes formèrent une coalition dans le but d’éradiquer Morgoth et sa forteresse d’Angband, berceau et refuge des Dragons. Leur attaque ayant été éventée, elle put être prévenue apr l’Ennemi, mais Glaurung fut tout de même blessé et retourna à Angband accompagné de sa progéniture.

Les Dragons ne réapparurent qu’en 507 PA : un assaut de Dragons chevauchés par des Balrogs fondit sur Gondolin, cité elfique, qui fut détruite.  La descendance des quelques survivants implora l’aide des Valar et joignirent les armées opposées aux forces de Morgoth. Leur force fut telle que Morgoth n’eut d’autre choix que de révéler sa nouvelle arme : les Dragons ailés, capable également de cracher du feu, et qui étaient dirigés par Ancalagon le Noir. Cet acte marque la fin de la Guerre de la Grande Colère et le déclin puis l’emprisonnement de Morgoth, ainsi que la fin du Premier Âge. La plupart des Dragons périrent durant cet affront. La légende veut qu’un seul et unique couple de Dragons ait survécu et fui vers l’Est.

Le Second Âge n’est pas reconnu pour être porteur de contes par rapport aux Dragons. Il faudra attendre aux alentours de l’an 2000 du Troisième Âge pour que Scatha, le dernier des Grands Dragons Vers des Montagnes Grises, soit tué par Fram, descendant de Rohirrim. Deux cents ans plus tard, Thorin 1er quitta l’Erebor, ayant réunis les Nains de la lignée de Durin et les mena dans ces fameuses Montagnes Grises. Ils réalisèrent alors que ce pays était toujours occupé par les Dragons, qui étaient finalement redevenus nombreux. La plupart étaient des Dragons du froid, les moins puissants car incapable de voler ou produire du feu. Une guerre éclata : les installations naines furent pillées et attaquées sans relâche et Smaug devint bientôt le Dernier Grand Dragon, les Montagnes Grises ne comptant alors plus que des Dracs et Vers.

Fiche de Smaug le Doré

➴ Les wargs

 
Wargs
Ills sont une sorte de grands loups vivant sur les versants nord-est des Monts Brumeux. D'une intelligence relative et possédant même leur propre langage, ces loups sont extrêmement sauvages, et alliés des orcs. Ils font office d'éclaireurs mais aussi parfois de montures à ces derniers.

➴ Les Ents

Ents
Les ents font partie des créatures apparues lorsque les enfants d'Ilùvatar s'éveillèrent. Ils sont grands et forts, justes et sages, et nommés Gardiens-des-Arbres ou Orodrim. A l'image des arbres, le temps n'a que peu d'impact sur eux, et leurs assemblées sont longues tout comme ils sont lents. Rien ne saurait résister à leur colère, pas même la roche, mais cela reste une chose excessivement rare au vu de leur naturel pondéré et bienveillant. Leur dernière participation à une guerre remonte d'ailleurs au premier âge.
L'aspect des ents varie beaucoup, selon l'essence d'arbre à laquelle ils s'identifient, mais leur peau est semblable à de l'écorce et leurs barbes et chevelures à des rameaux.
Les femmes-Ents ont disparu, en grande partie détruites pendant la Guerre de la Dernière Alliance (Second Age, 3429-3441) quand Sauron pratiqua une politique de la terre brûlée. Les survivantes se sont exilées à l'est, mais on n'en trouve plus en Terre du Milieu. Ce peuple en déclin se cantonne à présent au bois de Fangorn
Ils parlent l'entien

Huorn
Il est  dit que lorsqu'un Ent se laisse aller à la léthargie végétale et abandonne la libre existence des Onodrims pour une longue décadence, il sombre dans la torpeur des Huorns. Ces derniers sont souvent animés d'intentions malveillantes à l'égard des êtres qui marchent à leur guise sous le soleil. Imprévisibles, ils peuvent s'avérer fulgurants dans la colère.

➴ Les Oiseaux

 
Les corbeaux
Les grands Corbeaux de l'est ont toujours entretenu de bonnes relations avec les nains d'Erebor. Ils leur servaient de messagers en échange de pierreries et autres objets brillants. Il semble que ces oiseaux vivent longtemps, au moins 200 ans, mais la plupart d'entre eux ont fuit vers le sud à l'arrivée de Smaug, seuls quelques-uns restant sur les flancs de la Montagne Solitaire.

Les Grands Aigles
Les Aigles comptent parmi les plus grands de tous les oiseaux. Ils sont les émissaires des Valar et de Manwë, seigneur du Vent. Ils sont appelés à l'aide dans les situations désespérées. Quand ils ne sont pas présents, leur esprit leur permet de percevoir et d'apparaître au moment fatidique.
Venant des Montagnes du Nord, ils peuplent les plus hauts sommets du Monde. Fiers et forts, ils ont le cœur noble et n'aiment pas les orcs mais ne les craignent pas.

➴ Les Mûmakils

 
Mûmaks
Gigantesques pachydermes venus d'Ahradles, les mûmakil (ou Oliphants en Comté)  sont titanesques. En Harad, lles Haradrim s'en servent comme d'engins de guerre après les avoir entraînés et bardés de cuir et d'or. Ils transportent ainsi dans dans une tour de bois hérissées de lances des vivres, et des garnisons.
Leur existence n'est réellement connue que de quelques peuples, et dans toute la Terre du Milieu elle n'est perçue que comme une vieille légende.

➴ Les Mearas

 
Mearas
Selon les Hommes, les Mearas descendraient de Nahar, la blanche monture du Vala Oromë. Le premier des Mearas connu est Felarof. Ce fier destrier avait jeté bas et tué Léod, père d'Eorl le jeune. Ce dernier le retrouva et le dressa.
La robe des Mearas est blanche ou grise argentée et ce sont les plus beaux et les plus rapides chevaux du Monde, en tant que véritables descendants de Nahar.
Leur durée de vie équivaut celle d'un homme, dont ils comprennent le langage, mais ils n'acceptent sur leur dos qu'un descendant des rois du Rohan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures   

Revenir en haut Aller en bas
 
▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ▬ Annexe 1 : Divinités, êtres et créatures
» Video : Les derniers maîtres de la Martinique
» Mon RP ( TRES court... )
» TRES BELLES IMAGES
» Annexe: L'OCP (Archives)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: accueil de nos hobbits :: Charte&Renseignements :: Contexte-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.