AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Duncan E. Cobalt [fiche validée]

Partagez | 
 

 Duncan E. Cobalt [fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 13:20



 

 
“ Duncan Elvir Cobalt ”
« Les vagues l'ont poussé, il a repris sa route. Il racontera plus tard sa piètre mise en scène... Comment il fut le seul, ce dont personne ne doute... Et ce sera sa voix contre celles des sirènes. »
NOM&PRÉNOM ▬ Duncan Cobalt SURNOM ▬ Il est, à ce niveau, très accommodant ; en témoigneront ses adversaires qui ne lui attribuent pas toujours des sobriquets très sympathiques. « Le corsaire errant » est assez récurent. Duncan reste bien sûr un pirate, mais ironiquement, il aime user et abuser du titre de corsaire. ÂGE ▬ Nous dirions 50 ans, mais lui-même ne le sait pas exactement. PATRIE, RACE ▬ Duncan est un pirate d'Umbar. Quand on appartient à un peuple si hétérogène, et qu'on ignore tout de ses origines de surcroît, vous conviendrez qu'il est difficile de se situer. LIEU DE NAISSANCE ▬ Duncan ignore où il est né. RANG SOCIAL ▬ Cela varie au fil de l'eau sur laquelle il navigue, afin d'alléger les plus aisés (ou tout malheureux croisant sa route), d'un peu d'or. Si Duncan a connu des périodes prospères, il faut bien admettre qu'il est sur la paille, depuis quelques temps. PROFESSION ▬ La piraterie est-elle une profession reconnue ? Duncan aime assez l'humble titre de « corsaire », ou surtout de « capitaine ».  SITUATION AMOUREUSE ▬ Célibataire, faute de pouvoir décrire quelle est sa situation sentimentale. Comme de nombreux pirates, Duncan se laisse séduire par les plaisirs charnels, lorsqu'il en a l'occasion ; mais il a toujours refusé de s'engager dans quoique ce soit. Si les courtisanes lui chauffent le sang, il faut croire que les dames le font fuir, ce qui peut certes inciter à se poser des questions sur ses vrais besoins. POUVOIRS ▬ Il n'a, à notre connaissance, aucune capacité faramineuse. DE QUEL COTÉ IL EST ▬ Cela dépend... des moments. Les êtres peu moraux ont la fâcheuse tendance à tourner leur veste, dès qu'ils y voient quelque intérêt. Duncan n'est pas un pirate particulièrement fourbe ou cruel, il peut même se montrer affable, mais il ne faut pas oublier qu'il aime cacher son jeu. GROUPE SOUHAITÉ ▬ « Que peuvent les Hommes face à tant de haine ? »

 
➴ Tout sur toi baby !

 
VOTRE PHYSIONOMIE ▬ Vous n'aurez aucune difficulté à trouver le signalement précis de cet homme qui – il faut l'avouer – s'est mis les mauvaises personnes à dos. Recherché par des ombres dont le seul souffle vous ferait frémir, il se doit de faire profil bas, afin de continuer à protéger son derrière de pirate. Les rumeurs et les avis de recherche décrivent un homme relativement quelconque, qu'il est d'autant plus difficile d'identifier du premier coup d’œil.
Sa taille et sa corpulence elles-mêmes ne le démarquent guère des autres membres de son espèce. Il mesure approximativement 1m83, il n'est ni rachitique, ni bien portant, ni particulièrement costaud. C'est monsieur tout le monde, et un costume de vagabond aura rapidement fait de le confondre avec la foule malodorante.
Cobalt porte bien son nom, peut-être justement parce que ce dernier lui a été donné en fonction de son apparence. Bien qu'il ne soit pas extrêmement âgé, ses cheveux et sa barbe sont composés d'argent depuis des années. Ses yeux pâles et inquisiteurs semblent être faits de cobalt fondu, ce métal à la fois limpide et froid. D'aucuns prétendent que cela correspond davantage encore à son caractère, mais faut-il se fier aux médisants, sachant que Duncan n'a jamais l'air particulièrement farouche ?
Ses traits sont durs, fatigués ; peut-être paraît-il plus âgé qu'il ne l'est en réalité. Et toutefois, quand il daigne sourire, ses lèvres s'étirent en un éclat de sincérité et de bienveillance apparente. Pour finir, même s'il ne paie pas de mine, ce pirate est plus vif et agile qu'il ne le laisse paraître. Il n'a certes rien perdu de sa vigueur et de sa jeunesse intérieure.
 VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Il n'a jamais été un homme très excentrique ou imposant, dans sa tenue, et cela était délibéré. De ce fait, il est difficile de lui attribuer tout accessoire ou vêtement susceptible de le trahir, de l'identifier. On peut tout de même l'associer à une allure sobre et décontractée. Il affectionne les tenues dans lesquelles il se sent à l'aise, d'autant plus qu'il n'a jamais peur de se salir les mains. Vous ne le verrez que difficilement hisser des couleurs vives, à moins qu'il ne tienne, bien entendu, à surprendre son prochain.
 VOS PARTICULARITÉS ▬ Que serait un pirate sans  plusieurs balafres qui, toutes, lui rappellent de cuisants ou plaisants souvenirs ? Il ne faut pas douter que Duncan ait le corps bien marqué, mais il n'y a rien de probant.
En revanche, s'il est un moyen de l'identifier, c'est bel et bien le tatouage qu'il porte à l'arrière du cou, auprès de la nuque, bien qu'il le dissimule souvent. Il s'agit d'une étoile à trois branches, qui se terminent en spirales. Les uns assurent qu'il ne s'agit que d'un symbole des flots, auxquels Duncan a consacré son existence ; les autres soutiennent que la signification de ce tatouage est autrement plus énigmatique, mais au final, lui seul le sait !
Du moins s'il s'en souvient, car – il faut le préciser – Duncan n'a que peu de mémoire ; ou du moins est-elle très sélective.
 VOTRE CARACTÈRE ▬ Duncan semble être un homme... conciliant. Comme quoi, tous les pirates ne sont pas des terreurs en quête de sang et d'émotions fortes. Malgré la présence d'un humour grossier, ou d'une culture très relative, Cobalt n'est pas désagréable à vivre. Il ne parle pas beaucoup de lui-même, mais cela en fait une oreille d'autant plus attentive. Il se plaît à avoir des principes et des idéaux, du moins lorsque cela n'est pas handicapant. Entre la détresse d'une jeune fille en fleur, et sa propre survie ou liberté ; il ne se montrera guère hésitant. Que dire de plus si ce n'est qu'il a en horreur la monotonie et l'ennui ? Il n'est pas un partisan du moindre effort : il sait se montrer aussi énergique que déterminé, lorsqu'il a quelque chose derrière la tête. Bien qu'il ne soit pas toujours fin, il sait se montrer rusé, ou jouer la comédie. Malgré son air bonhomme, il ne faut certes pas oublier qu'il s'agit d'un pirate, qui a fait son bout de chemin sur la Terre du Milieu. Il a connu bien des mésaventures qui ont forgé son caractère, et l'ont rendu plus réservé, plus méfiant que son apparent esprit ouvert ne le laisse supposer. Sa confiance est assurément une chose rare et précieuse, bien difficile à apprivoiser. Et d'ailleurs, il n'aurait pas confiance en lui-même. Pour survivre au sein de la piraterie, il a appris à jouer la comédie et à tirer profit des situations les plus épineuses, par le biais de roueries inattendues ; et peut-être aime-t-il ces faux-semblants, au fond. Sans être cruel, ni impitoyable, il semble être quelqu'un que la vie a fait souffrir, ou qui a simplement été déçu par elle ; d'où sa pudeur, sa réserve, et son absence de philanthropie. Lorsque la nécessité se présente, il est capable de se montrer aussi noir que le sang de ces orcs qu'il a en horreur.
 CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Duncan est quelque peu épicurien. Il ne sait guère savourer les choses raffinées, en revanche, il sait profiter des fragrances de l'existence, et de l'instant présent. Il n'est pas inconscient, mais il sait combien « demain » est incertain. Son appétit, sa soif et son entrain en feraient un compagnon adéquat dans un banquet organisé par des nains. Il semble plus hésitant au sujet des plaisirs charnels, mais quand l'occasion se présente, il répond à l'appel. Il est par ailleurs quelqu'un de curieux, qui pourra être séduit par tout type d'aventure ou d'expérience.
 VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Il aime se montrer festif. Avec lui, la bonne humeur est communicative. Il demeure cependant plus grave que son attitude ne le laisse supposer, quitte à paraître lunatique, lorsque son entrain le quitte. Bon vivant, oui, mais il lui faut parfois pour seuls compagnons l'isolement et la solitude. Au fond, peut-être ne profite-t-il des jouissances terrestres, que dans l'attente de repartir en mer, où l'existence est toute autre.
 AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Son cœur bat pour tout ce qui est assimilé aux océans, à la navigation. Il n'est pas un jour sans que son navire « La Naïade » lui manque, comme s'il s'était agi de sa meilleure amie. Il attache aussi quelque importance à sa propre réputation. Sans être arrogant ou narcissique, il a de l'orgueil.
 AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ A-t-on vraiment un but lorsqu'on erre d'un endroit à un autre ? Comme tous les Hommes, Duncan est attiré par l'appât du gain, la reconnaissance, et toutes ces quêtes destructrices. Ce ne sont pour autant pas les buts de son existence. Peut-être refuse-t-il toute attache ou tout objectif durable. Ne serait-ce pas contraire à ses besoins de liberté et de quiétude ? Mais comme tout un chacun, Duncan brûle d'une toute autre flamme que celle qu'il laisse apparaître. Peut-être imagine-t-il pouvoir se distinguer de l'ombre, un jour, et avoir un réel impact sur la Terre du Milieu. Mais au fond, pourquoi ? Les enjeux dont il a vaguement entendus parler le dépassent, et il ne sait pas lui-même si ce monde mérite d'être sauvé.
 CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ Duncan est plus rancunier qu'il ne le laisse entendre ; autant dire qu'il peut vouer une haine farouche à ses adversaires. Pour autant, il n'est pas quelqu'un de particulièrement mesquin, du moins pour un pirate. Il est vrai qu'il n'aime guère être contredit et que certaines choses l'irritent, comme les amourettes des gens trop innocents ; mais il ne déteste rien de tout cela.
 PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ S'il sait manipuler son monde, Duncan n'est pour autant pas expert en la matière. Il n'a rien d'un Machiavel du mal, ni du bien. A vrai dire, très jeune, il a appris à se débrouiller seul dans la vie. Il n'en demeure pas moins un homme à diverses facettes. S'il est possible et avantageux de manipuler certaines personnes, mieux vaut se tenir éloigner d'autres.
 SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Duncan ne saurait malheureusement pas répondre à cette question. Beaucoup de ses amis sont des pirates, à qui il ne pourrait guère véritablement se fier. Il n'a souvenir d'aucune famille, et il a toujours évité toute relation sérieuse. C'est à se demander s'il est seul, ou plutôt solitaire.
 COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Au moins n'est-il pas lâche. Duncan voit toute aventure comme une expérience, et il n'a jamais redouté de se mêler à la moindre bataille. Bien entendu, comme tout homme, son courage a des limites et il est doté d'un certain instinct de survie.
 UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Et bien, si cela était dit, ce ne serait plus un secret gardé ! Duncan est si mystérieux, parfois sans s'en rendre compte, qu'il paraît difficile de démêler le vrai du faux, avec lui. Pour certains secrets, se référer à ce qui lui fait honte, ou peur.
 QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Comme tout un chacun, Duncan n'a pas que des bons souvenirs. Bien des forbans pourraient vous conter des soirées bien arrosées qui se sont terminées de façon singulière, en plus de la gueule de bois suivante. Les femmes qu'il a approchées auraient tout autant à raconter, puisqu'il ne s'est pas toujours montré correct à leur égard. Pour finir, Duncan n'aime guère parler de ses échecs et défaites, mais il en a bien entendu essuyés plusieurs. Il ne se pardonnera jamais d'avoir perdu La Naïade. Accessoirement, il ne sait pas vraiment lire.
 QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ Duncan se sert principalement d'une épée. Il n'est décidément pas quelqu'un d'excentrique. Il lui arrive toutefois de se diversifier avec des dagues, ou tout ce sur quoi il peut mettre la main. Il a l'habitude des armes blanches. Qui plus est, le fait qu'il soit gaucher déstabilise parfois ses adversaires. En revanche, il ne serait pas à l'aise avec une arme trop imposante, ou qui demande trop de précision, tel l'arc.
 QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Aussi stupide que cela puisse paraître, et peut-être parce qu'il est très superstitieux ; Duncan a peur de la magie, et des êtres surnaturels. Pourtant, cette peur irrationnelle semble exclusive à certains magiciens, et surtout au peuple des elfes. Surtout les femmes elfes. Peut-être est-ce la beauté, au fond, qui l'impressionne. Comme dit plus tôt, il n'est pas à l'aise avec les dames, y compris de sa propre espèce. Qu'est-ce cela cache ? Sans doute n'ose-t-il pas se l'avouer à lui-même.

 


  VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ Même si Duncan aime avoir l'air détaché de tout ce qui se passe, aux alentours, il est en réalité très affecté par ces changements de mauvais augure. L'horizon s'obscurcit et les vagues se font plus grondantes. Quel pirate n'y verrait aucun mauvais présage ? Cela faisait longtemps que la Terre du Milieu n'avait pas été hostile, et Cobalt en veut particulièrement aux orcs, qui ont contribué à sa misère. Certes, cette zizanie pourrait être favorable à la piraterie, mais Duncan perçoit surtout les désavantages. Les gens se font méfiants, lui-même est devenu une proie. Duncan voudrait croire que tout cela est anodin, et que cet hiver partira comme il est venu ; mais il a un mauvais pressentiment. Comme beaucoup, il a eu vent de légendes d'antan, qui soulignaient qu'un mal dort en Terre du Milieu, et finira peut-être par se réveiller. Pour l'heure, le pirate ne songe qu'à sa propre survie, mais il n'est pas le moins préoccupé des hommes. Il n'a aucun avis arrêté, pour l'instant, mais il garde un œil ouvert (et même les deux !). D'un naturel pessimiste, il se plaît à penser que ce qui devait arriver arrive, et que rien ne peut être une grande perte, mais au fond de lui-même, il n'éprouve qu'une grande nostalgie... Car le monde n'est plus le même, et ne sera peut-être plus jamais aussi beau qu'avant. Serait-il pour autant capable de prendre parti ? Seul l'avenir le dira.

 
➴ Derrière l'écran...

 
PSEUDO ▬ Cela dépend d'où le vent me mène.
 ÂGE ▬ Un maître-nombre de patates.
 PASSIONS ▬ Aller au cinéma, découvrir de nouvelles séries, lire, dessiner... Les jeux vidéos aussi. Il m'arrive de me sociabiliser, de temps à autres.
 FILMS & SÉRIES ▬ J'aime particulièrement Game of Thrones, Pirates des Caraïbes, certains films de Martin Scorsese ; mais au fond, il y a tellement de films et séries...
 PRÉSENCE ▬ Je me connecte parfois tous les jours, mais pour ce qui est de poster, c'est autre chose.
 TON AVIS SUR LE FORUM ▬ J'aime l'univers de Tolkien sans être fan. Et pourtant, le forum m'a attiré et très inspiré, étant donné que j'ai conçu le personnage avec rapidité et plaisir. Bref, je me réjouis d'y être.
 COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ Quelqu'un m'a collé une url, par inadvertance, dans un fil de discussion.
 TON AVATAR ▬ Liam Cunningham, dans Game of Thrones, par exemple.
 REGLEMENT▬
Spoiler:
 

 UN TRUC EN + ▬ Merci à l'elfe qui m'a montré le chemin quand j'ai commencé à me perdre^^

 


Dernière édition par Duncan Cobalt le Sam 15 Nov 2014 - 17:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 13:20



 

 
“ THIS IS MY LIFE ”
and you know it's hard to live here

 
La lune était cachée par des nuages opaques, presque surnaturels ; les ruelles du village n'étaient que plus oppressantes. Était-ce de la poussière ou du brouillard dont les habitants ignoraient la provenance ?
Un adolescent vint trouver son père, qui faisait le guet, près de l'entrée du village. C'était un fait, les lieux n'étaient plus sûrs. Des hordes de orcs, pour ne citer que cela, erraient d'une contrée à une autre, avec nul autre ennemi que le soleil qu'ils redoutaient. La Terre du Milieu connaissait de grands bouleversements. Beaucoup étaient effrayés précisément parce qu'ils n'y entendaient rien.
Le jeune homme appela son père, qui ne réagit pas. Bien au contraire, l'homme semblait crispé et attentif, une main posée sur son arc. Il scrutait, au loin, un groupe d'orcs qui semblaient discuter, ou bien se disputer. Comment savoir avec une telle troupe ? Il ne percevait que très peu ce qu'ils disaient, mais selon toute vraisemblance, ils recherchaient quelqu'un. Tout ce que le garde espérait, était qu'ils passeraient leur route, sans s'arrêter au village ; mais il avait des doutes. Qu'ils trouvassent ce qu'ils recherchaient ou non, ils risquaient fort de saccager ce qu'ils rencontreraient, ou de s'en prendre aux innocents. Peut-être devrait-il tout de suite le signaler aux autres guerriers, si du moins on pouvait les appeler comme tels. Ils étaient par ailleurs si peu nombreux...
-Père, que se passe-t-il ? demanda l'adolescent, blême.
-Ils recherchent un homme, un pirate, répondit-il au bout d'un instant.
-Crois-tu qu'il puisse se trouver ici ?
-Je n'en sais rien. Tu devrais rentrer, fils.
-Je ne peux pas te laisser seul...
Les orcs s'agitèrent, au loin, et le guet finit de crisper sa main autour de son arc. Il fit signe à son fils de rester calme, avant de murmurer.
-Si tu veux te rendre utile, va réveiller les autres. Dis-leur de se préparer.
Le plus jeune hocha la tête et commença à s'en aller, la peur au ventre, lorsque son père le rappela, doucement.
-Ils prennent finalement leurs distances.
Les deux hommes soupirèrent à l'unisson, avant de suivre des yeux le groupe d'orcs, qui disparaissait à l'horizon. Sans doute avaient-ils eu de la chance, à moins que ce ne fût que partie remise. Le guet était las de vivre à ce point dans la tourmente, mais il s'y était résigné.
-Sais-tu qui ils recherchent ? demanda son fils, après un silence certain.
-Je m'en doute, car la rumeur court depuis un certain temps. Un pirate déchu qui se fait appeler le corsaire errant. Plusieurs histoires l'entourent, comme tous les énergumènes de son espèce, mais je n'en sais pas plus.
-Par sa faute, les orcs attaquent les villageois, s'insurgea l'adolescent.
-Oh tu sais, s'ils n'avaient ce prétexte, ils en trouveraient un autre...
-Et si ce pirate était dans la ville ?
-Comment savoir ?
-Tu sembles avoir entendu parler de lui.

-Mais je ne le connais pas. Je sais que c'est un homme sans patrie, ni loi, de même qu'il n'a eu ni père, ni mère. Il est de ces êtres qui ont passé leur enfance à mendier, et leur jeunesse à survivre au dépens de leur prochain. Il est issu de la boue et il y retournera tôt ou tard. Visiblement, la mer elle-même l'a recraché, et il n'a plus de navire. Qu'il se soit enrôlé dans la piraterie par nécessité, ou par malice, il était couru d'avance qu'il signait sa perte. C'est pourquoi tu ne dois jamais t'écarter du droit chemin, fils, quoique cela te coûte, conclut-il, en le regardant dans les yeux, ses traits déjà durs armés d'une gravité sévère.
-Je ferai de mon mieux, père...
-Retourne te coucher.



Le village fut incendié par les orcs, deux lunes plus tard, « au cas où ». Ils n'avaient visiblement pas trouvé ce qu'ils avaient cherché dans la région. Il y eut beau avoir des survivants, les pertes humaines et matérielles mirent bien du temps à être cicatrisées. Le pirate dont il avait été question n'avait plus fait parler de lui.
Les orcs continuèrent à le traquer. Pour quelle raison ? Il n'était question encore que de rumeurs. Des contes et légendes racontés ici et là, par le peu de gens d'esprits, ou par les amateurs de ragots. Les histoires de pirates étaient difficiles à connaître, aisées à altérer. Ce qui paraissait certain, était que ce corsaire errant était associé, depuis qu'il avait une très vague notoriété, à un navire leste comme les vagues, la Naïade.
Duncan Cobalt n'avait pas encore trente ans, lorsqu'il apparut au monde, épaulé par un équipage, sur un navire dont la proue représentait une femme voluptueuse et oppressante à la fois. Cette seule statue fascinait, comme ces sirènes qui, dit-on, produisent quelque chant céleste avant de happer les imprudents dans les ténèbres sous-marines. Le navire portait bien son nom, et pas seulement à cause de cette proue fatale. Combien d'autres bateaux avait-il fait sombrer ? Les pirates ne prospéraient qu'en se conduisant comme des orcs.
Mais qui pourrait prouver que les sirènes existaient bel et bien ? Bien des créatures arpentaient le sol ou les mers de la Terre du Milieu, mais nombreux étaient les contes et légendes infondés. Le corsaire errant utilisait ces légendes, pour expliquer où il avait trouvé ce navire. Il prétendait avoir fait naufrage, à la manière d'Eärendil, lequel fut sauvé par les Oarni, les sirènes... Ne seraient-elles donc pas que des fatales enchanteresses ? Comment croire aux récits de piraterie ? Encore est-il que Duncan Cobalt était capitaine, que l'avenir paraissait lui sourire. Bien des aventures pourraient être dépeintes, à son sujet, mais comment démêler le vrai du faux ? Sa dernière mésaventure elle-même restait enrobée de mystères.


Les orcs pensaient que tout leur était dû. Surtout venant des Hommes. N'étaient-ils pas tous des lâches ? Si certains savaient se défendre, la plupart d'entre eux déployaient plus sûrement leurs larmes que leurs armes, et ne tardaient point à trépasser. Ainsi, quand ils n'étaient pas utiles, leur chair était appétissante. Les Hommes étaient tous les mêmes, qu'ils fussent paysans ou pirates. Pourquoi aurait-il fallu craindre davantage cette dernière caste ?
Ainsi, une troupe d'orcs en quête d'un navire, épiait un passage étroit du Grand Fleuve traversant la Terre du Milieu, notamment auprès de la Forêt Noire. Ils n'hésitèrent point à tenter de s'accaparer le premier vaisseau venu. En général, les Hommes démontraient quelque résistance, avant de les laisser faire, sans se battre. Bien entendu, cela ne signifiait pas qu'ils les laissaient vivre par la suite.
Ils tentèrent de s'emparer, cette fois-ci, du mauvais bâtiment. Alors que le navire flirtait avec le rivage, ils lancèrent les hostilités. Les flèches enflammées déchirèrent les voiles et créèrent des étoiles de mauvais augure, dans la nuit. Les pirates s'agitèrent et ne tardèrent point à répliquer aux hostilités. Quel autre choix avaient-ils ? La brume était trop épaisse pour presser l'allure, d'autant qu'ils risquaient de heurter une falaise. D'autre part, les orcs grouillaient de toute part, ici et là, y compris sur les sommets.
Un boulet de canon fut lancé. S'il emporta plusieurs orcs dans son sillage, il n'eut aussi d'autre effet que de faire chuter plusieurs rochers aux abords du vaisseau. Toute manœuvre devenait délicate. Les flammes ne faisaient que grandir, dévorant les voiles, les cordages, et menaçant de ronger le bois du navire. La fumée était épaisse, l'agitation à son comble. Les orcs attaquaient, sans répit. Nombre d'entre eux atteignirent le navire, après s'être hissés sur les falaises. Les épées furent dégainées, les lames se croisèrent, un soleil rouge promettait de se lever. Bien des pirates trépassèrent, certains furent jetés par dessus bord, et laissés – à tort – pour morts, uniquement grâce à l'obscurité qui les englobait. Le navire leur avait échappé, stupidement, parce que le contexte était mauvais, parce qu'ils avaient été attaqués par surprise, l'esprit peut-être trop embrumé par la fatigue et l'alcool.
Lorsque le navire certes endommagé repartit, et que les cris des orcs victorieux commencèrent à être étouffés par la distance, l'un des survivants se redressa, un long filet de sang sur la tempe. Le goût de la défaite était amer et les alentours empestaient la mort. Il se crispa et tâcha de s'immobiliser lorsqu'il se rendit compte que certains orcs étaient restés à terre. Ils étaient cinq en tout. Trois étaient réunis et savouraient leur victoire. Les deux autres erraient ici et là. Allaient-ils continuer à surveiller les allers et retours de ce passage étroit du Grand Fleuve ? Pour l'heure, l'un des orcs mobiles perçait les corps inertes des pirates tombés hors de l'eau, soit pour s'assurer qu'il n'y eût aucun survivant, soit par divertissement. Le pirate crut percevoir que son heure était venue.
Il s'efforça de rester crispé, immobile, et même de ne plus respirer, lorsque le second orc qui était à l'écart, s'approcha de l'endroit où il était étendu. La silhouette ne se distinguait que difficilement dans la nuit. Seul le casque orc semblait refléter les rayons lunaires, de façon menaçante. La silhouette se pencha vers lui... Le pirate se prépara à se défendre. Mais il n'en fit rien. Une goutte de sang s'était échappée du casque terrible. Cette perle était écarlate. Le sang d'un homme.
L'imposteur lui fit signe de rester silencieux et calme, d'un geste bref de l'index posé contre le bas du visage. Le pirate plissa les yeux et distingua des traits familiers sous le casque tranchant. De toute évidence, son capitaine s'était trouvé dans la même posture que lui, mais avait pris le parti de se camoufler, avec l'équipement d'un orc tombé. Duperait-il les autres bien longtemps ? Ils avaient beau être stupides, ils avaient l'odorat fin. Et ils étaient en surnombre. Pourquoi n'avait-il pas fui ? Était-ce seulement pour le secourir ? Le pirate était un peu admiratif des prouesses de Cobalt, même si, après tout, l'agitation de la bataille lui avait été favorable ; mais l'heure n'était guère accordée aux réjouissances. Après tout, le groupe d'orcs s'était tourné vers eux, même si une distance de plusieurs mètres les séparait.
Le capitaine se pencha vers le pirate, approcha une lame de sa trachée. Les orcs ricanèrent, si du moins on pouvait appeler ce son jailli de l'enfer, comme tel. Mais ils n'assistèrent pas au spectacle qu'ils attendaient. Le capitaine lança un regard entendu au pirate avant de brusquement l'aider à se relever. Le marin déguisé dégaina son épée tandis que son acolyte tendait son arc, avec l'une des rares flèches qu'il n'avait point égarées. L'un se rua sur l'orc qui errait à l'écart tandis que l'archer s'efforçait d'utiliser ses flèches efficacement.
Les trois orcs se ruaient sur lui et gagnaient du terrain, véhéments. Un sombra rapidement, une flèche au travers de la tête. Le second fut touché au genou, mais sa course fut seulement ralentie. Une flèche dans le cou eut raison de lui. Le troisième approchait dangereusement. Le pirate passa la main dans son carquois, mais il n'avait plus aucune flèche.
L'épée orc lui déchira l'abdomen, tandis que le capitaine luttait toujours contre le même adversaire.
Il venait de le mettre à terre, lorsque le dernier orc l'attaqua par derrière. Cobalt fut blessé à l'épaule avant de faire volte-face. Une lutte métallique s'engagea. Et lorsque l'orc fut enfin à sa merci, blessé, le capitaine prit le choix surprenant de l'épargner.

-Où est parti le navire ? demanda-t-il doucement.
-Les vaisseaux vont et viennent. Tu ne le retrouveras jamais, répliqua l'orc, entre deux ricanements farouches.

Le regard du pirate était âcre, rancunier et menaçant. La tentation de venger ses hommes, et son navire, était grande, mais il parvint à conserver son calme. Il resta donc penché et murmura quelque chose à l'orc.
D'après la rumeur, il lui assura qu'il allait récupérer sa propriété, tôt ou tard, et qu'aucun orc ne prospérerait tant que ce ne serait pas chose faite. Foi de Duncan Cobalt.
Après quoi, il s'éloigna.
L'orc fut peut-être laissé vivant, sinon, d'où proviendrait le récit ? Telle est la dernière rumeur entourant ce pirate. La dernière fois qu'on l'aperçut, sa silhouette s'effaçait de plus en plus dans l'horizon. Jamais une nuit n'avait été aussi calme. Le temps aurait paru figé si les souffles fantomatiques du vent n'avaient pas agité les dépouilles décharnées qui pendaient du haut d'un gibet. Le bal des pendus parut accompagner la démarche du pirate un certain temps, avant que la silhouette ne disparaisse tout à fait.

« Mélomanes de mer ils s'approchent des brisants, ils veulent sentir sur eux le souffle de mon chant. Je promets le savoir et la félicité pour une somme symbolique que tous peuvent acquitter, et qui n'a pas de prix. Pour vous ce sera la vie, » murmurait le vent, en cet endroit précis où la Naïade avait été dérobée.



♦♦♦♦♦♦♦♦ ♦♦♦♦♦♦♦♦ ♦♦♦♦♦♦♦♦



Il est bien difficile de démêler le vrai du faux au milieu de toutes ces légendes, péripéties et confidences implicites ; aussi cette chronologie, nettement plus fiable, est-elle mise à votre disposition.

2891 ▬ Duncan naquit, de parents qui lui sont encore inconnus. Sans doute étaient-ils des voyageurs, provenant du Gondor. C'est là ce qu'a supposé Duncan, car son plus vieux souvenir se situe dans les Terres Harad, et qu'il ne ressemble guère aux hommes de cette région.
Alors qu'il n'était pas en âge de se souvenir de quoique ce soit, sa famille avait été attaquée par des bandits. Ses parents furent tués, et Duncan, tout jeune, fut recueilli par un foyer d'Harad. Ce ne fut pas par charité, puisqu'ils le firent travailler, dès qu'il fût en âge de le faire. On lui assura qu'il était seul au monde, et qu'il n'avait d'autre choix ; mais même enfant, il espérait qu'on lui mentait, et qu'il avait encore, quelque part, un peu de famille. Après tout, s'il avait survécu, cela ne pouvait-il pas être le cas pour un frère ou une sœur ? Il ou elle aurait pu se perdre, à force d'errer. Sa « famille » d'adoption aurait bien été capable de vendre un autre enfant. Mais peut-être Duncan ne faisait-il que rêver. Ce foyer ne s'était pas soucié de chercher qui il était. Ils lui donnèrent un prénom, et ce fut tout.

2900 ▬ A neuf ans, Duncan continuait à travailler pour le couple qui l'avait recueilli. Il les servait, il faisait des commissions pour eux, en échange d'un endroit où loger et de quoi manger. Il songea longtemps qu'il devrait s'estimer heureux d'avoir ce toit, mais jamais il n'y fut aimé.
Et pourtant, il grandissait et son esprit mûrissait. Il commença à se détacher quelque peu de l'auberge où ils vivaient, pour errer dans les villages voisins. Il revenait toujours chez les siens, mais de façon de plus en plus espacée. Au moins n'était-il pas prisonnier. Les adultes s’accommodèrent de plus en plus de son absence, et progressivement, Duncan devint un gamin des rues. Cette situation s'accompagnait de nombreux désavantages, mais au moins ne se sentait-il plus l'esclave de qui que ce soit. Il apitoyait ceux qu'il rencontrait, il mendiait, il rendait service là où il le pouvait, uniquement pour subsister au sein de cette région aride. Mais cette situation précaire ne pouvait durer.

2904 ▬ A partir de ses treize ans, Duncan ne fut plus satisfait. Il ne voulait plus se contenter de survivre, et par dessus tout, certaines questions sur ses propres origines le hantaient. Très progressivement, il parcourut la région afin de se rapprocher du « nord ». C'est là qu'il s'installa dans la région de l'Ethir Anduin. Il ne voyait guère comment en apprendre davantage sur lui-même, mais du moins comprit-il comment davantage prospérer. Il ne tarda pas à commencer à manipuler et voler son prochain.

2906 ▬ Duncan avait quelques camarades qui connaissaient la même situation que lui, et par dessus tout, il connut une fille. Il ne connaissait rien aux penchants du cœur, mais il s'y abandonna totalement. Ce qui n'était qu'un amour de jeunesse, une aventure, représentait pour lui l'éternité. Malheureusement, un an plus tard, alors qu'il avait seize ans, des pirates d'Umbar firent de lui l'un de leurs nombreux captifs. Il devint l'esclave d'un de leurs navires, et n'eut jamais l'occasion de retrouver ceux qui avaient compté pour lui.

2910 ▬ Pendant trois ans, Duncan fut l'esclave de ces pirates. Il les haïssait mais il ne connaissait pas d'autre univers, et il ne voyait pas comment se dérober à celui-ci. Un jour, un de ses amis, également esclave, fut condamné à de nombreux coups de fouets, pour une faute qu'il n'avait pas commise. Duncan s'interposa. Sa prouesse eut pour seul effet de lui apporter, à lui aussi, plusieurs coups de fouet ; mais le capitaine du navire assista à cette étrange scène, et la garda en mémoire.
Ce capitaine était un pirate pas moins cruel que les autres, et respecté. Son autorité n'en demeurait pas moins controversée, car il ne détestait pas le dialogue et le raffinement. Quelques semaines après la scène qui l'avait interpellé, il demanda Duncan, plutôt qu'un autre esclave, pour s'occuper de tâches bien précises. Le jeune homme ne se contentait plus de ramer et nettoyer. Sa condition n'était pas améliorée pour autant, mais il lui semblait être plus humain, ne serait-ce parce que ses tâches étaient plus variées, et que les pirates le croisaient, sans nécessairement le traiter comme un insecte.
Au début, c'était déjà un exploit de voir le capitaine poser les yeux sur lui. Les mois passèrent et très progressivement, ils commençaient à communiquer. Aussi simple et extraordinaire à la fois que cela puisse paraître, le capitaine l'eut à la bonne, et décida de l'affranchir -ou presque- puisque Duncan devint membre de l'équipage.

2917 ▬ Cobalt, puisque tel était le nom qu'il avait acquis, était désormais un pirate. Il mena son existence comme telle ; les autres forbans devinrent ses frères d'armes, ses compagnons. Il restait méfiant, à part, mais il n'était pas aussi rancunier qu'il n'aurait pu se le permettre. Après tout, son existence n'avait été qu'une longue succession d’événements inattendus, qu'il avait tous subis. Peut-être devait-il s'estimer chanceux, dans sa malchance. Dans les premiers temps, sans doute regrettait-il de devoir assister aux tourments d'autres esclaves, ainsi que la vie qu'on lui avait dérobée, mais cela lui passa. L'on s'habitue à tout.
A vingt-six ans, il avait déjà beaucoup appris sur les domaines de la navigation et de la piraterie. Lors d'une bataille navale, de nombreux esclaves et pirates furent tués, et le bateau sur lequel voguait Duncan fut abandonné en piteux état. De rares survivants gisaient ici et là, mais les pirates ennemis volèrent leurs biens, et s'en allèrent, sans un regard supplémentaire.
Cela coûta du temps et des efforts, mais Duncan et les autres survivants reprirent leurs forces, et réparèrent le navire. Le capitaine était mort, mais Cobalt devint celui de la Naïade. Il ne manqua bien entendu pas de faire répandre des rumeurs sur ce qu'il s'était passé, très différentes de la réalité, évoquant par exemple la présence de sirènes.

2936 ▬ Qu'il nous soit permis de faire un bond dans le temps. Pendant dix-neuf ans, Duncan resta en effet capitaine de la Naïade, et gagna en notoriété. Il se refusa à utiliser des esclaves, mais l'équipage fut agrandi. De nombreux vaisseaux sombrèrent face à celui de Cobalt ; bien des batailles eurent lieu, bien des trésors furent dérobés. Il vivait sur l'océan, savourant ses bienfaits comme ses dangers. Il profitait également des saveurs de la terre, quand il en éprouvait le besoin, ou avait quelque trésor à dilapider. Il ne prit que rarement part à de hauts faits, mais il connut ses propres aventures, ici et là. Par dessus tout, il explora beaucoup la Terre du Milieu. Malheureusement, il ne trouva aucune réponse aux questions qu'il s'était toujours posées, sur ses origines, ou sur les personnes qu'il avait perdues. Une vie de pirate, de capitaine, qui devait prendre fin, elle aussi.
Les orcs auraient pu vouloir s'emparer de n'importe quel navire, mais c'est le bâtiment de Cobalt qui se trouva au mauvais endroit, au mauvais moment. La Naïade fut volée, l'équipage massacré, et Duncan doit une fois encore à la fatalité le fait d'avoir survécu. Comme le récit le raconte, il se fit passer pour un orc, afin de s'enfuir. Voyant que l'un de ses hommes avait survécu, il tenta toutefois de s'allier à lui, pour neutraliser les derniers orcs restant.
Au final, seul Cobalt et un ultime orc survécurent. La créature à sa merci, Duncan tenta d'obtenir des informations, en vain. Aveuglé par la colère, il jura qu'il s'en prendrait aux orcs, tant qu'il ne se sentirait pas vengé, et qu'il n'aurait pas retrouvé son navire. Il laissa le dernier orc pour mort, mais celui-ci survécut.

2939 ▬ Les années passèrent et Cobalt se fit des alliés, sur le sol. Il ne comptait pas regagner les flots, sans « son » navire. Ils s'en prenaient aux orcs, dès que l'occasion se présentait. Il les provoquait sans cesse, leur rappelant ce qui lui revenait de droit. La prudence n'était pas toujours l'une de ses vertus. Ils haïssait les orcs et ceux-ci finirent par le lui rendre. Quelques villages furent saccagés ou brûlés, tandis qu'ils le recherchaient.
Duncan comprit rapidement quelles erreurs il avait commises. Progressivement, il se retrouva seul. Ses alliés étaient tués, ou le jugeaient fou et se refusaient à le suivre, plus loin. Pourquoi Diable ne renonçait-il pas et ne trouvait-il pas un autre bateau ?

2941 ▬ Aujourd'hui, Cobalt est relativement seul, traqué par plusieurs groupes d'orcs, et maudissant toujours le jour obsédant où il a perdu son navire.


Dernière édition par Duncan Cobalt le Sam 15 Nov 2014 - 19:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 14:19

Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 15:13

Bienvenue à toi ! Dis donc, une fiche déjà toute prête :D Je vais m'empresser de la lire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 15:36

Bienvenue et bon courage pour ta fi-fiche ! \0/
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 16:27

*ne se sent pas DU TOUT visée par l'elfette responsable de la venue de ce marin d'eau douce x) *

Bienvenue à toiiiiiiiiii ! J'espère que tu te plairas par ici comme je peux m'y plaire :) Inutile de te dire "bon courage pour ta fiche" puisqu'elle est terminée et qu'elle est très très plaisante ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 17:45

Got powaaa !

Super choix d'avatar ^^

Bienv'nue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 17:55

Merci à tous !
Mais si, c'est votre faute, dame aux oreilles pointues.
Merci pour l'ava, Legolas^^ *Aime beaucoup plus Legolas dans le Hobbit que dans les films précédents \o *
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 19:45

Bienvenue parmi nous, petit humain tout cru !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Jeu 13 Nov 2014 - 22:31

JE VEUX UN LIEN. Stp.

Bienvenue ! Luthien m'avait prévenu de ton arrivée ! Super choix de bouille, ça manquait de "vieux" ici :) j'espère que tu te plairas dans notre famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Sam 15 Nov 2014 - 19:33

Merci encore !
Ysée : Mais ce sera avec plaisir ^^
Pour information, sachez que j'ai pas mal étoffé l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5826
♦ RÉPUTATION : 2702
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Lun 17 Nov 2014 - 13:14

On regarde ça tout bientôt Duncan ^^
*était pas là ce week-end*

Et puis, bienvenue officiellement aussi ! *se rend compte qu'il l'avait pas dit ^^*

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Lun 17 Nov 2014 - 13:37

Oh mu Duck. J'ai tout lu et je veux un lien avec toi dès que faire se peut !! wooo
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Lun 17 Nov 2014 - 14:58

Merci Dwalin \o
Kiria, avec plaisir également !
J'ai hâte de construire des liens et RP avec vous. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Lun 17 Nov 2014 - 20:24

Bienvenue à toi !
Je plussoie le choix de l'avatar wooo
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Mar 18 Nov 2014 - 8:23

Kiria a écrit:
Oh mu Duck. J'ai tout lu et je veux un lien avec toi dès que faire se peut !! wooo

Pas de bêtises avec mon tonton hein è_é (ouai tout sera expliqué en temps voulu xD )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Mar 18 Nov 2014 - 10:51

Murtagh a écrit:
Kiria a écrit:
Oh mu Duck. J'ai tout lu et je veux un lien avec toi dès que faire se peut !! wooo

Pas de bêtises avec mon tonton hein è_é (ouai tout sera expliqué en temps voulu xD )

Meuh non, ne t'en fait pas. J'ai déjà même une petite idée du lien. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Mar 18 Nov 2014 - 12:44

Brynjolf : merci \o
Murtagh : plait-il ?
Kiria : super de l'apprendre :p
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1223
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   Mar 18 Nov 2014 - 17:40




“ TU ES VALIDÉ, DUNCAN ! ”
BIENVENUE PARMI-NOUS !

➴ Avis sur la fiche — On te remercie des modifications que tu as apporté à ta fiche qui était d'ailleurs très agréable à lire, grâce à tout ceci, nous avons le plaisir de te valider . Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin, n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Duncan... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Duncan E. Cobalt [fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duncan E. Cobalt [fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Mahoria, Drowette, Assassin {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.