AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Une collation attendue [avec mes bébés]

Partagez | 
 

 Une collation attendue [avec mes bébés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Une collation attendue [avec mes bébés]    Jeu 11 Déc 2014 - 16:31


You'll always be my little Ones

Ered Luin, 2940 T.A.




Son regard était perdu dans le vide, n’imprimant pas réellement le sens des mots couchés sur le papier qui s’étalait devant elle. Dans sa main, sa plume restait en suspens à quelques centimètres des parchemins, comme prête à écrire à tout moment, mais elle était déjà presque sèche d‘avoir attendu trop longtemps, sa propriétaire perdue dans une sorte de rêverie éveillé. Mais la porte de son bureau s’ouvrit, et sortit immédiatement Dìs de sa pause mentale. La naine feignit alors d’être en pleine réflexion intense -malgré qu’elle ait en réalité l’esprit parfaitement ailleurs qu’avec ces caravaniers et leurs soucis de sécurité (pourtant tout à fait sérieux...)- avant de relever finalement ses yeux bleus vers la personne qui venait de faire irruption. Et elle fut presque déçue de voir apparaître son valet, avant de se rappeler que c’était elle qui lui avait dit de revenir sitôt ses préparatifs pour l’après-midi terminés. Elle lui expliqua alors d’une voix qui trahissait quelque peu son état d’esprit distrait du moment, tout en regroupant plusieurs plis et documents divers  :

« Ceux-là sont à faire porter à Thorin, et cette pile-ci est pour Balin, s’il te plaît. »
Tout en lui tendant la précieuse paperasse à re-router, elle ajouta, presque dans la même sentence :
« Tu as mis du lait à table, aussi ? »

Comme s’il pouvait s’agir là d’un sujet d’importance, en relation avec son travail en cours !
Mais elle pensait à son petit Fili, qui en faisait une consommation monstre par période. En effet, ses deux bambins ne tarderaient pas à venir la tirer de ses ennuyeuses et sempiternelles responsabilités afin de partager avec elle quelques douceurs, ou du moins c’est ce qu’elle espérait. Car elle les avaient conviés à prendre le thé avec elle dans l’après-midi. Comprenez par là, prendre le goûter. Car les feuilles et l’eau chaude n’attirent pas tant un nain que la perspectives de s’envoyer quelques gâteaux, évidemment. Elle n’avait pas reçu de retours négatifs, et considérait donc dès lors que l’invitation était acceptée.
Le nain ayant confirmé avec un sourire quelque peu mutin que tout avait bien été prévu conformément à ses souhaits - qu’elle avait détaillés la veille avec force précision pour être certaine que ses fils seraient aux anges et reviendraient avec l’enthousiasme de jeunes nains faisant leur première sortie - la naine retourna dans ses insipides manuscrits, entre requêtes, informations diverses et carnet des divers stocks de la Montagne. Face à ces piles de papiers qui ne semblaient pas désemplir, elle aurait presque pu être découragée, ne comprenant pas comment elle pouvait se débrouiller pour avoir systématiquement l’impression d’être en retard sur son travail… mais qu’importe, elle aurait son après-midi avec ses fils, foi de Dìs ! Même si elle devrait redoubler d’efficacité pour le restant de la semaine. Et s’il le fallait, elle trierait les requêtes restantes à la hache et puis c’est tout ! La pensée la remotiva et elle se plongea à nouveau dans les diverses affaires en cours, tâchant de les traiter au plus vite.

L’heure avançait et elle était tout à la fois ravie et déçue de cet état de fait. Ravie, car elle serait donc bientôt entourée de ses deux monstres. Elle se demandait d’ailleurs ce qu’ils étaient en train de faire à cette heure-ci… Peut-être quelques entraînements, avec Dwalin pour l’un, à l’arc pour l’autre ? Ou une séance de tuteurât avec Balin, qui était tout à fait probable également, ou encore une aventure ou une autre qu’ils essaieront de lui cacher ? Elle leur demanderait tout ça tout à l’heure. Tout à l’heure... Elle soupira légèrement. Oui, elle était déçue. Car en réalité, elle avait espéré que, comme autrefois, ses petits seraient peut-être venus plus tôt que prévu, s’engouffrant dans son bureau comme de petites tornades pleines de vie et de bonheur pour la tirer de ses affaires. Mais non. Ses bébés avaient bien grandi malheureusement et à présent c’était à elle de les inviter à goûter pour espérer pouvoir passer un peu plus de temps avec eux. Dire qu’elle râlait à demi quand ils venaient la déranger ainsi autrefois, qu’elle les houspillait en leur demandant de rester tranquille et de la laisser travailler… si elle avait su ! Elle leur aurait offert tout le temps du monde et plus encore tant qu’ils étaient intéressés à passer le leur avec leur mère.




_________________


Dìs


Dernière édition par Dìs le Ven 2 Jan 2015 - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Ven 12 Déc 2014 - 19:48

Long time no see mummy


A son réveil sa première pensée fut pour une naine. De long cheveux noir et une longue barbe bien tressée, un port altier et un sourire.. un sourire… sans parler de son rire… Ses pensées encore embrumées ne cessaient de lui renvoyer ce souvenir, gonflant son cœur de.. il ne savait trop. Il se redressa sur son séant, les cheveux en bataille et les yeux pleins de sommeil pour se lever en baillant largement. La nuit avait été courte mais c’était la nuit. Laissons la place à la journée.
Sa seconde pensée fut également pour une naine. La première description lui siérait parfaitement à ceci près qu’il s’agissait de sa mère. Il avait reçu la veille une invitation de sa part et avec un pincement au cœur, s’était demandé depuis quand sa mère avait besoin de l’inviter pour qu’il passe du temps en sa compagnie. Il avait bien grandit et c’était bien la première fois qu’il le réalisait sérieusement quand il n’y a pas si longtemps, il n’était encore qu’un enfant.
Ses pensées voyagèrent ainsi d’une naine à l’autre pendant une grosse partie de la matinée, le distrayant des enseignements matinaux que Balin tentait désespérément de lui inculquer. Pas étonnant que ses cheveux aient déjà tourné blanc.

Midi arriva, suivit de l’après midi, l’heure du goûter arrivait à toute vitesse et il se surprit à espérer. Il avait hâte de s’y rendre et cela n’avait rien à voir avec les gâteaux qui s’étaleraient sur la table. Pendant une seconde, il s’imagina faire irruption dans le bureau de sa mère avant d’y renoncer. Elle avait fort à faire et il n’était plus un enfant. Son entraînement l’attendait, lui aussi fort occupé et ses flèches ne se planteraient pas toutes seules dans sa cible.
Il n’eut cependant pas le cœur à l’ouvrage, ses pensées toujours aussi occupées et pendant un instant, se demanda s’il ne devrait pas consulter. Ses préoccupations le déconcentraient et il avait une étrange impression, comme le sentiment d’attendre quelque chose sans trop savoir quoi, comme une légère appréhension qui fait pression. Il parvient tout de même a entamer sa cible plusieurs fois et mit fin à ses essais en grommelant, peu satisfait de ses exploits.
Mais l’heure avançait et le quatre heure arrivait. Il ne pouvait pas se rendre en sueur voir sa mère. Il courut plus qu’il ne marcha jusqu’à la salle d’entraînement où se trouvait son frère, pour le trouver en train de battre le fer avec son parrain, la sueur coulant sur son front. Ce faisant, il l’observa pendant un moment, un petit sourire amusé avant que Dwalin ne le repère.

Je viens chercher Fili, nous allons voir Mère.

Il attrapa son frère par le bras et le tira loin du grand nain avec un air de conspiration, il faudrait prendre un bain avant de songer à prendre le thé. Fort heureusement, ils avaient encore un peu de temps devant eux pour se frotter mutuellement le dos et peut-être aussi, se coiffer l’un l’autre leurs cheveux humides. Si le jeune nain savait une chose, c’est que sa mère déplorait son manque de.. tresse contrairement à son frère qui pouvait se vanter de pouvoir orner sa moustache. L’eau chaude lui fit du bien et eut au moins le don de lui vider la tête de toute pensée, il se laissa aller, la tête posée sur l’épaule de son frère avant de se saisir de l’éponge pour lui frotter le dos. Cette journée prenait des tours de souvenirs d’enfance, quand ils se baignaient avec d’autres et qu’ils participaient à des batailles d’eau. L’envie de noyer son frère le titillait mais ils n’avaient pas le temps pour ce genre d’enfantillage, ce serait pour une prochaine fois.
Une fois le bain fini, les vêtements passés, il retrouva son aîné.

Tu veux me coiffer, pour maman.

Il lui tendit un peigne et des perles avant de s’asseoir devant lui et de se laisser faire. Il rêva d’un moment où une autre personne le ferait pour lui et ses joues s’empourprèrent sans qu’il ne sache pourquoi. Heureusement, il faisait dos à son frère et son trouble passager pu passer inaperçu mais la sensation persistait, sans explication.
Sa mère serait cependant contente de les voir ainsi apprêtés, surtout que c’était pour elle. Un sourire s'immisça sur son visage alors qu’il prenait le chemin pour le salon aux côtés de son cher frère. Ils avaient bien grandis.
Il le rua d’un coup d’épaule, comme quand il était enfant et partit en courant, le défiant d’arriver avant lui alors qu’il avait déjà pris de l’avance et c’est légèrement essoufflé qu’il débarqua dans le salon comme un forcené. L’odeur des petits gâteaux lui emplit les narines avant qu’il n'aperçoit la naine si chère à son cœur vers laquelle il courut pour l’embrasser sur la joue, tirant la langue à son frère qu’il avait laissé derrière.

Tu es très en beauté aujourd’hui.

Ce n’était pas bien difficile, elle avait toujours été très en beauté, aussi loin qu’il l’eut connu. Sa mère était une très belle naine et il savait qu’il avait hérité ses cheveux d’elle. Il aurait cependant voulu en hériter également la barbe si joliment tressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Sam 20 Déc 2014 - 23:06

Just like the old days…


Toute la journée durant, Fili avait été assez occupé entre quelques classes le matin, sur les échanges diplomatiques et leur importance au sein d’un royaume prospère, des cours qui l’ennuyaient réellement, mais comme le disait son oncle, il allait un jour être amené à prendre sa succession et ce n’était pas en ayant l’esprit aussi creux que le bois des elfes qu’il allait y arriver. Un mince pause le midi, le temps de manger et refaire ses forces et enfin… l’entraînement avec monsieur Dwalin. Entraînement… plutôt séance de ‘je te frappe et essaie de ne pas finir trop cassé’, mais au moins, il n’était pas avec un idiot qui allait le traiter avec tant de niaiseries et de chichis qu’il risquait plus de se blesser avec sa petite cuillère qu’autre chose.

Pourtant durant cette journée, le blond avait eu aussi un certain nombre de choses en tête, une en particulier, l’invitation qu’il avait eu le matin-même, de la part de sa mère, pour venir prendre le goûter avec elle. C’était… étrange. Une mère ne devait pas avoir à user de ce genre de biais pour espérer voir ses fils. Depuis quand Kili et lui avaient à ce point grandit ? Au point que Dìs se sente peut-être seule, alors qu’il avait l’impression qu’hier encore, il entrait en hurlant dans son office, suivit ou précédé de Kili – selon le gagnant de la course – avant de se faire réprimander à cause de leur raffut. Il s’était réellement sentit peiné pour elle, jamais il n’avait désiré avoir l’air de la mettre à l’écart. Dìs était leur mère, elle avait toujours tout fait pour eux, s’était débrouillée à la mort de leur père pour qu’ils ne souffrent d’aucun manque, cela avec l’aide de leur oncle. Leur gratitude semblait bien amère…

Il était donc en plein entraînement avec le parrain de son frère, quatre heure approchait et l’air de rien, Fili commençait à être excité comme une puce, à tel point que le nain venait de lui ordonner (une fois de plus) de se concentrer quand la porte s’ouvrait sur Kili, qui déclara comme s’il venait chercher du pain, qu’il embarquait son frère et traînait d’ailleurs ce dernier dans les couloirs, le tirant par le bras. Ça, c’était fait ! Et au fond, Fili était presque certain qu’une fois hors de vue, Dwalin avait eu l’air amusé par leur comportement.

Conscient qu’il ne devait pas sentir l’herbe fraiche après être passé par la salle d’armes, le lion de Dùrin allait proposer de passer prendre un bain, apparemment, Kili avait la même idée puisque sans avoir à dire un mot, il se retrouvait dans la salle d’eau et ne perdait pas de temps avant de se glisser dans l’eau chaude – enfin si, le temps d’enlever ce qui devait l’être tout de même – et sentir ses muscles enfin se détendre. Les souvenirs de batailles d’eau lui revinrent en tête, combien de fois avait-il été le noyé ? Ou Kili ? Enfin… ils n’avaient pas le temps et une fois propre et sec, Fili esquissait un sourire à la demande de son cadet, lui prenant des mains ce dont il avait besoin avant de s’installer derrière lui.

« Maman va être ravie de ton effort. Pour une fois, elle pourra dire que son bébé ressemble enfin à un nain convenable. »

Le ton était à peine moqueur, juste un tout petit peu et Fili tirait la langue en déclarant, quelques temps après, avoir terminé. Il en profitait pour se lever et esquiver toute tentative de représailles. Ils n’allaient pas se chicaner tout de suite, pas quand leur mère attendait sans doute leur venue avec autant d’impatience qu’eux de la voir. La course rituelle, pour aller voir leur mère, elle eut justement lieu une fois de plus et sans surprise, Kili arrivait premier, parce qu’il avait triché, bien entendu. Lorsqu’il vit le brun entrer en trombe, Fili avait pendant un instant eu l’image de son frère en train de foncer dans la porte, mais d’oublier de l’ouvrir et se retrouver le nez contre le bois, avant de tomber comme un idiot. Une image qui le fit bien rire et de fait, il affichait toujours un sourire amusé en entrant, venant également embrasser la joue de leur maman, sans doute avec plus de retenue que son jeune frère, mais non sans moins d’affection.

« Tu es ravissante, une fois de plus, maman. » puis de rajouter, faussement boudeur : « Kili, tu as encore triché, je voulais dire bonjour en premier. Pour la peine, je ne te laisserai pas le premier gâteau. »

Amusé de sa boutade, Fili jetait une œillade à son frère, il voulait juste que leur mère voit que rien n’avait changé, qu’ils étaient toujours ses petits garçons.

Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Ven 2 Jan 2015 - 22:50

Pas de bagarre !




L’heure avançant, la Dame des Montagnes Bleues avait eu le temps d'abattre une bonne partie de la pile de dossier qu’il lui fallait voir, et elle avait décidé qu’il était temps de s’arrêter. Ses enfants ne devraient plus tarder à arriver, s’ils n’avaient pas l’audace d’oser arriver en retard... ou de ne pas arriver du tout mais cela restait tout de même peu probable. Ils avaient parfaitement compris qu’il valait mieux pour eux éviter de lui faire ce genre de surprise, à moins d’avoir perdu un membre ou ce serait elle-même qui leur arracherait une partie de leur anatomie. Mais revenons-en a des pensées plus positives...
Elle avait procédé à un rangement rapide de son bureau afin d’être opérationnelle le plus efficacement possible lorsqu’elle  devrait s’y remettre, avant de rejoindre le salon où elle avait demandé à ce que le goûter soit installé. La table était dressée, simplement, et était bien garnie. Plusieurs pâtisseries s’étalaient sur la nappe, de la plus crémeuse à la plus croquante, il y en avait pour tous les goûts selon ses souhaits, et elle n’avait aucun doute sur le fait qu’il y avait de quoi faire pâlir d’envie n’importe quel hobbit. Ou, mieux, faire baver de gourmandises des nains. Elle remercia chaleureusement Therir, qui avait dû s’arranger pour commander et préparer tout cela du jour au lendemain à cause de son idée soudaine, et le congédia en lui assurant par deux fois qu’elle pourrait assurer le service sans son aide. Elle ne serait pas seule, après tout... La pensée fit fleurir un sourire sur ses lèvres tandis qu’elle allait surveiller la théière, qui avait été laissée dans l’âtre afin que l’eau soit bien chaude le moment venu. Elle se rappela la première fois qu’elle avait pris le thé avec celui qui était devenu par la suite son mari, le père de ses enfants, et se laissa aller à un peu de nostalgie. La naine était tout à ses souvenirs quand la porte s’ouvrit soudainement sous l’assaut de son plus jeune fils, allant claquer contre le mur dans un bruit sec et la faisant sursauter. Son sourire retourna sur ses lèvres en l’instant et elle tendit les bras pour accueillir d’abord Kili, qui débarquait en courant comme s’il était encore un jeune enfant, ce qui n’était pas forcément pour lui déplaire, au contraire (tout dépendait des circonstances). Amusée, elle le laissa l’embrasser sur la joue, acceptant le compliment avec grâce avant que Fili n’arrive, plus calme en apparence mais elle ne doutait pas qu’il eut été en train de courir également avant de passer la porte. Les dires de son aîné confirmèrent bientôt les soupçons qu’elle avait sur le sujet, et elle se dépêcha de refermer sa prise sur chacun des deux garnements avant qu’ils ne s’échappent de son contrôle, tout en annonçant immédiatement :

« Non, le premier sera pour moi. »

C’est qu’elle les voyait déjà partir en courant vers la table et gober le premier truc venu simplement pour pouvoir dire que l’un ou l’autre avait été le premier… Il n’en était pas question ! Elle ponctua sa phrase d’un regard lourd de sens afin de s’assurer que cela n’arriverait pas puis desserra finalement sa prise sur l’un et l’autre de ses enfants, non sans avoir préalablement déposé un baiser léger sur les joues à sa portée.

« Il y en aura bien assez pour nous trois, rassurez-vous. »

Sur quoi, elle s’avança vers la table afin de prendre place, les enjoignant à venir la rejoindre. Elle ne commenta pas le fait qu’il y avait là leurs douceurs préférées, ne voulant pas se targuer ouvertement des choix effectués ici, mais elle ne se priva pas de regarder les deux nains tout en s’asseyant, voulant voir leurs réactions face à ce goûter qui avait été préparé spécialement pour eux. Pour eux… et donc pour elle. La naine déplia la serviette qui était apposée à côté de la petite assiette devant elle et la posa sur ses cuisses en un geste habituel afin de protéger sa robe d’éventuelles taches, avant de demander :

« Kili, soit mignon et ramène la théière veux-tu ? »

Non, elle ne prenait pas un malin plaisir à attendre avant de choisir sa première pâtisserie ! Mais on pouvait en revanche dire avec certitude qu’elle savourait l’instant, car rien n’était plus vrai. Elle lança la discussion en attendant que Kili ne revienne avec le thé :

« Alors, qu’avez-vous fait aujourd’hui ? A part vous faire beaux pour moi… »

La belle chevelure bien tressée de son cadet ne lui avait bien évidemment pas échappée et elle se doutait bien que Fili en était l’auteur. Elle était heureuse de savoir qu’ils avaient fait l’effort de se préparer ainsi avant de venir la voir ; cela lui faisait toujours plaisir de voir ses enfants apprêtés. L’idée qu’un jour prochain, ils se mettraient sur leur trente et un pour une autre naine qu’elle lui traversa l’esprit. Et ensuite, ce seraient elles qui leur tresseraient leurs chevelures et leurs barbes... Elle avait après tout l’âge de Fili quand elle avait rencontré leur père, cela ne serait en rien étonnant... Une fois Kili revenu, elle se décida finalement à prendre un financier pour le déposer dans son assiette, les autorisant ainsi à se servir à leur tour de ce qui leur faisait de l’oeil.




_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Dim 11 Jan 2015 - 21:10

Something I should not be embarassed of


Depuis combien de temps n'avait-il pas offert de son temps à sa mère ? Depuis qu'il se pensait trop grand pour rester dans ses jupes ? Depuis qu'il se concentrait sur ses entraînements ? Depuis qu'il avait l'esprit occupé par une autre naine qu'elle ? Les raisons étaient diverses et variées mais aucune ne lui paraissait assez bonne pour l'expliquer. Quelque soit la raison, il ne fallait jamais négliger celle qui vous avait donné la vie -non seulement parce que ce n'est pas une mince affaire pour une naine et notamment parce qu'une naine, c'est aussi un peu un dragon- Kili se sentait un peu ingrat. Bien heureusement, il avait l'occasion de se racheter en passant du temps avec elle et il était bien décidé à se racheter justement.
Règle numéro un : marquer des points. Il était allé chercher son frère, l'avait soustrait à ses occupations avant d'aller se laver, il lui avait même demandé de lui tresser les cheveux. Il devait bien avouer qu'il était un peu négligé côté coiffure même s'il lui arrivait parfois de se tresser les cheveux tout seul quand l'envie lui prenait mais ce n'était jamais aussi bien que son oncle et jamais aussi beau que son frère. Il était temps pour lui de trouver une naine à épouser pour lui tresser cette tignasse brune qui atteignait ses épaules de manière désordonnée. Fort heureusement, il avait toujours un frère pour cela, et l'image que son reflet lui renvoya combla toutes ses attentes. Il reconnaissait bien là son aîné qui savait s'y prendre avec les apparences.
Règle numéro deux : être ponctuel. Il n'avait pu s'empêcher de vouloir arriver le premier et avait commencé à courir avant même de lancer le départ de la course. Il était sur de gagner ainsi. Déboulant à toute vitesse, il avait ouvert la porte en grand, le battant venant claquer contre le mur, avant de foncer comme un rapace sur sa mère. Son cœur s'était serré en la voyant là, seule au milieu du salon, comme chaque fois qu'il réalisait à quel point elle devait se sentir seul sans leur père à ses côtés, mais il ne s'était pas départi de son sourire ni n'avait ralenti avant d'avoir embrassé sa mère. Bien sûr, son frère avait fini par arriver à son tour mais il restait le vainqueur, lui tirant la langue par dessus sa mère alors qu'elle leur annonçait avoir voix au chapitre quand au premier qui mangerait un gâteau.
Règle numéro trois : être serviable. L'odeur des sucreries, fortement présente, emplit ses narines mais celle de sa mère, plus subtile, ne lui échappa pas pour autant alors qu'il s'en emplissait les poumons, la serrant fort dans ses bras avant de courir chercher la théière. Si le premier gâteau n'était pas pour lui, le second le serait mais ils étaient déjà à table quand il revint, veillant à ne pas renverser le contenu de la théière sur ses pieds. Ses yeux détaillèrent les innombrables bonnes choses que leur mère avait fait préparer pour eux. Le plaisir et l'émotion vinrent emplir ses traits alors qu'il prenait place, tachant de masquer son émoi. Le rouge n'avait pas manqué de lui monter aux joues alors qu'elle avait remarqué leur tenue et il passa une main dans ses cheveux pour toucher ses tresses. Immanquablement, son esprit dériva vers le sujet principal de ses pensées actuelles, ce qui le fit sourire légèrement avant qu'il ne se reprenne, un peu trop tard.
Toujours dans son jeu, il prit son frère de vitesse, quitte à lui couper la parole.

J'ai suivi mes enseignements une partie de la matinée puis je me suis entraîné à l'arc. Il se sentit soudainement embarrassé avant de poursuivre. L'heure avançait alors je suis allé sauver Fili qui se prenait une raclée de la main de Dwalin, même s'il a une toute autre version à te donner je suis sûr.

Il fit un clin d’œil à son frère, les mains sous son menton et les coudes sur la table, feignant un air enjôleur en battant des cils. Taquiner son aîné était son occupation favorite sommes toutes mais ne dit-on pas que, qui aime bien châtie bien ? Son imitation d'une naine était cependant bien mauvaise pour ce qu'il en avait vu, très surfaite et frivole, n'atteignant même pas la cheville d'une certaine naine.
Règle numéro quatre : ne pas montrer ses sentiments à sa mère. Mais ce serait une toute autre histoire car le goûter ne faisait que commencer. Que pouvait bien révéler la rougeur qui avait envahie ses joues ? Rien de plus que de l'embarras. Mais un sourire destiné à lui seul ? Qu'il était devenu narcissique peut-être ? Oui, c'était cela et rien de plus, mais l'on apprend à ses dépends que rien n'échappe à une mère, rien.

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF


Dernière édition par Kili le Jeu 22 Jan 2015 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Jeu 22 Jan 2015 - 12:04

Grrrrmblbl... non, ce n'est pas mon ventre!


Dès le départ il aurait dû s’en douter. Kili n’était pas capable de gagner à la loyale quand il était question de courir comme deux enfants afin de rejoindre leur mère. Déjà quand ils étaient petits, Fili avait pris l’habitude de le laisser gagner pour ne pas voir la déception prendre place sur ses traits. Hein… ? Comment cela de la mauvaise foi ? Il pouvait battre Kili sans problème à la course, même quand ce dernier trichait, il n’avait juste pas envie. De toute manière, personne n’était obligé de le croire, mais si la question venait à être posée, ce serait sans conteste la réponse offerte : ‘Je n’ai pas perdu, j’ai laissé Kili gagner.’ Avec un air de dédain pur, et un regard qui ferait voir comme il était agacé d’avoir encore perdu. Lorsqu’il se sentait pris dans l’étreinte ferme de la naine, Fili affichait un sourire franc même si son souffle quittait subitement ses poumons… ha oui… c’était pour ça qu’il avait commencé à fuir les étreintes étant petit, il avait eu peur de mourir asphyxié. Rien qu’en repensant un cela, un léger rire quittait les lèvres de l’aîné de la fratrie avant qu’il n’accepte l’idée de renoncer au premier gâteau. D’un regard, il avertit pourtant Kili, le second serait à lui ! Il n’allait pas se faire écraser à chaque fois par ce moucheron, non mais vraiment, c’est comme ça qu’il le remerciait d’avoir le meilleur des frères ? Hein ? Les chevilles ? Elles vont très bien merci ! Demandez donc à leurs voisines, les aiguilles, elles viennent leur rendre visite assez souvent.

Quand enfin ils furent libres, Fili ricanait quand leur mère demandait à Kili d’être ‘mignon’ et d’aller chercher l’eau pour le thé. Mignon… c’était bien le truc que seules les mamans pouvaient se permettre d’encore dire à leurs garçons quand ils étaient adultes. Une toute autre personne se ferait lyncher en un rien de temps. Mignons et nains… ça n’allaient pas toujours de paires, même si dans la famille, ils étaient assez aidés par la nature.

« Aller le petit garçon mignon à sa maman… » Quoi ? C’était aussi ça d’être l’ainé, prendre le droit de se payer ouvertement la trombine du ou des plus jeunes, si un jour Thorin venait à dire ne l’avoir jamais fait, Fili le traiterait sans conteste de menteur. Enfin… pas ouvertement, s’il voulait vivre vieux.

Pendant que Kili était donc à sa tâche, le blond s’était rapproché de la table et sentit – et entendit – son estomac bondir de joie à la vue de tout ce qui avait été fait pour eux. Tout ce qu’ils aimaient… vraiment, tout était fait pour qu’ils passent un bon après-midi ici, même si sans cela, ça aurait été agréable aussi, les instants en famille sont toujours précieux, la nourriture… c’est juste du bonus. Un très bon bonus. Se faire beaux pour elle… ? Un léger sourire fleurit sur les lèvres de Fili. Elle avait apprécié l’effort, surtout que pour Kili, cela relevait du ravalement de façade, il avait fallu transformer le vagabond en personne décente… d’ailleurs, avec le chao qu’étaient ses cheveux, Fili avait été très surpris de ne pas découvrir un oiseau entier piégé entre deux nœuds. En parlant de frère… est-ce que sa fête était aujourd’hui ? Non parce que… Kili semblait prendre un malin plaisir à l’embêter aujourd’hui, plus que d’habitude, et Fili lui flanquait un coup de pied sous la table, son regard clair lui lançant un avertissement, une menace de vengeance pour ce qu’il venait de dire. Comme s’il se faisait mettre une raclée par Dwalin… non, c’est juste que… il était en train de s’entraîner depuis des heures et commençait à senti la fatigue. Et puis non ! Il n’était pas en train de se faire écraser !

« N’importe quoi ! Dwalin était encore en train de tenter de capter mon attention, parce que j’étais impatient de venir ici, alors il a attaqué plus fort et j’ai été kidnappé par un lutin. Et puis tu peux parler, tu ne tiens pas deux minutes en face de Dwalin, avant de demander grâce. » puis comme un idiot, en voyant le manège de son frère, Fili demandait : « Pourquoi tu clignes des yeux comme ça ? T’as un truc qui te gêne ? Maman, je crois que Kili est détraqué... »

L’imitation de naine devait réellement être nulle pour qu’il n’ait pas compris, ou alors, Fili était simplement le genre de nain qui avait besoin de signaux de fumée et de textes faits avec des lucioles pour lui faire comprendre les choses. M’enfin qu’importe, il venait d’attraper l’un de ses gâteaux favoris, vous savez, rond, avec plein de crème au milieu ! Il adorait encore plus la couche de sucre dessus et comme de bien entendu, s’en mettait plein la moustache dès la première bouchée. Bon sang… il tuerait pour ces gâteaux…

Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Dim 25 Jan 2015 - 19:25

Détraqué, hm ?




Dìs était contente de revoir sa petite famille, et que l’animation ait ainsi gagné dans ses quartiers à l’image de ce qu’ils avaient pu être quand les deux nains étaient encore des enfants. Elle s’était empressée de les retenir cependant, ne désirant pas qu’une bagarre éclate et que sa belle table bien préparée n’en fasse les frais. Ils allaient savourer ce qu’elle avait préparé et pas simplement totu engloutir pour être “le premier” ou “celui qui en a mangé un de plus”.

La naine avait finalement relâché ses deux petits monstres, non sans les avoir embrassés l’un et l’autre, pour se diriger vers la table où toutes les douceurs les attendaient. Elle avait tout fait préparer pour eux et espérait sincèrement que tout celaserait à leur convenance et que rien ne manquerait. C’est pourquoi elle les surveilla du coin de l’oeil pour guetter leur réaction. Elle vit d’abord le visage de Kili s’éclairer, ce qui la fit sourire un peu plus largement avant qu’elle ne lui demande de s’occuper de la théière pour elle. Mais son aîné n’avait pas tardé à rebondir pour se moquer de lui à cause de l’expression qu’elle avait employée (en toute sincérité qui plus est). Elle leva aussitôt un sourcil… puis le bras pour mettre une tape sur la tête du blond en réponse. Rien de bien méchant mais une mouche tout de même, car elle ne cautionnait pas que l’on se moque de son grand dadet. Oui, il était mignon, tout à fait ! Et serviable. Et ce n’était pas un défaut ou un quelconque sujet à moquerie... Et de toute façon, Fili était aussi le petit garçon mignon de sa maman, qu’il ne ne l’oublie pas ! Même s’il avait plus de poil au menton. De toute façon ill resterait son “petit Fili” jusqu’à la fin de ses jours, il faudrait qu’il s’y fasse !

L’air réprobateur qui était passé sur les traits de la naine reparti cependant bien vite comme elle entendit le ventre de Fili se manifester, ce qui donna un nouveau souffle à sa bonne humeur. Leur mère s’intéressa alors à en savoir plus sur leurs activités récentes, et les interrogea alors sur leur journée, question à laquelle Kili s’empressa de répondre… après avoir étrangement rougi, ce qu’elle ne manqua pas de remarquer. Il marqua une petite pause tout aussi étrange avant de finir tout naturellement par se moquer de son frère. Une petite vengeance pour sa phrase précédente à n’en pas douter. Le dit frère qui s’insurgea et répliqua par un coup de pied sous la table (oui elle l’avait vu ! Elle voit touuut… ou presque) et un déni en bonne et due forme. Leur mère sourit doucement en choisissant son premier gâteau sous les chamailleries des plus jeunes. A la remarque de Fili, elle pris un air faussement pensif et s’interrogea :

« Qui a bien pu détraquer mon fils, je me le demande... »  Elle attrapa d’une main la théière ramenée par Kili et en profita pour faire un petit clin d’oeil complice à ce dernier. « Peut-être est-ce à force de subir les coups de son frère ?! »

Je vous ai dit qu’elle avait vu le coup de pied ! Bon, elle plaisantait ici et en profitait aussi pour houspiller Fili au passage mais elle avait bien remarqué l’étrange rougeur qui était montée aux joues du plus jeune quand elle leur avait dit qu’ils étaient beaux. Or ce n’était pas la première fois qu’elle les complimentait et ce ne serait certainement pas la dernière. Il y avait peut-être bel et bien quelque chose qui ne tournait pas tout à fait rond chez lui… Mais elle ne voulait pas en présumer trop tôt. Alors, elle servit son cadet puis elle-même en thé (se doutant que Fili préférerait prendre du lait) et demanda l’air de rien :

« Vous avez passé un peu de temps ensemble avant de venir me voir. Cela m’étonne que vous ne vous soyez pas arraché les cheveux au lieu de les coiffer. »

S’ils s’étaient bien coiffés ensemble, ce qu’elle avait supposé par habitude mais qui n’était peut-être pas vrai. Elle tendait ici une perche anodine à l’un et l’autre, une possibilité d’affirmer ou réfuter ses suppositions. Car le jour où Kili se mettrait à se coiffer seul, il y aurait vraiment anguille sous roche.



_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Ven 30 Jan 2015 - 12:23

Only a kof


Fili était vilain, un vilain frère, c’est ce qu’il aurait dit petit mais maintenant ils entretenaient plus une relation où ils se taquinaient l’un l’autre, jouant avec leurs sentiments. Une chose était sûre, ils s’aimaient profondément mais Kili aimait beaucoup l’embêter, faire des conneries pour le faire rire. C’est qu’ils ne passaient plus autant de temps ensemble depuis quelques temps. Sans doute qu’il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même après tout, il n’avait qu’à lui trouver du temps, comme il devrait en aménager pour sa propre mère. Mais chacun avait ses occupations. Sa mère aidant son oncle dans ses affaires et Fili qui était l’héritier de leur oncle, ils étaient tout deux fort occupés. Et lui-même, ce n’était pas comme s’il n’avait rien à faire mais il devait bien avouer que ses responsabilités étaient divisées. Est-ce que c’était seulement juste pour son frère d’avoir autant de poids sur ses épaules alors qu’il n’était pas beaucoup plus vieux que lui en réalité. Mais il ne pouvait pas en vouloir à son frère, et encore moins à son oncle. Ce n’était pas de sa faute s’il n’avait pas trouvé l’être aimé, s’il n’avait pas d’héritier. Il était déjà très occupé, alors avait-il seulement le temps de tomber amoureux ? Si le jeune nain pouvait lui reprocher de ne pas avoir de cousin ou de cousine avec qui se lier, il ne se serait jamais permis de mettre sur le dos de son oncle le poids des reproches concernant son frère aîné. Est-ce qu’on allait lui reprocher la mort de son oncle ? Si ce dernier n’avait pas perdu la vie, s’il avait eu une descendance, Fili n’aurait pas été l’héritier, n’est-ce-pas ? Ce n’était que le coup du sort, de responsable, personne ne pouvait être désigné comme tel. Mais c’était en son sens et il savait que Fili ruminait cela en son fort intérieur, il n’était pas aveugle mais il avait peur du jour où son grand frère exploserait. Le divertir était son seul recours, essayer de le soulager par le rire.

Il aurait presque pu oublier ce qu’il pouvait être agréable de passer du temps avec sa mère. La complicité qu’il avait avec son frère et les regards de sa mère, il n’y avait que ça de vrai et face à celle qui leur avait donné la vie, ils redevenaient deux enfants, ses deux enfants. Alors que son aîné se faisait réprimander par leur mère, le plus jeune lui tira la langue dans une mimique digne d’un petit enfant, gratifiant sa mère d’un grand sourire en réponse à son clin d’oeil. Il ignora totalement la remarque à propos de son attitude détraquée, il était comme d’habitude, enfin… oui.
Oui, face à elle, ils étaient de nouveaux des enfants, chamailleurs et turbulents. Dès qu’elle attrapa son premier gâteau, il tendit la main aussi vif que le serpent pour attraper un scone qu’il fourra dans sa bouche. Mal lui en prit parce qu’il manqua de s’étouffer et il se contenta de hocher la tête pour acquiescer en marmonnant. Elle avait remarqué qu’il s’était fait coiffer par son frère et le rouge lui monta instantanément aux joues. Rien n’échappait à une mère et surtout pas à la sienne, ça avait de quoi être effrayant. Il laissa cependant son frère répondre pendant qu’il avalait une gorgée de liquide pour faire passer le scone qui semblait vouloir rester coincé en chemin. Ça lui apprendrait à se hâter ainsi pour manger.

Et toi maman ? Qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui ?

Elle avait du être fort occupée comme à l'accoutumer mais rien n’empêchait de poser la question. Il se resservit en cookie cette fois-ci mais le grignota doucement en s’enfonçant dans ses pensées, le regard perdu dans le vague vers son frère.

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mar 17 Fév 2015 - 14:56

L'amour vache!


Bad Form… il s’était fait houspiller par sa mère en flanquant un coup de pied à Kili. Comme si ses coups pouvaient le détraquer, il n’y allait jamais trop fort, les seuls avec qui il se battait sans mettre des gants… c’était les gens qui l’énervaient, ou quand il était bourré après une fête sous la montagne. En général, maman prenait un malin plaisir à lui hurler dessus dans ce genre de cas, pour que son mal de crâne lui serve de leçon.

Enfin, pour l’instant, là n’était pas la question, Kili était devenu vraiment… rouge… le genre de rouge que lui arborait quand il parlait à une fille… celui qui vous fait passer pour un idiot si on s’appelle Fili, pour un chiot si l’on est plus dans le genre de Kili… et bien sur, Dìs n’arrangeait rien.

« Non, je ne détraque jamais Kili ! C’est plutôt lui qui a un effet néfaste sur moi… ou alors, tu as laissé Thorin le bercer trop près du mur quand il était petit. Enfin… quand je ne l’avais pas dans les pattes en tout cas. »

Et toc ! Ça, c’était pour l’avoir accusé de trop frapper son petit frère. Pas besoin, il manquait de mourir tout seul et pendant qu’il s’étouffait tout seul, après avoir engloutit un scone. Ha, il était beau le petit glouton de la famille, incapable d’avaler tout rond un petit gâteau de rien du tout. Bientôt, il allait devoir lui remettre un bavoir… ou déjà, répondre à l’interrogation de Dis concernant leur petit moment ensemble avant de venir la voir.

« Maman, nous ne sommes plus de petits diablotins, aussi étonnant que ça puisse paraître, Kili sait se tenir à carreau quand il veut ressembler à autre chose qu’un tas de poils en désordre. Et puis… s’il y a bien une personne pour qui nous devons faire des efforts, c’est toi maman. »


Hein ? Oui il tentait bien de faire oublier son coup de pied. Puis en plus…

« Si Kee avait bougé de toute manière, je lui faisais un gros nœud sur le caillou et dans ce cas, on aurait été forcé de tout couper pour réparer les dégâts, donc… il aurait eu l’air d’un bébé… enfin… plus que d’habitude. »

Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mer 25 Fév 2015 - 21:20

Family Portrait




Dìs avait souri à la réponse de Fili, se remémorant soudain Thorin en train d’essayer de bercer précautionneusement ses fils. Elle se souvenait avoir eut l’impression qu’il avait presque peur de prendre Fili dans ses bras au tout début… Comme s’il craignait de mal faire, ou de risquer de le blesser. Elle se rappelait également avec tendresse la façon dont son aîné trimballait le plus petit un peu partout avec lui quand ils étaient petits, et toutes ces images eurent pour effet de lui réchauffer le coeur, malgré l’ombre de Korli dans chacune d’entre elles, qui marquait son absence d’aujourd’hui.

« Comme si tu n’aimais pas l’avoir dans les pattes... »  

Fut sa réponse. Elle ne commenta pas à propos de son propre frère. Tous les trois savaient pertinemment que s’il avait ses défauts, comme tout le monde, il avait été un bon oncle  avec ses deux neveux. Et puis, quiconque aurait laissé la tête d’un de ses fils heurter un mur se serait vu ôter la sienne dans les secondes suivantes, famille ou non… Fort heureusement, rien de tel n’était arrivé et elle n'avait jamais eu à commettre de meurtre... Même si bien sûr, il y avait eut des chutes et des petits bobos, comme pour tout le monde. Rien qu’un bisou magique et un éventuel gâteau n’avait pu arranger à l’époque. Quoi qu’il en soit c’était là une époque malheureusement révolue, ses petits monstres ayant bien grandi et elle les interrogea bientôt légèrement, subtilement, pour apprendre que Fili était bien l’auteur de ces tresses -comment aurait-elle pu en douter ?- et voir Kili s’étouffer à moitié sous ses yeux.

« Mais mâche donc ! »  

Vraiment… avait-il seulement eut le temps d’en sentir le goût ?! Elle soupira légèrement en terminant d’une seconde bouchée son financier et pris une gorgée de thé brûlant, juste comme elle l’aimait. Ces deux-là étaient parfois pire que des bêtes…elle soupçonnait là l’influence de Dwalin et ses mauvaises manières mais se garda de l’accuser à haute voix. Le grand nain avait une place non négligeable dans leurs vies (et vice versa) et elle en était coupable… et heureuse.
Fili, ce beau parleur, ne tarda pas à la flatter légèrement, avant de finalement attaquer son frère de nouveau. Bien entendu. Elle lui assena un regard d’avertissement. Certaines choses pouvaient passer, elle était habituée à leurs chamailleries incessantes depuis le temps, mais elle n’aimait pas qu’il commente ainsi négativement son physique. Kili n’avait pas besoin de ça, vraiment. Elle avait passé assez d’heures comme ça à essayer de lui remonter le moral, de le rebooster ou encore à lui conter comment elle avait aimé son père de tout son coeur malgré sa barbe peu fournie afin de lui redonner confiance. Son frère ne s’en rendait peut-être pas compte… Est-ce que le message passerait mieux avec un coup de pied aux fesses ?
Elle ne fit cependant rien de plus, ne désirant pas mettre son cadet mal à l’aise, et préféra choisir un nouveau gâteau, venant précautionneusement le tremper dans son thé un instant. A la question de Kili, elle haussa bientôt les épaules.

« Rien de bien passionnant, je le crains… Quoi que si vous avez des achats de  tissu à faire, faites-le maintenant, car les prix vont bientôt augmenter. »  

Pas que ça doive les intéresser beaucoup comme information, elle s’en doutait bien… mais bon. D’ailleurs en y pensant, elle les regarda l’un puis l’autre de nouveau en se demandant s’il serait judicieux de leur faire commander une pièce ou une autre pour la prochaine saison. Cela pourrait s’avérer utile, en remplacement de certains de leurs vêtements qui avaient déjà fait leur temps. A méditer, donc.


_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mer 25 Mar 2015 - 15:12

Perdu dans ses pensées


Kili aimait beaucoup sa mère, normal pour un enfant -ou pas-, mais elle était tout pour lui. Après tout, en l’absence de son époux, elle avait dû assurer les deux rôles et elle s’en était très bien sortie. C’était une naine forte, une naine de caractère, une naine tout simplement. Parfois, elle lui faisait peur, elle se montrait sévère et pouvait se révéler un véritable dragon à ses heures perdues mais quoiqu’elle fasse, il savait qu’il pouvait compter sur elle et l’affection qu’elle lui portait. D’amour, Kili n’en avait jamais manqué entouré de ces deux là, entre sa mère qui le considérait toujours comme son bébé et son frère qui ne le lâchait pas d’une semelle, sauf quand l’heure du goûter sonnait, le ventre avant tout. Il avait toujours pu compter sur eux et il savait que ce serait toujours le cas, aussi longtemps qu’ils vivraient. Mais ils ne resteraient pas longtemps tous les trois sous le même toit, car il allait bien y avoir un jour où chacun ferait sa vie, même si celle de leur mère était finie.
Kili ne se souvenait pas précisément de leur père, trop jeune au moment de sa mère, mais il vivait des histoires que lui racontait sa mère à son sujet, perpétuant une image positive d’un père disparu. S’il ne l’avait jamais vraiment vu pleurer, il se souvenait très clairement des premiers mois qui avaient suivis la mort de Korli, aussi clairement qu’il se souvenait de ce jour-là, de l’atmosphère qui avait régné. Il en avait été marqué mais il était trop jeune pour en être traumatisé et Dis avait réussi à se reprendre entourée par ses deux petites têtes blondes, une vraie force de la nature. Mais on ne peut duper ses enfants, aussi jeunes soient-ils et bien plus parce qu’en grandissant, ils en viennent à réaliser à quel point il peut être dur de vivre sans la moitié de son cœur.
Il était encore tôt pour Kili de le réaliser pleinement, après tout c’était encore un bébé, et comme un bon petit garçon, il s’attela à mâcher plus doucement son cookie, comme maman lui avait demandé. Il avait décidé de ne plus écouter son frère qui s’était mis en tête de se payer sa tête pour le ridiculiser devant sa mère mais comme à l'accoutumer, il se faisait reprendre et Kili jubilait intérieurement en souriant à son frère le plus innocemment possible. Maman était là et elle s’occupait de tout.
Le jeune nain s’était toujours demandé ce que faisait leur mère en leur absence. Il savait à peu près qu’elle avait divers occupations qui impliquaient telles ou telles choses mais ça n’avait absolument pas l’air passionnant, pas le moins du monde. Et l’évocation du prix du tissu le conforta dans son idée. Il était bien incapable d’éprouver de l’intérêt pour ce genre de choses quoiqu’il était capable de s’intéresser à tout ce qui touchait les personnes qu’il aimait. Par ailleurs, une pensée chemina vers Fraia pendant un instant et il se demanda si elle savait qu’une inflation des prix était à venir évoluant vers la conviction qu’elle avait connaissance de ce genre de détails avant qu’il ne pèse le pour et le contre quant à peut-être s’offrir une nouvelle tunique qui aurait son effet, une pensée qui ne manqua pas de le faire rougir bien évidemment.
Kili attrapa sa tasse de thé et trempa ses lèvres dedans, regardant tour à tour sa mère et son frère par dessus. Il ne put s’empêcher de leur sourire, comblé par leur présence. Il avait vraiment besoin de passer plus de temps avec sa mère, surtout si le tissu lui rappelait une naine et qu’il songeait à s’habiller pour elle. Encore un peu, et il se coifferait tous les matins.
Silencieusement, il mangea quelques sucreries supplémentaires, les yeux perdus dans le vague, le jeune Kili avait rejoint une naine au sommet de la montagne. Celle-ci aurait pu s'effondrer qu'il ne s'en serait sans doute même pas rendu-compte.

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mer 8 Avr 2015 - 10:04

L'amour vache!


Parfois, Fili avait vraiment envie de tacler son petit frère – en douceur hein, le genre : attaque de chatouilles ou d’oreillers – pour le regarder de son air le plus innocent. Il avait envie de lui tirer la langue avec toute la puérilité dont il pouvait faire preuve, mais voilà… vu le regard sévère de maman quelques secondes plus tôt, le blond préférait se garder de faire ce genre de chose, autrement, il allait encore se sentir ridicule et mordre sa lèvre nerveusement. Parfois, il taquinait son frère en disant qu’il était le petit bébé, le chouchou à sa maman, il le taquinait sur son apparence mais ne pensait jamais à mal. Il espérait que Kili le sache, si certains se moquaient simplement pour lui faire de la peine, Fili n’avait aucune mauvaise intention en tête et préfèrerait encore se briser les deux mains à frapper ceux faisant du mal à son cadet que d’en faire partie.

Anyway… apparemment, si leurs journées à eux pouvaient être palpitantes, celles de leur mère… elle pourrait les faire plonger dans une sieste en un rien de temps. Non mais… le prix du tissus… ? Pauvre maman… peut-être que la sortir de ses affaires ne serait pas si mal ? Il aurait bien jeté un regard à Kili, pour tenter l’une de leurs conversations silencieuses, seulement ce dernier semblait être à l’autre bout du monde pour l’instant. Ça y est ! Il savait où il avait déjà vu cet air d’huitre ! Sur son propre visage, après qu’une certaine naine l’ait giflée à cause d’une bourde ! Oh Mahal ! Kili était amoureux ! Il n’allait pas le cuisiner maintenant, par principe et respect – puis son rôle de grand frère l’obligeait à l’interroger loin de leur mère – mais ensuite… si maman le remarquait avant et lançait le sujet en revanche… en pensant aux naines, il se rappelait vaguement le picotement de la gifle d’Asabelle et se frottait la joue d’un air absent, terminant son mille-feuille avant de détourner son regard de son nadadith et proposer l’idée qu’il avait en tête, plutôt que de laisser leur mère faire des choses ennuyeuses à mourir, seule dans ses appartements. Un instant, il surprenait un sourire du brun, juste avant de prendre la parole. Le voir heureux à cet instant était agréable, surtout quand il craignait parfois d’aller trop loin et l’empêcher d’avoir pleinement confiance en ses capacités.

« Je pensais à quelque chose… »

Oui, il lui arrive de penser parfois et son regard venait avertir Kili du regard, ne fait aucune vanne à ce sujet ou ce soir, tu iras dormir dans un lit que j’aurais soigneusement pris soin d’inonder avant ton arrivée. Comment ? L’âge de raison ? Roh ! Ce n’est qu’un chiffre, une formalité. Un peu de sa boisson dans le gosier, Fili reprenait donc quelques secondes plus tard :

« Pourquoi ne viendrais-tu pas nous voir à l’entraînement un de ces jours ? Je sais que ce n’est pas aussi passionnant que le cours du tissus mais… » mon pauvre Fili, tu tiens vraiment à te faire frapper pour dire ça, heureusement, son sourire amusé montrait qu’il taquinait simplement la naine lui ayant donné la vie. « Kili a fait d’énorme progrès, que ce soit à l’arc ou à l’épée, j’ai entendu dire qu’il est très assidu pour sa pratique de l’arc et devient de plus en plus précis. Et je l’ai vu faire à l’épée, il se débrouille très bien. »

Se mesurer à son frère serait amusant, ils avaient chacun un style précis et le fait que lui fasse usage d’épées doubles ne lui donnait pas forcément l’avantage si la technique de son cadet était au point. Par contre si on venait lui mettre un arc dans les mains à lui… c’était une autre histoire, mais ça pourrait être amusant.

« Kili ? Si maman venait, tu m’apprendrais à utiliser un arc ? Ça a l’air tellement facile en te regardant. »

Et il n’avait pas vu beaucoup de pratique de son frère, autrement il saurait que cela ne s’apprend pas simplement parce qu’on a envie d’essayer. Mais non, le Lion de Dùrin ne s’imaginait pas en train de se ridiculiser en essayant, pourtant c’est ce qui allait se produire, au moins, tout le monde pouvait s’amuser sur ce point.


Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Dim 19 Avr 2015 - 0:13

Well well well.




Non, sa journée n’avait rien eu de très intéressant, ce pourquoi elle avait été plus qu’impatiente que l’heure passe et que le goûter prévu avec ses enfants n’arrive finalement. Même si elle aurait attendu l’heure avec impatience dans tous les cas, très probablement. Elle médita une seconde sur ce qu’elle pourrait faire confectionner pour ses fils, et le type de tissu à acheter en conséquence, avant que son regard ne soit attiré par un nouveau rougissement intempestif chez son cadet. Non, elle ne rêvait pas, il était bel et bien en train de rougir tout seul, perdu dans ses pensées. Allons donc… Y aurait-il anguille sous roche ? Cela mériterait peut-être bien une petite conversation en tête à tête… Un ou deux conseils bien placés de la part d’une femme ne pourrait certainement pas lui faire de mal s’il s’agissait de ce à quoi elle pensait. L’idée l’excita tout autant qu’elle l’effrayait. Mais il fallait qu’elle se rende à l’évidence, ses bébés étaient bien grands à présent, et ils quitteraient le nid un jour prochain. S’il s’agissait de tout autre chose…et bien, elle verrait mais les conseils d’une mère sont toujours bons à prendre de toute façon, tsss.
Elle n’eut cependant pas vraiment le temps de s’appesantir sur ces pensées, comme Fili annonçait soudainement penser à quelque chose. Elle se concentra donc pour le moment sur celui de ses deux fils qui semblait encore fonctionnel. Elle aurait tout le temps d’aborder l’autre sujet plus tard, loin des oreilles curieuses de son aîné… bien qu’il était peut-être déjà au courant de ce qui rongeait l’esprit de Kili. Cela ne l’aurait pas tellement étonnée.

Fili lui proposa alors de venir assister à un de leurs entraînements, vantant soudainement les progrès et le sérieux de son frère, qu’il se faisait pourtant un malin plaisir à asticoter pas plus tard que deux minutes plus tôt. Cela la fit sourire. Peut-être s’était-il rendu compte qu’il était allé un tout petit peu trop loin tout seul et qu’il s’agissait là d’une façon de faire amende honorable ? Malgré toutes leurs chamailleries, les deux frères restaient définitivement soudés, ce qu’elle observait toujours avec plaisir. Le lien qui les reliait était son plus bel accomplissement. Elle hocha la tête en réponse, honnêtement intéressée par la proposition.

« J’en serais très heureuse. Il est vrai que cela fait longtemps que je ne vous ai pas accompagnés. Et que ce sera plus intéressant que mes dossiers en cours ! »

A l’évidence, Fili ne se trompait par sur ce point. Mais elle ne pouvait lâcher ses responsabilités trop souvent, quand bien même elle ne demandait qu’à les accompagner absolument partout et à toute heure. Cela risquait cependant de ne pas les emballer.... Enfin, la dernière fois qu’elle était venue les voir s’entraîner remontait maintenant à un temps certain. Face à cette demande soudaine, elle ne put s’empêcher de se demander si sa présence leur avait manquée autant qu’ils lui manquaient à elle et un instant la crainte d’être une mauvaise mère, pas assez disponible et présente pour ses enfants la saisit. Portant, elle avait eu du mal à lâcher la bride quand ils avaient grandi, à se persuader qu’ils avaient besoin de large pour trouver leur propre voie, afin de ne pas continuer à les étouffer perpétuellement… La naine repoussa ce vilain sentiment loin d’elle, et se persuada qu’ils étaient bien mieux ainsi et qu’ils avaient trouvé un équilibre qui fonctionnait pour ses fils. ...N’est-ce pas ?
La question suivante, adressée à Kili, la sortit cependant de ses horribles doutes, alors que Fili demandait à ce qu’il lui apprenne à manipuler l’arc car “cela semblait tellement facile”. Elle ne put s’empêcher de rétorquer à la place de l'intéressé :

« L’arc requiert beaucoup de rigueur et de patience, tu sais. »

Le souvenir d’un certain nain en train de s’énerver sur sa pratique pour finir par briser son arc en petits bouts successifs jusqu’à ce que sa frustration lui semble suffisamment évacuée lui arracha un sourire. D’autant plus alors qu’elle se faisait tout haut la remarque suivante :

« Cependant cela ne pourrait pas te faire de mal. »

Etait-elle en train d’impliquer que son petit Fili manquait parfois de patience ? Noooon… Mais tenter la travailler lui ferait du bien quand même, hum.




_________________


Dìs


Dernière édition par Dìs le Sam 9 Mai 2015 - 23:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Dim 19 Avr 2015 - 10:34

Archery my love


S'il continuait ainsi, à se perdre dans ses pensées avec un air idiot sur le visage, non seulement sa mère allait le remarquer mais son frère aussi, et dans ce cas de figure là, il allait se faire interroger, torturer, jusqu'à ce que la vérité sorte de sa bouche. Il n'avait pas vraiment envie de se confier pour le moment. C'était son secret à lui, et il ne tenait pas à le partager tant que les choses n'étaient pas davantage mise au clair pour lui-même. Il n'allait quand même pas mettre la charrue avant les bœufs ! Mais ça ne l'empêchait pas de penser à elle en souriant niaisement, voire de soupirer par moment.
Était-ce un soupire qui venait de s'échapper de lui avant qu'il ne se ressaisisse pour revenir dans la conversation ? Le jeune nain se racla la gorge et attrapa une autre douceur qu'il enfourna comme si sa bouche était un four, gonflant ses joues en mâchant. Il avait eu tôt fait d'oublier les propos de sa mère sur le sujet mais ceux ci lui revinrent à l'esprit comme un coup de fouet quand ses yeux se portèrent sur elle et il déglutit difficilement pour boire une gorgée de thé.

Mais de quoi parlaient-ils ? A s'être perdu ainsi dans ses pensées, très agréables certes mais pas du tout à leur place dans l'instant, il avait perdu le fil de la conversation et il cligna plusieurs fois des yeux en regardant son frère, se demandant de quoi il parlait. A vrai dire, cela lui arrivait souvent, surtout avec Fili qui avait le don de changer de sujet de conversation comme de tunique. L'appel de son nom l'avait tiré de ses pensées et l'atterrissage avait été lourd, heureusement pour lui maman était là. Si cela continuait comme ça, elle allait finir par avoir raison et Fili aussi, en le traitant de bébé. S'il continuait à être sauvé par sa mère, il ne serait jamais un homme et cela, il ne pouvait pas l'accepter.

Je sais que j'ai fait des progrès mais ne te sert pas de cette excuse pour cacher le fait que toi, tu rames assez pour que je sois sur le point de te rattraper à l'épée. Ce que tu ne pourras t'empêcher de remarquer, si tu viens nous voir à l'entraînement maman.

Et toc ! Dans les dents grand frère ! Il n'allait pas se laisser faire après les pics que ce dernier lui avait lancé plus tôt et il allait montrer à sa mère qu'il pouvait se débrouiller seul maintenant. Kili se sentait parfois blessé par les propos à son sujet qui atteignaient incontestablement sa confiance en lui mais il savait que derrière ces pics, son frère cachait son affection à son égard, même s'il devait chercher un peu d'air frais à force de l'avoir dans les pattes depuis qu'il savait marcher. Le jeune nain le lui rendait bien dans tous les cas et derrière ses railleries incessantes se cachaient beaucoup d'affection et une pointe d'admiration pour ce grand frère qui était toujours là pour lui. Pendant une seconde, il eut presque honte de lui cacher l'histoire de Fraia mais ce sentiment s'envola rapidement quand il repensa à tout ce qu'il lui ferait s'il l'apprenait. Sans doute le suivrait-il en douce ou pire, n'irait-il pas jusqu'à lui rendre visite pour voir comment elle était. Il manqua de frapper son front du creux de sa main en envisageant ce cas de figure, se félicitant d'être assez intelligent pour ne pas partager ce genre de choses. S'il devait le dire à quelqu'un, ce serait à sa mère ou à son oncle, voir à son parrain, mais certainement pas à son idiot de frère.
Fili attira de nouveau son attention, lui demandant s'il pouvait lui apprendre à utiliser l'arc. Son sourcil se leva de surprise alors qu'il dardait son regard sur le visage on ne peut plus sérieux de son aîné, se demandant ce qui lui prenait tout à coup. Il faillit répliquer qu'en tant qu'art de naine, pour reprendre les mots de ce dernier la première fois qu'il s'y était mis sérieusement, cela ne lui conviendrait guère, mais leur mère vint se porter à son secours. Peut-être avait-elle senti que cela n'apporterait qu'une chamaillerie de plus, il fallait dire qu'elle avait un flair du tonnerre pour ce genre de chose, un flair de mère. Ce qui l'empêcha d'ouvrir les hostilités fut le regard sérieux de son frère qui, bien qu'il semblait prendre le tir à l'arc à la rigolade, semblait tout aussi déterminé à faire un essai. Malgré la remarque de sa mère sur cet art, il étira un petit sourire à l'intention de son frère.

Oui, bien sûr. Tu peux t'y essayer, cela te montrera que ce n'est pas aussi simple que ça en a l'air et comme le dit maman, cela ne te fera pas de mal.

Elle n'avait vraiment pas tort à ce sujet, Fili manquait cruellement de patience mais il était encore jeune, il apprendrait en vieillissant, jusqu'à devenir aussi patient que leur oncle. Bon, peut-être pas autant. Mais un peu de patience ne lui ferait pas de mal, c'était sûr, et cela lui permettrait de montrer ce dont il était capable, de lui prouver que le tir à l'arc n'était pas un art de femme. Oui, le jeune nain était du genre rancunier, un peu, mais il aimait beaucoup le tir à l'arc, vraiment, et d'autant plus depuis qu'il y avait rencontré une certaine naine à la chevelure et à la barbe abondante, aux yeux sombres et...

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mar 5 Mai 2015 - 11:32

Kili est méchant, nah!


Vous connaissez l’expression « rend service à un nain, il t’arrache la main » ? Et bien… Kili en était le parfait exemple de ce genre de nain, on lui dit quelque chose de gentil, il vient te descendre en guise de remerciement. Lui avait été sincère en disant que son frère avait progressé et voilà qu’on répondait que c’était parce que lui n’avançait plus du tout dans sa pratique. Vraiment, qu’est-ce qu’il avait fait à Mahal pour avoir un tel frangin ? Ok, il l’avait bien cherché, mais quand même, lui ne se serait jamais permis de balancer un tel truc, même pour le taquiner, et pour toute réponse il fronçait les sourcils. Si maman n’avait pas été là, inutile de dire que Kili se serait encore pris un coup de pied sous la table – ou que la discussion se serait directement terminée en bagarre fraternelle, jusqu’à ce que mort s’en suive. Ok, la dernière partie de la phrase était un peu exagérée, juste un petit peu… beaucoup même et il ne frappait son frère qu’en dernier recours, par exemple si ce dernier lui piquait un truc qu’il convoitait, mais là… non. Bref… maman était d’accord pour venir assister à l’un de leurs entraînements et Kili pour lui apprendre à tirer à l’arc. Par contre, pourquoi ces allusions sur la patience ? Il était un nain très patient, franchement, il ne voyait pas pourquoi ces deux-là s’accordaient pour dire (ou sous-entendre plutôt) que sa patience laissait sérieusement à désirer. Pfeu… ce n’était clairement pas le genre de la maison, il avait toujours été la patience incarnée… ou alors il avait oublié les épisodes dont parlaient les deux autres.

Pour en revenir à l’arc, il avait été le premier à se moquer de Kili en parlant de cet art qui était plus adapté pour les naines que pour eux, mais évidemment cela avait été mal pris à l’époque et ce n’était encore une fois que la présence de leur mère qui venait empêcher les deux frères de partir dans une joute verbale qui aurait sans doute fini par quelques méchancetés qui auraient été regrettées sitôt prononcée. Un peu comme chacun de leurs disputes par le passé en fait…

« Je suis très patient, vous êtes juste ligués contre moi. » marmonnait-il en se retenant de justesse de leur tirer la langue, comme il l’aurait fait étant enfant. Franchement, qu’est-ce que c’était que cette lubie de mettre en doute sa patience ? Après tout… il avait été patient concernant la naine qu’il convoitait… la preuve, au début il ne lui envoyait qu’un cadeau matin et soir, avec une lettre… et maintenant il parvenait à ne faire cela qu’une fois par semaine pour le cadeau, et une lettre par jour pour lui demander de lui répondre, avec….ok… il n’était pas patient du tout. Enfin, pas autant qu’il devrait l’être en tout cas.

Vexé de cette constatation, l’aîné des garçons gobait un autre gâteau pour passer ses nerfs dessus, le regard fuyant maintenant qu’il constatait que les deux autres avaient raison, lui qui détestait avoir tort aussi… pfeu…

« M’oui bon… je me suis déjà excusé pour ce que j’avais dit quand tu as commencé l’art. Tu sais bien que je ne le pensais pas vraiment, on dit tous des trucs totalement idiot quand on est petit, on suit le mouvement des idioties des autres… tu vas encore m’en vouloir longtemps pour cette histoire ? Hein Kili… ? »

Parce que dans ce cas, autant directement renoncer, car s’il se ridiculisait, Kee n’allait pas le louper pour dire un truc dans le genre : ‘et bien alors ? Tu n’arrives pas à pratiquer une activité de femme ?’ avec cet air goguenard si propre à lui-même.

Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Sam 9 Mai 2015 - 23:21

Feigning detachment.




Dìs était heureuse à l’idée d’aller voir l’entraînement de ses fils, un jour prochain. Pas qu’elle ait besoin de leur invitation pour pouvoir s’y inviter, elle n’avait jamais attendu l’un ou l’autre pour s’y immiscer discrètement avant, mais cela faisait un moment qu’elle n’avait pas eut le temps de venir les voir faire, et l’attention était tout particulièrement bienvenue.
Aussi touchée qu’elle soit, elle n’avait cependant pas pu s’empêcher de se moquer gentiment de Fili à la suite de ses propos, en sous-entendant qu’il n’était pas franchement le nain le plus patient qu’elle connaissait, ce que son fils cadet ne trada pas à plussoyer tout en ajoutant que cela lui monterait en même temps que la pratique de l’arc n’était pas si facile qu’il pouvait y paraître. Kili avait en effet été fort lourdement moqué quand il avait choisit l’arc comme arme de prédilection, encore tout jeunot qu’il était à l’époque et sa mère en était douloureusement consciente. Mais fort heureusement, Kili s’était montré têtu et avait su prouver à tous ses détracteurs sa valeur, d’abord avec un arc entre les mains, et bientôt avec une lame également. Elle était fière de son petit bout qui avait su se frayer sa propre voie, malgré que ce ne fut pas sans douleur.
De son côté, Fili se contenta d’abord de répondre d’un air bougon qu’il était un nain très patient, tout à fait madame, et qu’ils étaient en ligue contre lui. Dìs ne put s’empêcher de hocher imperceptiblement la tête à ses propos tout en le fixant :

« Hm-hm… »

Répondit ainsi la naine avec un sourire qui en disait long sur ses pensées accroché aux lèvres. Oui, son fils aîné était connu pour sa patience légendaire, tout à fait. Tellement légendaire à vrai dire qu’on ne l’avait pas encore vue… Ou pas depuis bien longtemps. D’ailleurs elle pourrait presque en devenir une créature mythique, digne d’être évoquée dans les contes de fées racontés aux enfants. Elle garda cependant la plaisanterie pour elle-même, afin de ne pas provoquer une rixe supplémentaire, d’autant plus que Fili semblait déjà admettre sa défaite de lui-même, compte tenu de la toute petite tête qu’il faisait à présent, enfournant une pâtisserie dans sa bouche afin de se donner une excuse pour ne pas répondre, tout en évitant soigneusement le regard de sa mère comme lorsqu’il avait quelque chose à se reprocher.

Bientôt, son aîné reprit la parole pour s’adresser à son frère, rappelant qu’il s’était excusé pour ses propos de jeune nain (de jeune idiot) et redemandant ici à mi-mots le pardon de Kili. La mère jeta un regard à l’un puis l’autre, les laissant s’expliquer sans interrompre… elle profita d’ailleurs qu’ils fussent chacun distraits par cette conversation pour chiper un gâteau pour lequel elle savait que ses deux gourmands aurait été fort intéressés. Youp, trop tard, il était pour elle : la  naine croqua ainsi dedans à belles dents tout en attendant impatiemment la réponse de son petit, malgré l’air détaché qu’elle s’efforçait d’arborer afin de ne pas impacter le tournant de ce dialogue.



_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Ven 29 Mai 2015 - 17:33

I love my mum, but not only her..


Kili se perdait beaucoup trop dans ses pensées pour que cela ne soit pas visible aux yeux de ses proches, pour qu'ils ne se posent pas de questions à son sujet mais en l'absence de coup d'œil dans sa direction, de petits sourires entendus et puis surtout de questions à ce sujet, le jeune nain ne se rendait compte de rien et encore moins de l'expression qu'il avait tendance à arborer chaque fois qu'il pensait à elle. Peut-être pensait il tellement souvent à elle que son expression était devenu une habitude et les soupçons auraient eu tôt fait de s'évaporer. Ou peut-être pas. Mais il passait nettement moins de temps avec son frère et sa mère, sans parler de son oncle, et plus de temps à s'entraîner au tir à l'arc. Personne ne lui avait encore reproché son attitude, personne n'était venu le trouver pour lui dire qu'il s'entraînait trop mais derrière cela se cachait une volonté de la revoir à nouveau, quand il aurait peut-être suffit de demander à la voir, pour prendre le thé.
Jamais il ne vint à son esprit que si sa mère venait voir un de leur entraînement, si elle venait le voir tirer à l'arc, elle pourrait croiser Fraia aussi. Mais Dis savait sans doute quelle relation elle entretenait avec Thorin, un sujet qui le taraudait quelque peu mais qu'il ne pouvait se résoudre d'éclaircir en lui posant tout simplement la question. Oui, la perspective de la voir venir les regarder l'enchantait vraiment, surtout qu'il s'en voulait de lui avoir accordé aussi peu de temps. On a qu'une mère, il n'est pas beau de la traiter comme ça.

Sa mère était sa plus grande fan, la première avant tout et elle l'avait toujours soutenu, quoiqu'il fasse. Pourquoi ne pas lui parler de Fraia ? Ce n'était pas là le sujet voyons ! Il était surtout reconnaissant du soutien qu'elle lui avait toujours apporté et de son absence de jugement à son égard. Elle avait toujours un petit sourire et une petite pique au sujet de ses cheveux mais rien de bien méchant, ce n'était que les mots d'une mère à n'en pas douter et l'on pouvait lire toute l'affection qu'elle leur portait dans ses yeux. Elle n'avait rien dit quand il avait porté son choix sur le tir à l'arc, un art ressemblant si peu aux nains préférant la hache ou l'épée, des armes lourdes, puissantes et difficiles à manier, mais pas aussi difficile à maîtriser que l'art contrairement à ce que l'on peut penser. Il est facile de tirer sur une cible immobile une fois que l'on a comprit comment cela marche, mais tirer et toucher une cible mouvante, imprévisible ? Personne ne pensait à cela, n'est-ce pas ? Art de femme, ce n'était pas non plus de la broderie.. quoique la broderie semblait bien difficile à ses yeux.
Il en voulait à son frère mais il comprenait bien son besoin de se moquer de lui en tant que frère. Peut-être qu'au fond de lui, il aurait voulu être capable de tirer comme lui, ou peut-être au fond de lui avait il voulu le meilleur pour lui. Jamais il ne le saurait même s'il pouvait simplement s'en douter. Mais il y avait des choses qu'il avait du mal à pardonner, même après tant d'années, comme il aurait voulu plus de compréhension de son aîné en ce temps là. Il ne réalisait pas encore tout ce que cela lui avait apporté, l'impact sur son caractère et le regard des autres à son égard quand il ne s'agissait pas de ses détracteurs. Il n'en rajouta cependant pas, le sujet étant clos. Oui, il lui en voulait encore un peu. Oui, il était assez grand pour ne pas le lui dire pour ne pas le blesser. Non, il ne le resterait pas éternellement, surtout que la vie d'un nain était longue. Il y aurait un jour où il prouverait sa valeur à l'arc, devant tout le monde.
Reniflant, il haussa les épaules.

« Tu es un idiot, tu le sais n'est-ce pas ? »

Et sur ces mots, il se désintéressa du sujet pour lui tendre une assiette de petites brioches saupoudrées de gros grains de sucre, les meilleures avant de tourner brusquement la tête vers sa mère, une expression faussement outrée sur le visage.

« Tu croyais qu'on ne te verrait pas faire, hein ?! »

Un sourire vint éclairer son visage et il se mit à rire en se tenant les côtes, hilare. L'expression sur le visage de sa mère était trop mignonne pour ne pas amener la joie à cette table, surtout ce petit air gourmand que l'on retrouvait dans la famille et plus encore, surtout chez un certain nain du nom de Dwalin. Il se leva de sa chaise pour trottiner derrière elle, se pencha pour lui faire un câlin avant de tendre le bras pour attraper l'assiette et l'amener plus près de son frère et lui avec un petit sourire complice.

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Lun 1 Juin 2015 - 19:06

Fili craque son slip...


Fili était en effet un grand frère et de fait, son rôle était de taquiner son cadet pour lui forger le caractère d’une part, mais aussi pour simplement lui faire voir son affection. Pour être franc, il s’en voulait quand même un peu de s’être ainsi moqué de son intérêt pour l’arc, mais franchement… ce n’était que des mots d’enfants, à l’époque il ne pensait pas  que tout cela puisse heurter son frère à ce point, avec le recul, il se disait que peut-être il était allé trop loin dans leur enfance et en entendant Kili lui demander s’il avait conscience d’être un idiot, le blond hochait simplement la tête dans un bougonnement digne de Thorin dans ses mauvais jours, ceux où il ne fallait même pas lui parler au risque de se prendre sa botte au derrière.

Heureusement, le sujet était clos et de délicieuses brioches placées sous leur nez, qu'il mangeait avec appétit avoir de quoi que quelque chose de plus délicieux encore était hors de portée. Quoi ? Oh ! Maman osait leur faire cela ! Rapidement, le rire de Kili fût assez communicatif puisque le blond se mettait également à éclater de rire avant de prendre jalousement l’assiette que son frère avait fait glisser à nouveau dans leur direction, non sans tirer puérilement un petit bout de langue dans le direction de la naine qui avait semblée si fière de leur ôter le pain de la bouche, ou plutôt, le gâteau alors qu'il engloutissait le vestige de sa part de brioche. Son morceau bravement digéré, Fili venait pourtant se faire ‘pardonner’ pour ce petit piège fait par le duo infernal qu’il formait avec son frère en embrassant la joue de Dìs – ce qui incluait de faire décoller son postérieur de son assise – en affichait un petit sourire amusé :

« Voyons maman, tu devrais savoir que tu as bien élevés tes fils concernant la nourriture, tu ne peux pas nous prendre sous le nez ce qu’il y a de meilleur, autrement, il faut payer… et le prix est… »

Un instant, Fili le taquin laissait un silence s’installer, échangeant un regard avec les deux seuls bruns de la pièce, avant de reprendre très fièrement et en laissant cette maturité qu’il tentait d’avoir au placard – tentait oui, tout le monde pouvait témoigner du fait que ses choix n’étaient pas toujours murement réfléchis – et l’index en l’air comme pour rendre son argument indiscutable :

« …un gros câlin avec les bisous qui vont bien avec… et les intérêts sont le droit de pouvoir faire quelques bêtises sans se faire gronder pendant une semaine. On ne sait jamais, ça peut vite arriver ces bêtes-là ! »

Quoi ? Non, Fili n’était absolument pas en train de patauger dans l’imbécilité, simplement en étant en famille ils avaient le droit d’agir comme tel et ne pas s’imposer de formalités. Pas comme certaines familles pompeuses où il fallait vouvoyer ses parents et les appeler à tout vas « Père » ou « Mère ».

Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mer 24 Juin 2015 - 23:17

I can play too




Les liens fraternels étaient quelque chose d’inexplicables. Dìs savait que malgré toutes les chamailleries et bagarres du monde, ses deux fils restaient malgré tout les meilleurs amis du monde, de la même façon que Thorin et elle ne sauraient jamais rester véritablement fâchés. Elle avait en outre pris l’habitude de laisser ses petits arranger leurs histoires comme des grands, dès le plus jeune âge, plutôt que de les forcer à une réconciliation qui n’aurait été que de façade (même si elle n’hésitait pas, en revanche, à les abonder de ses conseils ou les forcer à se parler si cela était -selon elle- nécessaire). Ainsi, elle s’effaça légèrement de la conversation, laissant ses deux enfants discuter pour quelques instants, non sans être parfaitement attentive à ce qui se disait pour autant. Ainsi, c’est avec plaisir qu’elle vit la situation se résoudre d’elle-même, Kili décidant soudain de se focaliser plutôt sur la nourriture plutôt que sur son ressentiment. Cependant, il semble qu’elle n’avait pas été la seule à rester attentive aux faits et gestes de ses petits car elle fut bien vite surprise par le regard outré de son cadet, qui la laissa une seconde en suspens, les yeux arrondis de stupeur et la bouche encore ouverte autour de son morceau de brioche, qu’elle avait pourtant espéré avaler en toute discrétion. C’était sans compter sur le flair de ses garçons, apparemment.

Aussitôt, Kili se mit à rire avec tout le naturel dont il était capable (mais il n’y avait nul doute sur le fait qu’elle venait d’offrir une mine tout à fait digne de moqueries), et il fut bientôt suivi par le rire un peu plus grave de son grand frère tandis qu’elle-même avalait péniblement la bouchée de sa pâtisserie, les lèvres déformées par un rictus de gaieté. Mais à peine avait-elle avalé ce qu’elle venait de chiper que son fils cadet venait la prendre dans ses bras pour un câlin qu’elle accepta avec plaisir, toujours heureuse de ces moments de proximité privilégiés…. cependant elle se rendit compte que ce n’était qu’un seul bras qui était en réalité passé autour de ses épaules, le second étant occupé à éloigner l’assiette de sucreries pour la pousser vers Fili, qui ne tarda pas à s’en emparer puis y piocher, tirant même la langue à sa mère quand il se rendit compte quelle avait absolument tout vu de leur petit manège. Pour autant, le petit polisson se fit très rapidement pardonner en venant lui embrasser la joue.

Ainsi entourée de ses fils, câliner, bisoutée (ceci est un vrai verbe, oui oui), la naine se sentit presque rajeunir, un certain sentiment de complétude venant éclore en son coeur comme à chaque fois que ses bambins lui montraient qu’elle n’était pas une vieille mère oubliée. Elle se laissa aller à sourire, paisible, jusqu’à ce que son aîné ne vienne soudain demander réparation pour l’outrage quelle venait de leur faire subir en leur ôtant la brioche de la bouche…. puis ne la rassure aussitôt en évoquant un gros câlin et quelques bisous, quelle était tout à fait prête à dispenser, et plutôt deux fois qu’une. Cependant, à la fin de la phrase du blondinet, Dìs ne put s’empêcher de fixer sur lui un regard impérieux :

« Pour une malheureuse brioche, alors même que tout ce qui se trouve sous vos yeux a été soigneusement assemblé par mes soins, avec amour et dévotion ? »

Ses sourcils se haussèrent en concert, comme en signe de défi, ses traits se durcissant en un instant et son regard se faisant perçant…. avant de finalement s’embuer alors quelle feignait très grossièrement d’être prise d’une émotion soudaine :

« Après pour mon dur labeur et mes attentions, je devrais donc subir vos frasques ? »

Elle renifla alors bruyamment, tout à son jeu d’actrice pitoyable, donc chacun savait qu’il était, en vérité, bien meilleur que celui-ci lorsqu’elle en décidait ainsi….

« Oh, fils indignes… je devrais garder les petits choux pour me remettre d’un tel outrage, tiens ! »

Conclue-t-elle bientôt avant de laisser son sourire revenir fleurir sur ses lèvres….. Son regard se posant un très bref instant le le plat contenant les-dites douceurs avant quelle ne se précipite pour tenter de le récupérer. Hm,où donc était passée celle qui avait voulu éviter que ses fils ne se bagarrent pour le partage des pâtisseries ?





_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mar 18 Aoû 2015 - 22:50

Family family.. such a story


Si les gens les voyaient, ils penseraient sans doute qu'ils étaient gouvernés par la voie du ventre et rien d'autre. De vrais ventres à pattes digne des pires gloutons. Mais n'importe quel regard extérieur aurait surtout remarqué quelle belle famille ils formaient tous les trois. Le tableau n'avait pas toujours été des plus gais, surtout après la mort de leur père mais maintenant, on y lisait sans conteste la joie et l'amour qui régnait parmi eux, même en l'absence de cet être cher. La présence de leur oncle, Thorin, aurait pu compléter ce tableau idyllique mais nombreux sont ceux à le savoir occupé, tenu par ces devoirs de Roi. Kili avait eu la chance de vivre dans cette atmosphère quand tant de nains avaient perdu bien plus et si une présence paternelle lui manquait, il n'aurait souhaité pour rien au monde prendre le risque de changer sa vie pour une autre, surtout dernièrement.
Même si ses pensées étaient dirigées vers une tiers personne au regard flamboyant et au port délicat et même si, contrairement à ce qu'il aurait cru et sans doute préféré, cela se voyait plus qu'il ne le pensait, le petit nain sur la lune finit par atterrir sur au milieu des douceurs qui auraient eu tôt fait de disparaître sous son nez pendant qu'il avait l'esprit momentanément (ou plus) ailleurs. Mais il n'aurait manqué pour rien au monde l'expression de sa mère prise sur le fait d'une pure gourmandise et s'esclaffant tout naturellement, ses mains tenant ses côtes, ne résistant pas à l'envie de la prendre dans ses bras. Jamais il n'aurait souhaité échanger une mère pareille, qui ne se dévoilait sous ce jour que devant sa proche famille.
Mais malgré tout l'amour qu'il éprouvait pour elle, il en était un pour les sucreries qui était bien assez grand et qui le poussa à sauver ce qui restait en l'éloignant d'elle, même s'il y avait tant de choses sur la table qu'il y avait bien assez pour nourrir encore trois autres nains (du moment que ce n'était pas Dwalin). Couvrant sa mère de cajoleries, son frère à ses côtés, il était au comble du bonheur, un bonheur que rien n'aurait su troubler (si ce n'était peut-être un mot de trop dans la bouche de son frère ?). Le jeune Kili se retint de sourire devant le changement de visage de sa mère face aux propos de Fili, mordillant sa lèvre inférieure pour s'empêcher de rire, regardant tour à tour les deux membres de sa famille. Il passa à nouveau ses bras autour des épaules de sa mère, posant sa tête sur le haut de son crâne non sans y avoir déposé un baiser.

« On sait maman. Merci pour cette charmante attention. Tu es pardonnée pour cette fois, surtout que tu encourais une peine très grave pour avoir essayé de nous ôter le pain de la bouche par gourmandise. »

Gratifiant son grand frère d'un clin d’œil, il embrassa bruyamment sa mère sur la joue avant de reprendre sa place, enfournant une délicieuse brioche dans sa bouche. Il avait déjà oublié les conseils de sa mère lui demandant de manger plus lentement mais il manqua de la recracher sur la table alors que sa mère s'était trouvée à un cheveux d'attraper le plat de petits choux qu'il avait réussi à tenir hors de sa portée. D'un œil sévère, il la regarda avec un air de reproche, tenant éloigné le plat qu'il avait réussi à écarter de justesse avant de se radoucir, lui tendant le contenu avec un petit sourire amusé. Il ne pouvait pas rester longtemps fâché contre elle -contrairement à quand il était encore un tout jeune nain- et encore moins pour une plaisanterie de ce genre. Aussi la taquina-t-il alors.

« N'as-tu pas peur de ne plus pouvoir entrer dans tes robes ? »

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Jeu 27 Aoû 2015 - 11:43

Family family.. such a story


Les deux frères étaient réellement d'une bêtise incurable lorsqu'ils s'y mettaient mais ils tenaient aussi de leur mère pour le petit jeu d'acteur que cette dernière leur servait en cet instant, comme pour les faire culpabiliser d'ainsi lui en vouloir – pour de faux évidemment – et commencer à afficher un air à la fois en colère et triste, en témoigne des fausses larmes qui embuait le regard de la naine. S'il ne connaissait pas aussi bien leur mère, Fili aurait même en cet instant ressentit de la culpabilité et se serait retrouvé à demander pardon une multitude de fois jusqu'à être certain d'être pardonné.

« Ah non... tu ne garde pas les petits choux pour toi, ils sont justement trop bon pour n'aller que dans le ventre d'une personne, même si c'est toi. »

En plus, elle essayait de les reprendre et inutile de dire que le blond protégeait jalousement les douceurs qu'il avait bien envie d'engloutir goulûment avant que tout ne disparaisse mystérieusement. Il ne faut pas croire, dans la famille, tout le monde était réellement doué pour ce tour de magie qui consistait à passer d'une assiette délicieusement remplie à un plat vide de toutes miettes. Ce tout avait pour nom : la disparition des Dùrin, parce que leur famille était très affectueuse envers la nourriture, même si ce trait pouvait en fait s'attribuer aux nains en général, qui ne sont pas connus pour se laisser mourir de faim.

Un sourire amusé sur le visage, Fili regardait son petit-frère finalement accepter de partager leur pitance mais manquait de s'étouffer avec un petit chou en l'entendant dire que sur cette lancée, leur mère devrait craindre de ne plus pouvoir entrer dans ses robes. Mais... ce n'est pas le genre de chose que l'on dit à une naine ! Encore moins quand elle a sans conteste ressemblé à un oliphant avant de vous donner la vie ! D'accord, sa remarque interne n'était guère mieux en vérité.

« Kili ! Ça ne se dit pas ce genre de chose, tu n'es pas au courant que parler du poids des naines peut être passible d'un sérieux coup au visage ? C'est qu'elles sont effrayantes ces bêtes là quand on touche à un sujet aussi sensible que leur apparence ! »

Sa joue s'en souvenait encore, il avait l'impression d'encore sentir un léger picotement à cet endroit rien qu'au souvenir de la gifle magistrale qu'il avait reçu. Heureusement, son ton avait également rejoint celui de la plaisanterie pour bien montrer qu'il ne voyait pas sa mère comme un fauve sanguinaire – quoi que... elle pouvait faire très peur – puis de rajouter avec tout le mielleux dont il était capable.

« Tu seras toujours ravissante, du moment que tu n’atteins pas le stade de monsieur Bombur, en pareil cas, je doute que nous soyons capables de retenir quelques plaisanteries à ton sujet... »
Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Sam 19 Sep 2015 - 17:00

Prenez garde !




Les petits choux échappèrent de peu à la prise de la naine, ramenés en arrière qu’ils étaient par un fils qui se refusait apparemment à la laisser les engloutir. Le petit taquin. Cependant, il fallait dire qu’elle l’avait peut-être mérité. Mais elle s’en moquait car elle n’avait, en réalité, pas réellement eu l’intention de les leur ôter de la bouche une seule seconde. Elle en rit donc légèrement avec eux et fit signe qu’elle rendait les armes en se saisissant plutôt d’un autre biscuit.

Les petits salopiauds n’en restèrent cependant pas là, l’un et l’autre se liguant soudain pour sous entendre qu’elle pourrait devenir aussi énorme que Bombur si elle se laissait aller ainsi à manger trop de sucreries. Non mais… ils ne s’étaient pas vu se goinfrer, ces deux-là, ou bien ? Elle haussa un sourcil circonspect, et tut-tuta à leur attention, avant de répondre en ces termes :

« Tut tut. Mes pauvres enfants…. vous saurez que je n’ai plus guère à séduire quiconque. En revanche, de votre côté vous feriez mieux de surveiller votre façon de parler aux Dames. »

Si Dìs n’avait plus personne à attraper dans ses filets, elle n’en restait pas moins très soigneuse de son apparence.  Quand bien même, à son sens la fierté d’un nain passait aussi par son apparence et la négliger voulait dire qu’une partie de soi était affectée ; refusant de se montrer ainsi à ses fils, elle prenait donc toujours soin de l’image qu’elle renvoyait. Finalement, c’était une habitude, une routine, mais aussi un rituel où elle se recentrait sur elle-même et rêvassait à des jours perdus en secret, avant de reparaître auprès de ses proches, sans chichis, sans milliards de bijoux onéreux, mais toujours avec l’élégance qui sied à une dame de son rang.

« ….En effet, vous risquez effectivement de vous trouver défiguré ou démembré par une furie, ce que je préférerais éviter de voir, mais surtout vous n’en trouverez jamais une pour accepter votre bras si vous n’y prenez pas garde. »

Un petit sourire mutin passa sur ses lèvres à ces mots et elle regarda tout à tour ses deux idiots de fils en poursuivant.
Le premier, elle savait déjà les frasques qui avaient claqué sur le marché. Le second…. lui cachait quelque chose, semblait-il. Dans tous les cas, nul doute que chacun des deux serait impacté à son échelle par ses paroles, qui étaient de toute façon assez sages pour être prodiguées même sans raison particulière. Ce n’était tout de même pas compliqué d’être courtois avec une jeune femme… Même Korli y parvenait, et il n’avait pas le mérite d’avoir reçu la moitié de leur éducation.

« ….Et j’ose espérer que vous ne ferez pas fuir toutes les jeunes femmes d’Ered Luin : J’aimerais pouvoir pouponner des petits-enfants… en temps voulu. »

Pas tout de suite. Rien ne pressait. Ils pouvaient bien rester encore ses petits garçons quelques dizaines d’années, si ça ne tenait qu’à elle.



_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1371
♦ RÉPUTATION : 1177
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Mar 6 Oct 2015 - 18:11

Les naines de ma vie..


Kili était sans doute un fils ingrat de parler ainsi à la naine qui lui avait donné le jour mais il était évident que dans sa voix perçait l’humour de cette réplique et à quel point il ne le pensait pas vraiment. Dìs était une naine magnifique, en tout temps et dans toutes circonstances, et quand bien même aurait elle possédé un peu plus d’embonpoint, cela n’aurait rien changer à ce fait. Le jeune nain était fier d’être son fils plus qu’il n’était fier d’être lui-même tant sa mère avait d’importance dans son cœur où elle trônait fièrement en première place. Elle avait cette beauté nanique, ce port altier et cette aura qui n’aurait pas changé quand bien même elle aurait été roturière. Petit, elle avait toujours été la plus belle naine à ses yeux et rien n’avait changé en grandissant, elle restait la plus belle naine -et ce serait le cas même si elle avait été vieille, ridée et grincheuse- mais il savait que c’était aussi le cas aux yeux de nombreux autres nains. Il était assez grand pour savoir qu’elle était séduisante, elle restait cependant avant tout sa mère et il la voyait comme tel avant toute chose.
Mais en grandissant, il avait aussi réalisé que sa mère n’était pas la seule naine séduisante dans cette montagne et il avait eu tôt fait d’être séduit par l’intellect d’une certaine naine qui avait bien plus à offrir qu’une belle barbe. Étrangement, et presque à regret, sa mère lui rappelait beaucoup cette naine qui occupait ses pensées mais il n’y avait rien de mal à laisser les deux naines de son cœur se partager ainsi ses pensées. Elles possédaient beaucoup de choses en commun et surtout cette grande richesse intérieure derrière leur beauté extérieure qui ne laissait le jeune nain insensible en compagnie de Fraia.

Mais plaisanterie ou pas, ce n’était pas des façons de s’adresser à une Dame, quand bien même il s’agissait de sa mère et les propos de celle-ci firent mouche. Fili, lui, était mieux placé pour se trouver une naine. Il avait l’attitude, la place et les manières, bien qu’il se comporte bien souvent de façon totalement immature pour un héritier au trône. Mais lui, il lui manquait surtout la barbe, un élément indispensable pour trouver une place dans le cœur d’une naine. Il n’était cependant pas trop désespéré. Korli avait trouvé une place dans le cœur de leur mère et une sacrée place qui plus est quand on voit qu’il lui donna deux fils si rapidement. Et d’une autre façon, Fraia n’avait pas l’air de se soucier plus de son apparence à lui. Il avait bien l’habitude que les naines se moquent de lui en lui jetant des regards en biais, pas ouvertement bien sûr mais sans avoir des yeux derrière la tête, il avait encore des oreilles. Si Fraia se moquait de lui, ce n’était pas encore à ce sujet ou alors gardait-elle mieux ses pensées que certaines personnes mais il savait qu’il en aurait été davantage blessé que s’il s’était agi de quelqu’un d’autre, parce qu’il s’agissait simplement d’elle.
Comme des flèches plantées au centre d'une cible, cruels mais vrais, les paroles de la naine touchèrent profondément le jeune nain qui eut pour réflexe de rentrer la tête entre ses épaules, baissant le nez sur son assiette avec un air penaud. Au moins parut-il embarrassé de s'être ainsi joué de sa mère mais ses propos ne se voulaient pas aussi durs que ceux de son frère qui l'avait comparée au nain dont l'embonpoint faisait sa célébrité. La suite cependant, eut tôt fait de l'effrayer face à la description faite de ce qui risquait de leur arriver. Défiguré.. voir démembré.. les naines étaient vraiment des dragons. Son père aurait-il fini ainsi s'il était resté en vie ? Il était vrai qu'il avait bien failli arriver ce genre de chose à leur oncle quand ce dernier n'avait su trouver les mots pour parler à leur mère. Mais ses pensées furent interrompue par la naine qui ne semblait pas en avoir fini avec eux et aussitôt, ses joues se colorèrent d'un beau rouge écarlate qu'il tenta de cacher tant bien que mal derrière le rideau de ses cheveux. Lisait-elle dans ses pensées ? Il n'en aurait pas vraiment été surpris, elle avait toujours été capable de lire son esprit. Après tout, elle le connaissait comme si elle l'avait fait, n'est-ce pas ?
Des petits-enfants.. Il se demanda si.. avant de mettre brutalement un terme à ses pensées. Non, il était bien trop tôt pour penser à ce genre de choses, il lui fallait déjà faire la cour à une naine avant de penser à une quelconque descendance. Mais d'un autre côté, des petits enfants. Il imaginait leurs yeux, leurs petites têtes réunissant les traits de leurs deux parents, les belles boucles de leur père et le regard profond de leur mère. Se mordant la langue, il étouffa un juron avant de relever la tête, se sentant tout à coup observé. Regardant tour à tour sa mère, puis son frère, il lâcha finalement en fronçant les sourcils, choisissant la meilleure des défenses en l'attaque.

« Qu'est-ce qu'il y a ? »

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Dim 11 Oct 2015 - 15:58

Une collation attendue
ft. Kili et Dis
Fili ne saurait réellement dire ce qui était le plus gênant pour l'instant. Le fait d'avoir dit à sa mère qu'elle pourrait toujours atteindre le stade de monsieur Bombur, mais dans ce cas il se jurait de se moquer d'elle, ou la remarque qu'elle fit sur les naines qui pourraient les démembrer s'ils manquaient de tact envers une dame. Est-ce qu'elle savait pour... l'incident sur le marché ? Est-ce quelqu'un était venu lui rapporter ce qu'il avait dit et elle tentait dans ce cas de lui faire savoir que oui, une mère est toujours au courant pour ce genre de chose et que non, elle n'approuvait clairement pas qu'il se comporte de telle façon ? Pas comme s'il en avait fait exprès d'ailleurs. Une langue qui fourche... mais s'il se mettait à se défendre et que leur mère ne savait rien... il allait juste s'embourber alors que pour l'instant, il ne faisait que rougir au souvenir, passant sans réellement en avoir conscience une main sur sa joue, comme s'il venait encore de se recevoir une gifle assez puissante. Alors non, il n'allait pour sa part pas faire fuir les jeunes naines de leur peuple, au contraire, il tentait même de rattraper ses erreurs, même si l'affaire ne semblait pas encore être dans la poche. Alors pour les petits enfants... hein... ? Les petits-enfants ?! Comme... des enfants mais... mais qui seraient de lui et de.... ou de Kili et de quelqu'un... ? Non... ne pas penser à ça... vu comme la naine qu'il avait en tête semblait le détester... il n'était même pas possible d'envisager un... puis... il était bien trop jeune pour penser avoir des enfants, sa priorité pour l'instant était de rendre sa famille fière en répondant à leurs attentes et finir de grandir, ce qui veut dire devenir adulte ici, avant tout le reste. Franchement, il aimait encore agir comme un enfant parfois, ce n'était certainement pas pour engendrer le désir de pouponnage de leur mère. Elle voulait leur mort ?

« Ne préfèrerais-tu pas un chiot plutôt que des petits-enfants ? C'est un peu la même chose, sauf que nous les supportons moins de temps ! »

Et donc, le désir de les lancer sous l'énervement ne dure qu'une dizaine d'année – un peu plus certes – au lieu de la durée de l'enfance des nains. En tout cas, dire de telles inepties prouvaient une fois encore que non, Fili n'était clairement pas encore assez mûr pour fonder sa propre famille, peut-être que son incident avec Asabelle était en fait l’œuvre d'un Mahal ou Durin désespéré qui hurlait dans son coin : ''Non ! Ne le laissez pas encore se reproduire ! Je m'y oppose !''

Fili n'était pas le seul à avoir été dans ses pensées et en relevant les yeux, il vit que son frère semblait dans des songes qui devaient être étranges et tentant. Est-ce qu'il avait quelqu'un ? Oh ! Le petit cachottier dans ce cas ! Son devoir de frère était pourtant d'être le premier au courant, pour le conseiller et surtout... surtout... le taquiner durant des mois pour connaître le nom de l'heureuse élue, puis le mettre mal à l'aise devant cette dernière une fois ce stade passé. Surprenant les regards entre lui et sa mère, Kili finit par demander de la manière la plus simple et sèche ce qu'ils avaient. Donc, il cachait bien quelque chose, autrement son cadet ne serait pas sur la défensive.

« Quoi, quoi ? » demandait innocemment le blond, avant d'enchaîner avec un sourire mutin. « Nous n'avons rien dit, mais... est-ce que tu aurais quelque chose qui mérite cette méfiance à notre égard... ? Tu sais que tu peux tout dire à ton grand-frère et ta manman. »

Non, il ne le cherchait pas du tout cette fois... pas du tout...

@Hanae Lilandiel


Revenir en haut Aller en bas

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 674
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    Sam 17 Oct 2015 - 20:34

Yep. That's love.!





Encaissant les remarques sur le poids qu’elle risquait d’atteindre si elle mangeait trop (venant de al part de ses gloutons de fils, c’était fort ironique), Dìs retourna la conversation pour leur rappeler que ce n’était pas ainsi qu’ils étaient supposés parler à une Dame. Elle savait de source sûre que ce conseil serait une pique à l’encontre de son vilain aîné, tout en étant fort utile, donc, au moins à ce dernier. Elle en profita également pour évoquer d’éventuels futurs petits-enfants, espérant que ses sages paroles sauraient remettre sur la bonne voix ses deux enfants adorés. C’est que l’un d’eux au moins commettait déjà des bourdes, manifestement, et qu’elle espérait tout de même qu’ils soient en capacité de conquérir la Dame de leur coeur, respectivement, dans les années qui suivraient. Et comme manifestement aucun de ses deux petits ne trouvaient intelligent de lui demander ses conseils à ce sujet, il fallait bien qu’elle trouve de temps en temps une ouverture pour les éclairer de ses lanternes féminines ! Et Mahal savait que les hommes de la famille en avait grand besoin….
La réponse de Fili à ce qu’elle venait de dire, cependant, l’aurait presque laissée pantoise tant elle était stupide, et la Dame des Montagnes Bleues s’entendit lui répliquer immédiatement :

« ….Oui, des fois je me dis que j’aurais dû prendre un chiot au lieu de t’avoir. »

Méchante ? Noooon. Mais parfois, une bonne répartie, ça fait du bien. Presque autant que flanquer un coup de dictionnaire à un idiot. Et elle n’avait pas de dictionnaire sous la main… Prendre un chiot. Non mais. Et puis quoi encore ? La même chose… n’importe quoi….

Fort heureusement, il en était un qui semblait moins réfractaire à l’idée d’avoir une tripotée de marmots. Celui dont elle n’était pas certaine jusque-là qu’il ait réellement besoin de ses conseils en matière de femmes. Elle s’imaginait qu’il était peut-être encore un peu tôt, qu’il avait le temps pour trouver - nope. Le sourire béat qui éclairait ses traits en cet instants précis lui leva tout doute sur le sujet. Elle ne savait pas où, quand, comment, qui, mais il y avait de l’amour dans l’air, c’était certain. On ne rêvait pas d’une façon aussi bienheureuse à d’hypothétiques enfants si aucune naine n’était concernée. Par Mahal, il lui sembla soudain qu’elle prenait un coup de vieux monstrueux. Cependant, l’idée de les voir tous deux heureux, fondant une famille (ou plutôt, agrandissant l’actuelle, cela était plus plaisant à entendre de cette façon), ne lui était pas totalement déplaisante, comme elle l’avait dit. Des petits bouts courant partout... il leur faudrait une mamie pour les garder, pour sûr.

Observant son dernier né toujours plongé dans ses rêves, elle haussa un sourcil et jeta un regard à Fili, amusée. Cela sembla faire sortir Kili de ses pensées, le nain les regardant tour à tour avant de leur demander ce qu’ils avaient, comme si c’était eux qui se comportaient avec étrangeté et non lui-même. Bien entendu, Fili ne put laisser passer une telle occasion de le titiller et s’empressa de tenter de lui tirer les vers du nez. Très attentive à la réponse de l’intéressé, Dìs mordit dans un croquant aux amandes sans le lâcher du regard, très intéressée par cet échange qu’elle n’avait pas vraiment prévu. Elle espérait que lui au moins saurait gérer sa cour de façon à la fois respectable et efficace. Contrairement à son frère et son oncle…. (Pas de pression mon petit, mais il ne reste plus que toi pour sauver  l’honneur des hommes de la famille).




_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une collation attendue [avec mes bébés]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une collation attendue [avec mes bébés]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Montagnes Bleues-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.