AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]

Partagez | 
 

 Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 20:17




“ LOBELIA SANGLEBUC ”
"A vieux comptes, nouvelles disputes."
NOM&PRÉNOM ▬ Mon nom est Lobélia, un nom plutôt habituel pour une Hobbite étant donné qu'il vient d'une fleur. J'ai hérité du nom de mes parents, Sanglebuc, jusqu'à mon mariage avec Othon où je suis devenue "Lobélia Sacquet de Besace". SURNOM ▬ Je n'ai pas réellement de surnom, à part certaines mauvaises langues de la Comté qui me surnomme "La Vipère" en raison de mon assurance et du fait que je ne mâche pas mes mots. ÂGE ▬ Je suis plutôt jeune pour une Hobbite, si étrange que cela paraisse. Je n'ai que 22 ans de vie derrière moi. PATRIE, RACE ▬ Je suis une Hobbite pure et dure, il n'y a aucun doute là dessus. LIEU DE NAISSANCE ▬ La première que j'ai ouvert les yeux, ce fut dans la ferme de mes parents, des cultivateurs d'herbe à pipe, dans le Quartier Sud de la Comté. RANG SOCIAL ▬ Depuis que j'ai épousé Othon, la richesse m'est accessible sans problème. PROFESSION ▬ Je suis gérante d'une auberge, enfin, disons que je suis plutôt là pour diriger les opérations et financer le projet, car en réalité, je ne m’investis pas tellement dans le travail en tant que tel. Après tout, ce n'est pas à moi de m'amuser à faire la vaisselle, les employés sont là pour ça, on les paye déjà assez gracieusement ! SITUATION AMOUREUSE ▬ Mariée depuis plusieurs années à Othon Sacquet de Besace, disons pour le pire et le meilleur. POUVOIRS ▬ C'est quoi cette histoire de pouvoirs magiques ?! Il nous manque plus que ce genre de choses en Comté ! Les gens sont déjà assez dérangés comme ça pour qu'en plus des magiciens viennent se mêler à nous !DE QUEL COTÉ IL EST ▬ Je ne suis du côté de personne, je sers principalement (pour ne pas dire tout le temps !) mes propres intérêts. Mais il faut savoir qu'ayant entendu un bon nombre d'histoires les concernant, cohabiter avec les créatures du Mordor n'est pas ce qui m'attire le plus. GROUPE SOUHAITÉ ▬ Les Hobbits

➴ Ma petite personne comme je l'aime...

VOTRE PHYSIONOMIE ▬ D'après ce que beaucoup disent de moi, je suis plutôt petite pour une Hobbite. Même si je me pense d'une taille tout à fait moyenne, je veux bien me résoudre à y croire. Comme la plupart de mes compères, je suis plutôt bien grassouillette et enveloppée (il faut dire que les tartes de mademoiselle Rose y sont pour quelque chose !). Mes cheveux sont de couleur très foncé, noir ébène (je pense que ça s'appelle comme ça !), ils sont plutôt jolis, enfin, j'espère qu'ils le sont, étant donné le temps que je passe devant le miroir le matin pour les mettre en place. Mon visage est rondelet, comme le reste de mon corps, j'aime beaucoup me mettre du rose sur les joues, même si cela me donne un air de poupée en porcelaine. Mes lèvres sont bien souvent parsemées de rouge, car je suis persuadée que cela me donne l'air d'être plus fraiche et plus jeune. Représentant parfaitement ma personnalité, mes yeux sont très sombres, incluant en eux ce que l'on pourrait appeler "la lueur de la garce". Au niveau de mes tenues, j'aime beaucoup rattrapé le temps que j'ai passé dans ce que j'appelais "des guenilles" lorsque j'étais enfant, c'est pourquoi je suis constamment habillée de robes plutôt classes et chic (du moins pour une hobbite), et que je ne sors jamais sans un kilo de maquillage et de parfum sur moi.
J'ai un don très spécial pour me faire remarquer, et j'aime beaucoup lorsque tous les regards sont tournés vers moi. Néanmoins, je ne manque pas une seule occasion d'être désagréable, c'est vrai, car il semblerait que la plupart de ces paysans que l'on croise en se promenant dans les ruelles de Cul-de-Sac prennent un malin plaisir à me taper sur les nerfs. Mon époux Othon semble bien aimé être mon petit chien, il me suit partout où je vais et la plupart du temps, je n'ai aucun mal à extirper un peu d'argent de son porte-monnaie pour m'acheter une quelconque babiole que je ne porterais qu'une seule fois dans ma vie. Ce petit bourge est en tout point détestable, mais lui faire de petites papouilles de temps en temps est vraiment utile pour l'amadouer. J'aime me sentir supérieure, tout en sachant que je ne le suis pas. Mon plus grand rêve est de voir un jour toute la Comté s'incliner à mes pieds (en commençant par cet abruti de Bilbon Sacquet qui ne trouve rien de mieux que de me surveiller en permanence lorsque je me rends chez chez lui !). Pendant que l'on parle des Sacquet... Je pense qu'il n'y a pas une personne au monde qui soit plus enviable qu'eux. Tout comme mon mari, je ne les affectionne pas particulièrement (voir pas du tout), mais ils me sont bien utiles pour apprendre à me faufiler entre les interdits. Ce qui m'attire le plus dans la maison de Bilbon sont certainement ses cuillères en argent, que je me fais un plaisir à voler lorsque la moindre occasion se présente. Malheureusement, ces dernières sont rares, car le gringalet n'est pas dupe et semble passer son temps à me surveiller lorsque je m'éloigne un petit peu trop de son champ de vision. Oh mon dieu ! Deux cuillères en moins ! Péril dans la demeure ! Voilà sa réaction lorsqu'il s'aperçoit que des pièces de son argenterie ont disparu. Il est tellement maniaque et égocentrique... Bref... assez parlé de lui, revenons à moi. Le vol et la sournoiserie sont avec ma langue mes meilleures armes, non pas que je dépende de cela mais, la Terre du Milieu est devenue tellement cruelle et étrange que l'on ne peut compter que sur soi-même. L'auberge que je dirige m'est également précieuse car au delà de l'argent que j'y investie, cela m'apporte une certaine satisfaction de me rendre compte que je peux me faire payer et remarquer facilement en investissant peu. Je dois passer là bas peut-être une fois par semaine, juste pour voir l'était des lieux et me faire une idée de comment mes employés travaillent. Pas mal de mauvaises langues me donnent de sales surnoms, même si je ne vois pas réellement le lien entre ces appellations et moi.

VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Je porte constamment des vêtements de mon pays (après tout, rien d'autre ne me va étant donné ma petite taille !). La plupart du temps, ils sont fait sur mesure, car aucun vêtement que je puisse trouver dans les magasins ou même sur le marché n'est à mon goût. Je suis plutôt difficile et pour trouver des choses qui me plaisent, il faut se lever de bonne heure ! Les couleurs que je préfère avoir sur le dos sont certainement celles qui flashent, histoire de me faire une fois de plus bien remarquer. J'ai un goût très prononcé pour les grands chapeaux, qui permettent en plus de protéger ma peau du soleil de procurer à ma tenue une petite touche originale et inhabituelle. Il n'est pas rare de me voir porter des bijoux, tout aussi luxueux les uns que les autres (encore une des principales utilités d'Othon ; m'offrir des cadeaux hors de prix). Les tenues extravagantes sont mon domaine et j'aime me démarquer dans la foule, malgré que parfois, les regards qui sont posés sur moi ne soit pas toujours admiratifs (mais cela, je m'en fiche complètement, car après tout, personne ne peut-être aussi doué que moi lorsqu'il s'agit de critiquer...).

VOS PARTICULARITÉS ▬ Ma seule particularité est certainement une petite cicatrice que j'ai dans le cou, juste dans le coin droit de ma nuque. Celle-ci est due à une attaque à coup de bâton que m'avait prodiguée mon frère sans même le faire exprès alors que nous étions en train de jouer dans un champ durant nos jeunes années. Depuis ce jour là, je lui en ai quelque peu voulu et je me suis toujours souvenue de me méfier lorsque je partageais une partie de jeu avec lui.

VOTRE CARACTÈRE ▬ Mon caractère ? Comment le décrire ? Je pense déjà que tout le monde en Comté le connait ; je suis réputée comme une femme froide, sans cœur et en plus de cela, avide de tout ce qui brille. Je serais bien fourbe si je disais que ces gens mentaient, car en réalité, leurs paroles ne sont qu'un miroir (certes malsain) de ma véritable personnalité. Je ne cacherais pas le fait que je sois égoïste et même par moment une vraie garce, mais ce que je voulais souligner était seulement le fait qu'à delà d'être un défaut, la sournoiserie peut aussi être une parfaite preuve d'intelligence. Élaborer des stratégies pour voler les cuillères en argent de Bilbon, cela demande beaucoup de réflexion... Aie ! Je viens de m’apercevoir que j'ai révélé un secret dont il ne fallait surtout pas parler ! Pas grave ! C'est fait désormais ! Bref... Oui donc être une garce est beaucoup plus difficile que l'on ne peut le penser.
La plupart des gens disent également de moi que je n'ai pas ma langue dans ma poche, ils trouvent aussi que je suis assez franche, une des seules qualités qu'ils semblent finalement me trouver... Les mots "voleuse" ou "traitresse" reviennent souvent dans leurs discussions, malheureusement, ils ne valent pas grand chose, car ils ne sont fondés que sur des rumeurs (qui ne sont pas si fausses au final, je dois l'avouer !). Je ne suis pas du genre à me laisser faire, et Othon est certainement la personne qui pourrait le mieux témoigné à propos de ce trait de caractère là. A la maison, c'est toujours moi qui décide de tout, si lorsqu'il m'a épousée j'étais plutôt en train de le suivre comme un petit chien au lieu de le manipuler, aujourd'hui je suis persuadée qu'il a pu se rendre compte que j'avais changé (ou pas, ça dépend comme on voit les choses !). Enfin, le dernier trait de caractère que l'on m'attribue est l'obstination, car, effectivement, quand je veux quelque chose, je ne lâche pas l'affaire quoi qu'il arrive. Ici aussi Othon en ai le principal victime, mais il y a aussi Lothon, qui sait très bien que lorsque sa mère n'est pas d'accord sur un point, inutile d'essayer de la convaincre, ce sera éternellement encore et encore non.

CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Des choses que j'aime, il n'y en a pas des tas. Je dirais tout de même que la principale est d'acheter tous pleins de choses (vêtements ou autres babioles) qui ne me serviront très certainement à rien du tout mais auxquelles je tiens d'avoir en ma possession (je pense notamment aux cuillères de Monsieur Bilbon et à l'ensemble de son argenterie !). La couture est la seconde chose, et peut-être même la seule (oui même en faisant mon shopping je suis plus qu’insupportable !) qui arrive à me garder calme pour quelques heures. C'est une activité que je pratique quotidiennement, jusqu'à ce que j'ai un mal de chien aux doigts et que je me décide à arrêter dans le but de ne pas abimer mes petites mains. Sinon, mis à part contempler le fait que je suis mariée à l'un des hommes les plus riches de la Comté, je n'ai aucune autre chose que j'aime faire particulièrement (hormis me goinfrer avec les tartes de mademoiselle Rose et me faire un plaisir de piailler sur les gens).

VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Je dois dire que la fête n'est pas quelque chose qui m'est étranger, bien au contraire. Othon se fait un grand plaisir d'organiser de grands banquets festifs à chaque fois qu'un évènement important (selon lui) se présente. Je me souviens encore du soir de sa fête d'anniversaire, où tous les invités avaient tellement bu qu'ils ne savaient même plus où ils se trouvaient. J'ai bien cru que jamais je n'allais arriver à les faire sortir de la maison ! Ce jour là m'a donné une bonne leçon : Ne plus jamais au grand jamais laisser Othon seul avec ses invités et de l'alcool à proximité !
Quant à moi, j'aime faire la fête, mais quand ça part en folie, ce n'est plus trop mon domaine. De mon humble point de vue, même des festivités doivent se passer dans de bonnes conditions et non pas comme les petites gens le font ( à vrai dire, la plupart d'entre eux n'ont même pas les moyens d'organiser une fête convenable, donc le problème est directement régler !).

AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ Mis à part aimer être la première à être au courant de tous les potins et du nombre de salades dans chaque convoi qui se trimballe sur les routes de Hobbitebourg, je n'ai pas réellement de passion pour laquelle je donnerais tout mon temps. La couture en ai peut-être une, mais à cause de la sensibilité de mes mains, je ne peux pas y passer plus de deux heures par jour. Prendre soin de moi en ai une autre, mais elle se tourne rapidement en calvaire car en général je n'obtiens jamais l'apparence que je voudrais réellement (mes coiffeuses en souffre tout particulièrement d'ailleurs !). Être une langue de vipère est la dernière chose que je fais très souvent, mais je ne pourrais pas exactement dire que c'est une passion, car en réalité, je le fais plutôt malgré moi, simplement parce-que c'est dans ma nature.

AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Mon but de la vie ? Voilà bien la seule chose que je partage avec mon mari Othon. Notre plus grand souhait est de récupérer (ou plutôt, de voler !) Cul-de-Sac. Malheureusement, il semble de plus en plus s'éloigner de notre porté étant donné que cet imbécile de Bilbon ne semble pas nous apprécier des masses ! Mais ce n'est pas tellement important, car même si Othon semble enclin à abandonner l'idée, on ne se débarrasse pas de Lobelia si facilement !

CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ La chose que je déteste certainement le plus est travailler. Dans l'auberge que je dirige, je n'ai jamais mis une seule fois la main à la patte, et je ne compte jamais le faire. Je n'aime pas non plus le fait de me salir et quand je sors, mon apparence doit être en tout point parfaite, sinon, la jeune employée chargée de me coiffer passe un mauvais quart d'heure ! La viande de lapin est une chose que je ne peux me résoudre à avaler, depuis toute petite, rien que de l’apercevoir devant mes yeux me dégoute considérablement !

PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Je pense que tout le monde à une réponse à prodiguer à cette question, même si moi j'hésite encore. Suis-je débrouillarde ou profiteuse ? En réalité, je suis un peu les deux. Certes, je profite des avantages que m'offre le fait d'avoir épouser un Sacquet de Besace, mais Othon n'est nullement toujours derrière moi lorsque je dois régler des affaires importantes. C'est moi la diplomate de la famille et dans ce domaine, personne ne me surpasse ! (enfin je ne crois pas...).

SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Je n'ai pas souvent de problèmes, alors une situation d'urgence ne s'est presque jamais présentée à moi ! Mais en cas de besoin, j'espère pouvoir compter sur Othon et Lothon, et même sur Monsieur Sacquet, même si je doute fort qu'il soit là pour moi voyez-vous...

COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Je n'ai jamais été réellement confrontée au danger, et j'espère ne jamais l'être ! Quelle idée bien stupide qu'est cette question ! Bref... Si je m'y retrouvais confrontée, je ne sais pas exactement ce que je ferais. En général, j'affronte toujours la situation... mais si il s'agit d'un danger autre que le fait de me faire attraper à voler l'argenterie de Monsieur Bilbon, je ne sais pas précisément comment je réagirais. Peut-être m'en irais-je ? Peut-être resterais-je ? Disons que cela dépendrait de la situation, la question est plutôt très compliquée à cerner. (il faudrait peut-être que j'y réfléchisse d'ailleurs un de ces jours !)

UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Huuuum... Je n'ai pas tellement envie de le révéler mais voilà ; Dès que je vais chez Monsieur Bilbon, je m'arrange toujours pour glisser quelques unes des pièces de son argenterie dans mes poches, mon décolleté et mon parapluie. Bien souvent, au marché je suis tentée de voler des choses. Je profite de mon statut sociale comme couverture contre les reproches que l'on pourrait me faire.

QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Je pense que la pire honte de ma vie est certainement la fois, où, stupidement, et de plus le jour de mes fiançailles, je suis tombée de poney dans un bosquet à orties, tout simplement car ma monture avait eu peur d'un insecte qui bourdonnait autour de ses oreilles... J'imagine que toute la Comté se rappelle de ce jour aussi bien que moi, étant donné les rires qu'il y avait eu tout autour et la tête mémorable que j'avais en me relevant (enfin encore avait-il fallu que quelqu'un m'aide, tellement je m'étais piquée à tous les endroits possibles et imaginables de mon corps !).

QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ Des armes ? Mais quelle idée stupide ! Une dame ne se bat pas... Quel imbécile a encore été sortir une chose pareille !

QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ La chose que je ne peux pas supporter et pour laquelle j'éprouve une peur inconditionnée est certainement les araignées ! Ces petites bêtes, avec leurs multitudes de pattes et d'yeux me dégoutent plus que tout autre chose ! Si j'en vois une, vous pouvez être sûr que je m'enfuirais en courant sans même réfléchir un seul instant à comment je pourrais faire pour l'éliminer !



VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ Malgré les nombreuses histoires que j'ai entendu à propos du fait que la Terre du Milieu s’assombrissait de jour en jour et que le mal était en train de revenir (et pleins d'autres stupidités, je vous passe les vertes et les pas mûres !), je pense réellement que ces dires ne sont que des rumeurs fondées sur des bruitages parasites. Après tout, si c'est réellement le cas, je n'ai crainte et me lamenter sur un futur qui n'arriverait jamais n'est pas ma principale préoccupation. Si vraiment il y a danger, je ne doute pas qu'il nous sera demandé de nous mettre à l'abri ou de quitter la Comté... Je ne suis pas anxieuse plus que ça et j'espère ne jamais avoir à l'être.
Le sors des autres peuples m'importent peu, tout ce qui compte pour moi est que les Hobbits puissent vivre en paix dans leur Comté, le reste... Ils se débrouilleront seuls ! Je ne suis pas sûre que ceux que l'on appelle les "grands gens" est réellement besoin de petites personnes comme nous...

➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ littlewine
ÂGE ▬ 17 ans
PASSIONS ▬ Lire, Equitation, Tennis, Tir à l'arc, Dessin...
FILMS & SÉRIES ▬ Le SDA & Le Hobbit bien sûr, mais je suis également une grande fan de tous les Marvels !
PRÉSENCE ▬ Tous les jours quasiment.
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ Il a l'air vraiment super, on est réellement très bien accueillis !
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ Grâce à Luthien  :keur:
TON AVATAR ▬ Erin Banks, Two Little Boys (2012)
REGLEMENT▬
Spoiler:
 
UN TRUC EN + ▬ "I'm a bitch and I know it !"  :3:



Dernière édition par Lobelia Sanglebuc le Mar 23 Déc 2014 - 11:10, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 20:17



   

   
“ THE STORY OF MY LIFE ”
I'm a bad girl and I know it.

 

Vous voyez cette petite maison à la porte de bois jaune qui se trouve au confins même du Quartier Sud de la Comté ? Et bien c'est ici que j'ai ouvert les yeux pour la premier fois. D'après ce que m'ont raconté mes parents, l'accouchement fut très périlleux et ma mère a beaucoup souffert en me mettant au monde. Ceci n'est nullement étonnant. Je pense même que c'était déjà un reflet de mon caractère futur.
Je grandis dans cette petite maison tout a fait banale en compagnie de mon frère Bruno, et de mes deux parents, Primevère et Blanco Sanglebouc. Nous menions une vie plutôt heureuse, enfin c'est ce qu'ils disaient. Pour ma part je trouvais plutôt les journées monotones, répétitives et la plupart du temps épuisantes. Effectivement, mes parents n'étaient autre que des cultivateurs d'herbe à pipe, autrement dit la chose qui est le trésor de beaucoup de Hobbits. Mon peuple aime beaucoup fumer, dirons-nous... Bref. Je m'ennuyais ici, purement et simplement. Bien que mes parents ne fassent pas parti des familles les plus pauvres du quartier, ils semblaient n'avoir aucune envie de donner un peu de renouveau à notre maison. D'années en années, les murs commençaient à devenir froids, humides et ce logis était tout l'inverse de ce dont un Hobbit pouvait rêver. J'étais une adolescente compliquée et en plus de cela, je semblais être bien décidée à faire tout le contraire de ce que m'enseignait mes parents. Il est vrai que passer la journée le dos courbé à s'occuper de jeunes pousses, cela ne me branchait pas vraiment... surtout en sachant que celles-ci ne seraient autres que destinées à des marginaux accros à l'herbe à pipe. Cette idée ne semblait pas déranger mon frère, qui contrairement à moi, semblait prendre un malin plaisir à s'occuper des champs. Nous ne nous disputions que très rarement, aussi étonnant que cela puisse être, nous étions plutôt soudés et faisions tout pour nous aidez l'un et l'autre. C'était avec mes parents qu'il y avait plus de difficultés, surtout pour moi. Il n'était pas rare que je me dispute avec eux et refuse de leur parler pendant plusieurs jours de suite. Je me souviens très bien de la fois où une dispute tellement forte éclata entre eux et moi que je me sentis obligée de quitter la maison. Et c'est ce que je fis, pendant plusieurs jours, je partis me cacher à la cime des arbres dans le quartier Ouest de la Comté... Je ne voulais plus revenir, même si il le fallait. Mon estomac commençait à crier famine, et rapidement, je ne vis autre solution que d'aller voler des pommes dans le jardin d'une famille que je ne connaissais pas pour pouvoir enfin avaler un morceau et combler le vide qu'il y avait en moi. Je regretta très vite cet acte, car n'étant pas réellement très discrète, j'eus vite fait de me faire prendre... Je revois encore les yeux furieux de ce fermier posés sur moi. Et tout ce que je puis dire, c'est qu'à ce moment là, je ne lui tenu pas tête longtemps, je me contenta de détaller comme un lapin à travers les chemins de terre, emportant tout de même avec moi une toute petite partie du "butin" que j'avais réussi à acquérir. Un mince fruit juteux était resté dans ma main droite et lorsque j'eus semé le vieillard, je me dépêcha d'engloutir cette pomme rouge, qui eut la senteur du paradis à l'intérieur de ma gorge. Voilà, maintenant vous savez que la pomme est mon fruit préféré. Assez parlé pour rien...


Alors que je m’apprêtais à rentrer chez moi après cette fugue de plusieurs jours, priant pour que la gifle de mon père ne soit pas trop violente au point de me faire ressembler à un hamster pendant plusieurs jours, je me heurta soudainement à quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Je releva lentement mes yeux qui étaient à présent fixés sur le sol de terre, et je remarqua un jeune homme roux. Il devait avoir un peu près mon âge, il me fixait timidement, ses pommettes avaient rougit à l'idée de m'avoir rentré dedans. Je dois avoué que j'étais moi aussi gênée, étant donné le carnage capillaire que j'affichais, personne ne pourrait avoir envie de m'approcher. Je passa furtivement une main dans mes cheveux, histoire d'arranger un peu ma tignasse brune avant de m'excuser timidement. Le jeune hobbit sembla hésiter longuement avant de me répondre que cela n'était rien. Alors que je m'apprêtais à continue mon chemin, je constata qu'il allait dans le même sens que moi. Et c'est à ce moment-là que je compris... C'était le fils de Monsieur Blanpied, notre voisin. Il m'expliqua très rapidement qu'il avait été envoyé par son père pour voir si il ne pouvait pas aider à me trouver, car mes parents se faisaient soit-disant un sang d'encre à propos de ma disparition prolongée. "C'est étrange !" affirmais-je. "J'aurais plutôt penser que le fait que je disparaisse pendant plusieurs jours les auraient au contraire reposés !". "Détrompes toi.. Ils te cherchaient réellement partout. Ils ont même été jusqu'à prévenir le Thain de la Comté pour voir si il ne pouvait pas faire quelque chose pour te retrouver. Évidemment, il n'a pas dit non, mais maintenant que tu es là, il va falloir se dépêcher de le prévenir !".
A mon retour à la maison, je fus étrangement bien accueillie par ma famille. Comme à son habitude, mon frère se jeta sur moi comme-ci cela faisait des années qu'il ne m'avait pas vue. Ma mère me fit évidemment part de ses inquiétudes au lieu de me réprimander, et quant à mon père, il ne dit pas grand chose, rien du tout en réalité, mais ne s'approcha pas de moi rouge écarlate dans le but de me donner une bonne gifle. Cette fois-ci, j'étais tranquille, la joue de hamster n'était pas pour moi.
Les jours suivants, je me tins quelque peu à l'écart dans ma chambre. Mes parents et mon frère continuaient leurs activités habituelles pendant que moi, je repensais encore au fils du voisin. Je venais de m’apercevoir que je ne connaissais même pas son nom, alors que lui-même savait comment je m'appelais. Il me plaisait bien ce petit gaillard... Du haut de mes quinze petites années, je pensais déjà dans ma petite tête naïve qu'un rendez-vous pour faire plus ample connaissance s'imposait.

   
Vu que mon caractère de peste à l'orange de c'était pas encore révélé à l'époque, je fis évidemment tout pour revoir celui qui m'avait tapé dans l’œil. Entre les petits mots sous sa porte et les escapades nocturnes pour lui rendre visite à sa fenêtre, je ne manquais pas une seule occasion de pouvoir discuter. Notre premier rendez-vous se déroula loin des regards, à l'ombre des feuilles d'un peuplier, au bord d'un étang, plus précisément. J'étais jeune et innocente, et lui, il était si tendre et mignon. Quand je le compare avec Othon, j'ai réellement envie de rire. Bref.. toi lecteur ! Avoues que tu as vraiment envie de savoir ce qui s'est passé ! Petit curieux va ! Alors pour te répondre oui nous nous sommes donnés notre premier baiser, enfin du moins celui-ci était le premier de toute une longue série. J'eus l'impression d'être transportée dans les nuages lorsque ses lèvres touchèrent les miennes. Elle était si douce, et j'étais tellement fière de ce que j'étais en train de faire que j'en oubliais les limites. Je le laissais me toucher, partout où il voulait, parfois même je l'y incitais. Nous étions si bien ensembles, j'aurai voulu que cela dure toujours.
Comme vous aviez peut-être pu le deviner, après tant de semaines passées à se faire des caresses et autres nuisibles... Solage (car c'est comme ça qu'il s'appelait) voulu aller plus loin. Faire ce que tous les hommes ont envie de faire une fois dans leur vie... Seulement, je ne me sentais pas tout à fait prête. Parler d'une telle relation me mettait plutôt mal à l'aise. Mais vous comprenez... j'étais très amoureuse, et, que fais une fille amoureuse ? Et bien elle cède, tout simplement.
Nos ébats dans la grange de ses parents ont duré très longtemps, un peu trop longtemps même. Ce fut au début douloureux, puis ça commença à devenir de plus en plus agréable. Je n'avais que seize petites années derrière moi, je ne me sentais pas encore mûre ni prête à faire cela, mais ce que je savais, c'est que j'étais amoureuse, oh oui, très amoureuse ! Mais notre relation ne s'arrêtait pas là... Chaque soir, cela recommençait. Nous consumions ce que nous avions en nous. Nous nous essayions à toutes sortes de choses, que je trouvais plus au moins répugnantes mais que j'acceptais tout de même. Ce jeu prit une fin alarmante lorsqu'un soir, alors que nous nous apprêtions à commencer, la porte de la grange s'ouvrit soudain avec fracas et que les parents de Solage firent une entrée disons plutôt intéressante. Bien sûr, ils remarquèrent immédiatement notre petit jeu et ne manquèrent pas de prévenir mes parents. Je fus séquestrée dans la maison et privée de sortie pendant plus d'un mois. Cette affaire me dégoutait et depuis ce jour, je ne revis plus jamais Solage. Il disparu totalement de la circulation, peut-être avait-il déménager, ou peut-être avait-il tout simplement trop honte pour se montrer ? Je n'en savais absolument rien, mais j'avais beau chercher, c'était le néant. Très vite, de nouveaux voisins s'installèrent à côté de chez nous. Ils avaient trois filles, ce qui rassura mes parents qui ne manquèrent pas de me charrier narquoisement. Ma vie amoureuse était désormais autant un carnage que mes cheveux la première fois que j'avais croisé le regard de Solage...

 
Les années passèrent et ces histoires maladroites se firent oubliées de tous. Le train de vie reprit comme auparavant, à peut-être un détail prêt ; mes parents firent la connaissance des Sacquet de Besace, une riche famille propriétaire d'un grand domaine dans le Quartier Sud de la Comté. Par chance (ou pas !), ces grands bourgeois (comme je les appelais !) avait un fils à marier : Othon. Je trouva la réaction de mes parents totalement ridicule lorsque ces derniers proposèrent de me marier à ce petit merdeux prétentieux. Même si j'avais toujours rêvé toute ma vie d'être remarquée par la Comté et de pouvoir quitter ces guenilles sales avec lesquelles j'étais constamment vêtue, je n'aurais jamais imaginer devoir épouser quelqu'un de la sorte. Rien que de le voir, il m’horripilait, je ne pouvais le supporter et au fond de moi-même, je suppliais pour que sa famille dise non à nos fiançailles. Malheureusement pour moi, et à mon plus grand étonnement, les choses ne se passèrent pas comme prévu. Les parents d'Othon acceptèrent notre union, si paradoxale que celle-ci puisse être. Leur excuse fut ; "Nous savons très bien que notre rang social est loin d'être le même, mais malgré tout, Camellia et moi devons avouer que votre réserve d'argent est plutôt épaisse pour des gens de votre condition social. De plus, je suis sûr que votre petite Lobelia fera une parfaite épouse pour notre fils, elle semble d'un raffinement sans égal et d'une force de caractère non négligeable." Tels furent exactement les mots Longo Sacquet prononça autour d'un thé, lors d'une discussion qui semblait ma foi très sérieuse. Tout s'organisa si vite que je ne vis même pas le temps passer. Othon semblait vouloir se montrer généreux avec moi, mais la plupart de ses gestes et de ses présents m’indifféraient. Je me montrais plutôt méprisante et froide à son égard, mais cela ne semblait pas le déranger plus que cela. Il continuait à essayer de me courtiser du mieux qu'il le pouvait, sans savoir qu'il ne se rendait encore plus ridicule que tout ce qu'il pouvait imaginer. De toute façon, je n'avais pas le choix, alors pourquoi tenter de résister ? Même si cette union ne m'enchantait pas, je devais avouer qu'une vie en tant qu'une des femmes les plus riches de la Comté ne me déplaisait pas.

Tout ce fut vraiment très vite, si vite que je n'eus même pas eu le temps de réfléchir. Les fiançailles se passèrent plutôt bien, et Othon semblait réellement décidé à me faire plaisir. En plus de la magnifique bague que je porte encore sur ma main droite, il m'offrit un sublime poney du nom de Tyson. Bien que je n'aimais pas particulièrement les animaux, celui-ci était tout simplement sublime et allait tout même pouvoir être utile pour me déplacer lorsque je n'aurai pas envie de marcher. Très rapidement, je quitta le domicile familiale pour aller habité chez mon fiancé. Une des plus grosses boulettes de toute mon existence se passa ce jour-là. Effectivement, alors que je marchais tranquillement sur le chemin à dos de poney, Tyson prit peur d'un bourdon qui se trimballait autour de son oreille. Un bel écart sur le côté et me voilà la tête par terre, enfin disons plutôt dans les orties ! De magnifiques petites cicatrices rouges firent leur apparition sur l'ensemble de mon corps et mon visage. J'étais réellement très attirante comme cela ! Au fond de moi, je hurlais, alors que tout cela n'était en réalité pas si grave.
Loger chez mon fiancé ne fut au début pas une partie de plaisir, ce mode de vie me changeait radicalement de ce dont j'avais l'habitude. Mais avoir des servantes qui s'occupent de soi à longueur de journée n'était pas vraiment désagréable, je devais bien l'avouer.
Le mariage ne tarda pas à être organisé. Une fête somptueuse fut organisée et tous les habitants de la Comté y furent conviés. Pour ma part, j'offris en tant que dot à Othon les terres cultivées d'herbe à pipe que mes parents possédaient, et quant à lui, les présents furent nombreux ; il me mit à la tête d'une auberge, "La Chopine Rouge", et m'offrit toutes sortes de présents divers tout autant plus luxueux les uns que les autres. Très rapidement, je commençais à baigner dans tout ce qui m'entourait, et je ne prêtais même plus attention à ma famille.
Ma première nuit de noces en compagnie d'Othon fut quelque peu répugnante, mais en même temps un brin nostalgique. Elle me rappelait les ébats que j'avais avec Solage sur un lit de paille (bien que le talent des deux hommes à faire l'amour n'était pas comparable !). Othon semblait réellement prendre son pied et m'avoir dans ses bras lui était si agréable qu'il ne voulait plus me lâcher d'une semelle. Quant à moi, cette situation m'exaspérait, et je dois avouer que j'avais plutôt hâte qu'elle se termine enfin.
Les jours suivants, il fut tout aussi tendre avec moi, et c'est à ce moment-là que mon caractère de vil manipulatrice commença à se révéler. En voulant tellement me faire plaisir par tous les moyens qu'il trouvait, Othon était devenu sans s'en rendre compte mon pantin. Je pouvais faire de lui ce que je voulais et mieux, je pouvais lui emprunter des montagnes d'argent sans même qu'il ne s'en rende compte. Très rapidement, j'étais devenue la maîtresse du logis. Les servantes me craignaient car elles se faisaient réprimander au moindre geste qu'elles faisaient mal. A la taverne, c'était exactement la même chose. Jugeant que ce n'était pas à moi de mettre la main à la patte, je me contentais de financer le projet sans bouger mes petites fesses de ma chaise. C'était plutôt drôle de s’apercevoir que l'on faisait désormais tout pour moi, alors qu'autrefois, c'est moi qui devait moi-même faire les choses !

J'appris très vite que mon intérêt à être mariée à Othon ne s'arrêtait pas là. Effectivement, mon époux avait un cousin, Bilbon, un petit hobbit un peu marginale qui n'avait pas d'héritier autre que son neveu Frodon. Obtenir l'héritage de celui-ci aurait pu être très intéressant pour nos affaires, étant donné qu'il possédait Cul-de-Sac. La première fois que j’engage la conversation avec Bilbon, je vis tout de suite que le fil ne passait pas entre nous. Il semblait me trouver trop superficielle, imbue de moi-même et par la même occasion, tellement puérile. Le ton sur lequel il me parlait reflétait bien ses sentiments, si bien que je me suis mise à le détester très rapidement. Sachant qu'il possédait lui aussi des objets de valeur, je m'efforçais de me faire inviter chez lui pour pouvoir chiper quelques petites pièces de son service de cuisine ou de son argenterie. Voler ses biens était devenu un de mes loisirs quotidiens, mais attention, il fallait se méfier des Sacquet ! Le neveu et l'oncle n'étaient pas si dupes et découvraient facilement mes supercheries, c'est pourquoi les occasions de glisser une des cuillères en argent de Bilbon à l'intérieur de mon parapluie ou de mon décolleté se faisaient de plus en plus rares.

Voilà, en gros, cette petite histoire est ma vie, ou disons plutôt une partie de ma vie, car il ne faut pas oublier qu'elle ne fait que commencer...


Dernière édition par Lobelia Sanglebuc le Mar 23 Déc 2014 - 18:34, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 20:32

Bienvenue Madame Thénardier x) !!

Bon courage pour ta fichette ;-)
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1229
♦ RÉPUTATION : 2049
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 20:34

Bienvenue parmi nous Lobelia ! En espérant que tu te plaises ici et bon courage pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas (surtout Kili car le staff sera réduit cette semaine ) Shire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 20:44

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 20:47

Bienvenue et bonne chance pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5877
♦ RÉPUTATION : 2741
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 22:36

Bienvenue Lobelia !
Plein d'inspiration pour ta fiche Heyyy

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 23:05

Bienvenue Lobelia Luv Bonne chance pour ta fichette :3
Cachons vite le coffret de cuillères d'argent de Bilbo Wtf  !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Dim 21 Déc 2014 - 23:30

Lobelia !! Hooooo

Bienvenue sur le Fofo, j'espère que tu te plairas parmi nous !
J'ai bien peur que le tableau que j'ai dressé entre nos deux personnages ne soit pas des plus sympathique... *sorry-sorry* Mais je suis sûre qu'un jour, Rose et Miss Sacquet de Besace finiront par s'entendre :nyhug:

A très vite,
Bon courage pour ta fiche !

Rose - la VRAIE princesse de la Comté SuperHéro
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Lun 22 Déc 2014 - 7:51

J'ai pas dit bienvenue, alors bienvenue madame et bon courage pour terminer ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Lun 22 Déc 2014 - 18:52

Lecture, équitation, tir-à-l'arc, Tolkien ? Mais c'est que nous sommes faits l'un pour l'autre. Wtf

C'est d'ailleurs parfait, je vais souvent me ballader en Eriador, surtout dans le Comté, ne serait-ce que pour goûter aux plats de Maître Archibald... Auquel je vais devoir faire des infidélités chez une Sacquet de Besace ! Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 0:10

Merci à tous pour votre accueil ! Ça me fait chaud au cœur ! Coeur (oui, même si c'est difficile de croire que j'en ai un :p)
J'ai vraiment plus que hâte de RP avec vous tous ! 😄
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 10:14

Bienvenue parmi nous ! Arc en ciel
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 11:14

Merci beaucoup ! Hug
Revenir en haut Aller en bas

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1369
♦ RÉPUTATION : 1172
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 18:54




“ TU ES VALIDÉE, LOBELIA ! ”
BIENVENUE PARMI-NOUS !

➴ Avis sur la fiche — J'ai beaucoup aimé lire ta fiche mais je pense que j'aimerai beaucoup moins faire la recontre de notre chère Lobelia en personne x) En tout cas, c'était agréable, bien décrit et tu sembles bien à l'aise dans ton personnage -qui a l'air confortable mine de rien /fuit/-. Je te souhaite donc la bienvenue.
Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
COOL, J'SUIS VALIDÉE !
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin, n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Lobelia... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !


_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lobelia ♦ "Princess of the Shire" [fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Mahoria, Drowette, Assassin {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.