AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Elvorn [fiche validée]

Partagez | 
 

 Elvorn [fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 18:34



 

 
“ Elvorn ”
Life is about surviving things, appreciating nature, nurturing kindness & friendship, and dancing
NOM&PRÉNOM ▬ ElvornSURNOM ▬  Kvinn Azulkol (khuzdul) - Mistelvorn - la dame du Lindon – Nenriel (quenya, utilisé majoritairement par son époux) ÂGE ▬ 6648; PATRIE, RACE ▬ Efle, fille de Maeglin et Mirièl LIEU DE NAISSANCE ▬ GondolinRANG SOCIAL ▬ RichePROFESSION ▬ n/aSITUATION AMOUREUSE ▬ veuvePOUVOIRS ▬ elle connait les arts de la guérison, possède un lien particulier avec l'eau, elle peut lire dans les courants. Son lien avec Ulmo, le roi des mers lui octroie certains priviléges et s’il le partage avec elle, les connaissances de ce qu’il se passe aux abords de chaque court étendu d’eau d’Arda.    DE QUEL COTÉ IL EST ▬ Du bien, elle désire l’anneau détruit, ce n’est qu’à cet instant qu’elle partira pour Valinor. GROUPE SOUHAITÉ ▬ Elfes.

 
➴ Tout sur toi baby !

 
VOTRE PHYSIONOMIE ▬ Elvorn est de cette même beauté intimidante et inconsciente dont sont pourvu tous les elfes. Une beauté froide, la beauté d’une statue de marbre figée à jamais. Ses yeux d’un bleu glace ne sont pas dépourvu d’une certaine chaleur, elle observe le monde avec une tendresse mélancolique non dénué d’une acuité certaine. Sa peau est pâle, diaphane pour ainsi dire, faisant ressortir l’encre de ses cheveux qui cascade jusqu’au creux de ses reins et desquels percent la pointe délicate de ses oreilles. Un sourire paisible est le plus souvent posé sur sa bouche d’un rose pâle, ses pommettes presque acérées peuvent cependant donner une impression de sévérité.
Haute silhouette filiforme, d’un mètre quatre-vingt-quinze, elle se déplace avec la grâce et la légèreté coutumière à son espèce. Ses couleurs sont le bleu, le blanc ou le violet très pâle souvent brodé d’argent, ses tenues sont fluides, opalescentes, elles bruissent à peine lorsqu’elle se déplace, elles semblent couler comme de l’eau sur son corps. Elle ne porte aucun bijou à l’exception de son alliance, large bague aux arabesques compliquées.
Elvorn n’est pas qu’une dame de cours, elle a eu son lot de guerre, son armure est unique en terre du milieu, faite de galvorn, elle ressemble à une tunique d’un noir profond. Elle épouse son corps au plus près, n’entravant guère ses mouvements, à la garde son épée Anguirel est son arme de prédilection. Elle attache ses cheveux en une longue tresse, et elle parait soudainement moins douce.    
VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ L’élégance est de mise chez Elvorn, elle est toujours une figure diplomatique, elle n’est pourtant pas vaniteuse. De l’ombre à la lumière, elle est diplomate ou guerrière.
 VOS PARTICULARITÉS ▬ aucune
 VOTRE CARACTÈRE ▬ < Il n’émane d’elle que douceur et compassion. Elle n’est cependant pas sans malice et il n’est pas rare de l’entendre plaisanter à demi-mots, subtilement taquine, mais jamais cruelle. Les millénaires ont effacé sa réserve naturelle et lui ont appris à cerner les êtres, ce n’est pas chose aisée que de mentir à Elvorn. Son esprit est vif et sa sagesse grande, elle a une confiance absolue en son propre jugement. Ses faiblesses ce sont ses fils, le brave Sinestil et Artanaro le fourbe. Elle est animée d’une tendresse toute maternelle bien visible pour son aîné et d’une tristesse infinie lorsqu’elle songe à son cadet.
Du reste elle est d’une humeur constante et peu parviennent à la cerner, insaisissable sans pour autant faire de mystères. Elvorn est une elfe très ouverte, elle n’éprouve nul mépris pour les nains et regrette que leurs peuples aient oublié l’amitié qui les unissaient autrefois en Eregion. Qu’il n’y nulle incompatibilité.
Elvorn croit fermement que le bien est quelque chose de toujours possible, qu’il est un combat permanent mais que chez tout être sensible. Malgré un passif parfois lourd, la rédemption est possible. Sans sombrer toutefois dans une dangereuse naïveté, elle est capable d’intransigeance. Elle se fie le plus souvent à sa première impression, et ne se trompe que rarement.
En règle générale, cette elfe se montre toujours positive, le bon amène le bon. Sa tristesse, elle en est persuadée à corrompu l’âme de son fils. Sa propension à la mélancolie l’incite a rester entouré. Elle n’est pas retournée aux Havres Gris, parce qu’elle sait que lorsqu’elle y retournera se sera pour sa dernière traversée. Et elle se l’est promis, elle ne la ferait que lorsque les menaces qui pèsent sur la terre du milieu seront écartées.
CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Danser, Elvorn est une remarquable danseuse et le surnom sur lui donna Gil Galad portait sur ce trait. Nager et voguer.
 VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Elle adore les fêtes, Elvorn aime autrui, aime partager et aime s’amuser, quoi de mieux qu’une fête.
 AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ La joaillerie, c’est un de ses passe-temps, réaliser de somptueux bijoux. Le travail du métal en général.
 AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Voir l’anneau unique détruit.
 CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ la guerre, les tueries, comme tout le monde sans doute. Si elle n’a pas à rougir de ses compétences de guerrières, elle n’éprouve aucun plaisir à tuer.
 PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Il lui arrive de manipuler les êtres, mais jamais pour elle-même. Elle est une figure politique et elle a eu affaires aux Hommes. Elle sait que l’honnêteté ne paye pas avec tout le monde.
 SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Sinestil son fils et ses amis les plus proches, mais elle a tendance à ne jamais se plaindre, elle est d’avantage l’épaule sur laquelle on pleure.
 COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Stratégiquement, une attaque impulsive peut être une erreur, une fuite prématurée de lacheter. Cependant de nature combattive, elle aura tendance à privilégier l’attaque.
 UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬ Elle espère secrètement le retour de Gil Galad, qui au même titre que Glorfindel serait renvoyé en terre du milieu.
 QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ Elle se sent responsable de la façon dont a tourné son cadet, c’est un poids qu’elle porte tous les jours. Elle a honte de s’être laissé aller au point de n’avoir rien vu.
 QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬ Son arme est Anguirel, l’épée forgée par Eöl lui-même.
 QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Que le mal triomphe, que le monde soit envahi par les ténèbres, de devoir combattre son fils et de gagner contre lui.

 


  VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬ C’est un amour profond qu’elle éprouve pour cette Terre. Elle l’a parcouru à de maintes reprises, elle y vécut d’immenses joies et d’infinies tristesses. Elle fera tout pour la protéger du mal qui gronde. Les ennemis se montre de plus en plus intrépide. Elle sait reconnaître les prémices d’une guerre, l’air se charge de souffre. Les elfes devront à nouveau agir et sortir de la passivité qui semble les engourdir. Elle est prête, elle reprendra les armes, avec le soulagement de savoir que si elle tombe, elle reverra son époux.

 
➴ Derrière l'écran...

 
PSEUDO ▬ Polska
 ÂGE ▬ une vingtaine
 PASSIONS ▬ Du tricot. Non sans rien je tricote, pas toujours très bien, mais ça me calme, je fais du yoga aussi un peu, j'aime bien aussi lire, je peux passer ma journée à ça, De Wilde à Nabe, de Rowling à Huysmans. De Tolkien à Marlowe.
 FILMS & SÉRIES ▬ j'ai une passion pour les séries anglaises, utopia, doctor who, in the flesh, black books est peut être ma favorite mais c'est la très américaine Halt and catch fire qui m'a pris mon cœur récemment. Niveau film je ne peux pas ne pas parler de Labyrinthe c'est le film de mon enfance, j'aime beaucoup les woody allen en général, A bord du darjeeling limited est un de mes fils préférés, mais j'ai une passion pour le cinéma en réalité et je ne vais pas m'étendre indéfiniment !
 PRÉSENCE ▬ au pire 4 fois
 TON AVIS SUR LE FORUM ▬ il semble très acceuillant
 COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ Un peu par hasard au gré de mes déambulantions sur internet
 TON AVATAR ▬ Rooney Mara
 REGLEMENT▬ Le staff est accroc aux cookies
 UN TRUC EN + ▬ Charlie ? il parait que c'est le mot du moment.

 


Dernière édition par Elvorn le Mer 14 Jan 2015 - 7:45, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 18:55



 

 
“ THIS IS MY LIFE ”
and you know it's hard to live here

 
Les années s’écoulent, modifiant le paysage et les êtres, mais je reste figée dans une apparente jeunesse, un affront à l’éphémère. J’ai plus de 6000 ans, je suis née à Gondolin dont on chante encore la chute aujourd’hui. Ma mère se nommait Idril, princesse héritière de Gondolin, une elfe d’une beauté sans pareil promise à un humain. Inimaginable aujourd’hui, son union à Tuor devait sceller une alliance et n’apporter que joie et bonheur. Leur mariage, en vérité fut un des événements les plus joyeux de Gondolin. Il fut aussi le dernier de ce genre.
Mon père, se nommait Maeglin, fils d’Eöl, un elfe noir seul et unique représentant de sa race, amis des nains il était forgerons et ne nourrissait que haine pour les Noldor. Maeglin est le fruit d’une union forcée avec l’elfe Aredhel, princesse noldor de Gondolin. Pétri de rancœur envers ce peuple, il l’enferma jalousement. Mariée de force à cet être, elle porta son enfant, qu’elle chérit pourtant, suffisamment pour qu’il cause sa perte.
Pour ses crimes Eöl, fut condamné à mort, dans laquelle il tenta d’entrainer le jeune Maeglin, sauvée in extremis d’un javelot par sa mère. Personne ne songea à blâmer l’enfant, qui fut élevé à la cours du roi. Très apprécié, sauf de sa cousine Idril, qui voyait en lui le mal qu’il cachait aux autres. Il avait l’esprit tortueux de son père. A l’annonce du mariage perdit l’esprit. Sa rancœur, l’incita à fomenter la fin de Gondolin. Il prit pour épouse une elfe qu’il n’aimait pas, son âme était devenu noire. Cette efle, était ma mère, son nom Mirièl, et elle mourut de chagrin en couche, lorsque Maeglin quitta le palais. Il n’alla pas loin, et fut capturé par des orcs et ramené à Morgoth, seigneur de guerre. Morgoth lui proposa un marché, qu’il s’empressa d’accepter. La localisation de Gondolin contre Idril, et une armée pour conquérir la cité.

Idril qui avait le cœur pur et l’âme sensible me recueillit, Tuor son mari m’accepta, et l’homme jura la mort de Maeglin. Mon lignage laissait planer la méfiance. Pourtant à cette époque je ne connaissais pas encore mes origines. Tuor qui était un homme avisé, m’incita à me former à une spécialité, il me conduisit à une forge, j’étais douée avec les métaux et mon intérêt pour cet artisanat ne lui avait guère échappé. Je lui forgeais une épée, l’ironie voulue que cette épée fut celle qui tua mon père, mais j’y reviendrais.
Ma vie était paisible, ma position confortable. Je faisais partie des délégations d’elfes de Gondolin, je voyageais souvent, Idril était comme une mère pour moi, et lorsque naquit Eärendil, je fis naturellement partie des nourrices. Gondolin était une citée magnifique, mais je m’y sentie toujours à part, je me réfugiais alors du Sirion. J’y rencontrais le Vala Ulmo, seigneur des eaux et protecteur de Gondolin, qui je n’en doute pas, savait tout de mes origines. Pour quelques raisons, il me prit en sympathie.  Le roi, le père d’Idril, était devenu sourd à ses conseils, si bien que je fus sa messagère. C’est à Idril que je dévoilais le sombre destin de Gondolin que le vala m’avait révélé. Son époux et elle-même préparèrent la défense de leur cité dans la clandestinité. Le roi, pêchait par vanité, et il voulait croire sa cité inviolable. Idril me fit promettre de m’occuper du petit prince s’il lui arrivait malheur, je jurais de le protéger du mieux que je le pouvais. Je n’avais pas à rougir de mes compétences de combat.
La guerre était aux portes de Gondolin, on murmurait que le traitre Maeglin était à la tête d’une armée. La cité était fort bien protégée, mais le roi dut se rendre à l’évidence, lorsque les armées de Morgoth déferlèrent, Gondolin allait tomber. Le roi mourrut, et Tuor tua Maeglin, mais il n’était qu’un général fantoche, et nous dûmes fuir, tout abandonner.
Notre fuite prit fin à l’embouchure du Sirion, Ulmo guida notre route. Resté avec le prince Eärendil, encore jeune j’essayais de détourner son esprit des horreurs de la guerre, des colères de son père marqué par les atrocités. J’avais vu mourir trop d’amis, la colère, l’injustice faisait bouillir mon âme. Un état dangereux pour une descendante d’Eöl.
Lorsque nous fûmes en sécurité, Tuor me confia, Anguirel, l’épée qu’il avait pourtant jurée disparue avec Maeglin. La seconde épée forgée par Eöl lui-même, dans ce métal qu’il créa : le galvorn. Idril me compta la terrible histoire de son cousin. Dans ma main l’épée me paraissait chaude, engorgée d’un savoir et de rancœur. Je m’en imprégnais, la gorge nouée. Je comprenais les regards de certains elfes, je comprenais la solitude qui m’avait accablé. Je devenais la porteuse d’Anguirel, elle devait devenir une arme du bien. Elle le serait.
Eräendil était devenu adulte et en compagnie de Cirdan, le charpentier, ils construisaient ensemble un navire capable de voguer jusque Valinor afin d’obtenir une aide aussi précieuse que décisive. Morgoth était plus puissant  que jamais, et ne laissait que ruine et désolation ou il passait.  
Tuor vieillissait, il ne voulait pas voir mourir son fils à la guerre. Sa femme demeurait inchangée, elle prit la décision de quitter la terre du milieu, et partir à Valinor afin de supplier leurs représentants d’accorder à son époux l’immortalité. Je suis certaine que Tuor l’a obtenu.
Leur départ fut douloureux et rassurant, ils n’auraient plus à voir d’horreurs. La guerre m’apporta une gravité que je n’avais pas jusque-là, un recul que l’on nomme sagesse. J’avais évolué dans un brouillard cotonneux jusqu’à la révélation de mes origines. La guerre change les êtres. Lors de la chute de Gondolin, la passivité dont j’avais fait preuve me faisait honte, et je n’avais eu de cesse de me perfectionner pendant notre période d’accalmie. Je voulais prendre part aux combats et en temps difficiles, les femmes elfes prennent les armes aussi bien que les hommes.

Ma rencontre avec Cirdan me changea également. Cirdan était un elfe étonnant, il entretenait soigneusement une barbe, chose rare pour un elfe. Il ne prenait jamais part aux conflits, mais aidait lorsqu’il le pouvait. Lorsque je ne partais pas combattre, le chantier était devenu une maison, mais aussi un atelier dans lequelle je pouvais m’exercer. Eärendil s’amusait de notre proximité, Cirdan ne nourissait qu’une affection paternelle pour moi. Je m’en amourachais, et lui fut assez courtois pour ne pas me le faire remarquer. Il me parlait des forges d’Eregion, et je vis enfin l’héritage d’Eöl autrement que comme un fardeau.
La guerre rapproche les êtres aussi rapidement qu’elle peut les séparer. Et durant cette période Eärendil se maria avec Elwing, princesse de la cité qui nous abritait. Le mariage fut célébré en grande pompe, Artanaro dit Gil Galad haut roi des Noldor, était là en personne pour le célébrer. Dans les cœurs de la cité, je chantais pour leur mariage et Je dansais et dansais toute la nuit. Ma joie que je savais communicative. Je n’ai jamais supporté l’austérité, j’aime les fêtes, et j’aime danser par-dessus tout. Un autre de mes noms, dans la langue des noldor est Liltahistën, danseuse du crépuscule. Un prénom que j’ai conservé longtemps, avant de décider d’accepter celui que ma mère dont j’ignorais tout, m’avait attribué. Il nous fallait profiter de chaque instant, nous ne savions combien de temps il nous restait. Je dansais, et puis je me souvins que dans quelques jours, nous devrions mener une bataille décisive. La guerre est cruelle et nous enlève les êtres chers bien trop rapidement. De nous savoir immortelle, j’avais oublié que nous n’étions pas invulnérable. Ce court instant de tristesse, n’échappa pas au souverain, qui je le su plus tard, souhaitait m’aborder depuis quelques temps déjà. Gil Galad était un guerrier avant d’être un roi, et il menait ses troupes lui-même, son courage et sagesse était connu de tous, et l’intérêt qu’il me portait me parut tout à la fois déplacé, impensable et désiré. Nous dansâmes toute la soirée. Parce qu’il était un roi, je ne l’avais pas vu autrement.

Eärendil embarqua quelques temps plus tard, sur le Vingilot. Cirdàn était grave, tandis que Elwing retenait ses larmes. Elle tenait les jumeaux, mes neveux, si calmes, si insouciants. Eärendil nous adressa un signe, nous savions que nous ne le reverrions jamais.

Quelques jours plus tard, les fils de Féanor, implacables vengeurs, profitant de notre vulnérabilité relative, sévirent. Enlevant Elrond et Elros pour punir Elwing de détenir un silmaril. L’artefact contre les jumeaux. L’avenir d’Arda, contre celle de ses enfants, désespérée Elwing ne savait que faire. Impuissante, je réclamais audience à Gil Galad. Je ne l’avais pas revu, je m’inquiétais de mes sentiments et plus encore je m’inquiétais des siens, mais l’affection que j’éprouvais pour Elwing, la détresse de savoir ces chers petits pris dans un conflit qu’ils n’étaient pas en âge de comprendre, sembla toucher le fiers guerrier, et il fit preuve d’une compréhension affectueuse qui étonna ses propres ministres. Il me promit un détachement, mais non sans me demander une chose. Depuis de nombreuses années, on murmurait que j’étais la protégée d’Ulmo. Nous avions besoin de toutes les aides et Gil Galad souhaitait celle du Vala, il m’escorta au bord de la mer. Je laissais l’écume tremper le bas de ma robe.
Ulmo alors apparut, immense, l’argent de son armure ruisselait, menaçant et paisible à fois, il représentait les dangers de la mer. J’ancrais mes pieds dans le sable, j’affrontais son regard d’un bleu profond. J’étais liée à lui d’une certaine manière. Comme Cirdan l’était lui aussi, tous nos destins étaient imbriqués. Ulmo conduirait notre flotte, et je mènerai les troupes navales. Gil Galad n’avait pas bougé, lorsque nos regards se croisèrent je su que j’étais perdue.

Cet événement marqua une tournure radicale dans mon existence et avant la fin, de ce que l’Histoire nomma la Guerre de la grande colère, j’avais épousé Gil Galad. Notre amour était profond et inconditionnel, il m’éleva, soigna le malaise de mes origines, guérit mon âme des doutes qui m’assaillaient. Depuis que j’avais eu connaissance de mes véritables origines, j’avais craint de devenir mon père, comme si la traitrise était transmissible, je réapprenais à vivre pour moi et non pour le regard des autres.
Nous gagnâmes la guerre, non dans le sacrifice d’Eärendil, devenu étoile, non sans que le sang de milliers de guerriers et d’innocents n’irriguent les terres. Elle dura 42 ans, durant lesquels les alliances et les trahisons venaient rythmer les batailles. Les stigmates que laissèrent cette guerre jamais ne se refermèrent. Morgoth avait semé les graines du mal, et toujours elles pousseraient.
Les terres du Beleriand furent recouvertes par les eaux, Ulmo nous laissa un refuge le Lindon, refuge des elfes, sur lequel mon époux et moi-même régnâmes. Notre royaume était prospère, et la paix s’installa. Une paix que nous chérissions fort, craignant tant que le mal ne revienne, nous ne savions encore sous quelle forme. Il laissa une ombre dans mon cœur une méfiance aiguisée, alors que tous semblaient ne désirer que l'oublie.
Les valars repartirent, non sans offrir quelques précieux cadeaux ainsi les enfants d’Elwing et Eärendil, semi elfes, purent choisir leur destinée. Elrond devint elfe, Elros choisit la mortalité. Elros devint roi de Numénor, et nos royaumes demeurèrent liés bien longtemps après sa mort.
Je mis au monde un fils Sinestil qui ressemblait en tout point à son père. Dès l’enfance il était guerrier et l’acuité de son regard était surprenante. Si mon époux consolidait les alliances, je fus de mon côté demandé en Eregion, là où la guilde des forgerons résidait. Cirdan, ami de longue date désormais, avait toujours déploré que je délaisse mes talents au détriment de mon rôle de dame du Lindon. Celebrimbor maître jouailler d’Eregion avait découvert de cette météorite qui servit à mon grand-père à forger le galvorn, et celui-ci souhaitait que je vienne. Galadriel et Celeborn gouvernait l’Eregion, et leur royaume si prospère, attirait bien des convoitises.
Lorsque j’arrivais, c’était plus qu’une roche qui m’attendait, mais également l’armure d’Eöl, que je croyais perdu. Que tous croyaient perdu, On reconnaissait sur l’armure, l’art des nains. On disait Eöl courbé, l’armure l’était. Et en l’état, elle était importable. Mes doigts parcoururent le métal souple comme du tissus, elle était porteuse de malheur, parce que l’elfe qui l’avait porté n’avait vécu que dans la rancœur et l’envie. Je la fis fondre, plusieurs fois je recommençais, insatisfaite, et sous le regard de Celebrimbor j’appris à forger, à ouvrager, mais c’est des maîtres nains dont j’appris le plus. En Eregion le commerce avec les nains étaient florissants, et les relations cordiales. De l’armure d’origine je n’avais conservé que certaines pièces, et l’armure finale était parfaite. Ma maîtrise de ce métal semblait innée, comme si le savoir-faire de mon ancêtre coulait dans mes veines, son façonnage m’apaisait. Les nains me nommèrent Kvinn Azulkol, et en échange de leur apprentissage et de leur hospitalité, je forgeais dans les restes de l’armure d’Eöl, une dague que j’offris en signe d’amitié à Durin troisième du nom.
Un autre s’intéressait à ma maîtrise innée du galvorn, il se faisait nommer Annatar, et certains déjà se méfiait de lui,  trop peu malheureusement. La période était déjà trouble, et mon perfectionnement une simple excuse. Si je dois avouer une honte, c’est celle de m’être un instant aller à écouter ses paroles, il attisait cette part sombre, que tout un chacun possède, mais que mon lignage me paraissait rendre plus sombre encore.

Annatar était le nom que se donnait Sauron, il instillait le doute dans les esprits, forgeait en secret l’anneau unique. Je quittais les forges d’Eregion. La guerre serait bientôt là, et je ressentais le besoin impérieux de me trouver auprès des êtres qui comptaient le plus pour moi. Mon fils et mon époux. Je savais qu’ils seraient tous deux sur le champ de bataille. Le Lindon était éloigné, mais nous ne saurions égoïstement nous retrancher derrières nos murs, nous ne gagnerions qu’un peu de temps, le mal se propageait vite. Je ramenais des forges vilya, l’un des trois anneaux elfes, il était destiné à Gil Galad, en l’acceptant, nous entrions automatiquement en guerre. Nous laissâmes à Cirdan le soin de garder les havres gris. Gil Galad nomma Elrond son héraut.
Cette période fut la plus dur de ma vie. Les dames elfes vont sur le front, il n’y a pas de phallocrate dans notre royaume, mais j’en fus rapidement écarté. Je tombais enceinte, une nouvelle fois. Nous avions été imprudents, ou peut-être avions nous senti que ce serait nos derniers moments. Gil Galad tomba pendant le siège de Barad Dûr. J’eus l’impression qu’on me broyait le cœur, la douleur devint rage et je massacrais aveuglément nos ennemis, avant de m’effondrer, avant qu’on mon corps me refuse la douce délivrance que représentait la mort, et une réunion avec mon époux. J’étais enceinte, je ne pouvais dépérir.
La défaite de Sauron ne m’apporta aucun réconfort, toute noyée que j’étais dans mon chagrin, avec ce petit enfant qui était devenu mon univers. Cirdan prit les rennes du pays, mais jamais ne revendiqua le titre de Haut-roi. Je nommais mon second fils Artanaro, le véritable prénom de son père que l’Histoire ne retint pas. Mais il ne lui ressemblait pas. Il me ressemblait, ses yeux étaient du même bleu que les miens, ses cheveux du même ébène que moi, sa peau aussi laiteuse que la mienne. Il grandit en étant fin et élancé, nous aurions pu être jumeaux. Son esprit était affuté et il répugnait à apprendre les arts du combat. Il n’était pas son père, il était pétri de mon malheur, de ma douleur. Je l’avais si entouré, si protégé, que je l’avais probablement étouffé. Sinestil demeurait en Imaldris, dans la garde d’Elrond, Artanaro se rêvait roi de Mithlond, il rêvait de la gloire de son père.
Je compris trop tard mes erreurs. Artanaro était envieux, ambitieux et imbu, mais il était mon fils, et je ne pouvais me résoudre à le réprimander, malgré les crises diplomatiques qu’il ne manqua pas de susciter. SI en général il cachait sa nature, il lui arrivait d’entrer dans de prodigieuses colères, la plus dévastatrice fut au sujet de Vilya. L’anneau je l’avais offert à Elrond, je n’en voulais guère et Sinestil ne souhaitait aucun trône. Artanaro le désirait, il était jeune encore, quelques siècles à peine, et bien qu’il se songe discret on me rapporta des agissements inquiétants. La constitution d’une armée parallèle sous des prétextes fallacieux fut le coup de grâce. Je laissais à Cirdàn le soin de son sort et choisi pour moi l’exil. J’avais besoin de prendre du recul, l’errance serait ma rédemption.
Le monde avait changé depuis que je m’étais réfugiée dans ce palais que j’avais tant aimé. Des royaumes s’étaient faits et défaits. Je restais un temps comme guérisseuse dans un hammeau, je m’installais toujours à promiscuité de l’eau, ainsi je pouvais converser avec Ulmo, mon gardien même sans se matérialiser était un auditeur attentif. J’espérais en réalité que l’âme de Gil Galad se réincarne un jour. Cet espoir me maintenant en vie, Glorfindel n’était-il pas revenu ? Des cavernes de Mandos il me reviendrait. Mais je savais également que le retour du grand guerrier, ne signifierait qu’une seule chose, c’est qu’une guerre plus grande encore se préparait.  Je me vis bien inquiète lorsqu’Ulmo m’apprit qu’aux abords de l’Anduin l’anneau unique avait été retrouvé, Désormais entres les mains d’une créature inconnue par le Vala. Sa résurgence annonçait des heures sombres. Ce fait m'extirpa de la mélancolie qui m'accablait.

C’est à cette époque que je repris mon véritable premier prénom Elvorn, certains me nommaient cependant Mistelvorn, ce n’était pas faux je errais. La nouvelle de la fuite de mon fils me parvint, je lui avais donné le nom de son père, alors qu’il était devenu le mien. Il avait fait couler le sang, et était parti, sans avoir besoin de demander, je savais vers quelles régions. La nouvelle me poussa à retrouver Sinestil à Imaldris, à le prévenir qu'il devrait se préparer à combattre son frère. Elrond m’offrit l’hospitalité et en remerciement j'offris mon aide aux forges. C’est ici que je demeure désormais, conseillère avisée et amie sincère du seigneur des lieux.




Dernière édition par Elvorn le Lun 12 Jan 2015 - 2:18, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 19:26

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 19:38

Bienvenue demoiselle Elfe et bonne chance pour ta fiche Hooooo
Revenir en haut Aller en bas

ARCHER OF DURIN ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 1369
♦ RÉPUTATION : 1172
♦ AVATAR : Aidan Turner
♦ DC & co : Bregil & Meruva & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : De la plus grande, la plus prestigieuse, celle composée des plus grand guerriers que la Terre du Milieu ait portée... quoi j'en fais trop ?! Je suis.. un nain et fier de l'être, un nain de la lignée de Durin pour bien faire les choses, neveu du grand Thorin Oakenshield.
— ORIGINAIRE DE : Montagnes Bleues, refuge du peuple nain depuis la prise d'Erebor mais ce n'est qu'une solution temporaire avant la reprise d'Erebor.
— ÂGE DU PERSO : soixante dix-sept ans et toutes mes dents mais pas toute ma barbe
— RANG SOCIAL : Prince.. oui, riche.. ça reste à voir.. bien que les salles d'Erebor croulent sous l'or et les pierreries, elles croulent aussi sous le poids d'une grosse larve cracheuse de feu.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Éclaireur, musicien, séducteur, guerrier, archer, ... sans oublier petit frère, neveu et filleul ... ce sont des métiers à plein temps moi j'vous dis.
— ARMES DU PERSO : Arc, hache, poignard, épée, mais surtout ARC
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Du meilleur côté qui soit, le côté des nains. On s'en fou de savoir si on est gentil ou méchant, on est des nains. Mais plus sérieusement, il est du côté de son oncle.. reste à voir quelle position il prendra s'il juge ses décisions.. teintées de folie
— VOYAGE AVEC : Thorin et le reste de la Compagnie
— AMOUREUSEMENT : En couple avec mon arc qui bande à ma demande.. et parfois à celle de mon oncle.. En vrai c'est un secret :wtf:

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 19:40

Bienvenue Elvorn Shire

Si tu as des questions, tu sais où nous trouver Hug

_________________
DWARF AND PROUD
FAMILY AND FRIENDS ARE MY STORY, THEY MEAN EVERYTHING TO ME.
#CHEEKYDWARF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t327-kili-cheeky-dwarf-arch http://lonelymountain.forumactif.org/t75-relations-kili http://lonelymountain.forumactif.org/t160-carnet-de-bord-d-un-nain-kili
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 20:00

Née à Gondolin ! C'est trop la classe, comme diraient certains humains. Bienvenue à toi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 20:30

Tu es magnifique !!! Mae tollen, très chère consœur ♥ !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mar 23 Déc 2014 - 21:11

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mer 24 Déc 2014 - 14:00

Merci à tous ♥
Revenir en haut Aller en bas

AZAGHÂL KHUZD ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Dwal
♦ MESSAGES : 5877
♦ RÉPUTATION : 2741
♦ AVATAR : Graham McTavish
♦ DC & co : Fraìa & Dìs
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
« Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »
— RACE DU PERSO : Nain et fier de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Exilé d'Erebor, réside actuellement à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 168 ans et toutes ses dents (mais pas ses cheveux).
— RANG SOCIAL : Seigneur nain.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier dans l'âme et avant tout. Il passe les jours calmes à la Forge.
— ARMES DU PERSO : Tout est une arme pour lui. Sinon : Marteau, Haches, Dagues, Armure de poings, Crâne
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa loyauté va à Thorin et son frère aîné.
— VOYAGE AVEC : Ses armes.
— AMOUREUSEMENT : Veuf depuis 80 longues années.

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mer 24 Déc 2014 - 17:26

Bienvenue à toi Heyyy
Bon courage pour la suite de la rédaction o/

_________________

Dwalin
There is one I could follow. There is one I could call King. This one that I call Old Friend, for him I could spill my blood. Let us fight side by side, and if Mahal wish so, up to Mandos Halls !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t133-dwalin-come-on-e http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t139-dwalin-s-world-little-friends-big-ennemies http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t140-dwalin-s-story-it-is-time-for-you-to-know-what-really-happened
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mer 24 Déc 2014 - 19:04

Bienvenue et bon courage pour ta fi-fiche ! Arc en ciel
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Jeu 25 Déc 2014 - 1:58

Coucou Elvorn

Bienvenue sur le Fofo, j'espère que tu te plairas parmi nous Pokerface .
Bon courage pour le début de ta fiche, j'ai déjà beaucoup aimé l'Histoire que tu nous as proposé !

A très vite en Rp,

Rose
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Jeu 25 Déc 2014 - 2:54

Bienvenue et bonne chance pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1229
♦ RÉPUTATION : 2049
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Ven 26 Déc 2014 - 21:16

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas ! En espérant que tu te plaises ici Shire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Lun 29 Déc 2014 - 22:26

Bonsoir ! Merci à tous pour vos petites messages, avec les fêtes c'est compliqué de finir dans les délais, je pensais pouvoir terminer mais ça n'a pas été possible. Si je pouvais avoir un petit délais, je rentre le 2 janvier normalement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Lun 5 Jan 2015 - 9:08

Bienvenue !!! *-*
Et courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Lun 5 Jan 2015 - 21:20

Welcome en Terre du Milieu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mer 7 Jan 2015 - 23:14

Bienvenuuuue, consœur elfe ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Jeu 8 Jan 2015 - 3:50

Un grand bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Mer 14 Jan 2015 - 1:14

Merci à tous ! au plaisir de vous croiser en jeu bientôt !
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1229
♦ RÉPUTATION : 2049
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   Jeu 15 Jan 2015 - 14:41




“ TU ES VALIDÉE, ELVORN ! ”
BIENVENUE PARMI-NOUS !

➴ Avis sur la fiche — Une fiche bien détaillée et agréable à lire, complète, bref, rien pour nous empêcher de t'annoncer que tu es validée avec plaisir Shire Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin, n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Elvorn... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Elvorn [fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elvorn [fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Mahoria, Drowette, Assassin {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.