AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Affectueusement [solo]

Partagez|

Affectueusement [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

I ・ MERUVA ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 173
♦ RÉPUTATION : 672
♦ AVATAR : Adelaide Kane
♦ DC & co : Kili & Bregil & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : C'est une.. fille de Dirgion mais on dit aussi que c'est une naine
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, ni plus ni moins.
— ÂGE DU PERSO : 126 ans et toute sa barbe
— RANG SOCIAL : Pour pouvoir savoir si l’on est pauvre ou riche, il faut pouvoir se comparer aux autres et je sors trop peu pour cela. Selon ma propre estimation, je dirais que nous sommes suffisamment aisés pour ne pas avoir à nous plaindre. (fille de marchant)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire la cuisine, laver la vaisselle, coudre, broder.. est-ce cela que vous vouliez dire ?
— ARMES DU PERSO : Celui de me rendre invisible, de me soustraire au regard de mon père pour éviter son courroux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Aux nains
— VOYAGE AVEC : Personne, il faudrait déjà sortir de chez soi
— AMOUREUSEMENT : En quête de l’amour, si vous l'avez croisé dernièrement, faites lui passer le message

MessageSujet: Affectueusement [solo] Dim 4 Jan 2015 - 22:14




Affectueusement
Le feu crépitait dans l'âtre provoquant un doux bruit réconfortant évoquant la sécurité et le confort. Pourtant, seule dans ma chambre, je ne ressentais ni l'un ni l'autre si ce n'était un profond gouffre qui me glacait les os. Enserrant le châle négligemment jeté sur mes épaules pour me réchauffer, je repris ma couture sous le faible éclairage procuré par ma bougie. Je n'étais pas très douée mais je faisais de mon mieux et à défaut d'avoir une grande dextérité dans les doigts, je redoublai d'application dans ce que je faisais. Concentrée, la tête penchée sur le côté, je piquai et pinçai, tirai et retournai, les doigts rougit par tant d'attention.
Bientôt, mes yeux me brûlèrent fortement et je fus forcée d'abandonner mon ouvrage, le posant dans mon panier à mes pieds. J'entendais ma suivante dans la chambre adjacente, ronfler de manière peu élégante. Étouffant un rire, je m'approchai de sa porte, croyant l'entendre marmonner dans son sommeil mais l'oreille collée contre la paroi, je n'entendis rien de plus que sa respiration. Je repris place dans mon fauteuil, aux côtés de la cheminée dont le feu mourrait petit à petit. Si ma suivante savait, que je fuyais ainsi le sommeil en m'adonnant à la couture à une heure aussi tardive, sans doute m'aurait-elle tirée les oreilles ou pire encore mais peut-être se doutait-elle, chaque fois qu'elle venait me tirer de mon sommeil au petit matin, que je ne m'étais pas couchée aussitôt qu'elle m'eut laissée.
Abandonnant mon ouvrage pour la soirée, je me levai chercher ma plume, l'inspiration me gagnant soudainement. J'ouvris le petit tiroir de bois sculpté et ma main s’arrêta, se figeant en suspension alors que mes doigts effleuraient une étoffe de velours sombre. J’attrapais délicatement la petite bourse entre mes mains avant de m’asseoir sur ma chaise face à mon secrétaire. Posant la bourse sur la table, je tirais sur les liens pour l’ouvrir, tout doucement, prenant mon temps. Je savais ce que renfermait cette bourse que j’avais soigneusement placée ici pour ne pas la perdre.
Les doigts tremblant, j’attrapai son contenu et le sortis précautionneusement, frissonnant à son contact froid entre mes doigts. Je le fis tourner entre mes doigts, caressant sa forme familière, tantôt lisse, tantôt bosselée, finement ciselée, avant de le passer à mon dos. Les souvenirs affluèrent subitement et je souriais malgré moi, repensant à celui qui m’avait offert cette bague. Les pensées amenèrent le rouge à mes joues qui s’enflammèrent brusquement alors que j’enlevais la bague, la cachant dans mon poing comme si cela pouvait la cacher à mon esprit, éloigner les pensées qui m’avaient subitement assaillies.
Doucement, j’ouvris ma main comme une fleur, doigt après doigt et contemplai la bague qui reposait en son centre comme un joyau mais pareil bijou n’aurait pu égaler l’éclat de son regard, la chaleur de ses mains, la valeur de ses paroles. Je posais délicatement la bague devant moi avant d’attraper ma plume que je trempais dans l’encre. Les mots me venaient comme par magie, s’écoulant librement à travers ma main sans que je ne cherche à les retenir. Ma page de papier ne tarda pas à en être noircie, couverte de pensées et de mots retenus et alors que je m’apprêtais à commencer une nouvelle page, je suspendis mon geste. Je mis la page de côté, je devais la cacher après qu’elle eut séché, prenant une nouvelle feuille, je la couvris différemment, m’adressant à lui directement. Je ne manquai pas de me sermonner pour ma folie mais mon cœur s’en trouvait allégé et c’est avec un doux sourire que je pliais la lettre avant de la sceller. Ainsi l’avais-je signée. Affectueusement, Meruva.


© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


until we meet again
because love never fades
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t725-la-fille-de-dirgion-me http://lonelymountain.forumactif.org/t728-is-it-you-love-meruva#14762 http://lonelymountain.forumactif.org/t1327-meruva-gestion-de-rps

I ・ MERUVA ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Surfing squirrel
♦ MESSAGES : 173
♦ RÉPUTATION : 672
♦ AVATAR : Adelaide Kane
♦ DC & co : Kili & Bregil & Taràk & Alayna & Hadrian
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : C'est une.. fille de Dirgion mais on dit aussi que c'est une naine
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, ni plus ni moins.
— ÂGE DU PERSO : 126 ans et toute sa barbe
— RANG SOCIAL : Pour pouvoir savoir si l’on est pauvre ou riche, il faut pouvoir se comparer aux autres et je sors trop peu pour cela. Selon ma propre estimation, je dirais que nous sommes suffisamment aisés pour ne pas avoir à nous plaindre. (fille de marchant)
— MÉTIER PRATIQUÉ : Faire la cuisine, laver la vaisselle, coudre, broder.. est-ce cela que vous vouliez dire ?
— ARMES DU PERSO : Celui de me rendre invisible, de me soustraire au regard de mon père pour éviter son courroux
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Aux nains
— VOYAGE AVEC : Personne, il faudrait déjà sortir de chez soi
— AMOUREUSEMENT : En quête de l’amour, si vous l'avez croisé dernièrement, faites lui passer le message

MessageSujet: La lettre A [solo] Lun 12 Jan 2015 - 21:55




La lettre A

L’Appel avait été pour moi fort en émotions et ce pour diverses raisons mais une d’entre elles me tenait vraiment à cœur, c’était le cas de le dire.
Le revoir à cette occasion avait été, comment dire.. je n’aurais su trouver les mots pour exprimer l’émotion qui m’assaillit en cet instant, comme chaque fois que j’avais la chance de le revoir. Mon regard se posait sur sa personne et je ne répondais plus de rien, comme si le monde autour de moi n’existait plus. J’en arrivais à oublier jusque la présence de mon père à mes côtés, me regardant avec réprobation. De son opinion, je me moquais éperdument en cet instant, lui seul comptait alors. Je ne voyais que lui, n’entendais que lui et ma conscience qui me soufflait de cesser cette folie, se retrouvait réduite à un murmure. Comme chaque fois, il me fallait faire preuve d’une très forte volonté pour me détacher de son emprise mais le son de sa voix, le contact de ses yeux, provoquaient en moi un grand émoi.
Plusieurs jours avaient passé, ou était-ce du moins l’impression que cela me faisait. Cela aurait pu être des jours, des semaines ou des mois, le temps s’écoulait étrangement tandis qu’il ne semblait vouloir quitter mes pensées. Une nuit parmi tant d’autres, je ne pus trouver le sommeil de peur de le voir dans mes rêves. Sa simple pensée m’embarrassait, je craignais que cela ne se voit sur mon visage une fois le jour levé. Une chose bien plus grave occupait cependant mon esprit, bien plus que de le voir envahir mes rêves troublés, celle de ne plus le revoir et cela à jamais. Cette simple idée me serrait le cœur à me faire verser des larmes de douleur, je ne pouvais souffrir plus longtemps de cet état. Bien des fois, j’avais songé demander conseil à Raeryan, trouver un remède à ce mal mais je l’avais lu dans bien des livres, l’amour ne conçoit nul remède.

Incapable de trouver le sommeil, bouleversée, j’avais fini par me décider et à la lueur d’une bougie, je lui avais écris. Je cherchais simplement à vider mon cœur, à le soulager de cette peine au travers des mots. A mesure que l’encre coulait sur le papier, le poids dans ma poitrine s’allégeait mais le soulagement, jamais ne venait, pas véritablement malheureusement. Je me décidais à lui écrire une lettre mais la formule à employer m’échappait dès le départ. Raturant, rayant plusieurs fois, j’optai pour l’appeler Mon roi. Les premiers mots passés, le reste vint tout seul, comme découlant d’eux mais je ne pouvais décemment pas lui écrire cela, m’adresser à lui en ces termes. Mon cœur brûlait de lui être révélé mais ma raison me poussait à le cacher. Le papier finit bientôt entièrement raturé, ces traits masquant les vrais sentiments de mon cœur.
Je posai ma plume et me levai, insatisfaite de mes travaux. J’avais besoin d’air mais rien n’aurait pu me le donner. Je fis donc quelques pas dans ma chambre pour me changer les idées. Tentant la couture, la broderie, puis la lecture, pour revenir encore à la broderie, je finis par revenir à ma table et ressortis mon matériel. Ma main effleura un tissus de velours et s’arrêta au dessus de lui. Je le sortis avec précaution avant d’en tirer doucement la chevalière qu’il m’avait offerte. L’avoir dans la main me donna le courage de réécrire la lettre avec ce qu’il en restait. Elle n’en fut que bien plus courte mais aussi bien plus solennelle. J’avais peur que mes sentiments ne soient trop visible mais je me fis alors une raison. Il me faudrait un jour ou l’autre les affronter, quitte à hériter d’un cœur brisé. Si cela devait arriver, mon père n’en serait sans doute que plus heureux. Peut-être me donnerait-il à un quelconque marchand pour obtenir son gain. Soupirant, je trempai ma plume dans son encre et passant la chevalière à mon doigt, signai la lettre d’un affectueusement.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t725-la-fille-de-dirgion-me http://lonelymountain.forumactif.org/t728-is-it-you-love-meruva#14762 http://lonelymountain.forumactif.org/t1327-meruva-gestion-de-rps
Affectueusement [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Montagnes Bleues-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.