AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Dies Irae - Page 2

Partagez|

Dies Irae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Lady of the Blue Mountains ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Maman Dìs
♦ MESSAGES : 223
♦ RÉPUTATION : 664
♦ AVATAR : Katie McGrath
♦ DC & co : Dwal & Fraìa
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine
— ORIGINAIRE DE : Erebor, réside à Ered Luin
— ÂGE DU PERSO : 181 ans et pas un cheveux blanc
— RANG SOCIAL : Noble
— MÉTIER PRATIQUÉ : Maman & conseillère
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille et son peuple
— AMOUREUSEMENT : Veuve éplorée

MessageSujet: Re: Dies Irae Dim 11 Oct 2015 - 19:06





Dìs recommençait finalement à s’agiter et à pester pour un rien, non sans garder un oeil sur le niveau du plateau repas de son frère, qui ne descendait pas assez rapidement à son goût. Comment voulait-il se remettre s’il ne mangeait pas pour reprendre des forces ?! Mais elle n’avait pas même prononcé ces mots que son frère lui répliquait déjà que le goinfrer n’était pas la solution. Pardon ? Elle le fixa un instant, s’arrêtant soudainement au milieu de sa marche devenue frénétique, pour lui répliquer :

« Te laisser dépérir non plus. Sois plutôt heureux que je n’ai pas fait faire la soupe spéciale de maman ! »

Cette fameuse soupe qui vous faisait passer radicalement l’envie de faire croire à vos parents que vous ne vous sentiez pas assez bien pour suivre les leçons du jour. Elle s’était longtemps demandée s’il ne s’agissait pas plutôt d’un remède contre les petits menteurs, plus que contre la maladie... Sur cette menace, elle lui demanda bientôt combien de jours de repos lui avaient été préconisés ; elle savait qu’il avait déjà vu un soigneur rapidement avant d’arriver. La réponse, encore une fois, ne sembla cependant pas la convaincre le moins du monde et elle lui répliqua :

« S’il ne s’agissait que d’égratignures tu n’aurais certainement pas cette tête-là. »

La phrase s’accompagnait d’un regard perçant, qui soulignait bien qu’il ne fallait pas la prendre pour plus bête qu’elle n’était. Car si elle avait déchaîné sa fureur contre Dwalin et lui en arrivant, elle n’était pas sotte et voyait bien, à présent que le nuage de colère était dissipé, qu’il avait bien besoin de prendre soin de lui. Ou que l’on prenne soin de lui ; ça marchait aussi et c’était une option qu’elle était encline à suivre qu’il le veuille ou non. Elle ajouta d’ailleurs, presque plus pour elle-même que réellement pour lui :

« Il te faudra du repos. »

Et puis c’est tout. Du coup, elle dirait à Therir de de ne pas lui porter immédiatement ses piles de rapports et autres compte rendus, histoire qu’il ait ça de moins à regarder pendant au moins une semaine. Dix jours, peut-être. Elle verrait en fonction de sa tête et de celle de Kili à ce moment-là. Sa fièvre pouvait toujours revenir, aussi. L’idée ne lui passa pas vraiment de baume au coeur, et elle se fit la réflexion qu’elle demanderait aussi un chauffe lit le temps qu’il prendrait son bain, et repasserait le lendemain vérifier s’il mangeait correctement et si la chambre était proprement aérée. Il ne fallait pas que la maladie reste enfermée avec lui, ce n’était pas bon. Kili quant à lui n’aurait pas le droit de sortir avant plusieurs jours. Pas seulement à cause de sa stupide escapade, mais car elle voulait garder un oeil sur lui ; perdre conscience, ce n’était pas rien.

« De toute façon, je ferais venir Raeryan demain pour vérifier votre état à tous les deux. »

Avait-elle répliqué sur un ton qui ne souffrait aucune objection. Oui, voilà. Une deuxième opinion, ça ne pouvait pas faire de mal. Et puis refaire tous ces bandages proprement, aussi. Elle aurait pu s’en charger, elle avait eut la pratique pendant la guerre, mais elle préférait que ce soit fait par un professionnel ; d’autant plus s’il s’agissait de son amie et qu’elle pouvait ensuite s’entretenir avec elle pour apaiser ses craintes.





_________________


Dìs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t866-dis-lady-of-the-blue-m http://lonelymountain.forumactif.org/t869-relations-de-dis http://lonelymountain.forumactif.org/t868-les-aventures-de-dis

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1219
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Dies Irae Ven 23 Oct 2015 - 23:16



Dies Irae


Sa sœur commençait de nouveau à s'impatienter, à s'agiter, à râler quelque peu et cela tirait de légers sourire en coin au Seigneur du Peuple Errant. Si leur père avait été encore en vie, il aurait pu voir combien sa fille ressemblait à l'épouse qu'il avait laissé là-bas, en Erebor. Peut-être était-ce parce que Dis n'était plus simplement une cadette aimée, depuis longtemps elle était devenue mère, qu'elle était devenue sa plus proche conseillère après avoir été cele qui avait le droit à toute ses confidences, alors sans aucun doute voyait-il en elle Dâris. Cependant, il n'oubliais pas qu'elle n'était en aucun cas celle qui l'avait enfanté et elle ne e ferait ni avoir, ni menée en barque, c'est pourquoi, elle le sermonna encore pour qu'il mange et malheureusement, ce qu'il lui répondit en bougonnant quelques peu, s'arrêtant au beau milieu de sa marche rapide pour planter son regard dans le sien. S'il avait été Fili ou Kili, peut-être se serait-il recroquevillé sur son siège.

Elle ne manqua pas de lui répliquer que se laisser dépérir n'était pas une solution non plus et pour ne pas tenter le Balrog il enfourna une énième bouchée. Elle ajouta entre temps qu'il se devait d'être heureux de l'absence au menu de la soupe que cuisinait, ou faisait faire par un nain dont le goût et l'odorat avaient subit une ablation. Son regard se para du même éclat d'alarme que celui qui apparaissait autrefois lorsqu'ils étaient plus jeune et il s'exclama, presque inquiet que Dis ait pu se permettre de commander une telle chose :

« Tu n’oserai pas ! »

Il avait le souvenir du fumet de l'atroce soupe, de son apparition dans la chambre lorsque Frerin ou lui étaient alités, malades qu'ils étaient, ou alors moins qu'ils n'y paraissaient. Il se souvenait de leur escapade pour trouver les Fontaines d'Argent avec son frère cadet et de la soupe qui leur avait été servi en guise de punition sous couverts qu'ils avaient dû attraper froid. Cela n'avait pas éteint leur envie d'aventures pour autant sur le long terme mais les semaines qui avaient suivies avaient été d'autant plus calmes.
Cela faisait une éternité qu'il n'avait bu une chose aussi ignoble et bien qu'il doutât que Dâris ait eu le temps de passer sa recette à sa fille, il ne voulait en aucun cas lui laisser le loisir de lui prouver le contraire. Sur cette menace non voilée, elle lui demanda rapidement combien de jours de repos le premier soigneur qu'il avait vu lui avait préconisés et rien n'échappait à sa sœur, elle savait déjà qui il avait vu et combien de temps, mentir ne lui serait d'aucun recours mais il essaya tout de même d’atténuer la gravité de ses blessures. Évidemment, il avait du laisser sa conviction au fond de ses chaussettes et elle ne manqua pas de lui faire remarquer, lui annonçant que la mine affreuse qu'il arborait ne laissait planer que peu de doute quant à son état.
Il aurait souhaité protester encore un peu mais le regard perçant que sa sœur lui lançait le dissuadait totalement de revenir sur ses précédents propos. Certes, les quelques égratignures qu'il avait été légèrement plus profondes que ce qu'il souhaitait faire croire et malheureusement pour le Seigneur des Exilés, sa sœur n'était pas dupe. Le regard perçant qu'elle lui lançait en témoignait .
Elle lui annonça donc une deuxième fois qu'il aurait grandement besoin de repos et ce à quoi il consentit silencieusement en hochant la tête. Celui lui ferait du bien, il le concédait, de profiter de bonnes nuits de sommeils et de journées légères, mais il ne fallait pas que cela dure trop longtemps. Au moins prendrait-il ainsi des forces avant d'affronter de nouveau le courroux de sa sœur lorsqu'il lui annoncerait la nouvelle qui lui brûlait le coeur.

Chassant pour le moment cet instant qui viendrait bien assez vite, Dis révéla au Seigneur des Montagnes Bleues son intentions de faire venir leur amie commune et guérisseuse Raeryan le lendemain afin de vérifier l'état de Kili et le sien. Il espérait fortement que Kili ne garde aucune séquelle de sa petite escapade, le coup qu'il avait reçu avait du lui ôter quelques images agréables d'orc écumant de rage tout au plus mais cela ne pouvait être plus grave, il en doutait fortement. Au moins son neveu aurait-il appris les affres d'un combat réel en situation de sous-nombres, cela lui servirait d'expérience. L'Héritier de Dùrin reposa son attention sur sa sœur, plongeant ses iris azurs dans dans les siens.

« Soit »

Il était certes mal en point mais en aucun cas fou. Nulle objections ne pouvaient être émise aux dernières paroles énonces par sa cadette.
Il se redressa alors que Waldur apparaissait dans l'embrasure de la porte. Il dissimula une dernière grimace avant de déposer le plateau ou gisait les restes de son repas, s'époussetant des quelques miettes qui étaient tombées sur sa tunique. Un bain lui ferait le plus grand bien, Waldur lui referait ensuite ses pansements et si Raeryan venait à son chevet le lendemain alors il ne pourrait que guérir rapidement et ses jours de repos se verraient probablement raccourcis.

Il s'avança vers sa sœur avant de l'embrasser tendrement sur le front avant de disparaître à la suite de Waldur dans les couloirs de pierres où déjà ils se mettaient à converser sur les jours où il avait été absent, la joyeuse nouvelle à propos de Thérir et de ce qu'il y aurait au déjeuner le lendemain. La colère, la fatigue envolée, il était doux de retrouver les siens.



made by LUMOS MAXIMA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Dies Irae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Dies Irae (FINI)
» DIES IRAE ₪ Lucius Caius Maisto & Suspirium
» Le râle de Pluton | DIES IRAE ₪ Licinia Domitia & Themis
» DIES IRAE ₪ Pompeia Virginia & Marcus Vinicius
» DIES IRAE ₪ Helvia Claudia Scaevola & Adonia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Montagnes Bleues-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.