AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Saruman | Grimoire

Partagez | 
 

 Saruman | Grimoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Saruman | Grimoire   Lun 12 Juin 2017 - 13:48





Parchemin Manuscrit

"E
ntrée et introduction au grimoire.


     Il y a, au sein de la Tour d'Orthanc, une bibliothèque. Grande, massive, aux étagères croulantes de romans d'aventures, de parchemins ancestraux, de traités scientifiques, de recueil de poésie. Au centre de la pièce est dressée une large table ronde, éclairée par des lampes de bronze rondes. Elle sert, sinon à l'étude, au recopiage des manuscrits qui peuplent les étagères. Et juste à côté du meuble en chêne se tient un lutrin, supportant un épais registre: y sont consignés le nom (et la date de rédaction) du moindre texte compris entre les murs de la bibliothèque (même si il devait s'agir de deux lignes griffonnées sur le papier). Certains dans la tour murmurent que le registre est magique: la liste n'atteint pas encore la dernière page, et il ne paraît pas si gros pour la collection de textes assez impressionnante d'Orthanc




Un livre, cependant, n'apparaît par sur le registre. Et pourtant il passe aussi régulièrement que tous les autres sur la table centrale et dans les mains du maître de maison. Son grimoire personnel, en vérité.
Les quelques apprentis qui ont vécu à Orthanc n'ont jamais réussi à mettre la main dessus (pour les rares qui ont essayé, du moins). Mais parmi les domestiques du magicien comme dans le village de l'Isen, on raconte plusieurs histoires sur ce grimoire. Etant magicien, il doit bien avoir un grimoire par lui même. Toutes sont fausses cependant: la seule vérité qu'elles véhiculent est que ce livre est l'œuvre de Saruman, et la sienne seulement.

Ce grimoire, relié de cuir rouge, n'est pas très imposant. Codé dans un croisement de Quenya et de Khuzdul, il contient les souvenirs, les notes, les dessins et les pensées propriétaire, le tout calligraphié de sa plume acérée. Il est bien caché, mais à la vérité peu de gens sont vraiment intéressé par la lecture qu'il pourrait prodiguer. Peut-être le magicien essaye-t-il de laisser un texte pour former un futur héritier.

Ou peut-être qu'il s'ennui, aussi simplement que ça.


©️ sobade
remodifié par Saruman




Dernière édition par Saruman le Lun 8 Jan 2018 - 22:05, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Lun 12 Juin 2017 - 22:02






Répertoire magique et scientifique

«Wizard of Metal and Words»


Aucun ajout possible.
Curunir signifie Homme de Talent, dans la langue des Elfes. Saruman est tour à tour savant, artisan, ingénieur et érudit. Il porte dans son sillage des bribes de magie antique et de savoir archaïque, dont pas même le Conseil Blanc ne connaît les véritables limites.

Les mots sont son sceptre, sa couronne et son épée. Ne le laissez pas parler, ne prêtez pas oreille à ses murmures. Charismatique et éloquent, il sait charmer et persuader mieux que le plus dangereux des serpents. Au-delà de la simple rhétorique, il a forgé de son verbe une véritable lame de velour, un piège de manipulation qui se referme avant que vous ne l'ayez même remarqué. Sa voix peut se faire entendre de certains sans l'être par d'autre, et peut couvrir des distances remarquables pour trouver l'esprit qu'elle recherche.
Le magicien sait aussi se faire discret, silencieux, oubliable. Il sait se dérober à l'oeil le plus attentif, se cacher dans les ombres et prendre des chemins qui ne croiseront jamais le vôtre sans s'éloigner bien loin.

Il sait détecter les phénomènes surnaturels, les entités qui rôdent et parfois les intrus. Scellée dans la pierre de son bâton, il transporte un éclat de la lumière du Valinor. Enfin, il connaît la langue des animaux et des végétaux, sans y être aussi à l'aise que Radagast.

A ses dons s'ajoute sa sorcellerie à lui. Saruman maîtrise sur le bout des doigts une science ancienne, perfectionnée dans une autre vie par une civilisation titanesque. Sculptée dans les dernières traces de Numenor, tirée de l'enseignement d'Aulë, le magicien blanc possède des connaissances remarquables sur le monde et ses lois, sachant comment les faire plier sans les rompre. Au court de sa vie, il a su accomplir de nombreux miracles grâce à ces secrets, qu'il garde jalousement (peu importe le nombre d'élèves qu'il ait eu):

  • Il connaît l'art de forger les armes et les mécanismes.
  • Il connaît la science des poisons.
  • Il sait transformer des objets en or.
  • Il sait altérer le vivant, pour changer l'apparence ou le corps des êtres. Animaux, Hommes, Elfes, Nains ou végétaux, peu importe.
  • Il sait faire naître les flammes par la poudre, et connaît des drogues capables de distordre l'esprit.
  • Il sait forger artefacts, machines et rouages à buts divers.


Spécialité en histoire, forge, psychologie et artefacts magiques.
Notions en biologie, botanique, chimie, physique, astronomie, mathématiques, langues diverses, diplomatie, stratégie, économie, zoologie et autres sciences diverses.
Capacité en dessin et en danse.
Aucune véritable connaissance dans le maniement des armes, en cuisine, ou en sculpture.

Équipement/armement/artefacts personnels :
-Bâton de magicien (en ébène, serti d’une pierre d’un blanc laiteux. Source de son pouvoir, exception faites de son éloquence magique. Pas de bâton, pas de magie). Saruman n'a besoin que de la proximité de son sceptre pour insuffler de la magie dans ses créations; de plus, elles ne nécessitent pas la présence du bâton pour fonctionner.
-Palantir (Pierre de divination mineure. Noire, striée de blanchâtre. Matériaux inconnu. Suffisamment petit et léger pour être gardé dans les plis de sa robe la majeure partie du temps. Usage difficile)
-Orthanc (Domicile. Tour théoriquement indestructible, aux nombreux passages secrets et protégées par divers pièges.).
-Un carrosse cubique de bois sombre, renforcé, et protégé par sa sorcellerie.
Les chevaux, Balthasar et Mel, ont tous les deux étaient dressés et élevés sous des effets de drogues alchimiques diverses, les rendant particulièrement endurant et capable de récupérer en un temps très court.

Simple mention: Une petite nuée de corbeaux réside à Orthanc. En échange d'asile, ils lui servent d'espions, de messagers, parfois de soldats et d'intendants.

.
©️ sobade.




Dernière édition par Saruman le Mer 8 Aoû 2018 - 18:14, édité 46 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Mer 21 Juin 2017 - 20:12






Des Istari

P
opularité et réputation des Magiciens en Terre du Milieu



Théoriquement parlant, nous sommes envoyés pour une mission secrète. Nous sommes des esprits, certes, mais cachés dans des corps humains. Et si nous sommes parvenu à faire vieillir ces enveloppes de manière extrêmement ralentie, nous n'en restons pas moins cloués à des apparences de vieillards (ce qui soit dit en passant fait un très bon déguisement).
Les populations de la terre du milieu réagissent différemment quand à l'Heren Istarion, notre ordre. Tous ne nous connaissent pas, peu ont à vrai dire entendu parler de nous.

Pour la très grande majorité de la Terre du Milieu, nous n'existons pas. Les noms des 5 magiciens ne leur parlent pas, et les magiciens ne sont que des fables, au même titre que les croquemitaines ou les fées des jardins. Si nos chemins venaient à se croiser, ils ne verraient en nous que des vieux hommes érudits, mais seraient surpris de la magie que nous pouvons manier.  Ces paysans ignares occupent, plus ou moins, 50% de la population totale de la terre du milieu.


Il existe des rumeurs, des légendes, qui grossissent notre réputation au fil des ans. Nous devenons tour à tour des monstres, de sages protecteurs, et de grands érudits. Presque 40% de la Terre du Milieu connaît plus ces histoires que le véritable visage de leurs sources: ainsi connaissent-ils nos noms, et nos attributs (bien qu'ils soient régulièrement grossièrement déformés par le bouche-à-oreille), mais seraient incapables de nous reconnaître si nous nous tenions sous leur nez. Ceux qui les ont le plus écoutés, ou qui s'y sont intéressé un peu plus que la moyenne, pourraient peut-être.

Pour ces gens, nous n'existons pas vraiment. Nous sommes des légendes. Certains, pourtant, sont déjà venus jusqu'à Orthanc pour me demander mon aide, plaçant leurs derniers espoirs dans les légendes de leur grand-mère. Au vu de leur air ébahi quand je suis apparut sur le pas de ma porte, je n'arrive toujours pas à savoir si ils sont courageux ou stupides.



Enfin, à peu près 9,8% de la population connaît notre visage. La comté pour Gandalf, les différents peuples elfiques, le village de l'Isen pour moi, mais aussi les rois, les nobles, les érudits... tous autant de personnes qui connaissent nos noms et notre apparence. Mais rares sont ceux qui comprennent exactement qui nous sommes, et dans cette case de la population certains nous accordent plus l'étiquette d'érudits que de magiciens. Les rumeurs courent encore parmi eux, comme chez les autres.

Les légendes sont graduées, étranges. Pour certains nous sommes capables de prodiges dépassant l'entendement, pour d'autres nous ne sommes que d'humbles érudits. Pour quelques personnes cependant, nous sommes des érudits ayant eu accès à des pouvoirs magiques via nos longues études. Comme quoi, c'est très libre.



A la vérité, seule une infime partie de la Terre du Milieu sait vraiment qui nous sommes. Pour les autres nous ne sommes que des vieillards, parfois des érudits, parfois des magiciens; mais pour 0,2% de la population, nous sommes des esprits venu de l'Est. Seuls quelques privilégiés (ayant eu accès à une éducation très poussée), les membres du Conseil Blanc, des esprits de la nature ou d'anciens elfes (j'émet un doute cependant sur Thranduil: j'ignore si il est vraiment au courant) savent ce que nous étions.


©️ sobade
remodifié par Saruman




Dernière édition par Saruman le Lun 20 Nov 2017 - 21:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Ven 28 Juil 2017 - 13:37

➴ Le Cercle d'Isengard et la tour d'Orthanc




La vallée s'appelle la Nan Curunir, l'enceinte de pierre le cercle de l'Isengard, et la tour Orthanc. Les murailles de la tour ne sont percées que par une porte, et une herse plantée dans le fleuve de l'Isen qui traverse l'Isengard.

Historique abrégé: → Création, lors du second âge, par des Numénoréens en exil. La tour faisait, à l'époque, office d'avant poste sentinelle pour protéger Calenardhon (l'ancien Rohan).
→ Avec la dépopulation du royaume protégé, le gardien de la tour en fonction fut rappelé à Minas Tirith. Ne resta dans l'Isengard qu'une petite troupe militaire, qui perdit au fil du temps ses moyens de communication avec le royaume du Gondor.
→ Peu à peu, ladite troupe se lia avec les tribus Dunlendings, tant et si bien qu'Isengard tomba entre leurs mains (à la différence près que l'Intendant du Gondor détenait toujours les clefs de la tour, qu'ils ne purent jamais pénétrer).
→ Alors que le royaume de Rohan prenait de l'ampleur, il devint rapidement évident que l'Isengard était un épineux problème pour la couronne: la forteresse servait de base d'opérations aux Dunlendings, qui lançaient divers raids et guérillas contre le royaume humain. Tant et si bien que le Rohan finit par riposter, et par prendre le contrôle de la tour.
→ L'Intendant détenant toujours les clefs d'Orthanc, Isengard leur revenait théoriquement de droit. Pour autant, si le Gondor ne souhaitait pas abandonner la forteresse, il manquait de moyen pour l'occuper militairement. La solution à ce problème se présenta sous l'apparence de Saruman, de retour de l'Est, qui se proposa Gardien d'Orthanc sous la gouverne du Gondor. L'Intendant lui remit les clefs, et le Rohan lui laissa l'Isengard.
→ Plusieurs années plus tard, le magicien déclarait son indépendance, usant très probablement de son don de persuasion. Et ce, sans que les couronnes humaines ne protestent. Saruman est donc le seul maître de sa forteresse, bien qu'elle ne possède aucune forte de frappe digne de ce nom ni aucun pouvoir politique à proprement parler.
C'est juste une grande tour.

Orthanc, tour d'Obsidienne: La forteresse est située au centre exact du cercle de l'Isengard, des murailles qui entourent la vallée. Elles ne sont percées que d'une double porte, et d'une herse qui laisse passer l'Isen: le fleuve traverse tout l'Isengard, pour continuer à se déverser dans la Nan Curunir (près du village de l'Isen, situé un peu plus bas). Orthanc est donc entouré par un large jardin, fertilisé par le passage du fleuve.Exception faite des routes qui sillonnent le domaine du magicien, ses jardins sont entretenus de manière minimes, semblant souvent plus à une forêt qu'à un vrai jardin (sauf pour le jardin des simples et le potager).
La forteresse est une haute tour, marquées d'arrêtes et de formes géométriques diverses. Une volée de 27 marches permet d'accéder aux larges doubles portes de la tour, et le pinacle est entouré de 4 pics de pierre noire. Bien que le matériaux s'assimile à de l'obsidienne, il s'avère bien plus solide et reste inconnu (même à Saruman). La tour recèle de divers passages secrets, de caves oubliées ou d'endroits cachés, dont même le magicien n'a pas connaissances.

Plan d'Orthanc, adapté de "A Spy in Isengard":
 

•Les cuisines et le cellier sont situés très légèrement sous la surface du sol (les fenêtres sont des soupiraux).
•La salle de réception/salle de bal/salle à manger/hall d'entrée est haute de plafond, avec un mobilier changeant.
•Le salon (Sitting room) est plus large qu'indiqué sur le plan.
•L'indication T3 est l'ouverture qui permet d'accéder aux caves de l'Isengard: ces escaliers mènent sur un palier à deux portes. Celles de droite s'ouvrent sur les quartiers des domestiques, et celle de gauche sur les dédales souterrains de la tour.
•L'observatoire est doté de large ouvertures, par lesquelles ont peut parfois voir des télescopes pointer vers le ciel.
•Le laboratoire comporte de nombreuses tables et un tableau noir, parfois utilisé par Saruman lorsque des élèves passent le pas de sa porte.
•L'armurerie fait aussi office de forge, et d'espace de test pour les inventions du magicien.
•De nombreuses fenêtres sont en fait des vitraux. Et si l'extérieur de la tour offre un aspect austère, sombre, froid, presque dangereux (l'architecture n'est pas sans rappeler celle du Mordor), l'intérieur est plutôt chaleureux, voir coloré en fonction des pièces.
•Dans les tréfonds de l'Isengard, quelque part loin dans les sous-terrains d'Orthanc se trouvent les Cryptes du Magicien Blanc. Entourées de protections solides, consciencieusement dissimulé à toute entité extérieure, leur position exacte n'est connue que de Saruman. Il y enferme tout objet ou artefact jugé trop dangereux pour la Terre du Milieu, ou ce qui ne devrait pas être autorisé à voir le soleil. Tout objet, ou toute entité.
•Il y a aussi un peu plus de couloirs que ne laisse sous entendre ce plan.


Tout ce contenu ne colle ni forcément à l'œuvre originale, ni a "A spy in Insengard". C'est normal, c'est voulu, patapay pitié.




Dernière édition par Saruman le Mer 18 Juil 2018 - 18:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Sam 3 Fév 2018 - 9:13

Stories is where memories go when they're forgotten


Mémoires Δ Page 1

Saruman se laissa tomber sur son lit. Toutes les lumières avaient été soufflées dans sa chambre; ses corbeaux menaient la garde, et seuls les rayons de la lune transperçait la pénombre dans laquelle il s'était plongé.
Il aurait, par habitude, prit quelques instants pour observer le vaisseau de Tilion; il avait participé à sa création, et aimait adresser un peu d'attention à l'archer dans le ciel;
Mais pas ce soir.

Le magicien sentait ses yeux se fermer d'eux-même. Il revenait d'un éreintant voyage à Umbar, à la recherche de pirates qui lui avaient filés entre les doigts; et même si un breuvage de sa conception avait permis à ses chevaux et son cocher de gagner un temps incroyable, il se sentait parfaitement vidé. Il avait abandonné son bâton contre le mur, près de la porte d'entrée. Le magicien se glissa entre ses draps, allongeant son vieux corps fatigué. Ses mouvement étaient lents, ses yeux mi-clos. Sa respiration lourde.
Régulièrement, il ressentait la fatigue des journées lorsqu'il rentrait chez lui, comme si chaque jour portait un tribut lourd en épuisement. Peut-être forçait-il un peu trop sur son enveloppe charnelle ?

C'était un sujet de réflexion introspective intéressant, mais il n'avait jamais été des plus doués pour l'introspection; pas plus n'était-il vraiment doué pour combattre sa fatigue ce soir là. Saruman se laissa sombrer dans son sommeil, tombant endormi en une poignée de minutes.


***


La pièce était petite, étroite. Voire carrément étouffante. Les murs étaient décorés de fresques bleue et or, ornées parfois de rouge. Deux petites fenêtres, plus hautes que larges, laissaient entrer un vent chaud: par ces mêmes fentes, on pouvait apercevoir le paysage au loin, et le ciel d'un bleu azuré.
Pour autant, malgré la beauté de la cité de grès qui s'étendait sous les ouvertures et du paysage qui suivait, le seul occupant de la pièce ne semblait pas occupé le moins du monde par le décor. On avait laissé deux fauteuils dans la pièce, ainsi qu'une table basse supportant un service à thé. L'individu, pour autant, se tenait debout, faisant les 100 pas, les mains dans le dos.

Son visage montrait des signes d'inquiétude évidents: ses sourcils étaient froncés, son regard contemplatif. Parfois, il s'arrêtait, marmonnait quelque chose dans sa courte barbe de jais, puis se remettait à marcher. Il n'avait pas touché le moins du monde à la tasse laissée à son intention sur la table basse.
Soudainement, il s'immobilisa et se tourna vers la seule porte de la pièce. Le battant pivota une fraction de seconde après qu'il ait réagit. Un homme vêtu d'une tunique blanche passa le seuil de la pièce. Ses traits étaient sévères, encadrés par une barbe et une longue chevelure poivre et sel. Il inclina la tête, d'un geste bref.

-Maltaïn.

-Alors ?


***


La chambre était plus large que celle dans laquelle on l'avait fait attendre: un lit occupait la majeure partie de l'espace, accompagné d'un coffre et d'une petite table. Deux personnes vêtue de blanc s'affairait dans la pièce, repliant des langes, rangeant une cuve d'eau et quelques fioles. Le nouveau venu les congédia d'un geste, le regard fixé sur le lit.
Une jeune femme y était allongée. Ses cheveux couleur de feu étaient plaqués contre son front, cascadant sur ses épaules. Elle respirait lentement, lourdement. Assise, le dos appuyée contre le mur, elle tenait dans ses bras un paquet de tissu.

Maltaïn s'approcha. Doucement, il s'assis sur le lit, à côté de la jeune femme. Leurs regards se croisèrent en même temps que leurs sourires. L'homme approcha sa main du paquet de langes. Un petit bras potelé s'agita à son approche. Son sourire s'élargit.

*Maltaïn.

Alors ?

C'est une fille.*



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Mar 27 Fév 2018 - 22:42

Stories is where memories go when they're forgotten


Mémoires Δ Page 2

L'air était agréablement frais, et le vent doux. Une brise soufflait sur le village de grès blanc, tourbillon léger d'air apaisant. La nuit était tombée depuis longtemps: au fur et à mesure, les lumières des habitations s'étaient éteintes, une par une; pour chaque lumière soufflée, une étoile se mettait timidement à briller dans le drap bleuté du ciel.

Quand tous les astres eurent pris position dans le firmament, il resta cependant quelques lueurs entre les murs de pierres. Malgré les rues désertes, quelques chats s'y promenaient encore, ondulant telles des ombres solides, louvoyant entre les rayons de la lune.

-Et celle là Papa, elle s'appelle comment ?

Quelque part, dans ce village peuplé d'endormi, une enfant pointait curieusement le ciel du doigt. Allongée sur le toit plat de sa maison, la petite fille brandissait son index inquisiteur vers les cieux, à la manière d'un sceptre parfaitement parallèle au reste de son corps. Ses sourcils étaient froncés, son regard pensif.
Elle était pourtant sûre d'avoir bien appris son astronomie. Rien a faire, elle ne se souvenait pas du nom, de sa sonorité, de ses lettres ou de sa signification.

Maltaïn suivit du regard la direction montrée par sa fille, qui semblait tellement impérieuse dans ses mouvements qu'il lui sembla voir un trait bien visible entre le bout de son doigt et l'astre rougeoyant qui brillait là-haut. Il sourit, et croisa les mains sur sa chemise blanche.

-Elle s'appelle Carnil. Comme ta mère.

L'enfant se frappa le front en maugréant, tandis que Maltaïn se mettait à rire.

-Je ne t'ais appris son nom qu'hier !

- Peut-être, mais c'est facile à retenir pourtant ! maugréa-t-elle.

Son père, un sourire aux lèvres, leva le bras vers un autre coin du ciel: on pouvait y voir une étoile scintillante, à la manière d'une larme de soleil.

-Et comment s'appelle celle là ?


**


La lettre était rédigée sur un papier d'assez bonne qualité, à l'aide d'une encre étrangement plus turquoise que d'ordinaire. L'écriture était légèrement penchée, proportionnée, avec cependant une certaine envolée de plume lors de l'écriture des courbes supérieures. Les formules de politesses y étaient appliquées, les mots consciencieusement choisis. Maltaïn ne jeta qu'un rapide regard sur le sceau qui ornait le bas du parchemin.
Posant la missive dans un coin de son bureau, il tira un bout de papier d'une pochette de cuir marron, attrapa sa plume, et y traça quelques lignes rapides. L'air inexpressif, voir légèrement ennuyé, il y appliqua son sceau, scella le tout dans une enveloppe et la tendit au valet venu lui apporter, Lequel lui jeta un regard étrange, un peu surpris.
Maltaïn haussa un sourcil. Le valet sorti de la pièce.

Il se leva, et se dirigea vers la fenêtre. Sa maison n'était pas à proprement parlé un manoir, mais faisait partie des maisons les plus confortables du village tout entier. Humblement décorée, a un étage où trônaient son bureau et les chambres, dotée d'un jardin et d'une petite écurie, elle caractérisait si ce n'est une vie royale, au moins une vie aisée.
Son regard se posa dans le jardin, tombant sur une jeune fille aux cheveux de jais, assise sous les branchages d'un large arbre. La tête penchée sur le côté, l'air concentré, elle griffonnait sur un carnet à la reliure de cuir.
Il y eut un discret grincement de porte, et Carnil se glissa aux côtés de son époux.

-Soudainement nostalgique ?

Maltaïn eut un léger sourire en coin, mais ne détourna pas son regard pensif de la jeune fille dans son jardin. Il pencha sa tête, s'appuyant légèrement sur celle de sa femme.

-Eri grandit vite. Très vite.

Il n'eut pas vraiment besoin de tourner la tête pour visualiser le regard moqueur de Carnil.

-Si c'est vraiment ce qui t'inquiètes, je peux te rassurer d'office: elle ne grandit pas plus vite que les autres enfants.

-C'est déjà trop vite, grinça-t-il. Il n'y a pas si longtemps,
elle jouait sous cet arbre, dans ses branches, courraient dans la rue. Me faisait des colliers de fleurs.


-... Tu regrettes ses colliers de fleurs et ses poteries ?

Une image passa dans l'esprit de Maltaïn. Qui grimaça.

-Bon d'accord, non pas du tout. Mais il n'empêche ! Elle grandit trop vite.
Elle est déjà trop vieille. Je ne suis pas prêt.


-Tu m'as dit la même chose avant de devenir papa. Que tu n'étais pas prêt. Regarde ce que c'est devenu.

Il ouvrit la bouche. Puis la referma.

-C'est tout de même assez ironique que tu la trouves trop vieille. Tu es un chouïa hypocrite.

-On avait dit stop, avec les blagues sur mon âge.

-Rien du tout.

Quelqu'un frappa à la porte. Carnil se retourna, et échangea rapidement avec un valet. La porte se referma.

-Il faut que je te laisse. Ne t'inquiète pas. Tu ne peux pas empêcher un bourgeon de fleurir avec pour prétexte que tu aime beaucoup la jeune pousse. Tu verras:
elle deviendra une fleur magnifique. Flamboyante.



**


- Par la barbe de Saruman !

Eri ratura rageusement la ligne qu'elle était en train de rédiger, jeta sa plume dans son encrier et laissa tomber son menton dans sa paume en arborant un masque boudeur. Maltaïn leva les yeux. Tous deux étaient assis dans son bureau: elle sous une fenêtre, assise à un pupitre, lui près de sa bibliothèque, un livre sur les genoux. Il pencha la tête sur le côté.

- Excuse moi Papa. J'ai encore fait une faute de calcul, ça m'agace.

-Oui j'avais cru comprendre. Mais... Par la barbe de qui ?

Lri rougit légèrement, et attrapa de nouveau sa plume pour se remettre à écrire.

- C'est, euh... hum. Un magicien des pays de l'Ouest. Une légende que j'ai entendu sur la place du marché.

Lon père haussa un sourcil, et ferma son livre.

-Voyez-vous ça. Jamais entendu de légende pareil en allant au marché.
Racontes.


La jeune fille lui jeta un regard en biais. Voyant qu'il ne rigolait pas, elle reposa sa plume et se tourna face à lui. Presque immédiatement, ses yeux scintillèrent et se peuplèrent d'images, comme à chaque fois qu'elle racontait quelque chose. Exactement comme son père.

- La légende raconte que dans les pays de l'Ouest vivent 5 magiciens.
Capables de changer d'apparence, de plier éléments, bêtes et hommes à leur bon vouloir. On en dit certains dangereux, d'autres parfaitement inoffensifs.


Maltaïn s'enfonça un peu plus dans son siège, l'air légèrement perplexe. Son sourcil monta d'un millimètre de plus.

-Et parmi ces 5 magiciens, on dit que Saruman est le plus puissant. Qu'il est venu des lointaines îles de l'Ouest, et qu'il a déchiré la mer en deux pour arriver sur le dos d'un destrier de lumière. On l'appelle le Magicien Blanc, et on dit que si on parvient à le trouver avant qu'il ne nous trouve, il exaucera un de nos voeux.

Son père l'observa quelques instants, puis un sourire apparu sur ses lèvres.

-Et, en admettant que des êtres capables de déchirer la mer en deux existent, et qu'ils daignent accomplir un de tes souhaits, que lui demanderais-tu ?

Sa fille avait toujours été fascinée par les légendes. Depuis toute petite, les histoires de la Dame des Etoiles ou de l'Homme dans la Lune, de l'Archère du Soleil ou du Chant du monde l'avait captivé. Même maintenant, des histoires de magiciens venus d'ailleurs la faisait rêver.
Eri fronça les sourcils, l'air pensif.

- Je n'y ai pas vraiment réfléchi. Je pense... Je pense que je lui demanderais de m'apprendre la magie.

-Pourquoi voudrais-tu apprendre la magie ?

- Comme ça, je pourrais exaucer tous mes autres vœux moi-même.

Maltaïn eut un sourire légèrement moqueur, puis se pencha à nouveau sur son livre.

-Trouve toi le Magicien Blanc d'abords, mon coeur.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Jeu 1 Mar 2018 - 21:59





Des Anneaux de Pouvoir

C
onsidération sur les avantages des anneaux.



Il est en premier lieu utile de remarquer l’importance des anneaux de pouvoirs dans nos défenses actuelles (et passées) contre les forces du Mordor.

Les Trois Anneaux Elfiques, de prime abords, sont à la fois de grands soutiens et de puissantes forces qui consistituent la majeure partie de la résistance des peuples Elfes.

Nenya, l’Anneau de Diamant (ou de Eau) est la fondation même du Royaume de la Lothlorien. C’est grâce à la puissance de cet artefact qu’aucun mal ne peut franchir les frontières du Domaine de Galadriel ; c’est aussi un appui majeur pour la Dame Elfe et (probablement) la source de la majorité de ses pouvoirs.
Narya, Anneau des Flammes, anciennement détenu par Cirdan et désormais par Gandalf, est une source de puissance, d’énergie et d’endurance pour son porteur, ainsi qu’un instrument fabuleux pour motiver le combat d’autrui contre ce que l’individu lambda considère comme le mal (la tyrannie, le désespoir, la domination…)
Enfin Vilya, Anneau de l’Air ou Anneau de Saphir, est la source de pouvoir du seigneur Elrond d’Imladris. Sous les enchantements de Vilya fut bâti Fondcombe : dissimulée du mal, au ciel toujours clair, protégée par une rivière aux commandes du Seigneur des lieux, et préservée du temps.

Les 3, comme les 7 anneaux nains et les 9 anneaux humains. agissent comme des réservoirs d’énergies. Des sources de puissances, de magie, qui poussent leurs porteurs au-delà de leurs limites, affinent et améliorent leurs capacités et leurs talents.
Rappelons que si les Anneaux sont si craints, c’est à cause du Seigneur Noir Sauron, dont la corruption s’étend sur les anneaux des hommes et des nains. C’est lui, et non pas les anneaux en eux même, qui a causé la perversion et la corruption des Nazgûls. C’est lui qui en forgeant l’Anneau Unique le rend dangereux et propre à briser les esprits : c’est lui, et uniquement lui, qui rends l’utilisation d’un anneau de pouvoir propre à attirer les ombres sur son porteur.

Car si l’on considère les 3, que Sauron n’a jamais pu corrompre, on remarquera que leur utilisation n’est en rien maléfique (ou corruptrice), bien au contraire. Ils sont sources de puissance et d’avantage, et ne sont simplement pas assez nombreux pour pouvoir vaincre Sauron à eux-seuls. De plus, si on écarte la dimension de la corruption et de la présence du Maia Déchu dans la majorité des Anneaux de pouvoirs, on ne pourra que noter l’incroyable puissance qu’ils renferment tous.
Ce que sont devenus les Seigneurs Nains et les Rois Humains, si on y soustrait l’influence du Mordor, est un modèle de force et un atout évident pour gagner cette guerre.

Forger de nouveaux anneaux, à la hauteur de l’Unique, serait alors sinon un avantage de poids pour vaincre Sauron, la clef de la victoire.
Imaginons un anneau forgé par le Conseil Blanc, capable d’étendre son contrôle sur d’autres anneaux donnés aux différents généraux de différentes armées.
Un seul groupe serait alors capable de se mouvoir sur une multitude de fronts à la fois : le Conseil serait omnipotent, omniprésent sur tous les plans de notre combat.

Forger un nouvel Anneau de Pouvoir serait-il alors possible ?
L’art de Celebrimbor n’a pas réellement périt, mais persiste encore au travers du monde, éclaté en de multiples fragments.
Il est plus que probable que les ruines de son ancien royaume recèlent encore de quelques trésors et de savoirs anciens ; et si ces connaissances venaient à être en ma possession, alors forger un anneau de pouvoir ne saurait être trop un problème.

Les lois des Valar m’interdisent de m’opposer directement à Sauron : aussi, en conjuguant les pouvoirs des membres du Conseil Blanc, il devrait être possible de contourner cette interdiction et de forger un véritable joyau de magie pure.

Note : mettre la main sur l’Unique pourrait s’avérer une avance confortable sur Sauron. Non seulement cela lui soustrairait l’Anneau, mais de plus le lien de l’artefact avec Sauron pourrait se révéler un avantage décisif et la plus grande faiblesse de Sauron (là où il y a toujours vu sa plus grande arme).
En effet, si je parvenais à obtenir l’Unique, je pourrais probablement (en y opposant la puissance d’autres membres du Conseil Blanc) parvenir à modifier l’enchantement qui le structure, et ainsi « réécrire » le fonctionnement de l’anneau. Ce n’est que pure théorie, et se révélerait un affrontement direct avec Sauron : mais un affrontement qui n’aurait pas de conséquence direct sur Arda, cause de l’interdiction des Valar en premier lieu. Je suppose qu’ils permettraient alors cette incartade à leurs règles, d’autant plus que vaincre Sauron appuyé par diverses forces ne me semble pas du tout hors d’atteinte. Nous pourrions alors retourner l’Unique contre Sauron, et en faire une laisse autour du cou de son ancien maître.


Nous pourrions dominer les forces du Mordor et rétablir la paix sur la Terre du Milieu en mettant la main sur l’Unique, ou en forgeant un nouvel Anneau nous-même.
Chercher à vaincre Sauron en utilisant la puissance de l’Unique ou des anneaux elfiques telle qu’elle est une stupidité ridicule. En revanche, retourner les Anneaux contre leurs maîtres pourrait s’avérer une piste de recherche intéressante.

Les Elfes ne voudront toucher l’Unique, par peur de l’entité qui y réside en partie. Mais j’ai vécu, parlé, et regardé cette entité droit dans les yeux plus d’une fois. Je mettrais la main sur cet Anneau, et j’en forgerais la Chute de Sauron.


©️ sobade
remodifié par Saruman


[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Sam 3 Mar 2018 - 18:18

Stories is where memories go when they're forgotten


Mémoires Δ Page 3

-Que lisez vous ?

Eri bondit dans les airs, faisant tomber le livre qu'elle tenait sur les genoux. Assise à l'ombre d'un rocher et plongée dans sa lecture, elle n'avait pas entendu le voyageur approcher. Elle se retourna, sans se lever.
Quelques heures plus tôt, elle était sortie du village, une liasse de feuille reliée à la va-vite sous le bras (un grimoire, en l'occurrence. Un grimoire particulièrement fin): elle s'était installée un peu à l'écart de la route sous un des larges rochers de la carrière de pierre voisine. La jeune fille s'était mise à lire: et comme à chaque fois, elle avait disparue dans son livre, happée par les lignes d'encres saccadées, les images lyriques et les histoires d'êtres fictifs et impossibles.

La fille de Maltaïn dévisagea le voyageur. C'était un homme d'âge moyen aux cheveux couleur charbon: il paraissait assez grand, relativement musclé. Il était drapé de longs tissus couleur de sable, et portait une sacoche sur le flanc. De son bras droit, il tenait les rennes d'un cheval au poil clair. Le gauche était dissimulé sous sa cape. Elle ramassa son livre, et se mit sur ses pieds.

-Un... Des légendes sur des magiciens.

Son interlocuteur avait un visage affable, amical; ses yeux noirs pétillèrent à l'énonciation du mot magicien. Il sourit.

-Une rêveuse, donc ? De quels magiciens cela parle-t-il ? Il en existe de nombreux de par le monde.

Sa voix était suave, douce. Si Eri devait avoir à y associer une image, ce serait probablement celle d'un jus de fruit, aussi étrange que cela puisse paraître. Le genre de voix dont on apprécie chaque son, chaque tournure de phrase, chaque intonation. Intérieurement, la jeune fille ricana: il avait une belle voix et parlait bien, certes. Mais à s'écouter, elle était en train de se faire hypnotiser.

-Sur un groupe de 5 magiciens venus des mers de l'Ouest.

Le voyageur hocha la tête. Eri haussa légèrement un sourcil.

-Oui, l'histoire de l'Heren Istarion.

La jeune fille marqua un temps d'arrêt. Un peu plus, et elle serait restée bouche bée devant la réaction de son interlocuteur. Il était rare de croiser quelqu'un connaissant le nom des Magiciens: au village, personne ne connaissait cette légende (pas même son père, qu'elle pensait l'homme le plus cultivé au monde). Elle même ne l'avait entendu qu'entre deux enfants, provenant d'une caravane, qui l'avait raconté à d'autres enfants du village. Eri se reprit rapidement. Il connaissait la légende, c'était bien pour lui. Pour autant, c'était des voyageurs qui l'avaient murmuré à son oreille: en tant que voyageur, cela paraîtrait donc normal qu'il la connaisse.
L'inconnu pencha la tête.

-Mais ce ne sont pas des légendes.

-Pardon ?

-Ils existent. Tous les 5.

-Hein ?

Eri sautait à pied joint dans l'incrédulité. L'histoire des 5 magiciens l'avait intéressé dès qu'elle l'avait entendue, il y a de cela quelques années. Mais entendre qu'ils existaient... c'était ridicule. Elle saupoudra son incrédulité d'une dose raisonnable de scepticisme.

-Nous collectons des informations sur eux. 3 de leur ordre seraient ici, dans nos Terres !

Elle fronça un peu plus les sourcils. Le voyageur sourit un peu plus.

-Je vois bien que tu ne me crois pas. Tiens. Un exemplaire de ce qu'on a sur eux, pour l'instant.

De sa sacoche, il tira une liasse de papier qu'il lui fourra dans les mains. Eri ouvrit la bouche, ayant préparé une répartie cinglante; mais son regard croisa celui d'une autre silhouette, qui venait de se profiler derrière le voyageur, et elle garda sa langue derrière ses dents. Elle camoufla les documents à la va-vite.

-Je peux vous aider ?

La voix grave de Maltaïn était cinglante. Comme si il avait forgé d'une simple formule de politesse une véritable lame d'acier. L'inconnu se retourna, un sourire aux lèvres.

-Bonjour, monsieur. Je discutais juste avec cette demoiselle de littérature, et de légende. Ne vous inquiétez pas pour moi, je trouverais le chemin de la ville tout seul.

Il jeta un regard appuyé aux maisons de grès, pour en souligner la proximité. Il parlait d'un ton léger, tranquille: Maltaïn le foudroya du regard.

-Il s'avère que cette demoiselle est ma fille.

-Alors vous pouvez vous féliciter d'avoir une aussi charmante enfant !

Le voyageur eut un signe de tête pour le père, un clin d'oeil pour la fille, un mot pour son cheval et s'en fut en direction du village. Maltaïn l'observa s'éloigner, puis s'approcha de sa fille. Son ton se radoucit immédiatement: mais pas ses yeux.

-Qui était-ce ? Tout va bien ?

-Oui oui, ne t'inquiète pas. C'était juste un voyageur. Il m'a parlé des Magiciens, il m'a dit qu'il collectait des infos sur eux. C'est ... ridicule.

Maltaïn se retourna vers le village, observant le cavalier. Ses sourcils se froncèrent. Eri, quand à elle, était pensive. Ce n’est que rentrée chez elle qu’elle se rendit compte qu’elle avait gardé les papiers de l’inconnu, cachés entre deux pages de son grimoire.
Elle observa la liasse, sans trop savoir quoi faire.
D’un côté, admettre l’existence des Magiciens paraissaient pure folie. Des êtres cosmiques pareils, si ils existaient vraiment, n’auraient aucune raison d’arpenter les terres humaines. Mais d’un autre, dans tous les témoignages et les miettes de légendes qu’elle avait recoupé (par des amis, des voyageurs, des vieillards et des conteurs), dans son village ou dans d’autres, il existait un nombre conséquent de personnes clamant avoir croisé ces magiciens. Elle attrapa une pièce, ferma les yeux, marmonna quelque chose, et lança la pièce en l’air.

Face.

Elle ouvrit les documents.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Mer 18 Avr 2018 - 17:40

Stories is where memories go when they're forgotten

Mémoires Δ Page 3


L'étalon galopait. Courrait. Volait, presque. Sa robe noire ondulait au rythme de ses muscles, et sa crinière claquait dans le vent comme des ailes de corbeaux. L'animal était penché en avant, frappant le sol de ses sabots puissants: pas un trait d'effort ne marquait son museau, malgré la vitesse et la force de son galop. Ses yeux, noirs comme l'espace entre les étoiles, semblaient le foyer d'un quelconque feu qui n'aurait normalement pu être allumé sur cette terre.
Harnaché de cuir, il portait un cavalier drapé de blanc. Sa cape flottait dans son dos comme un étendard immaculé, et sa capuche était rabattue sur son visage, ne révélant qu'à intervalles hasardeux de longues mèches de cheveux noirs qui faisaient écho à la crinière de son destrier.

Monture et cavalier filaient à toute vitesse au travers du paysage désolé, soulevant des arabesques de poussière dans la lumière du soleil. Au milieu de la plaine désertique, ils semblaient à une étoile, brillant au milieu d'un désert, portée par un segment du néant qui d'ordinaire tapisse le ciel nocturne.

**


-Tes livres sont dans ce petit coffret, et ton matériel à dessin dans ce sac. Tout est bon ?

Eri lança un regard à sa mère, par dessus la carriole. Le véhicule en bois clair était remplis de divers coffres, sacs, et bagages, de diverses formes et contenances. Des vêtements, des livres, de quoi écrire, quelques meubles, des babioles à valeur sentimentale... Bien que variés, les bagages étaient en vérité relativement peu nombreux. D'un mouvement vif du poignet, la jeune fille fixa les dernières attaches de la bâche bleue, couvrant ses possessions.

-Oui. Merci maman.

Carnil lui sourit largement, puis d'un signe de tête congédia les serviteurs ayant aidé au chargement. Elle contourna le véhicule, s'approcha de sa fille. Ses longs cheveux roux étaient détachés, cascadant en rivière de flamme sur ses épaules, venant porter leur feu jusque dans le creux de son dos. Deux enjambées, et elle tira sa fille dans ses bras.

-Porte toi bien. Et rappelle que si tu sais écrire, c'est principalement pour nous envoyer des nouvelles, d'accord ?

Sa fille rit doucement, puis enfouit sa tête dans son cou.

-C'est promis.

Elles restèrent enlacé un court instant, mêlant leurs mèches couleurs d'obscurité et de flamme. Puis Eri se redressa.

- Je dois y aller.

Carnil sourit, les yeux légèrement embuées. Sa fille l'embrassa sur la joue, puis se dirigea vers le banc de sa carriole. Le véhicule se mit en branle avec un grincement, et Eri se retourna avec un large sourire, agitant la main. Sa mère sourit à son tour, et son coeur se serra un peu plus lorsqu'elle la salua. Les roues grincèrent tandis que la carriole allait de l’avant, et les coffres s’entrechoquèrent légèrement. La jeune fille leva la tête vers les fenêtres de la maison : derrière la vite, Maltaïn lui adressa un signe de tête souriant.

-Où part-elle ?

Il se détourna de la fenêtre, puis traversa la pièce pour s’asseoir derrière son bureau. Il joignit ses doigts, puis leva les yeux. Assis de l’autre côté de la table l’observait un homme vêtu de bleu au regard perçant.

-Faire ses études en ville. Rien qui ne soit un problème pour toi. Tu disais donc, des mouvements étranges aux frontières ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda

Lord of Isengard ♦ Istar
avatar
♦ PSEUDOs : Xelhios
♦ MESSAGES : 303
♦ RÉPUTATION : 829
♦ AVATAR : Christopher Lee
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Ainu/Maia/Istar
— ORIGINAIRE DE : Valinor, une île hors d'attente à l'Ouest
— ÂGE DU PERSO : Plus vieux que le monde (littéralement)
— RANG SOCIAL : Riche
— MÉTIER PRATIQUÉ : Magicien, gardien, conseiller, alchimiste
— ARMES DU PERSO : Voix, magie, dague, et (quelques fois) divers mélanges alchimiques plus ou moins stables
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Conseil Blanc/Valinor
— VOYAGE AVEC : Une voiture, tirée par deux chevaux. Rarement, juste une selle et Balthazar
— AMOUREUSEMENT : Célibataire

MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   Jeu 26 Avr 2018 - 19:02

Stories is where memories go when they're forgotten

Mémoires Δ Page 3


L'étalon s'arrêta en soulevant un nuage de poussière devant l'auberge. L'animal semblait fatigué: son poil scintillait étrangement au soleil, réverbérant ses rayons dans les gouttelettes de sueur que portait sa robe; ses yeux sombres roulaient rapidement dans leurs orbites, dévisageant chaque chose en mouvement dans son chant de vision d'un regard brillant. D'un mouvement rapide, son cavalier sautant à terre. Grand, drapé d'une cape blanche dissimulant son teint légèrement hâlé par la morsure du soleil, il tendit impérieusement les rênes de sa monture à un palefrenier. Laissant une piécette au gars rondouillard qui avait pris son destrier en charge et une rapide caresse sur l'encolure de la bête, il grimpa les marches grinçantes du parvis de l'auberge et poussa les portes.

Sous le soleil, dans ses terres loin à l'est, l'air était sec. Le vent était aride, caressant le sable d'un blanc presque luminescent de pâleur par ses souffles faiblards. Les brises qui parcourait le pays, la ville et les maisons étaient pareil à une poudre de verre finement pillée entaillant imperceptiblement la peau.
Mais sous le plafond de bois vermoulu de l'auberge, l'air était suffocant. Tourbillonnant au rythme des nuées paresseuses des narguilés, faisant louvoyer les odeurs de thé, d'alcool et de tabac entre les tables, l'atmosphère était semblable à un gigantesque serpent lové entre 4 murs de vieux bois bien trop rapproché pour lui. Oppressante. Presque visqueuse. Et effleurant désagréablement la peau.

Le cavalier en blanc traversa la pièce, esquiva trois buveurs de thé, dépassa un vieil ronflant devant un verre vide drapé de vapeur éthylique, et se laissa tomber sur une chaise. Assis à la même table, un jeune homme aux cheveux charbons, vêtu d'une tunique couleur de sable, releva la tête de son livre. Il le dévisagea un court instant, un demi sourire se formant sur son visage.

-Puis-je vous aider ?

Le ton était légèrement sarcastique, saupoudré d'agacement. Le cavalier baissa sa capuche et planta ses yeux obsidiennes dans ceux de son interlocuteur, lequel haussa un sourcil. Maltaïn semblait en colère. Ses yeux brillaient de la même flamme que lorsqu'il avait rencontré la première fois son interlocuteur. Il y a quelques années, à plusieurs villages d'ici.

-Où est-elle ?

Le sourcil monta de quelques millimètres de plus.

-Ma fille. Elle a disparu depuis un mois. Et je voudrais la revoir.

Le voyageur vêtu de sable resta un moment immobile, puis ferma son livre et se laissa aller contre le dossier de sa chaise. Sans quitter Maltaïn des yeux, et sans arrêter de sourire.

-Vous parlez bien de la fille que j'ai rencontré devant votre village, il y a plus ou moins 10 ans ? Une charmante enfant. Quelle tragique histoire.

Le visage du père se tordit en un rictus de pur mépris.

-Récemment, son intérêt pour les sciences magiques, les légendes occultes et l'ordre des Istari ont augmenté exponentiellement.

-Vous m'en direz tant. marmonna Alabaster en observant ses ongles.

-Elle épuisait chaque source de connaissance possible jusqu'à la dernière goutte, à la recherche des meilleurs mentors possibles. Dont vous, Alabaster.

L'autre eut un léger tic de la paupière, mais ne réagit pas plus. Il s'humecta les lèvres, et son sourire s'élargit légèrement.

-Certes. Elle est effectivement venu me trouver, à un moment donné. Nous avons un peu discuté, plusieurs fois même, mais je n'ai rien pu lui apprendre de plus.

-Vous vous êtes installé dans vôtre échoppe de scribe un peu avant qu'elle n'arrive en ville. Et maintenant qu'elle a disparut j'ai cru comprendre que vous envisagiez de partir ?

-Elle a disparu depuis un mois.

-Partir immédiatement aurait attiré des soupçons. Vous semblez plus intelligent que ça.

-Je suis flatté.

-Honnêtement, ne le soyez pas.

-Qu'attendez vous de moi, exactement ? Pouvoir fouiller ma maison, à la recherche d'un cadavre dans mes placards ?

Maltaïn sourit. D'un sourire froid. Carnassier, qui déchira son visage pour dévoiler des dents blanches comme des os.

-J'attends que vous me disiez où est ma fille.

Alabaster sourit et leva les mains, ouvrant la bouche pour prendre la parole.

-Je sais, à propos de votre petit culte.

Il s'immobilisa net. Son regard se ficha dans celui de Maltaïn, ses sourcils se froncèrent légèrement. Tout humour fut gommé en un instant de son visage. Il referma la bouche, dévisageant Maltaïn avec un regard perçant.

-Comment ?

-J'ai des amis avec de bonnes oreilles. Et des cadavres dans mes placards. Où est-elle ?

Alabaster pencha la tête sur le côté. Puis son léger sourit réapparut.

-Vous n'aurez aucune information de ma part.

-Elle n'a aucun intérêt pour vous. C'est une gamine, tout ce qu'il y a de plus normal, avec la tête pleine d'histoire et le cœur plein de curiosité. Laissez la tranquille.

Alabaster posa ses coudes sur la table, et se pencha en avant. Son sourire, sans bouger d'un millimètre, se fit plus mielleux. Plus insupportablement insolent.

-Elle a un terrible avantage. C'est une arme de choix.

Maltaïn le dévisagea.

-Tiens ta langue. On ne parle pas d'un vulgaire bout de métal, mais de ma fille.

-Vulgaire bout de métal ou paquet de chair et d'os, c'est du pareil au même, tant qu'elle est suffisamment aiguisée pour pouvoir poignarder le cœur que nous visons.

Maltaïn sera le poing et eut un mouvement en avant. Presque immédiatement, le barman frémit, tendant la main derrière son comptoir, et le trio de buveurs se redressa. Il sentit un léger regard sur sa nuque, et grimaça. Le vieux, dans un coin, ne dormait absolument pas. Le voyageur en blanc dévisagea Alabaster, puis dé-serra le poing. L'autre se leva.

-Ne vous inquiétez pas pour votre enfant. Sa destinée est bien plus grande que l'entendement qu'un simple mortel comme vous peut à peine effleurer. Elle est entre de bonnes mains.

Il le salua de la tête, puis s'éloigna en direction de l'escalier donnant sur l'étage.

-Peu importe ce qu'il vous a dit.

Alabaster se retourna, l'air perplexe.

-Pardon ?

-Peu importe ce que vos rites, connaissances et légendes de l'infini et de l'immortel vous raconte. Peu importe que ce soit écrit dans un livre, saint ou non, peu importe que ça ait été chanté au commencement du monde. Je ne laisserais aucun dieu, aucune prophétie, aucun devin ou aucun stupide culte tiré de la poussière du sable m'empêcher de tirer ma fille de vos griffes. Et au moins maintenant je sais où elle est.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2407-all-magic-come-with-a http://lonelymountain.forumactif.org/t2433-connaissances-et-affilies http://lonelymountain.forumactif.org/t2568-saruman-agenda
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Saruman | Grimoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saruman | Grimoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saruman | Grimoire
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Saruman vs gandalf
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» Saruman Bien? pas Bien?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: accueil de nos hobbits :: Relationship&Cie :: Journaux Intimes-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.